SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  29
Télécharger pour lire hors ligne
L’IMPACT DE LA
CORRUPTION SUR LES
FINANCES PUBLIQUES
Conférence – Débat Ancien de l’ENA Paris
30 Mai 2014 – Development Learning Center
L’IMPACT DE LA CORRUPTION SUR LES FINANCES PUBLIQUES
1. Les différentes facettes de la corruption
1.1. Définition de la corruption
1.2. Facettes à Madagascar (Fiscal, Judiciaire, Entreprise, Santé, Education, Commerce, Administration
Décentralisée, … )
2. Les impacts sur les Finances Publiques
2.1. Définition Finances Publiques
2.2. Impacts directs
2.3. Impacts indirects
3. Piste de réflexion sur la lutte contre la corruption
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION
Concept difficile à définir car plusieurs définitions (Economique, Juridique, Institutionnelle, Sociale,
Biblique, … ).
 Selon Transparency International, « la corruption consiste en l'abus d'un pouvoir reçu en
délégation à des fins privées ».
 L'assemblée parlementaire, du Conseil de l'Europe définit la corruption comme « l’utilisation et
l'abus du pouvoir public à des fins privées ».
 La Banque mondiale retient la définition suivante pour la corruption : « Utiliser sa position de
responsable d'un service public à son bénéfice personnel ».
 Les économistes sont très partagées sur la définition compte tenu des débats d’écoles
classiques, modernes ou néoclassiques (Approche sur l’Intégrité, Approche sur le
Comportement, Approche sur l’Interaction, Approche sur la Politique).
 Le commun des mortels utilisent plus souvent le mot « POT DE VIN »,
« TSOLOTRA/KOLIKOLY »
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION
Le terme « corruption » vient du verbe latin "rumpere" qui signifie rompre, enfreindre, briser ou
casser. Il indique donc que quelque chose s'est cassée : un code de conduites morales ou sociales
ou une règle administrative.
La corruption est la perversion ou le détournement d'un processus ou d'une interaction avec une
ou plusieurs personnes dans le dessein, pour le corrupteur, d'obtenir des avantages ou des
prérogatives particulières ou, pour le corrompu, d'obtenir une rétribution en échange de sa
bienveillance. Elle conduit en général à l'enrichissement personnel du corrompu ou à
l’enrichissement de l'organisation corruptrice (groupe mafieux, entreprise, club, etc. ). C'est une
pratique qui peut être tenue pour illicite selon le domaine considéré (commerce, affaires, politique,
...).
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION
• Elle peut concerner toute personne bénéficiant d'un pouvoir de décision, que ce soit une
personnalité politique, un fonctionnaire, un chef ou cadre d'une entreprise privée, un médecin,
un arbitre ou un sportif', un syndicaliste ou l'organisation à laquelle ils appartiennent.
• La corruption est subjective mais elle transgresse toujours la frontière du droit et de la morale.
En effet, on peut distinguer la corruption active de la corruption passive ; la corruption active
consiste à proposer de l'argent ou un service à une personne qui détient un pouvoir en échange
d'un avantage indu ; la corruption passive consiste à accepter cet argent.
• La Bible est très claire sur la corruption : « Leurs mains sont habiles à faire le mal : Le prince a
des exigences, Le juge réclame un salaire, Le grand manifeste son avidité, Et ils font ainsi cause
commune. Le meilleur d’entre eux est comme une ronce, Le plus droit pire qu’un buisson
d’épines. » Michée 1 : 3-4a
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION
Elle est une pratique généralisée et répartie sur toute la surface du globe, qui ne connaît pas de
frontières et qui touche tous les pays. Elle fut et demeure de tout lieu et de tout temps. Qu'elle
prenne pour nom pot-de-vin, dessous-de-table, trafic d’influence, détournement de fonds ou
entraves à la justice, qu'elle soit active ou passive, sa nature se veut multiple. Mais quelle qu'elle
soit, la corruption est néfaste pour un pays, et incontestablement plus pour un pays en voie de
développement.
Madagascar est classé 127°/177 en 2013 par Transparency International contre 123° en 2010. Et
en plus nous sommes toujours dans la zone rouge où le degré de corruption reste élevé.
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION
1.2.1. Les Causes
 Mauvaise gouvernance
 Absence de toute politique anti-corruption préventive
 Institutions faibles
 Culture administrative et corporatiste peu propice
 Aspects culturels
 Insuffisance d’intégrité des gouvernants et des chefs d’entreprises
Modèle de l'économiste KLITGAARD : Corruption = Monopole + Pouvoir - Transparence
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION
1.2.2. Les formes
La Banque mondiale retient les formes suivantes de corruption :
 Les « Dessous de table » : ce sont des versements à des responsables officiels afin qu'ils agissent plus vite,
de façon plus souple et plus favorable .
