SlideShare une entreprise Scribd logo
DOSSIER DE PRESSE
CONGRÈS SOFCEP JUIN 2022 - TOULOUSE -
Pour sa 34e édition, 2022 sera l'année de l'optimisation de la chirurgie esthétique avec
l'arrivée de nouvelles technologies et pratiques, qui réinventent la discipline. Une
spécialité médicale dont l'innovation est la vocation.
Un modèle d'excellence de la chirurgie esthétique française, que viennent partager des
chirurgiens du monde entier de renom lors de ce congrès qui réunira plus de 500
participants.
En 2022, plus que jamais chirurgien s'écrit au féminin. Les chirurgiennes seront mises à
l'honneur pour tout ce qu'elles apportent à la discipline. Un programme qui s’articulera
autour des thèmes médico-chirurgicaux traditionnels, mais aussi des toutes dernières
technologies, et nouvelles combinaisons devenues incontournables pour optimiser
l'acte de chirurgie esthétique.
Le chirurgien esthétique, avec sa vision globale, est l’expert de référence en esthétique.
Il maîtrise les solutions qui vont de la médecine à la chirurgie esthétique, leurs atouts et
surtout leurs limites, ce qui lui permet de préconiser les traitements les plus adaptés et
de les combiner.
A PROPOS DE LA SOFCEP
La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a
34 ans, qui regroupe exclusivement des chirurgiens plasticiens français, diplômés en Chirurgie Plastique,
Reconstructrice et Esthétique, et dont l’activité principale est la chirurgie esthétique. Ses 300 membres
représentent aujourd’hui un groupe de praticiens très présents au sein de la société internationale des
chirurgiens esthétiques plasticiens (ISAPS) régulièrement depuis une dizaine d'années dans les premiers pays
après USA, Brésil et Mexique.
Annuaire et informations : www.sofcep.org
Contact presse : Patricia Bénitah : 06.29.44.83.09 / pbcom@pbcommunication.fr
SOMMAIRE
CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : combiner pour optimiser
LES FILS DE SUSPENSION
LIFTING OPTIMISÉ de l'ovale, du cou, du regard et ses associations
BODY CONTOURING
NOUVEAUX CODES
LA GRAISSE notre trésor : comment les transferts graisseux se sont imposés comme incontournables
MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE
Dr. Aurélie FABIE-BOULARD, chirurgien plasticien
Présidente SOFCEP
Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien
Secrétaire général SOFCEP
Dr. Nicolas GEORGIEU, chirurgien plasticien
Membre du Comité SOFCEP 2022, Co-chair congrès assistantes 2022
Dr. Alexis VERPAELE, chirurgien plasticien
Président 2022 de la société belge de chirurgie plastique et esthétique
Liposuccion 360°, abdominoplastie, lifting brésilien des fesses : redessiner toute la silhouette...ses limites.
Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien
Membre du Comité SOFCEP 2022 et directeur commission communication
Génération Z, Millenials, Transgenre
Dr. Jonathan FERNANDEZ, chirurgien plasticien
Membre du Comité SOFCEP 2022 et directeur commission "Jeunes plasticiens"
sur toutes les parties du visage, du corps et au niveau génital.
Dr. Catherine BERGERET- GALLEY, chirurgien plasticien
1ère Vice-Présidente SOFCEP
Les dernières avancées scientifiques et celles de demain !
Dr. Thierry VAN HEMELRYCK, chirurgien plasticien
Past-Président 2021 de la SOFCEP
1
2
3
4
5
6
OPTIMISONS, NOUS SOMMES ESTHÉTIQUES
CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE
7
Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : COMBINER POUR OPTIMISER


Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org


Dr Aurélie FABIE-BOULARD, chirurgien plasticien
Présidente SOFCEP


4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
OPTIMISONS. NOUS SOMMES ESTHETIQUES
La chirurgie esthétique s'inscrit dans une approche
globale, pouvant être précédé ou complété par d'autres
techniques médicales et par la performance des
machines.
La demande d'éviction minimale et la technicité décrite
par les chirurgiens français et internationaux, nous
permettent d'apporter le meilleur pour nos patients.
Les patients sont plus consommateurs de médecine
esthétique et cela depuis leur plus jeune âge.
Les Millénials et la génération Z réalisent deux fois plus
d'injections que les générations de leurs parents.
Ces patients, très informés grâce aux réseaux sociaux et
aux articles dans les médias, sont des patients
consommateurs et exigeants.
La Chirurgie Esthétique n'a pas perdu son élan, au
contraire. Nous notons depuis ces cinq dernières
années, une demande accrue. Ceci s'explique par la
déception et l'appréhension des patients vis à vis de
visages transformés par des injections médicales, qui
ont beaucoup d'intérêt mais jusqu'à une certaine limite.
Le Chirurgien Esthétique, avec sa vision globale, est
l'expert de référence en esthétique. Il maitrise les
solutions qui vont de la médecine à la chirurgie
esthétique, leurs atouts et surtout leurs limites. Cela lui
permet de préconiser les traitements les plus adaptés,
au bon moment et de les combiner. Optimiser c’est
d’abord proposer la bonne technique de manière
personnalisée.
La SOFCEP souhaite promouvoir des résultats naturels, performants, c'est la French Touch.
Les femmes et les hommes sont autant à la recherche
de la beauté, gage de réussite socio-professionnelle,
que d'un résultat naturel (en France). C'est une
démarche qui permet d'augmenter la confiance en soi.
Il n'y a pas d'âge pour s'occuper de soi. Les plus jeunes
visent à être plus beaux et bien vieillir, puisqu'ils n'ont
pas encore de demande anti-âge et les plus âgés
souhaitent rester dans le coup, en accord avec leur
intellect.
Je suis le Dr Aurélie Fabié-Boulard, Présidente de la
SOFCEP (Société Française des Chirurgiens Esthétiques
et Plasticiens. Depuis des années je combine Médecine,
Technologies et Chirurgie. Attentive aux progrès et
innovations, je suis à l’écoute de nos patients. Nous
avons tous les outils en main et les maitrisons pour une
approche holistique. Ainsi le patient est mieux préparé,
bien traité et récupère plus vite.
Nous sommes fiers de partager cette philosophie, la
French Touch, cette année à Toulouse du 2 au 4 juin
2022.
Grâce à la SOFCEP et ses sociétés internationales
partenaires nous avons étendu notre proposition
thérapeutique. Nos objectifs : sécurité, excellence et
bienveillance. Partager, apprendre et proposer le
meilleur de l’Esthétique. Ainsi nous avons choisi le
thème de l’Optimisation pour le congrès de la SOFCEP,
qui rassemble les chirurgiens plasticiens français et nos
imminents confrères venus du monde entier.
Femme et mère de famille, je célèbre aussi les femmes
chirurgiens esthétiques.
L’excellence de la Médecine et de la Chirurgie Esthétique vous donne rendez-vous.
CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : COMBINER POUR OPTIMISER




Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien
Secrétaire général SOFCEP
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
Que pouvons-nous optimiser dans le domaine de l’esthétique en 2022 ?


