SlideShare une entreprise Scribd logo
SOCIAL SHOPPING
QUAND LA RECOMMANDATION SE PLACE
AU CŒUR DU PROCESSUS D’ACHAT
                    Juin 2011
                    Document réalisé par le pôle Stratégie de Dagobert

                    Dagobert
                    39 rue des Mathurins, 75008 Paris
                    01 56 03 99 80
                    contact@dagobert.fr
                    www.dagobert.fr
                    www.facebook.com/agencedagobert
                    www.twitter.com/agencedagobert
QU’EST CE QUE LE
    SOCIAL
SHOPPING ?
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




       LA RENCONTRE ENTRE :
       L’E-COMMERCE & LES MÉDIAS SOCIAUX




                                     SOCIAL     SOCIAL
                        E-COMMERCE   COMMERCE   MEDIA
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




       LE SOCIAL COMMERCE N’EST PAS NOUVEAU :

       IL COMMENCE DÈS L’ARRIVÉE DES FORUMS, SITES DE
       NOTATIONS ET COMPARATEURS…

                                                                        ions
                                                             ,   n otat
                                                         Avis        s
                                                              F orum
                                                                           rs
                                     SOCIAL                        ar ateu
                        E-COMMERCE              SOCIAL
                                                            Comp
                                     COMMERCE   MEDIA
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




       … ET SE DÉVELOPPE GRÂCE AU POUVOIR DE VIRALISATION
       ET DE RECOMMANDATION DES MÉDIAS SOCIAUX.



                                                                                                            ions
                                                                                                 ,   n otat
                                                                                           Avis            s
                                                                                                   F orum
                                                                                                                rs
                                                   SOCIAL                                               ar ateu
                           E-COMMERCE                                       SOCIAL                 omp               ux
                                                   COMMERCE                 MEDIA
                                                                                                 C
                                                                                                              ré sea
                                                                                                      ge sur x
                                                                                               P arta sociau             …
                                                                                                                  nn ect
                                                                                                          oo k co
                                                                                                  Fa  ceb


      Le web s’est développé autour des INDIVIDUS (et non des pages web).
      Ces personnes s’influencent entre elles et représentent la force principale d’Internet.
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




                    « REVIEWING IS THE
                    NEW ADVERTISING »


        L’IMPACT DU SOCIAL MEDIA SUR LE E-COMMERCE
                   EN QUELQUES CHIFFRES ….
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




PARMI LES PRATIQUES SOCIALES DES E-COMMERÇANTS,
SEULS LES AVIS ET NOTATIONS CLIENTS ONT UN IMPACT POSITIF
INCONTESTABLE SUR LES VENTES



82 %                                                    73 %
DES INTERNAUTES QUI ENVISAGENT UN ACHAT                 DES CONSOMMATEURS FRANÇAIS JUGENT QUE LES
ACCORDENT DE L IMPORTANCE AUX AVIS DES                  NOTATIONS ET AVIS CLIENTS SONT UTILES DANS
INTERNAUTES VIA LES RESEAUX SOCIAUX                     LEUR PROCESSUS D'ACHAT EN LIGNE
            (Source : Performics Social Highlights 3)                     (Source : Forrester Consulting pour Bazzarvoice)




90 %                                                    70%       CONSIDÈRENT LES AVIS DES AUTRES
CONSIDÈRENT FIABLES LES AVIS ÉMANANT DES
                                                        INTERNAUTES COMME FIABLES.
PERSONNES QU’ILS CONNAISSENT
                                                                             (Source : Forrester Consulting pour Bazzarvoice)
                (Source : Nielsen Company)
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




 LE SOCIAL COMMERCE AUJOURD’HUI C’EST :




 34 %      DES INTERNAUTES ENVISAGENT       1 MILLION+            DE SITES ONT INTÉGRÉ UN
 D ACHETER LES PRODUITS D UNE MARQUE        OUTIL FACEBOOK A LEUR SITE
 DIRECTEMENT VIA LES MEDIAS SOCIAUX




30 MILLIARDS $                              67%       DÉPENSENT PLUS SUR INTERNET À LA
DE REVENUS GÉNÉRÉS PAR LE SOCIAL COMMERCE   SUITE DE RECOMMANDATIONS
PRÉVUS POUR 2015



                                                           Source : The State of Social Commerce Infographie
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




                LE SOCIAL COMMERCE EST NÉ
                D’UN BESOIN DE
                REPRODUIRE L’EXPÉRIENCE
                SHOPPING DE LA « VRAIE
                VIE » SUR LE WEB …
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




     UN BESOIN DE RETROUVER SUR LE WEB CE QUE L’INTERNAUTE FAIT DANS LA VIE RÉELLE
                     FAIRE DU SHOPPING AVEC SES AMIS PROCHES




UNE EXPÉRIENCE                                           … QUI SE REPRODUIT
EN MAGASIN …                                             SUR LE WEB
LE SHOPPING SE FAIT AVEC SES AMIS, DES                   LE E-COMMERCE DEVIENT SOCIAL COMMERCE
PERSONNES DE CONFIANCE QUI NOUS                          EN INTÉGRANT LES MÉDIAS SOCIAUX AUX
RECOMMANDENT                                             PLATEFORMES D’E-COMMERCE
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




    UN BESOIN DE RETROUVER SUR LE WEB CE QUE L’INTERNAUTE FAIT DANS LA VIE RÉELLE :
     FAIRE DU SHOPPING AVEC DES AMIS QUI ONT LES MÊMES GOÛTS




UNE EXPÉRIENCE                                           … QUI SE REPRODUIT
EN MAGASIN …                                             SUR LE WEB
FAIRE DU SHOPPING AVEC SES AMIS, MAIS AVEC               DES COMMUNAUTÉS PAR AFFINITÉS ET GOÛTS
DES AMIS QUI PARTAGENT NOS GOÛTS POUR DES                SE CRÉENT SUR LE WEB AU TRAVERS DE
CONSEILS PLUS SPÉCIFIQUES, SPÉCIALISÉS                   PLATEFORMES DE RECOMMANDATIONS
                                                         PRODUITS.
QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?




       LE RÉSEAU D’UN INTERNAUTE SE CONSTRUIT AUTOUR DES AMIS
       (CERCLE PROCHE) ET DES AUTRES INTERNAUTES




                                      MOI
                                               FORT CAPITAL CONFIANCE
                                                         MAIS
                                                PAS TOUJOURS PERTINENTS
                                      AMIS         DANS LES RÉPONSES


                                                        MOINS DE CONFIANCE
                                                                 MAIS
                                     INTERNAUTES      PLUS DE PERTINENCE DANS
                                                             LES RÉPONSES
COMMENT FONCTIONNE LE
SOCIAL SHOPPING ?
COMMENT FONCTIONNE LE SOCIAL SHOPPING ?




       2 STRATÉGIES DE SOCIAL SHOPPING



  AIDER LES INTERNAUTES À ACHETER           AIDER LES INTERNAUTES À SE
     LÀ OÙ ILS SE CONNECTENT              CONNECTER LÀ OÙ ILS ACHÈTENT



    L’E-COMMERCE SUR LES MÉDIAS           LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES
             SOCIAUX                           PLATEFORMES SHOPPING
COMMENT FONCTIONNE LE
     SOCIAL SHOPPING ?

1. L’E-COMMERCE INTÉGRÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
2. LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES
   E-SHOPPING
LE E-COMMERCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX




          UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX COMME CANAL DE VENTE




   Un premier niveau d’usage est de s’appuyer sur les médias sociaux pour relayer et faire vivre
   une démarche commerciale.

   Il s’agit d’un canal d’information qui renvoie vers des espaces de vente dédiés.
LES RÉSEAUX SOCIAUX COMME CANAL DE VENTE




EXEMPLES
                                 DELL UTILISE TWITTER POUR PROPOSER
                                 DES DEALS
                                 LA MARQUE A SU SE CRÉER UNE FORTE COMMUNAUTÉ
                                 RECEPTIVE À SES OFFRES SUR TWITTER EN GÉRANT UN
                                 COMPTE AVEC PLUS DE 100 COMMUNITY MANAGERS DANS
                                 LE MONDE.




                                 FRENCH CONNECTION CRÉE SA YOUTIQUE

                                 LA MARQUE PROPOSE UNE SÉRIES DE VIDÉOS «  CONSEILS DE
                                 STYLE » PAR UNE STYLISTE QUI CRÉE DES LOOKS AVEC LES ITEMS
                                 DE LE MARQUE. A LA FIN DES VIDÉOS LES PRODUITS SONT
                                 CLIQUABLES ET RENVOIENT VERS LE SITE E-COMMERCE POUR
                                 PASSER À L’ACHAT.
LES RÉSEAUX SOCIAUX COMME ESPACE DE VENTE




         UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX COMME ESPACE DE VENTE


   Un second niveau d’usage est d’utiliser les médias sociaux comme véritables canaux de vente,
   en tant que vitrine du site ou site intégré au sein des réseaux sociaux.

   Plusieurs plateformes le permettent mais nous nous intéresserons de plus près au Facebook
   Commerce ou « Comment utiliser Facebook pour vendre ses produits ? ».




                                                   FOCUS SUR LE
                                                   FACEBOOK
                                                   COMMERCE
FOCUS SUR LE F-COMMERCE




1
    FACEBOOK STORES
                                                 2
                                                     FACEBOOK CRÉDITS
                              LES 3 DIMENSIONS
                              SOCIAL COMMERCE
                                VIA FACEBOOK



                          3
                              FACEBOOK DEALS
LES FACEBOOK STORES




1
    FACEBOOK STORES
                                                        2
Accéder aux e-shops de marque                               FACEBOOK CRÉDITS
  sur Facebook et acheter des
biens réels sans quitter le réseau   LES 3 DIMENSIONS
              social                 SOCIAL COMMERCE
                                       VIA FACEBOOK



                                3
                                     FACEBOOK DEALS
LES FACEBOOK STORES




1
    FACEBOOK STORES

    3 TYPES DE F-STORES :

    « FAUX-STORES »
    – Possibilité de consulter les articles, avec un renvoi vers les pages du site web marchand pour
    pouvoir acheter.

    FAN-STORES
    – Magasin à l’unique attention des fans, destiné à la vente d’éditions limitées et temporaires
    (campaign stores/tryvertising stores/pop up stores…)
    > On parle aussi de BtoF (Brand to Fan).

    FULL-STORES
    – Site optimisé et intégré dans Facebook avec possibilité d’acheter l’ensemble des produits de
    la marque sans sortir de Facebook.
LES FACEBOOK STORES




1
    FACEBOOK STORES

    AVANTAGES

    LES « FANS » ONT UNE PROPENSION SUPÉRIEURE À CONSOMMER
    > Sur Facebook, 38,4 % des internautes s inscrivent à la page d une marque car ils sont
    clients et 30,80% s inscrivent pour les offres.

    L ACTE D ACHAT DEVIENT VIRAL
    > L e-commerce sur Facebook peut proposer les outils natifs du service (like, partage,
    commentaire…) permettant la diffusion d un acte d achat auprès de ses contacts.

    L ACTE D ACHAT DEVIENT SOCIAL
    > Sur Facebook, il est possible de mettre en avant les recommandations des amis de la
    personne qui souhaite réaliser un achat. En moyenne, les « amis » d une personne possèdent
    un plus fort pouvoir de prescription qu un expert.
LES FACEBOOK STORES




EXEMPLES
                        LADY GAGA F-STORE
                        LA PAGE F-COMMERCE LA PLUS POPULAIRE AU MONDE AVEC
                        PLUS DE 31 MILLIONS DE FANS




                                                      STARBUCKS F-STORE

                        POSSIBILITÉ DE GÉRER SA CARTE DE FIDÉLITÉ DANS FACEBOOK,
                          RACHETER DES FACEBOOK CRÉDITS, OFFRIR UN CAFÉ À SES
                                                 AMIS, VOIR SES POINTS DE FIDÉLITÉ.
LES FACEBOOK STORES




EXEMPLES
                        COCA COLA F-STORE
                        LA 2E PAGE MARQUE/PRODUIT LA PLUS POPULAIRE DE
                        FACEBOOK UTILISE LE F-COMMERCE AFIN DE VENDRE DES
                        PRODUITS DÉRIVÉS.




                                             DELTA AIRLINES F-STORE

                                     PREMIÈRE COMPAGNIE À VENDRE DES BILLETS
                                         D’AVION SUR FACEBOOK. POSSIBILITÉ DE
                                           CONSULTER LE F-STORE SUR SON MUR.
LES FACEBOOK STORES




EXEMPLES
                        JCPENNEY F-STORE
                        L’UN DES PREMIERS FULL F-STORE DE MARQUE OFFRANT UNE
                        EXPÉRIENCE DE NAVIGATION COMME SUR LE SITE MAIS
                        OPTIMISÉ POUR ÊTRE INTÉGRÉ DANS FACEBOOK.




