SlideShare une entreprise Scribd logo
Matthieu Cornec
Conjoncture : Art ou Science ?
Groupe de travail Prévision 8 Octobre, 2010
Page 2
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Citations
– «La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne
fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que
personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et
pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi
!» Einstein
– « Prediction is very difficult, especially if it is about the
future » Niels Bohr
Page 3
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Plan
1. Esquisse
Qu’est donc ?
Pour quoi faire ?
Quels acteurs ?
Comment ?
2. Deux grandes classes de problèmes
Prévoir son erreur
Comparer les « experts »
L’Insee contre le hasard : retour sur le passé
3. Description de son erreur à l’aide d’un « fan chart ».
4. Autres problématiques
Page 4
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Périmètre de la conjoncture
Analyse de la situation économique d’un pays ( d’un
groupe de pays ou d’une région) et une prévision à court
terme (deux ou trois trimestres) pour ce domaine, ainsi que
les techniques adaptées à cet exercice.
Prévisions chiffrées
Prévoir les évolutions de
dizaines d’agrégats
économiques (PIB,
consommation, FBCF,…)
Discours
Théorie économique (agents,
comportements,…). Explications
détaillées.
Page 5
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Discours
- L’Insee publie 3 notes de Conjonctures par an (100
pages) et un point de conjoncture.
Page 6
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Prévisions Chiffrées
Des centaines de prévisions chiffrées dans ces Notes
Page 7
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Pour quoi faire ?
› Repérer et dater les inflexions
que les données annuelles masquent
–En vue de prendre les bonnes décisions
› Utilisations : macro, sectorielle, financière…
› Mettre à jour, constater, prévoir, décider
Page 8
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Actualité
› La nouvelle était visiblement jugée suffisamment
bonne pour mériter d'être dévoilée immédiatement.
Rompant l'embargo imposé par l'Insee, c'est le
ministre du Budget, François Baroin, qui a rendu
public hier matin la nouvelle prévision de croissance
de l'institut pour 2010.
Les Echos 01/10/10
Croissance : l'Insee prévoit 1,6 % en 2010
Fusion entre discours et chiffres
Page 9
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Quels acteurs ?
› Institutions : Insee, Gouvernement, Banque de
France, OFCE, etc…
› Acteurs privés : Banques, Rexecode,…
Page 10
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Comment à l’Insee ?
Prévision Phare : taux de croissance
trimestriel du PIB
? ?
Page 11
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Comment à l’Insee ?
Calendrier d’une Note
Q Q+1Q-1
Q+45 j : publication
des Premiers Résultats
du trimestre Q
20eme jour du
troisième mois
: publication
de la Note
Page 12
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Comment à l’Insee ?
Processus Complexe
- « Grande » quantité de données
quantitatif
& synthétique
quantitatif
qualitatif
Nature
Trimestriel
Mensuelle
Mensuelle &
trimestrielle
Périodicité
–
+45 +90j
Comptes
trimestriels
+/–
10j/fin m+1
Indicateurs
++
fin m
Enquêtes de
conjoncture
Précocité
Page 13
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Comment à l’Insee ?
Processus Complexe
- 3 semaines d’itérations avec plusieurs services
MINEFE
INSEE DGTPE
DESE
Département de la
conjoncture
Département des
comptes nationaux
DCT
DEC
UPC
DSC
Divisions
thématiques
Sources externes
Consultations
Consultations
Indicateurs quantitatifs
Synthèse conjoncturelle (Notes et
points de conjoncture)
Comptes trimestriels Enquêtes de conjoncture auprès
des entreprises
Page 14
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Processus
Complexe
- Raisonnements
économiques
Demande mondiale
Demande Étrangère
Taux de Change
État des stocks des
biens intermédiaires
Anticipation de prix
Revenus
Taux d’Épargne
Chômage
Effectifs employés
Productivité
Production industrielle
Compétitivité
Demande de produits
industriels
Importations
Demande globale
de biens
d’équipement
Investissement
intérieur
Situation
financière des
entreprises
Situation des
capacités de
production
Consommation
des ménages
Compétitivité
Demande globale
de biens de
consommation
Demande globale de
biens intermédiaires
Taux
d’intérêt
Taux de salaires
Page 15
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Processus Complexe
Une multitude de modèles
› Séries temporelles univariées
› Étalonnages
– Variable expliquée des CT = endogène,
– soldes d’opinion = exogènes.
› Modèle VAR
› Modèles Economiques bouclés (modèle d’equilibre général).
› Autres modèles
– Modèles non linéaires
Page 16
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Principales caractéristiques des enquêtes de
conjoncture
› Simples, légères et rapides.
› Périodicité infra-annuelle, données historiques depuis 1976.
› Petits échantillons : de 1000 à 4500 entreprises.
› Questions en faible nombre et auxquelles on peut répondre vite.
› Questions sur la tendance récente, la situation actuelle et les prévisions.
› Questions généralement à choix multiple, à 3 modalités : « en hausse », « stable »
ou « en baisse ».
› Information précoce sur l’activité des entrepreneurs.
› On privilégie la rapidité d’obtention des résultats.
Page 17
