Bonne Année
Hommage
aux 38 Brutions
Compagnons de la Libération
TRIMESTRIEL JANVIER FÉVRIER MARS 2015
ASSOCIATION AMICALE ...
ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS ÉLÈVES DU PRYTANÉE NATIONAL MILITAIRE
Fondée en 1880
Reconnue comme établissement d’utilit...
3
NUMÉRO 281
Edito
BRUTIONS, Hardis Compagnons …..
En cette Année 2015, je vou-
drais souhaiter des horizons
sereins et un...
6
NUMÉRO 281
VIE DE L’ ASSOC
Une Assoc dans son siècle
STÉPHANECORRE
4214C
E
lève au Prytanée de septembre
1968 à juin 197...
7
NUMÉRO 281
VIE DE L’ ASSOC
ceux qui ont une carrière civile, le
Bahut s’est arrêté au bac ou en en
prépa. Ils sont plus ...
07 MARS 2015
A partir de 21H30
www.galabrution.comParking :
Square Marcel Pagnol
75008 PARIS
(900 places – ouvert 24h/24h)...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

15 02-04 - rp-281-site

550 vues

Publié le

Revue Prytanéenne n°281 - 6 premières pages

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
550
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

15 02-04 - rp-281-site

  1. 1. Bonne Année Hommage aux 38 Brutions Compagnons de la Libération TRIMESTRIEL JANVIER FÉVRIER MARS 2015 ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS ÉLÈVES DU PRYTANÉE NATIONAL MILITAIRE N° 281 650E FRANCO FONDÉE EN 1880 par Robert 3668 A
  2. 2. ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS ÉLÈVES DU PRYTANÉE NATIONAL MILITAIRE Fondée en 1880 Reconnue comme établissement d’utilité publique par décret du Président de la République du 3 octobre 1888 modifié par décret du 26 décembre 1974. Siège social : 13, rue de Turin - 75008 Paris PRÉSIDENTS D’HONNEUR 0791B Ingénieur Général M. Natta 5970B Général G.Le Coz, 6745B Général Y. Capdepont 0970C Amiral A. Coldefy LISTE DES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION BUREAU 4954C Amiral J. Launay, président 1892C Ingénieur Général Y. de Longueville, 2410C Jacques Sauvaget, vice-présidents 0903C M. Lallemand, secrétaire général 8123B Y. Lombard, secrétaire général adjoint 8114B P. David, trésorier général 4065B F.Truttmann, archiviste 2965C R.Camous, directeur de la Revue Prytanéenne ADMINISTRATEURS 5883B P-J. Rigaud 6141B F. Vincent 7355B Général M. Colatrella 8123B Y. Lombard 0171C Colonel M.Cordier, délégué de l’Assoc auprès du Commandement du Prytanée 0970C Amiral A. Coldefy 0801Z G. Trelluyer 1998C C. Floch 2114C Capitaine de Vaisseau M. Moulin 3026C Ingénieur Général L-F. Canel 3032C P. Dupuisat 3062C Général B. Libat 4097C MCS H. Mayaudon 4214C S. Corre 8300C C. Lamandé 9746C Lieutenant-colonel N. Presson 4195D V. Dugua REVUE TRIMESTRIELLE Éditée par l’Association Amicale des Anciens Élèves du Prytanée National Militaire Directeur de la Publication : Rémy CAMOUS Email : revue@prytanee.asso.fr Réalisé par l’agence BRT1- Paul BERTIN Imprimerie Ott - 67319 Wasselonne Edition 75005 - Dépôt légal n° 25987 CPPAP 04 15 G 84738 ISSN : 1273-4314 Crédits photos : 1ère de couverture DR. 4ème de couverture DR. Crédits en 3eme de couverture ABONNEMENT ANNUEL(1) : ADHÉRENTS : 13 € - NON ADHÉRENTS : 26 €, Le numéro : 6,50 € (1) Pour répondre aux directives de la Commission Paritaire des Publications & Agences de Presse (CPPAP), et à continuer ainsi à bénéficier du régime économique de la presse, nous devons scinder de manière apparente le montant de la cotisation à l’Association et celui de l’abonnement à la Revue. Le détail des cotisations figure en 3ème de couverture. Notre «Revue», comme notre Association, se situe au delà de toute conviction politique, philosophique ou religieuse. Nous sommes au service des membres de l’Association, cela va de soi, et au service de la communauté nationale. Les