SlideShare une entreprise Scribd logo
Vousrecherchez
1emploi,1formation?
Onestlàpourvousaider!
Retrouvez toutes les infos
auprès de votre conseiller
ou sur pole-emploi.fr
#1jeune1solution
#TousMobilisés
Rentrée
Toutes les solutions
pour l’emploi des jeunes
■ Zoom sur les secteurs qui recrutent
■ « 1 jeune, 1 solution »,
la boîte à outils des 16-25 ans
■ L’Accompagnement Intensif des Jeunes :
un coaching sur mesure
■ « Un parrain, un emploi » :
le dispositif régional qui cartonne
L’EMPLOI DES JEUNES :
un enjeu de société majeur
et une priorité
pour Pôle emploi
2
e plan « 1 jeune, 1 solution » a renfor-
cé les moyens d’intervention de Pôle
emploi auprès des 16-25 ans. Aides à
l’embauche, formations, accompa-
gnement renforcé, parrainage… un en-
semble de dispositifs est mobilisé par les
conseillers.
Dans un contexte de forte reprise en Provence-Alpes-
Côte d’Azur, les opportunités se multiplient dans de
nombreux secteurs d’activité. Pôle emploi déploie
d’ambitieux dispositifs d’accompagnement, de forma-
tion et d’aides au recrutement, pour que cette dyna-
mique profite à tous, et notamment aux jeunes peu
qualifiés ou en difficulté. Ce supplément leur est dédié.
En introduction, Pascal Blain, directeur régional de
Pôle emploi, analyse la conjoncture de notre terri-
toire et décline les opportunités offertes à la jeunesse.
Entretien.
Vous dirigez Pôle emploi en Provence-Alpes-Côte
d’Azur. Quelles sont les spécificités de l’économie de
notre région ?
L’activité de notre région est diversifiée. Elle est éga-
lement marquée par un fort caractère saisonnier. Son
ouverture à l’international est satisfaisante. Globale-
ment, l’économie en Provence-Alpes-Côte d’Azur est
en bonne santé.
Quel est l’impact de la pandémie sur les entreprises
ainsi que sur le marché du travail, et comment y
faites-vous face ?
La pandémie, les confinements, la restriction des
déplacements ont eu un impact très fort dans les
zones géographiques les plus touristiques, comme
les Alpes-Maritimes. L’absence de touristes étrangers
a été peu ou prou compensée par le public français,
mais les dispositifs sanitaires ont tout de même du-
rement frappé les secteurs du tourisme et des loisirs.
Concernant le marché de l’emploi, les mesures mises en
place par le gouvernement pour le maintien d’une ac-
tivité partielle ont très concrètement porté leurs fruits :
l’an dernier, nous n’avons constaté seulement que 8%
debaissedesheurestravaillées!Enrevanche,lenombre
d’inscrits à Pôle emploi a progressé de 4,3% et surtout,
celui des offres d’emploi a chuté de 25%. Cette baisse
portait majoritairement sur les missions de courte du-
rée ce qui a eu une lourde conséquence pour les jeunes.
Ceux qui entrent sur le marché du travail entre les mois
de juillet et octobre s’insèrent majoritairement en pre-
mier lieu sur des contrats à durée déterminée.
Justement, la conjoncture est complexe pour les de-
mandeurs d’emploi, à fortiori pour le jeune public.
De quels outils disposez-vous pour les aider à s’insé-
rer dans la vie active ?
Pour commencer, la conjoncture s’améliore consi-
dérablement sur notre territoire : aujourd’hui, nous
dénombrons 63 000 offres d’emploi dont la moitié
en CDI. Sur le mois de juin, 31 000 nouvelles offres
d’emploi ont été enregistrées. C’est 8500 de plus
qu’à la même époque en 2020, et 6500 de plus
qu’en 2019 ! Nous constatons donc un effet de rat-
trapage. Nos enquêtes de prévisions macro-écono-
miques relèvent que 256 000 recrutements sont en
projet sur l’année. La croissance prévisible en 2021
avoisine 5 à 6%. Nous n’avions pas connu cela depuis
10 ans !
Dans notre région, certains secteurs sont en forte ten-
sion : 43% des offres disponibles portent sur l’hôtel-
lerie restauration, le tourisme, la logistique, le trans-
port, l’industrie, le BTP et les services à la personne.
Nous sommes donc très attentifs à faire correspondre
offre et demande, dans une conjoncture particulière,
où certains salariés éprouvés par la crise veulent se
reconstruire, aborder le travail différemment, voire
se réorienter.
Dans ce contexte, nous pouvons mobiliser de nom-
breuses aides spécifiques pour les 16-25 ans. L’accom-
pagnement d’abord, avec nos 150 conseillers dédiés
qui suivent les jeunes aussi bien sur les probléma-
tiques d’emploi que périphériques (logement, trans-
port…) au sein de l’Accompagnement Intensif Jeunes.
La formation ensuite : en Provence-Alpes-Côte d’Azur,
le Pacte d’Investissement dans les Compétences nous
dote de près de 600 millions d’euros sur la période
2019-2022 pour les personnes les moins qualifiées,
dont les jeunes. Depuis début 2021, 17 000 deman-
deurs d’emploi supplémentaires ont ainsi pu être
formés. Cette année, plus de 51 000 personnes en re-
cherche d’emploi auront suivi une formation tous dis-
positifs confondus. Outre les contrats aidés, les em-
plois francs et les contrats d’alternance, le dispositif
« Un parrain, Un emploi » porté par la Région Sud est
également largement mobilisé par nos conseillers :
les jeunes diplômés sont mis en relation avec des
cadres en entreprise qui les conseillent et leur ouvrent
leur réseau. Avec succès, puisque 71% décrochent un
poste au terme du dispositif.
Les job-dating, suspendus au contexte sanitaire, re-
prennent peu à peu, de même que les Places de l’Em-
ploi et de la Formation qui vont à la rencontre des
publics, directement sur leurs lieux de vie.
Ce supplément est tout particulièrement dédié aux
16-25 
ans de notre région. Quel message souhai-
tez-vous leur adresser ?
Un message d’optimisme et d’encouragement : nous
savons que les jeunes ont envie de travailler, de s’in-
sérer. Or, partout sur notre territoire, quel que soit le
secteur, il y a de l’emploi. Nos conseillers sont mobi-
lisés pour les accompagner, les aider à valoriser leurs
compétences ou à trouver leur voie. Il ne faut pas
hésiter à pousser la porte des agences Pôle emploi :
nous avons des solutions adaptées à chacun.
Focus
■ Quatre secteurs en tension en Provence-Alpes-Côte d’Azur
Outre le tourisme, l’hôtellerie restauration et l’agriculture, notre région regorge d’opportunités
à saisir. Focus sur quatre domaines d’activité en tension, qui recrutent sur notre territoire !
L
3
■ Maritime
Avec 687 km de côtes, s’étalant de Menton aux
Saintes-Maries-de-la-Mer, la filière maritime
occupe une place importante dans l’économie
littorale de notre région. Les zones d’emploi de
Marseille et Toulon représentent les deux tiers
des emplois et de la richesse de cette économie.
La filière regroupe 900 métiers qui s’exercent à
terre comme en mer, dans le yachting, le fret, le
transport ou encore la construction.
■ Industrie
Ce secteur d’activité représente 8% du PIB de
la région. Si l’aéronautique de notre territoire
est un fleuron national, de nombreux secteurs
de niche s’illustrent même bien au-delà de
nos frontières. 5700 offres d’emploi sont ac-
tuellement proposées dans la mécanique, la
maintenance, l’usinage, et peuvent recruter
en alternance au sein des CFA de l’industrie.
« Certaines professions sont très demandées,
à l’instar du métier de chauffagiste, où l’on
observe des salaires de départ très attractifs »
précise Pascal Blain.
■ BTP
Quand le bâtiment va, tout va ! Le secteur
reprend du poil de la bête, avec pas moins
de 7500 offres d’emploi actuellement référen-
cées sur pole-emploi.fr « Dans le cadre du Plan
de relance du gouvernement, des sommes
considérables sont investies dans ce domaine
d’activité. Les entreprises sont à la recherche
de main d’œuvre qualifiée », souligne Pascal
Blain.
■ Numérique
En plein boom, toute la chaîne de ce secteur
exprime d’importants besoins en personnels.
Développeur, codeur, marketing digital  :
certaines formations assurent jusqu’à 100%
d’accès à l’emploi. « Il existe des écoles spé-
cialisées développant une pédagogie inno-
vante particulièrement efficace, qui ouvrent
les portes du numérique sans diplôme élevé »,
précise Pascal Blain. « Quel que soit son CV,
il est possible de trouver un emploi. Il ne faut
pas hésiter à se rendre dans les agences Pôle
emploi : chaque semaine, nos évènements
#Tous Mobilisés mettent en lumière des entre-
prises et des secteurs d’activité qui recrutent.
Nos conseillers sont là pour donner les coups
de pouce nécessaires à la concrétisation des
projets », conclut-il.
ancé il y a un an par le gouvernement,
le plan « 1 jeune, 1 solution » vise à
accélérer la qualification et le recrute-
ment des 16-25 ans pour leur offrir un
projet d’avenir. Son ambition ? Ne laisser
personne sans solution.
«  Chaque année, environ 750 000 jeunes entrent
sur le marché du travail. Selon les régions, 10 à 14%
d’entre eux sont demandeurs d’emploi, tandis que
d’autres échappent aux statistiques car pensant
n’avoir droit à rien, ils ne font pas la démarche de
s’inscrire à Pôle emploi. Des jeunes dans des situa-
tions diverses en terme de formation initiale, d’avan-
cement dans leur projet professionnel, d’autonomie
dans leur recherche d’emploi... ceux avec une qua-
lification en distorsion avec le marché du travail, ont
besoin de se former pour accéder à l’emploi, la plu-
part n’ont pas ou peu d’expérience, d’autres sont en
difficulté sociale voire en rupture familiale », analyse
Angélique Ricordel, directrice de l’agence Pôle emploi
d’Arles.
Articulant le monde socio-économique, Pôle emploi,
les Missions Locales, l’Apec pour les diplômés, Cap
Emploi pour les publics en situation de handicap, le
plan «  1 jeune, 1 solution »  dote les professionnels
de l’insertion d’un arsenal efficace : « À la suite d’un
