2013
RAPPORT D’ACTIVITé
agence d’urbanisme de la région du havre et de l’estuaire de la seine
APPROUVÉ PAR LE conseil d'am...
Évoquer les actions de l’année écoulée ou des précédentes
n’a d’intérêt que dans les effets que l’on peut constater.
La Va...
Sommaire
p. 4	 L’Agence
p. 6	 Observer
	 Saisir les réalités
p. 8	 Projeter, planifier
	 Fixer les cadres de l’aménagement...
3Les temps forts 2013
Novembre
Coup d'envoi de l'élaboration du contrat
de plan interrégional État-Régions
(CPIER) de la V...
L’AGENCE
L’AURH, au service du territoire
de l’Estuaire de la Seine
Depuis 2003, le territoire d’interven-
tion de l’Agenc...
5
Focus sur... le nouveau site Internet www.aurh.fr
L'AURH a mis en ligne son nouveau site internet fin
2013. Il présente ...
L'AURH mène une observation sur son territoire d'intervention, l'Estuaire de la
Seine, pour renseigner au mieux les décide...
7
Observatoire de la conjoncture
L’observatoire de la conjoncture permet
de suivre les évolutions de l’économie
locale et ...
PROJETER, PLANIFIERFixer les cadres de l'aménagement
L’AURH accompagne les collectivités dans la réalisation de leurs docu...
9
SCoT Le Havre Pointe de Caux
Estuaire
Suivi et animation
L'AURH, en sa qualité d'assistant à
maîtrise d'ouvrage du SCoT ...
PLU d’Octeville-sur-Mer
En avril 2013, le conseil municipal a
approuvé la révision générale du PLU
réalisée par l’AURH.
Oc...
11
PLU intercommunal de
Lintercom Lisieux Pays d’Auge
Normandie
Depuis l'été 2012, l'AURH accompagne
les élus des 33 commu...
Au-delà de l’élaboration des documents d’urbanisme qui contiennent une grande
dimensionprojet,l’Agencesevoitconfierdesétud...
13
Le Havre - La précarité dans le
Centre Ancien
La ville du Havre a confié à l’AURH
le diagnostic de la précarité à l’œuv...
L’AURH apporte à ses partenaires, élus, acteurs institutionnels, services des
collectivités territoriales, des éléments de...
15
Préparer les contrats
territoriaux
La période 2014-2020 ouvre un
nouveau cycle de contractualisation
territoriale à tra...
Lieu de rencontre, lieu d’interpellation, lieu de coproduction, l’AURH permet aux
acteurs du territoire de se réunir autou...
17
Feuilleter le livre blanc	
www.aurh.fr/livre-blanc-du-
decrochage-a-la-reussite
Structurer le pôle métropolitain
de l'E...
L’AURHestun«laboratoired’idées».Ellesesaisitderéflexionsprospectivesqu’elle
juge pouvoir éclairer le territoire et nourrir...
19
GPMH - Ateliers pédagogiques
avec l'École Nationale Supérieure
du Paysage de Versailles
Pour éclairer sur les potentiel...
Paris Seine Normandie –
Colloque thématique Recherche
et Innovation
Le premier colloque thématique Vallée
de la Seine, co-...
21
Projet européen Weastflows
L’AURH est partenaire du projet
européen Weastflows (programme
INTERREG IVB pour l’Europe du...
L’AURH,C’ESTAUSSI...
études et notes 
L’AURH et la Fédération nationale
des agences d’urbanisme
Participation à la rencont...
23études et notes PRODUITES EN 2013
Liste des études
JANVIER
E-1438	 Étude sur la vacance du parc HLM en 2012
E-1439	 Le H...
L’ÉQUIPEAURH
Membres du personnel au 31 décembre 2013
Direction
Dominique DHERVILLEZ	 Directeur général
Équipe d’études
Lu...
25
Territoire du Pays
Le Havre Pointe de Caux Estuaire
-	 Communauté de l’Agglomération
Havraise (CODAH)*
-	 Caux Estuaire...
Agence d’Urbanisme de la Région du Havre et de l’Estuaire de la Seine
4 quai Guillaume Le Testu - 76063 Le Havre cedex - T...
AURH - Rapport d'activité 2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

AURH - Rapport d'activité 2013

830 vues

Publié le

L'Agence d'urbanisme de la région du Havre et de l'Estuaire de la Seine publie chaque année son rapport d'activité qui présente de manière illustrée l'ensemble des travaux réalisés.

Au sommaire :
> L’Agence
> Observer - Saisir les réalités
> Projeter, planifier - Fixer les cadres de l’aménagement
> Étudier - Envisager les développements
> Conseiller, assister - Accompagner les actions
> Animer - Mettre en réseaux et coordonner
> L’AURH, c’est aussi...
> Liste des études et notes publiées en 2013
> L’équipe AURH
> L’assemblée générale

Le rôle de l'AURH : contribuer au développement et à l'attractivité de la place du Havre et de l'Estuaire de la Seine par le biais d'études, d'observations, de projets d''aménagement et de réflexions prospectives à destination de ses adhérents et partenaires.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
830
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
425
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

AURH - Rapport d'activité 2013

  1. 1. 2013 RAPPORT D’ACTIVITé agence d’urbanisme de la région du havre et de l’estuaire de la seine APPROUVÉ PAR LE conseil d'aministration du 5 juin 2014
  2. 2. Évoquer les actions de l’année écoulée ou des précédentes n’a d’intérêt que dans les effets que l’on peut constater. La Vallée de la Seine en est l’exemple, l’année 2013 a été riche en annonces : nomination d’un délégué interministériel dédié à son développement ; programme d’infrastructures « mobilité 21 » confirmant l'intérêt national de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie sur trois phases importantes (le Mantois, la nouvelle gare de Rouen avec la jonction jusqu’à Yvetot et la ligne fret Gisors-Serqueux) ; principe d’un contrat de plan inter- régional (CPIER) « Vallée de la Seine », seul contrat de ce type en France ; inscription par la Commission Européenne de la de Seine à la nouvelle carte des corridors majeurs européens (RTE-T), ouvrant l’axe Le Havre - Paris aux financements directs de l’Europe. Même si les réalisations prendront du temps, ces annonces consolident la construction du territoire de la Vallée de la Seine. Autre force du territoire : les succès commerciaux d’HAROPA et son élargissement auprès des ports côtiers et fluviaux. Ces succès résultent des actions convergentes sur la Vallée de la Seine depuis 4 ans. Ne sous- estimons pas celles menées par l’AURH à cette échelle et sur les corridors européens (programme Weastflows). L’actualité de la fusion des deux régions normandes vient à la rencontre d’un travail de longue haleine mené par l’Agence : le territoire de l’Estuaire. Chacun sait que le Préfet de région n’a pas jugé utile, fin décembre, de créer le pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine malgré le portage de 11 intercom- munalités. Cependant, quelques jours après cette décision, l’annonce du Chef de l'État de sa détermination à diminuer le nombre des régions, dont bien sûr les régions normandes, montre notre discernement à construire des ententes inter- régionales et interdépartementales. Cette réunion normande mettra la Vallée de la Seine et son Estuaire à leur bonne place, au milieu d’un territoire dont l’unité est flagrante aujourd’hui. Le Grenelle de l’Estuaire a initié l’écologie industrielle, en mobilisant les territoires, les établissements portuaires, et les chambres de commerce et d’industrie. La fondation scien- tifique Paris-Saclay efficacité énergétique (PS2E), dotée de financements importants du programme des investis- sements d’avenir, constituée d’établissements de recherche de premier plan et de majors industriels, propose de construire, l’éco-parc industriel de l’Estuaire. Les éoliennes off-shore seront construites sur le Grand Port Maritime du Havre, nous mettant parmi les majors de la transition énergétique, et au premier rang de la reprise économique et de l’attractivité. Notre territoire a devant lui de grands défis, nous devons croire en ses qualités, en saisir les enjeux et en être fiers. À l’aboutissement de presque vingt années de présidence de l’Agence, animant un travail exclusivement partenarial, permettez-moi d’affirmer une conviction : la sortie de crise ne se fera pas par les effets d’un accroissement des possibilités financières de chacun ou de certains, mais par les modalités d’ententes nécessaires pour conjuguer les projets avec le développement à notre portée, qui alors apporteront en retour les ressources financières et l’attractivité que nous voulons. Antoine RUFENACHT Présidentdel’Agenced’urbanisme delarégionduHavreetdel’EstuairedelaSeine Édito
  3. 3. Sommaire p. 4 L’Agence p. 6 Observer Saisir les réalités p. 8 Projeter, planifier Fixer les cadres de l’aménagement p. 12 Étudier Envisager les développements p. 14 Conseiller, assister Accompagner les actions p. 16 Animer Mettre en réseaux et coordonner p. 18 Conjuguer la prospective Comprendre et construire le futur p. 22 L’AURH, c’est aussi... p. 23 Liste des études et notes publiées en 2013 p. 24 L’équipe AURH p. 25 L’assemblée générale Conseil d’Administration de l’AURH du 5 juin 2014 TROISIÈME RÉSOLUTION VU : le document « Rapport d’Activité 2013 » préparé par le Directeur Général de l’Agence, sous l’autorité du Président du Conseil d’Administration, VU : le débat et les remarques formulées sur ces documents par les Administrateurs, Le Conseil d’Administration de l’AURH, dans sa séance du 5 juin 2014, - adopte le Rapport d’Activité 2013. Fait à : Le Havre, le 5 juin 2014 Pour l’AURH : le Président du Conseil d’Administration, Antoine RUFENACHT, Président de l’AURH
