SlideShare une entreprise Scribd logo
1
Bien raisonner la fertilisation
phospho-potassique sur betterave
sucrière
2
Des symptômes délicats à identifier
3
Déterminer la bonne dose à apporter
Dose
Coefficient
multiplicatif des
exportations
= x
Rendement
prévu
Teneur en P2O5
ou K2O dans les
exportations
x
4
Déterminer la bonne dose à apporter
Dose
Coefficient
multiplicatif des
exportations
= x
Rendement
prévu
Teneur en P2O5
ou K2O dans les
exportations
x
5
Déterminer le coefficient multiplicatif des exportations
0 2,2 1,5 1,2 1 0,8 0 0
1 an 3,3 2,0 1,5 1,2 1 0 0
2 ans ou + 3,7 2,7 2 1,5 1,2 0,8 0
• Exemple pour P2O5, pour des cultures très exigeantes, comme la betterave
sucrière :
Trenf.
Timp.
- 10 %
Timp.
+ 10 %
2x Timp.
Timp. 3x Timp.
Nb. d’années sans
apports depuis la
dernière
fertilisation
6
Déterminer le coefficient multiplicatif des exportations
0 2,2 1,5 1,2 1 0,8 0 0
1 an 3,3 2,0 1,5 1,2 1 0 0
2 ans ou + 3,7 2,7 2 1,5 1,2 0,8 0
• Exemple – P2O5 – Betterave sucrière :
– Limons, teneur Olsen : 82 mg/kg
– Dernier apport datant de moins d’un an
50 Timp.
- 10 %
Timp.
+ 10 %
2x Timp.
80 3x Timp.
7
Déterminer la bonne dose à apporter
Dose
Coefficient
multiplicatif des
exportations
=
x
Rendement
prévu
Teneur en P2O5
dans les
exportations
x
85 t/ha 0,5 kg P2O5/t 1 42,5 kg P2O5/ha
8
Exemple issu d’un bulletin édité par le LDAR
9
Bien prendre en compte les produits résiduaires organiques
P2O5 K2O
Teneur (g/kg) Keq
Quantité efficace
apportée (kg P2O5/ha)
Teneur (g/kg)
Quantité efficace
apportée
(kg K2O/ha)
Fumiers de bovins
30 t/ha
2,8 0,8 67 9,5 285
Source : Brochure « Valorisation des effluents d’élevage » - RMT « élevages et environnement »
10
Bien prendre en compte les produits résiduaires organiques
P2O5 K2O
Quantité efficace
apportée (kg P2O5/ha)
Quantité efficace apportée
(kg K2O/ha)
Fumiers de bovins
30 t/ha
67 285
Lisier de porcs
30 m3/ha
92 144
Vinasse de
sucrerie
3 t/ha
180
Ecumes de
sucrerie
8 t/ha
64
Source : Brochure « Valorisation des effluents d’élevage » - RMT « élevages et environnement »
153
kg K20/ha
43
kg P2O5/ha
Les exports estimés pour un
rendement de 85 t à 16°/ha
11
Merci pour votre attention !

Contenu connexe

Similaire à 20230118_CT_Normandie_Fertilisation_PK.pptx

CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
Institut de l'Elevage - Idele
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Institut de l'Elevage - Idele
 
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viandeLife beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
Institut de l'Elevage - Idele
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Institut de l'Elevage - Idele
 
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à 20230118_CT_Normandie_Fertilisation_PK.pptx (7)

CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bioCASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
CASDAR AgneauxBio - Références en élevage ovin bio
 
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
Tirer le meilleur parti de chacune de ses vaches de réforme Blondes d'Aquitai...
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
 
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viandeLife beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
Life beef carbon, pour réduire l'empreinte carbone des systèmes bovin viande
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
Fiche Carbon Dairy : Elevages "Agriculture Biologique"
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
 
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
Autonomie en paille et poids économique des achats de litières dans les éleva...
 

