SlideShare une entreprise Scribd logo
«Les Technologies Numériques
pour la Santé»
Télécom SudParis
Le 05 mars 2015
Table-ronde:
« Comment introduire une innovation dans la
monde de la santé? »
Animée par Denis Abraham, Pôle Innovation – Institut
Mines-Télécom
Intervenants:
Mr BONTE Jacques
Mondial Assistance
Directeur Santé
https://www.linkedin.com/profile/view?id=30
37216
Intervenants:
Mme CALINAUD
Christine
Agence Régionale de Santé
Ile-de-France
Responsable du programme TSN &
Innovation
https://www.linkedin.com/profile/view?id=43
289193
Intervenants:
Mr PICARD Robert
Conseil Général de l’Economie &
de l’Industrie
Référent Santé
http://tinyurl.com/muv87f5
Intervenants:
Mr RENAUD Michel
OHS
Directeur Général
http://fr.viadeo.com/fr/profile/renaud.mich
el
Intervenants:
Mr VILLAIN Nicolas
Phillips Healthcare
Directeur Département
Applications cliniques &
Imagerie
http://tinyurl.com/qbr5d4x
Intervenants:
Mr SAKKA Laurent
Institut Mines-Télécom
Innovation Business Factory Pôle
Innovation
http://tinyurl.com/keasat7
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Airways – investigation quantitative des
voies respiratoires
DÉPARTEMENT ARTEMIS
TELECOM SUDPARIS
9
CATALIN FETITA & CHRISTOPHE LEFEVRE
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
reconstruction
3D
1 - La technologie en bref
10
Analyse des voies respiratoires de l’humain en imagerie TDM pour
un diagnostic et un suivi quantitatif à partir de marqueurs image
marqueurs quantitatifs
du remodelage bronchique
modèles patient
simulation
planning
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
11
 Diagnostic quantitatif assisté par ordinateur
dans le cadre de l’asthme (phénotypage,
suivi)
 Suivi thérapeutique pour la thermoplastie
bronchique
 Planning interventionnel (bronchoscopie
virtuelle) : pose de stents, biopsies
 Etudes cliniques pour l’évaluation de l’impact
thérapeutique dans les pathologies
respiratoires (traitement personnalisé,
développement de médicament)
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
12
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
– Licence
■ Objet du transfert / de la coopération
– Transfert logiciel
– Apport dans des projets collaboratifs
■ L’état de maturité de la technologie:
− Prototype utilisé en recherche clinique,
déployé sur deux sites (Paris-France,
Leicester-Royaume Uni)
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
ISThMe : Illustration de Stratégies de Thérapeutique
Médicale
NADIA ABCHICHE-MIMOUNI – IBISC (UEVE, GENOPOLE)
13
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Plateforme informatique ISThMe
Illustration de Stratégies de prescription
Médicale
■Illustration et simulation de stratégies d’utilisation des
médicaments sur une population virtuelle.
■ Comparaison et mise au point de stratégies de
prescription optimale.
■Modèles d’effet des médicaments : interface de
paramétrage.
■Introduction de liens entre différentes caractéristiques
(âge, sexe, efficacité de la réponse).
■Individualisation du traitement.
■Preuve de concept (traitement de l’hypertension
artérielle).
14
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
■ Usages possibles d’ISThMe :
– Modèle d'effets des médicaments
– Médecine individualisée
– Essais cliniques
– Recrutement de patients
– Algorithmes d’apprentissage de modèles
15
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
–Licence
■ Objet du transfert / de la coopération
–Partenariat pour maturation de la plateforme
–Utilisation de l’outil par tous
–Projet d’innovation collaboratif
16
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant
pour un système de mesure des mouvements
respiratoires
GHALID ABIB / MURIEL MULLER
EQUIPE RADIO ET HYPERFRÉQUENCE EPH – TÉLÉCOM SUDPARIS
17
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un
système de mesure des mouvements respiratoires (1/2)
■ Description de la technologie:
– La particularité de notre technologie permet la réalisation d’un
démonstrateur biomédical sans contact et non-invasif effectuant à la fois : la
mesure et le traitement des mouvements respiratoires du thorax ainsi que la
transmission sans fil de ces mesures vers une station de base pour
analyse.
– Elle est basée sur la technologie UWB et le principe de mesure RADAR.
– Eléments différentiateurs :
Module radio communicant sans contact permettant la surveillance de la
respiration d’une personne à distance.
– Avantages:
Non invasif, faible coût : Un système pouvant fonctionner sans contact
présente l’avantage de réduire voire d’annuler l’utilisation de consommable
(cas de la pléthysmographie par exemple) ce qui constitue un élément
important en terme de réduction des coûts dans un service hospitalier par
exemple.
18
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un
système de mesure des mouvements respiratoires (2/2)
– Etat de maturité de la technologie :
Circuit d’acquisition conçu.
Module RADAR en cours de développement.
Preuve de concept pour l’élaboration d’un premier démonstrateur.
19
D
[cm]
Erreur
[cm]
10 X
15 3
20 0
25 3
30 8
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
■ Cas d’usage possibles de la technologie :
– Surveillance de la respiration et de l’apnée du sommeil (mort subite
nourrissons, adultes).
– Simplicité : usage à domicile ou dans milieu hospitalier ou un centre non
spécialisé (maison de retraite).
20
Dr Pérémarty, "Sommeil et médecine générale"
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
– Licence, cession des droits de P.I.,… :
Contrat bilatéral avec PME.
■ Objet du transfert / de la coopération
– Brevet, logiciel, savoir-faire, assistance technique, base de
données, projet d’innovation collaboratif… :
Savoir-faire, assistance technique, projet d’innovation collaboratif.
21
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Lecteur de capteurs bio-photoniques à
grande diversité d’information
Telecom SudParis
YANECK GOTTESMAN
[ 22 ]
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - La technologie
– Analyseur de spectre à très forte diversité d’information
– Repose sur une architecture modifiée d’un analyseur de
spectre optique à transformée de Fourier
–Dispose de différents accessoires
– Pour accéder en une seule mesure aux informations
suivantes :
•Spectre (R=20pm), Phase
•Imagerie en profondeur (tomographie optique) (R=20µm,
S=-120dB, D=80dB)
•Détection à diversité de Polarisation
•Information Doppler (pour identifier et localiser les
éléments optiques non fixes ) => Permet de détecter des
phénomènes dynamiques de très faibles amplitudes (< pm)
•Cartographie spatiale
23
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
– Caractérisation de surface
–Lecteur des capteurs bio-photoniques
– Instrumentation de laboratoire optique / composants
optoélectroniques
–Capteur biométrique sécurisé,
24
1450 1500 1550 1600
-75
-70
-65
-60
-55
-50
-45
-40
-35
-30
X: 1532
Y: -35.29
OSA
OLCR Demux
Comparaison avec OSA Ex. de composant photonique
Thalès / LPN
Exploitation de phase
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
– Système de lecture de capteurs optiques
–Caractérisation de surface et phénomènes transitoires
–Instrumentation de laboratoire
–Capteur biométrique sécurisé
25
(b)
Spectre
Phase
Doppler
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
–Cession des droits de P.I.
–Licence
■ Objet du transfert / de la coopération
–2 Brevets
•Architecture
•Accessoire pour adaptation à approche imagerie 3D
(tomographie OCT)
–Projet d’innovation collaboratif, savoir-faire, prototypage
26
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Copyright © Institut Mines-Télécom, Tous droits réservés
27
Merci
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 28
Electrocardiogramme foetal par
acquisition multicapteurs
VINCENT VIGNERON - IBISC
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
■ La technologie:
• système d’acquisition et d’analyse multicapteurs permettant
