SlideShare une entreprise Scribd logo
Projet de Développement
Agricole Intégré en Guinée
(PDAIG)
REPUBLIQUE DE GUINEE
Travail – Justice – Solidarité
MINISTERE DE L’AGRICULTURE
⯈ Mission d’appui du GBM/MAE du 23 au 27 mai 2022
PDAIG
Conakry 20/05/2022
PLANDEPRESENTATION
• Recommandation de la dernière
mission d’appui
• Performance Globale du projet
• Niveau de mise en œuvre du
projet par composante
• Gestion financière
• Passation de marchés
2
État de la mise en
œuvre des
recommandations de
la dernière mission
d’appui
3
DÉTAILSSUR LA
PERFORMANCE
GLOBALE DU
PROJET
4
Performance Globale
Indicateurs Cibles en 2022
Réalisation
Mai 2022
Cible final
Taux
réalisation /
fin de projet
Pourcentage d'augmentation du
rendement des produits ciblés par les
bénéficiaires directs du projet
20.00 22 (110 %) 20 110.00 %
Riz 30.00 27 (90%) 30 90 %
Maïs 20.00 30 (150 %) 20 150 %
Pomme de terre 10.00 20 (125%) 25 125 %
Volaille (œufs et viande) 20.00 11 (55%) 20 55,00%
Poisson 20.00 25 (125%) 20 125,00%
Performance Globale
Indicateurs
Cibles en Dec
2022
Réalisation Mai 2022 Cible final
Taux réalisation /
fin de projet
Pourcentage d'augmentation du volume de
ventes des produits ciblés réalisé par les
bénéficiaires directs du projet
30.00 27 (90%) 30 90,00 %
Nombre de personnes touchées par les biens et
services du projet
130,000.00 120 265 (89,20 %) 150 000,00 80,17%
Femmes 50 000 40 824 (89,75 %) 60 000,00 84,70 %
Jeunes 40 000 41 745 (104,36%) 45 000,00 92,75%
Performance Globale
Indicateurs
Cibles au 31 Déc.
2021
Réalisation (MP) Cible final
Taux réalisation /
fin de projet
Indicateurs intermédiaires de performance
Composante 1
Superficie réhabilitée ou dotée d'un nouveau
système d'irrigation ou de drainage pour la
maîtrise de l'eau
1500.00 1 352 (90,00%) 3 000 45,06%
Nombre d'AUEs opérationnels 50.00 23 (46,00%) 50 46,00%
Superficie couverte par les technologies
améliorées diffusées par le projet
30,000.00 37 100 (123,67%) 50 000 74,20%
Nombre d'utilisateurs des technologies diffusées 75,000.00 67 141 (134,0%) 100 000 67.14%
Femmes 30,000.00 34 192 (114,00%) 40 000 91.99%
Nombre de techniciens agricoles formés 1 000.00 1 425 (142,50%) 1 000 142,50%
Performance Globale
Indicateurs
Cibles au 31 Déc.
2022
Réalisation (MP) Cible final
Taux réalisation /
fin de projet
Indicateurs intermédiaires de performance
Composante 2
Nombre de microprojets financés par le
subvention à coût-partagé
900.00 (38,00%) 900 (38,00%)
Nombre de Sous-projets de PME financés par la
subvention à coût-partagé
50.00 28 (56,00%) 50 56.00%
Nombre de producteurs, agro-entrepreneurs et
PME formés
1 500.00 1245 (83,00%) 2 000,00 62.25%
Jeunes 600.00 685 (157,00%) 600 157.00%
Femmes 600.00 541 (90,17%) 600 90,17%
PME 100.00 53 (53,00%) 100 53.00%
Performance Globale
Indicateurs Cibles
(Mi-parcours)
Résultats
Autres indicateurs intermédiaires de performance
Taux de décaissement % % (100%)
Taux de réalisation physique du projet % % (100%)
Niveau d’avancementGlobal physiqueet Financier
L’analyse du graphique montre un niveau d’avancement global physique des Activités en mi mai est de 88 % pour un niveau de décaissement de
65,54%. Ceci démontre un progrès au vu du contextede mise en œuvre des activités marqué par la pandémie à Coronavirus, l’EpidemieEbola et le
changement de régime. Ces contraintesont permis
d’enclencherl’intervention en cas d’urgenceimprévue qui a servi de levier sur le quel l’UCP s’est appuyé pour faire évoluerles ODP
et plusieurs autres indicateurs intermédiaires,
Niveau d'avancementPhysiqueet financier
Situation financière
Catégories Description des catégories Allocation initiale Décaissés Soldes Taux de
décaissement
1
Travaux, Biens, NCS, CS excepté Cat 2 & 4 30 121 425,00 18 680 184,24 11 441 240,76 62,02%
2
Matching Grants (Subvention de Contrepartie) 6 559 777,00 518 392,29 6 041 384,71 7,90%
3 PPF Prefinancing (Remboursement Fonds de
Préparation du Projet) 669 365,00 187 232,7 482 132,30 27,97%
4 Emmergency Expenditure (Cas Urgence
Eventuelle) 0,00 2 669 037,07 -2 669 037,07 0,00%
DA-AG Compte Désigné IDA V1520-001 0,00 3 885,76 -3 885,76 0,00%
DA-BG Compte Désigné IDA -62570 2 419 817,22 -2 419 817,22 0.00%
Totaux 37 350 567,00 24 478 549,29 12 872 017,71 65,54%
Niveau de
réalisationdu
projet par
Composante
12
RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE
Composante 1 : Augmentation de la Productivité Agricole
Rappel des résultats attendus de la composante
▪ L’amélioration de la gestion de l’eau à travers l’aménagement ou la réhabilitation de 3 000 ha
▪ La création ou le renforcement des Associations d’usagers de l’eau dans les sites retenus
▪ La couverture de 50 000 ha par des technologies améliorées permettant de touchers 100 000 producteurs et
▪ La formation d’environ 1 000 techniciens engagés dans l’appui-conseils.
S-C 1.1. Amélioration de la gestion de l’eau
PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE
Composante 1 : Augmentation de la Productivité Agricole
S-C 1.1. Amélioration de la Maitrise de l’eau
❑ 3310 ha en cours d’aménagement et de réhabilitation dont 1 352 (90,00%) à livrer au
31/12/2021
❑ 23 AUEs identifiées et mises en place
❑ 28 890 ha (96,30%) couvertes par les technologies améliorées soit 57,78% de la cible globale
❑ 67 141 de bénéficiaires (134,0%) utilisent les technologies améliorées
❑ 1 425 Techniciens (178,1%) engagés dans le conseil agricole formés par le projet soit 142,50%
par rapport à la cible globale en fin de projet
Acquis et résultats obtenus
Batipon (Boké, Kolaboui) après
Batipon (Boké, Kolaboui) avant
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Amélioration de la
gestion de l’eau
Progrès accomplis
▪ 3.310 ha de plaine sont en cours
d’aménagement /
réhabilitation sur les 5sites
retenus dontplus de 1 350 ha mis à
disposition cette année
▪ 12CGP identifiés et misen place
▪ Lestravaux sont supervisés par le Bureau de
contrôle et l’appuide la DNGR
Niveau d’avancement des travaux par site
N° Préfecture Chantier %
1
Pita Timbi Madina / Timbi Touni 95%
2
Boké Batipon 70 %
3
Siguiri Banifra 30 %
4
Siguiri Kada 10%
5
Mandiana Bankoumana - Magana 6,10%
Taux moyen
d’exécution
42 %
[1] Moyenne pondérée des taux de réalisation physique
par site
Cérémonies de Remise de kits agricoles
Activité de pêche sur les étangs piscicoles
appuyés par le Projet à Siguiri
Distribution des semences de Pomme de terre à
Dalaba au compte de la campagne 2021
Hausse de rendement constatée par les
bénéficiaires des kits agricoles
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ON PARCOMPOSANT
E
C. 1.2. Accès aux Technologies, Innovations et Services de Conseil (Suite)
▪ 40 Agents dont 20 d’ANPROCA formés et remisà niveau sur la gestion du Centre d’appel
▪ 300Technicienset cadres d’ANPROCAformés et équipés surl’uitlisation des NTICdans
le conseil agricole
▪ 10 centres de ressources numeriques mises en place Livraison d’outils de digitation
du conseil et de vulgarisation agricole comprenant :
▪ 10 bornes électroniques,
▪ 20 tablettes d’enrôlement
▪ 6.300bracelets d’identification des producteurs, de suivi et de partages de savoirs,
▪ Deux (2) drones de dix (10) Kilo de capacité, pour le suivi spatial des exploitations,
l'épandage d'engrais et le traitement phytosanitaire.
▪ Les équipements de stockage de données et un numero court (113)
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ON PARCOMPOSANT
E
C. 1.2. Accès aux Technologies, Innovations et Services de Conseil (Suite)
• 700 T de semences de riz, près 300T de semences de maïs (dont 30 T d’hybride maïs) et 300T de
semences pommes ont été acquis et distribués à plus de 45.000 producteurs (dont environ 37% de
femmes et 35% de jeunes) et permis d’emblaver près de 29.500 ha, entre 2019 et 2021
• Acquisition et distribution de 640 tonnes de semence (187 T de riz, 153 T de maïs et 300 T de
pomme de terre) au compte de la campagne de 2021
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Accès
auxTechnologies,
Innovations et Services
de Conseil (Suite)
➢ 103champs écoles dont53 encontresaisonen2022
installées et 3journées portes ouvertes d’échanges
Ce qu’il fautretenir
➢ 5technologies basées surles variétés et les
itinéraires techniques diffuséesà environ 750
producteursdont 420 Femmes
➢ 1300tonnes de semences certifiées(dont 700
tonnes de riz,300tonnes de maïset300dePDT),
900 tonnes d’engrais et 27000 litresherbicides total
acquiset distribués à 45 000 producteurs
➢ Prèsde120.000producteursagricolesetfermiersont
bénéficiésd’intrantsagricolesetdeconseilsà
l’exploitation(dont42% defemmeset35%jeunes)
➢ Plusde37100 ha emblavés de2019à 2021
➢ 406cadresettechniciensdesagencesd’exécution
partenaires(ANPROCA,DNPIA,CONASEG,ANAG,
FUPROMA,Firmespécialisée,CNOPG,ADP/VCI)forméssur
leGEMSquiontdémultipliélaformationauprèsdeleurspairs
Formation des acteurs sur les outils digitaux
(GEMS et l’utilisation des bornes)
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Composante 2 : Amélioration de l'accèsaux marchés
2.1. Renforcement des organisations de producteurs)
Rappel des principaux résultats attendus
❑ Le financement d’environ 500 microentreprises et 30 sous-projets des PME
❑ La formations de 750 promoteurs
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Composante 2 : Amélioration de l'accèsaux marchés
C. 2.1. Renforcement des organisations de producteurs)
❑ Animation et Ingénierie sociale autour des infrastructures productives 11
Comités pour la gestion des périmètres à aménager, Identifiés
et structurés
✓ Onze (11) animateurs de zone mobilisés et formés pour l’appui aux
comitésmisen place dansla zone du projet.
✓ Au total 167 paysans producteurs identifiés et formés, (dont 62
femmes), à Siguiri,Mandiana,Pita et Boké.
❑ Formationdes élus et techniciens des OPE/OPA surl’acte uniforme
(OHADA) des sociétés coopératives
✓ 46 membres des OPA et OPE cibles du projet (dont 10 femmes et 13
jeunes) ont été renforcés.
❑ Appui au renforcementde capacités des coopératives et enterprises
semencières de riz et de maïs dans la zone du projet
✓ Séances de sensibilisationet d’information de 15 noyaux de GIE de 3
personnes chacun (rizet maïs)surl’esprit coopératif selon le modèle
OHADA
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite)
❑ Appui à l’élaboration du plan stratégique de la CONASEG
✓ 5 Ateliers régionaux de collecte des préoccupations des éleveurs et des
données relatives aux forces, faiblesses et aux opportunités locales dans le
cadre du développement de l’élevage ont été organisés
✓ 1 atelier de validation des résultats avec les acteurs du secteur a été
organisé.
✓ 165 participants (dont 116 femmes, 20 jeunes) ont participé aux ateliers.
✓ Un document de stratégie est finalisé et restitué.
❑ Appui à la Finalisation et à la vulgarisation des textesd’Application du code
de l’Aquaculture