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Points forts / points faibles
(+) Indications en général de très bonne qualité sur le passé récent.
(+) Vue assez complète et cohérente d’un secteur d’activité.
(+) Éclairage sur des domaines peu couvert ou très tardivement par les statistiques
quantitatives.
(-) La nature qualitative des réponses et la subjectivité qui s’y attache rendent
l’interprétation délicate.
(-) L’intérêt des indications fournies diminue dès que les statistiques quantitatives
sont disponibles.
Page 18
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
L’agrégation des réponses ou dépouillement
› But : calculer les pourcentages de réponses « en hausse », « stable » et
« en baisse » puis les soldes d’opinion.
› On cherche à estimer :
– où selon la réponse de l’entreprise,
– est la taille de l’entreprise (chiffre d’affaires ou effectifs).
∑
∑
=
Population
i
Population
ii
c
yc
D
1ou0-1,=iy
ic
Page 19
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Exemple dans l’industrie manufacturière
-100
-80
-60
-40
-20
0
20
40
60
janv-90
janv-91
janv-92
janv-93
janv-94
janv-95
janv-96
janv-97
janv-98
janv-99
janv-00
janv-01
janv-02
janv-03
janv-04
janv-05
janv-06
janv-07
janv-08
janv-09
janv-10
-40
-35
-30
-25
-20
-15
-10
-5
0
5
10
tppa_manuf oscd_manuf oscde_manuf
tppre_manuf pgp_manuf ossk_manuf
Page 20
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
IntroductionFrance
Le climat des affaires s’est légèrement amélioré
ces derniers mois
60
70
80
90
100
110
120
janv.-07 janv.-08 janv.-09 janv.-10
Le climat des affaires en France
Industrie manufacturière
Services
Bâtiment
Dernier point : septembre 2010
Indicateur normalisé, moyenne=100, écart-type=10
Page 21
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Notre scénario
Une croissance modeste,
dans la ligne de la prévision de juin
Un ralentissement des exportations…
… compensé en partie par le soutien de la demande intérieure
Secteur de la construction : vers une stabilisation
d’ici la fin de l’année
1.Croissance2.Entreprises3.Ménages
Page 22
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
1.Croissance2.Entreprises3.Ménages
La prévision de croissance
de la note de juin…
Rappel : 0,5 % prévu au deuxième trimestre (0,7 % réalisé),
0,4 % au deux trimestres suivants
Page 23
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
… n’est pas revue sur la fin de l’année
1.Croissance2.Entreprises3.Ménages
0,7
0,4 0,4
-2,0
-1,5
-1,0
-0,5
0,0
0,5
1,0
T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4
2008 2009 2010
Taux de croissance trimestriel du PIB
Prévision
Page 24
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deux grandes classes de problèmes
Question :
Si en tant qu’expert, ma rémunération dépend du résultat,
quel(le) contrat/prévision suis-je prêt à signer ?
Réponses (personnelles) sur la conjoncture :
1. Contrat « absolu » : sur l’ordre de grandeur de l’erreur
de prévision
2. Contrat « relatif » : sur la comparaison de mon erreur de
prévision avec l’erreur d’autres « experts ».
(Question bonus, le contrat que je suis prêt à signer intereste-t-il quelqu un
?)
Page 25
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Notations
– la variables explicatives au trimestre
– le premier résultat du PIB du trimestre q-1 observé en q
– avec la stratégie de prédictions
– la prédiction du PR observé en q+1
– la perte au trimestre q, par exemple
– le coût cumulé normalisé
– Le RMSE
– RMSE glissant deux ans
qx
qy
qq )(φ=Φ RRR qdq
q →×:φ
),(:ˆ 1 qqqq yxy φ=+
qqq xx )(:=
),ˆ( qq yyL
2
)ˆ( qq yy −
∑=Φ q qqQ yyL
Q
C ),ˆ(
1
:)(
∑q qq yyL
Q
),ˆ(
1
∑ −=
q
qk kk yyL7
),ˆ(
8
1
Page 26
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Première classe de problèmes
Contrat « absolu »
1) Ensemble de confiance (avec/sans grande proba)
2) Prévision de la densité
qqq yyL ℑ∈),ˆ(
QQRMSE ℑ∈Φ)(
qqq fyyL ≈),ˆ(
Page 27
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Contrat « relatif »
1) Mon erreur est très souvent plus petite que ton erreur
2) Mon erreur est en moyenne plus petite que ton erreur
),ˆ(),ˆ(, 21
qqqq
presque
yyLyyLq ≤∀
)()( 21
Φ≤Φ QQ RMSERMSE
Page 28
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Séries Premiers Résultats
Page 29
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Un bon et simple candidat (NL)
)()(ˆ)(ˆˆˆˆ 32101 qIqIqIyy qq αααα +++=+
Avec le facteur commun)(qI
1−tY
tI
tt II ∆∆
Estimate Std. Error T value p-value
Intercept 0.61 0.05 11.84 ***
-0.41 0.09 -4.42 ***
0.09 0.01 6.89 ***
0.10 0.01 8.28 ***
Page 30
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Post Mortem Modèle NL
Page 31
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Modèle NL vs Marche aléatoire
Page 32
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Post Mortem INSEE vs Moyenne Mobile
Page 33
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Modèle NL vs ARMA
Page 34
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Deuxième classe de problèmes
Un bon et simple candidat
Climat des affaires en France et glissement annuel du PIB
60
70
80
90
100
110
120
130
1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010
-6
-4,5
-3
-1,5
0
1,5
3
4,5
6
Climat France GAPIB_CH
Page 35
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Conclusion partielle
NL est meilleur que les stratégies naives ou
simplement sans terme du second ordre
Erreur NL/Volatilité du PIB reste constante
Page 36
