SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  5
Télécharger pour lire hors ligne
Une maladie fréquente, souvent méconnue et invalidante
Le syndrome post-thrombotique ou maladie post-thrombotique (MPT) est l’ensemble de
symptômes et/ou signes veineux chroniques secondaires à une thrombose veineuse profonde
(TVP) des membres inférieurs (une phlébite des veines profondes).
Il se manifeste dans 20% à 40% des cas dans les deux ans après cette phlébite. Il faut savoir que
très fréquemment ces phlébites profondes qui peuvent survenir à la suite de
polytraumatismes ou d’interventions chirurgicales, passent inaperçues initialement, mais être
responsables d’un syndrome post-thrombotique beaucoup plus tard.
Cette pathologie est responsable d’une altération de la qualité de vie et d’une augmentation
de dépenses de santé publique liée à l’ulcère de jambe qui est présent dans 5% des cas.
COMPTE-RENDU PRESSE
11 JANVIER 2023
DEUX AVANCÉES THÉRAPEUTIQUES MAJEURES
Les nouveaux traitements de la Maladie Veineuse Post-Thrombotique (MVPT)
La prévention du risque d'infarctus du myocarde dans la prise en charge
des dysfonctions érectiles (impuissance masculine)
DE NOUVELLES PRATIQUES OPÉRATOIRES MINI-INVASIVES
Le recours à la micro-chirurgie réparatrice des veines profondes pour
le traitement du Syndrome Post-Thrombotique.
Pr. Albert-Claude BENHAMOU, Chirurgien vasculaire
Président de l’Académie Nationale de Chirurgie et
des Pratiques Opératoires Innovantes
Pr. Frédéric VIN, Phlébologue
Membre associé de l’Académie Nationale de Chirurgie
Responsable pédagogique du Diplôme Universitaire
de Phlébologie à Médecine Sorbonne Université.
Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION
TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr
www.academie-chirurgie.fr
Le traitement médical
Les techniques d’ablation du thrombus ont évolué et ont des indications précises
Un diagnostic qui repose sur la clinique
Le diagnostic est peu spécifique et l’intensité du SPT varie au cours du temps et il repose sur
l’existence de troubles fonctionnels et cutanés.
Les patients peuvent présenter des lourdeurs de jambes, un oedème prétibial, des douleurs
des membres inférieurs, une induration cutanée (hypodermite scléreuse), des crampes, une
hyperpigmentation, un prurit, de nouvelles dilatations veineuses (varices cliniques), des
paresthésies, des rougeurs (érythème, dermo-hypodermite), une douleur à la pression du
mollet.
L’examen échodoppler veineux permet une évaluation précise de cette maladie
Le diagnostic hémodynamique de la MPT doit être évalué le plus tôt possible par écho-
doppler. Au stade chronique, soit la veine reste occluse (syndrome obstructif) avec le plus
souvent développement d’une circulation collatérale de suppléance (syndrome de suppléance
avec varices) soit la veine se reperméabilise (syndrome de reflux) avec altération des valvules et
un remodelage des parois qui sont épaissies suite au phénomène inflammatoire initial. Les
syndromes sont souvent mixtes.
Le pronostic dépend de la localisation des lésions des veines profondes
Les thromboses proximales (ilio-caves) sont responsables de complications trophiques plus
sévères que les thromboses distales poplitées ou jambières.
Le traitement des thromboses veineuses profondes
1/ Un traitement préventif au stade aigu des TVP, à leur phase initiale
Des recommandations concernant le traitement des thromboses veineuses profondes ont
été publiées dans le but de réduire l’apparition de la MPT grâce à un diagnostic et à une
anticoagulation précoces et à la prescription d’une compression médicale élastique.
Dans les occlusions proximales au stade aigu, initialement chirurgicale, la technique de
thrombectomie est réalisée par voie endovasculaire percutanée, associée ou non à une
thrombolyse in situ.
Pour les TVP aigues fémoro-iliaques de moins de 14 jours chez des patients sélectionnés, ces
techniques sont validées depuis 2021 dans les recommandations de l’European Society of
Vascular and Endovascular Surgery
Pour les TVP aigues fémoro-poplitées leur usage n’est par contre pas recommandé.
Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION
TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr
www.academie-chirurgie.fr
COMPTE-RENDU PRESSE
11 JANVIER 2023
2/ À un stade plus tardif, la veine peut rester occluse ou incomplètement reperméabilisée.
Les techniques actuelles de radiologie interventionnelle permettent de recanaliser la veine
en la dilatant et de la stenter avec une récupération significative chez la plupart des patients.
Dans ces circonstances et malgré une compression médicale élastique, des complications
comme une claudication veineuse ou un ulcère de jambe récidivant sont responsables d’une
invalidité sévère ce qui justifie l’emploi de ces nouvelles techniques de repermabilisation de
ces veines profondes ?
3/ Des techniques innovantes de reconstruction valvulaire des veines profondes à ciel ouvert,
sont aujourd'hui possibles
et nécessaires car malgré la recanalisation de ces après thrombose, il existe une importante
destruction du système des valvules de ces veines profondes. Et cette destruction valvulaire
