De la mesure à la démesure

2 709 vues

Publié le

Comprendre le Quantified Self : puissance et limite de la mesure de soi.

Publié dans : Santé & Médecine
1 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • bonjour Hubert,
    as-tu vu ce film ?
    http://videos.arte.tv/fr/videos/un-monde-sans-humains--7002076.html
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 709
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
821
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
1
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

De la mesure à la démesure

  1. 1. De la mesure à la démesure de soiCC. Hubert Guillaud – http://www.internetactu.net – 15 novembre 2012 - Avatars &Cie
  2. 2. Au programme1. Quest-ce que la mesure ?2. Que mesure-t-on ?3. Qui se mesure ?4. Pourquoi faire ?5. Que MESURERA-T-ON demain ?7. LES Limites
  3. 3. 1. Quest-ce que la mesure ? DATA Etes-vous un datasexuel ? Do you self-tracking ? http://tinyurl.com/6vk5yk3
  4. 4. La mesure est laconséquence de ladéportation de notremémoire dans nosobjetsSouvent, nous ne savons pasrépondre aux questions les plussimples : où étais-je la semainedernière ? Depuis combien de tempsai-je cette douleur au genou ?Combien dargent dépensé-jehabituellement chaque jour ?Quavons-nous mangé hier ?Combien de cigarettes ai-je fumé...
  5. 5. Un nouveau monde de Capteurs
  6. 6. La moindre de nos actions produit des données #informatique omniprésente http://asthmapolis.com
  7. 7. Les Données produisent de linformation qui rétroagit sur nos comportements http://butterfleyeproject.com
  8. 8. Un nouveau regard sur soiDe la névrose à la REFLEXIVITé « Lidée que notre vie mentale est affectée par des causes cachées est un des piliers de la psychologie. » « Au lieu dinterroger leurs mondes intérieurs par la parole et lécrit, ils utilisent les nombres. » - Gary Wolf
  9. 9. 2. QUE MESURE-t-on ? « Vous ne pouvez pas gérer ce que vous ne pouvez pas mesurer » Sandy PentlandComment manger ? Comment dormir ? Comment apprendre ? Comment travailler ?...
  10. 10. SA Pratique sportive http://runkeeper.com http://nikeplus.nike.com http://www.fitbit.com
  11. 11. http://www.withings.fr SON POIDSUn régime denregistrement objectif semble ridicule.Un journal est respectable, mais une feuille de calcul est effrayante.
  12. 12. Sa santéTaux de glucose,activité cardiaque... http://www.bgstar.fr https://mybasis.com
  13. 13. Ce que lon mange
  14. 14. http://wakemate.comSon sommeil http://www.myzeo.com/sleep/ http://www.fitbit.com
  15. 15. Ses déplacements,sa localisation http://livehoods.org http://www.wheredoyougo.net http://foursquare.com
  16. 16. Son activité cérébraleSon activité cérébrale Jakob EG Larsen http://milab.imm.dtu.dk/eeg http://www.quantified-mind.com
  17. 17. http://tinyurl.com/ylflwy2 Paul Stamatiou Son génome Son Genotypehttps://www.23andme.com
  18. 18. http://www.manictime.com http://wakoopa.comSes activités en ligne http://iographica.com
  19. 19. Ses émotions http://www.moodscope.com http://moodpanda.com
  20. 20. SES Dépenseshttp://www.mint.com
  21. 21. Ses relations sexuelles
  22. 22. Ses consommations culturelles
  23. 23. Ses objectifs... http://fr.42goals.com - https://www.beeminder.com - https://www.goalscape.com - https://www.didthis.com
  24. 24. TOUT EST QUANTIFIABLE ! http://trackyourself.co - http://quantifiedself.com/guide/
  25. 25. Pour que tout soit mesurable, il faut Connecter les objets de son quotidien #internet des objetshttp://www.rxvitality.comhttp://greengoose.comhttp://www.beamtoothbrush.com
  26. 26. 3. Qui sont les « quantifiés » ?« Nous ne sommes pas comme les autrespersonnes » – Gary Wolf- ses gourous : Gary Wolf et Kevin Kelly- ses rencontres : http://www.meetup.com/quantifiedself/- son média : http://quantifiedself.com- son mantra : “Que faites-vous ? Comment le faites-vous ?Qu’avez-vous appris ?”
