étude de cas Cisco

2 982 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 982
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
147
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

étude de cas Cisco

  1. 1. Etude de cas
  2. 2. EXPOSE PRÉSENTÉ PAR Amira BADACHE Rosanne DEBE Arnaud DUTON Ahmed EL KASER Anouck TRABACCHI Fanny YA
  3. 3. PLAN DE L’ETUDEPARTIE I PRÉSENTATION DU GROUPE
  4. 4. PLAN DE L’ETUDEPARTIE I PRÉSENTATION DU GROUPEPARTIE II LA STRATÉGIE D’ALLIANCE
  5. 5. PLAN DE L’ETUDEPARTIE I PRÉSENTATION DU GROUPEPARTIE II LA STRATÉGIE D’ALLIANCEPARTIE III L’ANALYSE INTERNE
  6. 6. INTRODUCTION
  7. 7. CISCOFondé en 1984 par Leonard Bosack etSandra Lerner Spécialisé dans le matériel réseauCréation du premier routeur multi-protocoles Entrée en bourse (NASDAQ) en 1990
  8. 8.  Leader mondial des NTIC Modèle d’entreprise citoyenne Points Stratégiques principaux de Cisco Alliances globales Capital risque
  9. 9. PARTIE I PRÉSENTATION DUGROUPE A. Evolution des métiers B. Avantages compétitifs C. Relations interentreprises
  10. 10. EVOLUTION DES MÉTIERS Au départ présent dans 3 domaines des télécommunications Causes de l’évolution des métiers : Evolution du secteur technologique : innovation Forte concurrence dans le secteur des NTIC Volonté d’être présent sur plusieurs segments de marché du secteur des NTIC
  11. 11. Nouveaux métiers Alliance Cisco-HP : Sécurité des réseaux Réseau intranet Communication sans fil Téléphonie sur internet
  12. 12.  Accords de coopération industrielle et commerciale Imagerie Stockage des données Gestion des données Radio téléphonie Téléphonie sur IP Gestion de la consommation dénergie et de la maintenance de bâtiments
  13. 13. 3 objectifs dans le domaine des IT La maîtrise complète de matériels et de services de communication par internet Breveter les inventions Produire des inventions
  14. 14. Croissance des Métiers liés à la venteet à la gestion de la firme Marketing Communication Ressources humaines Finance Gestion des Fusions & Acquisitions
  15. 15.  Métiers issus des alliances philanthropiques L’emploi L’éducation Les aides et projets caritatifs
  16. 16. ACTUALITÉ DE CISCOLe PDG évoque une gestion un peu laxisteOpérations autour de 5 priorités : les routeurs et les commutateurs la collaboration les centres de données la virtualisation et le cloud la vidéo et les architectures métiers
  17. 17. AVANTAGES COMPÉTITIFS Cisco, pionnier sur le marché des routeurs La construction dune forte notoriété La marque Cisco Les brevets sur les inventions Cisco dans le monde internet Optimisation de la chaîne de valeur :partenariats avec les leaders du marché
  18. 18. CISCO, PIONNER SUR LE MARCHÉ DESROUTEURS● Invention de Sandy Lerner et Leonard Bosack● Cette invention comble le besoin existant sur le marché pour des connexions entre des ordinateurs distants et incompatibles● Sequoia Capital investi 2,5 millions US$ en 1987● Cisco devient leader sur le marché
  19. 19. LA CONSTRUCTION DUNE FORTENOTORIÉTÉ● Cisco fait des alliances et possède des relations qui jouent un rôle important● Impact sur les avantages compétitifs● Fiabilité pour les clients● Cisco attire les meilleures entreprises
  20. 20. LA MARQUE CISCO● Marque qui inspire confiance auprès des internautes et clients potentiels● Cisco étend son portefeuille dactivités vers les PME● Fidélisation importante● La marque Cisco est étroitement liée aux innovations technologiques
  21. 21. LES CLIENTS POTENTIELS POUR CHAQUESEGMENT DE MARCHÉ
