SlideShare une entreprise Scribd logo
Laurent DESPLANCQUES etLaurent DESPLANCQUES et
Les Sentiers de la PhilosophieLes Sentiers de la Philosophie
« laissez s'exprimerle philosophe qui est en vous... »« laissez s'exprimerle philosophe qui est en vous... »
La mise en œuvre
d’un atelierde philosophie
au collège Vauban de Belfort
(2013-2016)
C’est tout d’abord une
conversion tardiveàlaphilosophie,
devenueunepassion qui aconduit ce
projet jusqu’àmoi. Ensuite, commetout
bon enseignant, l'enviedefairepartager
cettepassion aux élèvesaprisun
caractèreirrépressible.
Une genèse des
« Sentiers de la
Philosophie »...
Enfin, « Les Sentiers de la philosophie » ont vu le
jour, souslaformed'un projet global, en 2013.
Par un usagediffus, laphilosophieafait irruption dans
mescoursd’Histoireet d'Éducation Civique… Lesprogrammes
decollèges'y prêtent àmerveille(voireexemplesproposés).
En 2012, celas'est poursuivi par lamiseen placed'un
atelier deréflexion (géopolitique, décryptagedel'information, etc)
puisd'un atelierde philosophie.
En classe de 6ème
, Athèneset laGrèce
antiqueDeux visionsdifférentesdelaphilosophie…
Diogène de
Sinope : une
philosophie
prochedes
citoyens? Platonet l’Académie: une
philosophieplusélitiste?
D'abord un usage dans les cours d'Histoire
LepersonnagedeDiogènepermet
d'aborder lemondegrec jusqu'en Asie
mineure(Sinope) ou encorele
personnaged'AlexandreleGrand (« Ôte
- to i de mo n so leil ! »)
(Projet d’ EPI en 5è en 2016-2017 : Histoire, Arts Plastiques (et
Français ?))
En classe de 5ème
, séquencesur laRenaissanceet
l’Humanisme
Michel de
Montaign
e
Voyagediplomatique
en Italie
Précurseur d’un
véritable
esprit de laïcité
Découverte
dela
Renaissanc
e italienne
Héritier de
l’Humanisme
Extrait de : Qu’est-ce que les
Lumières ? (1784)
ParEmmanuel Kant (1724-1804)
Qu’est-ce que les Lumières ? La sortie de l’homme de sa
minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à-
dire incapacité de se servir de son entendement
(pouvoir de penser) sans la direction d’autrui, minorité
dont il est lui-même responsable (faute) puisque la cause
en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un
manque de décision et de courage de s’en servir sans la
direction d’autrui. Sapereaude ! (Ose penser) Aie le courage
de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des
Lumières.
La paresse et la lâcheté sont les causes qui expliquent
qu’un si grand nombre d’hommes, après que la nature les
a affranchi depuis longtemps d’une (de toute)
direction étrangère, reste cependant volontiers, leur vie
durant, mineurs, et qu’il soit facile à d’autres de se poser en
tuteur des premiers. Il est si aisé d’être mineur ! Si j’ai un
livre qui me tient lieu d’entendement, un directeur qui me
tient lieu de conscience, un médecin qui décide pour moi de
mon régime, etc., jen’ai vraiment pasbesoin demedonner de
peine moi-même. Je n’ai pas besoin de penser pourvu que je
puisse payer ; d’autres se chargeront bien de ce travail
ennuyeux. Que la grande majorité des hommes (y compris le
sexe faible tout entier) tienne aussi pour très dangereux
ce pas en avant vers leur majorité, outre que c’est une
chose pénible, c’est ceàquoi s’emploient fort bien les tuteurs
qui très aimablement (par bonté) ont pris sur eux d’exercer
une haute direction sur l’humanité. Après avoirrendu bien
sot leur bétail (domestique) et avoir soigneusement pris
garde que ces paisibles créatures n’aient pas la
permission d’oserfaire le moindre pas, hors du parc ou
ils les ont enfermé. Ils leur montrent les dangers qui les
menace, si elles essayent de s’aventurer seules au dehors. Or,
ce danger n’est vraiment pas si grand, car elles
apprendraient bien enfin, après quelques chutes, à marcher ;
mais un accident de cette sorte rend néanmoins timide, et la
frayeur qui en résulte, détourne ordinairement d’en refaire
l’essai….
En classe de
4ème
, séquence
sur les
Lumièresau
XVIII èsiècle
Cetexteest tout
àfait exploitable
par tousles
élèvesou
presque...
En classe
de 3ème
,
lorsqu'on
abordela
barbarie
nazie…
En classe de
3ème
, durant la
leçon sur la
décolonisation
del’Inde…
AnnaArendt
Eichmann à Jérusalem -
1 963
H. D. Thoreau
Walden o u la vie dans les bo is -
1 8 54
Lanon-
violence
avec
Gandhi
Leprocès
Eichmann
Labanalité
du mal
(débat ?)
La
désobéissance
civile
Del'HistoireàlaPhilosophie...
DelaPhilosophieàl'Histoire...
Nousutilisonsprioritairement
lamaïeutiquedeSOCRATE:
« connais-toi toi-même ». L'un des
objectifsétant deréfléchir àla
construction desoi et...
* apprendreàs'* apprendreàs'étonner, àétonner, à
s'émerveillers'émerveiller
* apprendreà* apprendreà douterdouter
* apprendreà« * apprendreà« accoucheraccoucher » decequi est» decequi est
en nousen nous
Ilfaut rappeler que po ur So crate,
philosopherrevient à faire avec les idées
qui so nt en no us, ce que sa mère faisait
avec les femmes enceintes...
Cela veut-il dire que nous sommes tous philosophesCela veut-il dire que nous sommes tous philosophes
Névers469/470 avant JC et
mort àAthènesen -399
De quelle philosophie parle-t-on
dans l'atelierde philosophie ?
Bien quejenesouhaitepasproposer des« cours » de
philosophie, commeen Terminale, jeveux apporter aux élèves
une vraie culture philosophique, incarnée pardes
philosophes, et, surtout, quelaphilosophie, au mêmetitreque
touteslesautresdisciplines, participeàlaconstruction donc àla
connaissancedesoi. Ceprocessusest si important pour les
collégienset pour touslesautres…
« « No us so mmes to us philo so phes mais seuls certains leNo us so mmes to us philo so phes mais seuls certains le
demeurent...demeurent...  » dit Michel » dit Michel OnfrayOnfray
J'ai l'intuition, commelui, et comme d'autresphilosophes
(Épicureou Nietzsche par exemple), quelesenfants sont
philosophesparcequ'ilsosent, par curiosité, poser lesquestions.
La difficultén'est donc pas
dephilosopher ou non, ni desavoir
quel âgealephilosophe, mais,
souvent, d'avoir lecouraged'entendre
et d'acceptercertaines réponses à
nosquestionset deremettre en
question ses propres idées...
(photospriseslorsdela
venuedeMichel Onfray
au CollègeVauban en
janvier 2015. Il est le
 parrain denotre
atelier…)
Le logo des « Sentiers de
la Philosophie »…
Dédicacereçu par Michel Onfray
qulquesmoisaprèsson passageà
Vauban. On peut lire: « Ames jeunes
philo so phes préférés. Bo n co urage po ur
la suite. Amicales pensées. » MO
« Les Sentiers de la Philosophie » :
l'atelierde philosophie
Des objectifs : initier lesélèvesàunemanièredepenser structurée(Descartes),
aborder lesgrandesquestionset lesmoinsgrandesen sachant DE QUOI ON PARLE
(argumentation) en ayant lecouragedepenserlibrement (Kant) sanscraindrele
jugement desautres(Sartre).
Deux devises : « Sapere Aude » = Aielecouragedeteservir deton propre
entendement (Kant) et « Deviens ce que tu es » (quand tu l’ auras déco uvert… ) (F.
Nietzscheou presque...)
Des principes de base : Il n’y apas de sujets philosophiques ou non, mais
unemanièrephilosophiqued’aborder touslessujets(chansons, cinéma, mode,
comportementssociaux, alimentation, etc.)…
Laphilosophien’est pas, pour nous, une fabrique de
concepts (désoléMonsieur Deleuze...) maisbien au contraireune manière de
vivre (PierreHadot) et decomprendrelemonde(lorsqu’il y aquelquechoseà
comprendre…)
Nepaslaissertriompherle nihilisme en essayant de
donner un sensau moinsànotrepropreexistence… Y’adu boulot !
Lesséancessedéroulent lejeudi de 16h à 18h. J'ai lachance, dansle
cadred'un projet – ambitieux – declasse de 3è à profil philosophique (20
élèvesrépartissur deux classes) depouvoir bénéficier d'un créneau dedeux heures
consécutives. Lesélèves“souscontrat” ont uneobligation deprésencesur l'une
desdeux heuresou lesdeux selon leur EDT.
Lesséancesont lieu dansmasalledeclasseoù sont affichésles
portraits et les biographies d'une trentaine de philosophes. En effet, comme
jel'ai préciséauparavant, jesouhaitequelesélèvesacquièrent uneculture
philosophique“incarnée” par desphilosophes, replacésdansleur époque.
Lesélèvesinstallent librement lestables(changement deforme, deplace,
etc) durant larécréation.
Detempsàautre, nousapportonsun “perturbateurde réflexion”. Par
exemple, certainesséancessepassent dansl'obscurité totale (pertedesrepèresdu
langagenon verbal, concentration et prisedeparoledifférentes, etc).
Projet : création d'une classe de 3è à profil
philosophique (année scolaire 2015-2016)
Initiateur du projet : Laurent DESPLANCQUES. Professeur certifié
d'Histoire-Géographie.
Etablissement : Collège Vauban de Belfort
Présentation du projet
Objectifs visés :
- permettre à des adolescents de compléter les outils déjà proposés par le Collège
(Histoire, Géographie, Français, Sciences, etc) leur permettant de développer leur esprit
critique et la compréhension de monde dans lequel nous vivons.
- les initier au langage et à la réflexion philosophiques. Si nécessaire, certains concepts
peuvent être abordés.
- faire découvrir la philosophie et les questions de la philosophie à des élèves avant la
classe de Terminale.
Public visé :
- des élèves de 3è prioritairement (et de 4è). Dans la seconde partie de l'année scolaire,
des élèves de 5è peuvent être conviés aux séances.
Mise en œuvre :
- dans la mesure du possible, et ce sera le cas dès la rentrée de septembre 2014, un
créneau fixe de 2h00 par semaine sera inscrit à l'emploi du temps des élèves
philosophes.
Organisation des séances :
- toujours avec le plus de souplesse possible pour rendre chaque séance efficace en
terme d'échanges, de débats et d'apports philosophiques. Partir du questionnement des
élèves.
- présentation des grands courants de la philosophie et de quelques philosophes
(biographies, idées maîtresses, concepts, etc) sans se cantonner aux "classiques".
- travail sur des textes (ex : Spinoza et la pierre pensante ou encore Pierre Hadot sur la
vie philosophique)*
- travail sur des oeuvres de diverses natures. Par exemple, la chanson* "Creep" de
Radiohead sur le thème de la mauvaise conscience qu'on peut relier à Nietzsche. Autre
exemple, le film* "Barry Lyndon de S. Kubrick sur les thèmes du déterminisme, du destin
ou du nihilisme.