 La « Fraude » : c'est la falsification de données, de factures, la collusion, ... .
 « L‘Extorsion » : c'est l'argent obtenu par la coercition ou la force.
 Le « Favoritisme » (« Népotisme », « Collusion ») : c'est le fait de favoriser des proches.
 Le « Détournement de fonds » : c'est le vol de ressources publiques par des fonctionnaires.
 Le « Trafic d'influence » est un délit qui consiste, pour un dépositaire des pouvoirs publics, à recevoir des
dons (argent, biens) de la part d'une personne physique ou morale, en échange de l’octroi ou de la
promesse à cette dernière d'avantages divers (décoration, marché, emploi, arbitrage favorable, ...).
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
Liberté
Provisoire
Décision de
justice
Enquêtes
Judiciaires
JudiciaireJudiciaire
Extorsion
fiscale
Favoritisme et
Exonération
Manque de
transparence
et de dialogue
Fiscal et
Douane
Fiscal et
Douane
Soins de
qualité
Médicaments
Mauvaise
allocation des
ressources
Santé
Publique
Santé
Publique
Concours
administratif
Recrutement
Favoritisme
Fonction
Publique
Fonction
Publique
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
Fraude des
données
comptables
Evasion Fiscale
Trafic
d’influence
EntrepriseEntreprise
Lourdeurs
administratives
Manque de
transparence
sur les marchés
publics
Trafic
d’influence
Détournements
de fonds
publics
CommunesCommunes
Trafic
d’influence
Abus de
pouvoir
Parlemen
taire
Parlemen
taire
Manque de
transparence
Lourdeurs
administratives
Fraudes
FoncierFoncier
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
Trafic
d’influence
Extorsion de
fonds
Blanchiment
Parti
Politique
Parti
Politique
Non respect
des normes
Secteur
Informel élevé
Blanchiment
CommerceCommerce
Mauvaise
allocation des
ressources
Favoritisme
Fraudes
Education
Publique
Education
Publique
Abus de
pouvoir
Extorsion de
fonds
Soins
médicaux
Mauvaise
allocation des
ressources
Administration
Pénitenciaire
Administration
Pénitenciaire
1. Les Différentes Facettes de la Corruption
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.1. DÉFINITION DE LA FINANCE PUBLIQUE
Les finances publiques constituent un domaine important dans la vie non seulement économique
mais aussi sociale, politique et autre d'un pays. Dès lors, leur mobilisation, leur utilisation, leur
affectation ou répartition ainsi que leur évaluation exigent une bonne gestion pouvant permettre
au gouvernement de réaliser ses objectifs économiques. La Finance Publique est composée des
recettes et des dépenses de l’Etat. La Loi des Finances exige donc un équilibre entre les deux
composantes.
Cependant, il ne faut pas oublier que les ressources financières sont limitées alors que les besoins
sociaux sont illimités. Pour atteindre un niveau de développement acceptable, un pays a besoin
d’un taux d’investissement important.
Ainsi, dans les économies pauvres comme le cas de Madagascar, le problème se pose au niveau
social et sur le plan de développement. Les économistes estiment que pour atteindre un taux de
croissance régulier de 2 chiffres, le pays a besoin au moins d’un investissement (Public et Privé) de
500 Million USD/an.
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.1. DÉFINITION DE LA FINANCE PUBLIQUE (LF 2014 Madagascar)
Les défis pour l’année 2014 se focaliseront sur le bon fonctionnement de l’administration et
l’amélioration des conditions sociales. Les projections de recettes pour 2014 resteront encore
prudentes malgré des perspectives optimistes dans les activités de production. Le taux de pression
fiscale sera de 10,7% du PIB, soit un niveau de recettes fiscales de 2712,4 milliards d’Ariary. Les
recettes fiscales intérieures s’élèveront à 1493,7 milliards d’Ariary et les recettes douanières
atteindront 1218,7 milliards d’Ariary. Les dépenses totales seront fixées en fonction du niveau du
déficit budgétaire soutenable. Elles devront s’établir à 3479,3 milliards d’Ariary pour l’année 2014,
soit une hausse de 5,2% par rapport à la Loi de Finances 2013. L’augmentation des dépenses
d’investissement est surtout perceptible. En effet, les dépenses d’investissements publics
s’élèveront à 811,5 milliards d’Ariary, dont 168,0 milliards d’Ariary assurés par les ressources
intérieures et 643,5 milliards d’Ariary par les ressources extérieures. Quant aux dépenses
courantes, elles se chiffreront à 2675,8 milliards d’Ariary dont 720,8 milliards d’Ariary pour les
dépenses de fonctionnement et 1589,1 milliards d’Ariary pour les dépenses de personnel (dont
1505,6 milliards d’Ariary pour les dépenses de solde et 83,5 milliards d’Ariary pour les indemnités).
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS DIRECTS
Sur les recettes de l’Etat (Fiscalité et Douane)
Pratique
Commerciale
• Meilleure Intégration du secteur Informel
• Lutte contre l’évasion fiscale
Recettes
Fiscales
• Amélioration de 20 à 30% des recettes fiscales de l’Etat/an
• Diminuera les pressions fiscales et les extorsions de fonds
Impact