est responsable d’une stase veineuse, qui va expliquer la persistance des troubles trophiques et
des ulcères de jambe chroniques.
Les plasties valvulaires des veines profondes à ciel ouvert sont devenues des techniques
chirurgicales sûres et efficaces, qui permettent une amélioration significative de la qualité de
vie des patients, atteints d’un syndrome post-thrombotique.
En conclusion le message de l’académie nationale de chirurgie et des pratiques
opératoires innovantes est le suivant :
1/ Il faut retenir que si le diagnostic de la TVP est précoce et qu’elle se situe au niveau distal
avec un traitement anticoagulant précoce et prolongé, associé au port de bas d’une
compression de 30mmHg, les séquelles seront minimes.
2/ Il est par contre indiscutable qu’une thrombose veineuse profonde proximale (ilio-cave et
iliofémoral) au stade aigu doit pouvoir bénéficier des nouvelles techniques de
thrombectomie endovasculaire percutanée.
3/Au stade chronique de la MPT, la compression médicale élastique au long cours par bas est
suffisante pour éviter l’apparition de troubles trophiques sévères.
4/ Ce n’est qu’en présence d’une claudication veineuse intermittente, d’un ulcère de jambe
chronique et récidivant que les techniques de recanalisation avec stent ou de plastie
valvulaire peuvent être proposées.
Tout doit être entrepris pour améliorer la qualité de vie des patients et pour réduire les
dépenses de santé publique induites par cette pathologie très fréquente et invalidante.
Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION
TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr
www.academie-chirurgie.fr
COMPTE-RENDU PRESSE
11 JANVIER 2023
Lors de la première séance de l’année 2023, de l’Académie Nationale de Chirurgie, l’équipe du
Dr Ronald Virag (CETI- Paris) présentera les résultats préliminaires d’une étude montrant que
les patients présentant une dysfonction érectile d’origine vasculaire ont dans 90% des cas les
artères coronaires malades, alors même qu’ils n’ont encore aucun symptôme cardiaque. Bien
plus, quatre patients (soit 15%) avaient des lésions sévères nécessitant une intervention pour
éviter la survenue d’un infarctus ou d’une mort subite.
Des études antérieures ont montré rétrospectivement que la dysfonction érectile précède en
général de 3 à 5 ans la survenue d’un infarctus mais l’importance de celle-ci réside dans le fait
qu’elle propose une politique préventive des accidents cardiaques majeurs chez ces patients.
Tout patient souffrant d’une dysfonction érectile doit faire l’objet d’une étude échographique
de ses artères péniennes. Lorsqu’une atteinte est constatée, un coroscanner évalue
systématiquement l’état des artères coronaires.
Quand on sait que 80% des dysfonctions érectiles (lesquelles atteignent 30% de la population
masculine, tous âges confondus) ont une origine vasculaire on peut anticiper qu’un nombre
très significatif de mort subite ou d’accidents cardiaques graves pourront être évités.
A PROPOS du CETI, Centre d'Explorations et Traitements de l'Impuissance
Le CETI, dirigé aujourd’hui par les Drs Ronald Virag, Hélène Sussman et Eric Allaire, est
mondialement connu pour ses travaux innovants sur la dysfonction érectile (DE) notamment
sur le diagnostic et le traitement des DE d’origine vasculaire ; découverte de l’action des
médications vaso-actives intracaverneuses ; codirection de l’étude européenne du Viagra ;
développement de techniques chirurgicales endovasculaires.
Pr. Ronald VIRAG
Chirurgien vasculaire
UN DÉPISTAGE POUR SAUVER DES VIES
Détection de principe les atteintes coronariennes muettes lors du
bilan des dysfonctions érectiles d’origine artérielle
Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION
TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr
www.academie-chirurgie.fr
COMPTE-RENDU PRESSE
11 JANVIER 2023
LA PRÉVENTION DU RISQUE D'INFARCTUS DU MYOCARDE
DANS LA PRISE EN CHARGE DES DYSFONCTIONS ÉRECTILES
(IMPUISSANCE MASCULINE)
PR. FRÉDÉRIC VIN, PARIS
PR. SAMMI ZERROUK, SAINT AVOLD
PR. OLIVIER HARTUNG, MARSEILLE
PR. MARC SAPOVAL, PARIS HEGP
PR. MARZIA LUGLI, OSCAR MALETI, MODÈNE
PR. RONALD VIRAG ET DR. HÉLÈNE SUSSMAN, PARIS, CETI, CENTRE
D'EXPLORATIONS ET TRAITEMENTS DE L'IMPUISSANCE
-> Aspects cliniques et complications des séquelles de thromboses veineuses profondes
-> Exploration Echo-doppler de la maladie veineuse post-thrombotique
-> Prise en charge médico-chirurgicale de la thrombose veineuse profonde des membres
inférieurs à la phase aigüe
-> Technique et indications des recanalisations des syndromes obstructifs veineux post-
thrombotiques
-> Place de la chirurgie veineuse profonde dans les syndromes de reflux post-
thrombotiques
-> Réalité d'une atteinte coronaire muette dans la dysfonction érectile d'origine artérielle
18h00 : Cocktail, salle Club de la Faculté de Médecine
PROGRAMME DE LA SÉANCE
14h30-17h30
Président :
Pr. Albert-Claude BENHAMOU
Organisateur :
Pr. Hubert JOHANET
Modérateur :
Pr. Frédéric VIN
Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION
TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr
www.academie-chirurgie.fr

