SlideShare une entreprise Scribd logo
STATISTIQUES,
ÉTUDES ET ÉVALUATIONS MARS 2017 #31
ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES
LICENCIÉS POUR INAPTITUDE :
LES EFFETS POSITIFS DE
L’ACCOMPAGNEMENT PAR PÔLE EMPLOI
SOMMAIRE
p.2 Le licenciement pour inaptitude génère
d’importantes difficultés pour les personnes
concernées
p.3 Le dispositif LINA suscite des attentes fortes
de la part des personnes accompagnées
p.3 Un accompagnement personnalisé qui
s’appuie sur une collaboration active entre
conseillers et psychologues du travail…
p.4 … et qui exerce une influence positive
sur la reconversion, la construction du
projet professionnel et la satisfaction des
demandeurs d’emploi
p.5 L’accompagnement LINA améliore les
chances de réinsertion professionnelle
p.5L’accompagnement LINA favorise aussi
l’accès à la formation et diminue les retraits
du marché du travail
L’essentiel
Une action innovante d’accompagnement et de conseil en évolution
professionnelle des demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude
(appelée LINA) a été testée par Pôle emploi.
Son évaluation démontre que la mobilisation de l’expertise conjointe des
conseillers référents et des psychologues du travail a permis aux personnes
de mieux surmonter l’épreuve à laquelle elles sont confrontées, de
reconstruire un projet professionnel, et d’accroître et sécuriser le retour à
l’emploi. Par rapport à une population témoin composée de demandeurs
d’emploi licenciés pour inaptitude mais non entrésdans l’accompagnement
LINA, les bénéficiaires augmentent de 17% leurs chances d’accès à l’emploi
au cours des 9 mois qui suivent leur entrée dans le dispositif. Parallèlement,
l’accompagnement LINA favorise l’accès à la formation et le maintien
sur le marché du travail. Enfin, les bénéficiaires sont plus satisfaits de
leur accompagnement par Pôle emploi et valorisent plus souvent son
apport notamment sur le maintien de la motivation, la confiance en soi,
la découverte de nouveaux métiers, l’orientation et le projet professionnel
ainsi que sur l’optimisation de la recherche d’emploi.
Guillaume BLACHE et Abdelwahed MABROUKI
Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation
L’accompagnement des licenciés pour inaptitude augmente de 17%
leurs chances d’accès à l’emploi au cours des 9 mois qui suivent leur
entrée dans le dispositif.
Cet accompagnement spécifique repose sur des collaborations
fréquentes entre conseillers et psychologues du travail ainsi que sur
des séances collectives plus nombreuses avec d’autres demandeurs
d’emploi.
17%
LEURS CHANCES
D’ACCÈS À L’EMPLOI
L’ACCOMPAGNEMENT
DES LICENCIÉS POUR
INAPTITUDE AUGMENTE DE
2_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31
À la demande du Comité interministériel du handicap (CIH) de septembre 2013, et suite à la conférence nationale du handicap de
décembre 2014, Pôle emploi a expérimenté un accompagnement visant la reconversion professionnelle des personnes licenciées
pour inaptitude. Cette situation concerne plus de 100 000 personnes inscrites à Pôle emploi et ce chiffre tend à croître au cours
de ces dernières années (+ 11,6% entre 2013 et 2015). Rappelons que ce type de licenciement intervient à l’issue d‘une procédure
de constatation de l’inaptitude médicale au poste de travail et du constat d’impossibilité de reclassement au sein de l’entreprise.
L’objectif de cet accompagnement innovant (LINA) était de tester une démarche spécifique pour faciliter le retour à l’emploi
des personnes licenciées pour inaptitude : un accompagnement pendant 6 mois, agissant sur le champ de la résilience (deuil de
l’emploi/métier précédent), de l’orientation, de l’évaluation et de la transférabilité des compétences, pour élaborer et mettre
en œuvre un projet de reconversion ; ce dispositif s’est appuyé à la fois sur des conseillers référents (65) et des psychologues du
travail (32) susceptibles d’apporter une expertise pointue sur les démarches de reconversion professionnelle, entre septembre
2015 et juin 2016 dans 5 régions (Rhône-Alpes-Auvergne, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Occitanie et Île-de-France).
Selon les conseillers et psychologues du travail, le taux d’adhésion des demandeurs d’emploi se situe aux alentours de 70% des
personnes auxquelles l’accompagnement a été proposé : 805 demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude sont entrés dans le
dispositif LINA entre novembre 2015 et janvier 2016. La prise en compte de la situation particulière d’inaptitude, l’expertise du
référent, les moyens spécifiques liés à l’aspect expérimental de la démarche ainsi que la complémentarité de l’accompagnement
en binôme par un conseiller et psychologue du travail constituent les principaux facteurs ayant facilité l’adhésion au dispositif.
UneévaluationdudispositifLINAaétéconduitedefaçonàmieuxconnaîtrelepubliccible,analyserlespratiquesd’accompagnement
et mesurer leurs impacts sur la recherche et le retour à l’emploi, l’accès à la formation et la satisfaction des bénéficiaires. Cette
évaluation s’est appuyée sur une méthode « contrefactuelle » avec constitution d’une population témoin, et a mobilisé différentes
sources de données quantitatives et qualitatives [cf. Sources et méthodes].
Le licenciement pour inaptitude génère d’importantes difficultés
pour les personnes concernées
Les personnes licenciées pour inaptitude doivent simultanément faire le deuil de leur emploi ou de leur métier et envisager une
reconversion professionnelle alors que leur état de santé est souvent fragile. Par ailleurs, ces personnes sont souvent plus âgées
que l’ensemble des demandeurs d’emploi (44% ont plus de 50 ans contre 21% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi), moins
qualifiées (seuls 6% ont un niveau supérieur à Bac + 2 contre 13% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi), et plus souvent
bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (25% contre 6% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi).
Entrés en accompagnement LINA entre novembre 2015 et janvier 2016, les bénéficiaires présentent des causes d’inaptitude
proches de celles de la population témoin [cf.Sources et méthodes]. L’inaptitude, partielle ou totale, est d’ordre physique dans
71% des cas, alors que les inaptitudes psychiques ou mentales pèsent pour près de 30%. Si l’inaptitude « totale » à exercer le
métier d’origine est la plus fréquente pour les cas d’inaptitude physique, c’est l’inverse pour les inaptitudes mentales qui sont
le plus souvent « partielles », c’est-à-dire compatibles avec l’exercice du même métier dans une autre entreprise [cf. Tableau 1].
Tableau 1
MOTIF PRINCIPAL D’INAPTITUDE
Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin
Pourriez-vous me dire quel a été le motif principal de votre inaptitude ? S’agit-il…
Population
Bénéficiaires Témoins
D’inaptitude physique totale à exercer votre ancien métier 38,4% 41,5%
D’inaptitude physique partielle qui nécessite un aménagement du poste de travail dans une
autre entreprise
32,4% 28,4%
D’inaptitude psychique ou morale qui vous empêche d’exercer votre ancien métier 10,2% 9,1%
D’inaptitude psychique ou morale mais qui ne vous empêche pas d’exercer le même métier
dans une autre entreprise
17,8% 20,2%
Autre 1,1% 0,8%
Total 100,0% 100,0%
ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 3
Qu’ils aient bénéficié ou pas de l’accompagnement LINA, plus de la moitié des licenciés pour inaptitude ont été en arrêt maladie
entre le licenciement et l’inscription à Pôle emploi. Cet arrêt est d’une durée moyenne de 7 mois mais concerne dans une plus
large proportion les personnes confrontées à une inaptitude physique totale ou partielle. De plus, les difficultés de santé ne
semblent se résoudre que lentement : dans la population témoin comme dans celle ayant bénéficié de l’accompagnement LINA,
près de 70% des personnes déclarent, au bout de 6 mois, être encore confrontées à des problèmes de santé qui freinent l’avancée
de leur projet professionnel. « Quand l’état de santé du demandeur d’emploi n’est pas stabilisé, il y a un risque de rupture dans le
parcours d’accompagnement » (conseiller).
Le principal axe de travail de l’accompagnement est la mobilité professionnelle (42% des cas). Il concerne toutefois, plus
fréquemment, les personnes ayant une inaptitude physique.
La connaissance précise des difficultés de santé et de leurs conséquences constitue souvent un obstacle pour le conseiller lorsqu’il
cherche à aider la personne à reconstruire son projet professionnel. « Nous manquons souvent d’avis médical qui peut nous aider à