• Meilleures ressources pour le PIP et meilleure dotation en moyen des agents
de sécurité publique
• Diminution de la dépendance extérieure
Evasion en Capital et
Investissement
Potentiel (2009-2013)
750 Million USD
Evasion Fiscale (2009-
2013)
200 Million USD
Fraudes sur les
données comptables
(2009-2013)
150 Million USD
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS DIRECTS
Sur les recettes de l’Etat (Gouvernance Forestière et Minière)
Forêt et
Mines
• Meilleure Transparence
• Lutte contre l’évasion en Capital et Fraudes
Recettes
Fiscales
• Amélioration substantielle des recettes fiscales de l’Etat/an
• Diminution du taux de la TVA jusqu’à 7,5%
Impact
• Meilleures ressources pour le PIP et amélioration de la sécurité publique
• Possible gratuité des services sociaux (Santé, Médicaments et Education)
• Diminution de la dépendance extérieure
Evasion en Capital et
Investissement
Potentiel (2009-2013)
10 Milliard USD
Evasion Fiscale (2009-
2013)
3 Milliard USD
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS DIRECTS
Sur les recettes de l’Etat
Une meilleure
Gouvernance fiscale et
environnementale
- Augmentation du TCE
de 2 points/an
-Augmentation de l’IDH
de 0,30/an
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
Quelques chiffres (Judiciaire)
Le montant de la
corruption au niveau de la
TPI d’Antananarivo est
estimé à 30 Million
MGA/jour
Le montant de la
corruption au niveau de la
prison d’Antanimora est
estimé à 1 Million
MGA/jour
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
Sur les dépenses publiques (Judiciaire)
Appareil
Judiciaire
• Equité et Intégrité dans la prise de décision sur les MD et LP
• Meilleure qualité dans les enquêtes et instructions judiciaires
• Eviter l’engorgement des maisons d’arrêt
Recettes
Hors Fiscales
• Application du paiement de la caution des Libertés Conditionnelles
• Augmentation des recettes hors fiscales
Impact
• Amélioration des conditions de vie des prisonniers et des agents pénitentiaires
• Possible gratuité des services sociaux (Santé, Médicaments et Education)
• Diminution de la dépendance extérieure
Un détenu coûte à
l’Etat
1.400.000 à
2.000.000 MGA/an
Cette somme n’est
pas suffisante pour
faire face aux
besoins des prisons
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
Quelques chiffres (Commission de marché et Trafic d’influence)
Le montant de la corruption
des commissions de marché
2004-2008 : 300 Million USD
2009-2013 : 150 Million USD
Le Montant de Trafic d’influence
lors des élections 2013
Blanchiment : 100 Million USD
Détournement deniers publics :
250 Million USD
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
Quelques chiffres (Pots de vin des ménages et secteur privé)
Le montant de la corruption des
pots de vin avec l’administration
publique (Ministères et Communes)
2004-2008 : 50 Million USD
2009-2013 : 100 Million USD
Le montant des pots de vin au
niveau des services fonciers
2009-2013 : 50 Million USD
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
2. Les Impacts sur les Finances Publiques
2.2. IMPACTS INDIRECTS
3. Pistes de réflexion
3.1. SUR LE CAPITAL HUMAIN
Une prise de conscience générale est nécessaire. La pauvreté ne devrait pas être une excuse ou
un échappatoire concernant la corruption. Au contraire cela entraîne un cercle vicieux dangereux.
Nous pensons que l’élément vital de la cause de la corruption est la CUPIDITE.
La bible est claire sur ce point : « Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu,
à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout
sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la
cupidité. » Eph 4 : 18-19
Pour combattre la corruption il faut éduquer l’homme, car tout système aussi excellent soit-il
n’aurait aucun impact. Il ne faut pas oublier que 95% des corrupteurs et des corrompus sont des
chrétiens ou se disent chrétiens.
3. Pistes de réflexion
3.2. SUR LE SYSTEME
Toute lutte contre la corruption ne doit pas être «Antiéconomique », quelle soit préventive ou
répressive.
Il faudrait donner une protection judiciaire aux journalistes d’investigation qui sont prêts à donner
des preuves sur la «Grande Corruption » pour éviter les représailles.
Accorder des amnisties fiscales pour les fuites de capitaux et les intégrer sur le circuit économique
de Madagascar.
Revoir les procédures en matière d’exportation des bois précieux et des minerais.
Afficher plus de transparence sur le traitement des documents administratifs (Ministères et
Communes).
3. Pistes de réflexion
3.2. SUR LE SYSTEME
Reforme sur le système judiciaire (Application de la loi sur la Liberté Conditionnelle)
Reforme fiscale (Innovation et Incitative)
Reforme sur les codes d’investissement
… .
L’IMPACT DE LA
CORRUPTION SUR LES
FINANCES PUBLIQUES
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Organisation administrative du royaume
Organisation administrative du royaumeOrganisation administrative du royaume
Organisation administrative du royaume
Mabchour EL Mehdi
 
