SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  24
Télécharger pour lire hors ligne
9ème JTO
9èmes Journées techniques Ovines
14-15 octobre 2020
Crédit photos :, Ovilot, Bernard Tauran - Confédération Générale de Roquefort, Michèle Bous
L'arbre, un levier d'adaptation face
au changement climatique
BERAL Camille (AGROOF), ANDUEZA Donato (INRAE), GINANE Cécile (INRAE), BERNARD Mickaël (INRAE), LIAGRE Fabien
(AGROOF), NOVAK Sandra (INRAE), EMILE Jean-Claude (INRAE), DEISS Véronique (INRAE), MOREAU Jean-Christophe (IDELE)
9ème JTO9ème JTO
AGROOF
• SCOP (ESUS)
• Spécialisée en agroforesterie depuis 2000
• 8 salariés-associés
• 4 activités principales :
• recherche
• ingénierie de projets
• formations
• édition de supports de communication
2
9ème JTO9ème JTO
L’agroforesterie en système d’élevage ruminant
Association d’arbres et de cultures et/ou animaux
sur une même surface
3
9ème JTO9ème JTO
Le projet PARASOL (2015 -2018)
4
9ème JTO9ème JTO
Le site principal - description
• Unité Expérimentale Herbipôle
• Saint Genès Champanelle (Puy de dôme)
• Implantation arbres en 1989
• Altitude : 860 m
• Climat : Montagnard
• Sol : Limono-argileux
• Trois modalités expérimentales : A0 (sans arbres) ; A+ (60 arbres/ha) ;
A++ (150 arbres/ha)
• Pâturage en continu par des lots de 10 brebis dans chacune des
parcelles
5
Parcelle de Lamartine (crédit photo : AGROOF SCOP)
Site de Lamartine avec ces différentes modalités (crédit photo : Google Earth)
9ème JTO9ème JTO
Le réseau de parcelles - description
6
SITES Climat
Altitude
(m)
Département Surfaces Essences
Densité
(arbres/ha)
Date de
plantation
Type
troupeau
BONNEFONT Continental 479 Haute-Loire 2,2 ha Forestier 83 1990 OV
LA VIGERALE Montagnard 967 Puy de Dôme 1,5 ha Forestier 102 1991 BL
SAINTE
MARGUERITE
EN OUCHE
Océanique 167 Eure 3 ha Fruitier 123 1985 OV
ZOTEUX Océanique 155 Pas de Calais 4,19 Forestier 110 1993 Bovin
BRUNEMBERT Océanique 100 Pas de Calais 1,5 ha Forestier 104 1996 BL
EQUINS SUR
BAILLONS
Océanique 72 Pas de Calais 1 ha Forestier 55 1997 OV
MANTILLY Océanique 177 Orne 1,5 ha Forestier 83
1986 à
2006
Bovin
NIORT LA
FONTAINE
Océanique 127 Mayenne 1 ha Fruitier 139 2001 OV
POMY
Méditerrané
en
Océanique
472 Aude 3 ha Forestier
1) 100
2) 277
1992 OV
LALOSSE
Méditerrané
en
Océanique
279 Aude 1,5 ha Forestier 76 2003 OL
AUBENAS
Méditerrané
en
265 Ardèche 2,6 ha Forestier 3333 1990 OV
LORE Océanique 117 Orne 1,0 ha Fruitier 100 1992 BL
CARSIX Océanique 154 Eure 3 ha Fruitier 93 1996 OV
9ème JTO9ème JTO
Les mesures effectuées
• Suivis météorologiques
• Mesures de production fourragère herbacée
• Comportement et bien être des animaux
• Performances zootechniques et état sanitaire
• Valeur alimentaire in vivo et in vitro des
feuilles d’arbres
• Comportement et bien être des animaux
7
9ème JTO9ème JTO
Microclimat et
bien-être animal
8
9ème JTO9ème JTO
MICROCLIMAT
Les arbres tamponnent les excès climatiques (-3 °C à -6°C en agroforesterie en
période caniculaire)
9
Mesures de
microclimat et calcul du
THI sur l’exemple du
site de Bonnefont
(Haute-Loire)
9ème JTO9ème JTO
COMPORTEMENT ANIMAL
• Les brebis recherchent activement la
proximité des arbres et l'ombre
• L'utilisation de l'arbre se fait surtout pour les
activités de repos et de rumination.
• La présence d'arbres peut induire une gêne
liée aux insectes, même si elle semble légère
compte-tenu de la recherche active du
couvert des arbres par les brebis.
10
Temps moyen passé à l’ombre par rapport à la surface d’ombre par
parcelle en fonction du traitement et de la période.
