SlideShare une entreprise Scribd logo
Développement durable du tourisme   DDT Bulletin électronique




                                                 www.unwto.org/sdt/
                                                  Nº 19, février 2011 1
INDEX
       Articles de fond

1 L’économie verte et le tourisme          3

2 Le tourisme pendant l’Année
  internationale de la biodiversité        5

3 Le tourisme et l’agenda du
  changement climatique ----------         6

4 Les observatoires du tourisme
  durable de l’OMT -------------------     7

5 Le Conseil et les critères
  mondiaux du tourisme durable -           8

6 Le Partenariat mondial pour le
  tourisme durable -------------------     9

7 L’Initiative des Voyagistes pour
  le Développement du Tourisme
  Durable (TOI) ------------------------   10

       Publications ----------------      11

       Renforcement des
        capacités – Produits
        techniques ------------------      12

       Nouvelles et autres
        événements ---------------         13

                                           2
Articles de fond

1. L’économie verte et le tourisme
.
Parler de tourisme dans une économie verte             l’environnement dans le cadre d’une stratégie
revient à parler d’activités touristiques que l’on     économique à moyen et long terme. Cette
peut maintenir ou soutenir indéfiniment dans           étude s’appuie sur le travail de 70 instituts du
leurs contextes social, économique, socio-             monde entier et couvre les chapitres suivants :
économique, culturel et environnemental, c’est-        énergies renouvelables, industrie, transports,
à-dire de ‘tourisme durable’. Cette expression         villes, bâtiments, gestion et recyclage des
englobe les politiques, les pratiques et les           déchets, pêcheries, eau, forêts, agriculture,
programmes qui tiennent compte non                     tourisme, finances, modélisation et conditions
seulement des attentes des touristes en matière        de soutien.
de gestion responsable des ressources
naturelles (la demande) mais aussi des besoins
de l’environnement et de la qualité de vie des
communautés sur lesquels se fondent les
                                                        Économie VERTE
projets touristiques (l’offre).                        Le Rapport du PNUE plaidera sans doute, au
                                                       niveau      macroéconomique,        pour      une
                                                       augmentation des investissements publics et
                                                       privés dans les ‘secteurs verts’. Il s’efforcera
                                                       vraisemblablement de motiver et de soutenir les
                                                       décideurs, les chefs d’entreprises et les
                                                       actionnaires en général pour qu’ils investissent
                                                       dans des secteurs ‘verts’ et dans des réformes
                                                       politiques vertes. Le succès se mesurera à l’aune
                                                       des investissements qui seront réalisés dans des
                                                       secteurs verts et des avantages qui en
                                                       découleront pour l’économie, le développement
                                                       et l’environnement. Les publics visés sont ceux
                                                       qui contrôlent ce genre d’investissements :

                                                       a) les gouvernements avec leurs politiques et
                                                       leurs finances publiques ;
                                                       b) les entreprises ayant des intérêts dans des
                                                       secteurs verts ; et
                                                       c) les actionnaires et les financeurs qui
                                                       investissent dans des entreprises ‘vertes’.

                                                       En collaboration avec le PNUE, l’OMT est en
Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
                                                       train de rédiger un chapitre sur le tourisme ainsi
du tourisme 2010                                       que des documents de référence montrant
                                                       qu’investir dans le tourisme durable favorise le
Le PNUE a commencé, fin 2009, à élaborer un            développement durable et l’économie verte. Ce
Rapport mondial sur l’économie verte. Il s’agit        chapitre analyse les investissements dans le
d’un élément clé de l’initiative « Économie            tourisme, les défis en jeu, la situation actuelle
verte » qui va au-delà d’une simple analyse des        desdits investissements et la façon dont de
réponses vertes à la crise financière et               nouvelles contributions à des solutions de
économique. Il conseille et explique comment           tourisme vert permettrait d’accroître les
investir dans des secteurs importants pour             résultats (valeur ajoutée) du secteur touristique.

                                                                                                       3
Articles de fond
 Il prédit aussi les retombées de nouveaux              Les 5 et 6 juillet 2010, la Maison internationale
investissements dans le tourisme durable sur le         de l’environnement de Genève (Suisse) a
niveau et la qualité de l’emploi dans le secteur        accueilli un atelier international sur le Rapport
(à l’aune des normes internationales du travail         sur l’économie verte. Les auteurs de ce dernier y
et des critères de travail décent de l’OIT), sur les    ont présenté les premiers résultats et messages
diverses dimensions de la pauvreté et sur la            clés. Les sujets discutés pendant le workshop et
réalisation des objectifs du Millénaire pour le         les commentaires provenant du processus
développement (OMD) en citant des exemples              d’évaluation technique par des pairs guideront
de pays.                                                la révision finale de plusieurs chapitres.

Le chapitre aborde une autre question cruciale:         Pour de plus amples informations concernant le
garantir que le tourisme est capable de relever         Rapport sur l’économie verte qui devrait être
des défis environnementaux comme la perte de            publié début 2011, visiter :
la biodiversité, la dégradation des écosystèmes         http://www.unep.org/greeneconomy/GreenEco
et le changement climatique moyennant une               nomyReport/tabid/1375/Default.aspx
approche gagnant-gagnant satisfaisant aussi
bien les objectifs économiques de l’industrie
touristique que les critères de durabilité.

Pour ancrer solidement le tourisme dans
l’agenda de l’économie verte, le Département
du DDT a participé à plusieurs réunions
connexes tout au long de l’année 2010 :

Le ‘Issue Management Group on a Green
Economy’ s’est réuni pour la première fois les 23
et 24 mars 2010 au siège de la Banque mondiale
à Washington DC (États-Unis). Ses membres ont
notamment passé en revue les procédures et le
travail réalisés, planifiés et en cours ainsi que les
efforts interinstitutionnels consentis. Ils ont par
ailleurs débattu de questions conceptuelles
dans le but de parvenir à une même
appréciation et à un message cohérent sur les
concepts de l’économie verte. Ils ont analysé le
travail effectué par les organisations membres
du Groupe de la gestion de l’environnement et
lancé un premier débat sur la contribution
potentielle de chaque institution des Nations
Unies à la transition vers une économie verte.

Les 22 et 23 juin 2010, la 34ème réunion du
Comité pour le Moyen-Orient de l’OMT à Sanaa
(Yémen) a écouté une présentation sur la
Contribution du tourisme à l’économie verte,
suivie d’un débat. Quelque 65 délégués
représentant 12 pays arabes, des organisations          Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
internationales et le secteur privé y ont assisté.      du tourisme 2010



                                                                                                          4
Articles de fond

2. Le tourisme pendant l’Année internationale de la biodiversité
Les Nations Unies ont proclamé 2010 Année              biodiversité ». Elle a souligné les liens
internationale de la biodiversité (AIB). De            importants entre tourisme et biodiversité.
nombreuses initiatives ont été lancées dans le         La JMT a été marquée par un Dialogue de haut
monde entier pour insister sur le besoin de            niveau sur le tourisme, la biodiversité et le
protéger la biodiversité et de réduire la perte de     développement durable auquel ont participé
la biodiversité.                                       des ministres du Tourisme, des chercheurs
                                                       spécialisés en biodiversité et des représentants
                                                       de l’industrie privée.

                                                       Conclusions: il faut que toute l’industrie du
                                                       tourisme, y inclus les secteurs public et privé, les
                                                       organisations intergouvernementales et la
                                                       société civile, assume collectivement la
                                                       responsabilité de conserver la biodiversité et de
                                                       mettre en œuvre les objectifs mondiaux. Tel a
                                                       été le message officiel de l’OMT à la
                                                       manifestation parallèle intitulée « Le tourisme
                                                       et la biodiversité : réaliser les objectifs communs
                                                       en faveur de la durabilité » qui a eu lieu pendant
                                                       la dixième réunion de la conférence des parties
                                                       à la Convention sur la diversité biologique
                                                       (CdP10) qui s’est tenue à Nagoya (Japon), du 18
                                                       au 29 octobre 2010.




Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
du tourisme 2010

L’OMT a participé aux activités de l’AIB dès le
début du mois de mai en insérant, sur le site
web de la Journée mondiale du tourisme 2010
(JMT), des informations sur l’AIB avec
notamment un message vidéo, un logo, un
concours de photos et un appel à soumettre des
articles sur le tourisme et la biodiversité.

La JMT, qui se tient annuellement le 27                Sofía Gutiérrez et Michael Meyer de l’OMT à la réunion
                                                       de la CDB. Photo courtoisie des Services de reportage
septembre, a été célébrée en 2010 à                    d’IISD, Franz Dejon/Photographe
Guangzhou (République populaire de Chine)
avec comme thème central : « Tourisme et

                                                                                                            5
Articles de fond

3. Le tourisme et l’agenda du changement climatique
Le changement climatique est l’une des                 Les participants ont aussi souligné que certaines
menaces les plus graves pour l’économie et             destinations    touristiques     de   pays     en
l’environnement. Le secteur du tourisme et des         développement souffraient des impacts
voyages est fortement tributaire du climat             dévastateurs sur les récifs de corail ou de la
puisque celui-ci détermine la durée et la qualité      disparition de services touristiques de base tels
des saisons touristiques, affecte les activités        que l’approvisionnement en eau et la sécurité
touristiques et influe sur les conditions              alimentaire.
environnementales qui peuvent attirer ou
détourner les visiteurs.                               L’OMT a également présenté son projet intitulé
                                                       ‘Hotel Energy Solutions’ (Solutions énergétiques
                                                       pour l’hôtellerie) qui vise à accroître l’efficience
                                                       énergétique et l’utilisation des technologies
                                                       basées sur les énergies renouvelables par les
                                                       PME hôtelières de l’Union européenne.

                                                       Pour de plus amples informations sur ‘Hotel
                                                       Energy          Solutions’,         visiter :
                                                       www.hotelenergysolutions.net


Photo cédée par les Autorités du parc maritime de la
Grande barrière de corail.

Sachant que les activités touristiques dépendent
fortement des conditions climatiques et que de
nombreuses destinations sont très vulnérables
aux impacts du changement climatique, l’OMT a
lancé le ‘Processus de Davos sur le changement
climatique et le tourisme’ qui tire son nom
d’une conférence internationale de 2007.

C’est sur cette toile de fond que l’OMT et le
Secrétariat du tourisme du Mexique ont
organisé une manifestation parallèle à la
Seizième conférence des parties (CdP16) de la
Convention-cadre des Nations Unies sur les
changements climatiques (CCNUCC) à Cancun
(Mexique), du 29 novembre au 10 décembre
2010.

Cette événement parallèle a permis de
présenter le travail réalisé jusqu’à présent par
les secteurs public et privé du tourisme pour
mitiger les émissions de gaz à effet de serre,
promouvoir l’adaptation des entreprises et des         Le Président mexicain Felipe Calderón et la secrétaire
destinations touristiques, investir dans les           d’État au tourisme Gloria Guevara à la CdP16 de la
nouvelles technologies et soutenir les pays en         CCNUCC. À leurs côtés, Luigi Cabrini, le Directeur du DDT
développement en leur octroyant des fonds.             de l’OMT.
                                                                                                              6
Articles de fond                                                      Feature Articles

.4. Les    observatoires du tourisme durable de l’OMT
Pour aider les décideurs politiques, les                    Un accord de collaboration a été souscrit en
planificateurs et les responsables du tourisme à            septembre 2010 entre l’OMT et l’université Sun
renforcer leurs capacités institutionnelles de              Yat-Sen de Guangzhou pour la création d’un
gestion et de suivi des informations, l’OMT a               centre de suivi pour les observatoires du
lancé en 2004 le concept d’Observatoire                     tourisme durable de l’OMT. Cette université
mondial du tourisme durable basé sur sa                     édite déjà, depuis 2006, des rapports annuels
méthodologie d’obtention d’indicateurs du                   pour l’observatoire de Yangshuo. Les
tourisme durable.                                           informations recueillies sur trois volets, à savoir
                                                            les impacts sociaux, environnementaux et
                                                            économiques du tourisme, devraient aider les
                                                            responsables politiques à prendre des décisions
                                                            sur de futurs aménagements et améliorer la
                                                            coordination entre les secteurs privé et public.

                                                            Deux autres observatoires devraient être
                                                            bientôt opérationnels dans le parc national de
                                                            Huangshan, dans la province d’Anhui, et à
                                                            Zhangjiajie, dans la province d’Hunan
                                                            (l’observatoire couvrira également le parc où le
                                                            célèbre film ‘Avatar’ a été tourné).




Pose de la première pierre de la Station d’observation et
d’études du tourisme de l’OMT à Yangshuo (Chine), en
2006. Photo cédée par l’OMT.

Cette initiative a pour but de faciliter la création
d’un réseau d’observatoires qui appliquent
systématiquement des techniques de suivi,
d’évaluation et de gestion de l’information afin
de pouvoir formuler et mettre en œuvre des
politiques, stratégies, plans et procédures de
gestion du tourisme durable.
                                                            Devant l’observatoire du tourisme durable et la station
                                                            d’études de Yangshuo, 2010.
Cette même année, l’OMT et le gouvernement
municipal de Guilin ont souscrit un accord de
collaboration pour promouvoir le tourisme
durable à Guilin (Chine) et ouvert un
observatoire dans la province de Yangshuo, le
premier d’un réseau de centres de même nature
dans le monde entier.

                                                                                                                      7
Articles de fond

5. Le Conseil et les critères mondiaux du tourisme durable
Le Conseil mondial du tourisme durable a été           l’environnement local et planifier en pensant à
créé en août 2010 pour faire connaître et              la durabilité.
appliquer les Critères mondiaux du tourisme
durable. En 2011, il s’efforcera en particulier de
lancer une procédure d’agrément des
programmes de certification touristique
existants et une stratégie d’accès aux marchés.




                                                       Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
                                                       du tourisme 2010

                                                       Ces critères sont considérés comme un outil
                                                       important, notamment pour le secteur du
                                                       logement et pour les voyagistes. Ils sont déjà
                                                       utilisés à titre de référence par plusieurs
                                                       organisations et entreprises.

                                                       Le Conseil mondial du tourisme durable est
                                                       actuellement composé de 65 membres à part
                                                       entière. Il a créé un site web et il est présent sur
                                                       facebook et sur twitter. Des membres du
Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
                                                       Secrétariat et du Bureau ont participé,
du tourisme 2010                                       généralement à titre d’orateurs, à de réunions
                                                       importantes du secteur.
Les Critères ont été élaborés au terme d’une
analyse exhaustive de toutes les grandes études        Ces initiatives sont dirigées par un groupe
existantes. Leur but est d’exprimer, en 37             d’organisations des secteur public et privé.
énoncés simples, les exigences auxquelles toute        L’OMT, l’un des fondateurs, est membre
entreprise touristique doit se plier pour être         permanent du Bureau du Conseil.
considérée comme étant durable. Ils couvrent
quatre groupes d’impératifs : maximiser les            Pour de plus amples informations sur les
avantages du tourisme pour les communautés             Critères ou sur le Conseil mondial du tourisme
locales, mitiger les impacts négatifs sur le           durable :
patrimoine culturel, réduire les dommages sur          http://www.sustainabletourismcriteria.org/
                                                       http://www.gstcouncil.org/

