SlideShare une entreprise Scribd logo
Valorisations et
modèles de
risques
Ingénierie financière
Contenu du cours
Les notions qui seront étudiés au sein de ce cours :
● Notion de valorisation et évaluation financière , notion de Valeur Actuelle Nette , nécessité
de faire des valorisation , types d’actifs pouvant faire l’objet de valorisation , notion de
variation de valeur dans le temps .
● Les modèles et les outils de valorisation .
● Les Elements histriques ayant ammené à l’apparition de la notion de risques et assurance
des marché , apparition des produits dérivés , reglementation internationale des risques ,
modèles de gouvernence .
● Définition de la gestion des risques , accords de bales .
● Risque pur , risque de marché , risque de crédit , risque opérationnel , Ratio Cooke , Ratio Mc
Denough .
Contenu du cours
● Le risque de défaut , notion de notation , les agences de notations , notation externe et
interne , prime de risque , critères de notation .
● Notation et conflits d’intérets .
● Le risque pays , le risque économique , le risque politique .
● Le risque de taux , Origine et couverture possible .
● Les options , définitions , caractéristiques et types .
Introduction
01
La valorisation est le processus de détermination de la valeur
actuelle d’un actif :
En finance, la valorisation d'un actif, qui peut être matérialisé par une action ou d'autres types
de titres, vise à attribuer une valeur à ce titre afin de la comparer au prix de marché et de
déterminer s'il est opportun ou non de l'acheter
La valorisation est le fondement même du travail des analystes financiers ou des
gestionnaires de produits financiers dits actifs, qui cherchent à créer une différence positive
par rapport au marché sur lequel ils investissent
Les notions de base
Le prix est ce que l'on paie,
et la valeur est ce que l'on obtient
Warren Buffet
Le prix est la contrepartie totale que paie l'acheteur au
vendeur. En revanche, le calcul de la valeur est un
exercice plus théorique et mathématique.
Les notions de base
Pourquoi la valeur diffère-t-elle du prix?
•Les acheteurs sont uniques
Le calcul de la valeur fait appel à un investisseur rationnel qui cherche à maximiser le rendement; cependant,
puisque les acheteurs et les vendeurs sont humains, les émotions peuvent avoir une grande influence sur le
processus décisionnel, quels que soient les résultats de l'analyse objective
•Les acheteurs stratégiques peuvent apporter de la valeur ajoutée
Certains acheteurs acquièrent une entreprise dans le but de l'intégrer à leurs activités existantes, ce qui peut
produire une valeur plus importante que si l'entreprise acquise continuait à fonctionner séparément. Les
acheteurs stratégiques sont donc souvent prêts à payer plus que les autres acheteurs, à un prix qui pourrait
dépasser la valeur théorique.
•Le prix ne représente pas uniquement des liquidités
Le prix peut ne pas être entièrement constitué en liquidités. Il peut plutôt être composé d'actions, d’une clause
d’indexation sur les bénéfices futurs (financement par le vendeur) ou d'autres structures qui pourraient être
utilisées pour compenser «l’écart» des valeurs lors des négociations entre l'acheteur et le vendeur.
Les notions de base
La valorisation concerne tous les types d’actifs
•Actions
•Obligations ( A taux fixe , a taux indexé , d’entreprise , convertibles )
•Certificats de dépôts , billets de trésorerie , bons du trésor
•Débiteurs divers , effets a recevoir
•Fonds Communs de Placement
•Sicav monétaires , mixtes , actions
•Titres de participations
•Contrats d’assurance
•Produits dérivés
•Options
•Brevets , licences
•Droits divers ( droits d’image , d’exploitation )
•Les devises étrangères
Les notions de base
La valorisation est toujours
liée à une date donnée
Les notions de base
La valorisation des sociétés
la valorisation d’une société est une opération complexe en raison de la pluralité
des éléments qui entrent en compte. La valorisation d’une société va au delà des
pures considérations financières que représentent ses bilans et comptes de
résultat. Les comptes prévisionnels, la potentialité du marché, le profil de l’équipe,
la phase de développement de l’entreprise, les entraves au développement, les
barrières à l’entrée du marché, les facteurs clés de succès, sont autant de
facteurs plus qualitatifs que quantitatifs qui influencent de façon non négligeable
la valorisation finale de la société
La Problématique
La problématique de valorisation d’entreprises réside moins
dans l’application de la méthode mais dans le choix de celle-ci
dans la mesure où chaque méthode est adaptée à un certain
profil d’entreprises
La valorisation se fait à l’aide de modèles :
Modèle de valeur absolue ou valorisation intrinsèque « dite actuarielle »
Détermination de la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs attendus d'un actif.
Modèle en valeur relative « dite comparative »
l'observation des prix de marché d'actifs comparables, par rapport à une variable commune
Cas particulier : Les modèles d’évaluation des options
Black-Scholes-merton & Treillis
Cas particulier : Les modèles d’évaluation des startup
Evaluation post money
Les modèles de valorisation
Les principaux outils ou méthodes sont :
Méthode des « Discounted Cash Flow » DCF
Calcul de la valeurs des flux futurs qui seront dégagés par l’entité .
Méthode des multiples
Estimation de la valeur en fonction des transactions passées d’entité sensiblement similaires
Méthode patrimoniale
Actif net comptable corrigé
Les outils de valorisation
Procédé :
Dans cette approche, on considère que la valeur est égale à la somme des flux de trésorerie (cash-flows) prévisionnels
susceptibles d′être dégagés au cours des prochaines années.
Principe général pour l’estimation des flux de trésorerie:
Les méthodes diffèrent mais l’approche suivante est préconisée :
1) Additionner le résultat d′exploitation net d′impôts et les dotations aux amortissements et provisions
2) Puis déduire du montant obtenu les amortissements d′exploitation, l′augmentation du besoin en fonds de roulement et les
investissements
3) Déterminer ( ou se mettre d’accord ) sur une projection dans le temps de l’évolution de ces paramètres ( Investissements ,
résultats nets .. )
4) Actualisation des cash flows obtenus : (l′argent à venir vaut moins que de l′argent disponible aujourd′hui : d′une part, on n′est
pas certain de le percevoir et, d′autre part, on est privé de la possibilité de le placer ) , d’où la notion de taux d’actualisation
5) Le taux d’actualisation ( taux d’intéret , taux d’inflation , risques )
Corrections au niveau des postes du passif :