A peu près tout !
Les techniques chirurgicales comme cela va vous être
précisé dans les interventions suivantes. Cela
commence par les indications. Parmi les
professionnels de l’esthétique, les chirurgiens
plasticiens sont sans conteste les mieux placés pour
proposer une indication médicale ou chirurgicale qui
tient compte des souhaits de la patiente. Ceux-ci
portent sur le type de résultat, sa fiabilité, sa
pérennité et toujours sur l’évaluation du rapport
bénéfice/risque.
Les chirurgiens plasticiens peuvent aussi optimiser
dans le temps cette indication par une réflexion
approfondie préalable sur un plan de traitement
thérapeutique. Ce dernier peut être bien sûr une
association de traitements pratiquement dans la
même session de soins comme par exemple un
lifting et de la toxine botulique, ou bien sur une
indication médicale dans un premier temps, tout en
réfléchissant déjà à la programmation d’une chirurgie
dans les mois ou années à venir.
L’optimisation peut aussi porter sur les meilleurs
traitements pour embellir le visage ou le corps dans
son ensemble. C’est là encore l’expertise du
chirurgien qui rentre en jeu et qui peut l’inciter à faire
réfléchir une patiente ou un patient sur ce qui est
le plus adapté pour embellir son visage ou son
corps. Parfois un geste simple comme un lifting
sourcilier ou de lèvre supérieure peut radicalement
changer la qualité du résultat, en particulier s’il est
omis.
Le résultat global pourrait apparaitre beaucoup
moins éclatant et naturel. Cela peut consister aussi
en l’adjonction d’un transfert graisseux lors du
traitement d’une ptose mammaire. Certains
traitement médicaux ou chirurgicaux peuvent être
ajoutés aux interventions chirurgicales pour
améliorer le résultat (laser cicatrisant, microneedling,
injection nanofat).
En dehors des techniques et des indications, d’autres
éléments entre en compte dans cette optimisation.
Optimiser une équipe tant dans la prise en charge du
patient au cabinet que dans l’établissement des soins.
Cela passe par la gestion des infirmières, soignants et
secrétaires sensibilisés aux spécificités de
l’esthétique, régulièrement formée, habitué à un
travail en harmonie avec le praticien.
Optimiser le confort avant, durant et après les soins
par une écoute permanente, élément fondamental
de nos pratiques de traitements ou par l’adjonction
de soins améliorant le résultat d’une chirurgie (LED,
massages avec ou sans principes actifs) . Pouvoir
informer au mieux avant bien sûr, mais aussi pendant
et après les soins. C’est tout l’intérêt des journées
assistantes mises en place depuis quelques années à
la SOFCEP.
Optimiser son travail en tant que chirurgien plasticien
passe aussi par le travail en équipe entre confrères
de notre spécialité pour le meilleur suivi patient
(continuité des soins), aussi bien dans l’établissement
médical que dans sa région, son pays voire à
l’international dans le cadre d’un tourisme chirurgical
haut de gamme (réseaux ESAPS et ISAPS). Le rôle des
congrès est essentiel permettant aux praticiens de se
rencontrer et de créer ainsi un réseau de soin
homogène et qualitatif. Nos rapports avec toute
l’équipe soignante dans l’établissement est également
très important (anesthésistes, autres spécialités).
Enfin optimiser le choix des matériels par une
relation collaborative avec nos partenaires de
l’industrie dans l’intérêt de la sécurité et du confort des
actes médicaux et chirurgicaux. Là encore, les
rencontres en présentiel dans nos cabinets comme
dans les congrès nous permettent d’échanger pour
toujours améliorer ce qui existe déjà, mais aussi créer
de nouvelles pistes de travail. Améliorer la qualité des
soins, tel est toujours notre objectif sans oublier les
nouveaux outils informatiques comme la 3D, le
travail sur image avant chirurgie, la
téléconsultation dont les limites doivent être
expliquées et bien connues des praticiens comme des
patients.
EN ATTENDANT LE LIFTING : LES FILS DE SUSPENSION
Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
Dr. Nicolas GEORGIEU, chirurgien plasticien
Co-chair congrès assistantes 2022
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
Le concept des fils tenseur paraît très séduisant
intellectuellement car il propose une correction du
relâchement du visage sans bistouri.
L’ Historique des fils remonte à l’Egypte antique , ou
des fils d’or  ont été retrouvés sur des momies.
Le véritable essor dans notre notre société a
commencé dans les années 60 avec le Curl lift , ce
n’était que des fils de suture passé  en boucle sous la
peau ,puis sont arrivés les fils crantés   qui ont
révolutionné   la technique de pose dans les années
2000.
Initialement les fils étaient bio compatibles puis par la
suite des fils non résorbables  à base de silicone ont
été commercialisés.
Actuellement le choix des fils à notre  dispositions est
«  un choix de concept  » entre les résorbables et les
permanents.
Le résultat dépend essentiellement de la bonne
indication de traitement et cela reste une niche dans
les indications en tant que Chirurgien.
Les indications (trop)   classiques sont   une patiente
d’âge moyen de 35 à   55 ans , avec un début
d’affaissement du visage une perte   de l’ovale du
visage, un affaissement du tien moyen, avec une peau
qui n’est pas trop épaisse, ni trop fine.
Cela peut être également une patiente qui désire une
correction à distance d’un lifting ou ne désirant  pas
de chirurgie et d’anesthésie générale.
Les patientes à récuser de principe sont celles qui ont
une élastose solaire trop importante , une peau trop
épaisse et trop lourde , un visage squelettisé, ou une
région cervicale mal définie car la région cervicale est
la plus difficile à corriger.
Mais l’arbre  décisionnel n’est pas si simple car il faut
considérer  d’autres paramètres tels que les attentes et
les  craintes de la patiente 
Ne pas lui promettre une solution magique c’est-à-dire
un listing sans chirurgie et mettre cette technique en
balance avec les autres techniques de rajeunissement.
Il est nécessaire de bien faire comprendre à la patiente
qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale même si elle
est réalisé au cabinet sous anesthésie locale .
Elle doit en comprendre le principe, accepter les suites
(5 à 7 j d’éviction sociale)  et avoir avec son chirurgien
un objectif commun.
La pose s’effectue sous anesthésie locale au cabinet et
peut durer de 1h à 3h en fonction de la technique et du
nombre de fils posés et de l’opérateur.
Le choix des fils  résorbables  ou permanents est plus
qu’une question de philosophie , il faut adapter le choix
à sa clientèle en fonction du type de correction voulue ,
l’ acceptation ou non d’avoir du matériel  permanent, 
l’acceptation de recommencer si nécessaire et
éventuellement de compléter par des injections. Le
choix de la patiente peut  également être orienté par le
coût.
Les fils tenseur, qu’ils soient permanents ou non font
partie actuellement de l’arsenal thérapeutique de la
prise en charge du rajeunissement facial.
Il faut savoir les proposer mais il s’agit d’un créneau
relativement restreint dont les   résultats dépendent
peut-être encore plus qu’ailleurs de l’indication
chirurgicale.
LIFTING OPTIMISÉ DE L'OVALE, DU COU, DU REGARD
ET SES ASSOCIATIONS


Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org


Dr. Alexis VERPAELE, chirurgien plasticien
Président 2022 de la société belge de chirurgie plastique et esthétique
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
L’ovale ne vieillit pas seulement par affaissement mais
par perte de volume, et par dégradation de la peau :
chacun de ces aspects est traité par des gestes
appropriés. L’affaissement se corrige par des gestes
antigravitationnels, c’est-à-dire en inversant l’action de la
pesanteur. Le MACS-lift repositionne les tissus profonds
verticalement. Le résultat est nettement plus naturel
sans l’aspect tiré qui signe le «surgical look».
Actuellement les patients ont un vrai désir de naturel et
de moindre éviction. Le MACS « mini-lifting » à cicatrice
courte et suites moins lourdes, est la pierre angulaire du
rajeunissement du visage. L’approche globale optimisée
impose une correction des pertes de volume et la
correction de la surface cutanée.
Depuis une quinzaine d’années les greffes de graisse
sont devenues incontournables dans la restauration des
volumes faciaux.Un visage jeune ne présente aucune ou
très peu d’ombres. Un visage âgé qu’on observe à
distance se trahit encore plus par les ombres que par les
rides. Le lipofilling ou lipostructure avec le micro-fat
permet une injection précise et délicate dans les
endroits ou la graisse faciale s’est atrophiée. La greffe
adipeuse s’intègre après une légère diminution de
volume, et se maintiendra quasiment à vie, car elle est
constituée de cellules vivantes.
Un lifting harmonieux doit intégrer une amélioration de
la surface de la peau : pour lisser la peau nous
proposons les peelings chimiques et les lasers ablatifs et
surtout le nanofat qui permet à la peau de se restaurer
d’elle-même. Le nanofat, dérivé du tissu graisseux du
patient, contient toutes les cellules régénératrices y
compris les cellules souches.
Le lifting facial ou cervico-facial est un des actes de chirurgie esthétique
le plus demandé.
Le lifting s’intègre dans une approche sur mesure du patient, selon son
âge, ses désirs et son processus personnel de vieillissement.
Il n’apporte pas de volume, on l’utilise pour la
réjuvenation de la peau du visage, du cou et même du
décolleté par moyen d’un «microneedling»
( microperforations de la peau).
Quelques mois plus tard l’effet régénératif est évident.
Il faut associer à la correction de l’ovale celle du cou,
du regard et de la bouche. La région sous-
mentonnière et le bas du cou sont corrigés par des
gestes supplémentaires : le corset digastriques (selon
Daniel Labbé), le lifting du cou LSD (Lateral
Subplatysmal Displacement selon Mario Pelle), et le
«filet d’Auersvald» qui rend plus fiable et moins risqué
le lifting optimisé.
Le regard, essentiel à l’expression émotionnelle, a
dépassé l’ère de la résection pure. Le cadre orbitaire
s’élargit avec l’âge, associé à une perte de volume des
tissus mous. La chirurgie du regard moderne préserve
au maximum les volumes, et le restaure avec
lipostructure et micro-fat. Le regard est plus reposé et
adouci, évitant un regard « mort » et figé.
Finalement la région trop souvent négligée est la
bouche, le sourire ! Des analyses de mouvement d’œil
ont démontré qu’en observant un visage l’attention va
surtout vers les yeux et vers la bouche. Une étude
d’images IRM nous a appris qu’en vieillissant la lèvre
supérieure a tendance à s’allonger jusqu’à 20% vers le
3e âge. Le lifting de la lèvre supérieure apporte un vrai
rajeunissement naturel du sourire sans gonfler la
lèvre.
Rajeunir, c’est préserver et restaurer l’harmonie du
visage. Nous en avons les moyens et nous sommes
fiers de les évoquer pendant ce magnifique congrès de
la SOFCEP à Toulouse , présidé par le Docteur Aurélie
Fabié-Boulard.
BODY CONTOURING
LIPOSUCCION 360°, ABDOMINOPLASTIE, LIFTING BRÉSILIEN DES
FESSES : REDESSINER TOUTE LA SILHOUETTE...SES LIMITES.



 

Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien
Directeur de la commission communication SOFCEP2022




4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
La chirurgie de la silhouette a bénéficié ces dernières
années de progrès technologiques récents permettant
à la fois d’améliorer les résultats esthétiques, de traiter
des zones du corps (face antérieure et interne des
cuisses, bourrelets du dos , face interne des bras)
autrefois dites taboues et de répondre à des critères
esthétiques actuels (association de zones creusées et
de zones en reliefs permettant de réaliser une
sculpture du corps) .
Ces progrès ont été réalisés grâce à l’association de
techniques utilisant des technologies récentes :
La lipoaspiration (technique développée en 1976) qui
reste aujourd’hui encore la technique de référence et la
meilleure technique pour retirer des amas graisseux
sans laisser de cicatrice, est aujourd’hui associée à des
sources d’énergie qui vont indiscutablement améliorer
le résultat et simplifier les suites opératoires.
Parmi ces technologies, 3 sont particulièrement
intéressantes :
1) La lipoaspiration mécaniquement assistée ou
Powered Assisted Liposuccion :
Vibration de la canule latérale et / ou longitudinale,
mouvements allers-retours courts facilitant le geste du
chirurgien et diminuant le traumatisme des tissus
2) La liposuccion associée aux ultrasons (Vaser*)
Les ultra-sons fluidifient la graisse : émulsification
huileuse permettant ensuite une aspiration douce
moins traumatique et rendant les suites opératoires
plus légères
3) La technologie J Plasma (Renuvion*) qui associe
radio-fréquence et gaz hélium créant un état de phase
plasmatique permettant une meilleure rétraction de la
peau (chirurgie sans cicatrice)
Ces apports technologiques ont permis une véritable
modernisation de la liposuccion dont les avantages sont
multiples :
- Facilitation du travail du chirurgien et suites
opératoires plus légères pour les patients
- Amélioration du résultat esthétique : obtention d’une
meilleure rétraction cutanée
C’est en effet l’enjeu majeur de la liposuccion : si il est
facile d’aspirer n’importe quelle zone graisseuse avec
une simple canule de liposuccion, il est plus difficile
d’obtenir un remodelage une rétraction cutanée
satisfaisante qui reposait jusqu’alors sur l’élasticité
propre de la peau du patient et qui rendait certaines
zones intraitables en raison du risque de relâchement
cutané secondaire.
Ces technologies « augmentées » en améliorant la
rétraction cutanée ont permis :
1) De traiter des zones autrefois inaccessibles : en
particulier face interne des bras et cuisses, face
antérieure des cuisses
2) D’étendre les indications de la liposuccion aux zones
où il existe un relâchement cutané modéré associé à
une surcharge graisseuse : ventre, bras, cuisses sans
avoir à proposer une intervention de lifting laissant une
rançon cicatricielle
3) Une véritable sculpture de la silhouette : c’est la
lipoaspiration HD (haute définition) ou 360° répondant à
de nouveaux critères esthétiques par exemple
BODY CONTOURING
LIPOSUCCION 360°, ABDOMINOPLASTIE, LIFTING BRÉSILIEN DES
FESSES : REDESSINER TOUTE LA SILHOUETTE...SES LIMITES.




Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
- Le Brazilian Buttocks Lift chez la femme qui associe une taille extrêmement fine et une
augmentation de volume des fesses (par injection de graisse récoltée lors de la liposuccion)
- La sculpture des abdominaux (6 packs) chez l’homme mais aussi la femme ou des pectoraux chez
l’homme.
Si l’efficacité de ces techniques est prouvée et particulièrement intéressante, si les indications sont
bien choisies, il serait néanmoins illusoire de croire qu’elles permettent une remise en tension
cutanée lorsque le relâchement ou la distension cutanée est trop importante : le scalpel a encore de
beaux jours devant lui !
Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien
Directeur de la commission communication SOFCEP 2022
NOUVEAUX CODES
GÉNÉRATION Z, MILLENIALS, TRANSGENRE
Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
Dr. Jonathan FERNANDEZ, chirurgien plasticien
Directeur de la commission jeunes SOFCEP 2022




