07 byzance

2 570 vues

Publié le

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 570
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
51
Actions
Partages
0
Téléchargements
671
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

07 byzance

  1. 1. UNIVERSITÉ SAINT-ESPRIT DE KASLIK - FACULTÉ DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUÉS HISTOIRE ET THÉORIE DE L’ARCHITECTURE I 07-LES PREMIERES ARCHITECTURES CHRETIENNES 200920/07/ARCHITECTURE 14/04/13 CHRETIENNE
  2. 2. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE HistoriqueIIIe siècle Dislocation de l’Empire Romain: menaces extérieures, dégradation des finances publiques, succession de plusieurs empereurs à une rapidité vertigineuse.284-305 Dioclétien tente de mettre fin aux luttes pour le pouvoir en instaurant une tétrarchie. Les conflits reprirent après son abdication.306-337 Constantin Ier s’impose en 312. Il fit cesser les persécutions des chrétiens.324 Chute de Byzance330 Constantinople: consacrée par Constantin nouvelle capitale de l’Empire Romain379 - 395 En 391, Théodose Ier proclame le christianisme religion d’Etat.
  3. 3. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Au IVe siècle: le Christianisme est reconnu comme religion officielle de l’Empiresous Constantin oLes Chrétiens passent des espaces cachés vers les espaces publiques. oAvec le financement impérial, on peut songer à construire des bâtiments publics. Besoin d’abriter les rites de la nouvelle religion
  4. 4. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Recours à une disposition antique: la Basilique romaine traditionnelle à nef couverte en bois Pourquoi la basilique et non pas le temple?
  5. 5. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEPourquoi la basilique non pas le temple?•Le Temple:₀ L’espace trop exigu (dans le culte païen le temple n’est pas conçu pour accueillir lepublic de « fidèles » mais uniquement les prêtres ou les fonctionnaires religieux) nepeut pas être adapté aux rituels chrétiens (le culte chrétien est celui de l’« Ekklésia »ou « assemblées des citoyens »).₀ Association entre la forme architecturale du temple et le paganisme.
  6. 6. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEPourquoi la basilique non pas le temple?• La Basilique:₀ Edifice laïc, à double fonction: marché couvert et tribunal (dans certains palais même, grande salle de réception) → donc non contaminé par des cultes païens.₀ Adapté aux mouvements de masse, il a largement fait ses preuves en tant que lieu d’assemblées et cadre d’un rituel public dont les chrétiens ont jusqu’alors été privés.₀ L’abside: lieu de l’autorité, symbole et lieu d’exercice de la justice signifie que désormais la maison de Dieu n’est pas seulement un lieu de prière, mais également un tribunal, où tous doivent connaître la loi impériale et la puissance du juge éternel et de ses magistrats.₀ Par son emplacement, au cœur du forum, la basilique est par excellence l’édifice civil de la cité: en le choisissant pour modèle les Chrétiens rejettent le temple et placent l’édifice chrétien au cœur de la vie civile, de la cité, « cité de Dieu » (Saint Augustin).
  7. 7. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Mais refondation du schéma de la basilique romaine. Les Chrétiens, non seulement s’approprient le plan basilical mais l’adaptent, le transforment tant dans la forme que dans le sens nouveau qu’ils donnent au bâtiment. Comment?
  8. 8. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•La basilique chrétienne est façonnée par le rite:1. Changements dans l’agencement du volume:oL’entrée située généralement sur l’un des côtés longitudinaux de la basilique estdésormais ouverte sur le côté faisant face à l’abside.oIntroduction d’un axe liturgique qui guide le mouvement processionnel longitudinal.→Relation entre l’individu et l’espace perçu dans sa profondeur.La basilique devient une nef qui dirige dès l’entrée le fidèle vers un lieu unique, oùconvergent les lignes de perspective et qui est bien souvent précédé d’un « arctriomphal »: l’abside est donc pour les Chrétiens le lieu même de la divinité. (L’absideest décorée du Christ en majesté et le siège de l’évêque y est installé.)oL’abside est aussi précédée de l’autel du sacrifice qui désormais « entre » dansl’édifice (alors que dans le culte païen il est toujours situé à l’extérieur) et qui lui aussichange de sens en devenant « simulacre » de sacrifice et rituel de purification et desanctification.
