SlideShare une entreprise Scribd logo
La mutualisation logistique, une pratique créatrice de valeur
20 septembre 2013

La Supply Chain collaborative entre distributeurs, industriels et prestataires logistiques est plus que jamais au cœur des
priorités et fait émerger de nouvelles pratiques de gestion des flux d’approvisionnement, créatrices de valeur.
Les projets de mutualisation logistique se sont multipliés ces dernières années pour faire face aux augmentations annoncées
du coût des transports routiers, à la volonté des distributeurs de réduire fortement les stocks sur la chaîne
d’approvisionnement, et à la volonté commune d’améliorer la qualité de service, le tout dans le cadre d’une démarche plus
respectueuse de l’environnement . De nouvelles organisations de flux ont vu le jour, et plusieurs formes de mutualisation
existent aujourd’hui. Une vingtaine de pôles de mutualisation opérationnels et une trentaine de projets ont été recensés par
ECR dans son premier baromètre de la mutualisation, initiés par des industriels, des distributeurs ou des prestataires
logistiques, et qui concernent toutes les catégories de produits.
Nous avons identifié quatre raisons majeures de mutualiser la logistique aujourd’hui :
-

Répondre aux nouvelles exigences du marché : réduction du stock, amélioration de la qualité de service. La
réduction des stocks, au-delà d’être une conséquence de la modification de la LME, est une tendance de long
terme. L’augmentation des fréquences de livraison doit contribuer à la diminution des ruptures en linéaire.

-

Maîtriser les coûts de transport : l’explosion des coûts transport pour les donneurs d’ordre (hausse du prix du
gazole, arrivée de la taxe Poids Lourds, taux de remplissage insuffisant) oblige les industriels à trouver des
optimisations logistiques. À plusieurs, on peut faire mieux, davantage, avec moins de moyens.

-

Anticiper les évolutions du marché : les contraintes environnementales et les conséquences sonores sont de
moins en moins acceptées au fur et à mesure que le citoyen devient écoresponsable, les ventes sont de plus
en plus impactées par l’image des sociétés.

-

Pour les entreprises de taille modeste, favoriser la diffusion de leurs produits, notamment vers les points de
vente.

Un projet de mutualisation créateur de valeur est un travail de longue haleine qui s’inscrit dans la durée ; c’est un véritable
projet d’entreprise qui requiert un certain nombre d’éléments :
-

L’implication de la direction générale: la mutualisation est l’expression d’une stratégie, elle requiert une
volonté forte du partenaire impliqué

-

La compatibilité des produits et des points de livraison : température, conditions de stockage, entrepôt,
voire rayon destinataire, …

-

Une proximité géographique de départ des flux

-

Patience et persévérance

Bien que chaque cas de mutualisation soit différent, qu’il n’y ait pas de schéma prédéfini et que le chiffrage des gains
escomptés doive se faire au cas par cas, la valeur ajoutée de la mise en œuvre de la mutualisation logistique est admise par
l’ensemble des acteurs (source Baromètre ECR 2013). De manière générale, la mutualisation logistique permet trois types
d’optimisations :
-

sur les coûts de transport par un meilleur remplissage des camions et par une meilleure organisation

-

sur le niveau de service grâce une meilleure réactivité apporté par l’augmentation des fréquences de livraison

-

sur les niveaux de stock grâce à la diminution de la taille des lots livrés pour chaque industriel participant

1
A contrario, la mutualisation peut éventuellement engendrer les inconvénients suivants, qui doivent être appréhendés dès le
début du projet.
-

Augmentation de la complexité organisationnelle : l’approche partenariale nécessite souvent des règles de
fonctionnement spécifiques (organisation, compétences, pilotage et suivi).

-

Augmentation de la charge opérationnelle du fait de commandes plus complexes, groupées pour plusieurs
acteurs

-

Mise à niveau éventuelle des systèmes d’informations

Afin de mettre en place des solutions de mutualisation logistique efficaces, les acteurs doivent prendre en compte la chaîne
logistique complète, ou chaîne étendue, et faire la balance entre les bénéfices escomptés - réduction des coûts de transport
ou de stockage - et les surcoûts liés à l’augmentation de la complexité opérationnelle. Il convient également de ne pas
négliger ou sous-estimer les efforts d’alignement entre les acteurs.
L’objectif de ce manuel est de décrire les solutions existantes de mutualisation logistique et d’apporter aux acteurs les
éléments pratiques nécessaires pour prendre la décision de lancer une telle démarche. La « boîte à outils de la
mutualisation » complète ce manuel, avec des fiches pratiques pour une utilisation plus opérationnelle.
Nous rappelons que ce manuel s’inscrit dans la vision ECR de la Supply Chain du futur (voir schéma ci-dessous) et nous
espérons qu’il aidera les acteurs engagés, petits ou grands, à optimiser leur chaîne d’approvisionnement.

