SlideShare une entreprise Scribd logo
L’oignon de garde
Emilie Favre, Madjid Zare, Quentin à Hauariki
Dans le cadre du cours de “Cultures maraîchères”,
donné par Andreas Wigger
Données de départ et objectif de production
Objectif de production : 300 t de oignons de garde (300’000kg) en conventionnel et
en bio
Hypothèse : L’oignon est cultivé sur un champ unique et homogène
85% des oignons peuvent être commercialisés (perte à la levée et perte à la récolte
et stockage)
Analyse du sol : 30% sable, 30% Limon/Silt, 40% Argile, 3% Matière organique
Analyse N-Min S 0 = 20 kg N/ ha
S 6 = 50 kg N/ha
Répondez par un power point aux questions posé dans le guide
Nom et présentation du légume
Oignon jaune et rouge (Allium cepa)
Liliaceae
Légume
Plante herbacée, bisannuelle, souvent cultivé comme annuelle, glabre, jusqu’à
100cm de haut, oignon à jour long.
Répartition géographique des cultures, sur l’ensemble du globe.
Image : https://www.academiedugout.fr/ingredients/oignon-paille_387
Surface cultivée en Suisse
Au niveau national la surface de culture d’oignon jaune Bio et Conventionnelle, est
de 522 ha.
64 ha de en cultures Bio.
458 ha en cultures Conventionnelle.
Les volumes tendent à augmenter dans les deux types de cultures. Etant donné
que l’approvisionnement est suffisant pour la consommation indigène et que le
consommateur et de plus en plus sensibilisé à la consommation de bien local.
Cela pour expliquer la croissance de ce marché ces dernières années. (Sources
CCM)
Règlement d’importation
Période gérée effective du 01.06.19 au 01.04.19
Si approvisionnement indigène complet, importation possible au THC Code 1, si
approvisionnement indigène insuffisant, possibilité d’importer au TC pour les
détenteurs de PGI, au bénéfice d’une part de contingent tarifaire. (Selon Guide
Réglementation d’importation fruits et légumes, Swisscofel.)
Période sujette au THC 07.06.19 au 31.12.19
Les oignons comestibles et autres ø < 70mm, ne sont jamais sujet au dérogation
pour importer au taux THC Code 1, et doivent toujours être dédouanés au taux
THC.
Début de la culture et récolte
Conventionnel :
Semis : 25.03.2020
Récolte : 26.08.2020
Bio :
Plantation : 15.04.2020
Récolte : 05.08.2020
Choix de la variété
Conventionnel : Tamara F1(BGS), Variété de type Américains
4 - 6 kg/ha de semences
Calibre : 45 - 65 mm
Levée : 6 à 12 jours, 12 - 18°C (min. 8°C)
Rendement : 6 - 8 kg/m2
Conservation : Longue mi - avril
Choix de la variété
Bio : Sélection Rijnsburger (Sativa). (plantation en motte)
Tolérant au mildiou
500’000 à 650’000 plants/ha de bulbilles
bulbilles 17/21 : 5 g/bulbilles
Rendement : 2 - 4 kg/m2
Conservation : Longue conservation jusqu’à avril
Elevage du plant
Plantation à partir de plant en motte, semer 4 à 6 graines/motte, distance de
plantation 33 x 22 cm.
Besoin de 1’287’750 mottes, chacune ensemencer avec 5 graines , pour un total
de 6’438’750 graines. Nécessaire à la plantation des 11,8 hectares de cultures
Bio.
Pour la production des mottes vu le volumes conséquent il est possible de sous
traiter cette tâche à des entreprises spécialisé comme Datasem à Genève.
Si la production du jeune plant se fait sous abris il est dès lors possible de réaliser
la production en 4 semaines.
Surface de la parcelle cultivée
Objectif : 300’000kg avec 15% de perte, nécessité de produire 352’942 kg
Conventionelle : Avec rendement de 7 kg/m2 en moyenne 352’942 / 7 =
5,1 ha
Bio : Avec rendement de 5,6 kg/m2 en moyenne 352’942 / 5,6 = 6,3 ha
On ajoute les chemins de 0,3 m (17%) pour des planches de 1,5 m (83%).
Ce qui donne une surface totale en conventionnel de 5,1 x 1,17 = (5,967) environ
6 ha, et en culture biologique de 6,3 x 1,17 = 7,4 ha.
Analyse du choix de la parcelle
Parcelle :
En présence d’un sol argileux-limoneux, à la limite entre un sol argileux et
argileux-limoneux. Les cultures d’oignon aiment les sols légers non sableux, éviter
les parcelles dans des cuvettes, éviter l’humidité stagnante. Préférer des parcelles
ensoleillée le matin.
L’oignon est une plante indicatrice d’un sol tassé en profondeur (il ne germe pas si
c’est le cas)
Analyse du choix de la parcelle
Analyse de sol :
Un amendement de fumier peut être intéressant pour relever le taux de matière
organique.
A U S MO
40% 30% 30% 3%
Précédent cultural ou rotation
Règles principales :
- Éviter en précédent une culture sujette aux nématodes.
- Attendre au moins 7 ans depuis la dernière culture d’oignon pour revenir
dessus, et 2 ans après fenouil, carotte, betterave rouge et céleri .
Engrais vert : céréale ou légumineuse, voir mélange. (attention à ne pas semer la
luzerne trop tard (juillet max.).
Cependant, il doit avoir eu le temps de bien décomposer pour éviter toute
pourritures dans la culture d’oignon.
Autres précédents intéressants : Chicorée, Laitues, Pois
Préparation du sol
L’oignon est peu exigeant, il s’adapte bien à tout type de sol (pH>6,5), excepté les
sols argileux-sableux.
Il a besoin d’un sol meuble, jusqu’à environ 20cm de profondeur, pour que ses
racines puissent le coloniser correctement.
L’oignon a besoin d’évoluer dans un sol drainant, une plantation ou un semis sur
planche est donc nécessaire.
Une lutte contre les adventices doit être intégrée au moment du travail du sol,
l’oignon tolère mal la concurrence avec les plantes indésirables.
Prévoir un broyage avant l’hiver si un engrais vert est installé en précédent.
Préparation du sol
Labour
Cultirateau : prépare lit de
semence et la planche de
150cm
Semis et plantation
Culture conventionnelle
Semis : 40 à 60 g/are
Graine : 240/g
Densité : 100 plts/m2 -> détermine le
calibre des bulbes et le prix de vente :
50 mm visé -> 100plts/m2
Ligne double : limite la taille des bulbes
(important pour la var. choisie)
Connaître la valeur germinative (voir
énoncé)
Culture biologique
Plantation en motte 4 graines (possible
aussi en bulbille).
Densité : 50 plt/m2
Permet d’avoir un “coup d’avance” sur
les adventices
Plantation en ligne, 3 lignes/planche
Déposer bulbilles dans un sillon peu
profond (-5 cm), à espacement régulier.
Recouvrir ensuite
Semis et plantation
Culture conventionnelle
Semoir pneumatique
Environ 1’176’470 graines/ha pour un
objectif de 70 mm de diamètre
Dimension de la parcelle : pour
planches 1,5 m + 0,3 m de chemins
-> 5,1ha = 5,1M de graines ->
/240(graines/g) = 21’250g ou 21,250kg
Culture biologique
Planteuse à mottes :
https://www.youtube.com/watch?v=41SXxFgVR5w
Planter dès le stade “2 vraies feuilles”
5 graines par motte -> 18-20
mottes/m2
-> 1’287’750 mottes
Fumure
Besoins nets en fertilisants pour une culture d’oignons :
N P2O5 K2O Mg
Besoins nets 130 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 18 160 20
Fumure azotée
Semaine
0 6
Besoin des cultures (kg de N/ha) Déficit en semaine 6 (kg
de N)
Oignon semé (conv.) 0 150 100
Oignon planté (bio) 60 110 100
Analyse Nmin 20 50
Fumure
Culture conventionnelle
Nitrate d’ammoniaque (30% N)
Patenkali (30% de K et 6% de Mg) :
apporte du soufre également
Sel de potasse (60% de K)
Superphosphate (18% de P) : apporte
du calcium
Culture biologique
Orgazot Medio de Silmark, farine de
sang (14% de N)
P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca,
4% Mg, 2% S)
Sulfate de potassium (50% K)
Patenkali (K 29%, Mg 6%)
Fumure conventionnel kg N P2O5 K2O Mg
Besoins nets (kg/ha) 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 100 (Nmin) 18 160 20
Besoins surface totale 5,1ha 510 92 816 102
Nitrate d’ammoniaque (33% N) S0: Ok - S6:
1500
510
Patenkali (30% de K et 6% de
Mg)
1700 510 102
Sel de potasse (60% de K) 510 306
Superphosphate (18% de P) 510 92
Fumure bio kg N P2O5 K2O Mg
Besoins nets (kg/ha) 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 100 18 160 20
Besoins surface totale 11,8 ha 1180 212 1888 236
Orgazot Medio de Silmark (14% de N) S0 (40kg): 3400
- S6 (60kg):
5000
1180
P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4%
Mg, 2% S)
1400 212 56
Sulfate de potassium (50% K) 2000 1000
Hauert - Potasse magnésienne (K 29%, 3000 870 180
Fumure de fond
Culture conventionnelle
Pas d’azote : Nmin ok
Superphosphate : 510 kg
Patenkali : 1700kg
Sel de potasse : 510 kg
Sur planche finie, épandeur classique
Culture biologique
Orgazot Medio de Silmark : 3400kg
P15 : 1400 kg
Potasse magnésienne : 3000 kg
Sulfate de potassium : 2000 kg
Sur planche finie, épandeur classique
Fumure de couverture
Attention aux excès d’azote en fin de cycle, qui favorisent le développement
végétatif au lieu de la bulbification
Culture conventionnelle
En semaine 6
Nitrate d’ammoniaque : 1500 kg
Culture biologique
En semaine 6
Orgaziot Medio : 5000 kg
Sulfate de potassium : 2000 kg
Entretien de la culture
Gestion des adventices est cruciale : l’oignon, par son faible développement
végétatif, peine à lutter contre les plantes indésirables.
Culture conventionnelle
Traitements possibles : post-semis /
prélevée / stade cotylédons, 1 feuille, 2
feuilles, 3 feuilles, 4 feuilles etc
Quelques exemples de produits, usage
respectif à l’ordre des ttt possibles :
STOMP Aqua, DIQUAT/RÉGLONE,
BUCTRIL, BANDUR , STARANE 180
Culture biologique
Brûleur à gaz dès la première feuille
(Faux semis ou occultation possible)
Environ 3 passages binage mécanique
Type de bineuses se détermine en
fonction du stade : disques, brosses,
dents, lames ou
Passage manuel
Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum)
● Se manifeste en premier sur
les feuilles âgées qui
jaunissent et dépérissent.
● Ensuite pourriture molle et
moisissure blanche
duveteuse avec des taches
noires sur le bulbe.
● Maladie favorisée par un sol
froid et humide.
www.maag-garden.ch
Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum)
● Traitements PI :
Ortiva Opti : Délais d’attente de 3 semaines,
2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3
traitements maximum par culture.
Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1
l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle /
année au maximum.
Switch : Délais d’attente de 3 semaines, 1
kg/ha en pulvérisation du feuillage. Premier
traitement au stade 2 feuilles et second 3
semaines plus tard.
● Traitement Bio :
Contans WG : Traitement à base de spores de
Coniothyrium minitans, champignon parasite.
Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia
squamosa)
• Taches blanches rondes-
ovales de 1-5mm et
légèrement creusées qui
dessèchent les feuilles.
• Commence sur les feuilles
âgées et leurs extrémités,
provoquant des types de
brûlures
ephytia.inra.fr
Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia
squamosa)
● Traitements PI :
Frupica SC : Délais d’attente de 2 semaines,
1l/ha en pulvérisation du feuillage. 1 traitement /
an / parcelle au maximum.
Moon Expérience : Délais d’attente de 1
semaines, 0.5l/ha en pulvérisation du feuillage.
2 traitements/culture au maximum.
Ortiva opti : Délais d’attente de 3 semaines,
2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3