  4. 4. 3Les temps forts 2013 Novembre Coup d'envoi de l'élaboration du contrat de plan interrégional État-Régions (CPIER) de la Vallée de la Seine Avril Nomination du délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine, François Philizot Juin Publication de l'atlas Weastflows (p.21) Juin Publication du cahier d'acteur de la place havraise Construction d'une filière industrielle de l'éolien sur la ValléedelaSeine Septembre Annonce du partenariat entre PS2E et la ZIP du Havre Octobre Inscription de la Vallée de la Seine au réseau transeuropéen de transport (p.21) Novembre Mise en ligne de la plateforme GeoWeastflows (p.21) Décembre Colloque Vallée de la Seine sur le thème Recherche et Innovation (p.20) Décembre Refus du préfet de Haute-Normandie de créer le pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine (p.16) Décembre Lancement du nouveau site internet de l'AURH (p.5) Février Publication du Cahier d'Aval « 32 000 emplois sur le complexe industrialo- portuaire du Havre » Juin SCoT Hautes Falaises – Arrêt du projet Juin Publication du rapport de la Commission Mobilité 21 inscrivant le projet LNPN dans sa liste prioritaire (p.20) Octobre - PLUi Lintercom Pays d'Auge Normandie : débat sur le PADD en conseil communautaire(p.11)
  5. 5. L’AGENCE L’AURH, au service du territoire de l’Estuaire de la Seine Depuis 2003, le territoire d’interven- tion de l’Agence est l’Estuaire de la Seine, composé de ses 5 pays, de ses 25 intercommunalités et de ses 471 communes. L’AURH étudie la complexité du territoire, et notamment la complé- mentarité entre l’urbain et le rural, pour le rendre clair et évident auprès des acteurs qui le composent. Le travail de l’Agence s’appuie sur l’ensemble des gisements du territoire : les infrastructures (tant urbaines, qu’industrielles ou de mobilité) les espaces naturels et le capital humain. Sa capacité à articuler ces dimensions complémentaires lui permet de dépasser les approches traditionnelles et monofonctionnelles. La combinaison de plusieurs métiers : observation, urbanisme, prospective L’AURH produit de la connaissance, par le biais d’observatoires, d’études, d’expertises techniques. C’est un espace de ressource et d’analyse. L’Agence a instauré une proximité avec les élus en leur apportant conseil et assistance et en répondant à leurs questionnements au quotidien. L’Agence est reconnue pour sa capacité à organiser et à animer la concertation, la coopération et les partenariats, quelle que soit l’échelle envisagée, pour œuvrer à la construc- tion de projets concrets et partagés. Elle joue un rôle d’éclaireur neutre et objectif. Ces métiers historiques se mêlent aujourd’hui à la prospective que l’Agence a développée depuis quelques années à des échelles plus vastes : Estuaire de la Seine, Axe Seine, Nord-Ouest de l'Europe. Elle accompagne ses adhérents dans l’ex- ploration de ces enjeux plus larges. Cet assemblage de compétences et de connaissances compose un ensemble atypique. À partir du panel des thématiques qu’elle aborde et de son expertise dans l’emboîtement des échelles,l’Agenceconstruitlacohérence des différents projets de territoire. Un rôle d’éclaireur neutre et objectif L’Agence se saisit de réflexions pros- pectives, elle interroge les échelles géographiques supérieures et le futur pour nourrir les réflexions sur ce qui se passe aujourd’hui sur son territoire. Elle ose l’impertinence sur certains projets : proposer des visions alternatives, interroger les repères pour provoquer la réflexion, créer une discussion, faire naître des points de vue nouveaux. Un système d’information géographique puissant Le SIG est une base de données géoréférencées dans laquelle plusieurs sources sont combinées afin de concevoir des cartes, de produire des rapports ou de conduire des analyses en lien avec le territoire. Outil transversal d'observation et d'analyse, le SIG s'appuie sur une infrastructure technique de pointe, des logiciels et des données numériques mis à jour en permanence. C’est un outil au service de l'intelligence territoriale.
  6. 6. 5 Focus sur... le nouveau site Internet www.aurh.fr L'AURH a mis en ligne son nouveau site internet fin 2013. Il présente la palette des domaines d’inter- vention de l’AURH avec une double entrée : par les métiers de l'Agence ou par les échelles d'intervention. L’ensemble des publications diffusables de l’AURH sont téléchar- geables sur le site. Le site présente également un ensemble de cartes téléchargeables à trois échelles : Estuaire de la Seine, Vallée de la Seine et Europe du Nord-Ouest. Le site internet répond à la stratégie de communication développée en 2013 : mise en cohérence de l’image de l’AURH avec le dynamisme et le professionnalisme de son équipe, développement de la communication autour des actions menées pour mieux faire connaître l'éventail des interventions, positionnement de l’AURH en tant qu’expert et référent territorial. Sur le site de l'AURH, la cartothèque de l’Estuaire de la Seine propose un panel d’une trentaine de cartes abordant 7 thématiques : démographie, habitat, paysages et agriculture, flux, tourisme, économie.
  7. 7. L'AURH mène une observation sur son territoire d'intervention, l'Estuaire de la Seine, pour renseigner au mieux les décideurs et les territoires. Les thèmes traités sont nombreux. Les chiffres sont accompagnés d’une analyse pertinente et d’une mise en perspective qui les éclairent. L'observation de l’AURH s’inscrit dans le temps. Le territoire d’étude est adapté au besoin de chaque commanditaire, de l’échelle micro-locale à l’échelle estuarienne. L'observation donne lieu à des publications régulières ou ponctuelles. À la croisée des différents dossiers gérés par l’Agence, l’observation nourrit tant les études menées que la prospective. OBSERVER Saisir les réalités _ Économie - Région havraise - Observatoire de la conjoncture (voir ci-contre) - Région havraise - Observatoire de l’immobilier d’entreprise (voir ci-contre) - Observatoire des activités maritimes et portuaires - Participation à deux publications INSEE : Cahier d’Aval n°132, Février 2013, 32  000 emplois sur le complexe industrialo-portuaire du Havre Cahier d’Aval n°135, Septembre 2013, 18  000 emplois sur le complexe industrialo-portuaire de Rouen _ Habitat - Aire urbaine du Havre - Observatoire habitat : marché du logement, loyers privés (pas de publication en 2013, publication prévue en 2014) - Le Havre - Suivi de la vacance dans le parc social _ Espace - LeHavre:ObservatoiredesQuartiersSud - Lancement de l’observatoire des Zones d’Activités _ Socio-démographique - Le Havre - Observatoire socio- démographique Recensement 2010 - Chiffres clés Le Havre et ses quartiers (voir ci-contre) - CODAH - Observatoire des problématiques locales de santé publique (publication prévue en 2014) - Estuaire de la Seine - Observatoire du vieillissement
  8. 8. 7 Observatoire de la conjoncture L’observatoire de la conjoncture permet de suivre les évolutions de l’économie locale et la dynamique de la région havraise depuis 2009. Cet outil a un rôle de baromètre économique, il repose sur une série d’indicateurs renseignés localement et mis au regard de l’économie nationale, européenne voire mondiale. Les données collectées et analysées concernent notamment : l’activité portuaire, le trafic routier et fluvial, le chômage et l’emploi, la création d’en- treprises, les marchés du logement et de l’immobilier d’entreprise, les finances locales… L’AURH réalise deux fois par an une étude complète présentée à la ville du Havre, à la CODAH, à la Banque de France, au Grand Port Maritime du Havre, à la CCI du Havre. La synthèse de l’étude est parue en février 2014 sous la forme d’une fiche recto/verso diffusée largement. Observatoire de l’immobilier d’entreprise L’Observatoire de l’immobilier d’entre- prise fournit un état des marchés de bureaux, d’entrepôts et de bâtiments- ateliers industriels sur la place havraise (CODAH et Caux Estuaire). Il s’appuie sur une enquête menée par l’AURH auprès des commercialisateurs privés et publics. Cet observatoire donne lieu à un bilan annuel des disponibilités, commer- cialisations (ventes et locations) et constructions par grand secteur géographique (centre-ville du Havre, zone industrialo-portuaire, communes de 1ère et 2ème couronnes...). Le bulletin, dont le n°17 a été publié en septembre 2013, est diffusé largement et notamment lors des salons immobiliers : SIMI et MIPIM. Une présentation en séance plénière a lieu une fois par an, elle réunit l’ensemble des parties prenantes. Cet observatoire fait partie du Réseau National des Observatoires de l’Immo- bilier d’Entreprise (RNOIE) www.rnoie.fr. Ces observatoires sont disponibles sur le site de l'AURH, rubrique Observation Recensement2010-Chiffresclés Le Havre et ses quartiers L'AURH a publié en 2013 les chiffres essentiels relatifs à la population et au logement pour chacun des quartiers du Havre. Ces chiffres sont issus du nouveau recensement de la population réalisé par l’INSEE sous forme d’enquêtes annuelles depuis 2004. Ceux-ci sont les plus récents et sont millésimés 2010. Lorsque cela était possible, les chiffres du recensement précédent réalisé en 1999 ont été mis en regard afin de pouvoir mesurer les évolutions entre ces deux périodes.
