SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  2
vie des entreprises
         AQ Ui tA ine




       Des opérations
                                                                                                                     commandos
       REdRESSEmEnt d’EntREpRiSES

                                                               Conjoncture difficile, marchés perdus, crise de trésorerie…
                                                               Les entreprises au bord du précipice peuvent-elles s’en sortir
                                                               lorsque tout semble perdu ? Oui, très souvent, à en croire
                                                               ce spécialiste du redressement. Entretien avec Didier Picot
                                                               (H.81), fondateur de la société Saia.


                                                               c’est bien souvent que des erreurs ont été com-       longueur de journée sans jamais perdre le moral,
                                                               mises, et il n’est pas simple pour ceux qui en        et garder le cap. Il faut être averti, tout le monde
                                                               sont à l’origine de savoir agir avec lucidité. Un     vous enfonce : fournisseurs, banquiers, syndi-
                        Didier Picot (h.81)                    peu comme un pompier ou un urgentiste, un             cats… Il faut donc tenir, rester calme, être
                                                               intervenant extérieur devra mettre en place un        capable de transmettre confiance et sérénité.
                                                               contexte favorable à la sortie de crise, stabiliser   Si vous avez peur et que ça se voit, tout le monde
       Dans quels types de situations une entre-                                                                     aura peur et la partie est perdue. Le redresse-
       prise décide-t-elle de faire appel à                                                                          ment d’entreprise est une activité qui se joue
       quelqu’un de l’extérieur pour tenter de se                                                                    énormément au mental. Parce que je suis exté-
       redresser ?                                                      “Les dirigeants                              rieur, je peux faire et dire des choses que peut
       Une société n’est pas immortelle. Tout comme                                                                  être le dirigeant ne peut plus faire ou dire. Je
       une personne physique, elle nait, grandit et                  connaissent mieux                               peux analyser le problème sans porter de juge-
       meurt, passe par des périodes de bonne santé                     que quiconque                                ment et, avec un peu de réussite, bénéficier
       et de maladie. Lors d’une crise aigüe, c’est l’ac-                                                            d’un capital confiance qui permet d’entamer
       tionnaire qui peut demander une intervention                 leur coeur de métier,                            la reconstruction.
       extérieure en soutien du dirigeant. Un autre                mais ils sont en revanche
       cas de figure, c’est l’entrée d’un nouvel action-                                                             Comment acquiert-on les compétences
       naire qui va souhaiter une intervention très                 souvent mal outillés                             requises pour pouvoir proposer ce type de
       ciblée au moment où il s’engage à ré-investir                    pour faire face                              services ?
       dans la société. Ou tout simplement l’actionnaire                                                             Avec l’expérience, et on en apprend chaque
       dirigeant, qui se trouve bien seul face à une                        à ces crises                             jour ! Mais il faut aussi une bonne connaissance
       conjoncture très dégradée et qui cherche de                      extrêmes dont                                des fondements de la stratégie en fonction du
       l’aide.                                                                                                       métier de l’entreprise et un réseau d’acteurs
                                                                          ils se sentent                             très divers autour de vous qui puisse intervenir
       Comment expliquez-vous que les dirigeants                      responsables voire                             très efficacement dans l’urgence. Il faut savoir
       d’entreprises ne puissent pas gérer eux-                                                                      être débiteur, vendeur, financier, homme de
       mêmes ces situations de crise ?                                    coupables. ”                               contact et surtout savoir transmettre cette
       Lorsqu’un accident survient dans une PME, tout                                                                confiance sur laquelle j’insiste encore une fois.
       le monde se détourne de vous du jour au len-                                                                  Mais toutes les sociétés ne sont pas sauvables
       demain et le dirigeant est souvent, en prime,                                                                 et il est important de se faire très rapidement
       l’objet d’un certain opprobre social. Les diri-         la situation, redonner confiance à l’écosystème,      une idée du niveau de dégradation de la société.
       geants connaissent mieux que quiconque leur             fournisseurs, banquiers, organismes sociaux,
       cœur de métier, mais ils sont en revanche sou-          employés et bien sûr aux clients. C’est lui qui        Etes-vous nombreux à exercer ce métier ?
       vent mal outillés pour faire face à ces crises          pourra dire : vous voulez qu’on s’en sorte ? Voilà    Au contraire, nous sommes très rares. Il faut
       extrêmes dont ils se sentent responsables voire         ce que je vous propose. Place à l’action.             dire que nous exerçons un métier qui touche
       coupables. C’est là que s’impose l’intervention                                                               toutes les peurs : peur des fins de mois, peur
       de quelqu’un d’extérieur aguerri à ce type de           Quelles sont les principales armes pour venir         des conflits sociaux, peur du Tribunal, etc. Les
       situation, et qui apporte cette objectivité et          en aide à ces entreprises en péril ?                  gens s’imaginent souvent qu’en reprenant des
       cette distance que les dirigeants ont du mal à          La principale arme ? L’énergie ! On est d’abord       sociétés pour une bouchée de pain, les action-
       avoir. Car si une société est au bord de la faillite,   là pour encaisser les mauvaises nouvelles à           naires repreneurs vont faire fortune sur le dos