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
1. Donner un intervalle de confiance
• Erreur autour de la prév
• Prévision
2. Ou une prévision en densité
• Erreur autour de la prév
• Prévision
Quel est l’ordre de grandeur de ma future
erreur ?
qqq yyL ℑ∈),ˆ(
qqq fyyL ≈),ˆ(
qqy ℑ∈
qq fy ≈
Page 37
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Fan Chart : Insee
Page 38
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Méthodologie Insee
1. Hypothèse : l’erreur est supposée gaussienne
2. estimé avec les erreurs passées
3. En prévision, l’erreur avec
),0( σN
σ
)ˆ,0( σε Nq ≈
qqq yy ˆ: −=ε
Page 39
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Limites (1/2)
1. Forme paramétrique
gaussienne:
La distribution des erreurs
est asymétrique avec
une queue gauche
épaisse.
-1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0
0.00.51.01.52.0
density.default(x = erreurInsee)
N = 55 Bandwidth = 0.1114
Density
Insee Fan chart
Distribution empirique erreurs Insee
Page 40
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Limites
2. Prévision inconditionnelle
La forme de la distribution des
erreurs ne varie pas au
cours du temps.
Alors que la difficulté à
prédire dépend du
moment où l’on fait sa
prévision.
Page 41
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
› Soit avec proba p, 1-p, état de
l’économie.
› le taux de croissance du PIB.
› On suppose avec
et
Alors erreur moyenne d’un conjoncturiste
Mais
Toy model
{ }DAZq ,∈
qY
),()( 2
ttt
ZZtY NZyf σµ= AD µµ <
DA
22
σσ <
ADtt ppIyVarE 22
)1())(( σσ −+=
DADA pp 2222
)1( σσσσ <−+<
Page 42
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Nous allons utiliser la régression quantile et les enquêtes de
conjoncture pour :
1. Obtenir des intervalles de confiance conditionnels
2. Obtenir des densités conditionnelles
3. Construire un indice de turbulence/risque pour notre
prévision
Nous attacherons une importance particulière à la période de
crise.
Comment faire ?
Page 43
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Résultats : Intervalles de confiance
-1.5-1.0-0.50.00.51.01.5
Out-of-sample forecasts
GDPgrowthrate(%)
2006 2007 2008 2009 2010
cpib_pr
OoS Quant forecasts 5 %
OoS Quant forecasts 95 %
Page 44
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Résultats
numériques
:
Fan chart
0.0 0.5 1.0
0.00.51.01.5
Chart on 2008 Q2
N = 99 Bandw idth = 0.1022
Density
GDPFirst release
-0.5 0.0 0.5 1.0 1.5
0.00.40.8
Chart on 2008 Q3
N = 99 Bandw idth = 0.1682
Density
GDPFirst release
-2 -1 0 1
0.00.40.8
Chart on 2008 Q4
N = 99 Bandw idth = 0.1729
Density
GDPFirst release
-1.5 -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5
0.00.40.81.2
Chart on 2009 Q1
N = 99 Bandw idth = 0.1098
Density
GDPFirst release
-0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0
0.00.40.81.2
Chart on 2009 Q2
N = 99 Bandw idth = 0.1531
Density
GDPFirst release
-1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0
0.00.51.01.5
Chart on 2009 Q3
N = 99 Bandw idth = 0.1088
Density
GDPFirst release
Page 45
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Forecasting Risk Index
Forecasting Risk Index
Time
sqrt(variance)
1995 2000 2005 2010
0.20.30.40.50.60.7
Page 46
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Méthodologie
› On souhaite connaître séquentiellement
La densité du futur PR conditionnellement à l’information
présente et passée (ici les enquêtes).
On prendra
› Il suffit connaître la courbe quantile conditionnelle de la
distribution de
)( 1 qq zyf +
1+qY
{ }θθθ ≥∈=→ ++
)(:inf:)( 11 qYqY ztFRtzQ qq
),,,1(: 1 ttttt IIIYZ ∆∆= −
Page 47
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Méthodologie, estimation
Avec le
pinball loss
Cf. Biau and Patra (2009)
)))((minarg)( (.) zXzmYEzQ mY =−∈ θρθ
Page 48
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Méthodologie, estimation
de la forme)(zm β'
z
On estime : θβθ ˆ:)(ˆ '
iY zzQ =
avec ∑=
−∈
t
i
ii zy
1
'
)(minargˆ βρβ θθ
Page 49
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Rappelons que si est uniforme sur [0,1], alors
Algorithme pour
•grand
•Définissons
•Posons
Avec un noyau, la fenêtre
Méthodologie, densité
)(ˆ zyfY
Ni
N
i
ui ≤≤= 1;:)(ˆ: zuQy ii =
∑
−
=
t
i
Y
h
yy
K
Th
zyf )(
1
:)(ˆ
K h
N
U zYzUQY ≈)(
Page 50
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
•Prendre un indicateur de la dispersion de la densité
conditionnelle. De préférence homogène à une erreur.
•On estime l’indicateur de risque de la prévison par
Méthodologie, forecasting risk index
)( zYVar
)(ˆ: ttt zYarVFRI =
Page 51
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Bibliographie
› Biau, G. and Patra, B. (2009). Sequential quantile prediction of
time series.
› INSEE Note de Conjoncture for June 2008, pages 15 to 18
› Koenker, Roger W. and Gilbert W. Bassett, (1978). Regression
quantiles. Econometrica 46, 33-50
› Dubois É. et Michaux E. (2006), Étalonnages à l'aide d'enquêtes de
conjoncture : de nouveaux résultats, Économie et Prévision, n°172,
http://dubois.ensae.net/EcoPrev126_Dubois_Michaux.pdf.
› Matthieu Cornec. Constructing a conditional GDP fan chart with
an application to French business survey data. 30th CIRET
Conference, New York, October 2010
Page 52
Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10
Autres travaux en cours
› Prévoir la tendance du taux de croissance du PIB (accélération
ou décélération)
› Comparer stratégies Bottom-Up et Top Down.