9ème JTO9ème JTO
Impacts sur
animaux
11
9ème JTO9ème JTO
PERFORMANCES ZOOTECHNIQUES
En 2017, aucune différence n’a été observé, par contre
en 2016, année sèche :
Moins d’herbe disponible en parcelles arborées
Performances des brebis :
 Impactée principalement par la disponibilité de l’herbe
 La NEC a une reprise plus lente en parcelle arborée, après
sevrage, en raison d’une faible disponibilité d’herbe
Performances des agneaux :
 Non impacté par le contexte arboré
 Les brebis privilégient la croissance de leurs agneaux
12
PoidsbrebisPoidsagneaux
9ème JTO9ème JTO
Production
herbacée
13
9ème JTO9ème JTO
PHENOLOGIE DES PRAIRIES
14
Notes phénologiques moyennes obtenues sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017
Coupe « classique » de premier cycle
Témoin sans arbres
60 arbres /ha
150 arbres /ha
9ème JTO9ème JTO
PRODUCTION PRAIRIALE
15
Coupe « classique » de premier cycle
Témoin sans arbres
60 arbres /ha
150 arbres /ha
Rendements prairiaux moyens obtenus sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017
9ème JTO9ème JTO
INTERVENTION HOUPPIER
16
Exemple : production de biomasse en fonction de la gestion du
houppier sur une prairie permanente à Theix (parcelle La
Vigérale)
Printemps 2017Printemps 2016
Rendements(tMS/ha)
AF AFT ZT AF AFT ZT
0
2
4
6 25% d’ouverture
68% d’ouverture
93% d’ouverture
AF : Agroforesterie
Haut-jet (104
arbres/ha)
AFT : Agroforesterie
Têtards (104
arbres/ha)
ZT : Témoin
9ème JTO9ème JTO
VALEUR NUTRITIVE
17
Coupe « classique » de premier cycle
Témoin sans arbres
60 arbres /ha
150 arbres /ha
Matières Azotées Totales et Digestibilité de l’herbe prélevée sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017
9ème JTO9ème JTO
ARBRES
FOURRAGERS
18
9ème JTO9ème JTO
VALEURS NUTRITIVES
19
Excellente valeur
Bonne valeur
RGA
LUZ
9ème JTO9ème JTO
MURIERS ET FRENES
20
Fourrages expérimentaux Foin de prairie permanente Ray Grass anglais* Chicorée* Feuilles de Frêne Feuilles de Murier blanc
Matière sèche (%) 90 20 10 34 34
DMO (%) 54 80 81 63 68
PB (g/kg MS) 91 124 142 147 108
NDF (g/kg MS) 588 505 353 326 202
ADF (g/kg MS) 314 248 208 193 117
*Valeurs de Ray Grass et Chicorée issues d'un autre essai, récolte en vert au stade végétatif
• Muriers et frênes des fourrages d’excellente qualité
• Quantités ingérées de feuilles majorées de 45% par rapport au foin
• Niveaux de matière organique digestible ingérée très élevés, comparables voire supérieurs aux espèces
fourragères les plus performantes.
Ces ressources pourraient être utilisées pour les animaux les plus productifs.
9ème JTO
9èmes Journées techniques Ovines
14-15 octobre 2020
Crédit photos :, Ovilot, Bernard Tauran - Confédération Générale de Roquefort, Michèle Bous
15/10/2020 21
9ème JTO9ème JTO
Une diversité de systèmes encore à étudier !
22
Trognes fourragères
Haies fourragères
Tables fourragères
………etc.
9ème JTO9ème JTO
Conclusions
• L’agroforesterie représente une solution potentielle face au changement
climatique
• Une utilisation plus tardive de ces surfaces peut permettre de répondre aux
besoins d’animaux à forte demande
• Des travaux supplémentaires sont à prévoir pour adapter les itinéraires
techniques de ces surfaces et valoriser au mieux leur potentiel
• Des études complémentaires à l’échelle de systèmes et suivant une approche
participative seraient pertinentes
23
9ème JTO9ème JTO
Pour en savoir plus
• Revue Fourrages
https://agroboutique.com/agroecologie-
catalogue/100-fourrages-et-
agroforesteries.html
• Site PARASOL & Rapport final
https://parasol.projet-
agroforesterie.net/
24

