SlideShare une entreprise Scribd logo
Libération Vendredi 4 Mars 2016
L’université bouge
encore? Trois idées
pour l’achever vraiment
L
es réformes de l’enseignement supérieur
qui se sont succédé dans les quinze der-
nières années ont fini par mettre à genoux
les universités françaises. Mais voilà que l’on
vient de s’apercevoir que beaucoup d’universi-
taires continuent de publier, de diriger des thè-
ses, de noter avec rigueur des copies souvent in-
dignes du brevet des collèges, de produire une
recherche fondamentale de qualité. Bref, que la
plupart des universitaires continuent de faire
leur métier, sans rien céder à l’idéologie mana-
gériale, au pédagogisme triomphant, à la pen-
sée égalitariste.
Il fallait donc porter le fer plus en profondeur
et mettre enfin en question ces libertés fonda-
mentales que le Conseil constitutionnel avait
réussie en 1984 à protéger constitutionnelle-
ment par le principe d’indépendance. C’est ce
qui ressort d’une étonnante convergence de
deux mesures qui, sous des aspects lénifiants,
s’attaquent à ces libertés.
La première est le décret du 2 septembre 2014
qui a remplacé l’évaluation quadriennale des
enseignants-chercheurs par le «suivi de car-
rière». A première vue, rien de bien méchant,
même s’il faut se méfier de telles formules va-
gues. L’enseignant-chercheur doit rédiger, tous
les cinq ans, un rapport transmis au Conseil na-
tional des universités (CNU) pour évaluation.
Or, le Bulletin officiel du 14 mai 2015 précise
que «les recommandations de la section […] peu-
vent porter sur: les évolutions professionnelles
envisageables ou attendues, les stratégies pou-
vant ou devant être développées en matière de
recherche ou de formation; l’amélioration de la
qualité de la candidature de l’enseignant-cher-
cheur à diverses promotions». Le CNU devrait
donc expliquer au collègue «suivi» ce qu’il doit
rechercher et enseigner, et comment le faire!
Une telle conception du «suivi de carrière» ris-
que de transformer des évaluateurs élus par
leurs pairs en gendarmes de la pensée. Au lieu
d’être évalué, l’enseignant-chercheur est sou-
mis à une procédure de contrôle par ses collè-
gues, au mépris absolu de ses libertés de re-
cherche et d’enseignement constitutives de sa
liberté académique.
La seconde mesure se trouve dans un projet
d’arrêté concernant le doctorat. La mise en
place systématique et obligatoire du «comité de
suivi individuel» (art. 13) répond à cette même
logique de limitation de la liberté de l’ensei-
gnant-chercheur. Ce comité aurait à évaluer
l’avancement des travaux du doctorant à la
place du directeur de thèse et pourrait émettre
des recommandations à ce dernier, pouvant al-
ler jusqu’à nier l’inscription en thèse du docto-
rant. Une telle pratique est d’autant plus inac-
ceptable que le comité de suivi individuel doit
être choisi «en dehors de la direction de la
thèse». En seront donc exclus, dans la plupart
des cas, les universitaires qui possèdent des
Deux mesures portent
atteinte à la liberté de
l’enseignant-chercheur.
Et la récente interdiction de
sélectionner les étudiants
porte le coup de grâce à
l’institution.
compétences scientifiques sur le sujet de la
thèse. Il peut, certes, arriver que le directeur
soit défaillant, mais dans pareils cas, une ins-
tance formée au sein de l’Ecole doctorale pour-
rait se charger ponctuellement de résoudre les
éventuels contentieux en suggérant des codi-
rections ou un changement de direction.
Ces nouvelles réformes font apparaître la vo-
lonté de porter atteinte à la liberté académique,
qui est consubstantielle au métier des universi-
taires. Elles touchent le cœur du métier en met-
tant en doute la vocation des universitaires à
former les étudiants et à produire, à travers
leurs recherches et celles de leurs disciples, les
connaissances de demain.
Ces deux mesures surviennent au moment où
un événement très grave pour les universités
vient de se produire: le Conseil d’Etat a déclaré,
dans un avis contentieux, que la sélection à l’en-
trée des M2 (5e année universitaire) était illégale.
Ainsi, alors qu’il était licite jusqu’à présent pour
les universitaires de choisir leurs étudiants,
cette possibilité semble désormais exclue. Il faut
savoir que cette illégalité provient de l’inertie du
pouvoir qui n’a pas pris, depuis 2007, les décrets
nécessaires pour fixer la liste des formations sé-
lectives en M2. C’est le signe tangible que le pou-
voir politique est paralysé par la peur de dé-
plaire à certains syndicats d’étudiants qui voient
dans le droit d’accéder à la 5e année universi-
taire un nouveau droit de l’homme. Pourtant,
une telle réforme, qui entérinerait l’idée qu’il n’y
a plus de sélection à l’université (de la 1ère année
au master), serait le coup de grâce porté contre
les universités, alors que la sélection prospère
dans tous les autres segments de l’enseigne-
ment supérieur. Il est évident que la sélection
des meilleurs étudiants devrait avoir lieu entre
le 1er et le 2e cycle. Les universitaires risquent de
payer cher l’apathie des gouvernements succes-
sifs, mais c’est surtout le pays entier qui en souf-
frira, en voyant disparaître un à un les derniers
bastions d’excellence dans les universités. La
disparité entre une action, qui bride la liberté
des universitaires, et une inaction coupable, qui
condamne les universités à la médiocrité par
l’absence «à tous les étages» de la sélection, il-
lustre le profond mépris des gouvernants à l’en-
droit des universités. Cela conduit à diagnosti-
quer la mort programmée des universités
françaises. A moins que les universitaires fran-
çais se lèvent et rappellent qu’ils ne sont pas des
employés de l’université, mais selon la célèbre
formule anglaise, qu’ils sont l’université.•
et CLAUDIO GALDERISI
Professeur à l’université de Poitiers,
vice-président de QSF
Par
OLIVIER BEAUD Professeur à
Paris-II, président de l’association Qualité de
la science française (QSF)
Annoté par Eric LEGER

