SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  19
Télécharger pour lire hors ligne
Offre Smart TPE /
Monem MOBILE
Le groupe Crédit Agricole

Banque de
Proximité
en France

Banque de
Proximité à
l’International

■
■
■
■

Page 2 – 12/11/2013

Égypte
Ukraine
Pologne
Serbie

Crédit
conso.

Assurances

Crédit bail
et affacturage

Gestion
d’actifs

Banque
privée

BFI

Immobilier

Activités
spécialisées
Le Groupe Crédit Agricole, leader des
paiements en France



Des parts de marché très fortes sur les paiements effectués par les particuliers et un
renforcement des parts de marché en acquisition



Un levier de croissance décisif pour le Groupe : 10 % du PNB de la banque de
détail en France



Crédit Agricole Cards & Payments, un acteur majeur du processing en France,
capitalisant sur les volumes du Groupe disposera bientôt d’une nouvelle plateforme à l’état de l’art

8 milliards*

300 Md€ / jour

1 transaction sur 3

de transactions en 2012

en émission / réception

en France est traitée par
Crédit Agricole Cards & Payments

* Cumul des transactions intra-Groupe et interbancaires

Page 3 – 12/11/2013
Une étude client réalisée
pour le lancement de l’offre
Modalités de l’étude :
 Menée en novembre et décembre 2012
 Entretiens en face à face auprès de professionnels : artisans nomades, transporteurs terrestres,
commerçants nomades, services à la personne, professionnels de santé nomades occasionnels et
remettants occasionnels (agriculteurs, …)
 Entretiens de groupe porteurs

Objectifs de l’étude :
1

2

3

Déterminer les besoins et
attentes des
professionnels sur
l’encaissement des
paiements par CB

Tester le concept
Smart TPE: design de
l’offre, services proposés,
tarification et axes
d’optimisation éventuels

Identifier les freins et
motivations à l’utilisation,
et ainsi les arguments de
communication (pour les
professionnels et les
porteurs)

Page 4 – 12/11/2013
Une appétence forte des professionnels
pour l’encaissement par CB
Des contraintes fortes liées à l’offre TPE
proposée aujourd’hui :

Des avantages forts identifiés pour
l’utilisation d’un TPE
 L’assurance d’être payé sans complication
en toute sécurité
 Ne pas perdre de ventes
 Une opportunité d’offrir un service
supplémentaire à ses clients
 Un fort gain de temps (durée de la
transaction et gestion)

MAIS

 Prix trop élevé : d’autant plus si le volume
des transactions est faible
 Manque de praticité de l’équipement
proposé peu adapté à une activité en
mobilité

Une attente forte des professionnels pour une
offre adaptée à leurs besoins
 Une tarification attractive surtout pour un
volume faible de transactions
 Un équipement plus léger, maniable et fiable
 Une offre innovante : dématérialisation,
paiement par le téléphone

Des professionnels séduits par le concept du TPE mobile associé au Smartphone :
novateur et pertinent au regard des pratiques et des contextes d’encaissement
Page 5 – 12/11/2013
L’étude « commerçant » a confirmé un
fort enthousiasme pour la solution
Concept d’offre

Distribution

Design du lecteur






Volonté de favoriser les paiements par cartes,
Opportunité de donner une image positive et innovante aux clients
Impact potentiel fort sur le chiffre d’affaires
Conviction d’une adhésion de la clientèle

 Circuits de distribution classiques « bancaires » privilégiés (Agence et
site web) par rapport aux intermédiaires (Darty, …)
 La banque : seul vendeur jugé légitime

 Design en rupture

Services
additionnels







Ticket
dématérialisé

 Demander les coordonnées d’un client semble ne pas être un problème,
surtout lorsque le client est connu.
 Opportunité pour constituer une base de données et laisser une « carte
de visite » au client.