connaitre les restrictions médicales et à ne pas partir sur de fausses pistes » (conseiller).
Le dispositif LINA suscite des attentes fortes de la part
des personnes accompagnées
Le fait de bénéficier de LINA engendre des attentes sensiblement plus fortes et diversifiées de la part des licenciés pour inaptitude,
en comparaison de la population témoin. Trois registres dominent et concernent à chaque fois la majorité des personnes
bénéficiaires de LINA : l’obtention d’une formation, l’accompagnement à l’élaboration d’un projet professionnel et l’aide à la
recherche d’emploi. En second rang, les attentes portent sur les dimensions personnelles et psychologiques : résoudre les difficultés
personnelles, reprendre confiance en soi et bénéficier d’une aide psychologique pour surmonter l’épisode du licenciement.
Bien que la question relative aux attentes vis-à-vis de l’accompagnement n’ait pas été posée dans les mêmes termes aux
demandeurs d’emploi et aux professionnels (conseillers et psychologues), une relative cohérence a été observée dans les réponses.
Néanmoins, l’aide à l’élaboration du projet a été davantage soulevée par les professionnels qui considèrent cet aspect technique
de l’accompagnement comme une garantie de l’efficience de la formation ou de la recherche d’emploi.
Un accompagnement personnalisé qui s’appuie sur une
collaboration active entre conseillers et psychologues du travail…
Les conseillers et psychologues du travail sont mobilisés pour un accompagnement d’environ 6 mois1
. Ces professionnels disposent
le plus souvent d’une expertise sur le handicap. Ainsi, trois quarts de ceux ayant répondu à l’enquête web sont des référents
« Travailleur handicapé » et un sur deux déclare participer aux équipes pluridisciplinaires de la MDPH (Maison départementale
des personnes handicapées) ; les psychologues du travail sont plus souvent présents dans ces équipes.
L’accompagnement est principalement individuel : selon les conseillers et psychologues, l’accompagnement LINA a été basé
dans 70% des cas sur des entretiens individuels tandis qu’il comportait aussi des séances de travail collectif dans 30% des cas.
La fréquence des rendez-vous a été modulée selon les situations des personnes et leur évolution. Cela a pu aller d’un rendez-vous
hebdomadaire avec plusieurs contacts téléphoniques, à un rendez-vous mensuel lorsque la personne manifestait une plus grande
autonomie dans ses démarches. Les demandeurs d’emploi pouvaient souvent solliciter directement le conseiller par mail voire par
téléphone. La collaboration entre le conseiller référent et le psychologue du travail était au cœur de la démarche : 55% d’entre eux
déclarent que l’accompagnement LINA a été assuré en binôme tandis que les autres disent qu’il a été assuré par le conseiller, celui-
ci sollicitant un psychologue de façon ponctuelle. Dans le cadre de LINA, 34% des bénéficiaires déclarent avoir été accompagnés
par les deux à la fois contre 9% seulement dans le groupe témoin. Les bénéficiaires ont un sentiment très largement partagé
d’accompagnement et de soutien par Pôle emploi : près de 90% des demandeurs d’emploi dans LINA considèrent avoir été
accompagnés par Pôle emploi dans leur recherche d’emploi, de formation ou de création d’entreprise (contre 53% dans le groupe
témoin). Les personnes dans LINA disent plus souvent avoir bénéficié d’entretiens individuels (95% contre 89% pour la population
témoin) et de séances de travail en groupe avec d’autres demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude (33% contre 17%).
Plus largement, le dispositif LINA a contribué à la connaissance et la reconnaissance mutuelles des conseillers référents et des
psychologues du travail : « ce travail nous a permis de mieux connaitre le métier de nos collègues les psychologues » (conseiller).
1. Pour certains demandeurs d’emploi toujours inscrits à Pôle emploi au terme des 6 mois, les conseillers ont prolongé la durée de l’accompagnement.
4_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31
… et qui exerce une influence positive sur la reconversion,
la construction du projet professionnel et la satisfaction des
demandeurs d’emploi
La définition d’une cible professionnelle et le travail sur les compétences sont sensiblement plus fréquents pour les bénéficiaires :
79% des personnes engagées dans LINA estiment avoir ciblé un ou plusieurs métiers pour leur recherche d’emploi (au lieu de
68% pour la population témoin). De plus, cette cible diffère plus souvent du métier d’origine dans le cas de LINA : 87% des
personnes considèrent que le métier visé est un peu ou très différent de celui occupé avant le licenciement pour inaptitude, au lieu
de 81% pour la population témoin. Enfin, LINA a permis d’identifier plus souvent les compétences possédées par les personnes
permettant d’exercer le nouveau métier : 63% des cas pour LINA contre 46% pour la population témoin.
L’accompagnementsemblejouersurlaperceptiondel’intensitédesproblèmesdesantéentantqu’obstacleauprojetprofessionnel.
Au bout de 6 mois, les personnes dans LINA sont plus nombreuses à considérer que leurs problèmes de santé ne sont pas un frein
à l’avancée de leur projet.
Les bénéficiaires de LINA valorisent plus souvent que la population témoin l’apport de l’accompagnement assuré par Pôle emploi.
Les domaines où la valeur ajoutée de LINA est la plus forte, selon les personnes interrogées, sont : la découverte de nouveaux
métiers (+17 points par rapport à la population témoin), l’orientation et le projet professionnel (+14 points), le fait de faire le point
sur ses difficultés et ses atouts (+13 points), l’optimisation de la recherche d’emploi et le développement de la confiance en soi
(+12 points) [cf. Tableau 2].
Tableau 2
APPORT DE L’ACCOMPAGNEMENT SUR LA MOTIVATION ET L’ACQUISITION DES MÉTHODES
DE RECHERCHE D’EMPLOI
Seuil de significativité : ** 5%, ns : indique un résultat non significatif
Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin
Toujours en comparaison de la population témoin, les séances en groupe avec d’autres demandeurs d’emploi licenciés pour
inaptitude ont des effets positifs plus prononcés sur ces mêmes registres et permettent aux personnes de sortir de leur isolement :
« La confrontation aux expériences des autres membres du groupe permet à la personne de revisiter ses acquis et ses savoir-faire et
être » (Psychologue). Au final, la satisfaction des licenciés pour inaptitude est significativement accrue par le bénéfice de LINA :
globalement, le niveau moyen de satisfaction vis-à-vis de l’accompagnement est de 7,1/10 pour LINA contre 6,3/10 pour la
population témoin. Les écarts les plus prononcés portent sur la fréquence des contacts et l’expertise du conseiller.
Votre accompagnement par Pôle emploi, vous a-t-il permis ? (oui, tout à fait + oui, plutôt) Bénéficiaires Témoins Ecart
De rester motivé, de ne pas baisser les bras 80% 71% 9 **
De faire le point sur vos difficultés et atouts 75% 62% 13 **
De mieux vous orienter par rapport à votre projet professionnel 68% 54% 14 **
D’optimiser votre recherche d’emploi 65% 53% 12 **
De reprendre confiance en vous et dépasser l’épisode de licenciement pour inaptitude 56% 44% 12 **
De prospecter les entreprises pour saisir les opportunités d’emploi 49% 40% 9 **
De découvrir de nouveaux métiers 46% 29% 17 **
De vous former 43% 36% 7 **
De développer votre réseau 40% 36% 4 **
De vous préparer aux entretiens d’embauche 40% 38% 2 ns
ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 5
L’accompagnement LINA améliore les chances de réinsertion
professionnelle
L’accompagnement mis en œuvre dans le cadre de LINA accroît les chances de retour à l’emploi en comparaison de la population
témoin. Ainsi, en s’appuyant sur l’indicateur de retour à l’emploi ICT12
, 21% des personnes dans LINA ont accédé à l’emploi entre
octobre 2015 et juillet 2016, au lieu de 18% pour la population témoin (soit + 3 points ou 17% d’augmentation des chances
d’accès à l’emploi). Ce résultat est vérifié quel que soit l’indicateur retenu (issu de l’enquête statistique ou de l’ICT1, [cf. Tableau 3]).
De plus, les emplois durables sont plus fréquents dans le cas de LINA : la part des CDI et des CDD d’au moins 6 mois y est
supérieure de deux points (14% au lieu de 12%).
Ces écarts semblent modestes mais ils sont le reflet d’une mesure effectuée après un accompagnement d’assez courte durée des
licenciés pour inaptitude (environ 6 mois), alors que les professionnels s’accordent sur le fait que sa durée devrait se situer entre
9 et 12 mois pour produire ses pleins effets.