                                                                                                         8
Articles de fond

6. Le Partenariat mondial pour le tourisme durable
L’idée d’un Partenariat mondial pour le                     Le Partenariat a vu le jour officiellement à sa
tourisme durable a été lancée en 2010 dans le               Première Assemblée générale annuelle qui s’est
prolongement       du    Groupe     de     travail          tenue au Costa Rica en janvier 2011. Au cours de
international     de     Marrakech      sur    le           cette réunion, les membres se sont aussi
développement du tourisme durable (GTI-DTD).                engagés à déterminer les procédures de gestion
Ce Partenariat vise principalement à développer             et le budget d’activités nécessaires au
des politiques et à soutenir des projets axés sur           fonctionnement du Partenariat.
le tourisme durable.
                                                            Le Partenariat mondial est actuellement
Le Partenariat doit faciliter la collaboration, le          composé de 18 gouvernements nationaux, cinq
partage d’informations ainsi que la réplication à           institutions onusiennes, l’Organisation pour la
grande échelle d’initiatives réussies de tourisme           coopération et le développement économiques
durable. Son travail porte sur les politiques,              (OCDE), 17 organisations internationales et
projets, outils et réseaux mis à la disposition de          économiques ainsi que 16 organisations non
l'ensemble des acteurs du tourisme, à tous les              gouvernementales qui démontreront leur
échelons, dans les domaines d'action suivants :             volonté de faire du tourisme un secteur plus
cadres stratégiques, changement climatique,                 durable.
environnement et biodiversité, réduction de la
pauvreté, patrimoine culturel et naturel,                   Pour de plus amples informations :
pratiques durables du secteur privé et finance &            http://www.unep.fr/scp/tourism/activities/part
investissement.                                             nership/




       Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010

                                                                                                          9
Articles de fond

7. L’Initiative des Voyagistes pour le Développement du Tourisme
Durable (TOI)
L’Initiative des Voyagistes, lancée en 2000 pour      Sur la Riviera Maya (Mexique), TOI et WWF ont
encourager les voyagistes à s’engager                 lancé avec succès un dialogue entre les marchés
collectivement en faveur du développement             émetteurs de tourisme, les entreprises
durable est pleinement soutenue par l’OMT (qui        touristiques locales, des agences fédérales et
abrite actuellement son Secrétariat), le PNUE et      des parlementaires afin d’élaborer un plan
l’UNESCO.                                             d’action stratégique pour la région.
                                                      L’initiative mésoaméricaine pour le tourisme de
                                                      récif a été considérée comme un partenaire
                                                      local clé capable d’aider les hôtels et les centres
                                                      touristiques à réduire la consommation d’eau
                                                      potable et la génération de déchets solides. Le
                                                      projet a abouti à l’élaboration d’une
                                                      règlementation mexicaine officielle précisant les
COOPÉRATION AVEC LES DESTINATIONS
                                                      normes d’implantation, de conception et de
                                                      construction sur la péninsule du Yucatán.
À Side (Turquie), TOI a réussi à introduire les
paramètres de la durabilité : protection              Au terme de visites sur le terrain et de réunions
environnementale, croissance économique et            stratégiques au Maroc, du 22 au 25 février 2010,
bien-être social. Depuis 2002, la séparation et le    pour évaluer avec précision le développement
recyclage des déchets ont progressé tandis que        touristique du pays et en particulier de Tanger,
les décharges illégales qui se trouvaient près        Al Hoceima, Nador, Saidia et Rabat, TOI s’est
des ruines romaines de Side, la principale            engagée à prêter ses conseils au gouvernement
curiosité touristique de la ville, ont été fermées.   marocain.
Un nouveau site a été créé qui comprend une
zone de compostage, un dispositif de séparation       En Thaïlande, particulièrement sur le littoral de
et de compactage des déchets et une                   la mer d’Andaman, moyennant des programmes
installation de traitement des eaux usées.            de renforcement des capacités et de nouveaux
L’ancienne usine de traitement des eaux usées a       investissements dans l’industrie touristique de
été modernisée et sa nouvelle capacité                la région, TOI s’acharne à ce que les acteurs
journalière lui permettra de répondre à la            locaux participent davantage à la planification et
demande des 20 prochaines années.                     à la gestion durables du tourisme.
Le projet de Side a été récemment cité en
exemple au workshop de l’OCDE intitulé
Stratégies de développement durable et
tourisme qui s’est tenu à Paris (France) le 18
juin 2010, ainsi qu’au workshop sur les Liens
entre le tourisme et la conservation organisé par
le GRID à Arendal (Norvège) les 4 et 5 juin 2010
pour rappeler que toutes les parties prenantes
doivent s’efforcer de développer des modèles
d’entreprises de tourisme durable efficaces et
viables et qu’il est important d’investir dans le
développement du tourisme durable dans les
zones protégées.

                                                                                                      10
Publications

« Manuel sur le tourisme et la réduction             « Le tourisme et la diversité biologique –
de la pauvreté – Des mesures pratiques               Réaliser les objectifs communs en faveur
pour les destinations »                              de la durabilité »

Cette publication, préparée par l’OMT et la SNV      Cette publication analyse la manière dont le
afin de mieux faire comprendre en quoi le            tourisme peut contribuer à la protection de la
tourisme est un instrument de réduction de la        diversité biologique et devenir une ressource
pauvreté et du développement durable, expose         encore plus importante pour les destinations
brièvement différentes mesures pratiques qui         touristiques.
peuvent être prises dans les destinations
touristiques afin d’orienter et de gérer le          Elle illustre la valeur importante de la diversité
tourisme de manière à ce que les personnes et        biologique pour le tourisme, expose brièvement
les communautés défavorisées en tirent               les politiques, directives et initiatives mondiales
davantage de bénéfices.                              existantes en matière de tourisme et de
                                                     diversité biologique, et évalue les risques et les
Le manuel aborde le processus d’analyse d’une        difficultés que la perte mondiale de la diversité
destination touristique du point de vue de la        biologique et des écoservices posent pour le
contribution actuelle du tourisme à la lutte         secteur touristique.
contre la pauvreté et des moyens de renforcer
cette contribution à l’avenir. Il propose de créer   Le rapport donne en conclusion dix
une stratégie et un plan d’action touristiques       recommandations sur des mesures à prendre en
basés sur cette analyse, qui tient compte des        matière de diversité biologique et de tourisme,
préoccupations de lutte contre la pauvreté et        qui s’adressent aux autorités (des pays et des
des actions en la matière et fournit des             destinations), au secteur touristique privé, aux
indications sur le contrôle et l’évaluation de la    organisations internationales et aux ONG.
planification. Il contient également un
programme indicatif de sessions de formation,
avec des documents de travail à distribuer basés
sur les informations contenues dans le manuel.




                                                                                                     11
Renforcement des capacités – Produits techniques
Dans le programme de DDT, le transfert des             atténuer afin de relever les défis que            le
connaissances techniques est axé sur quatre            réchauffement global et ses effets posent        au
« produits techniques » :                              tourisme, notamment dans les pays                en
                                                       développement, les petits États insulaires,      et
    •   l’emploi d’indicateurs,                        d’autres régions vulnérables.
    •   les observatoires du tourisme durable,
    •   l’adaptation       aux      changements
        climatiques et l’atténuation de ceux-ci
    •   la gestion du tourisme sur les sites du
        patrimoine.

Les programmes de renforcement des
capacités d’emploi d’indicateurs offrent des
cours intensifs sur le tourisme durable et les
indicateurs aux administrations publiques
concernées et au secteur touristique privé à
différents niveaux. Ils bénéficient de toute
l’expérience acquise par l’OMT dans ce domaine
depuis une dizaine d’années. Ces indicateurs
sont des outils de premier choix pour élaborer
des politiques sur le tourisme durable, le
planifier et le gérer.

