1
2
PLAN DE RELANCE DU TOURISME
Diagnostique
du secteur
03 Avril
2012

Juin 2013

PÉRIODE DE DIAGNOSTIC

Mise en œuvre du plan...
CHIFFRES CLÉS DU TOURISME MONDIAL

4
1,035
919
+4%
250

milliard d’arrivées de touristes internationaux en 2012.

milliards USD de recettes d’exportations géné...
CONTRAINTES DU TOURISME SENEGALAIS

6
1 - Une organisation institutionnelle inappropriée;
2 - Un déficit dans la réglementation et l’encadrement du secteur;
3 -...
QUI EST LE TOURISTE EN 2013 ?

8
Il est connecté au digital en d’autres termes les TICS

ex: 40 millions d’internautes en France et 22 millions utilisent l...
SITUATION DU TOURISME SENEGALAIS

10
• Un Ministère avec une majorité de personnels intérimaires;
•  ne inadéquation des profils aux métiers connexes du touris...
PLAN DE RELANCE DU TOURISME
PHILOSOPHIE MOTRICE DU PLAN:
LE TOURISME, C’EST L’AFFAIRE DE TOUS, PAR TOUS,
POUR LE BENEFICE ...
LES 5 FORCES CATALYSEURS
DE LA RELANCE DU TOURISME
Une collégialité et
une transversalité
multisectorielle

Une démarche
q...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ
MULTISECTORIELLES

14
FONDAMENTAUX
DU TOURISME
Une ville salubre est une ville touristique;
U
 n espace culturel mis en valeur est une attractio...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ MULTISECTORIELLES

MINISTÈRE DE LA SANTE ET DE L’ACTION
SOCIALE /
MINISTÈRE DU TOURISME ET ...
MINISTÈRE DE LA SANTE
ET DE L’ACTION SOCIALE
•  elever le plateau technique des zones touristiques; notamment de SaintR
Lo...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’INTERIEUR /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS

18
MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR
• 
Collaborer à la mise à disposition au profit du MTL d’agents de sécurité
et d’assistance;
• 
C...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES
ET DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTERIEUR /
MIN...
MINISTÈRE DES AFFAIRES
ETRANGÈRES ET DES SÉNÉGALAIS
DE L’EXTÉRIEUR
• 
Mettre à contribution notre réseau Diplomatique pour...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES
FINANCES /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES L...
MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE
ET DES FINANCES
•  aciliter, encadrer, accompagner le MTL dans toutes les actions visant à
F
établ...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES
ET DES TRANSPORTS /
MINISTÈRE DU TOURISME ...
MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES
ET TRANSPORTS
•  avoriser la mise en place de dispositifs de transport à vocation touristiqu...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE LA CULTURE /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS

26
MINISTÈRE DE LA CULTURE
•  ettre à disposition le recensement exhaustif du patrimoine historique, culturel,
M
matériel ou ...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION, DES
TÉLÉCOMMUNICATIONS ET DE L’ÉCONOMIE
N...
MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION,
DES TÉLÉCOMMUNICATIONS
ET DE L’ECONOMIE NUMÉRIQUE
•  ccompagner, favoriser la mise en place...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE
L’ÉQUIPEMENT RURAL /
MINISTÈRE DU TOURI...
MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE
ET DE L’EQUIPEMENT RURAL
•  ssocier le MTL dans la participation du MINISTERE DE L’AGRICULTURE ...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DES SPORTS /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS

32
MINISTÈRE DES SPORTS
• Valoriser, sécuriser les combats de lutte pour en faire un produit d’appel du tourisme
Sénégalais.(...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’URBANISME ET DE
L’HABITAT /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES ...
MINISTÈRE DE L’URBANISME
ET DE L’HABITAT
•  ccompagnement du MINUH pour la confection du plan global d’urbanisme et
A
d’ha...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE LA FORMATION
PROFESSIONNELLE, DE L’APPRENTISSAGE
ET DE L’AR...
MINISTÈRE DE LA FORMATION
PROFESSIONNELLE,
DE L’APPRENTISSAGE
ET DE L’ARTISANAT
•  ollaborer avec le MTL pour valoriser, s...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU
DÉVELOPPEMENT DURABLE /
MINISTÈRE DU ...
MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT
ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE
•  aloriser, sécuriser les parcs nationaux notamment les Parc de ...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’HYDRAULIQUE ET DE
L’ASSAINISSEMENT /
MINISTÈRE DU TOURISM...
MINISTÈRE DE L’HYDRAULIQUE
ET DE L’ASSAINISSEMENT
•  ccompagnement du MHYDRASS pour la confection de l’agenda de réalisati...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE /
MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIR...
MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION
NATIONALE

•  aloriser, sensibiliser les élèves sur l’importance stratégique du tourisme pour la
...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ MULTISECTORIELLES

MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L’EMPLOI
ET DE LA PROMOTION DES VALEURS
CIV...
MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE
L’EMPLOI ET DE LA PROMOTION
DES VALEURS CIVIQUES
•  aloriser, sensibiliser la jeunesse sur l’...
COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES

MINISTÈRE DE L’AMÉNAGEMENT DU
TERRITOIRE ET DES COLLECTIVITÉS
LOCALES /
...
MINISTÈRE DE L’AMÉNAGEMENT DU
TERRITOIRE ET DES COLLECTIVITÉS
LOCALES
MAIRIE DE DAKAR

