SlideShare une entreprise Scribd logo
LA CRISE
ECONOMIQUE
Réalisé par :
YOUNS Brahim 1GC4
SINNATE Adnane 1GC4
SOUFI Zakaria 1GC4
EL FADILI Younes 1GC4
Plan:
Définition de la crise économique
Théorie de la crise économique
Historique des crises économiques
La crise économique de 2008
• Chronologie
• Raisons
Les conséquences sociales de la crise économique
L’impact de la crise sur le Maroc
• Début de la crise sur le Maroc
• Les secteurs touchés par cette crises
• L’intervention de l’ETAT
Définition de la crise économique
La crise économique est une dégradation brutale de la situation
économique et des perspectives économiques. Son étendue
sectorielle, temporelle et géographique peut aller d'un seul secteur
d'une seule région pour une brève période à l'ensemble de
l'économie mondiale pendant plusieurs années ; on parlera alors de
ralentissement économique ou, plus grave, de récession économique.
Une telle crise
• comporte souvent (mais pas systématiquement) des
répercussions sur :
-le niveau des salaires
-et la valeur du capital (valeurs boursières),
-et peut même avoir des répercussions sanitaires.
• provoque des faillites et du chômage,
• accroît les tensions sociales,
Définition de la crise économique
Théorie de la crise économique
Il y a quatre grandes interprétations:
- libérale (laisser faire);
- keynésienne (de Keynes);
- schumpetérienne (de Schumpeter);
- marxiste.
1. Le libéralisme
Pour les libéraux, le marché est autorégulateur.
Une crise est surtout l’arrivée de quelque chose
d’extérieur (une intervention de l’Etat par
exemple) qui vient perturber le marché.
Résoudre la crise signifie supprimer cette cause
« extérieure ».
2. Keynes (1883-1946)
• Keynes ne croit pas au caractère autorégulateur du marché.
• En particulier, il affirme que l’investissement est à la fois
imprévisible et procyclique.
• Il peut, en outre, se placer sur les marchés financiers et
sortir du circuit de l’économie réelle.
• Il faut une action de l’Etat contracyclique et régulatrice.
3. Schumpeter (1883-1950)
• Pour Schumpeter, l’économie est cyclique, passant par des
phases d’essor et de récession.
• Il faut assurer que l’expansion revienne le plus vite possible.
• Or, c’est le rôle des « nouveaux » entrepreneurs qui peuvent
faire redémarrer l’économie. Il faut donc les avantager au
détriment des anciens secteurs.
• C’est la « création destructrice ».
4.Marxiste
• La crise est un élément inhérent au capitalisme. Elle fait partie
de son fonctionnement.
• Elle provient du caractère à la fois anarchique et inégalitaire
de la production.
• Anarchique car chaque entreprise décide d’augmenter la
production en vue de davantage de profit.
• Inégalitaire, car les détenteurs de capitaux s’enrichissent au
détriment des travailleurs.
• La production s’accroît, la consommation pas aussi vite. D’où
la crise provient d’une surproduction.
Historique des crises
économiques
La grande dépression américaine de 1929:
Tout le monde a déjà entendu de cette crise économique
déclenchée par ce dramatique Jeudi noir du 24 octobre 1929,
journée où le plus grand krach boursier a eu lieu. Après cette
tragédie, le monde subissait la plus grande dégringolade
financière poussant les entreprises à mettre leurs mains-
d'oeuvre à pied.
Historique des crises
économiques
Les chocs pétroliers de 1973 et 1979: C'est deux chocs
économiques ont été provoqués par une modification
radicale de l'offre par les producteurs de pétrole,
combinant ainsi la montée des prix et la baisse de la
production. Dans le premier cas (1973) la guerre de
Kippour a causé ce choc économique, alors que dans le
deuxième cas (1979), la révolution iranienne était en
cause.
Historique des crises
économiques
La crise économique de 2008
Amorcée en juillet 2007, elle trouve son origine dans
le dégonflement de bulles de prix (dont la bulle
immobilière américaine des années 2000) et les pertes
importantes des établissements financiers provoquées