56 aOûT-SEPTEMBRE 2010 • hOMMES ET cOMMERcE
v ie des entreprises
                                                                                                                                         AQ Ui tA ine




  BiO ExPRESS
  Originaire du pays Basque, didier picot (H.81) entame sa carrière chez Airbus industrie, d’abord aux Etats-Unis, en
  tant que négociateur de contrat où il est au coeur de la petite équipe qui implante durablement Airbus en Amérique
  du nord, puis à toulouse où il est directeur des Achats pendant six ans. En 2000, il crée avec thierry de Cassan
  (H.82) sa propre startup, Synerdeal, spécialisée dans les logiciels de gestion des achats à destination des grands
  groupes industriels, et remporte le prix mercure de l’innovation en 2003. En 2006, il décide de se consacrer aux
  activités de conseil en stratégie, avant de s’investir dans le redressement d’entreprises, principalement des pmE, via sa
  société Saia.



des employés licenciés et des anciens action-                                                         éventuels problèmes qu’elles pourraient ren-
naires qui ont tout perdu. En réalité, le repre-
                                                           “ Si vous avez peur                        contrer dans un, deux ans… Gouverner c’est
neur reprend des actifs certes, mais surtout            et que ça se voit, tout le                    prévoir.
beaucoup d’ennuis.
                                                            monde aura peur                           Les jeunes diplômés de grandes écoles de
Pourquoi alors avoir choisi cette activité               et la partie est perdue.                     commerce ont-ils de bonnes raison de
que vous décrivez comme si peu désirée ?                                                              souhaiter se lancer dans ce type de pro-
Cette idée me trottait dans la tête depuis un
                                                             Le redressement                          jets ?
moment et l’opportunité m’a été donnée.                   d’entreprise est une                        Disons que c’est un métier passionnant, sti-
Cela correspond tout-à-fait à ce que je sais                                                          mulant, intense. Et la finalité est belle. Il est
faire et que j’aime faire. Je suis un négociateur,
                                                           activité qui se joue                       important de réaliser qu’il y a de belles choses
j’aime l’urgence mais pas la routine. J’aime                   énormément                             à faire dans ces périodes économiques com-
les opérations commandos, ces missions qui                                                            plexes. En France, nous sommes encore trop
s’étalent sur quelques mois, dix-huit mois
                                                               au mental. ”                           peu conscients de l’importance de sauver des
maximum. J’aime les choses compliquées, les                                                           industries et des savoirs-faires. Ça vaut vrai-
affaires qui partent dans tous les sens. L’autre     Les entreprises pour lesquelles vous inter-      ment le coup de réinvestir pour conserver des
raison, c’est le bonheur de réaliser un sau-         venez sont-elles toujours au bord du gouffre ?   métiers et des savoir-faire au lieu de les lais-
vetage, d’avoir guéri ce que personne ne             Souvent. Mais il s’agit également parfois de     ser périr en les croyant perdus d’avance. Les
semblait pouvoir soigner. Lorsqu’une entre-          sociétés qui manifestent un besoin de res-       seuls combats perdus sont ceux qu’on ne
prise est sortie d’affaire, le sourire de ses        tructuration et souhaitent anticiper sur les     mène pas.
dirigeants et des salariés constitue l’une des
plus belles satisfactions professionnelles que
j’ai pu ressentir.
J’ai vécu ça par exemple lors d’une interven-
tion auprès d’une société de décolletage qui
était en grande difficulté suite à des erreurs
de gestion et des pertes de marchés. Nous
avons négocié à l’amiable le départ de certains
cadres, cédé des actifs non stratégiques, et
redressé la situation sans licencier aucun
ouvrier. Nous avons sauvé 180 emplois sur
220 et la société a rénoué avec les bénéfices.