Contenu connexe

Similaire à Présentation Conjoncture économique et fan chart par M.CORNEC

modele economice
 modele economice modele economice
modele economice
Zamfir Mihaela
 
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
EY
 
Station s atelier 12 mars live
Station s   atelier 12 mars liveStation s   atelier 12 mars live
Station s atelier 12 mars live
aurelieduthoit
 
Station s atelier 12 mars
Station s   atelier 12 marsStation s   atelier 12 mars
Station s atelier 12 mars
aurelieduthoit
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
HEC
 
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Choixdinv 140216142145-phpapp01
Choixdinv 140216142145-phpapp01Choixdinv 140216142145-phpapp01
Choixdinv 140216142145-phpapp01fabrice94
 
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
guestf961ba
 
Reconstruire notre économie
Reconstruire notre économieReconstruire notre économie
Reconstruire notre économie
Fondation iFRAP
 
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirusMedef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Société Tripalio
 
Le financement des eco quartiers
Le financement des eco quartiersLe financement des eco quartiers
Le financement des eco quartiersAdequation
 
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptxL’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
wbenmoussa
 
Insee climat conjoncturel-artisanat
Insee climat conjoncturel-artisanatInsee climat conjoncturel-artisanat
Insee climat conjoncturel-artisanat
Société Tripalio
 
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
Groupe ARTICQUE
 
qs1_facteursdecroissance_correction
qs1_facteursdecroissance_correctionqs1_facteursdecroissance_correction
qs1_facteursdecroissance_correctionBoris Adam
 
Séance 1 méthodologie - prix du pétrole et croissance
Séance 1   méthodologie - prix du pétrole et croissanceSéance 1   méthodologie - prix du pétrole et croissance
Séance 1 méthodologie - prix du pétrole et croissance
Rayan Nezzar
 
Les Français et l'Union Européenne
Les Français et l'Union EuropéenneLes Français et l'Union Européenne
Les Français et l'Union Européenne
Ipsos France
 
R20_agefi_2014-10-10_ven_all
R20_agefi_2014-10-10_ven_allR20_agefi_2014-10-10_ven_all
R20_agefi_2014-10-10_ven_allJohn Tidmarsh
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissementZouhir Nmili
 

Similaire à Présentation Conjoncture économique et fan chart par M.CORNEC (20)

modele economice
 modele economice modele economice
modele economice
 
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
Baromètre EY du capital risque en France - Bilan annuel 2016
 
Station s atelier 12 mars live
Station s   atelier 12 mars liveStation s   atelier 12 mars live
Station s atelier 12 mars live
 
Station s atelier 12 mars
Station s   atelier 12 marsStation s   atelier 12 mars
Station s atelier 12 mars
 
Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)Hec De l'innovation au marché(Cours)
Hec De l'innovation au marché(Cours)
 
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'été 2017 - La Fabrique de l'industrie
 
Choixdinv 140216142145-phpapp01
Choixdinv 140216142145-phpapp01Choixdinv 140216142145-phpapp01
Choixdinv 140216142145-phpapp01
 
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
Diaporama ProgrèS Technique Et Croissance 2007 2008
 
Reconstruire notre économie
Reconstruire notre économieReconstruire notre économie
Reconstruire notre économie
 
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirusMedef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
Medef 2020 03 03 - documents du Conseil Exécutif sur le coronavirus
 
Le financement des eco quartiers
Le financement des eco quartiersLe financement des eco quartiers
Le financement des eco quartiers
 
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptxL’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
L’étude de l’économie des affaires (Champs + méthode).pptx
 
Insee climat conjoncturel-artisanat
Insee climat conjoncturel-artisanatInsee climat conjoncturel-artisanat
Insee climat conjoncturel-artisanat
 
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
Le mot du président - Georges-Antoine Strauch
 
qs1_facteursdecroissance_correction
qs1_facteursdecroissance_correctionqs1_facteursdecroissance_correction
qs1_facteursdecroissance_correction
 
Séance 1 méthodologie - prix du pétrole et croissance
Séance 1   méthodologie - prix du pétrole et croissanceSéance 1   méthodologie - prix du pétrole et croissance
Séance 1 méthodologie - prix du pétrole et croissance
 
Les Français et l'Union Européenne
Les Français et l'Union EuropéenneLes Français et l'Union Européenne
Les Français et l'Union Européenne
 
Slides udm-010910
Slides udm-010910Slides udm-010910
Slides udm-010910
 
R20_agefi_2014-10-10_ven_all
R20_agefi_2014-10-10_ven_allR20_agefi_2014-10-10_ven_all
R20_agefi_2014-10-10_ven_all
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissement
 

Plus de Cdiscount

R Devtools
R DevtoolsR Devtools
R Devtools
Cdiscount
 
Presentation r markdown
Presentation r markdown Presentation r markdown
Presentation r markdown
Cdiscount
 