  9. 9. PROJETER, PLANIFIERFixer les cadres de l'aménagement L’AURH accompagne les collectivités dans la réalisation de leurs documents de planification, de la phase d’élaboration à la phase d’approbation jusqu’à la mise en œuvre de projets urbains. Elle leur apporte ses savoir-faire : analyse spatiale, prospective en aménagement du territoire, conception de projets urbains, suivi des évolutions législatives et réglementaires, connaissance des enjeux d’emboîtement des échelles. Grâceàsonimplicationsurleterritoiredel’Estuaireetdel’AxeSeine,l’AURHassure unecohérenceentrelesdifférentsdocumentsdeplanificationoudeprogrammation et favorise la transversalité des politiques publiques. _ Schémas de cohérence territoriale - SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire (voir ci-contre) - SCoT Risle Estuaire (accompagnement du SANO, expertise technique et juridique, démarrage fin 2013) - SCoT des Hautes Falaises (finalisation du document avant approbation en mars 2014) _Plans locaux d’urbanisme - PLUi Lintercom Lisieux Pays d’Auge Normandie (voir p.11) - Révision du POS en PLU d'Octeville- sur-Mer et modifications 1 et 2 (voir p.10) - Révision du POS en PLU d’Harfleur - Modification du PLU de Sainte-Adresse - Modification 6 du POS de Fontaine-la– Mallet _ Accompagnement des communes (en partenariat avec la CODAH, la DDTM et le CAUE) - Note d’enjeux sur les zones AU de Gonfreville-l’Orcher - Note d’enjeux sur les zones AU d’Octeville-sur-Mer - Projet urbain d’Harfleur : La pêcherie / Le camping des Vallées - Projet urbain de Manéglise - Projet urbain de Fontaine-la-Mallet _ Projets urbains - Projet urbain centre-bourg d’Octeville- sur-Mer (déclinaison du PLU) - Projet urbain centre-bourg de Rolleville - Miseenœuvreduprojetd’aménagement centre-bourg d’Étainhus Étude proposée par l'AURH - projet d’aménagement du centre-bourg de Rolleville
  10. 10. 9 SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire Suivi et animation L'AURH, en sa qualité d'assistant à maîtrise d'ouvrage du SCoT LHPCE, a mené plusieurs actions en 2013 : - aide aux élus communaux et communautaires à décliner les orientations du SCoT dans leurs différentes politiques sectorielles (habitat,développementéconomique, politique agricole...), - animation de réunions d'information surleSCoTauprèsdesprofessionnels de l'aménagement et des techniciens du territoire, - mise en œuvre du schéma directeur confluence, - participation au réseau des SCoT hauts-normands et au colloque annuel de la Fédération nationale des SCoT. Extraits du travail des étudiants de l'ENSP de Versailles sur les lisières et espaces d'interfaces du SCoT LHPCE Accéder au site du SCoT LHPCE www.scot-lhpce.fr Charte paysagère et environnementale Dans le cadre de la charte dans laquelle se sont engagés les élus du SCoT en novembre 2011, l’AURH propose une démarche d'animation pluriannuelle. Les élus et les techniciens du territoire bénéficient d'une assistance pour appréhender leurs projets d'aména- gement, d'un espace internet complet www.scot-lhpce.fr, de présentations et de visites spécifiques. Plusieurs prestations de conseil ont été effectuées en 2013 notamment : les enjeux d’aménagement paysager de la halte d’Étainhus-Saint-Romain, un travail sur la mise en scène paysagère de la zone des Bleuets à Étainhus, le démarrage d’une réflexion sur la valo- risation d’un bassin de rétention au cœur du bourg de Gommerville… Un atelier de cinq mois a été lancé avec trois étudiants paysagistes de l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles afin de formuler des propo- sitions d’amélioration concernant les lisières et espaces d’interface du SCoT. Révision du SCoT En 2013, en sa qualité de maître d'oeuvre, l’AURH a proposé au Comité Syndical d’amorcer la révision du SCoT par une série de séminaires techniques associant les principales collectivités et entités qui portent le projet de territoire : CODAH, Caux Estuaire, Ville du Havre, GPMH, CCI, Le Havre Développement et Office du Tourisme. Les thèmes abordés ont été définis par les directions générales de l’AURH et des deux EPCI. Ont successivement été traités : les filières économiques, les transports et mobilités, le commerce et l’économie portuaire. L’AURH a mobilisé ses ressources internes pour l’organisation et l’animation des séminaires. Les récentes productions de l’Agence en matière d’aménagement du territoire l’autorisent à présenter aux décideurs une vision renouvelée et pointue des problématiqueslocales.Pourcompléter cette expertise, il a également été fait appel aux compétences des structures présentes aux séminaires.