✓ organisation de séances d’échanges avec les communautés et services
techniques pour évaluer la situation règlementaire sur l’aquaculture ;
✓ organisation des séances d’information et d’animation au- près des
acteurs ;
✓ élaboration et diffusion des textes règlementaires.
✓ Présentation et validation textes sur l’aviculture
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite)
❑ Appui à la mise en place des collèges de la filière avicole guinéenne
✓ 13 ateliers régionaux de concertation des acteurs de la filière ont été
organisés.
✓ 280 participants (dont 74 femmes) ont participé.
❑ Appui à la Valorisation de 150plansd’eau, formationet appui-conseil des
acteurs de la filière piscicole
✓ Identification de 150 sitespiscicoles,
✓ Identification des besoins en intrants (semences, matériels d'exploitation),
✓ Formation de dix (10) acteurs par site en gestion durable de plans d’eau
et techniquespiscicoles(dont 30%de femmes)
✓ mise en place des Comitésde gestion.
Entermes de résultats, 150sitesont été empoissonnés et les acteurs formés
et dotés en équipementsde pêches. Uneproduction moyenne de 2t/site
soit 300Tde poissonsproduitsentre 2020et2021.
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite)
❑ Appui à l’extension de l’aménagementet de la mise en valeur de 10sites
piscicoles (4 à Dalaba, 4 à Siguiri et 2 à Boké)
✓ Des études techniques de 10 sites (4 sites à Dalaba, 4 à Siguiri et 2 à Boké)
réalisées
✓ Le matériels et les outils d’exploitation ont été mis à disposition des exploitants
✓ Des comités de gestion ont été mis en place et les acteurs en réalisation des
étangs piscicolesont été formés
❑ Appui à la Valorisation de 150plansd’eau, formationet appui-conseil des
acteurs de la filière piscicole
✓ 150 sites piscicoles ont été identifiés
✓ 1500 acteurs (dont 30%de femmes) ont été formés en gestion durable de
plansd’eau et techniquespiscicoles
✓ mise en place des Comitésde gestion.
Comme résultats: l’aménagementet la mise en valeur de dix (10)étangs
piscicoles, ainsi la duplication par les bénéficiaires eux même de 13autres.Au
total 350personnes sontdirectement touchées dont 185femmes.
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
C. 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite)
❑ Appui à l'organisation de la semaine de l'entreprenariat et la
participation aux foires et autres évènements sur le secteur agricole
et l’entreprenariaten Guinée
✓ Participation et co-organisation du Salon des Entrepreneurs
SADEN-Régional de Kindia, ainsi que l’édition 2020 du SADEN
National à Conakry, de la Social Entrepreneurship Program et
du Projet d’appui aux entreprises avec l’APIP.
✓ 120 jeunes ont été formés sur l’entreprenariat dans l’agrobusiness, l’idée
d’entreprise et le développement personnel.
✓ Plusieurspanels et la mobilisation d’expertises sur des sujets transversaux sur les défis
de l’entreprenariat en Guinée, ont été organisés
Plusde 500jeunes venus de tout le pays, ainsi que de l’assistancefinancière de
3.000USDà troisentreprisesissuesd’unprocessus de sélection pour le prix
SADEN2020.
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Renforcement des
organisations de
producteurs
Ce qu’il fautretenir
➢ 11 PMA mis en place et fonctionnels
➢ 11 Animateursde la CNOP G formés et équipés
➢ Un plan d’actionde renforcement de la filière servant de
boussole pour le développement de la filière élaboré suite au
diagnostic organisationnel
➢ Un PSD élaboré et validé avec la participation de l’ensemble
des parties prenantes de la base au sommet pour un cout
global de 21 545 670,11USD
➢ (9) maillons de la filière avicole identifiés à la base. Un atelier
national de validation est prévu avec tous les acteurs
➢ Le projet a apporté égalementun appui à la Finalisationet à la
vulgarisationdes textes d’Application du code de
l’Aquaculture, ainsi que le Code de l’élevage dans son volet
aviculture
➢ 25 Sociétés Coopératives Simplifiées (SCOOPS) ont émergé
dont dix (10) des producteurs de semences de riz, deux (2) des
producteursde semences de maïs et treize (13) des étuveuses
de riz dans les préfecturesde Boké, Siguiri, Mandiana, et
Beyla. Ces SCOOPS totalisent636 membres dont 360 femmes
(56,60%) et 410 jeunes (64,46%).
Un cadre de concertation sur la filière maïs est en cours de
formalisation, associant l’ensemble des acteurs (producteurs et leurs
faîtières, les fournisseurs d’intrants et d’équipement de production, de
gestion post-récolte et de stockage, l’Association des diplômés des
écoles d’agriculture,
les Banques et une Société d’assurance de la place)
Les documents juridiques pour 51 coopératives sont élaborés, 27
agréments obtenus et 6 autres dans le circuit administratif
100 acteurs sont formés sur l’approche Warrantage et 125 élus sur le
PACTE dans la zone du projet
Une filière maïs en plein essor grâce au Sous-projet intégré maïs (PIM)
Un cadre de concertation sur la filière mais entre acteurs (producteurs
et leurs faîtières, les fournisseurs d’intrants et d’équipement de
production, de gestion post-récolte et de stockage, l’Association des
diplômés des écoles d’agriculture, les Banques et une Société
d’assurance de la place)
Renforcement des
organisations de
producteurs
Ce qu’il fautretenir
2.2 Services de développement des affaires
Financement de 115 plans d’affaire (dont 3 lauréat de l’Edition 2020 du SADEN, 12 projets du Social
Entrepreneurship Program – SEP et 100 plans d’affaires des projets impactés par le COVID19), en partenariat
avec l’APIP, la SFI, le Comité du Salon des Entrepreneurs en Guinée (SADEN) et l’Agence guinéenne de la
promotion de l’emplois (AGUIPE)
2.3 Financement des projets d’investissement productifs
10 comités d’évaluation des demandes de financement mis en place dans les préfectures cibles et la formation,
l’information et l’orientation de 216 personnes (membres des comités d’approbation, responsables
organisations paysannes, entrepreneurs, etc.)
Les représentants de la Firme spécialisée recrutés, formés et équipés, pour accompagner les porteurs de
projets, réceptionner les projets et suivre les porteurs durant la phase de compétition et de mise en œuvre
Financement 258 plans d’affaires de production intensive de maïs dans le cadre du PIM ; (i) sélectionner et
évaluer de près de 600 plans d’affaires (dont 350 microprojets de l’aval des filières cibles du projet ).
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Composante 3:Renforcementde capacitésinstitutionnelles
C. 2.1. Renforcement du système public de statistiques agricoles
❑l’ANASA vient d’achever les enquêtes modules de base du RNAE et s’acheminevers les enquêtes
thématiques.
❑Suivi rigoureux et une évaluationde qualité par les experts de la FAO
❑ Le RNAE a été doté en moyens logistiques et matériels roulants (100 motos et de 2 véhicules )
❑ Acquisition de 750 tablettes, deux serveurs RNAE et un lot de matériels informatiques
❑ Acquisition de solution mobile
❑ Des comites RNE mis en place et fonctionnels
S-C 2.1. Intervention en cas d’Urgence Imprévue (CERC)
Contexte : Plusieurs contraintes dues à la Pandémie de la COVID-19
Contraintes de mobilité
vers les marchés et les
zones de production
Menaces sur la
campagne agricole
Perturbation de
l’offre et la demande
des produits
alimentaires.
Instauration de l’état
d’urgence sanitaire par
le Gouvernement
Perturbation des
systèmes de
production agricole,
animale et halieutique
Mesures de
quarantaine de la
capitale Conakry et
environnant
Difficultés
d’accompagnent
des ménages
impactés
Risques
d’Insécurité
alimentaire
Soumission par le
Gouvernement
d’une requête pour
l’activation de la
Composante CERC
➢ Activation par le
Gouvernement de la
Composante
d’interventionen cas
d’urgence imprévue
(CERC) en cours
d’exécution,
➢ Redéfinition de la
Démarche de mise
en œuvre du projet
par l’UCP et ses
partenaires pour la
prise en compte des
mesures de
confinement
➢ Validation par la
Banque pour un
montant de 4
millions de dollars
US dans la
composante
Dans le cadre l’appui du Projet à l’atténuation des effets du COVID-19 sur les ménages
pauvres et les agriculteurs, plusieurs actions ont été réalisées avec succès :
1. Mise en place un dispositif harmonisé de collecte de données sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle
➢ Collecte et mise à disposition d’informations fiables et
actualiséessur les prixet stocks des produitsalimentaires
et des intrants agricoles, ainsi que les systèmes de
production
➢ Identification des ménages vulnérables et des
producteurssusceptibles d’êtres affectés par la
pandémie
➢ Suivi les stocksdisponiblesau niveau des différentes
régionsdes intrantsagricoles(semences animales et
végétales) et des produits alimentaires non
périssables…)
➢ Suivide l’évolution des importations et exportations des
produitsagricoles et alimentaires,à travers la publication
de notes de conjoncture hebdomadaire et des bulletins
mensuels sur l’évolution les prix, des stocks alimentaires,
niveau de sécurité alimentaire,etc.
Bulletin
mensuel de
collecte, de
diffusion et le
suivi de
l’évolution
des
tendances
des produits
agricoles sur
les marchés.
Source : ANASA
S-C 2.1. Interventionen cas d’Urgence Imprévue (CERC)
2. Contribution à l’atténuation de l’incidence de la COVID19 sur les populations touchées
➢ Sélection et enrôlement des populations vulnérables dans les zones cibles,
➢ identification des stocks d’intrant disponibleset contractualisation avec les fournisseurs
➢ Les populationsrurales des zones affectées seront dotées de lotsde kitsde production composés de semences de riz
de maïs, d’engrais et de produitsphytosanitaires, ainsi en des lotsde kitsd’élevage et aquacoles
➢ Distributiondes kitset suivi des exploitations et formation des acteurs :
595 tonnes de riz
105 tonnes de maïs
1 200 tonnes d’engraisNPK
1 200 tonnes d’urée
72 000 litres d’herbicides
➢ Un total de 39 850 exploitants et acteursdes différentesfilières
ciblées (dont 7500 de céréaleset 53 de maraîchage),de 160 structures
piscicoles(étangs et retenues)de 33préfectures de la Guinée
touchés
Sous-Composante d’Interventionen cas d’Urgence imprévue(2)
PRI
NCI
PALESRÉALI
SAT
I
ONSPARCOMPOSANT
E
Accès aux
Technologies,
Innovations et Services
de Conseil (Suite)
Ce qu’il fautretenir
➢26.500 kits de production comprenant des
intrants, petits équipements et outillages
agricoles et emballages pour les filières riz, maïs,
maraîchage, aviculture et aquaculture,
distribués sur tout le territoire national (dont
4.000 kits pour les acteurs de la filières pomme
de terre).
➢ 39 850 exploitants et acteurs des différentes
filières ciblées (dont 7500 de céréales et 53 de
maraîchage), de 160 structures piscicoles
(étangs et retenues)
➢ 7 553 ha emblavés
Sous-Composanted’Intervention en cas d’Urgence imprévue(3)
❑ Appui aux organisations faîtières, les Micro-Petite Entreprises Rurales (MPERs), ainsi
