SlideShare une entreprise Scribd logo
AU-DELÀ DE LA PRISON
Recueillir les rêves de liberté

par David Denborough
1996 2019
1993-1996 2019
Nouvelle-
Galles du
Sud
Victoria
Australie

Méridionale
Territoire

du Nord
Queensland
Australie

Occidentale
●Sydney
Tasmanie
1644 : Nieuw Hollandt
1770 : Côté est
1788 : Port Jackson
1824 : Australie
●Melbourne
LONG

BAY
CORRECTIONAL

CENTRE
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
DILEMMES DE L’AUTEUR
1. CHANTS DES SURVIVANTS
2. EXPLORATION DE LA POLITIQUE
DE L’INCARCÉRATION
3. AU-DELÀ DE LA PRISON
1. CHANTS DES SURVIVANTS
CHANTS DES SURVIVANTS
1. Aperçu de la vie en prison
2. Résistance politique
3. Les familles des détenus
4. Travailler derrière les barreaux
5. Survivantes à la violence masculine
« La prison et après »
France Culture

Irène Omélianenko

Sur les Docks



« Claude, libre à tout prix »
10 février 2016
Documentaire de

Marina Bellot et François Teste
Témoignage de Claude, 76 ans, qui à
l’âge de 45 ans est condamné à
perpétuité dont 18 ans de sûreté. Il a
finalement passé 25 ans dans une
vingtaine de prisons françaises. Il
raconte comment se reconstruit la
vie à l’ombre de la prison puis très
loin d’elle.
Mais c’est chelou ça fait
t r o i s m o i s q u ’ j ’ a i p a s
d’courrier - J’bouffe que d’la
purée, cantinée par un gars
vrai … Au parloir même les
fantômes se sont barrés … Y a
qui pour toi ? Y a personne et
toi ? Y a personne - Hasoul,
v i c t i m e s d u n p a rl o i r
fantôme … On t’oublie vite,
dès la mise en examen -
Réveillé par les cris d’un
parloir sauvage - Le vide
d’un parloir fantôme, la
fuite de l’entourage - c’est
toi et ta merde…
« Parloir Fantôme », une chanson de Rim’KY a personne, c’est Casper !
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
2. EXPLORATION DE LA POLITIQUE

DE L’INCARCÉRATION
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
Coût d’un détenu :
• 100€ / jour
• 36 500€ / an
Coût d’une cellule :
• 150 000€
Coût d’entretien :
• 20€ / m2 / jour
• 65 700€ / 9m2 / an
Coût d’une cellule :
• 150 000€
Coût d’entretien :
• 65 700€ / 9m2 / an
Coût d’un détenu :
• 36 500€ / an
Coût total :
• 1 172 000€ / 10 ans
EXPANSION DE
L’INDUSTRIE
CARCÉRALE
~
POLITIQUE DE
MAINTIEN DE
L’ORDRE
~
ÊTRE SÉVÈRE
ENVERS LE
CRIME EST UN
VOTE GAGNANT
La privatisation
crée inévitablement
un conflit
d’intérêt.
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
http://www.justice.gouv.fr/prison-et-reinsertion-10036/les-chiffres-clefs-10041/statistiques-de-la-population-detenue-et-ecrouee-32111.html
COMPOSITION DE

