SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  33
LES AXES
1. LA DÉFINITION ET LA DIFFERENCE ENTRE LES SOFT SKILLS ET HARD
SKILLS
2. COMMENT AMÉLIORER L'HABILETÉ POUR LA PRISE DE DÉCISION
3. GESTION DE TEMPS
4. LEADERSHIP ET LE TRAVAIL D’ÉQUIPE
5. CAPACITÉ DE TRAVAILLER SOUS PRESSION
6. L'ESTIME DE SOI
La différence entre soft
skills et hard skills:
Définition de Terme:
1. Soft skills:
Les soft skills désignent des compétences comportementales,
le plus souvent acquises en dehors de la sphère scolaire ou
universitaire. Il existe deux traductions courantes pour le
terme de soft skills : compétences humaines et compétences
comportementales.
Exemple de soft skills:
Il s’agit de la capacité à formuler
des messages clairs et précis, à
interpréter les signaux des autres
ou à convaincre en réunion.
L’esprit d’initiative est la première
qualité recherchée par les
recruteurs. Elle caractérise les
collaborateurs qui agissent de
manière autonome, qui n’ont pas
besoin d’être constamment
encadrées, qui savent prendre des
décisions rapides et qui assument
la responsabilité de leurs actes.
1. Esprit d’initiative 2.Capacité de communication
Y a t- elle une difference entre les soft et les
hard skills?
• Les principales différences entre les hard skills et les soft skills
résident dans la manière dont elles sont acquises et utilisées sur le lieu
de travail. Les hard skills s’acquièrent souvent par l’éducation ou une
formation spécifique. Elles comprennent des compétences telles que la
manière d’utiliser une certaine machine, un logiciel ou un autre outil.
Les soft skills sont plus souvent considérées comme des traits de
personnalité que vous avez peut-être passé toute votre vie à développer.
Elles sont sollicitées lorsque vous gérez votre temps, communiquez
avec d’autres personnes ou vous confrontez pour la première fois à une
situation difficile. En d’autres termes, les hard skills peuvent être
définies comme vos connaissances techniques, tandis que les soft skills
sont vos habitudes générales sur le lieu de travail.
Comment améliorer
l’habileté pour la prise
de décision ?
Avoir une bonne connaissance et une
estime/affirmation de soi:
• Pour prendre une décision, il est important de bien se connaître en
termes de valeurs, de personnalité, d'intérêts, de priorités, d'opinions, de
préjugés, des peurs et de tolérance au risque. L'estime de soi aide à affronter
les situations critiques car elle nous donne une bonne assurance dans nos
capacités et notre sentiment d'efficacité personnelle. Cette base est
essentielle afin de mieux s'affirmer, communiquer et d'accepter les risques
et les échecs.
Connaître son style de décideur et
s'inspirer au besoin:
• Il est important de bien se connaître comme décideur et de
comprendre que les styles varient en fonction des valeurs (orientation
sociale ou technique) et de la tolérance face à l'ambigüité. Un exemple
de style pourrait être: logique/analytique, directif, créatif/conceptuel,
accommodant, hésitant, émotif, intuitif, impulsif etc... Au besoin,
identifiez une personne dans votre entourage qui vous inspire comme
modèle à suivre et demandez-lui simplement comment elle procède
ainsi que les processus utilisés.
Se méfier des problématiques et faire
une bonne analyse:
• Ayez conscience des nombreux pièges qui vous guettent et assurez-
vous de bien définir les problèmes, les causes et les objectifs poursuivis.
Méfiez-vous des préjugés ou de solutions déjà faites, n'hésitez pas à
sortir de votre zone de confort et de ne vous fiez pas uniquement à vos
expériences passées. Faites preuve de créativité et d'une bonne analyse
des solutions possibles en fonction de vos critères et méthodes de
décision, au besoin regrouper vos solutions par catégories pour y voir
plus clair. N'hésitez pas à discuter de la situation avec les autres,
demandez-leur leur avis et faites-vous aider au besoin.
Améliorer les compétences en
résolution de problèmes
• Avant de trouvez les solutions, prenez le temps de posez
plus de questions. Pour obtenir des idées nouvelles prenez le
temps de bien définir, analyser et de disséquer les problèmes
et les causes possibles en profondeur. N'hésitez pas à utiliser
une forme visuelle pour bien représenter le tout. Avancez par
étapes successives, apprenez aussi à découper les problèmes
et à les résoudre par étapes. Ne sous-estimez pas
l'importance de l'organisation d'une méthode et d'une
logique rigoureuse dans le processus de la résolution de
problèmes.
Gestion de temps:
Pourquoi on gérer le temps ?
• Tout simplement pour:
1. pallier à la procrastination
2. Améliorer la productivité
3. En lever et éviter les mauvais habitudes
4. Ne pas juste survivre mais Vivre
Les stratégies de la gestion de temps :
• Time Boxing: de bloqué tout les autres choses et les autres travaux
est utilisé le temps pour faire un seul travail
• la technique pomodoro :de faire le pause avant de continuer le
travail Exemple : diviser le temps de la révision aux examens, de
préparer à l'examen pour 30 min et après d'avis un pause de 5 min .
• Eat the frog : commencer par les choses qu'ayant une grande
importance de commencer avec les travaux qui sont très difficiles et
très urgente avant les autres travaux.
Astuces pour bien gérer le temps :
• Prendre une agenda
• Organiser par ordre de priorité
• En lever les distractions
leadership et le travail
d'équipe :
La définition de leadership :
Le leadership : c'est la capacité d’influencer les individus pour