                                                      WALMART F-STORE

                               UN FAN STORE AVEC DES DEALS QUI PRENNENT EFFET
                                LORSQU’UN CERTAIN NOMBRE DE LIKES EST ATTEINT
LES FACEBOOK CRÉDITS




1
    FACEBOOK STORES
                                                        2
Accéder aux e-shops de marque                               FACEBOOK CRÉDITS
  sur Facebook et acheter des
biens réels sans quitter le réseau   LES 3 DIMENSIONS
              social                 SOCIAL COMMERCE    La monnaie virtuelle de Facebook
                                       VIA FACEBOOK        permet d’acheter des biens
                                                                 virtuels et réels



                                3
                                     FACEBOOK DEALS
LES FACEBOOK CRÉDITS




2
       FACEBOOK CRÉDITS

 Les Facebook Crédits sont la monnaie virtuelle de Facebook.

 Aujourd’hui utilisée pour les jeux et applications au sein de Facebook, elle serait amenée à s’étendre à
 l’achat d’autres biens.

 Facebook prélève actuellement une part de 30% sur les transactions.

 OPPORTUNITÉS POUR LES MARQUES :


 •    Vendre ses produits via Facebook crédits, leur page Facebook devenant un générateur de revenus

 •    Faire des offres uniques via Facebook : « les premiers fans à acheter », éditions limitées…

 •    Récompenser l’engagement et l’interaction des fans sur la page de la marque via les Facebook crédits

 •    Motiver à l’achat en offrant des Facebook crédits pour tout achat
LES FACEBOOK CRÉDITS




2
     FACEBOOK CRÉDITS

 DES ÉVOLUTIONS PROBABLES QUI VIENDRONT RENFORCER LA DIMENSION
 SOCIALE DU F-COMMERCE :

 •  Facebook pourrait baisser sa part de 30% de commission et attirer ainsi plus de marques
    sur ce terrain.

 •  Facebook pourrait également intégrer les Crédits à Facebook Connect et ainsi élargir les
    champs d’utilisation des Crédits pour les marques et la commercialisation de leurs produits.
    Les Crédits seraient en effet accessibles même hors de Facebook.
LES FACEBOOK CRÉDITS




EXEMPLES
                         LA REDOUTE MOTIVE À L’ACHAT AVEC LES
                         FACEBOOK CRÉDITS
                         LA REDOUTE A ÉTÉ LA PREMIÈRE MARQUE EN FRANCE À
                         UTILISER LES FACEBOOK CRÉDITS COMME BOOSTER D’ACHAT.
                         POUR LES 5000 PREMIÈRES COMMANDES, LA REDOUTE
                         OFFRAIT 50 FACEBOOK CRÉDITS.




                         WARNER BROS PERMET DE LOUER DES
                         FILMS SUR FACEBOOK AVEC LES CRÉDITS
                         WARNER BROS S’EST ASSOCIÉ À FACEBOOK POUR INVENTER
                         LA VIDÉO À LA DEMANDE DANS FACEBOOK PAYABLE PAR
                         FACEBOOK CRÉDITS.
LES FACEBOOK DEALS




1
    FACEBOOK STORES
                                                                         2
Accéder aux e-shops de marque                                                FACEBOOK CRÉDITS
  sur Facebook et acheter des
biens réels sans quitter le réseau        LES 3 DIMENSIONS
              social                      SOCIAL COMMERCE                La monnaie virtuelle de Facebook
                                            VIA FACEBOOK                    permet d’acheter des biens
                                                                                  virtuels et réels



                                3
                                         FACEBOOK DEALS

                                      Se checker (géo-localiser) via
                                       Facebook dans un endroit et
                                     recevoir des offres spéciales est
                                           désormais possible
LES FACEBOOK DEALS




3
      FACEBOOK DEALS


 Facebook Deals propose des deals aux personnes se checkant (géo-localisant) sur Facebook
 Places.

 Cela permet de fidéliser le consommateur et de lui proposer des offres en fonction du lieu où il
 se trouve, donc de générer du trafic en magasin.
 Le social shopping peut également passer par des offres valables seulement en groupe, afin
 d’inciter à venir en point de vente à plusieurs.
LES FACEBOOK DEALS




EXEMPLE
                       GAP, PREMIER À FAIRE UN DEAL FACEBOOK
                       GAP A ÉTÉ L’UN DES PREMIERS À FAIRE UN DEAL SUR FACEBOOK

                       GAP OFFRAIT UN JEAN AUX 10 000 PREMIÈRES PERSONNES QUI
                       S’ÉTAIENT CHECKÉES VIA FACEBOOK PLACES DANS UN MAGASIN
                       DE L’ENSEIGNE ET CHAQUE PERSONNE SE CHECKANT CE JOUR-CI
                       BÉNÉFICIAIT DE 40% DE REMISE SUR CHAQUE ARTICLE.




                                              POUR PLUS D’EXEMPLES, CONSULTEZ NOTRE
                                              SLIDESHARE
                                              « Facebook Places : Quand la marque se
                                              "Places" dans la vie réelle »
MAIS
LE SOCIAL COMMERCE
VA PLUS LOIN QUE LE F-COMMERCE…
COMMENT FONCTIONNE LE
     SOCIAL SHOPPING ?

1. L’E-COMMERCE INTÉGRÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX
2. LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES
   E-SHOPPING
LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING




DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL
MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING


       1        L’ACHAT GROUPÉ
       2        LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE
       3        LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE
                RECOMMANDATION PRODUIT
       4        LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
L’ACHAT GROUPÉ




1   L’ACHAT GROUPÉ


    L'achat groupé est un type d'achat où un groupe de personnes s'unissent pour obtenir un rabais
    substantiel sur un produit.

    Lorsque les marques reprennent le principe des sites de deals comme Groupon (atteindre tant de
    personnes pour que la vente ait lieu, faire baisser le prix d’un produit lorsque le nombre
    d’acheteurs augmentent etc.), cela permet de fédérer une communauté autour d’un produit, de
    créer l’événement et d’augmenter les ventes dans un temps donné.
L’ACHAT GROUPÉ




EXEMPLES ACHAT GROUPÉ
                   UNIQLO LUCKY COUNTER : QUAND LES
                   TWEETS FONT BAISSER LE PRIX
                   LE PRINCIPE : 10 VÊTEMENTS ONT ÉTÉ CHOISIS PAR LA MARQUE
                   AVEC UN PRIX DE BASE.
                   PLUS LES GENS TWITTENT CES PRODUITS, PLUS LES PRIX BAISSENT !
                   UNE DURÉE ET UN PRIX MINIMUM ONT ÉTÉ FIXÉS.




                   SKODA FABIA : LIKER POUR BAISSER LE PRIX

                   UNE VOITURE EN JEU SUR FACEBOOK, PLUS ON AIME LA VOITURE
                   PLUS LE PRIX BAISSE.
                   MAIS UNE SEULE VOITURE EST EN VENTE, LE TOUT EST DE RÉUSSIR
                   À L’ACHETER, NI TROP TOT NI TROP TARD…




                   MONABANQ : S’INSCRIRE POUR
                   MONTER LE TAUX D’ÉPARGNE
                   MONABANQ A CRÉÉ UNE APPLICATION QUI
                   PERMET DE FAIRE MONTER LE TAUX DE BIENVENUE
                   DU LIVRET D’ÉPARGNE.
                   PLUS LE NOMBRE D’OUVERTURES DE COMPTES
                   PENDANT UNE PÉRIODE FIXÉE EST IMPORTANTE,
                   PLUS LE TAUX SERA INTÉRESSANT.
L’ACHAT GROUPÉ




EXEMPLES ACHAT GROUPÉ
                   LE CADEAU GROUPÉ VU PAR PIXMANIA …

                   APPLICATION D'ACHAT DE CADEAU EN COMMUN SUR FACEBOOK
                   CONÇUE PAR PIXMANIA EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE DE
                   CAGNOTTES EN LIGNE LEETCHI.COM (SOCIÉTÉ SPÉCIALISÉE DANS
                   L’ACHAT GROUPÉ EN LIGNE)
                   LES INTERNAUTES PEUVENT UTILISER FACEBOOK POUR CRÉER ET
                   ALIMENTER UNE CAGNOTTE DESTINÉE À ACHETER UN CADEAU SUR
                   PIXMANIA.COM.




                   … ET VU PAR EBAY

                   PERMET DE PARTAGER LE COUT D’UN CADEAU GROUPÉ ET D’INVITER LES
                   AMIS À PARTICIPER SUR FACEBOOK. LA COORDINATION DU PROFIL
                   FACEBOOK DES INSCRITS PERMET ÉGALEMENT À EBAY DE PROPOSER
                   DES PRODUITS EN LIEN AVEC LE PROFIL DES UTILISATEURS




                   D'AILLEURS, FACEBOOK LUI-MÊME S'Y
                   MET AUSSI
                   LE   RÉSEAU    SOCIAL   TESTE  ACTUELLEMENT     UN
                   PROGRAMME       BAPTISÉ   BUY-WITH-FRIENDS,   POUR
                   L'INSTANT LIMITÉ AUX BIENS VIRTUELS, QUI PUBLIE LES
                   ACHATS RÉALISÉS PAR UN MEMBRE DANS LES
                   NEWSFEEDS DE SES AMIS ET, EN PROPOSANT DES
                   DISCOUNTS À CES DERNIERS, LES INCITE À EFFECTUER LE
                   MÊME ACHAT.
LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING




DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL
MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING


       1        L’ACHAT GROUPÉ
       2        LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE
       3        LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE
                RECOMMANDATION PRODUIT
       4        LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




2    LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE



     OPEN GRAPH
 PLUGIN FACEBOOK ET                   CONNECTER LES            CHAT DE DISCUSSION
AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX                 INTERNAUTES             AUTOUR DES PRODUITS
                                     ENTRE EUX SUR LES
                                         SITES D’E-
                                        COMMERCE



                                    EFFECTUER SON
                                 SHOPPING À PLUSIEURS
                                     AVEC LE « CO-
                                     BROWSING* »
                                  *NAVIGATION SUR INTERNET À
                                           PLUSIEURS
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




EXEMPLES DE PLUGINS SOCIAUX

                              LEVIS

                              LEVIS A ÉTÉ LA PREMIÈRE GRANDE MARQUE À INTÉGRER UN MAGASIN EN LIGNE
                              DANS FACEBOOK, PERMETTANT AUX ACHETEURS DE VOIR QUELS PRODUITS LEURS
                              AMIS ONT AIMÉ ET D’INTERAGIR AVEC EUX POUR CRÉER UNE EXPERIENCE SHOPPING
                              SOCIALE.




                              TRIPADVISOR

                              TRIPADVISOR A INTÉGRÉ FACEBOOK DANS SON SERVICE D’AVIS SUR LES HOTELS.
                              POSSÉDANT DÉJÀ UN MOYEN DE FILTRER LES AVIS POUR AVOIR ACCÈS AUX
                              RECOMMANDATIONS PERTINENTES SELON LE PROFIL DE CHAQUE UTILISATEUR, LE
                              SITE VA PLUS LOIN EN INTÉGRANT LES AVIS DE SES AMIS FACEBOOK QUI
                              RESSORTENT EN PREMIER.




                              AMAZON

                              INTÈGRE ÉGALEMENT FACEBOOK EN PERMETTANT DE SE
                              CONNECTER VIA SON COMPTE POUR AVOIR ACCÈS À DES
                              SUGGESTIONS EN FONCTION DES INFORMATIONS QUI SE
                              TROUVENT SUR SON PROFIL, ÊTRE INFORMÉ DES ANNIVERSAIRES
                              AVEC SUGGESTIONS DE CADEAUX ET SAVOIR CE QUE SES AMIS
                              ONT ACHETÉ
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




LA PUISSANCE DE L’OPEN GRAPH
                   CONNECTER SON FACEBOOK SUR LES SITES D’E-COMMERCE GRÂCE
                   À L’OPEN GRAPH DE FACEBOOK

                   Que ce soit par Facebook login, Like Button, Send Button, Share ou encore par les commentaires,
                   Facebook s’intègre partout sur les sites d’e-commerce et permet à l’utilisateur de lier son activité
                   dite « sociale » sur le web à son shopping en ligne.

                   La marque, quant à elle, récolte un grand nombre d’informations sur son client ce qui lui permet
                   de mieux le cibler et mieux s’adresser à lui et à ses amis.
                   Exemple d’informations accessibles : ses centres d’intérêts, ce qu’il «  like  », ce que ses amis
                   « likent », ce qu’il partage comme liens, ses derniers statuts et photos, etc.
                   => Une opportunité unique d’adresser des messages personnalisés en fonction de chaque
                   profil !