Historique des transactions
Ticket dématérialisé
Enregistrement de transactions fiduciaires
Base de données client
Statistiques sur les transactions

Le service est perçu comme simple, pratique, écologique et innovant.
Surtout, il donne l’image d’une Banque qui se soucie vraiment de ses clients Professionnels et qui les valorise
Page 6 – 12/11/2013
L’étude « client porteur » a confirmé
l’absence de freins bloquants côté
porteurs
Concept d’offre

Parcours
paiement

Design du lecteur

Ticket
dématérialisé

 Opportunité de pouvoir payer par carte bancaire dans des situations où ils ne
le pouvaient pas auparavant

 Parcours paiement apparaît comme standard et considéré comme aussi
sécurisé que d’autres paiements par carte bancaire

 Les porteurs souhaitent être rassurés par le design du lecteur, qu’ils
souhaitent moderne mais pas en rupture
 Le logo de la Banque et des réseaux acceptées, perçus comme très
rassurants, sont à inscrire sur le lecteur

 L’envoi par email est préféré au SMS
 Le fait que le ticket soit personnalisable suscite un réel enthousiasme (« cela
crée du contact humain ») et l’intégration du ticket CB à une véritable facture
est perçue comme un service à forte valeur ajoutée

Une adoption du concept progressive avec le développement de l’usage et des pros équipés
Un besoin de réassurance sur la sécurité de l’offre pour lever les freins « de principe » sur le paiement CB
Page 7 – 12/11/2013
Une réponse à certains besoins
non couverts aujourd’hui
 Professionnels exerçant en mobilité et réalisant peu de transactions

Transporteur
s terrestres

Artisans
nomades

Commerçant
s nomades

Services à la
personne

Professionn
els de santé

Agriculteurs
(vente
directe)

Leurs besoins
- Une solution aussi fiable qu’un TPE classique avec la même garantie de paiement
- Un équipement léger, facilement transportable et simple d’utilisation
- Une offre adaptée à des usages occasionnels ou saisonniers ( suspension
temporaire possible)

Page 8 – 12/11/2013
Une solution innovante pour encaisser
en situation de «mobilité in/out store»
Une application
smartphone
utilisée comme
interface de
paiement…
…connectée à
des services
additionnels

Un dispositif de lecture carte et de saisie du PIN

Cartes acceptées :

…qui transforme
le téléphone en
machine de
caisse.
Un ticket envoyé de
manière dématérialisée
(e-mail)

Une solution d’équipement destinée aux clients Professionnels exerçant une activité nomade
Page 9 – 12/11/2013
Une offre déclinée sur les 2 réseaux

2013

Préparation d’une première
solution technique

 Une application dédiée
propre au Groupe
 Un premier fabricant

2014

Réalisation d’une expérimentation
en situation réelle

 Une cible de 300 Pros
 Trois entités pilotes

Monem Mobile

Smart TPE

Page 10 – 12/11/2013

Généralisation Groupe
Une offre simple, complète et surtout
utile
Une offre simple, sûre et moderne






Un équipement léger (175g)
Une application mobile conçue comme
une véritable interface de paiement
Un portail commerçant pour suivre son
activité depuis un PC
La même garantie de paiement pour le
commerçant et la même sécurité qu’un
TPE classique

Un service 2 en 1




« Mode Simple » pour encaisser
uniquement les paiements Carte (CB,
Visa, Mastercard)
« Mode Services plus » pour encaisser
tous les paiements (carte bancaire,
chèques et espèces) et émettre des
tickets de caisse dématérialisés envoyés
par email

une solution flexible
Adaptée aux commerces nomades

Page 11 – 12/11/2013
Comment se déroule
un paiement par carte bancaire
1

4

Connectez-vous à
l’application et cliquez sur
« Encaissez en carte »

Votre client insère sa carte
dans le lecteur et saisit son
code PIN

Page 12 – 12/11/2013

2

5

Entrez le montant et validez

Le paiement s’effectue

3

Le lecteur se connecte et affiche le
montant

6

Vous pouvez voir le ticket, le
montrer à votre client, lui
envoyer par e-mail ou établir
un ticket manuel
Un suivi de l’activité disponible
sur plusieurs canaux
Sur l’application mobile

Page 13 – 12/11/2013

Sur le portail commerçant
Des services à valeur ajoutée proposés à
partir de l’application mobile
Machine de Caisse : Saisie des transactions chèques et espèces
Pour permettre au professionnel d’enregistrer dans son application Smart
TPE l’ensemble de ses paiements. Il a ainsi une vision globale de son
activité sur son application mobile.