leur donner envie d’atteindre les objectifs du groupe.
Roles de leadership :
• Le leader est un enseignant :
Tous les gestionnaires doivent remplir le rôle de leadership éducatif. Les
gestionnaires jouent ce rôle en enseignant aux subordonnés les
compétences professionnelles, ainsi que le comportement acceptable et
les valeurs organisationnelles qui prévalent dans l’organisation. Les
gestionnaires acquièrent également beaucoup de comportements
éducatifs en effectuant leur propre travail quotidien. Leurs habitudes de
travail, attitudes, et actions sont un modèle pour tous ceux qui les
remarquent
• Le leader en tant que un juge:
Le rôle du leader en tant que juge comprend l’évaluation du rendement
des subordonnés, la mise en œuvre des lois, des règlements, des
procédures et des politiques, le règlement des différends et
l’administration de la justice.
• Porte-parole du leader:
Les dirigeants agissent en tant que porte-parole subordonnés lorsqu’ils
transmettent leurs suggestions, leurs intérêts et leurs points de vue aux
hauts fonctionnaires, c’est-à-dire qu’ils représentent le point de vue du
subordonné au sommet de la direction.
L'importance de leadership :
• c'est le lien entre les employés et les plans et visions de l’organisation
pour l’avenir.
• Îles unissent les efforts des employés pour atteindre les objectifs fixés
et proposer.
• contrôler les problèmes de travail et élaborer des plans pour les
résoudre.
• développer, former, nourrir, et motiver les individus.
• la capacité à développer l’individu et à augmenter les compétences
humaines et pratiques
Le travail d'équipe :
C'est quoi un équipe :
Une équipe est un groupe d’individus travaillant ensemble pour
atteindre un objectif commun. exemple de travail d’équipe: (équipe de
jeu de sport).
Définition du travail d’équipe:
Le travail d’équipe peut être défini comme suit c'est l'unifier de la
vision d’un groupe d’individus qui possèdent le désir de collaborer pour
atteindre un objectif particulier, ou un ensemble d’objectifs
Éléments de travail d’équipe :
• Communication: La communication est une partie importante du
travail d’équipe car elle permet l’échange d’informations et de nouvelles
idées entre les personnes et se concentre sur une communication
efficace grâce à une bonne écoute, ce qui est un moyen de montrer du
respect, puis de développer une confiance mutuelle au sein de
l’environnement d’équipe.
Délégation :
• Le processus de délégation
peut se faire en connaissant les
forces et les faiblesses de
chaque membre de l’équipe,
puis en leur distribuant les
tâches et en plaçant la bonne
personne au bon endroit. Et
autres efficacité, soutien,
échange et acceptation d’idées
et d’opinions
Capacité de travailler
sous pression :
• cette compétence fait référence au contrôle qu’une personne est
capable d’exercer en réponse aux pressions de son entourage ou aux
tensions de son milieu de travail.
• Ce contrôle prend surtout la forme d’une résistance au stress, une
résistance qui s’appuie sur des techniques d’organisation du travail et
de gestion du temps qui lui permettent de ne pas se laisser submerger
par une surcharge de travail, l’urgence d’un délai ou l’ampleur d’une
tâche à accomplir.
• Une personne dont la facilité à travailler sous pression est avérée, fait
les bons choix afin d’assurer la productivité de ses actions. Elle agit de
la manière la plus efficace qui soit dans une situation stressante, sans
aller au-delà de ses limites physiques ni négliger son état émotif ou sa
santé psychologique.
Comment gérer efficacement la
pression au travail:
• Trouver les sources des tensions
Identifiez les sources de vos tensions. Il peut s’agir de facteurs internes
ou externes : manque de sommeil, mauvaise alimentation, surcroît de
travail, conflits au bureau, soucis dans votre vie personnelle, manque de
reconnaissance, etc. Identifier l’origine de vos troubles est important
pour pouvoir y remédier efficacement par la suite.
• Evacuer le stress
Souvent, la meilleure façon d’évacuer le stress et les tensions est
d’exprimer verbalement toutes vos pensées négatives et vos frustrations.
Des activités déstressantes comme la méditation, le yoga et les exercices
de relaxation aident à atténuer le stress et à booster votre efficacité
professionnelle.
• S’accorder des pauses
Vous accorder de courtes pauses régulièrement tout au long de la
journée peut améliorer votre capacité de gestion du stress. Toutes les
deux heures, prenez cinq petites minutes pour prendre l’air, Il vous sera
plus facile de se concentrer et de replonger dans le travail après.
L'estime de soi:
Introduction
• L'estime de soi, c'est la reconnaissance de sa propre valeur.
La confiance en soi, c'est la reconnaissance de ses propres
compétences. L'affirmation de soi, c'est la capacité à
s'exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des
autres.
Comment renforcer l'estime de soi:
1 Accepter de ne pas être parfait.
2- cultiver l'affirmation de soi.
3-oser dire "Non".
4-savoir accepter les critiques.
5-se donner des objectifs réalistes.
6-ne pas comparer avec les autres
CONCLUSION:
• Pour conclure; on constate que tous les soft et les
hard skills sont d’autant important dans la vie
personnelle et professionnelle, alors qu’il est
nécessaire de les développés en permanence par la
lecture , l’éducation, les formation, et stages pour
répondre aux exigence de monde de notre jour.
Merci pour votre attention.