                   C’est aussi un moyen puissant de viraliser les contenus d’un site, car cela permet à l’internaute de
                   partager des éléments du site à son réseau Facebook, en likant, partageant, recommandant ou
                   envoyant ce qu’il intéresse à ses amis.
                   Cela génère donc un important trafic sur les sites qui intègrent l’Open Graph.
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




EXEMPLES DE CHAT AUTOUR DES PRODUITS
                                         ENGAGER LA DISCUSSION AUTOUR DES
                                         PRODUITS AVEC SQUEELY
                                         AVEC SQUEELY LES SITES PEUVENT INTÉGRER UN CHAT AVEC
                                         SES AMIS POUR DISCUTER AUTOUR D’UN PRODUIT.

                                         AFIN D’ENCOURAGER SES CLIENTS, LA PRISE DE PAROLE EST
                                         RÉCOMPENSÉE SUR SQUEELY QUI PROPOSE DES RABAIS.

                                         POUR LA MARQUE CELA PERMET (GRÂCE AUX OUTILS
                                         D’ANALYSE) D’IDENTIFIER SES INFLUENCEURS, S’ADRESSER À
                                         EUX ET LES RÉCOMPENSER



                                         QUORUS DISCUSS

                                         PLUGIN SOCIAL QUI PEUT S’AJOUTER A N’IMPORTE QUEL SITE POUR
                                         PERMETTRE DE CHATER EN DIRECT AVEC SES AMIS AUTOUR D’UN
                                         PRODUIT.
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




EXEMPLES DE CHAT AUTOUR DES PRODUITS
                                          SYNCHRONISER DES ALERTES ET WHISHLIST
                                          AVEC FACEBOOK ET DIALOGUER EN LIGNE
                                          SUR LES PRODUITS AVEC VESTIAIRES DE
                                          COPINES.
                                          Sur ce site, il y a possibilité de s’identifier avec facebook connect et
                                          d’"aimer" un produit mais vestiairedecopines.Com va plus loin : le site
                                          a synchronisé les alertes et les wishlists avec facebook connect : "une
                                          vendeuse que vous appréciez met en vente un nouvel article, vous êtes
                                          prévenu sur votre mur".

                                          L’onglet feedback permettra d'ouvrir une boîte de chat avec ses amis
                                          connectés sur le site ou encore avec le service client

                                          Chez Vestiairedecopines.com : 34 % des revenus sont liés à l'activité
                                          sociale des membres sur le site lui-même, auxquels s'ajoutent 14  %
                                          provenant de l'activité des membres sur les réseaux sociaux, qui
                                          génèrent des ventes auprès d'internautes non membres du site.




                                           LE FASHIONTAG DE FLAIR

                                           Flair (magazine belge) a lancé le fashiontag : une
                                           application facebook qui permet de tagger sur
                                           facebook les habits de ses amis pour leur
                                           demander où ils les ont acheté -> en une semaine
                                           le nombre de fan de la marque a augmenté de
                                           35% (de 17000 a 23000 selon Adage)
LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE




EXEMPLES DE CO-BROWSING
                                       CHARLOTTE RUSSE A ÉTÉ PIONNIER DANS LA
                                       MISE EN PLACE DU SOCIAL BROWSING AVEC
                                       L’APPLICATION SHOP TOGETHER (DECISION
                                       STEP)

                                       PRINCIPE :
                                       LES VISITEURS ENVOIENT À LEURS PROCHES VIA FACEBOOK,
                                       TWITTER, MYSPACE, MESSAGERIE INSTANTANÉE OU E-MAIL DES
                                       INVITATIONS À LES REJOINDRE EN CHAT SUR LE SITE OU SUR UNE
                                       FICHE PRODUIT.
                                       LA TOOLBAR SHOP TOGETHER LEUR PERMET DE DISCUTER, DE SE
                                       POUSSER DES PRODUITS, DE VOIR QUELS PRODUITS CHACUN EST
                                       EN TRAIN DE CONSULTER



                                       => EN 2009 DECISION STEP ANNONÇAIT QUE SON APPLICATION
                                       APPORTAIT AUX SITES DE PRÊT-À-PORTER 25  % D'ARTICLES
                                       SUPPLÉMENTAIRES DANS LES PANIERS, UN TEMPS PASSÉ SUR LE SITE
                                       CINQ FOIS PLUS LONG ET UNE HAUSSE DE 50  % DU PANIER
                                       MOYEN. (SOURCE JDN)
LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING




DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL
MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING


       1        L’ACHAT GROUPÉ
       2        LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE
       3        LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE
                RECOMMANDATION PRODUIT
       4        LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS




3   LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION DE PRODUITS


    Les plateformes de recommandation de produits sont de plus en plus nombreuses et deviennent
    de véritables communautés par affinités.
    Ce sont ces sites qui permettent à leurs utilisateurs de référencer eux mêmes des produits trouvés
    sur le Net et d’en créer la fiche produit avec leurs recommandations, avis et informations
    supplémentaires.

    De cette façon, les internautes se créent des « bookmarks » produits, en découvrent de nouveaux
    grâce à leur réseau. On voit apparaître des communautés par goûts et centres d’intérêt grâce à
    ses plateformes.
LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS




EXEMPLES
                                    NUJI :    SERVICE DE RECOMMANDATION
                                    SOCIALE DE PRODUITS

                                    NUI PERMET AUX UTILISATEURS DE TAGGER (SCAN MOBILE OU
                                    BOOKMARK) LES ARTICLES QUI LEUR PLAISENT AVEC LES AUTRES
                                    MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

                                    LE PRINCIPE DE NUJI REPOSE SUR LE FAIT QUE LES «  AMIS  » QUE
                                    L’ON «  FOLLOW  » NE SONT PLUS DES AMIS PROCHES QUE L’ON
                                    CONNAÎT MAIS SEULEMENT DES PERSONNES QUI PARTAGENT LES
                                    MÊMES GOUTS QUE NOUS.

                                    DANS LE FUTUR IL EST FACILE D’IMAGINER NUJI COMME UNE
                                    OPPORTUNITÉ POUR LES MARQUES DE NICHE POUR ATTEINDRE
                                    LEURS CLIENTS GRÂCE À CE RÉSEAU DE PESONNES SE SUIVANT EN
                                    FONCTION DE LEURS GOUTS.
LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS




EXEMPLES
                                    YAKATAG         :   LE   SOCIAL       SHOPPING         SUR
                                    MOBILE

                                    YAKATAG PERMET DE RÉFÉRENCER SOI MÊME DES PRODUITS
                                    TROUVÉS SUR LE WEB ET EN MAGASIN.
                                    TAGGEZ LE PRODUIT, PRENEZ LE EN PHOTO, REMPLISSEZ LA FICHE
                                    PRODUIT ET INFORMEZ VOS AMIS QUE VOUS ÊTES D’ACCORD POUR
                                    DISCUTER AUTOUR DE CE PRODUIT.

                                    LES INTERNAUTES PEUVENT AINSI SUIVRE LE SHOPPING DE LEURS
                                    AMIS EN DIRECT ET INTERAGIR EN DIRECT AVEC EUX SUR LES ITEMS
                                    TROUVÉS, ET POURQUOI PAS LEUR DEMANDER DE LEUR EN ACHETER
                                    UN.




                                    LOCKERZ RÉCOMPENSE LES                    PRISES     DE
                                    PAROLE DE SES INTERNAUTES

                                    LOCKERZ EST UNE COMMUNAUTÉ QUI RÉCOMPENSE SES
                                    MEMBRES POUR TOUTE PRISE DE PAROLE. EN EFET, IL EST
                                    POSSIBLE DE GAGNER DES PZ POUR CHAQUE COMMENTAIRE,
                                    RÉPONSE À DES SONDAGES ETC. ET ENSUITE D’UTIISER CES PZ
                                    POUR EMETTTRE DES PARIS SUR DES PRODUITS ET D’OBTENIR DES
                                    RÉDUCTIONS SUR LES PRODUITS EN VENTE SUR LE SITE.
LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS




EXEMPLES
                                    EBAY LOOKBOOK

                                    EBAY A COMPRIS L’IMPORTANCE DU SOCIAL SHOPPING PAR
                                    AFFINITÉS ET A CRÉÉ EBAYLOOKBOOK : UNE PLATEFROME OÙ
                                    FIGURE UNE GALERIE DE PHOTOS D'UTILISATRICES D'EBAY QUI
                                    PRÉSENTENT LEUR LOOK ET LES VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES QUI LE
                                    COMPOSENT. CHAQUE ÉLÉMENT VENDU SUR LA MARKETPLACE
                                    D'EBAY EST SIGNALÉ SUR LA PHOTO ET PEUT ÊTRE AJOUTÉ AU
                                    PANIER DE L'INTERNAUTE.
                                    DES FONCTIONNALITÉS SOCIALES COMPLÈTENT LE DISPOSITIF,
                                    PERMETTANT NOTAMMENT AUX VISITEURS DU SITE DE VOTER POUR
                                    LEURS LOOKS PRÉFÉRÉS.




                                    POLVORE
                                    «  COMMUNITY OF TASTEMAKERS  »  : LES UTILISATEURS
                                    PEUVENT «  ARCHIVER  » LES PRODUITS QU’ILS TROUVENT
                                    INTÉRESSANTS SUR LE WEB ET LES COMPILER POUR EN FAIRE
                                    DES LOOKS, DES « SETS » PARTAGEABLES SUR LES RÉSEAUX
                                    SOCIAUX.
                                    LE SITE CONTIENT AUSSI DES COMPILES DE MARQUES OU
                                    CÉLÉBRITÉS QUE LES INTERNAUTES PEUVENT SUIVRE, AIMER
                                    ET ACHETER.
LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS




EXEMPLES
                             LOVETHIS

                             LOVETHIS EST UN SITE D’AVIS CONSOMMATEURS QUI PERMET À L’INTERNAUTE
                             DE DEMANDER L’AVIS DE SON RÉSEAU (SES AMIS, LES AMIS DE SES AMIS OU
                             TOUS LES INTERNAUTES INSCRITS) ET DE DONNER DES RECOMMANDATIONS SUR
                             DES PRODUITS OU SERVICES.
                             LE SITE PERMET DE SE CONNECTER VIA FACEBOOK, TWITTER (ENVOI D’AVIS
                             AUSSI POSSIBLE VIA #LOVETHIS) ET LE MOBILE POUR PLUS DE TEMPS RÉEL
                             (POSSIBILITÉ D’ENVOYER SES RECOMMANDATIONS PAR SMS)




                            GO TRY IT ON : DEMANDER AUX INTERNAUTES
                            LEURS AVIS ET LEURS VOTES SUR SES LOOKS

                            ENVIE D’UN AVIS HONNÊTE ? AUTANT DEMANDER AUX PERSONNES
                            QU’ON NE CONNAÎT PAS PERSONNELLEMENT.
                            L’APPLICATION GO TRY IT ON PERMET DE PARTAGER SON LOOK AFIN
                            DE DEMANDER UN CONSEIL OU AVIS HONNÊTE DE LA PART DE TOUTE
                            LA COMMUNAUTÉ TRY IT ON.
LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING




DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL
MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING


       1        L’ACHAT GROUPÉ
       2        LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE
       3        LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE
                RECOMMANDATION PRODUIT
       4        LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
LE SOCIAL SHOPPIG DANS LA VIE RÉELLE




4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE


     Le social shopping ne s’en tient pas qu’aux sites de e-commerce mais correspond également à une
     expérience plus sociale en magasin grâce aux outils digitaux.

     Codes QR avec recommandations produits, écrans digitaux en réalité augmentée pour essayer les
     produits virtuellement et partager son look en direct sur les réseaux sociaux, intégration des avis
     des internautes dans les magazines de la marque, autant de façon de transformer l’expérience
     shopping instore.
LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE




EXEMPLES « IN REAL LIFE »
                               CODES 1D ET 2D POUR AVIS CLIENTS

                               LES CODES SE TROUVANT SUR LE PACKAGING PRODUITS EN MAGASIN SONT UN
                               MOYEN DE LIER LA RECOMMANDATION DU WEB AUX PRODUITS EN MAGASIN.
                               PAR EXEMPLE, STCKIBITS PERMET DE CRÉER DES CODES BARRES CONTENANT DES
                               AVIS D’INTERNAUTES, OU ENCORE LES CODES QR ETC.




                                INTÉGRATION        DES     AVIS     INTERNAUTES         DANS         LE
                                CATALOGUE

                                BAZAAR VOICE TRAVAILLE AVEC ARGOS POUR       INTÉGRER   LES   AVIS   DES
                                INTERNAUTES DANS SON CATALOGUE PAPIER




                                RÉALITÉ AUGMENTÉE POUR ALLIER VIRTUEL ET RÉEL

                                YELP OU ENCORE GRAFFITI GEO PERMETTENT DE VOIR EN RÉALITÉ
                                AUGMENTÉE LES AVIS DES INTERNAUTES SUR LES LIEUX QUI
                                NOUS ENTOURENT (MAGASINS…).
LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE




EXEMPLES « IRL »

                             MY SHOPANION ET SCANDIT
                             MYSHOPANION ET SCANDIT SONT 2 APPLICATIONS IPHONE QUI PERMETTENT DE
                             SCANNER DES PRODUITS PENDANT SON SHOPPING, DE VOIR LES AVIS EN LIGNE ET
                             DEMANDER DES AVIS INSTANTANÉMENT SUR FACEBOOK ET TWITTER.