source : rapport « Future Supply Chain 2016 », Global Commerce Initiative

2

Contenu connexe

Similaire à La mutualisation logistique, une pratique créatrice de valeur

Guide pratique de la mutualisation logistique ECR France
Guide pratique de la mutualisation logistique ECR FranceGuide pratique de la mutualisation logistique ECR France
Guide pratique de la mutualisation logistique ECR France
Cinatis
 
Conception et organisation d'une chaine logistique
Conception et organisation d'une chaine logistiqueConception et organisation d'une chaine logistique
Conception et organisation d'une chaine logistique
JabirArif
 
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
Elyes ELEBRI
 
Conception d'une chaine logistique
Conception d'une chaine logistiqueConception d'une chaine logistique
Conception d'une chaine logistique
lolihinda
 
Chap 11 dormier
Chap 11 dormierChap 11 dormier
Chap 11 dormier
achrafdima
 
Brochure corporative Groupe GCL
Brochure corporative Groupe GCLBrochure corporative Groupe GCL
Brochure corporative Groupe GCL
Mathieu Corriveau
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
KhalilFjkl
 
prasentation1-221111160826-52820891.pptx
prasentation1-221111160826-52820891.pptxprasentation1-221111160826-52820891.pptx
prasentation1-221111160826-52820891.pptx
HamzaAitIkhlef
 
Rapport d'expose (supply chain management)
Rapport d'expose (supply chain management)Rapport d'expose (supply chain management)
Rapport d'expose (supply chain management)
youness jabbar
 
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
Elyes ELEBRI
 
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
JabirArif
 
Integration Supply Chain (French)
Integration Supply Chain (French)Integration Supply Chain (French)
Integration Supply Chain (French)
Mary
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
LUXEMBOURG CREATIVE
 
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
Sabine Kerner
 
Bao processus achat
Bao processus achatBao processus achat
Bao processus achat
TEXTILIUMSARL
 
Audit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdfAudit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdf
didi164099
 
Audit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdfAudit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdf
JamaaLOUTFI1
 
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entrepriseCompetitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
COMPETITIC
 
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
M2i Formation
 

Similaire à La mutualisation logistique, une pratique créatrice de valeur (20)

Guide pratique de la mutualisation logistique ECR France
Guide pratique de la mutualisation logistique ECR FranceGuide pratique de la mutualisation logistique ECR France
Guide pratique de la mutualisation logistique ECR France
 
Conception et organisation d'une chaine logistique
Conception et organisation d'une chaine logistiqueConception et organisation d'une chaine logistique
Conception et organisation d'une chaine logistique
 
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
294059912-Conception-d-Une-Chaine-Logistique.pdf
 
Conception d'une chaine logistique
Conception d'une chaine logistiqueConception d'une chaine logistique
Conception d'une chaine logistique
 
Chap 11 dormier
Chap 11 dormierChap 11 dormier
Chap 11 dormier
 
Brochure corporative Groupe GCL
Brochure corporative Groupe GCLBrochure corporative Groupe GCL
Brochure corporative Groupe GCL
 
Présentation1.pptx
Présentation1.pptxPrésentation1.pptx
Présentation1.pptx
 
prasentation1-221111160826-52820891.pptx
prasentation1-221111160826-52820891.pptxprasentation1-221111160826-52820891.pptx
prasentation1-221111160826-52820891.pptx
 
Rapport d'expose (supply chain management)
Rapport d'expose (supply chain management)Rapport d'expose (supply chain management)
Rapport d'expose (supply chain management)
 
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo (1).pdf
 
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
3816621-audit-interne-logistique-12-promo.pdf
 
Integration Supply Chain (French)
Integration Supply Chain (French)Integration Supply Chain (French)
Integration Supply Chain (French)
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
LUXEMBOURG CREATIVE 2017 : Logistique et ergonomie (2)
 
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
Enjeux sous-traitance industrielle et collaboration B2B, avril 2015
 
Bao processus achat
Bao processus achatBao processus achat
Bao processus achat
 
Audit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdfAudit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdf
 
Audit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdfAudit_Logistique.pdf
Audit_Logistique.pdf
 
Audit logistique
Audit logistiqueAudit logistique
Audit logistique
 
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entrepriseCompetitic - supply chain management - numerique en entreprise
Competitic - supply chain management - numerique en entreprise
 
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
Formation M2i - Les clés pour comprendre et sensibiliser aux enjeux de la fon...
 