Contenu connexe

Similaire à Mort programmée de l'Université ?

Lettre ouverte
Lettre ouverteLettre ouverte
Lettre ouverte
lesoirbe
 
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifs
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifsLettre ouverte des recteurs de 5 unifs
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifsLeSoir.be
 
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
Daniel Dufourt
 
La reforme universitaire eclaire nos choix de societe
La reforme universitaire eclaire nos choix de societeLa reforme universitaire eclaire nos choix de societe
La reforme universitaire eclaire nos choix de societeparlantichris
 
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 130 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
Madian Al Abbas
 
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
LeSoir.be
 
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...Réseau Pro Santé
 
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015Billy-Ray Muraille
 
Un virage périlleux.
Un virage périlleux.Un virage périlleux.
Un virage périlleux.
Réseau Pro Santé
 
Point sur la réforme de l’internat par le sihp
Point sur la réforme de l’internat par le sihpPoint sur la réforme de l’internat par le sihp
Point sur la réforme de l’internat par le sihp
Réseau Pro Santé
 
Action universitaire - décembre 2003
Action universitaire - décembre 2003Action universitaire - décembre 2003
Action universitaire - décembre 2003UNI
 
Dafor paris -réforme collège - juin 2015
Dafor paris -réforme collège - juin 2015Dafor paris -réforme collège - juin 2015
Dafor paris -réforme collège - juin 2015Philippe Watrelot
 
Agir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subirAgir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subir
Olivier Vial
 
gir pour ne pas subir met
gir pour ne pas subir metgir pour ne pas subir met
gir pour ne pas subir metOlivier Vial
 
300620051137ens Sup En France Fevr 2004
300620051137ens Sup En France Fevr 2004300620051137ens Sup En France Fevr 2004
300620051137ens Sup En France Fevr 2004
gouchshina
 

Similaire à Mort programmée de l'Université ? (17)

Lettre ouverte
Lettre ouverteLettre ouverte
Lettre ouverte
 
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifs
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifsLettre ouverte des recteurs de 5 unifs
Lettre ouverte des recteurs de 5 unifs
 
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
Savoirs et compétences. De l’Université au monde professionnel
 
La reforme universitaire eclaire nos choix de societe
La reforme universitaire eclaire nos choix de societeLa reforme universitaire eclaire nos choix de societe
La reforme universitaire eclaire nos choix de societe
 
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 130 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
30 10-2014 communiqué de presse du ut1 esl 1
 
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
Le communiqué complet du président de Comac-ULB sur la politique des autorité...
 