entretien personnalisé visant à identifier les besoins,
nous pouvons proposer le bon service d’aide ou de
formation au bon moment, puis un accompagne-
ment tout au long du parcours pour favoriser l’accès
aux métiers porteurs sur chaque territoire. Cette ana-
lyse très fine, ce suivi au long cours, nous permettent
de mobiliser les dispositifs les plus adaptés à chaque
candidat, à l’instar d’une aide au logement ou au
transport, de l’alternance, de la Garantie Jeunes, de
l’accompagnement intensif jeunes (voir p 6-7), ou
encore à la formation dans le cadre du Plan d’Inves-
tissement dans les Compétences (voir p 8). Chaque
parcours de vie est unique, notre réponse l’est forcé-
ment aussi. 
Aujourd’hui, 23 500 personnes âgées de 16 à 25 ans
sont en recherche d’emploi dans les Bouches-du-Rhô-
ne. La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr dénombre
actuellement 32 000 offres auxquelles ils sont éli-
gibles dans la région.» Autant de jeunes que de so-
lutions, donc.
PRATIQUE
Quelle aide mobiliser selon mon profil ?
Plusieurs dispositifs destinés aux publics éloignés de
l’emploi peuvent concrètement ouvrir les portes du
marché du travail à la jeunesse, quel que soit le pro-
fil du candidat. Formations à la carte, pré-qualifica-
tion, accompagnement, alternance, participation
aux charges de l’employeur… « Outre les mesures
d’adaptation au poste de travail, qui permettent
de se former à une fonction spécifique en amont
du recrutement, de nombreux coups de pouce
existent pour les 16-25 ans.
Il ne faut pas hésiter à les mobiliser, insiste Angé-
lique Ricordel, directrice de l’agence Pôle emploi
d’Arles, à l’instar des recrutements réalisés par
LUMA Arles ayant permis à 51 jeunes de décrocher
un emploi de chargé d’accueil culturel parmi les
115 recrutements réalisés. Ces mesures s’incarnent
concrètement et font la différence ! » La preuve par
l’exemple.
Apprentissage - Alternance : décrocher un diplôme
et travailler
Depuis le début de la pandémie, une aide exception-
nelle de 5000€ par apprenti de moins de 18 ans, et
de 8000€ jusqu’à 25 ans, permet aux entreprises
d’atténuer le coût du recrutement.
Pour qui ? J’ai de 16 à 25 ans (29 ans pour un contrat
d’apprentissage) et je souhaite m’engager dans un
cursus de formation diplômante de CAP à bac + 5,
tout en occupant un poste en entreprise.
«  NGE, 4e
groupe français de travaux publics, très
mobilisé dans l’effort d’inclusion dans l’emploi, s’est
rapproché de nos services pour diversifier ses recru-
tements. Avec l’entreprise et les partenaires locaux
de l’emploi et du social, nous avons organisé des ses-
sions de recrutement dans les quartiers prioritaires
de la politique de la ville où 51 jeunes ont été iden-
tifiés. Parmi eux, 42 ont pris part à un processus de
sélection. 12 se sont ensuite engagés dans la phase
de pré-qualification du Plan d’Investissement dans les
Compétences (voir p8) et ce sont 10 jeunes qui ont
signé un contrat d’apprentissage chez NGE et les en-
treprises partenaires ! », illustre Angélique Ricordel.
Plan 1 jeune, 1 solution 
MÉTIER
ENTREPRISE
L
4
DIPLÔME
Emploi, formation, volontariat :
à chacun sa solution
sur www.1jeune1solution.gouv.fr
Cette plateforme nationale permet
de retrouver en quelques clics, les
aides disponibles, les formations,
les possibilités d’alternance, des
évènements dédiées ou encore des
mentors.
Le site met également à disposition
des offres d’emploi d’entreprises
volontaires et engagées pour l’in-
sertion des jeunes.
Le 13 septembre plus de 420 000
offres d’emploi étaient disponibles
dont 32 000 en région Provence-
Alpes-Côte d’Azur.
STAGE
Parcours Emplois Compétences : un triptyque emploi
- formation - accompagnement
Conçu comme un tremplin vers l’emploi durable pour
les personnes éloignées du marché du travail à la suite
d’un diagnostic réalisé par le conseiller Pôle emploi, le
Parcours Emplois Compétences comporte deux volets.
Le premier vise le secteur non marchand (associations,
collectivités…) recrutant en CDI ou en CDD de 9 mois
minimum (Contrat d’Accompagnement à l’Emploi –
CAE). Le second porte sur les entreprises du secteur
marchand, recrutant ce même public en CDI ou CDD
de 6 mois minimum (Contrat initiative emploi, ou CIE).
Dans les deux cas de figure, en amont de la prise de
poste, les besoins de formation sont évalués de façon
individualisée. Le planning de travail est adapté afin de
libérer le temps nécessaire à la formation. L’aide attri-
buée à l’employeur oscille entre 47% et 80% du Smic
brut.
Pour qui ? J’ai de 16 à 25 ans, je suis sorti du système
scolaire sans qualification, je rencontre de grandes dif-
ficultés pour m’insérer dans la vie active. J’ai besoin de
me former pour être rapidement opérationnel.
« Dans les Bouches-du-Rhône, 918 jeunes ont bénéfi-
cié du CIE depuis le début de l’année et 410 du CAE.
Sur les 30 jeunes recrutés en CAE en Pays d’Arles, 11
l’ont été comme agents d’accueil aux Rencontres
d’Arles et 100 jeunes ont d’ores et déjà retrouvé un
emploi grâce au CIE dans la logistique, le transport,
l’hôtellerie-restauration, le commerce, ou encore la
grande distribution », décrit Angélique Ricordel.
Emplois Francs : le coup de pouce à un secteur
géographique donné
Cette aide au recrutement de 5000€ par an, pour
une durée de trois ans maximum, est versée à l’en-
treprise recrutant un demandeur d’emploi résidant
dans un quartier prioritaire de la politique de la ville
(QPV) et ce, quel que soit son âge ou sa qualification,
et où que se situe le siège de l’entreprise.
Pour qui ? Quel que soit mon âge ou ma qualification,
je peux faire bénéficier mon futur employeur de cette
aide, dès lors que je suis domicilié dans un QPV.
«  Dans les Bouches-du-Rhône, 930 personnes ont
pu en faire bénéficier leur employeur depuis le début
de l’année 2021. Parmi elles, 27% étaient des jeunes
âgés de 16 à 25 ans. Le taux de chômage dans les
QPV est 2,5 fois supérieur à la moyenne nationale.
L’aide «  Emplois Francs »  contribue à changer la
donne ! », conclut Angélique Ricordel.
JOB
EMPLOI
COMPÉTENCE
EXPRIENCE
OFFRES
5
Ajusté au profil de chaque candidat quel que soit
son projet, l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ),
cofinancé par le Fonds Social Européen et l’Insertion
pour l’Emploi des Jeunes, est proposé en format indi-
viduel ou collectif, sur des périodes de trois à six mois.
L’AIJ vise un accompagnement global et personnali-
sé, portant aussi bien sur la recherche de formation
que d’emploi, en tenant compte des enjeux person-
nels : dans le contexte d’une réorientation nécessi-
tant de se former, le coaching s’inscrit dans la durée
et est individualisé. Lorsque le besoin de trouver un
emploi salarié passe en priorité, les rendez-vous se
succèdent à un rythme plus soutenu en sessions col-
lectives hebdomadaires, durant lesquelles les candi-
dats travaillent leurs CV et lettres de motivation, pré-
parent leurs futurs entretiens, sont sensibilisés à la
e-réputation, par exemple. En somme, l’écoute des
besoins de chacun permet d’apporter une réponse
adaptée, puisée dans l’éventail des dispositifs et sa-
voirs de Pôle emploi.
« Rendre les jeunes autonomes » 
« Parfois, l’idée que l’on se fait d’un métier n’est pas
corrélée à la réalité. Grâce à l’AIJ, nous proposons
aussi des immersions professionnelles en entreprise.
Une semaine peut suffire pour savoir si l’on est fait
pour un métier. Pour les personnes les moins éloi-
gnées de l’emploi, nous nous penchons sur la straté-
gie : comment chercher, qu’est-ce que le marché ca-
ché, comment mobiliser son réseau, comment faire
des candidatures spontanées. L’objectif de l’AIJ est de
rendre les jeunes autonomes, qu’ils prennent des ini-
tiatives. Qu’importe leur profil, qu’ils aient un bac + 5
ou soient sans qualification, dès lors qu’ils ont besoin
d’être accompagnés, ce dispositif renforcé s’adresse
à eux », explique Laetitia Deboudat, conseillère AIJ.
Au terme de l’accompagnement, 70% des jeunes ont
décroché un emploi.
ACCOMPAGNEMENT INTENSIF JEUNES :
zoom sur un coaching sur mesure
R
6
FORMATION
EMPLOI
enforcé dans le cadre du plan gouvernemental « 1 jeune, 1 solution », l’Accompagnement
Intensif Jeunes (AIJ) permet aux jeunes jusqu’à 30 ans d’être suivis par des conseillers Pôle
emploi dédiés.
Objectif : accélérer leur insertion.
7
édiée à l’Accompagnement Intensif
Jeunes à La Ciotat, Laetitia Deboudat
s’épanouit dans la concrétisation des
projets de ses candidats. Avec eux,
elle déroule tout le champ des possibles de
Pôle emploi.
La passion pour son métier transparaît dans le ton
de sa voix. Laetitia Deboudat compte parmi les 150
conseillers de Pôle emploi dédiés à l’Accompagne-
ment Intensif des Jeunes (AIJ) dans la région. Plus
encline à parler de son métier que d’elle-même,
ses propos révèlent beaucoup de sa personnalité :
investie, généreuse, dynamique, ouverte, avenante
et loquace, sa mission au contact du jeune public
lui va comme un gant. D’ailleurs, avant de rejoindre
les effectifs de Pôle emploi, elle exerçait au sein de
l’Éducation Nationale. Aujourd’hui elle est chargée
d’animer le club AIJ qui peut accueillir 24 candidats
en simultané durant trois mois, tandis que sa col-
lègue se consacre aux accompagnements indivi-
dualisés de 70 personnes sur six mois. « Nous ac-
compagnons environ 150 jeunes chaque année. Ce
chiffre permet de garantir un maximum de proximi-
té, de connaissance des profils et des personnalités.
Les jeunes savent que nous sommes là pour eux,
ils ont mon adresse mail, ma ligne directe et s’en