•L′estimation intégrera l′ensemble des dettes à court, moyen et long termes exigibles au moment de la valorisation .
•Vérification des postes de provisions , existence de clauses contractuelles de fin de contrat pouvant découler sur des
décaissements significatifs .
Méthode des DCF
Procédé :
Dans cette méthode nous considérons qu′un actif vaut par sa rentabilité, sur la base d′un multiple de ses résultats (résultat net,
résultat d′exploitation, marge brute d′autofinancement ..)
Quel résultat ?
1) Le résultat net : Cette approche a le mérite de la simplicité mais peut être faussée par le jeu des charges et profits
exceptionnels
2) Le résultat brut d’exploitation
3) La Mage Brute d’autofinancement
4) EBIT
5) EBITDA
Le coefficient multiplicateur
Dépend du secteur d’activité
Choix de la base
Méthode des multiples
Procédé :
Cette méthode consiste à évaluer la valeur patrimoniale d′une entreprise. Sur base du bilan comptable le plus récent de l′entreprise,
il convient de reprendre tous les postes de l′Actif et du Passif, de les analyser et d′apporter les corrections nécessaires afin d′avoir
une image la plus fiable possible de la réalité économique du bilan. La différence entre l′Actif corrigé et le Passif corrigé
correspondra à l′Actif Net Corrigé.
Corrections au niveau des postes d’actif :
•Les immobilisations corporelles doivent être réévaluées à leur valeur de marché et non comptable.
•La valorisation des stocks dépend, entre autres, des règles d′évaluation, des méthodes de gestion interne, de la situation
technologique et économique des produits. (les stocks peuvent être soit sous-évalués soit surévalués).
•Les créances commerciales feront l′objet d′un examen attentif. Elles seront nettoyées ou diminuées par les impayés, compte tenu
des délais de paiement accordés, des retards de paiement, des créances douteuses et des créances définitivement perdues.
•Les titres de placements sont eux aussi, la plupart du temps, pris à leur valeur comptable en appliquant le principe de prudence .
Corrections au niveau des postes du passif :
•L′estimation intégrera l′ensemble des dettes à court, moyen et long termes exigibles au moment de la valorisation .
•Vérification des postes de provisions , existence de clauses contractuelles de fin de contrat pouvant découler sur des
décaissements significatifs .
Méthode de l’Actif Net Corrigé ( comptable )
Présentation :
Cette méthode a été élaborée dans les années soixante et porte le nom de ses auteurs . Son nom technique est le DDM ( Dividend
Discount Model ) . Elle évalue le prix d’une action ( donc d’une entreprises )
Principe de base :
Cette méthode se base sur le modèle d’actualisation des dividendes : Le prix d’une action correspond à la somme des flux futurs
de dividendes générés par l’entreprise, actualisés au taux de rentabilité exigé par les actionnaires
Hypothèses ajoutées par Gordon & Shapiro :
H1 : Les dividendes augmentent à un taux constant g, année après année (hypothèse de croissance perpétuelle des bénéfices) .
H2 : Le pay-out ratio (taux de distribution des bénéfices) est identique tous les ans
H3 : La période de distribution des dividendes est infinie.
Formule :
V = D / (r – g)
Avec :
V= valorisation
D = dividende de l’année retenue (généralement le dernier exercice)
r = taux de rentabilité exigé par les actionnaires
g = taux de croissance des bénéfices
Gordon & Shapiro
Commentaires :
Cette formule est très connue, elle est peu utilisée en raison des hypothèses trop simplificatrice introduites.
D’abord, pour être applicable, elle suppose que le taux de rentabilité exigée par les actionnaires soit supérieur
au taux de croissance des dividendes (r > g), ce qui n’est pas forcément le cas dans la réalité. ( Start Up )
Par ailleurs, dans un environnement économique en perpétuel évolution, le dividende par action varie
régulièrement (effet dilutif d’une augmentation de capital par exemple) et le pay-out ratio est également
rarement identique (après une phase durable de croissance, une entreprise distribue généralement plus de
dividendes qu’après une année de ralentissement économique).
Ces hypothèses font que le modèle de Gordon-Shapiro est en réalité peu utilisé, ou il est tout au moins
complété par d’autres modèles d’évaluation.
Gordon & Shapiro
Présentation :
Le modèle de Bates est également une approche actuarielle de valorisation de sociétés. Il prolonge dans un sens, le modèle
Gordon-Shapiro, mais présente un aspect plus réaliste dans la mesure où il annihile certaines hypothèses réductrices de ce modèle
Le modèle de Bates permet de valoriser une société en tenant compte des bénéfices futurs et du pay-out ratio et pas simplement du
dividende comme dans le modèle de Gordon-Shapiro. Il permet par ailleurs de diviser la période totale d’observation en sous-
périodes ce qui annihile ainsi le problème de constance des données inhérent au modèle de Gordon-Shapiro. La méthode de Bates
bénéficie ainsi d’un aspect plus réaliste puisqu’il est possible –conformément à la réalité du marché – de modifier les paramètres de
la formule
La formule de Bates est construite dans la logique comparative du modèle. La relation est la suivante : la société appartient à un
secteur ou un échantillon de référence dont les données (Price Earning Ratio, Pay-out, taux de croissance des bénéfices sur n
années et rentabilité exigée par les actionnaires) sont connues. Elles permettent de définir le Price Earning ratio du secteur à
l’année n. Au delà de l’année n, l’horizon est trop lointain et Bates affirme que le PER du secteur se confond alors avec le PER de la
société (PERn secteur = PERn société). Dès lors, à partir des prévisions effectuées par les analystes sur le secteur pour les
périodes 1 à n, il est possible de déterminer la valorisation actuelle de la société
Bates
Formule simplifiée :
PER société = ( PERn + [(pay-out année en cours / 0,1)B] ) / A
A et B sont des paramètres de calcul (donnés immédiatement par la lecture de la table de Bates) fonction du taux de croissance des
bénéfices sur la période considérée, du taux de rentabilité exigé par les actionnaires et de la durée n de la période.
On obtient alors la valorisation V = (PER société) x (Bénéfice année en cours)
Commentaires :
Sa facilité d’utilisation et ses hypothèses proches de la réalité font de ce modèle une méthode de valorisation couramment utilisée.
Il est particulièrement utilisé dans lors de l’introduction en bourse de sociétés sur les marchés alternatifs ou hors marché , qui
présentent généralement des profils bien adaptés à l’utilisation de ce modèle (existence assez longue, grosse PME souvent en