Afin de mesurer l’effet propre de chacune des caractéristiques des personnes sur les chances d’accéder à un emploi entre octobre
2015 et octobre 2016, une analyse statistique « toutes choses égales par ailleurs » a été menée [cf. Encadré 1]. Les résultats
montrent que les bénéficiaires de LINA ont une probabilité d’accéder à l’emploi de 2 points supérieure à celle de l’individu référence
(soit une probabilité de 21% contre 19% pour l’individu de référence). Ils témoignent également que l’âge est la caractéristique
démographique qui a la plus forte influence sur l’accès à l’emploi : les demandeurs d’emploi appartenant aux différentes tranches
d’âge inférieures à 50 ans ont tous une probabilité supérieure d’obtenir un emploi. L’inaptitude psychique n’empêchant pas
d’exercer son ancien métier est relativement favorable aux chances de réinsertion, de même que l’inaptitude physique partielle
nécessitant un aménagement de poste (+6 et +4 points au regard de l’inaptitude physique totale à exercer son ancien métier).
Les personnes ayant mentionné être peu mobiles géographiquement3
affichent de moins grandes chances de réinsertion
(-8 points par rapport aux personnes moyennement mobiles). Enfin, le fait de déclarer des problèmes de santé réduit sensiblement
les chances de se réinsérer (respectivement de - 7 et de - 14 points selon l’intensité déclarée de ces difficultés, par rapport à
l’individu de référence).
L’accompagnement LINA favorise aussi l’accès à la formation
et diminue les retraits du marché du travail
Deux autres effets positifs sont à mettre au crédit de LINA. Cet accompagnement favorise l’accès à la formation : en juillet
2016, 9% des personnes dans LINA sont en formation, contre 3% de la population témoin. En outre, LINA conduit à un retrait
nettement moins fréquent du marché du travail (dû notamment aux difficultés de santé et au découragement): 4% contre 13%
pour la population témoin [cf. Tableau 3].
Tableau 3
SITUATION PAR RAPPORT À L’EMPLOI
Seuil de significativité : ** 5%, ns : indique un résultat non significatif
Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin
Bénéficiaires Témoins Ecart
Accès à l’emploi d’octobre 2015 à juillet 2016 (ICT1) 21% 18% 3 **
Situation en juillet 2016 (enquête statistique)
En emploi salarié (ou promesse d’embauche) 19% 16% 3 **
Créateur d’entreprise 3% 3% 0 ns
Projet de création d’entreprise 1% 3% -2 **
En recherche d’emploi 65% 62% 3 ns
En stage de formation ou en reprise d’études 9% 3% 6 **
Ne recherche plus d’emploi 4% 13% -10 **
2. Sont considérés en emploi sur la période les personnes ayant connu au moins l’une des situations suivantes : A) ayant eu une DPAE (Déclaration Préalable à l’Embauche) supérieure à
1 mois, B) sorti des listes de Pôle emploi pour reprise déclarée, C) inscrit en catégorie E (concerne majoritairement les bénéficiaires de contrats aidés), D) inscrit en catégorie C (activité
réduite d’une durée supérieure à 78 heures).
3. Le niveau de mobilité géographique est ici mesuré par la distance et le temps de trajet domicile – lieu de travail souhaités par le demandeur d’emploi au moment de l’inscription à
Pôle emploi. Une faible mobilité correspond à un temps de trajet inférieur à 30 minutes ou une distance inférieure à 14 km. Une mobilité moyenne renvoie à un temps de trajet compris
entre 30 minutes et 1 heure ou une distance comprise entre 14 km et 39 km. Une forte mobilité est associée à un temps de trajet supérieur ou égal à 1 heure ou une distance égale ou
supérieure à 40 km.
6_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31
En ce qui concerne les bénéficiaires qui sont toujours en recherche d’emploi en juillet 2016, ils postulent davantage à des offres
d’emploi et envoient plus de candidatures spontanées. 26% d’entre eux ont obtenu des entretiens d’embauche au cours des deux
derniers mois qui précèdent l’interrogation contre 19% pour la population témoin.
Encadré 1. Une estimation des effets propres des caractéristiques
individuelles sur les chances d’accès à l’emploi
La régression logistique permet de modéliser « toutes choses égales par ailleurs » la relation entre des variables
explicatives et une variable binaire (0 : pas d’accès à l’emploi, 1 : accès à l’emploi).
L’individu de référence se caractérise ainsi : il fait partie du groupe des témoins, il est âgé de 50 ans ou plus, de
sexe féminin, sans reconnaissance de travailleur handicapé, moyennement mobile géographiquement, ayant une
inaptitude psychique n’empêchant pas d’exercer le même métier, n’ayant pas eu d’arrêt maladie entre le licenciement
et l’inscription à Pôle emploi, sans problèmes de santé empêchant l’avancée du projet professionnel et recherchant un
métier vraiment différent de celui exercé auparavant. L’individu de référence a une probabilité de 19% d’accéder à un
emploi entre octobre 2015 et octobre 2016.
Population : demandeurs d’emploi ayant déclaré être accompagnés par Pôle emploi
Seuils de significativité : * 10%; ** 5%; *** 1%
Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin, Fichier Historique des demandeurs d’emploi
2 *
Ref.
8 ***
15 ***
5 ***
Ref.
1 **
Ref.
-1
Ref.
-8 ***
Ref.
-1 *
Ref.
4 ***
1
6 ***
-1
Ref.
-14 ***
-7 ***
Ref.
Ref.
0
1 **
-20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25
Bénéficiaires LINA
Témoins (ref.)
Moins de 30ans
[30-40[ ans
[40-50[ ans
50 ans et + (ref.)
Homme
Femme (ref.)
TH
Non TH (ref.)
Peu mobile
Moyennement mobile (ref.)
Très mobile
Inaptitude physiquetotale à exercer son ancien métier (ref.)
Inaptitude physiquepartielle nécessitant aménagement du poste
Inaptitude psychique empêchant d'exercer le même métier
Inaptitude psychique n'empêchant pas d'exercer le même métier
Arrêt maladie entre licenciement et inscription àPE
Pas d'arrêt maladie entre licenciement et inscription à PE (ref.)
Problèmes de santé : Oui tout à fait
Problèmes de santé : Oui un peu
Problèmes de santé : Pas du tout (ref.)
Le métier recherché est vraiment différent de celui exercé auparavant…
Le métier recherché est un peu différent de celui exercé auparavant
Même métier que celui exercé auparavant
ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 7
Sources et méthodes
Les objectifs de l’évaluation visaient à répondre aux questions suivantes : quel est le public cible et quels sont ses
besoins ? Quelles modalités d’accompagnement sont mises en œuvre et quelles sont celles qui sont les mieux
adaptées ? Quels effets sur la recherche d’emploi, le retour à l’emploi ou l’accès à la formation et la satisfaction des
bénéficiaires ?
Les modalités de l’évaluation reposent sur plusieurs outils et registres complémentaires :
Des entretiens semi-directifs afin d’analyser les pratiques professionnelles et l’organisation mise en place.
Trois régions ont été visitées : Hauts-de-France, Île-de-France et Occitanie avec des observations de séances
d’échanges de pratiques et des entretiens collectifs avec des conseillers et des psychologues du travail.
Une enquête téléphonique a été conduite en juillet 2016 auprès de deux groupes de demandeurs d’emploi, de façon
à disposer d’un « contrefactuel ». Un groupe de bénéficiaires LINA : 603 sur 800 ont répondu ; un groupe témoin de
demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude avec une date de fin d’activité analogue à celle des bénéficiaires de
LINA (comprise entre janvier 2014 et décembre 2015), semblable également au groupe des bénéficiaires au regard
des variables observables dans le système d’information de Pôle emploi, en écartant les personnes en suivi délégué
(notamment auprès de Cap emploi). Un tirage équilibré a ensuite été réalisé pour cette population de contrôle
(4 000 demandeurs d’emploi d’une population totale de 100 000, avec un objectif de 1 200 répondants à l’enquête
(1 158 réponses obtenues). Après la collecte réalisée par BVA, le redressement a été réalisé par pondération selon la
macro CALMAR (calage sur mages) développé par l’INSEE. Celle-ci permet de réduire la variance de l’échantillon et de
réduire le biais lié à la non-réponse.
Une enquête web auprès de l’ensemble des conseillers à l’emploi et des psychologues du travail concernés a complété
les observations de terrain sur les pratiques mises en œuvre : 78 personnes sur les 97 interrogées ont répondu (80%)
dont 54 conseillers à l’emploi (83%), 23 psychologues de travail (72%) et 1 chargé de projet.
Directeur de la publication
Jean BASSÈRES
Directeur de la rédaction
Stéphane DUCATEZ
Réalisation
Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation
Pôle emploi,
1 avenue du Docteur Gley
75987 Paris cedex 20
www.pole-emploi.org
ISSN2274-4126–Réf.10075