que les PME/PMIagricoles impactées par la pandémie liée à la COVID19
Le projet a participé et coorganisé deux compétitions, notamment le Social
Entrepreneurship Program (SEP) et le Projet d’appui aux entreprises pour la relance
du secteur privé face au COVID.
En 2021 le projet avec l’appui de la FS a organisé
110 plans d’affaires sur environ 700 soumis, ont été sélectionnés
par les jurys en marge de ces compétitions, pour bénéficier d’un appui technique et
47 microprojets et 63 sous-projets de PME dans le cadre d’une relance après COVID.
950.000 USD, avec un cofinancement (Banques et promoteurs) de près de 500.000
USD seront accordés aux lauréats
120MPMEs seront financées à hauteurde 1.000.0000USD
Comme
résultats
Création ou stabilisation de 1000emplois au niveau des MPMERs
Maintien de l’outil productif
Lancement des compétitions de Plans d’affaire covid 19
Données du GEMS sur les bénéficiaires du plan de riposte
Données du GEMS sur les bénéficiaires du plan de riposte
PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE
Composante 4 :Coordination et Pilotage du Projet
❑ Le système informatisé de suivi et évaluation est opérationnel avec des alertes
fréquentes
❑ L’étude de référence sur les chaines de valeur est réalisée et le Rapport encours
de finalisation
❑ Deux (2) légères sur les rendements et les volumes commercialisés réalisées et les
Rapports disponibles
❑ Six (6) missions de supervision par le GBM organisées par le projet
❑ Quatre (4) ateliers bilan et de programmation de PTBA tenus
❑ Les rencontres techniques de l’UCP, avec le bailleur et avec les partenaires sont
tenues regulièment
❑ Des rapports d’Audit interne produits et partagés
❑ Quatre (4) COPIL tenus
Bornes de e-Extension en cours de finalisation
REVUE DES MESURES DE SAUVEGARDE ENVIRONNMENTALE ET SOCIALE
Screening environnementalet social de 10 plaines rizicoles à aménager et Rapport validé
screening environnementalet sociale de 10 sites piscicoles et les sites de construction des Infrastructures productives collectives dans la zone du
PDAIG a été réalisé en partenariat avec les différentes parties prenantes, a permis de ressortir les caractéristiques des sites et d’évaluer les
impacts potentiels de l’activité ainsi que les mesures de mitigation
Eude d’impact environnementalet social de 3300 ha de plaines rizicoles réalisée et rapport disponible et obtenu ANO
Appui au BGEEE pour l'audit et le suivi de la mise en œuvre des documents de sauvegarde: Rapport disponible et certificat de conformité délivré
Trois ateliers régionaux de vulgarisationdu contenu du plan de gestion des pestes et pesticides (PGPP) organisés ont permis de former au total
78 cadres
Des missions de suivi environnementaldes chantiers d’aménagement hydroagricoles organisées avec la participationactive des répondants
environnementauxet les experts des Entreprises de travaux et du Bureau de contrôle
Une évaluation sexo-spécifique réalisée et Rapport partagé
Plus de 30 réclamationsformulées et résolues dans le cadre du Mécanisme de gestion des plaintes (MGP) dans le cadre des travaux
d’aménagementhydroagricole dans les préfectures de Boké et de Siguiri
Un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) de la plaine de Bankoumana-Magnaa été élaboré et mis en œuvre
Evaluation sociale des sous-projet d’aménagementhydroagricolesde 2224 ha de plaines dans la zone du projet réalisée et le rapport partagé en
interne
Images terrain (PAR et Formation pesticide)
PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE
Amélioration de la
gestion de l’eau
Mieux accomplis
▪ Un Plan d’Action de réinstallation a été mis
en place et les personnes impactées
autour du site de Bankoumana-Magana
ont indemnisées
▪ 1 PAR élaboré pour Batipon
▪ Un mécanisme de gestion de Plaintes
élaboré et les CGP et PMA formés à son
utilisation
▪ 123 personnes dont 21 femmes, 44 jeunes.
Les 9 comités et 13 points focaux ont été
dotés d’outils de gestion des plaintes
(registres et différentes fiches et formulaires
de plaintes) et qui sont digitalisés
PRINCIPALES RÉALISATION PAR COMPOSANTE
Amélioration de la
gestion de l’eau
Progrès accomplis
▪ Le Screening environnemental et
l’évaluation sociale des dix (10) sous-projets
réparties dans les préfectures de Boké, Pita,
Siguiri, Mandiana
▪ Une étude d’impact environnemental et
social globale réalisée
▪ Un audit environnemental et social réalisée
▪ Cinq (5) correspondants environnementaux
désignés dans les 5 préfectures (Boké, Pita,
Labé, Mandiana et Siguiri)
▪ Le screening environnemental et social de
dix (10) sites piscicoles réalisé
▪ Elaboration des contrats fonciers pour
garantir l’utilisation les infrastructures
productives collectives
Communication et gestion des Savoirs
08 contrats de prestations avec les radios de proximité (Boké, Dubreka, Coyah, Labé, Pita, Dinguiraye, Beyla et Siguiri)
➢ Une moyenne de 10 CR par Préfecture sont
couvertes par la diffusion des émissions, soit 100
localités ( CU et CR)
➢ Audience moyenne cumulée pour les 08 radios :
250 000 auditeurs, dont principalement les
acteurs du Projet qui disposent d’informations
sur la mise en œuvre du PDAIG
➢ Nombre total d’émissions produites et à diffusées
sur le trimestre : 45
➢ Nombre d’émissions produites et à diffusées par
mois : 15 ; soit 01 émission tous les 02 jrs sur le
projet
Collaboration avec les radios rurales pour la diffusion d’émissions sur les activités du
Projet et ses bénéficiaires
Genres radios
QUANTITE
TOTAL
Production +
Diffusion
Rediffusion
Tables rondes 12 12 24
EIR 12 - 12
Jeux publics 2 2 4
Microprogrammes 4 12 16
Couverture médiatique 10 - 10
Magazine 05 05 10
TOTAL EMISSIONS
(PRODUCTION -
DIFFUSION ET
REDIFFUSION)
45 31 76
Mise en place et
animation de 10 de
groupes d’écoute
05 05
Collaboration avec les radios rurales /Communautaires (2)
Une meilleure compréhension du contenu du
Projet et des résultats à atteindre par les acteurs
Une implication plus forte des bénéficiaires à la
mise en œuvre des activités
 Un accès plus aisé aux contenus des programmes
radios par les bénéficiaires (utilisation des langues
locales et adaptation aux calendriers de travail des
bénéficiaires)
Une plus grande occupation de la grille des
programmes des 08 radios
Les effets de l’outil de
communication Radio
rurale
Liens pour les émissions radios (Supports audio)
https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/08/iNDICATIF-PDAIG.mp3
https://www.pdaig-guinee.com/wp-content/uploads/2020/08/MP-sousou1.mp3
https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/08/2-Tr-TAP-SABOUGNOUMA-FEMMES-AGRICOLE-KO-
22-04-2020.mp3
information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public
sur les actions mises en œuvre
https://www.africaguinee.com/articles/2020/07/11/guinee-l-
apip-au-chevet-des-micro-entreprises-et-pme-agricoles
https://youtu.be/P1mzvKzrNgc
https://www.africaguinee.com/articles/2020/07/11/guinee-l-
apip-au-chevet-des-micro-entreprises-et-pme-agricoles
https://agriguinee.net/2020/07/11/plan-de-riposte-100-
porteurs-de-projets-dans-lagrobusiness-bientot-
accompagnes/
https://www.guineenews.org/agribusiness-lapip-lance-un-
projet-dappui-aux-pme-et-micro-projets-evoluant-dans-le-
domaine-agricole/
https://pdaig.org.gn/2020/07/14/promotion-de-
entrepreneuriat-agricole-pres-d1-milliard-de-francs-
guineens-pour-100-pme-agricoles/
• Rédaction d’articles et publication sur les médias locaux.
• Une dizaine de médias participent régulièrement à la diffusion des informations sur les
activités du Projet
Information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public sur les
opportunités d’accompagnement des jeunes agri preneurs
Canal
Médiatique
❑ Co-organisation et participation à 03 activités de types événementiels dédiés
à l’agro business (Le Salon de l’Entreprise de Guinée), à Kindia et Conakry
❖ 500 visiteurs cumulés, lors du salon
de l’entrepreneur à Kindia et à
Conakry ont été informés et
sensibilisés sur les objectifs
❖ Une centaine de gadgets et autres
supports d’informations diffusée
auprès des visiteurs du stand du
Projet visiteurs cumulés
❖ Une vingtaine d’articles
d’informations publiés sur les
médias locaux
Information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public sur les
opportunités d’accompagnement des jeunes agri-preneurs
❑ Co-organisation et participation à 03 activités de types événementiels dédiés
à l’agro business (Le Salon de l’Entreprise de Guinée), à Kindia et Conakry
❖ 500 visiteurs cumulés, lors du
salon de l’entrepreneur à Kindia
et à Conakry ont été informés et
sensibilisés sur les objectifs
❖ Une centaine de gadgets et
autres supports d’informations
diffusée auprès des visiteurs du
stand du Projet visiteurs cumulés
❖ Une vingtaine d’articles
d’informations publiés sur les
médias locaux
information et sensibilisation des acteurs de terrain
Canal
Médiatique
❑ Réunions d’information/sensibilisation des acteurs et bénéficiaires
➢ Mise en place et animation d’un cadre de rencontre avec les chargées
de communication du Ministère et de l’ANASA
➢ Mission d’information des acteurs du Projet dans 10 préfectures
➢ 166 acteurs et bénéficiaires du Projet informés dans 09 préfectures, à
l’occasion de la mise en place de la collaboration avec les radios, 70
thématiques, ont été discutées et validées pour meubler le contenu des
programmes radios. Elles sont regroupées autour des questions :
❑ OUTILS DIGITAUX
➢ Appui à la conception du site web du Ministère de l’Agriculture
(https://agriculture.gov.gn/) et refonte du site du PDAIG (https://pdaig.org.gn/)
➢ Actualisation des contenus des plates formes de réseaux sociaux du Projet
➢ Développement et animation de nouveaux outils de partage en ligne :
✓ Slideshare : https://www.slideshare.net/PDAIGDEGUINEE/brief-du-pad-du-pdaig
✓ www.linkedin.com/in/pdaig-guinee-99341b1b6
✓ https://www.facebook.com/pdaig/
✓ https://twitter.com/PdaigG
✓ https://www.youtube.com/channel/UCEoEppkLhaCQdFObJqSJoXw?disable_polymer=true
INFORMATION ET SENSIBILISATION DES ACTEURS SUR ES OPPORTUNITES À L’INTENTION DU
GRAND PUBLIC ET DES PARTENAIRES DU PROJET
Diffusion d’une newsletter mensuelle
❖ La Newsletter permet d’atteindre l’ensemble des partenaires identifiés, par adresse
électronique, par envoi direct et un affichage dynamique sur la page d’accueil du site web
https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/07/PDAIG-Guin%C3%A9e-
12-1.pdf)
https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/11/La-Lettre-dinformation-du-
PDAIG.pdf
STATISTIQUES ET EMPLACEMENT DES VISITEURS SUR LE SITE :
Source :
https://www.compteurdevisite.com/geozoom.php?c=162bf4b28fb89849056a22b70842f1c2&base=counter1&tab=5&mont
h=30days
Réalisation d’un film documentaire sur la situation
de référence des chaines de valeur cibles du PDAIG
Presentation 7eme sup GBM mai 2022 VP1-20 05 2022.pdf