phase de maturité).
Bates
Etude de cas : Discounted Cash Flow – DCF
La méthode DCF permet d’estimer les revenus qu’une entreprise
réalisera par l’intermédiaire du calcul des flux de trésorerie
disponibles (FCF - Free Cash Flow) ainsi que de la valeur nette
actuelle de ces FCF. En d’autres termes, le discounted cash flow
indique aux investisseurs combien une entreprise est valorisée à
un instant T sur la base de toutes les liquidités que cette
entreprise pourrait mettre à la disposition des investisseurs à
l'avenir
4 étapes
1. Flux 2. Taux Synthesize
● Identification
des flux de
trésorerie
disponibles
● Evaluation du
taux
d’actualisation
● Le choix de la
durée
● Le calcul
3. Durée 4. Calcul
1. Identifier les flux de trésorerie disponibles
● Parmi les différents cash flows présents dans les états
financiers d’une entreprise, on retient les flux de
trésorerie disponibles pour le calcul du discounted
cash flow. Ils correspondent aux flux dégagés par
l’entreprise, à savoir les encaissements et les
décaissements, pondérés par la variation du besoin
en fonds de roulement (BFR) et les investissements
nets.
2. Déterminer le taux d’actualisation
● Après avoir calculé les futurs flux de trésorerie
disponibles, il est nécessaire de les actualiser. En effet,
1€( unité monétaire ) aujourd’hui ne vaut pas 1€ dans 5
ans, la valeur de l’argent diminuant avec le temps.
Ce taux d’actualisation correspond au coût moyen
pondéré du capital (CMPC). Ce dernier dépend de la
rentabilité exigée par les apporteurs de capitaux pour
financer l’entreprise, qu’il s’agisse de la dette ou des
fonds propres.
2. Déterminer le taux d’actualisation
● CMPC = coût des capitaux propres X (capitaux
propres / (dettes financières + capitaux propres)) +
coût de la dette X (1 – taux d'IS) X (dettes financières /
(dettes financières + capitaux propres))
Ce taux d’actualisation correspond au coût moyen
pondéré du capital (CMPC).
3. Choisir la durée
● Un horizon temporel trop court conduit à ignorer une
partie de l’information disponible. A contrario, il est
relativement compliqué de prévoir les flux de trésorerie
à long terme (au-delà de 10 ans).
● Il est donc conseillé de se baser sur des prévisions
comprises entre 4 à 10 ans.
4. Le calcul
● Le DCF est mesuré en divisant les bénéfices annuels
attendus par un taux d'actualisation basé sur le coût
moyen pondéré du capital (CPMC) en renonçant à la
dette. La formule à utiliser est la suivante :
● DCF = (CF / (1+r)1) + (CF / (1+r)2) + (CF / (1+r)3) + (…) +
(CF / (1+r)n)
4. Le calcul ( valeur finale ou terminale )
● Dans la méthode des DCF, la valeur terminale est
extrapolée a partir du flux normatif auquel on
appliquera le facteur 1/t-g est le cash flow actualisé de
la dernière période multiplié par le taux de croissance
NB : Formule de Gordon Shapiro pour le calcul de la valeur globale en n
est exprimée en (1+g) / ( t-g ) ou 1/(t-g) que nous adopterons pour
simplification
DCF Company
Les données :
● Horizon temps : 3 ans
● Flux de trésorerie disponible : 400.000 € par
an
● Le taux de croissance de la trésorerie
disponible est de 5% par an
● Le taux d’actualisation est de 15% par an
DCF Company
Le calcul des DCF :
● CF première année = 400.000 €
● CF deuxiémme année = 400.000 € x 1.05 =
420.000 €
● CF Troisièmme année = 420.000 € x1.05 =
441.000 €
● DCF = (400 000 / (1+0.15)1) + ($420 000 /
(1+0.15)2) + (441,000 / (1+0.15)3)
● DCF = DCF = 347 826 + 317 580 + 289 965
● DCF = 955 371€
DCF Company
● Dans notre exemple, la valeur actuelle s’élève ainsi à 955 371€ sur
une période de trois ans. L'équation DCF traduit les flux de
trésorerie futurs en leur valeur actuelle . Cette valeur est basée
sur le taux de rendement (15 % dans cet exemple) que l’on peut
pouvoir obtenir aujourd'hui.
● Dans ce cas, le taux de croissance (15%) est plus élevé que le flux
de trésorerie de l’ entreprise (5%). Un taux de croissance plus élevé
signifie que les versions actualisées des futurs flux de trésorerie se
déprécieront chaque année jusqu'à ce qu'elles atteignent zéro.
DCF Neji HERGLI company
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Résultat d'exploitation 65 72 80 86 96 106
Résultat financier -5 -5 -6 -6 -7 -7
Résultat exceptionel -2 -2 -3 -3 -4 -4
IS -21 -24 -26 -28 -31 -35
Résultat net 37 41 45 49 54 60
Amortissements nets 7 8 9 10 11 12
Inveestissement nets 6 18 10 10 10 10
Variation BFR 23 14 20 15 11 15
DCF Neji HERGLI company
Hypothèses :
A la fin de l’année 0 , Les Fonds propres = 183 et les dettes financières nettes = 50
Le taux d’actualisation est de 9 %
Et après l’année 5 , la croissance des DCF sera de 0%
DCF Neji HERGLI company
DCF Neji HERGLI company
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106
-IS théorique -25 -58 -30 -34 -37
+Amorttissements nets 8 9 10 11 12
-Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15
- Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10
- elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3
DCF 22 29 39 49 53
DCF Neji HERGLI company
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106
-IS théorique -25 -58 -30 -34 -37
+Amorttissements nets 8 9 10 11 12
-Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15
- Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10
- elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3
DCF 22 29 39 49 53
Comment calculer la valeur finale / Valeur globale en
année 5 :
CF de année 5 ( normative ) calculée selon 1/(t-g)
donne :
53 / 9%
Actualisation de cette valeur / ( 1.09) puissance 5
Comment calculer les Cash flow
actualisés
CF 1 = 22/(1.09 )
CF 2 = 29/ ( 1.09 x 1.09)
CF 3 = 39 / ( 1.09x1.09x1.09)
CF 4 = 49 / ( 1.09x1.09x1.09x 1.09)
CF 5 = 59 / ( 1.09 a la puissance 5)
CF1+CF2+CF3+CF4+CF5
DCF Neji HERGLI company
Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5
Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106
-IS théorique -25 -58 -30 -34 -37
+Amorttissements nets 8 9 10 11 12
-Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15
- Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10
- elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3
DCF 22 29 39 49 53
Comment calculer la valeur finale / Valeur globale en
année 5 :
CF de année 5 ( normative ) calculée selon 1/(t-g)
donne :
53 / 9% = 588.888
Actualisation de cette valeur / ( 1.09) puissance 5 =
382.736
Comment calculer les Cash flow
actualisés
CF 1 = 20.183
CF 2 = 24.408
CF 3 = 30.115
CF 4 = 34.712
CF 5 = 38.345
CF1+CF2+CF3+CF4+CF5 =
147.763
Les écarts sont tolérés
530,499 528,000
3 chiffres apres la
virgule
0 chiffres apres la
virgule
Et la dette ?
530,499 – 50,000 (et/ou ) 528,000 – 50,000
480,499 478,000