Catalogue produit
Le professionnel peut créer à partir de son application mobile ou de son
portail un catalogue des produits et services qu’il vend : photo, nom du
produit, référence, prix. Il peut classer ses références par catégories à son
convenance.

Envoi ticket de caisse au client final
Le client peut envoyer un ticket de caisse détaillé à son client par email à la
fin de la transaction : articles achetés parmi le catalogue produit, informations
sur le commerçant, …,
Le ticket peut être envoyé pour tous les paiements enregistrés sur
l’application.
Page 14 – 12/11/2013
Le ticket de caisse, un nouveau outil de communication
pour le professionnel vers son client
Pour chacun de ses clients, qu’il paie en carte, en chèque ou en espèces, le professionnel peut lui
envoyer
à partir de l’application mobile Smart TPE un ticket de caisse personnalisé par email
Nom et logo du professionnel

Ticket carte bancaire

Liste des produits ou services achetés par le client du professionnel

Partie personnalisable par le professionnel : coordonnées,
géolocalisation, image, message personnalisé

Page 15 – 12/11/2013
Application mobile - écran d’accueil

Page 16 – 12/11/2013
Application mobile –
Parcours de paiement CB

Page 17 – 12/11/2013
Application mobile –
Gestion d’un catalogue produit

Page 18 – 12/11/2013
Application mobile –
Historique des transactions

Page 19 – 12/11/2013

Contenu connexe

Similaire à Nouvelle solution de paiement du groupe Crédit Agricole : Smart TPE et Monem Mobile

Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptxConférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
ChristopheVidal15
 
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
Uniteam
 

Similaire à Nouvelle solution de paiement du groupe Crédit Agricole : Smart TPE et Monem Mobile (20)

Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
 
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
 
Le futur des banques par Damien Lefebvre, Infopresse 2013
Le futur des banques par Damien Lefebvre, Infopresse 2013Le futur des banques par Damien Lefebvre, Infopresse 2013
Le futur des banques par Damien Lefebvre, Infopresse 2013
 
L'intelligence artificielle et la gestion de patrimoine
L'intelligence artificielle et la gestion de patrimoineL'intelligence artificielle et la gestion de patrimoine
L'intelligence artificielle et la gestion de patrimoine
 
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
Extrait benchmark Objets connectés: Panorama international des initiatives Ba...
 
VERS UNE BANQUE MOBILE ? CHAPITRE 1 : Concevoir un produit bancaire remarquable
VERS UNE BANQUE MOBILE ? CHAPITRE 1 : Concevoir un produit bancaire remarquableVERS UNE BANQUE MOBILE ? CHAPITRE 1 : Concevoir un produit bancaire remarquable
VERS UNE BANQUE MOBILE ? CHAPITRE 1 : Concevoir un produit bancaire remarquable
 
FAPBEF-UEMOA Transformation Digitale des Banques Bonnes Pratiques
FAPBEF-UEMOA Transformation Digitale des Banques Bonnes PratiquesFAPBEF-UEMOA Transformation Digitale des Banques Bonnes Pratiques
FAPBEF-UEMOA Transformation Digitale des Banques Bonnes Pratiques
 
Communiqué de Presse Boursorama 14-01-2015
Communiqué de Presse Boursorama 14-01-2015Communiqué de Presse Boursorama 14-01-2015
Communiqué de Presse Boursorama 14-01-2015
 
Think tank data IA Talks - April 2019 I Nouamne Cherkaoui - Mick Levy - Arnau...
Think tank data IA Talks - April 2019 I Nouamne Cherkaoui - Mick Levy - Arnau...Think tank data IA Talks - April 2019 I Nouamne Cherkaoui - Mick Levy - Arnau...
Think tank data IA Talks - April 2019 I Nouamne Cherkaoui - Mick Levy - Arnau...
 