Contenu connexe

Similaire à soft skills and experiencesoft skills 2.pptx

Formation leadership jeunes
Formation leadership jeunesFormation leadership jeunes
Formation leadership jeunes
Lotfi Saibi
 
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdfchapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
hhmzo957
 
La motivation ppt
La motivation pptLa motivation ppt
La motivation ppt
Nada Naji
 

Similaire à soft skills and experiencesoft skills 2.pptx (20)

Formation leadership jeunes
Formation leadership jeunesFormation leadership jeunes
Formation leadership jeunes
 
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdfchapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
chapitre-1-management-definitions-evolutions (1).pdf
 
Efficacité personnelle
Efficacité personnelleEfficacité personnelle
Efficacité personnelle
 
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
De combien de points voulez-vous améliorer votre Goodwill ?
 
La motivation ppt
La motivation pptLa motivation ppt
La motivation ppt
 
L’intervention auprès d’une équipe comme démarche de développement, Louise Ch...
L’intervention auprès d’une équipe comme démarche de développement, Louise Ch...L’intervention auprès d’une équipe comme démarche de développement, Louise Ch...
L’intervention auprès d’une équipe comme démarche de développement, Louise Ch...
 
Les soft skills dans le Lean Management
Les soft skills dans le Lean ManagementLes soft skills dans le Lean Management
Les soft skills dans le Lean Management
 
Innovation and creativity outlines rym_tlijanibahrini
Innovation and creativity outlines rym_tlijanibahriniInnovation and creativity outlines rym_tlijanibahrini
Innovation and creativity outlines rym_tlijanibahrini
 
Team management outlines_rymtlijanibahrini
Team management outlines_rymtlijanibahriniTeam management outlines_rymtlijanibahrini
Team management outlines_rymtlijanibahrini
 
Boubaddara Youssef: Leadership et management des ressources humaines
Boubaddara Youssef: Leadership et management des ressources humainesBoubaddara Youssef: Leadership et management des ressources humaines
Boubaddara Youssef: Leadership et management des ressources humaines
 