• nciter la mise en place de dispos...
QUALITÉ DU PRODUIT, QUALITÉ DU SERVICE,
QUALITÉ DES RESSOURCES HUMAINES
PROGRAMME DE MISE À NIVEAU DU TOURISME SÉNÉGALAIS
...
ACTIONS CONCRÈTES
	
Marketing social (Campagne Sensibilisation);
	
Revue complète et mise à jour de tous les textes réglem...
RÉGLEMENTATION ET ENCADREMENT
«ÉCONOMIQUEMENT» BÉNÉFIQUE AU SÉNÉGAL
TOURISME = EMPLOI = RECETTE = PIB = ECONOMIE NATIONALE...
CONSTATS
• Un tourisme PLUS bénéfique aux opérateurs étrangers QU’A l’économie nationale;
• Non maitrise du flux financier...
EVEIL TOURISTIQUE NATIONAL

52
Montrer l’Importance
du tourisme dans la vie
de chaque
Sénégalais, donc pour
l’économie nationale.

OBJECTIFS

Déstigmatis...
RÉALITÉS DE LA PROMOTION TOURISTIQUE

54
BUDGET PROMOTION TOURISTIQUE
L’Afrique du Sud		

: 99 millions d’Euros soit + de 65 milliards XOF

Le Maroc				: 53 Millio...
ATOUTS DE LA DESTINATION SENEGAL

56
• 6ème pays le plus accueillant du monde (source World Economic Forum);
• Stabilité démocratique.  Obama: «  Senegal is on...
PROMOTION ET COMMERCIALISATION
DE LA DESTINATION SENEGAL

58
LISTE DES PAYS PRIORITAIRES
(PROMOTION EXTERIEURE)

Afrique		 : Nigéria, Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Gambie, Guinée-Bi...
PROMOTION ET COMMERCIALISATION
DE LA DESTINATION SENEGAL (SUITE)

60
PROMOTION INTERNE

Campagne Promotionnelle 2013: «Xam Sa Reew»
Public Cible		

: population Sénégalaise, étrangers vivant ...
LES 35 MESURES POUR LA RELANCE
DU TOURISME

62
COLLEGIALITE/TRANVERSALITE
N°
1

INTITULE
AUTORISATION POUR LA REORGANISATION INSTITUTIONNELLE
DES SERVICES du Ministère

...
N°

INTITULE

9

AUTORISER et ENCLENCHER le processus pour la mise en place d’un FOND
DE GARANTIE TOURISTIQUE en direction...
N°

INTITULE

MESURES SOUHAITEES

18

L’apurement des créances du Sénégal auprès de nos partenaires professionnels DIRECTI...
N°
27
28

29

INTITULE

MESURES SOUHAITEES

Réalisation d’adduction d’eau et d’nfrastructures d’assainissement dans les CO...
67
68
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Plan de relance Ministere en charge du Tourisme

1 038 vues

Publié le

plan de relance, destination-SÉNÉGAL, tourisme, forces catalyseurs, promotion, OCTS, UEMOA, saly future

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 038
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
34
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Plan de relance Ministere en charge du Tourisme