                              THE TWEET MIRROR

                              PERMET D’ENVOYER SA PHOTO LORS DE L’ESSAYAGE DE VÊTEMENTS
                              DIRECTEMENT DANS LA CABINE D’ESSAYAGE ET DEMANDER SL’AVIS
                              DE SES AMIS SUR FACEBOOK OU TWITTER
                              EN ESPAGNE DIESEL A MIS EN PLACE DES CAMÉRAS RELIÉES À
                              FACEBOOK DANS LES CABINES POUR DEMANDER L’AVIS DES AMIS.
LE SOCIAL SHOPPING PERMET DONC
          AUX INTERNAUTES DE …
CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AU INTERNAUTES




       1        DÉCOUVRIR
                …DES MARQUES ET PRODUITS QU’ILS NE CONNAÎT PAS GRÂCE À SON RÉSEAU.



       2        AVOIR ACCÈS À + D’AVIS
                … ET À UNE MULTITUDE D’AVIS SUR DES PRODUITS QU’ILS NE CONNAISSENT PAS OU ENCORE MIEUX :
                SUR DES PRODUITS QU’ILS VEULENT ACHETER.


       3        DEMANDER CONSEIL POUR MIEUX DÉCIDER
                LES UTILISATEURS SONT DE PLUS EN PLUS À LA RECHERCHE DE PERTINENCE ET SOLLICITENT DONC
                BEAUCOUP PLUS SOUVENT LEUR RÉSEAU EN AMONT D’UNE DÉCISION D’ACHAT.



       4        ACHETER AVEC SES AMIS
                LE SOCIAL SHOPPING PREND UNE NOUVELLE DIMENSION : L’ACHAT EN COMMUN, EN TEMPS RÉEL,
                QUI REPREND LE MÊME SCHÉMA QUE DANS LA RÉALITÉ.



       5        BÉNÉFICIER D’OFFRES SPÉCIALES
                … LES MARQUES SE « BATTANT » POUR AVOIR LEURS FAVEURS ET LES FIDÉLISER.
ET PERMET DONC
AUX MARQUES DE …
CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUX MARQUES




       1        FACILITER L’EXPÉRIENCE SHOPPING
                LA PRISE DE DÉCISION EST SIMPLIFIÉE GRACE AUX NOMBREUX AVIS QUI METTENT EN VALEUR LA
                MARQUE, LES PROCHES ET LE RÉSEAU DE L’INTERNAUTE SONT AVEC LUI À CHAQUE ÉTAPE DE
                L’ACHAT, IL EST DONC RASSURÉ.


       2        MIEUX CIBLER
                LES MARQUES PEUVENT ACCÉDER A TOUTE SORTE D’INFORMATIONS SUR LE PROFIL DE LEURS CLIENTS,
                LES SITES POSSÈDENT DES INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES GOÛTS DE LEURS CIBLES
                ET DE LEURS AMIS ET PEUVENT AINSI MIEUX CIBLER LEURS OFFRES.
                LE CROWDSOURCING PERMET ÉGALEMENT DE MIEUX COMPRENDRE LEURS BESOINS ET PEUT AVOIR
                UN IMPACT SUR LE DÉVELOPPEMENT PRODUIT.


       3        VIRALISER SES PRODUITS ET SE FAIRE CONNAÎTRE
                LA COMMUNAUTÉ, QUI EST AU CŒUR DU SOCIAL SHOPPING, RECOMMANDE LES PRODUITS ET
                PERMET DE LES FAIRE CONNAÎTRE À LEUR RÉSEAU (COURT OU LARGE), LES MARQUES SONT ALORS
                VIRALISÉES ET PEUVENT ÉMERGER PLUS FACILEMENT.
CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUX MARQUES




       4        AUGMENTER SES VENTES
                ALLER LÀ OÙ SE CONNECTENT LES INTERNAUTES POUR LEUR VENDRE SES PRODUITS, LES TOUCHER SUR
                LEURS SPHÈRES DE DIVERTISSEMENT ET DE «  VIE PRIVÉE  », LIER SHOPPING AVEC AMIS, FAIRE DES
                ACHATS GROUPÉS ET DES OFFRES EXCLUSIVES PERMETTENT D’AUGMENTER LES VENTES.


        5       DONNER UNE DIMENSION PLUS FUN AU E-SHOPPING
                LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUSSI DE FAIRE VIVRE UNE EXPÉRIENCE D’ACHAT MOINS SÉRIEUSE
                ET PLUS DIVERTISSANTE PAR SA NOUVEAUTÉ, ELLE FAIT INTERAGIR SES AMIS LORS D’UN ESSAYAGE
                EN CABINE, PARTAGE L’EXPÉRIENCE EN SURFANT ENSEMBLE SUR LE SITE D’E-COMMERCE, CRÉE DES
                DEALS À PLUSIEURS EN UN TEMPS DONNÉ, ETC.
                LA NAVIGATION ET LE SHOPPING DEVIENNENT PLUS FUN GRACE AUX COMMUNAUTÉS.


        6       FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ
                LE SOCIAL COMMERCE CRÉE DES COMMUNAUTÉS QU’IL FAUT FÉDÉRER POUR QU’ELLES SERVENT LA
                MARQUE.
                LA COMMUNAUTÉ PERMET D’ALLER AU DELA DES PLUS QUE DES VENTES, ELLE EST COMPOSÉE
                D’INTERNAUTES TRÈS ACTIFS QUI RENFORCENT LA MODÉRATION SUR LES PLATEFORMES ET SE
                CONSEILLENT ENTRE EUX (DONC PARLENT POUR LA MARQUE).
                ILS JOUENT UN DONC UN RÔLE CENTRAL DANS L’AMÉLIORATION ET LA VIE DES
                PLATEFORMES.
CE QU’IL FAUT
  RETENIR
LE SOCIAL SHOPPING
                    EST LA RENCONTRE ENTRE SOCIAL MEDIA ET E-COMMERCE



                               2 STRATÉGIES DE SOCIAL SHOPPING

   AIDER LES INTERNAUTES À ACHETER                                    AIDER LES INTERNAUTES À SE CONNECTER
       LÀ OÙ ILS SE CONNECTENT                                                   LÀ OÙ ILS ACHÈTENT




                     UTILISER LES
UTILISER LES                                        INTÉGRER DES           ETRE PRÉSENT SUR      ALLIER LES
                     RÉSEAUX SOCIAUX
RÉSEAUX SOCIAUX                                     PLUGINS SOCIAUX        LES PLATEFORMES DE    RECOMMANDATIONS
                     COMME ESPACE
COMME CANAL DE       DE VENTE,                      SUR LES SITES DE E-    RECOMMANDATION        DU WEB AU RÉEL
VENTE                                               COMMERCE               PRODUIT
                     NOTAMMENT VIA
                     LE F-COMMERCE




                     F-COMMERCE :              -      OPEN GRAPH
                     -  F-STORES               -      CHAT EN LIGNE
                     -  FACEBOOK DEALS         -      CO-BROWSING
                     -  FACEBOOK CRÉDITS
CE QU’IL FAUT RETENIR




          LE SOCIAL SHOPPING PERMET
               AUX MARQUES DE :


GAGNER EN VISIBILITÉ GRACE AU    FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ AUTOUR
POUVOIR DE LA RECOMMANDATION               DE LA MARQUE




   MIEUX CONNAÎTRE SA CIBLE ET   ANIMER SON POINT DE VENTE EN LIANT   RENDRE L’EXPÉRIENCE SHOPPING +
      ANTICIPER SES BESOINS           LE SOCIAL MEDIA INSTORE         SOCIALE, + INTERACTIVE, + « FUN »
FAITES VOUS
CONSEILLER
DAGOBERT



           DAGOBERT




              Juin 2011
              Document réalisé par le pôle Stratégie de Dagobert

              Dagobert
              39 rue des Mathurins, 75008 Paris
              01 56 03 99 80
              contact@dagobert.fr
              www.dagobert.fr
              www.facebook.com/agencedagobert
              www.twitter.com/agencedagobert

Contenu connexe

En vedette

Introducing COMMON
Introducing COMMONIntroducing COMMON
Introducing COMMON
FearLessRevolution
 
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
Layar
 
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
Tish Shute
 
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
Tish Shute
 
Layar @ SDForum 28 Feb 2011
Layar @ SDForum 28 Feb 2011Layar @ SDForum 28 Feb 2011
Layar @ SDForum 28 Feb 2011
Lightning Laboratories
 
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
Layar
 
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwaveAugmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
Tish Shute
 
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
Layar
 
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
Tish Shute
 
Realidad aumentada
Realidad aumentadaRealidad aumentada
Realidad aumentada
María José López
 
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010Marc René Gardeya
 
Boards Summit 2010
Boards Summit 2010Boards Summit 2010
Boards Summit 2010
Layar
 
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
Layar
 
Augmented Reality in future
Augmented Reality in futureAugmented Reality in future
Augmented Reality in future
Manoj Kandasamy
 
Augmented Reality
Augmented RealityAugmented Reality
Augmented Reality
Ashita Agrawal
 
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expoDWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
VRmaster
 
Metaio Mobile Augmented Reality
Metaio Mobile Augmented RealityMetaio Mobile Augmented Reality
Metaio Mobile Augmented Reality
360|Conferences
 
Augmented Reality - the next big thing in mobile
Augmented Reality - the next big thing in mobileAugmented Reality - the next big thing in mobile
Augmented Reality - the next big thing in mobile
Hari Gottipati
 
AUGMENTED REALITY
AUGMENTED REALITYAUGMENTED REALITY
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
Tracxn
 

En vedette (20)

Introducing COMMON
Introducing COMMONIntroducing COMMON
Introducing COMMON
 
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
Layar Augmented Reality Browser at the Android Experience 2010
 
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction, Right Here, Right Now!
 
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
The Next Wave of AR: Mobile Social Interaction Right Here, Right Now!
 
Layar @ SDForum 28 Feb 2011
Layar @ SDForum 28 Feb 2011Layar @ SDForum 28 Feb 2011
Layar @ SDForum 28 Feb 2011
 
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
Layar Augmented Reality Browser at Mobile Convention 2010
 
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwaveAugmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
Augmented twitter - open, mobile social augmented reality via ARwave
 
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
Layar Augmented Reality Browser at M-Football conference 2010
 
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
"Enchanted Objects and People:" Data Driven AR
 
Realidad aumentada
Realidad aumentadaRealidad aumentada
Realidad aumentada
 
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010
Layar IT Stammtisch Stuttgart 23 March 2010
 
Boards Summit 2010
Boards Summit 2010Boards Summit 2010
Boards Summit 2010
 
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
Layar Augmented Reality Browser - presentation at MIPTV 2010
 
Augmented Reality in future
Augmented Reality in futureAugmented Reality in future
Augmented Reality in future
 
Augmented Reality
Augmented RealityAugmented Reality
Augmented Reality
 
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expoDWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
DWW 2015 Hyperspaces virtual reality expo
 
Metaio Mobile Augmented Reality
Metaio Mobile Augmented RealityMetaio Mobile Augmented Reality
Metaio Mobile Augmented Reality
 
Augmented Reality - the next big thing in mobile
Augmented Reality - the next big thing in mobileAugmented Reality - the next big thing in mobile
Augmented Reality - the next big thing in mobile
 
AUGMENTED REALITY
AUGMENTED REALITYAUGMENTED REALITY
AUGMENTED REALITY
 
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
Tracxn Research — Augmented Reality Landscape, November 2016
 

Similaire à Le Social Shopping

Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
Mediart 360
 
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016 Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
Wissem OUESLATI
 
Come&Stay
Come&StayCome&Stay
Come&Stay
Come&Stay
 
Agence Come&Stay
Agence Come&StayAgence Come&Stay
Agence Come&Stay
Come&Stay
 
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
Nicolas Marronnier
 
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivantTrendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
# LeLuxeEstVivant
 
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivantTrendreport #10 #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivant
HUB INSTITUTE
 
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shoppingLa veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
Né Kid
 
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
Retail Factory
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
nous sommes vivants
 
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
PSST (opinions et tendances 2.0) par jeremy dumont
 
Présentation de Comtribute
Présentation de ComtributePrésentation de Comtribute
Présentation de Comtribute
Frédéric Raynaut
 
Les réseaux sociaux sont si peu sociaux
Les réseaux sociaux sont si peu sociauxLes réseaux sociaux sont si peu sociaux
Les réseaux sociaux sont si peu sociaux
Jacques Warren
 
2020, La fin du E-commerce... ou l’avènement du commerce connecté
2020, La fin du E-commerce...  ou l’avènement du commerce connecté 2020, La fin du E-commerce...  ou l’avènement du commerce connecté
2020, La fin du E-commerce... ou l’avènement du commerce connecté
Claire-Marie MERIAUX
 
Etude E-commerce 2020 Malinea
Etude E-commerce 2020 MalineaEtude E-commerce 2020 Malinea
Etude E-commerce 2020 Malinea
François-Yves Prigent
 
Le Social Commerce
Le Social CommerceLe Social Commerce
Le Social Commerce
Publicis Consultants
 
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…Nurun
 

Similaire à Le Social Shopping (20)

Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
Chambre Agriculture des Landes - Je communique sur mon activité et mes produi...
 