Contenu connexe

Similaire à Presentation 7eme sup GBM mai 2022 VP1-20 05 2022.pdf

Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITOCompilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Yann Dieulangard
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
ICARDA
 
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Rachel Kuperminc
 
Programme nationale de mise à niveau. andpme
Programme nationale de mise à niveau. andpmeProgramme nationale de mise à niveau. andpme
Programme nationale de mise à niveau. andpme
ghalia cherifi General manager Eci
 
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de SéguélaPROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
Yao Touré
 
Présentation de l'outil EnR²
Présentation de l'outil EnR²Présentation de l'outil EnR²
Présentation de l'outil EnR²
Institut de l'Elevage - Idele
 
Bilan d'activité 2021 de Bpifrance
Bilan d'activité 2021 de BpifranceBilan d'activité 2021 de Bpifrance
Bilan d'activité 2021 de Bpifrance
Bpifrance
 
Présentation PACOFIDE 04092020.pptx
Présentation PACOFIDE 04092020.pptxPrésentation PACOFIDE 04092020.pptx
Présentation PACOFIDE 04092020.pptx
Issifou Dado Doko
 
Présentation IRADA KG 2.pdf
Présentation  IRADA KG 2.pdfPrésentation  IRADA KG 2.pdf
Présentation IRADA KG 2.pdf
KarimGharbi9
 
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptxVF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
AbibBa
 
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIERPROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
Institut de l'Elevage - Idele
 
Madagascar-segs-ifad rome 2007
Madagascar-segs-ifad rome 2007Madagascar-segs-ifad rome 2007
Madagascar-segs-ifad rome 2007
Benoît THIERRY
 
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA
 
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
Global Water Initiative - West Africa
 
La communication financiere septembre 2014
La communication  financiere septembre 2014La communication  financiere septembre 2014
La communication financiere septembre 2014
Servicom SA
 
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdfLIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de BpifranceBilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bpifrance
 
Prézsentation moise blanc
Prézsentation moise blancPrézsentation moise blanc
Prézsentation moise blanc
msodjinou
 
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
Rachel Kuperminc
 

Similaire à Presentation 7eme sup GBM mai 2022 VP1-20 05 2022.pdf (20)

Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITOCompilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
Compilation présentations atelier tic&lait 28 juin 2013 MEITO
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
 
Saydi abdessalam
Saydi abdessalamSaydi abdessalam
Saydi abdessalam
 
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
Atelier de planification technique et budgétaire PAMOBARMA
 
Programme nationale de mise à niveau. andpme
Programme nationale de mise à niveau. andpmeProgramme nationale de mise à niveau. andpme
Programme nationale de mise à niveau. andpme
 
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de SéguélaPROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
PROPACOM Ouest - Etat d'avancement des activités de l'antenne de Séguéla
 
Présentation de l'outil EnR²
Présentation de l'outil EnR²Présentation de l'outil EnR²
Présentation de l'outil EnR²
 
Bilan d'activité 2021 de Bpifrance
Bilan d'activité 2021 de BpifranceBilan d'activité 2021 de Bpifrance
Bilan d'activité 2021 de Bpifrance
 
Présentation PACOFIDE 04092020.pptx
Présentation PACOFIDE 04092020.pptxPrésentation PACOFIDE 04092020.pptx
Présentation PACOFIDE 04092020.pptx
 
Présentation IRADA KG 2.pdf
Présentation  IRADA KG 2.pdfPrésentation  IRADA KG 2.pdf
Présentation IRADA KG 2.pdf
 
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptxVF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
VF PRESENTATION Atelier Bilan FIDA.pptx
 
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIERPROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
PROVINLAIT Conference Enviro -THROUDE BULLIER
 
Madagascar-segs-ifad rome 2007
Madagascar-segs-ifad rome 2007Madagascar-segs-ifad rome 2007
Madagascar-segs-ifad rome 2007
 
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
ICARDA project main achievements (Mounir Louhaichi)
 
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
Etats des lieux du conseil agricole: l’expérience du barrage de Bagré (Burkin...
 
La communication financiere septembre 2014
La communication  financiere septembre 2014La communication  financiere septembre 2014
La communication financiere septembre 2014
 
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdfLIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
LIFE_GREEN_SHEEP_Throude_FINAL.pdf
 
Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de BpifranceBilan d'activité 2023 de Bpifrance
Bilan d'activité 2023 de Bpifrance
 
Prézsentation moise blanc
Prézsentation moise blancPrézsentation moise blanc
Prézsentation moise blanc
 
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
UDOPER GIC - Réalisations et analyse de la filière agropastorale 2018-2019
 

Dernier

Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Philippe Villette
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 

Dernier (6)

Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
Programme d'animations du Pays d'art et d'histoire Aure Louron du 15 au 18 ju...
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 