servent lorsqu’ils en ont besoin. Ensemble, nous
débutons par un entretien approfondi pour identi-
fier leurs problèmes personnels et ce qui freine leur
insertion professionnelle. Ensuite, peu à peu, nous
leur apprenons à se servir de nos outils pour pros-
pecter le marché du travail, valoriser leurs atouts et
muscler leur recherche d’emploi. S’ils souhaitent se
former, nous recherchons ensemble le programme
qui leur convient, puis les financements s’ils sont
nécessaires. » 
« Au fur et à mesure, le projet mûrit, les opportu-
nités se créent » 
Fragilisés par la crise, certains jeunes ignorent les
accompagnements dont ils peuvent bénéficier. Ces
informations sont délivrées par la conseillère, ainsi
que des détails sur les différents cursus et moyens
d’accéder à tel ou tel métier. Viennent ensuite les
temps partagés : « Au sein des ateliers collectifs,
chacun s’enrichit de l’expérience des autres, lors
de préparations aux entretiens ou de débriefings,
par exemple. Nous faisons vivre le groupe, cela crée
des liens qui parfois s’étendent au-dehors. Nous
organisons des journées de prospection solidaire
entre jeunes aux profils différents qui démarchent
les entreprises pour déposer leurs CV. Au fur et à
mesure, le projet mûrit, les opportunités se créent,
les jeunes sortent de leur coquille, développent leur
réseau, gagnent en confiance et en autonomie. Ja-
mais dispositif n’avait permis de construire un ac-
compagnement dans la durée, d’une telle qualité,
et de donner du sens à l’insertion professionnelle.
J’ai le sentiment d’être utile. Lorsqu’un jeune qui a
décroché une formation ou un emploi me remercie
pour mon écoute et mon soutien, je ne vois pas de
plus belle gratification. »
PORTRAIT DE CONSEILLÈRE
« L’AIJ me donne le sentiment d’être utile »
D
■ L’AIJ :
« C’est vraiment
un plus » 
Diplômée de la prestigieuse école de
l’image Gobelins à Paris au terme
d’un cursus en alternance de gra-
phiste spécialisée en motion design,
Ema September retourne dans le Sud-
Est à la fin de ses études. Déterminée
à s’insérer rapidement dans la vie
active, elle rejoint l’Accompagnement
Intensif Jeunes sur les recommanda-
tions de son conseiller Pôle emploi.
« J’ai fait des études poussées dans
un secteur passionnant, mais les dé-
bouchés sont rares ces temps-ci, sur-
tout dans notre région. L’AIJ est inté-
ressant car il me permet de bénéficier
de conseils bienveillants, et d’orienter
mes recherches vers des structures
que je n’aurais pas envisagées, voire
de les diversifier, dans la mise en page
et la PAO par exemple. L’AIJ me per-
met également de me mettre dans la
peau d’un employeur, de comprendre
ses contraintes et ses enjeux lors du
processus de recrutement. Très inves-
tie, ma conseillère me contacte toutes
les deux semaines. Elle me remotive
si j’ai essuyé des refus, parcourt les
offres avec moi, me propose de nou-
velles pistes, me soutient et me re-
commande lorsque je postule. C’est
vraiment un plus, qui j’espère portera
bientôt ses fruits. »
Un
parrain,
Un
emploi :
Imaginé dès 2018 par la Région Sud et mis
en œuvre par Pôle emploi Provence-Alpes-
Côte d’Azur dans le cadre
d’une convention de par-
tenariat, « Un parrain,
Un emploi »  propose
aux moins de 26 ans, ti-
tulaires d’un bac + 2 mi-
nimum, d’être parrainé
par un cadre en activité
ou un chef d’entreprise
pendant six mois. « Le
parrain ne travaille pas
nécessairement dans
le secteur d’activité ci-
blé par le jeune, mais
conseille, éclaire sur le marché du travail et
ouvre son réseau professionnel, à raison
d’un échange par mois, davantage selon
les binômes »  explique Elisabeth Moreau,
directrice de l’agence Pôle emploi Marseille
Pont-de-Vivaux et en charge de piloter ce
projet à l’échelle régio-
nale. « Nous atteignons
notre objectif de 500
parrainages par an, et
les résultats sont encou-
rageants : le retour à
l’emploi à six mois était
de 78% en 
2019, 71%
l’an dernier. Les filleuls
plébiscitent le dispositif,
mais aussi les parrains :
sans être chronophage,
la démarche peut s’ins-
crire dans la politique
RSE de l’entreprise via un certificat d’enga-
gement. Elle est également gratifiante et très
enrichissante sur le plan humain ! » 
une opportunité pour les jeunes diplômés
«
Le parrain ne doit pas avoir
une posture de sachant. Il se
met à la disposition du jeune
qu’il aide, en étant bienveil-
lant et à l’écoute. C’est une
très belle aventure humaine. »  
Dominique Brunet, cheffe de projet à
l’établissement public d’aménagement
Euroméditerranée, à propos de Un par-
rain, Un emploi, dispositif qui peut être
mobilisé par l’AIJ.
«
Parrainer m’apporte la satisfaction de me challenger, me permet d’entrer dans un
cercle vertueux, d’être dans une démarche de colibri. Ça me donne la satisfaction
de jouer un rôle dans la vie d’un jeune. Cela fait évoluer mon regard sur cette
génération de salariés et change ma manière de recruter et de manager. » 
Pierre Brechard, Gérant Groupe NOEMIS, membre de Un parrain, Un emploi
e gouvernement a lancé un grand Plan
d’Investissement dans les Compétences
(PIC) assorti de 534 millions d’euros dans
notre région pour financer des actions vi-
sant à développer les compétences des publics
éloignés de l’emploi.
Face aux évolutions du marché du travail, à la muta-
tion des emplois et pour lutter contre le chômage de
masse, la compétence est la clé de voûte d’une crois-
sance durable et inclusive. Pour venir en aide aux de-
mandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés, aux jeunes
éloignés du marché du travail et aux personnes rési-
dant dans les quartiers prioritaires de la politique de
la ville (QPV) ou zones de revitalisation rurale (ZRR)
plus touchés par le chômage, le gouvernement dote
notre région de 534 millions d’euros dans le cadre
de son Plan d’Investissement dans les Compétences
(PIC). Inscrit ou non à Pôle emploi, il est possible d’en
bénéficier dans le cadre d’un projet d’orientation
professionnelle cohérent, afin de combler un déficit
de compétences dans les secteurs en tension du terri-
toire : numérique, bâtiment, maritime, industrie, ou
aide à la personne, par exemple.
« En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la mise en
œuvre de ce grand plan est opérée par Pôle emploi
en collaboration avec la Direction régionale de l’éco-
nomie, de l’emploi, du travail et des solidarités, pour
le compte de l’État. Entre 2019 et 2022, il permettra
à 80 000 personnes supplémentaires de bénéficier
de parcours qualifiants favorisant l’accès à un emploi
pérenne. » décrit Virginie Milano, correspondante PIC
à la direction territoriale de Pôle emploi Var.
Les parcours de qualification élaborés sur mesure
peuvent comporter des actions collectives et des
temps individualisés : « Parfois, une brique de com-
pétences manque pour intégrer un poste donné.
Parfois, des personnes ayant des difficultés d’appren-
tissage doivent étoffer leurs compétences de base en
mathématiques, en français, en anglais par exemple,
avant de pouvoir intégrer un cursus plus classique. Le
PIC répond à tous ces besoins. »
En 2020, malgré la crise sanitaire, Pôle emploi a
accompagné 13 000 personnes en formation quali-
fiante et 9600 en formation pré-qualifiante.
8
23/09 Septèmes-les-Vallons, Bollène - 24/09 : Martigues - 30/09 Apt, Istres - 05/10 : Vitrolles, Orange - 07/10 : Aubagne, Avignon - 14/10 Le Pontet, Pertuis et Mon-
teux - 19/10 : Marignane, Berre l’Etang- 20/10 : St-Martin-de-Crau, Marseille Grand-Littoral - 21/10 : Cavaillon, Marseille (14e
) - 26/10 : Marseille (esplanade du Mucem).
PLAN D’INVESTISSEMENT DANS LES COMPÉTENCES
Des formations plus nombreuses et faciles d’accès
L
Un village éphémère informant le
public sur l’emploi et la formation
sillonne notre région.
Des structures gonflables bleues et rouges ins-
tallées au cœur des villes, villages et quartiers.
Des conseillers qui naviguent de visiteurs en
visiteurs. Des corps de métiers qui font démons-
tration de leurs savoir-faire, des recruteurs qui
présentent leurs opportunités d’embauche. En
2020, en dépit de la conjoncture sanitaire, « La
Place de l’emploi et de la formation » a sillonné
notre région, attirant en 40 dates quelque 8300
visiteurs, dont 20% n’étaient pas, ou plus, en
contact avec les services publics de l’emploi. Ce
village itinérant, déployé dès 2019, est porté par
Pôle emploi et financé par le Pacte d’Investisse-
ment dans les compétences. Il s’articule autour
de quatre espaces animés avec les partenaires :
coaching ; formation ; numérique ; recrute-
ment. « La force de ce dispositif est d’amener
l’information au cœur des territoires où les
services publics de l’emploi et de la formation
animés avec les partenaires sont peu représen-
tés. En l’installant au pied des tours, ou sur les
parkings des centres commerciaux par exemple,
il touche aussi bien les demandeurs d’emploi
que les personnes inconnues de Pôle emploi,
des missions locales et de Cap Emploi » explique
Virginie Milano. Outre l’accompagnement – per-
fectionnement de CV, préparation à l’entretien
d’embauche, découverte de métiers grâce à
des casques de réalité virtuelle - « La Place de
l’emploi et de la formation » informe sur les
dispositifs et actions des services publics de
l’emploi. « Il s’agit d’un premier contact invitant
à préparer une montée des compétences pour
une insertion professionnelle pérenne. Ce lien
est d’autant plus important dans la période que
nous vivons ! »
■ Place de l’emploi 
et de la formation :
rendez-vous au cœur
des territoires
L’agenda de nos départements