(* thèmes abordés durant les séances du Club philo du Collège Vauban l'an dernier.)
Parrainage de (Nom et prénom) :
Signature :
Nouscommençons(toujours) par un sujet libre (actualité,
choix desélèves, etc.). Letempsqui lui est consacrén'est pas
déterminéàl'avance. En revanche, si lesujet s'étend, nousen
changeonsentrelesdeux heures.
Exemples de sujets
libres
souvent abordés
Exemples de sujets
d'actualité
La mort
l'éducation
le bonheur
la liberté
Le nihilisme
L'alimentation
Les attentats
les migrants et leur
accueil
les manifestations
Les « évènements »
politiques et les petites
phrases
Comment se déroulent les séances ?
Outrelessujetslibres, nousavonsencoredeux options:
- soit lethème annuel choisi par lecollège(Liberté,
Égalité, Fraternité, et en 2016-2017, laLaïcité)
- soit un thème que j'ai préparé (exemple:
l'Athéisme, laLettreàMénécéed'Épicureou encoreuneBD sur lavie
deNietzsche)
Comment se déroulent les séances ?
Un exemple : la séance du jeudi 16 juin
2016
Le contexte : l’Euro de football a démarré depuis une semaine et les
affrontements entre hooligans suscitent chez les élèves, philosophes ou
pas, des réactions qui sont propices à des rappels et à des débats. De
plus, le samedi 11 juin, une tuerie a fait 50 morts à Orlando. Un homme
ayant prêté allégeance à l’« État » « islamique » est entré armé d’un fusil
d’assaut dans une boite de nuit gay…
Dans un premier temps, les élèves souhaitent aborder les violences entre
« supporters »/hooligans :
- rappel des origines du hooliganisme (fin du XIX è siècle en Angleterre,
puis en Russie, mot ayant diverses origines mais assimilé à une forme de
violence, etc…)
- les formes actuelles dépassent largement le cadre des matchs de foot =
bagarres organisées régulièrement même sans match…
- ensuite, nous essayons de définir ce qu’est la violence : actes, gravité
(pour soi/ pour autrui), contre l’autre/contre l'État,
Nous abordons alors les formes de violences de ce type à travers
l’histoire. Ex : les jeux du cirque = violence canalisée, organisée par
l'État / référence à Thomas Hobbes (« l’homme est un loup… ») et
au Léviathan (monopole de la violence par l'État pour résoudre les
autres violences…) = violent par nature ou à cause de la société ?
(Rousseau)
Nietzsche : la violence n’est qu’une expression de la volonté (rien de
grave ?) / Jankelevitch : « la violence est une force faible » (?)
Réflexion sur les causes de ce type de violence (nature humaine
(Freud), survie, éducation, plaisir, etc). Est-elle inéluctable ? Si
naturelle, pourquoi ne pas être violent tout le temps ?
(déclencheurs ?)
Réflexion sur les manifestations de la violence (nature humaine,
éducation, etc). Faut-il empêcher ou plutôt encadrer la violence ?
Comment se déroulent les séances ?
Un exemple : la séance du jeudi 16 juin 2016
(suite)
Dans un second temps, les élèves souhaitent revenir sur la tuerie d’ Orlando.
- rappel sur les tueries aux États-Unis, sur le caractère homophobe de celle-
ci, sur les armes à feu…
- je propose ensuite aux élèves de tenter de créer une hiérarchie de
l’abomination entre :
- la tuerie vue sous l’angle du problème des armes à feu aux États-
Unis (2 interprétations de Hobbes : conception d’un État faible (EU) donc armes
pour se défendre / conception d’un État fort (France) donc confiance en la police…)
- la tuerie vue sous l’angle de l’homophobie.
- la tuerie vue sous l’angle du terrorisme « islamiste » (?)
Bien sûr, il est impossible de se mettre d’accord sur un aspect
particulièrement abominable, au sens moral, et la conclusion (attendue…) est que
les phénomènes de cette nature ne peuvent s’expliquer que de manière multi-
factorielle (tueur = homosexuel refoulé ? / la violence liée aux armes / pseudo-
radicalisation / etc) .
Nous revenons, inlassablement, sur l’idée qu' à force de ne pas chercher plus
loin que le bout de son nez, on ne comprend jamais vraiment les
phénomènes.
Ainsi, les élèves prennent peu à peu l’habitude de ne pas se contenter
d’explications simplistes et préfèrent temporiser et réfléchir à la complexité des
situations…
Peu de références philosophiques si ce n’est un énième
passage par Descartes (Discours de la méthode), par
Hume pour le scepticisme et par Nietzsche, philosophe du
soupçon…
Des supports les plus variés
possibles…
Lesbandes-dessinées
sont dessupportstrès
richeset accessibles.
LaviedeNietzsche
Lesparolesdechansons– ainsi quelacomposition delamusique
(écouter ledébut deCreep deRadiohead et cetterépétition qui donnel'impression
d'obsession : cettechanson peut êtrerapprochéedeNietzschepar l'étudede
l'estimedesoi et du poidsdelamorale) sont trèsintéressantes. Il suffit derelireles
parolesdeJailho use Ro ck d'ElvisPresley pour comprendrequel'on confond
souvent laLibertéavec lesentiment deliberté...
God Save The Queen des SEX PISTOLS (1977)
God save the queen
Dieu sauve la reine
The fascist regime
Le régime fasciste
They made you a moron
Ils ont fait de toi un connard
A potential h-bomb
Une bombe H potentielle
God save the queen
Dieu sauve le reine
She ain't no human being
Elle n'est pas un être humain
There is no future
Il n'y a pas de futur
In england's dreamland
Dans le pays féerique d'Angleterre
Max Stirner, M.
Bakounine, PJ
Proudhon, … l' État,
l'anarchismeet le
nihilismepolitique
Des supports les plus variés
possibles…Bien quetrèstentant, l'usagedefilmspour aboutir àdesanalyses
philosophiquesest chronophageet souvent inadapté. Seulslesélèveslesplus
performantsy trouvent leur compte...
Laréalité/ lesreprésentations(Platon,
Schopenhauer), lamodernité, l'identité,
lareligiositésous-jacente...
Ledestin / lelibre-arbitre(Nietzsche), l'absurdité
del'existence(Camus)....
L'ambition, l'éthique, lehasard, l'influencede
Dostoïevski et du nihilisme(critiquedu
Surhommenietzschéen)
Lesœuvresiconographiquessont d'un
abord assez facilepour lestrèsbonsélèves.
Certainsélèvesdela classe à profil
philosophique ont choisi, lorsdeleur oral
d'HistoiredesArts, d'aborder, parmi leurschoix,
desœuvresprésentant despossibilités
d'exploitation philosophique.
Par exemple, uneélèveinterrogée
sur L'énigme de Guillaume Tell deDali a
évoquélemythedelaCavernedePlaton
pour illustrer laperception du réel par
rapport au réel lui-même(voir surréalisme)
ainsi quelerapport freudien àl'autorité–
celledu pèrechez Dali - àtraverslalégende
deGuillaumeTell
Des supports les plus variés
possibles…
Quecesoit l'approchedu plaisir (hédonisme), delasélection des
désirs(épicurisme) ou l'exploitation desenfantsdanslesplantationsdecacao,
unedégustation de chocolats (du basdegammeàun cru du Ghana) aété
unetrèsbelleoccasion dephilosopher.
Demême, d'autresséancesdel'atelier dephilosophieont démarré,
avec Diogèneou d'autres(« ne pas po sséder po ur ne pas être po ssédé.. . »)
par laquestion : « pourriez-vous vous passerde votre téléphone
portable ? ».
L’ aphorisme :
non pas une conclusion mais un point de
départ…
« On nesebaignejamaisdeux
foisdanslemêmefleuve »
HERACLITE
« L'hommeest un loup pour
l'homme ». HOBBES
« Cen'est pasledoutequi rend
fou : c'est lacertitude ».
NIETZSCHE
Rien n’est immuable. Laseule
chosevraiment constante, c’est
lechangement…
Lerôledel'État, aprèsl’état
denature…
Laremiseen causedesespropres
certitudes…
L'expérience « Charlie » (janvier
2015)
AprèslesattentatscontreCharlieHebdo et lemagasin
Hypercasher en janvier 2015, il afallu trancher entrelacraintedes'attaquer à
cesujet àchaud et l'impératif catégoriquedenepaslaisser lesélèvessansun
espacedeparoleencadré. Lechoix, meconcernant, s'est imposé...
En classe entière, juste après les évènements ;
discussions et débats :
Mots-clés: liberté d'expression « artistique »(rappeldes limites :
diffamatio n, haine raciale, antisémitisme...), caricature (co mment
caricaturer un visage que perso nne ne co nnait ? ), information
(nécessité de la co mpréhensio n intellectuelle et culturelle du lecteur,
rapport au virtuel et àla mort....
En atelierde Philosophie : travail sur le sens des
mots et l'obligation denuance !
Mots-clés: Revendications ?(justifiables o u no n : relativisme),
l'Islam / Islamisme / Djihadisme (cf Sourate9, verset 29) (réflexio n sur le
sens et l'usage du vo cabulaire ). Assassinat /barbarie /attentat /
terrorisme ?(incitatio n à la guerre civile ? ). Offense ou blasphème ?
(rappels de l'Histo ire (Vo ltaire, Rèv. Fr.) et du dro it : pas de blasphème en
France en 201 5)
ValeursdelaRépublique : cf Constituions1958,
DDHC 1789, etc... + laïcité : loi 1905 maisaussi
limites/ Tolérance religieuse: Voltaire (et les limites
de sa pro pres to lérance...)
Diogène le cynique (le chien) est un philosophe grec ( 413 av J-C – 327 av JC).
Sa philosophie est telle que : on ne devrait ni avoir d'enfant , ni de femme
ni de maison, vivre comme un chien : au plus près de son corps au plus loin des
conventions.
Sans situation sociale il vivait dehors (dans une amphore) pratiquait
l'onanisme en public et il mendiait auprès des statues pour s'habituer au refus. Il
était surtout connu pour ses anecdotes et ses phrases. Diogène a toujours voulu
provoquer les bourgeois juste pour le plaisir de les choquer car il ne croyait plus
en leur progrès.
La plus connue de ses rencontres fut avec Alexandre le Grand lorsque ce
dernier lui dit «demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai» Diogène aurait
alors répondu «Ôte-toi simplement de mon soleil »....
Selon les versions il est mort étouffé en mangeant un poulpe cru ou bien
mordu par un chien à qui il voulait prendre son os….
« Ne t'engage à rien , ne souscris à rien , ne t'encombre de rien , un homme 
libre n'a ni femme , ni maitre , ni obligation , aucun de ces fardeaux qui 
pourrissent la vie et l'enlaidissent »
Florentina Gashi (3è – 2014)
Des productions
d’élèves…
Philosophe allemand, Arthur Schopenhauer est né le 22
Février 1788 à Dantzig. Il est mort le 21 Septembre 1860 à
Francfort-sur-le-Main.
Schopenhauer étudia d’abord Kant, et Spinoza. Au début
de 1819, paraît «Le Monde comme Volonté et comme 
représentation».
Arthur Schopenhauer note dans son journal : « Au fond