par la crise des subprimes.
La crise économique de 2008
 Chronologie:
La crise des subprimes s'est déclenchée au deuxième
semestre 2006 avec le krach des prêts immobiliers
(hypothécaires) à risque aux États-Unis (les subprimes),
que les emprunteurs, souvent de conditions modestes,
n'étaient plus capables de rembourser.
La seconde phase de la crise financière commence au cours
de la semaine du 14 septembre 2008 lorsque
plusieurs établissements financiers américains entrent en
cessation de paiement.
 La crise touche tous les pays du monde, en particulier
en Europe où plusieurs institutions financières connaissent
de très graves difficultés et sont sauvées par l'intervention
des États et des banques centrales.
La crise économique de 2008
L'origine de la crise financière
La crise financière qui débute en 2007 tient principalement
son origine de la politique monétaire trop accommodante
de la Réserve fédérale américaine (la Fed) au cours
des années 2000 et d'innovations financières mal
maîtrisées.
La montée des profits et la baisse du poids des salaires ont
provoqué un «désajustement entre l'offre et la
demande»
Les conséquences sociales de la
crise économique
Que l’issue de cette crise nous mène vers une
grande dépression hyper inflationniste ou une grande
dépression déflationniste, les conséquences sociales
seraient, dans les deux cas de figure, catastrophiques.
Les conséquences sociales de la
crise économique
Explosion du chômage:
La crise financière mondiale a provoqué le
ralentissement de l'économie et la politique d’emploie
s'est brutalement dégradée.
La poursuite de la tendance actuelle conduit à une
augmentation du chômage et du chômage partiel
(heures ou jours non travaillés sans qu’il y ait rupture du
contrat de travail).
Les conséquences sociales de la
crise économique
Le pouvoir d’achat diminue:
Malgré une inflation proche de zéro (exemple
d’Europe), du fait de l’augmentation du chômage et de
la sous-activité, ainsi que de la tendance à l’épargne de
précaution, le pouvoir d’achat diminue
considérablement.
Les conséquences sociales de la
crise économique
Les investissements suspendus:
L'incertitude économique et les difficultés de
financement, actuelles ou à venir, ont rendu les
entreprises très attentistes. Les opérations de rachats
d'entreprises se sont raréfiées, tandis que les
investissements sont retardés ou suspendus.
Les conséquences sociales de la
crise économique
Un accès au crédit plus difficile:
Les difficultés des banques portent en germe un
accès au crédit nettement plus difficile.
Les banques ont nettement resserré les conditions
auxquelles elles accordent leurs prêts aux entreprises ou
aux ménages.
Les conséquences sociales de la
crise économique
Les conséquences politiques de la crise:
× Le retour de l’Etat:
La conséquence essentielle de la crise est le retour en
force de l’Etat, l’indispensable arbitre et protecteur dans les
temps difficiles. Voici donc l’Etat appelé au secours et des
trains entiers de nationalisation. La nécessaire régulation des
marchés financiers et de l’économie marque naturellement le
retour de l’l’Etat puisque seul l’Etat peut réguler ce qui a été
déréglementé d’une façon bien imprudente.
La démonstration que « l’idéologie libérale ne résiste pas
aux risques qu’elles génère elle-même ».
Les conséquences sociales de la
crise économique
× L’action syndicale:
Préparer des plans de réforme concernant la
défense et protection des droits du travailleur.
Interdire les licenciements et donner une réelle aide
à tous les travailleurs sans emploi, sans exception.
Les conséquences sociales de la
crise économique
× Les mouvements populaires?
Des revendications pour augmenter les dépenses sociales
pour les citoyens à faible revenu, afin de renforcer la sécurité
sociale, la santé publique, l’éducation, le logement et le droit
de travail.
Intersection avec d’autres revendications d’ordre
purement politique (constitution, régimes politiques…) ainsi