Contenu connexe

Tendances

Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
France Travail
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
France Travail
 
Dossier1 j1s 1
Dossier1 j1s 1Dossier1 j1s 1
Dossier1 j1s 1
France Travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
France Travail
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
France Travail
 
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
France Travail
 
Accompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunesAccompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunes
France Travail
 
Les demandeurs d'emploi en situation de handicap
Les demandeurs d'emploi en situation de handicapLes demandeurs d'emploi en situation de handicap
Les demandeurs d'emploi en situation de handicap
France Travail
 
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
France Travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
France Travail
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
France Travail
 
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploiLe conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
France Travail
 
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploiLa dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
France Travail
 
Formation et retour à l'emploi
Formation et retour à l'emploiFormation et retour à l'emploi
Formation et retour à l'emploi
France Travail
 
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
France Travail
 
Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
France Travail
 
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
France Travail
 
Fiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travailFiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travail
AVIE
 
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaireLes offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
France Travail
 
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploiLes effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
France Travail
 

Tendances (20)

Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
Comment les start-up recrutent leurs premiers salariés ?
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
 
Dossier1 j1s 1
Dossier1 j1s 1Dossier1 j1s 1
Dossier1 j1s 1
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
 
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
Métiers de l'action sociale et de la santé : quelles sont les compétences dem...
 
Accompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunesAccompagnement intensif des jeunes
Accompagnement intensif des jeunes
 
Les demandeurs d'emploi en situation de handicap
Les demandeurs d'emploi en situation de handicapLes demandeurs d'emploi en situation de handicap
Les demandeurs d'emploi en situation de handicap
 
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021	Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
Offres pourvues et abandons de recrutement en 2021
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
 
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolutionPortait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
Portait statistique du demandeur d'emploi : 20 ans d'évolution
 
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploiLe conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
 
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploiLa dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
La dématérialisation de l’inscription à Pôle emploi
 
Formation et retour à l'emploi
Formation et retour à l'emploiFormation et retour à l'emploi
Formation et retour à l'emploi
 
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
 
Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
 
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle ...
 
Fiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travailFiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travail
 
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaireLes offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
 
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploiLes effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
 

Similaire à Pole emploi général

LaProvence.pdf
LaProvence.pdfLaProvence.pdf
LaProvence.pdf
France Travail
 
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénéesGuide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
Crij Occitanie - site Toulouse
 
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
Thierry Jir
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Apec
 
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
Handirect 05
 
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDE
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDEBilan d'activité 2015 de l'EPIDE
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDE
Solange Depardieu
 
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tousDP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
France Travail
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Apec
 
Rével'STAGES un trempli pour l'emploi
Rével'STAGES un trempli pour l'emploiRével'STAGES un trempli pour l'emploi
Rével'STAGES un trempli pour l'emploi
Esperluette & Associés
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Apec
 
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
Apec
 
20211214 emploi-jeunes
20211214 emploi-jeunes20211214 emploi-jeunes
20211214 emploi-jeunes
Laurent Sailly
 
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
InfoJeunesse ValdOise
 
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
Crij Occitanie - site Toulouse
 
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
Jeremy ABDILLA
 
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission LocalePays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
Guyon Jacky
 
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
France Travail
 
Les jeunes et l'emploi
Les jeunes et l'emploiLes jeunes et l'emploi
Les jeunes et l'emploi
Panora Mix
 
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilièreIDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
Société Tripalio
 

Similaire à Pole emploi général (20)

LaProvence.pdf
LaProvence.pdfLaProvence.pdf
LaProvence.pdf
 
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénéesGuide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
Guide Jobs d'été 2015 en MidiPyrénées
 
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
Dossier Emploi, Formation et Alternance à La Réunion : le supplément du JIR-J...
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Guadeloupe, no...
 
Actualité.net 10 05nov10
Actualité.net 10 05nov10Actualité.net 10 05nov10
Actualité.net 10 05nov10
 
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
Réforme de la Formation Professionnelle et de l'Apprentissage
 
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDE
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDEBilan d'activité 2015 de l'EPIDE
Bilan d'activité 2015 de l'EPIDE
 
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tousDP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
DP Accélérer le retour à l’emploi durable au bénéfice de tous
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion,  no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres à la Réunion, no...
 
Rével'STAGES un trempli pour l'emploi
Rével'STAGES un trempli pour l'emploiRével'STAGES un trempli pour l'emploi
Rével'STAGES un trempli pour l'emploi
 
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
Etude Apec - Attractivité des entreprises et emplois cadres en Martinique, no...
 
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
Etude Apec -Attractivité des entreprises et emplois cadres en Ile-de-France, ...
 
20211214 emploi-jeunes
20211214 emploi-jeunes20211214 emploi-jeunes
20211214 emploi-jeunes
 
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
Insertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans - historique et panorama ...
 
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
Le guide des jobs en Midi-Pyrénées édition 2016
 
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
Dossier presse salon recrutement alternance bordeaux 2016
 
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission LocalePays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
Pays de Ploërmel. Pour tout savoir sur la Mission Locale
 
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
Quels besoins des chômeurs et employeurs en 2014 ?
 
Les jeunes et l'emploi
Les jeunes et l'emploiLes jeunes et l'emploi
Les jeunes et l'emploi
 
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilièreIDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
IDCC 1512 Accord sur le pacte de responsabilité dans la promotion immobilière
 

Plus de France Travail

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
France Travail
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
France Travail
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
France Travail
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
France Travail
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
France Travail
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
France Travail
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Travail
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
France Travail
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
France Travail
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
France Travail
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
France Travail
 

Plus de France Travail (20)

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
 

Dernier

Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
MahouwetinJacquesGBO
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
kamouzou878
 
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaPrésentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
siemaillard
 
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
mcevapi3
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
NadineHG
 
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
Faga1939
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
Martin M Flynn
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
lebaobabbleu
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
M2i Formation
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTIONCours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
Sékou Oumar SYLLA
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
lebaobabbleu
 
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
dokposeverin
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
OlivierLumeau1
 

Dernier (15)

Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
Microbiologie: le monde microbien et les techniques de mise en évidence.
 
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdfapprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
apprendre-a-programmer-avec-python-3.pdf
 
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaPrésentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
Présentation3.pptxaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
 
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
[218_phot_d'Autriche-Hongrie_et_des_[...]Vaffier_Hubert_btv1b8594559c.pdf
 
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire1eT Revolutions Empire Revolution Empire
1eT Revolutions Empire Revolution Empire
 
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
L'ÉDUCATION AVEC INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ET LES DÉFICIENCES DE SON APPLICAT...
 
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptxMARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
MARTYRS DE HOLLANDE - La révolte hollandaise et les guerres de religion..pptx
 
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiquesA2-Critiques-gastronomiques activités critiques
A2-Critiques-gastronomiques activités critiques
 
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimismeFormation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
Formation M2i - Attitude constructive : développer l'art de l'optimisme
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTIONCours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
Cours Gestion d’actifs BNP -- CAMGESTION
 
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
A2-Faire-une-appreciation positive et/ou négative (A2)
 
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
Manuel-5.-Elevage-de-poisson-chat-africain-Clarias-gariepinus-en-bacs-hors-so...
 
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certificationMS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
MS-203 Microsoft 365 Messaging Study Guide to prepare the certification
 