Contenu connexe

Tendances

Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Institut de l'Elevage - Idele
 
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneaux
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneauxDu méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneaux
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneauxInstitut de l'Elevage - Idele
 
La conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en BretagneLa conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en BretagneRéseau Tepos
 
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvres
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvresREDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvres
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvresInstitut de l'Elevage - Idele
 
120430 ft paillage aiguillete jute
120430 ft paillage aiguillete jute120430 ft paillage aiguillete jute
120430 ft paillage aiguillete juteECOBIOTEX
 

Tendances (20)

Choix variétés PmE
Choix variétés PmEChoix variétés PmE
Choix variétés PmE
 
REDCap - présentation des résultats PME3
REDCap - présentation des résultats PME3REDCap - présentation des résultats PME3
REDCap - présentation des résultats PME3
 
Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14Fermoscopie bio n°14
Fermoscopie bio n°14
 
Fermoscopie bio n°13
Fermoscopie bio n°13Fermoscopie bio n°13
Fermoscopie bio n°13
 
Témoignages
Témoignages Témoignages
Témoignages
 
Prairie REDCap 3
Prairie REDCap 3Prairie REDCap 3
Prairie REDCap 3
 
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
Visite 3 Une réflexion globale et approfondie sur un système polyculture élev...
 
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneaux
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneauxDu méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneaux
Du méteil en grains pour l’alimentation des brebis et des agneaux
 
Fermoscopie bio n°10
Fermoscopie bio n°10Fermoscopie bio n°10
Fermoscopie bio n°10
 
Recommandation s PME
Recommandation s PMERecommandation s PME
Recommandation s PME
 
Fermoscopies bio n°9
Fermoscopies bio n°9Fermoscopies bio n°9
Fermoscopies bio n°9
 
REDCap - présentation des résultats PME2
REDCap - présentation des résultats PME2REDCap - présentation des résultats PME2
REDCap - présentation des résultats PME2
 
Fermoscopie bio n°17
Fermoscopie bio n°17Fermoscopie bio n°17
Fermoscopie bio n°17
 
La conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en BretagneLa conduite de la culture du colza en Bretagne
La conduite de la culture du colza en Bretagne
 
Fermoscopie bio n°16
Fermoscopie bio n°16Fermoscopie bio n°16
Fermoscopie bio n°16
 
Les prairies multi-espèces du REDCap - synthèse
Les prairies multi-espèces du REDCap - synthèseLes prairies multi-espèces du REDCap - synthèse
Les prairies multi-espèces du REDCap - synthèse
 
Fermoscopie bio n°6
Fermoscopie bio n°6Fermoscopie bio n°6
Fermoscopie bio n°6
 
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvres
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvresREDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvres
REDCap - intérêts du pantain lancéolé en mélange prairial pour les chèvres
 
Fermoscopie bio n°11
Fermoscopie bio n°11Fermoscopie bio n°11
Fermoscopie bio n°11
 
120430 ft paillage aiguillete jute
120430 ft paillage aiguillete jute120430 ft paillage aiguillete jute
120430 ft paillage aiguillete jute
 

Similaire à Jto 2020 15oct e agroforesterie beral

4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?
4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?
4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheInstitut de l'Elevage - Idele
 