que d’autres en relation avec la corruption du système social
et politique…
Le Maroc n’a pas été touché par la première vague de la crise pour
deux raisons :
Solidité du secteur
financier marocain
(absence de titres toxiques,
faible recours du système
bancaire au marché financier
international, faible
proportion de l’endettement
en devise (environ 20%))
Stabilité du cadre
macroéconomique au
cours des cinq dernières
années (un taux de croissance
annuel moyen de plus de 5%,
une inflation maîtrisée (-3%),
un déficit budgétaire ne
dépassant pas les 3%
Impact de la crise sur l’économie marocaine
Le Maroc commence à être impacté par la crise à travers le
canal réel à partir du 4ème trimestre de 2008 :
Lesrésultatsduquatrièmetrimestre2008parrapportàla
mêmepériodede2007montrentuneévolutiondéfavorable
dusecteurextérieur:
-baissedesexportations(horsOCP):18,3%
-baissedesrecettestouristiques:15,5%
-baissedestransfertsdesMRE:15%
-baissedesinvestissementsdirectsétrangers:2,3MM$
contre2,8MM$en2007
Impact de la crise sur l’économie marocaine
lasous-traitanceautomobile
l’Amica(Associationmarocainepourl’industrieetlecommercede
l’automobile)affirmequelabaissedescommandesacommencédès
octobre2008,etl’estimeàprèsde30%.
Les transporteurs routiers
Le président de la fédération des transports de la CGEM,
Abdelilah Hifdi, assure que le mois de janvier et les premières
semaines de février recul du chiffre d’affaires dans le secteur est
estimé à près de 50%.
Impact de la crise sur l’économie marocaine
Lessecteurstouchésparlacrise
Letextile
• Prèsd’unedizained’usines,etusinessous-traitantesontfermé
• Pertedeplusde2.000emplois.
Ceciestnotammentlefaitdelacontractiondelademandeen
provenancedesmarchésespagnolsetfrançais,absorbantàeuxseuls
environ70%desexportationsmarocaines.
lescomposantsélectriquesetélectroniques
• Baissedesexportationsdeplusde22%en2008.
Impact de la crise sur l’économie marocaine
Lessecteurstouchésparlacrise
En2008,lesprincipauxindicateursontbaissé.
Lesfluxtouristiquessontainsipassésde13à6,4%.
lesnuitéesrecenséesdansleshôtelsclassésontdiminuéde2,6%,
lestauxd’occupationde3pointsetlesrecettesdevoyagesde5%
selonleschiffresdeBAM.
Le secteur du tourisme
Impact de la crise sur l’économie marocaine
Lessecteurstouchésparlacrise
Lesbanquesmarocainesnedétiennentpasdecréances
hypothécaires«toxiques»;
Lesavoirsdesbanquesmarocainesàl’étrangerrestent
modestesparrapportàleursfondspropres(1,2%);
LesinvestissementsétrangersàlaBoursedeCasablanca
revêtentuncaractèreessentiellementstratégique,lapartduflottantne
dépassentpas1,8%;
Elleestdétenuepardesactionnairesderéférenceetnonpar
desinvestisseursfinanciers.
Rapport du FMI : « le secteur financier est capable de résister
aux chocs,… stable, convenablement capitalisé et rentable.. »
Lesecteurfinancier
Impact de la crise sur l’économie marocaine
Impact sur le PIB
Institution,au
débutdefévrier
2009,d’unComité
deveillestratégique
public–privé
Réaction face à la crise
Mise en place
d’un dispositif
de monitoring
pour suivre
l’évolution des
conjonctures
sectorielles.
Adoption du
plan d’urgence :
accompagner les
entreprises les
plus touchées
(textile, cuir,
équipements
automobiles)
Plusieurs conditions d’éligibilité sont exigées, comme
la préservation des emplois, ou encore être en règle avec la
CNSS et le fisc.
L’intervention de l’ETAT
Industrie
Tourisme
Artisanat
Produitsphosphatés
Intervention de
l’ETAT
L’intervention de l’ETAT
Compensation
Renforcement des
secteurs
exportateurs
Réforme fiscale,
notamment l’IR
Augmentation des
salaires
Soutien à l’essor et
au renforcement des
PME
La Relance de
consommation et
l’amélioration du
pouvoir d’achat
S’orienterversdeszonesnonglobaliséesetayantunrégime
dechangefixepeuventêtrefavorisées.
Depluslacrisepeutfavoriser:
Labaissedescoursinternationauxdupétroleetdes
matièrespremières;
Lerenforcementdel’attractivitéduMaroc:performance
macroéconomiqueetsoliditédusecteurfinancier.
On peut tiré profil de la crise !!!!