Pole emploi général

  • 1. Vousrecherchez 1emploi,1formation? Onestlàpourvousaider! Retrouvez toutes les infos auprès de votre conseiller ou sur pole-emploi.fr #1jeune1solution #TousMobilisés Rentrée Toutes les solutions pour l’emploi des jeunes ■ Zoom sur les secteurs qui recrutent ■ « 1 jeune, 1 solution », la boîte à outils des 16-25 ans ■ L’Accompagnement Intensif des Jeunes : un coaching sur mesure ■ « Un parrain, un emploi » : le dispositif régional qui cartonne
  • 2. L’EMPLOI DES JEUNES : un enjeu de société majeur et une priorité pour Pôle emploi 2
  • 3. e plan « 1 jeune, 1 solution » a renfor- cé les moyens d’intervention de Pôle emploi auprès des 16-25 ans. Aides à l’embauche, formations, accompa- gnement renforcé, parrainage… un en- semble de dispositifs est mobilisé par les conseillers. Dans un contexte de forte reprise en Provence-Alpes- Côte d’Azur, les opportunités se multiplient dans de nombreux secteurs d’activité. Pôle emploi déploie d’ambitieux dispositifs d’accompagnement, de forma- tion et d’aides au recrutement, pour que cette dyna- mique profite à tous, et notamment aux jeunes peu qualifiés ou en difficulté. Ce supplément leur est dédié. En introduction, Pascal Blain, directeur régional de Pôle emploi, analyse la conjoncture de notre terri- toire et décline les opportunités offertes à la jeunesse. Entretien. Vous dirigez Pôle emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Quelles sont les spécificités de l’économie de notre région ? L’activité de notre région est diversifiée. Elle est éga- lement marquée par un fort caractère saisonnier. Son ouverture à l’international est satisfaisante. Globale- ment, l’économie en Provence-Alpes-Côte d’Azur est en bonne santé. Quel est l’impact de la pandémie sur les entreprises ainsi que sur le marché du travail, et comment y faites-vous face ? La pandémie, les confinements, la restriction des déplacements ont eu un impact très fort dans les zones géographiques les plus touristiques, comme les Alpes-Maritimes. L’absence de touristes étrangers a été peu ou prou compensée par le public français, mais les dispositifs sanitaires ont tout de même du- rement frappé les secteurs du tourisme et des loisirs. Concernant le marché de l’emploi, les mesures mises en place par le gouvernement pour le maintien d’une ac- tivité partielle ont très concrètement porté leurs fruits : l’an dernier, nous n’avons constaté seulement que 8% debaissedesheurestravaillées!Enrevanche,lenombre d’inscrits à Pôle emploi a progressé de 4,3% et surtout, celui des offres d’emploi a chuté de 25%. Cette baisse portait majoritairement sur les missions de courte du- rée ce qui a eu une lourde conséquence pour les jeunes. Ceux qui entrent sur le marché du travail entre les mois de juillet et octobre s’insèrent majoritairement en pre- mier lieu sur des contrats à durée déterminée. Justement, la conjoncture est complexe pour les de- mandeurs d’emploi, à fortiori pour le jeune public. De quels outils disposez-vous pour les aider à s’insé- rer dans la vie active ? Pour commencer, la conjoncture s’améliore consi- dérablement sur notre territoire : aujourd’hui, nous dénombrons 63 000 offres d’emploi dont la moitié en CDI. Sur le mois de juin, 31 000 nouvelles offres d’emploi ont été enregistrées. C’est 8500 de plus qu’à la même époque en 2020, et 6500 de plus qu’en 2019 ! Nous constatons donc un effet de rat- trapage. Nos enquêtes de prévisions macro-écono- miques relèvent que 256 000 recrutements sont en projet sur l’année. La croissance prévisible en 2021 avoisine 5 à 6%. Nous n’avions pas connu cela depuis 10 ans ! Dans notre région, certains secteurs sont en forte ten- sion : 43% des offres disponibles portent sur l’hôtel- lerie restauration, le tourisme, la logistique, le trans- port, l’industrie, le BTP et les services à la personne. Nous sommes donc très attentifs à faire correspondre offre et demande, dans une conjoncture particulière, où certains salariés éprouvés par la crise veulent se reconstruire, aborder le travail différemment, voire se réorienter. Dans ce contexte, nous pouvons mobiliser de nom- breuses aides spécifiques pour les 16-25 ans. L’accom- pagnement d’abord, avec nos 150 conseillers dédiés qui suivent les jeunes aussi bien sur les probléma- tiques d’emploi que périphériques (logement, trans- port…) au sein de l’Accompagnement Intensif Jeunes. La formation ensuite : en Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Pacte d’Investissement dans les Compétences nous dote de près de 600 millions d’euros sur la période 2019-2022 pour les personnes les moins qualifiées, dont les jeunes. Depuis début 2021, 17 000 deman- deurs d’emploi supplémentaires ont ainsi pu être formés. Cette année, plus de 51 000 personnes en re- cherche d’emploi auront suivi une formation tous dis- positifs confondus. Outre les contrats aidés, les em- plois francs et les contrats d’alternance, le dispositif « Un parrain, Un emploi » porté par la Région Sud est également largement mobilisé par nos conseillers : les jeunes diplômés sont mis en relation avec des cadres en entreprise qui les conseillent et leur ouvrent leur réseau. Avec succès, puisque 71% décrochent un poste au terme du dispositif. Les job-dating, suspendus au contexte sanitaire, re- prennent peu à peu, de même que les Places de l’Em- ploi et de la Formation qui vont à la rencontre des publics, directement sur leurs lieux de vie. Ce supplément est tout particulièrement dédié aux 16-25  ans de notre région. Quel message souhai- tez-vous leur adresser ? Un message d’optimisme et d’encouragement : nous savons que les jeunes ont envie de travailler, de s’in- sérer. Or, partout sur notre territoire, quel que soit le secteur, il y a de l’emploi. Nos conseillers sont mobi- lisés pour les accompagner, les aider à valoriser leurs compétences ou à trouver leur voie. Il ne faut pas hésiter à pousser la porte des agences Pôle emploi : nous avons des solutions adaptées à chacun. Focus ■ Quatre secteurs en tension en Provence-Alpes-Côte d’Azur Outre le tourisme, l’hôtellerie restauration et l’agriculture, notre région regorge d’opportunités à saisir. Focus sur quatre domaines d’activité en tension, qui recrutent sur notre territoire ! L 3 ■ Maritime Avec 687 km de côtes, s’étalant de Menton aux Saintes-Maries-de-la-Mer, la filière maritime occupe une place importante dans l’économie littorale de notre région. Les zones d’emploi de Marseille et Toulon représentent les deux tiers des emplois et de la richesse de cette économie. La filière regroupe 900 métiers qui s’exercent à terre comme en mer, dans le yachting, le fret, le transport ou encore la construction. ■ Industrie Ce secteur d’activité représente 8% du PIB de la région. Si l’aéronautique de notre territoire est un fleuron national, de nombreux secteurs de niche s’illustrent même bien au-delà de nos frontières. 5700 offres d’emploi sont ac- tuellement proposées dans la mécanique, la maintenance, l’usinage, et peuvent recruter en alternance au sein des CFA de l’industrie. « Certaines professions sont très demandées, à l’instar du métier de chauffagiste, où l’on observe des salaires de départ très attractifs » précise Pascal Blain. ■ BTP Quand le bâtiment va, tout va ! Le secteur reprend du poil de la bête, avec pas moins de 7500 offres d’emploi actuellement référen- cées sur pole-emploi.fr « Dans le cadre du Plan de relance du gouvernement, des sommes considérables sont investies dans ce domaine d’activité. Les entreprises sont à la recherche de main d’œuvre qualifiée », souligne Pascal Blain. ■ Numérique En plein boom, toute la chaîne de ce secteur exprime d’importants besoins en personnels. Développeur, codeur, marketing digital  : certaines formations assurent jusqu’à 100% d’accès à l’emploi. « Il existe des écoles spé- cialisées développant une pédagogie inno- vante particulièrement efficace, qui ouvrent les portes du numérique sans diplôme élevé », précise Pascal Blain. « Quel que soit son CV, il est possible de trouver un emploi. Il ne faut pas hésiter à se rendre dans les agences Pôle emploi : chaque semaine, nos évènements #Tous Mobilisés mettent en lumière des entre- prises et des secteurs d’activité qui recrutent. Nos conseillers sont là pour donner les coups de pouce nécessaires à la concrétisation des projets », conclut-il.