LA POPULATION
CARCÉRALE

EN FRANCE
1ER OCTOBRE 2019
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
• 48% n’ont aucun diplôme
• 80% ont au mieux un CAP
• 96,5% sont des hommes
• 1% de mineurs
• Âge médian : 31,7 ans
« Ce sont surtout les
personnes relativement
démunies qui sont
emprisonnées dans le
monde occidental. »
LE SENTIMENT
D’EXALTATION ET
D’AVENTURE
PRIMORDIAL
POUR L’ATTEINTE
DES IDÉAUX
MASCULINS SE
TRADUIT SUR LE
TERRAIN PAR LA
DÉLINQUANCE
URBAINE, UNE
FORME DE
RÉSISTANCE AUX
INÉGALITÉS
SOCIALES. LES
TRIBUNAUX
POURSUIVENT
LES FORMES
MÊME DE
MASCULINITÉ
QUE NOTRE
CULTURE
APPLAUDIT DE
TOUTES SORTES
DE FAÇONS
(FILMS, SPORTS
DE CONTACT, …).
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
1834 - WORKHOUSES
CES « HOSPICES »
SONT LES
PRÉCURSEURS DES
PRISONS ET
SERVAIENT À
GARDER DES GENS
QUI ÉTAIENT
STIGMATISÉS
COMME DES CLASSES
INDISCIPLINÉES ET
DANGEREUSES
Les juges ont commencé à évaluer
le degré de « criminalité » d’une
personne. La personne devant eux
a cessé d’être une personne qui
avait commis un crime et est
plutôt devenue une « criminelle ».
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
Certains professionnels
développent une forme
de « voyeurisme », une
sorte de « vampirisme »
en se nourrissant des
choses négatives.
03 Octobre 2019
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION
6. L’état-prison
7. Qui est emprisonné ? (classe et culture)
8. Qui est emprisonné ? (masculinité)
9. Passer sous silence la politique carcérale
10.La psychologie et l’éducation en prison
11.La politique de la punition
12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison
13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
Grandfather
Flemish Dutch
Grandmother
van den Bergh
England
working class
Rhodesia ~1900
privileged whites
Australia Father Mother
Denborough
British

israelite
Great-grandfatherworking class
Ghent prison
Great-great-grandfatherChief JusticeAustralia ~1850
Belgium
Great-great-unclesQueensland
Elder sister
prison

(antinuclear protests)
Davidprison social worker ~1992
~1930’s
Grandfather
Flemish Dutch
Grandmother
van den Bergh
England
working class
Rhodesia ~1900
privileged whites
Australia Father Mother
Denborough
British

israelite
Great-grandfatherworking class
Ghent prison
Great-great-grandfatherChief JusticeAustralia ~1850
Belgium
Great-great-unclesQueensland
Elder sister
prison

