SlideShare une entreprise Scribd logo
MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET
DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
MEMOIRE DE FIN D’ETUDE POUR L’OBTENTION
DU MASTER PROFESSIONNEL
FILIÈRE : INGENIERIE DES SYSTEMES D'INFORMATION ET CONDUITE DE
PROJETS INFORMATIQUES
THEME
ETUDE ET CONCEPTION D’UNE APPLICATION
POUR LE SUIVI DES PROJETS ET CHANTIERS DU
DEPARTEMENT DEPOTS ET SYSTEMES :
CAS DE COCITAM S.A
Présenté et soutenu par :
KONAN Kouassi Montrésor
Sous la Direction de :
M. APPELY Claude
Enseignant à l'Institut CERCO
Côte d'Ivoire - Abidjan
Maître de stage :
M. SICA Olivier
Responsable Travaux Neufs au département
Dépôts et Systèmes de COCITAM S.A
Année Académique : 2015 - 2016
Union – Discipline - Travail
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) ii
SOMMAIRE
DÉDICACE….. ........................................................................................................................vi
REMERCIEMENTS............................................................................................................... vii
LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES .............................................................................. viii
LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS .............................................................................x
AUTOBIOGRAPHIE ...............................................................................................................xi
INTRODUCTION .....................................................................................................................1
PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENENRALE.......................................................3
PREMIÈRE PARTIE.................................................................................................................3
PRÉSENTATION GÉNÉRALE................................................................................................3
CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL .................................4
I- PRÉSENTATION DE COCITAM S.A.........................................................................4
1- Historique et mission .......................................................................................4
2- Secteurs d'activités de l'entreprise....................................................................5
3- Les principaux clients ......................................................................................6
4- Nos partenaires & fournisseurs........................................................................6
5- L’entreprise en quelques chiffres.....................................................................7
II- PRÉSENTATION DU DEPARTEMENT ET SERVICES D’ACCEUIL ....................8
1- Le département Dépôts et Systèmes ................................................................8
2- Le service Travaux Neufs ................................................................................9
3- Le laboratoire d’électronique...........................................................................9
CHAPITRE 2 : DÉROULEMENT DU STAGE .....................................................................10
I- DÉROULEMENT D'UNE JOURNÉE DE TRAVAIL ...............................................10
II- TRAVAUX EFFECTUÉS ...........................................................................................11
1- Test et dépannage des systèmes de gestion de carburant...............................11
2- Visite de chantier et Suivi des travaux sur un chantier..................................12
3- Conception d'une application web .................................................................12
CHAPITRE 3 : ANALYSE DE L'EXISTANT ET SOLUTION PROPOSÉE .......................13
I- PRÉSENTATION DE L'EXISTANT..........................................................................13
1- Méthode d'enregistrement des projets............................................................13
2- Méthode d'enregistrement des chantiers ........................................................14
II- CRITIQUES DE L'EXISTANT...................................................................................16
III- SOLUTION PROPOSÉE.............................................................................................16
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) iii
DEUXIEME PARTIE : ÉTUDE CONCEPTUELLE DE LA SOLUTION DE GESTION ...17
CHAPITRE 1 : CAHIER DES CHARGES .............................................................................18
I- CADRE GÉNÉRAL ....................................................................................................18
1- Titre du projet.................................................................................................18
2- Description.....................................................................................................18
3- Objectifs.........................................................................................................18
II- LES BESOINS.............................................................................................................18
1- Besoins fonctionnels ......................................................................................18
2- Besoins non-fonctionnels...............................................................................19
CHAPITRE 2 : GÉNÉRALITÉ SUR LES APPLICATIONS.................................................20
I- LES APPLICATIONS WEB .......................................................................................20
1- Présentation....................................................................................................20
2- Principe de fonctionnement ...........................................................................20
II- LES APPLICATIONS DESKTOP OU LOGICIEL....................................................21
1- Présentation....................................................................................................21
2- Principe de fonctionnement ...........................................................................21
III- SYNTHÈSE, CHOIX DE LA SOLUTION ET DES OUTILS ...................................22
1- Synthèse .........................................................................................................22
2- Choix de la solution .......................................................................................22
3- Outils..............................................................................................................23
CHAPITRE 3 : GÉNÉRALITÉ SUR LES OUTILS DE MODÉLISATION .........................24
I- UNIFIED MODELING LANGUAGE : UML ............................................................24
1- Présentation....................................................................................................24
2- Les types de diagrammes ...............................................................................24
II- LA MÉTHODE MERISE ............................................................................................26
1- Présentation de la méthode ............................................................................26
2- Les types de modèles .....................................................................................27
III- SYNTHÈSE ET CHOIX DE LA SOLUTION............................................................28
1- Synthèse .........................................................................................................28
2- Choix de l'outil de modélisation ....................................................................28
CHAPITRE 4 : GÉNÉRALITÉ SUR LES SERVEURS WEB...............................................29
I- PRÉSENTATION DES SERVEURS WEB................................................................29
1- Définition.......................................................................................................29
2- Mode de fonctionnement ...............................................................................29
II- LES TYPES DE SERVEUR WEB..............................................................................30
1- Serveur Web de contenu statique...................................................................30
2- Serveur web de contenu dynamique ..............................................................31
3- Les logiciels utilisés par le serveur web........................................................31
III- CHOIX DU MATÉRIEL ET DES LOGICIELS DU SERVEUR WEB.....................32
1- Choix matériel................................................................................................32
2- Choix logiciels ...............................................................................................33
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) iv
TROISIEME PARTIE : CONCEPTION ET DEPLOIEMENT DE L’APPLICATION
WEB.................................................................................................34
CHAPITRE 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DU SERVEUR .........................35
I- INSTALLATION ET CONFIGURATION DE RASPBIAN......................................35
1- Installation de Raspbian.................................................................................35
2- Quelques configurations de Raspbian............................................................37
II- INSTALLATION DES PAQUETS DU SERVEUR WEB .........................................39
1- Installation de APACHE................................................................................40
2- Installation de PHP.........................................................................................40
3- Installation de MYSQL..................................................................................41
4- Installation de PhpMyAdmin.........................................................................42
CHAPITRE 2 : MISE EN PLACE DE LA BASE DE DONNÉES ........................................45
I- ANALYSE PRÉLIMINAIRE CONCEPTION ...........................................................45
1- Identification des entités et propriétés ...........................................................45
2- Règles de gestion ...........................................................................................45
3- Dictionnaires des données..............................................................................46
II- LES MODELES DE CONCEPTION..........................................................................47
1- Modèle Conceptuel des Données...................................................................47
2- Modèle Logique des Données (MLD) ...........................................................48
3- Modèle Physique des Données (MPD) ..........................................................48
III- CRÉATION DE LA BASE DE DONNÉES ET DES TABLES
DANS PHPMYADMIN ...........................................................................................49
1- Accès à l'interface de gestion des bases de données ......................................49
2- Création de la base de données cocichantier..................................................50
3- Création des tables : Utilisateurs, Projets et Chantiers ..................................50
4- Créations des colonnes dans les tables...........................................................51
CHAPITRE 3 : GEOLOCALISATION DES CHANTIERS ..................................................52
I- PRESENTATION DU LOGICIEL UMAP .................................................................52
1- Notion de géolocalisation..............................................................................52
2- Justification du choix de uMap......................................................................52
II- CREATION DE LA CARTE DES CHANTIERS.......................................................52
1- Création et utilisation d’un compte OpenStreetMap .....................................52
2- Utililisation du compte OSM sur uMap .........................................................53
3- Création de la carte ........................................................................................55
4- Création d’un chantier sur la carte .................................................................55
CHAPITRE 4 : PRÉSENTATION DE L'APPLICATION .....................................................57
I- LES INTERFACES .....................................................................................................57
1- Authentification .............................................................................................57
2- Accueil ...........................................................................................................57
3- Enregistrement d'un nouveau projet...............................................................58
4- Visualisation de tous les projets ou chantiers ................................................59
5- Géolocalisation des chantiers.........................................................................60
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) v
II- MODE D'EMPLOI ......................................................................................................61
1- Enregistrement d’un nouveau projet ou chantier ...........................................61
2- Extraction et impression des états mensuels..................................................61
3- Ajout d’un nouveau point sur la carte............................................................61
DISCUSSION ET SUGGESTIONS........................................................................................62
CONCLUSION........................................................................................................................65
ANNEXES……......................................................................................................................... I
BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE...............................................................................III
TABLES DES MATIERES.................................................................................................... IV
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) vi
DÉDICACE
Nous dédions ce mémoire :
A notre très cher père KOUADIO Konan Dominique, pour son implication constante dans
notre formation professionnelle, à notre chère mère KOUADIO Akissi Clémentine, pour
toutes les prières formulées, ainsi qu’à l’ensemble des membres de notre famille.
Sans oublier Cyriac GBOGOU et Florent YOUZAN pour tous les conseils reçus.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) vii
REMERCIEMENTS
Nos remerciements sont adressés de façon particulière à :
Monsieur Jean-Louis LEGRAS et Monsieur LEGLISE Stéphane, respectivement Président
Directeur Général et Directeur Général Adjoint de la COCITAM, pour nous avoir accordé
ce stage.
Monsieur SAH Emmanuel, Directeur Administratif et Financier de la COCITAM, pour
l’accueil et le traitement au sein de l’entreprise.
Notre maître de stage, Monsieur SICA Olivier, ainsi qu’à tous les Responsables de
départements qui nous ont orienté dans les différents services et facilité notre intégration.
Nous n'oublions pas :
Docteur Alain CAPO-CHICHI, Président Directeur Général de l'Institut CERCO, pour les
bonnes conditions d’étude.
Monsieur APPELY Claude, notre Directeur de mémoire, pour le suivi de nos travaux et ses
conseils dans l’élaboration de notre rapport.
Tous nos professeurs ici à CERCO, qui ont partagés leurs savoirs et leurs expériences avec
nous tout au long de notre formation.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) viii
LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES
 LES TABLEAUX
 LES FIGURES
Titres Pages
Figure 1 : Aperçu d’un tableau présentant d’état mensuelle des projets 14
Figure 2 : Aperçu d’un tableau présentant d’état mensuel des projets 15
Figure 3 : Fonctionnement du serveur web 30
Figure 4 : La carte Raspberry Pi 2 32
Figure 5 : Console téléchargement de Raspbian 35
Figure 6 : Bureau raspberry pi 36
Figure 7 : Page d'accueil configuration Raspbian 37
Figure 8 : Étape de changement de la langue de Raspbian 38
Figure 9 : Étape d'activation du mode SSH 39
Figure 10 : Page de vérification fonctionnement apache 40
Figure 11 : Page phpinfo() 41
Figure 12 : Fenêtre de définition de mot de passe administrateur pour MySQL 41
Titres Pages
Tableau 1 : Identification des entités et leurs propriétés 45
Tableau 2 : Dictionnaire des données 46
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) ix
Figure 13 : Installation du serveur Apache 42
Figure 14 : Page d'authentification PhpMyAdmin 43
Figure 15 : Page d'accueil après authentification PhpMyAdmin 44
Figure 16 : Modèle Conceptuelle des Données 47
Figure 17: Modèle Physique de Données 48
Figure 18 : Présentation des pages d'authentification et d'accueil 49
Figure 19 : Création de la base de données 50
Figure 20 : Création des tables de la base de données 50
Figure 21 : Création des colonnes de la base de données 51
Figure 22 : Fenêtre inscription openstreetmap 53
Figure 23 : Processus d’utilisation du compte OSM sur Umap 54
Figure 24 : création de la carte 55
Figure 25 : Edition des propriétés de la carte 55
Figure 26 : Propriété d’un marqueur de la carte 56
Figure 27 : Page d’authentification 57
Figure 28 : Page d'accueil de l'application 58
Figure 29 : Formulaire d’enregistrement d’un projet 58
Figure 30 : Formulaire d'enregistrement d’un chantier 59
Figure 31 : Tableaux des projets enregistrés 59
Figure 32 : Tableaux des chantiers enregistrés 60
Figure 33 : Géolocalisation des chantiers 60
Figure 34 : Boutons pour exporter les données 61
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) x
LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS
Abréviations Définitions
SD Secure Digital
OSM OpenStreetMap
CEPE Certificat d’Études Primaires Élémentaires
ISI-CPI Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets
Informatiques
TIC Technologies de l'Information et de la Communication
HTML HyperText Markup Language
CSS Cascading Style Sheets
SGBD Système de Gestion des Base de Données
DNS Domaine Name Service
IIS Internet Information Services
LAN Local Area Network
USB Universal Basic Serial
SSH Secure Shell
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xi
AUTOBIOGRAPHIE
Je suis Konan Kouassi Montrésor, étudiant en Master 2 en Ingénierie des
Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) à l’institut CERCO
de Côte d’Ivoire – Abidjan.
Je suis né le 07 Mai 1990 à Assamabo dans la sous-préfecture d’Ayaou-Sran précisément
dans le département de Sakassou. Mes parents sont tous deux Ivoiriens, d’ethnie Baoulé et
enfants du même village : Assamabo.
Mon cycle primaire
J’ai débuté mon cycle primaire à l’âge 6 ans, notamment en 1996, à l'EPV1
Notre
Dame du Secours d'Abobo-Sagbé. Après deux années passées dans cette école à Abobo, je
regagnais la commune de Yopougon pour la classe de CE1. Ma nouvelle école se nommait
EPV la Victoire, elle se trouvait tout juste à quelques mètres de notre maison. Je suis resté
dans cette école jusqu’à l’obtention de mon CEPE (Certificat d’Études Primaires
Élémentaires).
Mon secondaire
Après avoir manqué l'orientation en 6ème, je fus confié à l'une de mes tantes qui vivait
à Bouaflé, ville à quelques kilomètres de la capitale politique Yamoussoukro.
En septembre 2000, je débarquais pour la première fois à Bouaflé en compagnie de ma tante
venue me chercher à Abidjan. Ma tante du nom de Mme Wolo Bernadette, était professeur
d’espagnol dans un collège privé et son mari du nom de Wolo Ferdinand, professeur
également enseignait les Sciences Physiques au Lycée Moderne de Bouaflé.
A la maison, il avait 3 autres enfants, Adjara la plus grande était en classe de 3ème, ensuite
Karim en classe 4ème et Carmen la plus petite qui n’était qu’au CP1.
1
EPV désigne une école primaire privée
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xii
Je débutais la classe de 6ème dans le collège où enseignait ma tante. Après un premier
trimestre pas tout à fait facile, je pris la décision de redoubler d’effort. Au second trimestre,
je fus classé premier parmi les 62 élèves de ma classe.
Continuant sur cette lancée, je finis pas être premier de ma classe de façon annuelle et 3ème
meilleur élève, des trois classes de 6ème de mon établissement.
Après, les résultats de fin d’année, je pris un car le week-end suivant pour rejoindre mes
parents à Abidjan. J’étais très heureux à l'idée de revoir mes parents ainsi que mes frères et
sœurs. Je profitais au maximum de mes trois mois de vacances, jusqu’à ce que mon père
vienne m’annoncer mon départ pour Bouaflé compte tenue de la rentrée. Ainsi, en septembre
2001, je pris la route de Bouaflé pour neuf long mois d’étude.
Je retrouvais Karim, Adjara et Carmen qui étaient de retour depuis quelques mois déjà. Mes
amis de la 6ème étaient également de retour et nous nous retrouvions pour échanger sur ce
que nous avions pu faire durant les vacances.
En 2005, j’ai quitté le Collège Saint Raphaël de Bouaflé pour le Lycée le Phoenix de Bouaflé
où je devais faire la classe de 3ème. Ma nouvelle école était très cool, elle m’a donnée
d’avoir de très bons amis : Koffi Habib, Kouadio Kevin et N'goh Ange. Après le premier
trimestre, nous décidions de former un groupe d’étude pour préparer notre examen. En juillet
2005, je participais pour la première fois à l’examen du BEPC2
, j’étais certes stressé mais je
savais de quoi j’étais capable. Après les compositions je suis rentré à Abidjan pour voir mes
parents. Deux semaines plus tard, un coup de fil de ma tante m’annonçait que je venais
d’avoir le BEPC de même que les membres de mon groupe d’étude. Cette nouvelle me
ravissait le cœur et j’étais tous joyeux.
Je fus orienté en 2nde
C au Lycée Moderne de Bouaflé avec une bourse de 36.000 F par an.
Le dimanche 26 Mars 2006, contre toute attente ma tante m’annonçait le décès de ma très
chère mère. Trois jours plus tard, je me rendis à Abidjan, où je vécu des moments difficiles,
de la veillée jusqu’à l’enterrement de ma mère au cimetière de Williams ville dans la
commune d’Adjamé. Ma mère laissait derrière elle, cinq enfants dont Véronique la plus
grande, moi le second, Nadège, Tina et Israël.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xiii
Après les funérailles, je retournais à Bouaflé. Mon envie d’aller à l’école baissa d’un cran et
mes notes le prouvaient bien. En fin d’année, j’avais obtenu les moyennes les plus faibles de
mon cycle secondaire, je fus néanmoins admis en 1ère D.
L’année suivant, je voulais obligatoirement faire la 1ère C, c’est ainsi que je m’inscris dans
mon ancienne école où ma tante venais d’être nommée directrice des études. Je connu en
cette même année le Mouvement des Jeunes au Service de l’Autel (M.J.S.A) de l’Église
catholique de Bouaflé.
En juillet 2007, après des mois de formation, nous prêtions serment aux yeux de tous les
fidèles pour devenir des servants du seigneur. Un nouveau chemin se présentait à moi, j’étais
devenu un chrétien et je m’imprégnais chaque jour dans la foi.
En 2008, j’étais en Terminale et il fallait tout faire pour avoir le BAC 3
. La classe de
Terminale C est très difficile, nous nous sentions obligé de veiller souvent pour étudier. Je
travaillais régulièrement avec mon ami Konan Joël, qui était également mon voisin de
quartier. Après des moments de dur labeur je fini par être admis au BAC C, le 16 juillet
2008, ma joie fut complète car Joël avait également obtenu le BAC. Mon séjour à Bouaflé
venait ainsi de prendre fin, après sept longues années d’expérience très enrichissante.
La vie universitaire
En janvier 2009, je suis orienté en Médecine, à l’École Préparatoire aux Sciences
de la Santé de l’Université Abobo-Adjamé aujourd’hui Université Nangui Abrogoua. Les
cours de médecine n’étaient pas faciles, il s’agissait d’un concours où seuls les 300 premiers
sur les 3000 inscrits, étaient admis en 2ème année. Il fallait donc travailler beaucoup et
espérer être dans le quota. Après la première année, je connu pour la première fois l’échec, et
j’en étais pas fier.
En 2010, nous venions à peine de finir les compositions quand éclata la crise post-électorale,
les universités sont fermées et nous restions sans nouvelles des résultats.
2
BEPC : Brevet d’Etudes du Premier Cycle
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xiv
En novembre 2011, ne pouvant restés à la maison sans rien faire, je m’inscris à l’Institut
Supérieur de Technologie (ISTCI) pour préparer un DUT4
en Automatisme et système.
En novembre 2013 après deux ans d’étude, je fus déclaré admissible au DUT, ma joie fut
grande, cependant, elle ne fut que de courte durée car le même jour je fus braqué et mes
agresseurs emportèrent mon ordinateur portable tout neuf.
En janvier 2014, je me suis inscris à l’institut Cerco de Côte d’Ivoire pour préparer une
Licence professionnelle en Informatique Industrielle et Maintenance (2IM). Cette nouvelle
école avait le profil que recherchais pour consolider mes connaissances en informatique.
Les cours se sont déroulés dans un bon cadre et dans une bonne ambiance ce qui m’a permis
d’apprendre beaucoup durant ma formation. J’ai eu également l’occasion de connaître
plusieurs personnes, notamment des professeurs qui sont devenues des conseillers et des
camarades de classe qui sont devenus de très bons amis. Après une année d'étude et les
différentes compositions des deux semestres, j'étais admissible à la Licence Professionnelle
et je devais rédiger un mémoire à l'issue d'un stage pour valider mon diplôme.
Mon premier stage
En septembre 2015, j'ai obtenu mon premier stage à la Compagnie pour Côte d'Ivoirienne
pour Tous Appareils Mécanique (COCITAM) pour une durée de trois mois. Ce stage m'a
permis de découvrir le monde professionnel mais aussi de rencontrer des personnes qui m'ont
données envie de travailler et de continuer à apprendre. J'assurais au quotidien avec mon
maître de stage Monsieur BAH Kpan l'installation, la maintenance et configuration des
automates de gestion de carburant notamment ceux de Tokheim et Alx Technologies. L'un
des plus beaux moments de mon stage fut sans doute la mission deux semaines que j'ai
effectué à Grand-Bassam, pour suivre et participer à la construction d'une station-service au
sein de VITIB. Cette mission rentrait dans le cadre du thème de mon mémoire de fin
d'études. À l'issue des trois mois passés au sein de COCITAM, mon stage pris fin et c'est
avec beaucoup de tristesse, que j'ai du dire au revoir à mes différents collègues.
3
BAC fait référence au Baccalauréat
4
DUT : Diplôme Universitaire de Technologie
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT
DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xv
La soutenance et la cérémonie de récompenses
En janvier 2016, accompagné par mon binôme KONE Dougoutigui, nous avions présenté
devant un jury composé du fondateur de CERCO et de quelques professeurs, notre mémoire
de fin d'étude. Composé de quatre-vingt pages ce document était l'aboutissement long
moment de travail. Stressé mais confiant nous avions su défendre notre thèse devant le jury
ce qui nous a valu la moyenne de dix-sept sur vingt (17/20) avec la mention TRÈS-BIEN.
Nous n'en rêvions pas mieux, nous venions ainsi sous les yeux des parents venus nous
soutenir de décrocher la Licence Professionnelle. Notre joie fut grande mais encore plus le
jour de la cérémonie de remise de diplôme. Ce jour là, nous étions au paradis. Vertu de cette
grande robe appelée TAUGE, nous étions heureux d'avoir fait notre devoir comme il se
devait de l'être.
A la recherche du Master
L'obtention d'une Licence (BAC+3), m'a donné l'envie de poursuivre le chemin pour
décrocher le master (BAC+5). Ainsi, j'ai décidé de continuer à suivre les cours à CERCO
pour gravir un autre échelon en effectuant deux années d'études supplémentaires. En mai
2016, me revoilà de nouveau sur le chemin de l'école à la recherche d'un autre diplôme : le
MASTER.
O’village, une belle découverte
En novembre 2015, dans le quartier Marcory-Zone4 précisement à la rue Paul Langevin, j’ai
fait la découverte d’un endroit magnifique du nom de O’village. En effet, O’village est un
Tiers-Lieux Libre et Open Source (TiLIOS) où des intelligences de différentes horizons se
retrouvent pour partager des connaisances et travailler sur des projets. La découverte de cet
endroit est l’une des plus belles choses qui me soit arrivées en cette année 2015. O’village
m’a donné de rencontrer des personnes aussi intelligentes que aimables, qui ont d’une