Plus de hélène Dorchies

20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
hélène Dorchies
 
76 Désherbage.pptx
76 Désherbage.pptx76 Désherbage.pptx
76 Désherbage.pptx
hélène Dorchies
 
La productivité en 2022.pptx
La productivité en 2022.pptxLa productivité en 2022.pptx
La productivité en 2022.pptx
hélène Dorchies
 
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
hélène Dorchies
 
Maladies du feuillage.pptx
Maladies du feuillage.pptxMaladies du feuillage.pptx
Maladies du feuillage.pptx
hélène Dorchies
 
Situation Désherbage.pptx
Situation Désherbage.pptxSituation Désherbage.pptx
Situation Désherbage.pptx
hélène Dorchies
 
Travaux sur le Lixus juncii.pptx
Travaux sur le Lixus juncii.pptxTravaux sur le Lixus juncii.pptx
Travaux sur le Lixus juncii.pptx
hélène Dorchies
 
Pucerons et jaunisse.pptx
Pucerons et jaunisse.pptxPucerons et jaunisse.pptx
Pucerons et jaunisse.pptx
hélène Dorchies
 
Bilan de la campagne.pptx
Bilan de la campagne.pptxBilan de la campagne.pptx
Bilan de la campagne.pptx
hélène Dorchies
 
Cercosporiose.pptx
Cercosporiose.pptxCercosporiose.pptx
Cercosporiose.pptx
hélène Dorchies
 
IRRIGATION PH.pptx
IRRIGATION PH.pptxIRRIGATION PH.pptx
IRRIGATION PH.pptx
hélène Dorchies
 
Bilan et desherbage PH.pptx
Bilan et desherbage PH.pptxBilan et desherbage PH.pptx
Bilan et desherbage PH.pptx
hélène Dorchies
 
maladie variétés CB.pptx
maladie variétés CB.pptxmaladie variétés CB.pptx
maladie variétés CB.pptx
hélène Dorchies
 
jaunisse CT AL.pptx
jaunisse CT AL.pptxjaunisse CT AL.pptx
jaunisse CT AL.pptx
hélène Dorchies
 
6JCG CT fongicide.pptx
6JCG CT fongicide.pptx6JCG CT fongicide.pptx
6JCG CT fongicide.pptx
hélène Dorchies
 
1FC Jaunisse02.pptx
1FC Jaunisse02.pptx1FC Jaunisse02.pptx
1FC Jaunisse02.pptx
hélène Dorchies
 
3JCG Irrigation .pptx
3JCG Irrigation .pptx3JCG Irrigation .pptx
3JCG Irrigation .pptx
hélène Dorchies
 
4FC Désherbage.pptx
4FC Désherbage.pptx4FC Désherbage.pptx
4FC Désherbage.pptx
hélène Dorchies
 
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptxCT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
hélène Dorchies
 
20221213_PNRI_CT02.pptx
20221213_PNRI_CT02.pptx20221213_PNRI_CT02.pptx
20221213_PNRI_CT02.pptx
hélène Dorchies
 

Plus de hélène Dorchies (20)

20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
20220110 - PNRI-National CT Normandie.pptx
 
76 Désherbage.pptx
76 Désherbage.pptx76 Désherbage.pptx
76 Désherbage.pptx
 
La productivité en 2022.pptx
La productivité en 2022.pptxLa productivité en 2022.pptx
La productivité en 2022.pptx
 
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
76 Bilan pucerons et jaunisse en 2022.pptx
 
Maladies du feuillage.pptx
Maladies du feuillage.pptxMaladies du feuillage.pptx
Maladies du feuillage.pptx
 
Situation Désherbage.pptx
Situation Désherbage.pptxSituation Désherbage.pptx
Situation Désherbage.pptx
 
Travaux sur le Lixus juncii.pptx
Travaux sur le Lixus juncii.pptxTravaux sur le Lixus juncii.pptx
Travaux sur le Lixus juncii.pptx
 
Pucerons et jaunisse.pptx
Pucerons et jaunisse.pptxPucerons et jaunisse.pptx
Pucerons et jaunisse.pptx
 
Bilan de la campagne.pptx
Bilan de la campagne.pptxBilan de la campagne.pptx
Bilan de la campagne.pptx
 
Cercosporiose.pptx
Cercosporiose.pptxCercosporiose.pptx
Cercosporiose.pptx
 
IRRIGATION PH.pptx
IRRIGATION PH.pptxIRRIGATION PH.pptx
IRRIGATION PH.pptx
 
Bilan et desherbage PH.pptx
Bilan et desherbage PH.pptxBilan et desherbage PH.pptx
Bilan et desherbage PH.pptx
 
maladie variétés CB.pptx
maladie variétés CB.pptxmaladie variétés CB.pptx
maladie variétés CB.pptx
 
jaunisse CT AL.pptx
jaunisse CT AL.pptxjaunisse CT AL.pptx
jaunisse CT AL.pptx
 
6JCG CT fongicide.pptx
6JCG CT fongicide.pptx6JCG CT fongicide.pptx
6JCG CT fongicide.pptx
 