  • 4. ancé il y a un an par le gouvernement, le plan « 1 jeune, 1 solution » vise à accélérer la qualification et le recrute- ment des 16-25 ans pour leur offrir un projet d’avenir. Son ambition ? Ne laisser personne sans solution. «  Chaque année, environ 750 000 jeunes entrent sur le marché du travail. Selon les régions, 10 à 14% d’entre eux sont demandeurs d’emploi, tandis que d’autres échappent aux statistiques car pensant n’avoir droit à rien, ils ne font pas la démarche de s’inscrire à Pôle emploi. Des jeunes dans des situa- tions diverses en terme de formation initiale, d’avan- cement dans leur projet professionnel, d’autonomie dans leur recherche d’emploi... ceux avec une qua- lification en distorsion avec le marché du travail, ont besoin de se former pour accéder à l’emploi, la plu- part n’ont pas ou peu d’expérience, d’autres sont en difficulté sociale voire en rupture familiale », analyse Angélique Ricordel, directrice de l’agence Pôle emploi d’Arles. Articulant le monde socio-économique, Pôle emploi, les Missions Locales, l’Apec pour les diplômés, Cap Emploi pour les publics en situation de handicap, le plan «  1 jeune, 1 solution »  dote les professionnels de l’insertion d’un arsenal efficace : « À la suite d’un entretien personnalisé visant à identifier les besoins, nous pouvons proposer le bon service d’aide ou de formation au bon moment, puis un accompagne- ment tout au long du parcours pour favoriser l’accès aux métiers porteurs sur chaque territoire. Cette ana- lyse très fine, ce suivi au long cours, nous permettent de mobiliser les dispositifs les plus adaptés à chaque candidat, à l’instar d’une aide au logement ou au transport, de l’alternance, de la Garantie Jeunes, de l’accompagnement intensif jeunes (voir p 6-7), ou encore à la formation dans le cadre du Plan d’Inves- tissement dans les Compétences (voir p 8). Chaque parcours de vie est unique, notre réponse l’est forcé- ment aussi.  Aujourd’hui, 23 500 personnes âgées de 16 à 25 ans sont en recherche d’emploi dans les Bouches-du-Rhô- ne. La plateforme 1jeune1solution.gouv.fr dénombre actuellement 32 000 offres auxquelles ils sont éli- gibles dans la région.» Autant de jeunes que de so- lutions, donc. PRATIQUE Quelle aide mobiliser selon mon profil ? Plusieurs dispositifs destinés aux publics éloignés de l’emploi peuvent concrètement ouvrir les portes du marché du travail à la jeunesse, quel que soit le pro- fil du candidat. Formations à la carte, pré-qualifica- tion, accompagnement, alternance, participation aux charges de l’employeur… « Outre les mesures d’adaptation au poste de travail, qui permettent de se former à une fonction spécifique en amont du recrutement, de nombreux coups de pouce existent pour les 16-25 ans. Il ne faut pas hésiter à les mobiliser, insiste Angé- lique Ricordel, directrice de l’agence Pôle emploi d’Arles, à l’instar des recrutements réalisés par LUMA Arles ayant permis à 51 jeunes de décrocher un emploi de chargé d’accueil culturel parmi les 115 recrutements réalisés. Ces mesures s’incarnent concrètement et font la différence ! » La preuve par l’exemple. Apprentissage - Alternance : décrocher un diplôme et travailler Depuis le début de la pandémie, une aide exception- nelle de 5000€ par apprenti de moins de 18 ans, et de 8000€ jusqu’à 25 ans, permet aux entreprises d’atténuer le coût du recrutement. Pour qui ? J’ai de 16 à 25 ans (29 ans pour un contrat d’apprentissage) et je souhaite m’engager dans un cursus de formation diplômante de CAP à bac + 5, tout en occupant un poste en entreprise. «  NGE, 4e groupe français de travaux publics, très mobilisé dans l’effort d’inclusion dans l’emploi, s’est rapproché de nos services pour diversifier ses recru- tements. Avec l’entreprise et les partenaires locaux de l’emploi et du social, nous avons organisé des ses- sions de recrutement dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville où 51 jeunes ont été iden- tifiés. Parmi eux, 42 ont pris part à un processus de sélection. 12 se sont ensuite engagés dans la phase de pré-qualification du Plan d’Investissement dans les Compétences (voir p8) et ce sont 10 jeunes qui ont signé un contrat d’apprentissage chez NGE et les en- treprises partenaires ! », illustre Angélique Ricordel. Plan 1 jeune, 1 solution  MÉTIER ENTREPRISE L 4 DIPLÔME Emploi, formation, volontariat : à chacun sa solution sur www.1jeune1solution.gouv.fr Cette plateforme nationale permet de retrouver en quelques clics, les aides disponibles, les formations, les possibilités d’alternance, des évènements dédiées ou encore des mentors. Le site met également à disposition des offres d’emploi d’entreprises volontaires et engagées pour l’in- sertion des jeunes. Le 13 septembre plus de 420 000 offres d’emploi étaient disponibles dont 32 000 en région Provence- Alpes-Côte d’Azur.
  • 5. STAGE Parcours Emplois Compétences : un triptyque emploi - formation - accompagnement Conçu comme un tremplin vers l’emploi durable pour les personnes éloignées du marché du travail à la suite d’un diagnostic réalisé par le conseiller Pôle emploi, le Parcours Emplois Compétences comporte deux volets. Le premier vise le secteur non marchand (associations, collectivités…) recrutant en CDI ou en CDD de 9 mois minimum (Contrat d’Accompagnement à l’Emploi – CAE). Le second porte sur les entreprises du secteur marchand, recrutant ce même public en CDI ou CDD de 6 mois minimum (Contrat initiative emploi, ou CIE). Dans les deux cas de figure, en amont de la prise de poste, les besoins de formation sont évalués de façon individualisée. Le planning de travail est adapté afin de libérer le temps nécessaire à la formation. L’aide attri- buée à l’employeur oscille entre 47% et 80% du Smic brut. Pour qui ? J’ai de 16 à 25 ans, je suis sorti du système scolaire sans qualification, je rencontre de grandes dif- ficultés pour m’insérer dans la vie active. J’ai besoin de me former pour être rapidement opérationnel. « Dans les Bouches-du-Rhône, 918 jeunes ont bénéfi- cié du CIE depuis le début de l’année et 410 du CAE. Sur les 30 jeunes recrutés en CAE en Pays d’Arles, 11 l’ont été comme agents d’accueil aux Rencontres d’Arles et 100 jeunes ont d’ores et déjà retrouvé un emploi grâce au CIE dans la logistique, le transport, l’hôtellerie-restauration, le commerce, ou encore la grande distribution », décrit Angélique Ricordel. Emplois Francs : le coup de pouce à un secteur géographique donné Cette aide au recrutement de 5000€ par an, pour une durée de trois ans maximum, est versée à l’en- treprise recrutant un demandeur d’emploi résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) et ce, quel que soit son âge ou sa qualification, et où que se situe le siège de l’entreprise. Pour qui ? Quel que soit mon âge ou ma qualification, je peux faire bénéficier mon futur employeur de cette aide, dès lors que je suis domicilié dans un QPV. «  Dans les Bouches-du-Rhône, 930 personnes ont pu en faire bénéficier leur employeur depuis le début de l’année 2021. Parmi elles, 27% étaient des jeunes âgés de 16 à 25 ans. Le taux de chômage dans les QPV est 2,5 fois supérieur à la moyenne nationale. L’aide «  Emplois Francs »  contribue à changer la donne ! », conclut Angélique Ricordel. JOB EMPLOI COMPÉTENCE EXPRIENCE OFFRES 5
  • 6. Ajusté au profil de chaque candidat quel que soit son projet, l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ), cofinancé par le Fonds Social Européen et l’Insertion pour l’Emploi des Jeunes, est proposé en format indi- viduel ou collectif, sur des périodes de trois à six mois. L’AIJ vise un accompagnement global et personnali- sé, portant aussi bien sur la recherche de formation que d’emploi, en tenant compte des enjeux person- nels : dans le contexte d’une réorientation nécessi- tant de se former, le coaching s’inscrit dans la durée et est individualisé. Lorsque le besoin de trouver un emploi salarié passe en priorité, les rendez-vous se succèdent à un rythme plus soutenu en sessions col- lectives hebdomadaires, durant lesquelles les candi- dats travaillent leurs CV et lettres de motivation, pré- parent leurs futurs entretiens, sont sensibilisés à la e-réputation, par exemple. En somme, l’écoute des besoins de chacun permet d’apporter une réponse adaptée, puisée dans l’éventail des dispositifs et sa- voirs de Pôle emploi. « Rendre les jeunes autonomes »  « Parfois, l’idée que l’on se fait d’un métier n’est pas corrélée à la réalité. Grâce à l’AIJ, nous proposons aussi des immersions professionnelles en entreprise. Une semaine peut suffire pour savoir si l’on est fait pour un métier. Pour les personnes les moins éloi- gnées de l’emploi, nous nous penchons sur la straté- gie : comment chercher, qu’est-ce que le marché ca- ché, comment mobiliser son réseau, comment faire des candidatures spontanées. L’objectif de l’AIJ est de rendre les jeunes autonomes, qu’ils prennent des ini- tiatives. Qu’importe leur profil, qu’ils aient un bac + 5 ou soient sans qualification, dès lors qu’ils ont besoin d’être accompagnés, ce dispositif renforcé s’adresse à eux », explique Laetitia Deboudat, conseillère AIJ. Au terme de l’accompagnement, 70% des jeunes ont décroché un emploi. ACCOMPAGNEMENT INTENSIF JEUNES : zoom sur un coaching sur mesure R 6 FORMATION EMPLOI enforcé dans le cadre du plan gouvernemental « 1 jeune, 1 solution », l’Accompagnement Intensif Jeunes (AIJ) permet aux jeunes jusqu’à 30 ans d’être suivis par des conseillers Pôle emploi dédiés. Objectif : accélérer leur insertion.