certaine manière changer ma vision du monde mais aussi ma façon de travailler. Et même si
l’histoire continue de s’écrire je voudrais marquer une courte pause pour dire Merci à Cyriac
GBOGOU et Florent YOUZAN ainsi qu’à tous les autres villageois, pour toutes ces choses
qu’ils m’ont apportées.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 1
INTRODUCTION
Dans un monde en constante évolution et tourné vers un besoin d'échange,
les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont de plus en plus
présentes dans les différents secteurs d'activités. Ce phénomène qui se justifie par la
nécessité d’aller plus vite et d’être plus pointu dans le traitement de l’information, fait de
la révolution technologie un outil indispensable en entreprise. Mais bien souvent, les
entreprises utilisent des applications propriétaires qui sont trop chères et pas très adaptées
à leurs besoins. De ce fait, chaque année des milliers voir des millions d'applications sont
développées pour répondre à des besoins spécifiques en entreprise. Le but étant de
disposer d'outils adaptés pouvant faciliter la gestion des différents services.
Lors de notre stage, nous avions été confrontés à la même problématique. En effet, nous
avions constaté l’utilisation du logiciel Microsoft Excel pour la réalisation de deux fichiers
.xls résumant l’un l'état mensuel des projets et l’autre l’état mensuel des chantiers du
département Dépôts et Systèmes de l'entreprise. L'objectif étant d'assurer un suivi des
travaux effectués au sein du département. La tâche d'huile dans ce procédé est que le
logiciel Microsoft Excel, bien qu'étant un bon outil de gestion, n'est pas assez adapté pour
la réalisation d'un tel exercice et les risques d’effectuer des erreurs de saisie sont très
élevés.
C'est donc dans cette situation, que le Directeur des Opérations du Département Dépôts et
Systèmes de COCITAM a validé le développement d'une application informatique pour
mieux suivre les chantiers et coordonner les activités de son département. Notre
intervention à sur ce projet nous a permis d'extrait le thème de notre mémoire de fin
d'étude à savoir « Étude et conception d'une application pour le suivi des projets et
chantiers du département dépôts et systèmes : cas de COCITAM S.A ». À travers ce
thème, nous mènerons une étude qui aboutira à la conception d'une application web pour
l'enregistrement et la géolocalisation des projets et chantiers en vue de faciliter la
réalisation des états mensuels des travaux en cours dans notre département d'accueil.
L'intérêt pour cette étude est porté sur la volonté de contribuer à l’amélioration de la
qualité des services du département dépôts et systèmes, en fournissant une application
adaptée aux besoins et capable fournir un meilleur suivi des différents travaux effectués.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 2
A cet effet, nous formulons notre question de recherche dans les termes suivants : quel
type d’application informatique à mettre en place pour suivre de façon optimale les
différents travaux du département ?
En d'autres termes quel modèle d’application est capable de répondre aux besoins du
département? Et Quelle technologie pouvions-nous utiliser ?
Afin de mener à bien notre étude et de répondre à l'ensemble des questions ci-dessus, nous
avons décomposé notre mémoire en trois (3) parties. La première partie expose le cadre
général du projet à travers la présentation de l'entreprise d'accueil COCITAM, du
département Dépôts et Systèmes et du service Travaux Neufs. Mais aussi, la rétrospective
des travaux réalisés et un aperçu du déroulement du stage. Ensuite, dans la deuxième
partie nous exposerons l'étude conceptuelle de l'application, en examinant le cahier des
charges et en faisant une étude théorique des différents outils utilisés pour la réalisation de
l'application. Dans la troisième et dernière partie, nous détaillerons les différentes étapes
de la réalisation de notre application en présentant les différentes techniques de réalisation
sans oublier de donner un visuel des différentes interfaces ou pages.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 3
PREMIÈRE PARTIE
PRÉSENTATION GÉNÉRALE
PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENENRALE
Cette partie nous permettra de présenter COCITAM, notre entreprise d'accueil,
le département qui nous a accueillit et les travaux effectués durant notre stage.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 4
CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL
I- PRÉSENTATION DE COCITAM S.A
1- Historique et mission
Vieille de cinquante et un ans, la société COCITAM est implantée en Côte d’Ivoire et dans
la sous région. En côte d'Ivoire, elle est Située à Biétry, Boulevard de Marseille et emploie
environ 160 personnes exerçant dans différents départements.
Société anonyme(SA), COCITAM a un chiffre d’affaire s’élevant à 10.175.000.000 FCFA
avec un parc de plus 300 stations services et dépôts pétroliers sous contrat d’entretien,
repartis sur toute l’étendue du territoire national.
Spécialisée dans la vente, l’installation et la maintenance des équipements industriels et
pétroliers, COCITAM est leader dans ce domaine d'activité.
Aussi, dans le souci d'être plus proche de ses clients, COCITAM dispose de quatre
agences à l’intérieur du pays (Bouaké, Daloa, San-pédro, Abengourou) et une flotte de
quarante-six (46) véhicules d’interventions suivis par Système de Géolocalisation GPS
dont deux (2) camions grues et trois (3) nacelles.
L’entreprise a également des capacités d’interventions dans 10 pays parmi lesquels :
Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Liberia, Mali, Togo.
COCITAM, s’est dotée d'un laboratoire d'électronique avec des bancs d’essais compteurs
agrée par Veritas. Ce qui lui permet de réaliser des contrôles sur les différents équipements
avant la livraison chez les clients.
La qualité des services proposés par COCITAM, lui ont permis d'être certifiée ISO
9001:2008 par BVQI en 2007 suivi d'un renouvellement en 2009 par Bureau Veritas
certification.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 5
2- Secteurs d'activités de l'entreprise
Depuis sa création, COCITAM s’est progressivement orientée dans une politique de
diversification de ses activités avec l’aide de plusieurs fournisseurs et représentants de
marques de renom tels que : TOKHEIN, S
COCITAM offre donc ses prestations dans les domaines suivant :
- Hydrocarbures
COCITAM propose des solutions de gestion qui couvrent l’ensemble de la chaîne de
distribution des hydrocarbures et du GPL. Elle installe et fait le suivi de maintenance des
dépôts pétroliers ou de gaz et de stations services à caractère privé ou de grande
distribution.
- Sécurité Incendie
Service incendie offre des solutions en détection et protection incendie (Pose de centrale
Incendie, de détecteurs de fumée, extincteurs, émulseurs, systèmes de détection et
extinction automatiques, robinetterie et équipements de lutte contre le feu, groupes
motopompes et électropompes), mais aussi assure la formation de personnel au risque du
feu et aux comportements indiqués.
- Géolocalisation
Ce service propose des solutions de gestion de parc de véhicules via un système de
tracking GPS et un suivi en temps réel du parking automobile. Il s’occupe de la pose de
boîtiers GPS sur les véhicules clients, de leur maintenance préventive et du dépannage des
boîtiers, mais aussi du suivi en temps réel des activités et paramètres relevés par le boîtier
GPS (itinéraire, régime moteur, température du moteur, ...).
- Énergie
Le rôle de ce service se résume en l’étude, l’installation, la mise en service et la
maintenance de solutions en besoins d’énergie à l’aide de diverses technologies : groupes
électrogènes, solutions solaires, air comprimé, moteur thermique et équipements pour le
transfert des fluides.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 6
- Froid et traitement de l’air
Ce service vend, installe et maintien les systèmes de climatisation et de traitement de l’air.
Il s'agit entres autres de la climatisation individuelle et industrielle, des chambres froides,
des centrales eaux glacées et des vitrines réfrigérées.
- Matériels de garage et équipements de lubrification
Notre entreprise via ce service, met à la disposition des professionnels des équipements de
garage performants, de marques SAMOA, RAVAGLIOLI et OMIA pour les ateliers
d’entretien et de réparation de tout type de véhicules et engins. De plus, COCITAM
propose des solutions de gestion des lubrifiants pour les ateliers, la réalisation sur-mesure
de plate-formes mobiles d’entretien ou encore des chaînes de diagnostics. Enfin, elle est
partenaire du fournisseur français OMIA qui développe une gamme de cabines de
peintures particulièrement adaptée au marché africain.
3- Les principaux clients
COCITAM offre ses services à plus d'une centaine d'entreprises en Côte d'Ivoire. Ses
principaux clients sont les groupes pétroliers notamment : GESTOCI, SIR, POOL MSTT,
Vivo Energy Côte d'Ivoire, TOTAL CI, PETROCI, Petro Ivoire et OiLybia pour ne citer
que ceux-ci.
4- Nos partenaires & fournisseurs
La diversification des activités de l’entreprise COCITAM repose sur des partenaires et
fournisseurs de renom. Nous pouvons citer en exemple : TOKHEIM, SIMOA,
RAVAGOLI, DESSAUTEL, ALX et LAFON.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 7
5- L’entreprise en quelques chiffres
51 ans de présence en Côte d’Ivoire.
160 salariés travaillant au sein de nos agences.
6 agences sur Abidjan et le reste du territoire ivoirien : San Pedro, Daloa,
Bouaké, Abengourou et bientôt Man !
10 pays couverts : Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée,
Libéria, Mali, Togo.
10 ans de certification ISO 9001.
46 véhicules incluant :
2 camions grues;
3 nacelles.
6 000 m² de bureaux & ateliers en zone 4.
80% de clients satisfaits selon les chiffres de 2014;
10.175.000.000 CFA de chiffre d'affaires.
Matériel en entretien au 01.02.2016
550 climatiseurs;
1 800 distributeurs de stations-service;
450 groupes électrogènes;
7 000 extincteurs, RIA, etc.;
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 8
II- PRÉSENTATION DU DEPARTEMENT ET SERVICES D’ACCEUIL
1- Le département Dépôts et Systèmes
Appartenant au pool pétrolier, le département dépôts et systèmes est le département qui
nous a accueillit pour notre stage. Il est dirigé par Monsieur SIEZA Dofimité, Directeur
des Opérations Dépôts et Systèmes (DOP). Le DOP est aidé dans sa tâche par trois
responsables que sont :
- Monsieur Kouadio Konan David, Responsable Maintenance, qui cordonne et
assure les travaux liés aux Dépôts. Il aidé dans sa tâche par Monsieur Djakobi
Charles, technicien.
- Monsieur Sica Olivier, Responsable Travaux Neufs, qui s'occupe au quotidien des
projets et travaux liés aux systèmes de gestion de carburant. Monsieur Niamkey
David, électricien, l'accompagne dans ses missions;
- Monsieur Bah Kpan, Responsable du Laboratoire d'électronique, qui est chargé de
la maintenance et du test des équipements électroniques du pool pétrolier, Il est
assisté dans sa tâche de maintenance par Mademoiselle Gohoré Lou, technicienne.
Le département dépôts et systèmes travaille en étroite collaboration avec les autres
départements de l'entreprise. Ce qui lui permet de solliciter l'expertise d'un ou plusieurs
techniciens d'un autre département pour l'exécution d'un certain nombre de travaux. Il est
par ailleurs en charge de plusieurs stations privatives, notamment à Abidjan et à l'intérieur
du pays. Les techniciens effectuent des interventions régulières sur les compteurs
volumétriques et les bornes de gestion de carburant (TOKHEIM, ALX Technologies et
LAFON) pour répondre aux besoins des clients.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 9
2- Le service Travaux Neufs
Se présentant comme un sous-département du département dépôts et systèmes, le service
travaux neufs est le service dans lequel nous avions exercé durant notre stage. Composé de
Monsieur SICA Olivier, Responsable du service et Monsieur NIAMKEY David,
Technicien–Élection, le service a en charge la gestion et le suivi de l'ensemble des projets
et chantiers du département. Outre cette mission, les techniciens de ce service ont
également pour mission l'installation, la configuration et la maintenance des différents
systèmes de gestion de carburant.
3- Le laboratoire d’électronique
Placé sous la responsabilité de Monsieur Bah Kpan, ce service s’occupe de la réparation
des cartes électroniques en panne des distributeurs de carburants vendus par COCITAM
aux différentes stations services du pays, de la pose d’équipements de haute technicité telle
que les sondes et jauges de carburants électroniques et des tests des nouveaux équipements
acquis par COCITAM. Il doit s’assurer de maîtriser le fonctionnement et la
programmation de ces équipements avant que l’on puisse les proposer au catalogue
COCITAM ou encore les installer chez un client. Enfin, le personnel du service
électronique étant rattaché au pôle "Dépôts et Systèmes", ils doivent certaines fois installer
et maintenir ces installations sur les différents chantiers en cours obtenus par COCITAM.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 10
CHAPITRE 2 : DÉROULEMENT DU STAGE
I- DÉROULEMENT D'UNE JOURNÉE DE TRAVAIL
Connaissant plus ou moins l'entreprise pour avoir déjà effectué un stage l'an précédent,
notre intégration au sein de COCITAM, fut très facile. La joie de retrouver les anciens
collègues et la présentation des nouveaux employés étaient à l'ordre du jour durant la toute
première semaine. Avant de commencer à travailler, nous avions reçu les différents
équipements de protection individuelle (Tenue de travail, gants, lunettes, bottes et
chaussures de sécurité) et une lettre de stage définissant la mission qui nous était assignée.
Notre encadrement durant le stage, a été assuré par Monsieur SICA Olivier, notre maître
de stage et nous avions été placé sous la responsabilité de Monsieur SIEZA Dofimité,
Directeur des Opérations du Dépôts et Systèmes (premier responsable du département).
Notre mission se résumait en l'installation, la maintenance et la configuration des systèmes
de gestion de carburant sur différents sites. Le travail à COCITAM commence à 7h30 et
s'achève à 17h30. Chaque matin avant huit (8) heures, après avoir reçu un ordre de mission
dûment signé par le Directeur des Opérations, nous devions sortir faire des interventions.
Après chaque intervention, nous devions remplir un rapport d'intervention et le faire signer
par les responsables de l'entreprise dans laquelle nous sommes intervenus. Cette procédure
visait à assurer une traçabilité quant à notre passage mais aussi à donner l'état d'évolution
du travail (terminé ou en cours). Une fois les différents travaux marqués sur la feuille de
mission achevés nous pouvions regagner la base (COCITAM) en attendant d'autres
demandes d'invention, dans le cas contraire notre journée s'achève dès 17h30 et le même
processus reprenait le lendemain.
Néanmoins, il y avait souvent des jours où nous restions à la base pour effectuer des
travaux au laboratoire d'électronique. Il s'agissait notamment des tests des nouveaux
équipements avant leur installation ou des séances de dépannages d'équipements qui n'ont
pu être réparés ou configurés sur le site ou le chantier. Notre stage, nous a également
permis de bénéficier d'une formation de deux semaines sur le système FuelPos, un système
complet de gestion des stations-services et des boutiques, très connus en Europe et qui
s'invite petit à petit sur le continent africain.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 11
Cette formation fut l'une des belles expériences, car elle nous a permis de découvrir en
même temps que les autres employés du département un système innovant facilitant et
offrant une gestion informatisée des stations-services. Ensuite une autre expérience, fut le
suivi d'un chantier dans un dépôt de gaz (dépôt AOT Vridi). Nous avions durant plus de
trois mois suivi la réalisation de plusieurs groupes de travaux (dégazage, sablage, peinture
et contrôle). Il fallait à chaque instant rappeler aux uns et aux autres les consignes de
sécurité (les interdits, le port des EPI, l'utilisation de matériels autorisés, etc.) vu que nous
étions dans une zone à haut risque. Chaque matin, il nous revenait d'établir les permis et
autorisations de travail pour faciliter l'accès au site et la continuité des travaux.
Après six mois passé au sein de l'entreprise, notre stage devait normalement prendre fin,
cependant il a été prolongé de deux mois en guise de récompense, après que les
responsables aient constaté notre détermination au travail.
II- TRAVAUX EFFECTUÉS
1- Test et dépannage des systèmes de gestion de carburant
Le test réalisé sur les nouveaux équipements permet de : de s’assurer du bon
fonctionnement des équipements et des accessoires, se familiariser aux équipements,
comprendre le fonctionnement de chaque élément du système, déceler les éventuelles
pannes et/ou défauts matériels ou logiciels. La maintenance d'un système de gestion de
carburant intervient lorsque le système présente un ou plusieurs dysfonctionnements. En
fonction de la panne, l’opération de maintenance se réalise suivant une certaine procédure.
Au pool dépôts et systèmess, tout équipement avant d’être installé doit être testé.
Interventions sur quelques sites : NSE-CI, Garage président, ASNA, VITIB, CIREX,
GIE-GEMACI, INTELLECT Protection, PETROCI.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 12
2- Visite de chantier et Suivi des travaux sur un chantier
Nous avions eu l'occasion d'effectué des visites de chantier pour répondre à des appels
d’offre. Cette étape avant le début de tout chantier permet d’étudier les besoins du client et
d'avoir un aperçu global des travaux à réaliser.
Il permet également en fonction des conditions du terrain de trouver des solutions adaptées
aux besoins du client. SITARAIL, ENSBTP et BRASSIVOIRE sont les entreprises dans
lesquelles nous avons effectué des visites.
Les quatre derniers mois de notre stage, ont été consacrés à un projet de réhabilitation de
deux cigares de 150m3 dans un dépôt de gaz (Chantier AOT Gaz Vridi). Notre mission
pour ce projet peut être résumée en cinq (5) points :
- Représenter la société COCITAM sur le chantier
- Élaborer les différents permis et autorisation de travail
- Faire respecter les consignes de sécurité
- Signaler les différents incidents et problèmes
- Faire remontrer les préoccupations des responsables du dépôt à mes supérieurs
hiérarchiques
Outre cette mission de supervision, nous avions également participé à l'exécution de
quelques travaux notamment : l’ouverture des différents orifices du cigare et le passage
des câbles électriques.
3- Conception d'une application web
La réalisation d'une application web pour le suivi des différents projets et chantiers du
département dépôts et systèmes, a été au cœur des travaux réalisés tout au long des huit
mois passés au sein de l'entreprise.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 13
CHAPITRE 3 : ANALYSE DE L'EXISTANT ET SOLUTION PROPOSÉE
I- PRÉSENTATION DE L'EXISTANT
1- Méthode d'enregistrement des projets
Dans le cadre d'un appel d'offre ou lorsqu'un client contact le département dépôts et
systèmes pour l'exécution d'un ensemble de travaux : on parle de projet. Avant, l'exécution
des travaux, une visite de chantier est organisée afin d'évaluer les besoins du client et faire
une étude de faisabilité. A l'issue de la visite, le client reçoit dans les semaines qui suivent,
un dossier contenant une offre technique et une offre financière. Dès lors, le responsable
travaux neufs, enregistre le projet et bien d'autres informations dans un tableau sous
Microsoft Excel (.xls) afin de garder une trace de la demande. A la fin du mois, un état
mensuel des projets est effectué en vue d'évaluer les projets en cours dans le département.
Le tableau des états mensuels de projets contient la colonne suivante :
N° Dossier : ensemble de nombre consécutifs précédés par des lettres significatifs
Client : indique le nom du client
Désignation des travaux : donne un titre au projet ou résume les travaux à exécuter
N° devis : le numéro figurant sur devis proposé au client
Date : la date d'élaboration du devis
Montant HT : le montant du hors-taxe du devis
%CDE : la probabilité que l'offre soit validée par le client
Auteur : fait référence à celui qui enregistre le projet
Observations : réservé aux différentes remarques
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 14
Figure 1 : aperçu d’un tableau présentant d’état mensuelle des projets
2- Méthode d'enregistrement des chantiers
Un projet se transforme en chantier, lorsque le client accepte les offres proposées par le
département en émettant un bon de commande. Le chantier est alors enregistré dans un
autre tableau Microsoft Excel (.xls) similaire à celui des projets mais un peu plus grand. À
la fin du mois, un état mensuel des chantiers est réalisé pour également évaluer l'état
d'avancement des chantiers dans le département.
Le tableau des états mensuels de chantiers contient les colonnes suivantes :
N° Dossier : ensemble de nombre consécutifs précédés par des lettres significatifs
Client : le nom du client
Site : le lieu d'exécution des travaux
Objet : le titre des travaux à exécuter
Resp : le responsable du chantier
N° devis : le numéro figurant sur devis proposé au client
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 15
Date : la date d'élaboration du devis
Montant HT : le montant du hors-taxe du devis
Bcmde : les informations liées au bon de commande (numéro et date)
Date début : la date à laquelle les travaux débutent
Délai J : le délai d'exécution des travaux
Date fin : la date à laquelle les travaux prennent fin
Intervenants : les différents intervenants sur le chantier
Véhicules : le numéro d'immatriculation du ou des véhicules utilisés pour le chantier
Observations : les différentes remarques
Figure 2 : aperçu d’un tableau présentant d’état mensuel des projets
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 16
II- CRITIQUES DE L'EXISTANT
Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont au cœur de
l'ensemble des activités de la COCITAM et en particulier du département Dépôts et
systèmess. Cependant, l'enregistrement des chantiers et des projets qui se fait avec le
logiciel Microsoft Office Excel présente certes une facilité d’utilisation cependant
plusieurs inconvénients sont à souligner:
- Gestion limitée uniquement aux fonctions de saisie et d’impression
- Probabilité du risque d'erreur très élevée en particulier lors de l’édition des données
- Peut constituer une source de calculs erronés par suite d'inattention
- Insuffisance avérée de la sécurité des données.
- Absence d'authentification pour l'utilisation des fichiers Excel
III- SOLUTION PROPOSÉE
La solution proposée va dans le sens des aspirations du département dépôts et systèmes. Il
s'agit notamment, de la mise à disposition d'un logiciel facile d’utilisation capable de
fournir les états mensuels des projets et chantiers, tout en permettant un suivi des délais
d'exécution.
Nous proposons donc la conception d'une application avec les fonctionnalités suivantes :
- Gestion des utilisateurs
- Enregistrement des projets et des chantiers
- Présentation des projets et des chantiers dans des tableaux
- Impression de l’état mensuel des projets et chantiers
- Extraction des données sous plusieurs formes
En dehors de ces fonctionnalités, nous proposons également la géolocalisation des
chantiers sur une carte pour favoriser la production d'une carte annuelle des chantiers du
département. L'application répondra également à des exigences non fonctionnelles devant
permettre d'améliorer la qualité de service. Il s'agit notamment de la sécurité, la simplicité
et la disponibilité.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 17
DEUXIEME PARTIE
ÉTUDE CON CEPTUE LLE DE LA SOLUTION DE G ESTION
Dans cette partie mènerons une étude théorique sur les outils et méthodes utilisées pour la
conception de la solution proposée.
DEUXIEME PARTIE
ÉTUDE CONCEPTUELLE DE
LA SOLUTION DE GESTION
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 18
CHAPITRE 1 : CAHIER DES CHARGES
I- CADRE GÉNÉRAL
1- Titre du projet
Conception d'une application pour le suivi optimal des chantiers du département Dépôts et
Systèmes.
2- Description
Le projet consiste à concevoir une application permettant d'enregistrer les chantiers afin
d'assurer un suivi des opérations mais aussi de favoriser la production des états mensuels
des chantiers et projets du département Dépôts et systèmes de la société COCITAM.
3- Objectifs
- Offrir une vision centralisée des travaux en cours
- Contribuer à l'amélioration des procédures de gestion des chantiers
- Fournir des statistiques sur les travaux réalisés et en cours de réalisation
- Assurer un suivi des interventions
- Mettre à la disposition du Directeur du pool un outil décisionnel
II- LES BESOINS
1- Besoins fonctionnels
- Identification et authentification des utilisateurs
- Création d'un nouveau chantier ou d'un nouveau projet
- Visualisation de tous les chantiers et projets
- Impression des états mensuels des projets et des chantiers
- Géolocalisation des différents chantiers sur la carte de la Côte d'Ivoire.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 19
2- Besoins non-fonctionnels
Les exigences non fonctionnelles de l'application tournent autour de trois points que sont :
- La simplicité : l'application doit être la plus simple possible
- L'ergonomie : l'application doit offrir des affichages clairs pour une bonne
expérience utilisateur
- La sécurité : les données enregistrées dans la base de données doivent être
protégées et garder leur intégrité.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 20
CHAPITRE 2 : GÉNÉRALITÉ SUR LES APPLICATIONS
I- LES APPLICATIONS WEB
1- Présentation
Une application web ou web app (en anglais), se présente comme un programme
manipulable grâce à un navigateur web. Elle se présente de la même manière qu'un site
internet, mais offre des fonctionnalités plus avancées. Hébergée sur un serveur web local
ou distant, l'application peut être utilisée via un réseau informatique (Internet, intranet,
réseau local, etc.). Elle se différencie largement d'une application desktop qui elle
nécessite une installation sur le poste de travail, avant de pouvoir être utilisée.
2- Principe de fonctionnement
Les applications web font partie du Web 2.0, qui se présente comme une évolution d’un
web statique et unidirectionnel vers un réseau dynamique et interactif, caractérisé par une
large participation des usagers à la création et à l’échange de contenus. Le fonctionnement
des applications web, s'appuie donc sur la technologie client-serveur, utilisée pour le
World Wide Web. En clair, l'utilisateur via le navigateur Web réalise des actions qui
envoient à un serveur des requêtes relatives à des pages Web. Le serveur en retour traite et
répond aux demandes de l'utilisateur en envoyant les pages au navigateur Web qui les
affichent. Cette technique permet aux applications web de mettre œuvre leur interface
graphique. Ainsi, lors de chaque requête, le logiciel créé des pages web et chaque
hyperlien contenu dans la page provoque l'envoi d'une nouvelle requête, qui donnera en
résultat une nouvelle page.
À la différence d'un site web statique où les pages sont des fichiers préalablement
enregistrés.
Les pages Web contiennent divers widgets tels des boutons poussoirs, des icônes et des
zones de texte, permettant la manipulation de l'application. Chaque manipulation d'un
bouton poussoir provoque l'envoi d'une nouvelle requête.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 21
II- LES APPLICATIONS DESKTOP OU LOGICIEL
1- Présentation
Une application desktop ou logiciel est un programme téléchargé, écrit dans un langage de
programmation et que l'on installe sur un ordinateur pour la réalisation d'une tâche ou d'un
ensemble de tâches élémentaires. Dépendant du système d'exploitation et s'appuyant sur
les services de ce dernier, les applications utilisent les ressources matérielles des
équipements sur lesquels elles sont installées5
.
2- Principe de fonctionnement
Le logiciel est composé d'un ensemble de séquences d’instructions interprétables par une
machine et d’un jeu de données nécessaires à ces opérations. Une fois téléchargées et
installées, le logiciel détermine les tâches qui peuvent être effectuées par la machine,
ordonne son fonctionnement et lui procure ainsi son utilité fonctionnelle. Les séquences
d’instructions appelées ‘’programmes’’ ainsi que les données du logiciel sont
ordinairement structurées en fichiers. La mise en œuvre des instructions du logiciel est