(antinuclear protests)
Davidprison social worker ~1992
~1930’s
« Mon arbre généalogique a été replanté
dans la cour de quelqu’un d’autre ! »
3. AU-DELÀ DE LA PRISON
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
• Quelles sont les responsabilités des
travailleurs du système carcéral pour
trouver des moyens de dénoncer les
injustices dont ils sont témoins ?
• Quelles sont les implications politiques à
être payé par des établissements et des
directions qui dégradent et déshumanisent ?
• Comment rester en prison sans s’habituer ou
s’acclimater aux injustices quotidiennes ?
1. Reconnaissez d’abord que vous ne
pouvez pas vous croire supérieur à
celui qui est aidé.
2. Fixez des objectifs spécifiques, une
fois que vous comprenez ce qui se
passe, en recherchant l’adhésion.
3. Ne venez pas avec de super idées. Le
meilleur remède pour la personne,
c’est généralement elle-même.
4. Je reconnais le besoin de médicaments
dans des circonstances extrêmes, aussi
rarement que possible. Les médicaments
modifient la façon dont les gens
perçoivent la réalité, de sorte que les
réponses qu’ils peuvent donner sur
eux-mêmes sont modifiées. Ils n’aident
pas à refléter vraiment les problèmes
ou l’état d’âme réel.
DIX RECOMMANDATIONS POUR LES PSYCHOLOGUES EN PRISON
5. Ignorez la plupart des types de thérapies
et concentrez-vous plutôt sur la
compréhension de la personne sans la
cataloguer et identifier les causes
possibles, mais comprenez où elle se
trouve actuellement et cherchez à établir
une voie qui lui sera bénéfique à
l’avenir.
6. Etablissez des procédures dans lesquelles
le suivi psychologique peut être fait de
façon réaliste. Si la personne est ici
pour deux jours et qu’elle déménage
ensuite dans une autre prison, elle
risque de passer entre les mailles du
filet.
7. Cherchez à établir une atmosphère calme.
S’il y a lieu, essayez de trouvez un emploi
convenable pour le détenu, une sorte de
centre d’intérêt pour renforcer l’estime
de soi.
8. Ne croyez pas nécessairement que
vous avez les bonnes réponses.
9. N’ayez pas peur de poser des
questions. Ils posaient toujours
toutes sortes de questions, mais
jamais les questions pertinentes. Ils
étaient angoissés à l’idée de me
contrarier. On ne peut pas aider
quelqu’un si on ne sait pas ce qui va
chez lui.
10. Le temps doit être plus flexible. Le
temps passé est insuffisant, une
séance d’une heure par semaine en
prison n’est pas suffisante.
DIX RECOMMANDATIONS POUR LES PSYCHOLOGUES EN PRISON
• Externalisation de « Délinquance » et « Drogue »
• Réunion de soutien par les pairs et témoins
• Lettre (et rituel)
de démission du
poste de « gros
bras » / « caïd »
• C’est la
structure et la
culture de la vie
carcérale et les
constructions de
la masculinité
dans les prisons
qui encouragent
les hiérarchies
entre détenus.
Bâtir une communauté :
• Les prisons sont des établissement conçus pour isoler.
• Questionner les moments de lien, les étincelles de communauté qui
semblent s’opposer à cette culture carcérale ; exemple :
• Parler les uns avec les autres
• Empêcher les gens de s’en prendre à un surveillant
• Donner votre droit de téléphoner à quelqu’un d’autre
• Sortir à deux et partager votre portable avec quelqu’un de convenable
• Partager des cigarettes
• Aider les gens à continuer à espérer
• Documentation sous forme de chanson enregistrée, vidéo à envoyer aux
écoles, un livre honorant les histoires de survie, ou des entretiens
retranscrits pour éduquer les autres. Ces ressources sont devenues des
ressources pour d’autres groupes, d’autres changements.
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
Élaboration d’une série d’étapes de
Réconciliation (Conciencia) :
• Excuses sincères
1. Reconnaissance
2. Responsabilité
3. Reconstruction
4. Réconciliation
5. Rédemption
Individuel
Communautaire
Relié

Individu/

Communauté
3 niveaux
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
Faire passer la culture de
la salle d’audience d’un
lieu de punition à un lieu
de résolution de problèmes.
• Les meilleures personnes
pour aider une personne
à comprendre comment
changer et comment être
différente, sont les
personnes qui sont les
plus proches, celles qui
la connaissent depuis le
plus longtemps.
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
(ou Cercle de détermination de la peine)
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
(ou Cercle de détermination de la peine)
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
20191126 conf-au-dela-de-la-prison
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
Reconstruction culturelle et communautaire :
L'accès à leur culture aide les détenus à purger leur peine et à réintégrer la communauté.
AU-DELÀ DE LA PRISON
14.Au-delà de la psychologie carcérale
15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et
sociale
16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis
17. Cercle de sentence
18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa
19.La justice aborigène australienne
20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
Réponses communautaires à la délinquance :
• Identifier les conflits entre les personnes en tant
que problèmes communautaires plutôt
qu’individuels
• Recherche de solutions / de riches traditions
alternatives et créatives
• Démarche dirigée par la communauté la plus touchée
• Afin d’encourager les hommes à assumer la
responsabilité de leurs actes, plutôt qu’un
processus juridique qui encourage le déni, la
défense et l’opposition
Antonio Machado
Le chemin se fait en marchant…
Voyageur, le chemin
C’est les traces de tes pas
C’est tout.
Voyageur !
Il n’y a pas de chemin
Le chemin se fait en marchant
Et quand tu regardes en arrière
Tu vois le sentier que jamais
Tu ne dois à nouveau fouler.
Voyageur !
Il n’y a pas de chemin
Rien que des sillages sur la mer.
Tout passe et tout demeure
Mais notre affaire est de passer
De passer en traçant
Des chemins
Des chemins sur la mer.
LA FABRIQUE NARRATIVE Fabrice AIMETTI
fabrice.aimetti@gmail.comhttps://www.lafabriquenarrative.org
PARIS • BORDEAUX • TOULOUSE • AIX
https://fr.slideshare.net/faimetti

