SlideShare une entreprise Scribd logo
2006
Offshore Remorquage & Sauvetage Vrac
Documentderéférence2006
Document de référence
, une réussitehumaine
technologique
Une aventure
Le présent document de référence - composé de la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique »
et du Rapport financier 2006 - a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 16 mai 2007, conformément
à l’article 212-13 du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers. Seules les 2 parties, considérées dans
leur intégralité, constituent le document de référence déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document
de référence pourra être utilisé à l’appui d’une opération financière s’il est complété d’une note d’opération visée par
l’Autorité des Marchés Financiers.
.RD,guahredlaVdlaraH,segamIytteG/savirDeoJ:sotohP-:noitasilaértenoitaérC
FFoorrtt dd’’uunnee fflloottttee ddee nnoouuvveellllee ggéénnéérraattiioonn
ddee pplluuss ddee 335500 nnaavviirreess eenn ooppéérraattiioonn
oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn àà ffiinn mmaarrss 22000077,,
BBoouurrbboonn OOffffsshhoorree aaccccoommppaaggnnee
lleess aacctteeuurrss ppééttrroolliieerrss ddaannss llee mmoonnddee
eenn lleeuurr ooffffrraanntt uunnee llaarrggee ggaammmmee
ddee mmooyyeennss eett ddee sseerrvviicceess àà ll’’ooffffsshhoorree
mmooddeerrnnee,, eenn ppaarrttiiccuulliieerr ssuurr llee mmaarrcchhéé
eenn ffoorrttee ccrrooiissssaannccee ddee ll’’ooffffsshhoorree pprrooffoonndd..
ÀÀ ttrraavveerrss lleess ssoocciiééttééss LLeess AAbbeeiilllleess
eett LLeess AAbbeeiilllleess IInntteerrnnaattiioonnaall,,
BBOOUURRBBOONN eesstt ll’’uunn ddeess pprreemmiieerrss
ooppéérraatteeuurrss mmoonnddiiaauuxx ddee rreemmoorrqquuaaggee..
AAvveecc uunnee fflloottttee ddee 8833 rreemmoorrqquueeuurrss
eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn,,
cceettttee DDiivviissiioonn ggaarraannttiitt àà sseess cclliieennttss
lleess mmeeiilllleeuurreess ccoonnddiittiioonnss ddee ssééccuurriittéé
mmaarriittiimmee eett lleess aaiiddee àà mmaaîîttrriisseerr
lleess rriissqquueess lliiééss àà lleeuurr aaccttiivviittéé..
LLaa ssoocciiééttéé SSeettaaff SSaaggeett ggèèrree uunnee fflloottttee
ddee vvrraaqquuiieerrss ddee ccoonncceeppttiioonn mmooddeerrnnee
eett aacchheemmiinnee ppoouurr sseess cclliieennttss
iinndduussttrriieellss pprrèèss ddee 2200 mmiilllliioonnss
ddee ttoonnnneess ddee pprroodduuiittss vvrraacc sseecc,,
ssuurr ttoouutteess lleess mmeerrss dduu gglloobbee
eett vveerrss ttoouutteess lleess ddeessttiinnaattiioonnss..
CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 2
Le document de référence 2006
de BOURBON est composé de 2 parties :
la brochure « Une aventure humaine,
une réussite technologique »
et le Rapport financier 2006.
CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
Le document de référence 2006
de BOURBON est composé de 2 parties :
la brochure « Une aventure humaine,
une réussite technologique »
et le Rapport financier 2006.
CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
Le document de référence 2006
de BOURBON est composé de 2 parties :
la brochure « Une aventure humaine,
une réussite technologique »
et le Rapport financier 2006.
CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
2006
Offshore Remorquage & Sauvetage Vrac
Documentderéférence2006
Document de référence
, une réussitehumaine
technologique
Une aventure
Le présent document de référence - composé de la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique »
et du Rapport financier 2006 - a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 16 mai 2007, conformément
à l’article 212-13 du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers. Seules les 2 parties, considérées dans
leur intégralité, constituent le document de référence déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document
de référence pourra être utilisé à l’appui d’une opération financière s’il est complété d’une note d’opération visée par
l’Autorité des Marchés Financiers.
.RD,guahredlaVdlaraH,segamIytteG/savirDeoJ:sotohP-:noitasilaértenoitaérC
FFoorrtt dd’’uunnee fflloottttee ddee nnoouuvveellllee ggéénnéérraattiioonn
ddee pplluuss ddee 335500 nnaavviirreess eenn ooppéérraattiioonn
oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn àà ffiinn mmaarrss 22000077,,
BBoouurrbboonn OOffffsshhoorree aaccccoommppaaggnnee
lleess aacctteeuurrss ppééttrroolliieerrss ddaannss llee mmoonnddee
eenn lleeuurr ooffffrraanntt uunnee llaarrggee ggaammmmee
ddee mmooyyeennss eett ddee sseerrvviicceess àà ll’’ooffffsshhoorree
mmooddeerrnnee,, eenn ppaarrttiiccuulliieerr ssuurr llee mmaarrcchhéé
eenn ffoorrttee ccrrooiissssaannccee ddee ll’’ooffffsshhoorree pprrooffoonndd..
ÀÀ ttrraavveerrss lleess ssoocciiééttééss LLeess AAbbeeiilllleess
eett LLeess AAbbeeiilllleess IInntteerrnnaattiioonnaall,,
BBOOUURRBBOONN eesstt ll’’uunn ddeess pprreemmiieerrss
ooppéérraatteeuurrss mmoonnddiiaauuxx ddee rreemmoorrqquuaaggee..
AAvveecc uunnee fflloottttee ddee 8833 rreemmoorrqquueeuurrss
eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn,,
cceettttee DDiivviissiioonn ggaarraannttiitt àà sseess cclliieennttss
lleess mmeeiilllleeuurreess ccoonnddiittiioonnss ddee ssééccuurriittéé
mmaarriittiimmee eett lleess aaiiddee àà mmaaîîttrriisseerr
lleess rriissqquueess lliiééss àà lleeuurr aaccttiivviittéé..
LLaa ssoocciiééttéé SSeettaaff SSaaggeett ggèèrree uunnee fflloottttee
ddee vvrraaqquuiieerrss ddee ccoonncceeppttiioonn mmooddeerrnnee
eett aacchheemmiinnee ppoouurr sseess cclliieennttss
iinndduussttrriieellss pprrèèss ddee 2200 mmiilllliioonnss
ddee ttoonnnneess ddee pprroodduuiittss vvrraacc sseecc,,
ssuurr ttoouutteess lleess mmeerrss dduu gglloobbee
eett vveerrss ttoouutteess lleess ddeessttiinnaattiioonnss..
CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 2
Le présent document accompagné du Rapport financier constitue le document de référence enregistré.
www.bourbon-online.com
Siège social : 33, rue du Louvre - 75002 Paris - France
Tél. : +33 (0)1 40 13 86 16 - Fax : +33 (0)1 40 28 40 31
Bureau de Marseille : 148, rue Sainte - 13007 Marseille - France
Tél. : +33 (0)4 91 13 08 00 - Fax : +33 (0)4 91 13 08 06
Entre la mer et vous
Une aventure
humaine, une réussite
technologique
ᵭ
Entre la mer et vous
Bourbon Couv Dos piqué.qxd 11/05/07 11:41 Page 1
ORGANIGRAMME SIMPLIFIÉ DE BOURBON
Division Offshore
ᵭ
Division Remorquage & Sauvetage
ᵭ
Division Vrac
ᵭ
ᵭ Sommaire
02 I Message du Président
04 I Présence internationale
06 I Vision et stratégie
16 I Offshore
22 I Remorquage & Sauvetage
25 I Vrac
28 I Résultats et performances
32 I Organes de direction
Création, rédaction et réalisation :
Photos : AFP/Marcel Mochet, Marine nationale/Johann Guiavarch, Harald Valderhaug, BOURBON, DR.
Bourbon Couv Dos piqué.qxd 3/05/07 16:58 Page 2
01
BOURBON est reconnu et apprécié comme acteur international majeur des services maritimes, avec
une offre de services dans trois domaines : l’offshore pétrolier, le remorquage et sauvetage, et le transport
de vrac. De la conception des navires jusqu’à leur exploitation, BOURBON développe, dans chacun
de ces domaines, un savoir-faire fondé sur la qualité de services, la sécurité, l’innovation technologique,
la maîtrise professionnelle et la relation à long terme avec ses clients donneurs d’ordre.
Disposant d’une flotte de plus de 300 navires gérés et en opération, BOURBON met en œuvre une stratégie
d’investissements ambitieuse (1,45 milliard d’euros sur 5 ans).
Présent dans plus de 25 pays et fidèle à l’esprit pionnier qui a présidé à sa croissance, BOURBON s’appuie
sur les talents, la diversité et l’esprit d’entreprise de près de 4 700 collaborateurs pour conquérir de
nouveaux marchés mondiaux à forte valeur ajoutée de services et de technicité.
ᵭ Profil
Un acteur international majeur
des services maritimes
Trois Divisions, trois spécialités
Fort d’une flotte de nouvelle génération
de plus de 350 navires en opération
ou en construction à la fin mars 2007
Bourbon Offshore accompagne
les acteurs pétroliers dans le monde
en leur offrant une large gamme
de moyens et de services à l’offshore
moderne, en particulier sur le marché
en forte croissance de l’offshore profond.
À travers les sociétés Les Abeilles
et Les Abeilles International,
BOURBON est l’un des premiers
opérateurs mondiaux de remorquage.
Avec une flotte de 83 remorqueurs
en opération ou en construction,
cette Division garantit à ses clients
les meilleures conditions de sécurité
maritime et les aide à maîtriser
les risques liés à leur activité.
La société Setaf Saget gère une flotte
de vraquiers de conception moderne
et achemine pour ses clients industriels
près de 20 millions de tonnes de produits
vrac sec, sur toutes les mers du globe
et vers toutes les destinations.
Division Offshore
Division Remorquage
& Sauvetage
Division Vrac
ᵭ ᵭ ᵭ
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 1
02
De challenger audacieux
à leader des services maritimes
pour l’offshore moderne
Jacques
de Chateauvieux
Président
Directeur Général
ᵭ Message du Président
En 2006, avec un chiffre d’affaires
de 717,6 millions d’euros (+ 16,8 % par
rapport à 2005 à périmètre comparable),
BOURBON enregistre une forte activité.
La Division Offshore affiche + 30 %
de croissance annuelle moyenne
sur 4 ans. La croissance de la rentabilité
correspond principalement à la hausse des
tarifs journaliers, au développement de la flotte
et au produit de cessions de navires offshore.
Le résultat opérationnel atteint 181,4 millions
d’euros, en hausse de 44,2 %. Le résultat net
part du groupe s’élève à 152,9 millions
d’euros et se compare favorablement à celui
de 2005 (hors plus-value sur la cession de
titres Vindémia). Dans ce contexte, un
dividende de 0,60 euro par action (+ 20 %)
sera distribué et une action gratuite pour dix
détenues sera attribuée aux actionnaires.
Avec 31 navires livrés en 2006, la croissance
globale de BOURBON dans le cadre du plan
2003-2007 est le reflet de la politique
d’investissements majeurs dans la flotte.
Pour la Division Offshore, les objectifs de
croissance, de rentabilité et de financement
ont été pleinement réalisés dans une
conjoncture favorable.
Conformément au plan, les cessions d’actifs
et la trésorerie générée par les opérations
ont permis de financer les investissements
ainsi que les distributions de dividendes
au niveau prévu.
La réussite de ce premier plan est le fruit
du travail remarquable réalisé par les femmes
et les hommes de BOURBON à travers le
monde. Leur engagement a permis de réduire
notre taux d’accidents avec arrêt de travail de
près de 25 %. Leur professionnalisme dans
la mise en service de navires innovants et
leur attitude responsable et solidaire sont les
bases essentielles pour faire de BOURBON
la compagnie préférée des clients.
Début 2006, nous avons annoncé le plan
BOURBON Horizon 2010, dont les principaux
objectifs sur 4 ans (2007-2010) sont :
• une croissance moyenne du chiffre
d’affaires de 12 % par an, dont 20 % dans
la Division Offshore,
• un investissement en navires de
1,45 milliard d’euros, dont 85 % destinés
à la flotte offshore,
• un objectif en 2010 de rentabilité brute
des capitaux engagés moyens de 16 %,
correspondant à une marge d’excédent brut
d’exploitation sur chiffre d’affaires de 40 %.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 2
03
LES GRANDES DATES
DU DÉVELOPPEMENT DE BOURBON
1948 Création de la société
Sucreries de Bourbon, qui
devient rapidement le premier
groupe sucrier de La Réunion.
1989 Groupe Bourbon
diversifie ses activités dans
l’agroalimentaire, puis
dans la distribution
et les services maritimes.
1996 Rachat des sociétés
Les Abeilles et Setaf Saget.
1998 Groupe Bourbon
est introduit en Bourse
au Second marché.
2001 Le groupe effectue
un recentrage sur les services
maritimes et se désengage
progressivement de ses activités
non stratégiques.
2005 Groupe Bourbon affirme
son identité maritime et devient
BOURBON.
2006 BOURBON achève
avec 1 an d’avance son plan
stratégique et affiche ses
ambitions dans le nouveau
plan BOURBON Horizon 2010.
2007 BOURBON affirme
sa position de leader des
services maritimes à l’offshore
moderne, avec une flotte
de 6,5 ans d’âge moyen.
Les hypothèses de croissance du marché
de l’offshore nous paraissent réalistes et
prudentes. Les commandes passées aux
chantiers garantissent en prix et en délai
un bon déroulement du plan en matière
d’investissements. Le niveau élevé des prix
des services et la volonté des clients de
s’engager sur des contrats de durée sont
des facteurs favorables à la réalisation des
objectifs. C’est la raison pour laquelle l’essentiel
de nos efforts se concentre aujourd’hui sur
la mobilisation et la formation, partout dans
le monde, des ressources humaines nécessaires.
Enfin, dans un contexte d’augmentation
des coûts des équipements, des prestataires
et du personnel, les efforts porteront sur
la maîtrise des prix de revient.
La stratégie est claire, le marché est porteur,
l’exécution du plan stratégique BOURBON
Horizon 2010 est maîtrisée.
Au regard des évolutions de notre industrie,
le positionnement de BOURBON est unique
sur le marché des services maritimes
à l’offshore. En quelques années, BOURBON
a investi massivement pour prendre le
leadership de l’offshore profond. Le nouveau
plan ambitionne de continuer notre croissance
en parts de marché sur ce segment mais
également de s’imposer dans l’offshore
continental, en proposant aux clients notre
flotte nouvelle génération, en substitution des
navires obsolètes du marché, principalement
construits entre 1974 et 1984.
BOURBON s’est ainsi fixé pour objectif
de mettre en service 1 nouveau navire tous
les 12 jours, et ce pendant 4 ans.
Les navires innovants et à forte productivité
pour les clients sont construits en série dans
des chantiers compétitifs. Cette stratégie
permettra une véritable industrialisation
et une disponibilité accrue de notre flotte,
ainsi qu’un niveau de prix de revient optimal.
Les femmes et les hommes de BOURBON
sont enthousiastes et légitimement fiers de
servir les clients les plus exigeants, partout
dans le monde, au moyen de cette flotte
la plus moderne.
Nous devons cependant rester modestes
face à la mer et vigilants quand les
circonstances perturbent les opérations et
mettent en danger les équipages. Le tragique
accident du Bourbon Dolphin a coûté la vie
à huit de nos collègues. La sécurité demeure,
plus que jamais, une priorité pour
BOURBON. Aussi, dès les circonstances
et les raisons de ce drame identifiées,
nous nous assurerons que toutes les mesures
nécessaires seront prises par l’ensemble
de l’industrie offshore afin qu’un tel accident
ne puisse se reproduire.
Mettons l’Homme au cœur de notre aventure
et tout événement nous rendra forts
car solidaires.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 3
04
Sièges, bureaux,
implantations
et filiales
* Rigdon Marine : société dans laquelle
BOURBON a une participation.
ᵭ Avec une présence dans le monde entier, BOURBON offre à tous ses clients une expérience et un
savoir-faire reconnus et appréciés. Dans plus de 25 pays, BOURBON opère localement, au plus près
de ses clients, en respectant leurs attentes et leurs contraintes les plus spécifiques.
ᵭ Présence internationale
Un rayonnement mondial
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 4
05
4 685
collaborateurs
à travers le monde
79 %
du chiffre d’affaires
réalisé hors de France
Une présence
dans plus de
25 pays
UN DÉVELOPPEMENT PERMANENT
I L’année 2006 a vu le développement de nouvelles implantations et l’extension des
partenariats locaux, témoignant de la politique de déploiement permanent du groupe,
dans les zones stratégiques où se trouvent ses clients. La création de deux nouvelles filiales,
Bourbon Gulf au Qatar et Bourbon Offshore Triangle en Égypte, ainsi que l’association
de BOURBON avec Naviera Tamaulipas au Mexique et Rigdon Marine aux États-Unis,
démontrent la volonté du groupe de répondre localement aux attentes et aux plus
hautes exigences de technicité et de sécurité de ses clients, partout dans le monde.
ᵭ
Un ancrage local fort
auprès des clients
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 5
ᵭ Vision et stratégie
06
PASSÉ EN QUELQUES ANNÉES DE
LA POSITION DE CHALLENGER AUDACIEUX
À CELLE DE LEADER DES SERVICES
MARITIMES À L’OFFSHORE MODERNE,
BOURBON DÉVELOPPE UNE STRATÉGIE
UNIQUE POUR RENFORCER SON LEADERSHIP
DANS UN CONTEXTE TRÈS PORTEUR.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 6
Le plan Horizon 2010
ᵭ À la fin de l’année 2006, BOURBON a achevé avec un an d’avance son plan stratégique 2003–2007,
en réalisant un programme d’investissements de plus d’un milliard d’euros. Le nouveau plan stratégique
Horizon 2010 a été annoncé début 2006.
Objectif
+12 %
de croissance annuelle
du chiffre d’affaires
Objectif
1navire
livré tous les 12 jours
07
Abeille Spartel et Abeille Malabata, lors de leur
arrivée sur le site de Tanger Med, dont l’ouverture
commerciale est programmée au 1er
juillet 2007.
| Des objectifs ambitieux
À l’horizon 2010, BOURBON ambitionne :
• une croissance du chiffre d’affaires
de 12 % par an, dont + 20 % pour la Division
Offshore avec un doublement à terme
du nombre de ses navires,
• un ratio EBITDA (excédent brut d’exploitation)
sur capitaux engagés moyens en 2010
de 16 %,
• un volume d’investissements de 1,45 milliard
d’euros, consacré à hauteur de 85 % à la
Division Offshore et largement autofinancé.
| Un contexte très porteur
Les indicateurs du secteur laissent prévoir
un marché très favorable dans les 5 à 7
prochaines années pour l’offshore pétrolier
moderne. Outre les compagnies pétrolières
internationales, qui investissent pour maintenir
leur taux de réserve, les compagnies nationales
dans les pays émergents s’imposent sur le
marché et changent la donne.
L’offshore profond se développe pour répondre
à l’augmentation de la consommation
et compenser le déclin des champs existants,
permettant d’anticiper un taux de croissance
de 8 à 12 % par an. Parallèlement, le marché
de l’offshore continental, confronté au besoin de
renouvellement de sa flotte, âgée et technique-
ment obsolète, devrait connaître une évolution
d’au moins 16 % par an. Face à cette forte
demande, l’accès au marché des services
maritimes est limité par deux facteurs : d’une part
le goulet d’étranglement chez les principaux
fournisseurs d’équipements et dans les chantiers
navals, et d’autre part la pénurie de ressources
humaines qualifiées pour armer les navires
modernes.
| Un positionnement unique
Dans ce contexte, BOURBON met en œuvre
une stratégie singulière, sans équivalent chez
ses concurrents. En capitalisant notamment sur
les atouts de sa flotte actuelle et en investissant
dans un développement rapide et soutenu,
BOURBON vise à transformer son principal
avantage concurrentiel en avantage décisif.
Cette stratégie se caractérise principalement par :
• des investissements massifs dans des navires
modernes, qu’il s’agisse de navires pour
l’offshore, de remorqueurs ou de vraquiers.
La flotte nouvelle génération de Bourbon
Offshore sera capable d’opérer en offshore
profond comme en offshore continental.
En ciblant le marché de remplacement des
navires anciens, BOURBON sera le seul acteur
du marché en mesure de proposer aux
clients de l’offshore continental l’excellence
technologique de l’offshore profond ;
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 7
• la recherche de coûts optimisés dans
le respect absolu et prioritaire des normes de
sécurité et des standards opérationnels de
BOURBON, grâce notamment à la construction
en série de navires innovants dans des chantiers
situés dans des pays compétitifs ;
• un programme ambitieux de recrutement
et de formation, avec notamment le doublement
des effectifs de la Division Offshore d’ici 2010,
et l’application progressive de standards
de formation BOURBON.
| Des partenariats authentiques
La politique de partenariats est le fondement
du développement international de BOURBON
et repose sur :
• des partenaires de toute nature — compagnies
pétrolières nationales, professionnels de
l’offhore, acteurs portuaires, groupes
locaux, experts du secteur...
• des structures légales et contractuelles
adaptées au contexte local, depuis
la détention de filiales à 100 % jusqu’à
la collaboration avec des agents ou courtiers,
en passant par des partenariats avec majorité,
à 50/50 ou avec minorité, avec ou sans
propriété des navires.
Ce principe permet d’augmenter la part
du contenu local pour offrir partout dans le
monde une grande flexibilité et des services
sur mesure adaptés aux besoins des marchés
internationaux, locaux ou régionaux.
08
1,45
milliard d’euros
d’investissements
d’ici 2010
ᵭ Vision et stratégie
LES 4 FACTEURS CLÉS
DE SUCCÈS
LA SÉCURITÉ
I Fil conducteur du savoir-faire et du
savoir-être chez BOURBON, la sécurité
structure l’organisation et le manage-
ment de l’entreprise, tant dans les
procédures d’exploitation que dans les
attitudes personnelles.
L’INNOVATION
I Des choix technologiques et des
concepts innovants pour des navires à
forte productivité.
LES RESSOURCES HUMAINES
I Recrutement international, formation
et évolution, satisfaction et épanouis-
sement personnel sont les trois atouts
de BOURBON pour répondre au dou-
blement prévu du nombre d’officiers
et de marins dans la Division Offshore
à l’horizon 2010.
LA MAÎTRISE DES COÛTS
I Une flotte homogène construite en
série, induisant un cercle vertueux de
maîtrise des coûts dans la construction,
les opérations et l’entretien.
ᵭ
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 8
Flotte nouvelle génération :
la performance en série
X-Bow™
un système
qui améliore la tenue
à la mer et diminue
la résistance à
l’avancement
Diesel
électrique
un mode
de propulsion
économique
et respectueux
de l’environnement
ᵭ L’innovation dans la flotte BOURBON repose sur deux points clés : d’une part une conception innovante,
née de l’expérience de l’offshore profond, qui a donné naissance à une nouvelle génération optimisée de
navires polyvalents et performants, et d’autre part un principe de construction en série, très novateur en matière
de construction offshore.
| Technologie et performance
Avec sa flotte nouvelle génération,
BOURBON met au service de ses clients les
solutions technologiques les plus performantes
en termes de productivité, de sécurité
et de protection de l’environnement.
Les séries, commandées en 2006 et en 2007,
vont contribuer à améliorer encore le standard,
déjà élevé, d’équipements et de qualité
de la flotte BOURBON.
• 24 PSV et 54 AHTS de nouvelle
génération, de design GPA, seront livrés
progressivement d’ici 2011. Destinés à l’offshore
profond et continental, ils sont équipés
des dernières technologies. La propulsion
diesel-électrique et le positionnement
dynamique DP2 leur confèrent une meilleure
manœuvrabilité, une capacité d’emport optimisée
et permettent d’opérer dans les meilleures
conditions de sécurité.
• Une série de 4 PSV de design Ulstein PX105
MACS, navires ravitailleurs de 4 400 tonnes de
port en lourd, bénéficie d’innovations majeures :
étrave inversée X-Bow™ ; système PG-MACS™
(Multi Application Cargo Solution) qui augmente
les capacités de stockage en soute et offre
une grande polyvalence des réservoirs ;
positionnement des échappements moteur
au niveau de la ligne de flottaison, qui supprime
la cheminée et permet une vision panoramique
à 360 degrés depuis la passerelle. Certifiée
Clean design par la société DNV, cette série
répond aux exigences les plus élevées en matière
de qualité, d’environnement et de confort.
• 20 remorqueurs polyvalents en construction,
dont 4 de 100 tonnes de traction, puissants,
compacts et manœuvrants grâce à leurs
propulseurs azimutaux à 360 degrés, pourront
être exploités sur les terminaux Énergie
offshore et onshore.
09
À gauche :
L’étrave inversée du Bourbon Orca,
navire AHTS livré en 2006 et élu
navire de l’année.
À droite :
Système de gestion automatisée
du navire, terminal situé en passerelle.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 9
10
| Constructions en série
et maîtrise des coûts
Le principe de construire des navires innovants
en série dans des pays à coûts compétitifs,
comme la Chine, engendre une dynamique
globale de maîtrise des coûts :
• réduction des coûts de construction
de 15 à 30 %, en respectant les standards de
qualité et de sécurité grâce à une coopération
originale, alliant architectes navals, équipementiers
et chantiers expérimentés, aux côtés de
BOURBON, pour un partage des savoir-faire ;
• normalisation des formations afin
de garantir un niveau équivalent dans le monde :
formation des équipages sur des simulateurs,
homogénéisation des compétences,
enrichissement des savoir-faire grâce au partage
des best practices ;
• optimisation des coûts de maintenance
et d’entretien : industrialisation des services
de maintenance, réduction des stocks
de pièces détachées, optimisation des temps
d’intervention, substitution facilitée pendant
les arrêts techniques...
Les deux premières coques de la série GPA 654
commandée en Chine, pour une livraison
prévue au premier semestre 2008.
Clean
class
Une classification
répondant
à des critères
environnementaux
extrêmement
exigeants
ᵭ Vision et stratégie
BOURBON ORCA, UN AHTS
“RÉVOLUTIONNAIRE”
I Le Bourbon Orca est un navire Clean
class de type AX-104 qui rassemble de
multiples innovations : plage arrière de
travail automatisée équipée du systè-
me SAHS (Safe Anchor Handling System),
étrave inversée X-Bow™, propulsion
diesel-électrique associée à des pro-
pulseurs azimutaux. Ce navire vient révo-
lutionner les standards des navires de
service à l'offshore pétrolier en matière
de sécurité, de confort de navigation, d’é-
conomie de carburant et de réduction
des émissions de gaz. Livré en 2006, il
a été plébiscité par le client et élu
"Navire de l'année" par la revue norvé-
gienne Skipsrevyen.
ᵭ
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 10
I Centre de formation au positionnement dynamique
I Navire-école de formation au positionnement dynamique
L Simulateur d’opérations de relevage d’ancres
Recrutement et formation :
un programme ambitieux
ᵭD’ici 2010, Bourbon Offshore doublera ses effectifs en recrutant près de 3 000 marins. Pour relever ce
challenge selon les standards les plus élevés de qualité et d’exigence, BOURBON, premier recruteur d’officiers
français de marine marchande, développe un programme international de recrutement et de formation.
Dans un contexte de pénurie d’officiers,
le challenge du recrutement est indissociable
de celui de la formation. Convaincu que les
armateurs doivent être les moteurs du renouveau
des formations maritimes, BOURBON s’engage
dans une démarche résolument proactive, fondée
sur l’idée novatrice des partenariats public-privé
et sur un dispositif de formation étendu à tous
ses bassins de recrutement.
Objectif : établir et garantir des standards de
formation BOURBON pour les marins et les officiers.
| Deux centres de formation
Bourbon Offshore à Marseille
et Manille
Après avoir initié en 2004 à Marseille,
en partenariat avec les institutions locales
et nationales, un premier centre de formation
au positionnement dynamique accessible
à l’ensemble des armateurs et des navigants,
BOURBON intensifie son effort en créant
le centre de formation offshore BOURBON-Hydro.
Ce centre sera pleinement opérationnel d’ici fin
2007 et offrira, outre les cursus existants (DP1,
HL02, Sécurité…), une formation au relevage
d’ancres sur simulateur, en supplément de celle
déjà délivrée en Norvège par le centre
de l’University College d’Alesund. À Manille
aux Philippines, un centre identique à celui
de Marseille sera ouvert en 2008. Ces trois
centres permettront à BOURBON d’assurer
une politique de formation uniforme
sur les principales zones de recrutement
et d’opérations.
| Trois navires-écoles
Trois navires-écoles BOURBON vont permettre
d’accélérer la formation sur les zones d’opérations.
Actuellement prévus en Afrique de l’Ouest et en
Amérique du Sud, ils pourront être positionnés en
Asie ou sur toute autre zone nécessitant leur présence.
Ils constituent de véritables centres de formation
mobiles permettant de répondre avec un
maximum de souplesse aux besoins
de formation de BOURBON dans le monde.
| Une politique de formation
aux standards BOURBON
La politique de formation de BOURBON
est conçue selon les standards internationaux
du groupe et adaptée au contexte local. Ainsi,
en l’absence de structures locales certifiées,
les officiers angolais étudient dans les meilleures
écoles d’Afrique du Sud, tandis que les
officiers nigérians peuvent être formés au
positionnement dynamique à Singapour.
Le groupe soutient par ailleurs des centres
de formation locaux, comme l’école privée de
formation maritime GEPMARE au Cameroun.
DES FORMATIONS PARTOUT DANS LE MONDEᵭ
11
°
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 11
Sécurité : un état d’esprit
ᵭ La sécurité, tant dans les procédures d’exploitation que dans les attitudes personnelles, est au cœur de la
qualité et de la performance. BOURBON structure son organisation et son management autour de la sécurité,
à travers une approche globale, une standardisation des procédures et des équipements, et une organisation
en cascade pour renforcer “l’esprit sécurité” de ses équipages.
| Trois axes clés
de la politique Sécurité
Placée sous la responsabilité du Directeur
QHSE du groupe (Qualité, Hygiène, Sécurité
et Environnement), rattaché directement
au comité exécutif, l’action de BOURBON
en matière de sécurité porte sur trois axes
principaux :
• la mise en place d’un système global
de management de la sécurité dans toutes
les filiales, par un processus continu
d’amélioration qui s’enrichit en permanence
des acquis de l’expérience et permet
d’appliquer les mêmes procédures et d’utiliser
la même documentation à bord de tout
navire en opération.
Les standards de la flotte offshore, en matière
de sécurité, sont progressivement étendus
à toutes les Divisions, afin de garantir
aux clients le standard de sécurité le plus
exigeant quel que soit le service proposé ;
• les choix technologiques qui permettent
d’améliorer les modes opératoires
et l’environnement de travail. La flotte
nouvelle génération est ainsi dotée, en série,
de systèmes innovants qui favorisent une
meilleure maîtrise du navire en opération,
améliorent l’ergonomie des ponts et
des équipements, et facilitent l’application
des procédures de sécurité ;
* Tanker Management Self
Assessment
12
ᵭ Vision et stratégie
TMSA*
un standard exigeant
de sécurité appliqué
par BOURBON
DES OUTILS POUR UNE
GESTION HOMOGÈNE ET
COHÉRENTE DE LA FLOTTE :
“ULYSSES“
I Le module QHSE du logiciel de gestion
de flotte “Ulysses”, dédié à la sécurité,
réunit, dans une base de données
unique, les documents d’instruction du
système de management de la sécurité
et les rapports d’incidents. Cet outil
permet d’accéder à des informations
fiabilisées et actualisées en temps réel,
accélérant ainsi le retour d’expérience.
Après une phase de test, le système
“Ulysses“ est déployé progressivement
sur l’ensemble des bases et de la flotte
offshore. Cet outil de cohérence
amène les utilisateurs, officiers de
bord et managers de base, à faire
évoluer leur façon de travailler, pour
adopter une méthodologie homogène
contribuant de façon significative
à l’amélioration de la sécurité.
ᵭ
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 12
13
VERS UN RELEVAGE D’ANCRES SÉCURISÉ
100 % AUTOMATISÉ
I Développé en partenariat avec ODIM et Ulstein Design, le système
SAHS (Safe Anchor Handling System) mis en œuvre sur le Bourbon Orca
va révolutionner la sécurité sur les navires pour les opérations de relevage
d’ancres. Grâce au pont arrière équipé de deux puissantes grues