appelée exécution, et la machine est appelée ordinateur ou calculateur.
Le fonctionnement des applications desktop peut se faire sans la connexion internet, car
les réponses à toutes actions sont déjà programmées dans le logiciel lors de la conception.
Cependant, chaque application est limitée à fonctionner sur la plate-forme pour laquelle
elle a été développée. Par exemple, une application native développée en .exe (la
principale extension des logiciels sur windows) fonctionnera uniquement sur les
ordinateurs avec pour système d'exploitation Windows. Cela veut donc dire qu’une telle
application doit être développée pour chaque plate-forme.
5
Source : wikipedia
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 22
III- SYNTHÈSE, CHOIX DE LA SOLUTION ET DES OUTILS
1- Synthèse
Les applications web et desktop présentent tous les deux des avantages et des
inconvénients qu'il nous revient de souligner. En premier lieu, la facilité de développement
et de déploiement des applications web l'emporte aisément sur les applications desktop. De
plus, une seule application web développée peut-être utilisée sur toutes les plateformes
(desktop, tablette et mobile) à condition d'avoir un navigateur web (à jour) ce qui n'est pas
le cas des applications desktop. En outre, les applications web sont bien plus sécurisées
que les applications desktop compte tenue du fait qu'elles sont protégées non seulement
par le serveur mais aussi par la facilité des mises à jour et des corrections de failles. Outre
ces qualités, les applications web présentent des limites qui encouragent le développement
d'applications desktop. Il s'agit notamment de l'entière dépendance des applications web
aux serveurs sur lesquels elles sont hébergées. De plus, il faut un très bon taux de
disponibilité du serveur pour que l'application web fonctionne comme il se doit. Ces
conditions, ne s'appliquent en général pas aux applications desktop qui une fois installées
peuvent fonctionner sans relation avec un serveur local ou distant. Ce qui offre une
meilleure expérience utilisateurs aux applications desktop vu qu'elles peuvent être plus
rapide à l'exécution.
2- Choix de la solution
Au regard des deux solutions qui se présentent, il nous appartient d'opérer un choix
judicieux et optimal pour le développement de l'application de gestion. Ainsi, après
analyse et en fonction des besoins spécifiés plus hauts, la conception d'une application
web semble être plus avantageuse.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 23
3- Outils
Pour le développement de l'application web, nous utiliserons les langages de
programmation et outils suivants :
- HTML : HyperText Markup Language est un langage de balisage de format de
données conçu pour représenter les pages web.
- CSS : généralement appelées CSS de l'anglais Cascading Style Sheets, les feuilles
de style en cascade, forment un langage informatique qui décrit la présentation des
documents web.
- PHP : Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP est un langage de
développement des sites dynamiquues
- Geany : éditeur de texte libre et léger incluant les fonctions élémentaires d'un
environnement de développement intégré.éditeur
- Twitter Bootstrap : framework open source contenant une collection d'outils utile
à la création du design de sites et d'applications web. C'est un ensemble qui
contient des codes HTML et CSS, des formulaires, boutons, outils de navigation et
autres éléments interactifs, ainsi que des extensions JavaScript en option.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 24
CHAPITRE 3 : GÉNÉRALITÉ SUR LES OUTILS DE MODÉLISATION
Notre étude se limitera sur deux outils notamment le langage de modélisation unifié UML
et la méthode MERISE. Tous deux bien que différents sont couramment utilisés pour
modéliser des systèmes.
I- UNIFIED MODELING LANGUAGE : UML
1- Présentation
Standard défini par l'Object Management Group (OMG), le langage de modélisation
unifié, de l'anglais Unified Modeling Language (UML), est un langage visuel constitué
d'un ensemble de schémas, appelés des diagrammes, qui donnent chacun une vision
différente du logiciel à développer. Il est couramment utilisé en développement logiciel et
en conception orientée objet.
UML est née de la fusion trois langages de modélisation d'objets : Booch, OMT (Object
Modeling Technique) et OOSE (Object Oriented Software Engineering) conçues
respectivement par Grady Booch, James Rumbaugh et Ivar Jacobson.
2- Les types de diagrammes
UML 2 s'articule autour de quatorze types de diagrammes, chacun d'eux étant dédié à la
représentation des concepts particuliers d'un système logiciel. Ces types de diagrammes
sont répartis en deux grands groupes à savoir sept (7) diagrammes de structure, trois (3)
diagrammes de comportement et quatre (4) diagrammes d'interaction.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 25
a- Les diagrammes de structure
Les diagrammes de structure ou diagrammes statiques rassemblent :
- Diagramme de classes : représentation des classes intervenant dans le système.
- Diagramme d'objets : représentation des objets utilisés dans le système.
- Diagramme de composants : représentation des composants du système d'un
point de vue physique, tels qu'ils sont mis en œuvre (fichiers, bibliothèques, bases
de données)
- Diagramme de déploiement : représentation des éléments matériels (ordinateurs,
périphériques, réseaux, systèmes de stockage, etc.) et la manière dont les
composants du système sont répartis sur ces éléments matériels et interagissent
entre eux.
- Diagramme des paquets : représentation des dépendances entre les paquets (un
paquet étant un conteneur logique permettant de regrouper et d'organiser les
éléments dans le modèle UML), c'est-à-dire entre les ensembles de définitions.
- Diagramme de structure composite : représentation sous forme de boîte blanche
les relations entre composants d'une classe (depuis UML 2.x).
- Diagramme de profils : spécialisation et personnalisation pour un domaine
particulier d'un meta-modèle de référence d'UML (depuis UML 2.2).
b- Diagrammes de comportement
Les diagrammes de comportement rassemblent :
- Diagramme des cas d'utilisation : représentation des possibilités d'interaction
entre le système et les acteurs (intervenants extérieurs au système), c'est-à-dire de
toutes les fonctionnalités que doit fournir le système.
- Diagramme états-transitions : représentation sous forme de machine à états finis
le comportement du système ou de ses composants.
- Diagramme d'activité : représentation sous forme de flux ou d'enchaînement
d'activités le comportement du système ou de ses composants.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 26
c- Diagrammes d'interaction ou diagrammes dynamiques
Les diagrammes d'interaction ou diagrammes dynamiques rassemblent :
- Diagramme de séquence : représentation de façon séquentielle du déroulement
des traitements et des interactions entre les éléments du système et/ou de ses
acteurs.
- Diagramme de communication : représentation de façon simplifiée d'un
diagramme de séquence se concentrant sur les échanges de messages entre les
objets (depuis UML 2.x).
- Diagramme global d'interaction : représentation des enchaînements possibles
entre les scénarios préalablement identifiés sous forme de diagrammes de
séquences (variante du diagramme d'activité) (depuis UML 2.x).
- Diagramme de temps : représentation des variations d'une donnée au cours du
temps (depuis UML 2.3).
II- LA MÉTHODE MERISE
1- Présentation de la méthode
La Méthode d’Étude et de Réalisation Informatiques pour des Systèmes d'Entreprise en
abrégé MERISE se présente comme une méthode de conception, de développement et de
réalisation des systèmes d'information. Elle est basée sur la séparation des données et des
traitements et possède plusieurs modèles qui sont répartis sur 3 niveaux : conceptuel,
organisationnel et physique.
La méthode MERISE est née entre 1978 et 1979, suite à une consultation lancée par le
ministère Français de l'Industrie en 1977 auprès des sociétés de conseil en informatique
afin de définir une méthode de conception de systèmes d'information. Le CTI (Centre
Technique d'Informatique) et le CETE (Centre d’Études Techniques de l’Équipement) sont
les deux principales sociétés ayant mis au point cette méthode. Pour mieux s'adapter aux
évolutions rapides des technologies de l'informatique, MERISE a évolué avec
MERISE/objet, puis MERISE/2 destinée au client-serveur.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 27
2- Les types de modèles
La méthode MERISE est composée de six (6) modèles repartis sur trois niveaux
d'analyse. Soit trois (3) modèles à chaque niveau : conceptuels, organisationnels et
physiques.
a- Niveau conceptuel
- Modèle conceptuel des données (ou MCD) : c'est un schéma représentant la
structure du système d'information, du point de vue des données, c'est-à-dire les
dépendances ou relations entre les différentes données du système d'information
(par exemple : le client, la commande et les produits)
- Modèle conceptuel des traitements (ou MCT) : c'est un schéma représentant les
traitements pour répondre aux événements à traiter (par exemple : la prise en
compte de la commande d'un client).
b- Niveau organisationnel
- Modèle Logique des Données (ou MLD) : il reprend le contenu du MCD, mais
précise la volumétrie, la structure et l'organisation des données telles qu'elles
pourront être implémentées. A ce stade, il est possible de connaître la liste
exhaustive des tables qui seront à créer dans une base de données relationnelle.
- Modèle Logique des Traitements (ou MLT) : il précise les acteurs et les moyens
qui seront mis en œuvre. Dans cette partie les traitements sont découpés en
procédures fonctionnelles.
c- Niveau physique
- Modèle physique des données (ou MPD) : il permet de préciser les systèmes de
stockage employés (implémentation du MLD dans le SGBD retenu).
- Modèle Opérationnel des Traitements (ou MOT) : il permet de spécifier les
fonctions telles qu'elles seront ensuite réalisées par le programmeur.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 28
III- SYNTHÈSE ET CHOIX DE LA SOLUTION
1- Synthèse
Merise et UML sont deux grands outils de modélisation d'un système d'information.
Cependant, ils sont très différents car l'un est une méthode d'analyse et de conception
tandis que l'autre est un langage composé de plusieurs diagrammes. En outre, le choix de
l'un ou de l'autre se fait selon trois axes à savoir l'accessibilité, la précision et
l'exploitabilité.
Pour le premier axe qui concerne l'accessibilité, MERISE présente l'intérêt d'avoir des
modèles logiques moins détaillés facilement compréhensibles. Alors que le langage UML
conçu pour s'adapter aux langages de programmation orientée objet (POO), présente
plusieurs diagrammes qui nécessitent une grande attention pour une bonne compréhension.
En ce qui concerne le deuxième axe qui est la précision, MERISE est moins préférable.
Malgré sa clarté, il manque une précision du fait qu'elle est éloignée du langage donc
difficile à implémenter. Tandis qu'UML intègre les éléments communs des différents
langages, tant sa volonté est d'être fidèle à la réalisation finale. Elle est donc beaucoup plus
complète avec ses différents diagrammes.
Enfin dans le dernier axe qui est l'exploitabilité, MERISE est une méthode plus généraliste
du fait qu'elle donne une vue globale de la solution sans autant entrer dans les petits
détails. Contrairement à UML qui est conçu pour l'implémentation objet avec ses
différents détails et sa facilité à s'adapter à n'importe quelle plate-forme.
En bref, les deux outils présentent des avantages et des inconvénients. Il est revient donc
au concepteur de choisir la méthode la mieux adaptée pour son cas. UML l'emportera sur
MERISE, si on cherche la précision et l'exploitabilité. Cependant, si c'est la clarté et
l'accessibilité qui sont en question, MERISE est la meilleure.
2- Choix de l'outil de modélisation
L'application que nous devons concevoir est très simple en termes de fonctionnement. De
plus, les données à gérer sont moins complexes. Il est donc préférable d'utiliser la méthode
MERISE qui rendra la modélisation plus facile à implémenter et plus compréhensible.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 29
CHAPITRE 4 : GÉNÉRALITÉ SUR LES SERVEURS WEB
I- PRÉSENTATION DES SERVEURS WEB
1- Définition
Un serveur Web est un ordinateur utilisé pour publier des sites web sur Internet ou un
intranet. Un serveur Web désigne également le logiciel utilisé sur le serveur (ordinateur)
pour exécuter les requêtes HTTP (HyperText Transfer Protocol), le protocole de
communication employé sur le World Wide Web (www).
Les serveurs web publics sont reliés à internet et hébergent des ressources (pages web,
images, vidéos, etc.) du Web. Certains serveurs sont seulement accessibles sur des réseaux
privés intranet et hébergent des sites utilisateurs, des documents, ou des logiciels, internes
à une entreprise. Ils peuvent également contenir d'autres services tels que le streaming,
l'envoi d'e-mails et le transfert de fichiers. Le logiciel fédérateur, sur un serveur web, est le
serveur HTTP, auquel viennent s'ajouter un interpréteur de langage dynamique tel que
PHP, un gestionnaire de base de données tel que MySQL et d'autres programmes, comme
un serveur SMTP (pour les mails).
2- Mode de fonctionnement
Le mode de fonctionnement d'un serveur web peut-être vu sous deux angles, notamment
matériel et logiciel. Mais bien que distinct, ces différents angles se rejoignent pour
optimiser le fonctionnement générale du serveur web.
D'un point de vue matériel, un serveur web est donc un ordinateur accessible via une
adresse IP (Internet Protocol) ou un nom de domaine (DNS) tel que google.com. Il stocke
les fichiers qui composent un site web (par exemple les documents HTML, les images, les
feuilles de style CSS, les fichiers JavaScript) et les affiche dans le navigateur à la demande
de l'utilisateur.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 30
Au niveau logiciel, un serveur web est un programme contenant différents fragments qui
contrôlent la façon dont les utilisateurs peuvent accéder aux fichiers hébergés. On parle
alors de serveur HTTP.
Un serveur HTTP est un logiciel qui comprend les URL et le protocole HTTP (le protocole
de communication utilisé par le navigateur pour afficher les pages web). Les serveurs
HTTP, les plus utilisés sont : Apache, IIS, ZEUS, Nginx et Lighttpd.
En résumé, à chaque fois qu'un navigateur a besoin d'un fichier hébergé sur un serveur
web, le navigateur demande le fichier en envoyant une requête via HTTP. Quand la
requête atteint le bon serveur web (matériel), le serveur HTTP (logiciel) renvoie le
document demandé, également grâce à HTTP.
Figure 3 : Fonctionnement du serveur web
II- LES TYPES DE SERVEUR WEB
Le mode de fonctionnent du serveur web décrit souvent deux types de serveurs web :
serveur web statique et serveur web dynamique.
1- Serveur Web de contenu statique
Un serveur web de contenu statique est composé d'un ordinateur (matériel) et d'un serveur
HTTP (logiciel). Il est appelé « statique » car le serveur envoie les fichiers hébergés « tels
quels » vers le navigateur.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 31
2- Serveur web de contenu dynamique
Un serveur web de contenu dynamique possède en dehors du serveur HTTP d'autres
composants logiciels tels qu'un serveur d'applications et une base de données. Il est dit «
dynamique » car le serveur d'applications met à jour les fichiers hébergés avant de les
envoyer au navigateur via HTTP.
3- Les logiciels utilisés par le serveur web
Pour fonctionner le serveur Web utilise en plus du serveur HTTP (logiciel), d'autres
logiciels qui travaillent en étroite collaboration avec le serveur HTTP. Il s'agit entre autre
d'un langage de programmation et d'un gestionnaire de base de données (SGBD).
Voici ci-dessous quelques exemples :
- Logiciels serveur HTTP : Apache, IIS, ZEUS, Nginx et Lighttpd
- Langages de programmation : HTML, PHP, Ruby, Java, PYTHON
- Gestionnaires de bases de données (SGBD) : MySQL, Oracle, PostGreSQL,
MongoDB
Certaines combinaisons de ces logiciels de base sont connues sous différents acronymes,
notamment celle d'Apache (serveur HTTP), MySQL (serveur de base de données) et PHP
(language de programmation) :
 LAMP pour « Linux, Apache, MySQL, PHP » ;
 WAMP pour « Windows, Apache, MySQL, PHP »;
 MAMP pour « Macintosh, Apache, MySQL, PHP ».
Il existe aussi la distribution de Microsoft nommée IIS pour «Internet Information
Services».
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 32
III- CHOIX DU MATÉRIEL ET DES LOGICIELS DU SERVEUR WEB
Pour la mise en place du serveur web notre choix s’est porté sur l'une des combinaisons
logicielles les plus utilisées au monde notamment : Apache, MySQL et PHP. Le tout
embarqué sur le mini-ordinateur Raspberry Pi avec pour système d’exploitation
Raspbian6
.
1- Choix matériel
Pour mettre en place le serveur web de l'application web, nous utiliserons comme élément
matériel, le mini-ordinateur Raspberry Pi 2.
La carte Raspberry Pi7
se présente comme un mini-ordinateur à processeur ARM qui à la
taille d'une carte de crédit et qui est capable de fonctionner comme un ordinateur normal.
Il a été conçu en 2006 par le créateur de jeux vidéo David Braben dans le cadre de
fondation Raspberry. Il est destiné à encourager l'apprentissage de la programmation
informatique et permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre
GNU/Linux. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni
écran) dans l'objectif de diminuer les coûts et de permettre l'utilisation de matériel de
récupération. C'est un équipement libre (Open Hardware) qui se décline en environ sept
(7) versions. Celle que nous utiliserons est la Pi 2 sortie en 2012.
Figure 4 : La carte Raspberry Pi 28
6
Raspbian : est une distribution Linux, basée sur Debian
7
Source : https://wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi
8
Source : https://wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 33
Les caractéristiques de la Raspberry Pi 2 sont : un processeur Broadcom BCM2836, quatre
cœurs ARMv7 à 900 MHz, une mémoire RAM de 1 Go, GPIO avec 40 broches, 4 ports
USB 2.0, un lecteur micro SD, une sortie vidéo, une prise mini-jack 4 points et un port
HDMI.
2- Choix logiciels
Pour arriver à la réalisation du serveur web, nous utiliserons les langages de
programmation et logiciels suivants :
- Apache : C'est le serveur HTPP le plus utilisé au monde pour le déploiement des
serveurs web, avec environ 60 % des parts du marché. Il est capable de traiter les
différentes requêtes venant du navigateur web.
- PHP : C'est un langage de script. Il permet, de décrire et de créer des pages web,
au travers desquelles l'utilisateur peut échanger des informations avec le serveur;
c'est ce qu'on appelle des pages web dynamiques. Il permet aussi un affichage
dynamique d'information, c'est-à-dire que le texte affiché peut dépendre de
variables. Quand un navigateur demande un tel fichier, le serveur Apache exécute
les instructions PHP, qui produisent une page HTML. Une fois la page HTML
générée, le serveur la renvoie au navigateur, qui ne voit qu'une page HTML.
- MySQL : c'est un système de gestion de base de données. Son rôle est de stocker et
de gérer une grande quantité de données en les organisant sous forme de tables, et
de permettre la manipulation de ces données à travers le langage de requête SQL.
On ne s'occupe plus alors de la manière dont les données sont stockées sur le
disque dur, de simples instructions permettent d'ajouter, de supprimer, de mettre à
jour et surtout de rechercher des données dans une base de données.
- PhpMyAdmin : c'est une interface graphique qui permet de gérer plus facilement
MySQL sans nécessairement avoir de nombreuses connaissances. Ça permet de
mieux voir et éditer les informations liées à la base de données, plutôt que d'utiliser
des lignes de commandes pour faire la même chose.
- SQL : Qui vient de l'acronyme Structured Query Language est un langage
d'interrogation et de manipulation des données SQL.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 34
TROISIEME PARTIE : CONCEPTION ET DEPLOIEMENT DE L’APPLICATION
WEB
Dans cette partie nous présenterons les différentes étapes pour la conception de la
solution proposée. Aussi, pour des raisons de sécurité nous ne présenterons pas les
méthodes de sécurité utilisées pour protéger l’application des éventuelles attaques.
TROISIEME PARTIE
CONCEPTION ET DÉPLOIEMENT
DE L'APPLICATION WEB
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 35
CHAPITRE 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DU SERVEUR
Les outils nécessaires à l'installation du serveur sont : une carte raspberry Pi 2B, une
alimentation, une carte Micro SD de 8 Giga, un clavier, une souris, un écran (avec port
hdmi) et un ordinateur avec système Linux (Ubuntu 14.04).
I- INSTALLATION ET CONFIGURATION DE RASPBIAN
1- Installation de Raspbian
a- Téléchargement de la dernière version de Raspbian
L'installation du système d'exploitation sur la carte SD, commence par le téléchargement
de la dernière image de Raspbian9
. Cette opération s'effectue avec la commande ci-dessous
:
sudo wget http://raspbian-france.fr/download/raspbian_latest.zip
Figure 5 : Console téléchargement de Raspbian
9
La dernière version du système Raspbian est disponible sur le site www.raspbian-france.fr
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 36
b- Copie de la Raspbian sur la carte SD
Après le téléchargement de Raspbian, celui-ci doit être copié sur la carte SD servant de
disque dur à la Raspberry Pi. Pour se faire, la carte SD est insérée dans l'ordinateur où se
trouve le système téléchargé.
La commande ci-dessous est saisie dans le terminal pour effectuer la copie :
sudo dd bs=1M if=/home/montresor/Téléchargements/raspbian_latest.zip of=/dev/sdb
(if : désigne le chemin d'accès au système téléchargé et of : le chemin d'accès à la carte SD)
L’écriture de Raspbian sur la carte SD prend assez de temps mais une fois la copie
terminée, le terminal donne la main à l'utilisateur. Le système Raspbian est installé sur la
carte SD et elle peut être retirée de l'ordinateur pour être insérée dans la Raspberry Pi.
c- Premier démarrage, installer Raspbian
Dans un premier temps, la Raspberry est branchée à l’écran, au clavier et à la souris.
Ensuite, la carte est alimentée et celle-ci démarre automatiquement. L'installation du
système raspbian est alors effectuée et à la fin du processus, le bureau de la Raspberry Pi
s'affiche comme ci-dessous :
Figure 6 : Bureau raspberry pi
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 37
2- Quelques configurations de Raspbian
L'accès aux configurations de raspbian se fait en saisissant dans le terminal la commande
suivante :
sudo raspi-config
Figure 7 : Page d'accueil configuration Raspbian
a- Changement de la langue locale en français
Pour passer tout le système d’exploitation en français, il faut se rendre sur le quatrième
choix, « Internationalisation Options », et appuyer sur « Entrée ». Ensuite, choisir la
première ligne, « Change Locale ». Une fenêtre apparaît, et explique ce que sont les
locales. Descendre jusqu’à la ligne « fr_FR.UTF-8 UTF-8 », décocher en appuyant sur la
touche du clavier « Espace ». Un astérisque apparaître entre les crochets précédent le
choix. Nous pouvons maintenant nous déplacer sur le champ « Ok » en bas à gauche de la
fenêtre en appuyant sur la touche tabulation (Tab) puis sur Entrée.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 38
Une nouvelle fenêtre apparaître demandant de choisir les locales par défaut. fr_FR.UTF-8
a été choisi, puis le choix a été validé comme précédemment.
Figure 8 : Étape de changement de la langue de Raspbian
b- Autorisation du mode SSH
Le mode SSH permet de contrôler à la Raspberry pi à distance. Pour l'activer, il faut
descendre dans le menu des configurations jusqu’au huitième choix, « Advanced Options
». Ensuite, après validation choisir dans le nouveau menu la quatrième ligne, « SSH ».
Choisir pour terminer « Enable », puis validez. Le système lance quelques commandes
puis ré-affiche une fenêtre indiquant le succès de l’opération.
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 39
Figure 9 : Étape d'activation du mode SSH
N.B : Les options de personnalisation de Raspbian sont nombreuses. Dans notre cas,
nous nous sommes limités à ces deux configurations.
II- INSTALLATION DES PAQUETS DU SERVEUR WEB
Pour fonctionner le serveur web a besoin des paquets suivants :
- apache2 : le serveur
- php5 : pour exécuter les fichiers PHP
- mysql-server : tout ce qui est base de données
- libapache2-mod-php5 : sert pour la comptabilité php5 apache
- php5-mysql : Pour gérer les bases de données avec des commandes PHP
Tous ces paquets ont été installés en ligne de commandes en mode administrateur10
.
10
La commande pour l’installation d’un paquet sous linux est : sudo apt-get ‘’paquet’’
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 40
1- Installation de APACHE
L'installation du serveur apache est réalisée avec la commande ci-dessous :
sudo aptitude install apache2
Une fois l'installation terminée, il faut changer les droits sur le dossier d'apache pour
faciliter l'administration de l'application web, cette opération se réalise avec la commande :
sudo chown -R pi:www-data /var/www/html/
sudo chmod -R 770 /var/www/html/
Après avoir changé les droits, il faut vérifier le fonctionnement d'apache en ouvrant le
navigateur web de la Raspberry et en saisissant l’adresse « http://127.0.0.1 », la page ci-
dessous s'affiche :
Figure 10 : Page de vérification fonctionnement apache
2- Installation de PHP
L'installation de php se réalise avec la ligne de commande :
sudo aptitude install php5
Une fois installé, il faut s'assurer qu'il fonctionne correctement, en saisissant dans le
terminal la commande suivante :
echo "<?php phpinfo(); ?>" > /var/www/html/index.php
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 41
A la suite de cette commande, un fichier index.php est créé. Il faut ensuite saisir dans le
navigateur localhost/index.php pour avoir en retour, la page phpinfo() ci-dessous :
Figure 11 : Page phpinfo()
3- Installation de MYSQL
L'installation du Système de Gestion de Base de Données (SGBD) MySQL, se réalise en
une seule ligne de commande en mode administrateur, à savoir :
sudo aptitude install mysql-server php5-mysql
Un mot de passe pour le compte administrateur MySQL (root) est demandé :
Figure 12 : Fenêtre de définition de mot de passe administrateur pour MySQL
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 42
Après la fin du processus d'installation, il faut vérifier que MySQL fonctionne
correctement en essayant de se connecter depuis le terminal via la commande :
mysql --user=root –password = votrepasswd
Un message de bienvenue s'affiche alors dans la console.
Le serveur web est maintenant relié à PHP5 et à MySQL. Cependant pour mieux gérer
notre base de données, une interface graphique serait plus conviviale. Pour ce faire,
PhpMyAdmin a été installé.
4- Installation de PhpMyAdmin
L’installation de PhpMyAdmin se fait très simplement, en utilisant la commande suivante :
sudo aptitude install phpmyadmin
Figure 13 : Installation du serveur Apache
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 43
Au cours de son installation PhpMyAdmin, pose plusieurs questions, pour effectuer de
bons réglages. La première consiste à choisir le serveur utilisé, dans notre cas Apache,
puis la base dbconfig-common et enfin le mot de passe root de MySQL.
A la fin de l'installation, pour lier Apache et phpMyAdmin, nous saisissons les
commandes ci-dessous :
- modifier le fichier de configuration de Apache :
sudo nano /etc/apache2/apache2.conf
- ajouter cette ligne au fichier de configuration et sauvegarder (CTRL +X et Y) :
include /etc/phpmyadmin/apache.conf
- redémarrer le serveur Apache :
sudo /etc/init.d/apache2 restart
Après ce processus, pour vérifier le bon fonctionnement de phpMyAdmin, il faut
simplement tenter d'y accéder, en saisissant dans le navigateur localhost/phpmyadmin.
La page d'authentification s'affiche :
Figure 14 : Page d'authentification PhpMyAdmin
ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU
DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A
KONAN Kouassi Montrésor
MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 44
Après authentification, la page d'accueil pour la gestion des bases de données s'affiche :
Figure 15 : Page d'accueil après authentification PhpMyAdmin
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2
Mémoire de Master 2