Contenu connexe

Similaire à la crise économique mondiale et ses effets

Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
Philippe Watrelot
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009hassan1488
 
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuationsChap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Philippe Watrelot
 
Analyse crise
Analyse criseAnalyse crise
Analyse crise
Xavier Van Becelaere
 
Analyse crise
Analyse criseAnalyse crise
Analyse crise
Xavier Van Becelaere
 
L'avenir du capitalisme
L'avenir du capitalismeL'avenir du capitalisme
L'avenir du capitalisme
Fernando Alcoforado
 
Crise les craquements se precisent
Crise  les craquements se precisentCrise  les craquements se precisent
Crise les craquements se precisent
Patrice Piardon
 
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Jean-Michel Boudon
 
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009Livret sur la crise 2 - Janvier 2009
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009mnlienemann
 
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_inseeASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
Ministère de l'Économie et des Finances
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
Vianney Orjebin
 
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
mnlienemann
 
Risque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéresRisque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéres
Soukaina BELAYACHI
 
Jean Tirole Leçons d'une crise
Jean Tirole  Leçons d'une criseJean Tirole  Leçons d'une crise
Jean Tirole Leçons d'une crise
Daniel Dufourt
 
05Fluctuationcycles
05Fluctuationcycles05Fluctuationcycles
05Fluctuationcyclesabelgueli
 
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
Faga1939
 
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
Persoonlijke studie teksten
 
De la crise financiere a la crise economique
De la crise financiere a la crise economiqueDe la crise financiere a la crise economique
De la crise financiere a la crise economique
Ministère de l'Économie et des Finances
 

Similaire à la crise économique mondiale et ses effets (20)

Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
Chap2 tes 2013_diapo_fluctuations_(ph_w)
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009
 
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuationsChap2 tes 2016_diapo_fluctuations
Chap2 tes 2016_diapo_fluctuations
 
Analyse crise
Analyse criseAnalyse crise
Analyse crise
 
Analyse crise
Analyse criseAnalyse crise
Analyse crise
 
L'avenir du capitalisme
L'avenir du capitalismeL'avenir du capitalisme
L'avenir du capitalisme
 
Crise les craquements se precisent
Crise  les craquements se precisentCrise  les craquements se precisent
Crise les craquements se precisent
 
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
Plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe - MLG
 
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009Livret sur la crise 2 - Janvier 2009
Livret sur la crise 2 - Janvier 2009
 
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_inseeASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
ASPECTS DE LA CRISE_economie et statistique 438-440-juin2011_insee
 
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
Aspects de la crise es438 t_insee (http://www.insee.fr/fr/publications-et-ser...
 
Histoire 6
Histoire 6Histoire 6
Histoire 6
 
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
Livret sur la crise 1 - Janvier 2009
 
Risque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéresRisque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéres
 
Jean Tirole Leçons d'une crise
Jean Tirole  Leçons d'une criseJean Tirole  Leçons d'une crise
Jean Tirole Leçons d'une crise
 
05Fluctuationcycles
05Fluctuationcycles05Fluctuationcycles
05Fluctuationcycles
 
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
LE KEYNESIANISME MONDIAL ET LE GOUVERNEMENT MONDIAL SONT URGENTS POUR COMMAND...
 
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiquesChapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
Chapitre 4 l_histoire_des_faits_ecoomiques
 
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
Les partis communistes face à l’approfondissement de la crise du système capi...
 
De la crise financiere a la crise economique
De la crise financiere a la crise economiqueDe la crise financiere a la crise economique
De la crise financiere a la crise economique
 

Plus de SHAMIKHALIL

Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'artLe béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
SHAMIKHALIL
 
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptxCarreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
SHAMIKHALIL
 
béton projeté pour structure et ouvrage d'art
béton projeté pour structure et ouvrage d'artbéton projeté pour structure et ouvrage d'art
béton projeté pour structure et ouvrage d'art
SHAMIKHALIL
 
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaireORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
SHAMIKHALIL
 
Descente de charges - PPT.ppt
Descente de charges - PPT.pptDescente de charges - PPT.ppt
Descente de charges - PPT.ppt
SHAMIKHALIL
 
Titre I - généralités.ppt
Titre I - généralités.pptTitre I - généralités.ppt
Titre I - généralités.ppt
SHAMIKHALIL
 