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016 Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
Economie numérique au service de l'innovation API MAI -2016
 
Veille SoLoMo - 2012-01
Veille SoLoMo - 2012-01Veille SoLoMo - 2012-01
Veille SoLoMo - 2012-01
 
Come&Stay
Come&StayCome&Stay
Come&Stay
 
Agence Come&Stay
Agence Come&StayAgence Come&Stay
Agence Come&Stay
 
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
Le peer to-peer commerce - Stanislas Goupil (Ventes-amis.com) - Social Media ...
 
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivantTrendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 by #LeLuxeEstVivant
 
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivantTrendreport #10 #LeLuxeEstVivant
Trendreport #10 #LeLuxeEstVivant
 
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shoppingLa veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
La veille de ne kid du 26.01.11 : le social shopping
 
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
RAPPORT TENDANCES RETAIL - NRF 2018
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
 
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
Banques 2.0 : Cas concrets sur l'impact du 2.0, les developpements sur le web...
 
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
Banques 2.0 : cas concrets sur l'impact du 2.0, les développements sur le web...
 
Présentation de Comtribute
Présentation de ComtributePrésentation de Comtribute
Présentation de Comtribute
 
Les réseaux sociaux sont si peu sociaux
Les réseaux sociaux sont si peu sociauxLes réseaux sociaux sont si peu sociaux
Les réseaux sociaux sont si peu sociaux
 
2020, La fin du E-commerce... ou l’avènement du commerce connecté
2020, La fin du E-commerce...  ou l’avènement du commerce connecté 2020, La fin du E-commerce...  ou l’avènement du commerce connecté
2020, La fin du E-commerce... ou l’avènement du commerce connecté
 
Etude E-commerce 2020 Malinea
Etude E-commerce 2020 MalineaEtude E-commerce 2020 Malinea
Etude E-commerce 2020 Malinea
 
Le Social Commerce
Le Social CommerceLe Social Commerce
Le Social Commerce
 
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…
Quand la croissance du E-commerce devrait modifier les objectifs des marques…
 
Web Et Coll Etourisme
Web Et Coll EtourismeWeb Et Coll Etourisme
Web Et Coll Etourisme
 

Plus de AkimELSIKAMEYA

Le livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturelLe livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturel
AkimELSIKAMEYA
 
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
AkimELSIKAMEYA
 
Investir dans la diversite culturelle le dialogue interculturel rapport de l...
Investir dans la diversite culturelle  le dialogue interculturel rapport de l...Investir dans la diversite culturelle  le dialogue interculturel rapport de l...
Investir dans la diversite culturelle le dialogue interculturel rapport de l...
AkimELSIKAMEYA
 
Le livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturelLe livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturelAkimELSIKAMEYA
 
GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL
AkimELSIKAMEYA
 
Les reseaux sociaux par social-media-club-france
Les reseaux sociaux par social-media-club-franceLes reseaux sociaux par social-media-club-france
Les reseaux sociaux par social-media-club-france
AkimELSIKAMEYA
 
Cartoon history of social networking1930-2011
Cartoon history of social networking1930-2011Cartoon history of social networking1930-2011
Cartoon history of social networking1930-2011
AkimELSIKAMEYA
 
Les tendances du social media en 2011
Les tendances du social media en 2011Les tendances du social media en 2011
Les tendances du social media en 2011
AkimELSIKAMEYA
 
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICALCharte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
AkimELSIKAMEYA
 
Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable
AkimELSIKAMEYA
 
196 residences en France pour l'art contemporain
196 residences en France pour l'art contemporain 196 residences en France pour l'art contemporain
196 residences en France pour l'art contemporain
AkimELSIKAMEYA
 
144 questions réponses sur le statut dartiste
144 questions réponses sur le statut dartiste 144 questions réponses sur le statut dartiste
144 questions réponses sur le statut dartiste
AkimELSIKAMEYA
 
Guide pratique du e_reputation_juin 2011
Guide pratique du  e_reputation_juin 2011Guide pratique du  e_reputation_juin 2011
Guide pratique du e_reputation_juin 2011
AkimELSIKAMEYA
 
Le Guide de la Motivation
Le Guide de la MotivationLe Guide de la Motivation
Le Guide de la Motivation
AkimELSIKAMEYA
 
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
AkimELSIKAMEYA
 
Guide tremplins et concours pour les musiciens
Guide tremplins et concours pour les musiciens Guide tremplins et concours pour les musiciens
Guide tremplins et concours pour les musiciens
AkimELSIKAMEYA
 
Culture libre par Lawrence-Lessig
Culture libre par Lawrence-LessigCulture libre par Lawrence-Lessig
Culture libre par Lawrence-Lessig
AkimELSIKAMEYA
 
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011AkimELSIKAMEYA
 
Unesco declaration on cultural diversity
Unesco declaration on cultural diversityUnesco declaration on cultural diversity
Unesco declaration on cultural diversityAkimELSIKAMEYA
 
Politique migratoire par NINA MARX
Politique migratoire par NINA MARXPolitique migratoire par NINA MARX
Politique migratoire par NINA MARX
AkimELSIKAMEYA
 

Plus de AkimELSIKAMEYA (20)

Le livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturelLe livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturel
 
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
Agent artistique decret n 2011 517-du_11_mai_2011
 
Investir dans la diversite culturelle le dialogue interculturel rapport de l...
Investir dans la diversite culturelle  le dialogue interculturel rapport de l...Investir dans la diversite culturelle  le dialogue interculturel rapport de l...
Investir dans la diversite culturelle le dialogue interculturel rapport de l...
 
Le livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturelLe livre blanc du dialogue interculturel
Le livre blanc du dialogue interculturel
 
GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL GUIDE PUB CNIL
GUIDE PUB CNIL
 
Les reseaux sociaux par social-media-club-france
Les reseaux sociaux par social-media-club-franceLes reseaux sociaux par social-media-club-france
Les reseaux sociaux par social-media-club-france
 
Cartoon history of social networking1930-2011
Cartoon history of social networking1930-2011Cartoon history of social networking1930-2011
Cartoon history of social networking1930-2011
 
Les tendances du social media en 2011
Les tendances du social media en 2011Les tendances du social media en 2011
Les tendances du social media en 2011
 
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICALCharte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
Charte du_mecenat_d-entreprise par l'ADMICAL
 
Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable Spectacle vivant et developpement durable
Spectacle vivant et developpement durable
 
196 residences en France pour l'art contemporain
196 residences en France pour l'art contemporain 196 residences en France pour l'art contemporain
196 residences en France pour l'art contemporain
 
144 questions réponses sur le statut dartiste
144 questions réponses sur le statut dartiste 144 questions réponses sur le statut dartiste
144 questions réponses sur le statut dartiste
 
Guide pratique du e_reputation_juin 2011
Guide pratique du  e_reputation_juin 2011Guide pratique du  e_reputation_juin 2011
Guide pratique du e_reputation_juin 2011
 
Le Guide de la Motivation
Le Guide de la MotivationLe Guide de la Motivation
Le Guide de la Motivation
 
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
Le manuel de la coproduction juin 2011.pdf,
 
Guide tremplins et concours pour les musiciens
Guide tremplins et concours pour les musiciens Guide tremplins et concours pour les musiciens
Guide tremplins et concours pour les musiciens
 
Culture libre par Lawrence-Lessig
Culture libre par Lawrence-LessigCulture libre par Lawrence-Lessig
Culture libre par Lawrence-Lessig
 
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011
Lieux résidences arts de rue et cirque France 2011
 
Unesco declaration on cultural diversity
Unesco declaration on cultural diversityUnesco declaration on cultural diversity
Unesco declaration on cultural diversity
 
Politique migratoire par NINA MARX
Politique migratoire par NINA MARXPolitique migratoire par NINA MARX
Politique migratoire par NINA MARX
 