Contenu connexe

Tendances

PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
Nassim Bahri
 
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Raoua Bennasr
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Mohamed Aziz Chetoui
 
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammamiRapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Donia Hammami
 
Rapport de stage d'été
Rapport de stage d'étéRapport de stage d'été
Rapport de stage d'été
JinenAbdelhak
 
Rapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développementRapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développement
Donia Hammami
 
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Saadaoui Marwen
 
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
Anouar Kacem
 
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Mohamed Boubaya
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Ahmed Makni
 
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed AmineRapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Mohamed Amine Mahmoudi
 
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobileRapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
Nader Somrani
 
Rapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudesRapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudes
Tahani RIAHI
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
MortadhaBouallagui
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptMohamed Ben Bouzid
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
fehmi arbi
 
gestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiquegestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiqueOussama Yoshiki
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Ilyas CHAOUA
 
Rapport PFE "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
Rapport  PFE  "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...Rapport  PFE  "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
Rapport PFE "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
Hajer Dahech
 

Tendances (20)

PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
 
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et  Mobile
Rapport pfe Conceptionet Developpement d'une Application web et Mobile
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
 
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammamiRapport pfe talan_2018_donia_hammami
Rapport pfe talan_2018_donia_hammami
 
Rapport de stage d'été
Rapport de stage d'étéRapport de stage d'été
Rapport de stage d'été
 
Rapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développementRapport de projet de conception et de développement
Rapport de projet de conception et de développement
 
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
Rapport PFE ingénieur réseaux marwen SAADAOUI ( Juin 2018 )
 
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
Rapport de stage de fin d'études ISI 2015
 
Pfe 2015
Pfe 2015Pfe 2015
Pfe 2015
 
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
 
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
Pfe conception et réalisation d'une application de gestion des processus d'ac...
 
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed AmineRapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
Rapport de stage d'initiation 2015 Mahmoudi Mohamed Amine
 
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobileRapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
Rapport PFE Développent d'une application bancaire mobile
 
Rapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudesRapport du projet fin d'etudes
Rapport du projet fin d'etudes
 
mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études mémoire de projet de fin d'études
mémoire de projet de fin d'études
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
 
gestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatiquegestion de magasin vente matériels informatique
gestion de magasin vente matériels informatique
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
 
Rapport PFE "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
Rapport  PFE  "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...Rapport  PFE  "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
Rapport PFE "Conception et développement d'un Portail web pour le Smart Met...
 

En vedette

image basics
image basics image basics
image basics
murugan hari
 
resume_J P S_
resume_J P S_resume_J P S_
resume_J P S_
J P S RAWAT
 
Demitria devonne lovato
Demitria devonne lovatoDemitria devonne lovato
Demitria devonne lovato
lesliemayleilove02
 
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
Simon Vaillancourt
 
Master 2 présentation projet industriel
Master 2 présentation projet industrielMaster 2 présentation projet industriel
Master 2 présentation projet industriel
Renaud HENRY
 
Presentation pfe RoBeX
Presentation pfe RoBeXPresentation pfe RoBeX
Presentation pfe RoBeX
jalel Derbali
 
Extract memoire licence pro
Extract memoire licence proExtract memoire licence pro
Extract memoire licence pro
AlexandreDAVID3490
 
Influenza
InfluenzaInfluenza
Influenza
Wal
 
Ensayo de bonos y acciones
Ensayo de bonos y accionesEnsayo de bonos y acciones
Ensayo de bonos y acciones
edgladysmora
 
ASX Limited (ASX) - initiation report
ASX Limited (ASX) - initiation reportASX Limited (ASX) - initiation report
ASX Limited (ASX) - initiation report
George Gabriel
 
Ethernet tutorial
Ethernet tutorialEthernet tutorial
Ethernet tutorial
Laureano Zantedeschi
 
U1 La edad media
U1 La edad mediaU1 La edad media
U1 La edad media
Silvia c?dova
 

En vedette (12)

image basics
image basics image basics
image basics
 
resume_J P S_
resume_J P S_resume_J P S_
resume_J P S_
 
Demitria devonne lovato
Demitria devonne lovatoDemitria devonne lovato
Demitria devonne lovato
 
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
Concepteur mécanique (Industries Machinex inc.)
 