  1. 1. 1
  2. 2. 2
  3. 3. PLAN DE RELANCE DU TOURISME Diagnostique du secteur 03 Avril 2012 Juin 2013 PÉRIODE DE DIAGNOSTIC Mise en œuvre du plan de relance 2017 DÉBUT RELANCE Relance 2017 RELANCE CYCLE D’E XÉCUTION DE L A REL ANCE DU TOURISME 3
  4. 4. CHIFFRES CLÉS DU TOURISME MONDIAL 4
  5. 5. 1,035 919 +4% 250 milliard d’arrivées de touristes internationaux en 2012. milliards USD de recettes d’exportations générées. d’arrivées de touristes internationaux en 2013. millions d’emplois. Sur le marché africain, le taux de croissance du tourisme augmente 2,5 fois plus vite que dans le reste du monde. 85 millions de touristes à l’horizon 2020. 5
  6. 6. CONTRAINTES DU TOURISME SENEGALAIS 6
  7. 7. 1 - Une organisation institutionnelle inappropriée; 2 - Un déficit dans la réglementation et l’encadrement du secteur; 3 - La cherté de la destination; LES 10 CONTRAINTES Majeures 4 - ne offre touristique ne répondant pas aux standards internationaux U (respect des normes d’accueil, respect des normes de sécurité, qualité des ressources humaines, qualité de l’hébergement). 5 - De faibles retombées du tourisme au niveau local; 6 - ne faiblesse des moyens de promotion et de commercialisation U de la destination; 7 - L’aggravation de l’érosion côtière; 8 - Une faible mise en valeur du patrimoine culturel et naturel; 9 - Une faible lisibilité des performances du secteur; 10 - Un faible développement du Tourisme interne. 7
  8. 8. QUI EST LE TOURISTE EN 2013 ? 8
  9. 9. Il est connecté au digital en d’autres termes les TICS ex: 40 millions d’internautes en France et 22 millions utilisent les Apps Mobile et Internet pour choisir et réserver leurs vacances. Il consulte les sites web d’avis (sites des Chancelleries étrangères, Tripadvisor, Holidaycheck) pour choisir sa destination. Il compare les destinations selon les 3 priorités suivantes : - le rapport qualité/prix; - la sécurité de la destination, - la qualité des prestations. Il organise lui-même ses vacances et se démarque de plus en plus des offres classiques des voyagistes traditionnels. Il se veut touriste durable ou responsable. 9
  10. 10. SITUATION DU TOURISME SENEGALAIS 10
  11. 11. • Un Ministère avec une majorité de personnels intérimaires; • ne inadéquation des profils aux métiers connexes du tourisme car l’administration ne formant pas dans le U domaine du tourisme, du marketing et des techniques de commercialisation de produits; • ncompréhension ou mauvaise perception entretenue et résumant le Tourisme aux Hôtels. I Plus de 20 corps de métiers font partie intégrante du Tourisme; • n secteur touristique détenu à plus de 80 pourcent par des capitaux étrangers et plus particulièrement par U des voyagistes français (FRAMISSIMA, NOUVELLES FRONTIERES, CLUB MED, THOMAS COOK FRANCE) et développant une chaine de valeur principalement axée vers le ALL INCLUSIVE ; donc donnant peu de Retour Sur Investissement (RSI) pour l’économie Sénégalaise; Ex: Un touriste en prenant dans une agence de Nouvelles Frontières à Paris son package vacances All Inclusive, paie tous les frais de son séjour à partir de la France. Le voyagiste Nouvelles Frontières affrète un avion Via Air Med, effectue l’acheminement du touriste via ses propres bus, et loge ce même touriste dans une structure d’hébergement lui appartenant. Ce qui donne de faibles retombées à l’économie nationale; • Vétusté du parc hôtelier du Sénégal et prestations de service de qualité médiocre. QUELLES SOLUTIONS ? 11
  12. 12. PLAN DE RELANCE DU TOURISME PHILOSOPHIE MOTRICE DU PLAN: LE TOURISME, C’EST L’AFFAIRE DE TOUS, PAR TOUS, POUR LE BENEFICE DE TOUS. 12
  13. 13. LES 5 FORCES CATALYSEURS DE LA RELANCE DU TOURISME Une collégialité et une transversalité multisectorielle Une démarche qualité du Produit, qualité du Service, qualité des Ressources Humaines Une réglementation et un encadrement « économiquement » bénéfique pour le Sénégal Un éveil touristique national Une promotion et une commercialisation agressive de la DESTINATION SENEGAL 13
  14. 14. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ MULTISECTORIELLES 14
  15. 15. FONDAMENTAUX DU TOURISME Une ville salubre est une ville touristique; U n espace culturel mis en valeur est une attraction touristique; U ne localité dotée d’un plateau médical de qualité est une localité touristique; U ne zone dotée en infrastructures routières ou aéroportuaires est une zone touristique; Un pays sécurisé est un pays touristique; U ne nation «touristiquement» préparée contribue à créer une économie nationale forte. ACTION SOUHAITÉE : Signature CONVENTION SOLIDAIRE DE PERFORMANCE (C.S.P) entre le MTL et LES INSTITUTIONS PUBLIQUES DECONCENTREES ET DECENTRALISEES. 15
  16. 16. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ MULTISECTORIELLES MINISTÈRE DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 16
  17. 17. MINISTÈRE DE LA SANTE ET DE L’ACTION SOCIALE • elever le plateau technique des zones touristiques; notamment de SaintR Louis, Joal, Toubacouta et Saly Portudal afin de le positionner comme produit d’appel du tourisme médical; • Mettre en place un plateau médical dans les zones touristiques, notamment Cap Skirring, Mbodiene et Pointe Sarene; • Oeuvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME Participer au bon fonctionnement des structures de santé en zones touristiques. 17
  18. 18. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’INTERIEUR / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 18