Contenu connexe

Tendances

Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnelActiv'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
France Travail
 
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
France Travail
 
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinementAccompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
France Travail
 
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
France Travail
 
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploiLe conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
France Travail
 
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploiLes effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
France Travail
 
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
France Travail
 
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
France Travail
 
Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
France Travail
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
France Travail
 
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaireLes offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
France Travail
 
Fiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travailFiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travail
AVIE
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
France Travail
 
Pratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduitesPratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduites
France Travail
 
Activites_reduites
Activites_reduitesActivites_reduites
Activites_reduites
France Travail
 
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeursLa place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
France Travail
 
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version defGuide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
AVIE
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
France Travail
 
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutementEet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
France Travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
France Travail
 

Tendances (20)

Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnelActiv'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
Activ'projet, une prestation efficace d'accompagnement au projet professionnel
 
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
L'accompagnement global des demandeurs d'emploi : une réponse adaptée aux bes...
 
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinementAccompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
Accompagner les demandeurs d'emploi et les entreprises pendant le confinement
 
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
Les aides à la mobilité géographique sont encore peu connues des demandeurs d...
 
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploiLe conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
Le conseil en évolution professionnelle à Pôle emploi
 
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploiLes effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
Les effets de la spécialisation des conseillers de Pôle emploi
 
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
Les effets des nouvelles modalités de suivi et d'accompagnement des demandeur...
 
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
Les cadres seniors demandeurs d'emploi : pratiques et difficultés de recherch...
 
Trajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômageTrajectoire de cadres au chômage
Trajectoire de cadres au chômage
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicapLes demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap
 
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaireLes offres d'emploi difficiles à satisfaire
Les offres d'emploi difficiles à satisfaire
 
Fiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travailFiphfp : nouveaux modes de travail
Fiphfp : nouveaux modes de travail
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...Mieux anticiper les besoins du marché du travail  - Enjeux et perspectives op...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail - Enjeux et perspectives op...
 
Pratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduitesPratiques et impact des activités réduites
Pratiques et impact des activités réduites
 
Activites_reduites
Activites_reduitesActivites_reduites
Activites_reduites
 
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeursLa place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs
 
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version defGuide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
Guide des aides et prestations agefiph fiphfp juillet 2020 version def
 
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
Les demandeurs d'emploi bénéficiaires d'une reconnaissance de handicap en 2020
 
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutementEet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
Eet s 22_competences_attendues_par_les_employeurs_et_pratiques_de_recrutement
 
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
Mieux anticiper les besoins du marché du travail, enjeux et perspectives pour...
 

En vedette

Les métiers du transport et de la logistique
Les métiers du transport et de la logistiqueLes métiers du transport et de la logistique
Les métiers du transport et de la logistique
France Travail
 
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
France Travail
 
E&S Evaluation de la démarche prospective en entreprises
E&S  Evaluation de la démarche prospective en entreprisesE&S  Evaluation de la démarche prospective en entreprises
E&S Evaluation de la démarche prospective en entreprises
France Travail
 
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
France Travail
 
La durée de chômage au 4e trimestre 2016
La durée de chômage au 4e trimestre 2016La durée de chômage au 4e trimestre 2016
La durée de chômage au 4e trimestre 2016
France Travail
 
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERSAU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
France Travail
 
Flyer comment faire le point sur vos compétences
Flyer comment faire le point sur vos compétencesFlyer comment faire le point sur vos compétences
Flyer comment faire le point sur vos compétences
France Travail
 
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploi
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploiLes publications sur la formation des demandeurs d'emploi
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploi
France Travail
 
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
France Travail
 
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprisesL'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
France Travail
 
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
FrenchWeb.fr
 
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
France Travail
 
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travailDiversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
France Travail
 
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
France Travail
 
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
France Travail
 
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
France Travail
 
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
France Travail
 
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoirProposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
Agathe Mercante
 

En vedette (20)

Les métiers du transport et de la logistique
Les métiers du transport et de la logistiqueLes métiers du transport et de la logistique
Les métiers du transport et de la logistique
 
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi par l'assuranc...
 
E&S Evaluation de la démarche prospective en entreprises
E&S  Evaluation de la démarche prospective en entreprisesE&S  Evaluation de la démarche prospective en entreprises
E&S Evaluation de la démarche prospective en entreprises
 
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
LES EMPLOYEURS DES SALARIÉS INTERMITTENTS DU SPECTACLE AU 3E TRIMESTRE 2016
 
La durée de chômage au 4e trimestre 2016
La durée de chômage au 4e trimestre 2016La durée de chômage au 4e trimestre 2016
La durée de chômage au 4e trimestre 2016
 
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERSAU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
AU SORTIR DU CHÔMAGE, LA DYNAMIQUE DES MOBILITÉS ENTRE MÉTIERS
 
Flyer comment faire le point sur vos compétences
Flyer comment faire le point sur vos compétencesFlyer comment faire le point sur vos compétences
Flyer comment faire le point sur vos compétences
 
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploi
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploiLes publications sur la formation des demandeurs d'emploi
Les publications sur la formation des demandeurs d'emploi
 
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
Acteurs de l'emploi : qui fait quoi ?
 
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprisesL'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
L'impact de la démarche de prospection auprès des entreprises
 
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
[SEN#7] Le Top 100 des entreprises qui recrutent dans le numérique
 
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
Quel usage des outils numériques pour la recherche d'emploi ?
 
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travailDiversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
Diversité et dynamiques des intermédiaires du marché du travail
 
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
Evaluation de l’expérimentation « équipes dédiées au contrôle de la recherche...
 