  Saia En BREf
  Fondée par Didier Picot, la
  société Saia est spécialisée
  dans le redressement
  d’entreprises de tous
  secteurs, et
  principalement
  dans l’industrie.


                                                                                                                             aOûT-SEPTEMBRE 2010   • hOMMES ET cOMMERcE   57

Contenu connexe

Tendances

Comment faire preuve de courage Managérial? JEADER
Comment faire preuve de courage Managérial? JEADERComment faire preuve de courage Managérial? JEADER
Comment faire preuve de courage Managérial? JEADER
JEADER
 
gérer une crise_fusalba
gérer une crise_fusalbagérer une crise_fusalba
gérer une crise_fusalba
Ecobiz 37
 
MéMoire le stress au travail
MéMoire le stress au travailMéMoire le stress au travail
MéMoire le stress au travail
cecilebenchetrit
 

Tendances (20)

Mieux Négocier
Mieux NégocierMieux Négocier
Mieux Négocier
 
Comment faire preuve de courage Managérial? JEADER
Comment faire preuve de courage Managérial? JEADERComment faire preuve de courage Managérial? JEADER
Comment faire preuve de courage Managérial? JEADER
 
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial MajeurConflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
Conflict management : Gestion de Conflits - Un Défi Managérial Majeur
 
Bpifrance le lab_les_solitudes_du_dirigeant_version_web_110_x177_092016_p___[1]
Bpifrance le lab_les_solitudes_du_dirigeant_version_web_110_x177_092016_p___[1]Bpifrance le lab_les_solitudes_du_dirigeant_version_web_110_x177_092016_p___[1]
Bpifrance le lab_les_solitudes_du_dirigeant_version_web_110_x177_092016_p___[1]
 
Entretien De DéPart
Entretien De DéPartEntretien De DéPart
Entretien De DéPart
 
2005 pres ducass_motiver
2005 pres ducass_motiver2005 pres ducass_motiver
2005 pres ducass_motiver
 
Relations sociales et performance de l'entreprise
Relations sociales et performance de l'entrepriseRelations sociales et performance de l'entreprise
Relations sociales et performance de l'entreprise
 
Étude de cas : Gestion de conflit avec sa hiérarchie
Étude de cas : Gestion de conflit avec sa hiérarchieÉtude de cas : Gestion de conflit avec sa hiérarchie
Étude de cas : Gestion de conflit avec sa hiérarchie
 
gérer une crise_fusalba
gérer une crise_fusalbagérer une crise_fusalba
gérer une crise_fusalba
 
Les Entrepreneurs et la crise mondiale 27 01 2010
Les Entrepreneurs et la crise mondiale   27 01 2010Les Entrepreneurs et la crise mondiale   27 01 2010
Les Entrepreneurs et la crise mondiale 27 01 2010
 
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPIENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ?  - GUIDE DU CREPI
ENTREPRENEUR RESPONSABLE, POURQUOI PAS MOI ? - GUIDE DU CREPI
 
MéMoire le stress au travail
MéMoire le stress au travailMéMoire le stress au travail
MéMoire le stress au travail
 
Changement organisationnel
Changement organisationnelChangement organisationnel
Changement organisationnel
 
