SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Télécharger pour lire hors ligne
Enterotoxémies
des ovins
26 septembre 2023
Laurent SABOUREAU, Vétérinaire
Membre de la Commission ovine de la SNGTV
Une pathologie désarmante et
indissociable de l’élevage ovin…
• Atteint toutes les catégories d’âge ou de sexe
• Jeunes Agneaux (10 jours à 3 semaines)
• nourris à la mamelle par des brebis très bonnes laitières
• à l’allaitement artificiel non rationné
• Agneaux de 1 à 6 mois à l’engraissement
• Ovins adultes
• sur des pâturages luxuriants au printemps ou à l’automne,
• nourris avec des rations abondantes en concentrés ou en
céréales
Une pathologie désarmante et
indissociable de l’élevage ovin…
• Induit des pertes brutales
• Souvent mort subite sans signe précurseur
• Rend impossible tout traitement efficace
• Provoque de graves pertes économiques sur des
animaux de haute valeur
• Perte d’animaux à fort potentiel de croissance
• Perte d’animaux à fort potentiel génétique de
production
Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ?
• Maladie suraiguë ou aiguë généralement fatale
• Toxi-infection
• Multiplication explosive de bactéries (essentiellement
des clostridies) dans l’intestin
• Entraînant la production de toxines résorbées dans la
circulation sanguine
• Attaquent les organes
• Seuls des facteurs de risque responsables d’un
ralentissement du transit digestif peut permettre
cette multiplication explosive
Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ?
• Les enterotoxémies sont principalement causées par
Clostridium perfringens
• Bactérie Gram +
• Anaérobie stricte
• Forme de bâtonnet sporulée
• Germe ubiquitaire
• Commensal : hôte normal du tube digestif de toutes les espèces animales
• Tellurique : se trouve également dans le sol
• Classé en plusieurs sérotypes selon les toxines produites
• 15 recensées
• 4 dites « létales majeures » responsables de l’entérotoxémie
• Identification complexe
Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ?
• Clostridium perfringens type A, B, C et D
• Type A ou C : Entérite hémorragique
• Type B : Dysenterie des agneaux
• Type D : Maladie du rein pulpeux
Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ?
• Il existe d’autres souches de Clostridium
• Clostridium septicum : gangrènes gazeuses
• Clostridium chauvoei : charbon symptômatique
• Clostridium tétani : tétanos
• Clostridium oedematiens : hépatite nécrosante
• Clostridium novyi : gangrène gazeuse hépatite nécrosante
• Clostridium sordellii : enterotoxémie
Pathogénie
1. Facteurs de risque
2. Déséquilibre de la flore digestive
3. Mal-digestion
4. Passage de particules alimentaires non ou mal-digérés dans
l’intestin
5. Multiplication des clostridiums
• De 102 à 103 / gramme à 107 à 109 / gramme
6. Production de toxines
7. Passage des toxines dans le sang
8. INTOXINATION = TOXI-INFECTION
Facteurs de risque
• Facteurs alimentaires
• Changement brutal de régime alimentaire
• Transition : Allaitement / Engraissement, Pâturage / Bergerie
• Suralimentation et/ou variation individuelle de la consommation
• Agneaux ayant une mère très bonne laitière ou allaités artificiellement sans
rationnement
• Animaux dominants ou manque de longueur d’auge
• Régimes pauvres en fibres et riches en glucides et en azote soluble
• Céréales, pulpes, herbe jeune (mise à l’herbe), légumineuses ….
• Erreurs de distribution
• Aliment concentré à volonté ou distribué le matin avant les fourrages, aliment
mal mélangé ou tri, apport faible suivi d’apport excessif de rattrapage
• Abreuvement insuffisant
Facteurs de risque
• Autres facteurs
• Stress climatique
• Orage, changement brutal de température, variation de
pression atmosphérique
• Parasitisme
• Perturbation du péristaltisme ou de la digestion
• Ex : coccidies, ténia, petite douve
• Traitement antibiotique à visée digestive
• Flore digestive immature des jeunes animaux
• Effet barrière non mature
Comment reconnaître
l’entérotoxémie ?
• Contexte = mort brutale souvent sans symptômes préalables
• Animaux les plus beaux
• Présence de facteurs de risque
• Symptômes et lésions
• Symptômes à dominantes nerveuses peu évocateurs
• Lésions découvertes à l’autopsie (uniquement si précoce < 6h)
• Animaux en bon état, estomac rempli d’aliments
• Putréfaction et autolyse du cadavre rapides
• Bleuissement
• Abdomen dilaté, Intestins dilatés (gaz de putréfaction) et hémorragiques (enterite)
• Foie décoloré
• Epithélium de la panse se décollant
• Reins pulpeux = ramollis