  27. 27. Science personnelLe ?Le QS ressemble à une étrange officine quifabriquerait autant de médicationspersonnelles quelle a dadeptes. Il estfrappant de constater que la plupart des« quantifiés » cherchent dabord à résoudreun problème de santé personnel ou qui lestouche personnellement, en constituant leurpropre diagnostic et leur propre pharmacie.
  28. 28. Dans notre quête à nous comprendre, nous souhaitonsrécupérer une partie du pouvoir de contrôle et dedocumentation de nous-mêmes que nous confions auxmachines. Qui SE mesure ?Beaucoup de nos problèmes viennent du simple manquedinstruments pour les comprendre. Nos mémoires sontpauvres, nos préjugés nombreux, notre capacitédattention limitée.
  29. 29. Shaun Rance« Si beaucoup commencent à le faire avec une question précise à lesprit, la plupartcontinuent parce quils croient que cette documentation de soi fait surgir des chiffres quilsne peuvent se permettre dignorer, y compris des réponses à des questions quils nont peut-être pas encore pensé à se poser. » - Gary Wolf
  30. 30. Nicholas Feltron http://feltron.com
  31. 31. Christian Kleineidam
  32. 32. Sara Riggare http://www.riggare.sehttp://www.parkinsonsmovement.com
  33. 33. Stephan Wolframhttp://blog.stephenwolfram.com/2012/03/the-personal-analytics-of-my-life/
  34. 34. SuperMemo,l’homme est-il améliorablecomme un logiciel ?Piotr Wozniak http://tinyurl.com/66ofb6
  35. 35. ben lipkowitzhttp://fennetic.net
  36. 36. Dale Lanehttp://dalelane.co.uk/tvscrobbling
  37. 37. Kiel Gilleade http://www.physiologicalcomputing.net - http://tinyurl.com/avdol55
  38. 38. Hasan Elahihttp://trackingtransience.net
  39. 39. Chia Hwu
  40. 40. Martha Rotter http://martharotter.com/blog/
  41. 41. « Un moyen pour se rendre plus puissante » Laurie Frick - http://www.lauriefrick.com
  42. 42. Les mesures de chacun sont lamarque de leur propreindividuation sur le monde, leurenvironnement et eux-mêmes. Onest finalement assez loin dunescience, même personnelle,puisque la méthode finalement,semble toujours devoir êtrepersonnalisée.Le QS est bien en cela uneappropriation de la technologie auplus intime de soi. Un artpersonnel, bien plus quunescience.
  43. 43. « Les artefacts du QS induisentdes rituels positifs, alors quil estsouvent bien difficile de prendredes habitudes saines. » 4. A quoi la mesure sert-elle ?« Je menregistre donc je suis »
  44. 44. SE ComprendrePersonnalisation Le standard de lexpérience humaine universelle nexiste pas. Les outils de mesure permettent aussi de personnaliser et dadapter les soins, régimes et diagnostics à son état précis. « Les conseils que nous recevons des experts du sommeil sont essentiellement des conseils que nous aurions pu obtenir à lépoque de la Grèce Antique : aller au lit à une heure raisonnable, prendre un bain avant de se coucher. » Seth Roberts.
  45. 45. Comprendre Sa complexitéCroiser les données : de la donnée aux donnéesTrouver les corrélations, les causalités
  46. 46. Nous comprendreLa socialisation/gamification de nos mesures « Lautosuivi peut sembler parfois narcissique, mais il permet aussi aux gens de se connecter les uns aux autres de façon nouvelle. Les traces de nous-mêmes que laissent ces nouvelles métriques sont comme les pistes de phéromones des insectes : ces signaux peuvent nous conduire vers des gens qui partagent nos préoccupations. »
  47. 47. « La sécurité sociale est le rêve du siècle dernier. Aujourdhui, tout Français devrait avoir accès à la prévention assistée par smartphone : glycémie, tension, stress, poids... Cela permettrait à lAssurance maladie de sérieuses économies, de renforcer le leadership de nos start-ups et de définir un nouveau standard de justice sociale : laccès à la prévention moderne pour tous. » - Tarik Krim - http://tinyurl.com/96u8vfala santé de demain ?
  48. 48. 5. Lavenir de la mesure # informatique émotionnelle
