SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  44
Télécharger pour lire hors ligne
Clusters au Maghreb
versunmodèledeclusterMaghrébinspécifique
Préparé par : GHIZLANE BENNOUR
Année universitaire : 2015/2016
Plan
Introduction
1ère partie :Présentation des clusters
• Origine et définition de la notion des clusters
• Les différents types de clusters
• La pertinence du processus de clusterisation dans les
environnements économiques des pays du Maghreb
2ème partie : Etats des lieux des clusters au Maghreb
• Les clusters au Maroc
• Les clusters en Algérie
• Les clusters en Tunisie
3ème partie : la coopération inter et entre clusters
• Les initiatives et les premiers résultats
• Les états des lieux de la coopération au Maghreb
• Les outils de coopération interclusters mis en place par la
commission européenne
• Les initiatives prises au niveau national pour encourager
les partenariats interclusters
• La coopération interclusters comme levier de Co
développement et de coopération économique en
Méditerranée
Conclusion
INTRODUCTION
Face à la mondialisation , l intensification de la
compétition et la disparition d une main d
œuvre bon marché;
Les pays du Sud de Méditerrané ont opté pour
ce phénomène de clusterisation qui s inscrit
dans une logique de compétitivité hors coût (
innovation, respects des normes ….) et qui
viennent compléter les politiques d attractivité
des investissements étrangers
Ainsi ces clusters sont connus par l ouverture sur
l'environnement d où la nécessité d une coopération
inter et entre clusters
Donc quel est l état des clusters au Maghreb , y a t il
une coopération interclusters mise en place par ces
pays ?
1ère partie : Présentation des
clusters
• Origine et définition de la notion des clusters
Le concept de cluster est né de l observation des
regroupements des entreprises , la 1ère analyse était
mené par Alfred Marshall au 19ème siècle puis le district
de Marshall a été découvert par plusieurs autre
économistes qui s intéressaient aux clusters
• En outre des travaux de Porter en 1990 ,
aujourd hui un cluster désigne un mode d
organisation basé sur la compétition et la
coopération d où la notion de « coopetition »
entre les entreprises pour une ouverture à l
international
Les différents types de
clusters
Les clusters industriels : orienté sur la
demande de marché ( demand driven)
sont composés principalement d
entreprises de production
Les clusters de recherche et de
connaissance :
Orienté vers la valorisation de recherche
(research driven) composés de centres de
recherche
Clusters et politiques publiques :des
politiques publiques ont été instauré dans un
grand nombre de pays industrialisés pour
encourager et soutenir l émergence des
clusters industriels ou technologiques
La pertinencedu processus de clusterisation
dans les environnementséconomiquesdes
pays du Maghreb
Distinguant entre 3 familles des clusters :
• Les clusters spontanés ( des clusters qui s'ignorent )
• Les clusters reconnus ( aide des pouvoirs publics )
• Les clusters potentiels, émergents ou pré émergents
Les autorités publics et privées soutiennent la
dynamique de clusterisation tout en favorisant les
coopérations interclusters
2ème partie : Etats des lieux des clustersau
Maghreb
• Les clusters au Maroc
Le contexte programmatique
Cette clusterisation adoptée par les autorités
Marocaines vient pour concrétiser les plans du
Maroc: Pacte pour Emergence Industrielle, Plan
Maroc vert pour l agriculture, Plan Azur pour le
tourisme……………visant une croissance industrielle,
un renforcement de l innovation et une ouverture
au niveau internationale
• SPL ( Système productif locaux ): une 1ère
reconnaissance du phénomène de clusterisation
Les premières analyses menées par la direction de l
aménagement du territoire a permis d identifier une
cinquantaine d agglomérations d établissements
spécialises
• Textile-habillement (Tanger-Casa-Guercif et Taza)
• Sous traitance mécanique et électrique (Casa)
• Cuir,dimanderie et tourisme (Fès)
• Des clusters à potentiel de R&D appuyés par la
politique publique
L engagement de la Direction de l Aménagement
du territoire et du ministère de l industrie et du
commerce et des nouvelles technologies sur le
point d émergence des clusters innovants dans
les secteurs industriels (PME) et technologiques
(FMN)
• En se basant sur l annexe 1 on conclut ce qui suit :
Clusters constitués (10)
MAROC Clusters émergents (1)
Clusters attendus (3)
Les clusters sélectionnés
Les clusters en cours de
constitution
Les clusters émergents ou
potentiels
1. Le cluster des TIC
( MAROC NUMERIC
CLUSTER)
2. Le cluster Micro électrique
3. Le cluster Electronique
Mécatronique et Mécanique
du Maroc
4.Le cluster oceanopole TAN-
TAN (valoriser les pts de
mers)
5.Le cluster MENARA
(Marrakech Exclusivity
Network for Advanced
research in Art s Living
6.Le cluster Agadir Haliopôle
1. Le cluster de matériaux
de construction et
efficacité énergétique
(EMC)
2. Le cluster solaire lancé
en 2004 dans le cadre du
plan solaire Noor
3. 2 clusters textiles =
a. MDC ( Morrocan Denim
Cluster )
b. C2TM (Cluster des
textiles techniques
Marocains )
1.2 clusters de l automobile
a. Le 1er autour de Tanger
groupement d entreprise de
pièces pour l automobile
(plasturgie)
2.Le cluster de l
aéronautique
3. Un cluster industriel pour
les services
environnementaux (CISE)
4.Des agropoles prévues par
le plan ‘’Maroc Vert’’ afin de
renforcer l attractivité des
régions agricoles du pays
Etudes de cas
• Un cluster potentiel : le cluster Marocain de l
aéronautique
le Maroc étant donné un pays émergent ;essaie