Dynamisme-Tribune UWE/Geert Noels
Dynamisme-Tribune UWE/Geert NoelsDynamisme-Tribune UWE/Geert Noels
Dynamisme-Tribune UWE/Geert Noels
 
Survivre aux crises
Survivre aux crisesSurvivre aux crises
Survivre aux crises
 
powerpoint de la séance3.3 de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.3 de Leadership & Managementpowerpoint de la séance3.3 de Leadership & Management
powerpoint de la séance3.3 de Leadership & Management
 
Développer sa chance
Développer sa chanceDévelopper sa chance
Développer sa chance
 
R P S C F D T
R P S  C F D TR P S  C F D T
R P S C F D T
 
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)Entreprise libérée (synthèse documentaire)
Entreprise libérée (synthèse documentaire)
 
Préparer un changement
Préparer un changementPréparer un changement
Préparer un changement
 

En vedette

Chapter 5 consumption and savings
Chapter 5   consumption and savingsChapter 5   consumption and savings
Chapter 5 consumption and savings
Jairus Aguila
 
Redes sociales.
Redes sociales.Redes sociales.
Redes sociales.
karenpl08
 
Brand is experience
Brand is experienceBrand is experience
Brand is experience
Nick Leigh
 
zvernennia_chesno_symonenko
zvernennia_chesno_symonenkozvernennia_chesno_symonenko
zvernennia_chesno_symonenko
CHESNO
 

En vedette (14)

Encuentro 1
Encuentro 1Encuentro 1
Encuentro 1
 
Chapter 5 consumption and savings
Chapter 5   consumption and savingsChapter 5   consumption and savings
Chapter 5 consumption and savings
 
Fisica mov 1
Fisica mov 1Fisica mov 1
Fisica mov 1
 
Redes sociales.
Redes sociales.Redes sociales.
Redes sociales.
 
Brand is experience
Brand is experienceBrand is experience
Brand is experience
 
Kss_PDF.PDF
Kss_PDF.PDFKss_PDF.PDF
Kss_PDF.PDF
 
zvernennia_chesno_symonenko
zvernennia_chesno_symonenkozvernennia_chesno_symonenko
zvernennia_chesno_symonenko
 
Rutu Roadmap - Advancing Mother Tongue Education
Rutu Roadmap - Advancing Mother Tongue EducationRutu Roadmap - Advancing Mother Tongue Education
Rutu Roadmap - Advancing Mother Tongue Education
 
Balade au Japon
Balade au JaponBalade au Japon
Balade au Japon
 
7 hills case for support
7 hills case for support7 hills case for support
7 hills case for support
 
Social Networks for Innovation
Social Networks for InnovationSocial Networks for Innovation
Social Networks for Innovation
 
Industrial project
Industrial projectIndustrial project
Industrial project
 
Str sb1 u02_ppt_gr (1)
Str sb1 u02_ppt_gr (1)Str sb1 u02_ppt_gr (1)
Str sb1 u02_ppt_gr (1)
 
Paresh_Pandit_CV
Paresh_Pandit_CVParesh_Pandit_CV
Paresh_Pandit_CV
 

Similaire à Interview saia

Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Agence LIMITE
 
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
Olivier Taburet
 
Entrepreuneur et entrepreunariat
Entrepreuneur et entrepreunariatEntrepreuneur et entrepreunariat
Entrepreuneur et entrepreunariat
Zou Ben Sassi
 
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
Pozzolini
 
Smart News Inventons Avançons
Smart News Inventons AvançonsSmart News Inventons Avançons
Smart News Inventons Avançons
ChaireMIS
 

Similaire à Interview saia (20)

Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...  Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
Piloter sa marque en période d’incertitude lorsqu’on est un acteur de l’int...
 
Newsletter juin 2014 - Compte Rendu du Dernier Leaders'Ideas - Entreprise & R...
Newsletter juin 2014 - Compte Rendu du Dernier Leaders'Ideas - Entreprise & R...Newsletter juin 2014 - Compte Rendu du Dernier Leaders'Ideas - Entreprise & R...
Newsletter juin 2014 - Compte Rendu du Dernier Leaders'Ideas - Entreprise & R...
 