  11. 11. PLU d’Octeville-sur-Mer En avril 2013, le conseil municipal a approuvé la révision générale du PLU réalisée par l’AURH. Octeville-sur-Merconnaitdepuisplusde 30 ans un développement urbain dirigé en grande partie vers ses nombreux hameaux. La proximité havraise, la présence du littoral, le caractère rural dégagé par la commune, son dynamisme commercial et sa pluralité d’équipements publics attirent des citadins désirant un cadre résidentiel dans une commune possédant un grand nombre de services. Sans couper court au développement de l’urbanisation, souhaitant s’inscrire dans la continuité du rythme de constructions, les élus ont programmé, par le biais du PLU, un développement davantage orienté vers le centre-bourg. Vœux des élus et inscription des choix dans le cadre de la loi Littoral, l’AURH a été force de proposition sur les loca- lisations et les périmètres des zones de développement futurs. Les 600 logements programmés à l’horizon 2025 seront donc positionnés dans des zones proches des commerces et des services bénéficiant d’espaces publics paysagers de qualité. De façon à assurer une bonne desserte de la commune, les élus ont souhaité étendre et densifier les cadencements de transport en commun entre le centre-bourg et le terminus tramway au Sud de la commune. La question des mobilités comme le développement des liaisons douces ou la sécurisation des axes accentogènes a amené à une concertation fructueuse avec les élus du département en charge des aménagements routiers. Aujourd’hui et grâce à la réflexion menée dans le PLU, de nombreux scénarios s’ouvrent à la commune et certain d’entre eux commencent à être réalisés. À l’écoute de la population dans le cadre des réunions publiques, les élus d’Octeville-sur-Mer ont souhaité préserver la qualité urbaine et les formes bâties du centre-bourg. Une première modification a donc été lancée pour protéger le caractère pavillonnaire des franges du centre du village en adaptant les hauteurs autorisées sans pour autant délaisser les propriétaires d’une possible adaptation ou agrandis- sement de leur logement. Suite à une demande du Préfet, des modifications mineures de zonage ont été réalisées dans le cadre d’une seconde modification du PLU achevée début 2014. Le PLU a donc été une source de réflexions pour les élus, les conduisant depuis son approbation à mettre en œuvre les programmes envisagés dans un souci de concer- tation avec la population et avec les partenaires locaux (CODAH, EPFN, CG76, etc.). L’AURH accompagne aujourd’hui la commune dans ses choix d’aménagement. Les zones de développement futur d’Octeville-sur-Mer Vue de la zone des Hautes-Vallées aujourd'hui
  12. 12. 11 PLU intercommunal de Lintercom Lisieux Pays d’Auge Normandie Depuis l'été 2012, l'AURH accompagne les élus des 33 communes de Lintercom dans l’élaboration d’un plan local d’urbanisme intercom- munal. L’intérêt du PLUi est de définir un nouveau projet de territoire en adéquation avec la géographie des lieux (un site de confluence entouré de la campagne emblématique du Pays d’Auge) en faisant abstraction des limites communales. Au cours de l’année 2013, l’AURH a rédigé avec les élus le Projet d’Aména- gement et de Développement Durable (PADD), document clé exposant leur vision pour l’avenir du territoire. L’AURH s’est mobilisée pour l’organi- sation et l’animation du débat commu- nautaire, des débats communaux et de la réunion publique au cours du dernier trimestre 2013. La proposition majeure formulée dans ce PADD consiste à rendre son attractivité au fond de vallée lexovien qui concentre la plus forte intensité urbaine. Lisieux doit s’affirmer comme véritable cœur urbain d’une zone rurale en misant sur quatre axes forts : - un schéma de mobilité rendant crédiblelesalternativesàl’automobile, - l’accès et l’usage des aménités vertes dans la ville, - la restitution des fonctions écono- miques (commerces, services, équi- pements) du centre-ville, - la production d’une offre de loge- ments s’appuyant avant tout sur la recomposition du tissu existant et sur la gestion économe de la ressource foncière. Le recyclage foncier des bâtis délaissés par l’industrie et enserrés dans le tissu urbain est apparu comme une problématique centrale et une opportunité pour rendre opérationnelle la proposition. En 2013, de nombreux partenariatstechniquesetfinanciersont été montés pour nourrir les réflexions par des approches complémentaires : avec l’EPF de Normandie pour une étude de reconversion de friches (étude foncière), avec l’École d’Archi- tecture de Normandie pour un stage collectif de fin d’études (étude sur un bâti partiellement délaissé). L’Agence a parallèlement intégré une doctorante en CIFRE pour travailler sur les usages temporaires des friches et engager une thèse sur ce sujet à partir de février 2014, en partenariat avec l’école normale supérieure d'Ulm et l'univer- sité de Kaiserslautern (Allemagne). Accéder au site du PLUi de Lintercom www.plui.lintercom.fr Le fond de vallée lexovien : support de l'intensité urbaine et naturelle P A D D & Orientations d’aménagement Formalisation du dossier Mai2013 Débat du PADD Communal et Intercommunal Octobre2013 Septembre2014 Arrêt de projet Juillet2015 Approbation Mai2016 EnquêtePublique Automne 2015 Accompagnement à l’approbation EnquêtePublique Réunionspubliques Mars2013 Janvier2014 RéunionpubliqueElectionsmunicipales DébatCommunautaire DébatsCommunaux Réunionsenmairie Ateliersdetravail Orientations d’aménagement & Traduction Règlementaire Rencontres&entretiens Analyse territoriale Calendrier d'élaboration du PLUi Lintercom
  13. 13. Au-delà de l’élaboration des documents d’urbanisme qui contiennent une grande dimensionprojet,l’Agencesevoitconfierdesétudesparsespartenairescollectivités publiques. Ces études, prospectives ou plus proches de la dimension opérationnelle, concernent des espaces clés, facteurs de développement du territoire. L’AURH se positionne dans un rôle d’expert et de facilitateur. Ainsi, suite à ses travaux, les élus peuvent mettre en œuvre les démarches pertinentes avec les interlocuteurs adaptés pour définir rapidement les modalités concrètes de mise en œuvre du travail d’étude. ÉTUDIEREnvisager les développements _ Socio-démographie - Le Havre - Veille des Quartiers Sud / ANRU Sud (veille et collecte des données) - CODAH : la précarité énergétique - approche statistique et méthodologique - Le Havre - La précarité dans le Centre Ancien (voir page suivante) _ Mobilités - Développement de la Lézard’Express Régionale (voir page suivante) - CODAH - Plan Vélo / Plan Piéton (voir page suivante) _ Habitat - CODAH - Mission d’appui à la mise en œuvre du PLH - Caux Estuaire - Mise en œuvre de la politique de l’habitat - Ville du Havre - Identification de secteurs prioritaires d’intervention au plan de l’habitat dégradé ou indigne​ _ Commerce > CCI Le Havre - Portail SIG Entreprises (mise à disposition sur un extranet cartographique des informations sur les commerces et les services) _ Espace - Le Havre - Devenir du site Deschaseaux et du quartier Graville SoquenceCarte issue de l'étude Précarité dans le Centre Ancien Résultat d'une requête du portail SIG Entreprises, affichant une sélection de commerces de proximité à Harfleur
  14. 14. 13 Le Havre - La précarité dans le Centre Ancien La ville du Havre a confié à l’AURH le diagnostic de la précarité à l’œuvre dans le quartier du CentreAncien, dans le cadre de sa politique de reconquête de certains de ses quartiers anciens centraux (notamment à travers le Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés). L'AURH a identifié et qualifié les problématiques rencontrées en matière de précarité sociale dans le Centre Ancien. Pour cela, elle a mené un diagnostic quantitatif à partir d’indica- teurs chiffrés et un diagnostic qualitatif basé sur 26 entretiens semi-directifs de professionnels intervenant auprès des populations du quartier. L'Agence a ensuite proposé des orien- tations et des préconisations pour servir de supports à la construction du plan d’actions par les services de la ville du Havre et ses partenaires dans l'optique d'accompagner socialement les populations fragilisées. Développement de la Lézard’Express Régionale Dans le cadre de l’amélioration possible du service ferroviaire de la LER, l’AURH a été missionnée par la CODAH pour traduire concrètement les objectifs du plan de déplacements urbains (PDU) approuvé en 2013. Plusieurs sujets ont été traités cette année : - renforcement des capacités de construction autour des haltes en optimisant l’accessibilité et en privi- légiant des programmes mixtes respectant les qualités des sites, - organisation des rabattements tous modes vers les haltes de la LER en privilégiant les modes actifs (vélo, marche à pied), les bus et en développant les parking-relais, - réalisation d’une voie verte en fond de vallée combinée avec la LER pour les déplacements quotidiens et pour développer les pratiques loisirs-tourisme en lien avec les grands réseaux vélo à réaliser dans l’Estuaire de la Seine (liaison Honfleur-Étretat). CODAH - Plan Vélo / Plan Piéton La Communauté de l'agglomération havraise a lancé une réflexion sur la pratique de la marche à pied et du vélo sur son territoire. La question des modes « actifs » est un enjeu majeur pour encourager les alternatives à l’usage individuel de la voiture, notamment sur les trajets du quotidien inférieurs à 3 km. Pour la CODAH, Autorité Organisatrice des Transports, il est nécessaire de développer des rabattements piétons et cyclistes efficaces, lisibles et sûrs vers les haltes et stations LER ou tramway. L’AURH a été sollicitée par les Directions Mobilités et Aménagement Construction Maintenance de la CODAH pour les seconder dans ces deux démarches complémentaires qui se poursuivront en 2014 : élaboration des diagnostics et des enjeux, propo- sitions de scénarios et d’un plan d’actions conférant aux piétons et aux cyclistes un véritable statut. La Lézard'Express Régionale
  15. 15. L’AURH apporte à ses partenaires, élus, acteurs institutionnels, services des collectivités territoriales, des éléments de connaissance du territoire et une expertise pour nourrir leurs réflexions et leurs prises de décision. L’AURH propose un accompagnement de projets se traduisant sous la forme de participations à des missions techniques et à des cercles de réflexions ou d’un accompagnement du maître d’ouvrage. L’objectif fixé par l’AURH est d’enrichir les travaux de ses partenaires, d’apporter une plus-value aux démarches en mobilisant toutes les connaissances et les savoir- faire acquis par l’Agence. Cet accompagnement assure un travail de cohérence entre les réflexions des différents acteurs du territoire qu’ils soient privés, publics ou institutionnels. LesmissionslesplusnombreusesontconcernécetteannéelaCODAH,Caux Estuaire, la ville du Havre et le GMPH. L’Agence répond également aux sollicitations ponctuelles de ses adhérents. Elle dispose d’un éventail considérable d’informations statistiques, elle est de ce fait fréquemment sollicitée  : réponses téléphoniques ponctuelles, recherche de données, rédaction d’avis et de notes, pédagogie de projet, conseils techniques, méthodologiques et stratégiques… Cette assistance favorise une proximité entre l’AURH et ses adhérents et une mise à jour dynamique de la connaissance du territoire. CONSEILLER, ASSISTERAccompagner les actions Le quai de Southampton au coeur d'enjeux pour le port comme pour la ville Le Havre - Envisager l’avenir du quai de Southampton Pour la ville du Havre et le Grand Port Maritime,l’avenirduquaideSouthampton recouvre des enjeux importants. À l’instar du projet de la plage qui a radicalement changé l’image balnéaire du Havre, le Quai pourrait célébrer le rapprochement de la Ville et du Port, donner à voir le front Perret d’un côté et le dynamisme de l’activité portuaire de l’autre en inventant un vaste espace d’échange. Au cours du 2ème semestre 2013, trois équipes de conception pluridiscipli- naires se sont penchées sur le quai de Southampton, la rue de Paris et la place du Général de Gaulle. Elles ont proposé une vision nouvelle et porteuse de ces espaces emblématiques. L’AURH s’est fortement impliquée dans la définition des enjeux et le suivi de ce travail majeur pour l’avenir de l’avant- port havrais.