d attirer les grands donneurs d ordre à
s externaliser ce qui permet une croissance
pour le pays , d ou la nécessité de renforcer le
lien industrie/formation et de stimuler la
coopération interentreprises en matière d
innovation pour une certaine attractivité-
competitivité
• AGROpolis , un pole/cluster de l'agroalimentaire
à Meknès
1er pole lancé dans le cadre du plan Maroc Vert et
Emergence visant à promouvoir la région agricole
Meknès Tafilalt , la 1ère tranche intègre un parc-
agro-industriel ,une zone logistique, pôle de R et D
et de contrôle de qualité……………….
• LesclustersenAlgérie
• Une carte encore quasiment vierge :
Absence des clusters industriels dû au processus
de désindustrialisation , avec une modeste
existence modeste dans le secteur des industries
agroalimentaires
2007 : une politique de relance du secteur
industriel
création d un plan ZDIT (Zone de dev
industriel intègré)
le soutien de l U.E au programme
quinquennal visant la dote de crédit pour
faciliter la création des PME
• 2008 : soutien des systèmes productifs
locaux (SPL) dans le secteur d artisanat
introduction de la notion de pole de
compétitivité et de compétences
• Les clusters en Algérie selon l annexe 1 :
clusters constitués (2)
ALGERIE clusters émergents (2)
clusters attendues (6)
Les clusters spontanés Les clusters constitues ou en
cours de constitution
Les parcs industriels, site d
hébergement de futurs
clusters
1.L industrialisation sur la
vallée de la Soummam, liée à
l activité agroalimentaire
2. Zone industrielle de Bordj
Bou Arreridj , devenue la
capitale de l électronique et
de l électroménager
Dans l activité mécanique et
électronique :
1.Un réseau de PME sous
traitantes à l initiative de l
Union professionnelle de l
industrie automobile et
mécanique (UPIAM) à
Constantine
2.Un réseau de PME de la Sté
Nationale de véhicules
industriels (SNUI) à Alger
3.La nouvelle usine de
Renault Algérie de production
(RAP) d oued Tlelat
4. Un cluster dans la filière
électrique et électronique à
Bordj ben Arreridj
Dans l activité
agroalimentaire :
1.Du lait drivé
1.Le Technoparc de Sidi
Abdallah orienté sur les TIC et
la Biotechnologie
2.Le parc de Sidi Bel Abbès
centré sur l activité de
l électronique
3.Zone industrielle Ain Smara
et Oued Hamime orienté sur
les TIC et mécanique
4.Technoparc d Oued Tlelat
(mécanique)
5. Pole de Bejaïa mentionné
pour l agroalimentaire
Etude de cas : Cas ALGERIEN de cluster
La filière olive est confrontée aux problèmes
majeurs :
• Les méventes de l huile d olive en période
de campagne excédentaire
• Améliorer la qualité, des normes, de la
traçabilité et du conditionnement de l
huile d olive
• Valorisation des sous-produits, traitement
des rejets pour protéger l environnement
Les actions de mutualisation des moyens et des énergies
au sein de cette coopérative a permis :
• Améliorer la qualité de production par l acquisition d
équipements modernes de collecte, de stockage
analyse et de conditionnement
• Former les membres aux techniques culturelles et aux
nouvelles technologies d extraction et de
conditionnement
• Lancer des recherches sur la valorisation des sous-
produits
• Obtenir l adhésion des pouvoirs publics locaux
Les clusters en Tunisie
• Pôles de competitivité,technopoles,clusters
la mise en place d une politique dite de pole de
compétitivité pour faire face à la concurrence des pays
asiatiques notamment l Inde et la Chine , faciliter la
création et le développement des activités innovantes,
et attirer les IDE
A ce jour , la Tunisie comporte cinq technopoles
dans des secteurs différents(agroalimentaire,industrie-
mecanique,electrique et electronique,habillement…)
Programme d appui au système de recherche et d
innovation financé par l U.E pour une émergence de 10
à 15 clusters dans les prochaines
la gestion de chaque pole assurée par une Sté de
gestion à caractère public,privée,un partenariat public-
privée offrant des services de qualité pour les
entreprises
la politique des pôles de compétitivité est passé au
ministère de l industrie ( ministère de l enseignement
supérieur auparavant)cherchant à travers de favoriser l
emploi et valoriser les avantages comparatifs de la place
Tunisie
LarépartitiondesclustersenTunisieselonl
annexe2
clusters constitues (4)
TUNISIE clusters émergents (4)
clusters attendus (4)
Les clusters spontanés et
informels
Les clusters formellement
constitues ou en cours de
constitution
Les clusters émergents et
pre-emergents
1. Le groupement de
l ameublement de Kelibia
2.textile-habillement à
Monastir
3.Production agricoles et de
leur transformation
1.Le cluster mécatronique
CMT
2. Le cluster Textile
Technique de Tunisie (TTF)
3. Le cluster Energies
Renouvelables
4. Le cluster agroalimentaire
1. Le cluster lingerie sur le
territoire de Monastir
2. Le cluster de
biotechnologie adossé
au pole de Sidi Thabet
3. Le cluster des éco-
industries adossé au
pole industriel et
technologique
4. Cluster des TIC à Sfax
5. Le cluster de
l aéronautique
Etude de cas : le clusterMécatronique
Tunisien: CMT
une fédération pour mieux exporter,
améliorer l intégration des entreprises et
développer l emploi sur le périmètre du projet
,réaliser des économies d échelle ,engager des
démarches collective ,illustrer la méthode à
suivre pour la diffusion des clusters et contribuer
à la création d un savoir faire tunisien en matière
de cluster
• Un cluster formellement constitué :
Réunion de 16 entreprises avec trois membres associes;
Ecole Nationale d Ingénieur de Sousse (ENISO),le centre
technique des industries mécaniques et électriques (
CETIME) et la confédération des entreprises citoyennes