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
F S.08-09_Actuel On en parle 4_15
 
Alban Jarry - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Transformer sa st...
Alban Jarry - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Transformer sa st...Alban Jarry - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Transformer sa st...
Alban Jarry - Extrait Livre Blanc 80 #PortraitDeStartuper - Transformer sa st...
 
Portrait de startuper #13 - TellMePlus - Jean-Michel Cambot
Portrait de startuper #13 - TellMePlus - Jean-Michel CambotPortrait de startuper #13 - TellMePlus - Jean-Michel Cambot
Portrait de startuper #13 - TellMePlus - Jean-Michel Cambot
 
#PortraitDeStartuper #26 - MyTroc - Célia Dulac
#PortraitDeStartuper #26 - MyTroc - Célia Dulac#PortraitDeStartuper #26 - MyTroc - Célia Dulac
#PortraitDeStartuper #26 - MyTroc - Célia Dulac
 
Entrepreuneur et entrepreunariat
Entrepreuneur et entrepreunariatEntrepreuneur et entrepreunariat
Entrepreuneur et entrepreunariat
 
#PortraitDeStartuper #99 - WiSEED - Stéphanie Savel
#PortraitDeStartuper #99 - WiSEED - Stéphanie Savel#PortraitDeStartuper #99 - WiSEED - Stéphanie Savel
#PortraitDeStartuper #99 - WiSEED - Stéphanie Savel
 
Intelligence Collective
Intelligence CollectiveIntelligence Collective
Intelligence Collective
 
#PortraitDeStartuper #84 - Wired-Beauty - Stanislas Vandier
#PortraitDeStartuper #84 - Wired-Beauty - Stanislas Vandier#PortraitDeStartuper #84 - Wired-Beauty - Stanislas Vandier
#PortraitDeStartuper #84 - Wired-Beauty - Stanislas Vandier
 
La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7La newsletter de mgrh 7
La newsletter de mgrh 7
 
L'impact des relations sociales?
L'impact des relations sociales?L'impact des relations sociales?
L'impact des relations sociales?
 
L'ubérisation est une opportunité !
L'ubérisation est une opportunité !L'ubérisation est une opportunité !
L'ubérisation est une opportunité !
 
#PortraitDeStartuper #21 - Kantox - Philippe Gelis
#PortraitDeStartuper #21 - Kantox - Philippe Gelis#PortraitDeStartuper #21 - Kantox - Philippe Gelis
#PortraitDeStartuper #21 - Kantox - Philippe Gelis
 
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
Le Retour Du RêVe Final Document Street Smart Manager 12102009
 
#PortraitDeStartuper #43 - WeAssur - Olivier Torres
#PortraitDeStartuper #43 - WeAssur - Olivier Torres#PortraitDeStartuper #43 - WeAssur - Olivier Torres
#PortraitDeStartuper #43 - WeAssur - Olivier Torres
 
Smart News Inventons Avançons
Smart News Inventons AvançonsSmart News Inventons Avançons
Smart News Inventons Avançons
 
Bpifrance Le Lab - Vaincre les solitudes du dirigeant
Bpifrance Le Lab - Vaincre les solitudes du dirigeantBpifrance Le Lab - Vaincre les solitudes du dirigeant
Bpifrance Le Lab - Vaincre les solitudes du dirigeant
 
Portrait de startuper #55 - PayCar - Vincent Marty-Lavauzelle
Portrait de startuper #55 - PayCar - Vincent Marty-LavauzellePortrait de startuper #55 - PayCar - Vincent Marty-Lavauzelle
Portrait de startuper #55 - PayCar - Vincent Marty-Lavauzelle
 
L'entreprise vers la nouvelle economie
L'entreprise vers la nouvelle economieL'entreprise vers la nouvelle economie
L'entreprise vers la nouvelle economie
 