Présentation oignon de garde (1).pptx
Présentation oignon de garde (1).pptxPrésentation oignon de garde (1).pptx
Présentation oignon de garde (1).pptxssuser1ef8d5
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaineInstitut de l'Elevage - Idele
 
Belfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...Institut de l'Elevage - Idele
 
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptxCet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptxInstitut de l'Elevage - Idele
 
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?Institut de l'Elevage - Idele
 
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-AquitaineBilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-AquitaineJrmieJost1
 
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...Institut de l'Elevage - Idele
 
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...Institut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à Jto 2020 15oct e agroforesterie beral (20)

4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?
4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?
4 Le pâturage > pourquoi et comment faire vieillir des prairies productives ?
 
L'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairiesL'entretien mécanique des prairies
L'entretien mécanique des prairies
 
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR FlècheQuelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
Quelle prairie multi-espèces pour les chèvres de l'Ouest ? PSDR Flèche
 
Présentation oignon de garde (1).pptx
Présentation oignon de garde (1).pptxPrésentation oignon de garde (1).pptx
Présentation oignon de garde (1).pptx
 
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdfwebinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
webinaire InnOvin 30 septembre 2022.pdf
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe-maïs" de plaine
 
Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12Fermoscopie bio n°12
Fermoscopie bio n°12
 
Belfertil - Presentation
Belfertil - PresentationBelfertil - Presentation
Belfertil - Presentation
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "maïs" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "maïs" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "maïs" de plaine
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
 
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptxCet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
Cet hiver, les brebis parturent des surfaces complémentaires.pptx
 
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?
Atelier La prairie multi-espèce: Une opportunité pour l'éleveur de chèvres ?
 
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-AquitaineBilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
Bilan rotation caprines REDCap en Nouvelle-Aquitaine
 
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
Caprinov2023 Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitain...
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaineFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de plaine
 
Cultivons l'herbe, la prairie et la vache
Cultivons l'herbe, la prairie et la vacheCultivons l'herbe, la prairie et la vache
Cultivons l'herbe, la prairie et la vache
 
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdfwebinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
 
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de montagne
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de montagneFiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de montagne
Fiche Carbon Dairy : Elevages "herbe" de montagne
 
6 multisward dumont_plantureux_indibionov2014
6 multisward dumont_plantureux_indibionov20146 multisward dumont_plantureux_indibionov2014
6 multisward dumont_plantureux_indibionov2014
 
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdfP 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
P 7 BRIAND Grille évaluation bâtiment ruminants.pdf
 