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
 
Eet r n04_evalopp
Eet r n04_evaloppEet r n04_evalopp
Eet r n04_evalopp
 
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
Montant de l'allocation chômage versée aux demandeurs d'emploi indemnisés par...
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2ème trimestre 2016
 
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
demandeurs d'emploi indemnisés au 30 novembre 2016
 
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoirProposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
Proposition de loi relative au respect de l'animal en abattoir
 

Similaire à Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle emploi

E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019
France Travail
 
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Apec
 
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploiL'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
France Travail
 
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
Cheops Paca
 
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
AVIE
 
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Apec
 
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
AG2R LA MONDIALE
 
Baromètre de l'absenteisme 2016
Baromètre de l'absenteisme 2016Baromètre de l'absenteisme 2016
Baromètre de l'absenteisme 2016
Kantar
 
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertion
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertionEtude sur l'accompagnement des salaries en insertion
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertion
Société Tripalio
 
Dares analyses
Dares analysesDares analyses
Dares analyses
Société Tripalio
 
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapéAgefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
AVIE
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Institut national du cancer
 
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuels
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuelsIgas Handicap et emploi, études de parcours individuels
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuels
AVIE
 
Observatoire salariés et entreprises responsables octobre 2015 étude
Observatoire salariés et entreprises responsables  octobre 2015   étudeObservatoire salariés et entreprises responsables  octobre 2015   étude
Observatoire salariés et entreprises responsables octobre 2015 étude
Youmatter
 
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
GERESO
 
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...Louis Cournoyer
 
Retour sur expérience Hexa3D
Retour sur expérience Hexa3D Retour sur expérience Hexa3D
Retour sur expérience Hexa3D
Ayoub Elhaddada
 
Ag 2016 hd final
Ag 2016 hd finalAg 2016 hd final
Ag 2016 hd final
Handirect 05
 
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
Unédic
 

Similaire à Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle emploi (20)

Points saillants gérer l'invalidité
Points saillants gérer l'invaliditéPoints saillants gérer l'invalidité
Points saillants gérer l'invalidité
 
E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019E&S évaluation formation 2019
E&S évaluation formation 2019
 
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
Etude Apec/Pôle emploi - Les cadres seniors de 55 ans et plus demandeurs d'em...
 
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploiL'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
L'autonomie dans les parcours de recherche d'emploi
 
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
La prévention de la désinsertion professionnelle des salariés malades ou hand...
 
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
Rapport d'activité de Cap emploi 83 - 2017
 
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
Etude Apec - Perception du télétravail par les cadres, décembre 2022
 
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
[LIVRE BLANC] 8ème Baromètre de l'absentéisme 2016 Ayming : Comment prévenir ...
 
Baromètre de l'absenteisme 2016
Baromètre de l'absenteisme 2016Baromètre de l'absenteisme 2016
Baromètre de l'absenteisme 2016
 
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertion
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertionEtude sur l'accompagnement des salaries en insertion
Etude sur l'accompagnement des salaries en insertion
 
Dares analyses
Dares analysesDares analyses
Dares analyses
 
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapéAgefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
Agefiph : Cahier maintien dans l'emploi d'un collaborateur handicapé
 
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
Colloque RI 2014 : Intervention de Graziella POURCEL (Institut national du ca...
 
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuels
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuelsIgas Handicap et emploi, études de parcours individuels
Igas Handicap et emploi, études de parcours individuels
 
Observatoire salariés et entreprises responsables octobre 2015 étude
Observatoire salariés et entreprises responsables  octobre 2015   étudeObservatoire salariés et entreprises responsables  octobre 2015   étude
Observatoire salariés et entreprises responsables octobre 2015 étude
 
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
Professionnels RH, comment allez-vous ? : les résultats 2024 !
 
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...
Péloquin, É. (2012). Les pratiques des c.o. auprès de clientèles en épuisemen...
 
Retour sur expérience Hexa3D
Retour sur expérience Hexa3D Retour sur expérience Hexa3D
Retour sur expérience Hexa3D
 
Ag 2016 hd final
Ag 2016 hd finalAg 2016 hd final
Ag 2016 hd final
 
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
Etude auprès de demandeurs d’emploi sur leurs attentes en matière d’accompagn...
 

Plus de France Travail

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
France Travail
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
France Travail
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
France Travail
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
France Travail
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
France Travail
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
France Travail
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
France Travail
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Travail
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
France Travail
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
France Travail
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
France Travail
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
France Travail
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
France Travail
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
France Travail
 

Plus de France Travail (20)

La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage au 4e trimestre 2023.pdf
 
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
Les retours à_l'emploi des DE au 4ème trimestre 2023
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 septembre 2023
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 3e trimestre 2023
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 4e trimestre 2023
 
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACAEnquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
Enquête Besoins en main d’œuvre 2024 en PACA
 
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
Le contrôle de la recherche d'emploi en 2023
 
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
Montant moyen du droit d'allocation chômage versé aux demandeurs d'emploi ind...
 
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
Offres d'emploi diffusées au 4ème trimestre 2023
 
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
les demandeurs d’emploi indemnisés du 4trimestre 2023
 
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en FranceTableau de la filière maritime et fluviale en France
Tableau de la filière maritime et fluviale en France
 
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'AzurES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
ES Economie Verte 2023 en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
 
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les entrées en formation des demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
Demandeurs d'emploi indemnisés au 4e trimestre 2023
 
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdfLes femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
Les femmes demandeuses d'emploi inscrites à France Travail en 2023.pdf
 
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
L'accès à l'emploi des demandeurs d'emploi inscrits à France Travail mesuré e...
 
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdfLes employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
Les employeurs des salariés intermittents du spectacle au 2e trimestre 2023 .pdf
 
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdfLa durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
La durée de chômage augmente au 3e trimestre 2023.pdf
 
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdfLes reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
Les reprises d'emploi de demandeurs d'emploi au 3e trimestre 2023.pdf
 
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
Part des demandeurs d'emploi indemnisables : situation au 30 juin 2023
 

Dernier

Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
La Fabrique de l'industrie
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
contact Elabe
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
contact Elabe
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
contact Elabe
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
contact Elabe
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
bonanniromane89
 

Dernier (7)

Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
 
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
 

Licenciés pour inaptitude : les effets positifs de l'accompagnement par Pôle emploi