Contenu connexe

Similaire à 20191126 conf-au-dela-de-la-prison

Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippeCours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
harlicot
 
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
Grégoire Plus
 
Essais philosophique
Essais philosophiqueEssais philosophique
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
CripsIDF
 
Chercheurs de sens. — 01. Introduction
Chercheurs de sens. — 01. IntroductionChercheurs de sens. — 01. Introduction
Racisme
RacismeRacisme
Racisme
murphy666
 
L'intégrisme musulman
L'intégrisme musulmanL'intégrisme musulman
L'intégrisme musulman
Griffin Lawrence
 
Frenchoralpresentationpreparation
FrenchoralpresentationpreparationFrenchoralpresentationpreparation
Frenchoralpresentationpreparation
Charlotte A
 
l’analyse d’une nouvelle journalistique.
l’analyse d’une nouvelle journalistique.l’analyse d’une nouvelle journalistique.
l’analyse d’une nouvelle journalistique.
adilazh1
 
Liberté de vivre sa propre vie - Chypre
Liberté de vivre sa propre vie - ChypreLiberté de vivre sa propre vie - Chypre
Liberté de vivre sa propre vie - Chypre
Comune di San Prospero
 
Reagissons ou c'est la fin
Reagissons ou c'est la finReagissons ou c'est la fin
Reagissons ou c'est la fin
VANESSA DESILES
 
Ado péï n°3
Ado péï n°3Ado péï n°3
Ado péï n°3
JPayetDoc
 
HOMME DE COULEUR
HOMME DE COULEURHOMME DE COULEUR
HOMME DE COULEUR
Nombre Apellidos
 
Les Français et l'incarcération
Les Français et l'incarcérationLes Français et l'incarcération
Les Français et l'incarcération
Harris Interactive France
 
Les condamnées à mort existent aussi
Les condamnées à mort existent aussi Les condamnées à mort existent aussi
Les condamnées à mort existent aussi
AndreuEstelaBarnet
 
Palabre 28 identité
Palabre 28 identitéPalabre 28 identité
Palabre 28 identité
boprat
 
L'art de la tromperie
L'art de la tromperieL'art de la tromperie
L'art de la tromperie
Travailleur autonome
 
#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados
Gaëlle Perrier
 

Similaire à 20191126 conf-au-dela-de-la-prison (20)

Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippeCours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
Cours diu sexo nantes 2020 Harlicot Jean philippe
 
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
La théorie du genre progrès humain ou danger réel ?
 
Essais philosophique
Essais philosophiqueEssais philosophique
Essais philosophique
 
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la préventionLe slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
Le slam : consommation à risque et enjeux de la prévention
 
Chercheurs de sens. — 01. Introduction
Chercheurs de sens. — 01. IntroductionChercheurs de sens. — 01. Introduction
Chercheurs de sens. — 01. Introduction
 
Racisme
RacismeRacisme
Racisme
 
Racisme
RacismeRacisme
Racisme
 
L'intégrisme musulman
L'intégrisme musulmanL'intégrisme musulman
L'intégrisme musulman
 
Racisme
RacismeRacisme
Racisme
 
Frenchoralpresentationpreparation
FrenchoralpresentationpreparationFrenchoralpresentationpreparation
Frenchoralpresentationpreparation
 
l’analyse d’une nouvelle journalistique.
l’analyse d’une nouvelle journalistique.l’analyse d’une nouvelle journalistique.
l’analyse d’une nouvelle journalistique.
 