Photos :
Laboratoire Pôle
Santé Animale
Alliance Pastorale
et Dr Pierre AUTEF
Comment reconnaître
l’entérotoxémie ?
• Analyses
• Urinaire : recherche glucosurie par bandelette (maladie du rein pulpeux)
• Détection et dénombrement des clostridium
• Indispensable pour identifier l’agent causal et ses toxines = diagnostic de certitude
• Prélèvement rapide (quelques heures au plus après la mort) d’un échantillon de
contenu de l’intestin grêle (= jejunum)
• Maintien dans un milieu de transport anaérobie (ou tube rempli à ras bord en ayant
chassé l’air)
• Acheminement rapide au laboratoire
• 6 à 8 h entre mort et ensemencement à 20°C, 24 à 36 h à 4°C (ne pas congeler)
• Identification des clostridrium et dénombrement (> 106/g)
• Détection des toxines
• ELISA
• Mêmes contraintes de prélèvement mais congélation possible
Comment reconnaître
l’entérotoxémie ?
• Diagnostic différentiel
• Forme subaiguë avec signes nerveux
• Nécrose du Cortex Cérébral
• Forme aiguë
• Maladies septicémiques à mot subite
• Salmonellose
• Colibacillose
• Pasteurellose septicémique
• Border disease
• Intoxications
Maîtrise des entérotoxémies
• Traitement
• Illusoire : Apparition brutale et mortalité subite
• Antibiothérapie peu efficace si tardive
• Sérum non disponible
• Prévention indispensable
• Prévention des facteurs de risques
= Facteurs qui entrainent un déséquilibre de la flore digestive et une mal-digestion
• Stimulation de la flore digestive et préservation de son équilibre
• Vaccination
• Brebis (protection active + passive des agneaux)
• Agneaux
Maîtrise des entérotoxémies
• Prévention des facteurs de risques
• Stress climatique
• Conditions de logement et abris extérieurs
• Prévention alimentaire du stress thermique (coup de chaleur)
• Parasitisme
• Bilan et maîtrise parasitaire avant les périodes de transition ou à risques
• Antibiotique à visée digestive
• Si non évitable => re-stimulation de la flore digestive
• Rationnement et transition alimentaire
• Equilibre Fourrages – Concentrés
• Vitesse de dégradation des éléments digestibles de la ration
• Séquence et fréquence de distribution
• Transition alimentaire
1010 bactéries
106 protozoaires
106 champignons et levures
/ ml de jus
FIBRES Flore cellulolytique Flore Amylolytique
ACIDES GRAS VOLATILS (AGV)
Acide Acétique Acide Propionique
Acide Butyrique
SUCRES
FERMENTESCIBLES
Acide Lactique
6 < pH < 6,4
Maîtrise des entérotoxémies
• Préservation de l’équilibre de flore digestive
Maîtrise des entérotoxémies
• Préservation de l’équilibre de flore digestive
• Utilisation de facteurs tampons
• Rations acidogènes
• Bicarbonate de soude, Carbonate de soude, Carbonate de calcium,
Magnésie
• Importance de l’effet tampon et de la cinétique
• Utilisation de capteurs d’ammoniac
• Herbe jeune, légumineuses
• Lithothamne et algues marines
• Captation et valorisation de l’azote soluble
Maîtrise des entérotoxémies
• Stimulation de la flore digestive
• Quand ?
• A la naissance
• Lors des transitions alimentaires
• Après traitement antimicrobien à visée digestive
• Lors des accidents digestifs
• Comment ?
• Prébiotiques : éléments nutritifs ayant un effet booster de la flore
digestive et permettant son développement
• Probiotiques : éléments microbiens vivants (bactéries, levures)
• Stimulateurs de flore favorable par production de métabolites booster
• Antagonistes des clostridies
Maîtrise des entérotoxémies
Zone
d’inhibition
(mm²)
Effets comparés de différentes souches de
probiotiques (Etudes in vitro) par production de
composés inhibiteurs
Source : STI Biotechnologie
Maîtrise des entérotoxémies
• Vaccination
• Vaccins inactivés
• Administration d’anatoxines des différents sérotypes de
clostridies pour stimuler la production d’anti-corps anti-
toxines
• Vaccination
• Brebis (protection active des brebis + passive des agneaux via les
anti-corps maternels du colostrum)
• Agneaux (protection active des agneaux)
Maîtrise des entérotoxémies
VACCINS
(spectre d’activité des vaccins disposant d’une AMM ovine)
Maîtrise des entérotoxémies
Maîtrise des entérotoxémies
• Vaccins efficaces, bien tolérés et peu coûteux
• 1 agneaux sauvé permet d’amortir la vaccination d’un lot de
100 agneaux
• Mais limites de la vaccination existent
• Symptomatologie « entero » liée à d’autres bactéries
• Facteurs de risques entrainant des déséquilibres digestifs importants
• Explosion de la multiplication clostridienne et de la production de
toxines
• Débordement des barrières immunitaires

