Point de vue - La résilience (2014)

217 vues

Publié le

L'observateur averti aura remarqué que deux des films plébiscités lors des Oscars 2014, 12 Years a slave de Steve McQueen et Gravity de Alfonso Cuarón, illustrent l'intérêt que porte notre société actuelle au thème de la résilience. Il semble donc que les entreprises doivent s'inspirer du parcours des célébrités pour rebondir.

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Point de vue - La résilience (2014)

  1. 1. 1 Copyright © 2014 Brand and Celebrities - Tous droits réservés POINT DE VUE : LA RESILIENCE LES ENTREPRISES DOIVENT S’INSPIRER DU PARCOURS DES CÉLÉBRITÉS POUR REBONDIR
  2. 2. 2 Copyright © 2014 Brand and Celebrities - Tous droits réservés POINT DE VUE La résilience : les entreprises doivent s’inspirer du parcours des célébrités pour rebondir Les Oscars ont récemment récompensé les meilleurs films de l’année 2014. L’observateur averti aura remarqué que deux films plébiscités, 12 Years a slave de Steve McQueen et Gravity de Alfonso Cuarón, illustrent l’intérêt que porte notre société actuelle au thème de la résilience… une vraie tendance en cette période prolongée de difficultés économiques. Une tendance qui n’épargne pas les entreprises qui peuvent s’inspirer du parcours de célébrités hors du commun pour rebondir ! 12 Years a slave, retraçant le périple d’un esclave luttant pour sa liberté et pour reprendre le contrôle de sa vie après avoir subi la cruauté d’un exploitant, illustre parfaitement le concept de résilience. Gravity quant à lui, retraçant le périple d’une astronaute cherchant à survivre après la destruction de sa navette spatiale, met également en scène cette idée de lutte et de persévérance lorsque tout paraît perdu. La résilience désigne de manière générale la capacité d’un organisme, d’un groupe ou d’une structure à s’adapter à un environnement changeant pour assurer sa pérennité. Ce concept s’applique à de très nombreux domaines : la psychologie, l’économie, l’environnement, la sociologie… Il est aujourd’hui particulièrement en vogue, comme en témoignent les événements qui lui sont consacrés, tel que le Forum résilience 2014 qui a basé sa 3ème édition sur le thème de l’adaptation, de la transformation et du développement. La résilience prend une place croissante dans notre quotidien. Dans tous les domaines, nous devons nous adapter et faire face à des crises. La mondialisation explique en partie ce phénomène, et la crise financière née aux Etats-Unis en 2008 avant de rejaillir sur l’ensemble de la planète, en est un parfait exemple. Au-delà de leurs diffusions facilitées, les crises sont devenues nombreuses et polymorphes : dérèglement climatique engendrant des catastrophes naturelles, limite de la toute puissante technologie déclenchant des catastrophes pétrolières, explosions nucléaires ou autres accidents de la route. Tous ces événements touchent chaque jour des centaines d’individus qui doivent alors trouver un moyen pour reconstruire leur vie et rebondir. Le principe de résilience est inscrit dans l’ADN des entreprises. Chaque entreprise connaîtra dans sa vie et dans son évolution des périodes de crise, des épreuves à surmonter et des remises en question. L’origine même de l’entreprise est liée à la résilience. Au moment de sa création, toute entreprise repose entre les mains d’un entrepreneur qui connaitra plusieurs années délicates de travail et d’efforts pour développer son projet. Il traversera des phases de remise en question, remettra en cause ses idées et sa vision, pour ajuster son projet et le faire correspondre aux réalités du marché dans un délicat mélange de persévérance et d’adaptabilité. Il en sera de même au cours des différentes phases de la maturité de l’entreprise, en impliquant les équipes dans cette démarche. Les entreprises face à la crise : certaines périodes de la vie des entreprises requièrent une capacité à réagir rapidement, à s’adapter au plus près et à rebondir. Crise identitaire, « révolte des salariés », nouvelle concurrence, perte de parts de marché, scandales médiatiques, fusion ou autres dépôts de bilan sont autant de situations qui contraignent une entreprise et son management à mobiliser toutes ses ressources pour s’adapter et reprendre la route du succès. 2 « Ce qui ne tue pas rend plus fort » , Friedrich Nietzsche en 1888.