Le Social Shopping

  • 1. SOCIAL SHOPPING QUAND LA RECOMMANDATION SE PLACE AU CŒUR DU PROCESSUS D’ACHAT Juin 2011 Document réalisé par le pôle Stratégie de Dagobert Dagobert 39 rue des Mathurins, 75008 Paris 01 56 03 99 80 contact@dagobert.fr www.dagobert.fr www.facebook.com/agencedagobert www.twitter.com/agencedagobert
  • 2. QU’EST CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ?
  • 3. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? LA RENCONTRE ENTRE : L’E-COMMERCE & LES MÉDIAS SOCIAUX SOCIAL SOCIAL E-COMMERCE COMMERCE MEDIA
  • 4. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? LE SOCIAL COMMERCE N’EST PAS NOUVEAU : IL COMMENCE DÈS L’ARRIVÉE DES FORUMS, SITES DE NOTATIONS ET COMPARATEURS… ions , n otat Avis s F orum rs SOCIAL ar ateu E-COMMERCE SOCIAL Comp COMMERCE MEDIA
  • 5. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? … ET SE DÉVELOPPE GRÂCE AU POUVOIR DE VIRALISATION ET DE RECOMMANDATION DES MÉDIAS SOCIAUX. ions , n otat Avis s F orum rs SOCIAL ar ateu E-COMMERCE SOCIAL omp ux COMMERCE MEDIA C ré sea ge sur x P arta sociau … nn ect oo k co Fa ceb Le web s’est développé autour des INDIVIDUS (et non des pages web). Ces personnes s’influencent entre elles et représentent la force principale d’Internet.
  • 6. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? « REVIEWING IS THE NEW ADVERTISING » L’IMPACT DU SOCIAL MEDIA SUR LE E-COMMERCE EN QUELQUES CHIFFRES ….
  • 7. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? PARMI LES PRATIQUES SOCIALES DES E-COMMERÇANTS, SEULS LES AVIS ET NOTATIONS CLIENTS ONT UN IMPACT POSITIF INCONTESTABLE SUR LES VENTES 82 % 73 % DES INTERNAUTES QUI ENVISAGENT UN ACHAT DES CONSOMMATEURS FRANÇAIS JUGENT QUE LES ACCORDENT DE L IMPORTANCE AUX AVIS DES NOTATIONS ET AVIS CLIENTS SONT UTILES DANS INTERNAUTES VIA LES RESEAUX SOCIAUX LEUR PROCESSUS D'ACHAT EN LIGNE (Source : Performics Social Highlights 3) (Source : Forrester Consulting pour Bazzarvoice) 90 % 70% CONSIDÈRENT LES AVIS DES AUTRES CONSIDÈRENT FIABLES LES AVIS ÉMANANT DES INTERNAUTES COMME FIABLES. PERSONNES QU’ILS CONNAISSENT (Source : Forrester Consulting pour Bazzarvoice) (Source : Nielsen Company)
  • 8. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? LE SOCIAL COMMERCE AUJOURD’HUI C’EST : 34 % DES INTERNAUTES ENVISAGENT 1 MILLION+ DE SITES ONT INTÉGRÉ UN D ACHETER LES PRODUITS D UNE MARQUE OUTIL FACEBOOK A LEUR SITE DIRECTEMENT VIA LES MEDIAS SOCIAUX 30 MILLIARDS $ 67% DÉPENSENT PLUS SUR INTERNET À LA DE REVENUS GÉNÉRÉS PAR LE SOCIAL COMMERCE SUITE DE RECOMMANDATIONS PRÉVUS POUR 2015 Source : The State of Social Commerce Infographie
  • 9. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? LE SOCIAL COMMERCE EST NÉ D’UN BESOIN DE REPRODUIRE L’EXPÉRIENCE SHOPPING DE LA « VRAIE VIE » SUR LE WEB …
  • 10. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? UN BESOIN DE RETROUVER SUR LE WEB CE QUE L’INTERNAUTE FAIT DANS LA VIE RÉELLE FAIRE DU SHOPPING AVEC SES AMIS PROCHES UNE EXPÉRIENCE … QUI SE REPRODUIT EN MAGASIN … SUR LE WEB LE SHOPPING SE FAIT AVEC SES AMIS, DES LE E-COMMERCE DEVIENT SOCIAL COMMERCE PERSONNES DE CONFIANCE QUI NOUS EN INTÉGRANT LES MÉDIAS SOCIAUX AUX RECOMMANDENT PLATEFORMES D’E-COMMERCE
  • 11. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? UN BESOIN DE RETROUVER SUR LE WEB CE QUE L’INTERNAUTE FAIT DANS LA VIE RÉELLE : FAIRE DU SHOPPING AVEC DES AMIS QUI ONT LES MÊMES GOÛTS UNE EXPÉRIENCE … QUI SE REPRODUIT EN MAGASIN … SUR LE WEB FAIRE DU SHOPPING AVEC SES AMIS, MAIS AVEC DES COMMUNAUTÉS PAR AFFINITÉS ET GOÛTS DES AMIS QUI PARTAGENT NOS GOÛTS POUR DES SE CRÉENT SUR LE WEB AU TRAVERS DE CONSEILS PLUS SPÉCIFIQUES, SPÉCIALISÉS PLATEFORMES DE RECOMMANDATIONS PRODUITS.
  • 12. QU’EST-CE QUE LE SOCIAL SHOPPING ? LE RÉSEAU D’UN INTERNAUTE SE CONSTRUIT AUTOUR DES AMIS (CERCLE PROCHE) ET DES AUTRES INTERNAUTES MOI FORT CAPITAL CONFIANCE MAIS PAS TOUJOURS PERTINENTS AMIS DANS LES RÉPONSES MOINS DE CONFIANCE MAIS INTERNAUTES PLUS DE PERTINENCE DANS LES RÉPONSES
  • 14. COMMENT FONCTIONNE LE SOCIAL SHOPPING ? 2 STRATÉGIES DE SOCIAL SHOPPING AIDER LES INTERNAUTES À ACHETER AIDER LES INTERNAUTES À SE LÀ OÙ ILS SE CONNECTENT CONNECTER LÀ OÙ ILS ACHÈTENT L’E-COMMERCE SUR LES MÉDIAS LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES SOCIAUX PLATEFORMES SHOPPING
  • 15. COMMENT FONCTIONNE LE SOCIAL SHOPPING ? 1. L’E-COMMERCE INTÉGRÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 2. LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING
  • 16. LE E-COMMERCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX COMME CANAL DE VENTE Un premier niveau d’usage est de s’appuyer sur les médias sociaux pour relayer et faire vivre une démarche commerciale. Il s’agit d’un canal d’information qui renvoie vers des espaces de vente dédiés.
  • 17. LES RÉSEAUX SOCIAUX COMME CANAL DE VENTE EXEMPLES DELL UTILISE TWITTER POUR PROPOSER DES DEALS LA MARQUE A SU SE CRÉER UNE FORTE COMMUNAUTÉ RECEPTIVE À SES OFFRES SUR TWITTER EN GÉRANT UN COMPTE AVEC PLUS DE 100 COMMUNITY MANAGERS DANS LE MONDE. FRENCH CONNECTION CRÉE SA YOUTIQUE LA MARQUE PROPOSE UNE SÉRIES DE VIDÉOS «  CONSEILS DE STYLE » PAR UNE STYLISTE QUI CRÉE DES LOOKS AVEC LES ITEMS DE LE MARQUE. A LA FIN DES VIDÉOS LES PRODUITS SONT CLIQUABLES ET RENVOIENT VERS LE SITE E-COMMERCE POUR PASSER À L’ACHAT.
  • 18. LES RÉSEAUX SOCIAUX COMME ESPACE DE VENTE UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX COMME ESPACE DE VENTE Un second niveau d’usage est d’utiliser les médias sociaux comme véritables canaux de vente, en tant que vitrine du site ou site intégré au sein des réseaux sociaux. Plusieurs plateformes le permettent mais nous nous intéresserons de plus près au Facebook Commerce ou « Comment utiliser Facebook pour vendre ses produits ? ». FOCUS SUR LE FACEBOOK COMMERCE
  • 19. FOCUS SUR LE F-COMMERCE 1 FACEBOOK STORES 2 FACEBOOK CRÉDITS LES 3 DIMENSIONS SOCIAL COMMERCE VIA FACEBOOK 3 FACEBOOK DEALS
  • 20. LES FACEBOOK STORES 1 FACEBOOK STORES 2 Accéder aux e-shops de marque FACEBOOK CRÉDITS sur Facebook et acheter des biens réels sans quitter le réseau LES 3 DIMENSIONS social SOCIAL COMMERCE VIA FACEBOOK 3 FACEBOOK DEALS
  • 21. LES FACEBOOK STORES 1 FACEBOOK STORES 3 TYPES DE F-STORES : « FAUX-STORES » – Possibilité de consulter les articles, avec un renvoi vers les pages du site web marchand pour pouvoir acheter. FAN-STORES – Magasin à l’unique attention des fans, destiné à la vente d’éditions limitées et temporaires (campaign stores/tryvertising stores/pop up stores…) > On parle aussi de BtoF (Brand to Fan). FULL-STORES – Site optimisé et intégré dans Facebook avec possibilité d’acheter l’ensemble des produits de la marque sans sortir de Facebook.
  • 22. LES FACEBOOK STORES 1 FACEBOOK STORES AVANTAGES LES « FANS » ONT UNE PROPENSION SUPÉRIEURE À CONSOMMER > Sur Facebook, 38,4 % des internautes s inscrivent à la page d une marque car ils sont clients et 30,80% s inscrivent pour les offres. L ACTE D ACHAT DEVIENT VIRAL > L e-commerce sur Facebook peut proposer les outils natifs du service (like, partage, commentaire…) permettant la diffusion d un acte d achat auprès de ses contacts. L ACTE D ACHAT DEVIENT SOCIAL > Sur Facebook, il est possible de mettre en avant les recommandations des amis de la personne qui souhaite réaliser un achat. En moyenne, les « amis » d une personne possèdent un plus fort pouvoir de prescription qu un expert.
  • 23. LES FACEBOOK STORES EXEMPLES LADY GAGA F-STORE LA PAGE F-COMMERCE LA PLUS POPULAIRE AU MONDE AVEC PLUS DE 31 MILLIONS DE FANS STARBUCKS F-STORE POSSIBILITÉ DE GÉRER SA CARTE DE FIDÉLITÉ DANS FACEBOOK, RACHETER DES FACEBOOK CRÉDITS, OFFRIR UN CAFÉ À SES AMIS, VOIR SES POINTS DE FIDÉLITÉ.
  • 24. LES FACEBOOK STORES EXEMPLES COCA COLA F-STORE LA 2E PAGE MARQUE/PRODUIT LA PLUS POPULAIRE DE FACEBOOK UTILISE LE F-COMMERCE AFIN DE VENDRE DES PRODUITS DÉRIVÉS. DELTA AIRLINES F-STORE PREMIÈRE COMPAGNIE À VENDRE DES BILLETS D’AVION SUR FACEBOOK. POSSIBILITÉ DE CONSULTER LE F-STORE SUR SON MUR.
  • 25. LES FACEBOOK STORES EXEMPLES JCPENNEY F-STORE L’UN DES PREMIERS FULL F-STORE DE MARQUE OFFRANT UNE EXPÉRIENCE DE NAVIGATION COMME SUR LE SITE MAIS OPTIMISÉ POUR ÊTRE INTÉGRÉ DANS FACEBOOK. WALMART F-STORE UN FAN STORE AVEC DES DEALS QUI PRENNENT EFFET LORSQU’UN CERTAIN NOMBRE DE LIKES EST ATTEINT
  • 26. LES FACEBOOK CRÉDITS 1 FACEBOOK STORES 2 Accéder aux e-shops de marque FACEBOOK CRÉDITS sur Facebook et acheter des biens réels sans quitter le réseau LES 3 DIMENSIONS social SOCIAL COMMERCE La monnaie virtuelle de Facebook VIA FACEBOOK permet d’acheter des biens virtuels et réels 3 FACEBOOK DEALS
  • 27. LES FACEBOOK CRÉDITS 2 FACEBOOK CRÉDITS Les Facebook Crédits sont la monnaie virtuelle de Facebook. Aujourd’hui utilisée pour les jeux et applications au sein de Facebook, elle serait amenée à s’étendre à l’achat d’autres biens. Facebook prélève actuellement une part de 30% sur les transactions. OPPORTUNITÉS POUR LES MARQUES : •  Vendre ses produits via Facebook crédits, leur page Facebook devenant un générateur de revenus •  Faire des offres uniques via Facebook : « les premiers fans à acheter », éditions limitées… •  Récompenser l’engagement et l’interaction des fans sur la page de la marque via les Facebook crédits •  Motiver à l’achat en offrant des Facebook crédits pour tout achat
  • 28. LES FACEBOOK CRÉDITS 2 FACEBOOK CRÉDITS DES ÉVOLUTIONS PROBABLES QUI VIENDRONT RENFORCER LA DIMENSION SOCIALE DU F-COMMERCE : •  Facebook pourrait baisser sa part de 30% de commission et attirer ainsi plus de marques sur ce terrain. •  Facebook pourrait également intégrer les Crédits à Facebook Connect et ainsi élargir les champs d’utilisation des Crédits pour les marques et la commercialisation de leurs produits. Les Crédits seraient en effet accessibles même hors de Facebook.
  • 29. LES FACEBOOK CRÉDITS EXEMPLES LA REDOUTE MOTIVE À L’ACHAT AVEC LES FACEBOOK CRÉDITS LA REDOUTE A ÉTÉ LA PREMIÈRE MARQUE EN FRANCE À UTILISER LES FACEBOOK CRÉDITS COMME BOOSTER D’ACHAT. POUR LES 5000 PREMIÈRES COMMANDES, LA REDOUTE OFFRAIT 50 FACEBOOK CRÉDITS. WARNER BROS PERMET DE LOUER DES FILMS SUR FACEBOOK AVEC LES CRÉDITS WARNER BROS S’EST ASSOCIÉ À FACEBOOK POUR INVENTER LA VIDÉO À LA DEMANDE DANS FACEBOOK PAYABLE PAR FACEBOOK CRÉDITS.