Contenu connexe

Tendances

Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennamaCaractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
Abdelmalek ROULA
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Ali Ali
 

Tendances (13)

Cat epigastralgies by imadlast
Cat epigastralgies by imadlastCat epigastralgies by imadlast
Cat epigastralgies by imadlast
 
Candidose
CandidoseCandidose
Candidose
 
Les Antibiotiques , Conduite a tenir pratique
Les Antibiotiques , Conduite a tenir pratiqueLes Antibiotiques , Conduite a tenir pratique
Les Antibiotiques , Conduite a tenir pratique
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennamaCaractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
Caractérisation et traitement physico chimique des lixiviats par t. bennama
 
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologiquePréparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
Préparation des échantilons pour l'analyse microbiologique
 
Giải Quyết Tranh Chấp Thương Mại Bằng Thương Lượng, Hòa Giải Tại Việt Nam
Giải Quyết Tranh Chấp Thương Mại Bằng Thương Lượng, Hòa Giải Tại Việt NamGiải Quyết Tranh Chấp Thương Mại Bằng Thương Lượng, Hòa Giải Tại Việt Nam
Giải Quyết Tranh Chấp Thương Mại Bằng Thương Lượng, Hòa Giải Tại Việt Nam
 
Prise en charge des infections urinaires aux urgences
Prise en charge des infections urinaires aux urgencesPrise en charge des infections urinaires aux urgences
Prise en charge des infections urinaires aux urgences
 
1 trypanosoma
1 trypanosoma1 trypanosoma
1 trypanosoma
 
dutai-grenoble-2021-22-resistances-des-gram-negatif-ycaspar.pdf
dutai-grenoble-2021-22-resistances-des-gram-negatif-ycaspar.pdfdutai-grenoble-2021-22-resistances-des-gram-negatif-ycaspar.pdf
dutai-grenoble-2021-22-resistances-des-gram-negatif-ycaspar.pdf
 
Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2Cas Clinique Nephrologie2
Cas Clinique Nephrologie2
 
Microorganismes
MicroorganismesMicroorganismes
Microorganismes
 
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptxconduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
 

Similaire à Enterotoxemies_Ovins_Webinaire_LSAB_2023 09.pdf

Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
Amel Ammar
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
Amel Ammar
 
Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_os
killua zoldyck
 
Helminthiases
HelminthiasesHelminthiases
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
odeckmyn
 
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdfPANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
FarahDJAMA
 

Similaire à Enterotoxemies_Ovins_Webinaire_LSAB_2023 09.pdf (20)

Coccidiose_agneaux_Webinaire InnOvin_LSAB_2023 12.pdf
Coccidiose_agneaux_Webinaire InnOvin_LSAB_2023 12.pdfCoccidiose_agneaux_Webinaire InnOvin_LSAB_2023 12.pdf
Coccidiose_agneaux_Webinaire InnOvin_LSAB_2023 12.pdf
 
Hilde_de_Reuse.ppt
Hilde_de_Reuse.pptHilde_de_Reuse.ppt
Hilde_de_Reuse.ppt
 
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdfwebinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 24 juin 2022.pdf
 