Master 2 présentation projet industriel
Master 2 présentation projet industrielMaster 2 présentation projet industriel
Master 2 présentation projet industriel
 
Presentation pfe RoBeX
Presentation pfe RoBeXPresentation pfe RoBeX
Presentation pfe RoBeX
 
Extract memoire licence pro
Extract memoire licence proExtract memoire licence pro
Extract memoire licence pro
 
Influenza
InfluenzaInfluenza
Influenza
 
Ensayo de bonos y acciones
Ensayo de bonos y accionesEnsayo de bonos y acciones
Ensayo de bonos y acciones
 
ASX Limited (ASX) - initiation report
ASX Limited (ASX) - initiation reportASX Limited (ASX) - initiation report
ASX Limited (ASX) - initiation report
 
Ethernet tutorial
Ethernet tutorialEthernet tutorial
Ethernet tutorial
 
U1 La edad media
U1 La edad mediaU1 La edad media
U1 La edad media
 

Similaire à Mémoire de Master 2

Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objetsProjet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
Université de Rennes 1
 
Référentiel e-Société
Référentiel e-SociétéRéférentiel e-Société
Référentiel e-Société
Genève Lab
 
Conception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
Conception et Développement d'un Network Management System ATM NortelConception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
Conception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
Tidiane Sylla
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mohamed Arar
 
Technocles2010 2
Technocles2010 2Technocles2010 2
Technocles2010 2
Cyril Durand
 
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
MrShady1
 
Reservoir Computing - ExecSum&Annexes
Reservoir Computing - ExecSum&AnnexesReservoir Computing - ExecSum&Annexes
Reservoir Computing - ExecSum&AnnexesAlex Schouleur
 
Technocles2010 1
Technocles2010 1Technocles2010 1
Technocles2010 1
Cyril Durand
 
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes TechnologiquesLe Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Genève Lab
 
81813754 rapport-jalon-4-final-2-1
81813754 rapport-jalon-4-final-2-181813754 rapport-jalon-4-final-2-1
81813754 rapport-jalon-4-final-2-1
Zerzouri Omar
 
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa WESL...
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar  TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa  WESL...Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar  TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa  WESL...
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa WESL...
chaima Aridhi
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Houssem Eddine Jebri
 
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010CLES-FACIL
 
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
rim elaire
 
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de donnéesMahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
Mahdi Smida ✔
 
Mathematics for the engineer
Mathematics for the engineerMathematics for the engineer
Mathematics for the engineer
Christian Marquay
 
Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD) Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD)
Ben Ahmed Zohra
 
rapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdfrapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdf
fatimazahrakherazi
 

Similaire à Mémoire de Master 2 (20)

Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objetsProjet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
Projet Passerelle sécurisée intelligente pour l'internet des objets
 
siem.pdf
siem.pdfsiem.pdf
siem.pdf
 
Référentiel e-Société
Référentiel e-SociétéRéférentiel e-Société
Référentiel e-Société
 
Conception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
Conception et Développement d'un Network Management System ATM NortelConception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
Conception et Développement d'un Network Management System ATM Nortel
 
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventionsMémoire fin d'étude gestion des interventions
Mémoire fin d'étude gestion des interventions
 
Technocles2010 2
Technocles2010 2Technocles2010 2
Technocles2010 2
 
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
546005863-Mon-Rapport-Stage-Technicien-Version-Final.pdf
 
Reservoir Computing - ExecSum&Annexes
Reservoir Computing - ExecSum&AnnexesReservoir Computing - ExecSum&Annexes
Reservoir Computing - ExecSum&Annexes
 
Technocles2010 1
Technocles2010 1Technocles2010 1
Technocles2010 1
 
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes TechnologiquesLe Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
Le Référentiel Nouvelles Plateformes Technologiques
 
81813754 rapport-jalon-4-final-2-1
81813754 rapport-jalon-4-final-2-181813754 rapport-jalon-4-final-2-1
81813754 rapport-jalon-4-final-2-1
 
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa WESL...
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar  TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa  WESL...Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar  TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa  WESL...
Scénarisation d'un Mooc KAABI Intissar TARHOUNI Souhaieb BELWAFA Takwa WESL...
 
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
Implémentation et mise en place d’un système décisionnel pour la solution Meg...
 
Rapport
RapportRapport
Rapport
 
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010
Dossier de clôture : Fusex Padmée 2010
 
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
 
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de donnéesMahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
Mahdi smida Rapport master2 Big data et fouille de données
 
Mathematics for the engineer
Mathematics for the engineerMathematics for the engineer
Mathematics for the engineer
 
Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD) Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD)
 
rapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdfrapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdf
 