  22. 22. LES BREVETS SUR LES INVENTIONS● Un brevet est un protecteur des innovations contre limitation● Cisco protège systématiquement ces nouvelles inventions (exemple de lAntivirus Cisco)● Deux tiers des inventions de Cisco sont issues de ses laboratoires...● ...Un tiers seulement de ceux de ses partenaires
  23. 23. LA MARQUE CISCO DANS LE MONDEINTERNET● Premier fournisseur mondial de solutions réseaux pour Internet● 85% du Chiffre dAffaires de Cisco Systems est effectué via Internet● Son modèle « Global Networked Business » lui procure des avantages conséquents● Cisco met en application les solutions business pour: les services aux employés, le commerce électronique, le service client, lE-learning
  24. 24. OPTIMISATION DE LA CHAÎNE DE VALEUR : LESPARTENARIATS AVEC LES LEADERS DU MARCHÉ● Cisco externalise les fonctions de production et de distribution des produits● Les partenaires sont choisis en fonction de la taille, la renommée, la notoriété
  25. 25. LES RELATIONS INTER-ENTREPRISES DECISCO● Création de filiales communes ou Co- entreprises qui se justifie par les différentes alliances (globales, philanthropiques) avec de multiples partenaires● Accord dimpartition portés sur des projets de recherche limités (Intel, Lucent)● Cisco utilise une stratégie dAcquisition et de Développement● Rachat de 125 start-up entre 1993 et 2007
  26. 26. NOMBRE DENTREPRISES ACQUISES PAR CISCOSYSTEMS DE 1993 A 2007
  27. 27. LE CLUSTER DE CISCO
  28. 28. PARTIE II LA STRATÉGIED’ALLIANCEA. L’alliance globaleB. L’alliance philanthropiqueC. La comparaison
  29. 29. ALLIANCES AVEC LES LEADERS DUMARCHÉ Notamment l’alliance globale ou industrielle avec HP-Compaq: développement de nouvelles compétences et d’activités complémentaires Ou encore l’alliance citoyenne ou philanthropique avec AOL et Yahoo! Pour favoriser son image d’entreprise éthique ou responsable Il élargit également ses réseaux grâce à de nombreux partenariats
  30. 30. L ’ALLIANCE GLOBALE DE CISCO ETD’HP
  31. 31. LE DÉROULEMENT CHRONOLOGIQUE 1997: première accord de distribution sélective entre Cisco et HP : grand succès 2001: nouvel accord de conception de nouvelles solutions Cisco veut devenir éditeur de logiciels Signature de nombreux partenariats indirects et tissage de réseaux 2002: nouvel accord d’alliance globale
  32. 32. LE MANAGEMENT DE PROJET Coopération et partage Mêmes principes pour les deux groupes Une direction de l’alliance Des directeurs de projet pour la conception, le développement et la commercialisation Le rôle central du manager de l’alliance
  33. 33. LES CARACTÉRISTIQUES ET PROCÉDÉS DEL’ALLIANCE Le choix des partenaires: critères de sélection L’élaboration de plans et de modèles d’affaire « business plan » Le système de compensation des commerciaux Les règles d’engagement : pour éviter les désaccords La gouvernance de l’alliance : le pilotage pour la performance
  34. 34. LES SOLUTIONS DE L’ALLIANCE Les technologies optiques Le stockage L’UDC: Utility Data Center Les infrastructures sans fil La téléphonie IP Le management de réseaux
  35. 35. L’ALLIANCE PHILANTHROPIQUE DECISCO, AOL ET YAHOO! Tout succès qui n’est pas éthiquement correct n’est finalement pas un vrai succès Cisco fait de la Responsabilité Sociale d’Entreprise (RSE) une priorité Programmes éducatifs et actions humanitaires, respect de l’environnement, importance considérable pour les conditions de travail de ses employés, et diversité. C’est dans ce contexte que Cisco décide de créer une alliance philanthropique avec AOL et Yahoo !