de Tunisie ( connect It)
• Initiateur de projets collaboratifs :
les activités du cluster sont variées . Elles ont débuté par :
-des initiatives de COM ( création d un site internet………)
-la participation à des salons (carrefour d
affaires et technologie )
• Partenariats inter clusters
Le cluster CMT a noué des partenariats de
coopération avec plusieurs clusters français :
CAM DIB, cluster français dans la
mécano-soudure
Le cluster ENR spécialisé dans le
domaine de l efficacité énergétique
3ème partie : la coopération inter
et entre clusters
• Les initiatives et les premiers résultats
Le cluster est le fruit de coopération entre les
membres et on distingue entre :
coopérations selon l intensité
1er degré : partage d expérience ou d actions
2ème degré : engagement sur des activités qui ne
constituent pas le cœur du métier du projet
3ème degré : touche le cœur du métier des
entreprises
les coopérations selon l espace géographique
-à l intérieur du périmètre d un pays
-au niveau d une grande région
-l échelle internationale
les coopérations mono ou multisectorielles
Coopération entre clusters d une même filière ou de
communautés nationales
Lessecteursclustériséset lescoopérationsinter
clustersdanslespaysdu Maghreb
Les activités des clusters dans les 3 pays :
• TIC
• L agroalimentaire et les activités
halieutiques
• Les énergies nouvelles
• Le textile
Les états des lieux de la coopération au
Maghreb
• Maroc
Une coopération visant l ouverture internationale pour le
soutien des entreprises innovantes en TIC
Maroc Numeric Cluster en partenariat avec :
Systematic Paris Région et Image et réseaux en
Bretagne
SPL grappe 1600 images de Poitiers
Pole halieutique Agadir en partenariat avec:
Le pole de compétitivité Français AquiMER
• Algérie
Une coopération avec les pôles de ville de Lyon dans le
secteur de l énergie et du Bâtiment
• Tunisie
des échanges opérationnels :
le Mfc Pôle et le cluster clubtex autour du textile
technique
le technopole EL Ghazela et le cluster Saint Etienne
dans les TIC
l Eco Park et le pole de compétitivité Dubaï sur les
énergies renouvelables
Lesoutilsdecoopérationinterclustersmisenplace
parlacommissioneuropéenne
Le réseau Innovation Euro Med
Partenariat entre entreprises et Clusters du Sud et du
Nord de la Méditerranée
la plateforme Euro-Méditerranéenne de
Matchmaking
Rencontre virtuel pour faciliter la coopération
l internalisation des PME et des clusters
ex: d AMINA ; plateforme réunissant 3 partenaires
européens (EBN,INNO AG et la Fondation Sophia
Antipolis)
Lesinitiativesprisesauniveaunationalpour
encouragerlespartenariatsinterclusters
• Maroc
Une initiative bilatérale : le Mémorandum d entente
entre des organismes européens d appui aux clusters et
le ministère de l industrie Marocain pour :
Partager des infos entre clusters
Renforcer les partenariats industriels, recherche et
technologie
Promouvoir l internalisation des PME
• Une convention de partenariat des PME des clusters
Marocains et France clusters ( FC) pour:
Une internalisation des clusters
Benchmarking des activités
• Tunisie
Un accord entre l association Tunisia Technoparks et
France clusters pour :
Accompagner les efforts d innovation et d
internalisation
Présenter des opportunités d affaires de financement
Lacoopérationinterclusterscommelevierde Co
développementetdecoopérationéconomiqueen
Méditerranée
• La coopération entre entreprises d un même clusters ou
entre clusters de plusieurs pays permet de favoriser des
plans de production des entreprises ( Parler de co-
production nécessite d aborder la question de la
localisation des activités )
Etude de cas ( ex de
coproduction)
Exemple 1
Une PME appartenant au CAMDIB ( CLUB ALLIANCE DES MATERIAUX
POUR LE DEV DES INDUSTRIES DU BITTEROIS ) visant une coproduction
1. L examen des alternatives à une délocalisation
Une entreprise de génie civil , sa conquête porte sur la recherche de
moindre cout de production ,intéressé à mettre en place un partenariat
avec une entreprise Tunisienne
2.la décision de localiser une activité en Tunisie:
Créer une co-entreprise en Tunisie
Les autres PME délocalisé en Tunisie l ont informé des
avantages d une délocalisation en Tunisie
+ proximité géographique
+ avantages réservés aux PME
3. Le projet d un cluster Franco-Tunisien : La Co
localisation d une entreprise ; implantation d une partie
du SPL Français en Tunisie
Depuis 2009,la co-entreprise Franco-Tunisienne a évolué
en terme de conditions de travail et de formation
• Exemple 2
Le véhicule WEEZ : une coproduction d entreprises du
cluster
la coopération entre entreprises Françaises et
Tunisiennes de la mascotte du cluster Tunisien CMT
Une dizaine des entreprises Tunisiennes ont été
mobilisées pour la réalisation des différentes
composantes (carosserie,mecanique,electronique…)
une Co localisation réussite due à la proximité
physique et organisationnelle avec un bon management
du cluster permettant de faire rencontrer et échanger
les entreprises
Conclusion
Analyse des clusters au Maghreb ( rôle des
clusters dans le processus de Co
développement des pays )
des politiques nationales de promotion des
clusters encore en phase de construction
Favoriser l émergence de groupements des
entreprises sur le modèle de clusters
Au delà des objectifs communs, chaque pays possède
sa propre politique
 les 3 pays incluent le choix du secteur
agroalimentaire
• Maroc orienté vers la R et D
• Tunisie en état d embauche
• Algérie en phase de formulation
une culture de la coopération qui se construit par
étapes
des initiatives de coopération interclusters