4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
De la génération Z en passant par la génération des
millenials, les codes de l’esthétique sont en pleine
évolution : explosion des réseaux sociaux, changement
de paradigme sur l’utilisation des fillers et de la toxine,
nouveaux critères de beauté, paradoxe entre
individualisme/narcissisme et uniformisation sociétale,
quête de l’identité sexuelle….
Les critères de beauté actuels sont dictés par les
réseaux sociaux et notamment des influenceuses ou des
stars de la téléréalité (Kardashian…). De ce fait, nous
sommes confrontés à une évolution de la beauté : finit
l’aspect naturel, bonjour au volume et au visible !
Les chirurgiens esthétiques doivent donc prendre en
compte ces demandes parfois ubuesques pour
accompagner leur patiente dans cette recherche
d’individualisme singulier mais qui amène
inexorablement vers une uniformisation de la beauté…
Cette jeune génération veut rompre avec la génération
des Boomers… !
La quête de l’identité sexuelle prend une place de plus
en plus importante dans certains cabinets : patient
transgenre voulant changer de sexe, féminisation de
visage masculin… Sociologie et chirurgie esthétique sont
intimement liées.
Le rajeunissement de la patientèle en chirurgie et
médecine esthétique est à l’origine d’un changement de
paradigme : les patientes ne veulent plus rajeunir, elles
ne veulent pas vieillir. Tout ceci amène donc une
utilisation nouvelle des fillers et de la toxine botulique
aboutissant dorénavant à une amélioration/optimisation
des patientes. Cette nouvelle utilisation de la médecine
esthétique permet aujourd’hui de jouer sur les émotions
des patientes (aspect reposé, ouverture de l’œil pour
donner un aspect étonné…).
Ces nouveaux codes se retrouvent également chez les
praticiens. Il est aujourd’hui impensable pour un jeune
chirurgien de ne pas communiquer sur Instagram, de ne
pas connaître les dernières techniques médicales et
chirurgicales, de ne pas « marketer » certains
traitements…
La communication médecin/patient est plus directe (via
les réseaux) et parfois sans filtre.
En conclusion, la chirurgie esthétique subit de plein fouet
cette évolution tant au niveau des patient(e)s que des
praticiens. En effet, les jeunes chirurgiens sont nés avec
ces idées, ces nouvelles technologies.
Ces nouveaux codes sont aujourd’hui essentiels tant au
niveau de la communication médecin/patient que de la
demande actuelle de ces générations.
LA GRAISSE NOTRE TRÉSOR
Comment les transferts graisseux se sont imposés comme incontournables sur
toutes les parties du visage, du corps et au niveau génital
Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
Dr. Catherine BERGERET- GALLEY, chirurgien plasticien
1ère Vice-Présidente SOFCEP
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
Merci encore pour ce sujet du transfert de graisse et
de la liposculpture, comment la graisse est un trésor.
Nous avons évolué et nous sommes passés du
concept de l'amas graisseux inutile à l'amas précieux.
La graisse apporte plusieurs choses. Condensée et
concentrée elle permet l'augmentation du volume et la
redistribution des volumes non seulement dans le
lipofilling du visage, mais aussi pour les seins, les
fesses, les mollets...
Par ailleurs, plus fluide et associée aux plasmas activés
riches en facteurs de croissance par centrifugation elle
permet d'améliorer la qualité de la peau, sa texture, sa
structure profonde, sa finesse et sa densité, sa
coloration. On peut aussi camoufler grâce à la graisse
des dyschromies, mais pas un vitiligo qui est un
problème différent.
Donc, deux apports majeurs : améliorer le volume et
améliorer la qualité du tissu.
En utilisant les techniques chirurgicales grâce à la
graisse nous pouvons expandre la peau, les muscles et
également se servir comme un soutien pour des tissus
au ras de plan osseux.
Nous pouvons aussi nous se servir au niveau génital
pour redonner du tonus aux tissus, tonifier le périnée,
les parois génitales distendues mais avec encore une
bonne qualité de musculature et améliorer la partie
génitale externe chez les femmes qui souffrent après
les accouchements multiples et souvent traumatiques.
On peut aussi faire une part sur l'enrichissement des
cellules souches, qui est une voie de recherche qui
passionne les chirurgiens plasticiens, notamment
pour les brûlures, la rétraction de la peau, les
cicatrices et la radiothérapie.
En France et dans de nombreux pays le transfert de
graisse est certainement une spécialité chirurgicale,
qui est enseignée pendant les cursus de chirurgie
plastique reconstructrice et esthétique, ce qui est
extrêmement important à préciser, car depuis de
nombreuses années la France a un peu dévoyé ces
concepts et le gouvernement a assimilé la chirurgie
esthétique à une "offre de soins" ce qui est
extrêmement préjudiciable pour les patients.
C'est pourquoi nous voyons parfois arriver des
patients avec des complications, alors que le
transfert de graisse est une technique simple qui, si
elle est faite dans les règles de l'art chirurgical, en
bloc opératoire avec anesthésie générale ou locale,
n'entraîne pratiquement aucune complication. Les
complications qui résultent du travail de non-
professionnels peuvent être extrêmement graves :
embolie graisseuse, embolie gazeuse, embolie
sanguine, accidents vasculaires, surinfection par les
bactéries présentes à la surface de la peau ou dans
le produit non-conforme, septicémie, infections des
parties molles etc…
Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
4
4
3
3
Congrès
TOULOUSE
DOSSIER DE PRESSE
JUIN 2022
MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE
LES DERNIÈRES AVANCÉES SCIENTIFIQUES ET CELLES DE DEMAIN !




Dr. Thierry VAN HEMELRYCK, chirurgien plasticien
Past-Président 2021 de la SOFCEP
La biologie cellulaire est en pleine
expansion.
La graisse demeure une mine d’or en
l’utilisant sous forme de milli micro ou nano
fat.
Le plasma quant à lui nous procure le PRP
au travers de kits toujours plus efficaces.
Une nouvelle classe thérapeutique fait son
entrée pour contrer l'alopécie, les
glycopeptides.
Par ailleurs des sociétés en pointe dans les
thérapies cellulaires sont utilisées dans de
nombreuses indications : maladies
cardiaques, neurologiques, mais aussi
indications esthétiques. En effet les cellules
souches sont dorénavant encapsulées dans
des micro-environnements bio mimétiques
et produites en grand nombre à l'aide de bio
réacteurs.
La bio impression laser avance également à
grand-pas qu'il s'agisse de la production de
cheveux artificiels ou des implants
mammaires individualisés.

Contenu connexe

Similaire à Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022.pdf

Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016
pbcom1998
 
Chirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdfChirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdf
chir1
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
pbcom1998
 
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
Festival de la Communication Santé
 
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
pbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
pbcom1998
 
Dossier presse sofcep mars2020
Dossier presse sofcep mars2020Dossier presse sofcep mars2020
Dossier presse sofcep mars2020
pbcom1998
 
Communiqué SOFCEP oct2017
Communiqué SOFCEP oct2017Communiqué SOFCEP oct2017
Communiqué SOFCEP oct2017
pbcom1998
 
invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015
pbcom1998
 
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleursFormation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Ihsen Jarraya
 
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le mondeTourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
TCE TUNISIE
 
Cancer au travail
Cancer au travailCancer au travail
Cancer au travail
Paperjam_redaction
 
Des seins comme neuf
Des seins comme neufDes seins comme neuf
Des seins comme neuf
pbcom1998
 
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentisteLa lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
Groupe SFC, cabinet d'expertise comptable
 
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior  La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
Réseau Pro Santé
 
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
abdel aziz Baby
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
pbcom1998
 
2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
mii va
 
2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep
pbcom1998
 

Similaire à Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022.pdf (20)

Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016Dossier de presse IMCAS 2016
Dossier de presse IMCAS 2016
 
Chirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdfChirurgie du cancer du sein.pdf
Chirurgie du cancer du sein.pdf
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
Festival de la Communication Santé 2015 - Catalogue
 