                                                       Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
                                                       du tourisme 2010

                                                       L’OMT soutient la création, pour les destinations
                                                       touristiques, d’observatoires du tourisme
                                                       durable qui appliquent systématiquement des
                                                       techniques     de    suivi,   d’évaluation     et
                                                       d’information, comme des outils fondamentaux
                                                       pour élaborer des politiques durables.

                                                       La gestion du tourisme sur les sites du
                                                       patrimoine s’appuie sur le travail actuel de
                                                       l’OMT dans ce domaine et sur de nouveaux
                                                       problèmes avérés de gestion des flux croissants
                                                       de touristes sur des sites naturels et culturels. Il
                                                       s’agit ici d’apprendre à élaborer des directives
                                                       politiques et opérationnelles pour gérer ces
                                                       problèmes de saturation touristique et pour
Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale
du tourisme 2010
                                                       permettre au secteur touristique d'améliorer sa
                                                       capacité à développer et présenter ses
Le renforcement des capacités d’adaptation aux         destinations et ses sites du patrimoine de façon
changements climatiques et d’atténuation de            plus exhaustive.
ceux-ci doit permettre au secteur touristique de
mieux s’adapter aux changements climatiques
et d’appliquer des mesures permettant de les


                                                                                                        12
Nouvelles et autres événements

Semaine mondiale des zones humides
Du 31 janvier au 5 février 2010, les Seychelles ont accueilli la Semaine mondiale des zones humides sous
le thème « Les zones humides, un lien entre la vie et la culture ».
À cette occasion, un Mémorandum de collaboration a été signé entre l’OMT et le Secrétariat de Ramsar.
Il permettra de faciliter l’élaboration de propositions de projets, de soutenir des actions de
sensibilisation et de promouvoir le partage d’informations et d’expertise afin de renforcer le rôle des
zones humides et de préserver la biodiversité de leurs écosystèmes pour garantir un développement
durable du tourisme.

Des informations plus détaillées ainsi que le rapport de cette Semaine sont disponibles à :
http://www.unwto.org/sdt/events/en/det.php?id=569&lang=E




              Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010




Le projet COAST (Actions conjuguées pour un tourisme durable)
Ce projet, financé par le FEM (an anglais GEF), vise à soutenir et à parfaire la conservation des grands
écosystèmes côtiers et maritimes ainsi que leur biodiversité en Afrique subsaharienne en atténuant les
retombées environnementales négatives que le tourisme côtier peut provoquer. Neuf pays participent à
ce projet : le Cameroun, la Gambie, le Ghana, le Nigeria et le Sénégal pour l’Afrique occidentale, et le
Kenya, la Tanzanie, le Mozambique et les Seychelles pour l’Afrique orientale.

L’OMT se charge de deux aspects du projet : Écotourisme et moyens d’existence d’une part, et
Développement et mise en oeuvre de mécanismes pour la gouvernance du tourisme durable d’autre
part. Trois séminaires régionaux de formation ont été organisés en 2010 au Sénégal, au Ghana et au
Kenya à l’attention des parties intéressées par ce projet.


                                                                                                     13
Nouvelles et autres événements

Cours de la Fondation OMT-Themis au Mexique
Le cours « OMT-Développement durable du tourisme: politiques et instruments de gestion », organisé à
l’attention de fonctionnaires du tourisme du Mexique et d’autres pays d’Amérique latine, a eu lieu à
Querétaro (Mexique) du 29 novembre au 3 décembre 2010.

Ce cours annuel sur le tourisme durable, qui en est à sa troisième édition, était organisé par la Fondation
OMT-Themis avec le soutien du programme de DDT et en collaboration avec les Secrétariats du
tourisme de Mexico et de Queretaro. Plus de 40 fonctionnaires de gouvernements nationaux, régionaux
et/ou locaux, ainsi que des représentants du secteur privé du Mexique, de l’Argentine, du Chili, du Costa
Rica, de l’Équateur et du Guatemala ont suivi ce cours.

Le cours, éminemment interactif et pratique, abordait plusieurs sujets comme le changement climatique
et le tourisme, le potentiel du tourisme pour contribuer à éradiquer la pauvreté, la biodiversité, les
indicateurs et les observatoires du tourisme durable.

Le Programme de DDT participe également à d’autres activités de formation, comme le Practicum de
l’OMT, qui sont réalisées tous les ans dans le cadre du Programme de renforcement des capacités de la
Fondation OMT-Themis.



Tourisme durable au Moyen-Orient
                                                          Il convient de souligner l’intérêt manifesté pour
                                                          le tourisme durable l’année dernière par
                                                          plusieurs pays du Moyen-Orient. Des
                                                          événements y ont en effet été organisées telles
                                                          que la « Conférence mondiale sur le tourisme
                                                          vert » qui a eu lieu du 22 au 24 novembre 2010
                                                          à Abou Dabi (Émirats Arabes Unis), la
                                                          « Quatrième conférence internationale sur les
                                                          destinations touristiques responsables » qui
                                                          s’est tenue du 10 au 12 octobre 2010 à Muscat
                                                          (Oman) et la « Trente-quatrième réunion du
                                                          Comité pour le Moyen-Orient de l’Organisation
                                                          mondiale du tourisme » les 22 et 23 juin à Sanaa
                                                          (Yémen) à l’ordre du jour de laquelle figuraient
                                                          l’économie verte, le tourisme et la biodiversité.




Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du
tourisme 2010




                                                                                                        14
LE PROGRAMME DE DDT
Le Programme de DDT vise à promouvoir et à incorporer le développement durable du
tourisme dans le monde entier. Il soutient et garantit la participation de l’OMT à tous les
processus relatifs au tourisme durable, il réalise des études sur des aspects connexes comme
la réduction de la pauvreté, le patrimoine et la biodiversité et il propose aux membres de
l’OMT outils, conseils et formation sur des questions relatives à la durabilité.


  Pour de plus amples informations sur le Programme de développement durable du
                tourisme de l’OMT (DDT), prière de consulter le site :
                               http://www.unwto.org/sdt/




                                                                                           15

Contenu connexe

En vedette

Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au MarocEtat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
ICARDA
 
Huile d'olive en Tunisie
Huile d'olive en TunisieHuile d'olive en Tunisie
Huile d'olive en Tunisieleraptor
 
ONSSA procedures d'homologation
ONSSA procedures d'homologationONSSA procedures d'homologation
ONSSA procedures d'homologation
zrouali
 
atlas_de_lagriculture_marocaine
atlas_de_lagriculture_marocaineatlas_de_lagriculture_marocaine
atlas_de_lagriculture_marocaineLucie Grignon
 
Agriculture en chiffres_2014-vf
Agriculture en chiffres_2014-vfAgriculture en chiffres_2014-vf
Agriculture en chiffres_2014-vf
agrimaroc
 
Rapport pat-haouz
Rapport pat-haouzRapport pat-haouz
Rapport pat-haouz
agrimaroc
 
Statistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles MarocStatistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles Maroc
agrimaroc
 
Aides financières plan maroc vert pmv
Aides financières plan maroc vert pmvAides financières plan maroc vert pmv
Aides financières plan maroc vert pmv
agrimaroc
 
Eie maroc vert
Eie maroc vertEie maroc vert
Eie maroc vert
Samira Brahim
 
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud MarocProfessionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud MarocTarik Essaadi
 
Pafo rapport-nov.2010
Pafo rapport-nov.2010Pafo rapport-nov.2010
Pafo rapport-nov.2010
Tarik Essaadi
 
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
Shabba Inf
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...ICARDA
 
Palmarès concours huile d'olive
Palmarès concours huile d'olivePalmarès concours huile d'olive
Palmarès concours huile d'oliveSarah Rebouh
 
Dossier oléiculture
Dossier oléicultureDossier oléiculture
Dossier oléiculture
Ronan Boussicaud
 

En vedette (15)

Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au MarocEtat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
Etat Des Lieux de la Filiere des Legumineuses Alimentaires au Maroc
 
