SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  20
• AUTOMOBILE
PLAN EMERGENCE
• OFFSHORE • AGROALIMENTAIRE ET P.M •AERONAUTIQUE
• ELECTRONIQUE • TEXTILE ET CUIR
SOMMAIRE
DEFINITION DU PLAN EMERGENCE
Contexte du plan émergence
Objectif général du plan émergence
I-PLAN EMERGENCE (2005-2009)
Programme
Objectifs
II- PACTE NATIONAL D’EMERGENCE INDUSTRIELLE (2009-2015)
Programme
Objectifs
ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
DEFINITION DU PLAN EMERGENCE
Une nouvelle stratégie industrielle ciblée et volontariste, d'un
master plan, pour le développement du potentiel industriel
national, qui a découlé d’une étude commandée au cabinet
McKinsey et dont l’application des mesures a commencé en
septembre 2005
CONTEXTE DU P.E : CARACTERISTIQUES DE L’INDUSTRIE
Progression encore limitée du secteur industriel
Participation en dessous du prévu dans le PIB
Prédominance des industries légères
Forte présence de la main d’œuvre
Prédominance de la PME
Compétitivité limitée
Recherche et innovation très limitées
Forte présence du capital étranger dans les industries lourdes
CONTRAINTES ET DIFFICULTES DE L’INDUSTRIE MAROCAINE
Insuffisance de l’investissement national et étranger
dans l’industrie marocaine
Faiblesse des moyens de financement
Manque d’infrastructure
Cout d’énergie élevé
Complexité des formalités administratives et législatives
Manque de la main d’œuvre qualifiée
Concurrence illégal du secteur informel
OBJECTIFS DU PLAN EMERGENCE
Le repositionnement du tissu industriel national sur Les Métiers Mondiaux
du Maroc (MMM) qui représenteront 70% de la croissance industrielle.
Deux catégories :
Les métiers orientés Investissements directs étrangers (IDE)
Les métiers traditionnels
PLAN EMERGENCE (2005-2009)
UNE STRATEGIE S’APPUYANT SUR DEUX PILIERS :
Un ciblage volontariste mais non exclusif sur les moteurs de croissance
- Eviter le saupoudrage dans un contexte de ressources humaines
- Se focaliser sur les moteurs de croissances orientés export, MMM
- Sélection de 7 moteurs de croissance
Une modernisation compétitive du tissu existant
CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE
OFFSHORING
Positionnement sur Nearshore francophone
Ambitions :
100 000 emplois de plus
15MDHS de Valeur Ajoutée
AUTOMOBILE
Création d’une base industrielle autour d’un
tissu d’équipement
Ambitions:
70 000 à 80 000 emplois
10 MDHS en Valeur Ajoutée
AERONAUTIQUE
Offres intégrées
Ambitions:
10 000 emplois
3 MDHS en Valeur Ajoutée
CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE
TRANSFORMATION PRODUITS DE MER
Valorisation industrielle et commerciale des pélagiques.
Développement des produits congelés.
Ambitions:
35 000 emplois
3 MDHS de Valeur Ajoutée
ELECTRONIQUE
Focalisation sur l’électronique de spécialité et intégré
Ambitions :
10 000 emplois
Plus de 5MDHS en Valeur Ajoutée
CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE
TEXTILE ET CUIR
Repositionnement sur le fast-fashion et Co-traitance
Ambitions :
50 000 emplois
5 MDHS en Valeur Ajoutée
AGROALIMENTAIRE
Développement de 8 à 10 filières à fort potentiel autour
des projets intégrés
Ambitions :
60 000 emplois
5 MDHS en Valeur Ajoutée
MODERNISATION COMPETITIVE DU TISSU EXISTANT
AXES NECESSAIRES
Gestion dynamique
Et respect des
équilibres
Allouer des ressources
en adéquation avec les
enjeux
Sortir de la logique défensive
et restrictive qui sous tendait
l’approche MAN
Redynamisation
et modernisation du tissu
Accélération des
chantiers de réforme
transversale de long
terme
PACTE NATIONAL D’EMERGENCE INDUSTRIELLE (2009-2015)
Lancé en 2009 le « Pacte national pour l’émergence industrielle »
présente un prolongement de la stratégie du 1er plan en lui fixant de
nouveaux objectifs à l’horizon 2015.
Le PNEI ne concerne pas les industries liées aux produits de la mer
et à la chimie-parachimie.
OBJECTIFS DU PNEI
EMPLOI :
Création de 220 000 emplois
PIB :
Augmentation du PIB industriel de 50 Milliards de Dirhams additionnels
EXPORTATIONS :
Génération d'un volume supplémentaire d'exportations de 95 milliards de Dirhams
INVESTISSEMENT :
50 milliards de Dirhams d'investissements privés dans l'activité industrielle
ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
Rappel, le pacte table sur :
• Une augmentation du PIB
industriel de 50 MDH additionnels
• Un volume supplémentaire
d’exportations de 95 MDH
• La création de 220.000 emplois
dans le secteur industriel
A mi-parcours, le PNEI a permis
d’enregistrer :
• Une augmentation du PIB industriel
de 28,4 MDH soit (56,8%)
• Un volume supplémentaire
d’exportations de 24,3 MDH (25,5%)
• La création de 100 000 emplois soit
(45,5%) de l’objectif
ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
AUTOMOBILE
Création de 31 500 emplois sur 70 000 postes prévues pour 2015
Augmentation des exportation de 125% sur la période 2009-2012
Implantation du groupe Renault avec un investissement de 11 MDH
Exportations en 2012 : Apport de 5,8 sur les 8 MDH supplémentaires
ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
OFFSHORING
2 plateformes intégrées : Casanearshore, Technopolis
Les travaux de construction d’Oujdashore et Tetouanshore
55% des objectifs fixés en 2005 en nombre d’emplois ont été créé
AERONAUTIQUE
Création de 8 000 emplois
Chiffre d’affaires de 8 MDH
Volume d’exportations en hausse de 57%
Investissement de 1.6 MDH du groupe Bombardier
ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
ELECTRONIQUE
Plus de 4 000 emplois qui ont été créés
Les exportations ont atteint 6,8 MDH en 2011
Projets d’investissement : Lear Corporation et Nemotek
Volume à l’export en progression de 37,25%
AGROALIMENTAIRE
Hausse des exportations de 15,5%
TEXTILE-CUIR
Volume à l’export en augmentation de 23,7%.
LE PLAN EMERGENCE PREND DU RETARD
Guillaume Almeras, Consultant international sur les questions de développement économique
et financier :
« il semble que les objectifs du Plan Emergence ne seront pas atteints, Les exportations
marocaines représentent 35% de son PIB, contre 57% en Tunisie et 49,5% en moyenne pour
les pays MENA »
Encore plus :
Les filières automobile et aéronautique sont tirées essentiellement par Renault et
Bombardier
45 000 emplois industriels ont été perdus hors secteurs du Plan Emergence
LE PLAN EMERGENCE : ENCORE DU CHEMIN A FAIRE
Le faible degré d’intégration des PME dans les programmes mobilisés : Imtiaz, Moussanada,
les fonds de garantie pour l’investissement en fonds propres, les fonds publics-privés…
SOLUTION : DEVALUATION
Productions industrielles peu sophistiquées
Rude concurrence
Exposition à de fortes variations des prix
Salaire minimum le plus élevé d’Afrique
L’accès au foncier pour les entreprises, les formations, l’accès au financement…
PLAN EMERGENCE
EXPOSE FAIT PAR :
OUMAIMA KARIM
MANAL KAMIL
KHAOULA MAJOUG
FAYCAL ELBAGHDADI
OUMAIMA MOHIB