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
Dossier de Presse IMCAS - PB Communication - Février 2012
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier presse sofcep mars2020
Dossier presse sofcep mars2020Dossier presse sofcep mars2020
Dossier presse sofcep mars2020
 
Communiqué SOFCEP oct2017
Communiqué SOFCEP oct2017Communiqué SOFCEP oct2017
Communiqué SOFCEP oct2017
 
invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015
 
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleursFormation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
Formation en Mésothérapie, esthétitique et traitement des douleurs
 
Hugknowhow
HugknowhowHugknowhow
Hugknowhow
 
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le mondeTourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
Tourisme esthetique en Tunisie et dans le monde
 
Cancer au travail
Cancer au travailCancer au travail
Cancer au travail
 
Des seins comme neuf
Des seins comme neufDes seins comme neuf
Des seins comme neuf
 
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentisteLa lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
La lettre 145 - Les français et leur chirurgien dentiste
 
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior  La Société d’Imagerie de la Femme Junior
La Société d’Imagerie de la Femme Junior
 
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
Etude pansement versus absence de pansement dr a baby oct 2011
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
2016 lil2c015
2016 lil2c0152016 lil2c015
2016 lil2c015
 
2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep2021 06-01-marie claire sofcep
2021 06-01-marie claire sofcep
 

Plus de pbcom1998

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
pbcom1998
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
pbcom1998
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
pbcom1998
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
pbcom1998
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
pbcom1998
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
pbcom1998
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
pbcom1998
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
pbcom1998
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
pbcom1998
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
pbcom1998
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
pbcom1998
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
pbcom1998
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
pbcom1998
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
pbcom1998
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
pbcom1998
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf
pbcom1998
 
2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf
pbcom1998
 
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
pbcom1998
 
2022-02-10-Elle.pdf
2022-02-10-Elle.pdf2022-02-10-Elle.pdf
2022-02-10-Elle.pdf
pbcom1998
 
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdfDP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
pbcom1998
 

Plus de pbcom1998 (20)

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
 
2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf2022-07-01-RelaxNews.pdf
2022-07-01-RelaxNews.pdf
 
2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf2022-07-01-APMnews.pdf
2022-07-01-APMnews.pdf
 
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
2022-01-12-POINT DE VUE.pdf
 
2022-02-10-Elle.pdf
2022-02-10-Elle.pdf2022-02-10-Elle.pdf
2022-02-10-Elle.pdf
 
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdfDP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
DP_SNCPRE_ Janv2022-VFinale_Light.pdf
 

Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022.pdf

  • 1. DOSSIER DE PRESSE CONGRÈS SOFCEP JUIN 2022 - TOULOUSE - Pour sa 34e édition, 2022 sera l'année de l'optimisation de la chirurgie esthétique avec l'arrivée de nouvelles technologies et pratiques, qui réinventent la discipline. Une spécialité médicale dont l'innovation est la vocation. Un modèle d'excellence de la chirurgie esthétique française, que viennent partager des chirurgiens du monde entier de renom lors de ce congrès qui réunira plus de 500 participants. En 2022, plus que jamais chirurgien s'écrit au féminin. Les chirurgiennes seront mises à l'honneur pour tout ce qu'elles apportent à la discipline. Un programme qui s’articulera autour des thèmes médico-chirurgicaux traditionnels, mais aussi des toutes dernières technologies, et nouvelles combinaisons devenues incontournables pour optimiser l'acte de chirurgie esthétique. Le chirurgien esthétique, avec sa vision globale, est l’expert de référence en esthétique. Il maîtrise les solutions qui vont de la médecine à la chirurgie esthétique, leurs atouts et surtout leurs limites, ce qui lui permet de préconiser les traitements les plus adaptés et de les combiner. A PROPOS DE LA SOFCEP La Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) est une société savante créée il y a 34 ans, qui regroupe exclusivement des chirurgiens plasticiens français, diplômés en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique, et dont l’activité principale est la chirurgie esthétique. Ses 300 membres représentent aujourd’hui un groupe de praticiens très présents au sein de la société internationale des chirurgiens esthétiques plasticiens (ISAPS) régulièrement depuis une dizaine d'années dans les premiers pays après USA, Brésil et Mexique. Annuaire et informations : www.sofcep.org Contact presse : Patricia Bénitah : 06.29.44.83.09 / pbcom@pbcommunication.fr
  • 2. SOMMAIRE CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : combiner pour optimiser LES FILS DE SUSPENSION LIFTING OPTIMISÉ de l'ovale, du cou, du regard et ses associations BODY CONTOURING NOUVEAUX CODES LA GRAISSE notre trésor : comment les transferts graisseux se sont imposés comme incontournables MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE Dr. Aurélie FABIE-BOULARD, chirurgien plasticien Présidente SOFCEP Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien Secrétaire général SOFCEP Dr. Nicolas GEORGIEU, chirurgien plasticien Membre du Comité SOFCEP 2022, Co-chair congrès assistantes 2022 Dr. Alexis VERPAELE, chirurgien plasticien Président 2022 de la société belge de chirurgie plastique et esthétique Liposuccion 360°, abdominoplastie, lifting brésilien des fesses : redessiner toute la silhouette...ses limites. Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien Membre du Comité SOFCEP 2022 et directeur commission communication Génération Z, Millenials, Transgenre Dr. Jonathan FERNANDEZ, chirurgien plasticien Membre du Comité SOFCEP 2022 et directeur commission "Jeunes plasticiens" sur toutes les parties du visage, du corps et au niveau génital. Dr. Catherine BERGERET- GALLEY, chirurgien plasticien 1ère Vice-Présidente SOFCEP Les dernières avancées scientifiques et celles de demain ! Dr. Thierry VAN HEMELRYCK, chirurgien plasticien Past-Président 2021 de la SOFCEP 1 2 3 4 5 6 OPTIMISONS, NOUS SOMMES ESTHÉTIQUES CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE 7 Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org
  • 3. CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : COMBINER POUR OPTIMISER Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org Dr Aurélie FABIE-BOULARD, chirurgien plasticien Présidente SOFCEP 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 OPTIMISONS. NOUS SOMMES ESTHETIQUES La chirurgie esthétique s'inscrit dans une approche globale, pouvant être précédé ou complété par d'autres techniques médicales et par la performance des machines. La demande d'éviction minimale et la technicité décrite par les chirurgiens français et internationaux, nous permettent d'apporter le meilleur pour nos patients. Les patients sont plus consommateurs de médecine esthétique et cela depuis leur plus jeune âge. Les Millénials et la génération Z réalisent deux fois plus d'injections que les générations de leurs parents. Ces patients, très informés grâce aux réseaux sociaux et aux articles dans les médias, sont des patients consommateurs et exigeants. La Chirurgie Esthétique n'a pas perdu son élan, au contraire. Nous notons depuis ces cinq dernières années, une demande accrue. Ceci s'explique par la déception et l'appréhension des patients vis à vis de visages transformés par des injections médicales, qui ont beaucoup d'intérêt mais jusqu'à une certaine limite. Le Chirurgien Esthétique, avec sa vision globale, est l'expert de référence en esthétique. Il maitrise les solutions qui vont de la médecine à la chirurgie esthétique, leurs atouts et surtout leurs limites. Cela lui permet de préconiser les traitements les plus adaptés, au bon moment et de les combiner. Optimiser c’est d’abord proposer la bonne technique de manière personnalisée. La SOFCEP souhaite promouvoir des résultats naturels, performants, c'est la French Touch. Les femmes et les hommes sont autant à la recherche de la beauté, gage de réussite socio-professionnelle, que d'un résultat naturel (en France). C'est une démarche qui permet d'augmenter la confiance en soi. Il n'y a pas d'âge pour s'occuper de soi. Les plus jeunes visent à être plus beaux et bien vieillir, puisqu'ils n'ont pas encore de demande anti-âge et les plus âgés souhaitent rester dans le coup, en accord avec leur intellect. Je suis le Dr Aurélie Fabié-Boulard, Présidente de la SOFCEP (Société Française des Chirurgiens Esthétiques et Plasticiens. Depuis des années je combine Médecine, Technologies et Chirurgie. Attentive aux progrès et innovations, je suis à l’écoute de nos patients. Nous avons tous les outils en main et les maitrisons pour une approche holistique. Ainsi le patient est mieux préparé, bien traité et récupère plus vite. Nous sommes fiers de partager cette philosophie, la French Touch, cette année à Toulouse du 2 au 4 juin 2022. Grâce à la SOFCEP et ses sociétés internationales partenaires nous avons étendu notre proposition thérapeutique. Nos objectifs : sécurité, excellence et bienveillance. Partager, apprendre et proposer le meilleur de l’Esthétique. Ainsi nous avons choisi le thème de l’Optimisation pour le congrès de la SOFCEP, qui rassemble les chirurgiens plasticiens français et nos imminents confrères venus du monde entier. Femme et mère de famille, je célèbre aussi les femmes chirurgiens esthétiques. L’excellence de la Médecine et de la Chirurgie Esthétique vous donne rendez-vous.
  • 4. CHIRURGIE ET TECHNOLOGIE : COMBINER POUR OPTIMISER Dr. Michel ROUIF, chirurgien plasticien Secrétaire général SOFCEP 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 Que pouvons-nous optimiser dans le domaine de l’esthétique en 2022 ? A peu près tout ! Les techniques chirurgicales comme cela va vous être précisé dans les interventions suivantes. Cela commence par les indications. Parmi les professionnels de l’esthétique, les chirurgiens plasticiens sont sans conteste les mieux placés pour proposer une indication médicale ou chirurgicale qui tient compte des souhaits de la patiente. Ceux-ci portent sur le type de résultat, sa fiabilité, sa pérennité et toujours sur l’évaluation du rapport bénéfice/risque. Les chirurgiens plasticiens peuvent aussi optimiser dans le temps cette indication par une réflexion approfondie préalable sur un plan de traitement thérapeutique. Ce dernier peut être bien sûr une association de traitements pratiquement dans la même session de soins comme par exemple un lifting et de la toxine botulique, ou bien sur une indication médicale dans un premier temps, tout en réfléchissant déjà à la programmation d’une chirurgie dans les mois ou années à venir. L’optimisation peut aussi porter sur les meilleurs traitements pour embellir le visage ou le corps dans son ensemble. C’est là encore l’expertise du chirurgien qui rentre en jeu et qui peut l’inciter à faire réfléchir une patiente ou un patient sur ce qui est le plus adapté pour embellir son visage ou son corps. Parfois un geste simple comme un lifting sourcilier ou de lèvre supérieure peut radicalement changer la qualité du résultat, en particulier s’il est omis. Le résultat global pourrait apparaitre beaucoup moins éclatant et naturel. Cela peut consister aussi en l’adjonction d’un transfert graisseux lors du traitement d’une ptose mammaire. Certains traitement médicaux ou chirurgicaux peuvent être ajoutés aux interventions chirurgicales pour améliorer le résultat (laser cicatrisant, microneedling, injection nanofat). En dehors des techniques et des indications, d’autres éléments entre en compte dans cette optimisation. Optimiser une équipe tant dans la prise en charge du patient au cabinet que dans l’établissement des soins. Cela passe par la gestion des infirmières, soignants et secrétaires sensibilisés aux spécificités de l’esthétique, régulièrement formée, habitué à un travail en harmonie avec le praticien. Optimiser le confort avant, durant et après les soins par une écoute permanente, élément fondamental de nos pratiques de traitements ou par l’adjonction de soins améliorant le résultat d’une chirurgie (LED, massages avec ou sans principes actifs) . Pouvoir informer au mieux avant bien sûr, mais aussi pendant et après les soins. C’est tout l’intérêt des journées assistantes mises en place depuis quelques années à la SOFCEP. Optimiser son travail en tant que chirurgien plasticien passe aussi par le travail en équipe entre confrères de notre spécialité pour le meilleur suivi patient (continuité des soins), aussi bien dans l’établissement médical que dans sa région, son pays voire à l’international dans le cadre d’un tourisme chirurgical haut de gamme (réseaux ESAPS et ISAPS). Le rôle des congrès est essentiel permettant aux praticiens de se rencontrer et de créer ainsi un réseau de soin homogène et qualitatif. Nos rapports avec toute l’équipe soignante dans l’établissement est également très important (anesthésistes, autres spécialités). Enfin optimiser le choix des matériels par une relation collaborative avec nos partenaires de l’industrie dans l’intérêt de la sécurité et du confort des actes médicaux et chirurgicaux. Là encore, les rencontres en présentiel dans nos cabinets comme dans les congrès nous permettent d’échanger pour toujours améliorer ce qui existe déjà, mais aussi créer de nouvelles pistes de travail. Améliorer la qualité des soins, tel est toujours notre objectif sans oublier les nouveaux outils informatiques comme la 3D, le travail sur image avant chirurgie, la téléconsultation dont les limites doivent être expliquées et bien connues des praticiens comme des patients.