de l’être humain, il y a cette conviction confiante qu’il y a hors
de lui-même, une chose qui est consciente de lui comme il l’est
lui-même ». Le philosophe développera cette pensée jusqu’au
bout en réinterprétant le concept kantien de la chose en soi.
Delphine Tisserand (3è - 2015)
Les Sentiers de la Philosophie (septembre 2014 –
Laurent Desplancques - Collège Vauban Belfort)
Mais Monsieur, c’est quoi la philosophie ?
"Le commencement de toutes les sciences, c’est l’étonnement de 
ce que les choses sont ce qu’elles sont." ARISTOTE.
La philosophie est avant tout un questionnement pour lequel rien ne va de soi. Le
philosophe s’étonne au sens où il s’interroge sur tout. Rappelons qu’à l’époque
d’ARISTOTE philosophie et sciences se confondaient.
Ceci dit, c’est avant tout une manière de vivre (Pierre HADOT). Comme le concevaient
SOCRATE, EPICURE, DIOGENE, DEMOCRITE et même PLATON dans la Grèce antique,
vivre en harmonie entre ses actes et ses pensées était l’objectif principal de chacun.
Certes à l’âge de nos élèves, il est encore tôt pour se poser certaines questions (suis-je
plutôt nietzschéen ou hégélien ? Pour CAMUS ou pour SARTRE ? etc. Mais, si j’osais, je
dirais que l’on perçoit chez quelques collégiens des tendances différentes : égocentriques /
altruistes, idéalistes / matérialistes, etc. Ne peut-on pas alors débuter une démarche
philosophique ? Un simple questionnement ? Pourquoi suis-je ce que je suis ? Comment
deviendrai-je ce que je suis ?? Pourquoi quelque-chose plutôt que rien (LEIBNITZ) ??? et
c’est parti...
Je vous rassure, la philosophie n’est pas coupée des sciences physiques, de l’histoire, de la
psychologie ou encore de la sociologie ; sinon comment lire BERGSON sur le Temps si l’on
n’a pas connaissance de ses discussions avec EINSTEIN sur le sujet (
www.youtube.com/watch?v=NDYIdBMLQR0)(13è minute) ou encore, comment comprendre
Friedrich NIETZSCHE sans sa biographie (la mort de son père pasteur luthérien, l’éducation
par des femmes, les maladies, etc.), sans sa psychologie ou sans son époque ?
En résumé, la philosophie ne sert à rien, sauf si on ressent l’envie de comprendre.
Alors, elle devient un outil. NIETZSCHE n’est-il pas surnommé le philosophe au marteau ? Et
puis, les sujets sont innombrables et les philosophes souvent en désaccord ; on apprend
énormément en confrontant des idées opposées d’autant plus quand se sont les siennes
opposées à celles des autres. N’est-ce pas le chemin vers le respect et la tolérance que de
considérer les idées des autres aussi valables que les siennes ? Alors : PHILOSOPHONS !
Des articles sont publiés surle site du
collège
Les Sentiers de la Philosophie : un projet
globalA partir de7 ans : avec desateliers de philosophie
pour lesplusjeunes…
Exemple: intervention avec l’UniversitéPopulaireJunior àl’école
Frahier deValdoie, dansuneclassedeCE1, en décembre2015 sur lethèmedela
politesse… (extrait du ppt sur laPolitesse: rappelshistoriques, définitions, vie
quotidienne, etc)
Exemple – UP Junior : La Politesse : à quoi ça sert ?
ça sert tout simplement pour donner une
bonne image de soi et pour faire comprendre à l'enfant
que « l'autre » existe !
Qui est l’« autre »
sur cette image ?
la politesse aujourd’hui…
Question : est-ce que l’apparition de
l’automobile a changé la politesse ?
Question : est-ce que la politesse à
l’école est la même qu’avant ?
…jusqu’à77 ans (au moins) avec les
ateliers-débats philosophiques
Exemple: L’UniversitéPopulairedeBelfort aeu la
gentillessedemedemander d’animer desconférences-débatssur
desthèmescommela Laïcité, arme de combat contre les
obscurantismes, le Sacré en dehors des religions ou encore,
l’Athéisme dans tous ses états…
Les Sentiers de la Philosophie : un projet
globalL 'atelier dephilosophieaaussi su s'extérioriser
En effet, en juin 2015 – maisaussi en juin 2016 – unedouzaine
d'élèvesvolontairesdesSentiersdelaPhilosophiesont allésàlarencontredes
citoyensbelfortainspour leur proposer despetitesconversationsphilosophiques
sur dessujetspréparésou non. Lesélèvesy ont acquisuneaisanceet uneplus
grandeconfianceen eux...
Le millésime 2015 des
élèves philosophes
du collège Vauban de
Belfort
… photo priseavant ledépart pour
« La Philo dans la rue »
Pour quelarueredevienne, au moinsletempsd’un après-midi, un
espaced’échangeet de communication – et paslenez sur son portableen
marchant - nousavonsdemandéàdespassantsdeprendrequelquesinstantspour
philosopher sur dessujetspréparésen atelier, maisaussi sur d’autressujets plus
spontanés.
Pasd’objectif précisderrièreceprojet, simplement extérioriser les
SentiersdelaPhilosophie… Pour autant, lesélèvesveulent renouveler
l’expériencecar ilsen ont toustiréquelquechosedepositif…
« La Philo dans la rue », quelques moments clés !
Un échange très riche, en
anglais, avec un tourisme
néerlandais : le voyage, la
solitude, le dépaysement…
Interviewés par Karine Frelin de l’Est 
Républicain, ils veulent montrer une
autre image des adolescents…
Sur un coup de tête, nous
sommes reçus par Mme l’adjointe
au maire de Belfort, responsable
de la culture. Question des
élèves : « qu’est-ce que la
politique a transformé dans votre
personnalité ? »…
Lesélèveset moi avonségalement assistéàdes conférences :
celled’Henri Pena-Ruiz (photo degauche) àBelfort, sur laLaïcité en
avril 2015 et celled’AbdenourBidar, àBesançon, sur lesValeursdela
Républiqueen septembre2016
Les conférences
Les Sentiers de la Philosophie : un projet
globalLesélèvesdevenuslycéensgardent lecontact
avec laphilosophie.
En effet, leprojet intègrelesuivi desanciensélèves
collégiensdevenuslycéens. Lebut étant decombler en partie
l’absencedephilosophiedansl’attentedelaTerminale. Ainsi,
j’animedes cafés-philo, unefoispar mois(àpeu près), le vendredi
soiravec lesanciensélèvesdevenuslycéens(2nde
et 1ère
)…
Café-philo du vendredi 29 janvier2016 surle thème :
« Épicure ! Au secours ! »
Café-philo du vendredi 8 avril 2016 surle thème :
« Quelle place pourl’athéisme aujourd’hui ? »
27 avril 2016 / Est Républicain
De la philosophie dès le collège
L’histoire-géographie et la philosophie se croisent, s’entrecroisent. À
tel point, pour Laurent Desplancques, prof d’histoire-géo au collège Vauban à
Belfort, que la philosophie est presque devenue une matière majeure dans son
établissement. À la rentrée 2014-2015, il a lancé un atelier philo hors classe à
destination de 4e et 3e volontaires, et l’engouement a été tel qu’en janvier 2015,
juste après la première vague d’attentats, l’équipe a été parrainée par Michel
Onfray, qui lui a rendu visite.
Chaque mois, les élèves de Laurent Desplancques, anciens et
nouveaux, se retrouvent lors d’un café-philo à Belfort. (Photo page précédente)
Depuis, Laurent Desplancques, prof d’histoire-géo passionné de philo
tient bon : à la rentrée 2015, il a reconduit son atelier, à raison de deux heures de
réflexion hebdomadaire pour les 3e , une heure pour les 4e. Ceux qui ont quitté
le collège en juin 2015, après avoir fait l’expérience de la philosophie sur la place
publique, à la rencontre des Belfortains, ont exprimé le souhait de
poursuivre ces chemins de philosophie.
Une fois par mois, autour de leur ancien prof, ils se retrouvent donc
pour un café-philo ouvert à tous, dans un bar de la ville, rejoints par leurs
camarades collégiens et quelques adultes, dont d’autres profs curieux de ces
échanges.
À l’instar de philosophes grecs qui dissertaient sur l’agora, chacun apporte son
point de vue sur un sujet, interroge, réfléchit à voix haute, aborde des sujets
d’actualité et des notions qui ne seraient vues, sinon, qu’en terminale.
Le dernier café en date, en mars, portait sur l’athéisme. Où l’on est
passé d’André Comte-Sponville prônant une « spiritualité sans dieu », à
Nietzsche, partisan de « Dieu est mort ». Les termes sont à chaque fois
précisés : athée, agnostique, sceptique, impie, mécréant, et les jeunes, quelle
que soit leur confession d’origine, se livrent sans jugement.
La philosophie au collège n’est certes pas une matière mais Laurent
Desplancques, qui l’a aussi éprouvée à l’école élémentaire où il propose des
ateliers dans le cadre de l’Université populaire, est persuadé qu’elle peut
largement anticiper la fin du cursus secondaire. Et prouver que les adolescents
cultivent une pertinence qu’on n’espère pas leur voir perdre une fois devenus
adultes !
Karine FRELIN – Est Républicain
Cérémonie de remise du Prix Jean Zay – 20 juin 2016 –
Salle des Autorités de la Sorbonne (Paris)
Assurément, la visite à Paris a été un grand moment pour
nous. C'est lorsdecettevisitequenousavonsreçu – avec d'autres
ateliersartistiqueset culturelset en compagnied’autrescollèges– le
Prix Jean Zay desmainsdelaMinistredel'Éducation Nationale,
MmeNajat Vallaud-Belkacem. Ceprix récompensedesprojets
innovantsautour delamiseen lumièredesValeursdelaRépublique.
M. Fito,
Principal
du collège
Vauban
?
5 élèves de l’atelier de Philosophie
Merci aux élèves pour l’hommage – improvisé - qu’ils
m’ont rendu devant Mme la Ministre et pour la dédicace qu’il
lui ont demandée !
Voilà, en quelquespages, des
exemplesdemisesen œuvreau sein de
l'atelierde philosophie du collège
Vauban de Belfort et danstoutesses
extensions.
Ceprojet n'aque3 ansd'existence
et, avec toujoursautant demotivation et
d’enthousiasme, jesouhaitelepoursuivreet
mêmel'étendredanslesannéesàvenir. Les
dédicaces de personnalités, si éminentes
soient-elles, si elles flattent l’égo et
marquent un soutien sincère à mon
projet ne remplacent pas la
reconnaissance de ma hiérarchie.
Leseffetsdelaphilosophiesont
évidentssur lesélèvesassidus: uneréflexion
plusposée, uneargumentation plusprofonde
ou encore, unecapacitéàlaprisedeparole
construitemeilleurequechez beaucoup
d'autresélèves.
Si l'école forme des individus-
citoyens, la philosophie est un outil qui
doit être mis au service des Valeurs de
la République bien avant la classe de
Terminale. LaRépubliqueatout ày
gagner…
Laurent DESPLANCQUES
laurent.desplancques@ac-besancon.fr
« Nous n'atteindrons les mêmes possibles
que tous ensemble »
Dédicace d’Axel Khan, à l’issue
d’une conférence à Belfort en
avril 2016