Contenu connexe

Tendances

L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscaleL'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
AGIRIS EIC
 
5 bilan fonctionnel et financier : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
5 bilan fonctionnel et financier  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com5 bilan fonctionnel et financier  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
5 bilan fonctionnel et financier : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie FinanciereCBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
CBM Audit & Conseil
 
Evaluation des actions
Evaluation des actionsEvaluation des actions
Evaluation des actions
www.bourse-maroc.org
 
Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1
Hicham Talbi
 
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entrepriseReprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
Réseau Création Orléans Loiret
 
Evaluer son-entreprise-2014
Evaluer son-entreprise-2014Evaluer son-entreprise-2014
Evaluer son-entreprise-2014
Laaroussi Labyad
 
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets DinvestissementsChapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
Louis Pinto
 
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
Cours gestion financière
Cours gestion financièreCours gestion financière
Cours gestion financière
driss drissi kaitouni
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Hajar EL GUERI
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Anas Mansour
 
Session live #2 - Evaluation de société F203
Session live #2 - Evaluation de société F203Session live #2 - Evaluation de société F203
Session live #2 - Evaluation de société F203
ICCF1
 
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussefAnalyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Mehdi Bouyoussef
 
Analyse Des Projets
Analyse Des ProjetsAnalyse Des Projets
Analyse Des Projets
guest4a5dea
 
Tresorerie
TresorerieTresorerie
Tresorerie
Ma Ac
 
choix des investissements en avenir certain.
 choix des investissements en avenir certain. choix des investissements en avenir certain.
choix des investissements en avenir certain.
Lotfi TALEB, ESSECT
 
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_dafGestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
ezanjean
 
Pour aller plus loin journee pe 2017
Pour aller plus loin journee pe 2017Pour aller plus loin journee pe 2017
Pour aller plus loin journee pe 2017
CNCC Formation
 

Tendances (20)

L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscaleL'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
L'évaluation d'entreprise selon l'administration fiscale
 
5 bilan fonctionnel et financier : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
5 bilan fonctionnel et financier  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com5 bilan fonctionnel et financier  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
5 bilan fonctionnel et financier : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
 
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie FinanciereCBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
CBM Audit & Conseil - Evaluation & Ingenierie Financiere
 
Evaluation des actions
Evaluation des actionsEvaluation des actions
Evaluation des actions
 
Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1Ingénierie financière-1
Ingénierie financière-1
 
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entrepriseReprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
Reprise d'entreprise la valorisation de l'entreprise
 
Evaluer son-entreprise-2014
Evaluer son-entreprise-2014Evaluer son-entreprise-2014
Evaluer son-entreprise-2014
 
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets DinvestissementsChapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
Chapitre 3Comment Analyser Des Projets Dinvestissements
 
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
DGI évaluation des entreprises et des titres des sociétés - Edition Novembre ...
 
Cours gestion financière
Cours gestion financièreCours gestion financière
Cours gestion financière
 
Methodes evaluation
Methodes evaluationMethodes evaluation
Methodes evaluation
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
 
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
Exercice  tresorerie + ingenierie financiereExercice  tresorerie + ingenierie financiere
Exercice tresorerie + ingenierie financiere
 
Session live #2 - Evaluation de société F203
Session live #2 - Evaluation de société F203Session live #2 - Evaluation de société F203
Session live #2 - Evaluation de société F203
 
Analyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussefAnalyse de projets d investissement bouyoussef
Analyse de projets d investissement bouyoussef
 
Analyse Des Projets
Analyse Des ProjetsAnalyse Des Projets
Analyse Des Projets
 
Tresorerie
TresorerieTresorerie
Tresorerie
 
choix des investissements en avenir certain.
 choix des investissements en avenir certain. choix des investissements en avenir certain.
choix des investissements en avenir certain.
 
