Page 1PG Projet Urbain. Cours 2 . (2014/2015) Pr. BOUCHAREB
A.
CRISE DE L’URBAIN
OU
CRISE DE L’URBANISME?
Page 2
= 70%
2050: Taux d’urbanisation2050: Taux d’urbanisation
Page 3
Page 4
Page 5
Page 6
Echange généralisé entre les différentes parties du monde,
FAVORISE par
L’URBANISATION,
Les RESEAUX DE DISTRIBUTION...
Page 7
Vue aérienne verticale du nouveau port de Rotterdam (Maasvlakte), le plus grand
terminal de conteneurs de Rotterdam...
Page 8
Caddy et automobileCaddy et automobile
CONSOMMATION:
Une autonomie qui se paie en
« billet » vert.
CONSOMMATION:
Un...
Page 9
URBANISATION: En plus des humains….
Il faut bien « ranger » nos gadgets, assurer notre sécurité…. Et gérer nos
déch...
Page 10
MODE.
MOBILITE /SOCIALE/RESIDENTIELLE/
CONSUMERISME
NEO-TRIBALISME
RELATIONS LIBRES
INFORMATIONS
TEMPORALITES
Page 11
Page 12
Les métropoles se définissent en priorité par leurs configurations physiques.
Gigantesques, immenses dont les fron...
Page 13
Ce gigantisme urbain se « déverse » dans le territoire…Il phagocyte les
campagnes des alentours. Cet espace produi...
Page 14
la métropole est une
FORMATION URBAINE
singulière dont les services sont
dédiés aux échelles
REGIONALE et
SUPRANAT...
Page 15
La théorie de Malthus
 
Malthus, (1766-1834) économiste britannique, affirme que la
population augmente d’une faço...
Page 16
Page 17
C'est une ville capable de se maintenir dans le temps, de garder une
identité, un sens collectif, un dynamisme à l...
Page 18
Page 19
Page 20
Page 21
Page 22
Ville2.0
Après le web 2.0, la ville 2.0 est le concept de base pour
une ville numérique. En fait cet aspect concer...
Page 23
Page 24
Page 25
Rotterdam abrite une population jeune, ouverte et tolérante, à l’affût de nombreuses
innovations urbaines et archi...
Page 26
ALORS CRISE DE
L’URBAIN OU CRISE
DE L’URBANISME ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

1 cours . pu pg 14 15 CRISE DE L'URBAIN OU CRISE DE L'URBANISME?

651 vues

Publié le

Cours introdutif Post Grad Projet Urbain

Publié dans : Sciences
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
651
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
50
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

1 cours . pu pg 14 15 CRISE DE L'URBAIN OU CRISE DE L'URBANISME?