  • 30. LES FACEBOOK DEALS 1 FACEBOOK STORES 2 Accéder aux e-shops de marque FACEBOOK CRÉDITS sur Facebook et acheter des biens réels sans quitter le réseau LES 3 DIMENSIONS social SOCIAL COMMERCE La monnaie virtuelle de Facebook VIA FACEBOOK permet d’acheter des biens virtuels et réels 3 FACEBOOK DEALS Se checker (géo-localiser) via Facebook dans un endroit et recevoir des offres spéciales est désormais possible
  • 31. LES FACEBOOK DEALS 3 FACEBOOK DEALS Facebook Deals propose des deals aux personnes se checkant (géo-localisant) sur Facebook Places. Cela permet de fidéliser le consommateur et de lui proposer des offres en fonction du lieu où il se trouve, donc de générer du trafic en magasin. Le social shopping peut également passer par des offres valables seulement en groupe, afin d’inciter à venir en point de vente à plusieurs.
  • 32. LES FACEBOOK DEALS EXEMPLE GAP, PREMIER À FAIRE UN DEAL FACEBOOK GAP A ÉTÉ L’UN DES PREMIERS À FAIRE UN DEAL SUR FACEBOOK GAP OFFRAIT UN JEAN AUX 10 000 PREMIÈRES PERSONNES QUI S’ÉTAIENT CHECKÉES VIA FACEBOOK PLACES DANS UN MAGASIN DE L’ENSEIGNE ET CHAQUE PERSONNE SE CHECKANT CE JOUR-CI BÉNÉFICIAIT DE 40% DE REMISE SUR CHAQUE ARTICLE. POUR PLUS D’EXEMPLES, CONSULTEZ NOTRE SLIDESHARE « Facebook Places : Quand la marque se "Places" dans la vie réelle »
  • 33. MAIS LE SOCIAL COMMERCE VA PLUS LOIN QUE LE F-COMMERCE…
  • 34. COMMENT FONCTIONNE LE SOCIAL SHOPPING ? 1. L’E-COMMERCE INTÉGRÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 2. LE SOCIAL MEDIA INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING
  • 35. LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING 1 L’ACHAT GROUPÉ 2 LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE 3 LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE RECOMMANDATION PRODUIT 4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
  • 36. L’ACHAT GROUPÉ 1 L’ACHAT GROUPÉ L'achat groupé est un type d'achat où un groupe de personnes s'unissent pour obtenir un rabais substantiel sur un produit. Lorsque les marques reprennent le principe des sites de deals comme Groupon (atteindre tant de personnes pour que la vente ait lieu, faire baisser le prix d’un produit lorsque le nombre d’acheteurs augmentent etc.), cela permet de fédérer une communauté autour d’un produit, de créer l’événement et d’augmenter les ventes dans un temps donné.
  • 37. L’ACHAT GROUPÉ EXEMPLES ACHAT GROUPÉ UNIQLO LUCKY COUNTER : QUAND LES TWEETS FONT BAISSER LE PRIX LE PRINCIPE : 10 VÊTEMENTS ONT ÉTÉ CHOISIS PAR LA MARQUE AVEC UN PRIX DE BASE. PLUS LES GENS TWITTENT CES PRODUITS, PLUS LES PRIX BAISSENT ! UNE DURÉE ET UN PRIX MINIMUM ONT ÉTÉ FIXÉS. SKODA FABIA : LIKER POUR BAISSER LE PRIX UNE VOITURE EN JEU SUR FACEBOOK, PLUS ON AIME LA VOITURE PLUS LE PRIX BAISSE. MAIS UNE SEULE VOITURE EST EN VENTE, LE TOUT EST DE RÉUSSIR À L’ACHETER, NI TROP TOT NI TROP TARD… MONABANQ : S’INSCRIRE POUR MONTER LE TAUX D’ÉPARGNE MONABANQ A CRÉÉ UNE APPLICATION QUI PERMET DE FAIRE MONTER LE TAUX DE BIENVENUE DU LIVRET D’ÉPARGNE. PLUS LE NOMBRE D’OUVERTURES DE COMPTES PENDANT UNE PÉRIODE FIXÉE EST IMPORTANTE, PLUS LE TAUX SERA INTÉRESSANT.
  • 38. L’ACHAT GROUPÉ EXEMPLES ACHAT GROUPÉ LE CADEAU GROUPÉ VU PAR PIXMANIA … APPLICATION D'ACHAT DE CADEAU EN COMMUN SUR FACEBOOK CONÇUE PAR PIXMANIA EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE DE CAGNOTTES EN LIGNE LEETCHI.COM (SOCIÉTÉ SPÉCIALISÉE DANS L’ACHAT GROUPÉ EN LIGNE) LES INTERNAUTES PEUVENT UTILISER FACEBOOK POUR CRÉER ET ALIMENTER UNE CAGNOTTE DESTINÉE À ACHETER UN CADEAU SUR PIXMANIA.COM. … ET VU PAR EBAY PERMET DE PARTAGER LE COUT D’UN CADEAU GROUPÉ ET D’INVITER LES AMIS À PARTICIPER SUR FACEBOOK. LA COORDINATION DU PROFIL FACEBOOK DES INSCRITS PERMET ÉGALEMENT À EBAY DE PROPOSER DES PRODUITS EN LIEN AVEC LE PROFIL DES UTILISATEURS D'AILLEURS, FACEBOOK LUI-MÊME S'Y MET AUSSI LE RÉSEAU SOCIAL TESTE ACTUELLEMENT UN PROGRAMME BAPTISÉ BUY-WITH-FRIENDS, POUR L'INSTANT LIMITÉ AUX BIENS VIRTUELS, QUI PUBLIE LES ACHATS RÉALISÉS PAR UN MEMBRE DANS LES NEWSFEEDS DE SES AMIS ET, EN PROPOSANT DES DISCOUNTS À CES DERNIERS, LES INCITE À EFFECTUER LE MÊME ACHAT.
  • 39. LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING 1 L’ACHAT GROUPÉ 2 LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE 3 LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE RECOMMANDATION PRODUIT 4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
  • 40. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE 2 LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE OPEN GRAPH PLUGIN FACEBOOK ET CONNECTER LES CHAT DE DISCUSSION AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX INTERNAUTES AUTOUR DES PRODUITS ENTRE EUX SUR LES SITES D’E- COMMERCE EFFECTUER SON SHOPPING À PLUSIEURS AVEC LE « CO- BROWSING* » *NAVIGATION SUR INTERNET À PLUSIEURS
  • 41. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE EXEMPLES DE PLUGINS SOCIAUX LEVIS LEVIS A ÉTÉ LA PREMIÈRE GRANDE MARQUE À INTÉGRER UN MAGASIN EN LIGNE DANS FACEBOOK, PERMETTANT AUX ACHETEURS DE VOIR QUELS PRODUITS LEURS AMIS ONT AIMÉ ET D’INTERAGIR AVEC EUX POUR CRÉER UNE EXPERIENCE SHOPPING SOCIALE. TRIPADVISOR TRIPADVISOR A INTÉGRÉ FACEBOOK DANS SON SERVICE D’AVIS SUR LES HOTELS. POSSÉDANT DÉJÀ UN MOYEN DE FILTRER LES AVIS POUR AVOIR ACCÈS AUX RECOMMANDATIONS PERTINENTES SELON LE PROFIL DE CHAQUE UTILISATEUR, LE SITE VA PLUS LOIN EN INTÉGRANT LES AVIS DE SES AMIS FACEBOOK QUI RESSORTENT EN PREMIER. AMAZON INTÈGRE ÉGALEMENT FACEBOOK EN PERMETTANT DE SE CONNECTER VIA SON COMPTE POUR AVOIR ACCÈS À DES SUGGESTIONS EN FONCTION DES INFORMATIONS QUI SE TROUVENT SUR SON PROFIL, ÊTRE INFORMÉ DES ANNIVERSAIRES AVEC SUGGESTIONS DE CADEAUX ET SAVOIR CE QUE SES AMIS ONT ACHETÉ
  • 42. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE LA PUISSANCE DE L’OPEN GRAPH CONNECTER SON FACEBOOK SUR LES SITES D’E-COMMERCE GRÂCE À L’OPEN GRAPH DE FACEBOOK Que ce soit par Facebook login, Like Button, Send Button, Share ou encore par les commentaires, Facebook s’intègre partout sur les sites d’e-commerce et permet à l’utilisateur de lier son activité dite « sociale » sur le web à son shopping en ligne. La marque, quant à elle, récolte un grand nombre d’informations sur son client ce qui lui permet de mieux le cibler et mieux s’adresser à lui et à ses amis. Exemple d’informations accessibles : ses centres d’intérêts, ce qu’il «  like  », ce que ses amis « likent », ce qu’il partage comme liens, ses derniers statuts et photos, etc. => Une opportunité unique d’adresser des messages personnalisés en fonction de chaque profil ! C’est aussi un moyen puissant de viraliser les contenus d’un site, car cela permet à l’internaute de partager des éléments du site à son réseau Facebook, en likant, partageant, recommandant ou envoyant ce qu’il intéresse à ses amis. Cela génère donc un important trafic sur les sites qui intègrent l’Open Graph.
  • 43. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE EXEMPLES DE CHAT AUTOUR DES PRODUITS ENGAGER LA DISCUSSION AUTOUR DES PRODUITS AVEC SQUEELY AVEC SQUEELY LES SITES PEUVENT INTÉGRER UN CHAT AVEC SES AMIS POUR DISCUTER AUTOUR D’UN PRODUIT. AFIN D’ENCOURAGER SES CLIENTS, LA PRISE DE PAROLE EST RÉCOMPENSÉE SUR SQUEELY QUI PROPOSE DES RABAIS. POUR LA MARQUE CELA PERMET (GRÂCE AUX OUTILS D’ANALYSE) D’IDENTIFIER SES INFLUENCEURS, S’ADRESSER À EUX ET LES RÉCOMPENSER QUORUS DISCUSS PLUGIN SOCIAL QUI PEUT S’AJOUTER A N’IMPORTE QUEL SITE POUR PERMETTRE DE CHATER EN DIRECT AVEC SES AMIS AUTOUR D’UN PRODUIT.
  • 44. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE EXEMPLES DE CHAT AUTOUR DES PRODUITS SYNCHRONISER DES ALERTES ET WHISHLIST AVEC FACEBOOK ET DIALOGUER EN LIGNE SUR LES PRODUITS AVEC VESTIAIRES DE COPINES. Sur ce site, il y a possibilité de s’identifier avec facebook connect et d’"aimer" un produit mais vestiairedecopines.Com va plus loin : le site a synchronisé les alertes et les wishlists avec facebook connect : "une vendeuse que vous appréciez met en vente un nouvel article, vous êtes prévenu sur votre mur". L’onglet feedback permettra d'ouvrir une boîte de chat avec ses amis connectés sur le site ou encore avec le service client Chez Vestiairedecopines.com : 34 % des revenus sont liés à l'activité sociale des membres sur le site lui-même, auxquels s'ajoutent 14  % provenant de l'activité des membres sur les réseaux sociaux, qui génèrent des ventes auprès d'internautes non membres du site. LE FASHIONTAG DE FLAIR Flair (magazine belge) a lancé le fashiontag : une application facebook qui permet de tagger sur facebook les habits de ses amis pour leur demander où ils les ont acheté -> en une semaine le nombre de fan de la marque a augmenté de 35% (de 17000 a 23000 selon Adage)
  • 45. LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE EXEMPLES DE CO-BROWSING CHARLOTTE RUSSE A ÉTÉ PIONNIER DANS LA MISE EN PLACE DU SOCIAL BROWSING AVEC L’APPLICATION SHOP TOGETHER (DECISION STEP) PRINCIPE : LES VISITEURS ENVOIENT À LEURS PROCHES VIA FACEBOOK, TWITTER, MYSPACE, MESSAGERIE INSTANTANÉE OU E-MAIL DES INVITATIONS À LES REJOINDRE EN CHAT SUR LE SITE OU SUR UNE FICHE PRODUIT. LA TOOLBAR SHOP TOGETHER LEUR PERMET DE DISCUTER, DE SE POUSSER DES PRODUITS, DE VOIR QUELS PRODUITS CHACUN EST EN TRAIN DE CONSULTER => EN 2009 DECISION STEP ANNONÇAIT QUE SON APPLICATION APPORTAIT AUX SITES DE PRÊT-À-PORTER 25  % D'ARTICLES SUPPLÉMENTAIRES DANS LES PANIERS, UN TEMPS PASSÉ SUR LE SITE CINQ FOIS PLUS LONG ET UNE HAUSSE DE 50  % DU PANIER MOYEN. (SOURCE JDN)
  • 46. LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING 1 L’ACHAT GROUPÉ 2 LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE 3 LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE RECOMMANDATION PRODUIT 4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
  • 47. LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS 3 LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION DE PRODUITS Les plateformes de recommandation de produits sont de plus en plus nombreuses et deviennent de véritables communautés par affinités. Ce sont ces sites qui permettent à leurs utilisateurs de référencer eux mêmes des produits trouvés sur le Net et d’en créer la fiche produit avec leurs recommandations, avis et informations supplémentaires. De cette façon, les internautes se créent des « bookmarks » produits, en découvrent de nouveaux grâce à leur réseau. On voit apparaître des communautés par goûts et centres d’intérêt grâce à ses plateformes.