Contenu connexe

Similaire à Clusters au maghreb vers un modèle de cluster maghrébin spécifique

Cluster imee de sousse
Cluster imee de sousseCluster imee de sousse
Cluster imee de sousseMariem Chaaben
 
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...Mariem Chaaben
 
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...Silicon Sentier
 
Groupement pme cluster expos final
Groupement pme cluster expos finalGroupement pme cluster expos final
Groupement pme cluster expos finalhalimamarouane
 
Politique de promotion de la pme en algérie
Politique de promotion de la pme en algériePolitique de promotion de la pme en algérie
Politique de promotion de la pme en algérieIdriss Blm
 
Bilan de la Composante Réseautage du PASRI
Bilan de la Composante Réseautage du PASRIBilan de la Composante Réseautage du PASRI
Bilan de la Composante Réseautage du PASRIMohamed Larbi BEN YOUNES
 
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdf
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdfEtude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdf
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdfJerryDesbonnes
 
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...Mondher Khanfir
 
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au Maroc
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au MarocToursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au Maroc
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au MarocOECD CFE
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...MissBRH
 
Future Agro Challenge Morocco
Future Agro Challenge MoroccoFuture Agro Challenge Morocco
Future Agro Challenge MoroccoStartup Morocco
 
Tdr programme de promotion produits médaillés
Tdr programme de promotion produits médaillés Tdr programme de promotion produits médaillés
Tdr programme de promotion produits médaillés marouen chikhaoui
 
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-20145 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014Industrie_Vitre
 
Rapport annuel 2011 maroc numericcluster
Rapport annuel 2011   maroc numericclusterRapport annuel 2011   maroc numericcluster
Rapport annuel 2011 maroc numericclusterm-mnc
 

Similaire à Clusters au maghreb vers un modèle de cluster maghrébin spécifique (20)

Opportunities for Growth through Mining
Opportunities for Growth through MiningOpportunities for Growth through Mining
Opportunities for Growth through Mining
 
Cluster imee de sousse
Cluster imee de sousseCluster imee de sousse
Cluster imee de sousse
 
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...
Diagnostic et définition de la stratégie d'un cluster ;Etude de cas du cluste...
 