Contenu connexe

Tendances

Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1
rajaa224
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
L Mehdi
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
Ayoub Minen
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕
 

Tendances (20)

Cours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscaliteCours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscalite
 
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
Cours de gestion de portefeuille et des risques Pr Falloul
 
Analyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique CosumarAnalyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique Cosumar
 
Artisanat du Maroc
Artisanat du Maroc Artisanat du Maroc
Artisanat du Maroc
 
Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1Cours de finances_publiques-1
Cours de finances_publiques-1
 
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdalElaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
Elaboration des budgets au sein de marjane fès agdal
 
Présentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANEPrésentation sur la grande surface MARJANE
Présentation sur la grande surface MARJANE
 
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGADecisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
Decisions d'Investissement et de Financement , S5 ENCGA
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et GestionCours gestion financière S5 Economie et Gestion
Cours gestion financière S5 Economie et Gestion
 
Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc Les Zones Offshores au Maroc
Les Zones Offshores au Maroc
 
série d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capitalsérie d'exercices structure financière et coût de capital
série d'exercices structure financière et coût de capital
 
Rapport de stage complet sur la planification et la gestion budgetaire d'une ...
Rapport de stage complet sur la planification et la gestion budgetaire d'une ...Rapport de stage complet sur la planification et la gestion budgetaire d'une ...
Rapport de stage complet sur la planification et la gestion budgetaire d'une ...
 