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_dafGestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
Gestion de tresorerie_m.naciri_mfi17+m2_daf
 
Pour aller plus loin journee pe 2017
Pour aller plus loin journee pe 2017Pour aller plus loin journee pe 2017
Pour aller plus loin journee pe 2017
 

Similaire à ISGValorisationsV0

Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdfLentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
hassanamibh
 
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdf
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdfLes techniques d’évaluation des entreprises.pdf
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdf
slimabassi1
 
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: ÉvaluationTRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
CCI Entreprendre
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
ssuser6cad97
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
HervBriceKOYA
 
Présentationméthodes.pptx
Présentationméthodes.pptxPrésentationméthodes.pptx
Présentationméthodes.pptx
NinaNano9
 
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
nbeaulieu333
 
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
DocPadraigCharafeddi
 
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdfcours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
Roussi2
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
sieousse95
 
Partie 2 prise de connaissance et planification
Partie 2 prise de connaissance et planificationPartie 2 prise de connaissance et planification
Partie 2 prise de connaissance et planification
Zouhair Aitelhaj
 
6.valorisation internet
6.valorisation internet6.valorisation internet
6.valorisation internet
Ben69350
 
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’auditAudit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
JihaneMozdalif
 
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
Cedric Lavedrine
 
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
Interface ULg, LIEGE science park
 
Maximiser la valeur de votre entreprise
Maximiser la valeur de votre entrepriseMaximiser la valeur de votre entreprise
Maximiser la valeur de votre entreprise
AQT-presentations
 
Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5
Rajae Moudrikah
 
Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
UuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuUuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
IMANEENNAJY
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Pénélope Cardera
 

Similaire à ISGValorisationsV0 (20)

Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdfLentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
Lentreprise_final_devluation_de_lentrepr.pdf
 
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdf
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdfLes techniques d’évaluation des entreprises.pdf
Les techniques d’évaluation des entreprises.pdf
 
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: ÉvaluationTRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
TRANSMISSION REPRISE - Diagnostiquer et évaluer l'entreprise: Évaluation
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptxCours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
Cours_Evaluation_dEntreprise_HEM_2012_20.pptx
 
Présentationméthodes.pptx
Présentationméthodes.pptxPrésentationméthodes.pptx
Présentationméthodes.pptx
 
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
Journal Chefs Entreprises_chronique évaluation_jan 2015
 
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
414167356-cours-decisions-d-investissement-et-de-financement.pptx
 
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdfcours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
cours gestion economique des entreprise commerciale.pdf
 
Création d'ese
Création d'eseCréation d'ese
Création d'ese
 
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdfCOURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
COURS ANALYSE FINANCIERE-NOGLO Méthodes d’analyses financières.pdf
 
Partie 2 prise de connaissance et planification
Partie 2 prise de connaissance et planificationPartie 2 prise de connaissance et planification
Partie 2 prise de connaissance et planification
 
6.valorisation internet
6.valorisation internet6.valorisation internet
6.valorisation internet
 
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’auditAudit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
Audit.. La démarche d’audit : Les étapes d’une mission d’audit
 
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
AlterEthic - Associations : Savoir définir son prix de vente
 
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
20170224_Le Point_valoriser une entreprise technologique_deloitte
 
Maximiser la valeur de votre entreprise
Maximiser la valeur de votre entrepriseMaximiser la valeur de votre entreprise
Maximiser la valeur de votre entreprise
 
Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5Analyse financière s4/s5
Analyse financière s4/s5
 
Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
UuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuUuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
 
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
Comment disposer d’un modèle dynamique de gestion des risques clients ?
 

Dernier

Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Txaruka
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Friends of African Village Libraries
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
Editions La Dondaine
 

Dernier (6)

Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
Zineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaineZineb Mekouar.pptx   Écrivaine  marocaine
Zineb Mekouar.pptx Écrivaine marocaine
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
Burkina Faso libraries newsletter for June 2024
 
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
La Révolution Bénédictine Casadéenne du Livradois-Forez: De Charlemagne à Fra...
 