Presentation 7eme sup GBM mai 2022 VP1-20 05 2022.pdf

  • 1. Projet de Développement Agricole Intégré en Guinée (PDAIG) REPUBLIQUE DE GUINEE Travail – Justice – Solidarité MINISTERE DE L’AGRICULTURE ⯈ Mission d’appui du GBM/MAE du 23 au 27 mai 2022 PDAIG Conakry 20/05/2022
  • 2. PLANDEPRESENTATION • Recommandation de la dernière mission d’appui • Performance Globale du projet • Niveau de mise en œuvre du projet par composante • Gestion financière • Passation de marchés 2
  • 3. État de la mise en œuvre des recommandations de la dernière mission d’appui 3
  • 5. Performance Globale Indicateurs Cibles en 2022 Réalisation Mai 2022 Cible final Taux réalisation / fin de projet Pourcentage d'augmentation du rendement des produits ciblés par les bénéficiaires directs du projet 20.00 22 (110 %) 20 110.00 % Riz 30.00 27 (90%) 30 90 % Maïs 20.00 30 (150 %) 20 150 % Pomme de terre 10.00 20 (125%) 25 125 % Volaille (œufs et viande) 20.00 11 (55%) 20 55,00% Poisson 20.00 25 (125%) 20 125,00%
  • 6. Performance Globale Indicateurs Cibles en Dec 2022 Réalisation Mai 2022 Cible final Taux réalisation / fin de projet Pourcentage d'augmentation du volume de ventes des produits ciblés réalisé par les bénéficiaires directs du projet 30.00 27 (90%) 30 90,00 % Nombre de personnes touchées par les biens et services du projet 130,000.00 120 265 (89,20 %) 150 000,00 80,17% Femmes 50 000 40 824 (89,75 %) 60 000,00 84,70 % Jeunes 40 000 41 745 (104,36%) 45 000,00 92,75%
  • 7. Performance Globale Indicateurs Cibles au 31 Déc. 2021 Réalisation (MP) Cible final Taux réalisation / fin de projet Indicateurs intermédiaires de performance Composante 1 Superficie réhabilitée ou dotée d'un nouveau système d'irrigation ou de drainage pour la maîtrise de l'eau 1500.00 1 352 (90,00%) 3 000 45,06% Nombre d'AUEs opérationnels 50.00 23 (46,00%) 50 46,00% Superficie couverte par les technologies améliorées diffusées par le projet 30,000.00 37 100 (123,67%) 50 000 74,20% Nombre d'utilisateurs des technologies diffusées 75,000.00 67 141 (134,0%) 100 000 67.14% Femmes 30,000.00 34 192 (114,00%) 40 000 91.99% Nombre de techniciens agricoles formés 1 000.00 1 425 (142,50%) 1 000 142,50%
  • 8. Performance Globale Indicateurs Cibles au 31 Déc. 2022 Réalisation (MP) Cible final Taux réalisation / fin de projet Indicateurs intermédiaires de performance Composante 2 Nombre de microprojets financés par le subvention à coût-partagé 900.00 (38,00%) 900 (38,00%) Nombre de Sous-projets de PME financés par la subvention à coût-partagé 50.00 28 (56,00%) 50 56.00% Nombre de producteurs, agro-entrepreneurs et PME formés 1 500.00 1245 (83,00%) 2 000,00 62.25% Jeunes 600.00 685 (157,00%) 600 157.00% Femmes 600.00 541 (90,17%) 600 90,17% PME 100.00 53 (53,00%) 100 53.00%
  • 9. Performance Globale Indicateurs Cibles (Mi-parcours) Résultats Autres indicateurs intermédiaires de performance Taux de décaissement % % (100%) Taux de réalisation physique du projet % % (100%)
  • 10. Niveau d’avancementGlobal physiqueet Financier L’analyse du graphique montre un niveau d’avancement global physique des Activités en mi mai est de 88 % pour un niveau de décaissement de 65,54%. Ceci démontre un progrès au vu du contextede mise en œuvre des activités marqué par la pandémie à Coronavirus, l’EpidemieEbola et le changement de régime. Ces contraintesont permis d’enclencherl’intervention en cas d’urgenceimprévue qui a servi de levier sur le quel l’UCP s’est appuyé pour faire évoluerles ODP et plusieurs autres indicateurs intermédiaires, Niveau d'avancementPhysiqueet financier
  • 11. Situation financière Catégories Description des catégories Allocation initiale Décaissés Soldes Taux de décaissement 1 Travaux, Biens, NCS, CS excepté Cat 2 & 4 30 121 425,00 18 680 184,24 11 441 240,76 62,02% 2 Matching Grants (Subvention de Contrepartie) 6 559 777,00 518 392,29 6 041 384,71 7,90% 3 PPF Prefinancing (Remboursement Fonds de Préparation du Projet) 669 365,00 187 232,7 482 132,30 27,97% 4 Emmergency Expenditure (Cas Urgence Eventuelle) 0,00 2 669 037,07 -2 669 037,07 0,00% DA-AG Compte Désigné IDA V1520-001 0,00 3 885,76 -3 885,76 0,00% DA-BG Compte Désigné IDA -62570 2 419 817,22 -2 419 817,22 0.00% Totaux 37 350 567,00 24 478 549,29 12 872 017,71 65,54%
  • 13. RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE Composante 1 : Augmentation de la Productivité Agricole Rappel des résultats attendus de la composante ▪ L’amélioration de la gestion de l’eau à travers l’aménagement ou la réhabilitation de 3 000 ha ▪ La création ou le renforcement des Associations d’usagers de l’eau dans les sites retenus ▪ La couverture de 50 000 ha par des technologies améliorées permettant de touchers 100 000 producteurs et ▪ La formation d’environ 1 000 techniciens engagés dans l’appui-conseils. S-C 1.1. Amélioration de la gestion de l’eau
  • 14. PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE Composante 1 : Augmentation de la Productivité Agricole S-C 1.1. Amélioration de la Maitrise de l’eau ❑ 3310 ha en cours d’aménagement et de réhabilitation dont 1 352 (90,00%) à livrer au 31/12/2021 ❑ 23 AUEs identifiées et mises en place ❑ 28 890 ha (96,30%) couvertes par les technologies améliorées soit 57,78% de la cible globale ❑ 67 141 de bénéficiaires (134,0%) utilisent les technologies améliorées ❑ 1 425 Techniciens (178,1%) engagés dans le conseil agricole formés par le projet soit 142,50% par rapport à la cible globale en fin de projet
  • 15. Acquis et résultats obtenus Batipon (Boké, Kolaboui) après Batipon (Boké, Kolaboui) avant
  • 16. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Amélioration de la gestion de l’eau Progrès accomplis ▪ 3.310 ha de plaine sont en cours d’aménagement / réhabilitation sur les 5sites retenus dontplus de 1 350 ha mis à disposition cette année ▪ 12CGP identifiés et misen place ▪ Lestravaux sont supervisés par le Bureau de contrôle et l’appuide la DNGR
  • 17. Niveau d’avancement des travaux par site N° Préfecture Chantier % 1 Pita Timbi Madina / Timbi Touni 95% 2 Boké Batipon 70 % 3 Siguiri Banifra 30 % 4 Siguiri Kada 10% 5 Mandiana Bankoumana - Magana 6,10% Taux moyen d’exécution 42 % [1] Moyenne pondérée des taux de réalisation physique par site
  • 18. Cérémonies de Remise de kits agricoles Activité de pêche sur les étangs piscicoles appuyés par le Projet à Siguiri Distribution des semences de Pomme de terre à Dalaba au compte de la campagne 2021
  • 19. Hausse de rendement constatée par les bénéficiaires des kits agricoles
  • 20. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ON PARCOMPOSANT E C. 1.2. Accès aux Technologies, Innovations et Services de Conseil (Suite) ▪ 40 Agents dont 20 d’ANPROCA formés et remisà niveau sur la gestion du Centre d’appel ▪ 300Technicienset cadres d’ANPROCAformés et équipés surl’uitlisation des NTICdans le conseil agricole ▪ 10 centres de ressources numeriques mises en place Livraison d’outils de digitation du conseil et de vulgarisation agricole comprenant : ▪ 10 bornes électroniques, ▪ 20 tablettes d’enrôlement ▪ 6.300bracelets d’identification des producteurs, de suivi et de partages de savoirs, ▪ Deux (2) drones de dix (10) Kilo de capacité, pour le suivi spatial des exploitations, l'épandage d'engrais et le traitement phytosanitaire. ▪ Les équipements de stockage de données et un numero court (113)
  • 21. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ON PARCOMPOSANT E C. 1.2. Accès aux Technologies, Innovations et Services de Conseil (Suite) • 700 T de semences de riz, près 300T de semences de maïs (dont 30 T d’hybride maïs) et 300T de semences pommes ont été acquis et distribués à plus de 45.000 producteurs (dont environ 37% de femmes et 35% de jeunes) et permis d’emblaver près de 29.500 ha, entre 2019 et 2021 • Acquisition et distribution de 640 tonnes de semence (187 T de riz, 153 T de maïs et 300 T de pomme de terre) au compte de la campagne de 2021
  • 22. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Accès auxTechnologies, Innovations et Services de Conseil (Suite) ➢ 103champs écoles dont53 encontresaisonen2022 installées et 3journées portes ouvertes d’échanges Ce qu’il fautretenir ➢ 5technologies basées surles variétés et les itinéraires techniques diffuséesà environ 750 producteursdont 420 Femmes ➢ 1300tonnes de semences certifiées(dont 700 tonnes de riz,300tonnes de maïset300dePDT), 900 tonnes d’engrais et 27000 litresherbicides total acquiset distribués à 45 000 producteurs ➢ Prèsde120.000producteursagricolesetfermiersont bénéficiésd’intrantsagricolesetdeconseilsà l’exploitation(dont42% defemmeset35%jeunes) ➢ Plusde37100 ha emblavés de2019à 2021 ➢ 406cadresettechniciensdesagencesd’exécution partenaires(ANPROCA,DNPIA,CONASEG,ANAG, FUPROMA,Firmespécialisée,CNOPG,ADP/VCI)forméssur leGEMSquiontdémultipliélaformationauprèsdeleurspairs
  • 23. Formation des acteurs sur les outils digitaux (GEMS et l’utilisation des bornes)
  • 24. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Composante 2 : Amélioration de l'accèsaux marchés 2.1. Renforcement des organisations de producteurs) Rappel des principaux résultats attendus ❑ Le financement d’environ 500 microentreprises et 30 sous-projets des PME ❑ La formations de 750 promoteurs
  • 25. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Composante 2 : Amélioration de l'accèsaux marchés C. 2.1. Renforcement des organisations de producteurs) ❑ Animation et Ingénierie sociale autour des infrastructures productives 11 Comités pour la gestion des périmètres à aménager, Identifiés et structurés ✓ Onze (11) animateurs de zone mobilisés et formés pour l’appui aux comitésmisen place dansla zone du projet. ✓ Au total 167 paysans producteurs identifiés et formés, (dont 62 femmes), à Siguiri,Mandiana,Pita et Boké. ❑ Formationdes élus et techniciens des OPE/OPA surl’acte uniforme (OHADA) des sociétés coopératives ✓ 46 membres des OPA et OPE cibles du projet (dont 10 femmes et 13 jeunes) ont été renforcés. ❑ Appui au renforcementde capacités des coopératives et enterprises semencières de riz et de maïs dans la zone du projet ✓ Séances de sensibilisationet d’information de 15 noyaux de GIE de 3 personnes chacun (rizet maïs)surl’esprit coopératif selon le modèle OHADA
  • 26. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite) ❑ Appui à l’élaboration du plan stratégique de la CONASEG ✓ 5 Ateliers régionaux de collecte des préoccupations des éleveurs et des données relatives aux forces, faiblesses et aux opportunités locales dans le cadre du développement de l’élevage ont été organisés ✓ 1 atelier de validation des résultats avec les acteurs du secteur a été organisé. ✓ 165 participants (dont 116 femmes, 20 jeunes) ont participé aux ateliers. ✓ Un document de stratégie est finalisé et restitué. ❑ Appui à la Finalisation et à la vulgarisation des textesd’Application du code de l’Aquaculture ✓ organisation de séances d’échanges avec les communautés et services techniques pour évaluer la situation règlementaire sur l’aquaculture ; ✓ organisation des séances d’information et d’animation au- près des acteurs ; ✓ élaboration et diffusion des textes règlementaires. ✓ Présentation et validation textes sur l’aviculture