Les financements d’entreprise et communication financière
Les financements d’entreprise et communication financièreLes financements d’entreprise et communication financière
Les financements d’entreprise et communication financière
Fethi Ferhane
 
Current Trends in Fraud Prevention
Current Trends in Fraud PreventionCurrent Trends in Fraud Prevention
Current Trends in Fraud Prevention
Blackbaud
 
modernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publiquemodernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publique
Fatiha Machnout
 
20070102 Capital Risque
20070102 Capital Risque20070102 Capital Risque
20070102 Capital Risque
capsium
 
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impactsL’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
cours fsjes
 
Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
Hossin Zbh
 

Tendances (20)

Guide pratique du demandeur d'emploi, fonction publique territoriale
Guide pratique du demandeur d'emploi, fonction publique territorialeGuide pratique du demandeur d'emploi, fonction publique territoriale
Guide pratique du demandeur d'emploi, fonction publique territoriale
 
La cybersécurité, c'est quoi? Forum Attractivité 25/05/2023
La cybersécurité, c'est quoi? Forum Attractivité 25/05/2023La cybersécurité, c'est quoi? Forum Attractivité 25/05/2023
La cybersécurité, c'est quoi? Forum Attractivité 25/05/2023
 
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en TunisieLes structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
 
Organisation administrative du royaume
Organisation administrative du royaumeOrganisation administrative du royaume
Organisation administrative du royaume
 
Les financements d’entreprise et communication financière
Les financements d’entreprise et communication financièreLes financements d’entreprise et communication financière
Les financements d’entreprise et communication financière
 
Masterclass sur la Transformation digitale des services postaux
Masterclass sur la Transformation digitale des services postauxMasterclass sur la Transformation digitale des services postaux
Masterclass sur la Transformation digitale des services postaux
 
Money laundering and its Fall-Out
Money laundering and its Fall-OutMoney laundering and its Fall-Out
Money laundering and its Fall-Out
 
Current Trends in Fraud Prevention
Current Trends in Fraud PreventionCurrent Trends in Fraud Prevention
Current Trends in Fraud Prevention
 
Intelligence Economique
Intelligence EconomiqueIntelligence Economique
Intelligence Economique
 
modernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publiquemodernisation de l'administration publique
modernisation de l'administration publique
 
La Sécurité informatiques
La Sécurité informatiquesLa Sécurité informatiques
La Sécurité informatiques
 
20070102 Capital Risque
20070102 Capital Risque20070102 Capital Risque
20070102 Capital Risque
 
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impactsL’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
L’Economie numérique : Les TIC dans les PME marocaines et leurs impacts
 
Ethique et déontologie du communicant public : interview de Florent Bonnetain...
Ethique et déontologie du communicant public : interview de Florent Bonnetain...Ethique et déontologie du communicant public : interview de Florent Bonnetain...
Ethique et déontologie du communicant public : interview de Florent Bonnetain...
 
LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DE L'ÉCONOMIE TUNISIENNE : VECTEURS ET DIVIDEN...
LA TRANSFORMATION  NUMÉRIQUE  DE L'ÉCONOMIE TUNISIENNE :  VECTEURS ET DIVIDEN...LA TRANSFORMATION  NUMÉRIQUE  DE L'ÉCONOMIE TUNISIENNE :  VECTEURS ET DIVIDEN...
LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE DE L'ÉCONOMIE TUNISIENNE : VECTEURS ET DIVIDEN...
 
Rapprochement et cohérences à la cloture
Rapprochement et cohérences à la clotureRapprochement et cohérences à la cloture
Rapprochement et cohérences à la cloture
 
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscalMémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
 
Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
 
Digitalisation et innovation dans le monde de l'assurance
Digitalisation et innovation dans le monde de l'assuranceDigitalisation et innovation dans le monde de l'assurance
Digitalisation et innovation dans le monde de l'assurance
 
Le service public marocain et le partenariat public privé
Le service public marocain et le partenariat public privéLe service public marocain et le partenariat public privé
Le service public marocain et le partenariat public privé
 

En vedette

La lutte contre la corruption
La lutte contre la corruptionLa lutte contre la corruption
La lutte contre la corruption
mesaboulfadl
 
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
Guillaume Allègre
 
تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
 تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.  تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
Ahmed GALAI
 
Corruption
CorruptionCorruption
Corruption
Salem Al
 
Printemps arabe (1)
Printemps arabe (1)Printemps arabe (1)
Printemps arabe (1)
Houria2
 

En vedette (20)

Corruption ppt
Corruption pptCorruption ppt
Corruption ppt
 
La lutte contre la corruption
La lutte contre la corruptionLa lutte contre la corruption
La lutte contre la corruption
 
Fraude et Corruption
Fraude et CorruptionFraude et Corruption
Fraude et Corruption
 
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
Evasion fiscale - Fiducies, trusts, fondations; qui remportera la palme d'or?
 
Contrarian investment strategies in the developing markets - Imran Almaleh
Contrarian investment strategies in the developing markets - Imran AlmalehContrarian investment strategies in the developing markets - Imran Almaleh
Contrarian investment strategies in the developing markets - Imran Almaleh
 
New Tools Against Corruption Taking Stock of What We have Learned
New Tools Against Corruption Taking Stock of What We have LearnedNew Tools Against Corruption Taking Stock of What We have Learned
New Tools Against Corruption Taking Stock of What We have Learned
 
تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
 تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.  تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
تاريخ الرابطة التونسية للدفاع عن حقوق الانسان.
 
Corruption.docx
Corruption.docxCorruption.docx
Corruption.docx
 
Conférence corruption Institut du nouveau monde (INM)
Conférence corruption Institut du nouveau monde (INM)Conférence corruption Institut du nouveau monde (INM)
Conférence corruption Institut du nouveau monde (INM)
 
Rapport sur l'état de la lutte contre la corruption au Cameroun 2008-2011 - P...
Rapport sur l'état de la lutte contre la corruption au Cameroun 2008-2011 - P...Rapport sur l'état de la lutte contre la corruption au Cameroun 2008-2011 - P...
Rapport sur l'état de la lutte contre la corruption au Cameroun 2008-2011 - P...
 