  16. 16. 15 Préparer les contrats territoriaux La période 2014-2020 ouvre un nouveau cycle de contractualisation territoriale à travers le programme d’orientation européen, le contrat d’agglomération entre la région Haute- Normandie et la CODAH, le contrat de plan État-région (CPER), et le contrat de plan interrégional État-régions (CPIER) de la Vallée de la Seine, unique en France, confirmé par le gouvernement en février 2014. Ces contrats sont des outils essentiels pour accompagner les défis éco- nomiques, écologiques et d’image renouvelée que doit relever le territoire. Fin 2013, la CODAH a missionné l’AURH pour l’accompagner dans ces démarches simultanées à différentes échelles afin d’apporter une cohérence d’ensemble : notes d’enjeux thématiques et de synthèse, suivi des projetsidentifiéspourleContratd’Agglo- mération, préfiguration des grands enjeux du SCoT LHPCE révisé et intégrateur des politiques publiques. Sainte-Adresse - La reconversion du plateau de la Hève Le déménagement de l’École Nationale de la Marine Marchande au bord du bassin de l'Eure est une opportunité pour la ville de Sainte-Adresse et pour l’agglomération. Le site du Cap de la Hève est à la fois symbolique, figure de proue de l'Estuaire de la Seine, et stratégique. Il occupe une situation unique de porte : il donne accès à la plage et au centre-ville de l’agglomération, ainsi qu'aux falaises du Pays de Caux. Le projet de valorisation du plateau de la Hève peut offrir à toute l’agglomération une formidable composition urbaine, touristique, naturelle et récréative. Les élus de Sainte-Adresse ont demandé à l’AURH de définir les enjeux du site et de composer un projet urbain qui permette d’appré- hender les options d’aménagement à envisager. Une réunion publique, animée par les élus de Sainte-Adresse et l’AURH, a été organisée par la Ville en octobre  2013. Le Havre - Le centre de Congrès des Docks La CODAH et la ville du Havre, conscientes des carences du territoire en matière d’offre de congrès et de tourisme d’affaire, ont lancé un projet de Centre de Congrès. Localisé à l’intérieur des Docks Café totalement reconfigurés, le centre de congrès disposera d’une nouvelle salle d’une capacité de 2  100 places en complément de l’activité de foire expo déjà existante. Le projet doit être livré fin 2016. Localisé le long du bassin Paul Vatine, au cœur du territoire des Docks profondément remanié, la beauté et la singularité du site participeront à l’attractivité et la réussite économique de ce nouvel équipement. L’AURH a été sollicité par la CODAH pour l’accompagner dans le suivi de l’ensemble des étapes préalables au démarrage des travaux sur les volets urbanisme, architecture et paysage : rôle de conseil auprès du maitre d’ouvrage, travail en amont (complément programmatique, notes d’enjeux…). Le plateau de la Hève à Sainte-Adresse : principaux enjeux pour l'aménagement du site
  17. 17. Lieu de rencontre, lieu d’interpellation, lieu de coproduction, l’AURH permet aux acteurs du territoire de se réunir autour de projets d’intérêts communs et de réfléchir ensemble au devenir du territoire. L’Agence anime des débats et des réflexions prospectives en faisant intervenir des experts extérieurs. L'animationmenée àl'échelle del'Estuaire delaSeines'estconcentréeen 2013sur les différentes étapes de la construction du pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine. ANIMER Mettre en réseaux et coordonner Les dates clefs du projet de pôle métropolitain _ Mars/Juin 2013 : délibérations des intercommunalités de l'Estuaire sur l'adhésion au Pôle Après 6 mois de procédures administratives, les établissements publics de coopération intercommunale (communauté d'agglomération et communautés de communes), tous dotés de la compétence d'adhésion, délibèrent quant à leur adhésion au Pôle. 11 EPCI délibèrent en faveur de leur adhésion au pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine. _ 27 juin 2013 : saisine du Préfet Le Préfet est saisi pour appréciation du projet du Pôle qu'il notifie par la suite pour avis consultatifs aux conseils généraux (14, 27 et 76) et aux régions Haute et Basse-Normandie. _ Septembre 2013 : avis consultatifs des conseils généraux et régionaux Le conseil général de Seine-Maritime ne délibère pas, son avis est donc réputé favorable à la création du pôle métropolitain. Les conseils généraux du Calvados et de l'Eure et les conseils régionaux de Haute et Basse-Normandie émettent un avis défavorable. _ Octobre/Novembre 2013 : avis consultatifs des commissions interdépartementales de coopération intercommunale Les CDCI de l'Eure (le 18/11) et la CDCI du Calvados (le 24/10) émettent un avis défavorable. La CDCI de Seine-Maritime (le 25/11) émet un avis favorable à la création du Pôle avec 36 voix pour, 8 absentions et 3 contre. _ 20 décembre 2013 : le Préfet de région Haute-Normandie, préfet de Seine-Maritime, refuse de signer l’arrêté de création du pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine. _ 7 janvier 2014 : les élus désignés par les 11 EPCI pour siéger au sein du conseil du pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine prennent acte de la décision du préfet et décident de : - fonder l'Association pour la création d'un Pôle Métropolitain de l'Estuaire de la Seine, association soumise à la loi de 1901, regroupant dans un premier temps les 11 EPCI d'ores et déjà volontaires, - relancerlaprocéduredecréationd'unpôlemétropolitainenfavorisant l'ouverture à toutes les intercommunalités désirant l'intégrer. Le 14 janvier, le Président de la République annonce sa détermination à diminuer le nombre de régions. La réunion de la Haute et de la Basse- Normandie est dans tous les esprits.
  18. 18. 17 Feuilleter le livre blanc www.aurh.fr/livre-blanc-du- decrochage-a-la-reussite Structurer le pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine En 2013, après 18 ans d’échanges au sein de la structure informelle du Comité des Élus de l’Estuaire, les élus ont souhaité entériner leur partenariat et se sont saisis de l’opportunité qui leur est offerte par la loi de créer un pôle métropolitain. Objectif : constituer une communauté de projets pour permettre aux intercommunalités qui la composent de mener à bien des projets interterritoriaux à une échelle de taille suffisante pour négocier des financements et des partenariats avec les régions, l'État et l'Europe. L’AURH accompagne la coopération estuarienne depuis ses débuts. Elle a assuré l’animation et le secrétariat du Comité des Élus de l’Estuaire jusqu’à sa dissolution en juillet 2013. Elle accompagne les intercommunalités dans la constitution du Pôle et anime les réflexions concernant son organi- sation et l’élaboration d’un programme de travail pour l’Estuaire à partir des projets en cours et des pistes issues des études. L’AURH a mis à disposition des EPCI un dépliant et une exposition présentant le pôle métropolitain pour qu’ils puissent informer leurs élus et leurs habitants. + d’infos : www.aurh.fr/projet-pole-metropolitain-estuaire-seine Le conseil de développement L’AURH héberge le CoDev Le Havre Pointe de Caux Estuaire et assure la responsabilité de son fonctionnement et de son secrétariat. L'Agence assure également l’animation des échanges entre les CoDev de l’Estuaire. Livre blanc Du décrochage à la réussite Pour conclure le projet Le décrochage des jeunes dans le pays Le Havre Pointe de Caux Estuaire initié par le CoDev LHPCE en 2009 puis porté par l’université du Havre, l’AURH a publié en début d’année 2014 le livre blanc Du décrochage à la réussite. Il présente la complexité du phénomène du décrochage et l'impérative nécessité de travailler dans un cadre élargi au-delà des champs institutionnels. Il fait un tour d'horizon des dispositifs permettant d'endiguer ce fléau : dispositifs nationaux et internationaux, initiatives locales.