traitements / culture au maximum
● Traitement Bio :
Il n’existe pas de traitements.
Rotations de 5 ans au moins.
Elimination des déchets.
Ventilation
Maladie – Mildiou (Peronospora destructor)
● Commence par la
formation d’un duvet gris-
violacé sur les feuilles.
● Les feuilles atteintes
pâlissent, jaunissent et
meurent.
● La maladie est favorisée
par un temps frais et
humide. www.agro.basf.co.ma
Maladie – Mildiou (Peronospora destructor)
● Traitements PI :
Daconil 500 : Délais d’attente de 3 semaines,
3l/ha en pulvérisation du feuillage.
Acrobat MZWG : Délais d’attente de 2
semaines, 2.5kg/ha en pulvérisation du feuillage
(lorsque le feuillage est faible).
Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1
l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / an
au maximum.
● Traitement Bio :
Labicuper : Pas de délais d’attente, traitement
à base de cuivre
Utilisation de variétés résistantes
Ravageur – Taupin (Vers fil de fer)
● Il creuse des galeries dans
le bulbe.
● Le bulbe se déforme ce
qui empêche la
commercialisation.
● Ces galeries exposent le
bulbe à la pourriture et à
divers pathogènes.
www.bonheurbio.com
Ravageur – Taupin (Vers fil de fer)
● Traitements :
Il n’y a plus de traitements Bio ou PI autorisés en Suisse.
Il faudrait favoriser les prédateurs (taupes, oiseaux).
Rotations avec culture de moutarde (répulsif).
Travail du sol au printemps.
Rotation de culture.
Ravageur – Thrips (Thrips tabaci)
● Une attaque s’observe par de
petites mouchetures
blanches, donnant une
couleur argentée au feuillage.
● Ces points sont des cellules
vidées par les larves.
● Les feuilles se dessèchent et
périssent.
● On peut observer aussi des
petits tas d’excréments noirs.
www.koppert.fr
Ravageur – Thrips (Thrips tabaci)
● Traitements PI et Bio :
Alaxon Gold : Délais d’attente de 3 jours, 2.5l/ha en mouillant
bien le feuillage.
Audienz : Délais d’attente de 1 semaine, 0.4l/ha en pulvérisation
du feuillage. 4 traitements / parcelle / an au maximum.
Parexan N : Délais d’attente de 3 jours, 1.5l/ha. Traitement le
matin, le soir ou par temps couvert.
Arrosage en préventif.
Technique de récolte
● La récolte s’effectue lorsque :
● 80% des feuilles sont tombées
● Le collet est mou
● 3-4 feuilles vertes subsistes
● Les bulbes sont alors arrachées, mise en andain puis
laissé au champ.
● Séchage des bulbes :
● Premier séchage au champ durant 7-10 jours
● Second séchage en bâtiment ou tunnel durant 5 jours à 25-30°C
● Dernier séchage durant 2 semaines à 20°C
Technique de récolte
● Récolte manuelle :
● Les bulbes sont déracinées manuellement avec une fourche et mis en caisse
à la main après le premier séchage
● Récolte mécanique :
● Arracheuse-andaineuse : cette machine arrache et dépose les bulbes dans
une rangée centrale. Après le premier séchage, les oignons sont ramassés
avec cette même machine. Elle arrache 1.5-3 ha en une journée de 8 heures.
Machine – Arracheuse-andaineuse
www.hellopro.fr
Conservation
● Simple :
● Les bulbes propres sont placés
en étagères amovibles dans un
hangar sombre, sec et isolé.
● L’hygrométrie doit être faible (65-
75%).
● Renouvellement journalier de
l’air avec une température de 4-
8°C les premières semaines.
● Température <5°C à partir de
février.
● Conservation jusqu’à mi-juin car
nouvelle récolte.
● Longue durée
● Comme pour la conservation
simple, les bulbes doivent être
propre.
● L’hygrométrie est faible aussi.
● Cette conservation se fait en
chambre froide avec une
température de 0°C.
● Conservation de l’été au début
du printemps
● Taille du hangar ou de la
chambre froide : 400m3
Préparation pour le marché
● Les oignons doivent être propres et avoir la forme et la couleur
de la variété
● Fanes entièrement résorbées
● Pas de bulbes jumelées
● Diamètre PI : 35-70 mm
● Diamètre Bio : 30-70 mm
Emballages
● Sac filet à oignon de 2kg
● 150’000 filets pour un emballage
de 2kg
● Les 100 filets sont à 7 CHF
● L’emballage coûte 10’500 CHF
● 16’667 caisses pour un
emballage de 18kg
● Les 100 caisses sont à
103.65CHF
● L’emballage coûte 17’275CHF
lesrivieresdupartage.fr
www.ifco.com
Analyse du prix de revient (pour 1 ha)
Culture PI :
Rendement : 22’658 (0.55 CHF/pce)
Frais de production/surface : 32’610
Profit/pertes : - 9’952 CHF
Culture Bio :
Rendement : 45’871 (2 CHF/pce)
Frais de production/surface : 42’077
Profit/pertes : 3’794 CHF
Merci pour votre attention
Bibliographie
www.legumes.ch
Fiche technique oignon biologique ADAB. JF VEROLET 2001. www.maraibio.fr
www.gugger-guillod.ch
Index des produits phytosanitaires. www.psm.admin.ch
Liste des intrants 2019. www.shop.fibl.org
https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/70/?ref=1
https://www.qualityinside.nl/sites/default/files/media/files/FR-Cultivation-of-second-year-onion-sets-320.pdf
https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-triples/17-cultirateau-
modele-renforce-triple.html
http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf
https://www.gemuese.ch/Dossiers-fr/Marche-suisse-des-legumes/Systeme-d-importation
Bibliographie
https://www.agrireseau.net/agriculturebiologique/documents/MARAI_Chapitre_9Engrais_vert.pdf
http://www.quivogne.fr/V-VIBROCULTEUR-PORTE--0000257.html
http://www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/Fiche-technique-oignon-Web.pdf
https://www.be-wellness.ch/fr/outils-et-accessoires/373-fourche-bio-la-grelinette.html
https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/662/?ref=1
https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-simples/11-cultirateau-
modele-maraicher.html
https://www.legumes.ch/index.php?id=18
http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf
Nom et présentation du légume
Oignon jaune (Allium cepa)
Liliaceae
Légume
Plante herbacée, bisannuelle, souvent cultivé comme annuelle, glabre, jusqu’à
100cm de haut, oignon à jour long.
Répartition géographique des cultures, sur l’ensemble du globe.
Image : https://www.academiedugout.fr/ingredients/oignon-paille_387
Données de départ et objectif de production
Objectif de production : 300 t de oignons de garde (300’000kg) en conventionnel et
en bio
Hypothèse : L’oignon est cultivé sur un champ unique et homogène
85% des oignons peuvent être commercialisés (perte à la levée et perte à la récolte
et stockage)
Analyse du sol : 30% sable, 30% Limon/Silt, 40% Argile, 3% Matière organique
Analyse N-Min S 0 = 20 kg N/ ha
S 6 = 50 kg N/ha
Répondez par un power point aux questions posé dans le guide
Surface cultivée en Suisse
Au niveau national la surface de culture d’oignon jaune Bio et Conventionnelle, est
de 522 ha.
64 ha de en cultures Bio.
458 ha en cultures Conventionnelle.
Les volumes tendent à augmenter dans les deux types de cultures. Etant donné
que l’approvisionnement est suffisant pour la consommation indigène et que le
consommateur et de plus en plus sensibilisé à la consommation de bien local.
Cela pour expliquer la croissance de ce marché ces dernières années. (Sources
CCM)
Règlement d’importation
Période gérée effective du 01.06.19 au 01.03.19
Si approvisionnement indigène complet, importation possible au THC Code 1, si
approvisionnement indigène insuffisant, possibilité d’importer au TC pour les
détenteurs de PGI, au bénéfice d’une part de contingent tarifaire. (Selon Guide
Réglementation d’importation fruits et légumes, Swisscofel.)
Période sujette au THC 07.06.19 au 31.12.19
Les oignons comestibles et autres ø < 70mm, ne sont jamais sujet au THC Code
1, et doivent toujours être dédouanés au THC.
Début de la culture et récolte
Conventionnel :
Semis : 25.03.2020
Récolte : 26.08.2020
Bio :
Plantation : 15.04.2020
Récolte : 05.08.2020
Choix de la variété
Conventionnel : Tamara F1(BGS), Variété de type Américains
4 - 6 kg/ha de semences
PMG : 3,3g
Levée : 6 à 12 jours, 12 - 18°C (min. 8°C)
Rendement : 6 - 8 kg/m2
Conservation : Longue mi - avril
Choix de la variété
Bio : Sélection Rijnsburger (SAT25). (Bulbilles)
Tolérant au mildiou
500’000 à 650’000 plants/ha de bulbilles
bulbilles 17/21 : 190 bulbilles/kg
Rendement : 2 - 4 kg/m2
Conservation : Longue conservation jusqu’à avril
Elevage du plant
Plantation à partir de plant en motte, semer 4 à 6 graines/motte, distance de
plantation 33 x 22 cm.
Besoin de 1’287’750 mottes, chacune ensemencer avec 5 graines , pour un total
de 6’438’750 graines. Nécessaire à la plantation des 11,8 hectares de cultures
Bio.
Pour la production des mottes vu le volumes conséquent il est possible de sous
traiter cette tâche à des entreprises spécialisé comme Datasem à Genève.
Si la production du jeune plant se fait sous abris il est dès lors possible de réaliser
la production en 4 semaines.
Surface de la parcelle cultivée
Objectif : 300’000kg avec 15% de perte, nécessité de produire 352’942 kg
Conventionelle : Avec rendement de 7 kg/m2 en moyenne 352’942 / 7 =
5,1 ha
Bio : Avec rendement de 3 kg/m2 en moyenne 352’942 / 3 = 11,8 ha
On ajoute les chemins de 0,3 m (17%) pour des planches de 1,5 m (83%).
Ce qui donne une surface totale en conventionnel de 5,1 x 1,17 = (5,967) environ
6 ha, et en culture biologique de 11,8 x 1,17 = 13,8 ha.
Analyse du choix de la parcelle
Parcelle :
En présence d’un sol argileux-limoneux, à la limite entre un sol argileux et
argileux-limoneux. Les cultures d’oignon aiment les sols légers non sableux, éviter
les parcelles dans des cuvettes, éviter l’humidité stagnante. Préférer des parcelles
ensoleillée le matin.
Analyse du choix de la parcelle
Analyse de sol :
Taux de matière organique optimal : 17% du taux d’argile, donc 6,8% MO
Éviter impérativement un apport de fumier ou compost frais
A U S MO
40% 30% 30% 3%
Précédent cultural ou rotation
Règles principales :
- Éviter en précédent une culture sujette aux nématodes.
- Attendre au moins 4 ans depuis la dernière culture de alliacée, et 2 ans après
fenouil, carotte, betterave rouge et céleri .
Engrais vert : céréale (sarrasin) ou légumineuse (luzerne) voir mélange. (attention
à ne pas semer la luzerne trop tard (juillet max.).
Cependant, il doit avoir eu le temps de bien décomposer pour éviter toute
pourritures dans la culture d’oignon.
Autres précédents intéressants : Chicorée, Laitues, Pois
Préparation du sol
L’oignon est peu exigeant, il s’adapte bien à tout type de sol (pH>6,5), excepté les
sols argileux-sableux.
Il a besoin d’un sol meuble, jusqu’à environ 20cm de profondeur, pour que ses
racines puissent le coloniser correctement.
L’oignon a besoin d’évoluer dans un sol drainant, une plantation ou un semis sur
planche est donc nécessaire.
Une lutte contre les adventices doit être intégrée au moment du travail du sol,
l’oignon tolère mal la concurrence avec les plantes indésirables.
Prévoir un broyage si un engrais vert est installé en précédent.
Préparation du sol
Déchaumeuse
ou labour ( environ 20cm
de profondeur)
Cultirateau : prépare lit de
semence et la planche de
150cm
Semis et plantation