articles proposés dans la Revue n’engagent que leurs auteurs auxquels il est simplement demandé de respecter l’esprit qui anime notre association. P 3 ÉDITO P 5 FACE AU RÉEL, LETTRE DU DIRECTEUR P 6 L’ASSOCIATION P 10 IN MEMORIAM P 12 SAINT FRANCOIS DE MONTMORENCY LAVAL P 20 ROME P 24 D’UNE COUPOLE À L’AUTRE P 26 AUSCHWITZ P 28 DANS LA NUIT ET LE BROUILLARD P 30 UNE VISITE EN ENFER P 32 BRUTIONS COMPAGNONS DE LA LIBÉRATION P 46 VEILLÉE AUX PLA QUES P 50 HENRI SENTILHES P 51 COMMÉMORATION DU 11 NOVEMBRE P 54 VERDUN P 56 PROMOTION JEAN VALLÉE P 60 LA GLOIRE DE NOS MAÎTRES P 62 GROUPES DE PROVINCE P 65 LA WHA À LA FLAMME P 66 CARNET P 67 CONSTELLATION BRUTIONNE Sommaire www.prytanee.asso.fr
  3. 3. 3 NUMÉRO 281 Edito BRUTIONS, Hardis Compagnons ….. En cette Année 2015, je vou- drais souhaiter des horizons sereins et une année intense, riche de succès pour notre pays et pour notre Association. Surmon- tons les épreuves, dans la dignité et en hommage aux 17 victimes de la barbarie. Nous saurons ensemble et à notre place, faire valoir l’intérêt général, cultiver nos vertus de respect, de tolérance et de solidarité et pro- mouvoir nos qualités : compétence, confiance et camaraderie. Le Prytanée est une institution. Certes «son grand parc est séculaire», mais évidemment sa gloire tient bien plus qu’à son parc ! C’est l’ensemble de l’enseignement dispensé depuis des siècles pour le succès de ses élèves qui est notre trésor accumulé, et qui a donné des générations de Brutions talentueux, ouverts sur le monde. Ces compétences sont le socle de la renommée du Prytanée. Notre trésor, c’est aussi la diversité des élèves depuis l’origine : des Jésuites aux militaires, en passant par les « Pékins », qui forment aujourd’hui statistiquement le plus gros ba- taillon de nos anciens élèves! Cet esprit de confiance entre tous les Brutions, quels que soient leurs cursus, est un atout majeur dans notre société. Notre trésor, c’est aussi cette cohésion issue de notre diversité sociale et forgée au Bahut qui a fait se croiser des routes et développer des amitiés. Cet esprit de camaraderie nous oblige et nous a aussi inculqué le respect de l’autre. Notre association est bien vivante, je vous l’affirme, mais nous avons aussi du pain sur la planche pour la faire vivre à Paris et en Province. Votre nouvelle équipe s’appuie sur les réalisations des précédentes, et développe ses axes de réflexion : recherche et ouverture aux jeunes anciens civils ou militaires, pour- suite de la dynamique désormais enclenchée de la Revue, rénovation du siège, dynami- sation des groupes professionnels, relance de groupes de province, et établissement de jalons calendaires : Le Gala Brution le 7 mars renoue avec une tradition saine et indispen- sable à notre rayonnement. Le cocktail dans les salons du gouverneur militaire de Paris le 18 mars permettra de prolonger des échanges entre professionnels de tous horizons habités par le sentiment de reconnaissance envers le Bahut et de solidarité entre les générations. Enfin notre Assemblée générale se tiendra à Saumur les 30 et 31 Mai. J’ai rencontré ou vais rencontrer prochaine- ment avec d’autres membres du bureau dont notre nouveau vice président Jacques Sauva- get, les autorités nationales1 et locales2 , en charge ou concernées par l’avenir du Bahut. De la même façon, nous avons rencontré des grands anciens de renom pour évoquer l’ave- nir : Les généraux Jean louis Georgelin 9979B, Benoit Puga 4972C, Pierre de Villiers 5507C, ainsi que Michel Pinault 1411C, président de section au conseil d’Etat, Antoine Compa- gnon 3217C, professeur au collège de France, Philippe Segretain 9624B ancien président de Transdev pour ne citer