mobiles munies de pinces-crochets articulées, d’un système de commande
et de vidéosurveillance actionné à distance, ainsi que d’un système
mobile de plate-forme, le relevage d’ancres peut désormais s’effectuer
sans aucune présence humaine lors des phases dangereuses, évitant
ainsi tout risque lié à la manipulation d’équipements ou à la défaillance
d’un câble.
ᵭ
• la sensibilisation et la formation des
équipages, afin que chacun intègre la dimension
sécurité dans son comportement quotidien.
Pour répondre à la diversité des cultures dans
ses filiales et ses équipages, le groupe met
en œuvre une approche très flexible, fondée
sur la responsabilisation des équipes locales,
en s’adaptant aux spécificités de chaque zone
géographique.
| Une organisation “en cascade”
Une équipe permanente de capitaines
formateurs aux opérations et à la sécurité
parcourt le monde pour dresser l’état des
besoins, mettre en place les équipes sécurité et
coordonner les formations. Dans chacune des
zones où il est implanté, un safety manager
met en place des actions et fait appliquer
des procédures spécifiques, adaptées à la zone
d’exploitation. Avec une quinzaine de personnes
dédiées à la sécurité, relayées par un management
“en cascade”, BOURBON s’appuie sur la formation
des capitaines, officiers et chefs de base,
qui forment à leur tour les équipages, et animent
régulièrement les workshops à bord. Ils disposent
pour cela d’outils très concrets (charte QHSE,
manuel d’accueil sécurité, tableaux de suivi,
animations, affiches, autocollants…), relayés par
une campagne de communication “4C Safety”
facilitant la remontée d’information.
Chaque filiale organise des safety meetings
destinés à établir le lien entre le management
et l’équipage de façon à développer les
procédures de travail les plus sûres. Au niveau
mondial, le safety committee rassemble les
principaux responsables sécurité des filiales et
coordonne l’ensemble des actions. Enfin, un
séminaire réunit chaque année tous les acteurs
de la sécurité, toutes Divisions confondues.
À gauche :
Équipage en préparation
d’une opération de relevage
d’ancres.
À droite :
Équipages en opération
de transfert de colis.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 13
Développement durable :
une démarche en évolution
autour de valeurs historiques
ᵭLe comportement éthique de BOURBON et le respect de ses valeurs contribuent chaque jour au développe-
ment du groupe. De nombreuses actions ont d'ores et déjà été engagées sur le terrain. Soucieux de répondre aux
enjeux de la planète et à la nécessité d'un développement équitable, supportable pour l'environnement et sociale-
ment responsable, le comité exécutif de BOURBON a nommé un groupe de travail dont l'objectif est de construire
une politique de développement durable adaptée à ses activités. Qualité des relations avec les clients et
partenaires, qualité des ressources humaines et du management, maîtrise des risques et respect de l’environnement,
qualité de la gouvernance et de l'organisation… Tous ces éléments sont décisifs pour l’avenir de BOURBON.
14
| Gouvernance :
priorité à la transparence
BOURBON s'attache à intégrer progressivement
les meilleures pratiques en matière de
gouvernance, ses dirigeants souhaitant donner
l'exemple de la plus grande transparence,
comme en témoignent notamment :
• une politique de rémunération raisonnable
des dirigeants,
• l’attribution des stock-options dans un cercle
large de plus de 450 bénéficiaires,
• la mise en place de comités des rémunérations
et d'audit qui s’appuient sur un contrôle interne
et un suivi des risques rigoureux,
• l’intégration, au sein du conseil d’administration,
d'administrateurs indépendants.
Ces efforts en matière de transparence dans
la gestion et l'information ont été récompensés
en 2006 par le Prix “Gouvernement d’Entreprise
Valeurs Moyennes“ décerné par l'AGEFI.
| Collaborateurs BOURBON :
pas de développement
sans partage
Le respect des différences culturelles est l’une
des valeurs clés de BOURBON, liée notamment
à son origine dans l'île de La Réunion.
Il constitue l’un des moteurs de son développement,
avec la concertation, la responsabilisation et la
solidarité. Dans la perspective d’une croissance
de 60 % du nombre de collaborateurs BOURBON
d'ici 2010, la satisfaction des salariés, alliée
à leur épanouissement personnel et
professionnel, constitue un objectif qui
détermine la gestion des ressources humaines :
• recrutement local prioritaire dans toutes
ses zones d’implantation, avec reconnaissance
des diplômes nationaux et partage des postes
à responsabilité,
LES VALEURS BOURBON
La réussite de BOURBON repose sur un partage des valeurs.
I Professionnels, car l’exigence de qualité, l’appropriation de nouvelles
technologies, la formation permanente, la recherche d’une parfaite
maîtrise du métier sont les clés de la fiabilité du service et de la satisfaction
des clients.
I Responsables, car nos succès futurs seront fonction de notre attention
en matière de sécurité, de qualité, d’hygiène et de respect de l’environne-
ment. Ces succès s’appuient sur la responsabilité et l’autonomie du
management.
I Enthousiastes, car l’enthousiasme est une émotion intense qui permet
à chacun de s’épanouir dans la réalisation de sa mission et qui communique
l’envie de se dépasser.
I Solidaires, au sein de BOURBON, envers les partenaires, les fournisseurs,
les clients… car c’est ensemble que nous trouverons les ressources pour
atteindre les objectifs communs les plus ambitieux.
ᵭ
ᵭ Vision et stratégie
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 14
15
• accès à une formation homogène aux
standards BOURBON pour tous ses collaborateurs
partout dans le monde,
• évolutions de carrière au mérite sans
discrimination,
• signature en 2006 de la Charte d’Engagement
des Entreprises au service de l’Égalité des
chances dans l’Éducation, en attendant
la Charte de la diversité prévue en 2007.
| Développement local :
partenariat et solidarité
Le développement international de BOURBON
s’effectue en grande partie dans les pays
émergents (côte occidentale d'Afrique, Asie,
Amérique du Sud...). Il s’opère prioritairement
à travers des joint-ventures avec des partenaires
locaux, dans une optique de partage des savoir-
faire et des bénéfices, et avec le souci d’apporter
un maximum de contenu local. Par son
comportement, BOURBON a pour objectif de
participer, à son niveau et autant que possible,
à la réduction des inégalités Nord-Sud : recrutement
et formation d’équipages locaux, prise en charge
des frais de santé étendue aux familles, soutien
financier et logistique à des projets et initiatives
locales, construction de navires dans les
chantiers locaux...
| Environnement :
vers une formalisation
de nos pratiques
Trois facteurs dominants influent sur l’empreinte
environnementale des activités de BOURBON :
• la flotte jeune et moderne permet de
bénéficier des derniers développements
en matière d’équipements et de s’aligner sur
les standards les plus élevés ;
• la part croissante de la propulsion diesel-
électrique à bord des navires offshore contribue
à réduire les émissions de gaz en diminuant les
consommations de l’ordre de 20 %, voire plus
suivant le profil des opérations.
Le carnet de commande de navires neufs
contribuera à accentuer ces deux facteurs
au cours des prochaines années ;
• le recyclage et la réduction à la source des
rejets liés au comportement humain feront
prochainement l'objet d'une grande campagne
de sensibilisation interne aux pratiques
respectueuses de l'environnement. BOURBON,
qui met déjà en œuvre une politique volontaire
en matière de sécurité, ambitionne de l'étendre
au domaine de l'environnement en visant
la certification progressive ISO 14001 de ses
différentes entités.
Enfin, les actions pour la sauvegarde du littoral,
des biens et des personnes, au service
de la Marine nationale, sont le quotidien des
remorqueurs Les Abeilles International et des
navires antipollution de Bourbon Offshore Surf,
Alcyon, Ailette et Argonaute. En 27 ans,
près de 750 opérations ont ainsi été
répertoriées.
SIGNATAIRE DE LA CHARTE BLEUE
I BOURBON est signataire de la Charte Bleue d’Armateurs de France, qui
comporte 5 engagements : améliorer sans cesse la sécurité et la qualité
des navires • protéger l’environnement marin et le littoral • garantir de
bonnes conditions de vie et de travail aux équipages • diriger les entreprises
avec transparence et déontologie • être solidaire avec la communauté
maritime.
ᵭ
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 15
ᵭ Offshore
16
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 16
Un positionnement unique
sur le marché de l’offshore
ᵭ Leader des services maritimes à l’offshore pétrolier, Bourbon Offshore accompagne ses clients dans
le développement de leur activité, partout dans le monde, en leur proposant une large gamme de services et
de navires nouvelle génération, puissants et polyvalents, adaptés aux exigences de l’offshore profond comme de
l’offshore continental. Son management, axé sur la gestion de la sécurité et les standards d’opération, lui assure
un niveau de qualité élevé et constant.
156navires nouvelle
génération (3,9 ans
d’âge moyen)
149navires en
construction
à fin mars 2007
17
À gauche :
Bourbon Mistral, navire de ravitaillement (PSV) à étrave
inversée de Bourbon Offshore Norway, clean class.
À droite :
Équipage en opération de transfert de colis
vers une plate-forme.
| Une flotte polyvalente,
moderne et performante
Avec 156 navires nouvelle génération à
l’offshore moderne et 149 unités en commande,
répondant à la révolution technologique
que connaissent aujourd’hui les métiers de
l’offshore, Bourbon Offshore dispose d’une
gamme complète de navires pour les services
à l’offshore pétrolier profond et continental.
Sa flotte compte parmi les plus modernes
du marché :
• des navires polyvalents,
ou Multi Purpose Supply Vessels (MPSV),
qui réalisent de multiples opérations
de maintenance des champs pétroliers
et disposent de fonctions sophistiquées
telles que positionnement dynamique, lutte
anti-incendie, manutention par grand fond,
plate-forme d’hélicoptère ;
• des remorqueurs ravitailleurs
releveurs d’ancres, ou Anchor Handling Tug
Supply Vessels (AHTS), qui assurent les
déplacements et les mises en place des
plates-formes pétrolières. Équipés de moteurs
et de treuils puissants, ils remorquent des
engins de forage, positionnent et relèvent
les ancres et déploient divers équipements liés
à la production pétrolière;
• des ravitailleurs de plates-formes, ou Platform
Supply Vessels (PSV), qui approvisionnent
les installations offshore. Outre leur vaste surface
de pont qui permet d’acheminer tous types
de matériels, dont des colis aux dimensions hors
normes, ils disposent d’importantes capacités
de stockage;
• des remorqueurs de terminaux,
dédiés à l’assistance et aux interventions
sur les terminaux pétroliers et gaziers offshore ;
• des vedettes rapides d’assistance,
ou Fast Supply Intervention Vessels (FSIV),
pour les approvisionnements urgents
et le transport des équipes d’intervention ;
• des vedettes rapides, ou Crew Boats,
qui transportent le personnel vers les sites
pétroliers.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 17
ᵭ Offshore
18
6,5 ans
d’âge moyen pour
les 193 navires en
service (3,9 ans pour
la flotte offshore
moderne)
Précurseur en matière de sécurité et d’exigences
environnementales, BOURBON anticipe les
évolutions du marché et s’impose d’aller
au-delà des normes et réglementations en
vigueur, afin d’offrir à ses clients pétroliers
les plus hauts standards de qualité.
Dotés des technologies les plus innovantes,
les fleurons de la flotte témoignent de cet
engagement : nouvelles formes de carène plus
efficaces comme l’étrave inversée (design Ulstein
X-Bow™), système sécurisé de relevage d’ancres,
propulsion diesel-électrique, systèmes de
traitement des fumées, doubles coques permettant
de contenir les atteintes à l’environnement en
cas de fuites accidentelles. Ces innovations,
qui équipent déjà le Bourbon Orca et les PSV
Bourbon Mistral et Bourbon Monsoon, ont
permis d’obtenir les classifications Clean puis
Clean design.
Appliquant au secteur maritime un concept
industriel éprouvé de longue date dans
l’aéronautique, BOURBON homogénéise sa
flotte en s’engageant à long terme auprès
de chantiers partenaires.
Ces commandes de série optimisent à la fois
délais de livraison et qualité des navires
— chaque unité en construction bénéficiant de
l’expérience acquise –, et permettent ensuite
d’en rationaliser la gestion et la maintenance.
Conformément au plan stratégique, Bourbon
Offshore a ainsi mis en service 31 nouveaux
navires en 2006.
| Une offre complète de services
Les équipes de la Division Offshore, hautement
qualifiées pour chacune de leurs missions,
opèrent toutes catégories de navires en offshore
profond et en offshore continental.
La flotte de 193 navires en service, qui sera
progressivement renforcée par les 149 navires
en commande ou en construction à fin mars
2007, assure une grande disponibilité aux clients.
Fidèle à son esprit précurseur, BOURBON
a su développer une gamme étendue de
Navires Navires
Total
En %
en service en construction de la flotte
156 112 268 88 %
37 0 37 12 %
193 112 305 100 %
Offshore moderne
Offshore traditionnel
TOTAL
La flotte Bourbon Offshore au 31 décembre 2006
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 18
19
BOURBON OFFSHORE GAIA, EXPERT DES
INTERVENTIONS PAR GRANDES PROFONDEURS
I L’offshore profond, en plein essor, nécessite des opérations de
maintenance d’un type radicalement nouveau, à des profondeurs
pouvant atteindre 1 800 mètres et plus. Spécialiste des services d’inspec-
tion, de maintenance et de réparation (IMR), Bourbon Offshore Gaia
intervient très en amont des opérations, adapte les navires aux spécifi-
cités de leurs missions, réalise l’ingénierie des opérations et assure, à la
demande du client, leur direction. Grâce à une collaboration étroite
avec les autres filiales de Bourbon Offshore, comme en Angola avec
Sonasurf, Bourbon Offshore Gaia est un prestataire à même de proposer
aux majors de l’industrie pétrolière une offre globale intégrant à la fois
ingénierie et services.
De gauche à droite :
. Le navire AHTS Bourbon Surf se préparant à une
opération de déradage de plate-forme en mer du Nord.
. Transfert de colis vers Athéna, en mer, au Congo.
. Luzolo, un AHTS de 165 tonnes de traction, à proximité
d’une plate-forme semi-submersible en Angola.
prestations, en s’appuyant sur des navires
conçus pour des opérations d’un haut niveau
de technicité et des équipes expérimentées,
formées aux métiers très exigeants de l’offshore
profond.
À l’écoute des clients, BOURBON accompagne
leur développement et élargit régulièrement
son offre de services.
Ainsi, la filiale Bourbon Logistics Indonesia,
créée fin 2005, en partenariat avec un acteur
local majeur, proposera aux clients pétroliers,
dès 2007, des services logistiques essentiels
à leur activité : accès à un quai, infrastructures
de bureaux et d'hébergement, cale sèche
pour les opérations de carénage, zones
de stockage, moyens de manutention…
| Proximité et partenariat
authentique : deux atouts clés
Le marché de l’offshore pétrolier connaît depuis
une quinzaine d’années une évolution
structurelle, avec la multiplication d’acteurs
nationaux et locaux aux côtés des majors
historiques : familier des premiers comme des
secondes, BOURBON sait s’adapter à leurs
différentes cultures d’entreprises.
Les géants mondiaux, majors et supermajors
de l’industrie pétrolière, représentent aujourd’hui
plus de 50 % du chiffre d’affaires de la Division
Offshore, avec de nouveaux clients.
La Division compte également parmi ses clients
de plus en plus de sociétés nationales, comme
Petrobras au Brésil, Sonangol en Angola ou encore,
depuis 2006, Pemex au Mexique et ONGC
(via Transocean) en Inde. Implanté partout dans
le monde, au plus près de ses clients locaux ou
internationaux, Bourbon Offshore développe avec
eux une forte proximité. Pour s’adapter au mieux
à chaque contexte régional, Bourbon Offshore
privilégie depuis toujours le partenariat
authentique avec des entreprises locales,
privées et publiques.
ᵭ
373,6millions d’euros
de chiffre d’affaires
(+ 35,8 %) en 2006
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 19
SONASURF, UNE FILIALE HISTORIQUE
I Créée en 1999 en joint-venture avec Sonangol, la compagnie nationale
des pétroles angolais, Sonasurf a misé sur les synergies et le développement
des compétences locales pour accompagner sa rapide évolution.
La formation de marins et d’officiers angolais est un des éléments décisifs
de sa réussite. Disposant aujourd’hui de 47 navires modernes, tel le
Bourbon Jade, un MPSV dédié aux travaux d’inspection, de maintenance
et de réparation en eaux profondes, Sonasurf opère dans le cadre de
contrats à long terme, avec tous les pétroliers présents en Angola : BP,
Chevron, Exxon, Sonangol P&P et Total.
ᵭ
20
Ces partenariats, basés sur un partage
capitalistique, de savoir-faire et de management,
garantissent les meilleures conditions d’intégration
dans le pays. Ils font intervenir des synergies
dans de multiples domaines : expertise et
savoir-faire technique, connaissance du terrain,
ressources humaines... Sonasurf en Angola est,
depuis 1999, l’exemple historique de la réussite
de cette politique qui s’est poursuivie pour
donner lieu, en 2006, à la création de deux
joint-ventures : Bourbon Offshore Asia à
Singapour et Naviera Tamaulipas au Mexique.
| La sécurité : une priorité
Socle de son organisation opérationnelle,
le système de management de la sécurité et
de protection de l’environnement de Bourbon
Offshore, certifié ISO 9001 version 2000,
repose sur quatre principes fondamentaux :
• l’engagement des dirigeants,
• la formation et la qualification des collaborateurs,
• l’analyse des risques, la préparation du travail
et l’application de procédures spécifiques
à chaque opération,
• la sélection d’équipements respectueux de
l’environnement, sûrs d’usage et faciles d’entretien.
Afin de proposer à ses clients les plus hauts
standards de sécurité du marché, Bourbon
Offshore s’est fixé comme nouvelle exigence
d’appliquer à sa flotte les meilleures pratiques
du standard de sécurité des navires citernes
pétroliers, en se conformant au TMSA
(Tanker Management Self Assessment).
Au-delà des procédures, la culture de la
sécurité est partie prenante du comportement
de chaque collaborateur de la Division Offshore.
Ainsi, au quotidien, chacun contribue
individuellement à atteindre l’objectif “zéro
accident, zéro incident“.
La globalisation du système de management de
la sécurité, la standardisation des équipements
et des opérations, l’extension du champ des
procédures, ainsi que la formation des équipages
ont permis d’augmenter en 2006 les
performances de Bourbon Offshore en matière
de sécurité. Supporté par une campagne
internationale de communication interne sur le
thème “B Safe“ lancée en 2005, l’ensemble
des actions menées a porté ses fruits et permis
de réduire de 75 % le taux d’incidents pour
1 million d’heures travaillées (TRIR) de 10,6
en 2003 à 2,21 en 2006.
ᵭ Offshore
16
personnes dédiées
à la sécurité en 2006
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 20
3 313collaborateurs
Offshore en 2006
(+ 33 %)
21
| Des hommes compétents et
solidaires dans le monde entier
La Division Offshore de BOURBON compte
3 313 marins, officiers et sédentaires, à fin 2006,
qui reflètent sa présence internationale et sa
politique historique de recrutement local.
Mosaïque d’horizons géographiques et culturels,
de savoir-faire et d’expériences, la diversité
du personnel de Bourbon Offshore fait sa force
et sa richesse.
Pour la seule année 2006, 828 nouveaux
collaborateurs ont rejoint la Division, parmi
lesquels 96 % de navigants. Le développement
soutenu de l’activité conduira à recruter et à
former quelque 3 000 nouveaux collaborateurs
navigants entre 2007 et 2010. BOURBON relève
ce nouveau défi en adoptant une stratégie
de ressources humaines ambitieuse, à même
de garantir à tous un niveau de compétence
identique, à la hauteur de la qualité de service
que l’entreprise s’engage à offrir à ses clients,
et de ses exigences en termes de sécurité.
Engagée dans le développement des compétences
locales pour répondre aux standards de
qualité internationaux, Bourbon Offshore assure
ou complète le cursus de formation et
l’entraînement de ses collaborateurs issus
de tous horizons. Ainsi, l’ensemble du personnel
navigant de la Division Offshore possède le niveau
de qualification des gens de mer défini par la
convention internationale STCW 95.
Au-delà de ces fondamentaux, Bourbon Offshore
met en œuvre un processus de normalisation
de la formation. Les deux simulateurs d’opérations
de relevage d’ancres, développés en collaboration
avec l’Offshore Simulator Center d’Alesund en
Norvège, sont une illustration de cet engagement.
Cette formation technique permettra aux équipages
en Norvège, en France et aux Philippines
d’expérimenter toutes les manœuvres en situation
quasi-réelle et de se préparer ainsi, en toute
sécurité, aux opérations les plus délicates
auxquelles ils pourraient être confrontés en mer.
De gauche à droite :
. Simulation d’opérations de relevage d’ancres : capitaine
en formation au poste de commande arrière d’un AHTS.
. Bourbon Apsara, AHTS de 120 tonnes de traction,
série de 5 navires.
. Transfert d’expérience entre un chef mécanicien
et un élève officier lors d’une opération
de maintenance sur un moteur de propulsion.
°
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 21
ᵭ Remorquage & Sauvetage
22
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 22
Remorquage,
assistance et sauvetage :
la culture du service client
ᵭA travers ses filiales Les Abeilles et Les Abeilles International, BOURBON figure parmi les leaders mondiaux
du remorquage, de l’assistance et du sauvetage. Riche d’expérience et de succès, portée par le dynamisme de
ses équipes, la Division investit l’avenir en s’appuyant sur son expertise. Majoritairement implantée sur les côtes
et ports français, elle ambitionne d’exporter son savoir-faire vers les grandes zones portuaires et les terminaux
internationaux.
45 000
interventions par an
23
À gauche :
Passage de remorque à bord
d'un remorqueur de type ASD
(Azimutal Stern Drive).
À droite :
Les remorqueurs de haute mer
Abeille Bourbon et Abeille Liberté
en opération de sauvetage en Manche.
| Remorquage et assistance
Les Abeilles exerce son activité de remorquage
et d’assistance en France, sur les côtes africaines
et dans l’océan Indien.
Soucieuse d’assurer une qualité de service
à la hauteur de ses clients les plus exigeants
et de pouvoir intervenir à tout moment dans
le respect des critères de sécurité qui ont fait
sa réputation, Les Abeilles offre la disponibilité
24 heures sur 24, 7 jours sur 7, d’équipes
expérimentées et de remorqueurs modernes.
Les Abeilles a su s’adapter aux évolutions
en réalisant des investissements significatifs
en matière de renouvellement de sa flotte
et d’adaptation de ses outils. Reflet de cette
politique, le port du Havre, avec 7 remorqueurs
renouvelés depuis 2000 à l’initiative de
BOURBON, dispose actuellement de la flotte
la plus moderne et bénéficiera du nouveau
programme de constructions.
Particulièrement active dans les ports du Havre,
de Nantes Saint-Nazaire, de Marseille-Fos et de
Dunkerque, la société Les Abeilles affirme son
expertise dans les appels d’offres internationaux,
tel celui du port de Tanger Méditerranée dont
l’exploitation commerciale, prévue dans le cadre
d’un contrat de 25 ans, débutera en 2007.
Bénéficiant du savoir-faire acquis sur les terminaux
gaziers de Fos-sur-Mer et Montoir-de-Bretagne
et des synergies développées avec la Division
Offshore de BOURBON, Les Abeilles enrichit
et optimise ses solutions de remorquage pour
les terminaux Énergie.
| Sauvetage et protection du littoral
Les Abeilles International est spécialisée dans
la protection de l’environnement maritime,
le sauvetage et l’assistance en mer. Sous contrat
avec la Marine nationale française depuis 1976,
Les Abeilles International veille sur 3 120 km
de littoral. Son haut niveau d’expertise repose
sur 110 collaborateurs expérimentés
et formés à la coordination d’opérations
exceptionnelles. Ses 5 navires effectuent, dans
des conditions parfois extrêmes, des missions
129,7
millions d’euros de
chiffres d’affaires
(+ 12,9 %) en 2006
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 23
24
LA CONVERGENCE DU REMORQUAGE
ET DE L’OFFSHORE
I En réponse au développement de terminaux pétroliers et gaziers
offshore et onshore par les majors de l’industrie pétrolière, BOURBON
renforce les synergies inter-divisions. Pour assister des tankers et des
gaziers toujours plus grands, Bourbon Offshore dispose de six remor-
queurs de 70 à 100 tonnes de traction, dont les récents Bourbon Rhode
et Bourbon Rhesos. La flotte BOURBON sera progressivement
renforcée par 20 nouveaux remorqueurs polyvalents et très puissants
qui intensifieront, au bénéfice des clients, sa capacité d’intervention sur
les terminaux Énergie.
ᵭ
À gauche :
La flotte des remorqueurs
Les Abeilles Le Havre
prête à intervenir 24h sur 24.
À droite :
Capitaine à la passerelle
d’un remorqueur portuaire
en opération.
d’assistance et d’escorte de navires en difficulté.
Membre de l’International Salvage Union (ISU),
Les Abeilles International maîtrise les techniques
modernes de lutte antipollution en milieu maritime :
installation de barrages flottants, épandage de
dispersant, pompage... Mis en service en 2005,
les remorqueurs Abeille Bourbon et Abeille
Liberté sont équipés de moyens de dernière
génération et présentent les caractéristiques
techniques de navires solides, rapides,
performants, manœuvrants, y compris par
mauvais temps.
Rompus à toutes les techniques d’assistance,
les équipes sont en contact avec les stations
de sauvetage, prêtes à appareiller et à intervenir
en 20 minutes. Sur les interventions de
sauvetage, une équipe dédiée, coordonnée par
un Salvage Master, est constituée, en lien avec
un ensemble de partenaires (professionnels
du sauvetage, architectes navals, fournisseurs
de moyens complémentaires spécifiques…).
| Nouveaux défis, nouveaux navires
Afin de garantir dans la durée un service optimal
dans la plus grande sécurité et d’anticiper
les développements internationaux, la Division
Remorquage & Sauvetage de BOURBON
renforce et renouvelle régulièrement sa flotte
en alliant technologies de pointe et puissance
de traction accrue.
La flotte Les Abeilles, constituée de 67 remor-
queurs, s’est ainsi enrichie, début 2007,
de 4 nouveaux remorqueurs dans le port de
Tanger Méditerranée. Elle sera encore renforcée
par la livraison de 12 nouveaux remorqueurs,
actuellement en commande, qui entreront
progressivement en opération d’ici 2008.
Au total, BOURBON a prévu d’investir
100 millions d’euros dans cette Division dans
le cadre du plan Horizon 2010 et planifie une
croissance annuelle de l’activité de l’ordre de 4 %.
| Sécuriser et progresser
La Division a, de longue date, adopté des
procédures renforçant les quatre fondamentaux
que sont pour elle la qualité, la santé, la sécurité
et la protection de l’environnement. Certifiée ISO
dès 1999, appliquant les directives du code
International Safety Management (ISM) pour la
maîtrise des risques humains et environnementaux,
Les Abeilles a obtenu en 2004 la norme ISO
9001 version 2000 qui garantit la conformité
de la prestation due au client. Cette politique
ambitieuse amène aujourd’hui Les Abeilles à
intégrer les normes particulièrement exigeantes
de l’industrie pétrolière et gazière offshore ainsi
que ses méthodes préventives d’analyse et
d’évaluation des risques opérationnels.
ᵭ Remorquage & Sauvetage
40,9millions d’euros
d’EBITDA (+ 46,7 %)
en 2006
67remorqueurs
en opération et
16 en commande
à fin 2006
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 24
ᵭ Vrac
25
Acteur international
du fret de vrac sec
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 25
ᵭ Vrac
ᵭ Spécialisée depuis plus de 35 ans dans le transport maritime international de vrac sec, Setaf Saget,
filiale de BOURBON, achemine aux quatre coins du monde, chaque année, par des navires de 5 000
à 70 000 tonnes, près de 20 millions de tonnes de divers vrac solide : bois, charbon, engrais, grain,
minerai, produits cimentiers… Gérant une flotte de vraquiers de conception moderne, tant en propriété
que sous contrôle commercial, Setaf Saget participe à la croissance de ses clients industriels,
dans le cadre de relations contractuelles à long terme, et développe son activité vers les marchés de
la Chine et de l’Inde en pleine expansion.
Près de 20
millions de tonnes
transportées
en 2006
26
Acteur international
du fret de vrac sec
I Une offre de service
à forte valeur ajoutée centrée
sur le client
La diversité des compétences de Setaf Saget
permet d’apporter une réponse sur mesure
aux attentes spécifiques des clients :
analyse du marché des frets, étude des
particularités portuaires, cotations de fret,
offres de transport, conseil et assistance
juridique, affrètement de vraquiers de
toutes catégories, supervision d’opérations
de chargement et de déchargement.
Basée en France, implantée en Amérique du
Nord et en Asie, Setaf Saget a structuré son
organisation pour offrir un service de proximité
à ses clients et répondre dans les délais les plus
courts aux demandes, en garantissant un suivi
permanent des prestations.
Setaf Saget gère ainsi le quotidien et l’imprévu
avec la même réactivité, gardant constamment
en ligne de mire, pour ses clients, l’optimisation
du temps, du coût et de la qualité de ses
prestations.
I Une flotte moderne et puissante
Setaf Saget gère une importante flotte de
vraquiers de conception moderne sur toutes
les mers du globe affirmant sa fiabilité et son
efficacité. En complément de sa flotte détenue
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 26
6
vraquiers
détenus en propre
27
De gauche à droite :
. Bennes de 18 m3
adaptées à tous types de cargaisons,
du minerai de fer aux grains.
. Tous les navires sont spécialement équipés pour
le chargement de bois en pontée.
. Déchargement de charbon au moyen des grues
et bennes du navire (rendement 20 000 tonnes/jour).
I Afin de réduire au strict minimum
les séjours portuaires des vraquiers et
d’optimiser les cadences de chargement
et de déchargement, l’ensemble de la
flotte opérée par Setaf Saget est équipé
de grues et de crapauds de grande
capacité (20 000 tonnes/jour).
DES ÉQUIPEMENTS
PERFORMANTS POUR
DES DÉLAIS D’OPÉRATIONS
OPTIMISÉS
ᵭ
en pleine propriété, d’une moyenne d’âge
de 3 ans, Setaf Saget opère une flotte
“sous-gestion“ et offre ainsi à ses clients
une grande diversité de tailles de navires qui
permet de s’adapter à tous types de requêtes.
En 2006, Setaf Saget a annoncé les commandes
d’un cimentier de 30 000 tonnes livrable en
2008 et de deux vraquiers de 53 000 tonnes.
Dans le cadre du plan Horizon 2010, BOURBON
a prévu, pour la Division Vrac, d’investir 120 millions
d’euros pour la construction de 5 navires.
I Un acteur fiable et responsable
Le transport maritime est sûr, économe en
énergie et respectueux de son milieu, à chaque
étape de la chaîne et pour le bénéfice de tous.
Setaf Saget y contribue, en veillant à ce que
la compagnie et ses prestataires assurent
la meilleure protection des personnes et des
biens transportés. Dans chacune de leurs
opérations, les équipages respectent des
procédures rigoureuses, conformes au code
International Safety Management (ISM).
Setaf Saget s’applique à suivre avec attention
les règlementations internationales et locales,