Corruption
CorruptionCorruption
Corruption
 
Printemps arabe - Arab Spring
Printemps arabe - Arab SpringPrintemps arabe - Arab Spring
Printemps arabe - Arab Spring
 
Printemps arabe (1)
Printemps arabe (1)Printemps arabe (1)
Printemps arabe (1)
 
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
 
數學是否能擊敗金融市場? 從控制理論觀點
數學是否能擊敗金融市場? 從控制理論觀點數學是否能擊敗金融市場? 從控制理論觀點
數學是否能擊敗金融市場? 從控制理論觀點
 
Icd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistiqueIcd2014 solutions transport & logistique
Icd2014 solutions transport & logistique
 
Corruption and its solution
Corruption and its solutionCorruption and its solution
Corruption and its solution
 
The causes of corruption
The causes of corruptionThe causes of corruption
The causes of corruption
 
Corruption; Meaning, Types, Density, Causes, Effects and Control.
Corruption; Meaning, Types, Density, Causes, Effects and Control.Corruption; Meaning, Types, Density, Causes, Effects and Control.
Corruption; Meaning, Types, Density, Causes, Effects and Control.
 
Sujets de pfe pour etudiants en grh
Sujets de  pfe pour etudiants en  grhSujets de  pfe pour etudiants en  grh
Sujets de pfe pour etudiants en grh
 

Similaire à La Corruption et les impacts sur les finances publiques à Madagascar

Corruption et droits humains en tunisie
Corruption et droits humains en tunisieCorruption et droits humains en tunisie
Corruption et droits humains en tunisie
Ahmed GALAI
 
Presentation nouveau livre lutte anti blanchiment - 10 07 2013
Presentation nouveau livre   lutte anti blanchiment -  10 07 2013Presentation nouveau livre   lutte anti blanchiment -  10 07 2013
Presentation nouveau livre lutte anti blanchiment - 10 07 2013
Geert DELRUE
 
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
Marie-Chantal Kaninda
 

Similaire à La Corruption et les impacts sur les finances publiques à Madagascar (20)

Memoire_Marienoel Romanos
Memoire_Marienoel RomanosMemoire_Marienoel Romanos
Memoire_Marienoel Romanos
 
Trabelsi sofien [mode de compatibilité]
Trabelsi sofien [mode de compatibilité]Trabelsi sofien [mode de compatibilité]
Trabelsi sofien [mode de compatibilité]
 
Effects of Corruption on Growth and Development of the Moroccan Economy
Effects of Corruption on Growth and Development of the Moroccan Economy Effects of Corruption on Growth and Development of the Moroccan Economy
Effects of Corruption on Growth and Development of the Moroccan Economy
 
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyenGuide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
 
Ethique des affaires et RGPD MODULE COMPLET.pptx
Ethique des affaires et RGPD MODULE COMPLET.pptxEthique des affaires et RGPD MODULE COMPLET.pptx
Ethique des affaires et RGPD MODULE COMPLET.pptx
 
Dr HALUK F GURSEL, MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’...
Dr HALUK F GURSEL,  MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’...Dr HALUK F GURSEL,  MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’...
Dr HALUK F GURSEL, MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’...
 
Dr HALUK F GURSEL MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’AR...
Dr HALUK F GURSEL MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’AR...Dr HALUK F GURSEL MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’AR...
Dr HALUK F GURSEL MAINTENIR LA REDEVABILITÉ DES FONCTIONNAIRES PAYÉS PAR L’AR...
 
Guide-integrite-dans-marches-publics-Maroc OCDE - Copie.pdf
Guide-integrite-dans-marches-publics-Maroc OCDE - Copie.pdfGuide-integrite-dans-marches-publics-Maroc OCDE - Copie.pdf
Guide-integrite-dans-marches-publics-Maroc OCDE - Copie.pdf
 
195compensation
195compensation195compensation
195compensation
 
Note CLES - Les entretiens du directeur n°39, Géopolitique de la contrefaçon,...
Note CLES - Les entretiens du directeur n°39, Géopolitique de la contrefaçon,...Note CLES - Les entretiens du directeur n°39, Géopolitique de la contrefaçon,...
Note CLES - Les entretiens du directeur n°39, Géopolitique de la contrefaçon,...
 
Audition n°18 : Sécurité sociale
Audition n°18 : Sécurité socialeAudition n°18 : Sécurité sociale
Audition n°18 : Sécurité sociale
 
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
 
Corruption et droits humains en tunisie
Corruption et droits humains en tunisieCorruption et droits humains en tunisie
Corruption et droits humains en tunisie
 
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
 
Corruption et conflit d'interets a Maurice
Corruption et conflit d'interets a MauriceCorruption et conflit d'interets a Maurice
Corruption et conflit d'interets a Maurice
 
Projet de société de Me Madické Niang "Coalition Madické 2019 "
Projet de société de Me Madické Niang "Coalition Madické 2019 "Projet de société de Me Madické Niang "Coalition Madické 2019 "
Projet de société de Me Madické Niang "Coalition Madické 2019 "
 