ISGValorisationsV0

  • 2. Contenu du cours Les notions qui seront étudiés au sein de ce cours : ● Notion de valorisation et évaluation financière , notion de Valeur Actuelle Nette , nécessité de faire des valorisation , types d’actifs pouvant faire l’objet de valorisation , notion de variation de valeur dans le temps . ● Les modèles et les outils de valorisation . ● Les Elements histriques ayant ammené à l’apparition de la notion de risques et assurance des marché , apparition des produits dérivés , reglementation internationale des risques , modèles de gouvernence . ● Définition de la gestion des risques , accords de bales . ● Risque pur , risque de marché , risque de crédit , risque opérationnel , Ratio Cooke , Ratio Mc Denough .
  • 3. Contenu du cours ● Le risque de défaut , notion de notation , les agences de notations , notation externe et interne , prime de risque , critères de notation . ● Notation et conflits d’intérets . ● Le risque pays , le risque économique , le risque politique . ● Le risque de taux , Origine et couverture possible . ● Les options , définitions , caractéristiques et types .
  • 5. La valorisation est le processus de détermination de la valeur actuelle d’un actif : En finance, la valorisation d'un actif, qui peut être matérialisé par une action ou d'autres types de titres, vise à attribuer une valeur à ce titre afin de la comparer au prix de marché et de déterminer s'il est opportun ou non de l'acheter La valorisation est le fondement même du travail des analystes financiers ou des gestionnaires de produits financiers dits actifs, qui cherchent à créer une différence positive par rapport au marché sur lequel ils investissent Les notions de base
  • 6. Le prix est ce que l'on paie, et la valeur est ce que l'on obtient Warren Buffet Le prix est la contrepartie totale que paie l'acheteur au vendeur. En revanche, le calcul de la valeur est un exercice plus théorique et mathématique. Les notions de base
  • 7. Pourquoi la valeur diffère-t-elle du prix? •Les acheteurs sont uniques Le calcul de la valeur fait appel à un investisseur rationnel qui cherche à maximiser le rendement; cependant, puisque les acheteurs et les vendeurs sont humains, les émotions peuvent avoir une grande influence sur le processus décisionnel, quels que soient les résultats de l'analyse objective •Les acheteurs stratégiques peuvent apporter de la valeur ajoutée Certains acheteurs acquièrent une entreprise dans le but de l'intégrer à leurs activités existantes, ce qui peut produire une valeur plus importante que si l'entreprise acquise continuait à fonctionner séparément. Les acheteurs stratégiques sont donc souvent prêts à payer plus que les autres acheteurs, à un prix qui pourrait dépasser la valeur théorique. •Le prix ne représente pas uniquement des liquidités Le prix peut ne pas être entièrement constitué en liquidités. Il peut plutôt être composé d'actions, d’une clause d’indexation sur les bénéfices futurs (financement par le vendeur) ou d'autres structures qui pourraient être utilisées pour compenser «l’écart» des valeurs lors des négociations entre l'acheteur et le vendeur. Les notions de base
  • 8. La valorisation concerne tous les types d’actifs •Actions •Obligations ( A taux fixe , a taux indexé , d’entreprise , convertibles ) •Certificats de dépôts , billets de trésorerie , bons du trésor •Débiteurs divers , effets a recevoir •Fonds Communs de Placement •Sicav monétaires , mixtes , actions •Titres de participations •Contrats d’assurance •Produits dérivés •Options •Brevets , licences •Droits divers ( droits d’image , d’exploitation ) •Les devises étrangères Les notions de base
  • 9. La valorisation est toujours liée à une date donnée Les notions de base
  • 10. La valorisation des sociétés la valorisation d’une société est une opération complexe en raison de la pluralité des éléments qui entrent en compte. La valorisation d’une société va au delà des pures considérations financières que représentent ses bilans et comptes de résultat. Les comptes prévisionnels, la potentialité du marché, le profil de l’équipe, la phase de développement de l’entreprise, les entraves au développement, les barrières à l’entrée du marché, les facteurs clés de succès, sont autant de facteurs plus qualitatifs que quantitatifs qui influencent de façon non négligeable la valorisation finale de la société
  • 11. La Problématique La problématique de valorisation d’entreprises réside moins dans l’application de la méthode mais dans le choix de celle-ci dans la mesure où chaque méthode est adaptée à un certain profil d’entreprises
  • 12. La valorisation se fait à l’aide de modèles : Modèle de valeur absolue ou valorisation intrinsèque « dite actuarielle » Détermination de la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs attendus d'un actif. Modèle en valeur relative « dite comparative » l'observation des prix de marché d'actifs comparables, par rapport à une variable commune Cas particulier : Les modèles d’évaluation des options Black-Scholes-merton & Treillis Cas particulier : Les modèles d’évaluation des startup Evaluation post money Les modèles de valorisation
  • 13. Les principaux outils ou méthodes sont : Méthode des « Discounted Cash Flow » DCF Calcul de la valeurs des flux futurs qui seront dégagés par l’entité . Méthode des multiples Estimation de la valeur en fonction des transactions passées d’entité sensiblement similaires Méthode patrimoniale Actif net comptable corrigé Les outils de valorisation
  • 14. Procédé : Dans cette approche, on considère que la valeur est égale à la somme des flux de trésorerie (cash-flows) prévisionnels susceptibles d′être dégagés au cours des prochaines années. Principe général pour l’estimation des flux de trésorerie: Les méthodes diffèrent mais l’approche suivante est préconisée : 1) Additionner le résultat d′exploitation net d′impôts et les dotations aux amortissements et provisions 2) Puis déduire du montant obtenu les amortissements d′exploitation, l′augmentation du besoin en fonds de roulement et les investissements 3) Déterminer ( ou se mettre d’accord ) sur une projection dans le temps de l’évolution de ces paramètres ( Investissements , résultats nets .. ) 4) Actualisation des cash flows obtenus : (l′argent à venir vaut moins que de l′argent disponible aujourd′hui : d′une part, on n′est pas certain de le percevoir et, d′autre part, on est privé de la possibilité de le placer ) , d’où la notion de taux d’actualisation 5) Le taux d’actualisation ( taux d’intéret , taux d’inflation , risques ) Corrections au niveau des postes du passif : •L′estimation intégrera l′ensemble des dettes à court, moyen et long termes exigibles au moment de la valorisation . •Vérification des postes de provisions , existence de clauses contractuelles de fin de contrat pouvant découler sur des décaissements significatifs . Méthode des DCF