  9. 9. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE2. Changements dans l’orientation:oSeconde modification plus tardive: Abandon de l’orientation romaine et l’église estorientée, son abside tournée vers l’Est, vers Jérusalem, préfigurant ainsi la Jérusalemcéleste.3. D’autres modifications suivent:oUne cour carrée entourée de portiques, l’atrium, prend place à l’avant des églises. Apartir du Ve siècle se substitue parfois à l’atrium un porche, le narthex, au-delà duquelles catéchumènes (personnes non encore baptisées) ne peuvent pénétrer.oDernier ajout plus tard au VIe siècle, le clocher. Il permet de ponctuer et d’indiquerles heures de prière et de convier les fidèles à se rassembler, tout en ayant un rôle dedomination et d’observation d’où on donne l’alarme en cas de danger.
  10. 10. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Naissance du plan basilical longitudinal Contrairement à la cella des temples grecs et romains, exclusivement réservée aux prêtres, la basilique chrétienne englobe dans un même espace, le lieu sacerdotal (presbyterium), centré, et celui de l’assemblée des fidèles (nef), placés dans un rapport de succession symbolique et axiale.
  11. 11. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEL’origine exacte de ce plan estcontroversée:1.Le Dieu chrétien ayant remplacél’empereur divinisé, il est probable quel’architecture sacrée ait repris en l’adaptantle symbolisme de certains élémentsarchitectoniques comme le forum. Basilique du Forum de Trajan Grande place à portique comprenant une statue de Trajan Basilique transversale 170m x 60m Colonne Trajane Temple de Trajan Maquette reconstitution du Forum de Trajan
  12. 12. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE2. Association entre le schéma de la basilique et les maisons romaines clandestinement aménagées en lieu de prière (domus ecclesiae).
  13. 13. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEAu début du christianisme officiel:oUsage des fondations d’anciens temples.oUsage même de colonnes disparates pour les nouvelles églises.oLoin de l’expression sophistiquée de la période finale de l’Empire Romain.oPlan de la basilique traditionnelle à nef couverte en bois sans accorder d’importanceà l’apparat.Exemple:Grande basilique palatine de l’empereur Constantin à Trèves (début du IVesiècle) (édifice civil à la base qui ne fût consacré qu’à une époque ultérieure)
  14. 14. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Grande basilique palatine de l’empereur Constantin à Trèves (début du IV e siècle)
  15. 15. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Grande basilique palatine de l’empereur Constantin à Trèves (début du IV e siècle)
  16. 16. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEElle suit le schéma structurel primitif de la salle à couverture en bois:o Unique grande salle à absideo Sans division interne en nefso Entourée d’une simple paroi en brique (application du système structurel des arcades des aqueducs)o Remplissage des espaces vides entre les piliers de la structure → unité des murs à l’intérieuro Absence totale d’éléments superflus, tels que colonnes et entablementso Parfaite clarté du rapport entre la forme et la construction.Ce schéma sera ensuite assimilé et largement développé par la culturearchitecturale nord-européenne.
  17. 17. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Aux débuts, assignation d’une forme de halle à l’église (Exemple: basilique de Trèves).•Mais cette salle rectangulaire prend de grandes dimensions avec plusieurs nefs.•Magnificence typique de la salle du trône des palais sacrés.•Deux éléments caractéristiques:oUne abside semi-circulaire surmontée d’une coupole et souvent traitée en mosaïqueavec le visage du Christ Sauveur. Elle abrite le presbyterium avec les sièges del’évêque et du clergé.oUne vaste salle « allée à colonnes » recouverte d’une charpente en bois, destinéeaux fidèles.
  18. 18. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Exemple: La première Basilique Saint-Pierre à Rome o Cette immense basilique à cinq nefs, précédée d’un vaste atrium à portiques, a été édifiée dès 324 par Constantin et inaugurée vers 336. L’édifice a été détruit à la Renaissance. o Dans les basiliques des débuts du christianisme, une nef transversale s’ajoutait à l’extrémité Est de la nef principale, sans néanmoins former un plan cruciforme comme plus tard, à l’époque romane. o La basilique est précédée par une avant-cour, élément récurrent dans les premières basiliques.