La mutualisation logistique, une pratique créatrice de valeur

  • 1. La mutualisation logistique, une pratique créatrice de valeur 20 septembre 2013 La Supply Chain collaborative entre distributeurs, industriels et prestataires logistiques est plus que jamais au cœur des priorités et fait émerger de nouvelles pratiques de gestion des flux d’approvisionnement, créatrices de valeur. Les projets de mutualisation logistique se sont multipliés ces dernières années pour faire face aux augmentations annoncées du coût des transports routiers, à la volonté des distributeurs de réduire fortement les stocks sur la chaîne d’approvisionnement, et à la volonté commune d’améliorer la qualité de service, le tout dans le cadre d’une démarche plus respectueuse de l’environnement . De nouvelles organisations de flux ont vu le jour, et plusieurs formes de mutualisation existent aujourd’hui. Une vingtaine de pôles de mutualisation opérationnels et une trentaine de projets ont été recensés par ECR dans son premier baromètre de la mutualisation, initiés par des industriels, des distributeurs ou des prestataires logistiques, et qui concernent toutes les catégories de produits. Nous avons identifié quatre raisons majeures de mutualiser la logistique aujourd’hui : - Répondre aux nouvelles exigences du marché : réduction du stock, amélioration de la qualité de service. La réduction des stocks, au-delà d’être une conséquence de la modification de la LME, est une tendance de long terme. L’augmentation des fréquences de livraison doit contribuer à la diminution des ruptures en linéaire. - Maîtriser les coûts de transport : l’explosion des coûts transport pour les donneurs d’ordre (hausse du prix du gazole, arrivée de la taxe Poids Lourds, taux de remplissage insuffisant) oblige les industriels à trouver des optimisations logistiques. À plusieurs, on peut faire mieux, davantage, avec moins de moyens. - Anticiper les évolutions du marché : les contraintes environnementales et les conséquences sonores sont de moins en moins acceptées au fur et à mesure que le citoyen devient écoresponsable, les ventes sont de plus en plus impactées par l’image des sociétés. - Pour les entreprises de taille modeste, favoriser la diffusion de leurs produits, notamment vers les points de vente. Un projet de mutualisation créateur de valeur est un travail de longue haleine qui s’inscrit dans la durée ; c’est un véritable projet d’entreprise qui requiert un certain nombre d’éléments : - L’implication de la direction générale: la mutualisation est l’expression d’une stratégie, elle requiert une volonté forte du partenaire impliqué - La compatibilité des produits et des points de livraison : température, conditions de stockage, entrepôt, voire rayon destinataire, … - Une proximité géographique de départ des flux - Patience et persévérance Bien que chaque cas de mutualisation soit différent, qu’il n’y ait pas de schéma prédéfini et que le chiffrage des gains escomptés doive se faire au cas par cas, la valeur ajoutée de la mise en œuvre de la mutualisation logistique est admise par l’ensemble des acteurs (source Baromètre ECR 2013). De manière générale, la mutualisation logistique permet trois types d’optimisations : - sur les coûts de transport par un meilleur remplissage des camions et par une meilleure organisation - sur le niveau de service grâce une meilleure réactivité apporté par l’augmentation des fréquences de livraison - sur les niveaux de stock grâce à la diminution de la taille des lots livrés pour chaque industriel participant 1
  • 2. A contrario, la mutualisation peut éventuellement engendrer les inconvénients suivants, qui doivent être appréhendés dès le début du projet. - Augmentation de la complexité organisationnelle : l’approche partenariale nécessite souvent des règles de fonctionnement spécifiques (organisation, compétences, pilotage et suivi). - Augmentation de la charge opérationnelle du fait de commandes plus complexes, groupées pour plusieurs acteurs - Mise à niveau éventuelle des systèmes d’informations Afin de mettre en place des solutions de mutualisation logistique efficaces, les acteurs doivent prendre en compte la chaîne logistique complète, ou chaîne étendue, et faire la balance entre les bénéfices escomptés - réduction des coûts de transport ou de stockage - et les surcoûts liés à l’augmentation de la complexité opérationnelle. Il convient également de ne pas négliger ou sous-estimer les efforts d’alignement entre les acteurs. L’objectif de ce manuel est de décrire les solutions existantes de mutualisation logistique et d’apporter aux acteurs les éléments pratiques nécessaires pour prendre la décision de lancer une telle démarche. La « boîte à outils de la mutualisation » complète ce manuel, avec des fiches pratiques pour une utilisation plus opérationnelle. Nous rappelons que ce manuel s’inscrit dans la vision ECR de la Supply Chain du futur (voir schéma ci-dessous) et nous espérons qu’il aidera les acteurs engagés, petits ou grands, à optimiser leur chaîne d’approvisionnement. source : rapport « Future Supply Chain 2016 », Global Commerce Initiative 2