  • 1. STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATIONS MARS 2017 #31 ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES LICENCIÉS POUR INAPTITUDE : LES EFFETS POSITIFS DE L’ACCOMPAGNEMENT PAR PÔLE EMPLOI SOMMAIRE p.2 Le licenciement pour inaptitude génère d’importantes difficultés pour les personnes concernées p.3 Le dispositif LINA suscite des attentes fortes de la part des personnes accompagnées p.3 Un accompagnement personnalisé qui s’appuie sur une collaboration active entre conseillers et psychologues du travail… p.4 … et qui exerce une influence positive sur la reconversion, la construction du projet professionnel et la satisfaction des demandeurs d’emploi p.5 L’accompagnement LINA améliore les chances de réinsertion professionnelle p.5L’accompagnement LINA favorise aussi l’accès à la formation et diminue les retraits du marché du travail L’essentiel Une action innovante d’accompagnement et de conseil en évolution professionnelle des demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude (appelée LINA) a été testée par Pôle emploi. Son évaluation démontre que la mobilisation de l’expertise conjointe des conseillers référents et des psychologues du travail a permis aux personnes de mieux surmonter l’épreuve à laquelle elles sont confrontées, de reconstruire un projet professionnel, et d’accroître et sécuriser le retour à l’emploi. Par rapport à une population témoin composée de demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude mais non entrésdans l’accompagnement LINA, les bénéficiaires augmentent de 17% leurs chances d’accès à l’emploi au cours des 9 mois qui suivent leur entrée dans le dispositif. Parallèlement, l’accompagnement LINA favorise l’accès à la formation et le maintien sur le marché du travail. Enfin, les bénéficiaires sont plus satisfaits de leur accompagnement par Pôle emploi et valorisent plus souvent son apport notamment sur le maintien de la motivation, la confiance en soi, la découverte de nouveaux métiers, l’orientation et le projet professionnel ainsi que sur l’optimisation de la recherche d’emploi. Guillaume BLACHE et Abdelwahed MABROUKI Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation L’accompagnement des licenciés pour inaptitude augmente de 17% leurs chances d’accès à l’emploi au cours des 9 mois qui suivent leur entrée dans le dispositif. Cet accompagnement spécifique repose sur des collaborations fréquentes entre conseillers et psychologues du travail ainsi que sur des séances collectives plus nombreuses avec d’autres demandeurs d’emploi. 17% LEURS CHANCES D’ACCÈS À L’EMPLOI L’ACCOMPAGNEMENT DES LICENCIÉS POUR INAPTITUDE AUGMENTE DE
  • 2. 2_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 À la demande du Comité interministériel du handicap (CIH) de septembre 2013, et suite à la conférence nationale du handicap de décembre 2014, Pôle emploi a expérimenté un accompagnement visant la reconversion professionnelle des personnes licenciées pour inaptitude. Cette situation concerne plus de 100 000 personnes inscrites à Pôle emploi et ce chiffre tend à croître au cours de ces dernières années (+ 11,6% entre 2013 et 2015). Rappelons que ce type de licenciement intervient à l’issue d‘une procédure de constatation de l’inaptitude médicale au poste de travail et du constat d’impossibilité de reclassement au sein de l’entreprise. L’objectif de cet accompagnement innovant (LINA) était de tester une démarche spécifique pour faciliter le retour à l’emploi des personnes licenciées pour inaptitude : un accompagnement pendant 6 mois, agissant sur le champ de la résilience (deuil de l’emploi/métier précédent), de l’orientation, de l’évaluation et de la transférabilité des compétences, pour élaborer et mettre en œuvre un projet de reconversion ; ce dispositif s’est appuyé à la fois sur des conseillers référents (65) et des psychologues du travail (32) susceptibles d’apporter une expertise pointue sur les démarches de reconversion professionnelle, entre septembre 2015 et juin 2016 dans 5 régions (Rhône-Alpes-Auvergne, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Occitanie et Île-de-France). Selon les conseillers et psychologues du travail, le taux d’adhésion des demandeurs d’emploi se situe aux alentours de 70% des personnes auxquelles l’accompagnement a été proposé : 805 demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude sont entrés dans le dispositif LINA entre novembre 2015 et janvier 2016. La prise en compte de la situation particulière d’inaptitude, l’expertise du référent, les moyens spécifiques liés à l’aspect expérimental de la démarche ainsi que la complémentarité de l’accompagnement en binôme par un conseiller et psychologue du travail constituent les principaux facteurs ayant facilité l’adhésion au dispositif. UneévaluationdudispositifLINAaétéconduitedefaçonàmieuxconnaîtrelepubliccible,analyserlespratiquesd’accompagnement et mesurer leurs impacts sur la recherche et le retour à l’emploi, l’accès à la formation et la satisfaction des bénéficiaires. Cette évaluation s’est appuyée sur une méthode « contrefactuelle » avec constitution d’une population témoin, et a mobilisé différentes sources de données quantitatives et qualitatives [cf. Sources et méthodes]. Le licenciement pour inaptitude génère d’importantes difficultés pour les personnes concernées Les personnes licenciées pour inaptitude doivent simultanément faire le deuil de leur emploi ou de leur métier et envisager une reconversion professionnelle alors que leur état de santé est souvent fragile. Par ailleurs, ces personnes sont souvent plus âgées que l’ensemble des demandeurs d’emploi (44% ont plus de 50 ans contre 21% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi), moins qualifiées (seuls 6% ont un niveau supérieur à Bac + 2 contre 13% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi), et plus souvent bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (25% contre 6% pour l’ensemble des demandeurs d’emploi). Entrés en accompagnement LINA entre novembre 2015 et janvier 2016, les bénéficiaires présentent des causes d’inaptitude proches de celles de la population témoin [cf.Sources et méthodes]. L’inaptitude, partielle ou totale, est d’ordre physique dans 71% des cas, alors que les inaptitudes psychiques ou mentales pèsent pour près de 30%. Si l’inaptitude « totale » à exercer le métier d’origine est la plus fréquente pour les cas d’inaptitude physique, c’est l’inverse pour les inaptitudes mentales qui sont le plus souvent « partielles », c’est-à-dire compatibles avec l’exercice du même métier dans une autre entreprise [cf. Tableau 1]. Tableau 1 MOTIF PRINCIPAL D’INAPTITUDE Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin Pourriez-vous me dire quel a été le motif principal de votre inaptitude ? S’agit-il… Population Bénéficiaires Témoins D’inaptitude physique totale à exercer votre ancien métier 38,4% 41,5% D’inaptitude physique partielle qui nécessite un aménagement du poste de travail dans une autre entreprise 32,4% 28,4% D’inaptitude psychique ou morale qui vous empêche d’exercer votre ancien métier 10,2% 9,1% D’inaptitude psychique ou morale mais qui ne vous empêche pas d’exercer le même métier dans une autre entreprise 17,8% 20,2% Autre 1,1% 0,8% Total 100,0% 100,0%
  • 3. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 3 Qu’ils aient bénéficié ou pas de l’accompagnement LINA, plus de la moitié des licenciés pour inaptitude ont été en arrêt maladie entre le licenciement et l’inscription à Pôle emploi. Cet arrêt est d’une durée moyenne de 7 mois mais concerne dans une plus large proportion les personnes confrontées à une inaptitude physique totale ou partielle. De plus, les difficultés de santé ne semblent se résoudre que lentement : dans la population témoin comme dans celle ayant bénéficié de l’accompagnement LINA, près de 70% des personnes déclarent, au bout de 6 mois, être encore confrontées à des problèmes de santé qui freinent l’avancée de leur projet professionnel. « Quand l’état de santé du demandeur d’emploi n’est pas stabilisé, il y a un risque de rupture dans le parcours d’accompagnement » (conseiller). Le principal axe de travail de l’accompagnement est la mobilité professionnelle (42% des cas). Il concerne toutefois, plus fréquemment, les personnes ayant une inaptitude physique. La connaissance précise des difficultés de santé et de leurs conséquences constitue souvent un obstacle pour le conseiller lorsqu’il cherche à aider la personne à reconstruire son projet professionnel. « Nous manquons souvent d’avis médical qui peut nous aider à connaitre