Contenu connexe

En vedette

Echanger débattredisserter
Echanger débattredisserterEchanger débattredisserter
Echanger débattredisserter
amazonai
 
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
amazonai
 
Fiche argumentation IFE
Fiche argumentation IFEFiche argumentation IFE
Fiche argumentation IFE
amazonai
 
Atelier débat réglé journée prof doc - Belfort
Atelier débat réglé   journée prof doc - BelfortAtelier débat réglé   journée prof doc - Belfort
Atelier débat réglé journée prof doc - Belfort
Yann POIRSON
 
verbes français traduits en anglais
verbes français traduits en anglaisverbes français traduits en anglais
verbes français traduits en anglais
conjugaison en anglais
 
Verbes irréguliers anglais apprentissage
Verbes irréguliers anglais apprentissageVerbes irréguliers anglais apprentissage
Verbes irréguliers anglais apprentissage
Collège Léo Larguier
 
cours
courscours
cours
houizot
 
English language-teaching
English language-teachingEnglish language-teaching
English language-teaching
sjrh2010
 
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
Farzin Fardiss
 
Secrets of Body Language
Secrets of Body LanguageSecrets of Body Language
Secrets of Body Language
Arif Anis Malik FRSA
 
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
Shelly Sanchez Terrell
 
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagoFiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagocdiDePange
 
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of WorkTEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
Volker Hirsch
 

En vedette (13)

Echanger débattredisserter
Echanger débattredisserterEchanger débattredisserter
Echanger débattredisserter
 
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
Censure et autocensure, quelle politique pour les[1] [réparé]
 
Fiche argumentation IFE
Fiche argumentation IFEFiche argumentation IFE
Fiche argumentation IFE
 
Atelier débat réglé journée prof doc - Belfort
Atelier débat réglé   journée prof doc - BelfortAtelier débat réglé   journée prof doc - Belfort
Atelier débat réglé journée prof doc - Belfort
 
verbes français traduits en anglais
verbes français traduits en anglaisverbes français traduits en anglais
verbes français traduits en anglais
 
Verbes irréguliers anglais apprentissage
Verbes irréguliers anglais apprentissageVerbes irréguliers anglais apprentissage
Verbes irréguliers anglais apprentissage
 
cours
courscours
cours
 
English language-teaching
English language-teachingEnglish language-teaching
English language-teaching
 
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
Body speaks workshop secrets of body language farzin fardiss version septembe...
 
Secrets of Body Language
Secrets of Body LanguageSecrets of Body Language
Secrets of Body Language
 
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
Groovy Grammar! Interesting ways to learn grammar!
 