La sarl .docx ss
La sarl .docx ssLa sarl .docx ss
La sarl .docx ss
 
Rapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bankRapport de stage Attijariwafa bank
Rapport de stage Attijariwafa bank
 
La dématérialisation et la digitalisation des documents et procédures (CAS DG...
La dématérialisation et la digitalisation des documents et procédures (CAS DG...La dématérialisation et la digitalisation des documents et procédures (CAS DG...
La dématérialisation et la digitalisation des documents et procédures (CAS DG...
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
 
Rapport ms des PME
Rapport  ms des PMERapport  ms des PME
Rapport ms des PME
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 
Rapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestionRapport de stage controle de gestion
Rapport de stage controle de gestion
 

Similaire à Maroc : Plan emergence

Chiffres clés des industries mécaniques 2012
Chiffres clés des industries mécaniques 2012Chiffres clés des industries mécaniques 2012
Chiffres clés des industries mécaniques 2012
Bienplusqu1industrie
 

Similaire à Maroc : Plan emergence (20)

Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie Étude prospective compétences Occitanie
Étude prospective compétences Occitanie
 
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
Cci Bordeaux - Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie ...
 
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
Industrie connectée une (r)évolution en marche Club Industrie 9 avril 2014
 
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquêteNouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
Nouvelle France industrielle : 34 plans de reconquête
 
Dossier presse-expansion2020-22mai2014
Dossier presse-expansion2020-22mai2014Dossier presse-expansion2020-22mai2014
Dossier presse-expansion2020-22mai2014
 
Guide des investissements industriels au Maroc - IPC
Guide des investissements industriels au Maroc - IPCGuide des investissements industriels au Maroc - IPC
Guide des investissements industriels au Maroc - IPC
 
ORCI_panorama_regional_2022vf.pdf
ORCI_panorama_regional_2022vf.pdfORCI_panorama_regional_2022vf.pdf
ORCI_panorama_regional_2022vf.pdf
 
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_marocRapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
Rapport sur le_secteur_automobile_et_aeronotique_au_maroc
 
Etude prospective compétences Occitanie synthèse
Etude prospective compétences Occitanie synthèseEtude prospective compétences Occitanie synthèse
Etude prospective compétences Occitanie synthèse
 
Chiffres clés des industries mécaniques 2012
Chiffres clés des industries mécaniques 2012Chiffres clés des industries mécaniques 2012
Chiffres clés des industries mécaniques 2012
 
CONFÉRENCE DE PRESSE - La croissance continue dans l’industrie technologique
CONFÉRENCE DE PRESSE - La croissance continue dans l’industrie technologiqueCONFÉRENCE DE PRESSE - La croissance continue dans l’industrie technologique
CONFÉRENCE DE PRESSE - La croissance continue dans l’industrie technologique
 
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - ExtraitLe marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
Le marché de l'industrie mécanique et métallurgique au Maroc 2016 - Extrait
 
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PMEBilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
Bilan de la 2e promotion du programme Accélérateur PME
 
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
Gimelec dossier industrie 4.0 les leviers de la transformation 2014
 
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformationIndustrie 4.0 : les leviers de la transformation
Industrie 4.0 : les leviers de la transformation
 
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
Industrie du futur / Nouvelle France Industrielle - Phase 2
 
Industrie du futur
Industrie du futurIndustrie du futur
Industrie du futur
 
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielleLancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
Lancement de la deuxième phase de la Nouvelle France industrielle
 
Etude Apec - Les difficultés de recrutement de cadres en production industrie...
Etude Apec - Les difficultés de recrutement de cadres en production industrie...Etude Apec - Les difficultés de recrutement de cadres en production industrie...
Etude Apec - Les difficultés de recrutement de cadres en production industrie...
 