Appel a-projet-vfr
Appel a-projet-vfrAppel a-projet-vfr
Appel a-projet-vfr
 
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...
Action d'évaluation et de diffusion de la plateforme d'innovation La Cantine ...
 
Groupement pme cluster expos final
Groupement pme cluster expos finalGroupement pme cluster expos final
Groupement pme cluster expos final
 
Politique de promotion de la pme en algérie
Politique de promotion de la pme en algériePolitique de promotion de la pme en algérie
Politique de promotion de la pme en algérie
 
Bilan de la Composante Réseautage du PASRI
Bilan de la Composante Réseautage du PASRIBilan de la Composante Réseautage du PASRI
Bilan de la Composante Réseautage du PASRI
 
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdf
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdfEtude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdf
Etude Filière nuémrique-CCIM-Oct2017.pdf
 
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...
Intégration des chaines de valeur mondiale par la logistique, état de l'art e...
 
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au Maroc
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au MarocToursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au Maroc
Toursime au maroc - promouvoir le développement de clusters au Maroc
 
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
L’intégration de l’algérie dans la dynamique de la chaine de valeur mondiale ...
 
Future Agro Challenge Morocco
Future Agro Challenge MoroccoFuture Agro Challenge Morocco
Future Agro Challenge Morocco
 
Tdr programme de promotion produits médaillés
Tdr programme de promotion produits médaillés Tdr programme de promotion produits médaillés
Tdr programme de promotion produits médaillés
 
Les étapes de l’action cluster
Les étapes de l’action cluster Les étapes de l’action cluster
Les étapes de l’action cluster
 
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-20145 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
5 codespar contribution-auto-agro-batiment-tic-quelles-mutations-07-2014
 
Rapport annuel 2011 maroc numericcluster
Rapport annuel 2011   maroc numericclusterRapport annuel 2011   maroc numericcluster
Rapport annuel 2011 maroc numericcluster
 
Présentation : La French Tech à Aix-Marseille [MaJseptembre]
Présentation : La French Tech à Aix-Marseille [MaJseptembre]Présentation : La French Tech à Aix-Marseille [MaJseptembre]
Présentation : La French Tech à Aix-Marseille [MaJseptembre]
 
Rapport mnc 2012 web
Rapport mnc 2012 webRapport mnc 2012 web
Rapport mnc 2012 web
 
Maroc Numeric Cluster Presse
Maroc Numeric Cluster PresseMaroc Numeric Cluster Presse
Maroc Numeric Cluster Presse
 