  19. 19. L’AURHestun«laboratoired’idées».Ellesesaisitderéflexionsprospectivesqu’elle juge pouvoir éclairer le territoire et nourrir ses partenaires pour leur permettre ensuite d’aboutir à des projets concrets, nouveaux, originaux. Ses connaissances transversales lui permettent d’interroger non seulement son territoire d’intervention habituel, l’Estuaire de la Seine, et ses échelons locaux inférieurs, mais également des échelles plus vastes où l’Estuaire de la Seine peut jouer un rôle stratégique : la Vallée de la Seine et l'Europe du Nord-Ouest. L’AURH a la faculté de « dézoomer » de son territoire d’intervention pour interroger les espaces plus vastes et de revenir ensuite apporter les solutions adaptées au territoire. CONJUGUER la PROSPECTIVEComprendre et construire le futur _ Le Havre - LeHavre2030-Stratégieetplanguide  : animation et approfondissements (voir ci-contre) - Étude Coeur de Métropole : suivi et participation aux études ville du Havre / CODAH / GPMH _ Estuaire de la Seine - Estuaire de la Seine : rayonnement culturel et prospective territoriale (voir ci-contre) _ Axe Seine - Cahier d’acteur de la place havraise en faveur de la construction d’une filière industrielle de l’éolien à l’échelle de la Vallée de la Seine (rédaction du cahier par l’AURH et Le Havre Développement portant la position commune de la ville du Havre, de la CODAH, de l’association des CCI de l’Estuaire et du GPMH, soutenus par la Région Haute- Normandie) - Paris Seine Normandie – Colloque thématique Recherche et Innovation (voir p.20) - Ligne Nouvelle Paris-Normandie (veille active et reporting aux partenaires) (voir p.20) - The Grain Gateway - Filière céréales en vallée de Seine : enjeux et perspectives (voir p.20) _ Europe du Nord-Ouest (p.21) - Projet européen Weastflows - Publication de l'atlas des principales infrastructures de transport de l'Europe du Nord-Ouest - Mise en ligne de la plateforme GeoWeastflows
  20. 20. 19 GPMH - Ateliers pédagogiques avec l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles Pour éclairer sur les potentiels de valo- risation paysagère et environnemen- tale du GPMH, l’AURH a co-encadré deux ateliers successifs apportant des pistes nouvelles pour l’aménagement du territoire industrialo-portuaire et améliorer les liens avec les territoires limitrophes à l’échelle de la plaine alluviale. Estuaire de la Seine : rayonnement culturel et prospective territoriale L’équipe de l’AURH accueille depuis 2012 Marlène Renault, doctorante de sociologie du laboratoire CIRTAI  / UMR IDEES, sur le thème Culture et développement durable dans une perspective de prospective territoriale : le cas de l'Estuaire de la Seine. La deuxième année de la thèse de Marlène Renault a été consacrée à la partie appliquée de l’étude. Elle a comparé et mis en perspective l’implication des acteurs locaux dans des stratégies culturelles sur quatre territoires estuariens et leurs métropoles culturelles : celui de la Seine (en particulier Le Havre), de la Loire (Nantes et Saint-Nazaire), du Tage au Portugal (Lisbonne) et celui du Saint-Laurent au Québec (Montréal et Québec). La thématique « culture et développe- ment durable » anime de plus en plus les acteurs qu’ils soient du secteur culturel, économique, politique ou social. Afin de révéler ce nouveau paradigme, Marlène Renault mène un travail universitaire dynamique et innovant dans sa méthode en associant au travail scientifique textuel, un travail filmographique des entretiens menés sur les territoires considérés. Le Havre 2030 - Stratégie et plan guide : animation et approfondissements Le master plan des Quartiers Sud (2007-2013) arrivant à échéance, l’AURH a proposé à la ville du Havre une démarche de co-construction d’un plan guide « Le Havre 2030 » élargi à la ville basse depuis la Brèque jusqu’au cap de la Hève. Il s’agit de décliner la dynamique de la Vallée de la Seine à l’échelle de la place havraise en définissant une stratégie claire pour asseoir l’ambition de la métropole maritime. Ce plan guide est évolutif et permettra à la Ville de décliner de nouveaux concepts dans ses opérations d’amé- nagement : changements d’usage, hybridation, principe d’expérimen- tation immédiate en fonction des opportunités. Pour mieux confronter la stratégie avec le terrain, trois ateliers de travail ont été menés par l’AURH en 2013 sur le quai de Gironde, le boulevard de Graville et la rue de la Vallée. Le Havre / Harfleur : projet de liaison piétons/vélos le long du canal du Havre à Tancarville et de revitalisation de la dimension économique du canal Tournage au Parc des Nations à Lisbonne (août 2013) ©MR
  21. 21. Paris Seine Normandie – Colloque thématique Recherche et Innovation Le premier colloque thématique Vallée de la Seine, co-organisé par les agences d’urbanisme de la Vallée de la Seine, s'est tenu le 13 décembre 2013 à Caen. Objectif : montrer le potentiel de recherche et d'innovation dont dispose l’espace stratégique de la Vallée de la Seine, et le rôle que peuvent jouer les entreprises, les centres de R&D, les universités et les acteurs publics pour redynamiser et garantir une croissance à long terme de l'économie. Ligne Nouvelle Paris-Normandie L’AURH assure une veille active sur le projet LNPN et participe à l’ensemble des réunions préparatoires. Elle tient régulièrement informés ses partenaires, dont la CODAH et la ville du Havre, sur l’état d’avancement du projet, sous forme de cartes et de notes de travail. L’Agence est également un interlocuteur local privilégié pour RFF, maître d’ouvrage du projet. L’année 2013 a été marquée par la confirmation de l’intérêt national du projet LNPN par la Commission Mobilité  21 et par le gouvernement. Les études préalables à la Déclaration d’Utilité Publique doivent s’achever en 2018. Le démarrage des travaux devant intervenir avant 2020. Ligne Nouvelle Paris-Normandie : phasage de réalisation The Grain Gateway - Filière céréales en vallée de Seine : enjeux et perspectives Juliette Duszynski a déposé en 2013 un mémoire-projet dans le cadre du MBA Maritime, Transport et Logistique de l'EM Normandie dont elle est sortie major. Intitulé Filière céréales en vallée de Seine : Quelles perspectives de développement ? Ce mémoire offre une vision des enjeux liés à la filière céréales, ressource géostratégique cruciale dans l'économie mondiale. Il propose trois échelles d'analyse (mondiale, nationale et locale). Il met en lumière les problématiques et enjeux opérationnels propres au bon fonctionnement et au dévelop- pement de cette filière sur le territoire de la Vallée de la Seine et identifie notamment des points d'amélioration pour que Rouen conserve sa place de premier port céréalier européen. Ce travail a été soutenu par la Fondation Sefacil. Le mémoire fera l'objet d'une publication en 2014.