Contenu connexe

Similaire à DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023

Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francais
John Rowen
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Réseau Pro Santé
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
sfa_angeiologie
 

Similaire à DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 (20)

Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
 
FO_2019-06-12_Traumatologie_avancee_PARTICIPANTS.pdf
FO_2019-06-12_Traumatologie_avancee_PARTICIPANTS.pdfFO_2019-06-12_Traumatologie_avancee_PARTICIPANTS.pdf
FO_2019-06-12_Traumatologie_avancee_PARTICIPANTS.pdf
 
Urgences vasculaires
Urgences vasculairesUrgences vasculaires
Urgences vasculaires
 
Artériopathies non athéromateuses
Artériopathies non athéromateusesArtériopathies non athéromateuses
Artériopathies non athéromateuses
 
Séance 6
Séance 6Séance 6
Séance 6
 
polyarterielle
polyarteriellepolyarterielle
polyarterielle
 
Séance 4
Séance 4Séance 4
Séance 4
 
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSEGESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
GESTION DES COMPLICATIONS DES CATHÉTERS EN HEMODIALYSE
 
Insuffisance mitrale
Insuffisance mitraleInsuffisance mitrale
Insuffisance mitrale
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
La prise en charge du pied diabétique
La prise en charge du pied diabétiqueLa prise en charge du pied diabétique
La prise en charge du pied diabétique
 
Endocardite infectieuse
Endocardite infectieuseEndocardite infectieuse
Endocardite infectieuse
 
Angioplastie coronaire
Angioplastie coronaireAngioplastie coronaire
Angioplastie coronaire
 
Angioplastie coronaire
Angioplastie coronaireAngioplastie coronaire
Angioplastie coronaire
 
083 091 creton
083 091 creton083 091 creton
083 091 creton
 
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
 
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
 
Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francais
 
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge globalThrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
Thrombectomie mécanique dans l’AVC ischémique un challenge global
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
 

Plus de pbcom1998

Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
pbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
pbcom1998
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
pbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
pbcom1998
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
pbcom1998
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
pbcom1998
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
pbcom1998
 

Plus de pbcom1998 (20)