d'analyser en temps réel l'ECF du fœtus humain dans lequel la
sensibilité (indésirable) des réponses des capteurs est éliminée
par séparation aveugle de sources et non par des prouesses
technologiques coûteuses et permettant la surveillance du fœtus
in utero ou permettant la ventilation mécanique dite "neuro-
assistée »
• A . un dispositif électronique destiné à collecter les signaux ECG, et se
présentant sous la forme d’une large ceinture couvrant l’abdomen et
couverte de détecteurs disposés en grille.
• B. une chaîne d’acquisition comportant un CAN, un DSP et un
ensemble d’amplificateurs opérationnels différentiels, organisés selon
une architecture appropriée (détaillée plus bas).
• C. Un logiciel de traitement du signal permettant de séparer les signaux
du fœtus de ceux de la mère et de les visualiser en temps réel.
29
1 - Prototype de mesures non-invasives multicapteurs
connecté (WIFI) pour signaux biomédicaux et Application
a l'exttraction de l'ECG foetal et l'EMG diaphragmatique
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour
un système de mesure des mouvements respiratoires (2/2)
■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie :
- rendre possible la surveillance de l’électrocardiogramme fœtal (ECGf), élément clé de
la surveillance prénatale et pendant l’accouchement : l’objectif est de détecter
d’éventuelles anomalies pouvant traduire un état de souffrance fœtale aiguë et
nécessitant une prise en charge rapide afin d’éviter une évolution fatale ou l’évolution
vers des séquelles graves et invalidantes.
- synchronisation de divers types d’appareil avec la commande ventilatoire reflétée par
l’activité électromyographique du diaphragme (EMGd), aujourd’hui mesurée en milieu
clinique de façon invasive et monocapteur.
- La chaîne d’acquisition B cable une architecture classique CAN-DSP programmable : elle
permet de collecter et de traiter les signaux mesurés. Un ensemble de multiplexeurs
permettant de connecter les électrodes entre elles.le dispositif A doit permettre de
sélectionner les paires d’électrodes pour lesquelles le rapport signal/bruit est le plus
« favorable » et les signaux sont les plus décorrélés possibles. La recherche des
« meilleures » paires d’électrodes au sens des 2 critères précédents est piloté par un
algorithme itératif de type « marche aléatoire ».
30
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
31
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
 apport de la technologie logicielle et du savoir faire technique
■ Objet du transfert / de la coopération
Brevet logiciel, savoir-faire en Traitement du signal, base de données
réalisée au CH Robert Debré et à la Pitié-Salpétrière
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 32
Merci !
Pour toute question, contactez M. Vigneron à : Vincent.Vigneron@ufrst.univ-evry.fr
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
MICROPOL 3D
JIHAD ZALLAT - ICUBE
33
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Votre technologie: Micropol 3D
■ Module d’imagerie polarimétrique-tomographique
3D adaptable sur un microscope standard:
•Système de microscopie multi spectrale de Mueller avec un
mode d’imagerie 3D. Le système est capable de moduler
continûment les états de polarisation. Les mesures sont
stables dans le temps et indépendantes de toute dérive.
•La plateforme intègre le logiciel de commande, les algorithmes
de traitements des images multimodales ainsi que l’extraction
des informations et leur représentation.
■Etat de maturité de la technologie:
1) Prototype pour le mode polarimétrique
2) Preuve de concept pour le mode tomographique
34
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
35
■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie :
– Microscopie enrichie
– Imagerie biologique: toutes les études cellulaires
– Imagerie médicale: étude et analyse locale de la
structure des tissus.
■ Précisez les données de marché :
– Le système est modulaire, donc adaptable à tout type
de microscope: champ d’applications et de diffusion très
large.
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■Nature de la transaction envisagée pour la technologie
– Licence
– Cession des droits de P.I.
■ Objet du transfert / de la coopération
– Brevet
– Logiciel
– Projet d’innovation collaboratif
36
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
« living lab » PROMETEE
PeRceptiOn utilisateur pour les usages du
MultimEdia dans les applicaTions
mEdicalEs
MOUREAUX JEAN-MARIE - UNIVERSITÉ DE LORRAINE, CRAN
GAUDEAU YANN - UNIVERSITÉ DE STRASBOURG, CRAN
LAMBERT JULIEN - UNIVERSITÉ DE LORRAINE, TELECOM NANCY
37
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - PROMETEE
 … est un Living lab à destination des professionnels du monde
médical.
 … propose un environnement normalisé (ITU BT 500) permettant
la réalisation de tests subjectifs sur des images/vidéos
médicales pour mesurer la qualité en fonction des usages.
 … est opérationnel et a produit plusieurs études dans le cadre de
projets médicaux, comme le projet européen Celtic Plus HIPERMED
(EUREKA award d’or 2014, Celtic Plus award d’argent 2014) ou une
étude/prestation pour une PME (Monster Minds Media).
38
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Usages
 PROMETEE permet de valider des solutions en :
- Compression d’images médicales pour l’archivage (PACS),
- Transfert d'images/vidéos médicales temps réel,
- Télé-robotique chirurgicale,
- Post-traitements (ex : segmentation tumorale),
- …
39
radiographie
Hier
200 Moctets !scanner
Aujourd’hui
Durée légale d’archivage : 20 ans !!!...
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3 - Modèle de coopération envisagé
 Nature de la transaction envisagée pour la technologie
- Prestation pour tiers ou projet collaboratif de recherche ou d’innovation
 Objet du transfert / de la coopération
Il s’agit d’accéder conjointement :
- à un environnement privilégié (le living lab),
- au savoir faire de l’équipe, pour mener les tests (protocole normalisé)
40
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
41
Système de télévigilance ambulatoire comportant :
acquisition (PPG) débruitée du pouls,
actimétrie
et détection de chute
JEAN-LOUIS BALDINGER – TÉLÉCOM SUDPARIS
DÉPT. ELECTRONIQUE & PHYSIQUE
EQUIPE INTERMEDIA/GROUPE TÉLÉVIGILANCE
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Technologie
42
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
43
■ Bénéfices :
Production d’alarmes (chute, bouton d’appel) et suivi de
tendances à moyen et long termes (posture, fréquence des
mouvements, pouls).
■ Usages possibles de la technologie :
- Télévigilance pour personnes à risque (âgées ou non), à
domicile ou en EHPAD.
- Protection des travailleurs isolés.
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
44
■ Etat de maturité technologique:
Prototype
■Nature de la transaction envisagée pour la technologie :
Licence de brevet
■ Objet du transfert :
Brevet :
– France (2009) : FR 07 53768,
– Extension européenne (2012) : EP 2 122 596 B1
Protocole domotique xAAL
Protocole domotique xAAL
45Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014
Philippe Tanguy – IHSEV Télécom Bretagne – Lab-STICC
1 - Protocole domotique xAAL
■ Solution d’inter-opérabilité domotique
– Le protocole xAAL permet d’interconnecter des équipements
domotiques de différents constructeurs
– Technologies clés : bus multicast IPv6, messages Json, découverte
automatiques de devices, etc.
• http://recherche.telecom-bretagne.eu/xaal/
Protocole domotique xAAL
46Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014
2 - Applications - Use cases
Protocole domotique xAAL
47Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014
 Habitat intelligent, confort, assistance à la personne, santé & bien-
être
 Internet des objets
 Interopérabilité domotique:
– Pour le consommateur :