Mémoire de Master 2

  • 1. MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MEMOIRE DE FIN D’ETUDE POUR L’OBTENTION DU MASTER PROFESSIONNEL FILIÈRE : INGENIERIE DES SYSTEMES D'INFORMATION ET CONDUITE DE PROJETS INFORMATIQUES THEME ETUDE ET CONCEPTION D’UNE APPLICATION POUR LE SUIVI DES PROJETS ET CHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ET SYSTEMES : CAS DE COCITAM S.A Présenté et soutenu par : KONAN Kouassi Montrésor Sous la Direction de : M. APPELY Claude Enseignant à l'Institut CERCO Côte d'Ivoire - Abidjan Maître de stage : M. SICA Olivier Responsable Travaux Neufs au département Dépôts et Systèmes de COCITAM S.A Année Académique : 2015 - 2016 Union – Discipline - Travail
  • 2. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) ii SOMMAIRE DÉDICACE….. ........................................................................................................................vi REMERCIEMENTS............................................................................................................... vii LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES .............................................................................. viii LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS .............................................................................x AUTOBIOGRAPHIE ...............................................................................................................xi INTRODUCTION .....................................................................................................................1 PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENENRALE.......................................................3 PREMIÈRE PARTIE.................................................................................................................3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE................................................................................................3 CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL .................................4 I- PRÉSENTATION DE COCITAM S.A.........................................................................4 1- Historique et mission .......................................................................................4 2- Secteurs d'activités de l'entreprise....................................................................5 3- Les principaux clients ......................................................................................6 4- Nos partenaires & fournisseurs........................................................................6 5- L’entreprise en quelques chiffres.....................................................................7 II- PRÉSENTATION DU DEPARTEMENT ET SERVICES D’ACCEUIL ....................8 1- Le département Dépôts et Systèmes ................................................................8 2- Le service Travaux Neufs ................................................................................9 3- Le laboratoire d’électronique...........................................................................9 CHAPITRE 2 : DÉROULEMENT DU STAGE .....................................................................10 I- DÉROULEMENT D'UNE JOURNÉE DE TRAVAIL ...............................................10 II- TRAVAUX EFFECTUÉS ...........................................................................................11 1- Test et dépannage des systèmes de gestion de carburant...............................11 2- Visite de chantier et Suivi des travaux sur un chantier..................................12 3- Conception d'une application web .................................................................12 CHAPITRE 3 : ANALYSE DE L'EXISTANT ET SOLUTION PROPOSÉE .......................13 I- PRÉSENTATION DE L'EXISTANT..........................................................................13 1- Méthode d'enregistrement des projets............................................................13 2- Méthode d'enregistrement des chantiers ........................................................14 II- CRITIQUES DE L'EXISTANT...................................................................................16 III- SOLUTION PROPOSÉE.............................................................................................16
  • 3. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) iii DEUXIEME PARTIE : ÉTUDE CONCEPTUELLE DE LA SOLUTION DE GESTION ...17 CHAPITRE 1 : CAHIER DES CHARGES .............................................................................18 I- CADRE GÉNÉRAL ....................................................................................................18 1- Titre du projet.................................................................................................18 2- Description.....................................................................................................18 3- Objectifs.........................................................................................................18 II- LES BESOINS.............................................................................................................18 1- Besoins fonctionnels ......................................................................................18 2- Besoins non-fonctionnels...............................................................................19 CHAPITRE 2 : GÉNÉRALITÉ SUR LES APPLICATIONS.................................................20 I- LES APPLICATIONS WEB .......................................................................................20 1- Présentation....................................................................................................20 2- Principe de fonctionnement ...........................................................................20 II- LES APPLICATIONS DESKTOP OU LOGICIEL....................................................21 1- Présentation....................................................................................................21 2- Principe de fonctionnement ...........................................................................21 III- SYNTHÈSE, CHOIX DE LA SOLUTION ET DES OUTILS ...................................22 1- Synthèse .........................................................................................................22 2- Choix de la solution .......................................................................................22 3- Outils..............................................................................................................23 CHAPITRE 3 : GÉNÉRALITÉ SUR LES OUTILS DE MODÉLISATION .........................24 I- UNIFIED MODELING LANGUAGE : UML ............................................................24 1- Présentation....................................................................................................24 2- Les types de diagrammes ...............................................................................24 II- LA MÉTHODE MERISE ............................................................................................26 1- Présentation de la méthode ............................................................................26 2- Les types de modèles .....................................................................................27 III- SYNTHÈSE ET CHOIX DE LA SOLUTION............................................................28 1- Synthèse .........................................................................................................28 2- Choix de l'outil de modélisation ....................................................................28 CHAPITRE 4 : GÉNÉRALITÉ SUR LES SERVEURS WEB...............................................29 I- PRÉSENTATION DES SERVEURS WEB................................................................29 1- Définition.......................................................................................................29 2- Mode de fonctionnement ...............................................................................29 II- LES TYPES DE SERVEUR WEB..............................................................................30 1- Serveur Web de contenu statique...................................................................30 2- Serveur web de contenu dynamique ..............................................................31 3- Les logiciels utilisés par le serveur web........................................................31 III- CHOIX DU MATÉRIEL ET DES LOGICIELS DU SERVEUR WEB.....................32 1- Choix matériel................................................................................................32 2- Choix logiciels ...............................................................................................33
  • 4. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) iv TROISIEME PARTIE : CONCEPTION ET DEPLOIEMENT DE L’APPLICATION WEB.................................................................................................34 CHAPITRE 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DU SERVEUR .........................35 I- INSTALLATION ET CONFIGURATION DE RASPBIAN......................................35 1- Installation de Raspbian.................................................................................35 2- Quelques configurations de Raspbian............................................................37 II- INSTALLATION DES PAQUETS DU SERVEUR WEB .........................................39 1- Installation de APACHE................................................................................40 2- Installation de PHP.........................................................................................40 3- Installation de MYSQL..................................................................................41 4- Installation de PhpMyAdmin.........................................................................42 CHAPITRE 2 : MISE EN PLACE DE LA BASE DE DONNÉES ........................................45 I- ANALYSE PRÉLIMINAIRE CONCEPTION ...........................................................45 1- Identification des entités et propriétés ...........................................................45 2- Règles de gestion ...........................................................................................45 3- Dictionnaires des données..............................................................................46 II- LES MODELES DE CONCEPTION..........................................................................47 1- Modèle Conceptuel des Données...................................................................47 2- Modèle Logique des Données (MLD) ...........................................................48 3- Modèle Physique des Données (MPD) ..........................................................48 III- CRÉATION DE LA BASE DE DONNÉES ET DES TABLES DANS PHPMYADMIN ...........................................................................................49 1- Accès à l'interface de gestion des bases de données ......................................49 2- Création de la base de données cocichantier..................................................50 3- Création des tables : Utilisateurs, Projets et Chantiers ..................................50 4- Créations des colonnes dans les tables...........................................................51 CHAPITRE 3 : GEOLOCALISATION DES CHANTIERS ..................................................52 I- PRESENTATION DU LOGICIEL UMAP .................................................................52 1- Notion de géolocalisation..............................................................................52 2- Justification du choix de uMap......................................................................52 II- CREATION DE LA CARTE DES CHANTIERS.......................................................52 1- Création et utilisation d’un compte OpenStreetMap .....................................52 2- Utililisation du compte OSM sur uMap .........................................................53 3- Création de la carte ........................................................................................55 4- Création d’un chantier sur la carte .................................................................55 CHAPITRE 4 : PRÉSENTATION DE L'APPLICATION .....................................................57 I- LES INTERFACES .....................................................................................................57 1- Authentification .............................................................................................57 2- Accueil ...........................................................................................................57 3- Enregistrement d'un nouveau projet...............................................................58 4- Visualisation de tous les projets ou chantiers ................................................59 5- Géolocalisation des chantiers.........................................................................60
  • 5. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) v II- MODE D'EMPLOI ......................................................................................................61 1- Enregistrement d’un nouveau projet ou chantier ...........................................61 2- Extraction et impression des états mensuels..................................................61 3- Ajout d’un nouveau point sur la carte............................................................61 DISCUSSION ET SUGGESTIONS........................................................................................62 CONCLUSION........................................................................................................................65 ANNEXES……......................................................................................................................... I BIBLIOGRAPHIE ET WEBOGRAPHIE...............................................................................III TABLES DES MATIERES.................................................................................................... IV
  • 6. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) vi DÉDICACE Nous dédions ce mémoire : A notre très cher père KOUADIO Konan Dominique, pour son implication constante dans notre formation professionnelle, à notre chère mère KOUADIO Akissi Clémentine, pour toutes les prières formulées, ainsi qu’à l’ensemble des membres de notre famille. Sans oublier Cyriac GBOGOU et Florent YOUZAN pour tous les conseils reçus.
  • 7. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) vii REMERCIEMENTS Nos remerciements sont adressés de façon particulière à : Monsieur Jean-Louis LEGRAS et Monsieur LEGLISE Stéphane, respectivement Président Directeur Général et Directeur Général Adjoint de la COCITAM, pour nous avoir accordé ce stage. Monsieur SAH Emmanuel, Directeur Administratif et Financier de la COCITAM, pour l’accueil et le traitement au sein de l’entreprise. Notre maître de stage, Monsieur SICA Olivier, ainsi qu’à tous les Responsables de départements qui nous ont orienté dans les différents services et facilité notre intégration. Nous n'oublions pas : Docteur Alain CAPO-CHICHI, Président Directeur Général de l'Institut CERCO, pour les bonnes conditions d’étude. Monsieur APPELY Claude, notre Directeur de mémoire, pour le suivi de nos travaux et ses conseils dans l’élaboration de notre rapport. Tous nos professeurs ici à CERCO, qui ont partagés leurs savoirs et leurs expériences avec nous tout au long de notre formation.
  • 8. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) viii LISTE DES TABLEAUX ET FIGURES  LES TABLEAUX  LES FIGURES Titres Pages Figure 1 : Aperçu d’un tableau présentant d’état mensuelle des projets 14 Figure 2 : Aperçu d’un tableau présentant d’état mensuel des projets 15 Figure 3 : Fonctionnement du serveur web 30 Figure 4 : La carte Raspberry Pi 2 32 Figure 5 : Console téléchargement de Raspbian 35 Figure 6 : Bureau raspberry pi 36 Figure 7 : Page d'accueil configuration Raspbian 37 Figure 8 : Étape de changement de la langue de Raspbian 38 Figure 9 : Étape d'activation du mode SSH 39 Figure 10 : Page de vérification fonctionnement apache 40 Figure 11 : Page phpinfo() 41 Figure 12 : Fenêtre de définition de mot de passe administrateur pour MySQL 41 Titres Pages Tableau 1 : Identification des entités et leurs propriétés 45 Tableau 2 : Dictionnaire des données 46
  • 9. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) ix Figure 13 : Installation du serveur Apache 42 Figure 14 : Page d'authentification PhpMyAdmin 43 Figure 15 : Page d'accueil après authentification PhpMyAdmin 44 Figure 16 : Modèle Conceptuelle des Données 47 Figure 17: Modèle Physique de Données 48 Figure 18 : Présentation des pages d'authentification et d'accueil 49 Figure 19 : Création de la base de données 50 Figure 20 : Création des tables de la base de données 50 Figure 21 : Création des colonnes de la base de données 51 Figure 22 : Fenêtre inscription openstreetmap 53 Figure 23 : Processus d’utilisation du compte OSM sur Umap 54 Figure 24 : création de la carte 55 Figure 25 : Edition des propriétés de la carte 55 Figure 26 : Propriété d’un marqueur de la carte 56 Figure 27 : Page d’authentification 57 Figure 28 : Page d'accueil de l'application 58 Figure 29 : Formulaire d’enregistrement d’un projet 58 Figure 30 : Formulaire d'enregistrement d’un chantier 59 Figure 31 : Tableaux des projets enregistrés 59 Figure 32 : Tableaux des chantiers enregistrés 60 Figure 33 : Géolocalisation des chantiers 60 Figure 34 : Boutons pour exporter les données 61
  • 10. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) x LISTE DES SIGLES ET ABRÉVIATIONS Abréviations Définitions SD Secure Digital OSM OpenStreetMap CEPE Certificat d’Études Primaires Élémentaires ISI-CPI Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques TIC Technologies de l'Information et de la Communication HTML HyperText Markup Language CSS Cascading Style Sheets SGBD Système de Gestion des Base de Données DNS Domaine Name Service IIS Internet Information Services LAN Local Area Network USB Universal Basic Serial SSH Secure Shell
  • 11. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xi AUTOBIOGRAPHIE Je suis Konan Kouassi Montrésor, étudiant en Master 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) à l’institut CERCO de Côte d’Ivoire – Abidjan. Je suis né le 07 Mai 1990 à Assamabo dans la sous-préfecture d’Ayaou-Sran précisément dans le département de Sakassou. Mes parents sont tous deux Ivoiriens, d’ethnie Baoulé et enfants du même village : Assamabo. Mon cycle primaire J’ai débuté mon cycle primaire à l’âge 6 ans, notamment en 1996, à l'EPV1 Notre Dame du Secours d'Abobo-Sagbé. Après deux années passées dans cette école à Abobo, je regagnais la commune de Yopougon pour la classe de CE1. Ma nouvelle école se nommait EPV la Victoire, elle se trouvait tout juste à quelques mètres de notre maison. Je suis resté dans cette école jusqu’à l’obtention de mon CEPE (Certificat d’Études Primaires Élémentaires). Mon secondaire Après avoir manqué l'orientation en 6ème, je fus confié à l'une de mes tantes qui vivait à Bouaflé, ville à quelques kilomètres de la capitale politique Yamoussoukro. En septembre 2000, je débarquais pour la première fois à Bouaflé en compagnie de ma tante venue me chercher à Abidjan. Ma tante du nom de Mme Wolo Bernadette, était professeur d’espagnol dans un collège privé et son mari du nom de Wolo Ferdinand, professeur également enseignait les Sciences Physiques au Lycée Moderne de Bouaflé. A la maison, il avait 3 autres enfants, Adjara la plus grande était en classe de 3ème, ensuite Karim en classe 4ème et Carmen la plus petite qui n’était qu’au CP1. 1 EPV désigne une école primaire privée
  • 12. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xii Je débutais la classe de 6ème dans le collège où enseignait ma tante. Après un premier trimestre pas tout à fait facile, je pris la décision de redoubler d’effort. Au second trimestre, je fus classé premier parmi les 62 élèves de ma classe. Continuant sur cette lancée, je finis pas être premier de ma classe de façon annuelle et 3ème meilleur élève, des trois classes de 6ème de mon établissement. Après, les résultats de fin d’année, je pris un car le week-end suivant pour rejoindre mes parents à Abidjan. J’étais très heureux à l'idée de revoir mes parents ainsi que mes frères et sœurs. Je profitais au maximum de mes trois mois de vacances, jusqu’à ce que mon père vienne m’annoncer mon départ pour Bouaflé compte tenue de la rentrée. Ainsi, en septembre 2001, je pris la route de Bouaflé pour neuf long mois d’étude. Je retrouvais Karim, Adjara et Carmen qui étaient de retour depuis quelques mois déjà. Mes amis de la 6ème étaient également de retour et nous nous retrouvions pour échanger sur ce que nous avions pu faire durant les vacances. En 2005, j’ai quitté le Collège Saint Raphaël de Bouaflé pour le Lycée le Phoenix de Bouaflé où je devais faire la classe de 3ème. Ma nouvelle école était très cool, elle m’a donnée d’avoir de très bons amis : Koffi Habib, Kouadio Kevin et N'goh Ange. Après le premier trimestre, nous décidions de former un groupe d’étude pour préparer notre examen. En juillet 2005, je participais pour la première fois à l’examen du BEPC2 , j’étais certes stressé mais je savais de quoi j’étais capable. Après les compositions je suis rentré à Abidjan pour voir mes parents. Deux semaines plus tard, un coup de fil de ma tante m’annonçait que je venais d’avoir le BEPC de même que les membres de mon groupe d’étude. Cette nouvelle me ravissait le cœur et j’étais tous joyeux. Je fus orienté en 2nde C au Lycée Moderne de Bouaflé avec une bourse de 36.000 F par an. Le dimanche 26 Mars 2006, contre toute attente ma tante m’annonçait le décès de ma très chère mère. Trois jours plus tard, je me rendis à Abidjan, où je vécu des moments difficiles, de la veillée jusqu’à l’enterrement de ma mère au cimetière de Williams ville dans la commune d’Adjamé. Ma mère laissait derrière elle, cinq enfants dont Véronique la plus grande, moi le second, Nadège, Tina et Israël.
  • 13. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xiii Après les funérailles, je retournais à Bouaflé. Mon envie d’aller à l’école baissa d’un cran et mes notes le prouvaient bien. En fin d’année, j’avais obtenu les moyennes les plus faibles de mon cycle secondaire, je fus néanmoins admis en 1ère D. L’année suivant, je voulais obligatoirement faire la 1ère C, c’est ainsi que je m’inscris dans mon ancienne école où ma tante venais d’être nommée directrice des études. Je connu en cette même année le Mouvement des Jeunes au Service de l’Autel (M.J.S.A) de l’Église catholique de Bouaflé. En juillet 2007, après des mois de formation, nous prêtions serment aux yeux de tous les fidèles pour devenir des servants du seigneur. Un nouveau chemin se présentait à moi, j’étais devenu un chrétien et je m’imprégnais chaque jour dans la foi. En 2008, j’étais en Terminale et il fallait tout faire pour avoir le BAC 3 . La classe de Terminale C est très difficile, nous nous sentions obligé de veiller souvent pour étudier. Je travaillais régulièrement avec mon ami Konan Joël, qui était également mon voisin de quartier. Après des moments de dur labeur je fini par être admis au BAC C, le 16 juillet 2008, ma joie fut complète car Joël avait également obtenu le BAC. Mon séjour à Bouaflé venait ainsi de prendre fin, après sept longues années d’expérience très enrichissante. La vie universitaire En janvier 2009, je suis orienté en Médecine, à l’École Préparatoire aux Sciences de la Santé de l’Université Abobo-Adjamé aujourd’hui Université Nangui Abrogoua. Les cours de médecine n’étaient pas faciles, il s’agissait d’un concours où seuls les 300 premiers sur les 3000 inscrits, étaient admis en 2ème année. Il fallait donc travailler beaucoup et espérer être dans le quota. Après la première année, je connu pour la première fois l’échec, et j’en étais pas fier. En 2010, nous venions à peine de finir les compositions quand éclata la crise post-électorale, les universités sont fermées et nous restions sans nouvelles des résultats. 2 BEPC : Brevet d’Etudes du Premier Cycle
  • 14. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xiv En novembre 2011, ne pouvant restés à la maison sans rien faire, je m’inscris à l’Institut Supérieur de Technologie (ISTCI) pour préparer un DUT4 en Automatisme et système. En novembre 2013 après deux ans d’étude, je fus déclaré admissible au DUT, ma joie fut grande, cependant, elle ne fut que de courte durée car le même jour je fus braqué et mes agresseurs emportèrent mon ordinateur portable tout neuf. En janvier 2014, je me suis inscris à l’institut Cerco de Côte d’Ivoire pour préparer une Licence professionnelle en Informatique Industrielle et Maintenance (2IM). Cette nouvelle école avait le profil que recherchais pour consolider mes connaissances en informatique. Les cours se sont déroulés dans un bon cadre et dans une bonne ambiance ce qui m’a permis d’apprendre beaucoup durant ma formation. J’ai eu également l’occasion de connaître plusieurs personnes, notamment des professeurs qui sont devenues des conseillers et des camarades de classe qui sont devenus de très bons amis. Après une année d'étude et les différentes compositions des deux semestres, j'étais admissible à la Licence Professionnelle et je devais rédiger un mémoire à l'issue d'un stage pour valider mon diplôme. Mon premier stage En septembre 2015, j'ai obtenu mon premier stage à la Compagnie pour Côte d'Ivoirienne pour Tous Appareils Mécanique (COCITAM) pour une durée de trois mois. Ce stage m'a permis de découvrir le monde professionnel mais aussi de rencontrer des personnes qui m'ont données envie de travailler et de continuer à apprendre. J'assurais au quotidien avec mon maître de stage Monsieur BAH Kpan l'installation, la maintenance et configuration des automates de gestion de carburant notamment ceux de Tokheim et Alx Technologies. L'un des plus beaux moments de mon stage fut sans doute la mission deux semaines que j'ai effectué à Grand-Bassam, pour suivre et participer à la construction d'une station-service au sein de VITIB. Cette mission rentrait dans le cadre du thème de mon mémoire de fin d'études. À l'issue des trois mois passés au sein de COCITAM, mon stage pris fin et c'est avec beaucoup de tristesse, que j'ai du dire au revoir à mes différents collègues. 3 BAC fait référence au Baccalauréat 4 DUT : Diplôme Universitaire de Technologie
  • 15. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENT DEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) xv La soutenance et la cérémonie de récompenses En janvier 2016, accompagné par mon binôme KONE Dougoutigui, nous avions présenté devant un jury composé du fondateur de CERCO et de quelques professeurs, notre mémoire de fin d'étude. Composé de quatre-vingt pages ce document était l'aboutissement long moment de travail. Stressé mais confiant nous avions su défendre notre thèse devant le jury ce qui nous a valu la moyenne de dix-sept sur vingt (17/20) avec la mention TRÈS-BIEN. Nous n'en rêvions pas mieux, nous venions ainsi sous les yeux des parents venus nous soutenir de décrocher la Licence Professionnelle. Notre joie fut grande mais encore plus le jour de la cérémonie de remise de diplôme. Ce jour là, nous étions au paradis. Vertu de cette grande robe appelée TAUGE, nous étions heureux d'avoir fait notre devoir comme il se devait de l'être. A la recherche du Master L'obtention d'une Licence (BAC+3), m'a donné l'envie de poursuivre le chemin pour décrocher le master (BAC+5). Ainsi, j'ai décidé de continuer à suivre les cours à CERCO pour gravir un autre échelon en effectuant deux années d'études supplémentaires. En mai 2016, me revoilà de nouveau sur le chemin de l'école à la recherche d'un autre diplôme : le MASTER. O’village, une belle découverte En novembre 2015, dans le quartier Marcory-Zone4 précisement à la rue Paul Langevin, j’ai fait la découverte d’un endroit magnifique du nom de O’village. En effet, O’village est un Tiers-Lieux Libre et Open Source (TiLIOS) où des intelligences de différentes horizons se retrouvent pour partager des connaisances et travailler sur des projets. La découverte de cet endroit est l’une des plus belles choses qui me soit arrivées en cette année 2015. O’village m’a donné de rencontrer des personnes aussi intelligentes que aimables, qui ont d’une certaine manière changer ma vision du monde mais aussi ma façon de travailler. Et même si l’histoire continue de s’écrire je voudrais marquer une courte pause pour dire Merci à Cyriac GBOGOU et Florent YOUZAN ainsi qu’à tous les autres villageois, pour toutes ces choses qu’ils m’ont apportées.