  22. 22. 21 Projet européen Weastflows L’AURH est partenaire du projet européen Weastflows (programme INTERREG IVB pour l’Europe du Nord- Ouest). Face à la congestion des ports du range Nord et des routes Nord/Sud, Weastflows a pour objectif de favoriser les flux de marchandises sur un axe Ouest/Est, plaçant ainsi les ports de l’Axe Seine dans une position centrale. La décision actée par l’Union Européenne en octobre 2013 d’intégrer l’axe Seine dans le corridor Atlantique du réseau transeuropéen de transport est une première victoire pour le territoire. L'Axe Seine fait désormais partie des neuf grands corridors d’infrastructures de transport qui sous-tendront le marché unique de l’UE et « révolutionneront les liaisons Est-Ouest ». Reste à élargir les hinterlands de ces ports vers l'Est et connecter entre eux les différents gateways européens. En juin 2013, l’AURH a rassemblé ses acteurs locaux (acteurs institution- nels, gestionnaires d’infrastructures, acteurs économiques, régions...) afin de partager avec eux les premiers résultats concrets produits par l’Agence dans le cadre de Weastflows. Publication de l'atlas des principales infrastructures de transport de l'Europe du Nord-Ouest L’AURH a publié sa première contribu- tion au projet Weastflows en juin 2013. L'atlas présente l’organisation du système de transport de marchandises du Nord-Ouest de l'Europe, tous types d’infrastructures (existantes ou en projet) et tous types de marchandises. Cet atlas, évolutif, s'appuie sur le système d'information géographique bâti par l'équipe de l'AURH. Les cartes utilisent la base de données libre OpenStreetMap complétée par de nombreuses sources vérifiées et corrigées. Ces données dynamiques seront mises à jour et enrichies jusqu'à la fin du projet Mise en ligne de la plateforme GeoWeastflows En novembre 2013, le Centre de Recherche Public luxembourgeois Henri Tudor et l’AURH ont mis en ligne la plateforme GeoWeastflows, outil de cartographie interactif dédié au transport et à la logistique. La plateforme, gratuite, rend accessible en ligne les données cartographiques et statistiques du système de transport de marchandises du Nord-Ouest de l'Europe, tous types d’infrastruc- tures (existantes ou en projet) et tous types de marchandises (ferroviaire, routier, fluvial, maritime, aérien). Elle est ouverte à tous, sur simple inscription, et en particulier aux acteurs de la logistique, aux élus locaux, aux chercheurs et aux étudiants. Carte du réseau transpeuropéen de transport Feuilleter l'Atlas www.aurh.fr/atlas-weastflows Capture d'écran de http://geo.weastflows.eu
  23. 23. L’AURH,C’ESTAUSSI... études et notes L’AURH et la Fédération nationale des agences d’urbanisme Participation à la rencontre annuelle En 2013, la rencontre annuelle de la Fédération a porté sur «  les campa- gnes urbaines  ». L’AURH a participé à l’animation de 3 ateliers : - inventer les nouvelles urbanités des dessertes ferroviaires contemporaines, - système de flux de marchandises et organisation territoriales des valeurs ajoutées, - données et outils collaboratifs des territoires solidaires. Co-animationduclubTerritoiresmaritimes Créé en 2009 par les agences du Havre et de Marseille, le club réunit 3 à 4 fois par an ports, chercheurs et agences d’urbanisme concernées par la dimension portuaire, maritime et/ou littoral. Les sujets abordés sont vastes : la loi Littoral dans les SCoT, les corridors RTE-T, l’observation des retombées portuaires… ParticipationauxautresclubsdelaFNAU - économie urbaine et développement territorial, - géomatique, - observation et ressources statistiques, - planification - réglementation, - projet urbain et paysage, - transport et mobilité. Voyage d’étude à Hambourg L’AURH organise des voyages d’étude pour mettre à disposition de ses adhérents les références les plus récentes et les plus importantes en matière d’aménage- ment du territoire. Hambourg, ville portuaire économi- quement très puissante à l’échelle européenne, porte le plus grand projet urbain actuel en Europe à l’interface ville-port Hafencity. Une vaste île de l’Elbe au Sud de la ville est en cours de redyna- misation à travers une IBA, processus de revitalisation de quartiers ou de régions en perte de vitesse. En 2013, quatre membres de l’Agence ont visité la ville et analysé les enseigne- ments majeurs à tirer de ces expériences impressionnantes. L’accueil de délégations professionnelles et universitaires L’AURH reçoit régulièrement des délégations françaises ou étrangères de professionnels, d’universitaires ou d’étudiants pour leur faire découvrir le territoire du Havre et de l’Estuaire et ses enjeux. Ce type d’échanges permet de bénéficier de regards extérieurs sur le territoire et contribue à enrichir les réflexions. Collaboration avec l’Académie de Stuttgart L’AURH a accompagné le travail d’une rare qualité effectué par un groupe interna- tional d’étudiants architectes et urbanistes de Stuttgart encadré par Nicolas Fritz, architecte. Leur sujet  :  développer un projet d’urbanisme et d’architecture contemporain très éclairant pour l’avenir du secteur de l’Atoll de la Citadelle. Des techniciens de la CODAH, du GPMH et de la ville du Havre ont pu découvrir la restitution de ces travaux lors d’une exposition à l’École Supérieure d’Archi- tecture de Paris en avril 2013. Signature d’une convention avec l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles L’AURH collabore de manière informelle avec l’ENSP depuis 2010, en accueillant des délégations d’étudiants paysagistes, en encadrant ou en favorisant des diplômes, en co- organisant des ateliers. Compte tenu de la qualité et de la multi- plication des travaux menés ensemble, considérant de la même manière le projet de la Vallée de la Seine comme un laboratoire de l’aménagement du territoire contemporain, les deux structures ont signé une convention partenariale en 2013.
  24. 24. 23études et notes PRODUITES EN 2013 Liste des études JANVIER E-1438 Étude sur la vacance du parc HLM en 2012 E-1439 Le Havre - Observatoire statistiques du CentreAncien E-1440 Ville du Havre -Analyse des besoins sociaux FÉVRIER E-1441 POS Étainhus : 2ème modification simplifiée MARS E-1438 Observatoire de la conjoncture n°19 E-1442 Atlas des principales infrastructures de transport de marchandises de l’Europe du Nord-Ouest SEPTEMBRE E-1443 Bulletin de l'Observatoire de l'Immobilier d'Entreprise n°17 E-1446 LER et projet de territoire : accompagner le développement de l'offre ferroviaire 2014-2020 E-1447 Le Havre - La précarité dans le CentreAncien OCTOBRE E-1448 POS Fontaine-la-Mallet : 6ème modification E-1449 PLU Octeville-sur-Mer : 2ème modification NOVEMBRE E-1450 L’attractivité commerciale dans la région havraise en 2012 E-1451 CODAH - La précarité énergétique des ménages DÉCEMBRE E-1452 École Nationale de la Marine Marchande : étude de reconversion du site E-1453 Recensement 2010 - Chiffres clés Le Havre et ses quartiers Liste des notes JANVIER 5541 La culture à l'amorce des grands projets urbains, la dynamique de 2017 au service d'une nouvelle ère urbaine et portuaire FÉVRIER 5542 Marché du logement et quartiers havrais – Power point présenté en conseil d'adjoints le 11/02/13 5543 Centre de congrès des Docks 5544 AURH, conseil d'administration du 21/05/12 : procès-verbal 5546 AURH, conseil d'administration du 18/02/13  : résolutions approuvées MARS 5540 Pôle métropolitain, une opportunité pour l'Estuaire de la Seine  : Document de présentation (4 pages) 5547 CODAH : Dispositif d'investissement locatif Duflot 5550 Bâtiments délaissés / friches : quelques références sur le territoire de Lintercom Lisieux Pays d'Auge Normandie 5551 Comité des élus de l'Estuaire, comité technique restreint du 18/03/13 : compte-rendu AVRIL 5553 Comité des élus de l’Estuaire, Groupe mobilité du 25/03/13 : Compte-rendu 5554 CODAH, étude mobilité, réunion du 27/03/13  : compte-rendu 5556 Comité des élus de l'Estuaire, réunion du 15/04/13  : présentation 5557 Carte d'identité de l'Estuaire de la Seine : données clés des pays et des intercommunalités 5560 AURH, conseil d'administration du 18/02/13 : procès-verbal 5561 Comité des élus de l'Estuaire, réunion du 15/04/13  : compte-rendu 5563 Conjoncture économique de la région du Havre n°2 5564 Comité des élus de l'Estuaire, comité technique restreint du 23/04/13 : compte-rendu 5565 Un projet de vie sur une grande scène maritime : le quai de Southampton au cœur e la nouvelle dynamique culturelle 5568 Observatoire social du CentreAncien (powerpoint) MAI 5570 SCoT Basse Risle : note de cadrage 5571 Observatoire de l'Immobilier d'Entreprise : chiffres clés de l'année 2012 5572 AURH, Conseil d'Administration du 30/05/13 : résolutions approuvées par les administrateurs 5573 PLUi Lintercom, volet habitat, présentation du 14/05/13 aux personnes publiques associées : compte-rendu 5574 PLUi Lintercom, comité technique du 21/05/13 : préparation du PADD, déroulé de la présentation 5575 Atelier international d’urbanisme et d’architecture sur l'avant-port et l'Atoll de la Citadelle Académie d'architecture de Stuttgart : présentation officielle 5577 LER et projets de territoire, réunion du 14/05/13 : compte- rendu JUIN 5578 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de pilotage du 3/05/13 : compte-rendu 5579 Projet de formalisation du partenariat ENSP-AURH, réunion