Presentation nouveau livre lutte anti blanchiment - 10 07 2013
Presentation nouveau livre   lutte anti blanchiment -  10 07 2013Presentation nouveau livre   lutte anti blanchiment -  10 07 2013
Presentation nouveau livre lutte anti blanchiment - 10 07 2013
 
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
Discours_Journée Int. Lutte Contre la corruption 9.12.2016
 
Capgemini group anti-corruption_policy_fr_v1
Capgemini group anti-corruption_policy_fr_v1Capgemini group anti-corruption_policy_fr_v1
Capgemini group anti-corruption_policy_fr_v1
 
Aide à la détection des opérations financières susceptibles d'être liées à la...
Aide à la détection des opérations financières susceptibles d'être liées à la...Aide à la détection des opérations financières susceptibles d'être liées à la...
Aide à la détection des opérations financières susceptibles d'être liées à la...
 

La Corruption et les impacts sur les finances publiques à Madagascar

  • 1. L’IMPACT DE LA CORRUPTION SUR LES FINANCES PUBLIQUES Conférence – Débat Ancien de l’ENA Paris 30 Mai 2014 – Development Learning Center
  • 2. L’IMPACT DE LA CORRUPTION SUR LES FINANCES PUBLIQUES 1. Les différentes facettes de la corruption 1.1. Définition de la corruption 1.2. Facettes à Madagascar (Fiscal, Judiciaire, Entreprise, Santé, Education, Commerce, Administration Décentralisée, … ) 2. Les impacts sur les Finances Publiques 2.1. Définition Finances Publiques 2.2. Impacts directs 2.3. Impacts indirects 3. Piste de réflexion sur la lutte contre la corruption
  • 3. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION Concept difficile à définir car plusieurs définitions (Economique, Juridique, Institutionnelle, Sociale, Biblique, … ).  Selon Transparency International, « la corruption consiste en l'abus d'un pouvoir reçu en délégation à des fins privées ».  L'assemblée parlementaire, du Conseil de l'Europe définit la corruption comme « l’utilisation et l'abus du pouvoir public à des fins privées ».  La Banque mondiale retient la définition suivante pour la corruption : « Utiliser sa position de responsable d'un service public à son bénéfice personnel ».  Les économistes sont très partagées sur la définition compte tenu des débats d’écoles classiques, modernes ou néoclassiques (Approche sur l’Intégrité, Approche sur le Comportement, Approche sur l’Interaction, Approche sur la Politique).  Le commun des mortels utilisent plus souvent le mot « POT DE VIN », « TSOLOTRA/KOLIKOLY »
  • 4. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION Le terme « corruption » vient du verbe latin "rumpere" qui signifie rompre, enfreindre, briser ou casser. Il indique donc que quelque chose s'est cassée : un code de conduites morales ou sociales ou une règle administrative. La corruption est la perversion ou le détournement d'un processus ou d'une interaction avec une ou plusieurs personnes dans le dessein, pour le corrupteur, d'obtenir des avantages ou des prérogatives particulières ou, pour le corrompu, d'obtenir une rétribution en échange de sa bienveillance. Elle conduit en général à l'enrichissement personnel du corrompu ou à l’enrichissement de l'organisation corruptrice (groupe mafieux, entreprise, club, etc. ). C'est une pratique qui peut être tenue pour illicite selon le domaine considéré (commerce, affaires, politique, ...).
  • 5. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.1. DÉFINITION DE LA CORRUPTION • Elle peut concerner toute personne bénéficiant d'un pouvoir de décision, que ce soit une personnalité politique, un fonctionnaire, un chef ou cadre d'une entreprise privée, un médecin, un arbitre ou un sportif', un syndicaliste ou l'organisation à laquelle ils appartiennent. • La corruption est subjective mais elle transgresse toujours la frontière du droit et de la morale. En effet, on peut distinguer la corruption active de la corruption passive ; la corruption active consiste à proposer de l'argent ou un service à une personne qui détient un pouvoir en échange d'un avantage indu ; la corruption passive consiste à accepter cet argent. • La Bible est très claire sur la corruption : « Leurs mains sont habiles à faire le mal : Le prince a des exigences, Le juge réclame un salaire, Le grand manifeste son avidité, Et ils font ainsi cause commune. Le meilleur d’entre eux est comme une ronce, Le plus droit pire qu’un buisson d’épines. » Michée 1 : 3-4a
  • 6. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION Elle est une pratique généralisée et répartie sur toute la surface du globe, qui ne connaît pas de frontières et qui touche tous les pays. Elle fut et demeure de tout lieu et de tout temps. Qu'elle prenne pour nom pot-de-vin, dessous-de-table, trafic d’influence, détournement de fonds ou entraves à la justice, qu'elle soit active ou passive, sa nature se veut multiple. Mais quelle qu'elle soit, la corruption est néfaste pour un pays, et incontestablement plus pour un pays en voie de développement. Madagascar est classé 127°/177 en 2013 par Transparency International contre 123° en 2010. Et en plus nous sommes toujours dans la zone rouge où le degré de corruption reste élevé.
  • 7.