Huile d'olive en Tunisie
Huile d'olive en TunisieHuile d'olive en Tunisie
Huile d'olive en Tunisie
 
ONSSA procedures d'homologation
ONSSA procedures d'homologationONSSA procedures d'homologation
ONSSA procedures d'homologation
 
atlas_de_lagriculture_marocaine
atlas_de_lagriculture_marocaineatlas_de_lagriculture_marocaine
atlas_de_lagriculture_marocaine
 
Agriculture en chiffres_2014-vf
Agriculture en chiffres_2014-vfAgriculture en chiffres_2014-vf
Agriculture en chiffres_2014-vf
 
Rapport pat-haouz
Rapport pat-haouzRapport pat-haouz
Rapport pat-haouz
 
Statistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles MarocStatistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles Maroc
 
Aides financières plan maroc vert pmv
Aides financières plan maroc vert pmvAides financières plan maroc vert pmv
Aides financières plan maroc vert pmv
 
Eie maroc vert
Eie maroc vertEie maroc vert
Eie maroc vert
 
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud MarocProfessionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc
Professionnalisation de l’agriculture familiale dans les oasis Sud Maroc
 
Pafo rapport-nov.2010
Pafo rapport-nov.2010Pafo rapport-nov.2010
Pafo rapport-nov.2010
 
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
Une nouvelle technique d'économie d'eau d'irrigation et de gestion et conserv...
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
 
Palmarès concours huile d'olive
Palmarès concours huile d'olivePalmarès concours huile d'olive
Palmarès concours huile d'olive
 
Dossier oléiculture
Dossier oléicultureDossier oléiculture
Dossier oléiculture
 

Similaire à E bul19fr

Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourismeValorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Office Nationale du Tourisme Madagascar
 
Économie verte pour un développement durable
Économie verte pour un développement durableÉconomie verte pour un développement durable
Économie verte pour un développement durable
L'Institut Paris Region
 
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdfEcotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
trcdtlc
 
International symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version FrançaiseInternational symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version Française
Ministère du Tourisme - Maroc
 
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
المجلس الوطني الاقتصادي و الاجتماعي و البيئي
 
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Ministère du Tourisme - Maroc
 
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM
 
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VII
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VIIDéveloppement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VII
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VIIVampouille
 
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...MONA
 
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSERSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
France Stratégie
 
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
Enhanced Integrated Framework
 
Note L'épargne au service de la transition énergétique
Note L'épargne au service de la transition énergétiqueNote L'épargne au service de la transition énergétique
Note L'épargne au service de la transition énergétique
lafabriqueecolo
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Philippe Porta
 
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...MONA
 
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
CCI France
 
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...MONA
 
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSEFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Guillaume CROMER
 
L’aménagement touristique
L’aménagement touristiqueL’aménagement touristique
L’aménagement touristiqueMounir Akajia
 
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieEtat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieAMZ Software
 

Similaire à E bul19fr (20)

Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourismeValorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
Valorisation du Tourisme Durable par le géotourisme
 
Économie verte pour un développement durable
Économie verte pour un développement durableÉconomie verte pour un développement durable
Économie verte pour un développement durable
 
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdfEcotourisme_communautaire_WWF.pdf
Ecotourisme_communautaire_WWF.pdf
 
International symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version FrançaiseInternational symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version Française
 
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
L’intégration sectorielle des politiques environnementales : un défi réalisa...
 
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
 
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
RAINBOW by ECS-3.COM: L'economie verte dans le cadre de rio +20
 
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VII
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VIIDéveloppement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VII
Développement durable & Agenda 21 locaux - UFR espace s& MilieuxParis VII
 
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...
Formation MOPA - Enjeux définitions représentations du tourisme durable - Béa...
 
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSERSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
RSE et objectifs de développement durable : avis de la Plateforme RSE
 
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...Soutenir le développement  du tourisme durable dans  les pays les moins avanc...
Soutenir le développement du tourisme durable dans les pays les moins avanc...
 
Note L'épargne au service de la transition énergétique
Note L'épargne au service de la transition énergétiqueNote L'épargne au service de la transition énergétique
Note L'épargne au service de la transition énergétique
 
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013Insee stratégie nationale dd 2010 2013
Insee stratégie nationale dd 2010 2013
 
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...
UDOTSI Nord Bernard Ruelle - Formation MOPA 2010 : Presentation de l'agenda 2...
 
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
Contribution des CCI de France à la Conférence environnementale 2016
 
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...
Formation MOPA FTC - Animer une démarche de tourisme durable et la promouvoir...
 
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSEFormation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
Formation Tourisme Durable - Historique du Tourisme Durable & RSE
 
L’aménagement touristique
L’aménagement touristiqueL’aménagement touristique
L’aménagement touristique
 
Biodiv 2050
Biodiv 2050Biodiv 2050
Biodiv 2050
 
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en TunisieEtat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
Etat des lieux de l’entrepreneuriat vert en Tunisie
 