R2DOCX : R + WORD
R2DOCX : R + WORDR2DOCX : R + WORD
R2DOCX : R + WORD
Cdiscount
 
Gur1009
Gur1009Gur1009
Gur1009
Cdiscount
 
Fltau r interface
Fltau r interfaceFltau r interface
Fltau r interfaceCdiscount
 
Dataiku r users group v2
Dataiku   r users group v2Dataiku   r users group v2
Dataiku r users group v2
Cdiscount
 
Paris2012 session4
Paris2012 session4Paris2012 session4
Paris2012 session4
Cdiscount
 
Paris2012 session3b
Paris2012 session3bParis2012 session3b
Paris2012 session3b
Cdiscount
 
Scm prix blé_2012_11_06
Scm prix blé_2012_11_06Scm prix blé_2012_11_06
Scm prix blé_2012_11_06Cdiscount
 
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06Cdiscount
 
State Space Model
State Space ModelState Space Model
State Space Model
Cdiscount
 
Paris2012 session2
Paris2012 session2Paris2012 session2
Paris2012 session2
Cdiscount
 
Paris2012 session1
Paris2012 session1Paris2012 session1
Paris2012 session1
Cdiscount
 
Introduction à la cartographie avec R
Introduction à la cartographie avec RIntroduction à la cartographie avec R
Introduction à la cartographie avec R
Cdiscount
 
HADOOP + R
HADOOP + RHADOOP + R
HADOOP + R
Cdiscount
 
Prévisions trafic aérien
Prévisions trafic aérienPrévisions trafic aérien
Prévisions trafic aérien
Cdiscount
 
Parallel R in snow (english after 2nd slide)
Parallel R in snow (english after 2nd slide)Parallel R in snow (english after 2nd slide)
Parallel R in snow (english after 2nd slide)
Cdiscount
 
Robust sequentiel learning
Robust sequentiel learningRobust sequentiel learning
Robust sequentiel learning
Cdiscount
 
Premier pas de web scrapping avec R
Premier pas de  web scrapping avec RPremier pas de  web scrapping avec R
Premier pas de web scrapping avec R
Cdiscount
 

Plus de Cdiscount (20)

R Devtools
R DevtoolsR Devtools
R Devtools
 
Presentation r markdown
Presentation r markdown Presentation r markdown
Presentation r markdown
 
R2DOCX : R + WORD
R2DOCX : R + WORDR2DOCX : R + WORD
R2DOCX : R + WORD
 
Gur1009
Gur1009Gur1009
Gur1009
 
Fltau r interface
Fltau r interfaceFltau r interface
Fltau r interface
 
Dataiku r users group v2
Dataiku   r users group v2Dataiku   r users group v2
Dataiku r users group v2
 
Paris2012 session4
Paris2012 session4Paris2012 session4
Paris2012 session4
 
Paris2012 session3b
Paris2012 session3bParis2012 session3b
Paris2012 session3b
 
Scm prix blé_2012_11_06
Scm prix blé_2012_11_06Scm prix blé_2012_11_06
Scm prix blé_2012_11_06
 
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06
Scm indicateurs prospectifs_2012_11_06
 
Scm risques
Scm risquesScm risques
Scm risques
 
State Space Model
State Space ModelState Space Model
State Space Model
 
Paris2012 session2
Paris2012 session2Paris2012 session2
Paris2012 session2
 
Paris2012 session1
Paris2012 session1Paris2012 session1
Paris2012 session1
 
Introduction à la cartographie avec R
Introduction à la cartographie avec RIntroduction à la cartographie avec R
Introduction à la cartographie avec R
 
HADOOP + R
HADOOP + RHADOOP + R
HADOOP + R
 
Prévisions trafic aérien
Prévisions trafic aérienPrévisions trafic aérien
Prévisions trafic aérien
 
Parallel R in snow (english after 2nd slide)
Parallel R in snow (english after 2nd slide)Parallel R in snow (english after 2nd slide)
Parallel R in snow (english after 2nd slide)
 
Robust sequentiel learning
Robust sequentiel learningRobust sequentiel learning
Robust sequentiel learning
 
Premier pas de web scrapping avec R
Premier pas de  web scrapping avec RPremier pas de  web scrapping avec R
Premier pas de web scrapping avec R
 

Dernier

Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Couthaïer FARFRA
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
benj_2
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Paperjam_redaction
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Soliday das Sonnensegel
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
HervBriceKOYA
 

Dernier (6)

Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
Agile Tour Genève 2024-Sully ou comment l'humain est plus fort que les frame...
 
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
Livre Blanc sur l'Intelligence économique, discipline endémique à la francoph...
 
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdfAnalyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
Analyse résultats Luxembourg IMD 2024.pdf
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière SolidayPrésentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
Présentation Plaspack, l'entreprise derrière Soliday
 
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptxFORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
FORMATIONS SUR LES TRANSFERTS A L'ETRANGER SD FINEX.pptx
 