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...
La filière industrie et recherche dans le contexte de la réforme des études d...
 
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015
Le Soir - Lettre ouverte à Jean-Claude Marcourt - 24-04-2015
 
Un virage périlleux.
Un virage périlleux.Un virage périlleux.
Un virage périlleux.
 
Point sur la réforme de l’internat par le sihp
Point sur la réforme de l’internat par le sihpPoint sur la réforme de l’internat par le sihp
Point sur la réforme de l’internat par le sihp
 
Action universitaire - décembre 2003
Action universitaire - décembre 2003Action universitaire - décembre 2003
Action universitaire - décembre 2003
 
Manifeste français
Manifeste   françaisManifeste   français
Manifeste français
 
Dafor paris -réforme collège - juin 2015
Dafor paris -réforme collège - juin 2015Dafor paris -réforme collège - juin 2015
Dafor paris -réforme collège - juin 2015
 
Agir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subirAgir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subir
 
gir pour ne pas subir met
gir pour ne pas subir metgir pour ne pas subir met
gir pour ne pas subir met
 
Agir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subirAgir pour ne pas subir
Agir pour ne pas subir
 
300620051137ens Sup En France Fevr 2004
300620051137ens Sup En France Fevr 2004300620051137ens Sup En France Fevr 2004
300620051137ens Sup En France Fevr 2004
 

Plus de Eric LEGER

Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
Eric LEGER
 
En finir avec la fatigue
En finir avec la fatigueEn finir avec la fatigue
En finir avec la fatigue
Eric LEGER
 
Point Economique et Immobilier
Point Economique et ImmobilierPoint Economique et Immobilier
Point Economique et Immobilier
Eric LEGER
 
Co-Funding - Modèle économique du futur ?
Co-Funding - Modèle économique du futur ?Co-Funding - Modèle économique du futur ?
Co-Funding - Modèle économique du futur ?
Eric LEGER
 
France Strategie - 2017-2017 - Tendances
France Strategie - 2017-2017 - TendancesFrance Strategie - 2017-2017 - Tendances
France Strategie - 2017-2017 - Tendances
Eric LEGER
 
Robots - Source du Revenu Universel
Robots - Source du Revenu UniverselRobots - Source du Revenu Universel
Robots - Source du Revenu Universel
Eric LEGER
 
Pour une posture d'agonisme sociétal !
Pour une posture d'agonisme sociétal !Pour une posture d'agonisme sociétal !
Pour une posture d'agonisme sociétal !
Eric LEGER
 
Les MOOC - Education 2.0
Les MOOC - Education 2.0Les MOOC - Education 2.0
Les MOOC - Education 2.0
Eric LEGER
 
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et PartenariatMedias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
Eric LEGER
 
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaisesL'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
Eric LEGER
 
Les Femmes au temps des Pharaons
Les Femmes au temps des PharaonsLes Femmes au temps des Pharaons
Les Femmes au temps des Pharaons
Eric LEGER
 
La Femme - Anti-Portrait de Sophie
La Femme - Anti-Portrait de SophieLa Femme - Anti-Portrait de Sophie
La Femme - Anti-Portrait de Sophie
Eric LEGER
 
Bilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
Bilan de Compétences - Entre Orientation et ConcienceBilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
Bilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
Eric LEGER
 
Loi du Travail - Contestations
Loi du Travail - ContestationsLoi du Travail - Contestations
Loi du Travail - Contestations
Eric LEGER
 
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
Eric LEGER
 
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
Eric LEGER
 
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
Eric LEGER
 
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'EntrepriseEvolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Eric LEGER
 
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
Eric LEGER
 
Le libéralisme à la source de la défense des droits !
Le libéralisme à la source de la défense des droits !Le libéralisme à la source de la défense des droits !
Le libéralisme à la source de la défense des droits !
Eric LEGER
 

Plus de Eric LEGER (20)

Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
Rapport Guedj - Recommandations Visites en Ehpad - 18 avril 2020
 
En finir avec la fatigue
En finir avec la fatigueEn finir avec la fatigue
En finir avec la fatigue
 
Point Economique et Immobilier
Point Economique et ImmobilierPoint Economique et Immobilier
Point Economique et Immobilier
 
Co-Funding - Modèle économique du futur ?
Co-Funding - Modèle économique du futur ?Co-Funding - Modèle économique du futur ?
Co-Funding - Modèle économique du futur ?
 