Culture conventionnelle
Semis : 40 à 60 g/are
Graine : 240/g
Densité : 90 - 120 plt/m2 -> détermine
le calibre des bulbes et le prix de vente :
70 mm visé -> 100/m2
Ligne double : limite la taille des bulbes
(important pour la var. choisie)
Connaître la valeur germinative pour
adapter la densité du semis
Culture biologique
Plantation en motte 4 graines, possible
aussi en bulbille.
Densité : 50 plt/m2
Permet d’avoir un “coup d’avance” sur
les adventices
Plantation en ligne, 3 lignes/planche
Déposer bulbilles dans un sillon peu
profond (-5 cm), à espacement régulier.
Recouvrir ensuite
Semis et plantation
Culture conventionnelle
Semoir pneumatique
Environ 900’000-1M graines/ha pour un
objectif de 70 mm de diamètre
Dimension de la parcelle : pour
planches 1,5 m + 0,3 m de chemins
-> 5,1ha = 5,1M de graines ->
/240(graines/g) = 21’250g ou 21,250kg
Culture biologique
Planteuse à mottes :
https://www.youtube.com/watch?v=41SXxFgVR5w
Planter dès le stade “2 vraies feuilles”
5 graines par motte -> 10 mottes/m2
-> environ 50 plts/m2
-> 1’287’750 mottes
Fumure
Besoins nets en fertilisants pour une culture d’oignons :
N P2O5 K2O Mg
Besoins nets 130 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 18 160 20
Fumure azotée
Semaine
0 6
Besoin des cultures (kg de N/ha) Déficit en semaine 6 (kg
de N)
Oignon semé (conv.) 0 150 100
Oignon planté (bio) 0 110 60
Analyse Nmin 20 50
Fumure
Culture conventionnelle
Sulfate d’ammoniaque (21% de N) :
apporte du soufre.
Patenkali (30% de K et 6% de Mg) :
apporte du soufre également
Sel de potasse (60% de K)
Superphosphate (18% de P) : apporte
du calcium
Culture biologique
Orgazot Medio de Silmark, farine de
sang (14% de N)
P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca,
4% Mg, 2% S)
Sulfate de potassium (50% K)
Hauert - Potasse magnésienne (K 29%,
Mg 6%)
Fumure conventionnel kg N P2O5 K2O Mg
Besoins nets (kg/ha) 130 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 18 160 20
Besoins surface totale 5,1ha 92 816 102
Sulfate d’ammoniaque (21% de
N)
S0: Ok - S6:
480kg
Patenkali (30% de K et 6% de
Mg)
1700 510 102
Sel de potasse (60% de K) 510 306
Superphosphate (18% de P) 510 92
Fumure bio kg N P2O5 K2O Mg
Besoins nets (kg/ha) 130 60 160 20
Facteur de corr. 0,3 1 1
Norme corrigée 18 160 20
Besoins surface totale 11,8 ha 212 1888 236
Orgazot Medio de Silmark (14% de N) S0: Ok - S6:
430
P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4%
Mg, 2% S)
1400 212 56
Sulfate de potassium (50% K) 2000 1000
Hauert - Potasse magnésienne (K 29%, Mg
6%)
3000 870 180
Fumure de fond
Culture conventionnelle
Pas d’azote : Nmin ok
Superphosphate : 510 kg
Patenkali : 1700kg
Sur planche finie, épandeur classique
Culture biologique
P15 : 1400 kg
Potasse magnésienne : 3000 kg
Sur planche finie, épandeur classique
Fumure de couverture
Attention aux excès d’azote en fin de cycle, qui favorisent le développement
végétatif au lieu de la bulbification
Culture conventionnelle
En semaine 6 et 8
Sulfate d’ammoniaque : 480 kg (en
deux fois)
Sel de potasse : 510 kg (en deux fois)
Culture biologique
En semaine 6
Orgaziot Medio : 430 kg
Sulfate de potassium : 2000 kg
Entretien de la culture
Gestion des adventices est cruciale : l’oignon, par son faible développement
végétatif, peine à lutter contre les plantes indésirables.
Culture conventionnelle
Traitements possibles : post-semis /
prélevée / stade cotylédons, 1 feuille, 2
feuilles, 3 feuilles, 4 feuilles etc
Quelques exemples de produits, usage
respectif à l’ordre des ttt possibles :
STOMP Aqua, DIQUAT/RÉGLONE,
BUCTRIL, BANDUR , STARANE 180
Culture biologique
Brûleur à gaz dès la première feuille
(Faux semis ou occultation possible)
Environ 3 passages binage mécanique
Type de bineuses se détermine en
fonction du stade : disques, brosses,
dents, lames ou doigts
Passage manuel
Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum)
● Se manifeste en premier sur
les feuilles âgées qui
jaunissent et dépérissent.
● Ensuite pourriture molle et
moisissure blanche
duveteuse avec des taches
noires sur le bulbe.
● Maladie favorisée par un sol
froid et humide.
www.maag-garden.ch
Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum)
● Traitements PI :
Ortiva Opti : Délais d’attente de 3 semaines,
2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3
traitements maximum par culture.
Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1
l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle /
année au maximum.
Switch : Délais d’attente de 3 semaines, 1
kg/ha en pulvérisation du feuillage. Premier
traitement au stade 2 feuilles et second 3
semaines plus tard.
● Traitement Bio :
Contans WG : Traitement à base de spores de
Coniothyrium minitans, champignon parasite.
Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia
squamosa)
• Taches blanches rondes-
ovales de 1-5mm et
légèrement creusées qui
dessèchent les feuilles.
• Commence sur les feuilles
âgées et leurs extrémités,
provoquant des types de
brûlures
ephytia.inra.fr
Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia
squamosa)
● Traitements PI :
Frupica SC : Délais d’attente de 2 semaines,
1l/ha en pulvérisation du feuillage. 1 traitement /
an / parcelle au maximum.
Moon Expérience : Délais d’attente de 1
semaines, 0.5l/ha en pulvérisation du feuillage.
2 traitements/culture au maximum.
Ortiva opti : Délais d’attente de 3 semaines,
2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3
traitements / culture au maximum
● Traitement Bio :
Il n’existe pas de traitements.
Rotations de 5 ans au moins.
Elimination des déchets.
Maladie – Mildiou (Peronospora destructor)
● Commence par la
formation d’un duvet gris-
violacé sur les feuilles.
● Les feuilles atteintes
pâlissent, jaunissent et
meurent.
● La maladie est favorisée
par un temps frais et
humide. www.agro.basf.co.ma
Maladie – Mildiou (Peronospora destructor)
● Traitements PI :
Daconil 500 : Délais d’attente de 3 semaines,
3l/ha en pulvérisation du feuillage.
Acrobat MZWG : Délais d’attente de 2
semaines, 2.5kg/ha en pulvérisation du feuillage
(lorsque le feuillage est faible).
Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1
l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / an
au maximum.
● Traitement Bio :
Labicuper : Pas de délais d’attente, traitement
à base de cuivre
Ravageur – Taupin (Vers fil de fer)
● Il creuse des galeries dans
le bulbe.
● Le bulbe se déforme ce
qui empêche la
commercialisation.
● Ces galeries exposent le
bulbe à la pourriture et à
divers pathogènes.
www.bonheurbio.com
Ravageur – Taupin (Vers fil de fer)
● Traitements :
Il n’y a plus de traitements Bio ou PI autorisés en Suisse.
Il faudrait favoriser les prédateurs (taupes, oiseaux).
Rotations avec culture de moutarde (répulsif).
Travail du sol au printemps.
Ravageur – Thrips (Thrips tabaci)
● Une attaque s’observe par de
petites mouchetures
blanches, donnant une
couleur argentée au feuillage.
● Ces points sont des cellules
vidées par les larves.
● Les feuilles se dessèchent et
périssent.
● On peut observer aussi des
petits tas d’excréments noirs.
www.koppert.fr
Ravageur – Thrips (Thrips tabaci)
● Traitements PI et Bio :
Alaxon Gold : Délais d’attente de 3 jours, 2.5l/ha en mouillant
bien le feuillage.
Audienz : Délais d’attente de 1 semaine, 0.4l/ha en pulvérisation
du feuillage. 4 traitements / parcelle / an au maximum.
Parexan N : Délais d’attente de 3 jours, 1.5l/ha. Traitement le
matin, le soir ou par temps couvert.
Technique de récolte
● La récolte s’effectue lorsque :
● 80% des feuilles sont tombées
● Le collet est mou
● 3-4 feuilles vertes subsistes
● Les bulbes sont alors arrachées, mise en andain puis
laissé au champ.
● Séchage des bulbes :
● Premier séchage au champ durant 7-10 jours
● Second séchage en bâtiment ou tunnel durant 5 jours à 25-30°C
● Dernier séchage durant 2 semaines à 20°C
Technique de récolte
● Récolte manuelle :
● Les bulbes sont déracinées manuellement avec une fourche et mis en caisse
à la main après le premier séchage
● Récolte mécanique :
● Arracheuse-andaineuse : cette machine arrache et dépose les bulbes dans
une rangée centrale. Après le premier séchage, les oignons sont ramassés
avec cette même machine. Elle arrache 1.5-3 ha en une journée de 8 heures.
Machine – Arracheuse-andaineuse
www.hellopro.fr
Conservation
● Simple :
● Les bulbes propres sont placés
en étagères amovibles dans un
hangar sombre, sec et isolé.
● L’hygrométrie doit être faible (65-
75%).
● Renouvellement journalier de
l’air avec une température de 4-
8°C les premières semaines.
● Température <5°C à partir de
février.
● Conservation jusqu’à mi-avril.
● Longue durée
● Comme pour la conservation
simple, les bulbes doivent être
propre.
● L’hygrométrie est faible aussi.
● Cette conservation se fait en
chambre froide avec une
température de 0°C.
● Taille du hangar ou de la
chambre froide : 400m3
Préparation pour le marché
● Les oignons doivent être propres et avoir la forme et la couleur
de la variété
● Fanes entièrement résorbées
● Pas de bulbes jumelées
● Diamètre PI : 35-70 mm
● Diamètre Bio : 30-70 mm
Emballages
● Sac filet à oignon de 2kg
● 150’000 filets pour un emballage
de 2kg
● Les 100 filets sont à 7 CHF
● L’emballage coûte 10’500 CHF
● 16’667 caisses pour un
emballage de 18kg
● Les 100 caisses sont à
103.65CHF
● L’emballage coûte 17’275CHF
lesrivieresdupartage.fr
www.ifco.com
Analyse du prix de revient (pour 1 ha)
Culture PI :
Rendement : 22’658
Frais de production/surface : 32’610
Profit/pertes : - 9’952 CHF
Culture Bio :
Rendement : 45’871
Frais de production/surface : 42’077
Profit/pertes : 3’794 CHF
Merci pour votre attention
Bibliographie
www.legumes.ch
Fiche technique oignon biologique ADAB. JF VEROLET 2001. www.maraibio.fr
www.gugger-guillod.ch
Index des produits phytosanitaires. www.psm.admin.ch
Liste des intrants 2019. www.shop.fibl.org
https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/70/?ref=1
https://www.qualityinside.nl/sites/default/files/media/files/FR-Cultivation-of-second-year-onion-sets-320.pdf
https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-triples/17-cultirateau-
modele-renforce-triple.html
http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf
https://www.gemuese.ch/Dossiers-fr/Marche-suisse-des-legumes/Systeme-d-importation
Bibliographie
https://www.agrireseau.net/agriculturebiologique/documents/MARAI_Chapitre_9Engrais_vert.pdf
http://www.quivogne.fr/V-VIBROCULTEUR-PORTE--0000257.html
http://www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/Fiche-technique-oignon-Web.pdf
https://www.be-wellness.ch/fr/outils-et-accessoires/373-fourche-bio-la-grelinette.html
https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/662/?ref=1
https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-simples/11-cultirateau-
modele-maraicher.html
https://www.legumes.ch/index.php?id=18
http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf

Contenu connexe

Tendances

Ankylostomose 0910
Ankylostomose 0910Ankylostomose 0910
Ankylostomose 0910
Lo Lo
 
Atlas de poche microbiologie
Atlas de poche   microbiologieAtlas de poche   microbiologie
Atlas de poche microbiologie
S/Abdessemed
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
S/Abdessemed
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
Hassan NAIT-SI
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
arezki sadoudi
 
Diagrammes et formules florales
Diagrammes et formules floralesDiagrammes et formules florales
Diagrammes et formules florales
soufianoni
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
S/Abdessemed
 
Les examens bactériologiques
Les examens bactériologiquesLes examens bactériologiques
Les examens bactériologiques
Meriamme Oue
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des Enterobacteriaceae
Dr Taoufik Djerboua
 
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
Lilya BOUCELHA
 
CULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUESCULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUES
hmidaleila
 
Parasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesParasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiques
S/Abdessemed
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
S/Abdessemed
 
Anguillulose0910
Anguillulose0910Anguillulose0910
Anguillulose0910
Lo Lo
 
Шеста А група. Сяра.ppt
Шеста А група. Сяра.pptШеста А група. Сяра.ppt
Шеста А група. Сяра.ppt
ssuser1478e3
 
Le Trichomonas vaginalis
Le Trichomonas       vaginalisLe Trichomonas       vaginalis
Le Trichomonas vaginalis
S/Abdessemed
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
AminaDaoudi4
 

Tendances (20)

Ankylostomose 0910
Ankylostomose 0910Ankylostomose 0910
Ankylostomose 0910
 
Atlas de poche microbiologie
Atlas de poche   microbiologieAtlas de poche   microbiologie
Atlas de poche microbiologie
 
Topo3
Topo3Topo3
Topo3
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
 
Rapport de microbiologie
Rapport de microbiologieRapport de microbiologie
Rapport de microbiologie
 
Livre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologieLivre des cours+tp microbiologie
Livre des cours+tp microbiologie
 
Diagrammes et formules florales
Diagrammes et formules floralesDiagrammes et formules florales
Diagrammes et formules florales
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
Les examens bactériologiques
Les examens bactériologiquesLes examens bactériologiques
Les examens bactériologiques
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des Enterobacteriaceae
 
Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
Origine et évolution des plantes Lilya Boucelha
 
CULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUESCULTURE MICROALGUES
CULTURE MICROALGUES
 
Hydatidose
HydatidoseHydatidose
Hydatidose
 
Parasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesParasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiques
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Anguillulose0910
Anguillulose0910Anguillulose0910
Anguillulose0910
 
Шеста А група. Сяра.ppt
Шеста А група. Сяра.pptШеста А група. Сяра.ppt
Шеста А група. Сяра.ppt
 
Le Trichomonas vaginalis
Le Trichomonas       vaginalisLe Trichomonas       vaginalis
Le Trichomonas vaginalis
 
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des  200 qcm hygiene hospitaliereListe des  200 qcm hygiene hospitaliere
Liste des 200 qcm hygiene hospitaliere
 

Similaire à Présentation oignon de garde (1).pptx

webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdfwebinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Produire et valoriser la luzerne.pptx
Produire et valoriser la luzerne.pptxProduire et valoriser la luzerne.pptx
Produire et valoriser la luzerne.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptxCet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-AquitaineBilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
JrmieJost1
 
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Fermoscopie bio n°5
Fermoscopie bio n°5Fermoscopie bio n°5
La conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en BretagneLa conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en Bretagne
Réseau Tepos
 
Jto 2020 15oct e agroforesterie beral
Jto 2020 15oct e  agroforesterie beralJto 2020 15oct e  agroforesterie beral
Jto 2020 15oct e agroforesterie beral
Institut de l'Elevage - Idele
 
Entretien et récolte
Entretien et récolteEntretien et récolte
Entretien et récolte
jérémie jost
 
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergersJto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Institut de l'Elevage - Idele
 