Du co-branding au Google wallet, en passant par Paypal
Du co-branding au Google wallet, en passant par PaypalDu co-branding au Google wallet, en passant par Paypal
Du co-branding au Google wallet, en passant par Paypal
 
Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptxConférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
Conférence sponsor Lyra - FOP Day 2023.pptx
 
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
Fidélisation et dématerialisation / Retail & banking symposium 2010
 
Pitch banque digitale pro club de l'innovation Banque
Pitch banque digitale pro club de l'innovation BanquePitch banque digitale pro club de l'innovation Banque
Pitch banque digitale pro club de l'innovation Banque
 
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
Panorama des moyens de paiement, prévision de 2015-2018
 
CCC-ConneCtion spécial paiement en partenariat avec BPFT, le 10 octobre 2016 ...
CCC-ConneCtion spécial paiement en partenariat avec BPFT, le 10 octobre 2016 ...CCC-ConneCtion spécial paiement en partenariat avec BPFT, le 10 octobre 2016 ...
CCC-ConneCtion spécial paiement en partenariat avec BPFT, le 10 octobre 2016 ...
 
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaireDe la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
 
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaireDe la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
De la peur des comportements millenials à l'erreur stratégique bancaire
 
Mobile Banking - Astek Mobile
Mobile Banking - Astek MobileMobile Banking - Astek Mobile
Mobile Banking - Astek Mobile
 
Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09
 
Comment réduire vos impaysé et optimiser vos conversions avec le 3-D Secure D...
Comment réduire vos impaysé et optimiser vos conversions avec le 3-D Secure D...Comment réduire vos impaysé et optimiser vos conversions avec le 3-D Secure D...
Comment réduire vos impaysé et optimiser vos conversions avec le 3-D Secure D...
 

Plus de Groupe Crédit Agricole

Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-groupResults second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
Groupe Crédit Agricole
 
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit AgricoleRésultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Groupe Crédit Agricole
 
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriatUne nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
Groupe Crédit Agricole
 
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SACrédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
Groupe Crédit Agricole
 
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategyCredit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
Groupe Crédit Agricole
 
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre actionCredit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
Groupe Crédit Agricole
 
Crédit Agricole 2016 : le client au coeur d'un groupe en mouvement
Crédit Agricole 2016 : le client  au coeur d'un groupe en mouvementCrédit Agricole 2016 : le client  au coeur d'un groupe en mouvement
Crédit Agricole 2016 : le client au coeur d'un groupe en mouvement
Groupe Crédit Agricole
 
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
Groupe Crédit Agricole
 
Entre e-learning et serious games
Entre e-learning et serious gamesEntre e-learning et serious games
Entre e-learning et serious games
Groupe Crédit Agricole
 

Plus de Groupe Crédit Agricole (20)

Guide de bonnes pratiques des médias sociaux 2020
Guide de bonnes pratiques des médias sociaux 2020Guide de bonnes pratiques des médias sociaux 2020
Guide de bonnes pratiques des médias sociaux 2020
 
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
Rapport de Responsabilité Sociale d'Entreprise 2013-2014
 
Notation extra-financière : mode d'emploi
Notation extra-financière : mode d'emploiNotation extra-financière : mode d'emploi
Notation extra-financière : mode d'emploi
 
Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-groupResults second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
Results second-quarter-first-half-2014-credit-agricole-group
 
Résultats du 1er semestre et du 2ème trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er semestre et du 2ème trimestre 2014 du groupe Crédit AgricoleRésultats du 1er semestre et du 2ème trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er semestre et du 2ème trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
 
First quarter 2014 results, Crédit Agricole group
First quarter 2014 results, Crédit Agricole groupFirst quarter 2014 results, Crédit Agricole group
First quarter 2014 results, Crédit Agricole group
 
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit AgricoleRésultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
Résultats du 1er trimestre 2014 du groupe Crédit Agricole
 