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedagoFiches revisions-bac-philo-lewebpedago
Fiches revisions-bac-philo-lewebpedago
 
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of WorkTEDx Manchester: AI & The Future of Work
TEDx Manchester: AI & The Future of Work
 

Similaire à Ateliers+de+philosophie+2016+impression

Michele angelo murgia quest ce que le temps
Michele angelo murgia quest ce que le tempsMichele angelo murgia quest ce que le temps
Michele angelo murgia quest ce que le temps
sarah Benmerzouk
 
Catalogue des nouveautés BUFM
Catalogue des nouveautés BUFMCatalogue des nouveautés BUFM
Catalogue des nouveautés BUFM
Bibliothèques de l'Artois
 
Nouveautes BUFM mai 2013
Nouveautes BUFM mai 2013Nouveautes BUFM mai 2013
Nouveautes BUFM mai 2013
Bibliothèques de l'Artois
 
Itw Garrigou(V2)
Itw Garrigou(V2)Itw Garrigou(V2)
Itw Garrigou(V2)guest118fdc
 
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe ClauzardHistoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
philip61
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaireAmineBenjelloun
 
André Weil La science française
André Weil La science françaiseAndré Weil La science française
André Weil La science française
Daniel Dufourt
 
Nouveautes BUFM Mars 2013
Nouveautes BUFM Mars 2013Nouveautes BUFM Mars 2013
Nouveautes BUFM Mars 2013
Bibliothèques de l'Artois
 
La quadrature du cercle
La quadrature du cercleLa quadrature du cercle
La quadrature du cercle
Daniel Dufourt
 
Gouverner psychanalyser eduquer
Gouverner psychanalyser eduquerGouverner psychanalyser eduquer
Gouverner psychanalyser eduquer
Didier Potin
 
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
MohamedELBOUAZZAOUI6
 
Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011Franck Dupont
 
Presentation methodo PPT.pdf
Presentation methodo PPT.pdfPresentation methodo PPT.pdf
Presentation methodo PPT.pdf
JoyEssor
 
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
freemens
 
Prendre position enseignement_v_courte
Prendre position enseignement_v_courtePrendre position enseignement_v_courte
Prendre position enseignement_v_courte
mfaury
 
L'oeuvre de jean largeault
L'oeuvre de jean largeaultL'oeuvre de jean largeault
L'oeuvre de jean largeaultElsa von Licy
 
Aux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutricesAux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutrices
collegemignet
 
Texte comment+les+bebes+pensent
Texte comment+les+bebes+pensentTexte comment+les+bebes+pensent
Texte comment+les+bebes+pensentAbdelouafi Chaouni
 

Similaire à Ateliers+de+philosophie+2016+impression (20)

Michele angelo murgia quest ce que le temps
Michele angelo murgia quest ce que le tempsMichele angelo murgia quest ce que le temps
Michele angelo murgia quest ce que le temps
 
Catalogue des nouveautés BUFM
Catalogue des nouveautés BUFMCatalogue des nouveautés BUFM
Catalogue des nouveautés BUFM
 
Nouveautes BUFM mai 2013
Nouveautes BUFM mai 2013Nouveautes BUFM mai 2013
Nouveautes BUFM mai 2013
 
Itw Garrigou(V2)
Itw Garrigou(V2)Itw Garrigou(V2)
Itw Garrigou(V2)
 
Articles fr lecture en couleurs_7
Articles fr lecture en couleurs_7Articles fr lecture en couleurs_7
Articles fr lecture en couleurs_7
 
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe ClauzardHistoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
Histoire de l’éducation en 3 volets, par Philippe Clauzard
 
Ethique et implant cochléaire
Ethique et  implant cochléaireEthique et  implant cochléaire
Ethique et implant cochléaire
 
André Weil La science française
André Weil La science françaiseAndré Weil La science française
André Weil La science française
 
Nouveautes BUFM Mars 2013
Nouveautes BUFM Mars 2013Nouveautes BUFM Mars 2013
Nouveautes BUFM Mars 2013
 
La quadrature du cercle
La quadrature du cercleLa quadrature du cercle
La quadrature du cercle
 
Gouverner psychanalyser eduquer
Gouverner psychanalyser eduquerGouverner psychanalyser eduquer
Gouverner psychanalyser eduquer
 
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
La formation des enseignants demain -- Landsheere, Gilbert de -- 1976 -- [Par...
 
Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011
 
Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011Alral info n° 6 mai 2011
Alral info n° 6 mai 2011
 
Presentation methodo PPT.pdf
Presentation methodo PPT.pdfPresentation methodo PPT.pdf
Presentation methodo PPT.pdf
 
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon   psychologie des foules ( cla...
(Tapez bibliothèque identitaire) gustave lebon psychologie des foules ( cla...
 
Prendre position enseignement_v_courte
Prendre position enseignement_v_courtePrendre position enseignement_v_courte
Prendre position enseignement_v_courte
 
L'oeuvre de jean largeault
L'oeuvre de jean largeaultL'oeuvre de jean largeault
L'oeuvre de jean largeault
 
Aux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutricesAux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutrices
 
Texte comment+les+bebes+pensent
Texte comment+les+bebes+pensentTexte comment+les+bebes+pensent
Texte comment+les+bebes+pensent
 

Dernier

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Formation
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
IES Turina/Rodrigo/Itaca/Palomeras
 

Dernier (13)

Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
 

Ateliers+de+philosophie+2016+impression

  • 1. Laurent DESPLANCQUES etLaurent DESPLANCQUES et Les Sentiers de la PhilosophieLes Sentiers de la Philosophie « laissez s'exprimerle philosophe qui est en vous... »« laissez s'exprimerle philosophe qui est en vous... » La mise en œuvre d’un atelierde philosophie au collège Vauban de Belfort (2013-2016)
  • 2. C’est tout d’abord une conversion tardiveàlaphilosophie, devenueunepassion qui aconduit ce projet jusqu’àmoi. Ensuite, commetout bon enseignant, l'enviedefairepartager cettepassion aux élèvesaprisun caractèreirrépressible. Une genèse des « Sentiers de la Philosophie »... Enfin, « Les Sentiers de la philosophie » ont vu le jour, souslaformed'un projet global, en 2013. Par un usagediffus, laphilosophieafait irruption dans mescoursd’Histoireet d'Éducation Civique… Lesprogrammes decollèges'y prêtent àmerveille(voireexemplesproposés). En 2012, celas'est poursuivi par lamiseen placed'un atelier deréflexion (géopolitique, décryptagedel'information, etc) puisd'un atelierde philosophie.
  • 3. En classe de 6ème , Athèneset laGrèce antiqueDeux visionsdifférentesdelaphilosophie… Diogène de Sinope : une philosophie prochedes citoyens? Platonet l’Académie: une philosophieplusélitiste? D'abord un usage dans les cours d'Histoire LepersonnagedeDiogènepermet d'aborder lemondegrec jusqu'en Asie mineure(Sinope) ou encorele personnaged'AlexandreleGrand (« Ôte - to i de mo n so leil ! ») (Projet d’ EPI en 5è en 2016-2017 : Histoire, Arts Plastiques (et Français ?)) En classe de 5ème , séquencesur laRenaissanceet l’Humanisme Michel de Montaign e Voyagediplomatique en Italie Précurseur d’un véritable esprit de laïcité Découverte dela Renaissanc e italienne Héritier de l’Humanisme
  • 4. Extrait de : Qu’est-ce que les Lumières ? (1784) ParEmmanuel Kant (1724-1804) Qu’est-ce que les Lumières ? La sortie de l’homme de sa minorité dont il est lui-même responsable. Minorité, c’est-à- dire incapacité de se servir de son entendement (pouvoir de penser) sans la direction d’autrui, minorité dont il est lui-même responsable (faute) puisque la cause en réside non dans un défaut de l’entendement mais dans un manque de décision et de courage de s’en servir sans la direction d’autrui. Sapereaude ! (Ose penser) Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières. La paresse et la lâcheté sont les causes qui expliquent qu’un si grand nombre d’hommes, après que la nature les a affranchi depuis longtemps d’une (de toute) direction étrangère, reste cependant volontiers, leur vie durant, mineurs, et qu’il soit facile à d’autres de se poser en tuteur des premiers. Il est si aisé d’être mineur ! Si j’ai un livre qui me tient lieu d’entendement, un directeur qui me tient lieu de conscience, un médecin qui décide pour moi de mon régime, etc., jen’ai vraiment pasbesoin demedonner de peine moi-même. Je n’ai pas besoin de penser pourvu que je puisse payer ; d’autres se chargeront bien de ce travail ennuyeux. Que la grande majorité des hommes (y compris le sexe faible tout entier) tienne aussi pour très dangereux ce pas en avant vers leur majorité, outre que c’est une chose pénible, c’est ceàquoi s’emploient fort bien les tuteurs qui très aimablement (par bonté) ont pris sur eux d’exercer une haute direction sur l’humanité. Après avoirrendu bien sot leur bétail (domestique) et avoir soigneusement pris garde que ces paisibles créatures n’aient pas la permission d’oserfaire le moindre pas, hors du parc ou ils les ont enfermé. Ils leur montrent les dangers qui les menace, si elles essayent de s’aventurer seules au dehors. Or, ce danger n’est vraiment pas si grand, car elles apprendraient bien enfin, après quelques chutes, à marcher ; mais un accident de cette sorte rend néanmoins timide, et la frayeur qui en résulte, détourne ordinairement d’en refaire l’essai…. En classe de 4ème , séquence sur les Lumièresau XVIII èsiècle Cetexteest tout àfait exploitable par tousles élèvesou presque...
  • 5. En classe de 3ème , lorsqu'on abordela barbarie nazie… En classe de 3ème , durant la leçon sur la décolonisation del’Inde… AnnaArendt Eichmann à Jérusalem - 1 963 H. D. Thoreau Walden o u la vie dans les bo is - 1 8 54 Lanon- violence avec Gandhi Leprocès Eichmann Labanalité du mal (débat ?) La désobéissance civile Del'HistoireàlaPhilosophie... DelaPhilosophieàl'Histoire...
  • 6. Nousutilisonsprioritairement lamaïeutiquedeSOCRATE: « connais-toi toi-même ». L'un des objectifsétant deréfléchir àla construction desoi et... * apprendreàs'* apprendreàs'étonner, àétonner, à s'émerveillers'émerveiller * apprendreà* apprendreà douterdouter * apprendreà« * apprendreà« accoucheraccoucher » decequi est» decequi est en nousen nous Ilfaut rappeler que po ur So crate, philosopherrevient à faire avec les idées qui so nt en no us, ce que sa mère faisait avec les femmes enceintes... Cela veut-il dire que nous sommes tous philosophesCela veut-il dire que nous sommes tous philosophes Névers469/470 avant JC et mort àAthènesen -399 De quelle philosophie parle-t-on dans l'atelierde philosophie ? Bien quejenesouhaitepasproposer des« cours » de philosophie, commeen Terminale, jeveux apporter aux élèves une vraie culture philosophique, incarnée pardes philosophes, et, surtout, quelaphilosophie, au mêmetitreque touteslesautresdisciplines, participeàlaconstruction donc àla connaissancedesoi. Ceprocessusest si important pour les collégienset pour touslesautres…
  • 7. « « No us so mmes to us philo so phes mais seuls certains leNo us so mmes to us philo so phes mais seuls certains le demeurent...demeurent...  » dit Michel » dit Michel OnfrayOnfray J'ai l'intuition, commelui, et comme d'autresphilosophes (Épicureou Nietzsche par exemple), quelesenfants sont philosophesparcequ'ilsosent, par curiosité, poser lesquestions. La difficultén'est donc pas dephilosopher ou non, ni desavoir quel âgealephilosophe, mais, souvent, d'avoir lecouraged'entendre et d'acceptercertaines réponses à nosquestionset deremettre en question ses propres idées... (photospriseslorsdela venuedeMichel Onfray au CollègeVauban en janvier 2015. Il est le  parrain denotre atelier…) Le logo des « Sentiers de la Philosophie »… Dédicacereçu par Michel Onfray qulquesmoisaprèsson passageà Vauban. On peut lire: « Ames jeunes philo so phes préférés. Bo n co urage po ur la suite. Amicales pensées. » MO
  • 8. « Les Sentiers de la Philosophie » : l'atelierde philosophie Des objectifs : initier lesélèvesàunemanièredepenser structurée(Descartes), aborder lesgrandesquestionset lesmoinsgrandesen sachant DE QUOI ON PARLE (argumentation) en ayant lecouragedepenserlibrement (Kant) sanscraindrele jugement desautres(Sartre). Deux devises : « Sapere Aude » = Aielecouragedeteservir deton propre entendement (Kant) et « Deviens ce que tu es » (quand tu l’ auras déco uvert… ) (F. Nietzscheou presque...) Des principes de base : Il n’y apas de sujets philosophiques ou non, mais unemanièrephilosophiqued’aborder touslessujets(chansons, cinéma, mode, comportementssociaux, alimentation, etc.)… Laphilosophien’est pas, pour nous, une fabrique de concepts (désoléMonsieur Deleuze...) maisbien au contraireune manière de vivre (PierreHadot) et decomprendrelemonde(lorsqu’il y aquelquechoseà comprendre…) Nepaslaissertriompherle nihilisme en essayant de donner un sensau moinsànotrepropreexistence… Y’adu boulot ! Lesséancessedéroulent lejeudi de 16h à 18h. J'ai lachance, dansle cadred'un projet – ambitieux – declasse de 3è à profil philosophique (20 élèvesrépartissur deux classes) depouvoir bénéficier d'un créneau dedeux heures consécutives. Lesélèves“souscontrat” ont uneobligation deprésencesur l'une desdeux heuresou lesdeux selon leur EDT. Lesséancesont lieu dansmasalledeclasseoù sont affichésles portraits et les biographies d'une trentaine de philosophes. En effet, comme jel'ai préciséauparavant, jesouhaitequelesélèvesacquièrent uneculture philosophique“incarnée” par desphilosophes, replacésdansleur époque. Lesélèvesinstallent librement lestables(changement deforme, deplace, etc) durant larécréation. Detempsàautre, nousapportonsun “perturbateurde réflexion”. Par exemple, certainesséancessepassent dansl'obscurité totale (pertedesrepèresdu langagenon verbal, concentration et prisedeparoledifférentes, etc).
  • 9. Projet : création d'une classe de 3è à profil philosophique (année scolaire 2015-2016) Initiateur du projet : Laurent DESPLANCQUES. Professeur certifié d'Histoire-Géographie. Etablissement : Collège Vauban de Belfort Présentation du projet Objectifs visés : - permettre à des adolescents de compléter les outils déjà proposés par le Collège (Histoire, Géographie, Français, Sciences, etc) leur permettant de développer leur esprit critique et la compréhension de monde dans lequel nous vivons. - les initier au langage et à la réflexion philosophiques. Si nécessaire, certains concepts peuvent être abordés. - faire découvrir la philosophie et les questions de la philosophie à des élèves avant la classe de Terminale. Public visé : - des élèves de 3è prioritairement (et de 4è). Dans la seconde partie de l'année scolaire, des élèves de 5è peuvent être conviés aux séances. Mise en œuvre : - dans la mesure du possible, et ce sera le cas dès la rentrée de septembre 2014, un créneau fixe de 2h00 par semaine sera inscrit à l'emploi du temps des élèves philosophes. Organisation des séances : - toujours avec le plus de souplesse possible pour rendre chaque séance efficace en terme d'échanges, de débats et d'apports philosophiques. Partir du questionnement des élèves. - présentation des grands courants de la philosophie et de quelques philosophes (biographies, idées maîtresses, concepts, etc) sans se cantonner aux "classiques". - travail sur des textes (ex : Spinoza et la pierre pensante ou encore Pierre Hadot sur la vie philosophique)* - travail sur des oeuvres de diverses natures. Par exemple, la chanson* "Creep" de Radiohead sur le thème de la mauvaise conscience qu'on peut relier à Nietzsche. Autre exemple, le film* "Barry Lyndon de S. Kubrick sur les thèmes du déterminisme, du destin ou du nihilisme. (* thèmes abordés durant les séances du Club philo du Collège Vauban l'an dernier.) Parrainage de (Nom et prénom) : Signature :