Maladie respiratoires_Agneaux_Webinaire_LSAB_2023 05.pdf
Maladie respiratoires_Agneaux_Webinaire_LSAB_2023 05.pdfMaladie respiratoires_Agneaux_Webinaire_LSAB_2023 05.pdf
Maladie respiratoires_Agneaux_Webinaire_LSAB_2023 05.pdf
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 
Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)Présentation kala azar (2)
Présentation kala azar (2)
 
Nematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_osNematodes a transmission_per_os
Nematodes a transmission_per_os
 
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptxPiétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
Piétin_Une lutte efficace_Webinaire InnOvin_2023 03.pptx
 
Helminthiases
HelminthiasesHelminthiases
Helminthiases
 
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist NatPeron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
Peron Vha Vhe EpidéMio Et Hist Nat
 
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...Bactériologie des  infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
Bactériologie des infections urinaires congres de médecine interne marrakech...
 
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUECONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
CONDUITE A TENIR DEVANT UNE CHOLECYSTITE AIGUE
 
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdfPANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
PANCREATITE-AIGUË-PRISE-EN-CHARGE-A-LA-PHASE-INITIALE.pdf
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
 
Distomatose
DistomatoseDistomatose
Distomatose
 
Des pistes pour diminuer la mortalité des agneaux
Des pistes pour diminuer la mortalité des agneauxDes pistes pour diminuer la mortalité des agneaux
Des pistes pour diminuer la mortalité des agneaux
 
gy1234.pptx
gy1234.pptxgy1234.pptx
gy1234.pptx
 
La leptospirose
La leptospirose La leptospirose
La leptospirose
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 
Peron vhavhedu2015
Peron  vhavhedu2015Peron  vhavhedu2015
Peron vhavhedu2015
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
Note agro-climatique et prairies n°3 - Mai 2024
 
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
Provinlait_Comment améliorer les performances environnementales et économique...
 
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
#Pause travail 9 Fnab BEEBBio 13 mai 2024.pdf
 
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdfJTC 2024  Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
JTC 2024 Bâtiment et Photovoltaïque.pdf
 
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversitéGAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
GAL2024 - L'élevage laitier cultive la biodiversité
 
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
GAL2024 - Consommations et productions d'énergies dans les exploitations lait...
 
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
GAL2024 - Méthane 2030 : une démarche collective française à destination de t...
 
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engageGAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
GAL2024 - Décarbonation du secteur laitier : la filière s'engage
 
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentesGAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
GAL2024 - Changements climatiques et maladies émergentes
 
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
GAL2024 - Parcellaire des fermes laitières : en enjeu de compétitivité et de ...
 
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
 
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
 
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenusGAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
GAL2024 - Situation laitière 2023-2024 : consommation, marchés, prix et revenus
 
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdfJTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
JTC 2024 La relance de la filière de la viande de chevreau.pdf
 
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
JTC 2024 - Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et ...
 
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdfJTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
JTC 2024 - SMARTER Retour sur les indicateurs de santé .pdf
 
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdfJTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
JTC 2024 - DeCremoux_Anomalies_génétiques.pdf
 
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdfJTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
JTC 2024 - Réglementation européenne BEA et Transport.pdf
 
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptxCAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
CAP2ER_GC_Presentation_Outil_20240422.pptx
 