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdfwebinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier Faire du bon foin pour les chèvres
Atelier Faire du bon foin pour les chèvresAtelier Faire du bon foin pour les chèvres
Atelier Faire du bon foin pour les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc LateurAIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
Damien Vincke
 
L'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairiesL'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairies
Institut de l'Elevage - Idele
 
Agric.cm pomme de terre2
Agric.cm pomme de terre2Agric.cm pomme de terre2
Agric.cm pomme de terre2
Hippolite Gbagba
 
Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°18
Fermoscopie bio n°18Fermoscopie bio n°18
Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14Fermoscopie bio n°14
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
Institut de l'Elevage - Idele
 
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'AvenirAIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
Damien Vincke
 

Similaire à Présentation oignon de garde (1).pptx (20)

webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdfwebinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
 
Produire et valoriser la luzerne.pptx
Produire et valoriser la luzerne.pptxProduire et valoriser la luzerne.pptx
Produire et valoriser la luzerne.pptx
 
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptxCet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
 
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-AquitaineBilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
 
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
 
Fermoscopie bio n°5
Fermoscopie bio n°5Fermoscopie bio n°5
Fermoscopie bio n°5
 
La conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en BretagneLa conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en Bretagne
 
Jto 2020 15oct e agroforesterie beral
Jto 2020 15oct e  agroforesterie beralJto 2020 15oct e  agroforesterie beral
Jto 2020 15oct e agroforesterie beral
 
Entretien et récolte
Entretien et récolteEntretien et récolte
Entretien et récolte
 
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergersJto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
Jto2020 14oct atelier brebis vigne et vergers
 
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdfwebinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
 
Atelier Faire du bon foin pour les chèvres
Atelier Faire du bon foin pour les chèvresAtelier Faire du bon foin pour les chèvres
Atelier Faire du bon foin pour les chèvres
 
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc LateurAIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
AIGx la biodiversité dans tous ses états - Marc Lateur
 
L'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairiesL'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairies
 
Agric.cm pomme de terre2
Agric.cm pomme de terre2Agric.cm pomme de terre2
Agric.cm pomme de terre2
 
Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12
 
Fermoscopie bio n°18
Fermoscopie bio n°18Fermoscopie bio n°18
Fermoscopie bio n°18
 
Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14
 
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
6 La ressource alimentaire, un enjeu dans les élevages en agriculture biologi...
 
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'AvenirAIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
AIGx - J-P Destain & B. Bodson - Agriculture de l'Avenir
 