Les compétences relationnelles et managériales du manager
Les compétences relationnelles et managériales du managerLes compétences relationnelles et managériales du manager
Les compétences relationnelles et managériales du manager
 
1 fr katia saliba understanding leadership
1 fr katia saliba   understanding leadership1 fr katia saliba   understanding leadership
1 fr katia saliba understanding leadership
 
Boostez votre estime professionnelle :3 régles d’or !
Boostez votre estime professionnelle :3 régles d’or !Boostez votre estime professionnelle :3 régles d’or !
Boostez votre estime professionnelle :3 régles d’or !
 
Formation leadership et intelligence collective
Formation leadership et intelligence collectiveFormation leadership et intelligence collective
Formation leadership et intelligence collective
 
Entre le marteau et l'enclume de l'agilité : le manager par Damien Thouvenin
Entre le marteau et l'enclume de l'agilité : le manager par Damien ThouveninEntre le marteau et l'enclume de l'agilité : le manager par Damien Thouvenin
Entre le marteau et l'enclume de l'agilité : le manager par Damien Thouvenin
 
livret_daccompagnement.docx
livret_daccompagnement.docxlivret_daccompagnement.docx
livret_daccompagnement.docx
 
Leadership
Leadership Leadership
Leadership
 
Sales talk ou marketing de soi
Sales talk ou marketing de soiSales talk ou marketing de soi
Sales talk ou marketing de soi
 
Management desconflis courseoutline_rymtlijanibahrini
Management desconflis courseoutline_rymtlijanibahriniManagement desconflis courseoutline_rymtlijanibahrini
Management desconflis courseoutline_rymtlijanibahrini
 
ATMTL23 - Comment mettre l’humain au cœur d’une transformation agile ? par My...
ATMTL23 - Comment mettre l’humain au cœur d’une transformation agile ? par My...ATMTL23 - Comment mettre l’humain au cœur d’une transformation agile ? par My...
ATMTL23 - Comment mettre l’humain au cœur d’une transformation agile ? par My...
 