Clusters au maghreb vers un modèle de cluster maghrébin spécifique

  • 1. Clusters au Maghreb versunmodèledeclusterMaghrébinspécifique Préparé par : GHIZLANE BENNOUR Année universitaire : 2015/2016
  • 2. Plan Introduction 1ère partie :Présentation des clusters • Origine et définition de la notion des clusters • Les différents types de clusters • La pertinence du processus de clusterisation dans les environnements économiques des pays du Maghreb 2ème partie : Etats des lieux des clusters au Maghreb • Les clusters au Maroc • Les clusters en Algérie • Les clusters en Tunisie
  • 3. 3ème partie : la coopération inter et entre clusters • Les initiatives et les premiers résultats • Les états des lieux de la coopération au Maghreb • Les outils de coopération interclusters mis en place par la commission européenne • Les initiatives prises au niveau national pour encourager les partenariats interclusters • La coopération interclusters comme levier de Co développement et de coopération économique en Méditerranée Conclusion
  • 4. INTRODUCTION Face à la mondialisation , l intensification de la compétition et la disparition d une main d œuvre bon marché; Les pays du Sud de Méditerrané ont opté pour ce phénomène de clusterisation qui s inscrit dans une logique de compétitivité hors coût ( innovation, respects des normes ….) et qui viennent compléter les politiques d attractivité des investissements étrangers
  • 5. Ainsi ces clusters sont connus par l ouverture sur l'environnement d où la nécessité d une coopération inter et entre clusters Donc quel est l état des clusters au Maghreb , y a t il une coopération interclusters mise en place par ces pays ?
  • 6. 1ère partie : Présentation des clusters • Origine et définition de la notion des clusters Le concept de cluster est né de l observation des regroupements des entreprises , la 1ère analyse était mené par Alfred Marshall au 19ème siècle puis le district de Marshall a été découvert par plusieurs autre économistes qui s intéressaient aux clusters
  • 7. • En outre des travaux de Porter en 1990 , aujourd hui un cluster désigne un mode d organisation basé sur la compétition et la coopération d où la notion de « coopetition » entre les entreprises pour une ouverture à l international
  • 8. Les différents types de clusters Les clusters industriels : orienté sur la demande de marché ( demand driven) sont composés principalement d entreprises de production Les clusters de recherche et de connaissance : Orienté vers la valorisation de recherche (research driven) composés de centres de recherche
  • 9. Clusters et politiques publiques :des politiques publiques ont été instauré dans un grand nombre de pays industrialisés pour encourager et soutenir l émergence des clusters industriels ou technologiques
  • 10. La pertinencedu processus de clusterisation dans les environnementséconomiquesdes pays du Maghreb Distinguant entre 3 familles des clusters : • Les clusters spontanés ( des clusters qui s'ignorent ) • Les clusters reconnus ( aide des pouvoirs publics ) • Les clusters potentiels, émergents ou pré émergents Les autorités publics et privées soutiennent la dynamique de clusterisation tout en favorisant les coopérations interclusters
  • 11. 2ème partie : Etats des lieux des clustersau Maghreb • Les clusters au Maroc Le contexte programmatique Cette clusterisation adoptée par les autorités Marocaines vient pour concrétiser les plans du Maroc: Pacte pour Emergence Industrielle, Plan Maroc vert pour l agriculture, Plan Azur pour le tourisme……………visant une croissance industrielle, un renforcement de l innovation et une ouverture au niveau internationale
  • 12. • SPL ( Système productif locaux ): une 1ère reconnaissance du phénomène de clusterisation Les premières analyses menées par la direction de l aménagement du territoire a permis d identifier une cinquantaine d agglomérations d établissements spécialises • Textile-habillement (Tanger-Casa-Guercif et Taza) • Sous traitance mécanique et électrique (Casa) • Cuir,dimanderie et tourisme (Fès)
  • 13. • Des clusters à potentiel de R&D appuyés par la politique publique L engagement de la Direction de l Aménagement du territoire et du ministère de l industrie et du commerce et des nouvelles technologies sur le point d émergence des clusters innovants dans les secteurs industriels (PME) et technologiques (FMN)
  • 14. • En se basant sur l annexe 1 on conclut ce qui suit : Clusters constitués (10) MAROC Clusters émergents (1) Clusters attendus (3)
  • 15. Les clusters sélectionnés Les clusters en cours de constitution Les clusters émergents ou potentiels 1. Le cluster des TIC ( MAROC NUMERIC CLUSTER) 2. Le cluster Micro électrique 3. Le cluster Electronique Mécatronique et Mécanique du Maroc 4.Le cluster oceanopole TAN- TAN (valoriser les pts de mers) 5.Le cluster MENARA (Marrakech Exclusivity Network for Advanced research in Art s Living 6.Le cluster Agadir Haliopôle 1. Le cluster de matériaux de construction et efficacité énergétique (EMC) 2. Le cluster solaire lancé en 2004 dans le cadre du plan solaire Noor 3. 2 clusters textiles = a. MDC ( Morrocan Denim Cluster ) b. C2TM (Cluster des textiles techniques Marocains ) 1.2 clusters de l automobile a. Le 1er autour de Tanger groupement d entreprise de pièces pour l automobile (plasturgie) 2.Le cluster de l aéronautique 3. Un cluster industriel pour les services environnementaux (CISE) 4.Des agropoles prévues par le plan ‘’Maroc Vert’’ afin de renforcer l attractivité des régions agricoles du pays