  • 8. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION 1.2.1. Les Causes  Mauvaise gouvernance  Absence de toute politique anti-corruption préventive  Institutions faibles  Culture administrative et corporatiste peu propice  Aspects culturels  Insuffisance d’intégrité des gouvernants et des chefs d’entreprises Modèle de l'économiste KLITGAARD : Corruption = Monopole + Pouvoir - Transparence
  • 9. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption 1.2. FACETTES DE LA CORRUPTION 1.2.2. Les formes La Banque mondiale retient les formes suivantes de corruption :  Les « Dessous de table » : ce sont des versements à des responsables officiels afin qu'ils agissent plus vite, de façon plus souple et plus favorable .  La « Fraude » : c'est la falsification de données, de factures, la collusion, ... .  « L‘Extorsion » : c'est l'argent obtenu par la coercition ou la force.  Le « Favoritisme » (« Népotisme », « Collusion ») : c'est le fait de favoriser des proches.  Le « Détournement de fonds » : c'est le vol de ressources publiques par des fonctionnaires.  Le « Trafic d'influence » est un délit qui consiste, pour un dépositaire des pouvoirs publics, à recevoir des dons (argent, biens) de la part d'une personne physique ou morale, en échange de l’octroi ou de la promesse à cette dernière d'avantages divers (décoration, marché, emploi, arbitrage favorable, ...).
  • 10. 1. Les Différentes Facettes de la Corruption
  • 11. Liberté Provisoire Décision de justice Enquêtes Judiciaires JudiciaireJudiciaire Extorsion fiscale Favoritisme et Exonération Manque de transparence et de dialogue Fiscal et Douane Fiscal et Douane Soins de qualité Médicaments Mauvaise allocation des ressources Santé Publique Santé Publique Concours administratif Recrutement Favoritisme Fonction Publique Fonction Publique 1. Les Différentes Facettes de la Corruption
  • 12. Fraude des données comptables Evasion Fiscale Trafic d’influence EntrepriseEntreprise Lourdeurs administratives Manque de transparence sur les marchés publics Trafic d’influence Détournements de fonds publics CommunesCommunes Trafic d’influence Abus de pouvoir Parlemen taire Parlemen taire Manque de transparence Lourdeurs administratives Fraudes FoncierFoncier 1. Les Différentes Facettes de la Corruption
  • 13. Trafic d’influence Extorsion de fonds Blanchiment Parti Politique Parti Politique Non respect des normes Secteur Informel élevé Blanchiment CommerceCommerce Mauvaise allocation des ressources Favoritisme Fraudes Education Publique Education Publique Abus de pouvoir Extorsion de fonds Soins médicaux Mauvaise allocation des ressources Administration Pénitenciaire Administration Pénitenciaire 1. Les Différentes Facettes de la Corruption
  • 14.
  • 15. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.1. DÉFINITION DE LA FINANCE PUBLIQUE Les finances publiques constituent un domaine important dans la vie non seulement économique mais aussi sociale, politique et autre d'un pays. Dès lors, leur mobilisation, leur utilisation, leur affectation ou répartition ainsi que leur évaluation exigent une bonne gestion pouvant permettre au gouvernement de réaliser ses objectifs économiques. La Finance Publique est composée des recettes et des dépenses de l’Etat. La Loi des Finances exige donc un équilibre entre les deux composantes. Cependant, il ne faut pas oublier que les ressources financières sont limitées alors que les besoins sociaux sont illimités. Pour atteindre un niveau de développement acceptable, un pays a besoin d’un taux d’investissement important. Ainsi, dans les économies pauvres comme le cas de Madagascar, le problème se pose au niveau social et sur le plan de développement. Les économistes estiment que pour atteindre un taux de croissance régulier de 2 chiffres, le pays a besoin au moins d’un investissement (Public et Privé) de 500 Million USD/an.
  • 16. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.1. DÉFINITION DE LA FINANCE PUBLIQUE (LF 2014 Madagascar) Les défis pour l’année 2014 se focaliseront sur le bon fonctionnement de l’administration et l’amélioration des conditions sociales. Les projections de recettes pour 2014 resteront encore prudentes malgré des perspectives optimistes dans les activités de production. Le taux de pression fiscale sera de 10,7% du PIB, soit un niveau de recettes fiscales de 2712,4 milliards d’Ariary. Les recettes fiscales intérieures s’élèveront à 1493,7 milliards d’Ariary et les recettes douanières atteindront 1218,7 milliards d’Ariary. Les dépenses totales seront fixées en fonction du niveau du déficit budgétaire soutenable. Elles devront s’établir à 3479,3 milliards d’Ariary pour l’année 2014, soit une hausse de 5,2% par rapport à la Loi de Finances 2013. L’augmentation des dépenses d’investissement est surtout perceptible. En effet, les dépenses d’investissements publics s’élèveront à 811,5 milliards d’Ariary, dont 168,0 milliards d’Ariary assurés par les ressources intérieures et 643,5 milliards d’Ariary par les ressources extérieures. Quant aux dépenses courantes, elles se chiffreront à 2675,8 milliards d’Ariary dont 720,8 milliards d’Ariary pour les dépenses de fonctionnement et 1589,1 milliards d’Ariary pour les dépenses de personnel (dont 1505,6 milliards d’Ariary pour les dépenses de solde et 83,5 milliards d’Ariary pour les indemnités).