  • 10. Nouscommençons(toujours) par un sujet libre (actualité, choix desélèves, etc.). Letempsqui lui est consacrén'est pas déterminéàl'avance. En revanche, si lesujet s'étend, nousen changeonsentrelesdeux heures. Exemples de sujets libres souvent abordés Exemples de sujets d'actualité La mort l'éducation le bonheur la liberté Le nihilisme L'alimentation Les attentats les migrants et leur accueil les manifestations Les « évènements » politiques et les petites phrases Comment se déroulent les séances ? Outrelessujetslibres, nousavonsencoredeux options: - soit lethème annuel choisi par lecollège(Liberté, Égalité, Fraternité, et en 2016-2017, laLaïcité) - soit un thème que j'ai préparé (exemple: l'Athéisme, laLettreàMénécéed'Épicureou encoreuneBD sur lavie deNietzsche)
  • 11. Comment se déroulent les séances ? Un exemple : la séance du jeudi 16 juin 2016 Le contexte : l’Euro de football a démarré depuis une semaine et les affrontements entre hooligans suscitent chez les élèves, philosophes ou pas, des réactions qui sont propices à des rappels et à des débats. De plus, le samedi 11 juin, une tuerie a fait 50 morts à Orlando. Un homme ayant prêté allégeance à l’« État » « islamique » est entré armé d’un fusil d’assaut dans une boite de nuit gay… Dans un premier temps, les élèves souhaitent aborder les violences entre « supporters »/hooligans : - rappel des origines du hooliganisme (fin du XIX è siècle en Angleterre, puis en Russie, mot ayant diverses origines mais assimilé à une forme de violence, etc…) - les formes actuelles dépassent largement le cadre des matchs de foot = bagarres organisées régulièrement même sans match… - ensuite, nous essayons de définir ce qu’est la violence : actes, gravité (pour soi/ pour autrui), contre l’autre/contre l'État, Nous abordons alors les formes de violences de ce type à travers l’histoire. Ex : les jeux du cirque = violence canalisée, organisée par l'État / référence à Thomas Hobbes (« l’homme est un loup… ») et au Léviathan (monopole de la violence par l'État pour résoudre les autres violences…) = violent par nature ou à cause de la société ? (Rousseau) Nietzsche : la violence n’est qu’une expression de la volonté (rien de grave ?) / Jankelevitch : « la violence est une force faible » (?) Réflexion sur les causes de ce type de violence (nature humaine (Freud), survie, éducation, plaisir, etc). Est-elle inéluctable ? Si naturelle, pourquoi ne pas être violent tout le temps ? (déclencheurs ?) Réflexion sur les manifestations de la violence (nature humaine, éducation, etc). Faut-il empêcher ou plutôt encadrer la violence ?
  • 12. Comment se déroulent les séances ? Un exemple : la séance du jeudi 16 juin 2016 (suite) Dans un second temps, les élèves souhaitent revenir sur la tuerie d’ Orlando. - rappel sur les tueries aux États-Unis, sur le caractère homophobe de celle- ci, sur les armes à feu… - je propose ensuite aux élèves de tenter de créer une hiérarchie de l’abomination entre : - la tuerie vue sous l’angle du problème des armes à feu aux États- Unis (2 interprétations de Hobbes : conception d’un État faible (EU) donc armes pour se défendre / conception d’un État fort (France) donc confiance en la police…) - la tuerie vue sous l’angle de l’homophobie. - la tuerie vue sous l’angle du terrorisme « islamiste » (?) Bien sûr, il est impossible de se mettre d’accord sur un aspect particulièrement abominable, au sens moral, et la conclusion (attendue…) est que les phénomènes de cette nature ne peuvent s’expliquer que de manière multi- factorielle (tueur = homosexuel refoulé ? / la violence liée aux armes / pseudo- radicalisation / etc) . Nous revenons, inlassablement, sur l’idée qu' à force de ne pas chercher plus loin que le bout de son nez, on ne comprend jamais vraiment les phénomènes. Ainsi, les élèves prennent peu à peu l’habitude de ne pas se contenter d’explications simplistes et préfèrent temporiser et réfléchir à la complexité des situations… Peu de références philosophiques si ce n’est un énième passage par Descartes (Discours de la méthode), par Hume pour le scepticisme et par Nietzsche, philosophe du soupçon…
  • 13. Des supports les plus variés possibles… Lesbandes-dessinées sont dessupportstrès richeset accessibles. LaviedeNietzsche Lesparolesdechansons– ainsi quelacomposition delamusique (écouter ledébut deCreep deRadiohead et cetterépétition qui donnel'impression d'obsession : cettechanson peut êtrerapprochéedeNietzschepar l'étudede l'estimedesoi et du poidsdelamorale) sont trèsintéressantes. Il suffit derelireles parolesdeJailho use Ro ck d'ElvisPresley pour comprendrequel'on confond souvent laLibertéavec lesentiment deliberté... God Save The Queen des SEX PISTOLS (1977) God save the queen Dieu sauve la reine The fascist regime Le régime fasciste They made you a moron Ils ont fait de toi un connard A potential h-bomb Une bombe H potentielle God save the queen Dieu sauve le reine She ain't no human being Elle n'est pas un être humain There is no future Il n'y a pas de futur In england's dreamland Dans le pays féerique d'Angleterre Max Stirner, M. Bakounine, PJ Proudhon, … l' État, l'anarchismeet le nihilismepolitique
  • 14. Des supports les plus variés possibles…Bien quetrèstentant, l'usagedefilmspour aboutir àdesanalyses philosophiquesest chronophageet souvent inadapté. Seulslesélèveslesplus performantsy trouvent leur compte... Laréalité/ lesreprésentations(Platon, Schopenhauer), lamodernité, l'identité, lareligiositésous-jacente... Ledestin / lelibre-arbitre(Nietzsche), l'absurdité del'existence(Camus).... L'ambition, l'éthique, lehasard, l'influencede Dostoïevski et du nihilisme(critiquedu Surhommenietzschéen) Lesœuvresiconographiquessont d'un abord assez facilepour lestrèsbonsélèves. Certainsélèvesdela classe à profil philosophique ont choisi, lorsdeleur oral d'HistoiredesArts, d'aborder, parmi leurschoix, desœuvresprésentant despossibilités d'exploitation philosophique. Par exemple, uneélèveinterrogée sur L'énigme de Guillaume Tell deDali a évoquélemythedelaCavernedePlaton pour illustrer laperception du réel par rapport au réel lui-même(voir surréalisme) ainsi quelerapport freudien àl'autorité– celledu pèrechez Dali - àtraverslalégende deGuillaumeTell
  • 15. Des supports les plus variés possibles… Quecesoit l'approchedu plaisir (hédonisme), delasélection des désirs(épicurisme) ou l'exploitation desenfantsdanslesplantationsdecacao, unedégustation de chocolats (du basdegammeàun cru du Ghana) aété unetrèsbelleoccasion dephilosopher. Demême, d'autresséancesdel'atelier dephilosophieont démarré, avec Diogèneou d'autres(« ne pas po sséder po ur ne pas être po ssédé.. . ») par laquestion : « pourriez-vous vous passerde votre téléphone portable ? ». L’ aphorisme : non pas une conclusion mais un point de départ… « On nesebaignejamaisdeux foisdanslemêmefleuve » HERACLITE « L'hommeest un loup pour l'homme ». HOBBES « Cen'est pasledoutequi rend fou : c'est lacertitude ». NIETZSCHE Rien n’est immuable. Laseule chosevraiment constante, c’est lechangement… Lerôledel'État, aprèsl’état denature… Laremiseen causedesespropres certitudes…
  • 16. L'expérience « Charlie » (janvier 2015) AprèslesattentatscontreCharlieHebdo et lemagasin Hypercasher en janvier 2015, il afallu trancher entrelacraintedes'attaquer à cesujet àchaud et l'impératif catégoriquedenepaslaisser lesélèvessansun espacedeparoleencadré. Lechoix, meconcernant, s'est imposé... En classe entière, juste après les évènements ; discussions et débats : Mots-clés: liberté d'expression « artistique »(rappeldes limites : diffamatio n, haine raciale, antisémitisme...), caricature (co mment caricaturer un visage que perso nne ne co nnait ? ), information (nécessité de la co mpréhensio n intellectuelle et culturelle du lecteur, rapport au virtuel et àla mort.... En atelierde Philosophie : travail sur le sens des mots et l'obligation denuance ! Mots-clés: Revendications ?(justifiables o u no n : relativisme), l'Islam / Islamisme / Djihadisme (cf Sourate9, verset 29) (réflexio n sur le sens et l'usage du vo cabulaire ). Assassinat /barbarie /attentat / terrorisme ?(incitatio n à la guerre civile ? ). Offense ou blasphème ? (rappels de l'Histo ire (Vo ltaire, Rèv. Fr.) et du dro it : pas de blasphème en France en 201 5) ValeursdelaRépublique : cf Constituions1958, DDHC 1789, etc... + laïcité : loi 1905 maisaussi limites/ Tolérance religieuse: Voltaire (et les limites de sa pro pres to lérance...)
  • 17. Diogène le cynique (le chien) est un philosophe grec ( 413 av J-C – 327 av JC). Sa philosophie est telle que : on ne devrait ni avoir d'enfant , ni de femme ni de maison, vivre comme un chien : au plus près de son corps au plus loin des conventions. Sans situation sociale il vivait dehors (dans une amphore) pratiquait l'onanisme en public et il mendiait auprès des statues pour s'habituer au refus. Il était surtout connu pour ses anecdotes et ses phrases. Diogène a toujours voulu provoquer les bourgeois juste pour le plaisir de les choquer car il ne croyait plus en leur progrès. La plus connue de ses rencontres fut avec Alexandre le Grand lorsque ce dernier lui dit «demande-moi ce que tu veux, et je te le donnerai» Diogène aurait alors répondu «Ôte-toi simplement de mon soleil ».... Selon les versions il est mort étouffé en mangeant un poulpe cru ou bien mordu par un chien à qui il voulait prendre son os…. « Ne t'engage à rien , ne souscris à rien , ne t'encombre de rien , un homme  libre n'a ni femme , ni maitre , ni obligation , aucun de ces fardeaux qui  pourrissent la vie et l'enlaidissent » Florentina Gashi (3è – 2014) Des productions d’élèves… Philosophe allemand, Arthur Schopenhauer est né le 22 Février 1788 à Dantzig. Il est mort le 21 Septembre 1860 à Francfort-sur-le-Main. Schopenhauer étudia d’abord Kant, et Spinoza. Au début de 1819, paraît «Le Monde comme Volonté et comme  représentation». Arthur Schopenhauer note dans son journal : « Au fond de l’être humain, il y a cette conviction confiante qu’il y a hors de lui-même, une chose qui est consciente de lui comme il l’est lui-même ». Le philosophe développera cette pensée jusqu’au bout en réinterprétant le concept kantien de la chose en soi. Delphine Tisserand (3è - 2015)