Présentation oignon de garde (1).pptx

  • 1. L’oignon de garde Emilie Favre, Madjid Zare, Quentin à Hauariki Dans le cadre du cours de “Cultures maraîchères”, donné par Andreas Wigger
  • 2. Données de départ et objectif de production Objectif de production : 300 t de oignons de garde (300’000kg) en conventionnel et en bio Hypothèse : L’oignon est cultivé sur un champ unique et homogène 85% des oignons peuvent être commercialisés (perte à la levée et perte à la récolte et stockage) Analyse du sol : 30% sable, 30% Limon/Silt, 40% Argile, 3% Matière organique Analyse N-Min S 0 = 20 kg N/ ha S 6 = 50 kg N/ha Répondez par un power point aux questions posé dans le guide
  • 3. Nom et présentation du légume Oignon jaune et rouge (Allium cepa) Liliaceae Légume Plante herbacée, bisannuelle, souvent cultivé comme annuelle, glabre, jusqu’à 100cm de haut, oignon à jour long. Répartition géographique des cultures, sur l’ensemble du globe. Image : https://www.academiedugout.fr/ingredients/oignon-paille_387
  • 4. Surface cultivée en Suisse Au niveau national la surface de culture d’oignon jaune Bio et Conventionnelle, est de 522 ha. 64 ha de en cultures Bio. 458 ha en cultures Conventionnelle. Les volumes tendent à augmenter dans les deux types de cultures. Etant donné que l’approvisionnement est suffisant pour la consommation indigène et que le consommateur et de plus en plus sensibilisé à la consommation de bien local. Cela pour expliquer la croissance de ce marché ces dernières années. (Sources CCM)
  • 5. Règlement d’importation Période gérée effective du 01.06.19 au 01.04.19 Si approvisionnement indigène complet, importation possible au THC Code 1, si approvisionnement indigène insuffisant, possibilité d’importer au TC pour les détenteurs de PGI, au bénéfice d’une part de contingent tarifaire. (Selon Guide Réglementation d’importation fruits et légumes, Swisscofel.) Période sujette au THC 07.06.19 au 31.12.19 Les oignons comestibles et autres ø < 70mm, ne sont jamais sujet au dérogation pour importer au taux THC Code 1, et doivent toujours être dédouanés au taux THC.
  • 6. Début de la culture et récolte Conventionnel : Semis : 25.03.2020 Récolte : 26.08.2020 Bio : Plantation : 15.04.2020 Récolte : 05.08.2020
  • 7. Choix de la variété Conventionnel : Tamara F1(BGS), Variété de type Américains 4 - 6 kg/ha de semences Calibre : 45 - 65 mm Levée : 6 à 12 jours, 12 - 18°C (min. 8°C) Rendement : 6 - 8 kg/m2 Conservation : Longue mi - avril
  • 8. Choix de la variété Bio : Sélection Rijnsburger (Sativa). (plantation en motte) Tolérant au mildiou 500’000 à 650’000 plants/ha de bulbilles bulbilles 17/21 : 5 g/bulbilles Rendement : 2 - 4 kg/m2 Conservation : Longue conservation jusqu’à avril
  • 9. Elevage du plant Plantation à partir de plant en motte, semer 4 à 6 graines/motte, distance de plantation 33 x 22 cm. Besoin de 1’287’750 mottes, chacune ensemencer avec 5 graines , pour un total de 6’438’750 graines. Nécessaire à la plantation des 11,8 hectares de cultures Bio. Pour la production des mottes vu le volumes conséquent il est possible de sous traiter cette tâche à des entreprises spécialisé comme Datasem à Genève. Si la production du jeune plant se fait sous abris il est dès lors possible de réaliser la production en 4 semaines.
  • 10. Surface de la parcelle cultivée Objectif : 300’000kg avec 15% de perte, nécessité de produire 352’942 kg Conventionelle : Avec rendement de 7 kg/m2 en moyenne 352’942 / 7 = 5,1 ha Bio : Avec rendement de 5,6 kg/m2 en moyenne 352’942 / 5,6 = 6,3 ha On ajoute les chemins de 0,3 m (17%) pour des planches de 1,5 m (83%). Ce qui donne une surface totale en conventionnel de 5,1 x 1,17 = (5,967) environ 6 ha, et en culture biologique de 6,3 x 1,17 = 7,4 ha.
  • 11. Analyse du choix de la parcelle Parcelle : En présence d’un sol argileux-limoneux, à la limite entre un sol argileux et argileux-limoneux. Les cultures d’oignon aiment les sols légers non sableux, éviter les parcelles dans des cuvettes, éviter l’humidité stagnante. Préférer des parcelles ensoleillée le matin. L’oignon est une plante indicatrice d’un sol tassé en profondeur (il ne germe pas si c’est le cas)
  • 12. Analyse du choix de la parcelle Analyse de sol : Un amendement de fumier peut être intéressant pour relever le taux de matière organique. A U S MO 40% 30% 30% 3%
  • 13. Précédent cultural ou rotation Règles principales : - Éviter en précédent une culture sujette aux nématodes. - Attendre au moins 7 ans depuis la dernière culture d’oignon pour revenir dessus, et 2 ans après fenouil, carotte, betterave rouge et céleri . Engrais vert : céréale ou légumineuse, voir mélange. (attention à ne pas semer la luzerne trop tard (juillet max.). Cependant, il doit avoir eu le temps de bien décomposer pour éviter toute pourritures dans la culture d’oignon. Autres précédents intéressants : Chicorée, Laitues, Pois
  • 14. Préparation du sol L’oignon est peu exigeant, il s’adapte bien à tout type de sol (pH>6,5), excepté les sols argileux-sableux. Il a besoin d’un sol meuble, jusqu’à environ 20cm de profondeur, pour que ses racines puissent le coloniser correctement. L’oignon a besoin d’évoluer dans un sol drainant, une plantation ou un semis sur planche est donc nécessaire. Une lutte contre les adventices doit être intégrée au moment du travail du sol, l’oignon tolère mal la concurrence avec les plantes indésirables. Prévoir un broyage avant l’hiver si un engrais vert est installé en précédent.
  • 15. Préparation du sol Labour Cultirateau : prépare lit de semence et la planche de 150cm
  • 16. Semis et plantation Culture conventionnelle Semis : 40 à 60 g/are Graine : 240/g Densité : 100 plts/m2 -> détermine le calibre des bulbes et le prix de vente : 50 mm visé -> 100plts/m2 Ligne double : limite la taille des bulbes (important pour la var. choisie) Connaître la valeur germinative (voir énoncé) Culture biologique Plantation en motte 4 graines (possible aussi en bulbille). Densité : 50 plt/m2 Permet d’avoir un “coup d’avance” sur les adventices Plantation en ligne, 3 lignes/planche Déposer bulbilles dans un sillon peu profond (-5 cm), à espacement régulier. Recouvrir ensuite
  • 17. Semis et plantation Culture conventionnelle Semoir pneumatique Environ 1’176’470 graines/ha pour un objectif de 70 mm de diamètre Dimension de la parcelle : pour planches 1,5 m + 0,3 m de chemins -> 5,1ha = 5,1M de graines -> /240(graines/g) = 21’250g ou 21,250kg Culture biologique Planteuse à mottes : https://www.youtube.com/watch?v=41SXxFgVR5w Planter dès le stade “2 vraies feuilles” 5 graines par motte -> 18-20 mottes/m2 -> 1’287’750 mottes
  • 18. Fumure Besoins nets en fertilisants pour une culture d’oignons : N P2O5 K2O Mg Besoins nets 130 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 18 160 20
  • 19. Fumure azotée Semaine 0 6 Besoin des cultures (kg de N/ha) Déficit en semaine 6 (kg de N) Oignon semé (conv.) 0 150 100 Oignon planté (bio) 60 110 100 Analyse Nmin 20 50
  • 20. Fumure Culture conventionnelle Nitrate d’ammoniaque (30% N) Patenkali (30% de K et 6% de Mg) : apporte du soufre également Sel de potasse (60% de K) Superphosphate (18% de P) : apporte du calcium Culture biologique Orgazot Medio de Silmark, farine de sang (14% de N) P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4% Mg, 2% S) Sulfate de potassium (50% K) Patenkali (K 29%, Mg 6%)
  • 21. Fumure conventionnel kg N P2O5 K2O Mg Besoins nets (kg/ha) 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 100 (Nmin) 18 160 20 Besoins surface totale 5,1ha 510 92 816 102 Nitrate d’ammoniaque (33% N) S0: Ok - S6: 1500 510 Patenkali (30% de K et 6% de Mg) 1700 510 102 Sel de potasse (60% de K) 510 306 Superphosphate (18% de P) 510 92
  • 22. Fumure bio kg N P2O5 K2O Mg Besoins nets (kg/ha) 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 100 18 160 20 Besoins surface totale 11,8 ha 1180 212 1888 236 Orgazot Medio de Silmark (14% de N) S0 (40kg): 3400 - S6 (60kg): 5000 1180 P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4% Mg, 2% S) 1400 212 56 Sulfate de potassium (50% K) 2000 1000 Hauert - Potasse magnésienne (K 29%, 3000 870 180
  • 23. Fumure de fond Culture conventionnelle Pas d’azote : Nmin ok Superphosphate : 510 kg Patenkali : 1700kg Sel de potasse : 510 kg Sur planche finie, épandeur classique Culture biologique Orgazot Medio de Silmark : 3400kg P15 : 1400 kg Potasse magnésienne : 3000 kg Sulfate de potassium : 2000 kg Sur planche finie, épandeur classique
  • 24. Fumure de couverture Attention aux excès d’azote en fin de cycle, qui favorisent le développement végétatif au lieu de la bulbification Culture conventionnelle En semaine 6 Nitrate d’ammoniaque : 1500 kg Culture biologique En semaine 6 Orgaziot Medio : 5000 kg Sulfate de potassium : 2000 kg
  • 25. Entretien de la culture Gestion des adventices est cruciale : l’oignon, par son faible développement végétatif, peine à lutter contre les plantes indésirables. Culture conventionnelle Traitements possibles : post-semis / prélevée / stade cotylédons, 1 feuille, 2 feuilles, 3 feuilles, 4 feuilles etc Quelques exemples de produits, usage respectif à l’ordre des ttt possibles : STOMP Aqua, DIQUAT/RÉGLONE, BUCTRIL, BANDUR , STARANE 180 Culture biologique Brûleur à gaz dès la première feuille (Faux semis ou occultation possible) Environ 3 passages binage mécanique Type de bineuses se détermine en fonction du stade : disques, brosses, dents, lames ou Passage manuel
  • 26. Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum) ● Se manifeste en premier sur les feuilles âgées qui jaunissent et dépérissent. ● Ensuite pourriture molle et moisissure blanche duveteuse avec des taches noires sur le bulbe. ● Maladie favorisée par un sol froid et humide. www.maag-garden.ch
  • 27. Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum) ● Traitements PI : Ortiva Opti : Délais d’attente de 3 semaines, 2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3 traitements maximum par culture. Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1 l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / année au maximum. Switch : Délais d’attente de 3 semaines, 1 kg/ha en pulvérisation du feuillage. Premier traitement au stade 2 feuilles et second 3 semaines plus tard. ● Traitement Bio : Contans WG : Traitement à base de spores de Coniothyrium minitans, champignon parasite.
  • 28. Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia squamosa) • Taches blanches rondes- ovales de 1-5mm et légèrement creusées qui dessèchent les feuilles. • Commence sur les feuilles âgées et leurs extrémités, provoquant des types de brûlures ephytia.inra.fr
  • 29. Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia squamosa) ● Traitements PI : Frupica SC : Délais d’attente de 2 semaines, 1l/ha en pulvérisation du feuillage. 1 traitement / an / parcelle au maximum. Moon Expérience : Délais d’attente de 1 semaines, 0.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 2 traitements/culture au maximum. Ortiva opti : Délais d’attente de 3 semaines, 2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3 traitements / culture au maximum ● Traitement Bio : Il n’existe pas de traitements. Rotations de 5 ans au moins. Elimination des déchets. Ventilation
  • 30. Maladie – Mildiou (Peronospora destructor) ● Commence par la formation d’un duvet gris- violacé sur les feuilles. ● Les feuilles atteintes pâlissent, jaunissent et meurent. ● La maladie est favorisée par un temps frais et humide. www.agro.basf.co.ma
  • 31. Maladie – Mildiou (Peronospora destructor) ● Traitements PI : Daconil 500 : Délais d’attente de 3 semaines, 3l/ha en pulvérisation du feuillage. Acrobat MZWG : Délais d’attente de 2 semaines, 2.5kg/ha en pulvérisation du feuillage (lorsque le feuillage est faible). Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1 l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / an au maximum. ● Traitement Bio : Labicuper : Pas de délais d’attente, traitement à base de cuivre Utilisation de variétés résistantes
  • 32. Ravageur – Taupin (Vers fil de fer) ● Il creuse des galeries dans le bulbe. ● Le bulbe se déforme ce qui empêche la commercialisation. ● Ces galeries exposent le bulbe à la pourriture et à divers pathogènes. www.bonheurbio.com
  • 33. Ravageur – Taupin (Vers fil de fer) ● Traitements : Il n’y a plus de traitements Bio ou PI autorisés en Suisse. Il faudrait favoriser les prédateurs (taupes, oiseaux). Rotations avec culture de moutarde (répulsif). Travail du sol au printemps. Rotation de culture.
  • 34. Ravageur – Thrips (Thrips tabaci) ● Une attaque s’observe par de petites mouchetures blanches, donnant une couleur argentée au feuillage. ● Ces points sont des cellules vidées par les larves. ● Les feuilles se dessèchent et périssent. ● On peut observer aussi des petits tas d’excréments noirs. www.koppert.fr
  • 35. Ravageur – Thrips (Thrips tabaci) ● Traitements PI et Bio : Alaxon Gold : Délais d’attente de 3 jours, 2.5l/ha en mouillant bien le feuillage. Audienz : Délais d’attente de 1 semaine, 0.4l/ha en pulvérisation du feuillage. 4 traitements / parcelle / an au maximum. Parexan N : Délais d’attente de 3 jours, 1.5l/ha. Traitement le matin, le soir ou par temps couvert. Arrosage en préventif.
  • 36. Technique de récolte ● La récolte s’effectue lorsque : ● 80% des feuilles sont tombées ● Le collet est mou ● 3-4 feuilles vertes subsistes ● Les bulbes sont alors arrachées, mise en andain puis laissé au champ. ● Séchage des bulbes : ● Premier séchage au champ durant 7-10 jours ● Second séchage en bâtiment ou tunnel durant 5 jours à 25-30°C ● Dernier séchage durant 2 semaines à 20°C
  • 37. Technique de récolte ● Récolte manuelle : ● Les bulbes sont déracinées manuellement avec une fourche et mis en caisse à la main après le premier séchage ● Récolte mécanique : ● Arracheuse-andaineuse : cette machine arrache et dépose les bulbes dans une rangée centrale. Après le premier séchage, les oignons sont ramassés avec cette même machine. Elle arrache 1.5-3 ha en une journée de 8 heures.
  • 39. Conservation ● Simple : ● Les bulbes propres sont placés en étagères amovibles dans un hangar sombre, sec et isolé. ● L’hygrométrie doit être faible (65- 75%). ● Renouvellement journalier de l’air avec une température de 4- 8°C les premières semaines. ● Température <5°C à partir de février. ● Conservation jusqu’à mi-juin car nouvelle récolte. ● Longue durée ● Comme pour la conservation simple, les bulbes doivent être propre. ● L’hygrométrie est faible aussi. ● Cette conservation se fait en chambre froide avec une température de 0°C. ● Conservation de l’été au début du printemps ● Taille du hangar ou de la chambre froide : 400m3
  • 40. Préparation pour le marché ● Les oignons doivent être propres et avoir la forme et la couleur de la variété ● Fanes entièrement résorbées ● Pas de bulbes jumelées ● Diamètre PI : 35-70 mm ● Diamètre Bio : 30-70 mm
  • 41. Emballages ● Sac filet à oignon de 2kg ● 150’000 filets pour un emballage de 2kg ● Les 100 filets sont à 7 CHF ● L’emballage coûte 10’500 CHF ● 16’667 caisses pour un emballage de 18kg ● Les 100 caisses sont à 103.65CHF ● L’emballage coûte 17’275CHF lesrivieresdupartage.fr www.ifco.com
  • 42. Analyse du prix de revient (pour 1 ha) Culture PI : Rendement : 22’658 (0.55 CHF/pce) Frais de production/surface : 32’610 Profit/pertes : - 9’952 CHF Culture Bio : Rendement : 45’871 (2 CHF/pce) Frais de production/surface : 42’077 Profit/pertes : 3’794 CHF
  • 43. Merci pour votre attention
  • 44. Bibliographie www.legumes.ch Fiche technique oignon biologique ADAB. JF VEROLET 2001. www.maraibio.fr www.gugger-guillod.ch Index des produits phytosanitaires. www.psm.admin.ch Liste des intrants 2019. www.shop.fibl.org https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/70/?ref=1 https://www.qualityinside.nl/sites/default/files/media/files/FR-Cultivation-of-second-year-onion-sets-320.pdf https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-triples/17-cultirateau- modele-renforce-triple.html http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf https://www.gemuese.ch/Dossiers-fr/Marche-suisse-des-legumes/Systeme-d-importation