  19. 19. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE1. Propylée, entrée d’un secteur sacré2. Atrium, avant-cour entourée de quatre portiques3. Narthex, entrée précédant l’église4. Nef, plus haute que les bas-côtés5. Bas-côté6. Chœur7. Transept8. Abside
  20. 20. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNETypologie:o Salle longitudinale divisée par des colonnes en cinq nefs.o Couverture en bois.o Nef centrale plus haute que les autres et percée de fenêtres.o Au bout de la salle, une grande arcade rappelant un arc de triomphe, s’ouvre sur la nef transversale (transept) au niveau de l’abside du presbyterium.o Le transept donne sur une rotonde terminale, qui, en tant que mausolée, était consacrée aux rites funéraires.o Eglise précédée par un vaste portique d’entrée, au centre duquel figuraient une fontaine.o Narthex précédant l’entrée pour les catéchumènes.o A côté de l’église, autres espaces sacrés à plan central: martyria, baptistères et tombeaux (mausolées). Au milieu du plan se dressent un autel, des fonds baptismaux ou une tombe.
  21. 21. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEToutes les églises romaines d’alors vont reprendre cette même typologie.Exemple: Eglise Santa Sabina, Rome (422-432)
  22. 22. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Exemples d’églises romaines Eglise San Clemente (IVe siecle), RomeEglise Santa Maria Maggiore (432-440), Rome Eglise San Paolo fuori le Mura (385-400), Rome
  23. 23. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEExemple: Eglise de la Nativité, Bethléem
  24. 24. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEElle fut construite par Hélène (mère de Constantin) pour honorer le lieu de lanaissance du Christ.
  25. 25. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE La ville de Jérusalem vit fleurir au temps d’Helena, nombreuses églises originales et célèbres dans toute la chrétienté, honorant les principaux lieux de la vie du Christ. Elles étaient composées de vastes rotondes recouvrant le lieu saint, précédées d’une basilique à plusieurs nefs.
  26. 26. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEAutre espace sacré à plan central: le BaptistèreoModèle du plan du nymphée consacré au culte des nymphes aquatiques etdes muses, doté de fontaines sacrées de purification.oMultiplicité des significations et polyvalence d’usages rituels.oTransformation symbolique opérée par les chrétiens: lien étroit avec lasource de la vie en tant que symbole, nourriture et élément purificateur,charme et capacité d’évocation du féminin, tous ses symboles ont étémaintenu par le baptistère chrétien.
  27. 27. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEExemple: Santa Constanza, Rome.Ancien mausolée de la fille de Constantin, annexé à une basilique aujourd’huidétruite, est devenu un baptistère, puis une église à plan centré. La lumière devient ici un élément principal de la définition de l’espace intérieur.
  28. 28. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE Un déambulatoire circulaire à portiques extérieurs fait le tour du bâtiment à coupole.
  29. 29. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE L e P la n L e p la n b a s ilic a l s im p le L e p la n c e n t r a l L a b a s iliq u e à c o u p o le s L e p la n e n c r o ix g r e c q u e c o u v e rtu re e n c h a rp e n te c ir c u la ir e o u o c t o g o n a l S a in t - A p p o llin a ir e - in - c la s s e S a in t - V it a l S a in t e - S o p h ie S a in t - J e a n S a in t - A p p o lin a ir e - le - n e u f (R a v e n n e ) d e C o n s t a n t in o p le E phèse
  30. 30. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEIVe siècle:•Grandes invasions qui affaiblissent l’Italie et Rome.•Transfert de la capitale de l’Empire Romain à Byzance par Constantin.•Byzance = Constantinople (baptisée par Constantin en son nom) (depuis 1930,Istanbul).•Multiplication de sièges impériaux décentralisés. oTransfert de l’architecture dans la nouvelle métropole de l’Empire romain d’Orient. oLes nouveaux sièges impériaux affichent un souci de caractérisation : nouvelle identité marquée par les différences dans les monuments architecturaux.