qu’eux, tous nous ont redit leur attachement profond à notre école en soulignant ses qualités historiques d’école nationale, et son potentiel d’évolution. Conformément à nos statuts, nous continue- rons à œuvrer quotidiennement au soutien des élèves, et au rayonnement du Prytanée. Le 14 Juillet 2015 sera l’occasion d’un hom- mage national aux «Compagnons de la libéra- tion», et le Prytanée peut s’enorgueillir d’avoir dans ses rangs 38 compagnons parmi les 1038 que compte l’Ordre. Vous trouverez dans ce numéro le début de nos hommages à nos anciens élèves «Compa- gnons de la libération», symboles de la résis- tance à la Barbarie nazie. Nous remercions particulièrement le Chancelier de l’Ordre, le colonel Moore, de nous avoir fourni les infor- mations nécessaires à nos travaux. A Toutes et à Tous, Bon vent pour cette nou- velle année, et soyons fiers d’être Brutions ! Jacques Launay 4954C 1 CEMAT, DRHAT et Inspecteur général de l’Education nationale en charge des lycées de la défense. 2 Député maire de La Flèche, sous-préfet, Commandement et corps professoral du Prytanée.
  4. 4. 6 NUMÉRO 281 VIE DE L’ ASSOC Une Assoc dans son siècle STÉPHANECORRE 4214C E lève au Prytanée de septembre 1968 à juin 1971, je voulais alors être pilote de chasse. C’est d’ailleurs ce qui m’avait motivé pour rejoindre le « Bahut ». J’ai même passé deux fois le concours d’entrée en seconde, redoublant cette classe pour l’occasion. Ces trois ans au Prytanée m’ont marqué, mais paradoxalement pas pendant les années où j’y suis passé. Il a fallu du temps pour que je me rende compte de la chance que j’avais eue d’y avoir fait une partie de mes études. Pendant ces trois années, comme tous mes camarades, j’étais un adolescent qui était là pour travailler et passer le meilleur moment possible. Bien sûr l’encadrement militaire nous paraissait parfois un peu contraignant et, en quelques occasions, certains élèves profitaient de se cacher derrière les « traditions » pour avoir des comportements stupides mais, dans l’ensemble, faire mes études au « Bahut » a plutôt été agréable avec des moments de camaraderie très forte. C’est plus tard, au cours de mes études et de ma vie professionnelle, que j’ai pu constater combien le Prytanée m’avait donné le goût de l’effort et de l’excellence, l’ambition, le sens des responsabilités et le sens civique. Les rares brutions que j’ai croisés au cours de ma vie professionnelle ont toujours été des rencontres à part ; ce moment passé dans ce vieux Bahut nous rapprochait car nous étions fiers d’avoir été élèves au Prytanée. J’en suis toujours fier. A la fête de Trime 2011, avec une très grande partie des élèves de Terminale 1971 je me suis retrouvé au Bahut pour fêter les 40 ans de notre Bac. J’ai eu des impressions mitigées. D’une part la facilité étonnante des retrouvailles avec des camarades que, pour la plupart, je n’avais pas revus depuis la terminale, le plaisir aussi de retrouver les murs de ce cher Bahut et d’aller au fondus du p’tit Bah’ où nous avons charrié les jeunes qui s’étaient aventurés à venir voir comment vieillissent les ñass Bah’. Mais j’ai été frappé également par l’impression d’immobilisme des lieux – au petit comme au grand Bah’ - et je me suis posé la question de savoir si le Prytanée ne se repliait pas doucement dans son cocon au cœur de la campagne sarthoise. Les bâtiments, la remise des prix, le triomphe tout cela respirait la nostalgie du passé sans signe manifeste de son ouverture sur le monde. C’est ce jour-là que je me suis décidé à rejoindre l’Assoc’, pas seulement pour formaliser mon statut d’ancien élève mais bien pour essayer modestement de contribuer à inscrire la pérennité de notre institution dans le futur. Au sein de l’Assoc’, Jacques Launay, m’a confié la tâche d’initier et d’élargir nos actions plus activement vers le monde civil. En effet, aujourd’hui l’Assoc’ mobilise plus facilement nos camarades militaires, ce qui est logique car après le « Bahut », ils continuent à se fréquenter dans les écoles militaires et à vivre dans un même monde donc à se rencontrer plus facilement. Pour