les spécificités des ports et des terminaux
pour le respect des marchandises transportées.
Enfin, les navires en propriété de Setaf Saget
disposent d’équipements visant à réduire
l’émission de polluants.
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 27
ᵭ Résultats & performances
28
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 28
Une progression exceptionnelle
des résultats du groupe
ᵭ BOURBON réalise en 2006 d’excellents résultats, notamment grâce à la croissance de l’activité
de la Division Offshore dont le chiffre d’affaires marque une progression de 35,8 %. L’excédent brut
d’exploitation atteint 277,6 millions d’euros et le résultat opérationnel de BOURBON s’élève à
181,4 millions d’euros. À fin 2006, l’ambitieux programme d’investissements du plan 2003-2007 a été
pleinement réalisé, avec 1,2 milliard d’euros dans les services maritimes.
29
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 29
ᵭ Résultats & performances
30
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 30
31
Responsable des
relations investisseurs
Patrick Mangaud
33, rue du Louvre
75002 Paris
| Données boursières
Données historiques
2006 2005 2004
Nombre d’actions au 31/12 50 195 528 25 045 577 24 612 000
Cours de l’action (en euros)
- plus haut 53,25 74,10 37,51
- plus bas 34 36,39 22,00
- dernier 41,63 73,95 36,13
Capitalisation boursière au 31/12 (en millions d’euros) 2 090 1 852 889
Résultat net par action (en euros) 3,05 8,31 3,85
Dividende par action au titre de l’exercice (en euros) 0,60 1,00 0,56
Dividende total (en millions d’euros) 30,12 25,05 13,78
Données ajustées *
2006 2005 2004
Cours de l’action (en euros)
- plus haut 53,25 37,10 18,76
- plus bas 34 18,20 11,00
- dernier 41,63 36,98 18,07
Résultat net par action (en euros) 3,05 4,16 1,93
Dividende par action au titre de l’exercice (en euros) 0,60 0,50 0,28
* Pour des raisons de comparabilité, les chiffres ont été ajustés suite à la multiplication
par 2 du nombre d’actions de la société intervenue le 1er
juin 2006.
Les rendez-vous
de l’actionnaire
10 mai 2007
Publication
du chiffre d’affaires
du 1er
trimestre 2007
29 mai 2007
Assemblée générale
des actionnaires
9 août 2007
Publication
du chiffre d’affaires
du 2e
trimestre 2007
et du 1er
semestre 2007
30 août 2007
Conférence de presse
“Résultats du
1er
semestre 2007”
8 novembre 2007
Publication
de l’information relative
au 3e
trimestre 2007
ᵭ
ᵭ
ᵭ
ᵭ
ᵭ
| L’action BOURBON (du 21/10/1998 au 27/03/2007)
www.bourbon-online.com
Tél. : 01 40 13 86 09
Fax : 01 40 28 40 31
patrick.mangaud@bourbon-online.com
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 31
Christian
Lefèvre
Directeur
Général délégué
Jacques d’Armand
de Chateauvieux
Président
Directeur Général
Laurent
Renard
Directeur
Général délégué
| Comités
du conseil d’administration
Le conseil d’administration est aidé
dans la préparation de ses travaux par deux
comités spécialisés.
Comité des rémunérations
Il exerce un rôle de conseil et émet
des recommandations concernant la rémunération
et la retraite du Président et des autres
mandataires sociaux, ainsi que la mise en place
des plans d’options de souscription ou d’achat
d’actions. Il s’est réuni une fois au cours
de l’exercice 2006 avec un taux de présence
de 100 %.
• Marc Francken (Président)
• Henri d’Armand de Chateauvieux
• Dominique Sénéquier
Comité d’audit
Il a pour mission d’assister le conseil
d’administration afin que celui-ci puisse
s’assurer de la qualité du contrôle interne
et de la fiabilité de l’information fournie
aux actionnaires ainsi qu’aux marchés
financiers. Il s’est réuni 3 fois au cours
de l’exercice 2006 avec un taux de présence
de 78 %.
• Victoire de Margerie (Présidente)
• Dominique Sénéquier
• Roger Wright
Organes de direction
| Comité exécutif au 31 décembre 2006
| Conseil d’administration
Jacques d’Armand de Chateauvieux
Président du conseil d’administration,
Directeur Général
Christian Munier
Directeur Général délégué
(jusqu’au 30 juin 2006)
Christian d’Armand de Chateauvieux
Henri d’Armand de Chateauvieux
Guy Dupont *
Marc Francken *
Victoire de Margerie *
Dominique Sénéquier
Roger Wright *
* Administrateurs indépendants
ᵭ
32
RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 32
ORGANIGRAMME SIMPLIFIÉ DE BOURBON
Division Offshore
ᵭ
Division Remorquage & Sauvetage
ᵭ
Division Vrac
ᵭ
ᵭ Sommaire
02 I Message du Président
04 I Présence internationale
06 I Vision et stratégie
16 I Offshore
22 I Remorquage & Sauvetage
25 I Vrac
28 I Résultats et performances
32 I Organes de direction
Création, rédaction et réalisation :
Photos : AFP/Marcel Mochet, Marine nationale/Johann Guiavarch, Harald Valderhaug, BOURBON, DR.
Bourbon Couv Dos piqué.qxd 7/05/07 14:48 Page 2
Le présent document accompagné du Rapport financier constitue le document de référence enregistré.
www.bourbon-online.com
Siège social : 33, rue du Louvre - 75002 Paris - France
Tél. : +33 (0)1 40 13 86 16 - Fax : +33 (0)1 40 28 40 31
Bureau de Marseille : 148, rue Sainte - 13007 Marseille - France
Tél. : +33 (0)4 91 13 08 00 - Fax : +33 (0)4 91 13 08 06
Entre la mer et vous
Une aventure
humaine, une réussite
technologique
ᵭ
Entre la mer et vous
Bourbon Couv Dos piqué.qxd 7/05/07 14:48 Page 1
Rapport financier 2006
Entre la mer et vous
Sommaire
Rapport de gestion
04 Activités et faits marquants
05 Résultats des activités
09 Gouvernement d’entreprise
15 Gestion des risques
21 Informations sociales
22 BOURBON SA et ses actionnaires
24 Propositions du conseil d’administration
27 Résultats financiers de la société mère au cours des cinq derniers exercices
28 Tableau récapitulatif des délégations de compétence et de pouvoirs accordées par l’assemblée générale au conseil
d’administration en matière d’augmentation de capital
Comptes consolidés
30 Bilan consolidé au 31 décembre
31 Compte de résultat consolidé
32 Tableau des flux de trésorerie consolidés
34 Variation des capitaux propres consolidés
38 Notes annexes aux états financiers consolidés
38 Règles et méthodes comptables
50 Informations significatives relatives à l’exercice clos le 31 décembre 2006
55 Notes sur les comptes consolidés
83 Information sectorielle
86 Informations diverses
96 Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés au 31 décembre 2006
Comptes sociaux
98 Bilan de la société mère au 31 décembre
100 Compte de résultat de la société mère
102 Notes annexes aux états financiers de la société mère
116 Rapport général des commissaires aux comptes sur les comptes sociaux
117 Rapport spécial des commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés
Rapport du Président du conseil d’administration
122 Rapport du Président du conseil d’administration sur les conditions de fonctionnement du conseil d’administration
et les procédures de contrôle interne
128 Rapport des commissaires aux comptes sur le rapport du Président du conseil d’administration
Autres informations juridiques et financières
130 Renseignements de caractère général concernant la société BOURBON SA et son capital
140 Marques, licences, brevets, propriétés immobilières, usines et équipements
141 Ordre du jour de l’assemblée générale mixte
142 Projet de résolutions de l’assemblée générale mixte
149 Rapport spécial des commissaires aux comptes sur l’attribution gratuite d’actions existantes ou à émettre au profit
des membres du personnel salarié et/ou des mandataires sociaux
150 Rapport spécial valant descriptif du programme de rachat d’actions proposé à l’assemblée générale mixte des
actionnaires du 29 mai 2007
154 Document d’information annuel
157 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes
Table de concordance158
129
121
97
29
01
BOURBON Rapport financier 2006 I 3
Rapport de
gestion
Sommaire
4 I Activités et faits marquants
5 I Résultats des activités
9 I Gouvernement d’entreprise
15 I Gestion des risques
21 I Informations sociales
22 I BOURBON SA et ses actionnaires
24 I Propositions du conseil d’administration
27 I Résultats financiers de la société mère au cours des cinq derniers exercices
28 I Tableau récapitulatif des délégations de compétence et de pouvoirs accordées
par l’assemblée générale au conseil d’administration en matière d’augmentation
de capital
4 l BOURBON Rapport financier 2006
1.1 CONTEXTE DE MARCHÉ
EN 2006 / FAITS MARQUANTS
En 2006, BOURBON a réalisé d’excellents résultats, largement
influencés par l’activité Offshore, qui a bénéficié d’une
conjoncture favorable du fait de la reprise des investissements
des sociétés pétrolières et des efforts réalisés pour dynamiser
la production des champs existants. À titre d’exemple,
15 unités flottantes et 460 têtes de puits ont été installées au
cours de l’année 2006.
L’année 2006 a également été marquée par un élargissement
du portefeuille clients de la Division Offshore qui s’est traduit à
la fois par la montée en puissance des super majors BP et Shell
et par l’arrivée de nouveaux clients au Nigeria, en Guinée
équatoriale, au Mexique, en Malaisie et en Inde. Parallèlement,
de nouveaux partenariats et implantations ont été développés
aux États-Unis, au Mexique, au Qatar et en Égypte.
Par ailleurs, la Division Remorquage & Sauvetage doit
désormais faire face dans le port du Havre, à l’arrivée d’un
compétiteur étranger.
Enfin, notre politique de recentrage sur l’activité « maritime »
s’est traduite en 2006 par de nouvelles transactions sur le
portefeuille de titres non stratégiques et en particulier la
cession de notre participation dans la société Brasseries de
Bourbon.
1.2 ÉVÉNEMENTS
IMPORTANTS SURVENUS DEPUIS
LA CLÔTURE DE L’EXERCICE
• BOURBON détient une participation résiduelle de 30 % dans
Vindémia pour laquelle le groupe dispose d’options de vente
(« put ») au profit du Groupe Casino en 2007, 2008 et 2009.
Lors de la présentation de ses comptes annuels le 15 mars
2007, le Groupe Casino a annoncé une valorisation du prix
d’exercice du « deuxième Put Vindémia » qui n’a pu être établie
sur la base des comptes annuels de Vindémia pour l’exercice
2006 dans la mesure où le conseil de surveillance de
Vindémia, compétent en la matière, ne s’était pas encore
prononcé sur l’arrêté desdits comptes.
Estimant que la différence dans l’évaluation de ce prix
d’exercice est « suffisamment significative », BOURBON a réagi
dès l’annonce de cette valorisation par voie d’un communiqué
de presse.
• Par ailleurs, un contrat de cession portant sur notre
participation de 65 % dans la filiale Espace Bourbon Thang
Long a été signé avec Vindémia. L’opération a été dénouée le
19 février 2007.
• Afin de conforter notre avance en matière d’investissements,
une nouvelle commande de 3 séries de navires de services à
l’offshore moderne, soit 46 navires, a été effectuée fin février
2007 pour un montant de plus de 560 millions d’euros.
1 Activités et faits marquants
Rapport de gestion
BOURBON Rapport financier 2006 I 5
2.1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS
Fin déc.
Fin déc. Fin déc. Variation 2005
(en millions d’euros) 2006 (*)
2005 (*)
en % publié
Chiffre d’affaires 717,6 614,4 + 16,8 1 022,0
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 277,6 207,4 + 33,8 240,3
Résultat opérationnel (EBIT) 181,4 125,8 + 44,2 148,2
Plus-values nettes de cession de participations et résultat
des activités destinées à la vente 11,7 111,2 94,1
Résultat net 164,9 215,0 – 23,3 215,0
Résultat net part du groupe 152,9 205,0 – 25,4 205,0
Résultat net part du groupe (hors plus-value Vindémia) 152,9 111,0 + 37,7 111,0
(*) Les chiffres sont présentés conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées ».
Pour la première fois depuis la décision de recentrage de ses activités dans le maritime, BOURBON affiche des résultats 2006
qui reflètent exclusivement son périmètre de « pure player » des services maritimes.
La croissance de l’activité des services maritimes à l’offshore pétrolier (+ 35,8 %) bénéficie à BOURBON en 2006 : le chiffre
d’affaires de BOURBON atteint 717,6 millions d’euros, en progression de 16,8 % par rapport à l’année précédente.
L’excédent brut d’exploitation atteint 277,6 millions d’euros, soit une progression de 33,8 %, après prise en compte de la plus-
value sur ventes de navires en cours d’année pour 19 millions d’euros.
Le résultat opérationnel, également en forte progression à 181,4 millions d’euros (+ 44,2 %), résulte :
– de l’accroissement de la flotte et des conditions de marché de l’offshore pétrolier ;
– d’une bonne activité pour le remorquage et le sauvetage ;
– de l’augmentation des taux de fret qui ont commencé à produire leurs effets au deuxième semestre.
Les plus-values nettes de cession de participations et le résultat des activités destinées à la vente tiennent compte en 2006 de
la cession des titres « Piriou » et « Brasseries de Bourbon » ainsi que du résultat des activités non stratégiques en cours de vente.
La baisse de 89,5 % par rapport à l’année 2005 s’explique par la plus-value nette sur cession Vindémia constatée en 2005 pour
94,1 millions d’euros.
Le résultat net part du groupe hors plus-value Vindémia augmente de 37,7 % à 152,9 millions d’euros.
L’année 2006 voit se conclure avec un an d’avance le plan d’investissements stratégique 2003-2007. Sur les quatre dernières
années, le chiffre d’affaires Offshore a progressé de 30 % par an (35 % à taux de change constant) et l’ambitieux programme
d’investissements de 1 200 millions d’euros dans les services maritimes a été légèrement dépassé.
2 Résultats des activités
Rapport de gestion
6 l BOURBON Rapport financier 2006
2.2 ACTIVITÉ DES DIVISIONS
L’activité maritime de BOURBON s’exerce au sein de trois Divisions.
2.2.1 Division Offshore
Fin déc. Fin déc. Variation
(en millions d’euros) 2006 2005 en %
Chiffre d’affaires 376,6 277,2 + 35,8
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 185,1 115,6 + 60,1
% du chiffre d’affaires 49,2 41,7
Résultat opérationnel (EBIT) 112,8 58,5 + 92,9
% du chiffre d’affaires 30,0 21,1
Le chiffre d’affaires de la Division Offshore s’élève à 376,6 millions d’euros, en progression de 35,8 % par rapport à 2005.
Les contrats renouvelés et ceux des 31 nouveaux navires mis en service ont bénéficié d’un contexte de marché très favorable.
L’environnement pétrolier, favorable en Côte occidentale d’Afrique et plus particulièrement en Angola et au Nigeria, participe
fortement à la croissance de notre chiffre d’affaires. L’année 2006 a également été marquée par le démarrage de notre nouvelle
joint-venture au Mexique, Naviera Bourbon Tamaulipas, consolidée à 49 % à compter d’avril 2006 et par le démarrage de notre
activité en Asie. En mer du Nord également, les prix ont atteint des niveaux très élevés.
L’excédent brut d’exploitation s’élève à 185,1 millions d’euros (+ 60,1 % par rapport à 2005) et comprend le résultat positif
généré par la vente de navires anciens pour 19 millions d’euros. Hors cessions de navires, notre ratio excédent brut
d’exploitation/chiffre d’affaires atteint 44,1 % contre 41,8 % en 2005.
Nous enregistrons un résultat opérationnel de 112,8 millions d’euros, en forte progression par rapport à 2005 : + 92,9 %.
Les investissements bruts s’élèvent à 404,2 millions d’euros, en croissance de 31,7 % par rapport à 2005 compte tenu
de l’important programme d’investissements.
2.2.2 Division Remorquage & Sauvetage
Fin déc. Fin déc. Variation
(en millions d’euros) 2006 2005 en %
Chiffre d’affaires 129,7 114,9 + 12,9
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 40,9 27,9 + 46,7
% du chiffre d’affaires 31,6 24,3
Résultat opérationnel (EBIT) 27,0 15,6 + 73,1
% du chiffre d’affaires 20,8 13,6
La Division Remorquage & Sauvetage réalise un chiffre d’affaires de 129,7 millions d’euros, en croissance de 12,9 % par rapport
à l’année 2005.
L’excédent brut d’exploitation s’élève à 40,9 millions d’euros et affiche en 2006 une croissance de 46,7 %. Cette croissance
provient notamment :
– de la prise en compte sur une année complète des activités des remorqueurs de haute mer « Abeille Bourbon » et « Abeille
Liberté », dans le cadre des missions de sauvetage et de protection du littoral ;
– d’une activité portuaire qui demeure soutenue dans les ports français, et particulièrement à Marseille-Fos et à Nantes
Saint-Nazaire ;
– d’une activité dans les ports africains dynamisée par une bonne conjoncture des services maritimes à l’Offshore pétrolier sur
la zone.
Rapport de gestion
BOURBON Rapport financier 2006 I 7
Les investissements bruts s’élèvent à 32,3 millions d’euros et intègrent les investissements concernant les remorqueurs et les
pilotines qui seront en activité en 2007 dans le cadre du contrat de concession de remorquage dans le port de Tanger
Méditerranée au Maroc.
2.2.3 Division Vrac
Fin déc. Fin déc. Variation
(en millions d’euros) 2006 2005 en %
Chiffre d’affaires 169,2 182,9 – 7,5
Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 38,9 53,1 – 26,7
% du chiffre d’affaires 23,0 29,0
Résultat opérationnel (EBIT) 35,0 50,1 – 30,1
% du chiffre d’affaires 20,7 27,4
Le chiffre d’affaires de la Division Vrac s’élève à 169,2 millions d’euros, en retrait de 7,5 % par rapport à l’année exceptionnelle
de 2005. Les tonnages transportés atteignent 15,7 millions de tonnes dans un contexte de variation des taux de fret contrasté :
– 37 % par rapport à 2005 pendant le premier semestre, + 44 % pendant le second semestre 2006 par rapport au même
semestre de l’année précédente.
L’excédent brut d’exploitation atteint 38,9 millions d’euros contre 53,1 millions d’euros en 2005, soit un écart de 26,7 %. Les
variations de taux de fret sur le marché expliquent les variations de marge brute qui affectent principalement les navires en
propriété et affrétés long terme. La politique contractuelle clients de Setaf Saget, axée sur des relations à long terme, induit un
« effet retard » d’environ 6 mois.
Après une année 2005 exceptionnelle, l’année 2006 enregistre un résultat opérationnel très satisfaisant (marge opérationnelle
sur chiffre d’affaires de 20,7 %).
2.3 RÉSULTATS SOCIAUX DE BOURBON SA
La politique de recentrage sur l’activité « maritime » s’est traduite en 2006 par de nouvelles transactions sur le portefeuille de
titres non stratégiques et en particulier la cession de notre participation dans la société Brasseries de Bourbon.
Par ailleurs, pour participer au financement de notre programme de modernisation de la flotte, un contrat de crédit court terme
a été signé pour une valeur de 100 millions d’euros.
Les prestations de services aux filiales ont permis de réaliser un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros dont 0,9 million d’euros
de transfert de technologie vers le Vietnam.
Le résultat financier, positif de 13,2 millions d’euros, est en progression de 3,5 millions d’euros par rapport à 2005. Le
remboursement fin 2005 du prêt syndiqué a permis de réduire nos charges financières de 3,6 millions d’euros. Corrélativement,
les produits financiers relatifs à nos placements et à la rémunération des comptes courants débiteurs ont progressé de 1,2 million
d’euros. Par ailleurs, la variation des provisions financières impacte favorablement le résultat financier (+ 2,3 millions d’euros) et
la contribution des différences de change se monte à 0,7 million d’euros. En revanche, les dividendes perçus sont en recul de
4,3 millions d’euros.
Le résultat exceptionnel est composé d’une plus-value sur cession de titres de participation pour 0,6 million d’euros et de la
balance défavorable des opérations sur rachats d’actions propres (0,3 million d’euros).
Aucune dépense prévue aux articles 39.4 et 223 quater du CGI n’a été relevée.
Rapport de gestion
8 l BOURBON Rapport financier 2006
2.4 MODE DE PRÉSENTATION
DES COMPTES ANNUELS :
ABANDONS D’ACTIVITÉS (IFRS 5)
Vindémia (activité Distribution)
Le processus de désengagement de l’activité Distribution
entamé par le groupe se poursuit, après la cession de 36,66 %
de la société Vindémia au Groupe Casino en 2005 (« premier
put »).
Selon les accords conclus avec le Groupe Casino, la cession
(« deuxième put ») du solde de la participation, soit 30 %, peut
intervenir entre 2007 et 2009. Au 31 décembre 2006, il est
hautement probable que BOURBON exercera le « deuxième
put » avant la fin du premier semestre 2007, mettant ainsi fin
à ses activités dans le secteur de la Distribution.
En conséquence, au 31 décembre 2006, les participations
dans les entreprises associées de l’activité Distribution,
consolidées selon la méthode de la mise en équivalence
depuis le 1er
octobre 2005, ont été comptabilisées
conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants
détenus en vue de la vente et activités abandonnées » dans les
comptes consolidés.
Les actifs détenus en vue de la vente du sous-groupe Vindémia
s’élèvent à 99,4 millions d’euros au 31 décembre 2006.
La quote-part du groupe dans le résultat net pour l’exercice
correspond à un profit de 11 millions d’euros.
Dans ce cadre, le groupe a également engagé en 2006 la
cession de sa filiale vietnamienne Espace Bourbon Thang Long
(centre commercial à Hanoi) qui a été finalisée en février 2007.
Au 31 décembre 2006, cette société a été traitée
conformément à la norme IFRS 5.
Actifs hôteliers
Par ailleurs, dans l’optique de son recentrage sur les activités
purement maritimes, le groupe a décidé de céder l’ensemble
de ses actifs hôteliers à l’île de La Réunion. Des négociations
exclusives sont actuellement en cours et cette cession devrait
intervenir au plus tard au cours du premier semestre 2007.
En conséquence, les entités concernées sont classées dans les
états financiers consolidés au 31 décembre 2006 comme
étant destinées à être cédées.
Rapport de gestion
2.5 PERSPECTIVES :
PRINCIPALES TENDANCES
En 2007, BOURBON bénéficiera en année pleine des navires
livrés au titre du plan d’investissements 2003-2007,
notamment au niveau de la Division Offshore, et
poursuivra ses investissements au titre du nouveau plan, en
complément des nombreuses nouvelles commandes déjà
passées en 2006.
Concernant la Division Offshore, l’année 2007 devrait être celle
de la croissance de nos nouvelles zones comme l’Asie, le
Mexique mais aussi de nos zones de prédilection comme la
Côte Occidentale d’Afrique avec le Nigeria et l’Angola.
La Division Remorquage & Sauvetage bénéficiera de la mise en
exploitation de nos remorqueurs et pilotines dans le cadre de
notre contrat de concession de Tanger Méditerranée ainsi que
d’une bonne activité d’assistance et de remorquage constatée
en début d’année dans les ports.
La Division Vrac devrait bénéficier d’un niveau élevé des taux
de fret.
Les résultats de BOURBON resteront influencés par l’évolution
de la parité euro/dollar.
En matière de cessions d’actifs, le « second put Vindémia » est
exerçable dès 2007. Par ailleurs, le programme de cessions des
autres activités non stratégiques sera poursuivi.
Date de
première
nomination
Date
d'échéance
du mandat
Mandats exercés en dehors du groupe
Monsieur Jacques d’Armand
de Chateauvieux
Né le 13.02.1951
Administrateur
Président Directeur Général
14.10.1977
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos le
31.12.2006
- Président de Jaccar
- Président de CBo Territoria
- Président de Sapmer
- Membre du conseil de surveillance d'AXA
- Administrateur de Sinopacific Shipbuilding
Group
Monsieur Christian Munier
Né le 10.12.1950
Administrateur
Directeur Général délégué
(jusqu’au 30.06.2006)
18.06.1999
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos le
31.12.2007
- Président CDM2 SAS
- Membre et Président du conseil de surveillance
de la SAS Financière du Pladen
(depuis le 26.07.2006)
- Membre du conseil de surveillance de Les
moteurs Baudouin SA
(jusqu’au 30.09.2006)
- Administrateur de la Bonnasse Lyonnaise de
Banque SA
- Administrateur de Finadvance
En 2006, BOURBON a poursuivi l’amélioration de son gouvernement d’entreprise. Les comités d’audit et des rémunérations se
sont régulièrement réunis au cours de l’exercice.
BOURBON se conforme en matière de gouvernement d’entreprise aux obligations légales édictées notamment dans le cadre de
la loi dite NRE et prend également en compte les recommandations formulées dans le rapport AFEP/MEDEF qui synthétise les
principes de gouvernement d’entreprise en vigueur.
3.1 PRÉSIDENCE ET DIRECTION GÉNÉRALE
Au cours de sa séance du 31 mai 2002, le conseil d’administration s’est prononcé en faveur du cumul des fonctions de Président
du Conseil et de Directeur Général, exercées par Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux ; cette décision n’a pas été
modifiée depuis.
Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux était assisté durant l’exercice 2006 de messieurs Christian Munier, Christian Lefèvre
et Laurent Renard. Ainsi, la Direction de la société BOURBON a été assurée par :
• Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux, Président Directeur Général ;
• Monsieur Christian Munier, Administrateur, Directeur Général délégué jusqu’au 30 juin 2006 ;
• Monsieur Christian Lefèvre, Directeur Général délégué ;
• Monsieur Laurent Renard, Directeur Général délégué.
3.2 COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
BOURBON Rapport financier 2006 I 9
3 Gouvernement d’entreprise
Rapport de gestion
Date de
première
nomination
Date
d'échéance
du mandat
Mandats exercés en dehors du groupe
Monsieur Christian d’Armand
de Chateauvieux
Né le 09.11.1947
Administrateur
Cousin du Président Directeur
Général
29.06.1990
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2007
- Président Directeur Général de Ch. De
Chateauvieux & Associés SA
- Président Directeur Général de Legrand Filles &
Fils SA
- Gérant de Les Armands SCI
- Gérant de Le Petit Vasouyard SARL
Monsieur Henri d’Armand de
Chateauvieux
Né le 17.08.1947
Administrateur
Membre du comité des
rémunérations Frère du Président
Directeur Général
25.05.1987
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2007
- Président Mach-Invest SAS
- Administrateur de Sapmer
Madame Victoire de Margerie
Née le 06.04.1963
Administrateur
Présidente du comité d’audit
08.06.2004
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2006
- Administrateur et membre du comité des
rémunérations d’Ipsos
- Administrateur et membre du comité d’audit de
Ciments français
Monsieur Guy Dupont
Né le 25.08.1944
Administrateur 18.06.1999
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2007
- Président du GIE Bois Rouge Gestion (jusqu’en
août 2006)
- Président du GIE Cerf (jusqu’en août 2006)
- Président de Distillerie de Savanna SAS (jusqu’en
août 2006)
- Président d’Eurocanne SAS (jusqu’en août 2006)
- Président de Sucrerie de Bois Rouge SAS
(jusqu’en août 2006)
- Administrateur de CBo Territoria
- Administrateur de Brasseries de Bourbon SA
- Administrateur de Sucre Austral
- Administrateur de Sapmer
- Administrateur du GIE Gema (jusqu’en mars
2006)
- Administrateur d’ICV Mascareignes
- Administrateur de Loiret & Haentjens SA
(jusqu’en mars 2006)
- Administrateur du GIE Rhums Réunion (jusqu’en
mars 2006)
- Gérant de SAS GVS
- Gérant de SCI Orion
10 l BOURBON Rapport financier 2006
Rapport de gestion
BOURBON Rapport financier 2006 I 11
Date de
première
nomination
Date
d’échéance
du mandat
Mandats exercés en dehors du groupe
Monsieur Marc Franken
Né le 08.01.1946
Administrateur
Président du comité des
rémunérations 25.05.2000
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2008
- Président honoraire de Gevaert NV (Belgique)
- Président de Union Remorquage et Sauvetage
(Belgique)
- Président de Technum-Tractebel (Belgique)
- Administrateur de Nederlands Loodswezen bv
(Pays-Bas)
- Administrateur de VETC (Belgique)
- Administrateur de Vum Media (Belgique)
- Administrateur de Vlaams Economisch Verbond
(Belgique)
- Administrateur de Nautinvest (Belgique)
- Administrateur de Asbl de Warande (Belgique)
- Membre de Lieven Gevaert Fonds – Koninklijke
Vlaamse – Ingenieurs Vereniging –
Fuggersocieteit – De Warande – Orde Van den
Prince
Madame Dominique Sénéquier
Née le 21.08.1953
Administrateur
Membre du comité d’audit
Membre du comité des
rémunérations
08.09.2003
AG appelée
à statuer sur les
comptes de
l’exercice clos
le 31.12.2008
- Présidente de Matignon Développement 1 SAS
- Présidente de Matignon Développement 2 SAS
- Présidente de Matignon Développement 3 SAS
- Présidente du Directoire d’AXA IM Private Equity SA
- Présidente du Directoire d’AXA IM Private Equity
Europe SA
- Présidente de Pikanter 4
- Présidente du comité de surveillance d’AXA
Private Equity Germany GmbH
- Directrice Générale d’AXA Chile Private Equity 1 b
SAS
- Directrice d’AXA Private Equity Secondaries Ltd.
- Administrateur d’AXA IM Secondaries Associates
Management Ltd.
- Administrateur d’AXA Private Equity Funds of
Funds Manager II Ltd.
- Administrateur d’AXA Private Equity Primary Ltd.
- Administrateur d’AXA Private Equity SL
Management Ltd.
- Administrateur d’AXA Private Equity Asia
- Administrateur de PE Asia Manager Ltd.
- Administrateur d’AXA IM LBO Management Ltd.
- Administrateur d’AXA IM LBO Management III Ltd.
- Membre d’AXA Alternative Participations Sicav –
AXA Alternative Participations Sicav II
- Membre du comité de surveillance d’AXA Private
Equity US
Rapport de gestion
12 l BOURBON Rapport financier 2006
Rapport de gestion
Date de
première
nomination
Date
d'échéance
du mandat
Mandats exercés en dehors du groupe
Monsieur Roger Wright
Né le 25.05.1952
Administrateur
Membre du comité d'audit
13.09.2004
AG appelée à
statuer sur les
comptes de
l’exercice clos le
31.12.2008
- Président Directeur Général d’Arsenal
Investimentos (Brésil)
- Administrateur de Klabin (Brésil)
- Administrateur de Gradiente Electronics (Brésil)
- Administrateur de TAM Airlines (Brésil)
- Membre du Brazilian Institute of Volunteerism
3.3 RÉMUNÉRATIONS DES MANDATAIRES SOCIAUX
3.3.1 Rémunération du Président du conseil d’administration et des Directeurs Généraux délégués
La rémunération des mandataires sociaux est fixée par le conseil d’administration après avis du comité des rémunérations et se
compose d’une partie fixe et d’une partie variable.
La rémunération fixe du Président Directeur Général, Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux qui assure l’animation de la
société Jaccar, holding animatrice de BOURBON est inchangée depuis la revalorisation décidée par le conseil d’administration
dans sa séance du 22 mars 2004 ; elle s’élève à 360 000 euros (hors taxes). Sa rémunération variable est calculée sur la base
de 1 % du résultat net consolidé de l’année précédente, plafonnée à 750 000 euros (hors taxes).
La rémunération des Directeurs Généraux délégués proposée par le comité des rémunérations et validée par le conseil
d’administration du 20 mars 2006 comprend une partie fixe et une partie variable calculée sur la base de 0,5 pour 1 000 du résultat
net consolidé de l’année précédente ; s’y ajoutent des émoluments au titre de mandats dans le groupe hors BOURBON SA.
La rémunération brute annuelle en euros versée aux mandataires sociaux s’établit comme suit :
(montants bruts en euros) 2006 2005
Jacques d’Armand de Chateauvieux
Rémunération fixe 360 000 360 000
dont facturation de prestations 360 000 360 000
Rémunération variable 750 000(**)
750 000(*)
Total 1 110 000 2 000 1 110 000
Christian Munier (mandataire jusqu’au 30.06.2006)
Rémunération fixe 160 948 421 000
dont facturation de prestations(1)
150 277 332 000
Rémunération au titre des mandats dans le groupe hors BOURBON SA 50 669 43 000
Total 211 617 2 000 464 000
Christian Lefèvre (mandataire depuis le 05.12.2005)
Rémunération fixe 307 615 153 020
dont facturation de prestations(2)
150 000
Rémunération variable 76 445(**)
Rémunération au titre des mandats dans le groupe hors BOURBON SA 53 905 32 027
Total 437 965 2 000 185 047
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006
BOURBON Document de Référence 2006