Interview saia

  • 1. vie des entreprises AQ Ui tA ine Des opérations commandos REdRESSEmEnt d’EntREpRiSES Conjoncture difficile, marchés perdus, crise de trésorerie… Les entreprises au bord du précipice peuvent-elles s’en sortir lorsque tout semble perdu ? Oui, très souvent, à en croire ce spécialiste du redressement. Entretien avec Didier Picot (H.81), fondateur de la société Saia. c’est bien souvent que des erreurs ont été com- longueur de journée sans jamais perdre le moral, mises, et il n’est pas simple pour ceux qui en et garder le cap. Il faut être averti, tout le monde sont à l’origine de savoir agir avec lucidité. Un vous enfonce : fournisseurs, banquiers, syndi- Didier Picot (h.81) peu comme un pompier ou un urgentiste, un cats… Il faut donc tenir, rester calme, être intervenant extérieur devra mettre en place un capable de transmettre confiance et sérénité. contexte favorable à la sortie de crise, stabiliser Si vous avez peur et que ça se voit, tout le monde Dans quels types de situations une entre- aura peur et la partie est perdue. Le redresse- prise décide-t-elle de faire appel à ment d’entreprise est une activité qui se joue quelqu’un de l’extérieur pour tenter de se énormément au mental. Parce que je suis exté- redresser ? “Les dirigeants rieur, je peux faire et dire des choses que peut Une société n’est pas immortelle. Tout comme être le dirigeant ne peut plus faire ou dire. Je une personne physique, elle nait, grandit et connaissent mieux peux analyser le problème sans porter de juge- meurt, passe par des périodes de bonne santé que quiconque ment et, avec un peu de réussite, bénéficier et de maladie. Lors d’une crise aigüe, c’est l’ac- d’un capital confiance qui permet d’entamer tionnaire qui peut demander une intervention leur coeur de métier, la reconstruction. extérieure en soutien du dirigeant. Un autre mais ils sont en revanche cas de figure, c’est l’entrée d’un nouvel action- Comment acquiert-on les compétences naire qui va souhaiter une intervention très souvent mal outillés requises pour pouvoir proposer ce type de ciblée au moment où il s’engage à ré-investir pour faire face services ? dans la société. Ou tout simplement l’actionnaire Avec l’expérience, et on en apprend chaque dirigeant, qui se trouve bien seul face à une à ces crises jour ! Mais il faut aussi une bonne connaissance conjoncture très dégradée et qui cherche de extrêmes dont des fondements de la stratégie en fonction du l’aide. métier de l’entreprise et un réseau d’acteurs ils se sentent très divers autour de vous qui puisse intervenir Comment expliquez-vous que les dirigeants responsables voire très efficacement dans l’urgence. Il faut savoir d’entreprises ne puissent pas gérer eux- être débiteur, vendeur, financier, homme de mêmes ces situations de crise ? coupables. ” contact et surtout savoir transmettre cette Lorsqu’un accident survient dans une PME, tout confiance sur laquelle j’insiste encore une fois. le monde se détourne de vous du jour au len- Mais toutes les sociétés ne sont pas sauvables demain et le dirigeant est souvent, en prime, et il est important de se faire très rapidement l’objet d’un certain opprobre social. Les diri- la situation, redonner confiance à l’écosystème, une idée du niveau de dégradation de la société. geants connaissent mieux que quiconque leur fournisseurs, banquiers, organismes sociaux, cœur de métier, mais ils sont en revanche sou- employés et bien sûr aux clients. C’est lui qui Etes-vous nombreux à exercer ce métier ? vent mal outillés pour faire face à ces crises pourra dire : vous voulez qu’on s’en sorte ? Voilà Au contraire, nous sommes très rares. Il faut extrêmes dont ils se sentent responsables voire ce que je vous propose. Place à l’action. dire que nous exerçons un métier qui touche coupables. C’est là que s’impose l’intervention toutes les peurs : peur des fins de mois, peur de quelqu’un d’extérieur aguerri à ce type de Quelles sont les principales armes pour venir des conflits sociaux, peur du Tribunal, etc. Les situation, et qui apporte cette objectivité et en aide à ces entreprises en péril ? gens s’imaginent souvent qu’en reprenant des cette distance que les dirigeants ont du mal à La principale arme ? L’énergie ! On est d’abord sociétés pour une bouchée de pain, les action- avoir. Car si une société est au bord de la faillite, là pour encaisser les mauvaises nouvelles à naires repreneurs vont faire fortune sur le dos 56 aOûT-SEPTEMBRE 2010 • hOMMES ET cOMMERcE