  5. 5. 7 NUMÉRO 281 VIE DE L’ ASSOC ceux qui ont une carrière civile, le Bahut s’est arrêté au bac ou en en prépa. Ils sont plus souvent actifs dans les associations d’élèves des écoles qu’ils ont intégrées ensuite. De plus, la probabilité de rencontrer des Brutions danslesdifférentesentreprisesestplus faible, ce qui distend inexorablement le lien. Pour ce travail vers le monde civil, nous bénéficions de trois atouts. Le premier est le nombre élevé de cadres, de dirigeants d’entreprises, de fonctionnaires ou d’acteurs de la société qui sont d’anciens élèves, constituant autant d’occasions pour renforcer les actions de l’Assoc’. Notre deuxième atout est de composer, par construction, une communauté où militaires et civils sont capables de dialoguer très facilement. Or le militaire et le civil s’inter-croisent dans les nations modernes. Le troisième atout est l’existence d’un groupe « Prytanée » sur LinkedIn qui regroupe déjà plus de 1000 anciens élèves, montrant leur souhait de garder un lien et de continuer à échanger. Pour engager l’action, on peut suggérer trois axes : Le premier porte sur le Prytanée lui-même, en travaillant avec les responsables compétents et l’Assoc’ à l’ouvrir plus sur le monde civil en favorisant les actions d’information sur les carrières grâce aux interventions d’anciens élèves. C’est nous assurer que les élèves s’approprient les outils modernes dans leur éducation. C’est aussi l’ouverture des concours aux grandes écoles civiles sans cuber. Cela ouvrira le Bahut à plus de potentiel et donnera plus de prestige aux concours des écoles militaires car la concurrence permet d’améliorer l’excellence. Cela passe également par un redressement des résultats aux différents concours qui se ne sont pas, depuis un certain temps, à la hauteur de ce que nous pouvons attendre du Prytanée. Le deuxième axe consiste à faire évoluer le rôle de l’Assoc pour qu’elle accompagne plus les anciens élèves comme le font d’autres associations de grandes écoles : favoriser les stages, bourses aux jobs, recrutement d’anciens militaires, prises de contact, conseils, lobbying etc… Enfin, je suggère comme troisième axe de créer un évènement récurrent, sous la forme d’un colloque portant sur des sujets d’actualité, de réflexion, d’anticipation etc… où les intervenants seraient des experts des sujets traités et anciens élèves du Bahut. Cela contribuerait à mettre en avant le Prytanée et nous positionnerait comme contributeur actif aux évolutions de notre société. Pour cela, il faut que la communauté des Anciens travaillant dans le civil y participe. Il n’est pas possible de faire cela seul. Si rejoindre la communauté du Prytanée sur LinkedIn est un premier pas car elle permet d’échanger facilement, proposer des idées et des initiatives et rejoindre l’Assoc’ pour les mettre en œuvre doit être l’objectif de chacun.
  6. 6. 07 MARS 2015 A partir de 21H30 www.galabrution.comParking : Square Marcel Pagnol 75008 PARIS (900 places – ouvert 24h/24h) RER : Ligne A, station Auber Voiture : Porte d’Asnières Métro : Ligne 9, station Saint Augustin Bus : 94, 84, 32, 28, 80, 43 Cercle National des Armées 8, place Saint Augustin – 75008 PARIS 1 1 2 2 3 3 4 4 5 5 6 6 7 7 DANSE AVEC LES LIONS 07/03/2015 - 21H30 WWW.GALABRUTION.COM

×