– franchir le pas, sans craindre de s'enfermer dans une
technologie constructeur (« utiliser le volet du constructeur
Xavec l'interrupteur du constructeur Y »)
– Pour les acteurs industriels :
– se recentrer sur son activité (équipement, prestataire de
service, éditeur logiciel, etc.)
– pénétrer des secteurs compliqués
– Pour les acteurs nouveaux, services tiers :
– assistance à la personne, télé-médecine, etc.
3- Modèle de coopération envisagé
Protocole domotique xAAL
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014
4
■ Nature de la coopération envisagée pour la technologie
– Projet d'innovation collaboratif, transfert de compétence
– Intégrer xAAL dans des équipements constructeurs
– Élaborer des services innovants ubiquitaire
– Démarche de normalisation
4 - Modèle de transfert / coopération envisagé
prototype opérationnel au sein du Living Lab
Experiment’HAAL de Télécom Bretagne
■Nature de la transaction envisagée pour la technologie
–Licence, cession des droits de P.I.,… (à discuter avec le
responsable de la valorisation)
– En cours de réflexion….
■Objet du transfert / de la coopération :
logiciel, savoir-faire, assistance
technique, projet d’innovation
collaboratif…
5
■ Précisez l’état de maturité de votre technologie:
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
iBalance
ANTHONY FLEURY – URIA – MINES DOUAI
50
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - iBalance
■iBalance est un système complet et autonome
permettant :
■Une évaluation et une rééducation de la posture,
à l’aide d’exercices et de retour sensoriel, le tout
intégré sur smartphone (appareil à bas coût et
hautement disponible).
■Un suivi des résultats de la personne sur le long
terme pour en voir l’évolution et un partage
possible du fait des fonctions communicantes du
smartphone.
■Développement réalisés sur iOS et Android.
Démonstrateur disponible. Preuve de concept testée
et publiée sur un ensemble de sujets jeunes et âgés.
51
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie :
– Usage dans un cadre global pour toute personne afin d’évaluer, par elle-
même, ses capacités de maintien de posture et se faire proposer, si besoin,
des exercices adaptés
– Usage pour la rééducation de la posture à destination de la personne
âgée
– Prévention des chutes avec une meilleure stabilité
– Usage à la maison, en lien avec une équipe médicale qui peut avoir accès
aux résultats et donner une indication de protocole à suivre (une
prescription)
– Marché dans le domaine de la silver economy, très porteur. Permet la
mise en place, en amont du trouble, d'un traitement ce qui permettrait une
réduction des coûts pour les mutuelles et l’assurance maladie.
52
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
– Brevet en co-dépôt avec l’Université de Grenoble.
– Nature à discuter pour l’exploitation et la distribution du système.
■ Objet du transfert / de la coopération
– Amélioration technique pour une meilleure adéquation avec les
demandes du secteur.
– Diffusion à grande échelle.
– Etude de la validation en tant que dispositif médical permettant une
utilisation sur prescription.
53
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Vocal Personal Assistant
Gérard CHOLLET, Pierrick MILHORAT, Jérôme BOUDY
TPT-LTCI et TSP-INTERMEDIA
54
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Votre technologie
■ Décrivez brièvement votre technologie:
– Système de dialogue vocal sur SmartPhone pour faciliter la
vie des personnes dépendantes
– Logiciel libre permettant d’adapter le système de dialogue à
la voix et aux besoins de l’utilisateur composé d’:
• un système de reconnaissance automatique de la parole
(décodeur Julius)
• un gestionnaire de dialogue (système DISCO)
• Un synthétiseur de parole (MARY-TTS)
–Le SmartPhone est connecté en permanence à un serveur
avec plusieurs applications disponibles sur SmartPhones
Androïd pour :
• la gestion des médicaments,
• la saisie de paramètres de santé et
• la communication avec les proches et le personnel médical et
de soutien.
55
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie :
– Maintien au domicile des personnes dépendantes
– Gestion des données personnelles (médicales, prises de
médicaments…)
– Mémoire augmentée
– Conception et mise en œuvre de systèmes de reconnaissance et
de dialogue vocal naturel pour PC, tablettes ou Smartphones
56
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie
– Services à la personne âgée à domicile de type e-Santé :
médication, entretien physique et sécurité de la personne (alerte)
– Toute forme de télé-services nécessitant une interface vocale
(Design for All)
■ Objet du transfert / de la coopération
–Plate-forme logicielle libre permettant la conception et la mise
en œuvre d’un outil de reconnaissance de parole et de dialogue
vocal pour PC, tablettes ou Smartphones Android
– Savoir-faire, assistance technique, projet d’innovation
collaboratif
57
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Merci de votre attention !
58
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Reconnaissance d’activités humaines par
vision par un robot humanoïde
EL YACOUBI MOUNÎM- INTERMEDIA / DÉPT. EPH
59
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
1 - Reconnaissance par vision d’activités par un
robot humanoïde (Nao)
■Interaction Homme-Robot naturelle
– Robot mobile plus performant qu’une caméra fixe
– Le Robot humanoïde permet des fonctionnalités avancées
■Etat de maturité de la technologie
–Système de base intégré dans le robot Nao
– Reconnaissance de 11 activités quotidiennes
• Marcher, assis/debout, ouvrir/fermer porte, boire, etc.
• Contraintes sur le robot:
–Activité filmée pendant 2 secondes
–Résolution : 160 x 120
–Fréquence d’images: 12 fps
– Travaux futurs
• Optimisation des traitements
• Extension à d’autres activités
60
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - Applications - Use cases
■ Assistance à des personnes fragiles (âgées, perte d’autonomie)
– Détection de comportements anormaux (chute, etc.)
– Détection d’événements d’intérêt (ouvrir la porte, etc.)
■ Aide à l’apprentissage d’enfants fragiles
– Stimulation cognitive
 Autisme et autres troubles comportementaux
– Jeux sérieux
 Interaction ludique avec le robot, avec des objets, etc.
– Communication gestuelle
61
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- Modèle de coopération envisagé
■ Objet du transfert / de la coopération
– Logiciel
– Savoir-faire
– Projet d’innovation collaboratif
– Autre forme de partenariat
62
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
Teralab
DENIS OBLIN - INSTITUT MINES TELECOM
63
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
■ Une plateforme de calcul prééquipée avec les briques logicielles de
l’écosystème big data – personnalisable en fonction de vos besoins
■ Une puissance de calcul étendue sur 2 axes : calcul distribué
(ajustable en fonction des besoins) / calcul in memory (jusque 24TO
de RAM avec un très fort ratio mémoire cœur)
■ Un hébergement souverain et un niveau de sécurité qui peut être
poussé au maximum de l’état de l’art (Technologie CASD du Genes)
■ Un accompagnement de vos équipes par des experts dédiés à
l’accompagnement de projet
■ Des corpus de données ouvertes
64
1 – Teralab, une plateforme pour que vous
innoviez avec vos données
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
2 - De premiers projets hébergés depuis mars
2014
■ Détection de Fraude dans le secteur assurance
■Exploitation des logs dans le e commerce
■Analyse de données de transport multimodal
■Exploitation des données de géolocalisation d’opérateur mobile
65
Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015
3- une plateforme dédiée à la collaboration entre
entreprise et chercheurs
■ Projet collaboratif (ANR, FUI, H2020, ..)
■Projet bilatéral avec une équipe de recherche
■Challenges Big Data / POC
66