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 

Enterotoxemies_Ovins_Webinaire_LSAB_2023 09.pdf

  • 1. Enterotoxémies des ovins 26 septembre 2023 Laurent SABOUREAU, Vétérinaire Membre de la Commission ovine de la SNGTV
  • 2. Une pathologie désarmante et indissociable de l’élevage ovin… • Atteint toutes les catégories d’âge ou de sexe • Jeunes Agneaux (10 jours à 3 semaines) • nourris à la mamelle par des brebis très bonnes laitières • à l’allaitement artificiel non rationné • Agneaux de 1 à 6 mois à l’engraissement • Ovins adultes • sur des pâturages luxuriants au printemps ou à l’automne, • nourris avec des rations abondantes en concentrés ou en céréales
  • 3. Une pathologie désarmante et indissociable de l’élevage ovin… • Induit des pertes brutales • Souvent mort subite sans signe précurseur • Rend impossible tout traitement efficace • Provoque de graves pertes économiques sur des animaux de haute valeur • Perte d’animaux à fort potentiel de croissance • Perte d’animaux à fort potentiel génétique de production
  • 4. Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ? • Maladie suraiguë ou aiguë généralement fatale • Toxi-infection • Multiplication explosive de bactéries (essentiellement des clostridies) dans l’intestin • Entraînant la production de toxines résorbées dans la circulation sanguine • Attaquent les organes • Seuls des facteurs de risque responsables d’un ralentissement du transit digestif peut permettre cette multiplication explosive
  • 5. Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ? • Les enterotoxémies sont principalement causées par Clostridium perfringens • Bactérie Gram + • Anaérobie stricte • Forme de bâtonnet sporulée • Germe ubiquitaire • Commensal : hôte normal du tube digestif de toutes les espèces animales • Tellurique : se trouve également dans le sol • Classé en plusieurs sérotypes selon les toxines produites • 15 recensées • 4 dites « létales majeures » responsables de l’entérotoxémie • Identification complexe
  • 6. Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ? • Clostridium perfringens type A, B, C et D • Type A ou C : Entérite hémorragique • Type B : Dysenterie des agneaux • Type D : Maladie du rein pulpeux
  • 7. Qu’est-ce-que l’entérotoxémie ? • Il existe d’autres souches de Clostridium • Clostridium septicum : gangrènes gazeuses • Clostridium chauvoei : charbon symptômatique • Clostridium tétani : tétanos • Clostridium oedematiens : hépatite nécrosante • Clostridium novyi : gangrène gazeuse hépatite nécrosante • Clostridium sordellii : enterotoxémie
  • 8. Pathogénie 1. Facteurs de risque 2. Déséquilibre de la flore digestive 3. Mal-digestion 4. Passage de particules alimentaires non ou mal-digérés dans l’intestin 5. Multiplication des clostridiums • De 102 à 103 / gramme à 107 à 109 / gramme 6. Production de toxines 7. Passage des toxines dans le sang 8. INTOXINATION = TOXI-INFECTION
  • 9. Facteurs de risque • Facteurs alimentaires • Changement brutal de régime alimentaire • Transition : Allaitement / Engraissement, Pâturage / Bergerie • Suralimentation et/ou variation individuelle de la consommation • Agneaux ayant une mère très bonne laitière ou allaités artificiellement sans rationnement • Animaux dominants ou manque de longueur d’auge • Régimes pauvres en fibres et riches en glucides et en azote soluble • Céréales, pulpes, herbe jeune (mise à l’herbe), légumineuses …. • Erreurs de distribution • Aliment concentré à volonté ou distribué le matin avant les fourrages, aliment mal mélangé ou tri, apport faible suivi d’apport excessif de rattrapage • Abreuvement insuffisant
  • 10. Facteurs de risque • Autres facteurs • Stress climatique • Orage, changement brutal de température, variation de pression atmosphérique • Parasitisme • Perturbation du péristaltisme ou de la digestion • Ex : coccidies, ténia, petite douve • Traitement antibiotique à visée digestive • Flore digestive immature des jeunes animaux • Effet barrière non mature
  • 11. Comment reconnaître l’entérotoxémie ? • Contexte = mort brutale souvent sans symptômes préalables • Animaux les plus beaux • Présence de facteurs de risque • Symptômes et lésions • Symptômes à dominantes nerveuses peu évocateurs • Lésions découvertes à l’autopsie (uniquement si précoce < 6h) • Animaux en bon état, estomac rempli d’aliments • Putréfaction et autolyse du cadavre rapides • Bleuissement • Abdomen dilaté, Intestins dilatés (gaz de putréfaction) et hémorragiques (enterite) • Foie décoloré • Epithélium de la panse se décollant • Reins pulpeux = ramollis