Liberté de vivre sa propre vie - Chypre
Liberté de vivre sa propre vie - ChypreLiberté de vivre sa propre vie - Chypre
Liberté de vivre sa propre vie - Chypre
 
Reagissons ou c'est la fin
Reagissons ou c'est la finReagissons ou c'est la fin
Reagissons ou c'est la fin
 
Ado péï n°3
Ado péï n°3Ado péï n°3
Ado péï n°3
 
HOMME DE COULEUR
HOMME DE COULEURHOMME DE COULEUR
HOMME DE COULEUR
 
Les Français et l'incarcération
Les Français et l'incarcérationLes Français et l'incarcération
Les Français et l'incarcération
 
Les condamnées à mort existent aussi
Les condamnées à mort existent aussi Les condamnées à mort existent aussi
Les condamnées à mort existent aussi
 
Palabre 28 identité
Palabre 28 identitéPalabre 28 identité
Palabre 28 identité
 
L'art de la tromperie
L'art de la tromperieL'art de la tromperie
L'art de la tromperie
 
#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados#Sans tabou - brochure ados
#Sans tabou - brochure ados
 

Plus de Fabrice Aimetti

Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?
Fabrice Aimetti
 
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
Fabrice Aimetti
 
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervisionDu 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Fabrice Aimetti
 
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Fabrice Aimetti
 
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de MentoratContrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Fabrice Aimetti
 
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_SheetsL'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
Fabrice Aimetti
 
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat SheetL'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
Fabrice Aimetti
 
Groupe de Balint
Groupe de BalintGroupe de Balint
Groupe de Balint
Fabrice Aimetti
 
La fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polancoLa fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polanco
Fabrice Aimetti
 
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Fabrice Aimetti
 
Bibliographie narrative
Bibliographie narrativeBibliographie narrative
Bibliographie narrative
Fabrice Aimetti
 
Arrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miraclesArrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miracles
Fabrice Aimetti
 
20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare
Fabrice Aimetti
 
Agile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben LindersAgile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben Linders
Fabrice Aimetti
 
Les 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNVLes 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNV
Fabrice Aimetti
 
Le jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâcheLe jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâche
Fabrice Aimetti
 
Xplane fr
Xplane frXplane fr
Xplane fr
Fabrice Aimetti
 
Twenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_frTwenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_fr
Fabrice Aimetti
 
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_frSchlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Fabrice Aimetti
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Fabrice Aimetti
 

Plus de Fabrice Aimetti (20)

Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?Guide Comment faire du Product Discovery ?
Guide Comment faire du Product Discovery ?
 
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
8 different ways to organize your product backlog_FR.pdf
 
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervisionDu 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
Du 7-eyed model au 10-eyed model pour la supervision
 
Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !Dites "NON" en tant que Product Manager !
Dites "NON" en tant que Product Manager !
 
Contrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de MentoratContrat relatif au Programme de Mentorat
Contrat relatif au Programme de Mentorat
 
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_SheetsL'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
L'aide-mémoire du Mentorat / Mentoring_Cheat_Sheets
 
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat SheetL'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
L'aide-mémoire du Mentoré / Mentee Cheat Sheet
 
Groupe de Balint
Groupe de BalintGroupe de Balint
Groupe de Balint
 
La fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polancoLa fabrique narrative marcela polanco
La fabrique narrative marcela polanco
 
Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)Beata Jardin de vie (Rwanda)
Beata Jardin de vie (Rwanda)
 
Bibliographie narrative
Bibliographie narrativeBibliographie narrative
Bibliographie narrative
 
Arrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miraclesArrêtez de promettre des miracles
Arrêtez de promettre des miracles
 
20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare20190627 intro-clean-language slideshare
20190627 intro-clean-language slideshare
 
Agile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben LindersAgile self assessment card game by Ben Linders
Agile self assessment card game by Ben Linders
 
Les 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNVLes 4 étapes du processus de la CNV
Les 4 étapes du processus de la CNV
 
Le jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâcheLe jeu du prénom en mode multitâche
Le jeu du prénom en mode multitâche
 