Contenu connexe

Tendances

Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
AudéLor
 
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
BOURBON
 
Terminaux a-conteneur
Terminaux a-conteneurTerminaux a-conteneur
Terminaux a-conteneurRabah HELAL
 
Strategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfrStrategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfrHookaagee
 
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
BOURBON
 
Le poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
Le poids économique de la course au large dans le pays de LorientLe poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
Le poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
AudéLor
 
13th Table Bonde-Session 1
13th Table Bonde-Session 113th Table Bonde-Session 1
13th Table Bonde-Session 1
AGPAOC- PMAWCA
 
O Sistema Portuário em Marrocos
O Sistema Portuário em MarrocosO Sistema Portuário em Marrocos
O Sistema Portuário em Marrocos
aplop
 
Communiqué de presse Horizon 2012
Communiqué de presse Horizon 2012Communiqué de presse Horizon 2012
Communiqué de presse Horizon 2012
BOURBON
 
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
ASCAME
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocAyoub Minen
 
Icd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistiqueIcd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistique
CCI Nantes St-Nazaire
 
CMA CGM Group Presentation
CMA CGM Group PresentationCMA CGM Group Presentation
CMA CGM Group Presentation
AGPAOC- PMAWCA
 
Marine & Océans numéro 253
Marine & Océans numéro 253Marine & Océans numéro 253
Marine & Océans numéro 253
Bertrand de Lesquen
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
AudéLor
 
Logistique terminaux conteneurs
  Logistique terminaux conteneurs  Logistique terminaux conteneurs
Logistique terminaux conteneursRabah HELAL
 
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Arnaud RIEUTORT
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Arnaud RIEUTORT
 

Tendances (20)

Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
Le pôle course au large de Lorient La Base au coeur de la Sailing Valley. Com...
 
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2013
 
Terminaux a-conteneur
Terminaux a-conteneurTerminaux a-conteneur
Terminaux a-conteneur
 
Strategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfrStrategie portuairewebfr
Strategie portuairewebfr
 
Sil2004 tanger tmsa_8
Sil2004 tanger tmsa_8Sil2004 tanger tmsa_8
Sil2004 tanger tmsa_8
 
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
Présentation de l’Assemblée Générale Mixte 2012
 
Le poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
Le poids économique de la course au large dans le pays de LorientLe poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
Le poids économique de la course au large dans le pays de Lorient
 
13th Table Bonde-Session 1
13th Table Bonde-Session 113th Table Bonde-Session 1
13th Table Bonde-Session 1
 
O Sistema Portuário em Marrocos
O Sistema Portuário em MarrocosO Sistema Portuário em Marrocos
O Sistema Portuário em Marrocos
 
Communiqué de presse Horizon 2012
Communiqué de presse Horizon 2012Communiqué de presse Horizon 2012
Communiqué de presse Horizon 2012
 
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 
Economie de pêche au maroc
Economie de pêche au marocEconomie de pêche au maroc
Economie de pêche au maroc
 
Icd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistiqueIcd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistique
 
CMA CGM Group Presentation
CMA CGM Group PresentationCMA CGM Group Presentation
CMA CGM Group Presentation
 
Marine & Océans numéro 253
Marine & Océans numéro 253Marine & Océans numéro 253
Marine & Océans numéro 253
 
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
Le pôle Course au large de la BSM (Lorient). Communication AudéLor n°78, sept...
 
Logistique terminaux conteneurs
  Logistique terminaux conteneurs  Logistique terminaux conteneurs
Logistique terminaux conteneurs
 
Manuel cours
Manuel coursManuel cours
Manuel cours
 
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
 

En vedette

Horizon 2010 slideshow
Horizon 2010 slideshowHorizon 2010 slideshow
Horizon 2010 slideshow
BOURBON
 
Mapa mental medios de transmisión
Mapa mental medios de transmisiónMapa mental medios de transmisión
Mapa mental medios de transmisión
tanzu121
 
Boquete
BoqueteBoquete
Boquete
yugib10
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
RBFHealth
 
Presentacion grupo1 1
Presentacion grupo1 1Presentacion grupo1 1
Presentacion grupo1 1
gvalenciamu19
 
Mi Galería De Fotos
Mi Galería De Fotos Mi Galería De Fotos
Mi Galería De Fotos
Maiber Garcia
 
Componentes y niveles de concreció maria
Componentes y niveles de concreció mariaComponentes y niveles de concreció maria
Componentes y niveles de concreció maria
Mersy Alulema
 
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboración
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboraciónPresentación aprender y_enseñar_en_colaboración
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboración
josemedina319
 
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiUne reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiDiane Delisle
 
Saisie au clavier
Saisie au clavier Saisie au clavier
Saisie au clavier
imeeeeeeeeene
 
Communiqué de Presse CA Annuel 2008
Communiqué de Presse CA Annuel 2008Communiqué de Presse CA Annuel 2008
Communiqué de Presse CA Annuel 2008
BOURBON
 
Mix 1
Mix 1Mix 1
Encimera Siemens EH975MV17E
Encimera Siemens EH975MV17EEncimera Siemens EH975MV17E
Encimera Siemens EH975MV17E
Alsako Electrodomésticos
 
Manual siemens horno hb42ar551e
Manual siemens   horno hb42ar551eManual siemens   horno hb42ar551e
Manual siemens horno hb42ar551e
Alsako Electrodomésticos
 
La Tecnología Educativa una auténtica profesión
La Tecnología Educativa una auténtica profesiónLa Tecnología Educativa una auténtica profesión
La Tecnología Educativa una auténtica profesión
dunia Guevara
 

En vedette (20)

Horizon 2010 slideshow
Horizon 2010 slideshowHorizon 2010 slideshow
Horizon 2010 slideshow
 
Mapa mental medios de transmisión
Mapa mental medios de transmisiónMapa mental medios de transmisión
Mapa mental medios de transmisión
 
Boquete
BoqueteBoquete
Boquete
 
++3
++3++3
++3
 
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Two - Zambie: Un ...
 