  • 12. Photos : Laboratoire Pôle Santé Animale Alliance Pastorale et Dr Pierre AUTEF
  • 13. Comment reconnaître l’entérotoxémie ? • Analyses • Urinaire : recherche glucosurie par bandelette (maladie du rein pulpeux) • Détection et dénombrement des clostridium • Indispensable pour identifier l’agent causal et ses toxines = diagnostic de certitude • Prélèvement rapide (quelques heures au plus après la mort) d’un échantillon de contenu de l’intestin grêle (= jejunum) • Maintien dans un milieu de transport anaérobie (ou tube rempli à ras bord en ayant chassé l’air) • Acheminement rapide au laboratoire • 6 à 8 h entre mort et ensemencement à 20°C, 24 à 36 h à 4°C (ne pas congeler) • Identification des clostridrium et dénombrement (> 106/g) • Détection des toxines • ELISA • Mêmes contraintes de prélèvement mais congélation possible
  • 14. Comment reconnaître l’entérotoxémie ? • Diagnostic différentiel • Forme subaiguë avec signes nerveux • Nécrose du Cortex Cérébral • Forme aiguë • Maladies septicémiques à mot subite • Salmonellose • Colibacillose • Pasteurellose septicémique • Border disease • Intoxications
  • 15. Maîtrise des entérotoxémies • Traitement • Illusoire : Apparition brutale et mortalité subite • Antibiothérapie peu efficace si tardive • Sérum non disponible • Prévention indispensable • Prévention des facteurs de risques = Facteurs qui entrainent un déséquilibre de la flore digestive et une mal-digestion • Stimulation de la flore digestive et préservation de son équilibre • Vaccination • Brebis (protection active + passive des agneaux) • Agneaux
  • 16. Maîtrise des entérotoxémies • Prévention des facteurs de risques • Stress climatique • Conditions de logement et abris extérieurs • Prévention alimentaire du stress thermique (coup de chaleur) • Parasitisme • Bilan et maîtrise parasitaire avant les périodes de transition ou à risques • Antibiotique à visée digestive • Si non évitable => re-stimulation de la flore digestive • Rationnement et transition alimentaire • Equilibre Fourrages – Concentrés • Vitesse de dégradation des éléments digestibles de la ration • Séquence et fréquence de distribution • Transition alimentaire
  • 17. 1010 bactéries 106 protozoaires 106 champignons et levures / ml de jus FIBRES Flore cellulolytique Flore Amylolytique ACIDES GRAS VOLATILS (AGV) Acide Acétique Acide Propionique Acide Butyrique SUCRES FERMENTESCIBLES Acide Lactique 6 < pH < 6,4 Maîtrise des entérotoxémies • Préservation de l’équilibre de flore digestive
  • 18. Maîtrise des entérotoxémies • Préservation de l’équilibre de flore digestive • Utilisation de facteurs tampons • Rations acidogènes • Bicarbonate de soude, Carbonate de soude, Carbonate de calcium, Magnésie • Importance de l’effet tampon et de la cinétique • Utilisation de capteurs d’ammoniac • Herbe jeune, légumineuses • Lithothamne et algues marines • Captation et valorisation de l’azote soluble
  • 19. Maîtrise des entérotoxémies • Stimulation de la flore digestive • Quand ? • A la naissance • Lors des transitions alimentaires • Après traitement antimicrobien à visée digestive • Lors des accidents digestifs • Comment ? • Prébiotiques : éléments nutritifs ayant un effet booster de la flore digestive et permettant son développement • Probiotiques : éléments microbiens vivants (bactéries, levures) • Stimulateurs de flore favorable par production de métabolites booster • Antagonistes des clostridies
  • 20. Maîtrise des entérotoxémies Zone d’inhibition (mm²) Effets comparés de différentes souches de probiotiques (Etudes in vitro) par production de composés inhibiteurs Source : STI Biotechnologie
  • 21. Maîtrise des entérotoxémies • Vaccination • Vaccins inactivés • Administration d’anatoxines des différents sérotypes de clostridies pour stimuler la production d’anti-corps anti- toxines • Vaccination • Brebis (protection active des brebis + passive des agneaux via les anti-corps maternels du colostrum) • Agneaux (protection active des agneaux)
  • 22. Maîtrise des entérotoxémies VACCINS (spectre d’activité des vaccins disposant d’une AMM ovine)
  • 24. Maîtrise des entérotoxémies • Vaccins efficaces, bien tolérés et peu coûteux • 1 agneaux sauvé permet d’amortir la vaccination d’un lot de 100 agneaux • Mais limites de la vaccination existent • Symptomatologie « entero » liée à d’autres bactéries • Facteurs de risques entrainant des déséquilibres digestifs importants • Explosion de la multiplication clostridienne et de la production de toxines • Débordement des barrières immunitaires