Xplane fr
Xplane frXplane fr
Xplane fr
 
Twenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_frTwenty ways to_split_fr
Twenty ways to_split_fr
 
Schlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_frSchlitz mapping changebattlefield_fr
Schlitz mapping changebattlefield_fr
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
 

20191126 conf-au-dela-de-la-prison

  • 1. AU-DELÀ DE LA PRISON Recueillir les rêves de liberté
 par David Denborough
  • 8. 1. CHANTS DES SURVIVANTS 2. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 3. AU-DELÀ DE LA PRISON
  • 9. 1. CHANTS DES SURVIVANTS
  • 10. CHANTS DES SURVIVANTS 1. Aperçu de la vie en prison 2. Résistance politique 3. Les familles des détenus 4. Travailler derrière les barreaux 5. Survivantes à la violence masculine
  • 11. « La prison et après » France Culture
 Irène Omélianenko
 Sur les Docks
 
 « Claude, libre à tout prix » 10 février 2016 Documentaire de
 Marina Bellot et François Teste Témoignage de Claude, 76 ans, qui à l’âge de 45 ans est condamné à perpétuité dont 18 ans de sûreté. Il a finalement passé 25 ans dans une vingtaine de prisons françaises. Il raconte comment se reconstruit la vie à l’ombre de la prison puis très loin d’elle.
  • 12. Mais c’est chelou ça fait t r o i s m o i s q u ’ j ’ a i p a s d’courrier - J’bouffe que d’la purée, cantinée par un gars vrai … Au parloir même les fantômes se sont barrés … Y a qui pour toi ? Y a personne et toi ? Y a personne - Hasoul, v i c t i m e s d u n p a rl o i r fantôme … On t’oublie vite, dès la mise en examen - Réveillé par les cris d’un parloir sauvage - Le vide d’un parloir fantôme, la fuite de l’entourage - c’est toi et ta merde… « Parloir Fantôme », une chanson de Rim’KY a personne, c’est Casper !
  • 14. 2. EXPLORATION DE LA POLITIQUE
 DE L’INCARCÉRATION
  • 15. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 16. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 17. Coût d’un détenu : • 100€ / jour • 36 500€ / an Coût d’une cellule : • 150 000€ Coût d’entretien : • 20€ / m2 / jour • 65 700€ / 9m2 / an
  • 18. Coût d’une cellule : • 150 000€ Coût d’entretien : • 65 700€ / 9m2 / an Coût d’un détenu : • 36 500€ / an Coût total : • 1 172 000€ / 10 ans
  • 19. EXPANSION DE L’INDUSTRIE CARCÉRALE ~ POLITIQUE DE MAINTIEN DE L’ORDRE ~ ÊTRE SÉVÈRE ENVERS LE CRIME EST UN VOTE GAGNANT
  • 20. La privatisation crée inévitablement un conflit d’intérêt.
  • 21. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 23. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 24. • 48% n’ont aucun diplôme • 80% ont au mieux un CAP • 96,5% sont des hommes • 1% de mineurs • Âge médian : 31,7 ans « Ce sont surtout les personnes relativement démunies qui sont emprisonnées dans le monde occidental. »
  • 25. LE SENTIMENT D’EXALTATION ET D’AVENTURE PRIMORDIAL POUR L’ATTEINTE DES IDÉAUX MASCULINS SE TRADUIT SUR LE TERRAIN PAR LA DÉLINQUANCE URBAINE, UNE FORME DE RÉSISTANCE AUX INÉGALITÉS SOCIALES. LES TRIBUNAUX POURSUIVENT LES FORMES MÊME DE MASCULINITÉ QUE NOTRE CULTURE APPLAUDIT DE TOUTES SORTES DE FAÇONS (FILMS, SPORTS DE CONTACT, …).
  • 26. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 28. 1834 - WORKHOUSES CES « HOSPICES » SONT LES PRÉCURSEURS DES PRISONS ET SERVAIENT À GARDER DES GENS QUI ÉTAIENT STIGMATISÉS COMME DES CLASSES INDISCIPLINÉES ET DANGEREUSES
  • 29. Les juges ont commencé à évaluer le degré de « criminalité » d’une personne. La personne devant eux a cessé d’être une personne qui avait commis un crime et est plutôt devenue une « criminelle ».
  • 30. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 31. Certains professionnels développent une forme de « voyeurisme », une sorte de « vampirisme » en se nourrissant des choses négatives.
