Open Data   2012 : où enest-on en France ?  Claire Gallon (LiberTIC)  & Charles Nepote (FING)  OpenDataWeek, Nantes      2...
Dans le mondes   Un mouvement mondial qui a connu une accélération en 2010-2011 :    15+ états impliqués, une cinquantaine...
Chronologie en Frances   2010 : Keolis Rennes, puis Renness   2011     – lancement des autres initiatives : lAn I de lopen...
La France dans le peloton de têtes   12 acteurs publics locaux + 1 ministère + BNF + Étalabs   7 villes et/ou agglos, 4 Co...
Un mouvement au moins autant « bottom/up »s   8 « mouvements citoyens » locaux cartographiés (réellement    formalisés) qu...
Un « bottom/up » très typé socialements   Les geeks/développeurs sur-représentéss   Lopen data est passé sous le radar des...
Ce que ça a effectivement produits   Levier interne de modernisation     – Recensement des données ; rationalisation du Sy...
Rapport détonnements   Aucun acteur na publié son catalogue de données (incluant données    non publiées) : comment connaî...
Grands enjeuxs   Pérenniser, généraliser et banaliser lopen data comme levier de    développement des territoires et des o...
OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?

24 281 vues

Publié le

Charles Népote, FING // Claire Gallon, LiberTIC

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
24 281
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18 913
Actions
Partages
0
Téléchargements
54
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

OPEN DATA WEEK // Ouverture: Où en est-on en France?

  1. 1. Open Data 2012 : où enest-on en France ? Claire Gallon (LiberTIC) & Charles Nepote (FING) OpenDataWeek, Nantes 24 mai 2012 Licence Creative Commons By
  2. 2. Dans le mondes Un mouvement mondial qui a connu une accélération en 2010-2011 : 15+ états impliqués, une cinquantaine de communautés urbaines hors UK, dont des villes majeures comme New-York, San-Francisco, Toronto, Vancouver, Londress 215 initiatives dacteurs publics recensées (source : publicdata.eu)s Europe s UK : directement impulsé par le 1er ministre ; 90+ communautés urbaines s Initiatives nationales en Belgique, Finlande, Suède, Norvège, Espagne, Grèce s Plusieurs régions en Italie, Irlande, Espagne, etc.
  3. 3. Chronologie en Frances 2010 : Keolis Rennes, puis Renness 2011 – lancement des autres initiatives : lAn I de lopen data – Mai : circulaire Fillon : gratuité devient la règle – Septembre : Licence Ouverte dÉtalabs 2012 – Mai : charte de déontologie des ministres – Juillet : révision de la Directive PSI reuse
  4. 4. La France dans le peloton de têtes 12 acteurs publics locaux + 1 ministère + BNF + Étalabs 7 villes et/ou agglos, 4 Conseils généraux, 1 Régions 4 des 10 plus grandes villes + 4 qui vont ouvrir dici 18 moiss 5 des 15 plus grandes villes + 6 qui vont ouvrir dici 18 moiss Dici 18 mois : 5-7 régions, 10+ départementss Données privées ouvertes : Suez, SNCF, CDT 13, PS...s Données coproduites : OpenStreetMap, observatoires citoyens...s 800+ jeux de données ouverts (hors Étalab) ...s … qui ont permis de produire environ 200 applicationss Un paysage juridique qui se simplifie : convergence autour de 2 licences s 7 sous ODbL s 3 Licence Ouverte (Etalab), hors Etalab s 2 APIE + 2 divers qui vont évoluer vers Licence Ouverte ou ODbL
  5. 5. Un mouvement au moins autant « bottom/up »s 8 « mouvements citoyens » locaux cartographiés (réellement formalisés) qui interpellent les acteurs publics (lettres citoyennes)s Plusieurs initiatives nationales (Regards citoyens, Wikimedia France, OpenStreetMap France, etc.)s De nombreuses initiatives plus modestes (Groupes Facebook, démarches individuelles auprès des acteurs publics, etc.)s Une extrême richesse de forme dengagement citoyens – Associations dédiées, militants du libres, etc. – Groupes informels – Initiatives individuelles – Souvent les projets des acteurs publics démarrent par un agent avisé et citoyen
  6. 6. Un « bottom/up » très typé socialements Les geeks/développeurs sur-représentéss Lopen data est passé sous le radar des acteurs traditionnels qui auraient du sy intéresser : – Acteurs de léconomie sociale et solidaire – Acteurs de la démocratie participative et de la concertations Le sujet va devoir impérativement sortir du monde des geeks sous peine de se scléroser (à moins que tout le monde ne devienne geek)
  7. 7. Ce que ça a effectivement produits Levier interne de modernisation – Recensement des données ; rationalisation du Système dinformation – Aide au décloisonnement des services – Elargissement de la culture des données (monitoring, pilotage...) – Amélioration de la qualité des données – Nouvelle dynamique de dialogue avec les usagers – Introduction à linnovation ouvertes Partenariats avec acteurs du territoires (OSM, etc.)s Nombreux services et usages vraiment nouveaux (croisements)s Balbutiement dun marché
  8. 8. Rapport détonnements Aucun acteur na publié son catalogue de données (incluant données non publiées) : comment connaître « loffre » ?s Lobsession des « apps » : on aimerait voir plus de diversité dans les modalités dusage (dispositifs urbains, email, affichage dans les halls dimmeuble, etc.)s Le concours, roi des méthodologies danimation : vers un peu plus de créativité ?s Référencer les données des autres portails qui me concernent ?s La question de léthique des données à peu près absente du débat
  9. 9. Grands enjeuxs Pérenniser, généraliser et banaliser lopen data comme levier de développement des territoires et des organisations – Standardiser, mutualiser et harmoniser les initiatives – Développer plus encore la coproduction, lécosystème, les usages – Animer, animer, animers Développer lappropriation des données par le plus grand nombre : PME, associations, grand public... – Systématiser et structurer le dialogue entre acteurs publics et réutilisateurs (avérés et potentiels) – Porter une attention particulière aux acteurs historiques de la médiation, de la concertation – Développer la pédagogie et la culture des données Cest maintenant que commence lOpen Data !

×