IV - Partage des regards
IV - Partage des regardsIV - Partage des regards
IV - Partage des regards
 
Presentacion grupo1 1
Presentacion grupo1 1Presentacion grupo1 1
Presentacion grupo1 1
 
Mi Galería De Fotos
Mi Galería De Fotos Mi Galería De Fotos
Mi Galería De Fotos
 
Componentes y niveles de concreció maria
Componentes y niveles de concreció mariaComponentes y niveles de concreció maria
Componentes y niveles de concreció maria
 
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboración
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboraciónPresentación aprender y_enseñar_en_colaboración
Presentación aprender y_enseñar_en_colaboración
 
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’huiUne reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
Une reflexion sur l’ecole d’aujourd’hui
 
Inise statutes french_version
Inise statutes french_versionInise statutes french_version
Inise statutes french_version
 
Saisie au clavier
Saisie au clavier Saisie au clavier
Saisie au clavier
 
Communiqué de Presse CA Annuel 2008
Communiqué de Presse CA Annuel 2008Communiqué de Presse CA Annuel 2008
Communiqué de Presse CA Annuel 2008
 
Cftc
CftcCftc
Cftc
 
Mix 1
Mix 1Mix 1
Mix 1
 
Let0913bp 070613
Let0913bp 070613Let0913bp 070613
Let0913bp 070613
 
Encimera Siemens EH975MV17E
Encimera Siemens EH975MV17EEncimera Siemens EH975MV17E
Encimera Siemens EH975MV17E
 
Manual siemens horno hb42ar551e
Manual siemens   horno hb42ar551eManual siemens   horno hb42ar551e
Manual siemens horno hb42ar551e
 
La Tecnología Educativa una auténtica profesión
La Tecnología Educativa una auténtica profesiónLa Tecnología Educativa una auténtica profesión
La Tecnología Educativa una auténtica profesión
 

Similaire à BOURBON Document de Référence 2006

Eco actu n°25
Eco actu n°25Eco actu n°25
Eco actu n°25
AudéLor
 
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
AudéLor
 
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
AudéLor
 
Flash ipo marsa
Flash ipo marsaFlash ipo marsa
Flash ipo marsa
SERVICE_bis
 
Guide des financement_ok_version_12_normal definitive
Guide des financement_ok_version_12_normal definitiveGuide des financement_ok_version_12_normal definitive
Guide des financement_ok_version_12_normal definitiveCabinetRostaing
 
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre... Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
CCI Bretagne
 
P&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à SèteP&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Éco actu n°15
Éco actu n°15Éco actu n°15
Éco actu n°15
AudéLor
 
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership StrategyCommuniqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
BOURBON
 
Cle. presentation et services fr
Cle. presentation et services frCle. presentation et services fr
Cle. presentation et services fr
Carrillo Asesores Tributarios y Abogados, SLP.
 
Rapport dev durable 2013 - BOURBON
Rapport dev durable 2013 - BOURBONRapport dev durable 2013 - BOURBON
Rapport dev durable 2013 - BOURBON
BOURBON
 
Rapport Développement Durable 2013
Rapport Développement Durable 2013Rapport Développement Durable 2013
Rapport Développement Durable 2013
BOURBON
 
Lettre bimensuelle Algex n°102
Lettre bimensuelle Algex n°102Lettre bimensuelle Algex n°102
Lettre bimensuelle Algex n°102
OUADA Yazid
 
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS
 
2019 - Otonomy Aviation
2019 - Otonomy Aviation2019 - Otonomy Aviation
2019 - Otonomy Aviation
IXIS
 
Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014
AssurEco
 
cahier des charges.pdf
cahier des charges.pdfcahier des charges.pdf
cahier des charges.pdf
hassanNdam
 
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
BOURBON
 
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
CRITT DE SAVOIE
 
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
Guadeloupe Port Caraïbes
 

Similaire à BOURBON Document de Référence 2006 (20)

Eco actu n°25
Eco actu n°25Eco actu n°25
Eco actu n°25
 
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
Éco Actu n°26 - Des entreprises innovantes sur un territoire innovant !
 
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
 
Flash ipo marsa
Flash ipo marsaFlash ipo marsa
Flash ipo marsa
 
Guide des financement_ok_version_12_normal definitive
Guide des financement_ok_version_12_normal definitiveGuide des financement_ok_version_12_normal definitive
Guide des financement_ok_version_12_normal definitive
 
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre... Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
Repères économiques Bretagne N°9 : Les énergies marines renouvelables en Bre...
 
P&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à SèteP&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à Sète
 
Éco actu n°15
Éco actu n°15Éco actu n°15
Éco actu n°15
 
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership StrategyCommuniqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
Communiqué de Presse BOURBON 2015 Leadership Strategy
 
Cle. presentation et services fr
Cle. presentation et services frCle. presentation et services fr
Cle. presentation et services fr
 
Rapport dev durable 2013 - BOURBON
Rapport dev durable 2013 - BOURBONRapport dev durable 2013 - BOURBON
Rapport dev durable 2013 - BOURBON
 
Rapport Développement Durable 2013
Rapport Développement Durable 2013Rapport Développement Durable 2013
Rapport Développement Durable 2013
 
Lettre bimensuelle Algex n°102
Lettre bimensuelle Algex n°102Lettre bimensuelle Algex n°102
Lettre bimensuelle Algex n°102
 
SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)SGS Annual Report 2009 (French)
SGS Annual Report 2009 (French)
 
2019 - Otonomy Aviation
2019 - Otonomy Aviation2019 - Otonomy Aviation
2019 - Otonomy Aviation
 
Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014Programme Conférence AssurEco|2014
Programme Conférence AssurEco|2014
 
cahier des charges.pdf
cahier des charges.pdfcahier des charges.pdf
cahier des charges.pdf
 
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
Communiqué de Presse information financière 1er trimestre 2009
 
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
Les chiffres clés 2013 du CRITT de Savoie
 
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
Guadeloupe Port Caraïbes - Rapport d'activité 2016
 

Plus de BOURBON

Presentation to shareholders sept 2015
Presentation to shareholders sept 2015Presentation to shareholders sept 2015
Presentation to shareholders sept 2015
BOURBON
 
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
BOURBON
 
BOURBON corporate presentation
BOURBON corporate presentationBOURBON corporate presentation
BOURBON corporate presentation
BOURBON
 
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
BOURBON
 
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
BOURBON
 
BOURBON's Fleet
BOURBON's FleetBOURBON's Fleet
BOURBON's Fleet
BOURBON
 
BOURBON factsheet 2014
BOURBON factsheet 2014BOURBON factsheet 2014
BOURBON factsheet 2014
BOURBON
 
The complete presentation “First half 2011 results”
 The complete presentation “First half 2011 results” The complete presentation “First half 2011 results”
The complete presentation “First half 2011 results”
BOURBON
 
Charte BOURBON
Charte BOURBONCharte BOURBON
Charte BOURBON
BOURBON
 
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
BOURBON
 
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 PresentationWebnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
BOURBON
 
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
BOURBON
 
Webnews BOURBON Training Centers
Webnews BOURBON Training CentersWebnews BOURBON Training Centers
Webnews BOURBON Training Centers
BOURBON
 
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowds
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowdsWebnews The assistance and salvage tugs draw crowds
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowds
BOURBON
 
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
BOURBON
 
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attackWebnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
BOURBON
 
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
BOURBON
 
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
BOURBON
 
Press Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
Press Release Liberation of the abducted crew members in NigeriaPress Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
Press Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
BOURBON
 
Press Release First Half 2012 Results
Press Release First Half 2012 Results Press Release First Half 2012 Results
Press Release First Half 2012 Results
BOURBON
 

Plus de BOURBON (20)

Presentation to shareholders sept 2015
Presentation to shareholders sept 2015Presentation to shareholders sept 2015
Presentation to shareholders sept 2015
 
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
BOURBON Présentation actionnaires 25 septembre 2015
 
BOURBON corporate presentation
BOURBON corporate presentationBOURBON corporate presentation
BOURBON corporate presentation
 
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
BOURBON Presentation to shareholders September 4, 2014
 
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
Bourbon reunion-actionnaires-04-09-2014
 
BOURBON's Fleet
BOURBON's FleetBOURBON's Fleet
BOURBON's Fleet
 
BOURBON factsheet 2014
BOURBON factsheet 2014BOURBON factsheet 2014
BOURBON factsheet 2014
 
The complete presentation “First half 2011 results”
 The complete presentation “First half 2011 results” The complete presentation “First half 2011 results”
The complete presentation “First half 2011 results”
 
Charte BOURBON
Charte BOURBONCharte BOURBON
Charte BOURBON
 
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
Présentation Assemblée Générale Mixte 2014
 
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 PresentationWebnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
Webnews Deepwater Asia Congress 2011 Presentation
 
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
Webnews Conférence Deepwater Asia Congress 2011
 
Webnews BOURBON Training Centers
Webnews BOURBON Training CentersWebnews BOURBON Training Centers
Webnews BOURBON Training Centers
 
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowds
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowdsWebnews The assistance and salvage tugs draw crowds
Webnews The assistance and salvage tugs draw crowds
 
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
Webnews Les remorqueurs de sauvetage attirent les foules
 
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attackWebnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
Webnews Focus on Bourbon Alexandre's attack
 
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
Webnews Point sur l'attaque du Bourbon Alexandre
 
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
Webnews Contrat de 3 ans pour le Bourbon Oceanteam 104
 
Press Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
Press Release Liberation of the abducted crew members in NigeriaPress Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
Press Release Liberation of the abducted crew members in Nigeria
 
Press Release First Half 2012 Results
Press Release First Half 2012 Results Press Release First Half 2012 Results
Press Release First Half 2012 Results
 