  • 46. Nom et présentation du légume Oignon jaune (Allium cepa) Liliaceae Légume Plante herbacée, bisannuelle, souvent cultivé comme annuelle, glabre, jusqu’à 100cm de haut, oignon à jour long. Répartition géographique des cultures, sur l’ensemble du globe. Image : https://www.academiedugout.fr/ingredients/oignon-paille_387
  • 47. Données de départ et objectif de production Objectif de production : 300 t de oignons de garde (300’000kg) en conventionnel et en bio Hypothèse : L’oignon est cultivé sur un champ unique et homogène 85% des oignons peuvent être commercialisés (perte à la levée et perte à la récolte et stockage) Analyse du sol : 30% sable, 30% Limon/Silt, 40% Argile, 3% Matière organique Analyse N-Min S 0 = 20 kg N/ ha S 6 = 50 kg N/ha Répondez par un power point aux questions posé dans le guide
  • 48. Surface cultivée en Suisse Au niveau national la surface de culture d’oignon jaune Bio et Conventionnelle, est de 522 ha. 64 ha de en cultures Bio. 458 ha en cultures Conventionnelle. Les volumes tendent à augmenter dans les deux types de cultures. Etant donné que l’approvisionnement est suffisant pour la consommation indigène et que le consommateur et de plus en plus sensibilisé à la consommation de bien local. Cela pour expliquer la croissance de ce marché ces dernières années. (Sources CCM)
  • 49. Règlement d’importation Période gérée effective du 01.06.19 au 01.03.19 Si approvisionnement indigène complet, importation possible au THC Code 1, si approvisionnement indigène insuffisant, possibilité d’importer au TC pour les détenteurs de PGI, au bénéfice d’une part de contingent tarifaire. (Selon Guide Réglementation d’importation fruits et légumes, Swisscofel.) Période sujette au THC 07.06.19 au 31.12.19 Les oignons comestibles et autres ø < 70mm, ne sont jamais sujet au THC Code 1, et doivent toujours être dédouanés au THC.
  • 50. Début de la culture et récolte Conventionnel : Semis : 25.03.2020 Récolte : 26.08.2020 Bio : Plantation : 15.04.2020 Récolte : 05.08.2020
  • 51. Choix de la variété Conventionnel : Tamara F1(BGS), Variété de type Américains 4 - 6 kg/ha de semences PMG : 3,3g Levée : 6 à 12 jours, 12 - 18°C (min. 8°C) Rendement : 6 - 8 kg/m2 Conservation : Longue mi - avril
  • 52. Choix de la variété Bio : Sélection Rijnsburger (SAT25). (Bulbilles) Tolérant au mildiou 500’000 à 650’000 plants/ha de bulbilles bulbilles 17/21 : 190 bulbilles/kg Rendement : 2 - 4 kg/m2 Conservation : Longue conservation jusqu’à avril
  • 53. Elevage du plant Plantation à partir de plant en motte, semer 4 à 6 graines/motte, distance de plantation 33 x 22 cm. Besoin de 1’287’750 mottes, chacune ensemencer avec 5 graines , pour un total de 6’438’750 graines. Nécessaire à la plantation des 11,8 hectares de cultures Bio. Pour la production des mottes vu le volumes conséquent il est possible de sous traiter cette tâche à des entreprises spécialisé comme Datasem à Genève. Si la production du jeune plant se fait sous abris il est dès lors possible de réaliser la production en 4 semaines.
  • 54. Surface de la parcelle cultivée Objectif : 300’000kg avec 15% de perte, nécessité de produire 352’942 kg Conventionelle : Avec rendement de 7 kg/m2 en moyenne 352’942 / 7 = 5,1 ha Bio : Avec rendement de 3 kg/m2 en moyenne 352’942 / 3 = 11,8 ha On ajoute les chemins de 0,3 m (17%) pour des planches de 1,5 m (83%). Ce qui donne une surface totale en conventionnel de 5,1 x 1,17 = (5,967) environ 6 ha, et en culture biologique de 11,8 x 1,17 = 13,8 ha.
  • 55. Analyse du choix de la parcelle Parcelle : En présence d’un sol argileux-limoneux, à la limite entre un sol argileux et argileux-limoneux. Les cultures d’oignon aiment les sols légers non sableux, éviter les parcelles dans des cuvettes, éviter l’humidité stagnante. Préférer des parcelles ensoleillée le matin.
  • 56. Analyse du choix de la parcelle Analyse de sol : Taux de matière organique optimal : 17% du taux d’argile, donc 6,8% MO Éviter impérativement un apport de fumier ou compost frais A U S MO 40% 30% 30% 3%
  • 57. Précédent cultural ou rotation Règles principales : - Éviter en précédent une culture sujette aux nématodes. - Attendre au moins 4 ans depuis la dernière culture de alliacée, et 2 ans après fenouil, carotte, betterave rouge et céleri . Engrais vert : céréale (sarrasin) ou légumineuse (luzerne) voir mélange. (attention à ne pas semer la luzerne trop tard (juillet max.). Cependant, il doit avoir eu le temps de bien décomposer pour éviter toute pourritures dans la culture d’oignon. Autres précédents intéressants : Chicorée, Laitues, Pois
  • 58. Préparation du sol L’oignon est peu exigeant, il s’adapte bien à tout type de sol (pH>6,5), excepté les sols argileux-sableux. Il a besoin d’un sol meuble, jusqu’à environ 20cm de profondeur, pour que ses racines puissent le coloniser correctement. L’oignon a besoin d’évoluer dans un sol drainant, une plantation ou un semis sur planche est donc nécessaire. Une lutte contre les adventices doit être intégrée au moment du travail du sol, l’oignon tolère mal la concurrence avec les plantes indésirables. Prévoir un broyage si un engrais vert est installé en précédent.
  • 59. Préparation du sol Déchaumeuse ou labour ( environ 20cm de profondeur) Cultirateau : prépare lit de semence et la planche de 150cm
  • 60. Semis et plantation Culture conventionnelle Semis : 40 à 60 g/are Graine : 240/g Densité : 90 - 120 plt/m2 -> détermine le calibre des bulbes et le prix de vente : 70 mm visé -> 100/m2 Ligne double : limite la taille des bulbes (important pour la var. choisie) Connaître la valeur germinative pour adapter la densité du semis Culture biologique Plantation en motte 4 graines, possible aussi en bulbille. Densité : 50 plt/m2 Permet d’avoir un “coup d’avance” sur les adventices Plantation en ligne, 3 lignes/planche Déposer bulbilles dans un sillon peu profond (-5 cm), à espacement régulier. Recouvrir ensuite
  • 61. Semis et plantation Culture conventionnelle Semoir pneumatique Environ 900’000-1M graines/ha pour un objectif de 70 mm de diamètre Dimension de la parcelle : pour planches 1,5 m + 0,3 m de chemins -> 5,1ha = 5,1M de graines -> /240(graines/g) = 21’250g ou 21,250kg Culture biologique Planteuse à mottes : https://www.youtube.com/watch?v=41SXxFgVR5w Planter dès le stade “2 vraies feuilles” 5 graines par motte -> 10 mottes/m2 -> environ 50 plts/m2 -> 1’287’750 mottes
  • 62. Fumure Besoins nets en fertilisants pour une culture d’oignons : N P2O5 K2O Mg Besoins nets 130 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 18 160 20
  • 63. Fumure azotée Semaine 0 6 Besoin des cultures (kg de N/ha) Déficit en semaine 6 (kg de N) Oignon semé (conv.) 0 150 100 Oignon planté (bio) 0 110 60 Analyse Nmin 20 50
  • 64. Fumure Culture conventionnelle Sulfate d’ammoniaque (21% de N) : apporte du soufre. Patenkali (30% de K et 6% de Mg) : apporte du soufre également Sel de potasse (60% de K) Superphosphate (18% de P) : apporte du calcium Culture biologique Orgazot Medio de Silmark, farine de sang (14% de N) P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4% Mg, 2% S) Sulfate de potassium (50% K) Hauert - Potasse magnésienne (K 29%, Mg 6%)
  • 65. Fumure conventionnel kg N P2O5 K2O Mg Besoins nets (kg/ha) 130 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 18 160 20 Besoins surface totale 5,1ha 92 816 102 Sulfate d’ammoniaque (21% de N) S0: Ok - S6: 480kg Patenkali (30% de K et 6% de Mg) 1700 510 102 Sel de potasse (60% de K) 510 306 Superphosphate (18% de P) 510 92
  • 66. Fumure bio kg N P2O5 K2O Mg Besoins nets (kg/ha) 130 60 160 20 Facteur de corr. 0,3 1 1 Norme corrigée 18 160 20 Besoins surface totale 11,8 ha 212 1888 236 Orgazot Medio de Silmark (14% de N) S0: Ok - S6: 430 P15 de Calcium Fert (15% P, 16% Ca, 4% Mg, 2% S) 1400 212 56 Sulfate de potassium (50% K) 2000 1000 Hauert - Potasse magnésienne (K 29%, Mg 6%) 3000 870 180
  • 67. Fumure de fond Culture conventionnelle Pas d’azote : Nmin ok Superphosphate : 510 kg Patenkali : 1700kg Sur planche finie, épandeur classique Culture biologique P15 : 1400 kg Potasse magnésienne : 3000 kg Sur planche finie, épandeur classique
  • 68. Fumure de couverture Attention aux excès d’azote en fin de cycle, qui favorisent le développement végétatif au lieu de la bulbification Culture conventionnelle En semaine 6 et 8 Sulfate d’ammoniaque : 480 kg (en deux fois) Sel de potasse : 510 kg (en deux fois) Culture biologique En semaine 6 Orgaziot Medio : 430 kg Sulfate de potassium : 2000 kg
  • 69. Entretien de la culture Gestion des adventices est cruciale : l’oignon, par son faible développement végétatif, peine à lutter contre les plantes indésirables. Culture conventionnelle Traitements possibles : post-semis / prélevée / stade cotylédons, 1 feuille, 2 feuilles, 3 feuilles, 4 feuilles etc Quelques exemples de produits, usage respectif à l’ordre des ttt possibles : STOMP Aqua, DIQUAT/RÉGLONE, BUCTRIL, BANDUR , STARANE 180 Culture biologique Brûleur à gaz dès la première feuille (Faux semis ou occultation possible) Environ 3 passages binage mécanique Type de bineuses se détermine en fonction du stade : disques, brosses, dents, lames ou doigts Passage manuel
  • 70. Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum) ● Se manifeste en premier sur les feuilles âgées qui jaunissent et dépérissent. ● Ensuite pourriture molle et moisissure blanche duveteuse avec des taches noires sur le bulbe. ● Maladie favorisée par un sol froid et humide. www.maag-garden.ch
  • 71. Maladie – La pourriture blanche (Sclérotium cepivorum) ● Traitements PI : Ortiva Opti : Délais d’attente de 3 semaines, 2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3 traitements maximum par culture. Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1 l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / année au maximum. Switch : Délais d’attente de 3 semaines, 1 kg/ha en pulvérisation du feuillage. Premier traitement au stade 2 feuilles et second 3 semaines plus tard. ● Traitement Bio : Contans WG : Traitement à base de spores de Coniothyrium minitans, champignon parasite.
  • 72. Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia squamosa) • Taches blanches rondes- ovales de 1-5mm et légèrement creusées qui dessèchent les feuilles. • Commence sur les feuilles âgées et leurs extrémités, provoquant des types de brûlures ephytia.inra.fr
  • 73. Maladie – Botrytis des feuilles de l’oignon (Botryotinia squamosa) ● Traitements PI : Frupica SC : Délais d’attente de 2 semaines, 1l/ha en pulvérisation du feuillage. 1 traitement / an / parcelle au maximum. Moon Expérience : Délais d’attente de 1 semaines, 0.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 2 traitements/culture au maximum. Ortiva opti : Délais d’attente de 3 semaines, 2.5l/ha en pulvérisation du feuillage. 3 traitements / culture au maximum ● Traitement Bio : Il n’existe pas de traitements. Rotations de 5 ans au moins. Elimination des déchets.
  • 74. Maladie – Mildiou (Peronospora destructor) ● Commence par la formation d’un duvet gris- violacé sur les feuilles. ● Les feuilles atteintes pâlissent, jaunissent et meurent. ● La maladie est favorisée par un temps frais et humide. www.agro.basf.co.ma
  • 75. Maladie – Mildiou (Peronospora destructor) ● Traitements PI : Daconil 500 : Délais d’attente de 3 semaines, 3l/ha en pulvérisation du feuillage. Acrobat MZWG : Délais d’attente de 2 semaines, 2.5kg/ha en pulvérisation du feuillage (lorsque le feuillage est faible). Priori Top : Délais d’attente de 2 semaines, 1 l/ha en prévention. 3 traitements / parcelle / an au maximum. ● Traitement Bio : Labicuper : Pas de délais d’attente, traitement à base de cuivre
  • 76. Ravageur – Taupin (Vers fil de fer) ● Il creuse des galeries dans le bulbe. ● Le bulbe se déforme ce qui empêche la commercialisation. ● Ces galeries exposent le bulbe à la pourriture et à divers pathogènes. www.bonheurbio.com
  • 77. Ravageur – Taupin (Vers fil de fer) ● Traitements : Il n’y a plus de traitements Bio ou PI autorisés en Suisse. Il faudrait favoriser les prédateurs (taupes, oiseaux). Rotations avec culture de moutarde (répulsif). Travail du sol au printemps.
  • 78. Ravageur – Thrips (Thrips tabaci) ● Une attaque s’observe par de petites mouchetures blanches, donnant une couleur argentée au feuillage. ● Ces points sont des cellules vidées par les larves. ● Les feuilles se dessèchent et périssent. ● On peut observer aussi des petits tas d’excréments noirs. www.koppert.fr
  • 79. Ravageur – Thrips (Thrips tabaci) ● Traitements PI et Bio : Alaxon Gold : Délais d’attente de 3 jours, 2.5l/ha en mouillant bien le feuillage. Audienz : Délais d’attente de 1 semaine, 0.4l/ha en pulvérisation du feuillage. 4 traitements / parcelle / an au maximum. Parexan N : Délais d’attente de 3 jours, 1.5l/ha. Traitement le matin, le soir ou par temps couvert.
  • 80. Technique de récolte ● La récolte s’effectue lorsque : ● 80% des feuilles sont tombées ● Le collet est mou ● 3-4 feuilles vertes subsistes ● Les bulbes sont alors arrachées, mise en andain puis laissé au champ. ● Séchage des bulbes : ● Premier séchage au champ durant 7-10 jours ● Second séchage en bâtiment ou tunnel durant 5 jours à 25-30°C ● Dernier séchage durant 2 semaines à 20°C
  • 81. Technique de récolte ● Récolte manuelle : ● Les bulbes sont déracinées manuellement avec une fourche et mis en caisse à la main après le premier séchage ● Récolte mécanique : ● Arracheuse-andaineuse : cette machine arrache et dépose les bulbes dans une rangée centrale. Après le premier séchage, les oignons sont ramassés avec cette même machine. Elle arrache 1.5-3 ha en une journée de 8 heures.
  • 83. Conservation ● Simple : ● Les bulbes propres sont placés en étagères amovibles dans un hangar sombre, sec et isolé. ● L’hygrométrie doit être faible (65- 75%). ● Renouvellement journalier de l’air avec une température de 4- 8°C les premières semaines. ● Température <5°C à partir de février. ● Conservation jusqu’à mi-avril. ● Longue durée ● Comme pour la conservation simple, les bulbes doivent être propre. ● L’hygrométrie est faible aussi. ● Cette conservation se fait en chambre froide avec une température de 0°C. ● Taille du hangar ou de la chambre froide : 400m3
  • 84. Préparation pour le marché ● Les oignons doivent être propres et avoir la forme et la couleur de la variété ● Fanes entièrement résorbées ● Pas de bulbes jumelées ● Diamètre PI : 35-70 mm ● Diamètre Bio : 30-70 mm
  • 85. Emballages ● Sac filet à oignon de 2kg ● 150’000 filets pour un emballage de 2kg ● Les 100 filets sont à 7 CHF ● L’emballage coûte 10’500 CHF ● 16’667 caisses pour un emballage de 18kg ● Les 100 caisses sont à 103.65CHF ● L’emballage coûte 17’275CHF lesrivieresdupartage.fr www.ifco.com
  • 86. Analyse du prix de revient (pour 1 ha) Culture PI : Rendement : 22’658 Frais de production/surface : 32’610 Profit/pertes : - 9’952 CHF Culture Bio : Rendement : 45’871 Frais de production/surface : 42’077 Profit/pertes : 3’794 CHF
  • 87. Merci pour votre attention
  • 88. Bibliographie www.legumes.ch Fiche technique oignon biologique ADAB. JF VEROLET 2001. www.maraibio.fr www.gugger-guillod.ch Index des produits phytosanitaires. www.psm.admin.ch Liste des intrants 2019. www.shop.fibl.org https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/70/?ref=1 https://www.qualityinside.nl/sites/default/files/media/files/FR-Cultivation-of-second-year-onion-sets-320.pdf https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-triples/17-cultirateau- modele-renforce-triple.html http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf https://www.gemuese.ch/Dossiers-fr/Marche-suisse-des-legumes/Systeme-d-importation