du 7 juin à Versailles : note préparatoire 5580 Weastflows : objet, enjeux, opportunités 5581 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 14/05/13 : compte-rendu 5582 Commission de rapprochement CCI de l'Estuaire : réunion du 5/06/13 5584 Le Havre projet stratégique 2030, réunion du 23/05/13  : compte-rendu 5585 Le Havre projet stratégique 2030, réunion du 11/04/13  : compte-rendu 5586 PLUi Lintercom : comité technique du 11/06/13 5587 AURH, assemblée générale du 29/06/12 : procès-verbal 5588 Précarité dans le CentreAncien du Havre : présentation à la ville du Havre le 11/07/13 5590 Le Havre projet stratégique 2030, atelier urbain « Boulevard de Graville » : note méthodologique 5593 Weastflows, réunion locale du 17/06/13 : compte-rendu 5594 Weastflows, un projet européen au service du Seine Gateway : dépliant de présentation (4 pages) JUILLET 5595 Des écoles de conception pour explorer le devenir de la place havraise  : ENSP et Académie d'architecture de Stuttgart 5596 et 5597 SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire, séminaire 1 « filière économique » 5598 PLUi Lintercom, séminaire PADD du 4/07/13 « Accéder et circuler dans le cœur de ville, se déplacer dans une zone rurale » (AURH-ITER) 5599 PLUi Lintercom, séminaire PADD du 4/07/13 « La gare, le centre-ville : construire un pôle attractif au cœur du Pays d’Auge » 5600 PLUi Lintercom, séminaire PADD du 4/07/13 « Mettre en place une politique de l’habitat qui réponde aux besoins des habitants » 5601 PLUi Lintercom, séminaire PADD du 4/07/13 «  Donner les meilleures conditions d’exercice à l’agriculture dans toutes ses dimensions : économiques, touristiques et de valorisation du territoire » 5602 PLUi Lintercom, séminaire PADD du 4/07/13 « Définir une stratégie d’accueil économique pour Lintercom » 5603 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de pilotage du 14/06/13 : compte-rendu 5604 Comité des élus de l'Estuaire de la Seine, réunion du 01/07/13 : compte-rendu 5605 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 8/07/13 : compte-rendu 5606 Comité des élus de l'Estuaire, comité technique du 25/06/13 : compte-rendu AOÛT 5609 SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire, séminaire n°2 « transports et mobilité » SEPTEMBRE 5610 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 4/09/13  : stratégie des pôles métropolitains vis-à-vis des fonds européens 5611 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 4/09/13 : compte-rendu 5612 Weastflows, action 3  : issues and challenges to data acquisition OCTOBRE 5616 PLUi Lintercom, réunion du 19/09/13 : compte-rendu 5617 Projet d'étude des friches et espaces sous-utilisés à Lisieux, l’îlot Castres (power point) 5618 La précarité dans le Centre Ancien du Havre : présentation du 10/10/13 5623 PLUi Lintercom, présentation des orientations du PADD aux élus le 24/10/13 5625 Étude sur les friches de Lisieux – Approche urbaine des sites Castres et Régina 5626 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 15/10/13 : synthèse 5627 Observatoiredel'Immobilierd'Entreprise : présentation de la réunion plénière du 13/11/13 5628 La vacance dans le parc locatif social de la ville du Havre : situation au 11/09/13 NOVEMBRE 5630 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de pilotage du 12/11/13 : compte-rendu 5631 Weastflows : opportunités, enjeux et financements 5632 Principes de la marche à pied par les habitants du pays LHPCE : quelques chiffres 5633 SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire : avis/arrêt 5634 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 28/11/13 : compte-rendu 5635 Pôle métropolitain de l'Estuaire de la Seine, comité de direction du 19/12/13 : compte-rendu
  25. 25. L’ÉQUIPEAURH Membres du personnel au 31 décembre 2013 Direction Dominique DHERVILLEZ Directeur général Équipe d’études Lucile AUDIÈVRE Chargée d’études - Cartographie, SIG, Urbanisme Sophie CAHIERRE Chargée d’études - Quartiers Sud, Cartographie Sophie CAPITAINE Chargée d’études - Analyse de données, Cartographie Olivier CHABERT1 Chargé de missions Estuaire - CoDev Marie-Hélène COUSIN Chef de projets - Observatoires Sarah DUBEAUX2 Assistante d'études Julien DUPRAT Chargé d’études - Planification et urbanisme réglementaire Juliette DUSZYNSKI Chef de projets - Stratégies, Développements économiques et portuaires, Projets européens Claude GOSSET3 Chargé d’études - Traitement de Données Alix GUILLEMETTE Chargée d’études - Développement durable Jocelyne LEMARCHAND Chargée d’études - Projets de territoire, Culture, Social Marie-Laure LEMOINE Chargée d’études - Habitat Thierry LOCHARD Chef de projets - Mobilités et projets urbains Jean-François MARY Chef de projets - SIG Boris MENGUY Chef de projets - Ingénierie développement durable Mathilde MUS Chargée d’études - Cartographie, SIG, Observatoires Jessy OUKOLOFF Chef de projets - Planification, urbanisme réglementaire, foncier et commerce Marlène RENAULT Chargée d’études, Doctorante - Culture Équipe ressources Céline CARRIER Assistante Wendy DÉCHAMPS Assistante du Directeur général Virginie DELAMARE Chargée de gestion comptable et financière Brigitte FORESTIER Chargée des ressources humaines Alix GAY Chargée de communication Elodie HAMEL Archiviste, Documentaliste Véronique LEDIER Assistante Christine ROUSSEL Assistante administrative, Accueil Michèle TÉTARD4 Technicienne infographiste 1 Olivier CHABERT a rejoint l'Agence d'Urbanisme et de Développement de la Région Nîmoise et Alésienne en novembre 2013 en tant que Directeur adjoint. Il a été remplacé par Régis CORBIN. 2 Sarah DUBEAUX a obtenu un contrat CIFRE en février 2014. Elle a intégré l'Agence en tant que chargée d'études - doctorante en urbanisme. 3 Claude GOSSET a fait valoir ses droits à la retraite en avril 2013. 4 Michèle TÉTARD a fait valoir ses droits à la retraite en janvier 2014.
  26. 26. 25 Territoire du Pays Le Havre Pointe de Caux Estuaire - Communauté de l’Agglomération Havraise (CODAH)* - Caux Estuaire* - Syndicat Mixte du SCoT Le Havre Pointe de Caux Estuaire* Autres territoires des Pays de l’Estuaire - Territoire du Pays Caux Vallée de la Seine, représenté par le Syndicat Mixte de la Région Caux Seine* - TerritoireduPaysRisleEstuaire,représenté par le Syndicat d’Aménagement du Nord- Ouestdel’Eure(SANO)* - Territoire du Pays d’Auge, représenté par Pays d’Auge Expansion (PAE)* - Territoire du Pays des Hautes Falaises, représenté par le Pays* - Communauté de Communes de Pont- Audemer* - Communauté de Communes Coeur Côte Fleurie* - Lintercom Lisieux - Pays d’Auge - Normandie* Communes Cauville, Deauville, Épouville, Épretot, Étainhus, Fontaine la Mallet, Fontenay, Gainneville, Gommerville, Gonfreville l’Orcher, Graimbouville, Harfleur, La  Cerlangue, La Remuée, Le  Havre*, Les Trois Pierres, Lisieux, Manéglise, Mannevillette, Montivilliers, Notre-Dame- du-Bec, Octeville-sur-Mer, Oudalle, Pont-Audemer, Rogerville, Rolleville, Sainneville-sur-Seine, Sainte-Adresse, Saint-Aubin Routot, Saint-Gilles de la Neuville, Saint-Laurent de Brévedent, Saint-Martin du Manoir, Saint-Romain de Colbosc, Saint-Vigor d’Ymonville, Saint- Vincent de Cramesnil, Sandouville représentants de l’état - Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Haute-Normandie* - Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) de la Seine-Maritime* - Direction Départementale des Terri- toires et de la Mer (DDTM) de l’Eure* - Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) de Basse-Normandie* - Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Calvados* représentants départements et régions - Région Haute-Normandie* - Département de Seine-Maritime* - Département de l’Eure* les autres membres - Chambre de Commerce et d’Industrie du Havre (CCIH)* - Grand Port Maritime du Havre (GPMH)* - Grand Port Maritime de Rouen (GPMR)* - Logistique Seine Normandie (LSN)* les institutions et administrations - Rectorat de l'Académie de Rouen - Établissement Public Foncier de Normandie (EPFN) - Agence Régionale de la Santé - Direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime - Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Haute- Normandie - Direction Régionale des Affaires Culturelles de Haute-Normandie - INSEE Haute-Normandie - Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-Maritime - Chambre d’Agriculture de Seine- Maritime - Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement (CAUE) de Seine- Maritime - Université du Havre - Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande - Groupe Hospitalier du Havre membres avec voix consultative - Directeur Régional des Finances Publiques de Haute-Normandie* - Secrétaire Général aux Affaires Régio- nales(SGAR)deHaute-Normandie* - Secrétaire Général aux Affaires Régio- nales (SGAR) de Basse-Normandie* membre de droit Préfet de Haute-Normandie* Les membres de l’Assemblée générale indiqués par une  * constituent le Conseil d’administration de l’Agence L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
  27. 27. Agence d’Urbanisme de la Région du Havre et de l’Estuaire de la Seine 4 quai Guillaume Le Testu - 76063 Le Havre cedex - Tél. 02 35 42 17 88 - aurh@aurh.fr - www.aurh.fr AURH-Juin2014-Impression:Gabel,Maromme CouvertureLesprincipalesinfrastructuresdetransportdemarchandisesdessinentlanouvellegéographiedel'EuropeduNord-Ouest(AURH-MM-06/2014)

×