Titre IV- exécution des travaux.ppt
Titre IV- exécution des travaux.pptTitre IV- exécution des travaux.ppt
Titre IV- exécution des travaux.ppt
SHAMIKHALIL
 
Titre II - préparation des marchés publics.ppt
Titre II - préparation des marchés publics.pptTitre II - préparation des marchés publics.ppt
Titre II - préparation des marchés publics.ppt
SHAMIKHALIL
 
Titre V - réglement des comptes.ppt
Titre V - réglement des comptes.pptTitre V - réglement des comptes.ppt
Titre V - réglement des comptes.ppt
SHAMIKHALIL
 
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.pptTitre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
SHAMIKHALIL
 

Plus de SHAMIKHALIL (10)

Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'artLe béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
Le béton compacté au rouleau pour ouvrage d'art
 
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptxCarreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
Carreaux et Sanitaires ceramiques - AALIL _ LAAROUSSI.pptx
 
béton projeté pour structure et ouvrage d'art
béton projeté pour structure et ouvrage d'artbéton projeté pour structure et ouvrage d'art
béton projeté pour structure et ouvrage d'art
 
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaireORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
ORANGE MOROCCO_NC BT_015544 shema unifilaire
 
Descente de charges - PPT.ppt
Descente de charges - PPT.pptDescente de charges - PPT.ppt
Descente de charges - PPT.ppt
 
Titre I - généralités.ppt
Titre I - généralités.pptTitre I - généralités.ppt
Titre I - généralités.ppt
 
Titre IV- exécution des travaux.ppt
Titre IV- exécution des travaux.pptTitre IV- exécution des travaux.ppt
Titre IV- exécution des travaux.ppt
 
Titre II - préparation des marchés publics.ppt
Titre II - préparation des marchés publics.pptTitre II - préparation des marchés publics.ppt
Titre II - préparation des marchés publics.ppt
 
Titre V - réglement des comptes.ppt
Titre V - réglement des comptes.pptTitre V - réglement des comptes.ppt
Titre V - réglement des comptes.ppt
 
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.pptTitre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
Titre III - Passation d'un marché public de travaux.ppt
 