E bul19fr

  • 1. Développement durable du tourisme DDT Bulletin électronique www.unwto.org/sdt/ Nº 19, février 2011 1
  • 2. INDEX  Articles de fond 1 L’économie verte et le tourisme 3 2 Le tourisme pendant l’Année internationale de la biodiversité 5 3 Le tourisme et l’agenda du changement climatique ---------- 6 4 Les observatoires du tourisme durable de l’OMT ------------------- 7 5 Le Conseil et les critères mondiaux du tourisme durable - 8 6 Le Partenariat mondial pour le tourisme durable ------------------- 9 7 L’Initiative des Voyagistes pour le Développement du Tourisme Durable (TOI) ------------------------ 10  Publications ---------------- 11  Renforcement des capacités – Produits techniques ------------------ 12  Nouvelles et autres événements --------------- 13 2
  • 3. Articles de fond 1. L’économie verte et le tourisme . Parler de tourisme dans une économie verte l’environnement dans le cadre d’une stratégie revient à parler d’activités touristiques que l’on économique à moyen et long terme. Cette peut maintenir ou soutenir indéfiniment dans étude s’appuie sur le travail de 70 instituts du leurs contextes social, économique, socio- monde entier et couvre les chapitres suivants : économique, culturel et environnemental, c’est- énergies renouvelables, industrie, transports, à-dire de ‘tourisme durable’. Cette expression villes, bâtiments, gestion et recyclage des englobe les politiques, les pratiques et les déchets, pêcheries, eau, forêts, agriculture, programmes qui tiennent compte non tourisme, finances, modélisation et conditions seulement des attentes des touristes en matière de soutien. de gestion responsable des ressources naturelles (la demande) mais aussi des besoins de l’environnement et de la qualité de vie des communautés sur lesquels se fondent les Économie VERTE projets touristiques (l’offre). Le Rapport du PNUE plaidera sans doute, au niveau macroéconomique, pour une augmentation des investissements publics et privés dans les ‘secteurs verts’. Il s’efforcera vraisemblablement de motiver et de soutenir les décideurs, les chefs d’entreprises et les actionnaires en général pour qu’ils investissent dans des secteurs ‘verts’ et dans des réformes politiques vertes. Le succès se mesurera à l’aune des investissements qui seront réalisés dans des secteurs verts et des avantages qui en découleront pour l’économie, le développement et l’environnement. Les publics visés sont ceux qui contrôlent ce genre d’investissements : a) les gouvernements avec leurs politiques et leurs finances publiques ; b) les entreprises ayant des intérêts dans des secteurs verts ; et c) les actionnaires et les financeurs qui investissent dans des entreprises ‘vertes’. En collaboration avec le PNUE, l’OMT est en Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale train de rédiger un chapitre sur le tourisme ainsi du tourisme 2010 que des documents de référence montrant qu’investir dans le tourisme durable favorise le Le PNUE a commencé, fin 2009, à élaborer un développement durable et l’économie verte. Ce Rapport mondial sur l’économie verte. Il s’agit chapitre analyse les investissements dans le d’un élément clé de l’initiative « Économie tourisme, les défis en jeu, la situation actuelle verte » qui va au-delà d’une simple analyse des desdits investissements et la façon dont de réponses vertes à la crise financière et nouvelles contributions à des solutions de économique. Il conseille et explique comment tourisme vert permettrait d’accroître les investir dans des secteurs importants pour résultats (valeur ajoutée) du secteur touristique. 3
  • 4. Articles de fond Il prédit aussi les retombées de nouveaux Les 5 et 6 juillet 2010, la Maison internationale investissements dans le tourisme durable sur le de l’environnement de Genève (Suisse) a niveau et la qualité de l’emploi dans le secteur accueilli un atelier international sur le Rapport (à l’aune des normes internationales du travail sur l’économie verte. Les auteurs de ce dernier y et des critères de travail décent de l’OIT), sur les ont présenté les premiers résultats et messages diverses dimensions de la pauvreté et sur la clés. Les sujets discutés pendant le workshop et réalisation des objectifs du Millénaire pour le les commentaires provenant du processus développement (OMD) en citant des exemples d’évaluation technique par des pairs guideront de pays. la révision finale de plusieurs chapitres. Le chapitre aborde une autre question cruciale: Pour de plus amples informations concernant le garantir que le tourisme est capable de relever Rapport sur l’économie verte qui devrait être des défis environnementaux comme la perte de publié début 2011, visiter : la biodiversité, la dégradation des écosystèmes http://www.unep.org/greeneconomy/GreenEco et le changement climatique moyennant une nomyReport/tabid/1375/Default.aspx approche gagnant-gagnant satisfaisant aussi bien les objectifs économiques de l’industrie touristique que les critères de durabilité. Pour ancrer solidement le tourisme dans l’agenda de l’économie verte, le Département du DDT a participé à plusieurs réunions connexes tout au long de l’année 2010 : Le ‘Issue Management Group on a Green Economy’ s’est réuni pour la première fois les 23 et 24 mars 2010 au siège de la Banque mondiale à Washington DC (États-Unis). Ses membres ont notamment passé en revue les procédures et le travail réalisés, planifiés et en cours ainsi que les efforts interinstitutionnels consentis. Ils ont par ailleurs débattu de questions conceptuelles dans le but de parvenir à une même appréciation et à un message cohérent sur les concepts de l’économie verte. Ils ont analysé le travail effectué par les organisations membres du Groupe de la gestion de l’environnement et lancé un premier débat sur la contribution potentielle de chaque institution des Nations Unies à la transition vers une économie verte. Les 22 et 23 juin 2010, la 34ème réunion du Comité pour le Moyen-Orient de l’OMT à Sanaa (Yémen) a écouté une présentation sur la Contribution du tourisme à l’économie verte, suivie d’un débat. Quelque 65 délégués représentant 12 pays arabes, des organisations Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale internationales et le secteur privé y ont assisté. du tourisme 2010 4
  • 5. Articles de fond 2. Le tourisme pendant l’Année internationale de la biodiversité Les Nations Unies ont proclamé 2010 Année biodiversité ». Elle a souligné les liens internationale de la biodiversité (AIB). De importants entre tourisme et biodiversité. nombreuses initiatives ont été lancées dans le La JMT a été marquée par un Dialogue de haut monde entier pour insister sur le besoin de niveau sur le tourisme, la biodiversité et le protéger la biodiversité et de réduire la perte de développement durable auquel ont participé la biodiversité. des ministres du Tourisme, des chercheurs spécialisés en biodiversité et des représentants de l’industrie privée. Conclusions: il faut que toute l’industrie du tourisme, y inclus les secteurs public et privé, les organisations intergouvernementales et la société civile, assume collectivement la responsabilité de conserver la biodiversité et de mettre en œuvre les objectifs mondiaux. Tel a été le message officiel de l’OMT à la manifestation parallèle intitulée « Le tourisme et la biodiversité : réaliser les objectifs communs en faveur de la durabilité » qui a eu lieu pendant la dixième réunion de la conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique (CdP10) qui s’est tenue à Nagoya (Japon), du 18 au 29 octobre 2010. Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 L’OMT a participé aux activités de l’AIB dès le début du mois de mai en insérant, sur le site web de la Journée mondiale du tourisme 2010 (JMT), des informations sur l’AIB avec notamment un message vidéo, un logo, un concours de photos et un appel à soumettre des articles sur le tourisme et la biodiversité. La JMT, qui se tient annuellement le 27 Sofía Gutiérrez et Michael Meyer de l’OMT à la réunion de la CDB. Photo courtoisie des Services de reportage septembre, a été célébrée en 2010 à d’IISD, Franz Dejon/Photographe Guangzhou (République populaire de Chine) avec comme thème central : « Tourisme et 5