  • 33. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 35. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 37. EXPLORATION DE LA POLITIQUE DE L’INCARCÉRATION 6. L’état-prison 7. Qui est emprisonné ? (classe et culture) 8. Qui est emprisonné ? (masculinité) 9. Passer sous silence la politique carcérale 10.La psychologie et l’éducation en prison 11.La politique de la punition 12.Parler de la violence des hommes, parler de la prison 13.Choix personnel : devenir un squarehead, devenir un gubba
  • 38. Grandfather Flemish Dutch Grandmother van den Bergh England working class Rhodesia ~1900 privileged whites Australia Father Mother Denborough British
 israelite Great-grandfatherworking class Ghent prison Great-great-grandfatherChief JusticeAustralia ~1850 Belgium Great-great-unclesQueensland Elder sister prison
 (antinuclear protests) Davidprison social worker ~1992 ~1930’s
  • 39. Grandfather Flemish Dutch Grandmother van den Bergh England working class Rhodesia ~1900 privileged whites Australia Father Mother Denborough British
 israelite Great-grandfatherworking class Ghent prison Great-great-grandfatherChief JusticeAustralia ~1850 Belgium Great-great-unclesQueensland Elder sister prison
 (antinuclear protests) Davidprison social worker ~1992 ~1930’s « Mon arbre généalogique a été replanté dans la cour de quelqu’un d’autre ! »
  • 40. 3. AU-DELÀ DE LA PRISON
  • 41. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 42. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 43. • Quelles sont les responsabilités des travailleurs du système carcéral pour trouver des moyens de dénoncer les injustices dont ils sont témoins ? • Quelles sont les implications politiques à être payé par des établissements et des directions qui dégradent et déshumanisent ? • Comment rester en prison sans s’habituer ou s’acclimater aux injustices quotidiennes ?
  • 44. 1. Reconnaissez d’abord que vous ne pouvez pas vous croire supérieur à celui qui est aidé. 2. Fixez des objectifs spécifiques, une fois que vous comprenez ce qui se passe, en recherchant l’adhésion. 3. Ne venez pas avec de super idées. Le meilleur remède pour la personne, c’est généralement elle-même. 4. Je reconnais le besoin de médicaments dans des circonstances extrêmes, aussi rarement que possible. Les médicaments modifient la façon dont les gens perçoivent la réalité, de sorte que les réponses qu’ils peuvent donner sur eux-mêmes sont modifiées. Ils n’aident pas à refléter vraiment les problèmes ou l’état d’âme réel. DIX RECOMMANDATIONS POUR LES PSYCHOLOGUES EN PRISON 5. Ignorez la plupart des types de thérapies et concentrez-vous plutôt sur la compréhension de la personne sans la cataloguer et identifier les causes possibles, mais comprenez où elle se trouve actuellement et cherchez à établir une voie qui lui sera bénéfique à l’avenir. 6. Etablissez des procédures dans lesquelles le suivi psychologique peut être fait de façon réaliste. Si la personne est ici pour deux jours et qu’elle déménage ensuite dans une autre prison, elle risque de passer entre les mailles du filet. 7. Cherchez à établir une atmosphère calme. S’il y a lieu, essayez de trouvez un emploi convenable pour le détenu, une sorte de centre d’intérêt pour renforcer l’estime de soi.
  • 45. 8. Ne croyez pas nécessairement que vous avez les bonnes réponses. 9. N’ayez pas peur de poser des questions. Ils posaient toujours toutes sortes de questions, mais jamais les questions pertinentes. Ils étaient angoissés à l’idée de me contrarier. On ne peut pas aider quelqu’un si on ne sait pas ce qui va chez lui. 10. Le temps doit être plus flexible. Le temps passé est insuffisant, une séance d’une heure par semaine en prison n’est pas suffisante. DIX RECOMMANDATIONS POUR LES PSYCHOLOGUES EN PRISON