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriatUne nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
Une nouvelle façon de travailler dans les entreprises : l'intrapreneuriat
 
Crédit Agricole Immobilier : acheter un logement neuf, un parcours très connecté
Crédit Agricole Immobilier : acheter un logement neuf, un parcours très connectéCrédit Agricole Immobilier : acheter un logement neuf, un parcours très connecté
Crédit Agricole Immobilier : acheter un logement neuf, un parcours très connecté
 
Crédit Agricole 2016 - Financial objectives of Crédit Agricole Group and Créd...
Crédit Agricole 2016 - Financial objectives of Crédit Agricole Group and Créd...Crédit Agricole 2016 - Financial objectives of Crédit Agricole Group and Créd...
Crédit Agricole 2016 - Financial objectives of Crédit Agricole Group and Créd...
 
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SACrédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
Crédit Agricole 2016 - Objectifs financiers du Groupe et de Crédit Agricole SA
 
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategyCredit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
Credit agricole 2016 : 5 strong convictions guiding our strategy
 
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre actionCredit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
Credit agricole 2016 : 5 convictions orientent notre action
 
Crédit Agricole 2016 : le client au coeur d'un groupe en mouvement
Crédit Agricole 2016 : le client  au coeur d'un groupe en mouvementCrédit Agricole 2016 : le client  au coeur d'un groupe en mouvement
Crédit Agricole 2016 : le client au coeur d'un groupe en mouvement
 
Résultats 2013 groupe Crédit Agricole
Résultats 2013 groupe Crédit AgricoleRésultats 2013 groupe Crédit Agricole
Résultats 2013 groupe Crédit Agricole
 
Crédit Agricole SA - Rapport de responsabilité sociale d’entreprise 2012-2013
Crédit Agricole SA - Rapport de responsabilité sociale d’entreprise 2012-2013Crédit Agricole SA - Rapport de responsabilité sociale d’entreprise 2012-2013
Crédit Agricole SA - Rapport de responsabilité sociale d’entreprise 2012-2013
 
Crédit agricole lance son application recrutement
Crédit agricole lance son application recrutementCrédit agricole lance son application recrutement
Crédit agricole lance son application recrutement
 
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
Motivation et mémorisation : comment rendre une formation plus efficace ?
 
Collaborating in training : communities of practice
Collaborating in training : communities of practiceCollaborating in training : communities of practice
Collaborating in training : communities of practice
 
Entre e-learning et serious games
Entre e-learning et serious gamesEntre e-learning et serious games
Entre e-learning et serious games
 

Nouvelle solution de paiement du groupe Crédit Agricole : Smart TPE et Monem Mobile