  • 6. Articles de fond 3. Le tourisme et l’agenda du changement climatique Le changement climatique est l’une des Les participants ont aussi souligné que certaines menaces les plus graves pour l’économie et destinations touristiques de pays en l’environnement. Le secteur du tourisme et des développement souffraient des impacts voyages est fortement tributaire du climat dévastateurs sur les récifs de corail ou de la puisque celui-ci détermine la durée et la qualité disparition de services touristiques de base tels des saisons touristiques, affecte les activités que l’approvisionnement en eau et la sécurité touristiques et influe sur les conditions alimentaire. environnementales qui peuvent attirer ou détourner les visiteurs. L’OMT a également présenté son projet intitulé ‘Hotel Energy Solutions’ (Solutions énergétiques pour l’hôtellerie) qui vise à accroître l’efficience énergétique et l’utilisation des technologies basées sur les énergies renouvelables par les PME hôtelières de l’Union européenne. Pour de plus amples informations sur ‘Hotel Energy Solutions’, visiter : www.hotelenergysolutions.net Photo cédée par les Autorités du parc maritime de la Grande barrière de corail. Sachant que les activités touristiques dépendent fortement des conditions climatiques et que de nombreuses destinations sont très vulnérables aux impacts du changement climatique, l’OMT a lancé le ‘Processus de Davos sur le changement climatique et le tourisme’ qui tire son nom d’une conférence internationale de 2007. C’est sur cette toile de fond que l’OMT et le Secrétariat du tourisme du Mexique ont organisé une manifestation parallèle à la Seizième conférence des parties (CdP16) de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) à Cancun (Mexique), du 29 novembre au 10 décembre 2010. Cette événement parallèle a permis de présenter le travail réalisé jusqu’à présent par les secteurs public et privé du tourisme pour mitiger les émissions de gaz à effet de serre, promouvoir l’adaptation des entreprises et des Le Président mexicain Felipe Calderón et la secrétaire destinations touristiques, investir dans les d’État au tourisme Gloria Guevara à la CdP16 de la nouvelles technologies et soutenir les pays en CCNUCC. À leurs côtés, Luigi Cabrini, le Directeur du DDT développement en leur octroyant des fonds. de l’OMT. 6
  • 7. Articles de fond Feature Articles .4. Les observatoires du tourisme durable de l’OMT Pour aider les décideurs politiques, les Un accord de collaboration a été souscrit en planificateurs et les responsables du tourisme à septembre 2010 entre l’OMT et l’université Sun renforcer leurs capacités institutionnelles de Yat-Sen de Guangzhou pour la création d’un gestion et de suivi des informations, l’OMT a centre de suivi pour les observatoires du lancé en 2004 le concept d’Observatoire tourisme durable de l’OMT. Cette université mondial du tourisme durable basé sur sa édite déjà, depuis 2006, des rapports annuels méthodologie d’obtention d’indicateurs du pour l’observatoire de Yangshuo. Les tourisme durable. informations recueillies sur trois volets, à savoir les impacts sociaux, environnementaux et économiques du tourisme, devraient aider les responsables politiques à prendre des décisions sur de futurs aménagements et améliorer la coordination entre les secteurs privé et public. Deux autres observatoires devraient être bientôt opérationnels dans le parc national de Huangshan, dans la province d’Anhui, et à Zhangjiajie, dans la province d’Hunan (l’observatoire couvrira également le parc où le célèbre film ‘Avatar’ a été tourné). Pose de la première pierre de la Station d’observation et d’études du tourisme de l’OMT à Yangshuo (Chine), en 2006. Photo cédée par l’OMT. Cette initiative a pour but de faciliter la création d’un réseau d’observatoires qui appliquent systématiquement des techniques de suivi, d’évaluation et de gestion de l’information afin de pouvoir formuler et mettre en œuvre des politiques, stratégies, plans et procédures de gestion du tourisme durable. Devant l’observatoire du tourisme durable et la station d’études de Yangshuo, 2010. Cette même année, l’OMT et le gouvernement municipal de Guilin ont souscrit un accord de collaboration pour promouvoir le tourisme durable à Guilin (Chine) et ouvert un observatoire dans la province de Yangshuo, le premier d’un réseau de centres de même nature dans le monde entier. 7
  • 8. Articles de fond 5. Le Conseil et les critères mondiaux du tourisme durable Le Conseil mondial du tourisme durable a été l’environnement local et planifier en pensant à créé en août 2010 pour faire connaître et la durabilité. appliquer les Critères mondiaux du tourisme durable. En 2011, il s’efforcera en particulier de lancer une procédure d’agrément des programmes de certification touristique existants et une stratégie d’accès aux marchés. Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 Ces critères sont considérés comme un outil important, notamment pour le secteur du logement et pour les voyagistes. Ils sont déjà utilisés à titre de référence par plusieurs organisations et entreprises. Le Conseil mondial du tourisme durable est actuellement composé de 65 membres à part entière. Il a créé un site web et il est présent sur facebook et sur twitter. Des membres du Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale Secrétariat et du Bureau ont participé, du tourisme 2010 généralement à titre d’orateurs, à de réunions importantes du secteur. Les Critères ont été élaborés au terme d’une analyse exhaustive de toutes les grandes études Ces initiatives sont dirigées par un groupe existantes. Leur but est d’exprimer, en 37 d’organisations des secteur public et privé. énoncés simples, les exigences auxquelles toute L’OMT, l’un des fondateurs, est membre entreprise touristique doit se plier pour être permanent du Bureau du Conseil. considérée comme étant durable. Ils couvrent quatre groupes d’impératifs : maximiser les Pour de plus amples informations sur les avantages du tourisme pour les communautés Critères ou sur le Conseil mondial du tourisme locales, mitiger les impacts négatifs sur le durable : patrimoine culturel, réduire les dommages sur http://www.sustainabletourismcriteria.org/ http://www.gstcouncil.org/ 8
  • 9. Articles de fond 6. Le Partenariat mondial pour le tourisme durable L’idée d’un Partenariat mondial pour le Le Partenariat a vu le jour officiellement à sa tourisme durable a été lancée en 2010 dans le Première Assemblée générale annuelle qui s’est prolongement du Groupe de travail tenue au Costa Rica en janvier 2011. Au cours de international de Marrakech sur le cette réunion, les membres se sont aussi développement du tourisme durable (GTI-DTD). engagés à déterminer les procédures de gestion Ce Partenariat vise principalement à développer et le budget d’activités nécessaires au des politiques et à soutenir des projets axés sur fonctionnement du Partenariat. le tourisme durable. Le Partenariat mondial est actuellement Le Partenariat doit faciliter la collaboration, le composé de 18 gouvernements nationaux, cinq partage d’informations ainsi que la réplication à institutions onusiennes, l’Organisation pour la grande échelle d’initiatives réussies de tourisme coopération et le développement économiques durable. Son travail porte sur les politiques, (OCDE), 17 organisations internationales et projets, outils et réseaux mis à la disposition de économiques ainsi que 16 organisations non l'ensemble des acteurs du tourisme, à tous les gouvernementales qui démontreront leur échelons, dans les domaines d'action suivants : volonté de faire du tourisme un secteur plus cadres stratégiques, changement climatique, durable. environnement et biodiversité, réduction de la pauvreté, patrimoine culturel et naturel, Pour de plus amples informations : pratiques durables du secteur privé et finance & http://www.unep.fr/scp/tourism/activities/part investissement. nership/ Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 9
  • 10. Articles de fond 7. L’Initiative des Voyagistes pour le Développement du Tourisme Durable (TOI) L’Initiative des Voyagistes, lancée en 2000 pour Sur la Riviera Maya (Mexique), TOI et WWF ont encourager les voyagistes à s’engager lancé avec succès un dialogue entre les marchés collectivement en faveur du développement émetteurs de tourisme, les entreprises durable est pleinement soutenue par l’OMT (qui touristiques locales, des agences fédérales et abrite actuellement son Secrétariat), le PNUE et des parlementaires afin d’élaborer un plan l’UNESCO. d’action stratégique pour la région. L’initiative mésoaméricaine pour le tourisme de récif a été considérée comme un partenaire local clé capable d’aider les hôtels et les centres touristiques à réduire la consommation d’eau potable et la génération de déchets solides. Le projet a abouti à l’élaboration d’une règlementation mexicaine officielle précisant les COOPÉRATION AVEC LES DESTINATIONS normes d’implantation, de conception et de construction sur la péninsule du Yucatán. À Side (Turquie), TOI a réussi à introduire les paramètres de la durabilité : protection Au terme de visites sur le terrain et de réunions environnementale, croissance économique et stratégiques au Maroc, du 22 au 25 février 2010, bien-être social. Depuis 2002, la séparation et le pour évaluer avec précision le développement recyclage des déchets ont progressé tandis que touristique du pays et en particulier de Tanger, les décharges illégales qui se trouvaient près Al Hoceima, Nador, Saidia et Rabat, TOI s’est des ruines romaines de Side, la principale engagée à prêter ses conseils au gouvernement curiosité touristique de la ville, ont été fermées. marocain. Un nouveau site a été créé qui comprend une zone de compostage, un dispositif de séparation En Thaïlande, particulièrement sur le littoral de et de compactage des déchets et une la mer d’Andaman, moyennant des programmes installation de traitement des eaux usées. de renforcement des capacités et de nouveaux L’ancienne usine de traitement des eaux usées a investissements dans l’industrie touristique de été modernisée et sa nouvelle capacité la région, TOI s’acharne à ce que les acteurs journalière lui permettra de répondre à la locaux participent davantage à la planification et demande des 20 prochaines années. à la gestion durables du tourisme. Le projet de Side a été récemment cité en exemple au workshop de l’OCDE intitulé Stratégies de développement durable et tourisme qui s’est tenu à Paris (France) le 18 juin 2010, ainsi qu’au workshop sur les Liens entre le tourisme et la conservation organisé par le GRID à Arendal (Norvège) les 4 et 5 juin 2010 pour rappeler que toutes les parties prenantes doivent s’efforcer de développer des modèles d’entreprises de tourisme durable efficaces et viables et qu’il est important d’investir dans le développement du tourisme durable dans les zones protégées. 10