  • 16. Etudes de cas • Un cluster potentiel : le cluster Marocain de l aéronautique le Maroc étant donné un pays émergent ;essaie d attirer les grands donneurs d ordre à s externaliser ce qui permet une croissance pour le pays , d ou la nécessité de renforcer le lien industrie/formation et de stimuler la coopération interentreprises en matière d innovation pour une certaine attractivité- competitivité
  • 17. • AGROpolis , un pole/cluster de l'agroalimentaire à Meknès 1er pole lancé dans le cadre du plan Maroc Vert et Emergence visant à promouvoir la région agricole Meknès Tafilalt , la 1ère tranche intègre un parc- agro-industriel ,une zone logistique, pôle de R et D et de contrôle de qualité……………….
  • 18. • LesclustersenAlgérie • Une carte encore quasiment vierge : Absence des clusters industriels dû au processus de désindustrialisation , avec une modeste existence modeste dans le secteur des industries agroalimentaires 2007 : une politique de relance du secteur industriel création d un plan ZDIT (Zone de dev industriel intègré)
  • 19. le soutien de l U.E au programme quinquennal visant la dote de crédit pour faciliter la création des PME • 2008 : soutien des systèmes productifs locaux (SPL) dans le secteur d artisanat introduction de la notion de pole de compétitivité et de compétences
  • 20. • Les clusters en Algérie selon l annexe 1 : clusters constitués (2) ALGERIE clusters émergents (2) clusters attendues (6)
  • 21. Les clusters spontanés Les clusters constitues ou en cours de constitution Les parcs industriels, site d hébergement de futurs clusters 1.L industrialisation sur la vallée de la Soummam, liée à l activité agroalimentaire 2. Zone industrielle de Bordj Bou Arreridj , devenue la capitale de l électronique et de l électroménager Dans l activité mécanique et électronique : 1.Un réseau de PME sous traitantes à l initiative de l Union professionnelle de l industrie automobile et mécanique (UPIAM) à Constantine 2.Un réseau de PME de la Sté Nationale de véhicules industriels (SNUI) à Alger 3.La nouvelle usine de Renault Algérie de production (RAP) d oued Tlelat 4. Un cluster dans la filière électrique et électronique à Bordj ben Arreridj Dans l activité agroalimentaire : 1.Du lait drivé 1.Le Technoparc de Sidi Abdallah orienté sur les TIC et la Biotechnologie 2.Le parc de Sidi Bel Abbès centré sur l activité de l électronique 3.Zone industrielle Ain Smara et Oued Hamime orienté sur les TIC et mécanique 4.Technoparc d Oued Tlelat (mécanique) 5. Pole de Bejaïa mentionné pour l agroalimentaire
  • 22. Etude de cas : Cas ALGERIEN de cluster La filière olive est confrontée aux problèmes majeurs : • Les méventes de l huile d olive en période de campagne excédentaire • Améliorer la qualité, des normes, de la traçabilité et du conditionnement de l huile d olive • Valorisation des sous-produits, traitement des rejets pour protéger l environnement
  • 23. Les actions de mutualisation des moyens et des énergies au sein de cette coopérative a permis : • Améliorer la qualité de production par l acquisition d équipements modernes de collecte, de stockage analyse et de conditionnement • Former les membres aux techniques culturelles et aux nouvelles technologies d extraction et de conditionnement • Lancer des recherches sur la valorisation des sous- produits • Obtenir l adhésion des pouvoirs publics locaux
  • 24. Les clusters en Tunisie • Pôles de competitivité,technopoles,clusters la mise en place d une politique dite de pole de compétitivité pour faire face à la concurrence des pays asiatiques notamment l Inde et la Chine , faciliter la création et le développement des activités innovantes, et attirer les IDE A ce jour , la Tunisie comporte cinq technopoles dans des secteurs différents(agroalimentaire,industrie- mecanique,electrique et electronique,habillement…)
  • 25. Programme d appui au système de recherche et d innovation financé par l U.E pour une émergence de 10 à 15 clusters dans les prochaines la gestion de chaque pole assurée par une Sté de gestion à caractère public,privée,un partenariat public- privée offrant des services de qualité pour les entreprises la politique des pôles de compétitivité est passé au ministère de l industrie ( ministère de l enseignement supérieur auparavant)cherchant à travers de favoriser l emploi et valoriser les avantages comparatifs de la place Tunisie
  • 27. Les clusters spontanés et informels Les clusters formellement constitues ou en cours de constitution Les clusters émergents et pre-emergents 1. Le groupement de l ameublement de Kelibia 2.textile-habillement à Monastir 3.Production agricoles et de leur transformation 1.Le cluster mécatronique CMT 2. Le cluster Textile Technique de Tunisie (TTF) 3. Le cluster Energies Renouvelables 4. Le cluster agroalimentaire 1. Le cluster lingerie sur le territoire de Monastir 2. Le cluster de biotechnologie adossé au pole de Sidi Thabet 3. Le cluster des éco- industries adossé au pole industriel et technologique 4. Cluster des TIC à Sfax 5. Le cluster de l aéronautique
  • 28. Etude de cas : le clusterMécatronique Tunisien: CMT une fédération pour mieux exporter, améliorer l intégration des entreprises et développer l emploi sur le périmètre du projet ,réaliser des économies d échelle ,engager des démarches collective ,illustrer la méthode à suivre pour la diffusion des clusters et contribuer à la création d un savoir faire tunisien en matière de cluster
  • 29. • Un cluster formellement constitué : Réunion de 16 entreprises avec trois membres associes; Ecole Nationale d Ingénieur de Sousse (ENISO),le centre technique des industries mécaniques et électriques ( CETIME) et la confédération des entreprises citoyennes de Tunisie ( connect It) • Initiateur de projets collaboratifs : les activités du cluster sont variées . Elles ont débuté par : -des initiatives de COM ( création d un site internet………)