Jto 2020 15oct e agroforesterie beral

  • 1. 9ème JTO 9èmes Journées techniques Ovines 14-15 octobre 2020 Crédit photos :, Ovilot, Bernard Tauran - Confédération Générale de Roquefort, Michèle Bous L'arbre, un levier d'adaptation face au changement climatique BERAL Camille (AGROOF), ANDUEZA Donato (INRAE), GINANE Cécile (INRAE), BERNARD Mickaël (INRAE), LIAGRE Fabien (AGROOF), NOVAK Sandra (INRAE), EMILE Jean-Claude (INRAE), DEISS Véronique (INRAE), MOREAU Jean-Christophe (IDELE)
  • 2. 9ème JTO9ème JTO AGROOF • SCOP (ESUS) • Spécialisée en agroforesterie depuis 2000 • 8 salariés-associés • 4 activités principales : • recherche • ingénierie de projets • formations • édition de supports de communication 2
  • 3. 9ème JTO9ème JTO L’agroforesterie en système d’élevage ruminant Association d’arbres et de cultures et/ou animaux sur une même surface 3
  • 4. 9ème JTO9ème JTO Le projet PARASOL (2015 -2018) 4
  • 5. 9ème JTO9ème JTO Le site principal - description • Unité Expérimentale Herbipôle • Saint Genès Champanelle (Puy de dôme) • Implantation arbres en 1989 • Altitude : 860 m • Climat : Montagnard • Sol : Limono-argileux • Trois modalités expérimentales : A0 (sans arbres) ; A+ (60 arbres/ha) ; A++ (150 arbres/ha) • Pâturage en continu par des lots de 10 brebis dans chacune des parcelles 5 Parcelle de Lamartine (crédit photo : AGROOF SCOP) Site de Lamartine avec ces différentes modalités (crédit photo : Google Earth)
  • 6. 9ème JTO9ème JTO Le réseau de parcelles - description 6 SITES Climat Altitude (m) Département Surfaces Essences Densité (arbres/ha) Date de plantation Type troupeau BONNEFONT Continental 479 Haute-Loire 2,2 ha Forestier 83 1990 OV LA VIGERALE Montagnard 967 Puy de Dôme 1,5 ha Forestier 102 1991 BL SAINTE MARGUERITE EN OUCHE Océanique 167 Eure 3 ha Fruitier 123 1985 OV ZOTEUX Océanique 155 Pas de Calais 4,19 Forestier 110 1993 Bovin BRUNEMBERT Océanique 100 Pas de Calais 1,5 ha Forestier 104 1996 BL EQUINS SUR BAILLONS Océanique 72 Pas de Calais 1 ha Forestier 55 1997 OV MANTILLY Océanique 177 Orne 1,5 ha Forestier 83 1986 à 2006 Bovin NIORT LA FONTAINE Océanique 127 Mayenne 1 ha Fruitier 139 2001 OV POMY Méditerrané en Océanique 472 Aude 3 ha Forestier 1) 100 2) 277 1992 OV LALOSSE Méditerrané en Océanique 279 Aude 1,5 ha Forestier 76 2003 OL AUBENAS Méditerrané en 265 Ardèche 2,6 ha Forestier 3333 1990 OV LORE Océanique 117 Orne 1,0 ha Fruitier 100 1992 BL CARSIX Océanique 154 Eure 3 ha Fruitier 93 1996 OV
  • 7. 9ème JTO9ème JTO Les mesures effectuées • Suivis météorologiques • Mesures de production fourragère herbacée • Comportement et bien être des animaux • Performances zootechniques et état sanitaire • Valeur alimentaire in vivo et in vitro des feuilles d’arbres • Comportement et bien être des animaux 7
  • 8. 9ème JTO9ème JTO Microclimat et bien-être animal 8
  • 9. 9ème JTO9ème JTO MICROCLIMAT Les arbres tamponnent les excès climatiques (-3 °C à -6°C en agroforesterie en période caniculaire) 9 Mesures de microclimat et calcul du THI sur l’exemple du site de Bonnefont (Haute-Loire)
  • 10. 9ème JTO9ème JTO COMPORTEMENT ANIMAL • Les brebis recherchent activement la proximité des arbres et l'ombre • L'utilisation de l'arbre se fait surtout pour les activités de repos et de rumination. • La présence d'arbres peut induire une gêne liée aux insectes, même si elle semble légère compte-tenu de la recherche active du couvert des arbres par les brebis. 10 Temps moyen passé à l’ombre par rapport à la surface d’ombre par parcelle en fonction du traitement et de la période.
  • 11. 9ème JTO9ème JTO Impacts sur animaux 11
  • 12. 9ème JTO9ème JTO PERFORMANCES ZOOTECHNIQUES En 2017, aucune différence n’a été observé, par contre en 2016, année sèche : Moins d’herbe disponible en parcelles arborées Performances des brebis :  Impactée principalement par la disponibilité de l’herbe  La NEC a une reprise plus lente en parcelle arborée, après sevrage, en raison d’une faible disponibilité d’herbe Performances des agneaux :  Non impacté par le contexte arboré  Les brebis privilégient la croissance de leurs agneaux 12 PoidsbrebisPoidsagneaux