  • 16. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 1 INTRODUCTION Dans un monde en constante évolution et tourné vers un besoin d'échange, les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont de plus en plus présentes dans les différents secteurs d'activités. Ce phénomène qui se justifie par la nécessité d’aller plus vite et d’être plus pointu dans le traitement de l’information, fait de la révolution technologie un outil indispensable en entreprise. Mais bien souvent, les entreprises utilisent des applications propriétaires qui sont trop chères et pas très adaptées à leurs besoins. De ce fait, chaque année des milliers voir des millions d'applications sont développées pour répondre à des besoins spécifiques en entreprise. Le but étant de disposer d'outils adaptés pouvant faciliter la gestion des différents services. Lors de notre stage, nous avions été confrontés à la même problématique. En effet, nous avions constaté l’utilisation du logiciel Microsoft Excel pour la réalisation de deux fichiers .xls résumant l’un l'état mensuel des projets et l’autre l’état mensuel des chantiers du département Dépôts et Systèmes de l'entreprise. L'objectif étant d'assurer un suivi des travaux effectués au sein du département. La tâche d'huile dans ce procédé est que le logiciel Microsoft Excel, bien qu'étant un bon outil de gestion, n'est pas assez adapté pour la réalisation d'un tel exercice et les risques d’effectuer des erreurs de saisie sont très élevés. C'est donc dans cette situation, que le Directeur des Opérations du Département Dépôts et Systèmes de COCITAM a validé le développement d'une application informatique pour mieux suivre les chantiers et coordonner les activités de son département. Notre intervention à sur ce projet nous a permis d'extrait le thème de notre mémoire de fin d'étude à savoir « Étude et conception d'une application pour le suivi des projets et chantiers du département dépôts et systèmes : cas de COCITAM S.A ». À travers ce thème, nous mènerons une étude qui aboutira à la conception d'une application web pour l'enregistrement et la géolocalisation des projets et chantiers en vue de faciliter la réalisation des états mensuels des travaux en cours dans notre département d'accueil. L'intérêt pour cette étude est porté sur la volonté de contribuer à l’amélioration de la qualité des services du département dépôts et systèmes, en fournissant une application adaptée aux besoins et capable fournir un meilleur suivi des différents travaux effectués.
  • 17. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 2 A cet effet, nous formulons notre question de recherche dans les termes suivants : quel type d’application informatique à mettre en place pour suivre de façon optimale les différents travaux du département ? En d'autres termes quel modèle d’application est capable de répondre aux besoins du département? Et Quelle technologie pouvions-nous utiliser ? Afin de mener à bien notre étude et de répondre à l'ensemble des questions ci-dessus, nous avons décomposé notre mémoire en trois (3) parties. La première partie expose le cadre général du projet à travers la présentation de l'entreprise d'accueil COCITAM, du département Dépôts et Systèmes et du service Travaux Neufs. Mais aussi, la rétrospective des travaux réalisés et un aperçu du déroulement du stage. Ensuite, dans la deuxième partie nous exposerons l'étude conceptuelle de l'application, en examinant le cahier des charges et en faisant une étude théorique des différents outils utilisés pour la réalisation de l'application. Dans la troisième et dernière partie, nous détaillerons les différentes étapes de la réalisation de notre application en présentant les différentes techniques de réalisation sans oublier de donner un visuel des différentes interfaces ou pages.
  • 18. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 3 PREMIÈRE PARTIE PRÉSENTATION GÉNÉRALE PREMIERE PARTIE : PRESENTATION GENENRALE Cette partie nous permettra de présenter COCITAM, notre entreprise d'accueil, le département qui nous a accueillit et les travaux effectués durant notre stage.
  • 19. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 4 CHAPITRE 1 : PRÉSENTATION DE LA STRUCTURE D'ACCUEIL I- PRÉSENTATION DE COCITAM S.A 1- Historique et mission Vieille de cinquante et un ans, la société COCITAM est implantée en Côte d’Ivoire et dans la sous région. En côte d'Ivoire, elle est Située à Biétry, Boulevard de Marseille et emploie environ 160 personnes exerçant dans différents départements. Société anonyme(SA), COCITAM a un chiffre d’affaire s’élevant à 10.175.000.000 FCFA avec un parc de plus 300 stations services et dépôts pétroliers sous contrat d’entretien, repartis sur toute l’étendue du territoire national. Spécialisée dans la vente, l’installation et la maintenance des équipements industriels et pétroliers, COCITAM est leader dans ce domaine d'activité. Aussi, dans le souci d'être plus proche de ses clients, COCITAM dispose de quatre agences à l’intérieur du pays (Bouaké, Daloa, San-pédro, Abengourou) et une flotte de quarante-six (46) véhicules d’interventions suivis par Système de Géolocalisation GPS dont deux (2) camions grues et trois (3) nacelles. L’entreprise a également des capacités d’interventions dans 10 pays parmi lesquels : Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Liberia, Mali, Togo. COCITAM, s’est dotée d'un laboratoire d'électronique avec des bancs d’essais compteurs agrée par Veritas. Ce qui lui permet de réaliser des contrôles sur les différents équipements avant la livraison chez les clients. La qualité des services proposés par COCITAM, lui ont permis d'être certifiée ISO 9001:2008 par BVQI en 2007 suivi d'un renouvellement en 2009 par Bureau Veritas certification.
  • 20. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 5 2- Secteurs d'activités de l'entreprise Depuis sa création, COCITAM s’est progressivement orientée dans une politique de diversification de ses activités avec l’aide de plusieurs fournisseurs et représentants de marques de renom tels que : TOKHEIN, S COCITAM offre donc ses prestations dans les domaines suivant : - Hydrocarbures COCITAM propose des solutions de gestion qui couvrent l’ensemble de la chaîne de distribution des hydrocarbures et du GPL. Elle installe et fait le suivi de maintenance des dépôts pétroliers ou de gaz et de stations services à caractère privé ou de grande distribution. - Sécurité Incendie Service incendie offre des solutions en détection et protection incendie (Pose de centrale Incendie, de détecteurs de fumée, extincteurs, émulseurs, systèmes de détection et extinction automatiques, robinetterie et équipements de lutte contre le feu, groupes motopompes et électropompes), mais aussi assure la formation de personnel au risque du feu et aux comportements indiqués. - Géolocalisation Ce service propose des solutions de gestion de parc de véhicules via un système de tracking GPS et un suivi en temps réel du parking automobile. Il s’occupe de la pose de boîtiers GPS sur les véhicules clients, de leur maintenance préventive et du dépannage des boîtiers, mais aussi du suivi en temps réel des activités et paramètres relevés par le boîtier GPS (itinéraire, régime moteur, température du moteur, ...). - Énergie Le rôle de ce service se résume en l’étude, l’installation, la mise en service et la maintenance de solutions en besoins d’énergie à l’aide de diverses technologies : groupes électrogènes, solutions solaires, air comprimé, moteur thermique et équipements pour le transfert des fluides.
  • 21. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 6 - Froid et traitement de l’air Ce service vend, installe et maintien les systèmes de climatisation et de traitement de l’air. Il s'agit entres autres de la climatisation individuelle et industrielle, des chambres froides, des centrales eaux glacées et des vitrines réfrigérées. - Matériels de garage et équipements de lubrification Notre entreprise via ce service, met à la disposition des professionnels des équipements de garage performants, de marques SAMOA, RAVAGLIOLI et OMIA pour les ateliers d’entretien et de réparation de tout type de véhicules et engins. De plus, COCITAM propose des solutions de gestion des lubrifiants pour les ateliers, la réalisation sur-mesure de plate-formes mobiles d’entretien ou encore des chaînes de diagnostics. Enfin, elle est partenaire du fournisseur français OMIA qui développe une gamme de cabines de peintures particulièrement adaptée au marché africain. 3- Les principaux clients COCITAM offre ses services à plus d'une centaine d'entreprises en Côte d'Ivoire. Ses principaux clients sont les groupes pétroliers notamment : GESTOCI, SIR, POOL MSTT, Vivo Energy Côte d'Ivoire, TOTAL CI, PETROCI, Petro Ivoire et OiLybia pour ne citer que ceux-ci. 4- Nos partenaires & fournisseurs La diversification des activités de l’entreprise COCITAM repose sur des partenaires et fournisseurs de renom. Nous pouvons citer en exemple : TOKHEIM, SIMOA, RAVAGOLI, DESSAUTEL, ALX et LAFON.
  • 22. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 7 5- L’entreprise en quelques chiffres 51 ans de présence en Côte d’Ivoire. 160 salariés travaillant au sein de nos agences. 6 agences sur Abidjan et le reste du territoire ivoirien : San Pedro, Daloa, Bouaké, Abengourou et bientôt Man ! 10 pays couverts : Burkina Faso, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Guinée, Libéria, Mali, Togo. 10 ans de certification ISO 9001. 46 véhicules incluant : 2 camions grues; 3 nacelles. 6 000 m² de bureaux & ateliers en zone 4. 80% de clients satisfaits selon les chiffres de 2014; 10.175.000.000 CFA de chiffre d'affaires. Matériel en entretien au 01.02.2016 550 climatiseurs; 1 800 distributeurs de stations-service; 450 groupes électrogènes; 7 000 extincteurs, RIA, etc.;
  • 23. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 8 II- PRÉSENTATION DU DEPARTEMENT ET SERVICES D’ACCEUIL 1- Le département Dépôts et Systèmes Appartenant au pool pétrolier, le département dépôts et systèmes est le département qui nous a accueillit pour notre stage. Il est dirigé par Monsieur SIEZA Dofimité, Directeur des Opérations Dépôts et Systèmes (DOP). Le DOP est aidé dans sa tâche par trois responsables que sont : - Monsieur Kouadio Konan David, Responsable Maintenance, qui cordonne et assure les travaux liés aux Dépôts. Il aidé dans sa tâche par Monsieur Djakobi Charles, technicien. - Monsieur Sica Olivier, Responsable Travaux Neufs, qui s'occupe au quotidien des projets et travaux liés aux systèmes de gestion de carburant. Monsieur Niamkey David, électricien, l'accompagne dans ses missions; - Monsieur Bah Kpan, Responsable du Laboratoire d'électronique, qui est chargé de la maintenance et du test des équipements électroniques du pool pétrolier, Il est assisté dans sa tâche de maintenance par Mademoiselle Gohoré Lou, technicienne. Le département dépôts et systèmes travaille en étroite collaboration avec les autres départements de l'entreprise. Ce qui lui permet de solliciter l'expertise d'un ou plusieurs techniciens d'un autre département pour l'exécution d'un certain nombre de travaux. Il est par ailleurs en charge de plusieurs stations privatives, notamment à Abidjan et à l'intérieur du pays. Les techniciens effectuent des interventions régulières sur les compteurs volumétriques et les bornes de gestion de carburant (TOKHEIM, ALX Technologies et LAFON) pour répondre aux besoins des clients.
  • 24. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 9 2- Le service Travaux Neufs Se présentant comme un sous-département du département dépôts et systèmes, le service travaux neufs est le service dans lequel nous avions exercé durant notre stage. Composé de Monsieur SICA Olivier, Responsable du service et Monsieur NIAMKEY David, Technicien–Élection, le service a en charge la gestion et le suivi de l'ensemble des projets et chantiers du département. Outre cette mission, les techniciens de ce service ont également pour mission l'installation, la configuration et la maintenance des différents systèmes de gestion de carburant. 3- Le laboratoire d’électronique Placé sous la responsabilité de Monsieur Bah Kpan, ce service s’occupe de la réparation des cartes électroniques en panne des distributeurs de carburants vendus par COCITAM aux différentes stations services du pays, de la pose d’équipements de haute technicité telle que les sondes et jauges de carburants électroniques et des tests des nouveaux équipements acquis par COCITAM. Il doit s’assurer de maîtriser le fonctionnement et la programmation de ces équipements avant que l’on puisse les proposer au catalogue COCITAM ou encore les installer chez un client. Enfin, le personnel du service électronique étant rattaché au pôle "Dépôts et Systèmes", ils doivent certaines fois installer et maintenir ces installations sur les différents chantiers en cours obtenus par COCITAM.
  • 25. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 10 CHAPITRE 2 : DÉROULEMENT DU STAGE I- DÉROULEMENT D'UNE JOURNÉE DE TRAVAIL Connaissant plus ou moins l'entreprise pour avoir déjà effectué un stage l'an précédent, notre intégration au sein de COCITAM, fut très facile. La joie de retrouver les anciens collègues et la présentation des nouveaux employés étaient à l'ordre du jour durant la toute première semaine. Avant de commencer à travailler, nous avions reçu les différents équipements de protection individuelle (Tenue de travail, gants, lunettes, bottes et chaussures de sécurité) et une lettre de stage définissant la mission qui nous était assignée. Notre encadrement durant le stage, a été assuré par Monsieur SICA Olivier, notre maître de stage et nous avions été placé sous la responsabilité de Monsieur SIEZA Dofimité, Directeur des Opérations du Dépôts et Systèmes (premier responsable du département). Notre mission se résumait en l'installation, la maintenance et la configuration des systèmes de gestion de carburant sur différents sites. Le travail à COCITAM commence à 7h30 et s'achève à 17h30. Chaque matin avant huit (8) heures, après avoir reçu un ordre de mission dûment signé par le Directeur des Opérations, nous devions sortir faire des interventions. Après chaque intervention, nous devions remplir un rapport d'intervention et le faire signer par les responsables de l'entreprise dans laquelle nous sommes intervenus. Cette procédure visait à assurer une traçabilité quant à notre passage mais aussi à donner l'état d'évolution du travail (terminé ou en cours). Une fois les différents travaux marqués sur la feuille de mission achevés nous pouvions regagner la base (COCITAM) en attendant d'autres demandes d'invention, dans le cas contraire notre journée s'achève dès 17h30 et le même processus reprenait le lendemain. Néanmoins, il y avait souvent des jours où nous restions à la base pour effectuer des travaux au laboratoire d'électronique. Il s'agissait notamment des tests des nouveaux équipements avant leur installation ou des séances de dépannages d'équipements qui n'ont pu être réparés ou configurés sur le site ou le chantier. Notre stage, nous a également permis de bénéficier d'une formation de deux semaines sur le système FuelPos, un système complet de gestion des stations-services et des boutiques, très connus en Europe et qui s'invite petit à petit sur le continent africain.
  • 26. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 11 Cette formation fut l'une des belles expériences, car elle nous a permis de découvrir en même temps que les autres employés du département un système innovant facilitant et offrant une gestion informatisée des stations-services. Ensuite une autre expérience, fut le suivi d'un chantier dans un dépôt de gaz (dépôt AOT Vridi). Nous avions durant plus de trois mois suivi la réalisation de plusieurs groupes de travaux (dégazage, sablage, peinture et contrôle). Il fallait à chaque instant rappeler aux uns et aux autres les consignes de sécurité (les interdits, le port des EPI, l'utilisation de matériels autorisés, etc.) vu que nous étions dans une zone à haut risque. Chaque matin, il nous revenait d'établir les permis et autorisations de travail pour faciliter l'accès au site et la continuité des travaux. Après six mois passé au sein de l'entreprise, notre stage devait normalement prendre fin, cependant il a été prolongé de deux mois en guise de récompense, après que les responsables aient constaté notre détermination au travail. II- TRAVAUX EFFECTUÉS 1- Test et dépannage des systèmes de gestion de carburant Le test réalisé sur les nouveaux équipements permet de : de s’assurer du bon fonctionnement des équipements et des accessoires, se familiariser aux équipements, comprendre le fonctionnement de chaque élément du système, déceler les éventuelles pannes et/ou défauts matériels ou logiciels. La maintenance d'un système de gestion de carburant intervient lorsque le système présente un ou plusieurs dysfonctionnements. En fonction de la panne, l’opération de maintenance se réalise suivant une certaine procédure. Au pool dépôts et systèmess, tout équipement avant d’être installé doit être testé. Interventions sur quelques sites : NSE-CI, Garage président, ASNA, VITIB, CIREX, GIE-GEMACI, INTELLECT Protection, PETROCI.
  • 27. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 12 2- Visite de chantier et Suivi des travaux sur un chantier Nous avions eu l'occasion d'effectué des visites de chantier pour répondre à des appels d’offre. Cette étape avant le début de tout chantier permet d’étudier les besoins du client et d'avoir un aperçu global des travaux à réaliser. Il permet également en fonction des conditions du terrain de trouver des solutions adaptées aux besoins du client. SITARAIL, ENSBTP et BRASSIVOIRE sont les entreprises dans lesquelles nous avons effectué des visites. Les quatre derniers mois de notre stage, ont été consacrés à un projet de réhabilitation de deux cigares de 150m3 dans un dépôt de gaz (Chantier AOT Gaz Vridi). Notre mission pour ce projet peut être résumée en cinq (5) points : - Représenter la société COCITAM sur le chantier - Élaborer les différents permis et autorisation de travail - Faire respecter les consignes de sécurité - Signaler les différents incidents et problèmes - Faire remontrer les préoccupations des responsables du dépôt à mes supérieurs hiérarchiques Outre cette mission de supervision, nous avions également participé à l'exécution de quelques travaux notamment : l’ouverture des différents orifices du cigare et le passage des câbles électriques. 3- Conception d'une application web La réalisation d'une application web pour le suivi des différents projets et chantiers du département dépôts et systèmes, a été au cœur des travaux réalisés tout au long des huit mois passés au sein de l'entreprise.
  • 28. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 13 CHAPITRE 3 : ANALYSE DE L'EXISTANT ET SOLUTION PROPOSÉE I- PRÉSENTATION DE L'EXISTANT 1- Méthode d'enregistrement des projets Dans le cadre d'un appel d'offre ou lorsqu'un client contact le département dépôts et systèmes pour l'exécution d'un ensemble de travaux : on parle de projet. Avant, l'exécution des travaux, une visite de chantier est organisée afin d'évaluer les besoins du client et faire une étude de faisabilité. A l'issue de la visite, le client reçoit dans les semaines qui suivent, un dossier contenant une offre technique et une offre financière. Dès lors, le responsable travaux neufs, enregistre le projet et bien d'autres informations dans un tableau sous Microsoft Excel (.xls) afin de garder une trace de la demande. A la fin du mois, un état mensuel des projets est effectué en vue d'évaluer les projets en cours dans le département. Le tableau des états mensuels de projets contient la colonne suivante : N° Dossier : ensemble de nombre consécutifs précédés par des lettres significatifs Client : indique le nom du client Désignation des travaux : donne un titre au projet ou résume les travaux à exécuter N° devis : le numéro figurant sur devis proposé au client Date : la date d'élaboration du devis Montant HT : le montant du hors-taxe du devis %CDE : la probabilité que l'offre soit validée par le client Auteur : fait référence à celui qui enregistre le projet Observations : réservé aux différentes remarques
  • 29. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 14 Figure 1 : aperçu d’un tableau présentant d’état mensuelle des projets 2- Méthode d'enregistrement des chantiers Un projet se transforme en chantier, lorsque le client accepte les offres proposées par le département en émettant un bon de commande. Le chantier est alors enregistré dans un autre tableau Microsoft Excel (.xls) similaire à celui des projets mais un peu plus grand. À la fin du mois, un état mensuel des chantiers est réalisé pour également évaluer l'état d'avancement des chantiers dans le département. Le tableau des états mensuels de chantiers contient les colonnes suivantes : N° Dossier : ensemble de nombre consécutifs précédés par des lettres significatifs Client : le nom du client Site : le lieu d'exécution des travaux Objet : le titre des travaux à exécuter Resp : le responsable du chantier N° devis : le numéro figurant sur devis proposé au client
  • 30. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 15 Date : la date d'élaboration du devis Montant HT : le montant du hors-taxe du devis Bcmde : les informations liées au bon de commande (numéro et date) Date début : la date à laquelle les travaux débutent Délai J : le délai d'exécution des travaux Date fin : la date à laquelle les travaux prennent fin Intervenants : les différents intervenants sur le chantier Véhicules : le numéro d'immatriculation du ou des véhicules utilisés pour le chantier Observations : les différentes remarques Figure 2 : aperçu d’un tableau présentant d’état mensuel des projets
  • 31. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 16 II- CRITIQUES DE L'EXISTANT Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) sont au cœur de l'ensemble des activités de la COCITAM et en particulier du département Dépôts et systèmess. Cependant, l'enregistrement des chantiers et des projets qui se fait avec le logiciel Microsoft Office Excel présente certes une facilité d’utilisation cependant plusieurs inconvénients sont à souligner: - Gestion limitée uniquement aux fonctions de saisie et d’impression - Probabilité du risque d'erreur très élevée en particulier lors de l’édition des données - Peut constituer une source de calculs erronés par suite d'inattention - Insuffisance avérée de la sécurité des données. - Absence d'authentification pour l'utilisation des fichiers Excel III- SOLUTION PROPOSÉE La solution proposée va dans le sens des aspirations du département dépôts et systèmes. Il s'agit notamment, de la mise à disposition d'un logiciel facile d’utilisation capable de fournir les états mensuels des projets et chantiers, tout en permettant un suivi des délais d'exécution. Nous proposons donc la conception d'une application avec les fonctionnalités suivantes : - Gestion des utilisateurs - Enregistrement des projets et des chantiers - Présentation des projets et des chantiers dans des tableaux - Impression de l’état mensuel des projets et chantiers - Extraction des données sous plusieurs formes En dehors de ces fonctionnalités, nous proposons également la géolocalisation des chantiers sur une carte pour favoriser la production d'une carte annuelle des chantiers du département. L'application répondra également à des exigences non fonctionnelles devant permettre d'améliorer la qualité de service. Il s'agit notamment de la sécurité, la simplicité et la disponibilité.
  • 32. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 17 DEUXIEME PARTIE ÉTUDE CON CEPTUE LLE DE LA SOLUTION DE G ESTION Dans cette partie mènerons une étude théorique sur les outils et méthodes utilisées pour la conception de la solution proposée. DEUXIEME PARTIE ÉTUDE CONCEPTUELLE DE LA SOLUTION DE GESTION
  • 33. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 18 CHAPITRE 1 : CAHIER DES CHARGES I- CADRE GÉNÉRAL 1- Titre du projet Conception d'une application pour le suivi optimal des chantiers du département Dépôts et Systèmes. 2- Description Le projet consiste à concevoir une application permettant d'enregistrer les chantiers afin d'assurer un suivi des opérations mais aussi de favoriser la production des états mensuels des chantiers et projets du département Dépôts et systèmes de la société COCITAM. 3- Objectifs - Offrir une vision centralisée des travaux en cours - Contribuer à l'amélioration des procédures de gestion des chantiers - Fournir des statistiques sur les travaux réalisés et en cours de réalisation - Assurer un suivi des interventions - Mettre à la disposition du Directeur du pool un outil décisionnel II- LES BESOINS 1- Besoins fonctionnels - Identification et authentification des utilisateurs - Création d'un nouveau chantier ou d'un nouveau projet - Visualisation de tous les chantiers et projets - Impression des états mensuels des projets et des chantiers - Géolocalisation des différents chantiers sur la carte de la Côte d'Ivoire.
  • 34. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 19 2- Besoins non-fonctionnels Les exigences non fonctionnelles de l'application tournent autour de trois points que sont : - La simplicité : l'application doit être la plus simple possible - L'ergonomie : l'application doit offrir des affichages clairs pour une bonne expérience utilisateur - La sécurité : les données enregistrées dans la base de données doivent être protégées et garder leur intégrité.
  • 35. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 20 CHAPITRE 2 : GÉNÉRALITÉ SUR LES APPLICATIONS I- LES APPLICATIONS WEB 1- Présentation Une application web ou web app (en anglais), se présente comme un programme manipulable grâce à un navigateur web. Elle se présente de la même manière qu'un site internet, mais offre des fonctionnalités plus avancées. Hébergée sur un serveur web local ou distant, l'application peut être utilisée via un réseau informatique (Internet, intranet, réseau local, etc.). Elle se différencie largement d'une application desktop qui elle nécessite une installation sur le poste de travail, avant de pouvoir être utilisée. 2- Principe de fonctionnement Les applications web font partie du Web 2.0, qui se présente comme une évolution d’un web statique et unidirectionnel vers un réseau dynamique et interactif, caractérisé par une large participation des usagers à la création et à l’échange de contenus. Le fonctionnement des applications web, s'appuie donc sur la technologie client-serveur, utilisée pour le World Wide Web. En clair, l'utilisateur via le navigateur Web réalise des actions qui envoient à un serveur des requêtes relatives à des pages Web. Le serveur en retour traite et répond aux demandes de l'utilisateur en envoyant les pages au navigateur Web qui les affichent. Cette technique permet aux applications web de mettre œuvre leur interface graphique. Ainsi, lors de chaque requête, le logiciel créé des pages web et chaque hyperlien contenu dans la page provoque l'envoi d'une nouvelle requête, qui donnera en résultat une nouvelle page. À la différence d'un site web statique où les pages sont des fichiers préalablement enregistrés. Les pages Web contiennent divers widgets tels des boutons poussoirs, des icônes et des zones de texte, permettant la manipulation de l'application. Chaque manipulation d'un bouton poussoir provoque l'envoi d'une nouvelle requête.
  • 36. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 21 II- LES APPLICATIONS DESKTOP OU LOGICIEL 1- Présentation Une application desktop ou logiciel est un programme téléchargé, écrit dans un langage de programmation et que l'on installe sur un ordinateur pour la réalisation d'une tâche ou d'un ensemble de tâches élémentaires. Dépendant du système d'exploitation et s'appuyant sur les services de ce dernier, les applications utilisent les ressources matérielles des équipements sur lesquels elles sont installées5 . 2- Principe de fonctionnement Le logiciel est composé d'un ensemble de séquences d’instructions interprétables par une machine et d’un jeu de données nécessaires à ces opérations. Une fois téléchargées et installées, le logiciel détermine les tâches qui peuvent être effectuées par la machine, ordonne son fonctionnement et lui procure ainsi son utilité fonctionnelle. Les séquences d’instructions appelées ‘’programmes’’ ainsi que les données du logiciel sont ordinairement structurées en fichiers. La mise en œuvre des instructions du logiciel est appelée exécution, et la machine est appelée ordinateur ou calculateur. Le fonctionnement des applications desktop peut se faire sans la connexion internet, car les réponses à toutes actions sont déjà programmées dans le logiciel lors de la conception. Cependant, chaque application est limitée à fonctionner sur la plate-forme pour laquelle elle a été développée. Par exemple, une application native développée en .exe (la principale extension des logiciels sur windows) fonctionnera uniquement sur les ordinateurs avec pour système d'exploitation Windows. Cela veut donc dire qu’une telle application doit être développée pour chaque plate-forme. 5 Source : wikipedia