  • 5. EN ATTENDANT LE LIFTING : LES FILS DE SUSPENSION Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org Dr. Nicolas GEORGIEU, chirurgien plasticien Co-chair congrès assistantes 2022 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 Le concept des fils tenseur paraît très séduisant intellectuellement car il propose une correction du relâchement du visage sans bistouri. L’ Historique des fils remonte à l’Egypte antique , ou des fils d’or  ont été retrouvés sur des momies. Le véritable essor dans notre notre société a commencé dans les années 60 avec le Curl lift , ce n’était que des fils de suture passé  en boucle sous la peau ,puis sont arrivés les fils crantés   qui ont révolutionné   la technique de pose dans les années 2000. Initialement les fils étaient bio compatibles puis par la suite des fils non résorbables  à base de silicone ont été commercialisés. Actuellement le choix des fils à notre  dispositions est «  un choix de concept  » entre les résorbables et les permanents. Le résultat dépend essentiellement de la bonne indication de traitement et cela reste une niche dans les indications en tant que Chirurgien. Les indications (trop)   classiques sont   une patiente d’âge moyen de 35 à   55 ans , avec un début d’affaissement du visage une perte   de l’ovale du visage, un affaissement du tien moyen, avec une peau qui n’est pas trop épaisse, ni trop fine. Cela peut être également une patiente qui désire une correction à distance d’un lifting ou ne désirant  pas de chirurgie et d’anesthésie générale. Les patientes à récuser de principe sont celles qui ont une élastose solaire trop importante , une peau trop épaisse et trop lourde , un visage squelettisé, ou une région cervicale mal définie car la région cervicale est la plus difficile à corriger. Mais l’arbre  décisionnel n’est pas si simple car il faut considérer  d’autres paramètres tels que les attentes et les  craintes de la patiente  Ne pas lui promettre une solution magique c’est-à-dire un listing sans chirurgie et mettre cette technique en balance avec les autres techniques de rajeunissement. Il est nécessaire de bien faire comprendre à la patiente qu’il s’agit d’une intervention chirurgicale même si elle est réalisé au cabinet sous anesthésie locale . Elle doit en comprendre le principe, accepter les suites (5 à 7 j d’éviction sociale)  et avoir avec son chirurgien un objectif commun. La pose s’effectue sous anesthésie locale au cabinet et peut durer de 1h à 3h en fonction de la technique et du nombre de fils posés et de l’opérateur. Le choix des fils  résorbables  ou permanents est plus qu’une question de philosophie , il faut adapter le choix à sa clientèle en fonction du type de correction voulue , l’ acceptation ou non d’avoir du matériel  permanent,  l’acceptation de recommencer si nécessaire et éventuellement de compléter par des injections. Le choix de la patiente peut  également être orienté par le coût. Les fils tenseur, qu’ils soient permanents ou non font partie actuellement de l’arsenal thérapeutique de la prise en charge du rajeunissement facial. Il faut savoir les proposer mais il s’agit d’un créneau relativement restreint dont les   résultats dépendent peut-être encore plus qu’ailleurs de l’indication chirurgicale.
  • 6. LIFTING OPTIMISÉ DE L'OVALE, DU COU, DU REGARD ET SES ASSOCIATIONS Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org Dr. Alexis VERPAELE, chirurgien plasticien Président 2022 de la société belge de chirurgie plastique et esthétique 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 L’ovale ne vieillit pas seulement par affaissement mais par perte de volume, et par dégradation de la peau : chacun de ces aspects est traité par des gestes appropriés. L’affaissement se corrige par des gestes antigravitationnels, c’est-à-dire en inversant l’action de la pesanteur. Le MACS-lift repositionne les tissus profonds verticalement. Le résultat est nettement plus naturel sans l’aspect tiré qui signe le «surgical look». Actuellement les patients ont un vrai désir de naturel et de moindre éviction. Le MACS « mini-lifting » à cicatrice courte et suites moins lourdes, est la pierre angulaire du rajeunissement du visage. L’approche globale optimisée impose une correction des pertes de volume et la correction de la surface cutanée. Depuis une quinzaine d’années les greffes de graisse sont devenues incontournables dans la restauration des volumes faciaux.Un visage jeune ne présente aucune ou très peu d’ombres. Un visage âgé qu’on observe à distance se trahit encore plus par les ombres que par les rides. Le lipofilling ou lipostructure avec le micro-fat permet une injection précise et délicate dans les endroits ou la graisse faciale s’est atrophiée. La greffe adipeuse s’intègre après une légère diminution de volume, et se maintiendra quasiment à vie, car elle est constituée de cellules vivantes. Un lifting harmonieux doit intégrer une amélioration de la surface de la peau : pour lisser la peau nous proposons les peelings chimiques et les lasers ablatifs et surtout le nanofat qui permet à la peau de se restaurer d’elle-même. Le nanofat, dérivé du tissu graisseux du patient, contient toutes les cellules régénératrices y compris les cellules souches. Le lifting facial ou cervico-facial est un des actes de chirurgie esthétique le plus demandé. Le lifting s’intègre dans une approche sur mesure du patient, selon son âge, ses désirs et son processus personnel de vieillissement. Il n’apporte pas de volume, on l’utilise pour la réjuvenation de la peau du visage, du cou et même du décolleté par moyen d’un «microneedling» ( microperforations de la peau). Quelques mois plus tard l’effet régénératif est évident. Il faut associer à la correction de l’ovale celle du cou, du regard et de la bouche. La région sous- mentonnière et le bas du cou sont corrigés par des gestes supplémentaires : le corset digastriques (selon Daniel Labbé), le lifting du cou LSD (Lateral Subplatysmal Displacement selon Mario Pelle), et le «filet d’Auersvald» qui rend plus fiable et moins risqué le lifting optimisé. Le regard, essentiel à l’expression émotionnelle, a dépassé l’ère de la résection pure. Le cadre orbitaire s’élargit avec l’âge, associé à une perte de volume des tissus mous. La chirurgie du regard moderne préserve au maximum les volumes, et le restaure avec lipostructure et micro-fat. Le regard est plus reposé et adouci, évitant un regard « mort » et figé. Finalement la région trop souvent négligée est la bouche, le sourire ! Des analyses de mouvement d’œil ont démontré qu’en observant un visage l’attention va surtout vers les yeux et vers la bouche. Une étude d’images IRM nous a appris qu’en vieillissant la lèvre supérieure a tendance à s’allonger jusqu’à 20% vers le 3e âge. Le lifting de la lèvre supérieure apporte un vrai rajeunissement naturel du sourire sans gonfler la lèvre. Rajeunir, c’est préserver et restaurer l’harmonie du visage. Nous en avons les moyens et nous sommes fiers de les évoquer pendant ce magnifique congrès de la SOFCEP à Toulouse , présidé par le Docteur Aurélie Fabié-Boulard.