Bpifrance Le Lab Lavenir de lindustrie resultats de l'enquete
Bpifrance Le Lab Lavenir de lindustrie resultats de l'enqueteBpifrance Le Lab Lavenir de lindustrie resultats de l'enquete
Bpifrance Le Lab Lavenir de lindustrie resultats de l'enquete
 

Plus de Oumaima Karim (7)

L'information et la communication dans la pratique RH
L'information et la communication dans la pratique RH L'information et la communication dans la pratique RH
L'information et la communication dans la pratique RH
 
Products of Islamic banking
Products of Islamic bankingProducts of Islamic banking
Products of Islamic banking
 
Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial Le fonds de commerce et le fonds commercial
Le fonds de commerce et le fonds commercial
 
Le consommateur marocain
Le consommateur marocainLe consommateur marocain
Le consommateur marocain
 
La sécurité du Cloud Computing
La sécurité du Cloud ComputingLa sécurité du Cloud Computing
La sécurité du Cloud Computing
 
L'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisationL'évolution des théories d'organisation
L'évolution des théories d'organisation
 
Les systèmes d'information
Les systèmes d'informationLes systèmes d'information
Les systèmes d'information
 

Maroc : Plan emergence

  • 1. • AUTOMOBILE PLAN EMERGENCE • OFFSHORE • AGROALIMENTAIRE ET P.M •AERONAUTIQUE • ELECTRONIQUE • TEXTILE ET CUIR
  • 2. SOMMAIRE DEFINITION DU PLAN EMERGENCE Contexte du plan émergence Objectif général du plan émergence I-PLAN EMERGENCE (2005-2009) Programme Objectifs II- PACTE NATIONAL D’EMERGENCE INDUSTRIELLE (2009-2015) Programme Objectifs ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS
  • 3. DEFINITION DU PLAN EMERGENCE Une nouvelle stratégie industrielle ciblée et volontariste, d'un master plan, pour le développement du potentiel industriel national, qui a découlé d’une étude commandée au cabinet McKinsey et dont l’application des mesures a commencé en septembre 2005
  • 4. CONTEXTE DU P.E : CARACTERISTIQUES DE L’INDUSTRIE Progression encore limitée du secteur industriel Participation en dessous du prévu dans le PIB Prédominance des industries légères Forte présence de la main d’œuvre Prédominance de la PME Compétitivité limitée Recherche et innovation très limitées Forte présence du capital étranger dans les industries lourdes
  • 5. CONTRAINTES ET DIFFICULTES DE L’INDUSTRIE MAROCAINE Insuffisance de l’investissement national et étranger dans l’industrie marocaine Faiblesse des moyens de financement Manque d’infrastructure Cout d’énergie élevé Complexité des formalités administratives et législatives Manque de la main d’œuvre qualifiée Concurrence illégal du secteur informel
  • 6. OBJECTIFS DU PLAN EMERGENCE Le repositionnement du tissu industriel national sur Les Métiers Mondiaux du Maroc (MMM) qui représenteront 70% de la croissance industrielle. Deux catégories : Les métiers orientés Investissements directs étrangers (IDE) Les métiers traditionnels
  • 7. PLAN EMERGENCE (2005-2009) UNE STRATEGIE S’APPUYANT SUR DEUX PILIERS : Un ciblage volontariste mais non exclusif sur les moteurs de croissance - Eviter le saupoudrage dans un contexte de ressources humaines - Se focaliser sur les moteurs de croissances orientés export, MMM - Sélection de 7 moteurs de croissance Une modernisation compétitive du tissu existant
  • 8. CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE OFFSHORING Positionnement sur Nearshore francophone Ambitions : 100 000 emplois de plus 15MDHS de Valeur Ajoutée AUTOMOBILE Création d’une base industrielle autour d’un tissu d’équipement Ambitions: 70 000 à 80 000 emplois 10 MDHS en Valeur Ajoutée AERONAUTIQUE Offres intégrées Ambitions: 10 000 emplois 3 MDHS en Valeur Ajoutée
  • 9. CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE TRANSFORMATION PRODUITS DE MER Valorisation industrielle et commerciale des pélagiques. Développement des produits congelés. Ambitions: 35 000 emplois 3 MDHS de Valeur Ajoutée ELECTRONIQUE Focalisation sur l’électronique de spécialité et intégré Ambitions : 10 000 emplois Plus de 5MDHS en Valeur Ajoutée