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf
 

DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023

  • 1. Une maladie fréquente, souvent méconnue et invalidante Le syndrome post-thrombotique ou maladie post-thrombotique (MPT) est l’ensemble de symptômes et/ou signes veineux chroniques secondaires à une thrombose veineuse profonde (TVP) des membres inférieurs (une phlébite des veines profondes). Il se manifeste dans 20% à 40% des cas dans les deux ans après cette phlébite. Il faut savoir que très fréquemment ces phlébites profondes qui peuvent survenir à la suite de polytraumatismes ou d’interventions chirurgicales, passent inaperçues initialement, mais être responsables d’un syndrome post-thrombotique beaucoup plus tard. Cette pathologie est responsable d’une altération de la qualité de vie et d’une augmentation de dépenses de santé publique liée à l’ulcère de jambe qui est présent dans 5% des cas. COMPTE-RENDU PRESSE 11 JANVIER 2023 DEUX AVANCÉES THÉRAPEUTIQUES MAJEURES Les nouveaux traitements de la Maladie Veineuse Post-Thrombotique (MVPT) La prévention du risque d'infarctus du myocarde dans la prise en charge des dysfonctions érectiles (impuissance masculine) DE NOUVELLES PRATIQUES OPÉRATOIRES MINI-INVASIVES Le recours à la micro-chirurgie réparatrice des veines profondes pour le traitement du Syndrome Post-Thrombotique. Pr. Albert-Claude BENHAMOU, Chirurgien vasculaire Président de l’Académie Nationale de Chirurgie et des Pratiques Opératoires Innovantes Pr. Frédéric VIN, Phlébologue Membre associé de l’Académie Nationale de Chirurgie Responsable pédagogique du Diplôme Universitaire de Phlébologie à Médecine Sorbonne Université. Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr www.academie-chirurgie.fr
  • 2. Le traitement médical Les techniques d’ablation du thrombus ont évolué et ont des indications précises Un diagnostic qui repose sur la clinique Le diagnostic est peu spécifique et l’intensité du SPT varie au cours du temps et il repose sur l’existence de troubles fonctionnels et cutanés. Les patients peuvent présenter des lourdeurs de jambes, un oedème prétibial, des douleurs des membres inférieurs, une induration cutanée (hypodermite scléreuse), des crampes, une hyperpigmentation, un prurit, de nouvelles dilatations veineuses (varices cliniques), des paresthésies, des rougeurs (érythème, dermo-hypodermite), une douleur à la pression du mollet. L’examen échodoppler veineux permet une évaluation précise de cette maladie Le diagnostic hémodynamique de la MPT doit être évalué le plus tôt possible par écho- doppler. Au stade chronique, soit la veine reste occluse (syndrome obstructif) avec le plus souvent développement d’une circulation collatérale de suppléance (syndrome de suppléance avec varices) soit la veine se reperméabilise (syndrome de reflux) avec altération des valvules et un remodelage des parois qui sont épaissies suite au phénomène inflammatoire initial. Les syndromes sont souvent mixtes. Le pronostic dépend de la localisation des lésions des veines profondes Les thromboses proximales (ilio-caves) sont responsables de complications trophiques plus sévères que les thromboses distales poplitées ou jambières. Le traitement des thromboses veineuses profondes 1/ Un traitement préventif au stade aigu des TVP, à leur phase initiale Des recommandations concernant le traitement des thromboses veineuses profondes ont été publiées dans le but de réduire l’apparition de la MPT grâce à un diagnostic et à une anticoagulation précoces et à la prescription d’une compression médicale élastique. Dans les occlusions proximales au stade aigu, initialement chirurgicale, la technique de thrombectomie est réalisée par voie endovasculaire percutanée, associée ou non à une thrombolyse in situ. Pour les TVP aigues fémoro-iliaques de moins de 14 jours chez des patients sélectionnés, ces techniques sont validées depuis 2021 dans les recommandations de l’European Society of Vascular and Endovascular Surgery Pour les TVP aigues fémoro-poplitées leur usage n’est par contre pas recommandé. Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr www.academie-chirurgie.fr COMPTE-RENDU PRESSE 11 JANVIER 2023
  • 3. 2/ À un stade plus tardif, la veine peut rester occluse ou incomplètement reperméabilisée. Les techniques actuelles de radiologie interventionnelle permettent de recanaliser la veine en la dilatant et de la stenter avec une récupération significative chez la plupart des patients. Dans ces circonstances et malgré une compression médicale élastique, des complications comme une claudication veineuse ou un ulcère de jambe récidivant sont responsables d’une invalidité sévère ce qui justifie l’emploi de ces nouvelles techniques de repermabilisation de ces veines profondes ? 