  36. 36. CISCO – AOL – YAHOO!: L’ALLIANCE E-PHILANTHROPIQUE CISCO AOL YAHOO! Réseaux de Fournisseur Communication d’accès Moteur de recherche NetworkForGood.org• Utilisation des savoir-faire de chacun ( alliance complémentaire)• Création d’un portail international de services
  37. 37. NETWORKFORGOOD.ORGOffresd’emploisFaire desdons Infos « Susciter toujours plus de dons auprès d’un plus grand nombre de personnes »
  38. 38. LES DIVERSES EXPÉRIENCES PHILANTHROPIQUES DESALLIÉSCISCOCisco a pris trois types d’initiatives « non profit technologyinitiatives » : Dans le domaine de l’éducation Dans le domaine de l’emploi En 1999, Cisco a fondé Netaid avec l’ONU, l’UNICEF, Care… Le site assure toujours des services de promotion publicitaire et de réservation à distance de spectacles, donnés en faveur de grandes causes humanitaires.
  39. 39. LES DIVERSES EXPÉRIENCES PHILANTHROPIQUES DES ALLIÉSYahoo ! 1995 : Non–conformisme de Yahoo! lorsque ses fondateurs furent les premiers à développer un site–portail gratuit en libre-service. L’offre de valeur de Yahoo! était doublement originale: Elle ouvrait gratuitement aux internautes l’accès à des millions de pages web Elle proposait aux entreprises un savant dosage entre : Publicité de masse (broadcasting): méthode de transmission de données à lensemble des machines dun réseau. Publicité ciblée (narrowcasting): envoi des mêmes informations à une catégorie particulière de destinataires sans qu’ils soient identifiés individuellement.)
  40. 40. LES DIVERSES EXPÉRIENCES PHILANTHROPIQUES DES ALLIÉS AOL 1997: lancement de l’AOL Foundation, chargée de promouvoir le débat éthique sur l’utilisation d’internet. En 2001, la fondation a fédéré diverses initiatives et s’est fixé quatre priorités l’éducation des enfants défavorisés, l’accès de tous à internet, la redistribution des bénéfices d’internet, la promotion de la culture et des arts. 1999: création d’helping.org, portail caritatif permettant d’accéder gratuitement en ligne à la base de données « guide.star » sur les projets des associations caritatives, et d’effectuer des dons en ligne.
  41. 41. LE DÉVELOPPEMENT D’UNE ALLIANCE PHILANTHROPIQUE Cisco Systems Inc. est actuellement le leader mondial des réseaux de communication (internet et intranet) entre entreprises (BtoB), dont elle couvre plus des deux tiers du marché. Cisco a cherché à asseoir son développement sur une nouvelle stratégie – jugée alors "non–conformiste" dans les milieux de la net–économie – de nouvelle citoyenneté, fondée sur la générosité et la solidarité". L’alliance e–philanthropique Cisco–AOL–Yahoo ! en constitue un modèle.
  42. 42. LE DÉVELOPPEMENT D’UNE ALLIANCE PHILANTHROPIQUE « Les sociétés internet disposent de vastes ressources encore inexploitées » Création d’une alliance d’un nouveau type, dite « alliance e- philanthropique globale », entre Cisco, AOL et Yahoo ! Environnement favorable aux initiatives éthiques : Contexte: La multiplication en 2001 et 2002 des faillites frauduleuses.
  43. 43. LE DÉVELOPPEMENT D’UNE ALLIANCE PHILANTHROPIQUE Aux Etats-Unis, l’émergence des concepts « d’e-philanthropie », de « communication durable » et de « citoyenneté globale », a accompagné les débats parlementaires sur la loi Sarbanes –Oxley. C’est dans ce contexte que Cisco, AOL et Yahoo ! – déjà riches d’expériences variées d’e-philanthropie - ont décidé de s’allier afin de fonder le site original « network for good » (NFG). Le site network for good (NFG) : qu’est-ce que c’est ?