la crise économique mondiale et ses effets

  • 1. LA CRISE ECONOMIQUE Réalisé par : YOUNS Brahim 1GC4 SINNATE Adnane 1GC4 SOUFI Zakaria 1GC4 EL FADILI Younes 1GC4
  • 2. Plan: Définition de la crise économique Théorie de la crise économique Historique des crises économiques La crise économique de 2008 • Chronologie • Raisons Les conséquences sociales de la crise économique L’impact de la crise sur le Maroc • Début de la crise sur le Maroc • Les secteurs touchés par cette crises • L’intervention de l’ETAT
  • 3. Définition de la crise économique La crise économique est une dégradation brutale de la situation économique et des perspectives économiques. Son étendue sectorielle, temporelle et géographique peut aller d'un seul secteur d'une seule région pour une brève période à l'ensemble de l'économie mondiale pendant plusieurs années ; on parlera alors de ralentissement économique ou, plus grave, de récession économique.
  • 4. Une telle crise • comporte souvent (mais pas systématiquement) des répercussions sur : -le niveau des salaires -et la valeur du capital (valeurs boursières), -et peut même avoir des répercussions sanitaires. • provoque des faillites et du chômage, • accroît les tensions sociales, Définition de la crise économique
  • 5. Théorie de la crise économique Il y a quatre grandes interprétations: - libérale (laisser faire); - keynésienne (de Keynes); - schumpetérienne (de Schumpeter); - marxiste.
  • 6. 1. Le libéralisme Pour les libéraux, le marché est autorégulateur. Une crise est surtout l’arrivée de quelque chose d’extérieur (une intervention de l’Etat par exemple) qui vient perturber le marché. Résoudre la crise signifie supprimer cette cause « extérieure ».
  • 7. 2. Keynes (1883-1946) • Keynes ne croit pas au caractère autorégulateur du marché. • En particulier, il affirme que l’investissement est à la fois imprévisible et procyclique. • Il peut, en outre, se placer sur les marchés financiers et sortir du circuit de l’économie réelle. • Il faut une action de l’Etat contracyclique et régulatrice.
  • 8. 3. Schumpeter (1883-1950) • Pour Schumpeter, l’économie est cyclique, passant par des phases d’essor et de récession. • Il faut assurer que l’expansion revienne le plus vite possible. • Or, c’est le rôle des « nouveaux » entrepreneurs qui peuvent faire redémarrer l’économie. Il faut donc les avantager au détriment des anciens secteurs. • C’est la « création destructrice ».
  • 9. 4.Marxiste • La crise est un élément inhérent au capitalisme. Elle fait partie de son fonctionnement. • Elle provient du caractère à la fois anarchique et inégalitaire de la production. • Anarchique car chaque entreprise décide d’augmenter la production en vue de davantage de profit. • Inégalitaire, car les détenteurs de capitaux s’enrichissent au détriment des travailleurs. • La production s’accroît, la consommation pas aussi vite. D’où la crise provient d’une surproduction.
  • 10. Historique des crises économiques La grande dépression américaine de 1929: Tout le monde a déjà entendu de cette crise économique déclenchée par ce dramatique Jeudi noir du 24 octobre 1929, journée où le plus grand krach boursier a eu lieu. Après cette tragédie, le monde subissait la plus grande dégringolade financière poussant les entreprises à mettre leurs mains- d'oeuvre à pied.
  • 11. Historique des crises économiques Les chocs pétroliers de 1973 et 1979: C'est deux chocs économiques ont été provoqués par une modification radicale de l'offre par les producteurs de pétrole, combinant ainsi la montée des prix et la baisse de la production. Dans le premier cas (1973) la guerre de Kippour a causé ce choc économique, alors que dans le deuxième cas (1979), la révolution iranienne était en cause.
  • 12. Historique des crises économiques La crise économique de 2008 Amorcée en juillet 2007, elle trouve son origine dans le dégonflement de bulles de prix (dont la bulle immobilière américaine des années 2000) et les pertes importantes des établissements financiers provoquées par la crise des subprimes.
  • 13. La crise économique de 2008  Chronologie: La crise des subprimes s'est déclenchée au deuxième semestre 2006 avec le krach des prêts immobiliers (hypothécaires) à risque aux États-Unis (les subprimes), que les emprunteurs, souvent de conditions modestes, n'étaient plus capables de rembourser.
  • 14. La seconde phase de la crise financière commence au cours de la semaine du 14 septembre 2008 lorsque plusieurs établissements financiers américains entrent en cessation de paiement.  La crise touche tous les pays du monde, en particulier en Europe où plusieurs institutions financières connaissent de très graves difficultés et sont sauvées par l'intervention des États et des banques centrales. La crise économique de 2008
  • 15. L'origine de la crise financière La crise financière qui débute en 2007 tient principalement son origine de la politique monétaire trop accommodante de la Réserve fédérale américaine (la Fed) au cours des années 2000 et d'innovations financières mal maîtrisées. La montée des profits et la baisse du poids des salaires ont provoqué un «désajustement entre l'offre et la demande»
  • 16. Les conséquences sociales de la crise économique Que l’issue de cette crise nous mène vers une grande dépression hyper inflationniste ou une grande dépression déflationniste, les conséquences sociales seraient, dans les deux cas de figure, catastrophiques.