Présentation Conjoncture économique et fan chart par M.CORNEC

  • 1. Matthieu Cornec Conjoncture : Art ou Science ? Groupe de travail Prévision 8 Octobre, 2010
  • 2. Page 2 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Citations – «La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne... et personne ne sait pourquoi !» Einstein – « Prediction is very difficult, especially if it is about the future » Niels Bohr
  • 3. Page 3 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Plan 1. Esquisse Qu’est donc ? Pour quoi faire ? Quels acteurs ? Comment ? 2. Deux grandes classes de problèmes Prévoir son erreur Comparer les « experts » L’Insee contre le hasard : retour sur le passé 3. Description de son erreur à l’aide d’un « fan chart ». 4. Autres problématiques
  • 4. Page 4 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Périmètre de la conjoncture Analyse de la situation économique d’un pays ( d’un groupe de pays ou d’une région) et une prévision à court terme (deux ou trois trimestres) pour ce domaine, ainsi que les techniques adaptées à cet exercice. Prévisions chiffrées Prévoir les évolutions de dizaines d’agrégats économiques (PIB, consommation, FBCF,…) Discours Théorie économique (agents, comportements,…). Explications détaillées.
  • 5. Page 5 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Discours - L’Insee publie 3 notes de Conjonctures par an (100 pages) et un point de conjoncture.
  • 6. Page 6 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Prévisions Chiffrées Des centaines de prévisions chiffrées dans ces Notes
  • 7. Page 7 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Pour quoi faire ? › Repérer et dater les inflexions que les données annuelles masquent –En vue de prendre les bonnes décisions › Utilisations : macro, sectorielle, financière… › Mettre à jour, constater, prévoir, décider
  • 8. Page 8 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Actualité › La nouvelle était visiblement jugée suffisamment bonne pour mériter d'être dévoilée immédiatement. Rompant l'embargo imposé par l'Insee, c'est le ministre du Budget, François Baroin, qui a rendu public hier matin la nouvelle prévision de croissance de l'institut pour 2010. Les Echos 01/10/10 Croissance : l'Insee prévoit 1,6 % en 2010 Fusion entre discours et chiffres
  • 9. Page 9 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Quels acteurs ? › Institutions : Insee, Gouvernement, Banque de France, OFCE, etc… › Acteurs privés : Banques, Rexecode,…
  • 10. Page 10 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Comment à l’Insee ? Prévision Phare : taux de croissance trimestriel du PIB ? ?
  • 11. Page 11 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Comment à l’Insee ? Calendrier d’une Note Q Q+1Q-1 Q+45 j : publication des Premiers Résultats du trimestre Q 20eme jour du troisième mois : publication de la Note
  • 12. Page 12 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Comment à l’Insee ? Processus Complexe - « Grande » quantité de données quantitatif & synthétique quantitatif qualitatif Nature Trimestriel Mensuelle Mensuelle & trimestrielle Périodicité – +45 +90j Comptes trimestriels +/– 10j/fin m+1 Indicateurs ++ fin m Enquêtes de conjoncture Précocité
  • 13. Page 13 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Comment à l’Insee ? Processus Complexe - 3 semaines d’itérations avec plusieurs services MINEFE INSEE DGTPE DESE Département de la conjoncture Département des comptes nationaux DCT DEC UPC DSC Divisions thématiques Sources externes Consultations Consultations Indicateurs quantitatifs Synthèse conjoncturelle (Notes et points de conjoncture) Comptes trimestriels Enquêtes de conjoncture auprès des entreprises
  • 14. Page 14 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Processus Complexe - Raisonnements économiques Demande mondiale Demande Étrangère Taux de Change État des stocks des biens intermédiaires Anticipation de prix Revenus Taux d’Épargne Chômage Effectifs employés Productivité Production industrielle Compétitivité Demande de produits industriels Importations Demande globale de biens d’équipement Investissement intérieur Situation financière des entreprises Situation des capacités de production Consommation des ménages Compétitivité Demande globale de biens de consommation Demande globale de biens intermédiaires Taux d’intérêt Taux de salaires
  • 15. Page 15 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Processus Complexe Une multitude de modèles › Séries temporelles univariées › Étalonnages – Variable expliquée des CT = endogène, – soldes d’opinion = exogènes. › Modèle VAR › Modèles Economiques bouclés (modèle d’equilibre général). › Autres modèles – Modèles non linéaires
  • 16. Page 16 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Principales caractéristiques des enquêtes de conjoncture › Simples, légères et rapides. › Périodicité infra-annuelle, données historiques depuis 1976. › Petits échantillons : de 1000 à 4500 entreprises. › Questions en faible nombre et auxquelles on peut répondre vite. › Questions sur la tendance récente, la situation actuelle et les prévisions. › Questions généralement à choix multiple, à 3 modalités : « en hausse », « stable » ou « en baisse ». › Information précoce sur l’activité des entrepreneurs. › On privilégie la rapidité d’obtention des résultats.