3/ Des techniques innovantes de reconstruction valvulaire des veines profondes à ciel ouvert, sont aujourd'hui possibles et nécessaires car malgré la recanalisation de ces après thrombose, il existe une importante destruction du système des valvules de ces veines profondes. Et cette destruction valvulaire est responsable d’une stase veineuse, qui va expliquer la persistance des troubles trophiques et des ulcères de jambe chroniques. Les plasties valvulaires des veines profondes à ciel ouvert sont devenues des techniques chirurgicales sûres et efficaces, qui permettent une amélioration significative de la qualité de vie des patients, atteints d’un syndrome post-thrombotique. En conclusion le message de l’académie nationale de chirurgie et des pratiques opératoires innovantes est le suivant : 1/ Il faut retenir que si le diagnostic de la TVP est précoce et qu’elle se situe au niveau distal avec un traitement anticoagulant précoce et prolongé, associé au port de bas d’une compression de 30mmHg, les séquelles seront minimes. 2/ Il est par contre indiscutable qu’une thrombose veineuse profonde proximale (ilio-cave et iliofémoral) au stade aigu doit pouvoir bénéficier des nouvelles techniques de thrombectomie endovasculaire percutanée. 3/Au stade chronique de la MPT, la compression médicale élastique au long cours par bas est suffisante pour éviter l’apparition de troubles trophiques sévères. 4/ Ce n’est qu’en présence d’une claudication veineuse intermittente, d’un ulcère de jambe chronique et récidivant que les techniques de recanalisation avec stent ou de plastie valvulaire peuvent être proposées. Tout doit être entrepris pour améliorer la qualité de vie des patients et pour réduire les dépenses de santé publique induites par cette pathologie très fréquente et invalidante. Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr www.academie-chirurgie.fr COMPTE-RENDU PRESSE 11 JANVIER 2023
  • 4. Lors de la première séance de l’année 2023, de l’Académie Nationale de Chirurgie, l’équipe du Dr Ronald Virag (CETI- Paris) présentera les résultats préliminaires d’une étude montrant que les patients présentant une dysfonction érectile d’origine vasculaire ont dans 90% des cas les artères coronaires malades, alors même qu’ils n’ont encore aucun symptôme cardiaque. Bien plus, quatre patients (soit 15%) avaient des lésions sévères nécessitant une intervention pour éviter la survenue d’un infarctus ou d’une mort subite. Des études antérieures ont montré rétrospectivement que la dysfonction érectile précède en général de 3 à 5 ans la survenue d’un infarctus mais l’importance de celle-ci réside dans le fait qu’elle propose une politique préventive des accidents cardiaques majeurs chez ces patients. Tout patient souffrant d’une dysfonction érectile doit faire l’objet d’une étude échographique de ses artères péniennes. Lorsqu’une atteinte est constatée, un coroscanner évalue systématiquement l’état des artères coronaires. Quand on sait que 80% des dysfonctions érectiles (lesquelles atteignent 30% de la population masculine, tous âges confondus) ont une origine vasculaire on peut anticiper qu’un nombre très significatif de mort subite ou d’accidents cardiaques graves pourront être évités. A PROPOS du CETI, Centre d'Explorations et Traitements de l'Impuissance Le CETI, dirigé aujourd’hui par les Drs Ronald Virag, Hélène Sussman et Eric Allaire, est mondialement connu pour ses travaux innovants sur la dysfonction érectile (DE) notamment sur le diagnostic et le traitement des DE d’origine vasculaire ; découverte de l’action des médications vaso-actives intracaverneuses ; codirection de l’étude européenne du Viagra ; développement de techniques chirurgicales endovasculaires. Pr. Ronald VIRAG Chirurgien vasculaire UN DÉPISTAGE POUR SAUVER DES VIES Détection de principe les atteintes coronariennes muettes lors du bilan des dysfonctions érectiles d’origine artérielle Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr www.academie-chirurgie.fr COMPTE-RENDU PRESSE 11 JANVIER 2023 LA PRÉVENTION DU RISQUE D'INFARCTUS DU MYOCARDE DANS LA PRISE EN CHARGE DES DYSFONCTIONS ÉRECTILES (IMPUISSANCE MASCULINE)
  • 5. PR. FRÉDÉRIC VIN, PARIS PR. SAMMI ZERROUK, SAINT AVOLD PR. OLIVIER HARTUNG, MARSEILLE PR. MARC SAPOVAL, PARIS HEGP PR. MARZIA LUGLI, OSCAR MALETI, MODÈNE PR. RONALD VIRAG ET DR. HÉLÈNE SUSSMAN, PARIS, CETI, CENTRE D'EXPLORATIONS ET TRAITEMENTS DE L'IMPUISSANCE -> Aspects cliniques et complications des séquelles de thromboses veineuses profondes -> Exploration Echo-doppler de la maladie veineuse post-thrombotique -> Prise en charge médico-chirurgicale de la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs à la phase aigüe -> Technique et indications des recanalisations des syndromes obstructifs veineux post- thrombotiques -> Place de la chirurgie veineuse profonde dans les syndromes de reflux post- thrombotiques -> Réalité d'une atteinte coronaire muette dans la dysfonction érectile d'origine artérielle 18h00 : Cocktail, salle Club de la Faculté de Médecine PROGRAMME DE LA SÉANCE 14h30-17h30 Président : Pr. Albert-Claude BENHAMOU Organisateur : Pr. Hubert JOHANET Modérateur : Pr. Frédéric VIN Contact presse : Patricia Bénitah, PB COMMUNICATION TEL : 06.29.44.83.09 - MAIL : pbcom@pbcommunication.fr www.academie-chirurgie.fr