  • 7. BODY CONTOURING LIPOSUCCION 360°, ABDOMINOPLASTIE, LIFTING BRÉSILIEN DES FESSES : REDESSINER TOUTE LA SILHOUETTE...SES LIMITES. Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien Directeur de la commission communication SOFCEP2022 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 La chirurgie de la silhouette a bénéficié ces dernières années de progrès technologiques récents permettant à la fois d’améliorer les résultats esthétiques, de traiter des zones du corps (face antérieure et interne des cuisses, bourrelets du dos , face interne des bras) autrefois dites taboues et de répondre à des critères esthétiques actuels (association de zones creusées et de zones en reliefs permettant de réaliser une sculpture du corps) . Ces progrès ont été réalisés grâce à l’association de techniques utilisant des technologies récentes : La lipoaspiration (technique développée en 1976) qui reste aujourd’hui encore la technique de référence et la meilleure technique pour retirer des amas graisseux sans laisser de cicatrice, est aujourd’hui associée à des sources d’énergie qui vont indiscutablement améliorer le résultat et simplifier les suites opératoires. Parmi ces technologies, 3 sont particulièrement intéressantes : 1) La lipoaspiration mécaniquement assistée ou Powered Assisted Liposuccion : Vibration de la canule latérale et / ou longitudinale, mouvements allers-retours courts facilitant le geste du chirurgien et diminuant le traumatisme des tissus 2) La liposuccion associée aux ultrasons (Vaser*) Les ultra-sons fluidifient la graisse : émulsification huileuse permettant ensuite une aspiration douce moins traumatique et rendant les suites opératoires plus légères 3) La technologie J Plasma (Renuvion*) qui associe radio-fréquence et gaz hélium créant un état de phase plasmatique permettant une meilleure rétraction de la peau (chirurgie sans cicatrice) Ces apports technologiques ont permis une véritable modernisation de la liposuccion dont les avantages sont multiples : - Facilitation du travail du chirurgien et suites opératoires plus légères pour les patients - Amélioration du résultat esthétique : obtention d’une meilleure rétraction cutanée C’est en effet l’enjeu majeur de la liposuccion : si il est facile d’aspirer n’importe quelle zone graisseuse avec une simple canule de liposuccion, il est plus difficile d’obtenir un remodelage une rétraction cutanée satisfaisante qui reposait jusqu’alors sur l’élasticité propre de la peau du patient et qui rendait certaines zones intraitables en raison du risque de relâchement cutané secondaire. Ces technologies « augmentées » en améliorant la rétraction cutanée ont permis : 1) De traiter des zones autrefois inaccessibles : en particulier face interne des bras et cuisses, face antérieure des cuisses 2) D’étendre les indications de la liposuccion aux zones où il existe un relâchement cutané modéré associé à une surcharge graisseuse : ventre, bras, cuisses sans avoir à proposer une intervention de lifting laissant une rançon cicatricielle 3) Une véritable sculpture de la silhouette : c’est la lipoaspiration HD (haute définition) ou 360° répondant à de nouveaux critères esthétiques par exemple
  • 8. BODY CONTOURING LIPOSUCCION 360°, ABDOMINOPLASTIE, LIFTING BRÉSILIEN DES FESSES : REDESSINER TOUTE LA SILHOUETTE...SES LIMITES. Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 - Le Brazilian Buttocks Lift chez la femme qui associe une taille extrêmement fine et une augmentation de volume des fesses (par injection de graisse récoltée lors de la liposuccion) - La sculpture des abdominaux (6 packs) chez l’homme mais aussi la femme ou des pectoraux chez l’homme. Si l’efficacité de ces techniques est prouvée et particulièrement intéressante, si les indications sont bien choisies, il serait néanmoins illusoire de croire qu’elles permettent une remise en tension cutanée lorsque le relâchement ou la distension cutanée est trop importante : le scalpel a encore de beaux jours devant lui ! Dr. Eric PLOT, chirurgien plasticien Directeur de la commission communication SOFCEP 2022
  • 9. NOUVEAUX CODES GÉNÉRATION Z, MILLENIALS, TRANSGENRE Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org Dr. Jonathan FERNANDEZ, chirurgien plasticien Directeur de la commission jeunes SOFCEP 2022 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 De la génération Z en passant par la génération des millenials, les codes de l’esthétique sont en pleine évolution : explosion des réseaux sociaux, changement de paradigme sur l’utilisation des fillers et de la toxine, nouveaux critères de beauté, paradoxe entre individualisme/narcissisme et uniformisation sociétale, quête de l’identité sexuelle…. Les critères de beauté actuels sont dictés par les réseaux sociaux et notamment des influenceuses ou des stars de la téléréalité (Kardashian…). De ce fait, nous sommes confrontés à une évolution de la beauté : finit l’aspect naturel, bonjour au volume et au visible ! Les chirurgiens esthétiques doivent donc prendre en compte ces demandes parfois ubuesques pour accompagner leur patiente dans cette recherche d’individualisme singulier mais qui amène inexorablement vers une uniformisation de la beauté… Cette jeune génération veut rompre avec la génération des Boomers… ! La quête de l’identité sexuelle prend une place de plus en plus importante dans certains cabinets : patient transgenre voulant changer de sexe, féminisation de visage masculin… Sociologie et chirurgie esthétique sont intimement liées. Le rajeunissement de la patientèle en chirurgie et médecine esthétique est à l’origine d’un changement de paradigme : les patientes ne veulent plus rajeunir, elles ne veulent pas vieillir. Tout ceci amène donc une utilisation nouvelle des fillers et de la toxine botulique aboutissant dorénavant à une amélioration/optimisation des patientes. Cette nouvelle utilisation de la médecine esthétique permet aujourd’hui de jouer sur les émotions des patientes (aspect reposé, ouverture de l’œil pour donner un aspect étonné…). Ces nouveaux codes se retrouvent également chez les praticiens. Il est aujourd’hui impensable pour un jeune chirurgien de ne pas communiquer sur Instagram, de ne pas connaître les dernières techniques médicales et chirurgicales, de ne pas « marketer » certains traitements… La communication médecin/patient est plus directe (via les réseaux) et parfois sans filtre. En conclusion, la chirurgie esthétique subit de plein fouet cette évolution tant au niveau des patient(e)s que des praticiens. En effet, les jeunes chirurgiens sont nés avec ces idées, ces nouvelles technologies. Ces nouveaux codes sont aujourd’hui essentiels tant au niveau de la communication médecin/patient que de la demande actuelle de ces générations.
  • 10. LA GRAISSE NOTRE TRÉSOR Comment les transferts graisseux se sont imposés comme incontournables sur toutes les parties du visage, du corps et au niveau génital Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org Dr. Catherine BERGERET- GALLEY, chirurgien plasticien 1ère Vice-Présidente SOFCEP 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 Merci encore pour ce sujet du transfert de graisse et de la liposculpture, comment la graisse est un trésor. Nous avons évolué et nous sommes passés du concept de l'amas graisseux inutile à l'amas précieux. La graisse apporte plusieurs choses. Condensée et concentrée elle permet l'augmentation du volume et la redistribution des volumes non seulement dans le lipofilling du visage, mais aussi pour les seins, les fesses, les mollets... Par ailleurs, plus fluide et associée aux plasmas activés riches en facteurs de croissance par centrifugation elle permet d'améliorer la qualité de la peau, sa texture, sa structure profonde, sa finesse et sa densité, sa coloration. On peut aussi camoufler grâce à la graisse des dyschromies, mais pas un vitiligo qui est un problème différent. Donc, deux apports majeurs : améliorer le volume et améliorer la qualité du tissu. En utilisant les techniques chirurgicales grâce à la graisse nous pouvons expandre la peau, les muscles et également se servir comme un soutien pour des tissus au ras de plan osseux. Nous pouvons aussi nous se servir au niveau génital pour redonner du tonus aux tissus, tonifier le périnée, les parois génitales distendues mais avec encore une bonne qualité de musculature et améliorer la partie génitale externe chez les femmes qui souffrent après les accouchements multiples et souvent traumatiques. On peut aussi faire une part sur l'enrichissement des cellules souches, qui est une voie de recherche qui passionne les chirurgiens plasticiens, notamment pour les brûlures, la rétraction de la peau, les cicatrices et la radiothérapie. En France et dans de nombreux pays le transfert de graisse est certainement une spécialité chirurgicale, qui est enseignée pendant les cursus de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, ce qui est extrêmement important à préciser, car depuis de nombreuses années la France a un peu dévoyé ces concepts et le gouvernement a assimilé la chirurgie esthétique à une "offre de soins" ce qui est extrêmement préjudiciable pour les patients. C'est pourquoi nous voyons parfois arriver des patients avec des complications, alors que le transfert de graisse est une technique simple qui, si elle est faite dans les règles de l'art chirurgical, en bloc opératoire avec anesthésie générale ou locale, n'entraîne pratiquement aucune complication. Les complications qui résultent du travail de non- professionnels peuvent être extrêmement graves : embolie graisseuse, embolie gazeuse, embolie sanguine, accidents vasculaires, surinfection par les bactéries présentes à la surface de la peau ou dans le produit non-conforme, septicémie, infections des parties molles etc…
  • 11. Contact presse : Patricia Bénitah // 06.29.44.83.09 // pbcom@pbcommunication.fr // www.sofcep.org 4 4 3 3 Congrès TOULOUSE DOSSIER DE PRESSE JUIN 2022 MÉDECINE ET CHIRURGIE RÉGÉNÉRATIVE LES DERNIÈRES AVANCÉES SCIENTIFIQUES ET CELLES DE DEMAIN ! Dr. Thierry VAN HEMELRYCK, chirurgien plasticien Past-Président 2021 de la SOFCEP La biologie cellulaire est en pleine expansion. La graisse demeure une mine d’or en l’utilisant sous forme de milli micro ou nano fat. Le plasma quant à lui nous procure le PRP au travers de kits toujours plus efficaces. Une nouvelle classe thérapeutique fait son entrée pour contrer l'alopécie, les glycopeptides. Par ailleurs des sociétés en pointe dans les thérapies cellulaires sont utilisées dans de nombreuses indications : maladies cardiaques, neurologiques, mais aussi indications esthétiques. En effet les cellules souches sont dorénavant encapsulées dans des micro-environnements bio mimétiques et produites en grand nombre à l'aide de bio réacteurs. La bio impression laser avance également à grand-pas qu'il s'agisse de la production de cheveux artificiels ou des implants mammaires individualisés.