  • 37. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 22 III- SYNTHÈSE, CHOIX DE LA SOLUTION ET DES OUTILS 1- Synthèse Les applications web et desktop présentent tous les deux des avantages et des inconvénients qu'il nous revient de souligner. En premier lieu, la facilité de développement et de déploiement des applications web l'emporte aisément sur les applications desktop. De plus, une seule application web développée peut-être utilisée sur toutes les plateformes (desktop, tablette et mobile) à condition d'avoir un navigateur web (à jour) ce qui n'est pas le cas des applications desktop. En outre, les applications web sont bien plus sécurisées que les applications desktop compte tenue du fait qu'elles sont protégées non seulement par le serveur mais aussi par la facilité des mises à jour et des corrections de failles. Outre ces qualités, les applications web présentent des limites qui encouragent le développement d'applications desktop. Il s'agit notamment de l'entière dépendance des applications web aux serveurs sur lesquels elles sont hébergées. De plus, il faut un très bon taux de disponibilité du serveur pour que l'application web fonctionne comme il se doit. Ces conditions, ne s'appliquent en général pas aux applications desktop qui une fois installées peuvent fonctionner sans relation avec un serveur local ou distant. Ce qui offre une meilleure expérience utilisateurs aux applications desktop vu qu'elles peuvent être plus rapide à l'exécution. 2- Choix de la solution Au regard des deux solutions qui se présentent, il nous appartient d'opérer un choix judicieux et optimal pour le développement de l'application de gestion. Ainsi, après analyse et en fonction des besoins spécifiés plus hauts, la conception d'une application web semble être plus avantageuse.
  • 38. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 23 3- Outils Pour le développement de l'application web, nous utiliserons les langages de programmation et outils suivants : - HTML : HyperText Markup Language est un langage de balisage de format de données conçu pour représenter les pages web. - CSS : généralement appelées CSS de l'anglais Cascading Style Sheets, les feuilles de style en cascade, forment un langage informatique qui décrit la présentation des documents web. - PHP : Hypertext Preprocessor, plus connu sous son sigle PHP est un langage de développement des sites dynamiquues - Geany : éditeur de texte libre et léger incluant les fonctions élémentaires d'un environnement de développement intégré.éditeur - Twitter Bootstrap : framework open source contenant une collection d'outils utile à la création du design de sites et d'applications web. C'est un ensemble qui contient des codes HTML et CSS, des formulaires, boutons, outils de navigation et autres éléments interactifs, ainsi que des extensions JavaScript en option.
  • 39. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 24 CHAPITRE 3 : GÉNÉRALITÉ SUR LES OUTILS DE MODÉLISATION Notre étude se limitera sur deux outils notamment le langage de modélisation unifié UML et la méthode MERISE. Tous deux bien que différents sont couramment utilisés pour modéliser des systèmes. I- UNIFIED MODELING LANGUAGE : UML 1- Présentation Standard défini par l'Object Management Group (OMG), le langage de modélisation unifié, de l'anglais Unified Modeling Language (UML), est un langage visuel constitué d'un ensemble de schémas, appelés des diagrammes, qui donnent chacun une vision différente du logiciel à développer. Il est couramment utilisé en développement logiciel et en conception orientée objet. UML est née de la fusion trois langages de modélisation d'objets : Booch, OMT (Object Modeling Technique) et OOSE (Object Oriented Software Engineering) conçues respectivement par Grady Booch, James Rumbaugh et Ivar Jacobson. 2- Les types de diagrammes UML 2 s'articule autour de quatorze types de diagrammes, chacun d'eux étant dédié à la représentation des concepts particuliers d'un système logiciel. Ces types de diagrammes sont répartis en deux grands groupes à savoir sept (7) diagrammes de structure, trois (3) diagrammes de comportement et quatre (4) diagrammes d'interaction.
  • 40. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 25 a- Les diagrammes de structure Les diagrammes de structure ou diagrammes statiques rassemblent : - Diagramme de classes : représentation des classes intervenant dans le système. - Diagramme d'objets : représentation des objets utilisés dans le système. - Diagramme de composants : représentation des composants du système d'un point de vue physique, tels qu'ils sont mis en œuvre (fichiers, bibliothèques, bases de données) - Diagramme de déploiement : représentation des éléments matériels (ordinateurs, périphériques, réseaux, systèmes de stockage, etc.) et la manière dont les composants du système sont répartis sur ces éléments matériels et interagissent entre eux. - Diagramme des paquets : représentation des dépendances entre les paquets (un paquet étant un conteneur logique permettant de regrouper et d'organiser les éléments dans le modèle UML), c'est-à-dire entre les ensembles de définitions. - Diagramme de structure composite : représentation sous forme de boîte blanche les relations entre composants d'une classe (depuis UML 2.x). - Diagramme de profils : spécialisation et personnalisation pour un domaine particulier d'un meta-modèle de référence d'UML (depuis UML 2.2). b- Diagrammes de comportement Les diagrammes de comportement rassemblent : - Diagramme des cas d'utilisation : représentation des possibilités d'interaction entre le système et les acteurs (intervenants extérieurs au système), c'est-à-dire de toutes les fonctionnalités que doit fournir le système. - Diagramme états-transitions : représentation sous forme de machine à états finis le comportement du système ou de ses composants. - Diagramme d'activité : représentation sous forme de flux ou d'enchaînement d'activités le comportement du système ou de ses composants.
  • 41. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 26 c- Diagrammes d'interaction ou diagrammes dynamiques Les diagrammes d'interaction ou diagrammes dynamiques rassemblent : - Diagramme de séquence : représentation de façon séquentielle du déroulement des traitements et des interactions entre les éléments du système et/ou de ses acteurs. - Diagramme de communication : représentation de façon simplifiée d'un diagramme de séquence se concentrant sur les échanges de messages entre les objets (depuis UML 2.x). - Diagramme global d'interaction : représentation des enchaînements possibles entre les scénarios préalablement identifiés sous forme de diagrammes de séquences (variante du diagramme d'activité) (depuis UML 2.x). - Diagramme de temps : représentation des variations d'une donnée au cours du temps (depuis UML 2.3). II- LA MÉTHODE MERISE 1- Présentation de la méthode La Méthode d’Étude et de Réalisation Informatiques pour des Systèmes d'Entreprise en abrégé MERISE se présente comme une méthode de conception, de développement et de réalisation des systèmes d'information. Elle est basée sur la séparation des données et des traitements et possède plusieurs modèles qui sont répartis sur 3 niveaux : conceptuel, organisationnel et physique. La méthode MERISE est née entre 1978 et 1979, suite à une consultation lancée par le ministère Français de l'Industrie en 1977 auprès des sociétés de conseil en informatique afin de définir une méthode de conception de systèmes d'information. Le CTI (Centre Technique d'Informatique) et le CETE (Centre d’Études Techniques de l’Équipement) sont les deux principales sociétés ayant mis au point cette méthode. Pour mieux s'adapter aux évolutions rapides des technologies de l'informatique, MERISE a évolué avec MERISE/objet, puis MERISE/2 destinée au client-serveur.
  • 42. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 27 2- Les types de modèles La méthode MERISE est composée de six (6) modèles repartis sur trois niveaux d'analyse. Soit trois (3) modèles à chaque niveau : conceptuels, organisationnels et physiques. a- Niveau conceptuel - Modèle conceptuel des données (ou MCD) : c'est un schéma représentant la structure du système d'information, du point de vue des données, c'est-à-dire les dépendances ou relations entre les différentes données du système d'information (par exemple : le client, la commande et les produits) - Modèle conceptuel des traitements (ou MCT) : c'est un schéma représentant les traitements pour répondre aux événements à traiter (par exemple : la prise en compte de la commande d'un client). b- Niveau organisationnel - Modèle Logique des Données (ou MLD) : il reprend le contenu du MCD, mais précise la volumétrie, la structure et l'organisation des données telles qu'elles pourront être implémentées. A ce stade, il est possible de connaître la liste exhaustive des tables qui seront à créer dans une base de données relationnelle. - Modèle Logique des Traitements (ou MLT) : il précise les acteurs et les moyens qui seront mis en œuvre. Dans cette partie les traitements sont découpés en procédures fonctionnelles. c- Niveau physique - Modèle physique des données (ou MPD) : il permet de préciser les systèmes de stockage employés (implémentation du MLD dans le SGBD retenu). - Modèle Opérationnel des Traitements (ou MOT) : il permet de spécifier les fonctions telles qu'elles seront ensuite réalisées par le programmeur.
  • 43. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 28 III- SYNTHÈSE ET CHOIX DE LA SOLUTION 1- Synthèse Merise et UML sont deux grands outils de modélisation d'un système d'information. Cependant, ils sont très différents car l'un est une méthode d'analyse et de conception tandis que l'autre est un langage composé de plusieurs diagrammes. En outre, le choix de l'un ou de l'autre se fait selon trois axes à savoir l'accessibilité, la précision et l'exploitabilité. Pour le premier axe qui concerne l'accessibilité, MERISE présente l'intérêt d'avoir des modèles logiques moins détaillés facilement compréhensibles. Alors que le langage UML conçu pour s'adapter aux langages de programmation orientée objet (POO), présente plusieurs diagrammes qui nécessitent une grande attention pour une bonne compréhension. En ce qui concerne le deuxième axe qui est la précision, MERISE est moins préférable. Malgré sa clarté, il manque une précision du fait qu'elle est éloignée du langage donc difficile à implémenter. Tandis qu'UML intègre les éléments communs des différents langages, tant sa volonté est d'être fidèle à la réalisation finale. Elle est donc beaucoup plus complète avec ses différents diagrammes. Enfin dans le dernier axe qui est l'exploitabilité, MERISE est une méthode plus généraliste du fait qu'elle donne une vue globale de la solution sans autant entrer dans les petits détails. Contrairement à UML qui est conçu pour l'implémentation objet avec ses différents détails et sa facilité à s'adapter à n'importe quelle plate-forme. En bref, les deux outils présentent des avantages et des inconvénients. Il est revient donc au concepteur de choisir la méthode la mieux adaptée pour son cas. UML l'emportera sur MERISE, si on cherche la précision et l'exploitabilité. Cependant, si c'est la clarté et l'accessibilité qui sont en question, MERISE est la meilleure. 2- Choix de l'outil de modélisation L'application que nous devons concevoir est très simple en termes de fonctionnement. De plus, les données à gérer sont moins complexes. Il est donc préférable d'utiliser la méthode MERISE qui rendra la modélisation plus facile à implémenter et plus compréhensible.
  • 44. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 29 CHAPITRE 4 : GÉNÉRALITÉ SUR LES SERVEURS WEB I- PRÉSENTATION DES SERVEURS WEB 1- Définition Un serveur Web est un ordinateur utilisé pour publier des sites web sur Internet ou un intranet. Un serveur Web désigne également le logiciel utilisé sur le serveur (ordinateur) pour exécuter les requêtes HTTP (HyperText Transfer Protocol), le protocole de communication employé sur le World Wide Web (www). Les serveurs web publics sont reliés à internet et hébergent des ressources (pages web, images, vidéos, etc.) du Web. Certains serveurs sont seulement accessibles sur des réseaux privés intranet et hébergent des sites utilisateurs, des documents, ou des logiciels, internes à une entreprise. Ils peuvent également contenir d'autres services tels que le streaming, l'envoi d'e-mails et le transfert de fichiers. Le logiciel fédérateur, sur un serveur web, est le serveur HTTP, auquel viennent s'ajouter un interpréteur de langage dynamique tel que PHP, un gestionnaire de base de données tel que MySQL et d'autres programmes, comme un serveur SMTP (pour les mails). 2- Mode de fonctionnement Le mode de fonctionnement d'un serveur web peut-être vu sous deux angles, notamment matériel et logiciel. Mais bien que distinct, ces différents angles se rejoignent pour optimiser le fonctionnement générale du serveur web. D'un point de vue matériel, un serveur web est donc un ordinateur accessible via une adresse IP (Internet Protocol) ou un nom de domaine (DNS) tel que google.com. Il stocke les fichiers qui composent un site web (par exemple les documents HTML, les images, les feuilles de style CSS, les fichiers JavaScript) et les affiche dans le navigateur à la demande de l'utilisateur.
  • 45. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 30 Au niveau logiciel, un serveur web est un programme contenant différents fragments qui contrôlent la façon dont les utilisateurs peuvent accéder aux fichiers hébergés. On parle alors de serveur HTTP. Un serveur HTTP est un logiciel qui comprend les URL et le protocole HTTP (le protocole de communication utilisé par le navigateur pour afficher les pages web). Les serveurs HTTP, les plus utilisés sont : Apache, IIS, ZEUS, Nginx et Lighttpd. En résumé, à chaque fois qu'un navigateur a besoin d'un fichier hébergé sur un serveur web, le navigateur demande le fichier en envoyant une requête via HTTP. Quand la requête atteint le bon serveur web (matériel), le serveur HTTP (logiciel) renvoie le document demandé, également grâce à HTTP. Figure 3 : Fonctionnement du serveur web II- LES TYPES DE SERVEUR WEB Le mode de fonctionnent du serveur web décrit souvent deux types de serveurs web : serveur web statique et serveur web dynamique. 1- Serveur Web de contenu statique Un serveur web de contenu statique est composé d'un ordinateur (matériel) et d'un serveur HTTP (logiciel). Il est appelé « statique » car le serveur envoie les fichiers hébergés « tels quels » vers le navigateur.
  • 46. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 31 2- Serveur web de contenu dynamique Un serveur web de contenu dynamique possède en dehors du serveur HTTP d'autres composants logiciels tels qu'un serveur d'applications et une base de données. Il est dit « dynamique » car le serveur d'applications met à jour les fichiers hébergés avant de les envoyer au navigateur via HTTP. 3- Les logiciels utilisés par le serveur web Pour fonctionner le serveur Web utilise en plus du serveur HTTP (logiciel), d'autres logiciels qui travaillent en étroite collaboration avec le serveur HTTP. Il s'agit entre autre d'un langage de programmation et d'un gestionnaire de base de données (SGBD). Voici ci-dessous quelques exemples : - Logiciels serveur HTTP : Apache, IIS, ZEUS, Nginx et Lighttpd - Langages de programmation : HTML, PHP, Ruby, Java, PYTHON - Gestionnaires de bases de données (SGBD) : MySQL, Oracle, PostGreSQL, MongoDB Certaines combinaisons de ces logiciels de base sont connues sous différents acronymes, notamment celle d'Apache (serveur HTTP), MySQL (serveur de base de données) et PHP (language de programmation) :  LAMP pour « Linux, Apache, MySQL, PHP » ;  WAMP pour « Windows, Apache, MySQL, PHP »;  MAMP pour « Macintosh, Apache, MySQL, PHP ». Il existe aussi la distribution de Microsoft nommée IIS pour «Internet Information Services».
  • 47. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 32 III- CHOIX DU MATÉRIEL ET DES LOGICIELS DU SERVEUR WEB Pour la mise en place du serveur web notre choix s’est porté sur l'une des combinaisons logicielles les plus utilisées au monde notamment : Apache, MySQL et PHP. Le tout embarqué sur le mini-ordinateur Raspberry Pi avec pour système d’exploitation Raspbian6 . 1- Choix matériel Pour mettre en place le serveur web de l'application web, nous utiliserons comme élément matériel, le mini-ordinateur Raspberry Pi 2. La carte Raspberry Pi7 se présente comme un mini-ordinateur à processeur ARM qui à la taille d'une carte de crédit et qui est capable de fonctionner comme un ordinateur normal. Il a été conçu en 2006 par le créateur de jeux vidéo David Braben dans le cadre de fondation Raspberry. Il est destiné à encourager l'apprentissage de la programmation informatique et permet l'exécution de plusieurs variantes du système d'exploitation libre GNU/Linux. Il est fourni nu (carte mère seule, sans boîtier, alimentation, clavier, souris ni écran) dans l'objectif de diminuer les coûts et de permettre l'utilisation de matériel de récupération. C'est un équipement libre (Open Hardware) qui se décline en environ sept (7) versions. Celle que nous utiliserons est la Pi 2 sortie en 2012. Figure 4 : La carte Raspberry Pi 28 6 Raspbian : est une distribution Linux, basée sur Debian 7 Source : https://wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi 8 Source : https://wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi
  • 48. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 33 Les caractéristiques de la Raspberry Pi 2 sont : un processeur Broadcom BCM2836, quatre cœurs ARMv7 à 900 MHz, une mémoire RAM de 1 Go, GPIO avec 40 broches, 4 ports USB 2.0, un lecteur micro SD, une sortie vidéo, une prise mini-jack 4 points et un port HDMI. 2- Choix logiciels Pour arriver à la réalisation du serveur web, nous utiliserons les langages de programmation et logiciels suivants : - Apache : C'est le serveur HTPP le plus utilisé au monde pour le déploiement des serveurs web, avec environ 60 % des parts du marché. Il est capable de traiter les différentes requêtes venant du navigateur web. - PHP : C'est un langage de script. Il permet, de décrire et de créer des pages web, au travers desquelles l'utilisateur peut échanger des informations avec le serveur; c'est ce qu'on appelle des pages web dynamiques. Il permet aussi un affichage dynamique d'information, c'est-à-dire que le texte affiché peut dépendre de variables. Quand un navigateur demande un tel fichier, le serveur Apache exécute les instructions PHP, qui produisent une page HTML. Une fois la page HTML générée, le serveur la renvoie au navigateur, qui ne voit qu'une page HTML. - MySQL : c'est un système de gestion de base de données. Son rôle est de stocker et de gérer une grande quantité de données en les organisant sous forme de tables, et de permettre la manipulation de ces données à travers le langage de requête SQL. On ne s'occupe plus alors de la manière dont les données sont stockées sur le disque dur, de simples instructions permettent d'ajouter, de supprimer, de mettre à jour et surtout de rechercher des données dans une base de données. - PhpMyAdmin : c'est une interface graphique qui permet de gérer plus facilement MySQL sans nécessairement avoir de nombreuses connaissances. Ça permet de mieux voir et éditer les informations liées à la base de données, plutôt que d'utiliser des lignes de commandes pour faire la même chose. - SQL : Qui vient de l'acronyme Structured Query Language est un langage d'interrogation et de manipulation des données SQL.
  • 49. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 34 TROISIEME PARTIE : CONCEPTION ET DEPLOIEMENT DE L’APPLICATION WEB Dans cette partie nous présenterons les différentes étapes pour la conception de la solution proposée. Aussi, pour des raisons de sécurité nous ne présenterons pas les méthodes de sécurité utilisées pour protéger l’application des éventuelles attaques. TROISIEME PARTIE CONCEPTION ET DÉPLOIEMENT DE L'APPLICATION WEB
  • 50. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 35 CHAPITRE 1 : INSTALLATION ET CONFIGURATION DU SERVEUR Les outils nécessaires à l'installation du serveur sont : une carte raspberry Pi 2B, une alimentation, une carte Micro SD de 8 Giga, un clavier, une souris, un écran (avec port hdmi) et un ordinateur avec système Linux (Ubuntu 14.04). I- INSTALLATION ET CONFIGURATION DE RASPBIAN 1- Installation de Raspbian a- Téléchargement de la dernière version de Raspbian L'installation du système d'exploitation sur la carte SD, commence par le téléchargement de la dernière image de Raspbian9 . Cette opération s'effectue avec la commande ci-dessous : sudo wget http://raspbian-france.fr/download/raspbian_latest.zip Figure 5 : Console téléchargement de Raspbian 9 La dernière version du système Raspbian est disponible sur le site www.raspbian-france.fr
  • 51. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 36 b- Copie de la Raspbian sur la carte SD Après le téléchargement de Raspbian, celui-ci doit être copié sur la carte SD servant de disque dur à la Raspberry Pi. Pour se faire, la carte SD est insérée dans l'ordinateur où se trouve le système téléchargé. La commande ci-dessous est saisie dans le terminal pour effectuer la copie : sudo dd bs=1M if=/home/montresor/Téléchargements/raspbian_latest.zip of=/dev/sdb (if : désigne le chemin d'accès au système téléchargé et of : le chemin d'accès à la carte SD) L’écriture de Raspbian sur la carte SD prend assez de temps mais une fois la copie terminée, le terminal donne la main à l'utilisateur. Le système Raspbian est installé sur la carte SD et elle peut être retirée de l'ordinateur pour être insérée dans la Raspberry Pi. c- Premier démarrage, installer Raspbian Dans un premier temps, la Raspberry est branchée à l’écran, au clavier et à la souris. Ensuite, la carte est alimentée et celle-ci démarre automatiquement. L'installation du système raspbian est alors effectuée et à la fin du processus, le bureau de la Raspberry Pi s'affiche comme ci-dessous : Figure 6 : Bureau raspberry pi
  • 52. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 37 2- Quelques configurations de Raspbian L'accès aux configurations de raspbian se fait en saisissant dans le terminal la commande suivante : sudo raspi-config Figure 7 : Page d'accueil configuration Raspbian a- Changement de la langue locale en français Pour passer tout le système d’exploitation en français, il faut se rendre sur le quatrième choix, « Internationalisation Options », et appuyer sur « Entrée ». Ensuite, choisir la première ligne, « Change Locale ». Une fenêtre apparaît, et explique ce que sont les locales. Descendre jusqu’à la ligne « fr_FR.UTF-8 UTF-8 », décocher en appuyant sur la touche du clavier « Espace ». Un astérisque apparaître entre les crochets précédent le choix. Nous pouvons maintenant nous déplacer sur le champ « Ok » en bas à gauche de la fenêtre en appuyant sur la touche tabulation (Tab) puis sur Entrée.
  • 53. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 38 Une nouvelle fenêtre apparaître demandant de choisir les locales par défaut. fr_FR.UTF-8 a été choisi, puis le choix a été validé comme précédemment. Figure 8 : Étape de changement de la langue de Raspbian b- Autorisation du mode SSH Le mode SSH permet de contrôler à la Raspberry pi à distance. Pour l'activer, il faut descendre dans le menu des configurations jusqu’au huitième choix, « Advanced Options ». Ensuite, après validation choisir dans le nouveau menu la quatrième ligne, « SSH ». Choisir pour terminer « Enable », puis validez. Le système lance quelques commandes puis ré-affiche une fenêtre indiquant le succès de l’opération.
  • 54. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 39 Figure 9 : Étape d'activation du mode SSH N.B : Les options de personnalisation de Raspbian sont nombreuses. Dans notre cas, nous nous sommes limités à ces deux configurations. II- INSTALLATION DES PAQUETS DU SERVEUR WEB Pour fonctionner le serveur web a besoin des paquets suivants : - apache2 : le serveur - php5 : pour exécuter les fichiers PHP - mysql-server : tout ce qui est base de données - libapache2-mod-php5 : sert pour la comptabilité php5 apache - php5-mysql : Pour gérer les bases de données avec des commandes PHP Tous ces paquets ont été installés en ligne de commandes en mode administrateur10 . 10 La commande pour l’installation d’un paquet sous linux est : sudo apt-get ‘’paquet’’
  • 55. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 40 1- Installation de APACHE L'installation du serveur apache est réalisée avec la commande ci-dessous : sudo aptitude install apache2 Une fois l'installation terminée, il faut changer les droits sur le dossier d'apache pour faciliter l'administration de l'application web, cette opération se réalise avec la commande : sudo chown -R pi:www-data /var/www/html/ sudo chmod -R 770 /var/www/html/ Après avoir changé les droits, il faut vérifier le fonctionnement d'apache en ouvrant le navigateur web de la Raspberry et en saisissant l’adresse « http://127.0.0.1 », la page ci- dessous s'affiche : Figure 10 : Page de vérification fonctionnement apache 2- Installation de PHP L'installation de php se réalise avec la ligne de commande : sudo aptitude install php5 Une fois installé, il faut s'assurer qu'il fonctionne correctement, en saisissant dans le terminal la commande suivante : echo "<?php phpinfo(); ?>" > /var/www/html/index.php
  • 56. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 41 A la suite de cette commande, un fichier index.php est créé. Il faut ensuite saisir dans le navigateur localhost/index.php pour avoir en retour, la page phpinfo() ci-dessous : Figure 11 : Page phpinfo() 3- Installation de MYSQL L'installation du Système de Gestion de Base de Données (SGBD) MySQL, se réalise en une seule ligne de commande en mode administrateur, à savoir : sudo aptitude install mysql-server php5-mysql Un mot de passe pour le compte administrateur MySQL (root) est demandé : Figure 12 : Fenêtre de définition de mot de passe administrateur pour MySQL
  • 57. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 42 Après la fin du processus d'installation, il faut vérifier que MySQL fonctionne correctement en essayant de se connecter depuis le terminal via la commande : mysql --user=root –password = votrepasswd Un message de bienvenue s'affiche alors dans la console. Le serveur web est maintenant relié à PHP5 et à MySQL. Cependant pour mieux gérer notre base de données, une interface graphique serait plus conviviale. Pour ce faire, PhpMyAdmin a été installé. 4- Installation de PhpMyAdmin L’installation de PhpMyAdmin se fait très simplement, en utilisant la commande suivante : sudo aptitude install phpmyadmin Figure 13 : Installation du serveur Apache
  • 58. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 43 Au cours de son installation PhpMyAdmin, pose plusieurs questions, pour effectuer de bons réglages. La première consiste à choisir le serveur utilisé, dans notre cas Apache, puis la base dbconfig-common et enfin le mot de passe root de MySQL. A la fin de l'installation, pour lier Apache et phpMyAdmin, nous saisissons les commandes ci-dessous : - modifier le fichier de configuration de Apache : sudo nano /etc/apache2/apache2.conf - ajouter cette ligne au fichier de configuration et sauvegarder (CTRL +X et Y) : include /etc/phpmyadmin/apache.conf - redémarrer le serveur Apache : sudo /etc/init.d/apache2 restart Après ce processus, pour vérifier le bon fonctionnement de phpMyAdmin, il faut simplement tenter d'y accéder, en saisissant dans le navigateur localhost/phpmyadmin. La page d'authentification s'affiche : Figure 14 : Page d'authentification PhpMyAdmin
  • 59. ETUDE ETCONCEPTION D’UNEAPPLICATION POUR LESUIVI DES PROJETS ETCHANTIERS DU DEPARTEMENTDEPOTS ETSYSTÈMES : CAS DECOCITAM S.A KONAN Kouassi Montrésor MASTER 2 en Ingénierie des Systèmes d’Information et Conduite de Projets Informatiques (ISI-CPI) 44 Après authentification, la page d'accueil pour la gestion des bases de données s'affiche : Figure 15 : Page d'accueil après authentification PhpMyAdmin