  • 14. 9ème JTO9ème JTO PHENOLOGIE DES PRAIRIES 14 Notes phénologiques moyennes obtenues sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017 Coupe « classique » de premier cycle Témoin sans arbres 60 arbres /ha 150 arbres /ha
  • 15. 9ème JTO9ème JTO PRODUCTION PRAIRIALE 15 Coupe « classique » de premier cycle Témoin sans arbres 60 arbres /ha 150 arbres /ha Rendements prairiaux moyens obtenus sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017
  • 16. 9ème JTO9ème JTO INTERVENTION HOUPPIER 16 Exemple : production de biomasse en fonction de la gestion du houppier sur une prairie permanente à Theix (parcelle La Vigérale) Printemps 2017Printemps 2016 Rendements(tMS/ha) AF AFT ZT AF AFT ZT 0 2 4 6 25% d’ouverture 68% d’ouverture 93% d’ouverture AF : Agroforesterie Haut-jet (104 arbres/ha) AFT : Agroforesterie Têtards (104 arbres/ha) ZT : Témoin
  • 17. 9ème JTO9ème JTO VALEUR NUTRITIVE 17 Coupe « classique » de premier cycle Témoin sans arbres 60 arbres /ha 150 arbres /ha Matières Azotées Totales et Digestibilité de l’herbe prélevée sur les trois parcelles du site de Lamartine en 2017
  • 19. 9ème JTO9ème JTO VALEURS NUTRITIVES 19 Excellente valeur Bonne valeur RGA LUZ
  • 20. 9ème JTO9ème JTO MURIERS ET FRENES 20 Fourrages expérimentaux Foin de prairie permanente Ray Grass anglais* Chicorée* Feuilles de Frêne Feuilles de Murier blanc Matière sèche (%) 90 20 10 34 34 DMO (%) 54 80 81 63 68 PB (g/kg MS) 91 124 142 147 108 NDF (g/kg MS) 588 505 353 326 202 ADF (g/kg MS) 314 248 208 193 117 *Valeurs de Ray Grass et Chicorée issues d'un autre essai, récolte en vert au stade végétatif • Muriers et frênes des fourrages d’excellente qualité • Quantités ingérées de feuilles majorées de 45% par rapport au foin • Niveaux de matière organique digestible ingérée très élevés, comparables voire supérieurs aux espèces fourragères les plus performantes. Ces ressources pourraient être utilisées pour les animaux les plus productifs.
  • 21. 9ème JTO 9èmes Journées techniques Ovines 14-15 octobre 2020 Crédit photos :, Ovilot, Bernard Tauran - Confédération Générale de Roquefort, Michèle Bous 15/10/2020 21
  • 22. 9ème JTO9ème JTO Une diversité de systèmes encore à étudier ! 22 Trognes fourragères Haies fourragères Tables fourragères ………etc.
  • 23. 9ème JTO9ème JTO Conclusions • L’agroforesterie représente une solution potentielle face au changement climatique • Une utilisation plus tardive de ces surfaces peut permettre de répondre aux besoins d’animaux à forte demande • Des travaux supplémentaires sont à prévoir pour adapter les itinéraires techniques de ces surfaces et valoriser au mieux leur potentiel • Des études complémentaires à l’échelle de systèmes et suivant une approche participative seraient pertinentes 23
  • 24. 9ème JTO9ème JTO Pour en savoir plus • Revue Fourrages https://agroboutique.com/agroecologie- catalogue/100-fourrages-et- agroforesteries.html • Site PARASOL & Rapport final https://parasol.projet- agroforesterie.net/ 24

Notes de l'éditeur

  1. Les animaux se positionnent largement sous le couvert des arbres, quels que soient les jours d'observation ou les sites étudiés. A titre d'illustration, sont représentées ici les résultats des observations sur Lamartine en 2017. On voit clairement que les proportions de temps passé sous les houppiers (barres bleues) sont largement supérieures à la proportion de surface que les houppiers représentent sur la parcelle (barre roses), sur A0, où un seul arbre était présent, les brebis passent systématiquement plus de temps à l'ombre que si elles se positionnaient au hasard. Cette recherche active est importante, car les animaux passent jusqu'à 50% de leur temps à l'ombre de l'arbre alors que celui ne représente qu'1% de la surface de la parcelle. Même si l'ombre projetée par l'arbre peut à certains moments de la journée couvrir une surface plus grande, le temps passé à l'ombre reste très important.