France Strategie - 2017-2017 - Tendances
France Strategie - 2017-2017 - TendancesFrance Strategie - 2017-2017 - Tendances
France Strategie - 2017-2017 - Tendances
 
Robots - Source du Revenu Universel
Robots - Source du Revenu UniverselRobots - Source du Revenu Universel
Robots - Source du Revenu Universel
 
Pour une posture d'agonisme sociétal !
Pour une posture d'agonisme sociétal !Pour une posture d'agonisme sociétal !
Pour une posture d'agonisme sociétal !
 
Les MOOC - Education 2.0
Les MOOC - Education 2.0Les MOOC - Education 2.0
Les MOOC - Education 2.0
 
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et PartenariatMedias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
Medias Classiques vs Reseaux sociaux - Entre Lutte et Partenariat
 
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaisesL'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
L'urgence d'une Collaboration entre Grandes Entreprises et StartUp francaises
 
Les Femmes au temps des Pharaons
Les Femmes au temps des PharaonsLes Femmes au temps des Pharaons
Les Femmes au temps des Pharaons
 
La Femme - Anti-Portrait de Sophie
La Femme - Anti-Portrait de SophieLa Femme - Anti-Portrait de Sophie
La Femme - Anti-Portrait de Sophie
 
Bilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
Bilan de Compétences - Entre Orientation et ConcienceBilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
Bilan de Compétences - Entre Orientation et Concience
 
Loi du Travail - Contestations
Loi du Travail - ContestationsLoi du Travail - Contestations
Loi du Travail - Contestations
 
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
Partis Politique - Fin d'un Cycle ?
 
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
L'Emploi sera t-il sauvé par les régions ?
 
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
Recouvrer une démocratie libre, collective, volontaire !
 
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'EntrepriseEvolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
Evolution des Réseaux Sociaux d'Entreprise
 
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
La politique sociale francaise tiraillée de toutes parts !
 
Le libéralisme à la source de la défense des droits !
Le libéralisme à la source de la défense des droits !Le libéralisme à la source de la défense des droits !
Le libéralisme à la source de la défense des droits !
 

Dernier

Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
frizzole
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Michel Bruley
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (7)

Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdfVeille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
Veille Audocdi 90 - mois de juin 2024.pdf
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdfTextes de famille concernant les guerres V2.pdf
Textes de famille concernant les guerres V2.pdf
 
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
Bibliothèque de L'Union - Bilan de l'année 2023
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 

Mort programmée de l'Université ?