Contenu connexe

Tendances

Objets connectés : entre mythe et réalité
Objets connectés : entre mythe et réalitéObjets connectés : entre mythe et réalité
Objets connectés : entre mythe et réalité
BEIJAFLORE
 
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
CCI Yonne
 
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
Dimitri Carbonnelle
 
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
polenumerique33
 
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
polenumerique33
 
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
polenumerique33
 
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
polenumerique33
 
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétésL’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
Genève Lab
 
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
Artionet Web Agency
 
Open Innovation
Open InnovationOpen Innovation
Open Innovation
Think Services
 
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDeviceConférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
polenumerique33
 
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
Alice Huys Mochez
 
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériquesCci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Club Nelson - CCI des Hauts-de-Seine
 
L'écosystème des objets connectés
L'écosystème des objets connectésL'écosystème des objets connectés
L'écosystème des objets connectés
Farid Humblot
 
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFIDBilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
CITC-EuraRFID
 
Numériser la ville
Numériser la villeNumériser la ville
Numériser la ville
Marc Moreau
 
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
IoT Tunisia
 
État des lieux du marché des objets connectés
État des lieux du marché des objets connectésÉtat des lieux du marché des objets connectés
État des lieux du marché des objets connectésPersonae User Lab
 
Olivier Jannot : présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
Olivier Jannot :  présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016Olivier Jannot :  présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
Olivier Jannot : présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
IoT Tunisia
 
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
CITC-EuraRFID
 

Tendances (20)

Objets connectés : entre mythe et réalité
Objets connectés : entre mythe et réalitéObjets connectés : entre mythe et réalité
Objets connectés : entre mythe et réalité
 
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
RIDY 2017 - Atelier Objets Connectés (iot)
 
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
IOT / Objets connectés Eldorado, bulle ou mutation
 
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - présenta...
 
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
Note d'analyse - Demain, l'Internet des objets
 
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
Internet des objets - cahier innovation - Cigref - octobre 2014
 
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
CR Aquitaine - Guide pratique du projet AMI numérique aquitain 2015
 
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétésL’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
L’internet des objets – Une ubiquité au service de nos sociétés
 
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
BIMO Forum 2015 - Etat de l'art de l'internet des objets : L'industrie 4.0
 
Open Innovation
Open InnovationOpen Innovation
Open Innovation
 
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDeviceConférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
Conférence Internet des objets IoT M2M - CCI Bordeaux - 02 04 2015 - eDevice
 
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
Presentation du CITC - EuraRFID, Cluster de l'Internet des Objets et centre d...
 
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériquesCci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
Cci 92 - Club Nelson - Alten - Big data et usages numériques
 
L'écosystème des objets connectés
L'écosystème des objets connectésL'écosystème des objets connectés
L'écosystème des objets connectés
 
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFIDBilan2013 2014 CITC-EuraRFID
Bilan2013 2014 CITC-EuraRFID
 
Numériser la ville
Numériser la villeNumériser la ville
Numériser la ville
 
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
Iot tunisia forum 2017 le duo gagnant io t et big data un véritable levier de...
 
État des lieux du marché des objets connectés
État des lieux du marché des objets connectésÉtat des lieux du marché des objets connectés
État des lieux du marché des objets connectés
 
Olivier Jannot : présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
Olivier Jannot :  présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016Olivier Jannot :  présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
Olivier Jannot : présentation iot ardia - IoT Tunisia 2016
 
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
CITC - Centre d'expertise, de formations, de ressources des Technologies Sans...
 

En vedette

LA BOURSE DE PARIS
LA BOURSE DE PARISLA BOURSE DE PARIS
LA BOURSE DE PARIS
danaobrest
 
CAF- Marco Kamiya
CAF- Marco KamiyaCAF- Marco Kamiya
CAF- Marco Kamiya
RedCiudadesLA
 
Révisions. Formation à la recherche d'information en seconde
Révisions. Formation à la recherche d'information en secondeRévisions. Formation à la recherche d'information en seconde
Révisions. Formation à la recherche d'information en seconde
cdevevey
 
Fait chiffres 2015
Fait chiffres 2015Fait chiffres 2015
Fait chiffres 2015
SFP-BBA
 
Merry christmas inde
Merry christmas indeMerry christmas inde
Merry christmas inde
aryavrittravel
 
Codigo organico monetario_financiero_sept_14
Codigo organico monetario_financiero_sept_14Codigo organico monetario_financiero_sept_14
Codigo organico monetario_financiero_sept_14
María Alexandra Andrade
 
Mon histoire !!!
Mon histoire !!!Mon histoire !!!
Mon histoire !!!Julie PAYET
 
Convocatoria investigacion innovacion_2013
Convocatoria investigacion innovacion_2013Convocatoria investigacion innovacion_2013
Convocatoria investigacion innovacion_2013
yiramilena1
 
Tiempos inolvidables
Tiempos inolvidablesTiempos inolvidables
Tiempos inolvidables
Betoso1591
 
Tecnolog..[1]prom prod
Tecnolog..[1]prom prodTecnolog..[1]prom prod
Tecnolog..[1]prom prod
Alba Parra
 
politique pro contra cyclique
politique pro contra cycliquepolitique pro contra cyclique
politique pro contra cyclique
Emmanuel Senna
 
#Troll : comment débuter
#Troll : comment débuter#Troll : comment débuter
#Troll : comment débutercalopeacom
 
StarDust @SHAKE 2014
StarDust @SHAKE 2014StarDust @SHAKE 2014
StarDust @SHAKE 2014
StardustTesting
 
Chaises ergonomiques - MAB Profil
Chaises ergonomiques - MAB ProfilChaises ergonomiques - MAB Profil
Chaises ergonomiques - MAB Profil
MABProfil
 
REFLEXE RH
REFLEXE RHREFLEXE RH
REFLEXE RH
ValdeMarne
 
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
Juan José Barragán
 
Fauna
FaunaFauna

En vedette (20)

LA BOURSE DE PARIS
LA BOURSE DE PARISLA BOURSE DE PARIS
LA BOURSE DE PARIS
 
CAF- Marco Kamiya
CAF- Marco KamiyaCAF- Marco Kamiya
CAF- Marco Kamiya
 
Révisions. Formation à la recherche d'information en seconde
Révisions. Formation à la recherche d'information en secondeRévisions. Formation à la recherche d'information en seconde
Révisions. Formation à la recherche d'information en seconde
 
Fait chiffres 2015
Fait chiffres 2015Fait chiffres 2015
Fait chiffres 2015
 
Merry christmas inde
Merry christmas indeMerry christmas inde
Merry christmas inde
 
Notre passe
Notre passeNotre passe
Notre passe
 
Codigo organico monetario_financiero_sept_14
Codigo organico monetario_financiero_sept_14Codigo organico monetario_financiero_sept_14
Codigo organico monetario_financiero_sept_14
 
26 jan 2015
26 jan 201526 jan 2015
26 jan 2015
 
Mon histoire !!!
Mon histoire !!!Mon histoire !!!
Mon histoire !!!
 