  • 18. Les Sentiers de la Philosophie (septembre 2014 – Laurent Desplancques - Collège Vauban Belfort) Mais Monsieur, c’est quoi la philosophie ? "Le commencement de toutes les sciences, c’est l’étonnement de  ce que les choses sont ce qu’elles sont." ARISTOTE. La philosophie est avant tout un questionnement pour lequel rien ne va de soi. Le philosophe s’étonne au sens où il s’interroge sur tout. Rappelons qu’à l’époque d’ARISTOTE philosophie et sciences se confondaient. Ceci dit, c’est avant tout une manière de vivre (Pierre HADOT). Comme le concevaient SOCRATE, EPICURE, DIOGENE, DEMOCRITE et même PLATON dans la Grèce antique, vivre en harmonie entre ses actes et ses pensées était l’objectif principal de chacun. Certes à l’âge de nos élèves, il est encore tôt pour se poser certaines questions (suis-je plutôt nietzschéen ou hégélien ? Pour CAMUS ou pour SARTRE ? etc. Mais, si j’osais, je dirais que l’on perçoit chez quelques collégiens des tendances différentes : égocentriques / altruistes, idéalistes / matérialistes, etc. Ne peut-on pas alors débuter une démarche philosophique ? Un simple questionnement ? Pourquoi suis-je ce que je suis ? Comment deviendrai-je ce que je suis ?? Pourquoi quelque-chose plutôt que rien (LEIBNITZ) ??? et c’est parti... Je vous rassure, la philosophie n’est pas coupée des sciences physiques, de l’histoire, de la psychologie ou encore de la sociologie ; sinon comment lire BERGSON sur le Temps si l’on n’a pas connaissance de ses discussions avec EINSTEIN sur le sujet ( www.youtube.com/watch?v=NDYIdBMLQR0)(13è minute) ou encore, comment comprendre Friedrich NIETZSCHE sans sa biographie (la mort de son père pasteur luthérien, l’éducation par des femmes, les maladies, etc.), sans sa psychologie ou sans son époque ? En résumé, la philosophie ne sert à rien, sauf si on ressent l’envie de comprendre. Alors, elle devient un outil. NIETZSCHE n’est-il pas surnommé le philosophe au marteau ? Et puis, les sujets sont innombrables et les philosophes souvent en désaccord ; on apprend énormément en confrontant des idées opposées d’autant plus quand se sont les siennes opposées à celles des autres. N’est-ce pas le chemin vers le respect et la tolérance que de considérer les idées des autres aussi valables que les siennes ? Alors : PHILOSOPHONS ! Des articles sont publiés surle site du collège
  • 19. Les Sentiers de la Philosophie : un projet globalA partir de7 ans : avec desateliers de philosophie pour lesplusjeunes… Exemple: intervention avec l’UniversitéPopulaireJunior àl’école Frahier deValdoie, dansuneclassedeCE1, en décembre2015 sur lethèmedela politesse… (extrait du ppt sur laPolitesse: rappelshistoriques, définitions, vie quotidienne, etc) Exemple – UP Junior : La Politesse : à quoi ça sert ? ça sert tout simplement pour donner une bonne image de soi et pour faire comprendre à l'enfant que « l'autre » existe ! Qui est l’« autre » sur cette image ? la politesse aujourd’hui… Question : est-ce que l’apparition de l’automobile a changé la politesse ? Question : est-ce que la politesse à l’école est la même qu’avant ? …jusqu’à77 ans (au moins) avec les ateliers-débats philosophiques Exemple: L’UniversitéPopulairedeBelfort aeu la gentillessedemedemander d’animer desconférences-débatssur desthèmescommela Laïcité, arme de combat contre les obscurantismes, le Sacré en dehors des religions ou encore, l’Athéisme dans tous ses états…
  • 20. Les Sentiers de la Philosophie : un projet globalL 'atelier dephilosophieaaussi su s'extérioriser En effet, en juin 2015 – maisaussi en juin 2016 – unedouzaine d'élèvesvolontairesdesSentiersdelaPhilosophiesont allésàlarencontredes citoyensbelfortainspour leur proposer despetitesconversationsphilosophiques sur dessujetspréparésou non. Lesélèvesy ont acquisuneaisanceet uneplus grandeconfianceen eux... Le millésime 2015 des élèves philosophes du collège Vauban de Belfort … photo priseavant ledépart pour « La Philo dans la rue » Pour quelarueredevienne, au moinsletempsd’un après-midi, un espaced’échangeet de communication – et paslenez sur son portableen marchant - nousavonsdemandéàdespassantsdeprendrequelquesinstantspour philosopher sur dessujetspréparésen atelier, maisaussi sur d’autressujets plus spontanés. Pasd’objectif précisderrièreceprojet, simplement extérioriser les SentiersdelaPhilosophie… Pour autant, lesélèvesveulent renouveler l’expériencecar ilsen ont toustiréquelquechosedepositif…
  • 21. « La Philo dans la rue », quelques moments clés ! Un échange très riche, en anglais, avec un tourisme néerlandais : le voyage, la solitude, le dépaysement… Interviewés par Karine Frelin de l’Est  Républicain, ils veulent montrer une autre image des adolescents… Sur un coup de tête, nous sommes reçus par Mme l’adjointe au maire de Belfort, responsable de la culture. Question des élèves : « qu’est-ce que la politique a transformé dans votre personnalité ? »… Lesélèveset moi avonségalement assistéàdes conférences : celled’Henri Pena-Ruiz (photo degauche) àBelfort, sur laLaïcité en avril 2015 et celled’AbdenourBidar, àBesançon, sur lesValeursdela Républiqueen septembre2016 Les conférences
  • 22. Les Sentiers de la Philosophie : un projet globalLesélèvesdevenuslycéensgardent lecontact avec laphilosophie. En effet, leprojet intègrelesuivi desanciensélèves collégiensdevenuslycéens. Lebut étant decombler en partie l’absencedephilosophiedansl’attentedelaTerminale. Ainsi, j’animedes cafés-philo, unefoispar mois(àpeu près), le vendredi soiravec lesanciensélèvesdevenuslycéens(2nde et 1ère )… Café-philo du vendredi 29 janvier2016 surle thème : « Épicure ! Au secours ! » Café-philo du vendredi 8 avril 2016 surle thème : « Quelle place pourl’athéisme aujourd’hui ? »
  • 23. 27 avril 2016 / Est Républicain De la philosophie dès le collège L’histoire-géographie et la philosophie se croisent, s’entrecroisent. À tel point, pour Laurent Desplancques, prof d’histoire-géo au collège Vauban à Belfort, que la philosophie est presque devenue une matière majeure dans son établissement. À la rentrée 2014-2015, il a lancé un atelier philo hors classe à destination de 4e et 3e volontaires, et l’engouement a été tel qu’en janvier 2015, juste après la première vague d’attentats, l’équipe a été parrainée par Michel Onfray, qui lui a rendu visite. Chaque mois, les élèves de Laurent Desplancques, anciens et nouveaux, se retrouvent lors d’un café-philo à Belfort. (Photo page précédente) Depuis, Laurent Desplancques, prof d’histoire-géo passionné de philo tient bon : à la rentrée 2015, il a reconduit son atelier, à raison de deux heures de réflexion hebdomadaire pour les 3e , une heure pour les 4e. Ceux qui ont quitté le collège en juin 2015, après avoir fait l’expérience de la philosophie sur la place publique, à la rencontre des Belfortains, ont exprimé le souhait de poursuivre ces chemins de philosophie. Une fois par mois, autour de leur ancien prof, ils se retrouvent donc pour un café-philo ouvert à tous, dans un bar de la ville, rejoints par leurs camarades collégiens et quelques adultes, dont d’autres profs curieux de ces échanges. À l’instar de philosophes grecs qui dissertaient sur l’agora, chacun apporte son point de vue sur un sujet, interroge, réfléchit à voix haute, aborde des sujets d’actualité et des notions qui ne seraient vues, sinon, qu’en terminale. Le dernier café en date, en mars, portait sur l’athéisme. Où l’on est passé d’André Comte-Sponville prônant une « spiritualité sans dieu », à Nietzsche, partisan de « Dieu est mort ». Les termes sont à chaque fois précisés : athée, agnostique, sceptique, impie, mécréant, et les jeunes, quelle que soit leur confession d’origine, se livrent sans jugement. La philosophie au collège n’est certes pas une matière mais Laurent Desplancques, qui l’a aussi éprouvée à l’école élémentaire où il propose des ateliers dans le cadre de l’Université populaire, est persuadé qu’elle peut largement anticiper la fin du cursus secondaire. Et prouver que les adolescents cultivent une pertinence qu’on n’espère pas leur voir perdre une fois devenus adultes ! Karine FRELIN – Est Républicain
  • 24. Cérémonie de remise du Prix Jean Zay – 20 juin 2016 – Salle des Autorités de la Sorbonne (Paris) Assurément, la visite à Paris a été un grand moment pour nous. C'est lorsdecettevisitequenousavonsreçu – avec d'autres ateliersartistiqueset culturelset en compagnied’autrescollèges– le Prix Jean Zay desmainsdelaMinistredel'Éducation Nationale, MmeNajat Vallaud-Belkacem. Ceprix récompensedesprojets innovantsautour delamiseen lumièredesValeursdelaRépublique. M. Fito, Principal du collège Vauban ? 5 élèves de l’atelier de Philosophie
  • 25. Merci aux élèves pour l’hommage – improvisé - qu’ils m’ont rendu devant Mme la Ministre et pour la dédicace qu’il lui ont demandée !
  • 26. Voilà, en quelquespages, des exemplesdemisesen œuvreau sein de l'atelierde philosophie du collège Vauban de Belfort et danstoutesses extensions. Ceprojet n'aque3 ansd'existence et, avec toujoursautant demotivation et d’enthousiasme, jesouhaitelepoursuivreet mêmel'étendredanslesannéesàvenir. Les dédicaces de personnalités, si éminentes soient-elles, si elles flattent l’égo et marquent un soutien sincère à mon projet ne remplacent pas la reconnaissance de ma hiérarchie. Leseffetsdelaphilosophiesont évidentssur lesélèvesassidus: uneréflexion plusposée, uneargumentation plusprofonde ou encore, unecapacitéàlaprisedeparole construitemeilleurequechez beaucoup d'autresélèves. Si l'école forme des individus- citoyens, la philosophie est un outil qui doit être mis au service des Valeurs de la République bien avant la classe de Terminale. LaRépubliqueatout ày gagner… Laurent DESPLANCQUES laurent.desplancques@ac-besancon.fr « Nous n'atteindrons les mêmes possibles que tous ensemble » Dédicace d’Axel Khan, à l’issue d’une conférence à Belfort en avril 2016