1FC Jaunisse02.pptx
1FC Jaunisse02.pptx1FC Jaunisse02.pptx
1FC Jaunisse02.pptx
 
3JCG Irrigation .pptx
3JCG Irrigation .pptx3JCG Irrigation .pptx
3JCG Irrigation .pptx
 
4FC Désherbage.pptx
4FC Désherbage.pptx4FC Désherbage.pptx
4FC Désherbage.pptx
 
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptxCT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
CT 02 - Lutte contre les graminées.pptx
 
20221213_PNRI_CT02.pptx
20221213_PNRI_CT02.pptx20221213_PNRI_CT02.pptx
20221213_PNRI_CT02.pptx
 

20230118_CT_Normandie_Fertilisation_PK.pptx

  • 1. 1 Bien raisonner la fertilisation phospho-potassique sur betterave sucrière
  • 3. 3 Déterminer la bonne dose à apporter Dose Coefficient multiplicatif des exportations = x Rendement prévu Teneur en P2O5 ou K2O dans les exportations x
  • 4. 4 Déterminer la bonne dose à apporter Dose Coefficient multiplicatif des exportations = x Rendement prévu Teneur en P2O5 ou K2O dans les exportations x
  • 5. 5 Déterminer le coefficient multiplicatif des exportations 0 2,2 1,5 1,2 1 0,8 0 0 1 an 3,3 2,0 1,5 1,2 1 0 0 2 ans ou + 3,7 2,7 2 1,5 1,2 0,8 0 • Exemple pour P2O5, pour des cultures très exigeantes, comme la betterave sucrière : Trenf. Timp. - 10 % Timp. + 10 % 2x Timp. Timp. 3x Timp. Nb. d’années sans apports depuis la dernière fertilisation
  • 6. 6 Déterminer le coefficient multiplicatif des exportations 0 2,2 1,5 1,2 1 0,8 0 0 1 an 3,3 2,0 1,5 1,2 1 0 0 2 ans ou + 3,7 2,7 2 1,5 1,2 0,8 0 • Exemple – P2O5 – Betterave sucrière : – Limons, teneur Olsen : 82 mg/kg – Dernier apport datant de moins d’un an 50 Timp. - 10 % Timp. + 10 % 2x Timp. 80 3x Timp.
  • 7. 7 Déterminer la bonne dose à apporter Dose Coefficient multiplicatif des exportations = x Rendement prévu Teneur en P2O5 dans les exportations x 85 t/ha 0,5 kg P2O5/t 1 42,5 kg P2O5/ha
  • 8. 8 Exemple issu d’un bulletin édité par le LDAR
  • 9. 9 Bien prendre en compte les produits résiduaires organiques P2O5 K2O Teneur (g/kg) Keq Quantité efficace apportée (kg P2O5/ha) Teneur (g/kg) Quantité efficace apportée (kg K2O/ha) Fumiers de bovins 30 t/ha 2,8 0,8 67 9,5 285 Source : Brochure « Valorisation des effluents d’élevage » - RMT « élevages et environnement »
  • 10. 10 Bien prendre en compte les produits résiduaires organiques P2O5 K2O Quantité efficace apportée (kg P2O5/ha) Quantité efficace apportée (kg K2O/ha) Fumiers de bovins 30 t/ha 67 285 Lisier de porcs 30 m3/ha 92 144 Vinasse de sucrerie 3 t/ha 180 Ecumes de sucrerie 8 t/ha 64 Source : Brochure « Valorisation des effluents d’élevage » - RMT « élevages et environnement » 153 kg K20/ha 43 kg P2O5/ha Les exports estimés pour un rendement de 85 t à 16°/ha
  • 11. 11 Merci pour votre attention !