Convocatoria investigacion innovacion_2013
Convocatoria investigacion innovacion_2013Convocatoria investigacion innovacion_2013
Convocatoria investigacion innovacion_2013
 
Ppt mission reporter
Ppt mission reporterPpt mission reporter
Ppt mission reporter
 
Tiempos inolvidables
Tiempos inolvidablesTiempos inolvidables
Tiempos inolvidables
 
Tecnolog..[1]prom prod
Tecnolog..[1]prom prodTecnolog..[1]prom prod
Tecnolog..[1]prom prod
 
politique pro contra cyclique
politique pro contra cycliquepolitique pro contra cyclique
politique pro contra cyclique
 
#Troll : comment débuter
#Troll : comment débuter#Troll : comment débuter
#Troll : comment débuter
 
StarDust @SHAKE 2014
StarDust @SHAKE 2014StarDust @SHAKE 2014
StarDust @SHAKE 2014
 
Chaises ergonomiques - MAB Profil
Chaises ergonomiques - MAB ProfilChaises ergonomiques - MAB Profil
Chaises ergonomiques - MAB Profil
 
REFLEXE RH
REFLEXE RHREFLEXE RH
REFLEXE RH
 
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
Conoce donde vives. las personas y la sociedad. el parque cultural del río ma...
 
Fauna
FaunaFauna
Fauna
 

Similaire à BT_Evry_Présentation_des_technologies_05_03_15

IMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
IMT- BT - Strasbourg - pitchcompletIMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
IMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
BoursesTechnos
 
Bt strasbourg-booklet-numérique
Bt strasbourg-booklet-numériqueBt strasbourg-booklet-numérique
Bt strasbourg-booklet-numérique
BoursesTechnos
 
BT_Evry_Booklet_Santé_numérique
BT_Evry_Booklet_Santé_numériqueBT_Evry_Booklet_Santé_numérique
BT_Evry_Booklet_Santé_numérique
BoursesTechnos
 
Thématiques French Tech Côte d'Azur
Thématiques French Tech Côte d'AzurThématiques French Tech Côte d'Azur
Thématiques French Tech Côte d'Azur
French Tech Côte d'Azur
 
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
Nancy BOVY
 
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontranCV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
TELECOM-PARISTECH-SANTE
 
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrieEtude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
Apec
 
2015-04_JITEC_Article
2015-04_JITEC_Article2015-04_JITEC_Article
2015-04_JITEC_ArticleDavid MANSET
 
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteursTICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
Qualiméditerranée
 
Cetic opportunites eHealth MIC
Cetic opportunites eHealth MICCetic opportunites eHealth MIC
Cetic opportunites eHealth MIC
Roald Sieberath
 
Cm next motion fr
Cm next motion frCm next motion fr
Cm next motion fr
pbcom1998
 
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence TechnologiqueUne perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
VIA INNO
 
Session flash - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
Session flash  - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...Session flash  - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
Session flash - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
iCOMMUNITY
 
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux VieillirLivre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
Nicolas Hurtiger
 
IMT Programme Recherche Santé
IMT Programme Recherche SantéIMT Programme Recherche Santé
IMT Programme Recherche Santé
I MT
 
Etat des lieux sur les objets connectés en santé tassy alain
Etat des lieux sur les objets connectés en santé  tassy alainEtat des lieux sur les objets connectés en santé  tassy alain
Etat des lieux sur les objets connectés en santé tassy alain
Alain Tassy
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santéLUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
LUXEMBOURG CREATIVE
 
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
ASIP Santé
 
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
faridOuanes
 

Similaire à BT_Evry_Présentation_des_technologies_05_03_15 (20)

IMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
IMT- BT - Strasbourg - pitchcompletIMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
IMT- BT - Strasbourg - pitchcomplet
 
Bt strasbourg-booklet-numérique
Bt strasbourg-booklet-numériqueBt strasbourg-booklet-numérique
Bt strasbourg-booklet-numérique
 
BT_Evry_Booklet_Santé_numérique
BT_Evry_Booklet_Santé_numériqueBT_Evry_Booklet_Santé_numérique
BT_Evry_Booklet_Santé_numérique
 
Stanislas Vandier, Le Textile Connecté - Cityzen Sciences
Stanislas Vandier, Le Textile Connecté - Cityzen SciencesStanislas Vandier, Le Textile Connecté - Cityzen Sciences
Stanislas Vandier, Le Textile Connecté - Cityzen Sciences
 
Thématiques French Tech Côte d'Azur
Thématiques French Tech Côte d'AzurThématiques French Tech Côte d'Azur
Thématiques French Tech Côte d'Azur
 
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
La santé connectée, un défi technique… et humain ! | LIEGE CREATIVE, 12.02.20...
 
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontranCV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
CV Alain Tassy comme Directeur Général de transitiontran
 
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrieEtude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
Etude Apec - L'internet des objets - tendances métiers dans l'industrie
 
2015-04_JITEC_Article
2015-04_JITEC_Article2015-04_JITEC_Article
2015-04_JITEC_Article
 
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteursTICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
TICSAD : un exemple d'appropriation d'une technologie par des viticulteurs
 
Cetic opportunites eHealth MIC
Cetic opportunites eHealth MICCetic opportunites eHealth MIC
Cetic opportunites eHealth MIC
 
Cm next motion fr
Cm next motion frCm next motion fr
Cm next motion fr
 
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence TechnologiqueUne perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
Une perspective multi-source de données pour l'Intelligence Technologique
 
Session flash - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
Session flash  - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...Session flash  - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
Session flash - Rencontre Inria Industrie Bio-informatique et outils numériq...
 
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux VieillirLivre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
Livre blanc Senior Compagnie - Partager pour Mieux Vieillir
 
IMT Programme Recherche Santé
IMT Programme Recherche SantéIMT Programme Recherche Santé
IMT Programme Recherche Santé
 
Etat des lieux sur les objets connectés en santé tassy alain
Etat des lieux sur les objets connectés en santé  tassy alainEtat des lieux sur les objets connectés en santé  tassy alain
Etat des lieux sur les objets connectés en santé tassy alain
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santéLUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
LUXEMBOURG CREATIVE 2018 : L'e-santé
 
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
2015-09-24 ASIP Santé RIR "Territoires de soins numériques OIIS - Point d'ava...
 