BOURBON Document de Référence 2006

  • 1. 2006 Offshore Remorquage & Sauvetage Vrac Documentderéférence2006 Document de référence , une réussitehumaine technologique Une aventure Le présent document de référence - composé de la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique » et du Rapport financier 2006 - a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 16 mai 2007, conformément à l’article 212-13 du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers. Seules les 2 parties, considérées dans leur intégralité, constituent le document de référence déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document de référence pourra être utilisé à l’appui d’une opération financière s’il est complété d’une note d’opération visée par l’Autorité des Marchés Financiers. .RD,guahredlaVdlaraH,segamIytteG/savirDeoJ:sotohP-:noitasilaértenoitaérC FFoorrtt dd’’uunnee fflloottttee ddee nnoouuvveellllee ggéénnéérraattiioonn ddee pplluuss ddee 335500 nnaavviirreess eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn àà ffiinn mmaarrss 22000077,, BBoouurrbboonn OOffffsshhoorree aaccccoommppaaggnnee lleess aacctteeuurrss ppééttrroolliieerrss ddaannss llee mmoonnddee eenn lleeuurr ooffffrraanntt uunnee llaarrggee ggaammmmee ddee mmooyyeennss eett ddee sseerrvviicceess àà ll’’ooffffsshhoorree mmooddeerrnnee,, eenn ppaarrttiiccuulliieerr ssuurr llee mmaarrcchhéé eenn ffoorrttee ccrrooiissssaannccee ddee ll’’ooffffsshhoorree pprrooffoonndd.. ÀÀ ttrraavveerrss lleess ssoocciiééttééss LLeess AAbbeeiilllleess eett LLeess AAbbeeiilllleess IInntteerrnnaattiioonnaall,, BBOOUURRBBOONN eesstt ll’’uunn ddeess pprreemmiieerrss ooppéérraatteeuurrss mmoonnddiiaauuxx ddee rreemmoorrqquuaaggee.. AAvveecc uunnee fflloottttee ddee 8833 rreemmoorrqquueeuurrss eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn,, cceettttee DDiivviissiioonn ggaarraannttiitt àà sseess cclliieennttss lleess mmeeiilllleeuurreess ccoonnddiittiioonnss ddee ssééccuurriittéé mmaarriittiimmee eett lleess aaiiddee àà mmaaîîttrriisseerr lleess rriissqquueess lliiééss àà lleeuurr aaccttiivviittéé.. LLaa ssoocciiééttéé SSeettaaff SSaaggeett ggèèrree uunnee fflloottttee ddee vvrraaqquuiieerrss ddee ccoonncceeppttiioonn mmooddeerrnnee eett aacchheemmiinnee ppoouurr sseess cclliieennttss iinndduussttrriieellss pprrèèss ddee 2200 mmiilllliioonnss ddee ttoonnnneess ddee pprroodduuiittss vvrraacc sseecc,, ssuurr ttoouutteess lleess mmeerrss dduu gglloobbee eett vveerrss ttoouutteess lleess ddeessttiinnaattiioonnss.. CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 2
  • 2. Le document de référence 2006 de BOURBON est composé de 2 parties : la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique » et le Rapport financier 2006. CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
  • 3. Le document de référence 2006 de BOURBON est composé de 2 parties : la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique » et le Rapport financier 2006. CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
  • 4. Le document de référence 2006 de BOURBON est composé de 2 parties : la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique » et le Rapport financier 2006. CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 1
  • 5. 2006 Offshore Remorquage & Sauvetage Vrac Documentderéférence2006 Document de référence , une réussitehumaine technologique Une aventure Le présent document de référence - composé de la brochure « Une aventure humaine, une réussite technologique » et du Rapport financier 2006 - a été déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers le 16 mai 2007, conformément à l’article 212-13 du Règlement Général de l’Autorité des Marchés Financiers. Seules les 2 parties, considérées dans leur intégralité, constituent le document de référence déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document de référence pourra être utilisé à l’appui d’une opération financière s’il est complété d’une note d’opération visée par l’Autorité des Marchés Financiers. .RD,guahredlaVdlaraH,segamIytteG/savirDeoJ:sotohP-:noitasilaértenoitaérC FFoorrtt dd’’uunnee fflloottttee ddee nnoouuvveellllee ggéénnéérraattiioonn ddee pplluuss ddee 335500 nnaavviirreess eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn àà ffiinn mmaarrss 22000077,, BBoouurrbboonn OOffffsshhoorree aaccccoommppaaggnnee lleess aacctteeuurrss ppééttrroolliieerrss ddaannss llee mmoonnddee eenn lleeuurr ooffffrraanntt uunnee llaarrggee ggaammmmee ddee mmooyyeennss eett ddee sseerrvviicceess àà ll’’ooffffsshhoorree mmooddeerrnnee,, eenn ppaarrttiiccuulliieerr ssuurr llee mmaarrcchhéé eenn ffoorrttee ccrrooiissssaannccee ddee ll’’ooffffsshhoorree pprrooffoonndd.. ÀÀ ttrraavveerrss lleess ssoocciiééttééss LLeess AAbbeeiilllleess eett LLeess AAbbeeiilllleess IInntteerrnnaattiioonnaall,, BBOOUURRBBOONN eesstt ll’’uunn ddeess pprreemmiieerrss ooppéérraatteeuurrss mmoonnddiiaauuxx ddee rreemmoorrqquuaaggee.. AAvveecc uunnee fflloottttee ddee 8833 rreemmoorrqquueeuurrss eenn ooppéérraattiioonn oouu eenn ccoonnssttrruuccttiioonn,, cceettttee DDiivviissiioonn ggaarraannttiitt àà sseess cclliieennttss lleess mmeeiilllleeuurreess ccoonnddiittiioonnss ddee ssééccuurriittéé mmaarriittiimmee eett lleess aaiiddee àà mmaaîîttrriisseerr lleess rriissqquueess lliiééss àà lleeuurr aaccttiivviittéé.. LLaa ssoocciiééttéé SSeettaaff SSaaggeett ggèèrree uunnee fflloottttee ddee vvrraaqquuiieerrss ddee ccoonncceeppttiioonn mmooddeerrnnee eett aacchheemmiinnee ppoouurr sseess cclliieennttss iinndduussttrriieellss pprrèèss ddee 2200 mmiilllliioonnss ddee ttoonnnneess ddee pprroodduuiittss vvrraacc sseecc,, ssuurr ttoouutteess lleess mmeerrss dduu gglloobbee eett vveerrss ttoouutteess lleess ddeessttiinnaattiioonnss.. CHEMISE EXE 11/05/07 11:57 Page 2
  • 6. Le présent document accompagné du Rapport financier constitue le document de référence enregistré. www.bourbon-online.com Siège social : 33, rue du Louvre - 75002 Paris - France Tél. : +33 (0)1 40 13 86 16 - Fax : +33 (0)1 40 28 40 31 Bureau de Marseille : 148, rue Sainte - 13007 Marseille - France Tél. : +33 (0)4 91 13 08 00 - Fax : +33 (0)4 91 13 08 06 Entre la mer et vous Une aventure humaine, une réussite technologique ᵭ Entre la mer et vous Bourbon Couv Dos piqué.qxd 11/05/07 11:41 Page 1
  • 7. ORGANIGRAMME SIMPLIFIÉ DE BOURBON Division Offshore ᵭ Division Remorquage & Sauvetage ᵭ Division Vrac ᵭ ᵭ Sommaire 02 I Message du Président 04 I Présence internationale 06 I Vision et stratégie 16 I Offshore 22 I Remorquage & Sauvetage 25 I Vrac 28 I Résultats et performances 32 I Organes de direction Création, rédaction et réalisation : Photos : AFP/Marcel Mochet, Marine nationale/Johann Guiavarch, Harald Valderhaug, BOURBON, DR. Bourbon Couv Dos piqué.qxd 3/05/07 16:58 Page 2
  • 8. 01 BOURBON est reconnu et apprécié comme acteur international majeur des services maritimes, avec une offre de services dans trois domaines : l’offshore pétrolier, le remorquage et sauvetage, et le transport de vrac. De la conception des navires jusqu’à leur exploitation, BOURBON développe, dans chacun de ces domaines, un savoir-faire fondé sur la qualité de services, la sécurité, l’innovation technologique, la maîtrise professionnelle et la relation à long terme avec ses clients donneurs d’ordre. Disposant d’une flotte de plus de 300 navires gérés et en opération, BOURBON met en œuvre une stratégie d’investissements ambitieuse (1,45 milliard d’euros sur 5 ans). Présent dans plus de 25 pays et fidèle à l’esprit pionnier qui a présidé à sa croissance, BOURBON s’appuie sur les talents, la diversité et l’esprit d’entreprise de près de 4 700 collaborateurs pour conquérir de nouveaux marchés mondiaux à forte valeur ajoutée de services et de technicité. ᵭ Profil Un acteur international majeur des services maritimes Trois Divisions, trois spécialités Fort d’une flotte de nouvelle génération de plus de 350 navires en opération ou en construction à la fin mars 2007 Bourbon Offshore accompagne les acteurs pétroliers dans le monde en leur offrant une large gamme de moyens et de services à l’offshore moderne, en particulier sur le marché en forte croissance de l’offshore profond. À travers les sociétés Les Abeilles et Les Abeilles International, BOURBON est l’un des premiers opérateurs mondiaux de remorquage. Avec une flotte de 83 remorqueurs en opération ou en construction, cette Division garantit à ses clients les meilleures conditions de sécurité maritime et les aide à maîtriser les risques liés à leur activité. La société Setaf Saget gère une flotte de vraquiers de conception moderne et achemine pour ses clients industriels près de 20 millions de tonnes de produits vrac sec, sur toutes les mers du globe et vers toutes les destinations. Division Offshore Division Remorquage & Sauvetage Division Vrac ᵭ ᵭ ᵭ RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 1
  • 9. 02 De challenger audacieux à leader des services maritimes pour l’offshore moderne Jacques de Chateauvieux Président Directeur Général ᵭ Message du Président En 2006, avec un chiffre d’affaires de 717,6 millions d’euros (+ 16,8 % par rapport à 2005 à périmètre comparable), BOURBON enregistre une forte activité. La Division Offshore affiche + 30 % de croissance annuelle moyenne sur 4 ans. La croissance de la rentabilité correspond principalement à la hausse des tarifs journaliers, au développement de la flotte et au produit de cessions de navires offshore. Le résultat opérationnel atteint 181,4 millions d’euros, en hausse de 44,2 %. Le résultat net part du groupe s’élève à 152,9 millions d’euros et se compare favorablement à celui de 2005 (hors plus-value sur la cession de titres Vindémia). Dans ce contexte, un dividende de 0,60 euro par action (+ 20 %) sera distribué et une action gratuite pour dix détenues sera attribuée aux actionnaires. Avec 31 navires livrés en 2006, la croissance globale de BOURBON dans le cadre du plan 2003-2007 est le reflet de la politique d’investissements majeurs dans la flotte. Pour la Division Offshore, les objectifs de croissance, de rentabilité et de financement ont été pleinement réalisés dans une conjoncture favorable. Conformément au plan, les cessions d’actifs et la trésorerie générée par les opérations ont permis de financer les investissements ainsi que les distributions de dividendes au niveau prévu. La réussite de ce premier plan est le fruit du travail remarquable réalisé par les femmes et les hommes de BOURBON à travers le monde. Leur engagement a permis de réduire notre taux d’accidents avec arrêt de travail de près de 25 %. Leur professionnalisme dans la mise en service de navires innovants et leur attitude responsable et solidaire sont les bases essentielles pour faire de BOURBON la compagnie préférée des clients. Début 2006, nous avons annoncé le plan BOURBON Horizon 2010, dont les principaux objectifs sur 4 ans (2007-2010) sont : • une croissance moyenne du chiffre d’affaires de 12 % par an, dont 20 % dans la Division Offshore, • un investissement en navires de 1,45 milliard d’euros, dont 85 % destinés à la flotte offshore, • un objectif en 2010 de rentabilité brute des capitaux engagés moyens de 16 %, correspondant à une marge d’excédent brut d’exploitation sur chiffre d’affaires de 40 %. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 2
  • 10. 03 LES GRANDES DATES DU DÉVELOPPEMENT DE BOURBON 1948 Création de la société Sucreries de Bourbon, qui devient rapidement le premier groupe sucrier de La Réunion. 1989 Groupe Bourbon diversifie ses activités dans l’agroalimentaire, puis dans la distribution et les services maritimes. 1996 Rachat des sociétés Les Abeilles et Setaf Saget. 1998 Groupe Bourbon est introduit en Bourse au Second marché. 2001 Le groupe effectue un recentrage sur les services maritimes et se désengage progressivement de ses activités non stratégiques. 2005 Groupe Bourbon affirme son identité maritime et devient BOURBON. 2006 BOURBON achève avec 1 an d’avance son plan stratégique et affiche ses ambitions dans le nouveau plan BOURBON Horizon 2010. 2007 BOURBON affirme sa position de leader des services maritimes à l’offshore moderne, avec une flotte de 6,5 ans d’âge moyen. Les hypothèses de croissance du marché de l’offshore nous paraissent réalistes et prudentes. Les commandes passées aux chantiers garantissent en prix et en délai un bon déroulement du plan en matière d’investissements. Le niveau élevé des prix des services et la volonté des clients de s’engager sur des contrats de durée sont des facteurs favorables à la réalisation des objectifs. C’est la raison pour laquelle l’essentiel de nos efforts se concentre aujourd’hui sur la mobilisation et la formation, partout dans le monde, des ressources humaines nécessaires. Enfin, dans un contexte d’augmentation des coûts des équipements, des prestataires et du personnel, les efforts porteront sur la maîtrise des prix de revient. La stratégie est claire, le marché est porteur, l’exécution du plan stratégique BOURBON Horizon 2010 est maîtrisée. Au regard des évolutions de notre industrie, le positionnement de BOURBON est unique sur le marché des services maritimes à l’offshore. En quelques années, BOURBON a investi massivement pour prendre le leadership de l’offshore profond. Le nouveau plan ambitionne de continuer notre croissance en parts de marché sur ce segment mais également de s’imposer dans l’offshore continental, en proposant aux clients notre flotte nouvelle génération, en substitution des navires obsolètes du marché, principalement construits entre 1974 et 1984. BOURBON s’est ainsi fixé pour objectif de mettre en service 1 nouveau navire tous les 12 jours, et ce pendant 4 ans. Les navires innovants et à forte productivité pour les clients sont construits en série dans des chantiers compétitifs. Cette stratégie permettra une véritable industrialisation et une disponibilité accrue de notre flotte, ainsi qu’un niveau de prix de revient optimal. Les femmes et les hommes de BOURBON sont enthousiastes et légitimement fiers de servir les clients les plus exigeants, partout dans le monde, au moyen de cette flotte la plus moderne. Nous devons cependant rester modestes face à la mer et vigilants quand les circonstances perturbent les opérations et mettent en danger les équipages. Le tragique accident du Bourbon Dolphin a coûté la vie à huit de nos collègues. La sécurité demeure, plus que jamais, une priorité pour BOURBON. Aussi, dès les circonstances et les raisons de ce drame identifiées, nous nous assurerons que toutes les mesures nécessaires seront prises par l’ensemble de l’industrie offshore afin qu’un tel accident ne puisse se reproduire. Mettons l’Homme au cœur de notre aventure et tout événement nous rendra forts car solidaires. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 3
  • 11. 04 Sièges, bureaux, implantations et filiales * Rigdon Marine : société dans laquelle BOURBON a une participation. ᵭ Avec une présence dans le monde entier, BOURBON offre à tous ses clients une expérience et un savoir-faire reconnus et appréciés. Dans plus de 25 pays, BOURBON opère localement, au plus près de ses clients, en respectant leurs attentes et leurs contraintes les plus spécifiques. ᵭ Présence internationale Un rayonnement mondial RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 4
  • 12. 05 4 685 collaborateurs à travers le monde 79 % du chiffre d’affaires réalisé hors de France Une présence dans plus de 25 pays UN DÉVELOPPEMENT PERMANENT I L’année 2006 a vu le développement de nouvelles implantations et l’extension des partenariats locaux, témoignant de la politique de déploiement permanent du groupe, dans les zones stratégiques où se trouvent ses clients. La création de deux nouvelles filiales, Bourbon Gulf au Qatar et Bourbon Offshore Triangle en Égypte, ainsi que l’association de BOURBON avec Naviera Tamaulipas au Mexique et Rigdon Marine aux États-Unis, démontrent la volonté du groupe de répondre localement aux attentes et aux plus hautes exigences de technicité et de sécurité de ses clients, partout dans le monde. ᵭ Un ancrage local fort auprès des clients RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 5
  • 13. ᵭ Vision et stratégie 06 PASSÉ EN QUELQUES ANNÉES DE LA POSITION DE CHALLENGER AUDACIEUX À CELLE DE LEADER DES SERVICES MARITIMES À L’OFFSHORE MODERNE, BOURBON DÉVELOPPE UNE STRATÉGIE UNIQUE POUR RENFORCER SON LEADERSHIP DANS UN CONTEXTE TRÈS PORTEUR. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 6
  • 14. Le plan Horizon 2010 ᵭ À la fin de l’année 2006, BOURBON a achevé avec un an d’avance son plan stratégique 2003–2007, en réalisant un programme d’investissements de plus d’un milliard d’euros. Le nouveau plan stratégique Horizon 2010 a été annoncé début 2006. Objectif +12 % de croissance annuelle du chiffre d’affaires Objectif 1navire livré tous les 12 jours 07 Abeille Spartel et Abeille Malabata, lors de leur arrivée sur le site de Tanger Med, dont l’ouverture commerciale est programmée au 1er juillet 2007. | Des objectifs ambitieux À l’horizon 2010, BOURBON ambitionne : • une croissance du chiffre d’affaires de 12 % par an, dont + 20 % pour la Division Offshore avec un doublement à terme du nombre de ses navires, • un ratio EBITDA (excédent brut d’exploitation) sur capitaux engagés moyens en 2010 de 16 %, • un volume d’investissements de 1,45 milliard d’euros, consacré à hauteur de 85 % à la Division Offshore et largement autofinancé. | Un contexte très porteur Les indicateurs du secteur laissent prévoir un marché très favorable dans les 5 à 7 prochaines années pour l’offshore pétrolier moderne. Outre les compagnies pétrolières internationales, qui investissent pour maintenir leur taux de réserve, les compagnies nationales dans les pays émergents s’imposent sur le marché et changent la donne. L’offshore profond se développe pour répondre à l’augmentation de la consommation et compenser le déclin des champs existants, permettant d’anticiper un taux de croissance de 8 à 12 % par an. Parallèlement, le marché de l’offshore continental, confronté au besoin de renouvellement de sa flotte, âgée et technique- ment obsolète, devrait connaître une évolution d’au moins 16 % par an. Face à cette forte demande, l’accès au marché des services maritimes est limité par deux facteurs : d’une part le goulet d’étranglement chez les principaux fournisseurs d’équipements et dans les chantiers navals, et d’autre part la pénurie de ressources humaines qualifiées pour armer les navires modernes. | Un positionnement unique Dans ce contexte, BOURBON met en œuvre une stratégie singulière, sans équivalent chez ses concurrents. En capitalisant notamment sur les atouts de sa flotte actuelle et en investissant dans un développement rapide et soutenu, BOURBON vise à transformer son principal avantage concurrentiel en avantage décisif. Cette stratégie se caractérise principalement par : • des investissements massifs dans des navires modernes, qu’il s’agisse de navires pour l’offshore, de remorqueurs ou de vraquiers. La flotte nouvelle génération de Bourbon Offshore sera capable d’opérer en offshore profond comme en offshore continental. En ciblant le marché de remplacement des navires anciens, BOURBON sera le seul acteur du marché en mesure de proposer aux clients de l’offshore continental l’excellence technologique de l’offshore profond ; RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 7
  • 15. • la recherche de coûts optimisés dans le respect absolu et prioritaire des normes de sécurité et des standards opérationnels de BOURBON, grâce notamment à la construction en série de navires innovants dans des chantiers situés dans des pays compétitifs ; • un programme ambitieux de recrutement et de formation, avec notamment le doublement des effectifs de la Division Offshore d’ici 2010, et l’application progressive de standards de formation BOURBON. | Des partenariats authentiques La politique de partenariats est le fondement du développement international de BOURBON et repose sur : • des partenaires de toute nature — compagnies pétrolières nationales, professionnels de l’offhore, acteurs portuaires, groupes locaux, experts du secteur... • des structures légales et contractuelles adaptées au contexte local, depuis la détention de filiales à 100 % jusqu’à la collaboration avec des agents ou courtiers, en passant par des partenariats avec majorité, à 50/50 ou avec minorité, avec ou sans propriété des navires. Ce principe permet d’augmenter la part du contenu local pour offrir partout dans le monde une grande flexibilité et des services sur mesure adaptés aux besoins des marchés internationaux, locaux ou régionaux. 08 1,45 milliard d’euros d’investissements d’ici 2010 ᵭ Vision et stratégie LES 4 FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS LA SÉCURITÉ I Fil conducteur du savoir-faire et du savoir-être chez BOURBON, la sécurité structure l’organisation et le manage- ment de l’entreprise, tant dans les procédures d’exploitation que dans les attitudes personnelles. L’INNOVATION I Des choix technologiques et des concepts innovants pour des navires à forte productivité. LES RESSOURCES HUMAINES I Recrutement international, formation et évolution, satisfaction et épanouis- sement personnel sont les trois atouts de BOURBON pour répondre au dou- blement prévu du nombre d’officiers et de marins dans la Division Offshore à l’horizon 2010. LA MAÎTRISE DES COÛTS I Une flotte homogène construite en série, induisant un cercle vertueux de maîtrise des coûts dans la construction, les opérations et l’entretien. ᵭ RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 8
  • 16. Flotte nouvelle génération : la performance en série X-Bow™ un système qui améliore la tenue à la mer et diminue la résistance à l’avancement Diesel électrique un mode de propulsion économique et respectueux de l’environnement ᵭ L’innovation dans la flotte BOURBON repose sur deux points clés : d’une part une conception innovante, née de l’expérience de l’offshore profond, qui a donné naissance à une nouvelle génération optimisée de navires polyvalents et performants, et d’autre part un principe de construction en série, très novateur en matière de construction offshore. | Technologie et performance Avec sa flotte nouvelle génération, BOURBON met au service de ses clients les solutions technologiques les plus performantes en termes de productivité, de sécurité et de protection de l’environnement. Les séries, commandées en 2006 et en 2007, vont contribuer à améliorer encore le standard, déjà élevé, d’équipements et de qualité de la flotte BOURBON. • 24 PSV et 54 AHTS de nouvelle génération, de design GPA, seront livrés progressivement d’ici 2011. Destinés à l’offshore profond et continental, ils sont équipés des dernières technologies. La propulsion diesel-électrique et le positionnement dynamique DP2 leur confèrent une meilleure manœuvrabilité, une capacité d’emport optimisée et permettent d’opérer dans les meilleures conditions de sécurité. • Une série de 4 PSV de design Ulstein PX105 MACS, navires ravitailleurs de 4 400 tonnes de port en lourd, bénéficie d’innovations majeures : étrave inversée X-Bow™ ; système PG-MACS™ (Multi Application Cargo Solution) qui augmente les capacités de stockage en soute et offre une grande polyvalence des réservoirs ; positionnement des échappements moteur au niveau de la ligne de flottaison, qui supprime la cheminée et permet une vision panoramique à 360 degrés depuis la passerelle. Certifiée Clean design par la société DNV, cette série répond aux exigences les plus élevées en matière de qualité, d’environnement et de confort. • 20 remorqueurs polyvalents en construction, dont 4 de 100 tonnes de traction, puissants, compacts et manœuvrants grâce à leurs propulseurs azimutaux à 360 degrés, pourront être exploités sur les terminaux Énergie offshore et onshore. 09 À gauche : L’étrave inversée du Bourbon Orca, navire AHTS livré en 2006 et élu navire de l’année. À droite : Système de gestion automatisée du navire, terminal situé en passerelle. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:18 Page 9
  • 17. 10 | Constructions en série et maîtrise des coûts Le principe de construire des navires innovants en série dans des pays à coûts compétitifs, comme la Chine, engendre une dynamique globale de maîtrise des coûts : • réduction des coûts de construction de 15 à 30 %, en respectant les standards de qualité et de sécurité grâce à une coopération originale, alliant architectes navals, équipementiers et chantiers expérimentés, aux côtés de BOURBON, pour un partage des savoir-faire ; • normalisation des formations afin de garantir un niveau équivalent dans le monde : formation des équipages sur des simulateurs, homogénéisation des compétences, enrichissement des savoir-faire grâce au partage des best practices ; • optimisation des coûts de maintenance et d’entretien : industrialisation des services de maintenance, réduction des stocks de pièces détachées, optimisation des temps d’intervention, substitution facilitée pendant les arrêts techniques... Les deux premières coques de la série GPA 654 commandée en Chine, pour une livraison prévue au premier semestre 2008. Clean class Une classification répondant à des critères environnementaux extrêmement exigeants ᵭ Vision et stratégie BOURBON ORCA, UN AHTS “RÉVOLUTIONNAIRE” I Le Bourbon Orca est un navire Clean class de type AX-104 qui rassemble de multiples innovations : plage arrière de travail automatisée équipée du systè- me SAHS (Safe Anchor Handling System), étrave inversée X-Bow™, propulsion diesel-électrique associée à des pro- pulseurs azimutaux. Ce navire vient révo- lutionner les standards des navires de service à l'offshore pétrolier en matière de sécurité, de confort de navigation, d’é- conomie de carburant et de réduction des émissions de gaz. Livré en 2006, il a été plébiscité par le client et élu "Navire de l'année" par la revue norvé- gienne Skipsrevyen. ᵭ RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 10
  • 18. I Centre de formation au positionnement dynamique I Navire-école de formation au positionnement dynamique L Simulateur d’opérations de relevage d’ancres Recrutement et formation : un programme ambitieux ᵭD’ici 2010, Bourbon Offshore doublera ses effectifs en recrutant près de 3 000 marins. Pour relever ce challenge selon les standards les plus élevés de qualité et d’exigence, BOURBON, premier recruteur d’officiers français de marine marchande, développe un programme international de recrutement et de formation. Dans un contexte de pénurie d’officiers, le challenge du recrutement est indissociable de celui de la formation. Convaincu que les armateurs doivent être les moteurs du renouveau des formations maritimes, BOURBON s’engage dans une démarche résolument proactive, fondée sur l’idée novatrice des partenariats public-privé et sur un dispositif de formation étendu à tous ses bassins de recrutement. Objectif : établir et garantir des standards de formation BOURBON pour les marins et les officiers. | Deux centres de formation Bourbon Offshore à Marseille et Manille Après avoir initié en 2004 à Marseille, en partenariat avec les institutions locales et nationales, un premier centre de formation au positionnement dynamique accessible à l’ensemble des armateurs et des navigants, BOURBON intensifie son effort en créant le centre de formation offshore BOURBON-Hydro. Ce centre sera pleinement opérationnel d’ici fin 2007 et offrira, outre les cursus existants (DP1, HL02, Sécurité…), une formation au relevage d’ancres sur simulateur, en supplément de celle déjà délivrée en Norvège par le centre de l’University College d’Alesund. À Manille aux Philippines, un centre identique à celui de Marseille sera ouvert en 2008. Ces trois centres permettront à BOURBON d’assurer une politique de formation uniforme sur les principales zones de recrutement et d’opérations. | Trois navires-écoles Trois navires-écoles BOURBON vont permettre d’accélérer la formation sur les zones d’opérations. Actuellement prévus en Afrique de l’Ouest et en Amérique du Sud, ils pourront être positionnés en Asie ou sur toute autre zone nécessitant leur présence. Ils constituent de véritables centres de formation mobiles permettant de répondre avec un maximum de souplesse aux besoins de formation de BOURBON dans le monde. | Une politique de formation aux standards BOURBON La politique de formation de BOURBON est conçue selon les standards internationaux du groupe et adaptée au contexte local. Ainsi, en l’absence de structures locales certifiées, les officiers angolais étudient dans les meilleures écoles d’Afrique du Sud, tandis que les officiers nigérians peuvent être formés au positionnement dynamique à Singapour. Le groupe soutient par ailleurs des centres de formation locaux, comme l’école privée de formation maritime GEPMARE au Cameroun. DES FORMATIONS PARTOUT DANS LE MONDEᵭ 11 ° RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 11
  • 19. Sécurité : un état d’esprit ᵭ La sécurité, tant dans les procédures d’exploitation que dans les attitudes personnelles, est au cœur de la qualité et de la performance. BOURBON structure son organisation et son management autour de la sécurité, à travers une approche globale, une standardisation des procédures et des équipements, et une organisation en cascade pour renforcer “l’esprit sécurité” de ses équipages. | Trois axes clés de la politique Sécurité Placée sous la responsabilité du Directeur QHSE du groupe (Qualité, Hygiène, Sécurité et Environnement), rattaché directement au comité exécutif, l’action de BOURBON en matière de sécurité porte sur trois axes principaux : • la mise en place d’un système global de management de la sécurité dans toutes les filiales, par un processus continu d’amélioration qui s’enrichit en permanence des acquis de l’expérience et permet d’appliquer les mêmes procédures et d’utiliser la même documentation à bord de tout navire en opération. Les standards de la flotte offshore, en matière de sécurité, sont progressivement étendus à toutes les Divisions, afin de garantir aux clients le standard de sécurité le plus exigeant quel que soit le service proposé ; • les choix technologiques qui permettent d’améliorer les modes opératoires et l’environnement de travail. La flotte nouvelle génération est ainsi dotée, en série, de systèmes innovants qui favorisent une meilleure maîtrise du navire en opération, améliorent l’ergonomie des ponts et des équipements, et facilitent l’application des procédures de sécurité ; * Tanker Management Self Assessment 12 ᵭ Vision et stratégie TMSA* un standard exigeant de sécurité appliqué par BOURBON DES OUTILS POUR UNE GESTION HOMOGÈNE ET COHÉRENTE DE LA FLOTTE : “ULYSSES“ I Le module QHSE du logiciel de gestion de flotte “Ulysses”, dédié à la sécurité, réunit, dans une base de données unique, les documents d’instruction du système de management de la sécurité et les rapports d’incidents. Cet outil permet d’accéder à des informations fiabilisées et actualisées en temps réel, accélérant ainsi le retour d’expérience. Après une phase de test, le système “Ulysses“ est déployé progressivement sur l’ensemble des bases et de la flotte offshore. Cet outil de cohérence amène les utilisateurs, officiers de bord et managers de base, à faire évoluer leur façon de travailler, pour adopter une méthodologie homogène contribuant de façon significative à l’amélioration de la sécurité. ᵭ RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 12