Notes de l'éditeur

  1. https://www.agrireseau.net/agriculturebiologique/documents/MARAI_Chapitre_9Engrais_vert.pdf
  2. http://www.quivogne.fr/V-VIBROCULTEUR-PORTE--0000257.html http://www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/Fiche-technique-oignon-Web.pdf https://www.be-wellness.ch/fr/outils-et-accessoires/373-fourche-bio-la-grelinette.html
  3. https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/662/?ref=1 https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-simples/11-cultirateau-modele-maraicher.html
  4. https://www.legumes.ch/index.php?id=18
  5. En fumure de fond : 200 kg/ha de sulfate d'ammoniaque, + 500 kg/ha de Patentkali, + 150 kg/ha de Phosphate d'ammoniaque localisé dans la raie de semis. En fumure de couverture : dès le stade 3 feuilles, 150 kg/ha de Nitrate d'ammoniaque. Vers mi-juillet, terminer la fertilisation avec 100 à 150 kg/ha de Nitrate de potasse. Le choix des engrais prendra en compte la consommation élevée en soufre des Allium(Liliacées. L'oignon est sensible aux carences en magnésie, zinc, molybdène, cuivre. Les apports de matière organique peu avant l'installation de la culture ne lui conviennent pas. https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/76/?ref=1
  6. http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf
  7. https://www.agrireseau.net/agriculturebiologique/documents/MARAI_Chapitre_9Engrais_vert.pdf
  8. http://www.quivogne.fr/V-VIBROCULTEUR-PORTE--0000257.html http://www.aveyron-bio.fr/fr/produisez-bio/documents/Fiche-technique-oignon-Web.pdf https://www.be-wellness.ch/fr/outils-et-accessoires/373-fourche-bio-la-grelinette.html
  9. https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/662/?ref=1 https://www.machines-simon.com/nos-machines/preparation-des-sols/preparation-des-planches/cultirateau-simples/11-cultirateau-modele-maraicher.html
  10. https://www.legumes.ch/index.php?id=18
  11. En fumure de fond : 200 kg/ha de sulfate d'ammoniaque, + 500 kg/ha de Patentkali, + 150 kg/ha de Phosphate d'ammoniaque localisé dans la raie de semis. En fumure de couverture : dès le stade 3 feuilles, 150 kg/ha de Nitrate d'ammoniaque. Vers mi-juillet, terminer la fertilisation avec 100 à 150 kg/ha de Nitrate de potasse. Le choix des engrais prendra en compte la consommation élevée en soufre des Allium(Liliacées. L'oignon est sensible aux carences en magnésie, zinc, molybdène, cuivre. Les apports de matière organique peu avant l'installation de la culture ne lui conviennent pas. https://shop.fibl.org/CHde/mwdownloads/download/link/id/76/?ref=1
  12. http://www.itab.asso.fr/downloads/fiches-lpc/lpc-oignon.pdf