  • 15. Procédé : Dans cette méthode nous considérons qu′un actif vaut par sa rentabilité, sur la base d′un multiple de ses résultats (résultat net, résultat d′exploitation, marge brute d′autofinancement ..) Quel résultat ? 1) Le résultat net : Cette approche a le mérite de la simplicité mais peut être faussée par le jeu des charges et profits exceptionnels 2) Le résultat brut d’exploitation 3) La Mage Brute d’autofinancement 4) EBIT 5) EBITDA Le coefficient multiplicateur Dépend du secteur d’activité Choix de la base Méthode des multiples
  • 16. Procédé : Cette méthode consiste à évaluer la valeur patrimoniale d′une entreprise. Sur base du bilan comptable le plus récent de l′entreprise, il convient de reprendre tous les postes de l′Actif et du Passif, de les analyser et d′apporter les corrections nécessaires afin d′avoir une image la plus fiable possible de la réalité économique du bilan. La différence entre l′Actif corrigé et le Passif corrigé correspondra à l′Actif Net Corrigé. Corrections au niveau des postes d’actif : •Les immobilisations corporelles doivent être réévaluées à leur valeur de marché et non comptable. •La valorisation des stocks dépend, entre autres, des règles d′évaluation, des méthodes de gestion interne, de la situation technologique et économique des produits. (les stocks peuvent être soit sous-évalués soit surévalués). •Les créances commerciales feront l′objet d′un examen attentif. Elles seront nettoyées ou diminuées par les impayés, compte tenu des délais de paiement accordés, des retards de paiement, des créances douteuses et des créances définitivement perdues. •Les titres de placements sont eux aussi, la plupart du temps, pris à leur valeur comptable en appliquant le principe de prudence . Corrections au niveau des postes du passif : •L′estimation intégrera l′ensemble des dettes à court, moyen et long termes exigibles au moment de la valorisation . •Vérification des postes de provisions , existence de clauses contractuelles de fin de contrat pouvant découler sur des décaissements significatifs . Méthode de l’Actif Net Corrigé ( comptable )
  • 17. Présentation : Cette méthode a été élaborée dans les années soixante et porte le nom de ses auteurs . Son nom technique est le DDM ( Dividend Discount Model ) . Elle évalue le prix d’une action ( donc d’une entreprises ) Principe de base : Cette méthode se base sur le modèle d’actualisation des dividendes : Le prix d’une action correspond à la somme des flux futurs de dividendes générés par l’entreprise, actualisés au taux de rentabilité exigé par les actionnaires Hypothèses ajoutées par Gordon & Shapiro : H1 : Les dividendes augmentent à un taux constant g, année après année (hypothèse de croissance perpétuelle des bénéfices) . H2 : Le pay-out ratio (taux de distribution des bénéfices) est identique tous les ans H3 : La période de distribution des dividendes est infinie. Formule : V = D / (r – g) Avec : V= valorisation D = dividende de l’année retenue (généralement le dernier exercice) r = taux de rentabilité exigé par les actionnaires g = taux de croissance des bénéfices Gordon & Shapiro
  • 18. Commentaires : Cette formule est très connue, elle est peu utilisée en raison des hypothèses trop simplificatrice introduites. D’abord, pour être applicable, elle suppose que le taux de rentabilité exigée par les actionnaires soit supérieur au taux de croissance des dividendes (r > g), ce qui n’est pas forcément le cas dans la réalité. ( Start Up ) Par ailleurs, dans un environnement économique en perpétuel évolution, le dividende par action varie régulièrement (effet dilutif d’une augmentation de capital par exemple) et le pay-out ratio est également rarement identique (après une phase durable de croissance, une entreprise distribue généralement plus de dividendes qu’après une année de ralentissement économique). Ces hypothèses font que le modèle de Gordon-Shapiro est en réalité peu utilisé, ou il est tout au moins complété par d’autres modèles d’évaluation. Gordon & Shapiro
  • 19. Présentation : Le modèle de Bates est également une approche actuarielle de valorisation de sociétés. Il prolonge dans un sens, le modèle Gordon-Shapiro, mais présente un aspect plus réaliste dans la mesure où il annihile certaines hypothèses réductrices de ce modèle Le modèle de Bates permet de valoriser une société en tenant compte des bénéfices futurs et du pay-out ratio et pas simplement du dividende comme dans le modèle de Gordon-Shapiro. Il permet par ailleurs de diviser la période totale d’observation en sous- périodes ce qui annihile ainsi le problème de constance des données inhérent au modèle de Gordon-Shapiro. La méthode de Bates bénéficie ainsi d’un aspect plus réaliste puisqu’il est possible –conformément à la réalité du marché – de modifier les paramètres de la formule La formule de Bates est construite dans la logique comparative du modèle. La relation est la suivante : la société appartient à un secteur ou un échantillon de référence dont les données (Price Earning Ratio, Pay-out, taux de croissance des bénéfices sur n années et rentabilité exigée par les actionnaires) sont connues. Elles permettent de définir le Price Earning ratio du secteur à l’année n. Au delà de l’année n, l’horizon est trop lointain et Bates affirme que le PER du secteur se confond alors avec le PER de la société (PERn secteur = PERn société). Dès lors, à partir des prévisions effectuées par les analystes sur le secteur pour les périodes 1 à n, il est possible de déterminer la valorisation actuelle de la société Bates
  • 20. Formule simplifiée : PER société = ( PERn + [(pay-out année en cours / 0,1)B] ) / A A et B sont des paramètres de calcul (donnés immédiatement par la lecture de la table de Bates) fonction du taux de croissance des bénéfices sur la période considérée, du taux de rentabilité exigé par les actionnaires et de la durée n de la période. On obtient alors la valorisation V = (PER société) x (Bénéfice année en cours) Commentaires : Sa facilité d’utilisation et ses hypothèses proches de la réalité font de ce modèle une méthode de valorisation couramment utilisée. Il est particulièrement utilisé dans lors de l’introduction en bourse de sociétés sur les marchés alternatifs ou hors marché , qui présentent généralement des profils bien adaptés à l’utilisation de ce modèle (existence assez longue, grosse PME souvent en phase de maturité). Bates