  3. 3. 108, Boulevard de Sébastopol 75003 Paris T +33 1 84 16 98 13 - www.brandandcelebrities.com 3 Copyright © 2014 Brand and Celebrities - Tous droits réservés Les entreprises et les managers qui doivent faire preuve de résilience s’inspirent souvent du parcours de l’univers du sport. Le sport est un facteur de résilience précieux, car il permet de se fixer des objectifs ambitieux, de se lancer des défis d’excellence, et de tout mettre en œuvre pour les relever. Il implique le succès et la victoire mais aussi une nécessaire gestion de l’échec. L’esprit sportif est synonyme de persévérance, d’effort et d’implication pour aller toujours plus loin, plus haut, plus fort. Le sport peut ainsi jouer un rôle important dans un processus de reconstruction. Le fait de se fixer des objectifs aide à se restructurer, à construire un nouveau parcours de vie et ainsi à se relever et rebondir. De nombreux sportifs sont l’illustration même de ce concept de résilience. Que dire de l’équipe Team Oracle conduite par le skipper français Philippe Presti lors de la Coupe de l’America 2013 : menée 1 manche à 8 en finale, elle saura gagner 9 à 8 dans un finish étourdissant. Récemment, aux Jeux Olympiques de Sotchi 2014, Pierre Vaultier a démontré la force de la résilience. Deux mois après une rupture des ligaments croisés, le snowboardeur a fait le choix de modifier tout son programme de préparation physique pour assurer sa présence aux Jeux… et repartir avec la médaille d’or. Lors des Jeux Paralympiques la même année, Cécile Hernandez Cervellon est un autre exemple parlant. Ex-championne de motocross valide, elle est victime il y a quelques années de la sclérose en plaques et perd l’usage de ses jambes. Elle saura se remobiliser pour devenir vice-championne paralympique de snowboard cross en 2014. Un dernier exemple peut-être : Philippe Croizon est quant à lui victime d’un accident qui le prive de ses quatre membres. Loin de laisser ce nouveau handicap le priver de son avenir, il décide d’en faire une partie de lui et de se bâtir un nouveau futur. Il sera ainsi le premier handicapé à avoir traversé la Manche à la nage et à avoir relié les 5 continents à la nage. Au delà du sport, de nombreuses personnalités connues dans d’autres domaines peuvent inspirer les entreprises en recherche de résilience. Eric Brun-Sanglard travaille dans le milieu de la publicité et du design lorsqu’une maladie de la rétine le rend non-voyant. Alors que la vue est essentielle dans son milieu, il s’adapte. En plus de devoir apprendre à vivre avec son nouveau handicap, il doit remodeler son parcours professionnel. Il accepte sa cécité et plus encore, en fait une force. Il est aujourd’hui designer d’intérieur, un métier qui semble pourtant inaccessible aux non-voyants. Pierre Gagnaire, restaurateur multiple étoilé, a de son côté dû faire face à la faillite de son établissement. Il trouve pourtant le courage nécessaire pour se relancer dans l’aventure et ouvrir un nouvel établissement. Il est aujourd’hui un des chefs les plus prisés de la gastronomie française. La résilience a une forte valeur marketing et communicante. La résilience est aujourd’hui associée aux valeurs prônées par la société, le sport et l’entreprise : l’exemplarité, la persévérance, l’endurance, le dépassement de soi, la perception du handicap… Illustrer la résilience, trouver l’inspiration pour surmonter les défis et rebondir est actuellement une nécessité pour de nombreuses entreprises. C’est aussi une compétence à cultiver pour préparer l’entreprise à ses prochains défis. Faire intervenir des personnalités connues au parcours marqué par les épreuves, et exposer leur capacité à rebondir, est le moyen le plus efficace de mobiliser et de motiver les collaborateurs autour de cet enjeu.
  4. 4. 4 Copyright © 2014 Brand and Celebrities - Tous droits réservés Ce point de vue est édité par Brand and Celebrities, Créateur du Celebrity Marketing Intelligence. Brand and Celebrities 108, Boulevard de Sébastopol 75003 Paris T +33 1 84 16 98 13 www.brandandcelebrities.com

×