les restrictions médicales et à ne pas partir sur de fausses pistes » (conseiller). Le dispositif LINA suscite des attentes fortes de la part des personnes accompagnées Le fait de bénéficier de LINA engendre des attentes sensiblement plus fortes et diversifiées de la part des licenciés pour inaptitude, en comparaison de la population témoin. Trois registres dominent et concernent à chaque fois la majorité des personnes bénéficiaires de LINA : l’obtention d’une formation, l’accompagnement à l’élaboration d’un projet professionnel et l’aide à la recherche d’emploi. En second rang, les attentes portent sur les dimensions personnelles et psychologiques : résoudre les difficultés personnelles, reprendre confiance en soi et bénéficier d’une aide psychologique pour surmonter l’épisode du licenciement. Bien que la question relative aux attentes vis-à-vis de l’accompagnement n’ait pas été posée dans les mêmes termes aux demandeurs d’emploi et aux professionnels (conseillers et psychologues), une relative cohérence a été observée dans les réponses. Néanmoins, l’aide à l’élaboration du projet a été davantage soulevée par les professionnels qui considèrent cet aspect technique de l’accompagnement comme une garantie de l’efficience de la formation ou de la recherche d’emploi. Un accompagnement personnalisé qui s’appuie sur une collaboration active entre conseillers et psychologues du travail… Les conseillers et psychologues du travail sont mobilisés pour un accompagnement d’environ 6 mois1 . Ces professionnels disposent le plus souvent d’une expertise sur le handicap. Ainsi, trois quarts de ceux ayant répondu à l’enquête web sont des référents « Travailleur handicapé » et un sur deux déclare participer aux équipes pluridisciplinaires de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) ; les psychologues du travail sont plus souvent présents dans ces équipes. L’accompagnement est principalement individuel : selon les conseillers et psychologues, l’accompagnement LINA a été basé dans 70% des cas sur des entretiens individuels tandis qu’il comportait aussi des séances de travail collectif dans 30% des cas. La fréquence des rendez-vous a été modulée selon les situations des personnes et leur évolution. Cela a pu aller d’un rendez-vous hebdomadaire avec plusieurs contacts téléphoniques, à un rendez-vous mensuel lorsque la personne manifestait une plus grande autonomie dans ses démarches. Les demandeurs d’emploi pouvaient souvent solliciter directement le conseiller par mail voire par téléphone. La collaboration entre le conseiller référent et le psychologue du travail était au cœur de la démarche : 55% d’entre eux déclarent que l’accompagnement LINA a été assuré en binôme tandis que les autres disent qu’il a été assuré par le conseiller, celui- ci sollicitant un psychologue de façon ponctuelle. Dans le cadre de LINA, 34% des bénéficiaires déclarent avoir été accompagnés par les deux à la fois contre 9% seulement dans le groupe témoin. Les bénéficiaires ont un sentiment très largement partagé d’accompagnement et de soutien par Pôle emploi : près de 90% des demandeurs d’emploi dans LINA considèrent avoir été accompagnés par Pôle emploi dans leur recherche d’emploi, de formation ou de création d’entreprise (contre 53% dans le groupe témoin). Les personnes dans LINA disent plus souvent avoir bénéficié d’entretiens individuels (95% contre 89% pour la population témoin) et de séances de travail en groupe avec d’autres demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude (33% contre 17%). Plus largement, le dispositif LINA a contribué à la connaissance et la reconnaissance mutuelles des conseillers référents et des psychologues du travail : « ce travail nous a permis de mieux connaitre le métier de nos collègues les psychologues » (conseiller). 1. Pour certains demandeurs d’emploi toujours inscrits à Pôle emploi au terme des 6 mois, les conseillers ont prolongé la durée de l’accompagnement.
  • 4. 4_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 … et qui exerce une influence positive sur la reconversion, la construction du projet professionnel et la satisfaction des demandeurs d’emploi La définition d’une cible professionnelle et le travail sur les compétences sont sensiblement plus fréquents pour les bénéficiaires : 79% des personnes engagées dans LINA estiment avoir ciblé un ou plusieurs métiers pour leur recherche d’emploi (au lieu de 68% pour la population témoin). De plus, cette cible diffère plus souvent du métier d’origine dans le cas de LINA : 87% des personnes considèrent que le métier visé est un peu ou très différent de celui occupé avant le licenciement pour inaptitude, au lieu de 81% pour la population témoin. Enfin, LINA a permis d’identifier plus souvent les compétences possédées par les personnes permettant d’exercer le nouveau métier : 63% des cas pour LINA contre 46% pour la population témoin. L’accompagnementsemblejouersurlaperceptiondel’intensitédesproblèmesdesantéentantqu’obstacleauprojetprofessionnel. Au bout de 6 mois, les personnes dans LINA sont plus nombreuses à considérer que leurs problèmes de santé ne sont pas un frein à l’avancée de leur projet. Les bénéficiaires de LINA valorisent plus souvent que la population témoin l’apport de l’accompagnement assuré par Pôle emploi. Les domaines où la valeur ajoutée de LINA est la plus forte, selon les personnes interrogées, sont : la découverte de nouveaux métiers (+17 points par rapport à la population témoin), l’orientation et le projet professionnel (+14 points), le fait de faire le point sur ses difficultés et ses atouts (+13 points), l’optimisation de la recherche d’emploi et le développement de la confiance en soi (+12 points) [cf. Tableau 2]. Tableau 2 APPORT DE L’ACCOMPAGNEMENT SUR LA MOTIVATION ET L’ACQUISITION DES MÉTHODES DE RECHERCHE D’EMPLOI Seuil de significativité : ** 5%, ns : indique un résultat non significatif Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin Toujours en comparaison de la population témoin, les séances en groupe avec d’autres demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude ont des effets positifs plus prononcés sur ces mêmes registres et permettent aux personnes de sortir de leur isolement : « La confrontation aux expériences des autres membres du groupe permet à la personne de revisiter ses acquis et ses savoir-faire et être » (Psychologue). Au final, la satisfaction des licenciés pour inaptitude est significativement accrue par le bénéfice de LINA : globalement, le niveau moyen de satisfaction vis-à-vis de l’accompagnement est de 7,1/10 pour LINA contre 6,3/10 pour la population témoin. Les écarts les plus prononcés portent sur la fréquence des contacts et l’expertise du conseiller. Votre accompagnement par Pôle emploi, vous a-t-il permis ? (oui, tout à fait + oui, plutôt) Bénéficiaires Témoins Ecart De rester motivé, de ne pas baisser les bras 80% 71% 9 ** De faire le point sur vos difficultés et atouts 75% 62% 13 ** De mieux vous orienter par rapport à votre projet professionnel 68% 54% 14 ** D’optimiser votre recherche d’emploi 65% 53% 12 ** De reprendre confiance en vous et dépasser l’épisode de licenciement pour inaptitude 56% 44% 12 ** De prospecter les entreprises pour saisir les opportunités d’emploi 49% 40% 9 ** De découvrir de nouveaux métiers 46% 29% 17 ** De vous former 43% 36% 7 ** De développer votre réseau 40% 36% 4 ** De vous préparer aux entretiens d’embauche 40% 38% 2 ns