  19. 19. MINISTÈRE DE L’INTÉRIEUR • Collaborer à la mise à disposition au profit du MTL d’agents de sécurité et d’assistance; • Collaborer pour établir une co-signature avec le MTL pour la délivrance des autorisations d’exploitation des espaces de divertissements et de loisirs (boîtes de nuit, espaces de jeux, parcs à thème) • Mettre à disposition des statistiques d’arrivées aux frontières Terre Air Mer; • Oeuvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Concevoir des programmes de motivation en direction de la brigade de la Police Spéciale des Aéroports du Sénégal; • Doter la Police Touristique de moyens logistiques conséquents; • Organiser des stages d’immersion aux agents de la police touristique; • Accompagner substantiellement les œuvres sociales de la Police. 19
  20. 20. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES ET DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTERIEUR / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 20
  21. 21. MINISTÈRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES ET DES SÉNÉGALAIS DE L’EXTÉRIEUR • Mettre à contribution notre réseau Diplomatique pour mener des actions conjointes de promotion, cohérentes, ciblées et efficientes, à l’échelle internationale. • Co-organiser une rencontre de validation du plan stratégique. • Tenir des revues de suivi trimestrielles avec le MTL . • Etablir conjointement avec le MTL un plan de formation en direction du réseau diplomatique. • Mettre en contribution l’apport des Sénégalais de l’extérieur. • Œuvrer conjointement pour un plaidoyer positif pour consolider l’image de marque de la destination Sénégal auprès des chancelleries de pays émetteurs. • Instaurer une taxe de 1000 francs CFA sur tous les billets pèlerins en destination de la Mecque et de Rome; • Désigner un point focal Tourisme; • Œuvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME Financer et co-organiser les ateliers d’échanges sur les objectifs de promotion touristique avec les représentants diplomatiques Sénégalais. Mettre des supports de promotion à disposition de nos représentations diplomatiques. 21
  22. 22. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 22
  23. 23. MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES • aciliter, encadrer, accompagner le MTL dans toutes les actions visant à F établir des partenariats public-privé; • eiller, diligenter, COLLABORER et ASSISTER pour la mise en place de V toutes démarches de facilitation du recouvrement de la taxe touristique; • largir l’assiette para fiscale à tous les secteurs d’activités bénéficiant E des retombées du Tourisme ; notamment les bars, cafés, pubs, casinos, boites de nuits, restaurants classés, agences de location de voitures, ppartements meublés, le change, les opérateurs télécoms, assurances a voyages, Port Autonome de Dakar, ADS, AIBD; • CCOMPAGNER LA MISE EN PLACE d’un FOND DE GARANTIE TOURISA TIQUE en direction des acteurs du tourisme; • ccompagner pour la mise en place du CREDIT HOTELIER POUR LA A CASAMANCE; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestaŒ tions internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME Concevoir des programmes de motivation en direction des agents de recouvrement de la taxe touristique. 23
  24. 24. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES ET DES TRANSPORTS / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 24
  25. 25. MINISTÈRE DES INFRASTRUCTURES ET TRANSPORTS • avoriser la mise en place de dispositifs de transport à vocation touristique aux F abords des aéroports et zones touristiques prioritaires (SALY PORTUDAL, PARC DIOUDJ, PARC NIOKOLO KOBA, SOMONE, CAP SKIRRING, TOUBACOUTA); • Mettre aux normes, réouvrir et valoriser les aéroports régionaux de Saint-Louis; Cap Skirring, Tambacounda, Ourossogui; • ettre en œuvre la charte touristique concertée de l’accueil aéroportuaire; M • aire participer financièrement les ADS et l’AIBD à la Promotion Touristique sous F forme de quote part générée par les taxes passagers et la publicité des cartes de débarquement/embarquement; • aloriser le Hangar Pèlerin pour en faire un terminal Charter; V • onstruire, réhabiliter les infrastructures routières des zones touristiques, C notamment Saly Portudal, Somone, Cap Skirring, Mbodiene, Parc Dioudj, Toubacouta; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • ccentuer la promotion de la «Destination Sénégal» afin d’accroitre les revenus A des ADS et AIBD; • ncourager, participer à la sensibilisation à la sécurité routière; E • rganiser le renforcement de capacités des conducteurs de taxis aux techniques O efficientes de la relation client (Customer Service). 25
  26. 26. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE LA CULTURE / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 26
  27. 27. MINISTÈRE DE LA CULTURE • ettre à disposition le recensement exhaustif du patrimoine historique, culturel, M matériel ou immatériel du Sénégal; • mpliquer, faciliter, collaborer avec le MTL pour la mise en valeur et l’exploitation I de l’image du Dak’art; • ssocier le MTL dans la mise en valeur et l’exploitation des sites et édifices A nationaux classés; • articipation financière symbolique à la Promotion Touristique sous forme de P quote part générée dans les droits d’entrée payés par les touristes aux sites et manifestations culturelles contenus dans le partenariat. • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Collaborer avec le MTL pour le renforcement de capacités des guides touristiques du Sénégal; • ulgariser les événements, sites et espaces culturels auprès des touristes ; V • articiper à l’organisation du Dak’art (appui institutionnel/Financier/Technique) P • mpliquer, faciliter, collaborer avec le MINISTERE DE LA CULTURE pour I l’organisation du «Festival des Rythmes de Dakar» (Dakar Rhythm Festival); • mpliquer et collaborer avec le MINISTERE DE LA CULTURE autour du projet I «MBARODIS DU SENEGAL» ; • mpliquer et collaborer avec le MINISTERE DE LA CULTURE autour du projet I «STAIRS OF FAME» ou «MARCHE DE LA GLOIRE» au Monument de la Renaissance. 27