  • 1. Libération Vendredi 4 Mars 2016 L’université bouge encore? Trois idées pour l’achever vraiment L es réformes de l’enseignement supérieur qui se sont succédé dans les quinze der- nières années ont fini par mettre à genoux les universités françaises. Mais voilà que l’on vient de s’apercevoir que beaucoup d’universi- taires continuent de publier, de diriger des thè- ses, de noter avec rigueur des copies souvent in- dignes du brevet des collèges, de produire une recherche fondamentale de qualité. Bref, que la plupart des universitaires continuent de faire leur métier, sans rien céder à l’idéologie mana- gériale, au pédagogisme triomphant, à la pen- sée égalitariste. Il fallait donc porter le fer plus en profondeur et mettre enfin en question ces libertés fonda- mentales que le Conseil constitutionnel avait réussie en 1984 à protéger constitutionnelle- ment par le principe d’indépendance. C’est ce qui ressort d’une étonnante convergence de deux mesures qui, sous des aspects lénifiants, s’attaquent à ces libertés. La première est le décret du 2 septembre 2014 qui a remplacé l’évaluation quadriennale des enseignants-chercheurs par le «suivi de car- rière». A première vue, rien de bien méchant, même s’il faut se méfier de telles formules va- gues. L’enseignant-chercheur doit rédiger, tous les cinq ans, un rapport transmis au Conseil na- tional des universités (CNU) pour évaluation. Or, le Bulletin officiel du 14 mai 2015 précise que «les recommandations de la section […] peu- vent porter sur: les évolutions professionnelles envisageables ou attendues, les stratégies pou- vant ou devant être développées en matière de recherche ou de formation; l’amélioration de la qualité de la candidature de l’enseignant-cher- cheur à diverses promotions». Le CNU devrait donc expliquer au collègue «suivi» ce qu’il doit rechercher et enseigner, et comment le faire! Une telle conception du «suivi de carrière» ris- que de transformer des évaluateurs élus par leurs pairs en gendarmes de la pensée. Au lieu d’être évalué, l’enseignant-chercheur est sou- mis à une procédure de contrôle par ses collè- gues, au mépris absolu de ses libertés de re- cherche et d’enseignement constitutives de sa liberté académique. La seconde mesure se trouve dans un projet d’arrêté concernant le doctorat. La mise en place systématique et obligatoire du «comité de suivi individuel» (art. 13) répond à cette même logique de limitation de la liberté de l’ensei- gnant-chercheur. Ce comité aurait à évaluer l’avancement des travaux du doctorant à la place du directeur de thèse et pourrait émettre des recommandations à ce dernier, pouvant al- ler jusqu’à nier l’inscription en thèse du docto- rant. Une telle pratique est d’autant plus inac- ceptable que le comité de suivi individuel doit être choisi «en dehors de la direction de la thèse». En seront donc exclus, dans la plupart des cas, les universitaires qui possèdent des Deux mesures portent atteinte à la liberté de l’enseignant-chercheur. Et la récente interdiction de sélectionner les étudiants porte le coup de grâce à l’institution. compétences scientifiques sur le sujet de la thèse. Il peut, certes, arriver que le directeur soit défaillant, mais dans pareils cas, une ins- tance formée au sein de l’Ecole doctorale pour- rait se charger ponctuellement de résoudre les éventuels contentieux en suggérant des codi- rections ou un changement de direction. Ces nouvelles réformes font apparaître la vo- lonté de porter atteinte à la liberté académique, qui est consubstantielle au métier des universi- taires. Elles touchent le cœur du métier en met- tant en doute la vocation des universitaires à former les étudiants et à produire, à travers leurs recherches et celles de leurs disciples, les connaissances de demain. Ces deux mesures surviennent au moment où un événement très grave pour les universités vient de se produire: le Conseil d’Etat a déclaré, dans un avis contentieux, que la sélection à l’en- trée des M2 (5e année universitaire) était illégale. Ainsi, alors qu’il était licite jusqu’à présent pour les universitaires de choisir leurs étudiants, cette possibilité semble désormais exclue. Il faut savoir que cette illégalité provient de l’inertie du pouvoir qui n’a pas pris, depuis 2007, les décrets nécessaires pour fixer la liste des formations sé- lectives en M2. C’est le signe tangible que le pou- voir politique est paralysé par la peur de dé- plaire à certains syndicats d’étudiants qui voient dans le droit d’accéder à la 5e année universi- taire un nouveau droit de l’homme. Pourtant, une telle réforme, qui entérinerait l’idée qu’il n’y a plus de sélection à l’université (de la 1ère année au master), serait le coup de grâce porté contre les universités, alors que la sélection prospère dans tous les autres segments de l’enseigne- ment supérieur. Il est évident que la sélection des meilleurs étudiants devrait avoir lieu entre le 1er et le 2e cycle. Les universitaires risquent de payer cher l’apathie des gouvernements succes- sifs, mais c’est surtout le pays entier qui en souf- frira, en voyant disparaître un à un les derniers bastions d’excellence dans les universités. La disparité entre une action, qui bride la liberté des universitaires, et une inaction coupable, qui condamne les universités à la médiocrité par l’absence «à tous les étages» de la sélection, il- lustre le profond mépris des gouvernants à l’en- droit des universités. Cela conduit à diagnosti- quer la mort programmée des universités françaises. A moins que les universitaires fran- çais se lèvent et rappellent qu’ils ne sont pas des employés de l’université, mais selon la célèbre formule anglaise, qu’ils sont l’université.• et CLAUDIO GALDERISI Professeur à l’université de Poitiers, vice-président de QSF Par OLIVIER BEAUD Professeur à Paris-II, président de l’association Qualité de la science française (QSF) Annoté par Eric LEGER