  • 17. Les conséquences sociales de la crise économique Explosion du chômage: La crise financière mondiale a provoqué le ralentissement de l'économie et la politique d’emploie s'est brutalement dégradée. La poursuite de la tendance actuelle conduit à une augmentation du chômage et du chômage partiel (heures ou jours non travaillés sans qu’il y ait rupture du contrat de travail).
  • 18. Les conséquences sociales de la crise économique Le pouvoir d’achat diminue: Malgré une inflation proche de zéro (exemple d’Europe), du fait de l’augmentation du chômage et de la sous-activité, ainsi que de la tendance à l’épargne de précaution, le pouvoir d’achat diminue considérablement.
  • 19. Les conséquences sociales de la crise économique Les investissements suspendus: L'incertitude économique et les difficultés de financement, actuelles ou à venir, ont rendu les entreprises très attentistes. Les opérations de rachats d'entreprises se sont raréfiées, tandis que les investissements sont retardés ou suspendus.
  • 20. Les conséquences sociales de la crise économique Un accès au crédit plus difficile: Les difficultés des banques portent en germe un accès au crédit nettement plus difficile. Les banques ont nettement resserré les conditions auxquelles elles accordent leurs prêts aux entreprises ou aux ménages.
  • 21. Les conséquences sociales de la crise économique Les conséquences politiques de la crise: × Le retour de l’Etat: La conséquence essentielle de la crise est le retour en force de l’Etat, l’indispensable arbitre et protecteur dans les temps difficiles. Voici donc l’Etat appelé au secours et des trains entiers de nationalisation. La nécessaire régulation des marchés financiers et de l’économie marque naturellement le retour de l’l’Etat puisque seul l’Etat peut réguler ce qui a été déréglementé d’une façon bien imprudente. La démonstration que « l’idéologie libérale ne résiste pas aux risques qu’elles génère elle-même ».
  • 22. Les conséquences sociales de la crise économique × L’action syndicale: Préparer des plans de réforme concernant la défense et protection des droits du travailleur. Interdire les licenciements et donner une réelle aide à tous les travailleurs sans emploi, sans exception.
  • 23. Les conséquences sociales de la crise économique × Les mouvements populaires? Des revendications pour augmenter les dépenses sociales pour les citoyens à faible revenu, afin de renforcer la sécurité sociale, la santé publique, l’éducation, le logement et le droit de travail. Intersection avec d’autres revendications d’ordre purement politique (constitution, régimes politiques…) ainsi que d’autres en relation avec la corruption du système social et politique…
  • 24. Le Maroc n’a pas été touché par la première vague de la crise pour deux raisons : Solidité du secteur financier marocain (absence de titres toxiques, faible recours du système bancaire au marché financier international, faible proportion de l’endettement en devise (environ 20%)) Stabilité du cadre macroéconomique au cours des cinq dernières années (un taux de croissance annuel moyen de plus de 5%, une inflation maîtrisée (-3%), un déficit budgétaire ne dépassant pas les 3% Impact de la crise sur l’économie marocaine
  • 25. Le Maroc commence à être impacté par la crise à travers le canal réel à partir du 4ème trimestre de 2008 : Lesrésultatsduquatrièmetrimestre2008parrapportàla mêmepériodede2007montrentuneévolutiondéfavorable dusecteurextérieur: -baissedesexportations(horsOCP):18,3% -baissedesrecettestouristiques:15,5% -baissedestransfertsdesMRE:15% -baissedesinvestissementsdirectsétrangers:2,3MM$ contre2,8MM$en2007 Impact de la crise sur l’économie marocaine
  • 26. lasous-traitanceautomobile l’Amica(Associationmarocainepourl’industrieetlecommercede l’automobile)affirmequelabaissedescommandesacommencédès octobre2008,etl’estimeàprèsde30%. Les transporteurs routiers Le président de la fédération des transports de la CGEM, Abdelilah Hifdi, assure que le mois de janvier et les premières semaines de février recul du chiffre d’affaires dans le secteur est estimé à près de 50%. Impact de la crise sur l’économie marocaine Lessecteurstouchésparlacrise
  • 31. Institution,au débutdefévrier 2009,d’unComité deveillestratégique public–privé Réaction face à la crise Mise en place d’un dispositif de monitoring pour suivre l’évolution des conjonctures sectorielles. Adoption du plan d’urgence : accompagner les entreprises les plus touchées (textile, cuir, équipements automobiles) Plusieurs conditions d’éligibilité sont exigées, comme la préservation des emplois, ou encore être en règle avec la CNSS et le fisc. L’intervention de l’ETAT
  • 32. Industrie Tourisme Artisanat Produitsphosphatés Intervention de l’ETAT L’intervention de l’ETAT Compensation Renforcement des secteurs exportateurs Réforme fiscale, notamment l’IR Augmentation des salaires Soutien à l’essor et au renforcement des PME La Relance de consommation et l’amélioration du pouvoir d’achat

Notes de l'éditeur

  1. Vous remarquerez que ce sont souvent les conflits internationaux qui créent ce genre d'insécurité au niveau des ressources naturelles. Ceux-ci sont inévitablement suivis par des crises économiques comme nous vivons aujourd'hui.