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
3_cetim_maintenance 4.0_previsionnelle.pdf
 

BT_Evry_Présentation_des_technologies_05_03_15

  • 1. «Les Technologies Numériques pour la Santé» Télécom SudParis Le 05 mars 2015
  • 2. Table-ronde: « Comment introduire une innovation dans la monde de la santé? » Animée par Denis Abraham, Pôle Innovation – Institut Mines-Télécom
  • 3. Intervenants: Mr BONTE Jacques Mondial Assistance Directeur Santé https://www.linkedin.com/profile/view?id=30 37216
  • 4. Intervenants: Mme CALINAUD Christine Agence Régionale de Santé Ile-de-France Responsable du programme TSN & Innovation https://www.linkedin.com/profile/view?id=43 289193
  • 5. Intervenants: Mr PICARD Robert Conseil Général de l’Economie & de l’Industrie Référent Santé http://tinyurl.com/muv87f5
  • 6. Intervenants: Mr RENAUD Michel OHS Directeur Général http://fr.viadeo.com/fr/profile/renaud.mich el
  • 7. Intervenants: Mr VILLAIN Nicolas Phillips Healthcare Directeur Département Applications cliniques & Imagerie http://tinyurl.com/qbr5d4x
  • 8. Intervenants: Mr SAKKA Laurent Institut Mines-Télécom Innovation Business Factory Pôle Innovation http://tinyurl.com/keasat7
  • 9. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Airways – investigation quantitative des voies respiratoires DÉPARTEMENT ARTEMIS TELECOM SUDPARIS 9 CATALIN FETITA & CHRISTOPHE LEFEVRE
  • 10. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 reconstruction 3D 1 - La technologie en bref 10 Analyse des voies respiratoires de l’humain en imagerie TDM pour un diagnostic et un suivi quantitatif à partir de marqueurs image marqueurs quantitatifs du remodelage bronchique modèles patient simulation planning
  • 11. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases 11  Diagnostic quantitatif assisté par ordinateur dans le cadre de l’asthme (phénotypage, suivi)  Suivi thérapeutique pour la thermoplastie bronchique  Planning interventionnel (bronchoscopie virtuelle) : pose de stents, biopsies  Etudes cliniques pour l’évaluation de l’impact thérapeutique dans les pathologies respiratoires (traitement personnalisé, développement de médicament)
  • 12. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé 12 ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie – Licence ■ Objet du transfert / de la coopération – Transfert logiciel – Apport dans des projets collaboratifs ■ L’état de maturité de la technologie: − Prototype utilisé en recherche clinique, déployé sur deux sites (Paris-France, Leicester-Royaume Uni)
  • 13. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 ISThMe : Illustration de Stratégies de Thérapeutique Médicale NADIA ABCHICHE-MIMOUNI – IBISC (UEVE, GENOPOLE) 13
  • 14. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Plateforme informatique ISThMe Illustration de Stratégies de prescription Médicale ■Illustration et simulation de stratégies d’utilisation des médicaments sur une population virtuelle. ■ Comparaison et mise au point de stratégies de prescription optimale. ■Modèles d’effet des médicaments : interface de paramétrage. ■Introduction de liens entre différentes caractéristiques (âge, sexe, efficacité de la réponse). ■Individualisation du traitement. ■Preuve de concept (traitement de l’hypertension artérielle). 14
  • 15. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases ■ Usages possibles d’ISThMe : – Modèle d'effets des médicaments – Médecine individualisée – Essais cliniques – Recrutement de patients – Algorithmes d’apprentissage de modèles 15
  • 16. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie –Licence ■ Objet du transfert / de la coopération –Partenariat pour maturation de la plateforme –Utilisation de l’outil par tous –Projet d’innovation collaboratif 16
  • 17. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un système de mesure des mouvements respiratoires GHALID ABIB / MURIEL MULLER EQUIPE RADIO ET HYPERFRÉQUENCE EPH – TÉLÉCOM SUDPARIS 17
  • 18. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un système de mesure des mouvements respiratoires (1/2) ■ Description de la technologie: – La particularité de notre technologie permet la réalisation d’un démonstrateur biomédical sans contact et non-invasif effectuant à la fois : la mesure et le traitement des mouvements respiratoires du thorax ainsi que la transmission sans fil de ces mesures vers une station de base pour analyse. – Elle est basée sur la technologie UWB et le principe de mesure RADAR. – Eléments différentiateurs : Module radio communicant sans contact permettant la surveillance de la respiration d’une personne à distance. – Avantages: Non invasif, faible coût : Un système pouvant fonctionner sans contact présente l’avantage de réduire voire d’annuler l’utilisation de consommable (cas de la pléthysmographie par exemple) ce qui constitue un élément important en terme de réduction des coûts dans un service hospitalier par exemple. 18
  • 19. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un système de mesure des mouvements respiratoires (2/2) – Etat de maturité de la technologie : Circuit d’acquisition conçu. Module RADAR en cours de développement. Preuve de concept pour l’élaboration d’un premier démonstrateur. 19 D [cm] Erreur [cm] 10 X 15 3 20 0 25 3 30 8
  • 20. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases ■ Cas d’usage possibles de la technologie : – Surveillance de la respiration et de l’apnée du sommeil (mort subite nourrissons, adultes). – Simplicité : usage à domicile ou dans milieu hospitalier ou un centre non spécialisé (maison de retraite). 20 Dr Pérémarty, "Sommeil et médecine générale"
  • 21. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie – Licence, cession des droits de P.I.,… : Contrat bilatéral avec PME. ■ Objet du transfert / de la coopération – Brevet, logiciel, savoir-faire, assistance technique, base de données, projet d’innovation collaboratif… : Savoir-faire, assistance technique, projet d’innovation collaboratif. 21
  • 22. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Lecteur de capteurs bio-photoniques à grande diversité d’information Telecom SudParis YANECK GOTTESMAN [ 22 ]
  • 23. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - La technologie – Analyseur de spectre à très forte diversité d’information – Repose sur une architecture modifiée d’un analyseur de spectre optique à transformée de Fourier –Dispose de différents accessoires – Pour accéder en une seule mesure aux informations suivantes : •Spectre (R=20pm), Phase •Imagerie en profondeur (tomographie optique) (R=20µm, S=-120dB, D=80dB) •Détection à diversité de Polarisation •Information Doppler (pour identifier et localiser les éléments optiques non fixes ) => Permet de détecter des phénomènes dynamiques de très faibles amplitudes (< pm) •Cartographie spatiale 23
  • 24. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases – Caractérisation de surface –Lecteur des capteurs bio-photoniques – Instrumentation de laboratoire optique / composants optoélectroniques –Capteur biométrique sécurisé, 24 1450 1500 1550 1600 -75 -70 -65 -60 -55 -50 -45 -40 -35 -30 X: 1532 Y: -35.29 OSA OLCR Demux Comparaison avec OSA Ex. de composant photonique Thalès / LPN Exploitation de phase
  • 25. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases – Système de lecture de capteurs optiques –Caractérisation de surface et phénomènes transitoires –Instrumentation de laboratoire –Capteur biométrique sécurisé 25 (b) Spectre Phase Doppler
  • 26. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie –Cession des droits de P.I. –Licence ■ Objet du transfert / de la coopération –2 Brevets •Architecture •Accessoire pour adaptation à approche imagerie 3D (tomographie OCT) –Projet d’innovation collaboratif, savoir-faire, prototypage 26
  • 27. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Copyright © Institut Mines-Télécom, Tous droits réservés 27 Merci
  • 28. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 28 Electrocardiogramme foetal par acquisition multicapteurs VINCENT VIGNERON - IBISC