  28. 28. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET DE L’ÉCONOMIE NUMERIQUE / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 28
  29. 29. MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET DE L’ECONOMIE NUMÉRIQUE • ccompagner, favoriser la mise en place d’un Fond e-tourisme généré par A une quote part des ventes de services (Internet, Appels, Roaming) et puces téléphoniques aux étrangers; • ccompagnement du MICOTEN pour la mise en place de la TERANGA TV A (Hospitalité, découvertes, Art, Artisanat etc.) • Œuvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Promotion des partenariats public privé avec les centres d’incubateurs pour le développement du e-tourisme et services connexes auprès des acteurs professionnels du tourisme; • ncourager, participer à la promotion du développement numérique. E 29
  30. 30. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ÉQUIPEMENT RURAL / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 30
  31. 31. MINISTÈRE DE L’AGRICULTURE ET DE L’EQUIPEMENT RURAL • ssocier le MTL dans la participation du MINISTERE DE L’AGRICULTURE et de A l’Equipement rural aux différents salons de l’agriculture; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Encourager, réglementer l’activité touristique en faveur du «Consommer local». 31
  32. 32. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DES SPORTS / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 32
  33. 33. MINISTÈRE DES SPORTS • Valoriser, sécuriser les combats de lutte pour en faire un produit d’appel du tourisme Sénégalais.(CNG) • aciliter, encourager l’implication des disciplines sportives et l’exploitation F de l’image des athlètes Sénégalais dans le processus de maturation de l’éveil touristique national, et de la promotion de la Destination Sénégal (Fédération Sénégalaise de Football, Fédération Sénégalaise de Basket-ball, Fédération Sénégalaise de Tennis, CNOSS, Fédération Sénégalaise de Karaté, CNG REGATES, Fédération Nationale de Pêche Sportive, Fédération Sénégalaise Golf) • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • ulgariser les événements sportifs auprès des touristes. V • articiper à l’organisation de manifestations sportives majeures (appui institutionnel P / financier / technique) 33
  34. 34. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 34
  35. 35. MINISTÈRE DE L’URBANISME ET DE L’HABITAT • ccompagnement du MINUH pour la confection du plan global d’urbanisme et A d’habitat des zones touristiques; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Promouvoir le respect des normes d’habitat et d’urbanisme dans les zones touristiques. 35
  36. 36. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, DE L’APPRENTISSAGE ET DE L’ARTISANAT/ MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 36
  37. 37. MINISTÈRE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE, DE L’APPRENTISSAGE ET DE L’ARTISANAT • ollaborer avec le MTL pour valoriser, sécuriser les Villages Artisanaux et les C Chambres de Métiers pour en faire des attraits touristiques de premier ordre en direction des touristes nationaux et internationaux, • o-valider avec le MTL tout le processus d’autorisation d’ouverture et de fermeture C des écoles ou instituts de formation en hôtellerie. • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • ositionner, vulgariser l’artisanat Sénégalais auprès des touristes; P • Inscrire les Villages artisanaux et les Chambres de Métiers sur les circuits touristiques dédiés; • o-valider avec le MIN.FORPRAA le Curriculum de la formation hôtelière, aux C métiers du tourisme, de l’hospitalité et du voyage; • nclure la problématique de l’emploi dans la nouvelle politique de réglementation I des activités touristiques et de loisirs ; • ollaborer avec le Min.FORPRAA pour la valorisation des produits et du savoirC faire Made in Sénégal. 37
  38. 38. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 38
  39. 39. MINISTÈRE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE • aloriser, sécuriser les parcs nationaux notamment les Parc de Hann, PNKK, Parc V de Dioudj, Réserve de Geumbeul, pour en faire des produits d’appel du tourisme de découverte aux touristes nationaux et internationaux; • enforcer la capacité des guides touristiques pour la préservation de la faune et de R la flore dans les aires protégées; • avoriser, encourager, coordonner, sécuriser, encadrer la présence de touristes F dans les parcs et réserves nationaux; • Participer financièrement et symboliquement à la Promotion Touristique sous forme de quote part générée par les droits d’entrée payés par les touristes dans les parcs et réserves contenus dans le partenariat; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • ulgariser les parcs et réserves naturels auprès des touristes; V • ensibiliser les touristes au respect et à la préservation de l’environnement; S • Sensibiliser, encourager un comportement écologique auprès de tous les acteurs du Tourisme. 39
  40. 40. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’HYDRAULIQUE ET DE L’ASSAINISSEMENT / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 40