  1. 1. Page 1PG Projet Urbain. Cours 2 . (2014/2015) Pr. BOUCHAREB A. CRISE DE L’URBAIN OU CRISE DE L’URBANISME?
  2. 2. Page 2 = 70% 2050: Taux d’urbanisation2050: Taux d’urbanisation
  3. 3. Page 3
  4. 4. Page 4
  5. 5. Page 5
  6. 6. Page 6 Echange généralisé entre les différentes parties du monde, FAVORISE par L’URBANISATION, Les RESEAUX DE DISTRIBUTION (mobilité, couts, libre échange, ) REFERENCES UNIVERSELLES (monétarisation, normes) CONSEQUENCE : Village planétaire CONTRATION DU COUPLE ESPACE/TEMPS
  7. 7. Page 7 Vue aérienne verticale du nouveau port de Rotterdam (Maasvlakte), le plus grand terminal de conteneurs de Rotterdam dont la capacité atteint 8 millions d'unités; ce qui renforce sa place d'ouverture européenne dans la mondialisation. Source: Google earth
  8. 8. Page 8 Caddy et automobileCaddy et automobile CONSOMMATION: Une autonomie qui se paie en « billet » vert. CONSOMMATION: Une autonomie qui se paie en « billet » vert.
  9. 9. Page 9 URBANISATION: En plus des humains…. Il faut bien « ranger » nos gadgets, assurer notre sécurité…. Et gérer nos déchets………….
  10. 10. Page 10 MODE. MOBILITE /SOCIALE/RESIDENTIELLE/ CONSUMERISME NEO-TRIBALISME RELATIONS LIBRES INFORMATIONS TEMPORALITES
  11. 11. Page 11
  12. 12. Page 12 Les métropoles se définissent en priorité par leurs configurations physiques. Gigantesques, immenses dont les frontières sont incertaines fluctuantes, ces villes (faut-il encore les qualifier « villes ») ne peuvent se prêter à l’analyse « classique » tant les contenus sociologiques, économiques, culturels sont différenciés. Même sur le plan des statistiques, ces grandes structures seraient des entités « inhabituelles » sur le plan des quantités On peut considérer comme métropole une ville: •concentrant une population relativement forte •avec des fonctions de commandement dans les domaines économique et financier •influençant l'organisation des activités industrielles et tertiaires •à la tète d'un réseau urbain •ayant un pouvoir d'impulsion et d'organisation •représentant un lien avec l'échelon le plus élevé (sauf pour le cas de la capitale nationale) •concentrant des emplois stratégiques
  13. 13. Page 13 Ce gigantisme urbain se « déverse » dans le territoire…Il phagocyte les campagnes des alentours. Cet espace produit « expose » ses fragmentations sociales et spatiales…Certains auteurs qualifient ce phénomène d’ « ECLATEMENT URBAIN ».
  14. 14. Page 14 la métropole est une FORMATION URBAINE singulière dont les services sont dédiés aux échelles REGIONALE et SUPRANATIONALE
  15. 15. Page 15 La théorie de Malthus   Malthus, (1766-1834) économiste britannique, affirme que la population augmente d’une façon exponentielle (2,4,6,8…..) alors que les ressources croissent d’une manière arithmétique (1,2,3,4 ,5….). Dans ce rythme, il prévoyait que le déséquilibre est inévitable. Dans ce sens, il préconisait la « limitation » des naissances et d’arrêter l’aide aux nécessiteux. Développement durable, la belle trouvaille !
  16. 16. Page 16
  17. 17. Page 17 C'est une ville capable de se maintenir dans le temps, de garder une identité, un sens collectif, un dynamisme à long terme. Pour se projeter dans l'avenir, la ville a besoin de tout son passé, d'une distance critique par rapport au présent, de sa mémoire, de son patrimoine, de sa diversité culturelle intrinsèque et de projets multidimensionnels. La ville durable doit pouvoir offrir une qualité de vie en tous lieux et des différentiels moins forts entre les cadres de vie. Cette exigence appelle une mixité sociale et fonctionnelle, ou, à défaut, des stratégies pour favoriser l'expression de nouvelles proximités : commerces et services de proximité, nature et loisirs de proximité, démocratie de proximité, proximités aussi entre les différentes cultures de la ville, entre les groupes sociaux, entre les générations. Une ville durable est, en conséquence, une ville qui se réapproprie un projet politique et collectif, renvoyant à grands traits au programme défini par l'Agenda pour le XXI° siècle (Agenda 21) adopté lors de la Conférence de Rio, il y a dix ans. Les villes qui entrent en résonance avec ces préoccupations définissent, à l'échelon local, quelles formes donner à la recherche d'un développement équitable sur un plan écologique et social, vis-à-vis de leur territoire et de l'ensemble de la planète, et elles reformulent par là même un sens collectif.
  18. 18. Page 18
  19. 19. Page 19
  20. 20. Page 20
  21. 21. Page 21
  22. 22. Page 22 Ville2.0 Après le web 2.0, la ville 2.0 est le concept de base pour une ville numérique. En fait cet aspect concernera le soft de la ville si l’on considère que le hard en est son aspect morphologique et matériel. L’urbanisme aujourd’hui a tendance à « instrumentaliser » les conceptions et à insérer le numérique dans ses propositions d’aménagement. ville numérique, où il devient difficile de se perdre et de se cacher
  23. 23. Page 23
  24. 24. Page 24
  25. 25. Page 25 Rotterdam abrite une population jeune, ouverte et tolérante, à l’affût de nombreuses innovations urbaines et architecturales, à l’avant-garde en termes d’entrepreneuriat. La stratégie mise en place par l’administration vise à rassembler les familles et les entreprises dans le centre-ville, grâce à un développement urbain innovant, à la construction d’espaces publics vivants et à un excellent réseau de transports en commun. Explique Steven Bee, président de l’Académie.
  26. 26. Page 26 ALORS CRISE DE L’URBAIN OU CRISE DE L’URBANISME ?

×