  • 29. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 ■ La technologie: • système d’acquisition et d’analyse multicapteurs permettant d'analyser en temps réel l'ECF du fœtus humain dans lequel la sensibilité (indésirable) des réponses des capteurs est éliminée par séparation aveugle de sources et non par des prouesses technologiques coûteuses et permettant la surveillance du fœtus in utero ou permettant la ventilation mécanique dite "neuro- assistée » • A . un dispositif électronique destiné à collecter les signaux ECG, et se présentant sous la forme d’une large ceinture couvrant l’abdomen et couverte de détecteurs disposés en grille. • B. une chaîne d’acquisition comportant un CAN, un DSP et un ensemble d’amplificateurs opérationnels différentiels, organisés selon une architecture appropriée (détaillée plus bas). • C. Un logiciel de traitement du signal permettant de séparer les signaux du fœtus de ceux de la mère et de les visualiser en temps réel. 29 1 - Prototype de mesures non-invasives multicapteurs connecté (WIFI) pour signaux biomédicaux et Application a l'exttraction de l'ECG foetal et l'EMG diaphragmatique
  • 30. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Intégration Ultra Large Bande d’un Radar communicant pour un système de mesure des mouvements respiratoires (2/2) ■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie : - rendre possible la surveillance de l’électrocardiogramme fœtal (ECGf), élément clé de la surveillance prénatale et pendant l’accouchement : l’objectif est de détecter d’éventuelles anomalies pouvant traduire un état de souffrance fœtale aiguë et nécessitant une prise en charge rapide afin d’éviter une évolution fatale ou l’évolution vers des séquelles graves et invalidantes. - synchronisation de divers types d’appareil avec la commande ventilatoire reflétée par l’activité électromyographique du diaphragme (EMGd), aujourd’hui mesurée en milieu clinique de façon invasive et monocapteur. - La chaîne d’acquisition B cable une architecture classique CAN-DSP programmable : elle permet de collecter et de traiter les signaux mesurés. Un ensemble de multiplexeurs permettant de connecter les électrodes entre elles.le dispositif A doit permettre de sélectionner les paires d’électrodes pour lesquelles le rapport signal/bruit est le plus « favorable » et les signaux sont les plus décorrélés possibles. La recherche des « meilleures » paires d’électrodes au sens des 2 critères précédents est piloté par un algorithme itératif de type « marche aléatoire ». 30
  • 31. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé 31 ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie  apport de la technologie logicielle et du savoir faire technique ■ Objet du transfert / de la coopération Brevet logiciel, savoir-faire en Traitement du signal, base de données réalisée au CH Robert Debré et à la Pitié-Salpétrière
  • 32. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 32 Merci ! Pour toute question, contactez M. Vigneron à : Vincent.Vigneron@ufrst.univ-evry.fr
  • 33. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 MICROPOL 3D JIHAD ZALLAT - ICUBE 33
  • 34. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Votre technologie: Micropol 3D ■ Module d’imagerie polarimétrique-tomographique 3D adaptable sur un microscope standard: •Système de microscopie multi spectrale de Mueller avec un mode d’imagerie 3D. Le système est capable de moduler continûment les états de polarisation. Les mesures sont stables dans le temps et indépendantes de toute dérive. •La plateforme intègre le logiciel de commande, les algorithmes de traitements des images multimodales ainsi que l’extraction des informations et leur représentation. ■Etat de maturité de la technologie: 1) Prototype pour le mode polarimétrique 2) Preuve de concept pour le mode tomographique 34
  • 35. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases 35 ■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie : – Microscopie enrichie – Imagerie biologique: toutes les études cellulaires – Imagerie médicale: étude et analyse locale de la structure des tissus. ■ Précisez les données de marché : – Le système est modulaire, donc adaptable à tout type de microscope: champ d’applications et de diffusion très large.
  • 36. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■Nature de la transaction envisagée pour la technologie – Licence – Cession des droits de P.I. ■ Objet du transfert / de la coopération – Brevet – Logiciel – Projet d’innovation collaboratif 36
  • 37. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 « living lab » PROMETEE PeRceptiOn utilisateur pour les usages du MultimEdia dans les applicaTions mEdicalEs MOUREAUX JEAN-MARIE - UNIVERSITÉ DE LORRAINE, CRAN GAUDEAU YANN - UNIVERSITÉ DE STRASBOURG, CRAN LAMBERT JULIEN - UNIVERSITÉ DE LORRAINE, TELECOM NANCY 37
  • 38. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - PROMETEE  … est un Living lab à destination des professionnels du monde médical.  … propose un environnement normalisé (ITU BT 500) permettant la réalisation de tests subjectifs sur des images/vidéos médicales pour mesurer la qualité en fonction des usages.  … est opérationnel et a produit plusieurs études dans le cadre de projets médicaux, comme le projet européen Celtic Plus HIPERMED (EUREKA award d’or 2014, Celtic Plus award d’argent 2014) ou une étude/prestation pour une PME (Monster Minds Media). 38
  • 39. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Usages  PROMETEE permet de valider des solutions en : - Compression d’images médicales pour l’archivage (PACS), - Transfert d'images/vidéos médicales temps réel, - Télé-robotique chirurgicale, - Post-traitements (ex : segmentation tumorale), - … 39 radiographie Hier 200 Moctets !scanner Aujourd’hui Durée légale d’archivage : 20 ans !!!...
  • 40. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3 - Modèle de coopération envisagé  Nature de la transaction envisagée pour la technologie - Prestation pour tiers ou projet collaboratif de recherche ou d’innovation  Objet du transfert / de la coopération Il s’agit d’accéder conjointement : - à un environnement privilégié (le living lab), - au savoir faire de l’équipe, pour mener les tests (protocole normalisé) 40
  • 41. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 41 Système de télévigilance ambulatoire comportant : acquisition (PPG) débruitée du pouls, actimétrie et détection de chute JEAN-LOUIS BALDINGER – TÉLÉCOM SUDPARIS DÉPT. ELECTRONIQUE & PHYSIQUE EQUIPE INTERMEDIA/GROUPE TÉLÉVIGILANCE
  • 42. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Technologie 42
  • 43. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases 43 ■ Bénéfices : Production d’alarmes (chute, bouton d’appel) et suivi de tendances à moyen et long termes (posture, fréquence des mouvements, pouls). ■ Usages possibles de la technologie : - Télévigilance pour personnes à risque (âgées ou non), à domicile ou en EHPAD. - Protection des travailleurs isolés.
  • 44. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé 44 ■ Etat de maturité technologique: Prototype ■Nature de la transaction envisagée pour la technologie : Licence de brevet ■ Objet du transfert : Brevet : – France (2009) : FR 07 53768, – Extension européenne (2012) : EP 2 122 596 B1
  • 45. Protocole domotique xAAL Protocole domotique xAAL 45Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014 Philippe Tanguy – IHSEV Télécom Bretagne – Lab-STICC
  • 46. 1 - Protocole domotique xAAL ■ Solution d’inter-opérabilité domotique – Le protocole xAAL permet d’interconnecter des équipements domotiques de différents constructeurs – Technologies clés : bus multicast IPv6, messages Json, découverte automatiques de devices, etc. • http://recherche.telecom-bretagne.eu/xaal/ Protocole domotique xAAL 46Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014