soft skills and experiencesoft skills 2.pptx

  • 1. LES AXES 1. LA DÉFINITION ET LA DIFFERENCE ENTRE LES SOFT SKILLS ET HARD SKILLS 2. COMMENT AMÉLIORER L'HABILETÉ POUR LA PRISE DE DÉCISION 3. GESTION DE TEMPS 4. LEADERSHIP ET LE TRAVAIL D’ÉQUIPE 5. CAPACITÉ DE TRAVAILLER SOUS PRESSION 6. L'ESTIME DE SOI
  • 2. La différence entre soft skills et hard skills:
  • 3. Définition de Terme: 1. Soft skills: Les soft skills désignent des compétences comportementales, le plus souvent acquises en dehors de la sphère scolaire ou universitaire. Il existe deux traductions courantes pour le terme de soft skills : compétences humaines et compétences comportementales.
  • 4. Exemple de soft skills: Il s’agit de la capacité à formuler des messages clairs et précis, à interpréter les signaux des autres ou à convaincre en réunion. L’esprit d’initiative est la première qualité recherchée par les recruteurs. Elle caractérise les collaborateurs qui agissent de manière autonome, qui n’ont pas besoin d’être constamment encadrées, qui savent prendre des décisions rapides et qui assument la responsabilité de leurs actes. 1. Esprit d’initiative 2.Capacité de communication
  • 5. Y a t- elle une difference entre les soft et les hard skills? • Les principales différences entre les hard skills et les soft skills résident dans la manière dont elles sont acquises et utilisées sur le lieu de travail. Les hard skills s’acquièrent souvent par l’éducation ou une formation spécifique. Elles comprennent des compétences telles que la manière d’utiliser une certaine machine, un logiciel ou un autre outil. Les soft skills sont plus souvent considérées comme des traits de personnalité que vous avez peut-être passé toute votre vie à développer. Elles sont sollicitées lorsque vous gérez votre temps, communiquez avec d’autres personnes ou vous confrontez pour la première fois à une situation difficile. En d’autres termes, les hard skills peuvent être définies comme vos connaissances techniques, tandis que les soft skills sont vos habitudes générales sur le lieu de travail.
  • 6. Comment améliorer l’habileté pour la prise de décision ?
  • 7. Avoir une bonne connaissance et une estime/affirmation de soi: • Pour prendre une décision, il est important de bien se connaître en termes de valeurs, de personnalité, d'intérêts, de priorités, d'opinions, de préjugés, des peurs et de tolérance au risque. L'estime de soi aide à affronter les situations critiques car elle nous donne une bonne assurance dans nos capacités et notre sentiment d'efficacité personnelle. Cette base est essentielle afin de mieux s'affirmer, communiquer et d'accepter les risques et les échecs.
  • 8. Connaître son style de décideur et s'inspirer au besoin: • Il est important de bien se connaître comme décideur et de comprendre que les styles varient en fonction des valeurs (orientation sociale ou technique) et de la tolérance face à l'ambigüité. Un exemple de style pourrait être: logique/analytique, directif, créatif/conceptuel, accommodant, hésitant, émotif, intuitif, impulsif etc... Au besoin, identifiez une personne dans votre entourage qui vous inspire comme modèle à suivre et demandez-lui simplement comment elle procède ainsi que les processus utilisés.
  • 9. Se méfier des problématiques et faire une bonne analyse: • Ayez conscience des nombreux pièges qui vous guettent et assurez- vous de bien définir les problèmes, les causes et les objectifs poursuivis. Méfiez-vous des préjugés ou de solutions déjà faites, n'hésitez pas à sortir de votre zone de confort et de ne vous fiez pas uniquement à vos expériences passées. Faites preuve de créativité et d'une bonne analyse des solutions possibles en fonction de vos critères et méthodes de décision, au besoin regrouper vos solutions par catégories pour y voir plus clair. N'hésitez pas à discuter de la situation avec les autres, demandez-leur leur avis et faites-vous aider au besoin.
  • 10. Améliorer les compétences en résolution de problèmes • Avant de trouvez les solutions, prenez le temps de posez plus de questions. Pour obtenir des idées nouvelles prenez le temps de bien définir, analyser et de disséquer les problèmes et les causes possibles en profondeur. N'hésitez pas à utiliser une forme visuelle pour bien représenter le tout. Avancez par étapes successives, apprenez aussi à découper les problèmes et à les résoudre par étapes. Ne sous-estimez pas l'importance de l'organisation d'une méthode et d'une logique rigoureuse dans le processus de la résolution de problèmes.
  • 12. Pourquoi on gérer le temps ? • Tout simplement pour: 1. pallier à la procrastination 2. Améliorer la productivité 3. En lever et éviter les mauvais habitudes 4. Ne pas juste survivre mais Vivre
  • 13. Les stratégies de la gestion de temps : • Time Boxing: de bloqué tout les autres choses et les autres travaux est utilisé le temps pour faire un seul travail • la technique pomodoro :de faire le pause avant de continuer le travail Exemple : diviser le temps de la révision aux examens, de préparer à l'examen pour 30 min et après d'avis un pause de 5 min . • Eat the frog : commencer par les choses qu'ayant une grande importance de commencer avec les travaux qui sont très difficiles et très urgente avant les autres travaux.
  • 14. Astuces pour bien gérer le temps : • Prendre une agenda • Organiser par ordre de priorité • En lever les distractions
  • 15. leadership et le travail d'équipe :