  • 2. v ie des entreprises AQ Ui tA ine BiO ExPRESS Originaire du pays Basque, didier picot (H.81) entame sa carrière chez Airbus industrie, d’abord aux Etats-Unis, en tant que négociateur de contrat où il est au coeur de la petite équipe qui implante durablement Airbus en Amérique du nord, puis à toulouse où il est directeur des Achats pendant six ans. En 2000, il crée avec thierry de Cassan (H.82) sa propre startup, Synerdeal, spécialisée dans les logiciels de gestion des achats à destination des grands groupes industriels, et remporte le prix mercure de l’innovation en 2003. En 2006, il décide de se consacrer aux activités de conseil en stratégie, avant de s’investir dans le redressement d’entreprises, principalement des pmE, via sa société Saia. des employés licenciés et des anciens action- éventuels problèmes qu’elles pourraient ren- naires qui ont tout perdu. En réalité, le repre- “ Si vous avez peur contrer dans un, deux ans… Gouverner c’est neur reprend des actifs certes, mais surtout et que ça se voit, tout le prévoir. beaucoup d’ennuis. monde aura peur Les jeunes diplômés de grandes écoles de Pourquoi alors avoir choisi cette activité et la partie est perdue. commerce ont-ils de bonnes raison de que vous décrivez comme si peu désirée ? souhaiter se lancer dans ce type de pro- Cette idée me trottait dans la tête depuis un Le redressement jets ? moment et l’opportunité m’a été donnée. d’entreprise est une Disons que c’est un métier passionnant, sti- Cela correspond tout-à-fait à ce que je sais mulant, intense. Et la finalité est belle. Il est faire et que j’aime faire. Je suis un négociateur, activité qui se joue important de réaliser qu’il y a de belles choses j’aime l’urgence mais pas la routine. J’aime énormément à faire dans ces périodes économiques com- les opérations commandos, ces missions qui plexes. En France, nous sommes encore trop s’étalent sur quelques mois, dix-huit mois au mental. ” peu conscients de l’importance de sauver des maximum. J’aime les choses compliquées, les industries et des savoirs-faires. Ça vaut vrai- affaires qui partent dans tous les sens. L’autre Les entreprises pour lesquelles vous inter- ment le coup de réinvestir pour conserver des raison, c’est le bonheur de réaliser un sau- venez sont-elles toujours au bord du gouffre ? métiers et des savoir-faire au lieu de les lais- vetage, d’avoir guéri ce que personne ne Souvent. Mais il s’agit également parfois de ser périr en les croyant perdus d’avance. Les semblait pouvoir soigner. Lorsqu’une entre- sociétés qui manifestent un besoin de res- seuls combats perdus sont ceux qu’on ne prise est sortie d’affaire, le sourire de ses tructuration et souhaitent anticiper sur les mène pas. dirigeants et des salariés constitue l’une des plus belles satisfactions professionnelles que j’ai pu ressentir. J’ai vécu ça par exemple lors d’une interven- tion auprès d’une société de décolletage qui était en grande difficulté suite à des erreurs de gestion et des pertes de marchés. Nous avons négocié à l’amiable le départ de certains cadres, cédé des actifs non stratégiques, et redressé la situation sans licencier aucun ouvrier. Nous avons sauvé 180 emplois sur 220 et la société a rénoué avec les bénéfices. Saia En BREf Fondée par Didier Picot, la société Saia est spécialisée dans le redressement d’entreprises de tous secteurs, et principalement dans l’industrie. aOûT-SEPTEMBRE 2010 • hOMMES ET cOMMERcE 57