  49. 49. Dans une conversation, les indices qui décident votreinterlocuteur sont si subtils, quaucun des protagonistesnen a vraiment conscience. Parmi ces facteursinconscients, il y a lactivité physique de votreinterlocuteur, le ton de sa conversation, lintérêt commun,les mimiques, la cohérence des propos, le rythme surlequel on se parle...« La pantomine des émotions agit comme un lubrifiantsocial dans nos conversations » – Sally Adee http://tinyurl.com/5nsokv
  50. 50. En montrant aux gens la fréquence à laquelle ils prennent la parole, le temps de parolequils utilisent (au regard des autres), les personnes avec lesquelles ils interagissent (et cellesavec qui ils ninteragissent pas), les badges sociométriques ont permis de visualiser lesespaces sociaux entre les gensAugmenter notre intelligenceémotionnelle ?Transformer nos comportements individuels http://tinyurl.com/b883fze
  51. 51. Améliorer notre compréhension sociale http://tinyurl.com/dyw6244
  52. 52. 6. Limites
  53. 53. Qui traitera ces données ? Voulez-devenir ami avec le colon de mémé ?
  54. 54. Après la SURveillance et la SOUSveillance bienvenue dans lOMNIveillance ! http://www.lenafoundation.org
  55. 55. Des données partagées toujoursplus intimesContrôle-t-on encore son identité quand elle estfabriquée par des objets tout autour de soi ?
  56. 56. Améliorer... Diagnostiquer, soigner, réparer... Rendre linformatique personnelle encore plus personnelle. Se connecter non plus au reste du monde, mais à son propre corps.Peut-on tout objectiver ? Lhomme est-il améliorable comme un logiciel ?
  57. 57. BodyHacking : De la « Imaginons qu’il existe un oeil artificiel, permettant de filmer et de prendre desmesure de soi à la photos, permettant de voir parfaitement de jour comme de nuit, de zoomer à l’envie, et même de voir au travers desmodification de soi murs. (…) Si un tel appareil existait, permettant de décupler le potentiel d’un oeil humain, n’y aura-t-il pas des gens pour choisir de remplacer leurs yeux humains par ces prothèses ? Cela paraît être une évolution logique : si des gens, par centaines de milliers, ont recours à la chirurgie pour le simple “plaisir” de modifier leur silhouette, pourquoi ne seraient-ils pas tentés de le faire pour pouvoir faire des choses qu’ils ne pouvaient pas faire avant ? » - Cyril Fiévet - http://tinyurl.com/ayd2z8p
  58. 58. Si nous voulons mieux comprendre lessentiments des autres, sommes-nous prêtsà mieux diffuser les nôtres ?
  59. 59. Quantified Ourselves : DU je au nousles tabous de la mesure
  60. 60. Nos profils sont déjà évalués
  61. 61. Jusquoù mesurer ?
  62. 62. Lautosuivi est-il uneconséquence logique de notreobsession à lefficacité ? « Dans dautres contextes, il est normal de récolter des données. Cest le cas des managers, des comptables... Nous tolérons bien souvent les pathologies de la quantification, parce que les résultats savèrent puissants. Énumérer les choses permet daccomplir des tests, des comparaisons, des expériences. Les documenter permet damoindrir leur résonance émotionnelle et des les rendre intellectuellement plus traitables ». - Gary Wolf http://www.mirror-project.eu
  63. 63. Paul Ariès, De la sportivation de la viePourquoi mesure-t-on ?"Le productivisme a pénétré en nous, au sein de notre corps, de nos têtes, de nossentiments". "Le corps capitaliste est sur le plan physique, un corps dompté", un "corps-machine" qui nous adapte dès lenfance à une société boulimique, hyperconsumériste.La sportivation de la vie nous insensibilise en introduisant la mesure, la compétition, lahiérarchisation en chacun de nous. - Paul Ariès - dai.ly/RfL76Q
  64. 64. Lhypercontrôle de soiSommes-nous égaux face au contrôle de soi ?Le cauchemar de la #selfveillance
  65. 65. Merci ! @hubertguillaud @internetactu Le livre « De la mesure à la démesure de soi » : http://www.fing.org http://tinyurl.com/bk5epgz http://www.internetactu.netPrésentation disponible sur : http://www.slideshare.net/hubertguillaud

×