Chers amis ignorants de l’Orient, je reviens d’un long périple, j’ai
visité une ville d’une richesse inouïe, Constantinopl...
Mon cher Auguste,
Ma vie a bien changé depuis mon installation à Constantinople. Saches que c’est une ville bien
différent...
Chers amis,
Mon voyage à Constantinople se passe pour le mieux. J’ai appris bien des choses sur cette
cité que j’ignorais ...
Je suis actuellement à Constantinople, qu’ils baptisent maintenant Istanbul.
Constantinople a énormément changé depuis sa ...
Chers amis
Cela fait quelques jours que je suis rentré de mon long voyage à Constantinople. C’est une grande
ville commerç...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Constantinople

1 332 vues

Publié le

Travail d'élèves

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 332
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 127
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Constantinople

  1. 1. Chers amis ignorants de l’Orient, je reviens d’un long périple, j’ai visité une ville d’une richesse inouïe, Constantinople. J’ai appris que l’empire Ottoman a remplacé l’empire Byzantin en 1453, cette conquête a été menée par le sultan Mehmet II. A notre arrivée, mon compagnon et moi avons remarqué le grand palais de Topkapi qui est le siège du pouvoir. Ensuite nous avons traversé l’église Sainte Sophie pour arriver à la principale place de la ville. Après cela on est allés au grand bazar acheter des épices et des étoffes. Là bas nous avons rencontré un marchand de fruits qui nous a raconté son métier. Raphaël et Jason
  2. 2. Mon cher Auguste, Ma vie a bien changé depuis mon installation à Constantinople. Saches que c’est une ville bien différente des villes chrétiennes d’Europe. Quelle chance pour moi d’y être arrivé en 1457 car j’ai échappé au massacre de 1453, où les Ottomans, par la violence, ont pris le pouvoir qu’occupait jusqu’alors l’empire Byzantin. Mehmed II, le sultan, a répandu ici l’islam, grâce à une armée permanente très puissante et un système politique très ingénieux. Et pourtant cet empire accorde aux Juifs et aux chrétiens le droit de pratiquer librement leur religion. Je t’imagine, Auguste, en train de lire mon récit : tout cela doit te paraître bien inconnu, et tu dois te faire une idée très vague de ce que je te raconte. Mais mets-toi à ma place, quelle joie pour moi ! Je pouvais donc être un chrétien dans son droit. Seulement après maintes réflexions, après avoir vu l’empire Ottoman et connu l’islam, qui semblait être leur force et leur chance, enfin bref, après avoir bien réfléchi, j’ai décidé de me convertir. Voilà, c’est dit, s’il-te-plaît ne me juge pas. J’aime ma vie ici : je suis devenu un riche marchand, je commerce entre l’Europe et l’empire. J’ai appris le grec, je me suis marié à une belle musulmane et j’ai déjà un enfant. Il m’est maintenant inconcevable de revenir vivre en Europe. Peut-être viendras-tu me rendre visite ? Je l’espère de tout cœur. Ton ami, Jean. Jessie et Pauline
  3. 3. Chers amis, Mon voyage à Constantinople se passe pour le mieux. J’ai appris bien des choses sur cette cité que j’ignorais auparavant. Saviez-vous que Constantinople était une ancienne cité chrétienne sous l’Empire romain d’Orient, qui, il y a deux ans en 1453, s’est fait prendre par Mehmed II, sultan ottoman ? Il possède aussi bien le pouvoir religieux que politique. Et il a dans son armée des « janissaires », un mot dont j’ignorais la signification : ce sont des enfants enlevés à leurs parents, convertis à l’islam et entrainés très durement pour devenir les meilleurs soldats. J’ai exploré cette cité, elle est loin d’être inintéressante. Avec sa grande place où l’on peut se reposer ou se divertir, son grand bazar où l’ont peut acheter de tout, ses petites rues et cet immense palais de Topkapi, on trouve toujours quelque chose de nouveau à faire et on ne s’ennuie jamais. Ce que j’apprécie beaucoup ici c’est que toute les religions vivent en communauté, même si cette cité est sous l’empire des musulmans. On peut y voir des mosquées et des églises. Je pense que je vous ai tout dit, et que je vais prolonger mon voyage. Comme je maîtrise le grec, je vais voir si je peux trouver un emploi auprès des marchands du port. Victor.
  4. 4. Je suis actuellement à Constantinople, qu’ils baptisent maintenant Istanbul. Constantinople a énormément changé depuis sa prise par l’empire Ottoman dirigé par Mehmed II en 1453. Cette prise a marqué la disparition de l’empire Romain d’Orient, les habitants parlent donc le turc et plus le grec. Mehmed a imposé au peuple d’Istanbul la religion musulmane. J’ai eu l’occasion de voir la fameuse mosquée Sainte-Sophie, qui au départ était une basilique mais qui a été transformée en mosquée sous l’oppression de Mehmed II. Un marchand m’a dit que les remparts et le nombre d’habitants ont fortement grandi. Il y a un nombre impressionnant d’immigrés car j’ai appris que Mehmed II avait fait venir des immigrants de tout l’empire pour rendre à la ville sa splendeur antique. Je suis allée dans le quartier de Pera Galata qui est entouré de remparts. Istanbul ouvre ses portes à des colonies de marchands italiens car cela permet de peupler la ville et de développer le commerce. J’ai remarqué cela en allant au grand bazar, le marché en plein cœur de la ville. D’ailleurs je t’ai rapporté un petit souvenir. Calypso et Auxane.
  5. 5. Chers amis Cela fait quelques jours que je suis rentré de mon long voyage à Constantinople. C’est une grande ville commerçante, où l’on trouve aussi bien des marchands de l’Orient que de l’Occident. C’est une ville très peuplée où il y a beaucoup de musulmans mais aussi des chrétiens et des juifs, alors que ceux-ci sont chassés d’Europe. J’ai vu énormément de monuments comme le palais de Topkapi, où réside le sultan, l’ancienne église sainte-Sophie, qui est aujourd’hui une mosquée, la mosquée de Fatih, les églises saint-Sébastien et saint-François et la résidence du patriarche orthodoxe. J’ai aussi visité le quartier fortifié et l’ancien comptoir fondé par les Gênois à Pera Galata, le grand bazar, la grande place, le port et les entrepôts des marchands, qui sont surtout chrétiens. La ville a beaucoup changé depuis que l’empire Ottoman l’a prise. Elle a alors été pillée et vidée de tous ses habitants par d’horribles massacres. Les enfants chrétiens ont été enlevés pour servir le sultan et les musulmans voulaient répandre leur religion. Maus aujourd’hui la loi islamique accorde aux chrétiens et aux juifs le libre exercice de leur culte, de s’organiser en communautés ayant leur propre justice, mais ils doivent payer des impôts supérieurs à ceux des musulmans. Cependant ils échappent au servage qu’imposait l’aristocratie byzantine. Et les Ottomans permettent aux marchands européens de venir malgré les relations difficiles avec l’Occident. A bientôt. Aïda, Yahui

×