  • 1. Offre Smart TPE / Monem MOBILE
  • 2. Le groupe Crédit Agricole Banque de Proximité en France Banque de Proximité à l’International ■ ■ ■ ■ Page 2 – 12/11/2013 Égypte Ukraine Pologne Serbie Crédit conso. Assurances Crédit bail et affacturage Gestion d’actifs Banque privée BFI Immobilier Activités spécialisées
  • 3. Le Groupe Crédit Agricole, leader des paiements en France  Des parts de marché très fortes sur les paiements effectués par les particuliers et un renforcement des parts de marché en acquisition  Un levier de croissance décisif pour le Groupe : 10 % du PNB de la banque de détail en France  Crédit Agricole Cards & Payments, un acteur majeur du processing en France, capitalisant sur les volumes du Groupe disposera bientôt d’une nouvelle plateforme à l’état de l’art 8 milliards* 300 Md€ / jour 1 transaction sur 3 de transactions en 2012 en émission / réception en France est traitée par Crédit Agricole Cards & Payments * Cumul des transactions intra-Groupe et interbancaires Page 3 – 12/11/2013
  • 4. Une étude client réalisée pour le lancement de l’offre Modalités de l’étude :  Menée en novembre et décembre 2012  Entretiens en face à face auprès de professionnels : artisans nomades, transporteurs terrestres, commerçants nomades, services à la personne, professionnels de santé nomades occasionnels et remettants occasionnels (agriculteurs, …)  Entretiens de groupe porteurs Objectifs de l’étude : 1 2 3 Déterminer les besoins et attentes des professionnels sur l’encaissement des paiements par CB Tester le concept Smart TPE: design de l’offre, services proposés, tarification et axes d’optimisation éventuels Identifier les freins et motivations à l’utilisation, et ainsi les arguments de communication (pour les professionnels et les porteurs) Page 4 – 12/11/2013
  • 5. Une appétence forte des professionnels pour l’encaissement par CB Des contraintes fortes liées à l’offre TPE proposée aujourd’hui : Des avantages forts identifiés pour l’utilisation d’un TPE  L’assurance d’être payé sans complication en toute sécurité  Ne pas perdre de ventes  Une opportunité d’offrir un service supplémentaire à ses clients  Un fort gain de temps (durée de la transaction et gestion) MAIS  Prix trop élevé : d’autant plus si le volume des transactions est faible  Manque de praticité de l’équipement proposé peu adapté à une activité en mobilité Une attente forte des professionnels pour une offre adaptée à leurs besoins  Une tarification attractive surtout pour un volume faible de transactions  Un équipement plus léger, maniable et fiable  Une offre innovante : dématérialisation, paiement par le téléphone Des professionnels séduits par le concept du TPE mobile associé au Smartphone : novateur et pertinent au regard des pratiques et des contextes d’encaissement Page 5 – 12/11/2013
  • 6. L’étude « commerçant » a confirmé un fort enthousiasme pour la solution Concept d’offre Distribution Design du lecteur     Volonté de favoriser les paiements par cartes, Opportunité de donner une image positive et innovante aux clients Impact potentiel fort sur le chiffre d’affaires Conviction d’une adhésion de la clientèle  Circuits de distribution classiques « bancaires » privilégiés (Agence et site web) par rapport aux intermédiaires (Darty, …)  La banque : seul vendeur jugé légitime  Design en rupture Services additionnels      Ticket dématérialisé  Demander les coordonnées d’un client semble ne pas être un problème, surtout lorsque le client est connu.  Opportunité pour constituer une base de données et laisser une « carte de visite » au client. Historique des transactions Ticket dématérialisé Enregistrement de transactions fiduciaires Base de données client Statistiques sur les transactions Le service est perçu comme simple, pratique, écologique et innovant. Surtout, il donne l’image d’une Banque qui se soucie vraiment de ses clients Professionnels et qui les valorise Page 6 – 12/11/2013
  • 7. L’étude « client porteur » a confirmé l’absence de freins bloquants côté porteurs Concept d’offre Parcours paiement Design du lecteur Ticket dématérialisé  Opportunité de pouvoir payer par carte bancaire dans des situations où ils ne le pouvaient pas auparavant  Parcours paiement apparaît comme standard et considéré comme aussi sécurisé que d’autres paiements par carte bancaire  Les porteurs souhaitent être rassurés par le design du lecteur, qu’ils souhaitent moderne mais pas en rupture  Le logo de la Banque et des réseaux acceptées, perçus comme très rassurants, sont à inscrire sur le lecteur  L’envoi par email est préféré au SMS  Le fait que le ticket soit personnalisable suscite un réel enthousiasme (« cela crée du contact humain ») et l’intégration du ticket CB à une véritable facture est perçue comme un service à forte valeur ajoutée Une adoption du concept progressive avec le développement de l’usage et des pros équipés Un besoin de réassurance sur la sécurité de l’offre pour lever les freins « de principe » sur le paiement CB Page 7 – 12/11/2013