  • 17. Page 17 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Points forts / points faibles (+) Indications en général de très bonne qualité sur le passé récent. (+) Vue assez complète et cohérente d’un secteur d’activité. (+) Éclairage sur des domaines peu couvert ou très tardivement par les statistiques quantitatives. (-) La nature qualitative des réponses et la subjectivité qui s’y attache rendent l’interprétation délicate. (-) L’intérêt des indications fournies diminue dès que les statistiques quantitatives sont disponibles.
  • 18. Page 18 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 L’agrégation des réponses ou dépouillement › But : calculer les pourcentages de réponses « en hausse », « stable » et « en baisse » puis les soldes d’opinion. › On cherche à estimer : – où selon la réponse de l’entreprise, – est la taille de l’entreprise (chiffre d’affaires ou effectifs). ∑ ∑ = Population i Population ii c yc D 1ou0-1,=iy ic
  • 19. Page 19 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Exemple dans l’industrie manufacturière -100 -80 -60 -40 -20 0 20 40 60 janv-90 janv-91 janv-92 janv-93 janv-94 janv-95 janv-96 janv-97 janv-98 janv-99 janv-00 janv-01 janv-02 janv-03 janv-04 janv-05 janv-06 janv-07 janv-08 janv-09 janv-10 -40 -35 -30 -25 -20 -15 -10 -5 0 5 10 tppa_manuf oscd_manuf oscde_manuf tppre_manuf pgp_manuf ossk_manuf
  • 20. Page 20 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 IntroductionFrance Le climat des affaires s’est légèrement amélioré ces derniers mois 60 70 80 90 100 110 120 janv.-07 janv.-08 janv.-09 janv.-10 Le climat des affaires en France Industrie manufacturière Services Bâtiment Dernier point : septembre 2010 Indicateur normalisé, moyenne=100, écart-type=10
  • 21. Page 21 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Notre scénario Une croissance modeste, dans la ligne de la prévision de juin Un ralentissement des exportations… … compensé en partie par le soutien de la demande intérieure Secteur de la construction : vers une stabilisation d’ici la fin de l’année 1.Croissance2.Entreprises3.Ménages
  • 22. Page 22 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 1.Croissance2.Entreprises3.Ménages La prévision de croissance de la note de juin… Rappel : 0,5 % prévu au deuxième trimestre (0,7 % réalisé), 0,4 % au deux trimestres suivants
  • 23. Page 23 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 … n’est pas revue sur la fin de l’année 1.Croissance2.Entreprises3.Ménages 0,7 0,4 0,4 -2,0 -1,5 -1,0 -0,5 0,0 0,5 1,0 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 2008 2009 2010 Taux de croissance trimestriel du PIB Prévision
  • 24. Page 24 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deux grandes classes de problèmes Question : Si en tant qu’expert, ma rémunération dépend du résultat, quel(le) contrat/prévision suis-je prêt à signer ? Réponses (personnelles) sur la conjoncture : 1. Contrat « absolu » : sur l’ordre de grandeur de l’erreur de prévision 2. Contrat « relatif » : sur la comparaison de mon erreur de prévision avec l’erreur d’autres « experts ». (Question bonus, le contrat que je suis prêt à signer intereste-t-il quelqu un ?)
  • 25. Page 25 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Notations – la variables explicatives au trimestre – le premier résultat du PIB du trimestre q-1 observé en q – avec la stratégie de prédictions – la prédiction du PR observé en q+1 – la perte au trimestre q, par exemple – le coût cumulé normalisé – Le RMSE – RMSE glissant deux ans qx qy qq )(φ=Φ RRR qdq q →×:φ ),(:ˆ 1 qqqq yxy φ=+ qqq xx )(:= ),ˆ( qq yyL 2 )ˆ( qq yy − ∑=Φ q qqQ yyL Q C ),ˆ( 1 :)( ∑q qq yyL Q ),ˆ( 1 ∑ −= q qk kk yyL7 ),ˆ( 8 1
  • 26. Page 26 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Première classe de problèmes Contrat « absolu » 1) Ensemble de confiance (avec/sans grande proba) 2) Prévision de la densité qqq yyL ℑ∈),ˆ( QQRMSE ℑ∈Φ)( qqq fyyL ≈),ˆ(
  • 27. Page 27 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Contrat « relatif » 1) Mon erreur est très souvent plus petite que ton erreur 2) Mon erreur est en moyenne plus petite que ton erreur ),ˆ(),ˆ(, 21 qqqq presque yyLyyLq ≤∀ )()( 21 Φ≤Φ QQ RMSERMSE
  • 28. Page 28 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Séries Premiers Résultats
  • 29. Page 29 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Un bon et simple candidat (NL) )()(ˆ)(ˆˆˆˆ 32101 qIqIqIyy qq αααα +++=+ Avec le facteur commun)(qI 1−tY tI tt II ∆∆ Estimate Std. Error T value p-value Intercept 0.61 0.05 11.84 *** -0.41 0.09 -4.42 *** 0.09 0.01 6.89 *** 0.10 0.01 8.28 ***
  • 30. Page 30 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Post Mortem Modèle NL
  • 31. Page 31 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Modèle NL vs Marche aléatoire
  • 32. Page 32 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Post Mortem INSEE vs Moyenne Mobile
  • 33. Page 33 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Modèle NL vs ARMA
  • 34. Page 34 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Deuxième classe de problèmes Un bon et simple candidat Climat des affaires en France et glissement annuel du PIB 60 70 80 90 100 110 120 130 1992 1994 1996 1998 2000 2002 2004 2006 2008 2010 -6 -4,5 -3 -1,5 0 1,5 3 4,5 6 Climat France GAPIB_CH
  • 35. Page 35 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Conclusion partielle NL est meilleur que les stratégies naives ou simplement sans terme du second ordre Erreur NL/Volatilité du PIB reste constante
