2011                                                                  Poster 42                                           ...
Introduction• Les macroenzymes sont des complexes de haut poids moléculaire, formés parla liaison entre une enzyme et une ...
Cas clinique (1)• Patiente âgée de 39 ans aux antécédents d’astrocytome compliqué d’unaccident vasculaire cérébral et d’ép...
Cas clinique (2)• Le bilan étiologique comprenant : Sérologies des hépatites B et C: négatives. Bilan immunologique : né...
Identification du macrocomplexe ASAT (1)                                          Poster                                  ...
Identification du macrocomplexe ASAT (2)•   Purification du macrocomplexe par chromatographie de filtration sur gel:     P...
Discussion (1)• Les macroenzymes correspondent à des enzymes qui se complexent à d’autresmolécules sériques ce qui aboutit...
Discussion (2)• La présence de cette macro-ASAT est source de confusion possible avec unepathologie hépatobiliaire ou musc...
Conclusion• Le  diagnostic de macro-ASAT doit être évoqué devantlaugmentation isolée et persistante de lactivité sérique d...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Poster 42 biochimie

1 238 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 238
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
193
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Poster 42 biochimie

  1. 1. 2011 Poster 42 Biochimie BiochemistryUne cytolyse hépatique chronique: découverte fortuite d’une Macro-ASATMarrakchi.O1, Talbi.E1, Mekki.H2, Hammami.S1, Zerelli.L1, Najjar.T2, Abdelmoula.J11 - Laboratoire de Biochimie Clinique, Hôpital Charles Nicolle; Tunis2 - Service de Gastro-Entérologie, Hôpital Charles Nicolle; Tunis
  2. 2. Introduction• Les macroenzymes sont des complexes de haut poids moléculaire, formés parla liaison entre une enzyme et une macromolécule sérique, le plus souvent uneimmunoglobuline.• Ils sont responsables d’augmentations apparentes de l’activité sériquede l’enzyme correspondante.• Ils sont parfois sources de bilans inutiles et invasifs pouvant résulter de leurméconnaissance.• Nous rapportons une observation de macro-aspartate aminotransférase(macro ASAT) de découverte fortuite.
  3. 3. Cas clinique (1)• Patiente âgée de 39 ans aux antécédents d’astrocytome compliqué d’unaccident vasculaire cérébral et d’épilepsie sequellaire.• Suivie depuis 2007 au service de gastroentérologie pour lymphome gastriquetype MALT de bas grade de malignité en rémission complète.• Découverte d’une cytolyse hépatique chronique isolée portant sur l’aspartateaminotransférase (ASAT) avec des valeurs allant jusqu’à 15 fois la normale(477 UI/l).• Le reste du bilan hépatique est normal (Alanine aminotarnsférase, glutamyltransférase et phosphatase alcaline)
  4. 4. Cas clinique (2)• Le bilan étiologique comprenant : Sérologies des hépatites B et C: négatives. Bilan immunologique : négatif. Bilan hématologique: normal. Bilan musculaire (CPK, LDH et électromyogramme): normal. Echographie abdominale: normale Biopsie hépatique: aspect normal du parenchyme hépatique. Enquête de pharmacovigilance: négative.• Devant la négativité de ce bilan et la persistance de la cytolyse portant uniquementsur l’ASAT, nous avons suspecté la présence d’une macro-ASAT.
  5. 5. Identification du macrocomplexe ASAT (1) Poster 42• Activité transaminases totales: ASAT: 477 UI/l ( valeurs de référence: 10 à 31 UI/l ALAT: 8 UI/l ( valeurs de référence: 3 à 33 UI/l)• Électrophorèse des isoenzymes de l’ASAT: Présence d’une activité ASAT ayant une migration intermédiaire par rapport au témoins ASAT cytosolique ( c ASAT) et ASAT mitochondriale (m ASAT) (figure 1). Patiente Témoin Témoin Témoin Patiente m ASAT 47% - macrocomplexe - 100% c ASAT 53% - Quantification par méthode densitométrique Figure 1 : Electrophorèse des isoenzymes de l’ASAT
  6. 6. Identification du macrocomplexe ASAT (2)• Purification du macrocomplexe par chromatographie de filtration sur gel: Présence du macrocomplexe ASAT• Identification des immunoglobulines impliquées dans le macrocomplexe: Présence d’Ig associées au macrocomplexe ASAT: majoritairement des IgG et un peu d’IgA.• Identification de l’isoenzyme ASAT impliquée dans le macrocomplexe: L’analyse de l’isoenzyme de l’ASAT ( cytolosique ou mitochondriale) associée au macrocomplexe a montré qu’il était de nature cytosolique. Cette forme de macro-ASAT ne signe pas de pathologie particulière
  7. 7. Discussion (1)• Les macroenzymes correspondent à des enzymes qui se complexent à d’autresmolécules sériques ce qui aboutit à un ralentissement de leur clairance et à desélévations de leur activité sérique.• La plupart des enzymes sériques peuvent être concernées par ces mécanismes,comme les ASAT, CPK, mais aussi les amylase, lipase, GT, PAL et LDH.• On distingue deux types de macroenzymes: Le type 1 : le plus fréquent, formé par la liaison d’une enzyme et d’uneimmunoglobuline (Ig) de type IgG, plus rarement IgA ou IgM. La significationclinique est, en général bénigne. Le type 2: formé par la liaison d’une enzyme et d’une autre macromolécule :autopolymérisation, médicament, lipoprotéine…À l’exception des médicaments,elles signent le plus souvent l’existence d’une pathologie hépatobiliaire.
  8. 8. Discussion (2)• La présence de cette macro-ASAT est source de confusion possible avec unepathologie hépatobiliaire ou musculaire.• Mais le caractère isolé, comme dans notre observation, de l’élévationenzymatique de l’ASAT doit attirer l’attention et rappeler l’existence rare de macro -ASAT.• Cette macroenzyme peut parfois être associée à des affections auto-immunes ounéoplasiques.• Cependant elle est le plus souvent isolée et ne témoigne de la présenced’aucune pathologie. Il s’agit d’un phénomène bénin qui ne nécessite aucuneinvestigation ou traitement supplémentaire
  9. 9. Conclusion• Le diagnostic de macro-ASAT doit être évoqué devantlaugmentation isolée et persistante de lactivité sérique del’ASAT chez un patient ne présentant pas d’autres arguments pourune pathologie hépatique ou musculaire.• Le diagnostic de cette macroenzyme fait appel à des techniquessimples et rapides ce qui permet d’éviter des investigationscoûteuses, invasives et souvent inutiles.

×