  • 10. CIBLAGE VOLONTARISTE SUR LES MOTEURS DE CROISSANCE TEXTILE ET CUIR Repositionnement sur le fast-fashion et Co-traitance Ambitions : 50 000 emplois 5 MDHS en Valeur Ajoutée AGROALIMENTAIRE Développement de 8 à 10 filières à fort potentiel autour des projets intégrés Ambitions : 60 000 emplois 5 MDHS en Valeur Ajoutée
  • 11. MODERNISATION COMPETITIVE DU TISSU EXISTANT AXES NECESSAIRES Gestion dynamique Et respect des équilibres Allouer des ressources en adéquation avec les enjeux Sortir de la logique défensive et restrictive qui sous tendait l’approche MAN Redynamisation et modernisation du tissu Accélération des chantiers de réforme transversale de long terme
  • 12. PACTE NATIONAL D’EMERGENCE INDUSTRIELLE (2009-2015) Lancé en 2009 le « Pacte national pour l’émergence industrielle » présente un prolongement de la stratégie du 1er plan en lui fixant de nouveaux objectifs à l’horizon 2015. Le PNEI ne concerne pas les industries liées aux produits de la mer et à la chimie-parachimie.
  • 13. OBJECTIFS DU PNEI EMPLOI : Création de 220 000 emplois PIB : Augmentation du PIB industriel de 50 Milliards de Dirhams additionnels EXPORTATIONS : Génération d'un volume supplémentaire d'exportations de 95 milliards de Dirhams INVESTISSEMENT : 50 milliards de Dirhams d'investissements privés dans l'activité industrielle
  • 14. ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS Rappel, le pacte table sur : • Une augmentation du PIB industriel de 50 MDH additionnels • Un volume supplémentaire d’exportations de 95 MDH • La création de 220.000 emplois dans le secteur industriel A mi-parcours, le PNEI a permis d’enregistrer : • Une augmentation du PIB industriel de 28,4 MDH soit (56,8%) • Un volume supplémentaire d’exportations de 24,3 MDH (25,5%) • La création de 100 000 emplois soit (45,5%) de l’objectif
  • 15. ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS AUTOMOBILE Création de 31 500 emplois sur 70 000 postes prévues pour 2015 Augmentation des exportation de 125% sur la période 2009-2012 Implantation du groupe Renault avec un investissement de 11 MDH Exportations en 2012 : Apport de 5,8 sur les 8 MDH supplémentaires
  • 16. ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS OFFSHORING 2 plateformes intégrées : Casanearshore, Technopolis Les travaux de construction d’Oujdashore et Tetouanshore 55% des objectifs fixés en 2005 en nombre d’emplois ont été créé AERONAUTIQUE Création de 8 000 emplois Chiffre d’affaires de 8 MDH Volume d’exportations en hausse de 57% Investissement de 1.6 MDH du groupe Bombardier
  • 17. ASSISES DE L’INDUSTRIE 2013 : BILAN MI-PARCOUS ELECTRONIQUE Plus de 4 000 emplois qui ont été créés Les exportations ont atteint 6,8 MDH en 2011 Projets d’investissement : Lear Corporation et Nemotek Volume à l’export en progression de 37,25% AGROALIMENTAIRE Hausse des exportations de 15,5% TEXTILE-CUIR Volume à l’export en augmentation de 23,7%.
  • 18. LE PLAN EMERGENCE PREND DU RETARD Guillaume Almeras, Consultant international sur les questions de développement économique et financier : « il semble que les objectifs du Plan Emergence ne seront pas atteints, Les exportations marocaines représentent 35% de son PIB, contre 57% en Tunisie et 49,5% en moyenne pour les pays MENA » Encore plus : Les filières automobile et aéronautique sont tirées essentiellement par Renault et Bombardier 45 000 emplois industriels ont été perdus hors secteurs du Plan Emergence
  • 19. LE PLAN EMERGENCE : ENCORE DU CHEMIN A FAIRE Le faible degré d’intégration des PME dans les programmes mobilisés : Imtiaz, Moussanada, les fonds de garantie pour l’investissement en fonds propres, les fonds publics-privés… SOLUTION : DEVALUATION Productions industrielles peu sophistiquées Rude concurrence Exposition à de fortes variations des prix Salaire minimum le plus élevé d’Afrique L’accès au foncier pour les entreprises, les formations, l’accès au financement…
  • 20. PLAN EMERGENCE EXPOSE FAIT PAR : OUMAIMA KARIM MANAL KAMIL KHAOULA MAJOUG FAYCAL ELBAGHDADI OUMAIMA MOHIB