  • 27. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite) ❑ Appui à la mise en place des collèges de la filière avicole guinéenne ✓ 13 ateliers régionaux de concertation des acteurs de la filière ont été organisés. ✓ 280 participants (dont 74 femmes) ont participé. ❑ Appui à la Valorisation de 150plansd’eau, formationet appui-conseil des acteurs de la filière piscicole ✓ Identification de 150 sitespiscicoles, ✓ Identification des besoins en intrants (semences, matériels d'exploitation), ✓ Formation de dix (10) acteurs par site en gestion durable de plans d’eau et techniquespiscicoles(dont 30%de femmes) ✓ mise en place des Comitésde gestion. Entermes de résultats, 150sitesont été empoissonnés et les acteurs formés et dotés en équipementsde pêches. Uneproduction moyenne de 2t/site soit 300Tde poissonsproduitsentre 2020et2021.
  • 28. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E S-C 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite) ❑ Appui à l’extension de l’aménagementet de la mise en valeur de 10sites piscicoles (4 à Dalaba, 4 à Siguiri et 2 à Boké) ✓ Des études techniques de 10 sites (4 sites à Dalaba, 4 à Siguiri et 2 à Boké) réalisées ✓ Le matériels et les outils d’exploitation ont été mis à disposition des exploitants ✓ Des comités de gestion ont été mis en place et les acteurs en réalisation des étangs piscicolesont été formés ❑ Appui à la Valorisation de 150plansd’eau, formationet appui-conseil des acteurs de la filière piscicole ✓ 150 sites piscicoles ont été identifiés ✓ 1500 acteurs (dont 30%de femmes) ont été formés en gestion durable de plansd’eau et techniquespiscicoles ✓ mise en place des Comitésde gestion. Comme résultats: l’aménagementet la mise en valeur de dix (10)étangs piscicoles, ainsi la duplication par les bénéficiaires eux même de 13autres.Au total 350personnes sontdirectement touchées dont 185femmes.
  • 29. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E C. 2.1. Renforcement des organisations de producteurs (suite) ❑ Appui à l'organisation de la semaine de l'entreprenariat et la participation aux foires et autres évènements sur le secteur agricole et l’entreprenariaten Guinée ✓ Participation et co-organisation du Salon des Entrepreneurs SADEN-Régional de Kindia, ainsi que l’édition 2020 du SADEN National à Conakry, de la Social Entrepreneurship Program et du Projet d’appui aux entreprises avec l’APIP. ✓ 120 jeunes ont été formés sur l’entreprenariat dans l’agrobusiness, l’idée d’entreprise et le développement personnel. ✓ Plusieurspanels et la mobilisation d’expertises sur des sujets transversaux sur les défis de l’entreprenariat en Guinée, ont été organisés Plusde 500jeunes venus de tout le pays, ainsi que de l’assistancefinancière de 3.000USDà troisentreprisesissuesd’unprocessus de sélection pour le prix SADEN2020.
  • 30. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Renforcement des organisations de producteurs Ce qu’il fautretenir ➢ 11 PMA mis en place et fonctionnels ➢ 11 Animateursde la CNOP G formés et équipés ➢ Un plan d’actionde renforcement de la filière servant de boussole pour le développement de la filière élaboré suite au diagnostic organisationnel ➢ Un PSD élaboré et validé avec la participation de l’ensemble des parties prenantes de la base au sommet pour un cout global de 21 545 670,11USD ➢ (9) maillons de la filière avicole identifiés à la base. Un atelier national de validation est prévu avec tous les acteurs ➢ Le projet a apporté égalementun appui à la Finalisationet à la vulgarisationdes textes d’Application du code de l’Aquaculture, ainsi que le Code de l’élevage dans son volet aviculture ➢ 25 Sociétés Coopératives Simplifiées (SCOOPS) ont émergé dont dix (10) des producteurs de semences de riz, deux (2) des producteursde semences de maïs et treize (13) des étuveuses de riz dans les préfecturesde Boké, Siguiri, Mandiana, et Beyla. Ces SCOOPS totalisent636 membres dont 360 femmes (56,60%) et 410 jeunes (64,46%).
  • 31. Un cadre de concertation sur la filière maïs est en cours de formalisation, associant l’ensemble des acteurs (producteurs et leurs faîtières, les fournisseurs d’intrants et d’équipement de production, de gestion post-récolte et de stockage, l’Association des diplômés des écoles d’agriculture, les Banques et une Société d’assurance de la place) Les documents juridiques pour 51 coopératives sont élaborés, 27 agréments obtenus et 6 autres dans le circuit administratif 100 acteurs sont formés sur l’approche Warrantage et 125 élus sur le PACTE dans la zone du projet Une filière maïs en plein essor grâce au Sous-projet intégré maïs (PIM) Un cadre de concertation sur la filière mais entre acteurs (producteurs et leurs faîtières, les fournisseurs d’intrants et d’équipement de production, de gestion post-récolte et de stockage, l’Association des diplômés des écoles d’agriculture, les Banques et une Société d’assurance de la place) Renforcement des organisations de producteurs Ce qu’il fautretenir
  • 32. 2.2 Services de développement des affaires Financement de 115 plans d’affaire (dont 3 lauréat de l’Edition 2020 du SADEN, 12 projets du Social Entrepreneurship Program – SEP et 100 plans d’affaires des projets impactés par le COVID19), en partenariat avec l’APIP, la SFI, le Comité du Salon des Entrepreneurs en Guinée (SADEN) et l’Agence guinéenne de la promotion de l’emplois (AGUIPE)
  • 33. 2.3 Financement des projets d’investissement productifs 10 comités d’évaluation des demandes de financement mis en place dans les préfectures cibles et la formation, l’information et l’orientation de 216 personnes (membres des comités d’approbation, responsables organisations paysannes, entrepreneurs, etc.) Les représentants de la Firme spécialisée recrutés, formés et équipés, pour accompagner les porteurs de projets, réceptionner les projets et suivre les porteurs durant la phase de compétition et de mise en œuvre Financement 258 plans d’affaires de production intensive de maïs dans le cadre du PIM ; (i) sélectionner et évaluer de près de 600 plans d’affaires (dont 350 microprojets de l’aval des filières cibles du projet ).
  • 34. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Composante 3:Renforcementde capacitésinstitutionnelles C. 2.1. Renforcement du système public de statistiques agricoles ❑l’ANASA vient d’achever les enquêtes modules de base du RNAE et s’acheminevers les enquêtes thématiques. ❑Suivi rigoureux et une évaluationde qualité par les experts de la FAO ❑ Le RNAE a été doté en moyens logistiques et matériels roulants (100 motos et de 2 véhicules ) ❑ Acquisition de 750 tablettes, deux serveurs RNAE et un lot de matériels informatiques ❑ Acquisition de solution mobile ❑ Des comites RNE mis en place et fonctionnels
  • 35. S-C 2.1. Intervention en cas d’Urgence Imprévue (CERC) Contexte : Plusieurs contraintes dues à la Pandémie de la COVID-19 Contraintes de mobilité vers les marchés et les zones de production Menaces sur la campagne agricole Perturbation de l’offre et la demande des produits alimentaires. Instauration de l’état d’urgence sanitaire par le Gouvernement Perturbation des systèmes de production agricole, animale et halieutique Mesures de quarantaine de la capitale Conakry et environnant Difficultés d’accompagnent des ménages impactés Risques d’Insécurité alimentaire Soumission par le Gouvernement d’une requête pour l’activation de la Composante CERC ➢ Activation par le Gouvernement de la Composante d’interventionen cas d’urgence imprévue (CERC) en cours d’exécution, ➢ Redéfinition de la Démarche de mise en œuvre du projet par l’UCP et ses partenaires pour la prise en compte des mesures de confinement ➢ Validation par la Banque pour un montant de 4 millions de dollars US dans la composante
  • 36. Dans le cadre l’appui du Projet à l’atténuation des effets du COVID-19 sur les ménages pauvres et les agriculteurs, plusieurs actions ont été réalisées avec succès : 1. Mise en place un dispositif harmonisé de collecte de données sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle ➢ Collecte et mise à disposition d’informations fiables et actualiséessur les prixet stocks des produitsalimentaires et des intrants agricoles, ainsi que les systèmes de production ➢ Identification des ménages vulnérables et des producteurssusceptibles d’êtres affectés par la pandémie ➢ Suivi les stocksdisponiblesau niveau des différentes régionsdes intrantsagricoles(semences animales et végétales) et des produits alimentaires non périssables…) ➢ Suivide l’évolution des importations et exportations des produitsagricoles et alimentaires,à travers la publication de notes de conjoncture hebdomadaire et des bulletins mensuels sur l’évolution les prix, des stocks alimentaires, niveau de sécurité alimentaire,etc. Bulletin mensuel de collecte, de diffusion et le suivi de l’évolution des tendances des produits agricoles sur les marchés. Source : ANASA S-C 2.1. Interventionen cas d’Urgence Imprévue (CERC)
  • 37. 2. Contribution à l’atténuation de l’incidence de la COVID19 sur les populations touchées ➢ Sélection et enrôlement des populations vulnérables dans les zones cibles, ➢ identification des stocks d’intrant disponibleset contractualisation avec les fournisseurs ➢ Les populationsrurales des zones affectées seront dotées de lotsde kitsde production composés de semences de riz de maïs, d’engrais et de produitsphytosanitaires, ainsi en des lotsde kitsd’élevage et aquacoles ➢ Distributiondes kitset suivi des exploitations et formation des acteurs : 595 tonnes de riz 105 tonnes de maïs 1 200 tonnes d’engraisNPK 1 200 tonnes d’urée 72 000 litres d’herbicides ➢ Un total de 39 850 exploitants et acteursdes différentesfilières ciblées (dont 7500 de céréaleset 53 de maraîchage),de 160 structures piscicoles(étangs et retenues)de 33préfectures de la Guinée touchés Sous-Composante d’Interventionen cas d’Urgence imprévue(2)
  • 38. PRI NCI PALESRÉALI SAT I ONSPARCOMPOSANT E Accès aux Technologies, Innovations et Services de Conseil (Suite) Ce qu’il fautretenir ➢26.500 kits de production comprenant des intrants, petits équipements et outillages agricoles et emballages pour les filières riz, maïs, maraîchage, aviculture et aquaculture, distribués sur tout le territoire national (dont 4.000 kits pour les acteurs de la filières pomme de terre). ➢ 39 850 exploitants et acteurs des différentes filières ciblées (dont 7500 de céréales et 53 de maraîchage), de 160 structures piscicoles (étangs et retenues) ➢ 7 553 ha emblavés