  • 36. Page 36 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 1. Donner un intervalle de confiance • Erreur autour de la prév • Prévision 2. Ou une prévision en densité • Erreur autour de la prév • Prévision Quel est l’ordre de grandeur de ma future erreur ? qqq yyL ℑ∈),ˆ( qqq fyyL ≈),ˆ( qqy ℑ∈ qq fy ≈
  • 37. Page 37 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Fan Chart : Insee
  • 38. Page 38 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Méthodologie Insee 1. Hypothèse : l’erreur est supposée gaussienne 2. estimé avec les erreurs passées 3. En prévision, l’erreur avec ),0( σN σ )ˆ,0( σε Nq ≈ qqq yy ˆ: −=ε
  • 39. Page 39 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Limites (1/2) 1. Forme paramétrique gaussienne: La distribution des erreurs est asymétrique avec une queue gauche épaisse. -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 0.00.51.01.52.0 density.default(x = erreurInsee) N = 55 Bandwidth = 0.1114 Density Insee Fan chart Distribution empirique erreurs Insee
  • 40. Page 40 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Limites 2. Prévision inconditionnelle La forme de la distribution des erreurs ne varie pas au cours du temps. Alors que la difficulté à prédire dépend du moment où l’on fait sa prévision.
  • 41. Page 41 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 › Soit avec proba p, 1-p, état de l’économie. › le taux de croissance du PIB. › On suppose avec et Alors erreur moyenne d’un conjoncturiste Mais Toy model { }DAZq ,∈ qY ),()( 2 ttt ZZtY NZyf σµ= AD µµ < DA 22 σσ < ADtt ppIyVarE 22 )1())(( σσ −+= DADA pp 2222 )1( σσσσ <−+<
  • 42. Page 42 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Nous allons utiliser la régression quantile et les enquêtes de conjoncture pour : 1. Obtenir des intervalles de confiance conditionnels 2. Obtenir des densités conditionnelles 3. Construire un indice de turbulence/risque pour notre prévision Nous attacherons une importance particulière à la période de crise. Comment faire ?
  • 43. Page 43 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Résultats : Intervalles de confiance -1.5-1.0-0.50.00.51.01.5 Out-of-sample forecasts GDPgrowthrate(%) 2006 2007 2008 2009 2010 cpib_pr OoS Quant forecasts 5 % OoS Quant forecasts 95 %
  • 44. Page 44 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Résultats numériques : Fan chart 0.0 0.5 1.0 0.00.51.01.5 Chart on 2008 Q2 N = 99 Bandw idth = 0.1022 Density GDPFirst release -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 0.00.40.8 Chart on 2008 Q3 N = 99 Bandw idth = 0.1682 Density GDPFirst release -2 -1 0 1 0.00.40.8 Chart on 2008 Q4 N = 99 Bandw idth = 0.1729 Density GDPFirst release -1.5 -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 0.00.40.81.2 Chart on 2009 Q1 N = 99 Bandw idth = 0.1098 Density GDPFirst release -0.5 0.0 0.5 1.0 1.5 2.0 0.00.40.81.2 Chart on 2009 Q2 N = 99 Bandw idth = 0.1531 Density GDPFirst release -1.0 -0.5 0.0 0.5 1.0 0.00.51.01.5 Chart on 2009 Q3 N = 99 Bandw idth = 0.1088 Density GDPFirst release
  • 45. Page 45 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Forecasting Risk Index Forecasting Risk Index Time sqrt(variance) 1995 2000 2005 2010 0.20.30.40.50.60.7
  • 46. Page 46 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Méthodologie › On souhaite connaître séquentiellement La densité du futur PR conditionnellement à l’information présente et passée (ici les enquêtes). On prendra › Il suffit connaître la courbe quantile conditionnelle de la distribution de )( 1 qq zyf + 1+qY { }θθθ ≥∈=→ ++ )(:inf:)( 11 qYqY ztFRtzQ qq ),,,1(: 1 ttttt IIIYZ ∆∆= −
  • 47. Page 47 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Méthodologie, estimation Avec le pinball loss Cf. Biau and Patra (2009) )))((minarg)( (.) zXzmYEzQ mY =−∈ θρθ
  • 48. Page 48 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Méthodologie, estimation de la forme)(zm β' z On estime : θβθ ˆ:)(ˆ ' iY zzQ = avec ∑= −∈ t i ii zy 1 ' )(minargˆ βρβ θθ
  • 49. Page 49 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Rappelons que si est uniforme sur [0,1], alors Algorithme pour •grand •Définissons •Posons Avec un noyau, la fenêtre Méthodologie, densité )(ˆ zyfY Ni N i ui ≤≤= 1;:)(ˆ: zuQy ii = ∑ − = t i Y h yy K Th zyf )( 1 :)(ˆ K h N U zYzUQY ≈)(
  • 50. Page 50 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 •Prendre un indicateur de la dispersion de la densité conditionnelle. De préférence homogène à une erreur. •On estime l’indicateur de risque de la prévison par Méthodologie, forecasting risk index )( zYVar )(ˆ: ttt zYarVFRI =
  • 51. Page 51 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Bibliographie › Biau, G. and Patra, B. (2009). Sequential quantile prediction of time series. › INSEE Note de Conjoncture for June 2008, pages 15 to 18 › Koenker, Roger W. and Gilbert W. Bassett, (1978). Regression quantiles. Econometrica 46, 33-50 › Dubois É. et Michaux E. (2006), Étalonnages à l'aide d'enquêtes de conjoncture : de nouveaux résultats, Économie et Prévision, n°172, http://dubois.ensae.net/EcoPrev126_Dubois_Michaux.pdf. › Matthieu Cornec. Constructing a conditional GDP fan chart with an application to French business survey data. 30th CIRET Conference, New York, October 2010
  • 52. Page 52 Conjoncture : Art ou Science ?M.CORNEC 8/10/10 Autres travaux en cours › Prévoir la tendance du taux de croissance du PIB (accélération ou décélération) › Comparer stratégies Bottom-Up et Top Down.