  • 47. 2 - Applications - Use cases Protocole domotique xAAL 47Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014  Habitat intelligent, confort, assistance à la personne, santé & bien- être  Internet des objets  Interopérabilité domotique: – Pour le consommateur : – franchir le pas, sans craindre de s'enfermer dans une technologie constructeur (« utiliser le volet du constructeur Xavec l'interrupteur du constructeur Y ») – Pour les acteurs industriels : – se recentrer sur son activité (équipement, prestataire de service, éditeur logiciel, etc.) – pénétrer des secteurs compliqués – Pour les acteurs nouveaux, services tiers : – assistance à la personne, télé-médecine, etc.
  • 48. 3- Modèle de coopération envisagé Protocole domotique xAAL Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2014 4 ■ Nature de la coopération envisagée pour la technologie – Projet d'innovation collaboratif, transfert de compétence – Intégrer xAAL dans des équipements constructeurs – Élaborer des services innovants ubiquitaire – Démarche de normalisation
  • 49. 4 - Modèle de transfert / coopération envisagé prototype opérationnel au sein du Living Lab Experiment’HAAL de Télécom Bretagne ■Nature de la transaction envisagée pour la technologie –Licence, cession des droits de P.I.,… (à discuter avec le responsable de la valorisation) – En cours de réflexion…. ■Objet du transfert / de la coopération : logiciel, savoir-faire, assistance technique, projet d’innovation collaboratif… 5 ■ Précisez l’état de maturité de votre technologie:
  • 50. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 iBalance ANTHONY FLEURY – URIA – MINES DOUAI 50
  • 51. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - iBalance ■iBalance est un système complet et autonome permettant : ■Une évaluation et une rééducation de la posture, à l’aide d’exercices et de retour sensoriel, le tout intégré sur smartphone (appareil à bas coût et hautement disponible). ■Un suivi des résultats de la personne sur le long terme pour en voir l’évolution et un partage possible du fait des fonctions communicantes du smartphone. ■Développement réalisés sur iOS et Android. Démonstrateur disponible. Preuve de concept testée et publiée sur un ensemble de sujets jeunes et âgés. 51
  • 52. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases ■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie : – Usage dans un cadre global pour toute personne afin d’évaluer, par elle- même, ses capacités de maintien de posture et se faire proposer, si besoin, des exercices adaptés – Usage pour la rééducation de la posture à destination de la personne âgée – Prévention des chutes avec une meilleure stabilité – Usage à la maison, en lien avec une équipe médicale qui peut avoir accès aux résultats et donner une indication de protocole à suivre (une prescription) – Marché dans le domaine de la silver economy, très porteur. Permet la mise en place, en amont du trouble, d'un traitement ce qui permettrait une réduction des coûts pour les mutuelles et l’assurance maladie. 52
  • 53. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie – Brevet en co-dépôt avec l’Université de Grenoble. – Nature à discuter pour l’exploitation et la distribution du système. ■ Objet du transfert / de la coopération – Amélioration technique pour une meilleure adéquation avec les demandes du secteur. – Diffusion à grande échelle. – Etude de la validation en tant que dispositif médical permettant une utilisation sur prescription. 53
  • 54. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Vocal Personal Assistant Gérard CHOLLET, Pierrick MILHORAT, Jérôme BOUDY TPT-LTCI et TSP-INTERMEDIA 54
  • 55. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Votre technologie ■ Décrivez brièvement votre technologie: – Système de dialogue vocal sur SmartPhone pour faciliter la vie des personnes dépendantes – Logiciel libre permettant d’adapter le système de dialogue à la voix et aux besoins de l’utilisateur composé d’: • un système de reconnaissance automatique de la parole (décodeur Julius) • un gestionnaire de dialogue (système DISCO) • Un synthétiseur de parole (MARY-TTS) –Le SmartPhone est connecté en permanence à un serveur avec plusieurs applications disponibles sur SmartPhones Androïd pour : • la gestion des médicaments, • la saisie de paramètres de santé et • la communication avec les proches et le personnel médical et de soutien. 55
  • 56. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases ■ Citez les cas d’usage possibles de la technologie : – Maintien au domicile des personnes dépendantes – Gestion des données personnelles (médicales, prises de médicaments…) – Mémoire augmentée – Conception et mise en œuvre de systèmes de reconnaissance et de dialogue vocal naturel pour PC, tablettes ou Smartphones 56
  • 57. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Nature de la transaction envisagée pour la technologie – Services à la personne âgée à domicile de type e-Santé : médication, entretien physique et sécurité de la personne (alerte) – Toute forme de télé-services nécessitant une interface vocale (Design for All) ■ Objet du transfert / de la coopération –Plate-forme logicielle libre permettant la conception et la mise en œuvre d’un outil de reconnaissance de parole et de dialogue vocal pour PC, tablettes ou Smartphones Android – Savoir-faire, assistance technique, projet d’innovation collaboratif 57
  • 58. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Merci de votre attention ! 58
  • 59. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Reconnaissance d’activités humaines par vision par un robot humanoïde EL YACOUBI MOUNÎM- INTERMEDIA / DÉPT. EPH 59
  • 60. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 1 - Reconnaissance par vision d’activités par un robot humanoïde (Nao) ■Interaction Homme-Robot naturelle – Robot mobile plus performant qu’une caméra fixe – Le Robot humanoïde permet des fonctionnalités avancées ■Etat de maturité de la technologie –Système de base intégré dans le robot Nao – Reconnaissance de 11 activités quotidiennes • Marcher, assis/debout, ouvrir/fermer porte, boire, etc. • Contraintes sur le robot: –Activité filmée pendant 2 secondes –Résolution : 160 x 120 –Fréquence d’images: 12 fps – Travaux futurs • Optimisation des traitements • Extension à d’autres activités 60
  • 61. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - Applications - Use cases ■ Assistance à des personnes fragiles (âgées, perte d’autonomie) – Détection de comportements anormaux (chute, etc.) – Détection d’événements d’intérêt (ouvrir la porte, etc.) ■ Aide à l’apprentissage d’enfants fragiles – Stimulation cognitive  Autisme et autres troubles comportementaux – Jeux sérieux  Interaction ludique avec le robot, avec des objets, etc. – Communication gestuelle 61
  • 62. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- Modèle de coopération envisagé ■ Objet du transfert / de la coopération – Logiciel – Savoir-faire – Projet d’innovation collaboratif – Autre forme de partenariat 62
  • 63. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 Teralab DENIS OBLIN - INSTITUT MINES TELECOM 63
  • 64. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 ■ Une plateforme de calcul prééquipée avec les briques logicielles de l’écosystème big data – personnalisable en fonction de vos besoins ■ Une puissance de calcul étendue sur 2 axes : calcul distribué (ajustable en fonction des besoins) / calcul in memory (jusque 24TO de RAM avec un très fort ratio mémoire cœur) ■ Un hébergement souverain et un niveau de sécurité qui peut être poussé au maximum de l’état de l’art (Technologie CASD du Genes) ■ Un accompagnement de vos équipes par des experts dédiés à l’accompagnement de projet ■ Des corpus de données ouvertes 64 1 – Teralab, une plateforme pour que vous innoviez avec vos données
  • 65. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 2 - De premiers projets hébergés depuis mars 2014 ■ Détection de Fraude dans le secteur assurance ■Exploitation des logs dans le e commerce ■Analyse de données de transport multimodal ■Exploitation des données de géolocalisation d’opérateur mobile 65
  • 66. Bourse aux technologies - « Technologies Numériques pour la Santé » 2015 3- une plateforme dédiée à la collaboration entre entreprise et chercheurs ■ Projet collaboratif (ANR, FUI, H2020, ..) ■Projet bilatéral avec une équipe de recherche ■Challenges Big Data / POC 66