  • 11. Publications « Manuel sur le tourisme et la réduction « Le tourisme et la diversité biologique – de la pauvreté – Des mesures pratiques Réaliser les objectifs communs en faveur pour les destinations » de la durabilité » Cette publication, préparée par l’OMT et la SNV Cette publication analyse la manière dont le afin de mieux faire comprendre en quoi le tourisme peut contribuer à la protection de la tourisme est un instrument de réduction de la diversité biologique et devenir une ressource pauvreté et du développement durable, expose encore plus importante pour les destinations brièvement différentes mesures pratiques qui touristiques. peuvent être prises dans les destinations touristiques afin d’orienter et de gérer le Elle illustre la valeur importante de la diversité tourisme de manière à ce que les personnes et biologique pour le tourisme, expose brièvement les communautés défavorisées en tirent les politiques, directives et initiatives mondiales davantage de bénéfices. existantes en matière de tourisme et de diversité biologique, et évalue les risques et les Le manuel aborde le processus d’analyse d’une difficultés que la perte mondiale de la diversité destination touristique du point de vue de la biologique et des écoservices posent pour le contribution actuelle du tourisme à la lutte secteur touristique. contre la pauvreté et des moyens de renforcer cette contribution à l’avenir. Il propose de créer Le rapport donne en conclusion dix une stratégie et un plan d’action touristiques recommandations sur des mesures à prendre en basés sur cette analyse, qui tient compte des matière de diversité biologique et de tourisme, préoccupations de lutte contre la pauvreté et qui s’adressent aux autorités (des pays et des des actions en la matière et fournit des destinations), au secteur touristique privé, aux indications sur le contrôle et l’évaluation de la organisations internationales et aux ONG. planification. Il contient également un programme indicatif de sessions de formation, avec des documents de travail à distribuer basés sur les informations contenues dans le manuel. 11
  • 12. Renforcement des capacités – Produits techniques Dans le programme de DDT, le transfert des atténuer afin de relever les défis que le connaissances techniques est axé sur quatre réchauffement global et ses effets posent au « produits techniques » : tourisme, notamment dans les pays en développement, les petits États insulaires, et • l’emploi d’indicateurs, d’autres régions vulnérables. • les observatoires du tourisme durable, • l’adaptation aux changements climatiques et l’atténuation de ceux-ci • la gestion du tourisme sur les sites du patrimoine. Les programmes de renforcement des capacités d’emploi d’indicateurs offrent des cours intensifs sur le tourisme durable et les indicateurs aux administrations publiques concernées et au secteur touristique privé à différents niveaux. Ils bénéficient de toute l’expérience acquise par l’OMT dans ce domaine depuis une dizaine d’années. Ces indicateurs sont des outils de premier choix pour élaborer des politiques sur le tourisme durable, le planifier et le gérer. Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 L’OMT soutient la création, pour les destinations touristiques, d’observatoires du tourisme durable qui appliquent systématiquement des techniques de suivi, d’évaluation et d’information, comme des outils fondamentaux pour élaborer des politiques durables. La gestion du tourisme sur les sites du patrimoine s’appuie sur le travail actuel de l’OMT dans ce domaine et sur de nouveaux problèmes avérés de gestion des flux croissants de touristes sur des sites naturels et culturels. Il s’agit ici d’apprendre à élaborer des directives politiques et opérationnelles pour gérer ces problèmes de saturation touristique et pour Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 permettre au secteur touristique d'améliorer sa capacité à développer et présenter ses Le renforcement des capacités d’adaptation aux destinations et ses sites du patrimoine de façon changements climatiques et d’atténuation de plus exhaustive. ceux-ci doit permettre au secteur touristique de mieux s’adapter aux changements climatiques et d’appliquer des mesures permettant de les 12
  • 13. Nouvelles et autres événements Semaine mondiale des zones humides Du 31 janvier au 5 février 2010, les Seychelles ont accueilli la Semaine mondiale des zones humides sous le thème « Les zones humides, un lien entre la vie et la culture ». À cette occasion, un Mémorandum de collaboration a été signé entre l’OMT et le Secrétariat de Ramsar. Il permettra de faciliter l’élaboration de propositions de projets, de soutenir des actions de sensibilisation et de promouvoir le partage d’informations et d’expertise afin de renforcer le rôle des zones humides et de préserver la biodiversité de leurs écosystèmes pour garantir un développement durable du tourisme. Des informations plus détaillées ainsi que le rapport de cette Semaine sont disponibles à : http://www.unwto.org/sdt/events/en/det.php?id=569&lang=E Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 Le projet COAST (Actions conjuguées pour un tourisme durable) Ce projet, financé par le FEM (an anglais GEF), vise à soutenir et à parfaire la conservation des grands écosystèmes côtiers et maritimes ainsi que leur biodiversité en Afrique subsaharienne en atténuant les retombées environnementales négatives que le tourisme côtier peut provoquer. Neuf pays participent à ce projet : le Cameroun, la Gambie, le Ghana, le Nigeria et le Sénégal pour l’Afrique occidentale, et le Kenya, la Tanzanie, le Mozambique et les Seychelles pour l’Afrique orientale. L’OMT se charge de deux aspects du projet : Écotourisme et moyens d’existence d’une part, et Développement et mise en oeuvre de mécanismes pour la gouvernance du tourisme durable d’autre part. Trois séminaires régionaux de formation ont été organisés en 2010 au Sénégal, au Ghana et au Kenya à l’attention des parties intéressées par ce projet. 13
  • 14. Nouvelles et autres événements Cours de la Fondation OMT-Themis au Mexique Le cours « OMT-Développement durable du tourisme: politiques et instruments de gestion », organisé à l’attention de fonctionnaires du tourisme du Mexique et d’autres pays d’Amérique latine, a eu lieu à Querétaro (Mexique) du 29 novembre au 3 décembre 2010. Ce cours annuel sur le tourisme durable, qui en est à sa troisième édition, était organisé par la Fondation OMT-Themis avec le soutien du programme de DDT et en collaboration avec les Secrétariats du tourisme de Mexico et de Queretaro. Plus de 40 fonctionnaires de gouvernements nationaux, régionaux et/ou locaux, ainsi que des représentants du secteur privé du Mexique, de l’Argentine, du Chili, du Costa Rica, de l’Équateur et du Guatemala ont suivi ce cours. Le cours, éminemment interactif et pratique, abordait plusieurs sujets comme le changement climatique et le tourisme, le potentiel du tourisme pour contribuer à éradiquer la pauvreté, la biodiversité, les indicateurs et les observatoires du tourisme durable. Le Programme de DDT participe également à d’autres activités de formation, comme le Practicum de l’OMT, qui sont réalisées tous les ans dans le cadre du Programme de renforcement des capacités de la Fondation OMT-Themis. Tourisme durable au Moyen-Orient Il convient de souligner l’intérêt manifesté pour le tourisme durable l’année dernière par plusieurs pays du Moyen-Orient. Des événements y ont en effet été organisées telles que la « Conférence mondiale sur le tourisme vert » qui a eu lieu du 22 au 24 novembre 2010 à Abou Dabi (Émirats Arabes Unis), la « Quatrième conférence internationale sur les destinations touristiques responsables » qui s’est tenue du 10 au 12 octobre 2010 à Muscat (Oman) et la « Trente-quatrième réunion du Comité pour le Moyen-Orient de l’Organisation mondiale du tourisme » les 22 et 23 juin à Sanaa (Yémen) à l’ordre du jour de laquelle figuraient l’économie verte, le tourisme et la biodiversité. Concours de photos de l’OMT pour la Journée mondiale du tourisme 2010 14
  • 15. LE PROGRAMME DE DDT Le Programme de DDT vise à promouvoir et à incorporer le développement durable du tourisme dans le monde entier. Il soutient et garantit la participation de l’OMT à tous les processus relatifs au tourisme durable, il réalise des études sur des aspects connexes comme la réduction de la pauvreté, le patrimoine et la biodiversité et il propose aux membres de l’OMT outils, conseils et formation sur des questions relatives à la durabilité. Pour de plus amples informations sur le Programme de développement durable du tourisme de l’OMT (DDT), prière de consulter le site : http://www.unwto.org/sdt/ 15