  • 48. LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS EXEMPLES NUJI : SERVICE DE RECOMMANDATION SOCIALE DE PRODUITS NUI PERMET AUX UTILISATEURS DE TAGGER (SCAN MOBILE OU BOOKMARK) LES ARTICLES QUI LEUR PLAISENT AVEC LES AUTRES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ LE PRINCIPE DE NUJI REPOSE SUR LE FAIT QUE LES «  AMIS  » QUE L’ON «  FOLLOW  » NE SONT PLUS DES AMIS PROCHES QUE L’ON CONNAÎT MAIS SEULEMENT DES PERSONNES QUI PARTAGENT LES MÊMES GOUTS QUE NOUS. DANS LE FUTUR IL EST FACILE D’IMAGINER NUJI COMME UNE OPPORTUNITÉ POUR LES MARQUES DE NICHE POUR ATTEINDRE LEURS CLIENTS GRÂCE À CE RÉSEAU DE PESONNES SE SUIVANT EN FONCTION DE LEURS GOUTS.
  • 49. LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS EXEMPLES YAKATAG : LE SOCIAL SHOPPING SUR MOBILE YAKATAG PERMET DE RÉFÉRENCER SOI MÊME DES PRODUITS TROUVÉS SUR LE WEB ET EN MAGASIN. TAGGEZ LE PRODUIT, PRENEZ LE EN PHOTO, REMPLISSEZ LA FICHE PRODUIT ET INFORMEZ VOS AMIS QUE VOUS ÊTES D’ACCORD POUR DISCUTER AUTOUR DE CE PRODUIT. LES INTERNAUTES PEUVENT AINSI SUIVRE LE SHOPPING DE LEURS AMIS EN DIRECT ET INTERAGIR EN DIRECT AVEC EUX SUR LES ITEMS TROUVÉS, ET POURQUOI PAS LEUR DEMANDER DE LEUR EN ACHETER UN. LOCKERZ RÉCOMPENSE LES PRISES DE PAROLE DE SES INTERNAUTES LOCKERZ EST UNE COMMUNAUTÉ QUI RÉCOMPENSE SES MEMBRES POUR TOUTE PRISE DE PAROLE. EN EFET, IL EST POSSIBLE DE GAGNER DES PZ POUR CHAQUE COMMENTAIRE, RÉPONSE À DES SONDAGES ETC. ET ENSUITE D’UTIISER CES PZ POUR EMETTTRE DES PARIS SUR DES PRODUITS ET D’OBTENIR DES RÉDUCTIONS SUR LES PRODUITS EN VENTE SUR LE SITE.
  • 50. LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS EXEMPLES EBAY LOOKBOOK EBAY A COMPRIS L’IMPORTANCE DU SOCIAL SHOPPING PAR AFFINITÉS ET A CRÉÉ EBAYLOOKBOOK : UNE PLATEFROME OÙ FIGURE UNE GALERIE DE PHOTOS D'UTILISATRICES D'EBAY QUI PRÉSENTENT LEUR LOOK ET LES VÊTEMENTS ET ACCESSOIRES QUI LE COMPOSENT. CHAQUE ÉLÉMENT VENDU SUR LA MARKETPLACE D'EBAY EST SIGNALÉ SUR LA PHOTO ET PEUT ÊTRE AJOUTÉ AU PANIER DE L'INTERNAUTE. DES FONCTIONNALITÉS SOCIALES COMPLÈTENT LE DISPOSITIF, PERMETTANT NOTAMMENT AUX VISITEURS DU SITE DE VOTER POUR LEURS LOOKS PRÉFÉRÉS. POLVORE «  COMMUNITY OF TASTEMAKERS  »  : LES UTILISATEURS PEUVENT «  ARCHIVER  » LES PRODUITS QU’ILS TROUVENT INTÉRESSANTS SUR LE WEB ET LES COMPILER POUR EN FAIRE DES LOOKS, DES « SETS » PARTAGEABLES SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. LE SITE CONTIENT AUSSI DES COMPILES DE MARQUES OU CÉLÉBRITÉS QUE LES INTERNAUTES PEUVENT SUIVRE, AIMER ET ACHETER.
  • 51. LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATION PRODUITS EXEMPLES LOVETHIS LOVETHIS EST UN SITE D’AVIS CONSOMMATEURS QUI PERMET À L’INTERNAUTE DE DEMANDER L’AVIS DE SON RÉSEAU (SES AMIS, LES AMIS DE SES AMIS OU TOUS LES INTERNAUTES INSCRITS) ET DE DONNER DES RECOMMANDATIONS SUR DES PRODUITS OU SERVICES. LE SITE PERMET DE SE CONNECTER VIA FACEBOOK, TWITTER (ENVOI D’AVIS AUSSI POSSIBLE VIA #LOVETHIS) ET LE MOBILE POUR PLUS DE TEMPS RÉEL (POSSIBILITÉ D’ENVOYER SES RECOMMANDATIONS PAR SMS) GO TRY IT ON : DEMANDER AUX INTERNAUTES LEURS AVIS ET LEURS VOTES SUR SES LOOKS ENVIE D’UN AVIS HONNÊTE ? AUTANT DEMANDER AUX PERSONNES QU’ON NE CONNAÎT PAS PERSONNELLEMENT. L’APPLICATION GO TRY IT ON PERMET DE PARTAGER SON LOOK AFIN DE DEMANDER UN CONSEIL OU AVIS HONNÊTE DE LA PART DE TOUTE LA COMMUNAUTÉ TRY IT ON.
  • 52. LE SOCIAL COMMERCE INTÉGRÉ DANS LES PLATEFORMES E-SHOPPING DIFFÉRENTES FACONS D’INJECTER DU SOCIAL MÉDIA DANS LES PLATEFORMES D’E-SHOPPING 1 L’ACHAT GROUPÉ 2 LES PLUGINS SOCIAUX SUR LES SITES DE E-COMMERCE 3 LES PLATEFORMES COMMUNAUTAIRES DE RECOMMANDATION PRODUIT 4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE
  • 53. LE SOCIAL SHOPPIG DANS LA VIE RÉELLE 4 LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE Le social shopping ne s’en tient pas qu’aux sites de e-commerce mais correspond également à une expérience plus sociale en magasin grâce aux outils digitaux. Codes QR avec recommandations produits, écrans digitaux en réalité augmentée pour essayer les produits virtuellement et partager son look en direct sur les réseaux sociaux, intégration des avis des internautes dans les magazines de la marque, autant de façon de transformer l’expérience shopping instore.
  • 54. LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE EXEMPLES « IN REAL LIFE » CODES 1D ET 2D POUR AVIS CLIENTS LES CODES SE TROUVANT SUR LE PACKAGING PRODUITS EN MAGASIN SONT UN MOYEN DE LIER LA RECOMMANDATION DU WEB AUX PRODUITS EN MAGASIN. PAR EXEMPLE, STCKIBITS PERMET DE CRÉER DES CODES BARRES CONTENANT DES AVIS D’INTERNAUTES, OU ENCORE LES CODES QR ETC. INTÉGRATION DES AVIS INTERNAUTES DANS LE CATALOGUE BAZAAR VOICE TRAVAILLE AVEC ARGOS POUR INTÉGRER LES AVIS DES INTERNAUTES DANS SON CATALOGUE PAPIER RÉALITÉ AUGMENTÉE POUR ALLIER VIRTUEL ET RÉEL YELP OU ENCORE GRAFFITI GEO PERMETTENT DE VOIR EN RÉALITÉ AUGMENTÉE LES AVIS DES INTERNAUTES SUR LES LIEUX QUI NOUS ENTOURENT (MAGASINS…).
  • 55. LE SOCIAL SHOPPING DANS LA VIE RÉELLE EXEMPLES « IRL » MY SHOPANION ET SCANDIT MYSHOPANION ET SCANDIT SONT 2 APPLICATIONS IPHONE QUI PERMETTENT DE SCANNER DES PRODUITS PENDANT SON SHOPPING, DE VOIR LES AVIS EN LIGNE ET DEMANDER DES AVIS INSTANTANÉMENT SUR FACEBOOK ET TWITTER. THE TWEET MIRROR PERMET D’ENVOYER SA PHOTO LORS DE L’ESSAYAGE DE VÊTEMENTS DIRECTEMENT DANS LA CABINE D’ESSAYAGE ET DEMANDER SL’AVIS DE SES AMIS SUR FACEBOOK OU TWITTER EN ESPAGNE DIESEL A MIS EN PLACE DES CAMÉRAS RELIÉES À FACEBOOK DANS LES CABINES POUR DEMANDER L’AVIS DES AMIS.
  • 56. LE SOCIAL SHOPPING PERMET DONC AUX INTERNAUTES DE …
  • 57. CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AU INTERNAUTES 1 DÉCOUVRIR …DES MARQUES ET PRODUITS QU’ILS NE CONNAÎT PAS GRÂCE À SON RÉSEAU. 2 AVOIR ACCÈS À + D’AVIS … ET À UNE MULTITUDE D’AVIS SUR DES PRODUITS QU’ILS NE CONNAISSENT PAS OU ENCORE MIEUX : SUR DES PRODUITS QU’ILS VEULENT ACHETER. 3 DEMANDER CONSEIL POUR MIEUX DÉCIDER LES UTILISATEURS SONT DE PLUS EN PLUS À LA RECHERCHE DE PERTINENCE ET SOLLICITENT DONC BEAUCOUP PLUS SOUVENT LEUR RÉSEAU EN AMONT D’UNE DÉCISION D’ACHAT. 4 ACHETER AVEC SES AMIS LE SOCIAL SHOPPING PREND UNE NOUVELLE DIMENSION : L’ACHAT EN COMMUN, EN TEMPS RÉEL, QUI REPREND LE MÊME SCHÉMA QUE DANS LA RÉALITÉ. 5 BÉNÉFICIER D’OFFRES SPÉCIALES … LES MARQUES SE « BATTANT » POUR AVOIR LEURS FAVEURS ET LES FIDÉLISER.
  • 58. ET PERMET DONC AUX MARQUES DE …
  • 59. CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUX MARQUES 1 FACILITER L’EXPÉRIENCE SHOPPING LA PRISE DE DÉCISION EST SIMPLIFIÉE GRACE AUX NOMBREUX AVIS QUI METTENT EN VALEUR LA MARQUE, LES PROCHES ET LE RÉSEAU DE L’INTERNAUTE SONT AVEC LUI À CHAQUE ÉTAPE DE L’ACHAT, IL EST DONC RASSURÉ. 2 MIEUX CIBLER LES MARQUES PEUVENT ACCÉDER A TOUTE SORTE D’INFORMATIONS SUR LE PROFIL DE LEURS CLIENTS, LES SITES POSSÈDENT DES INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES SUR LES GOÛTS DE LEURS CIBLES ET DE LEURS AMIS ET PEUVENT AINSI MIEUX CIBLER LEURS OFFRES. LE CROWDSOURCING PERMET ÉGALEMENT DE MIEUX COMPRENDRE LEURS BESOINS ET PEUT AVOIR UN IMPACT SUR LE DÉVELOPPEMENT PRODUIT. 3 VIRALISER SES PRODUITS ET SE FAIRE CONNAÎTRE LA COMMUNAUTÉ, QUI EST AU CŒUR DU SOCIAL SHOPPING, RECOMMANDE LES PRODUITS ET PERMET DE LES FAIRE CONNAÎTRE À LEUR RÉSEAU (COURT OU LARGE), LES MARQUES SONT ALORS VIRALISÉES ET PEUVENT ÉMERGER PLUS FACILEMENT.
  • 60. CE QUE LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUX MARQUES 4 AUGMENTER SES VENTES ALLER LÀ OÙ SE CONNECTENT LES INTERNAUTES POUR LEUR VENDRE SES PRODUITS, LES TOUCHER SUR LEURS SPHÈRES DE DIVERTISSEMENT ET DE «  VIE PRIVÉE  », LIER SHOPPING AVEC AMIS, FAIRE DES ACHATS GROUPÉS ET DES OFFRES EXCLUSIVES PERMETTENT D’AUGMENTER LES VENTES. 5 DONNER UNE DIMENSION PLUS FUN AU E-SHOPPING LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUSSI DE FAIRE VIVRE UNE EXPÉRIENCE D’ACHAT MOINS SÉRIEUSE ET PLUS DIVERTISSANTE PAR SA NOUVEAUTÉ, ELLE FAIT INTERAGIR SES AMIS LORS D’UN ESSAYAGE EN CABINE, PARTAGE L’EXPÉRIENCE EN SURFANT ENSEMBLE SUR LE SITE D’E-COMMERCE, CRÉE DES DEALS À PLUSIEURS EN UN TEMPS DONNÉ, ETC. LA NAVIGATION ET LE SHOPPING DEVIENNENT PLUS FUN GRACE AUX COMMUNAUTÉS. 6 FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ LE SOCIAL COMMERCE CRÉE DES COMMUNAUTÉS QU’IL FAUT FÉDÉRER POUR QU’ELLES SERVENT LA MARQUE. LA COMMUNAUTÉ PERMET D’ALLER AU DELA DES PLUS QUE DES VENTES, ELLE EST COMPOSÉE D’INTERNAUTES TRÈS ACTIFS QUI RENFORCENT LA MODÉRATION SUR LES PLATEFORMES ET SE CONSEILLENT ENTRE EUX (DONC PARLENT POUR LA MARQUE). ILS JOUENT UN DONC UN RÔLE CENTRAL DANS L’AMÉLIORATION ET LA VIE DES PLATEFORMES.
  • 61. CE QU’IL FAUT RETENIR
  • 62. LE SOCIAL SHOPPING EST LA RENCONTRE ENTRE SOCIAL MEDIA ET E-COMMERCE 2 STRATÉGIES DE SOCIAL SHOPPING AIDER LES INTERNAUTES À ACHETER AIDER LES INTERNAUTES À SE CONNECTER LÀ OÙ ILS SE CONNECTENT LÀ OÙ ILS ACHÈTENT UTILISER LES UTILISER LES INTÉGRER DES ETRE PRÉSENT SUR ALLIER LES RÉSEAUX SOCIAUX RÉSEAUX SOCIAUX PLUGINS SOCIAUX LES PLATEFORMES DE RECOMMANDATIONS COMME ESPACE COMME CANAL DE DE VENTE, SUR LES SITES DE E- RECOMMANDATION DU WEB AU RÉEL VENTE COMMERCE PRODUIT NOTAMMENT VIA LE F-COMMERCE F-COMMERCE : -  OPEN GRAPH -  F-STORES -  CHAT EN LIGNE -  FACEBOOK DEALS -  CO-BROWSING -  FACEBOOK CRÉDITS
  • 63. CE QU’IL FAUT RETENIR LE SOCIAL SHOPPING PERMET AUX MARQUES DE : GAGNER EN VISIBILITÉ GRACE AU FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ AUTOUR POUVOIR DE LA RECOMMANDATION DE LA MARQUE MIEUX CONNAÎTRE SA CIBLE ET ANIMER SON POINT DE VENTE EN LIANT RENDRE L’EXPÉRIENCE SHOPPING + ANTICIPER SES BESOINS LE SOCIAL MEDIA INSTORE SOCIALE, + INTERACTIVE, + « FUN »
  • 65. DAGOBERT DAGOBERT Juin 2011 Document réalisé par le pôle Stratégie de Dagobert Dagobert 39 rue des Mathurins, 75008 Paris 01 56 03 99 80 contact@dagobert.fr www.dagobert.fr www.facebook.com/agencedagobert www.twitter.com/agencedagobert