  • 21. Etude de cas : Discounted Cash Flow – DCF La méthode DCF permet d’estimer les revenus qu’une entreprise réalisera par l’intermédiaire du calcul des flux de trésorerie disponibles (FCF - Free Cash Flow) ainsi que de la valeur nette actuelle de ces FCF. En d’autres termes, le discounted cash flow indique aux investisseurs combien une entreprise est valorisée à un instant T sur la base de toutes les liquidités que cette entreprise pourrait mettre à la disposition des investisseurs à l'avenir
  • 22. 4 étapes 1. Flux 2. Taux Synthesize ● Identification des flux de trésorerie disponibles ● Evaluation du taux d’actualisation ● Le choix de la durée ● Le calcul 3. Durée 4. Calcul
  • 23. 1. Identifier les flux de trésorerie disponibles ● Parmi les différents cash flows présents dans les états financiers d’une entreprise, on retient les flux de trésorerie disponibles pour le calcul du discounted cash flow. Ils correspondent aux flux dégagés par l’entreprise, à savoir les encaissements et les décaissements, pondérés par la variation du besoin en fonds de roulement (BFR) et les investissements nets.
  • 24. 2. Déterminer le taux d’actualisation ● Après avoir calculé les futurs flux de trésorerie disponibles, il est nécessaire de les actualiser. En effet, 1€( unité monétaire ) aujourd’hui ne vaut pas 1€ dans 5 ans, la valeur de l’argent diminuant avec le temps. Ce taux d’actualisation correspond au coût moyen pondéré du capital (CMPC). Ce dernier dépend de la rentabilité exigée par les apporteurs de capitaux pour financer l’entreprise, qu’il s’agisse de la dette ou des fonds propres.
  • 25. 2. Déterminer le taux d’actualisation ● CMPC = coût des capitaux propres X (capitaux propres / (dettes financières + capitaux propres)) + coût de la dette X (1 – taux d'IS) X (dettes financières / (dettes financières + capitaux propres)) Ce taux d’actualisation correspond au coût moyen pondéré du capital (CMPC).
  • 26. 3. Choisir la durée ● Un horizon temporel trop court conduit à ignorer une partie de l’information disponible. A contrario, il est relativement compliqué de prévoir les flux de trésorerie à long terme (au-delà de 10 ans). ● Il est donc conseillé de se baser sur des prévisions comprises entre 4 à 10 ans.
  • 27. 4. Le calcul ● Le DCF est mesuré en divisant les bénéfices annuels attendus par un taux d'actualisation basé sur le coût moyen pondéré du capital (CPMC) en renonçant à la dette. La formule à utiliser est la suivante : ● DCF = (CF / (1+r)1) + (CF / (1+r)2) + (CF / (1+r)3) + (…) + (CF / (1+r)n)
  • 28. 4. Le calcul ( valeur finale ou terminale ) ● Dans la méthode des DCF, la valeur terminale est extrapolée a partir du flux normatif auquel on appliquera le facteur 1/t-g est le cash flow actualisé de la dernière période multiplié par le taux de croissance NB : Formule de Gordon Shapiro pour le calcul de la valeur globale en n est exprimée en (1+g) / ( t-g ) ou 1/(t-g) que nous adopterons pour simplification
  • 29. DCF Company Les données : ● Horizon temps : 3 ans ● Flux de trésorerie disponible : 400.000 € par an ● Le taux de croissance de la trésorerie disponible est de 5% par an ● Le taux d’actualisation est de 15% par an
  • 30. DCF Company Le calcul des DCF : ● CF première année = 400.000 € ● CF deuxiémme année = 400.000 € x 1.05 = 420.000 € ● CF Troisièmme année = 420.000 € x1.05 = 441.000 € ● DCF = (400 000 / (1+0.15)1) + ($420 000 / (1+0.15)2) + (441,000 / (1+0.15)3) ● DCF = DCF = 347 826 + 317 580 + 289 965 ● DCF = 955 371€
  • 31. DCF Company ● Dans notre exemple, la valeur actuelle s’élève ainsi à 955 371€ sur une période de trois ans. L'équation DCF traduit les flux de trésorerie futurs en leur valeur actuelle . Cette valeur est basée sur le taux de rendement (15 % dans cet exemple) que l’on peut pouvoir obtenir aujourd'hui. ● Dans ce cas, le taux de croissance (15%) est plus élevé que le flux de trésorerie de l’ entreprise (5%). Un taux de croissance plus élevé signifie que les versions actualisées des futurs flux de trésorerie se déprécieront chaque année jusqu'à ce qu'elles atteignent zéro.
  • 32. DCF Neji HERGLI company Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Résultat d'exploitation 65 72 80 86 96 106 Résultat financier -5 -5 -6 -6 -7 -7 Résultat exceptionel -2 -2 -3 -3 -4 -4 IS -21 -24 -26 -28 -31 -35 Résultat net 37 41 45 49 54 60 Amortissements nets 7 8 9 10 11 12 Inveestissement nets 6 18 10 10 10 10 Variation BFR 23 14 20 15 11 15
  • 33. DCF Neji HERGLI company Hypothèses : A la fin de l’année 0 , Les Fonds propres = 183 et les dettes financières nettes = 50 Le taux d’actualisation est de 9 % Et après l’année 5 , la croissance des DCF sera de 0%
  • 34. DCF Neji HERGLI company
  • 35. DCF Neji HERGLI company Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106 -IS théorique -25 -58 -30 -34 -37 +Amorttissements nets 8 9 10 11 12 -Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15 - Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10 - elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3 DCF 22 29 39 49 53
  • 36. DCF Neji HERGLI company Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106 -IS théorique -25 -58 -30 -34 -37 +Amorttissements nets 8 9 10 11 12 -Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15 - Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10 - elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3 DCF 22 29 39 49 53 Comment calculer la valeur finale / Valeur globale en année 5 : CF de année 5 ( normative ) calculée selon 1/(t-g) donne : 53 / 9% Actualisation de cette valeur / ( 1.09) puissance 5 Comment calculer les Cash flow actualisés CF 1 = 22/(1.09 ) CF 2 = 29/ ( 1.09 x 1.09) CF 3 = 39 / ( 1.09x1.09x1.09) CF 4 = 49 / ( 1.09x1.09x1.09x 1.09) CF 5 = 59 / ( 1.09 a la puissance 5) CF1+CF2+CF3+CF4+CF5
  • 37. DCF Neji HERGLI company Année 0 Année 1 Année 2 Année 3 Année 4 Année 5 Résultat d'exploitation 72 80 86 96 106 -IS théorique -25 -58 -30 -34 -37 +Amorttissements nets 8 9 10 11 12 -Variation BFR -14 -20 -15 -11 -15 - Investissements Nets -18 -10 -10 -10 -10 - elements exceptionels -1 -2 -2 -3 -3 DCF 22 29 39 49 53 Comment calculer la valeur finale / Valeur globale en année 5 : CF de année 5 ( normative ) calculée selon 1/(t-g) donne : 53 / 9% = 588.888 Actualisation de cette valeur / ( 1.09) puissance 5 = 382.736 Comment calculer les Cash flow actualisés CF 1 = 20.183 CF 2 = 24.408 CF 3 = 30.115 CF 4 = 34.712 CF 5 = 38.345 CF1+CF2+CF3+CF4+CF5 = 147.763
  • 38. Les écarts sont tolérés 530,499 528,000 3 chiffres apres la virgule 0 chiffres apres la virgule Et la dette ? 530,499 – 50,000 (et/ou ) 528,000 – 50,000 480,499 478,000