  • 20. 13 VERS UN RELEVAGE D’ANCRES SÉCURISÉ 100 % AUTOMATISÉ I Développé en partenariat avec ODIM et Ulstein Design, le système SAHS (Safe Anchor Handling System) mis en œuvre sur le Bourbon Orca va révolutionner la sécurité sur les navires pour les opérations de relevage d’ancres. Grâce au pont arrière équipé de deux puissantes grues mobiles munies de pinces-crochets articulées, d’un système de commande et de vidéosurveillance actionné à distance, ainsi que d’un système mobile de plate-forme, le relevage d’ancres peut désormais s’effectuer sans aucune présence humaine lors des phases dangereuses, évitant ainsi tout risque lié à la manipulation d’équipements ou à la défaillance d’un câble. ᵭ • la sensibilisation et la formation des équipages, afin que chacun intègre la dimension sécurité dans son comportement quotidien. Pour répondre à la diversité des cultures dans ses filiales et ses équipages, le groupe met en œuvre une approche très flexible, fondée sur la responsabilisation des équipes locales, en s’adaptant aux spécificités de chaque zone géographique. | Une organisation “en cascade” Une équipe permanente de capitaines formateurs aux opérations et à la sécurité parcourt le monde pour dresser l’état des besoins, mettre en place les équipes sécurité et coordonner les formations. Dans chacune des zones où il est implanté, un safety manager met en place des actions et fait appliquer des procédures spécifiques, adaptées à la zone d’exploitation. Avec une quinzaine de personnes dédiées à la sécurité, relayées par un management “en cascade”, BOURBON s’appuie sur la formation des capitaines, officiers et chefs de base, qui forment à leur tour les équipages, et animent régulièrement les workshops à bord. Ils disposent pour cela d’outils très concrets (charte QHSE, manuel d’accueil sécurité, tableaux de suivi, animations, affiches, autocollants…), relayés par une campagne de communication “4C Safety” facilitant la remontée d’information. Chaque filiale organise des safety meetings destinés à établir le lien entre le management et l’équipage de façon à développer les procédures de travail les plus sûres. Au niveau mondial, le safety committee rassemble les principaux responsables sécurité des filiales et coordonne l’ensemble des actions. Enfin, un séminaire réunit chaque année tous les acteurs de la sécurité, toutes Divisions confondues. À gauche : Équipage en préparation d’une opération de relevage d’ancres. À droite : Équipages en opération de transfert de colis. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 13
  • 21. Développement durable : une démarche en évolution autour de valeurs historiques ᵭLe comportement éthique de BOURBON et le respect de ses valeurs contribuent chaque jour au développe- ment du groupe. De nombreuses actions ont d'ores et déjà été engagées sur le terrain. Soucieux de répondre aux enjeux de la planète et à la nécessité d'un développement équitable, supportable pour l'environnement et sociale- ment responsable, le comité exécutif de BOURBON a nommé un groupe de travail dont l'objectif est de construire une politique de développement durable adaptée à ses activités. Qualité des relations avec les clients et partenaires, qualité des ressources humaines et du management, maîtrise des risques et respect de l’environnement, qualité de la gouvernance et de l'organisation… Tous ces éléments sont décisifs pour l’avenir de BOURBON. 14 | Gouvernance : priorité à la transparence BOURBON s'attache à intégrer progressivement les meilleures pratiques en matière de gouvernance, ses dirigeants souhaitant donner l'exemple de la plus grande transparence, comme en témoignent notamment : • une politique de rémunération raisonnable des dirigeants, • l’attribution des stock-options dans un cercle large de plus de 450 bénéficiaires, • la mise en place de comités des rémunérations et d'audit qui s’appuient sur un contrôle interne et un suivi des risques rigoureux, • l’intégration, au sein du conseil d’administration, d'administrateurs indépendants. Ces efforts en matière de transparence dans la gestion et l'information ont été récompensés en 2006 par le Prix “Gouvernement d’Entreprise Valeurs Moyennes“ décerné par l'AGEFI. | Collaborateurs BOURBON : pas de développement sans partage Le respect des différences culturelles est l’une des valeurs clés de BOURBON, liée notamment à son origine dans l'île de La Réunion. Il constitue l’un des moteurs de son développement, avec la concertation, la responsabilisation et la solidarité. Dans la perspective d’une croissance de 60 % du nombre de collaborateurs BOURBON d'ici 2010, la satisfaction des salariés, alliée à leur épanouissement personnel et professionnel, constitue un objectif qui détermine la gestion des ressources humaines : • recrutement local prioritaire dans toutes ses zones d’implantation, avec reconnaissance des diplômes nationaux et partage des postes à responsabilité, LES VALEURS BOURBON La réussite de BOURBON repose sur un partage des valeurs. I Professionnels, car l’exigence de qualité, l’appropriation de nouvelles technologies, la formation permanente, la recherche d’une parfaite maîtrise du métier sont les clés de la fiabilité du service et de la satisfaction des clients. I Responsables, car nos succès futurs seront fonction de notre attention en matière de sécurité, de qualité, d’hygiène et de respect de l’environne- ment. Ces succès s’appuient sur la responsabilité et l’autonomie du management. I Enthousiastes, car l’enthousiasme est une émotion intense qui permet à chacun de s’épanouir dans la réalisation de sa mission et qui communique l’envie de se dépasser. I Solidaires, au sein de BOURBON, envers les partenaires, les fournisseurs, les clients… car c’est ensemble que nous trouverons les ressources pour atteindre les objectifs communs les plus ambitieux. ᵭ ᵭ Vision et stratégie RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 14
  • 22. 15 • accès à une formation homogène aux standards BOURBON pour tous ses collaborateurs partout dans le monde, • évolutions de carrière au mérite sans discrimination, • signature en 2006 de la Charte d’Engagement des Entreprises au service de l’Égalité des chances dans l’Éducation, en attendant la Charte de la diversité prévue en 2007. | Développement local : partenariat et solidarité Le développement international de BOURBON s’effectue en grande partie dans les pays émergents (côte occidentale d'Afrique, Asie, Amérique du Sud...). Il s’opère prioritairement à travers des joint-ventures avec des partenaires locaux, dans une optique de partage des savoir- faire et des bénéfices, et avec le souci d’apporter un maximum de contenu local. Par son comportement, BOURBON a pour objectif de participer, à son niveau et autant que possible, à la réduction des inégalités Nord-Sud : recrutement et formation d’équipages locaux, prise en charge des frais de santé étendue aux familles, soutien financier et logistique à des projets et initiatives locales, construction de navires dans les chantiers locaux... | Environnement : vers une formalisation de nos pratiques Trois facteurs dominants influent sur l’empreinte environnementale des activités de BOURBON : • la flotte jeune et moderne permet de bénéficier des derniers développements en matière d’équipements et de s’aligner sur les standards les plus élevés ; • la part croissante de la propulsion diesel- électrique à bord des navires offshore contribue à réduire les émissions de gaz en diminuant les consommations de l’ordre de 20 %, voire plus suivant le profil des opérations. Le carnet de commande de navires neufs contribuera à accentuer ces deux facteurs au cours des prochaines années ; • le recyclage et la réduction à la source des rejets liés au comportement humain feront prochainement l'objet d'une grande campagne de sensibilisation interne aux pratiques respectueuses de l'environnement. BOURBON, qui met déjà en œuvre une politique volontaire en matière de sécurité, ambitionne de l'étendre au domaine de l'environnement en visant la certification progressive ISO 14001 de ses différentes entités. Enfin, les actions pour la sauvegarde du littoral, des biens et des personnes, au service de la Marine nationale, sont le quotidien des remorqueurs Les Abeilles International et des navires antipollution de Bourbon Offshore Surf, Alcyon, Ailette et Argonaute. En 27 ans, près de 750 opérations ont ainsi été répertoriées. SIGNATAIRE DE LA CHARTE BLEUE I BOURBON est signataire de la Charte Bleue d’Armateurs de France, qui comporte 5 engagements : améliorer sans cesse la sécurité et la qualité des navires • protéger l’environnement marin et le littoral • garantir de bonnes conditions de vie et de travail aux équipages • diriger les entreprises avec transparence et déontologie • être solidaire avec la communauté maritime. ᵭ RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 15
  • 23. ᵭ Offshore 16 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 16
  • 24. Un positionnement unique sur le marché de l’offshore ᵭ Leader des services maritimes à l’offshore pétrolier, Bourbon Offshore accompagne ses clients dans le développement de leur activité, partout dans le monde, en leur proposant une large gamme de services et de navires nouvelle génération, puissants et polyvalents, adaptés aux exigences de l’offshore profond comme de l’offshore continental. Son management, axé sur la gestion de la sécurité et les standards d’opération, lui assure un niveau de qualité élevé et constant. 156navires nouvelle génération (3,9 ans d’âge moyen) 149navires en construction à fin mars 2007 17 À gauche : Bourbon Mistral, navire de ravitaillement (PSV) à étrave inversée de Bourbon Offshore Norway, clean class. À droite : Équipage en opération de transfert de colis vers une plate-forme. | Une flotte polyvalente, moderne et performante Avec 156 navires nouvelle génération à l’offshore moderne et 149 unités en commande, répondant à la révolution technologique que connaissent aujourd’hui les métiers de l’offshore, Bourbon Offshore dispose d’une gamme complète de navires pour les services à l’offshore pétrolier profond et continental. Sa flotte compte parmi les plus modernes du marché : • des navires polyvalents, ou Multi Purpose Supply Vessels (MPSV), qui réalisent de multiples opérations de maintenance des champs pétroliers et disposent de fonctions sophistiquées telles que positionnement dynamique, lutte anti-incendie, manutention par grand fond, plate-forme d’hélicoptère ; • des remorqueurs ravitailleurs releveurs d’ancres, ou Anchor Handling Tug Supply Vessels (AHTS), qui assurent les déplacements et les mises en place des plates-formes pétrolières. Équipés de moteurs et de treuils puissants, ils remorquent des engins de forage, positionnent et relèvent les ancres et déploient divers équipements liés à la production pétrolière; • des ravitailleurs de plates-formes, ou Platform Supply Vessels (PSV), qui approvisionnent les installations offshore. Outre leur vaste surface de pont qui permet d’acheminer tous types de matériels, dont des colis aux dimensions hors normes, ils disposent d’importantes capacités de stockage; • des remorqueurs de terminaux, dédiés à l’assistance et aux interventions sur les terminaux pétroliers et gaziers offshore ; • des vedettes rapides d’assistance, ou Fast Supply Intervention Vessels (FSIV), pour les approvisionnements urgents et le transport des équipes d’intervention ; • des vedettes rapides, ou Crew Boats, qui transportent le personnel vers les sites pétroliers. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 17
  • 25. ᵭ Offshore 18 6,5 ans d’âge moyen pour les 193 navires en service (3,9 ans pour la flotte offshore moderne) Précurseur en matière de sécurité et d’exigences environnementales, BOURBON anticipe les évolutions du marché et s’impose d’aller au-delà des normes et réglementations en vigueur, afin d’offrir à ses clients pétroliers les plus hauts standards de qualité. Dotés des technologies les plus innovantes, les fleurons de la flotte témoignent de cet engagement : nouvelles formes de carène plus efficaces comme l’étrave inversée (design Ulstein X-Bow™), système sécurisé de relevage d’ancres, propulsion diesel-électrique, systèmes de traitement des fumées, doubles coques permettant de contenir les atteintes à l’environnement en cas de fuites accidentelles. Ces innovations, qui équipent déjà le Bourbon Orca et les PSV Bourbon Mistral et Bourbon Monsoon, ont permis d’obtenir les classifications Clean puis Clean design. Appliquant au secteur maritime un concept industriel éprouvé de longue date dans l’aéronautique, BOURBON homogénéise sa flotte en s’engageant à long terme auprès de chantiers partenaires. Ces commandes de série optimisent à la fois délais de livraison et qualité des navires — chaque unité en construction bénéficiant de l’expérience acquise –, et permettent ensuite d’en rationaliser la gestion et la maintenance. Conformément au plan stratégique, Bourbon Offshore a ainsi mis en service 31 nouveaux navires en 2006. | Une offre complète de services Les équipes de la Division Offshore, hautement qualifiées pour chacune de leurs missions, opèrent toutes catégories de navires en offshore profond et en offshore continental. La flotte de 193 navires en service, qui sera progressivement renforcée par les 149 navires en commande ou en construction à fin mars 2007, assure une grande disponibilité aux clients. Fidèle à son esprit précurseur, BOURBON a su développer une gamme étendue de Navires Navires Total En % en service en construction de la flotte 156 112 268 88 % 37 0 37 12 % 193 112 305 100 % Offshore moderne Offshore traditionnel TOTAL La flotte Bourbon Offshore au 31 décembre 2006 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 18
  • 26. 19 BOURBON OFFSHORE GAIA, EXPERT DES INTERVENTIONS PAR GRANDES PROFONDEURS I L’offshore profond, en plein essor, nécessite des opérations de maintenance d’un type radicalement nouveau, à des profondeurs pouvant atteindre 1 800 mètres et plus. Spécialiste des services d’inspec- tion, de maintenance et de réparation (IMR), Bourbon Offshore Gaia intervient très en amont des opérations, adapte les navires aux spécifi- cités de leurs missions, réalise l’ingénierie des opérations et assure, à la demande du client, leur direction. Grâce à une collaboration étroite avec les autres filiales de Bourbon Offshore, comme en Angola avec Sonasurf, Bourbon Offshore Gaia est un prestataire à même de proposer aux majors de l’industrie pétrolière une offre globale intégrant à la fois ingénierie et services. De gauche à droite : . Le navire AHTS Bourbon Surf se préparant à une opération de déradage de plate-forme en mer du Nord. . Transfert de colis vers Athéna, en mer, au Congo. . Luzolo, un AHTS de 165 tonnes de traction, à proximité d’une plate-forme semi-submersible en Angola. prestations, en s’appuyant sur des navires conçus pour des opérations d’un haut niveau de technicité et des équipes expérimentées, formées aux métiers très exigeants de l’offshore profond. À l’écoute des clients, BOURBON accompagne leur développement et élargit régulièrement son offre de services. Ainsi, la filiale Bourbon Logistics Indonesia, créée fin 2005, en partenariat avec un acteur local majeur, proposera aux clients pétroliers, dès 2007, des services logistiques essentiels à leur activité : accès à un quai, infrastructures de bureaux et d'hébergement, cale sèche pour les opérations de carénage, zones de stockage, moyens de manutention… | Proximité et partenariat authentique : deux atouts clés Le marché de l’offshore pétrolier connaît depuis une quinzaine d’années une évolution structurelle, avec la multiplication d’acteurs nationaux et locaux aux côtés des majors historiques : familier des premiers comme des secondes, BOURBON sait s’adapter à leurs différentes cultures d’entreprises. Les géants mondiaux, majors et supermajors de l’industrie pétrolière, représentent aujourd’hui plus de 50 % du chiffre d’affaires de la Division Offshore, avec de nouveaux clients. La Division compte également parmi ses clients de plus en plus de sociétés nationales, comme Petrobras au Brésil, Sonangol en Angola ou encore, depuis 2006, Pemex au Mexique et ONGC (via Transocean) en Inde. Implanté partout dans le monde, au plus près de ses clients locaux ou internationaux, Bourbon Offshore développe avec eux une forte proximité. Pour s’adapter au mieux à chaque contexte régional, Bourbon Offshore privilégie depuis toujours le partenariat authentique avec des entreprises locales, privées et publiques. ᵭ 373,6millions d’euros de chiffre d’affaires (+ 35,8 %) en 2006 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 19
  • 27. SONASURF, UNE FILIALE HISTORIQUE I Créée en 1999 en joint-venture avec Sonangol, la compagnie nationale des pétroles angolais, Sonasurf a misé sur les synergies et le développement des compétences locales pour accompagner sa rapide évolution. La formation de marins et d’officiers angolais est un des éléments décisifs de sa réussite. Disposant aujourd’hui de 47 navires modernes, tel le Bourbon Jade, un MPSV dédié aux travaux d’inspection, de maintenance et de réparation en eaux profondes, Sonasurf opère dans le cadre de contrats à long terme, avec tous les pétroliers présents en Angola : BP, Chevron, Exxon, Sonangol P&P et Total. ᵭ 20 Ces partenariats, basés sur un partage capitalistique, de savoir-faire et de management, garantissent les meilleures conditions d’intégration dans le pays. Ils font intervenir des synergies dans de multiples domaines : expertise et savoir-faire technique, connaissance du terrain, ressources humaines... Sonasurf en Angola est, depuis 1999, l’exemple historique de la réussite de cette politique qui s’est poursuivie pour donner lieu, en 2006, à la création de deux joint-ventures : Bourbon Offshore Asia à Singapour et Naviera Tamaulipas au Mexique. | La sécurité : une priorité Socle de son organisation opérationnelle, le système de management de la sécurité et de protection de l’environnement de Bourbon Offshore, certifié ISO 9001 version 2000, repose sur quatre principes fondamentaux : • l’engagement des dirigeants, • la formation et la qualification des collaborateurs, • l’analyse des risques, la préparation du travail et l’application de procédures spécifiques à chaque opération, • la sélection d’équipements respectueux de l’environnement, sûrs d’usage et faciles d’entretien. Afin de proposer à ses clients les plus hauts standards de sécurité du marché, Bourbon Offshore s’est fixé comme nouvelle exigence d’appliquer à sa flotte les meilleures pratiques du standard de sécurité des navires citernes pétroliers, en se conformant au TMSA (Tanker Management Self Assessment). Au-delà des procédures, la culture de la sécurité est partie prenante du comportement de chaque collaborateur de la Division Offshore. Ainsi, au quotidien, chacun contribue individuellement à atteindre l’objectif “zéro accident, zéro incident“. La globalisation du système de management de la sécurité, la standardisation des équipements et des opérations, l’extension du champ des procédures, ainsi que la formation des équipages ont permis d’augmenter en 2006 les performances de Bourbon Offshore en matière de sécurité. Supporté par une campagne internationale de communication interne sur le thème “B Safe“ lancée en 2005, l’ensemble des actions menées a porté ses fruits et permis de réduire de 75 % le taux d’incidents pour 1 million d’heures travaillées (TRIR) de 10,6 en 2003 à 2,21 en 2006. ᵭ Offshore 16 personnes dédiées à la sécurité en 2006 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 20
  • 28. 3 313collaborateurs Offshore en 2006 (+ 33 %) 21 | Des hommes compétents et solidaires dans le monde entier La Division Offshore de BOURBON compte 3 313 marins, officiers et sédentaires, à fin 2006, qui reflètent sa présence internationale et sa politique historique de recrutement local. Mosaïque d’horizons géographiques et culturels, de savoir-faire et d’expériences, la diversité du personnel de Bourbon Offshore fait sa force et sa richesse. Pour la seule année 2006, 828 nouveaux collaborateurs ont rejoint la Division, parmi lesquels 96 % de navigants. Le développement soutenu de l’activité conduira à recruter et à former quelque 3 000 nouveaux collaborateurs navigants entre 2007 et 2010. BOURBON relève ce nouveau défi en adoptant une stratégie de ressources humaines ambitieuse, à même de garantir à tous un niveau de compétence identique, à la hauteur de la qualité de service que l’entreprise s’engage à offrir à ses clients, et de ses exigences en termes de sécurité. Engagée dans le développement des compétences locales pour répondre aux standards de qualité internationaux, Bourbon Offshore assure ou complète le cursus de formation et l’entraînement de ses collaborateurs issus de tous horizons. Ainsi, l’ensemble du personnel navigant de la Division Offshore possède le niveau de qualification des gens de mer défini par la convention internationale STCW 95. Au-delà de ces fondamentaux, Bourbon Offshore met en œuvre un processus de normalisation de la formation. Les deux simulateurs d’opérations de relevage d’ancres, développés en collaboration avec l’Offshore Simulator Center d’Alesund en Norvège, sont une illustration de cet engagement. Cette formation technique permettra aux équipages en Norvège, en France et aux Philippines d’expérimenter toutes les manœuvres en situation quasi-réelle et de se préparer ainsi, en toute sécurité, aux opérations les plus délicates auxquelles ils pourraient être confrontés en mer. De gauche à droite : . Simulation d’opérations de relevage d’ancres : capitaine en formation au poste de commande arrière d’un AHTS. . Bourbon Apsara, AHTS de 120 tonnes de traction, série de 5 navires. . Transfert d’expérience entre un chef mécanicien et un élève officier lors d’une opération de maintenance sur un moteur de propulsion. ° RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 21
  • 29. ᵭ Remorquage & Sauvetage 22 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 22
  • 30. Remorquage, assistance et sauvetage : la culture du service client ᵭA travers ses filiales Les Abeilles et Les Abeilles International, BOURBON figure parmi les leaders mondiaux du remorquage, de l’assistance et du sauvetage. Riche d’expérience et de succès, portée par le dynamisme de ses équipes, la Division investit l’avenir en s’appuyant sur son expertise. Majoritairement implantée sur les côtes et ports français, elle ambitionne d’exporter son savoir-faire vers les grandes zones portuaires et les terminaux internationaux. 45 000 interventions par an 23 À gauche : Passage de remorque à bord d'un remorqueur de type ASD (Azimutal Stern Drive). À droite : Les remorqueurs de haute mer Abeille Bourbon et Abeille Liberté en opération de sauvetage en Manche. | Remorquage et assistance Les Abeilles exerce son activité de remorquage et d’assistance en France, sur les côtes africaines et dans l’océan Indien. Soucieuse d’assurer une qualité de service à la hauteur de ses clients les plus exigeants et de pouvoir intervenir à tout moment dans le respect des critères de sécurité qui ont fait sa réputation, Les Abeilles offre la disponibilité 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, d’équipes expérimentées et de remorqueurs modernes. Les Abeilles a su s’adapter aux évolutions en réalisant des investissements significatifs en matière de renouvellement de sa flotte et d’adaptation de ses outils. Reflet de cette politique, le port du Havre, avec 7 remorqueurs renouvelés depuis 2000 à l’initiative de BOURBON, dispose actuellement de la flotte la plus moderne et bénéficiera du nouveau programme de constructions. Particulièrement active dans les ports du Havre, de Nantes Saint-Nazaire, de Marseille-Fos et de Dunkerque, la société Les Abeilles affirme son expertise dans les appels d’offres internationaux, tel celui du port de Tanger Méditerranée dont l’exploitation commerciale, prévue dans le cadre d’un contrat de 25 ans, débutera en 2007. Bénéficiant du savoir-faire acquis sur les terminaux gaziers de Fos-sur-Mer et Montoir-de-Bretagne et des synergies développées avec la Division Offshore de BOURBON, Les Abeilles enrichit et optimise ses solutions de remorquage pour les terminaux Énergie. | Sauvetage et protection du littoral Les Abeilles International est spécialisée dans la protection de l’environnement maritime, le sauvetage et l’assistance en mer. Sous contrat avec la Marine nationale française depuis 1976, Les Abeilles International veille sur 3 120 km de littoral. Son haut niveau d’expertise repose sur 110 collaborateurs expérimentés et formés à la coordination d’opérations exceptionnelles. Ses 5 navires effectuent, dans des conditions parfois extrêmes, des missions 129,7 millions d’euros de chiffres d’affaires (+ 12,9 %) en 2006 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 23
  • 31. 24 LA CONVERGENCE DU REMORQUAGE ET DE L’OFFSHORE I En réponse au développement de terminaux pétroliers et gaziers offshore et onshore par les majors de l’industrie pétrolière, BOURBON renforce les synergies inter-divisions. Pour assister des tankers et des gaziers toujours plus grands, Bourbon Offshore dispose de six remor- queurs de 70 à 100 tonnes de traction, dont les récents Bourbon Rhode et Bourbon Rhesos. La flotte BOURBON sera progressivement renforcée par 20 nouveaux remorqueurs polyvalents et très puissants qui intensifieront, au bénéfice des clients, sa capacité d’intervention sur les terminaux Énergie. ᵭ À gauche : La flotte des remorqueurs Les Abeilles Le Havre prête à intervenir 24h sur 24. À droite : Capitaine à la passerelle d’un remorqueur portuaire en opération. d’assistance et d’escorte de navires en difficulté. Membre de l’International Salvage Union (ISU), Les Abeilles International maîtrise les techniques modernes de lutte antipollution en milieu maritime : installation de barrages flottants, épandage de dispersant, pompage... Mis en service en 2005, les remorqueurs Abeille Bourbon et Abeille Liberté sont équipés de moyens de dernière génération et présentent les caractéristiques techniques de navires solides, rapides, performants, manœuvrants, y compris par mauvais temps. Rompus à toutes les techniques d’assistance, les équipes sont en contact avec les stations de sauvetage, prêtes à appareiller et à intervenir en 20 minutes. Sur les interventions de sauvetage, une équipe dédiée, coordonnée par un Salvage Master, est constituée, en lien avec un ensemble de partenaires (professionnels du sauvetage, architectes navals, fournisseurs de moyens complémentaires spécifiques…). | Nouveaux défis, nouveaux navires Afin de garantir dans la durée un service optimal dans la plus grande sécurité et d’anticiper les développements internationaux, la Division Remorquage & Sauvetage de BOURBON renforce et renouvelle régulièrement sa flotte en alliant technologies de pointe et puissance de traction accrue. La flotte Les Abeilles, constituée de 67 remor- queurs, s’est ainsi enrichie, début 2007, de 4 nouveaux remorqueurs dans le port de Tanger Méditerranée. Elle sera encore renforcée par la livraison de 12 nouveaux remorqueurs, actuellement en commande, qui entreront progressivement en opération d’ici 2008. Au total, BOURBON a prévu d’investir 100 millions d’euros dans cette Division dans le cadre du plan Horizon 2010 et planifie une croissance annuelle de l’activité de l’ordre de 4 %. | Sécuriser et progresser La Division a, de longue date, adopté des procédures renforçant les quatre fondamentaux que sont pour elle la qualité, la santé, la sécurité et la protection de l’environnement. Certifiée ISO dès 1999, appliquant les directives du code International Safety Management (ISM) pour la maîtrise des risques humains et environnementaux, Les Abeilles a obtenu en 2004 la norme ISO 9001 version 2000 qui garantit la conformité de la prestation due au client. Cette politique ambitieuse amène aujourd’hui Les Abeilles à intégrer les normes particulièrement exigeantes de l’industrie pétrolière et gazière offshore ainsi que ses méthodes préventives d’analyse et d’évaluation des risques opérationnels. ᵭ Remorquage & Sauvetage 40,9millions d’euros d’EBITDA (+ 46,7 %) en 2006 67remorqueurs en opération et 16 en commande à fin 2006 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 24
  • 32. ᵭ Vrac 25 Acteur international du fret de vrac sec RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 25
  • 33. ᵭ Vrac ᵭ Spécialisée depuis plus de 35 ans dans le transport maritime international de vrac sec, Setaf Saget, filiale de BOURBON, achemine aux quatre coins du monde, chaque année, par des navires de 5 000 à 70 000 tonnes, près de 20 millions de tonnes de divers vrac solide : bois, charbon, engrais, grain, minerai, produits cimentiers… Gérant une flotte de vraquiers de conception moderne, tant en propriété que sous contrôle commercial, Setaf Saget participe à la croissance de ses clients industriels, dans le cadre de relations contractuelles à long terme, et développe son activité vers les marchés de la Chine et de l’Inde en pleine expansion. Près de 20 millions de tonnes transportées en 2006 26 Acteur international du fret de vrac sec I Une offre de service à forte valeur ajoutée centrée sur le client La diversité des compétences de Setaf Saget permet d’apporter une réponse sur mesure aux attentes spécifiques des clients : analyse du marché des frets, étude des particularités portuaires, cotations de fret, offres de transport, conseil et assistance juridique, affrètement de vraquiers de toutes catégories, supervision d’opérations de chargement et de déchargement. Basée en France, implantée en Amérique du Nord et en Asie, Setaf Saget a structuré son organisation pour offrir un service de proximité à ses clients et répondre dans les délais les plus courts aux demandes, en garantissant un suivi permanent des prestations. Setaf Saget gère ainsi le quotidien et l’imprévu avec la même réactivité, gardant constamment en ligne de mire, pour ses clients, l’optimisation du temps, du coût et de la qualité de ses prestations. I Une flotte moderne et puissante Setaf Saget gère une importante flotte de vraquiers de conception moderne sur toutes les mers du globe affirmant sa fiabilité et son efficacité. En complément de sa flotte détenue RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 26
  • 34. 6 vraquiers détenus en propre 27 De gauche à droite : . Bennes de 18 m3 adaptées à tous types de cargaisons, du minerai de fer aux grains. . Tous les navires sont spécialement équipés pour le chargement de bois en pontée. . Déchargement de charbon au moyen des grues et bennes du navire (rendement 20 000 tonnes/jour). I Afin de réduire au strict minimum les séjours portuaires des vraquiers et d’optimiser les cadences de chargement et de déchargement, l’ensemble de la flotte opérée par Setaf Saget est équipé de grues et de crapauds de grande capacité (20 000 tonnes/jour). DES ÉQUIPEMENTS PERFORMANTS POUR DES DÉLAIS D’OPÉRATIONS OPTIMISÉS ᵭ en pleine propriété, d’une moyenne d’âge de 3 ans, Setaf Saget opère une flotte “sous-gestion“ et offre ainsi à ses clients une grande diversité de tailles de navires qui permet de s’adapter à tous types de requêtes. En 2006, Setaf Saget a annoncé les commandes d’un cimentier de 30 000 tonnes livrable en 2008 et de deux vraquiers de 53 000 tonnes. Dans le cadre du plan Horizon 2010, BOURBON a prévu, pour la Division Vrac, d’investir 120 millions d’euros pour la construction de 5 navires. I Un acteur fiable et responsable Le transport maritime est sûr, économe en énergie et respectueux de son milieu, à chaque étape de la chaîne et pour le bénéfice de tous. Setaf Saget y contribue, en veillant à ce que la compagnie et ses prestataires assurent la meilleure protection des personnes et des biens transportés. Dans chacune de leurs opérations, les équipages respectent des procédures rigoureuses, conformes au code International Safety Management (ISM). Setaf Saget s’applique à suivre avec attention les règlementations internationales et locales, les spécificités des ports et des terminaux pour le respect des marchandises transportées. Enfin, les navires en propriété de Setaf Saget disposent d’équipements visant à réduire l’émission de polluants. RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 27