  41. 41. MINISTÈRE DE L’HYDRAULIQUE ET DE L’ASSAINISSEMENT • ccompagnement du MHYDRASS pour la confection de l’agenda de réalisation du A réseau hydraulique d’urbanisme et d’assainissement des zones touristiques; • eiller, coordonner, exécuter selon un agenda conjointement défini avec le MTL, la V réalisation des infrastructures d’eau et d’assainissement des zones touristiques; • eiller à la bonne diffusion et la qualité de l’eau en zones touristiques; V • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • romouvoir l’utilisation rationnelle de l’eau par les exploitants touristiques; P • Veiller à la bonne préservation des dispositifs d’assainissement en zones touristiques. 41
  42. 42. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 42
  43. 43. MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION NATIONALE • aloriser, sensibiliser les élèves sur l’importance stratégique du tourisme pour la V marche vers le développement du Sénégal; • gréer et célébrer la proposition de JOURNEE NATIONALE DU TOURISME dans les A écoles du système éducatif Sénégalais; • avoriser, encourager, coordonner, sécuriser, encadrer la découverte des zones F touristiques du Sénégal par les élèves du Sénégal; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Faciliter aux enseignants l’accès à l’information touristique; • ontribuer à la connaissance des contours et enjeux du tourisme aux enseignants C du Sénégal; • Participer, octroyer deux bourses annuelles aux élèves ayant obtenus les meilleures notes sur un sujet traitant du tourisme. 43
  44. 44. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ MULTISECTORIELLES MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L’EMPLOI ET DE LA PROMOTION DES VALEURS CIVIQUES / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 44
  45. 45. MINISTÈRE DE LA JEUNESSE, DE L’EMPLOI ET DE LA PROMOTION DES VALEURS CIVIQUES • aloriser, sensibiliser la jeunesse sur l’importance stratégique du tourisme pour la V marche vers le développement du Sénégal; • gréer et célébrer la proposition de JOURNEE NATIONALE DU TOURISME dans A toutes les localités du Sénégal; • avoriser, encourager, coordonner, sécuriser, encadrer la découverte des zones F touristiques du Sénégal par la jeunesse du Sénégal; • Inclure le thème du tourisme dans les examens et concours nationaux; • uvrer à faciliter et attirer au Sénégal toutes institutions et manifestations Œ internationales d’envergures. MINISTÈRE DU TOURISME • Promouvoir l’entreprenariat et l’emploi des jeunes dans le secteur du tourisme; • églementer les activités de loisirs et de tourisme en vue de booster la création R d’emploi jeunes; 45
  46. 46. COLLÉGIALITÉ ET TRANSVERSALITÉ INSTITUTIONNELLES MINISTÈRE DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES / MINISTÈRE DU TOURISME ET DES LOISIRS 46
  47. 47. MINISTÈRE DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES MAIRIE DE DAKAR • nciter la mise en place de dispositifs de collecte d’ordures légeres ; I • nciter la mise en place de rues piétonnes (axe Kermel) ; I • nciter la mise en place de toilettes publiques touristiques. I MAIRIE DE GOREE • nciter et accompagner la valorisation marketing de l’Ile de Gorée; I • nciter, accompagner, encadrer la mise en place de «boutiques souvenirs». I MAIRIE DE SALY • ccompagner le duo SAPCO / MAIRIE pour l’implémentation du projet «SALY A FUTUR» (Programme de revalorisation, d’aménagement et de repositionnement marketing de Saly Portudal). 47
  48. 48. QUALITÉ DU PRODUIT, QUALITÉ DU SERVICE, QUALITÉ DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE MISE À NIVEAU DU TOURISME SÉNÉGALAIS (ACTEURS TOURISTIQUES / ZONES TOURISTIQUES) 48
  49. 49. ACTIONS CONCRÈTES Marketing social (Campagne Sensibilisation); Revue complète et mise à jour de tous les textes réglementaires du tourisme (CODE DU TOURISME) ; Mise en place du Label Qualité Tourisme pour toutes les structures de la chaine de valeurs touristiques; Renforcement de capacités des acteurs touristiques (ex: Techniques de commercialisation, relation client ou CRM, Techniques de veille) ; Relooking des zones et sites touristiques (PROJET SALY FUTUR, CAMPAGNE PLAGE PROPRE, «  PROJET UNE STRUCTURE, UNE VISIBILITE TIC») ; Animation artistique des pôles touristiques dédiés ; Remise à plat du curriculum diplômant et mutation de l’école Hôtelière en un Institut Panafricain de Formation d’Excellence à l’Hospitalité et aux Métiers du Tourisme à l’instar du CESAG dans le domaine des Finances. Cet institut aura 2 missions fondamentales : Formation continue et l’Accréditation des structures à vocation touristique des pays de l’espace UEMOA; Mise en place d’un Observatoire Citoyen du Tourisme Sénégalais (O.C.T.S) qui sera une entité de réflexion, de veille du produit et des pratiques du secteur touristique; Mise en place du réseau Sénégalais pour le Tourisme durable afin d’inclure la chaine complète de valeurs dans une dynamique responsable. 49
  50. 50. RÉGLEMENTATION ET ENCADREMENT «ÉCONOMIQUEMENT» BÉNÉFIQUE AU SÉNÉGAL TOURISME = EMPLOI = RECETTE = PIB = ECONOMIE NATIONALE 50
  51. 51. CONSTATS • Un tourisme PLUS bénéfique aux opérateurs étrangers QU’A l’économie nationale; • Non maitrise du flux financier des revenus du tourisme. SOLUTIONS • edéfinir les règles du jeu en régulant, contrôlant et assainissant le secteur pour que la balance actuelle R s’inverse. ACTIONS CIBLÉES Recensement du potentiel de lits du Sénégal et ajout des structures d’hébergement non classées; R efonte du système actuel de classement en mettant un accent particulier sur une plus grande présence du «Made in Senegal» dans le processus d’attribution des Étoiles (hôtels), lunes (appartements meublés, appart ement hotels, auberges, gites) / fourchettes (restaurants classés) / volants (agences de voyages). 51
  52. 52. EVEIL TOURISTIQUE NATIONAL 52