  • 8. Une réponse à certains besoins non couverts aujourd’hui  Professionnels exerçant en mobilité et réalisant peu de transactions Transporteur s terrestres Artisans nomades Commerçant s nomades Services à la personne Professionn els de santé Agriculteurs (vente directe) Leurs besoins - Une solution aussi fiable qu’un TPE classique avec la même garantie de paiement - Un équipement léger, facilement transportable et simple d’utilisation - Une offre adaptée à des usages occasionnels ou saisonniers ( suspension temporaire possible) Page 8 – 12/11/2013
  • 9. Une solution innovante pour encaisser en situation de «mobilité in/out store» Une application smartphone utilisée comme interface de paiement… …connectée à des services additionnels Un dispositif de lecture carte et de saisie du PIN Cartes acceptées : …qui transforme le téléphone en machine de caisse. Un ticket envoyé de manière dématérialisée (e-mail) Une solution d’équipement destinée aux clients Professionnels exerçant une activité nomade Page 9 – 12/11/2013
  • 10. Une offre déclinée sur les 2 réseaux 2013 Préparation d’une première solution technique  Une application dédiée propre au Groupe  Un premier fabricant 2014 Réalisation d’une expérimentation en situation réelle  Une cible de 300 Pros  Trois entités pilotes Monem Mobile Smart TPE Page 10 – 12/11/2013 Généralisation Groupe
  • 11. Une offre simple, complète et surtout utile Une offre simple, sûre et moderne     Un équipement léger (175g) Une application mobile conçue comme une véritable interface de paiement Un portail commerçant pour suivre son activité depuis un PC La même garantie de paiement pour le commerçant et la même sécurité qu’un TPE classique Un service 2 en 1   « Mode Simple » pour encaisser uniquement les paiements Carte (CB, Visa, Mastercard) « Mode Services plus » pour encaisser tous les paiements (carte bancaire, chèques et espèces) et émettre des tickets de caisse dématérialisés envoyés par email une solution flexible Adaptée aux commerces nomades Page 11 – 12/11/2013
  • 12. Comment se déroule un paiement par carte bancaire 1 4 Connectez-vous à l’application et cliquez sur « Encaissez en carte » Votre client insère sa carte dans le lecteur et saisit son code PIN Page 12 – 12/11/2013 2 5 Entrez le montant et validez Le paiement s’effectue 3 Le lecteur se connecte et affiche le montant 6 Vous pouvez voir le ticket, le montrer à votre client, lui envoyer par e-mail ou établir un ticket manuel
  • 13. Un suivi de l’activité disponible sur plusieurs canaux Sur l’application mobile Page 13 – 12/11/2013 Sur le portail commerçant
  • 14. Des services à valeur ajoutée proposés à partir de l’application mobile Machine de Caisse : Saisie des transactions chèques et espèces Pour permettre au professionnel d’enregistrer dans son application Smart TPE l’ensemble de ses paiements. Il a ainsi une vision globale de son activité sur son application mobile. Catalogue produit Le professionnel peut créer à partir de son application mobile ou de son portail un catalogue des produits et services qu’il vend : photo, nom du produit, référence, prix. Il peut classer ses références par catégories à son convenance. Envoi ticket de caisse au client final Le client peut envoyer un ticket de caisse détaillé à son client par email à la fin de la transaction : articles achetés parmi le catalogue produit, informations sur le commerçant, …, Le ticket peut être envoyé pour tous les paiements enregistrés sur l’application. Page 14 – 12/11/2013
  • 15. Le ticket de caisse, un nouveau outil de communication pour le professionnel vers son client Pour chacun de ses clients, qu’il paie en carte, en chèque ou en espèces, le professionnel peut lui envoyer à partir de l’application mobile Smart TPE un ticket de caisse personnalisé par email Nom et logo du professionnel Ticket carte bancaire Liste des produits ou services achetés par le client du professionnel Partie personnalisable par le professionnel : coordonnées, géolocalisation, image, message personnalisé Page 15 – 12/11/2013
  • 16. Application mobile - écran d’accueil Page 16 – 12/11/2013
  • 17. Application mobile – Parcours de paiement CB Page 17 – 12/11/2013
  • 18. Application mobile – Gestion d’un catalogue produit Page 18 – 12/11/2013
  • 19. Application mobile – Historique des transactions Page 19 – 12/11/2013