  • 17. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS DIRECTS Sur les recettes de l’Etat (Fiscalité et Douane) Pratique Commerciale • Meilleure Intégration du secteur Informel • Lutte contre l’évasion fiscale Recettes Fiscales • Amélioration de 20 à 30% des recettes fiscales de l’Etat/an • Diminuera les pressions fiscales et les extorsions de fonds Impact • Meilleures ressources pour le PIP et meilleure dotation en moyen des agents de sécurité publique • Diminution de la dépendance extérieure Evasion en Capital et Investissement Potentiel (2009-2013) 750 Million USD Evasion Fiscale (2009- 2013) 200 Million USD Fraudes sur les données comptables (2009-2013) 150 Million USD
  • 18. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS DIRECTS Sur les recettes de l’Etat (Gouvernance Forestière et Minière) Forêt et Mines • Meilleure Transparence • Lutte contre l’évasion en Capital et Fraudes Recettes Fiscales • Amélioration substantielle des recettes fiscales de l’Etat/an • Diminution du taux de la TVA jusqu’à 7,5% Impact • Meilleures ressources pour le PIP et amélioration de la sécurité publique • Possible gratuité des services sociaux (Santé, Médicaments et Education) • Diminution de la dépendance extérieure Evasion en Capital et Investissement Potentiel (2009-2013) 10 Milliard USD Evasion Fiscale (2009- 2013) 3 Milliard USD
  • 19. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS DIRECTS Sur les recettes de l’Etat Une meilleure Gouvernance fiscale et environnementale - Augmentation du TCE de 2 points/an -Augmentation de l’IDH de 0,30/an
  • 20. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS Quelques chiffres (Judiciaire) Le montant de la corruption au niveau de la TPI d’Antananarivo est estimé à 30 Million MGA/jour Le montant de la corruption au niveau de la prison d’Antanimora est estimé à 1 Million MGA/jour
  • 21. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS Sur les dépenses publiques (Judiciaire) Appareil Judiciaire • Equité et Intégrité dans la prise de décision sur les MD et LP • Meilleure qualité dans les enquêtes et instructions judiciaires • Eviter l’engorgement des maisons d’arrêt Recettes Hors Fiscales • Application du paiement de la caution des Libertés Conditionnelles • Augmentation des recettes hors fiscales Impact • Amélioration des conditions de vie des prisonniers et des agents pénitentiaires • Possible gratuité des services sociaux (Santé, Médicaments et Education) • Diminution de la dépendance extérieure Un détenu coûte à l’Etat 1.400.000 à 2.000.000 MGA/an Cette somme n’est pas suffisante pour faire face aux besoins des prisons
  • 22. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS Quelques chiffres (Commission de marché et Trafic d’influence) Le montant de la corruption des commissions de marché 2004-2008 : 300 Million USD 2009-2013 : 150 Million USD Le Montant de Trafic d’influence lors des élections 2013 Blanchiment : 100 Million USD Détournement deniers publics : 250 Million USD
  • 23. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS Quelques chiffres (Pots de vin des ménages et secteur privé) Le montant de la corruption des pots de vin avec l’administration publique (Ministères et Communes) 2004-2008 : 50 Million USD 2009-2013 : 100 Million USD Le montant des pots de vin au niveau des services fonciers 2009-2013 : 50 Million USD
  • 24. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS
  • 25. 2. Les Impacts sur les Finances Publiques 2.2. IMPACTS INDIRECTS
  • 26. 3. Pistes de réflexion 3.1. SUR LE CAPITAL HUMAIN Une prise de conscience générale est nécessaire. La pauvreté ne devrait pas être une excuse ou un échappatoire concernant la corruption. Au contraire cela entraîne un cercle vicieux dangereux. Nous pensons que l’élément vital de la cause de la corruption est la CUPIDITE. La bible est claire sur ce point : « Ils ont l’intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l’ignorance qui est en eux, à cause de l’endurcissement de leur cœur. Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d’impureté jointe à la cupidité. » Eph 4 : 18-19 Pour combattre la corruption il faut éduquer l’homme, car tout système aussi excellent soit-il n’aurait aucun impact. Il ne faut pas oublier que 95% des corrupteurs et des corrompus sont des chrétiens ou se disent chrétiens.
  • 27. 3. Pistes de réflexion 3.2. SUR LE SYSTEME Toute lutte contre la corruption ne doit pas être «Antiéconomique », quelle soit préventive ou répressive. Il faudrait donner une protection judiciaire aux journalistes d’investigation qui sont prêts à donner des preuves sur la «Grande Corruption » pour éviter les représailles. Accorder des amnisties fiscales pour les fuites de capitaux et les intégrer sur le circuit économique de Madagascar. Revoir les procédures en matière d’exportation des bois précieux et des minerais. Afficher plus de transparence sur le traitement des documents administratifs (Ministères et Communes).
  • 28. 3. Pistes de réflexion 3.2. SUR LE SYSTEME Reforme sur le système judiciaire (Application de la loi sur la Liberté Conditionnelle) Reforme fiscale (Innovation et Incitative) Reforme sur les codes d’investissement … .
  • 29. L’IMPACT DE LA CORRUPTION SUR LES FINANCES PUBLIQUES MERCI DE VOTRE ATTENTION