  53. 53. Montrer l’Importance du tourisme dans la vie de chaque Sénégalais, donc pour l’économie nationale. OBJECTIFS Déstigmatisation du touriste Respect du touriste Respect de soi-même et de l’image du Sénégal. CIBLE NATION SENEGALAISE (Langues nationales et étrangères). MOYENS SPOTS TV INTERNET AFFICHAGE AUDIO PLAIDOYER INSTITUTIONNEL MARKETING SOCIAL L E T O U R I S M E , C ’ E S T L’A F FA I R E D E T O U S . 53
  54. 54. RÉALITÉS DE LA PROMOTION TOURISTIQUE 54
  55. 55. BUDGET PROMOTION TOURISTIQUE L’Afrique du Sud : 99 millions d’Euros soit + de 65 milliards XOF Le Maroc : 53 Millions d’Euros soit + de 35 milliards XOF La Tunisie : 36 millions Euros soit + de 23 milliards XOF Le Kenya : 18 millions d’Euros soit + de 11 milliards XOF Le Cap-Vert : 16 millions d’Euros soit + de 10 milliards La Gambie : 10 millions de D’Euros soit + de 6 milliards XOF Le Sénégal : 1,5 million d’Euros soit 1 milliard XOF La Guinée : 200.000 Euros soit + de 100 millions XOF APERÇU COÛTS PROMOTIONNELS Salon Top Reza 100 M2 : 100.000 Euros soit 65 millions 1 mois spot TV Euronews : 349.000 Euros soit + de 230 millions XOF 55
  56. 56. ATOUTS DE LA DESTINATION SENEGAL 56
  57. 57. • 6ème pays le plus accueillant du monde (source World Economic Forum); • Stabilité démocratique.  Obama: «  Senegal is one of the most stable democracy in Africa. It’s moving in a right direction to deepen democratic institutions. (…) I believe Senegal can be a great example.»; • osition géographique de premier ordre (4h de l’Europe, 4h du continent P Americain, 8h de l’Asie); • iversité et richesse culturelle et naturelle (Parc Dioudj, Site Megalithique D delta saloum, Pays Bassari, Gorée, Medina Baye); • opularité et bonne image des Sénégalais dans le monde (Sport, business, P religion, politique, artistique etc.) (Ousmane Sow, Serigne Touba, Papis demba Cissé, El Hadj Diouf, la Lutte Sénégalaise); • ne nation ouverte au monde pouvant bénéficier des conséquences U négatives du Printemps Arabe. 57
  58. 58. PROMOTION ET COMMERCIALISATION DE LA DESTINATION SENEGAL 58
  59. 59. LISTE DES PAYS PRIORITAIRES (PROMOTION EXTERIEURE) Afrique : Nigéria, Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée, Côte-d’Ivoire Amérique : Usa, Canada, Brésil Europe : France, Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Bénélux, Scandinavie, Pologne, Espagne, Russie, Italie, Suisse Asie : Chine, Japon, Corée CAS D’ÉTUDE D’UN PAYS CIBLÉ: France Public Cible : « Français de Souche, Blacks et Beurs de France, Comités d’entreprises, les touristes visitant la France » (83 millions) Actions ciblées : événements culturels « Semaine du Sénégal »; franchise Restaurants Africains « Keur Sénégal»; publicités sur les chaînes de télévision; association des étudiants Sénégalais et des Sénégalais de l’extérieur; artistes et sportifs Sénégalais; universités; apps Push; soNet push; roadshows; salons; Affichage. 59
  60. 60. PROMOTION ET COMMERCIALISATION DE LA DESTINATION SENEGAL (SUITE) 60
  61. 61. PROMOTION INTERNE Campagne Promotionnelle 2013: «Xam Sa Reew» Public Cible : population Sénégalaise, étrangers vivant au Sénégal, Institutions Publiques Actions ciblées : Organisation d’événements culturels dans les zones touristiques, colonies de vacances. 1 Ministre, 1 Localité, 1 Semaine. 61
  62. 62. LES 35 MESURES POUR LA RELANCE DU TOURISME 62
  63. 63. COLLEGIALITE/TRANVERSALITE N° 1 INTITULE AUTORISATION POUR LA REORGANISATION INSTITUTIONNELLE DES SERVICES du Ministère MESURES SOUHAITEES DECRET PRESIDENTIEL 4 AUTORISATION DE MISE SOUS TUTELLE D’EXPLOITATION des bars, cafés, pubs, casinos, boites de nuit, restaurants, agences de location de véhicules, espaces DECRET PRESIDENTIEL ou DIRECTIVE PRESIDENTIELLE de loisirs (parc d’attractions). AUTORISATION DE CREATION D’UNE TAXE TOURISTIQUE sur les produits / services / prestataires suivants : le change monétaire, les opérateurs télécoms, DECRET PRESIDENTIEL ou DIRECTIVE PRESIDENTIELLE assurances voyages, ADS, PAD, AIBD, agences de locations Immobilières. AUTORISATION DE CREATION d’une brigade d’aide à la collecte de taxe de promotion touristique DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF) 5 Mise en place un Observatoire Citoyen du Tourisme Sénégalais (O.C.T.S) qui sera une entité de réflexion, de veille du produit et des pratiques du secteur touristique; DECRET PRESIDENTIEL 2 3 7 AUTORISATION pour le Changement de Dénomination et de Missions de la SAPCO en une SOCIETE PARA PUBLIC A PARTICIPATIONS MIXTES (Nouvelle appellation : Société d’Aménagement et de Valorisation des Sites d’Intérêts DECRET PRESIDENTIEL Touristiques SAVASIT) scindée en deux entités distinctes : - une société pour l’Aménagement des Sites d’Intérêts Touristiques (SASIT) ; - une société pour la Valorisation des Sites Touristiques (SOVASIT). CESSION DES TITRES FONCIERS DES ZONES A FORTS POTENTIELS DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MATCL / MEDD TOURISTIQUES à la SAVASIT ex SAPCO. / MUH) 8 Revue des Codes de Procédures de Passation de Marchés et de Contractualisation de Services du Fonds de Promotion Touristique. DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF) 6 63