  • 5. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 5 L’accompagnement LINA améliore les chances de réinsertion professionnelle L’accompagnement mis en œuvre dans le cadre de LINA accroît les chances de retour à l’emploi en comparaison de la population témoin. Ainsi, en s’appuyant sur l’indicateur de retour à l’emploi ICT12 , 21% des personnes dans LINA ont accédé à l’emploi entre octobre 2015 et juillet 2016, au lieu de 18% pour la population témoin (soit + 3 points ou 17% d’augmentation des chances d’accès à l’emploi). Ce résultat est vérifié quel que soit l’indicateur retenu (issu de l’enquête statistique ou de l’ICT1, [cf. Tableau 3]). De plus, les emplois durables sont plus fréquents dans le cas de LINA : la part des CDI et des CDD d’au moins 6 mois y est supérieure de deux points (14% au lieu de 12%). Ces écarts semblent modestes mais ils sont le reflet d’une mesure effectuée après un accompagnement d’assez courte durée des licenciés pour inaptitude (environ 6 mois), alors que les professionnels s’accordent sur le fait que sa durée devrait se situer entre 9 et 12 mois pour produire ses pleins effets. Afin de mesurer l’effet propre de chacune des caractéristiques des personnes sur les chances d’accéder à un emploi entre octobre 2015 et octobre 2016, une analyse statistique « toutes choses égales par ailleurs » a été menée [cf. Encadré 1]. Les résultats montrent que les bénéficiaires de LINA ont une probabilité d’accéder à l’emploi de 2 points supérieure à celle de l’individu référence (soit une probabilité de 21% contre 19% pour l’individu de référence). Ils témoignent également que l’âge est la caractéristique démographique qui a la plus forte influence sur l’accès à l’emploi : les demandeurs d’emploi appartenant aux différentes tranches d’âge inférieures à 50 ans ont tous une probabilité supérieure d’obtenir un emploi. L’inaptitude psychique n’empêchant pas d’exercer son ancien métier est relativement favorable aux chances de réinsertion, de même que l’inaptitude physique partielle nécessitant un aménagement de poste (+6 et +4 points au regard de l’inaptitude physique totale à exercer son ancien métier). Les personnes ayant mentionné être peu mobiles géographiquement3 affichent de moins grandes chances de réinsertion (-8 points par rapport aux personnes moyennement mobiles). Enfin, le fait de déclarer des problèmes de santé réduit sensiblement les chances de se réinsérer (respectivement de - 7 et de - 14 points selon l’intensité déclarée de ces difficultés, par rapport à l’individu de référence). L’accompagnement LINA favorise aussi l’accès à la formation et diminue les retraits du marché du travail Deux autres effets positifs sont à mettre au crédit de LINA. Cet accompagnement favorise l’accès à la formation : en juillet 2016, 9% des personnes dans LINA sont en formation, contre 3% de la population témoin. En outre, LINA conduit à un retrait nettement moins fréquent du marché du travail (dû notamment aux difficultés de santé et au découragement): 4% contre 13% pour la population témoin [cf. Tableau 3]. Tableau 3 SITUATION PAR RAPPORT À L’EMPLOI Seuil de significativité : ** 5%, ns : indique un résultat non significatif Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin Bénéficiaires Témoins Ecart Accès à l’emploi d’octobre 2015 à juillet 2016 (ICT1) 21% 18% 3 ** Situation en juillet 2016 (enquête statistique) En emploi salarié (ou promesse d’embauche) 19% 16% 3 ** Créateur d’entreprise 3% 3% 0 ns Projet de création d’entreprise 1% 3% -2 ** En recherche d’emploi 65% 62% 3 ns En stage de formation ou en reprise d’études 9% 3% 6 ** Ne recherche plus d’emploi 4% 13% -10 ** 2. Sont considérés en emploi sur la période les personnes ayant connu au moins l’une des situations suivantes : A) ayant eu une DPAE (Déclaration Préalable à l’Embauche) supérieure à 1 mois, B) sorti des listes de Pôle emploi pour reprise déclarée, C) inscrit en catégorie E (concerne majoritairement les bénéficiaires de contrats aidés), D) inscrit en catégorie C (activité réduite d’une durée supérieure à 78 heures). 3. Le niveau de mobilité géographique est ici mesuré par la distance et le temps de trajet domicile – lieu de travail souhaités par le demandeur d’emploi au moment de l’inscription à Pôle emploi. Une faible mobilité correspond à un temps de trajet inférieur à 30 minutes ou une distance inférieure à 14 km. Une mobilité moyenne renvoie à un temps de trajet compris entre 30 minutes et 1 heure ou une distance comprise entre 14 km et 39 km. Une forte mobilité est associée à un temps de trajet supérieur ou égal à 1 heure ou une distance égale ou supérieure à 40 km.
  • 6. 6_ ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 En ce qui concerne les bénéficiaires qui sont toujours en recherche d’emploi en juillet 2016, ils postulent davantage à des offres d’emploi et envoient plus de candidatures spontanées. 26% d’entre eux ont obtenu des entretiens d’embauche au cours des deux derniers mois qui précèdent l’interrogation contre 19% pour la population témoin. Encadré 1. Une estimation des effets propres des caractéristiques individuelles sur les chances d’accès à l’emploi La régression logistique permet de modéliser « toutes choses égales par ailleurs » la relation entre des variables explicatives et une variable binaire (0 : pas d’accès à l’emploi, 1 : accès à l’emploi). L’individu de référence se caractérise ainsi : il fait partie du groupe des témoins, il est âgé de 50 ans ou plus, de sexe féminin, sans reconnaissance de travailleur handicapé, moyennement mobile géographiquement, ayant une inaptitude psychique n’empêchant pas d’exercer le même métier, n’ayant pas eu d’arrêt maladie entre le licenciement et l’inscription à Pôle emploi, sans problèmes de santé empêchant l’avancée du projet professionnel et recherchant un métier vraiment différent de celui exercé auparavant. L’individu de référence a une probabilité de 19% d’accéder à un emploi entre octobre 2015 et octobre 2016. Population : demandeurs d’emploi ayant déclaré être accompagnés par Pôle emploi Seuils de significativité : * 10%; ** 5%; *** 1% Source : enquête auprès des bénéficiaires de l’accompagnement LINA et d’une population témoin, Fichier Historique des demandeurs d’emploi 2 * Ref. 8 *** 15 *** 5 *** Ref. 1 ** Ref. -1 Ref. -8 *** Ref. -1 * Ref. 4 *** 1 6 *** -1 Ref. -14 *** -7 *** Ref. Ref. 0 1 ** -20 -15 -10 -5 0 5 10 15 20 25 Bénéficiaires LINA Témoins (ref.) Moins de 30ans [30-40[ ans [40-50[ ans 50 ans et + (ref.) Homme Femme (ref.) TH Non TH (ref.) Peu mobile Moyennement mobile (ref.) Très mobile Inaptitude physiquetotale à exercer son ancien métier (ref.) Inaptitude physiquepartielle nécessitant aménagement du poste Inaptitude psychique empêchant d'exercer le même métier Inaptitude psychique n'empêchant pas d'exercer le même métier Arrêt maladie entre licenciement et inscription àPE Pas d'arrêt maladie entre licenciement et inscription à PE (ref.) Problèmes de santé : Oui tout à fait Problèmes de santé : Oui un peu Problèmes de santé : Pas du tout (ref.) Le métier recherché est vraiment différent de celui exercé auparavant… Le métier recherché est un peu différent de celui exercé auparavant Même métier que celui exercé auparavant
  • 7. ÉCLAIRAGES ET SYNTHÈSES #31 _ 7 Sources et méthodes Les objectifs de l’évaluation visaient à répondre aux questions suivantes : quel est le public cible et quels sont ses besoins ? Quelles modalités d’accompagnement sont mises en œuvre et quelles sont celles qui sont les mieux adaptées ? Quels effets sur la recherche d’emploi, le retour à l’emploi ou l’accès à la formation et la satisfaction des bénéficiaires ? Les modalités de l’évaluation reposent sur plusieurs outils et registres complémentaires : Des entretiens semi-directifs afin d’analyser les pratiques professionnelles et l’organisation mise en place. Trois régions ont été visitées : Hauts-de-France, Île-de-France et Occitanie avec des observations de séances d’échanges de pratiques et des entretiens collectifs avec des conseillers et des psychologues du travail. Une enquête téléphonique a été conduite en juillet 2016 auprès de deux groupes de demandeurs d’emploi, de façon à disposer d’un « contrefactuel ». Un groupe de bénéficiaires LINA : 603 sur 800 ont répondu ; un groupe témoin de demandeurs d’emploi licenciés pour inaptitude avec une date de fin d’activité analogue à celle des bénéficiaires de LINA (comprise entre janvier 2014 et décembre 2015), semblable également au groupe des bénéficiaires au regard des variables observables dans le système d’information de Pôle emploi, en écartant les personnes en suivi délégué (notamment auprès de Cap emploi). Un tirage équilibré a ensuite été réalisé pour cette population de contrôle (4 000 demandeurs d’emploi d’une population totale de 100 000, avec un objectif de 1 200 répondants à l’enquête (1 158 réponses obtenues). Après la collecte réalisée par BVA, le redressement a été réalisé par pondération selon la macro CALMAR (calage sur mages) développé par l’INSEE. Celle-ci permet de réduire la variance de l’échantillon et de réduire le biais lié à la non-réponse. Une enquête web auprès de l’ensemble des conseillers à l’emploi et des psychologues du travail concernés a complété les observations de terrain sur les pratiques mises en œuvre : 78 personnes sur les 97 interrogées ont répondu (80%) dont 54 conseillers à l’emploi (83%), 23 psychologues de travail (72%) et 1 chargé de projet.
  • 8. Directeur de la publication Jean BASSÈRES Directeur de la rédaction Stéphane DUCATEZ Réalisation Direction des Statistiques, des Études et de l’Évaluation Pôle emploi, 1 avenue du Docteur Gley 75987 Paris cedex 20 www.pole-emploi.org ISSN2274-4126–Réf.10075