  44. 44. LE DÉVELOPPEMENT D’UNE ALLIANCE PHILANTHROPIQUE Network for Good est un site internet à but non lucratif AOL Time Warner Inc., Yahoo et Cisco Systems Inc. associent leurs technologies Internet et créent un site de dons en ligne. Les trois sociétés sont les bailleurs de fonds financiers principaux pour Network for Good.. Participation importante d’associations et de fondations
  45. 45. LE DÉVELOPPEMENT D’UNE ALLIANCE PHILANTHROPIQUE Les dirigeants de NFG décidèrent de permettre à des fondations et associations de participer au capital du site. Ils complétèrent également les dotations en capital par des recettes publicitaires. La déclaration de Chris Sinton, président et chef de la direction de Network for Good. Comment fonctionne le site NFG ? Jusqu’à présent, l’ensemble des fonds récoltés s’élèvent à environ 700 millions de dollars
  46. 46. LA COMPARAISON DES STRATÉGIES DECISCO L’alliance globale: Accords de coopération entre des partenaires directs portant sur des projets stratégiques à LT L’alliance philanthropique: Inscrite dans un environnement favorable aux initiatives éthiques et caritatives
  47. 47. LES DIVERGENCESAlliance globale Alliance philanthropiqueUtilisation des critères : projet caritatif services gratuitsproduits marchands Système de donsincitation à l’achathausse du chiffre d’affaireInvestissement de départ élevé Cout moindrecar volonté de faire du profit gestion moins lourde Investissement initial moins important
  48. 48. LES RESSEMBLANCES Alliances directes avec des leaders du marché Développement de partenariats secondaires Agrandissement des réseaux Organisation et management de projets Valorisation de l’image du groupe Elargissement de la clientèle Accès à de nouveaux marchés Maintien et création d’avantages compétitifs
  49. 49. PARTIE III L’ANALYSEINTERNEA. Forces et faiblessesB. Facteurs clefs de succès
  50. 50. FORCES Excellent leadership Reconnaissance de la marque et du leadership de lindustrie Présence mondiale Financièrement solide Acquisitions Vaste gamme de produits
  51. 51. FAIBLESSES Cible de chaque concurrent Taille de la société Manque de réussite dans le marché des télécommunications Acquisitions
  52. 52. FORCES ET FAIBLESSES DU GROUPE FORCES DE CISCO FAIBLESSES DE CISCO Core business : routeur (70% de  Recul du chiffre d’affaire en marge). 2001 (-15%) et depuis stagnation. Bonne productivité (632K.S par  Limite de la productivité par employé, + 18% en 2003). employé. Innovation constante et dépôt  Ressources insuffisantes pour de brevets. augmenter la vente des nouveaux DAS. Prise de contrôle de start-up (de l’invention au standard). Maitrise de l’internet et de ses produits.
  53. 53. FORCES ET FAIBLESSES DE LA COMMUNICATION DE CISCOFORCES DE LA COMMUNICATION FAIBLESSES DE LA INSTITUTIONNELLE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Alliance avec des partenaires leader  Externalité négative du web (AOL), sur leurs marchés, Alliance avec des partenaires  Mauvaise image des entreprises expérimentés dans la communication américaines. institutionnelles (ex : Yahoo), Création d’un site originale NFG, Climat favorable à ce genre d’actions de communication, Forte audience grâce à des partenaires tels que Yahoo, Fort taux de pénétration (Yahoo).
  54. 54. LES FACTEURS CLÉS DE SUCCÈS:  La structure organisationnelle du groupe  Leur conception nouvelle de l’éthique d’entreprise: l’entreprise citoyenne
  55. 55. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLEStructure parfaitement encastrée avecl’environnement du secteur des NTIC:• Intégration de START-UP• Alliances avec les leaders du marché• Alliances par projet
  56. 56. Les principaux partenairesindustrielles et commerciaux de Cisco:
  57. 57. « L’ENTREPRISE CITOYENNE » Définitions: • Ethique normative: Conception anglo- saxonne de l’éthique des affaires, il s’agit de la morale • Ethique réaliste: De façon très complémentaire à la morale, l’éthique est dite positive car elle vise ce qu’il convient de faire et s’énonce sous forme de recommandations positives
  58. 58. Volonté d’image philanthropique• Multiplication de collaboration avec des associations• Alliance autour de projet caritatif: Netgood
  59. 59. Volonté forte du groupe• Innovation• Diversification
  60. 60. CONCLUSIONActualitésRecommandations
  61. 61. ACTUALITÉS Rachat de start-up Licenciements et acquisitions Réorganisation et restructuration : reconcentration Stratégie
  62. 62. RECOMMANDATIONS Couts liés à l’organisation Méfiance vis-à-vis des partenaires Importance de la culture d’entreprise Risque de perte d’identification Concurrence des NTIC Risque des pionniers
  63. 63. MERCI

×