  • 39. Sous-Composanted’Intervention en cas d’Urgence imprévue(3) ❑ Appui aux organisations faîtières, les Micro-Petite Entreprises Rurales (MPERs), ainsi que les PME/PMIagricoles impactées par la pandémie liée à la COVID19 Le projet a participé et coorganisé deux compétitions, notamment le Social Entrepreneurship Program (SEP) et le Projet d’appui aux entreprises pour la relance du secteur privé face au COVID. En 2021 le projet avec l’appui de la FS a organisé 110 plans d’affaires sur environ 700 soumis, ont été sélectionnés par les jurys en marge de ces compétitions, pour bénéficier d’un appui technique et 47 microprojets et 63 sous-projets de PME dans le cadre d’une relance après COVID. 950.000 USD, avec un cofinancement (Banques et promoteurs) de près de 500.000 USD seront accordés aux lauréats 120MPMEs seront financées à hauteurde 1.000.0000USD Comme résultats Création ou stabilisation de 1000emplois au niveau des MPMERs Maintien de l’outil productif
  • 40. Lancement des compétitions de Plans d’affaire covid 19
  • 41. Données du GEMS sur les bénéficiaires du plan de riposte
  • 42. Données du GEMS sur les bénéficiaires du plan de riposte
  • 43. PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE Composante 4 :Coordination et Pilotage du Projet ❑ Le système informatisé de suivi et évaluation est opérationnel avec des alertes fréquentes ❑ L’étude de référence sur les chaines de valeur est réalisée et le Rapport encours de finalisation ❑ Deux (2) légères sur les rendements et les volumes commercialisés réalisées et les Rapports disponibles ❑ Six (6) missions de supervision par le GBM organisées par le projet ❑ Quatre (4) ateliers bilan et de programmation de PTBA tenus ❑ Les rencontres techniques de l’UCP, avec le bailleur et avec les partenaires sont tenues regulièment ❑ Des rapports d’Audit interne produits et partagés ❑ Quatre (4) COPIL tenus
  • 44. Bornes de e-Extension en cours de finalisation
  • 45. REVUE DES MESURES DE SAUVEGARDE ENVIRONNMENTALE ET SOCIALE Screening environnementalet social de 10 plaines rizicoles à aménager et Rapport validé screening environnementalet sociale de 10 sites piscicoles et les sites de construction des Infrastructures productives collectives dans la zone du PDAIG a été réalisé en partenariat avec les différentes parties prenantes, a permis de ressortir les caractéristiques des sites et d’évaluer les impacts potentiels de l’activité ainsi que les mesures de mitigation Eude d’impact environnementalet social de 3300 ha de plaines rizicoles réalisée et rapport disponible et obtenu ANO Appui au BGEEE pour l'audit et le suivi de la mise en œuvre des documents de sauvegarde: Rapport disponible et certificat de conformité délivré Trois ateliers régionaux de vulgarisationdu contenu du plan de gestion des pestes et pesticides (PGPP) organisés ont permis de former au total 78 cadres Des missions de suivi environnementaldes chantiers d’aménagement hydroagricoles organisées avec la participationactive des répondants environnementauxet les experts des Entreprises de travaux et du Bureau de contrôle Une évaluation sexo-spécifique réalisée et Rapport partagé Plus de 30 réclamationsformulées et résolues dans le cadre du Mécanisme de gestion des plaintes (MGP) dans le cadre des travaux d’aménagementhydroagricole dans les préfectures de Boké et de Siguiri Un Plan d’Action de Réinstallation (PAR) de la plaine de Bankoumana-Magnaa été élaboré et mis en œuvre Evaluation sociale des sous-projet d’aménagementhydroagricolesde 2224 ha de plaines dans la zone du projet réalisée et le rapport partagé en interne
  • 46. Images terrain (PAR et Formation pesticide)
  • 47. PRINCIPALES RÉALISATIONS PAR COMPOSANTE Amélioration de la gestion de l’eau Mieux accomplis ▪ Un Plan d’Action de réinstallation a été mis en place et les personnes impactées autour du site de Bankoumana-Magana ont indemnisées ▪ 1 PAR élaboré pour Batipon ▪ Un mécanisme de gestion de Plaintes élaboré et les CGP et PMA formés à son utilisation ▪ 123 personnes dont 21 femmes, 44 jeunes. Les 9 comités et 13 points focaux ont été dotés d’outils de gestion des plaintes (registres et différentes fiches et formulaires de plaintes) et qui sont digitalisés
  • 48. PRINCIPALES RÉALISATION PAR COMPOSANTE Amélioration de la gestion de l’eau Progrès accomplis ▪ Le Screening environnemental et l’évaluation sociale des dix (10) sous-projets réparties dans les préfectures de Boké, Pita, Siguiri, Mandiana ▪ Une étude d’impact environnemental et social globale réalisée ▪ Un audit environnemental et social réalisée ▪ Cinq (5) correspondants environnementaux désignés dans les 5 préfectures (Boké, Pita, Labé, Mandiana et Siguiri) ▪ Le screening environnemental et social de dix (10) sites piscicoles réalisé ▪ Elaboration des contrats fonciers pour garantir l’utilisation les infrastructures productives collectives
  • 49. Communication et gestion des Savoirs 08 contrats de prestations avec les radios de proximité (Boké, Dubreka, Coyah, Labé, Pita, Dinguiraye, Beyla et Siguiri) ➢ Une moyenne de 10 CR par Préfecture sont couvertes par la diffusion des émissions, soit 100 localités ( CU et CR) ➢ Audience moyenne cumulée pour les 08 radios : 250 000 auditeurs, dont principalement les acteurs du Projet qui disposent d’informations sur la mise en œuvre du PDAIG ➢ Nombre total d’émissions produites et à diffusées sur le trimestre : 45 ➢ Nombre d’émissions produites et à diffusées par mois : 15 ; soit 01 émission tous les 02 jrs sur le projet Collaboration avec les radios rurales pour la diffusion d’émissions sur les activités du Projet et ses bénéficiaires Genres radios QUANTITE TOTAL Production + Diffusion Rediffusion Tables rondes 12 12 24 EIR 12 - 12 Jeux publics 2 2 4 Microprogrammes 4 12 16 Couverture médiatique 10 - 10 Magazine 05 05 10 TOTAL EMISSIONS (PRODUCTION - DIFFUSION ET REDIFFUSION) 45 31 76 Mise en place et animation de 10 de groupes d’écoute 05 05
  • 50. Collaboration avec les radios rurales /Communautaires (2) Une meilleure compréhension du contenu du Projet et des résultats à atteindre par les acteurs Une implication plus forte des bénéficiaires à la mise en œuvre des activités  Un accès plus aisé aux contenus des programmes radios par les bénéficiaires (utilisation des langues locales et adaptation aux calendriers de travail des bénéficiaires) Une plus grande occupation de la grille des programmes des 08 radios Les effets de l’outil de communication Radio rurale Liens pour les émissions radios (Supports audio) https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/08/iNDICATIF-PDAIG.mp3 https://www.pdaig-guinee.com/wp-content/uploads/2020/08/MP-sousou1.mp3 https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/08/2-Tr-TAP-SABOUGNOUMA-FEMMES-AGRICOLE-KO- 22-04-2020.mp3
  • 51. information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public sur les actions mises en œuvre https://www.africaguinee.com/articles/2020/07/11/guinee-l- apip-au-chevet-des-micro-entreprises-et-pme-agricoles https://youtu.be/P1mzvKzrNgc https://www.africaguinee.com/articles/2020/07/11/guinee-l- apip-au-chevet-des-micro-entreprises-et-pme-agricoles https://agriguinee.net/2020/07/11/plan-de-riposte-100- porteurs-de-projets-dans-lagrobusiness-bientot- accompagnes/ https://www.guineenews.org/agribusiness-lapip-lance-un- projet-dappui-aux-pme-et-micro-projets-evoluant-dans-le- domaine-agricole/ https://pdaig.org.gn/2020/07/14/promotion-de- entrepreneuriat-agricole-pres-d1-milliard-de-francs- guineens-pour-100-pme-agricoles/ • Rédaction d’articles et publication sur les médias locaux. • Une dizaine de médias participent régulièrement à la diffusion des informations sur les activités du Projet
  • 52. Information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public sur les opportunités d’accompagnement des jeunes agri preneurs Canal Médiatique ❑ Co-organisation et participation à 03 activités de types événementiels dédiés à l’agro business (Le Salon de l’Entreprise de Guinée), à Kindia et Conakry ❖ 500 visiteurs cumulés, lors du salon de l’entrepreneur à Kindia et à Conakry ont été informés et sensibilisés sur les objectifs ❖ Une centaine de gadgets et autres supports d’informations diffusée auprès des visiteurs du stand du Projet visiteurs cumulés ❖ Une vingtaine d’articles d’informations publiés sur les médias locaux
  • 53. Information et sensibilisation des acteurs du projet et du grand public sur les opportunités d’accompagnement des jeunes agri-preneurs ❑ Co-organisation et participation à 03 activités de types événementiels dédiés à l’agro business (Le Salon de l’Entreprise de Guinée), à Kindia et Conakry ❖ 500 visiteurs cumulés, lors du salon de l’entrepreneur à Kindia et à Conakry ont été informés et sensibilisés sur les objectifs ❖ Une centaine de gadgets et autres supports d’informations diffusée auprès des visiteurs du stand du Projet visiteurs cumulés ❖ Une vingtaine d’articles d’informations publiés sur les médias locaux
  • 54. information et sensibilisation des acteurs de terrain Canal Médiatique ❑ Réunions d’information/sensibilisation des acteurs et bénéficiaires ➢ Mise en place et animation d’un cadre de rencontre avec les chargées de communication du Ministère et de l’ANASA ➢ Mission d’information des acteurs du Projet dans 10 préfectures ➢ 166 acteurs et bénéficiaires du Projet informés dans 09 préfectures, à l’occasion de la mise en place de la collaboration avec les radios, 70 thématiques, ont été discutées et validées pour meubler le contenu des programmes radios. Elles sont regroupées autour des questions :
  • 55. ❑ OUTILS DIGITAUX ➢ Appui à la conception du site web du Ministère de l’Agriculture (https://agriculture.gov.gn/) et refonte du site du PDAIG (https://pdaig.org.gn/) ➢ Actualisation des contenus des plates formes de réseaux sociaux du Projet ➢ Développement et animation de nouveaux outils de partage en ligne : ✓ Slideshare : https://www.slideshare.net/PDAIGDEGUINEE/brief-du-pad-du-pdaig ✓ www.linkedin.com/in/pdaig-guinee-99341b1b6 ✓ https://www.facebook.com/pdaig/ ✓ https://twitter.com/PdaigG ✓ https://www.youtube.com/channel/UCEoEppkLhaCQdFObJqSJoXw?disable_polymer=true
  • 56. INFORMATION ET SENSIBILISATION DES ACTEURS SUR ES OPPORTUNITES À L’INTENTION DU GRAND PUBLIC ET DES PARTENAIRES DU PROJET Diffusion d’une newsletter mensuelle ❖ La Newsletter permet d’atteindre l’ensemble des partenaires identifiés, par adresse électronique, par envoi direct et un affichage dynamique sur la page d’accueil du site web https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/07/PDAIG-Guin%C3%A9e- 12-1.pdf) https://pdaig.org.gn/wp-content/uploads/2020/11/La-Lettre-dinformation-du- PDAIG.pdf
  • 57. STATISTIQUES ET EMPLACEMENT DES VISITEURS SUR LE SITE : Source : https://www.compteurdevisite.com/geozoom.php?c=162bf4b28fb89849056a22b70842f1c2&base=counter1&tab=5&mont h=30days
  • 58. Réalisation d’un film documentaire sur la situation de référence des chaines de valeur cibles du PDAIG