  31. 31. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Cité maritime sur un port naturel •Porte de l’Occident entre l’Europe et l’Asie •Consacrée en mai 330 « nouvelle Rome » par Constantin •Il y établit sa résidence et en fait la capitale de l’Empire
  32. 32. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Il y bâtit: oLes murs d’abord oLe Sénat oLe palais impérial oLe forum oL’hippodrome o+ nombreux monuments et églises Constantinople à l’époque Byzantine
  33. 33. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Ses successeurs poursuivront son œuvre deconstruction:oAgrandie entre 413 et 447 par Théodose II(murs de Théodose II)oAqueducs (ex. celui de Valens)oCiternes souterraines (ex. celles de Yerebatan)oPlaces, thermesoAménagement de larges ruesoDistinction des quartiers par types de métierset de voies de circulation
  34. 34. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Le rayonnement de Constantinople est à son maximum au VI e siècle sous le règnede Justinien (527 – 565)oReconstruction de Sainte-Sophie (532 – 562)
  35. 35. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE
  36. 36. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEHistorique:•Hagia Sophia « Sainte Sagesse » ou« Sagesse Divine » du grec.•Avec le Schisme entre Orient etOccident, elle devient une égliseorthodoxe•1453: elle est transformée enmosquée par les Ottomans•1935: convertie en musée•L’un des plus grands chefs-dœuvre de l’architecture mondiale
  37. 37. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEConstruction:•Construite en 5 ans entre 532 et 537.•Commanditée par l’empereur Justinien Ier.•Architectes : Anthemios de Tralles et Isidore de Milet.
  38. 38. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Immense église dont le diamètre de la coupole centrale dépasse 31 m. Centralité et articulation longitudinale conjugées ensemble de manière à préserver la prééminence de l’espace centré.•La coupole centrale est contrebutée par deux demi-coupoles flanquées de deuxpetites niches à colonnes.
  39. 39. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •La coupole centrale culmine à 56m du dallage. •L’énorme espace présente deux étages de bas-côtés qui contrebutent la poussée du dôme sur les énormes arcs surmontant les tympans latéraux, largement ajourés.
  40. 40. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Des rangées de fenêtres percent la base de la coupole.
  41. 41. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •L’espace centré est renforcé par la gradation particulièrement étudiée de la lumière: haut très éclairé, bas beaucoup plus sombre.
  42. 42. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNELe Dôme:•Il représente une innovation majeure dans l’architecture•Le poids est supporté par des pendentifs (premier usage de cette technique deconstruction) oCaractéristique du pendentif: il permet une transition entre la forme carrée des piliers et la forme circulaire du dôme.
  43. 43. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE
  44. 44. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEAvantages structuraux:oDiamètre du dôme : 31 mètresoHauteur : 56 mètresoEffet aérien par une arcade de fenêtres qui le supportentoL’intérieur est baigné par la lumière
  45. 45. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE o Cotés Est et Ouest: l’espace est allongé par des semidômes et par des exèdres semidômés o Création d’un espace allongé avec une hiérarchie de dôme qui font une transition entre terre et dôme centrale
  46. 46. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE L’intérieur : marbre polychrome o Couleurs vert, rouge et blanc o Mosaïque en or
  47. 47. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNEL’Extérieur :Simplement enduit de stuc pour donner une clarté au volume du dôme et des voûtes.
  48. 48. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Il s’agit d’une variante locale de la basilique romaine.
  49. 49. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Structure en brique simple de style romain aux proportions idéales•A l’origine revêtue de marbre sur les murs et de mosaïques au sol.
  50. 50. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Nef de 65m de long, deux fois plus élevée que les bas-côtés •Espaces baignés de lumière et séparés par deux ravissantes arcades. •Les chapiteaux des colonnes corinthiennes en marbre sont ornés de délicats rinceaux d’acanthe.
  51. 51. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Basilique octogonale à plan centré •Construite par Justinien I, empereur d’Orient •Elle servit de modèle à la Chapelle Palatine de Charlemagne à Aix-La- Chapelle
  52. 52. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE
  53. 53. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNELes éléments de la construction:•Rotonde octogonale•Coiffée d’une coupole ajourée et lumineuse•La coupole surmonte de minces piliers d’angles•Les piliers encadrent des exèdres à colonnes Préciosité de la décoration hellénistique + Raffinements de la technique de construction romaine
  54. 54. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE•Alliance d’audace, de légèreté, de lumière etd’ornementation.•Ceci est dû à l’emploi des nervures formantun parapluie: le rassemblement des chargesen quelques points précis permet de percerles murs.•Clarté vive du haut, compensée par lapénombre des déambulatoires•Déambulatoires peuplés d’arcades: doucealternance de pleins et de vides, desilhouettes et formes mouvantes, enrichiespar les revêtements qui brillent dansl’obscurité.
  55. 55. UNIVERSITE SAINT-ESPRIT DE KASLIK HISTOIRE ET THEORIE DE L’ARCHITECTUREIFACULTE DES BEAUX-ARTS ET DES ARTS APPLIQUES 200920/07/ARCHITECTURE CHRETIENNE •Plan en croix grecque

×