  • 16. La définition de leadership : Le leadership : c'est la capacité d’influencer les individus pour leur donner envie d’atteindre les objectifs du groupe.
  • 17. Roles de leadership : • Le leader est un enseignant : Tous les gestionnaires doivent remplir le rôle de leadership éducatif. Les gestionnaires jouent ce rôle en enseignant aux subordonnés les compétences professionnelles, ainsi que le comportement acceptable et les valeurs organisationnelles qui prévalent dans l’organisation. Les gestionnaires acquièrent également beaucoup de comportements éducatifs en effectuant leur propre travail quotidien. Leurs habitudes de travail, attitudes, et actions sont un modèle pour tous ceux qui les remarquent
  • 18. • Le leader en tant que un juge: Le rôle du leader en tant que juge comprend l’évaluation du rendement des subordonnés, la mise en œuvre des lois, des règlements, des procédures et des politiques, le règlement des différends et l’administration de la justice. • Porte-parole du leader: Les dirigeants agissent en tant que porte-parole subordonnés lorsqu’ils transmettent leurs suggestions, leurs intérêts et leurs points de vue aux hauts fonctionnaires, c’est-à-dire qu’ils représentent le point de vue du subordonné au sommet de la direction.
  • 19. L'importance de leadership : • c'est le lien entre les employés et les plans et visions de l’organisation pour l’avenir. • Îles unissent les efforts des employés pour atteindre les objectifs fixés et proposer. • contrôler les problèmes de travail et élaborer des plans pour les résoudre. • développer, former, nourrir, et motiver les individus. • la capacité à développer l’individu et à augmenter les compétences humaines et pratiques
  • 20. Le travail d'équipe : C'est quoi un équipe : Une équipe est un groupe d’individus travaillant ensemble pour atteindre un objectif commun. exemple de travail d’équipe: (équipe de jeu de sport). Définition du travail d’équipe: Le travail d’équipe peut être défini comme suit c'est l'unifier de la vision d’un groupe d’individus qui possèdent le désir de collaborer pour atteindre un objectif particulier, ou un ensemble d’objectifs
  • 21. Éléments de travail d’équipe : • Communication: La communication est une partie importante du travail d’équipe car elle permet l’échange d’informations et de nouvelles idées entre les personnes et se concentre sur une communication efficace grâce à une bonne écoute, ce qui est un moyen de montrer du respect, puis de développer une confiance mutuelle au sein de l’environnement d’équipe.
  • 22. Délégation : • Le processus de délégation peut se faire en connaissant les forces et les faiblesses de chaque membre de l’équipe, puis en leur distribuant les tâches et en plaçant la bonne personne au bon endroit. Et autres efficacité, soutien, échange et acceptation d’idées et d’opinions
  • 24. • cette compétence fait référence au contrôle qu’une personne est capable d’exercer en réponse aux pressions de son entourage ou aux tensions de son milieu de travail. • Ce contrôle prend surtout la forme d’une résistance au stress, une résistance qui s’appuie sur des techniques d’organisation du travail et de gestion du temps qui lui permettent de ne pas se laisser submerger par une surcharge de travail, l’urgence d’un délai ou l’ampleur d’une tâche à accomplir. • Une personne dont la facilité à travailler sous pression est avérée, fait les bons choix afin d’assurer la productivité de ses actions. Elle agit de la manière la plus efficace qui soit dans une situation stressante, sans aller au-delà de ses limites physiques ni négliger son état émotif ou sa santé psychologique.
  • 25. Comment gérer efficacement la pression au travail: • Trouver les sources des tensions Identifiez les sources de vos tensions. Il peut s’agir de facteurs internes ou externes : manque de sommeil, mauvaise alimentation, surcroît de travail, conflits au bureau, soucis dans votre vie personnelle, manque de reconnaissance, etc. Identifier l’origine de vos troubles est important pour pouvoir y remédier efficacement par la suite.
  • 26. • Evacuer le stress Souvent, la meilleure façon d’évacuer le stress et les tensions est d’exprimer verbalement toutes vos pensées négatives et vos frustrations. Des activités déstressantes comme la méditation, le yoga et les exercices de relaxation aident à atténuer le stress et à booster votre efficacité professionnelle.
  • 27. • S’accorder des pauses Vous accorder de courtes pauses régulièrement tout au long de la journée peut améliorer votre capacité de gestion du stress. Toutes les deux heures, prenez cinq petites minutes pour prendre l’air, Il vous sera plus facile de se concentrer et de replonger dans le travail après.
  • 29. Introduction • L'estime de soi, c'est la reconnaissance de sa propre valeur. La confiance en soi, c'est la reconnaissance de ses propres compétences. L'affirmation de soi, c'est la capacité à s'exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres.
  • 30. Comment renforcer l'estime de soi: 1 Accepter de ne pas être parfait. 2- cultiver l'affirmation de soi. 3-oser dire "Non". 4-savoir accepter les critiques. 5-se donner des objectifs réalistes. 6-ne pas comparer avec les autres
  • 32. • Pour conclure; on constate que tous les soft et les hard skills sont d’autant important dans la vie personnelle et professionnelle, alors qu’il est nécessaire de les développés en permanence par la lecture , l’éducation, les formation, et stages pour répondre aux exigence de monde de notre jour.
  • 33. Merci pour votre attention.