  64. 64. N° INTITULE 9 AUTORISER et ENCLENCHER le processus pour la mise en place d’un FOND DE GARANTIE TOURISTIQUE en direction des acteurs du Tourisme 10 MISE EN PLACE du Crédit Hôtelier pour la CASAMANCE (C.H.C) 11 FINANCEMENT EFFECTIVE DES PROJETS SALY FUTUR ET GOREE MEMORY DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MATCL / MINCULTURE) 12 Valorisation des sites touristiques prioritaires (SAINT-LOUIS, JOAL, POINTE SARENE, MBODIENE, CAP SKIRRING, TOUBACOUTA, TAMBACOUNDA, KEDOUGOU, DAKAR, SAINT LOUIS) Relooking des zones et sites touristiques (PROJET SALY FUTUR, CAMPAGNE PLAGE PROPRE, « PROJET UNE STRUCTURE, UNE VISIBILITE TIC »); DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MINT / MEDD /MATCL / CONSEILS REGIONAUX / MAIRIES/ COMMUNAUTES RURALES) DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MFA / MEF / MIT / MATCL /CONSEILS REGIONAUX / MAIRIES COMMUNAUTES RURALES) Valorisation des Espaces à Forts Potentiels Touristiques (Monument de la Renaissance, Place du Souvenir, Parc de Hann, Parc Du Dioudj, Réserve Geumbeul, Parc Niokolo koba) Relever le plateau technique médical des zones touristiques; notamment, Saint-Louis, Joal, Toubacouta et Saly Portudal, Cap Skirring, Mbodiene et Pointe Sarene, afin de le positionner comme produit d’appel du tourisme médical Renforcer les effectifs de sécurité des zones touristiques prioritaires (DAKAR, PETITE COTE, SAINT-LOUIS, CAP SKIRRING, TOUBACOUTA); DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MINCULTURE / MEDD) Mettre à contribution la diplomatie Sénégalaise et les Services des Sénégalais de l’Extérieur dans la dynamique de Promotion et défense de l’image de marque de la Destination Sénégal auprès des chancelleries étrangères COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MAESE) 13 14 15 16 17 64 MESURES SOUHAITEES DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF, Caisse de Dêpot et de Consignation, BNDE, Fonsis) DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF) DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MSAS) DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF / MINT)
  65. 65. N° INTITULE MESURES SOUHAITEES 18 L’apurement des créances du Sénégal auprès de nos partenaires professionnels DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF) du tourisme 19 Re-délégation de la gestion des droits aériens à l’ANACIM et consolider la DIRECTIVE PRESIDENTIELLE (PM / MEF /MIT) politique d’ouverture du ciel Sénégalais Réhabilitation et mise aux normes des aéroports régionaux de Cap-Skirring, DIRECTIVE PRESIDENTIELLE Saint-Louis, Kaolack, Tambacounda, Dakar (Hangar pélerin) (PM / MFA / MEF / MIT / MATCL / CONSEILS REGIONAUX/ MAIRIES /COMMUNAUTES RURALES) 20 21 Adopter et mettre en œuvre la charte touristique de l’accueil portuaire et COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIT) aéroportuaire. 22 Autoriser, et encourager l’établissement d’une dérogation spéciale pour COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIT) l’implémentation d’une identité touristique des véhicules de transports publics aux abords des ports, aéroports nationaux. 23 Construire, réhabiliter les infrastructures routières des zones touristiques, COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIT) notamment Saly Portudal, Somone, Joal, Mbodiene, Parc Dioudj, Toubacouta. 24 Mise en valeur du patrimoine historique, culturel, matériel ou immatériel du COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MINCULTURE) Sénégal 25 Faciliter, encourager l’implication des disciplines sportives et l’exploitation de COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MINSPORTS) l’image des athlètes Sénégalais pour l’éveil touristique national, la promotion de la Destination Sénégal (F.S.F, F.S.B, F.S.T, CNOSS, Fédération Sénégalaise de Karaté, CNG REGATES, Fédération Nationale Pêche Sportive, Fédération Sénégalaise de Golf) Accompagnement du MINUH pour la confection du plan global d’urbanisme et COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MUH) d’habitat des zones touristiques 26 65
  66. 66. N° 27 28 29 INTITULE MESURES SOUHAITEES Réalisation d’adduction d’eau et d’nfrastructures d’assainissement dans les COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MUH) zones touristiques Valoriser, sécuriser les Villages artisanaux et les Chambres des métiers COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIN. FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’ARTISANAT) Co-validation du curriculum de formation hôtelière, aux métiers du tourisme, COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIN. de l’hospitalité et du voyage FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L’ARTISANAT) Renforcement de capacités et mise Accompagnement technique du MTL pour la valorisation des produits et du savoir faire Made in Sénégal 31 Sensibiliser, valoriser, sécuriser les parcs nationaux notamment les Parc de COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE Hann, PNKK, Parc de Dioudj, Réserve de Geumbeul, pour en faire des produits (PM / MIN.ENVI.DEVDURABLE) d’appel du tourisme de découverte aux touristes nationaux et internationaux Agréer et célébrer la proposition de JOURNEE NATIONALE DU TOURISME COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIN.J.E.P.V.C) dans le milieu associatif Sénégalais 32 Favoriser, encourager, coordonner, sécuriser, encadrer la découverte des COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIN.EDU.NAT) zones touristiques du Sénégal en milieu scolaire 33 Revue complète et une mise à jour de tous les textes réglementaires du COLLEGIALITE ET TRANSVERSALITE (PM / MIN.FONCTION tourisme (CODE DU TOURISME) P. Relations avec A.N) 30 34 35 66 Diversification effective des marchés et des produits MTL Refonte du système actuel de classement en mettant un accent particulier sur une plus grande présence du Made in Sénégal dans le processus d’attribution des étoiles (Hôtels), Lunes(Appartements Meublés, Appart Hotels, Auberges, MTL Gites)/fourchettes (Restaurants classés)/Volants (Agences de Voyages). Et Ajout de toutes les structures d’hébergement non classées.
  67. 67. 67
  68. 68. 68

×