  • 35. ᵭ Résultats & performances 28 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 28
  • 36. Une progression exceptionnelle des résultats du groupe ᵭ BOURBON réalise en 2006 d’excellents résultats, notamment grâce à la croissance de l’activité de la Division Offshore dont le chiffre d’affaires marque une progression de 35,8 %. L’excédent brut d’exploitation atteint 277,6 millions d’euros et le résultat opérationnel de BOURBON s’élève à 181,4 millions d’euros. À fin 2006, l’ambitieux programme d’investissements du plan 2003-2007 a été pleinement réalisé, avec 1,2 milliard d’euros dans les services maritimes. 29 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 29
  • 37. ᵭ Résultats & performances 30 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 30
  • 38. 31 Responsable des relations investisseurs Patrick Mangaud 33, rue du Louvre 75002 Paris | Données boursières Données historiques 2006 2005 2004 Nombre d’actions au 31/12 50 195 528 25 045 577 24 612 000 Cours de l’action (en euros) - plus haut 53,25 74,10 37,51 - plus bas 34 36,39 22,00 - dernier 41,63 73,95 36,13 Capitalisation boursière au 31/12 (en millions d’euros) 2 090 1 852 889 Résultat net par action (en euros) 3,05 8,31 3,85 Dividende par action au titre de l’exercice (en euros) 0,60 1,00 0,56 Dividende total (en millions d’euros) 30,12 25,05 13,78 Données ajustées * 2006 2005 2004 Cours de l’action (en euros) - plus haut 53,25 37,10 18,76 - plus bas 34 18,20 11,00 - dernier 41,63 36,98 18,07 Résultat net par action (en euros) 3,05 4,16 1,93 Dividende par action au titre de l’exercice (en euros) 0,60 0,50 0,28 * Pour des raisons de comparabilité, les chiffres ont été ajustés suite à la multiplication par 2 du nombre d’actions de la société intervenue le 1er juin 2006. Les rendez-vous de l’actionnaire 10 mai 2007 Publication du chiffre d’affaires du 1er trimestre 2007 29 mai 2007 Assemblée générale des actionnaires 9 août 2007 Publication du chiffre d’affaires du 2e trimestre 2007 et du 1er semestre 2007 30 août 2007 Conférence de presse “Résultats du 1er semestre 2007” 8 novembre 2007 Publication de l’information relative au 3e trimestre 2007 ᵭ ᵭ ᵭ ᵭ ᵭ | L’action BOURBON (du 21/10/1998 au 27/03/2007) www.bourbon-online.com Tél. : 01 40 13 86 09 Fax : 01 40 28 40 31 patrick.mangaud@bourbon-online.com RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 31
  • 39. Christian Lefèvre Directeur Général délégué Jacques d’Armand de Chateauvieux Président Directeur Général Laurent Renard Directeur Général délégué | Comités du conseil d’administration Le conseil d’administration est aidé dans la préparation de ses travaux par deux comités spécialisés. Comité des rémunérations Il exerce un rôle de conseil et émet des recommandations concernant la rémunération et la retraite du Président et des autres mandataires sociaux, ainsi que la mise en place des plans d’options de souscription ou d’achat d’actions. Il s’est réuni une fois au cours de l’exercice 2006 avec un taux de présence de 100 %. • Marc Francken (Président) • Henri d’Armand de Chateauvieux • Dominique Sénéquier Comité d’audit Il a pour mission d’assister le conseil d’administration afin que celui-ci puisse s’assurer de la qualité du contrôle interne et de la fiabilité de l’information fournie aux actionnaires ainsi qu’aux marchés financiers. Il s’est réuni 3 fois au cours de l’exercice 2006 avec un taux de présence de 78 %. • Victoire de Margerie (Présidente) • Dominique Sénéquier • Roger Wright Organes de direction | Comité exécutif au 31 décembre 2006 | Conseil d’administration Jacques d’Armand de Chateauvieux Président du conseil d’administration, Directeur Général Christian Munier Directeur Général délégué (jusqu’au 30 juin 2006) Christian d’Armand de Chateauvieux Henri d’Armand de Chateauvieux Guy Dupont * Marc Francken * Victoire de Margerie * Dominique Sénéquier Roger Wright * * Administrateurs indépendants ᵭ 32 RA Bourbon EXE OK.qxd 7/05/07 12:19 Page 32
  • 40. ORGANIGRAMME SIMPLIFIÉ DE BOURBON Division Offshore ᵭ Division Remorquage & Sauvetage ᵭ Division Vrac ᵭ ᵭ Sommaire 02 I Message du Président 04 I Présence internationale 06 I Vision et stratégie 16 I Offshore 22 I Remorquage & Sauvetage 25 I Vrac 28 I Résultats et performances 32 I Organes de direction Création, rédaction et réalisation : Photos : AFP/Marcel Mochet, Marine nationale/Johann Guiavarch, Harald Valderhaug, BOURBON, DR. Bourbon Couv Dos piqué.qxd 7/05/07 14:48 Page 2
  • 41. Le présent document accompagné du Rapport financier constitue le document de référence enregistré. www.bourbon-online.com Siège social : 33, rue du Louvre - 75002 Paris - France Tél. : +33 (0)1 40 13 86 16 - Fax : +33 (0)1 40 28 40 31 Bureau de Marseille : 148, rue Sainte - 13007 Marseille - France Tél. : +33 (0)4 91 13 08 00 - Fax : +33 (0)4 91 13 08 06 Entre la mer et vous Une aventure humaine, une réussite technologique ᵭ Entre la mer et vous Bourbon Couv Dos piqué.qxd 7/05/07 14:48 Page 1
  • 43. Sommaire Rapport de gestion 04 Activités et faits marquants 05 Résultats des activités 09 Gouvernement d’entreprise 15 Gestion des risques 21 Informations sociales 22 BOURBON SA et ses actionnaires 24 Propositions du conseil d’administration 27 Résultats financiers de la société mère au cours des cinq derniers exercices 28 Tableau récapitulatif des délégations de compétence et de pouvoirs accordées par l’assemblée générale au conseil d’administration en matière d’augmentation de capital Comptes consolidés 30 Bilan consolidé au 31 décembre 31 Compte de résultat consolidé 32 Tableau des flux de trésorerie consolidés 34 Variation des capitaux propres consolidés 38 Notes annexes aux états financiers consolidés 38 Règles et méthodes comptables 50 Informations significatives relatives à l’exercice clos le 31 décembre 2006 55 Notes sur les comptes consolidés 83 Information sectorielle 86 Informations diverses 96 Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés au 31 décembre 2006 Comptes sociaux 98 Bilan de la société mère au 31 décembre 100 Compte de résultat de la société mère 102 Notes annexes aux états financiers de la société mère 116 Rapport général des commissaires aux comptes sur les comptes sociaux 117 Rapport spécial des commissaires aux comptes sur les conventions et engagements réglementés Rapport du Président du conseil d’administration 122 Rapport du Président du conseil d’administration sur les conditions de fonctionnement du conseil d’administration et les procédures de contrôle interne 128 Rapport des commissaires aux comptes sur le rapport du Président du conseil d’administration Autres informations juridiques et financières 130 Renseignements de caractère général concernant la société BOURBON SA et son capital 140 Marques, licences, brevets, propriétés immobilières, usines et équipements 141 Ordre du jour de l’assemblée générale mixte 142 Projet de résolutions de l’assemblée générale mixte 149 Rapport spécial des commissaires aux comptes sur l’attribution gratuite d’actions existantes ou à émettre au profit des membres du personnel salarié et/ou des mandataires sociaux 150 Rapport spécial valant descriptif du programme de rachat d’actions proposé à l’assemblée générale mixte des actionnaires du 29 mai 2007 154 Document d’information annuel 157 Responsables du document de référence et du contrôle des comptes Table de concordance158 129 121 97 29 01
  • 44. BOURBON Rapport financier 2006 I 3 Rapport de gestion Sommaire 4 I Activités et faits marquants 5 I Résultats des activités 9 I Gouvernement d’entreprise 15 I Gestion des risques 21 I Informations sociales 22 I BOURBON SA et ses actionnaires 24 I Propositions du conseil d’administration 27 I Résultats financiers de la société mère au cours des cinq derniers exercices 28 I Tableau récapitulatif des délégations de compétence et de pouvoirs accordées par l’assemblée générale au conseil d’administration en matière d’augmentation de capital
  • 45. 4 l BOURBON Rapport financier 2006 1.1 CONTEXTE DE MARCHÉ EN 2006 / FAITS MARQUANTS En 2006, BOURBON a réalisé d’excellents résultats, largement influencés par l’activité Offshore, qui a bénéficié d’une conjoncture favorable du fait de la reprise des investissements des sociétés pétrolières et des efforts réalisés pour dynamiser la production des champs existants. À titre d’exemple, 15 unités flottantes et 460 têtes de puits ont été installées au cours de l’année 2006. L’année 2006 a également été marquée par un élargissement du portefeuille clients de la Division Offshore qui s’est traduit à la fois par la montée en puissance des super majors BP et Shell et par l’arrivée de nouveaux clients au Nigeria, en Guinée équatoriale, au Mexique, en Malaisie et en Inde. Parallèlement, de nouveaux partenariats et implantations ont été développés aux États-Unis, au Mexique, au Qatar et en Égypte. Par ailleurs, la Division Remorquage & Sauvetage doit désormais faire face dans le port du Havre, à l’arrivée d’un compétiteur étranger. Enfin, notre politique de recentrage sur l’activité « maritime » s’est traduite en 2006 par de nouvelles transactions sur le portefeuille de titres non stratégiques et en particulier la cession de notre participation dans la société Brasseries de Bourbon. 1.2 ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS SURVENUS DEPUIS LA CLÔTURE DE L’EXERCICE • BOURBON détient une participation résiduelle de 30 % dans Vindémia pour laquelle le groupe dispose d’options de vente (« put ») au profit du Groupe Casino en 2007, 2008 et 2009. Lors de la présentation de ses comptes annuels le 15 mars 2007, le Groupe Casino a annoncé une valorisation du prix d’exercice du « deuxième Put Vindémia » qui n’a pu être établie sur la base des comptes annuels de Vindémia pour l’exercice 2006 dans la mesure où le conseil de surveillance de Vindémia, compétent en la matière, ne s’était pas encore prononcé sur l’arrêté desdits comptes. Estimant que la différence dans l’évaluation de ce prix d’exercice est « suffisamment significative », BOURBON a réagi dès l’annonce de cette valorisation par voie d’un communiqué de presse. • Par ailleurs, un contrat de cession portant sur notre participation de 65 % dans la filiale Espace Bourbon Thang Long a été signé avec Vindémia. L’opération a été dénouée le 19 février 2007. • Afin de conforter notre avance en matière d’investissements, une nouvelle commande de 3 séries de navires de services à l’offshore moderne, soit 46 navires, a été effectuée fin février 2007 pour un montant de plus de 560 millions d’euros. 1 Activités et faits marquants Rapport de gestion
  • 46. BOURBON Rapport financier 2006 I 5 2.1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS Fin déc. Fin déc. Fin déc. Variation 2005 (en millions d’euros) 2006 (*) 2005 (*) en % publié Chiffre d’affaires 717,6 614,4 + 16,8 1 022,0 Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 277,6 207,4 + 33,8 240,3 Résultat opérationnel (EBIT) 181,4 125,8 + 44,2 148,2 Plus-values nettes de cession de participations et résultat des activités destinées à la vente 11,7 111,2 94,1 Résultat net 164,9 215,0 – 23,3 215,0 Résultat net part du groupe 152,9 205,0 – 25,4 205,0 Résultat net part du groupe (hors plus-value Vindémia) 152,9 111,0 + 37,7 111,0 (*) Les chiffres sont présentés conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées ». Pour la première fois depuis la décision de recentrage de ses activités dans le maritime, BOURBON affiche des résultats 2006 qui reflètent exclusivement son périmètre de « pure player » des services maritimes. La croissance de l’activité des services maritimes à l’offshore pétrolier (+ 35,8 %) bénéficie à BOURBON en 2006 : le chiffre d’affaires de BOURBON atteint 717,6 millions d’euros, en progression de 16,8 % par rapport à l’année précédente. L’excédent brut d’exploitation atteint 277,6 millions d’euros, soit une progression de 33,8 %, après prise en compte de la plus- value sur ventes de navires en cours d’année pour 19 millions d’euros. Le résultat opérationnel, également en forte progression à 181,4 millions d’euros (+ 44,2 %), résulte : – de l’accroissement de la flotte et des conditions de marché de l’offshore pétrolier ; – d’une bonne activité pour le remorquage et le sauvetage ; – de l’augmentation des taux de fret qui ont commencé à produire leurs effets au deuxième semestre. Les plus-values nettes de cession de participations et le résultat des activités destinées à la vente tiennent compte en 2006 de la cession des titres « Piriou » et « Brasseries de Bourbon » ainsi que du résultat des activités non stratégiques en cours de vente. La baisse de 89,5 % par rapport à l’année 2005 s’explique par la plus-value nette sur cession Vindémia constatée en 2005 pour 94,1 millions d’euros. Le résultat net part du groupe hors plus-value Vindémia augmente de 37,7 % à 152,9 millions d’euros. L’année 2006 voit se conclure avec un an d’avance le plan d’investissements stratégique 2003-2007. Sur les quatre dernières années, le chiffre d’affaires Offshore a progressé de 30 % par an (35 % à taux de change constant) et l’ambitieux programme d’investissements de 1 200 millions d’euros dans les services maritimes a été légèrement dépassé. 2 Résultats des activités Rapport de gestion
  • 47. 6 l BOURBON Rapport financier 2006 2.2 ACTIVITÉ DES DIVISIONS L’activité maritime de BOURBON s’exerce au sein de trois Divisions. 2.2.1 Division Offshore Fin déc. Fin déc. Variation (en millions d’euros) 2006 2005 en % Chiffre d’affaires 376,6 277,2 + 35,8 Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 185,1 115,6 + 60,1 % du chiffre d’affaires 49,2 41,7 Résultat opérationnel (EBIT) 112,8 58,5 + 92,9 % du chiffre d’affaires 30,0 21,1 Le chiffre d’affaires de la Division Offshore s’élève à 376,6 millions d’euros, en progression de 35,8 % par rapport à 2005. Les contrats renouvelés et ceux des 31 nouveaux navires mis en service ont bénéficié d’un contexte de marché très favorable. L’environnement pétrolier, favorable en Côte occidentale d’Afrique et plus particulièrement en Angola et au Nigeria, participe fortement à la croissance de notre chiffre d’affaires. L’année 2006 a également été marquée par le démarrage de notre nouvelle joint-venture au Mexique, Naviera Bourbon Tamaulipas, consolidée à 49 % à compter d’avril 2006 et par le démarrage de notre activité en Asie. En mer du Nord également, les prix ont atteint des niveaux très élevés. L’excédent brut d’exploitation s’élève à 185,1 millions d’euros (+ 60,1 % par rapport à 2005) et comprend le résultat positif généré par la vente de navires anciens pour 19 millions d’euros. Hors cessions de navires, notre ratio excédent brut d’exploitation/chiffre d’affaires atteint 44,1 % contre 41,8 % en 2005. Nous enregistrons un résultat opérationnel de 112,8 millions d’euros, en forte progression par rapport à 2005 : + 92,9 %. Les investissements bruts s’élèvent à 404,2 millions d’euros, en croissance de 31,7 % par rapport à 2005 compte tenu de l’important programme d’investissements. 2.2.2 Division Remorquage & Sauvetage Fin déc. Fin déc. Variation (en millions d’euros) 2006 2005 en % Chiffre d’affaires 129,7 114,9 + 12,9 Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 40,9 27,9 + 46,7 % du chiffre d’affaires 31,6 24,3 Résultat opérationnel (EBIT) 27,0 15,6 + 73,1 % du chiffre d’affaires 20,8 13,6 La Division Remorquage & Sauvetage réalise un chiffre d’affaires de 129,7 millions d’euros, en croissance de 12,9 % par rapport à l’année 2005. L’excédent brut d’exploitation s’élève à 40,9 millions d’euros et affiche en 2006 une croissance de 46,7 %. Cette croissance provient notamment : – de la prise en compte sur une année complète des activités des remorqueurs de haute mer « Abeille Bourbon » et « Abeille Liberté », dans le cadre des missions de sauvetage et de protection du littoral ; – d’une activité portuaire qui demeure soutenue dans les ports français, et particulièrement à Marseille-Fos et à Nantes Saint-Nazaire ; – d’une activité dans les ports africains dynamisée par une bonne conjoncture des services maritimes à l’Offshore pétrolier sur la zone. Rapport de gestion
  • 48. BOURBON Rapport financier 2006 I 7 Les investissements bruts s’élèvent à 32,3 millions d’euros et intègrent les investissements concernant les remorqueurs et les pilotines qui seront en activité en 2007 dans le cadre du contrat de concession de remorquage dans le port de Tanger Méditerranée au Maroc. 2.2.3 Division Vrac Fin déc. Fin déc. Variation (en millions d’euros) 2006 2005 en % Chiffre d’affaires 169,2 182,9 – 7,5 Excédent brut d’exploitation (EBITDA) 38,9 53,1 – 26,7 % du chiffre d’affaires 23,0 29,0 Résultat opérationnel (EBIT) 35,0 50,1 – 30,1 % du chiffre d’affaires 20,7 27,4 Le chiffre d’affaires de la Division Vrac s’élève à 169,2 millions d’euros, en retrait de 7,5 % par rapport à l’année exceptionnelle de 2005. Les tonnages transportés atteignent 15,7 millions de tonnes dans un contexte de variation des taux de fret contrasté : – 37 % par rapport à 2005 pendant le premier semestre, + 44 % pendant le second semestre 2006 par rapport au même semestre de l’année précédente. L’excédent brut d’exploitation atteint 38,9 millions d’euros contre 53,1 millions d’euros en 2005, soit un écart de 26,7 %. Les variations de taux de fret sur le marché expliquent les variations de marge brute qui affectent principalement les navires en propriété et affrétés long terme. La politique contractuelle clients de Setaf Saget, axée sur des relations à long terme, induit un « effet retard » d’environ 6 mois. Après une année 2005 exceptionnelle, l’année 2006 enregistre un résultat opérationnel très satisfaisant (marge opérationnelle sur chiffre d’affaires de 20,7 %). 2.3 RÉSULTATS SOCIAUX DE BOURBON SA La politique de recentrage sur l’activité « maritime » s’est traduite en 2006 par de nouvelles transactions sur le portefeuille de titres non stratégiques et en particulier la cession de notre participation dans la société Brasseries de Bourbon. Par ailleurs, pour participer au financement de notre programme de modernisation de la flotte, un contrat de crédit court terme a été signé pour une valeur de 100 millions d’euros. Les prestations de services aux filiales ont permis de réaliser un chiffre d’affaires de 1,3 million d’euros dont 0,9 million d’euros de transfert de technologie vers le Vietnam. Le résultat financier, positif de 13,2 millions d’euros, est en progression de 3,5 millions d’euros par rapport à 2005. Le remboursement fin 2005 du prêt syndiqué a permis de réduire nos charges financières de 3,6 millions d’euros. Corrélativement, les produits financiers relatifs à nos placements et à la rémunération des comptes courants débiteurs ont progressé de 1,2 million d’euros. Par ailleurs, la variation des provisions financières impacte favorablement le résultat financier (+ 2,3 millions d’euros) et la contribution des différences de change se monte à 0,7 million d’euros. En revanche, les dividendes perçus sont en recul de 4,3 millions d’euros. Le résultat exceptionnel est composé d’une plus-value sur cession de titres de participation pour 0,6 million d’euros et de la balance défavorable des opérations sur rachats d’actions propres (0,3 million d’euros). Aucune dépense prévue aux articles 39.4 et 223 quater du CGI n’a été relevée. Rapport de gestion
  • 49. 8 l BOURBON Rapport financier 2006 2.4 MODE DE PRÉSENTATION DES COMPTES ANNUELS : ABANDONS D’ACTIVITÉS (IFRS 5) Vindémia (activité Distribution) Le processus de désengagement de l’activité Distribution entamé par le groupe se poursuit, après la cession de 36,66 % de la société Vindémia au Groupe Casino en 2005 (« premier put »). Selon les accords conclus avec le Groupe Casino, la cession (« deuxième put ») du solde de la participation, soit 30 %, peut intervenir entre 2007 et 2009. Au 31 décembre 2006, il est hautement probable que BOURBON exercera le « deuxième put » avant la fin du premier semestre 2007, mettant ainsi fin à ses activités dans le secteur de la Distribution. En conséquence, au 31 décembre 2006, les participations dans les entreprises associées de l’activité Distribution, consolidées selon la méthode de la mise en équivalence depuis le 1er octobre 2005, ont été comptabilisées conformément à la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées » dans les comptes consolidés. Les actifs détenus en vue de la vente du sous-groupe Vindémia s’élèvent à 99,4 millions d’euros au 31 décembre 2006. La quote-part du groupe dans le résultat net pour l’exercice correspond à un profit de 11 millions d’euros. Dans ce cadre, le groupe a également engagé en 2006 la cession de sa filiale vietnamienne Espace Bourbon Thang Long (centre commercial à Hanoi) qui a été finalisée en février 2007. Au 31 décembre 2006, cette société a été traitée conformément à la norme IFRS 5. Actifs hôteliers Par ailleurs, dans l’optique de son recentrage sur les activités purement maritimes, le groupe a décidé de céder l’ensemble de ses actifs hôteliers à l’île de La Réunion. Des négociations exclusives sont actuellement en cours et cette cession devrait intervenir au plus tard au cours du premier semestre 2007. En conséquence, les entités concernées sont classées dans les états financiers consolidés au 31 décembre 2006 comme étant destinées à être cédées. Rapport de gestion 2.5 PERSPECTIVES : PRINCIPALES TENDANCES En 2007, BOURBON bénéficiera en année pleine des navires livrés au titre du plan d’investissements 2003-2007, notamment au niveau de la Division Offshore, et poursuivra ses investissements au titre du nouveau plan, en complément des nombreuses nouvelles commandes déjà passées en 2006. Concernant la Division Offshore, l’année 2007 devrait être celle de la croissance de nos nouvelles zones comme l’Asie, le Mexique mais aussi de nos zones de prédilection comme la Côte Occidentale d’Afrique avec le Nigeria et l’Angola. La Division Remorquage & Sauvetage bénéficiera de la mise en exploitation de nos remorqueurs et pilotines dans le cadre de notre contrat de concession de Tanger Méditerranée ainsi que d’une bonne activité d’assistance et de remorquage constatée en début d’année dans les ports. La Division Vrac devrait bénéficier d’un niveau élevé des taux de fret. Les résultats de BOURBON resteront influencés par l’évolution de la parité euro/dollar. En matière de cessions d’actifs, le « second put Vindémia » est exerçable dès 2007. Par ailleurs, le programme de cessions des autres activités non stratégiques sera poursuivi.
  • 50. Date de première nomination Date d'échéance du mandat Mandats exercés en dehors du groupe Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux Né le 13.02.1951 Administrateur Président Directeur Général 14.10.1977 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2006 - Président de Jaccar - Président de CBo Territoria - Président de Sapmer - Membre du conseil de surveillance d'AXA - Administrateur de Sinopacific Shipbuilding Group Monsieur Christian Munier Né le 10.12.1950 Administrateur Directeur Général délégué (jusqu’au 30.06.2006) 18.06.1999 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2007 - Président CDM2 SAS - Membre et Président du conseil de surveillance de la SAS Financière du Pladen (depuis le 26.07.2006) - Membre du conseil de surveillance de Les moteurs Baudouin SA (jusqu’au 30.09.2006) - Administrateur de la Bonnasse Lyonnaise de Banque SA - Administrateur de Finadvance En 2006, BOURBON a poursuivi l’amélioration de son gouvernement d’entreprise. Les comités d’audit et des rémunérations se sont régulièrement réunis au cours de l’exercice. BOURBON se conforme en matière de gouvernement d’entreprise aux obligations légales édictées notamment dans le cadre de la loi dite NRE et prend également en compte les recommandations formulées dans le rapport AFEP/MEDEF qui synthétise les principes de gouvernement d’entreprise en vigueur. 3.1 PRÉSIDENCE ET DIRECTION GÉNÉRALE Au cours de sa séance du 31 mai 2002, le conseil d’administration s’est prononcé en faveur du cumul des fonctions de Président du Conseil et de Directeur Général, exercées par Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux ; cette décision n’a pas été modifiée depuis. Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux était assisté durant l’exercice 2006 de messieurs Christian Munier, Christian Lefèvre et Laurent Renard. Ainsi, la Direction de la société BOURBON a été assurée par : • Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux, Président Directeur Général ; • Monsieur Christian Munier, Administrateur, Directeur Général délégué jusqu’au 30 juin 2006 ; • Monsieur Christian Lefèvre, Directeur Général délégué ; • Monsieur Laurent Renard, Directeur Général délégué. 3.2 COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION BOURBON Rapport financier 2006 I 9 3 Gouvernement d’entreprise Rapport de gestion
  • 51. Date de première nomination Date d'échéance du mandat Mandats exercés en dehors du groupe Monsieur Christian d’Armand de Chateauvieux Né le 09.11.1947 Administrateur Cousin du Président Directeur Général 29.06.1990 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2007 - Président Directeur Général de Ch. De Chateauvieux & Associés SA - Président Directeur Général de Legrand Filles & Fils SA - Gérant de Les Armands SCI - Gérant de Le Petit Vasouyard SARL Monsieur Henri d’Armand de Chateauvieux Né le 17.08.1947 Administrateur Membre du comité des rémunérations Frère du Président Directeur Général 25.05.1987 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2007 - Président Mach-Invest SAS - Administrateur de Sapmer Madame Victoire de Margerie Née le 06.04.1963 Administrateur Présidente du comité d’audit 08.06.2004 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2006 - Administrateur et membre du comité des rémunérations d’Ipsos - Administrateur et membre du comité d’audit de Ciments français Monsieur Guy Dupont Né le 25.08.1944 Administrateur 18.06.1999 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2007 - Président du GIE Bois Rouge Gestion (jusqu’en août 2006) - Président du GIE Cerf (jusqu’en août 2006) - Président de Distillerie de Savanna SAS (jusqu’en août 2006) - Président d’Eurocanne SAS (jusqu’en août 2006) - Président de Sucrerie de Bois Rouge SAS (jusqu’en août 2006) - Administrateur de CBo Territoria - Administrateur de Brasseries de Bourbon SA - Administrateur de Sucre Austral - Administrateur de Sapmer - Administrateur du GIE Gema (jusqu’en mars 2006) - Administrateur d’ICV Mascareignes - Administrateur de Loiret & Haentjens SA (jusqu’en mars 2006) - Administrateur du GIE Rhums Réunion (jusqu’en mars 2006) - Gérant de SAS GVS - Gérant de SCI Orion 10 l BOURBON Rapport financier 2006 Rapport de gestion
  • 52. BOURBON Rapport financier 2006 I 11 Date de première nomination Date d’échéance du mandat Mandats exercés en dehors du groupe Monsieur Marc Franken Né le 08.01.1946 Administrateur Président du comité des rémunérations 25.05.2000 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2008 - Président honoraire de Gevaert NV (Belgique) - Président de Union Remorquage et Sauvetage (Belgique) - Président de Technum-Tractebel (Belgique) - Administrateur de Nederlands Loodswezen bv (Pays-Bas) - Administrateur de VETC (Belgique) - Administrateur de Vum Media (Belgique) - Administrateur de Vlaams Economisch Verbond (Belgique) - Administrateur de Nautinvest (Belgique) - Administrateur de Asbl de Warande (Belgique) - Membre de Lieven Gevaert Fonds – Koninklijke Vlaamse – Ingenieurs Vereniging – Fuggersocieteit – De Warande – Orde Van den Prince Madame Dominique Sénéquier Née le 21.08.1953 Administrateur Membre du comité d’audit Membre du comité des rémunérations 08.09.2003 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2008 - Présidente de Matignon Développement 1 SAS - Présidente de Matignon Développement 2 SAS - Présidente de Matignon Développement 3 SAS - Présidente du Directoire d’AXA IM Private Equity SA - Présidente du Directoire d’AXA IM Private Equity Europe SA - Présidente de Pikanter 4 - Présidente du comité de surveillance d’AXA Private Equity Germany GmbH - Directrice Générale d’AXA Chile Private Equity 1 b SAS - Directrice d’AXA Private Equity Secondaries Ltd. - Administrateur d’AXA IM Secondaries Associates Management Ltd. - Administrateur d’AXA Private Equity Funds of Funds Manager II Ltd. - Administrateur d’AXA Private Equity Primary Ltd. - Administrateur d’AXA Private Equity SL Management Ltd. - Administrateur d’AXA Private Equity Asia - Administrateur de PE Asia Manager Ltd. - Administrateur d’AXA IM LBO Management Ltd. - Administrateur d’AXA IM LBO Management III Ltd. - Membre d’AXA Alternative Participations Sicav – AXA Alternative Participations Sicav II - Membre du comité de surveillance d’AXA Private Equity US Rapport de gestion
  • 53. 12 l BOURBON Rapport financier 2006 Rapport de gestion Date de première nomination Date d'échéance du mandat Mandats exercés en dehors du groupe Monsieur Roger Wright Né le 25.05.1952 Administrateur Membre du comité d'audit 13.09.2004 AG appelée à statuer sur les comptes de l’exercice clos le 31.12.2008 - Président Directeur Général d’Arsenal Investimentos (Brésil) - Administrateur de Klabin (Brésil) - Administrateur de Gradiente Electronics (Brésil) - Administrateur de TAM Airlines (Brésil) - Membre du Brazilian Institute of Volunteerism 3.3 RÉMUNÉRATIONS DES MANDATAIRES SOCIAUX 3.3.1 Rémunération du Président du conseil d’administration et des Directeurs Généraux délégués La rémunération des mandataires sociaux est fixée par le conseil d’administration après avis du comité des rémunérations et se compose d’une partie fixe et d’une partie variable. La rémunération fixe du Président Directeur Général, Monsieur Jacques d’Armand de Chateauvieux qui assure l’animation de la société Jaccar, holding animatrice de BOURBON est inchangée depuis la revalorisation décidée par le conseil d’administration dans sa séance du 22 mars 2004 ; elle s’élève à 360 000 euros (hors taxes). Sa rémunération variable est calculée sur la base de 1 % du résultat net consolidé de l’année précédente, plafonnée à 750 000 euros (hors taxes). La rémunération des Directeurs Généraux délégués proposée par le comité des rémunérations et validée par le conseil d’administration du 20 mars 2006 comprend une partie fixe et une partie variable calculée sur la base de 0,5 pour 1 000 du résultat net consolidé de l’année précédente ; s’y ajoutent des émoluments au titre de mandats dans le groupe hors BOURBON SA. La rémunération brute annuelle en euros versée aux mandataires sociaux s’établit comme suit : (montants bruts en euros) 2006 2005 Jacques d’Armand de Chateauvieux Rémunération fixe 360 000 360 000 dont facturation de prestations 360 000 360 000 Rémunération variable 750 000(**) 750 000(*) Total 1 110 000 2 000 1 110 000 Christian Munier (mandataire jusqu’au 30.06.2006) Rémunération fixe 160 948 421 000 dont facturation de prestations(1) 150 277 332 000 Rémunération au titre des mandats dans le groupe hors BOURBON SA 50 669 43 000 Total 211 617 2 000 464 000 Christian Lefèvre (mandataire depuis le 05.12.2005) Rémunération fixe 307 615 153 020 dont facturation de prestations(2) 150 000 Rémunération variable 76 445(**) Rémunération au titre des mandats dans le groupe hors BOURBON SA 53 905 32 027 Total 437 965 2 000 185 047