  • 46. • Externalisation de « Délinquance » et « Drogue »
  • 47. • Réunion de soutien par les pairs et témoins
  • 48. • Lettre (et rituel) de démission du poste de « gros bras » / « caïd » • C’est la structure et la culture de la vie carcérale et les constructions de la masculinité dans les prisons qui encouragent les hiérarchies entre détenus.
  • 49. Bâtir une communauté : • Les prisons sont des établissement conçus pour isoler. • Questionner les moments de lien, les étincelles de communauté qui semblent s’opposer à cette culture carcérale ; exemple : • Parler les uns avec les autres • Empêcher les gens de s’en prendre à un surveillant • Donner votre droit de téléphoner à quelqu’un d’autre • Sortir à deux et partager votre portable avec quelqu’un de convenable • Partager des cigarettes • Aider les gens à continuer à espérer • Documentation sous forme de chanson enregistrée, vidéo à envoyer aux écoles, un livre honorant les histoires de survie, ou des entretiens retranscrits pour éduquer les autres. Ces ressources sont devenues des ressources pour d’autres groupes, d’autres changements.
  • 50. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 51. Élaboration d’une série d’étapes de Réconciliation (Conciencia) : • Excuses sincères 1. Reconnaissance 2. Responsabilité 3. Reconstruction 4. Réconciliation 5. Rédemption Individuel Communautaire Relié
 Individu/
 Communauté 3 niveaux
  • 52. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 53. Faire passer la culture de la salle d’audience d’un lieu de punition à un lieu de résolution de problèmes. • Les meilleures personnes pour aider une personne à comprendre comment changer et comment être différente, sont les personnes qui sont les plus proches, celles qui la connaissent depuis le plus longtemps.
  • 54. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine (ou Cercle de détermination de la peine)
  • 57. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine (ou Cercle de détermination de la peine)
  • 59. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 61. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 62. Reconstruction culturelle et communautaire : L'accès à leur culture aide les détenus à purger leur peine et à réintégrer la communauté.
  • 63. AU-DELÀ DE LA PRISON 14.Au-delà de la psychologie carcérale 15.L’approche non traditionnelle de la justice pénale et sociale 16.Changements dans les tribunaux aux États-Unis 17. Cercle de sentence 18.Les Maoris et la justice des mineurs en Aotearoa 19.La justice aborigène australienne 20.Vers des réponses alternatives à la violence masculine
  • 64. Réponses communautaires à la délinquance : • Identifier les conflits entre les personnes en tant que problèmes communautaires plutôt qu’individuels • Recherche de solutions / de riches traditions alternatives et créatives • Démarche dirigée par la communauté la plus touchée • Afin d’encourager les hommes à assumer la responsabilité de leurs actes, plutôt qu’un processus juridique qui encourage le déni, la défense et l’opposition
  • 65. Antonio Machado Le chemin se fait en marchant… Voyageur, le chemin C’est les traces de tes pas C’est tout. Voyageur ! Il n’y a pas de chemin Le chemin se fait en marchant Et quand tu regardes en arrière Tu vois le sentier que jamais Tu ne dois à nouveau fouler. Voyageur ! Il n’y a pas de chemin Rien que des sillages sur la mer. Tout passe et tout demeure Mais notre affaire est de passer De passer en traçant Des chemins Des chemins sur la mer.
  • 66. LA FABRIQUE NARRATIVE Fabrice AIMETTI fabrice.aimetti@gmail.comhttps://www.lafabriquenarrative.org PARIS • BORDEAUX • TOULOUSE • AIX https://fr.slideshare.net/faimetti