Notes de l'éditeur

  1. - Mode de raisonnement de la fertilisation similaire entre ces deux éléments
  2. Betterave, culture exigeante en phosphore et en potassium Symptômes pas toujours évident à rapidement identifier : Phosphore : exemple de la photo, mais ça peut aussi être un ralentissement voire un arrêt du développement de la plante, à des stades assez précoces, 6-10 feuilles. Potassium : chlorose apicale des feuilles, des symptômes de brûlure, feuille à l’aspect terne, couleur bronze, avec des lésions marron qui peuvent apparaitre sur les pétioles. Mais là aussi, les dégâts peuvent arriver tôt ce qui se traduit surtout par un ralentissement du développement Confirmer la carence avec une analyse pour ne pas se tromper dans la cause. Très compliqué voire impossible de corriger une situation de carence dès que celle-ci est identifiée. D’où la nécessité de bien anticiper et raisonner sa fertilisation PK.
  3. Un raisonnement et des paramètres pour réaliser le calcul édités dans la brochure Fertilisation P-K-Mg du Comifer Un calcul de la dose basé sur le niveau d’exportation anticipé par la culture mise en place, Teneurs : 0,5 kgP2O5/t 1,8 kgK2O/t Surplus éventuel dû au résidus dans le cas de pailles exportées.
  4. Un calcul de la dose basé sur une estimation de la biodisponibilité de ces éléments, et le besoin éventuel, non seulement de répondre aux besoins de la plante, mais aussi d’augmenter cette biodisponibilité à moyen terme dans les situations critiques
  5. Abaque qui dépend du statut d’exigence de la plante, Analyse de sol chimique à renouveler environ tous les 5 ans : P Olsen ou Joret-Hébert, teneur en potassium échangeable. Le seuil d’impasse est défini comme le niveau d’offre du sol en élément au-delà duquel l’absence de fertilisation n’induit aucune perte sensible de rendement NB : Pour le paramétrage de base de la grille COMIFER, on fixe la limite comme étant le niveau de teneur du sol au-dessus duquel la perte de production n’excède jamais 10 % (dans la totalité des situations expérimentales explorées). Trenf : c’est le niveau de disponibilité d’élément dans le sol en dessous duquel un apport de fertilisant égal à l’exportation (théorique) par la récolte ne suffit pas à retrouver le rendement potentiel. Valeurs de ces seuils dépend de du type de sol, et du niveau d’exigence -> référence dans la brochure du Comifer.
  6. Conseils sur les formes d’apports : P : Pour le phosphore, il convient de choisir des engrais de très bonne solubilité type superphosphates. Pour des teneurs de sol supérieures au seuil de renforcement, l’apport pourra être réalisé à l’automne ou au printemps. En revanche, pour une teneur inférieure au seuil de renforcement, il faudra privilégier des apports de printemps notamment dans les sols de craie et à pH supérieurs à 7.5. K : Les formes sulfate et chlorure de potassium peuvent être choisies indifféremment. Si la teneur du sol est supérieure au seuil de renforcement, l’apport peut être réalisé à l’automne ou au printemps. Si la teneur est inférieure au seuil de renforcement il sera préférable de réaliser un apport d’automne compte tenu du risque de glaçage du sol suite à un apport conséquent avant semis. Ce conseil est d’autant plus important à suivre pour des sols sensibles à la battance. Les fortes fertilisations potassiques (>250kg/ha de K2O) devront nécessairement être accompagnées d’apport de 30 à 40kg/ha de magnésie au printemps pour éviter tout risque de carence magnésienne. Bien insister sur ce blocage.
  7. Keq : correspond à l’équivalence en engrais de référence d’un kg d’élément apporté par le PRO. Si j’apporte 100kgP2O5 avec du fumier bovins, en réalité j’apporte l’équivalent de 80kgP2O5/ha avec du superphosphate. Pas d’hydrolyse organique pour le potassium : élément très rapidement disponibles. Souvent un Keq proche de 1.
  8. Conclusion : dans des situations où les teneurs sont proches du seuil d’impasse, les apports suffisant à compenser les exports, pas d’apports supplémentaires nécessaires. Analyse P. Denoroy sur les écumes : A priori, je me dis que le P étant d'origine végétale et non "phytique", il doit être très rapidement disponible, le chaulage n'ayant pas  vraiment cristallisé ce phosphate en apatite (phosphate de calcium). D'ailleurs, si on peut se permettre l'analogie, on voit que les boues d'épuration chaulées ont une disponibilité similaire du P à celle des boue non chaulées ... tant qu'on les apporte à du sol un minimum acide évidemment. La disponibilité du P doit être d'autant plus forte que l'acidité du sol sur lequel on les apporte est élevée (=pH bas). Si on est dans une logique d'entretien à long terme de la fertilité P, on doit pouvoir considérer que tout le P apporté est disponible en 2-3 ans ... mais à confirmer. NB : voir les teneurs MgO dans les PRO