  • 30. -la participation à des salons (carrefour d affaires et technologie ) • Partenariats inter clusters Le cluster CMT a noué des partenariats de coopération avec plusieurs clusters français : CAM DIB, cluster français dans la mécano-soudure Le cluster ENR spécialisé dans le domaine de l efficacité énergétique
  • 31. 3ème partie : la coopération inter et entre clusters • Les initiatives et les premiers résultats Le cluster est le fruit de coopération entre les membres et on distingue entre : coopérations selon l intensité 1er degré : partage d expérience ou d actions 2ème degré : engagement sur des activités qui ne constituent pas le cœur du métier du projet 3ème degré : touche le cœur du métier des entreprises
  • 32. les coopérations selon l espace géographique -à l intérieur du périmètre d un pays -au niveau d une grande région -l échelle internationale les coopérations mono ou multisectorielles Coopération entre clusters d une même filière ou de communautés nationales
  • 33. Lessecteursclustériséset lescoopérationsinter clustersdanslespaysdu Maghreb Les activités des clusters dans les 3 pays : • TIC • L agroalimentaire et les activités halieutiques • Les énergies nouvelles • Le textile
  • 34. Les états des lieux de la coopération au Maghreb • Maroc Une coopération visant l ouverture internationale pour le soutien des entreprises innovantes en TIC Maroc Numeric Cluster en partenariat avec : Systematic Paris Région et Image et réseaux en Bretagne SPL grappe 1600 images de Poitiers Pole halieutique Agadir en partenariat avec: Le pole de compétitivité Français AquiMER
  • 35. • Algérie Une coopération avec les pôles de ville de Lyon dans le secteur de l énergie et du Bâtiment • Tunisie des échanges opérationnels : le Mfc Pôle et le cluster clubtex autour du textile technique le technopole EL Ghazela et le cluster Saint Etienne dans les TIC l Eco Park et le pole de compétitivité Dubaï sur les énergies renouvelables
  • 36. Lesoutilsdecoopérationinterclustersmisenplace parlacommissioneuropéenne Le réseau Innovation Euro Med Partenariat entre entreprises et Clusters du Sud et du Nord de la Méditerranée la plateforme Euro-Méditerranéenne de Matchmaking Rencontre virtuel pour faciliter la coopération l internalisation des PME et des clusters ex: d AMINA ; plateforme réunissant 3 partenaires européens (EBN,INNO AG et la Fondation Sophia Antipolis)
  • 37. Lesinitiativesprisesauniveaunationalpour encouragerlespartenariatsinterclusters • Maroc Une initiative bilatérale : le Mémorandum d entente entre des organismes européens d appui aux clusters et le ministère de l industrie Marocain pour : Partager des infos entre clusters Renforcer les partenariats industriels, recherche et technologie Promouvoir l internalisation des PME
  • 38. • Une convention de partenariat des PME des clusters Marocains et France clusters ( FC) pour: Une internalisation des clusters Benchmarking des activités • Tunisie Un accord entre l association Tunisia Technoparks et France clusters pour : Accompagner les efforts d innovation et d internalisation Présenter des opportunités d affaires de financement
  • 39. Lacoopérationinterclusterscommelevierde Co développementetdecoopérationéconomiqueen Méditerranée • La coopération entre entreprises d un même clusters ou entre clusters de plusieurs pays permet de favoriser des plans de production des entreprises ( Parler de co- production nécessite d aborder la question de la localisation des activités )
  • 40. Etude de cas ( ex de coproduction) Exemple 1 Une PME appartenant au CAMDIB ( CLUB ALLIANCE DES MATERIAUX POUR LE DEV DES INDUSTRIES DU BITTEROIS ) visant une coproduction 1. L examen des alternatives à une délocalisation Une entreprise de génie civil , sa conquête porte sur la recherche de moindre cout de production ,intéressé à mettre en place un partenariat avec une entreprise Tunisienne
  • 41. 2.la décision de localiser une activité en Tunisie: Créer une co-entreprise en Tunisie Les autres PME délocalisé en Tunisie l ont informé des avantages d une délocalisation en Tunisie + proximité géographique + avantages réservés aux PME 3. Le projet d un cluster Franco-Tunisien : La Co localisation d une entreprise ; implantation d une partie du SPL Français en Tunisie Depuis 2009,la co-entreprise Franco-Tunisienne a évolué en terme de conditions de travail et de formation
  • 42. • Exemple 2 Le véhicule WEEZ : une coproduction d entreprises du cluster la coopération entre entreprises Françaises et Tunisiennes de la mascotte du cluster Tunisien CMT Une dizaine des entreprises Tunisiennes ont été mobilisées pour la réalisation des différentes composantes (carosserie,mecanique,electronique…) une Co localisation réussite due à la proximité physique et organisationnelle avec un bon management du cluster permettant de faire rencontrer et échanger les entreprises
  • 43. Conclusion Analyse des clusters au Maghreb ( rôle des clusters dans le processus de Co développement des pays ) des politiques nationales de promotion des clusters encore en phase de construction Favoriser l émergence de groupements des entreprises sur le modèle de clusters
  • 44. Au delà des objectifs communs, chaque pays possède sa propre politique  les 3 pays incluent le choix du secteur agroalimentaire • Maroc orienté vers la R et D • Tunisie en état d embauche • Algérie en phase de formulation une culture de la coopération qui se construit par étapes des initiatives de coopération interclusters