  • 7. 7 édiée à l’Accompagnement Intensif Jeunes à La Ciotat, Laetitia Deboudat s’épanouit dans la concrétisation des projets de ses candidats. Avec eux, elle déroule tout le champ des possibles de Pôle emploi. La passion pour son métier transparaît dans le ton de sa voix. Laetitia Deboudat compte parmi les 150 conseillers de Pôle emploi dédiés à l’Accompagne- ment Intensif des Jeunes (AIJ) dans la région. Plus encline à parler de son métier que d’elle-même, ses propos révèlent beaucoup de sa personnalité : investie, généreuse, dynamique, ouverte, avenante et loquace, sa mission au contact du jeune public lui va comme un gant. D’ailleurs, avant de rejoindre les effectifs de Pôle emploi, elle exerçait au sein de l’Éducation Nationale. Aujourd’hui elle est chargée d’animer le club AIJ qui peut accueillir 24 candidats en simultané durant trois mois, tandis que sa col- lègue se consacre aux accompagnements indivi- dualisés de 70 personnes sur six mois. « Nous ac- compagnons environ 150 jeunes chaque année. Ce chiffre permet de garantir un maximum de proximi- té, de connaissance des profils et des personnalités. Les jeunes savent que nous sommes là pour eux, ils ont mon adresse mail, ma ligne directe et s’en servent lorsqu’ils en ont besoin. Ensemble, nous débutons par un entretien approfondi pour identi- fier leurs problèmes personnels et ce qui freine leur insertion professionnelle. Ensuite, peu à peu, nous leur apprenons à se servir de nos outils pour pros- pecter le marché du travail, valoriser leurs atouts et muscler leur recherche d’emploi. S’ils souhaitent se former, nous recherchons ensemble le programme qui leur convient, puis les financements s’ils sont nécessaires. »  « Au fur et à mesure, le projet mûrit, les opportu- nités se créent »  Fragilisés par la crise, certains jeunes ignorent les accompagnements dont ils peuvent bénéficier. Ces informations sont délivrées par la conseillère, ainsi que des détails sur les différents cursus et moyens d’accéder à tel ou tel métier. Viennent ensuite les temps partagés : « Au sein des ateliers collectifs, chacun s’enrichit de l’expérience des autres, lors de préparations aux entretiens ou de débriefings, par exemple. Nous faisons vivre le groupe, cela crée des liens qui parfois s’étendent au-dehors. Nous organisons des journées de prospection solidaire entre jeunes aux profils différents qui démarchent les entreprises pour déposer leurs CV. Au fur et à mesure, le projet mûrit, les opportunités se créent, les jeunes sortent de leur coquille, développent leur réseau, gagnent en confiance et en autonomie. Ja- mais dispositif n’avait permis de construire un ac- compagnement dans la durée, d’une telle qualité, et de donner du sens à l’insertion professionnelle. J’ai le sentiment d’être utile. Lorsqu’un jeune qui a décroché une formation ou un emploi me remercie pour mon écoute et mon soutien, je ne vois pas de plus belle gratification. » PORTRAIT DE CONSEILLÈRE « L’AIJ me donne le sentiment d’être utile » D ■ L’AIJ : « C’est vraiment un plus »  Diplômée de la prestigieuse école de l’image Gobelins à Paris au terme d’un cursus en alternance de gra- phiste spécialisée en motion design, Ema September retourne dans le Sud- Est à la fin de ses études. Déterminée à s’insérer rapidement dans la vie active, elle rejoint l’Accompagnement Intensif Jeunes sur les recommanda- tions de son conseiller Pôle emploi. « J’ai fait des études poussées dans un secteur passionnant, mais les dé- bouchés sont rares ces temps-ci, sur- tout dans notre région. L’AIJ est inté- ressant car il me permet de bénéficier de conseils bienveillants, et d’orienter mes recherches vers des structures que je n’aurais pas envisagées, voire de les diversifier, dans la mise en page et la PAO par exemple. L’AIJ me per- met également de me mettre dans la peau d’un employeur, de comprendre ses contraintes et ses enjeux lors du processus de recrutement. Très inves- tie, ma conseillère me contacte toutes les deux semaines. Elle me remotive si j’ai essuyé des refus, parcourt les offres avec moi, me propose de nou- velles pistes, me soutient et me re- commande lorsque je postule. C’est vraiment un plus, qui j’espère portera bientôt ses fruits. » Un parrain, Un emploi : Imaginé dès 2018 par la Région Sud et mis en œuvre par Pôle emploi Provence-Alpes- Côte d’Azur dans le cadre d’une convention de par- tenariat, « Un parrain, Un emploi »  propose aux moins de 26 ans, ti- tulaires d’un bac + 2 mi- nimum, d’être parrainé par un cadre en activité ou un chef d’entreprise pendant six mois. « Le parrain ne travaille pas nécessairement dans le secteur d’activité ci- blé par le jeune, mais conseille, éclaire sur le marché du travail et ouvre son réseau professionnel, à raison d’un échange par mois, davantage selon les binômes »  explique Elisabeth Moreau, directrice de l’agence Pôle emploi Marseille Pont-de-Vivaux et en charge de piloter ce projet à l’échelle régio- nale. « Nous atteignons notre objectif de 500 parrainages par an, et les résultats sont encou- rageants : le retour à l’emploi à six mois était de 78% en  2019, 71% l’an dernier. Les filleuls plébiscitent le dispositif, mais aussi les parrains : sans être chronophage, la démarche peut s’ins- crire dans la politique RSE de l’entreprise via un certificat d’enga- gement. Elle est également gratifiante et très enrichissante sur le plan humain ! »  une opportunité pour les jeunes diplômés « Le parrain ne doit pas avoir une posture de sachant. Il se met à la disposition du jeune qu’il aide, en étant bienveil- lant et à l’écoute. C’est une très belle aventure humaine. »   Dominique Brunet, cheffe de projet à l’établissement public d’aménagement Euroméditerranée, à propos de Un par- rain, Un emploi, dispositif qui peut être mobilisé par l’AIJ. « Parrainer m’apporte la satisfaction de me challenger, me permet d’entrer dans un cercle vertueux, d’être dans une démarche de colibri. Ça me donne la satisfaction de jouer un rôle dans la vie d’un jeune. Cela fait évoluer mon regard sur cette génération de salariés et change ma manière de recruter et de manager. »  Pierre Brechard, Gérant Groupe NOEMIS, membre de Un parrain, Un emploi
  • 8. e gouvernement a lancé un grand Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) assorti de 534 millions d’euros dans notre région pour financer des actions vi- sant à développer les compétences des publics éloignés de l’emploi. Face aux évolutions du marché du travail, à la muta- tion des emplois et pour lutter contre le chômage de masse, la compétence est la clé de voûte d’une crois- sance durable et inclusive. Pour venir en aide aux de- mandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés, aux jeunes éloignés du marché du travail et aux personnes rési- dant dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) ou zones de revitalisation rurale (ZRR) plus touchés par le chômage, le gouvernement dote notre région de 534 millions d’euros dans le cadre de son Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC). Inscrit ou non à Pôle emploi, il est possible d’en bénéficier dans le cadre d’un projet d’orientation professionnelle cohérent, afin de combler un déficit de compétences dans les secteurs en tension du terri- toire : numérique, bâtiment, maritime, industrie, ou aide à la personne, par exemple. « En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, la mise en œuvre de ce grand plan est opérée par Pôle emploi en collaboration avec la Direction régionale de l’éco- nomie, de l’emploi, du travail et des solidarités, pour le compte de l’État. Entre 2019 et 2022, il permettra à 80 000 personnes supplémentaires de bénéficier de parcours qualifiants favorisant l’accès à un emploi pérenne. » décrit Virginie Milano, correspondante PIC à la direction territoriale de Pôle emploi Var. Les parcours de qualification élaborés sur mesure peuvent comporter des actions collectives et des temps individualisés : « Parfois, une brique de com- pétences manque pour intégrer un poste donné. Parfois, des personnes ayant des difficultés d’appren- tissage doivent étoffer leurs compétences de base en mathématiques, en français, en anglais par exemple, avant de pouvoir intégrer un cursus plus classique. Le PIC répond à tous ces besoins. » En 2020, malgré la crise sanitaire, Pôle emploi a accompagné 13 000 personnes en formation quali- fiante et 9600 en formation pré-qualifiante. 8 23/09 Septèmes-les-Vallons, Bollène - 24/09 : Martigues - 30/09 Apt, Istres - 05/10 : Vitrolles, Orange - 07/10 : Aubagne, Avignon - 14/10 Le Pontet, Pertuis et Mon- teux - 19/10 : Marignane, Berre l’Etang- 20/10 : St-Martin-de-Crau, Marseille Grand-Littoral - 21/10 : Cavaillon, Marseille (14e ) - 26/10 : Marseille (esplanade du Mucem). PLAN D’INVESTISSEMENT DANS LES COMPÉTENCES Des formations plus nombreuses et faciles d’accès L Un village éphémère informant le public sur l’emploi et la formation sillonne notre région. Des structures gonflables bleues et rouges ins- tallées au cœur des villes, villages et quartiers. Des conseillers qui naviguent de visiteurs en visiteurs. Des corps de métiers qui font démons- tration de leurs savoir-faire, des recruteurs qui présentent leurs opportunités d’embauche. En 2020, en dépit de la conjoncture sanitaire, « La Place de l’emploi et de la formation » a sillonné notre région, attirant en 40 dates quelque 8300 visiteurs, dont 20% n’étaient pas, ou plus, en contact avec les services publics de l’emploi. Ce village itinérant, déployé dès 2019, est porté par Pôle emploi et financé par le Pacte d’Investisse- ment dans les compétences. Il s’articule autour de quatre espaces animés avec les partenaires : coaching ; formation ; numérique ; recrute- ment. « La force de ce dispositif est d’amener l’information au cœur des territoires où les services publics de l’emploi et de la formation animés avec les partenaires sont peu représen- tés. En l’installant au pied des tours, ou sur les parkings des centres commerciaux par exemple, il touche aussi bien les demandeurs d’emploi que les personnes inconnues de Pôle emploi, des missions locales et de Cap Emploi » explique Virginie Milano. Outre l’accompagnement – per- fectionnement de CV, préparation à l’entretien d’embauche, découverte de métiers grâce à des casques de réalité virtuelle - « La Place de l’emploi et de la formation » informe sur les dispositifs et actions des services publics de l’emploi. « Il s’agit d’un premier contact invitant à préparer une montée des compétences pour une insertion professionnelle pérenne. Ce lien est d’autant plus important dans la période que nous vivons ! » ■ Place de l’emploi  et de la formation : rendez-vous au cœur des territoires L’agenda de nos départements