Développement économique et solidarité internationale

1 063 vues

Publié le

conférence introductive aux 5ème Assises de la solidarité internationale de la Région Bretagne Lorient 12 juin 2015

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 063
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
433
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Développement économique et solidarité internationale

  1. 1. Développement économique et solidarité internationale Agir ensemble au Nord et au Sud Bernard Saincy Président Fondateur d’Innovation Sociale Conseil Conférence introductive aux 5èmes Assises de la solidarité en Bretagne 12 juin 2015, Lorient
  2. 2. Bernard Saincy • Président Fondateur du cabinet Innovation Sociale Conseil qui accompagne les entreprises, les fondations, les collectivités territoriales et les entrepreneurs sociaux dans leurs partenariats communs et leur exploration de nouveaux modèles de développement pour les populations vulnérables en France, en Europe et dans le monde. Membre des conseils d’administration de : TAE ATD Quart Monde, du Laboratoire de recherche Le RAMEAU, du Forum citoyen sur la RSE. • Auparavant • Directeur Responsabilité Sociétale du groupe GDF SUEZ (2008-2013) • Expert entrepreneuriat social ( Vice Président GDF SUEZ Rassembleurs d’Energies) • Expert auprès de plusieurs institutions : ONU, CESE, Ministère des affaires Etrangères (Assises du Développement 2013), ministère de l’écologie (Grenelle de l’environnement…) • Ouvrages publiés • «Les nouveaux enjeux de la négociation sociale internationale», Paris, La Découverte, 2006 • « Les entreprises seront-elles un jour responsables? », Paris, La Dispute, 2004 • « Une nouvelle énergie sociale », Paris, Ed Sociales, 1999 • Article récents publiés • « Entrepreneuriat social, social business et mobilisation des salariés », Cahiers de la Communication Interne, juin 2015 • « L’invention (difficile) de l’environnement comme revendication syndicale», Paris, Revue Ecologie et politique, Presses de Sciences Po, mai 2015 • « Le travail contre nature? » Revue Mouvements, Ed La Découverte, hiver 2014
  3. 3. Aide au développement: les trois rendez-vous majeurs de l’année 2015 Conférence sur le financement du développement à Addis-Abeba 13-16 juillet Assemblée générale des Nations Unies sur les objectifs de développement durable 2015-2030 à New York 25-27 septembre 21ème Conférence sur le climat à Paris, 30 nov-11 décembre …les contours de la future coopération internationale dépendront du succès ou de l’échec de ces trois conférences interdépendantes.
  4. 4. Des besoins immenses 805 millions de personnes souffrent de la faim (FAO 2014) 2,2 milliards de personnes sont en situation de pauvreté dont 1,2 milliard en extrême pauvreté (OMD 2014) 760 millions de personnes vivent dans des bidonvilles (OMD 2012) 775 millions de personnes sont illettrées (OMD 2010) 80% de la population mondiale n’a pas accès à une protection sociale complète (OMD 2014) 2,6 milliards de personnes n’ont pas d’assainissement et 1,2 milliard n’ont pas accès à une énergie moderne (AIE 2013) …et une réduction de la biodiversité et une augmentation rapide des émissions de GES. Justice climatique et justice sociale sont liées. 12/06/2015 4
  5. 5. Des résultats mitigés des OMD Des résultats positifs… • Une diminution de la pauvreté en valeur absolue et de la faim, des progrès importants dans les taux de scolarisation primaire, dans la lutte contre le VIH et le paludisme, dans l’accès à l’eau potable… …Mais • Certains OMD stagnent (santé…), un développement des inégalités régionales, une approche trop quantitative et monétaire qui s’attaque aux effets et non aux causes structurelles. Les OMD n’ont pas atteint les populations les plus pauvres et ignoré la connexion entre les inégalités, la pauvreté et l’environnement. 12/06/2015 5
  6. 6. L’extrême pauvreté et l’agenda post 2015 « La pauvreté doit être appréhendée comme une privation des capacités élémentaires » Amartya Sen, in Un nouveau modèle économique, Odile Jacob, 2000 « Pour mettre un terme à l’extrême pauvreté d’ici 2030, il faudra qu’un million de personnes échappent à la pauvreté chaque semaine. Et nous avons l’intime conviction que c’est possible » Jim Yong Kim, Président de la Banque Mondiale, Rapport annuel 2014 L’enjeu des discussions autour de l’agenda post 2015 (Objectifs DD) est de revenir à des logiques de développement économique et social en associant les populations et en créant des coalitions d’acteurs 12/06/2015 6
  7. 7. L’aide publique au développement L’APD (134,4 milliards de USD en 2014, stable) est indispensable notamment pour les pays les moins avancés pour lesquels elle représente les 2/3 des financements. Cependant celle-ci a besoin d’être revisitée. 12/06/2015 7
  8. 8. L’aide totale au développement L’aide au développement ne peut être uniquement publique ou uniquement privée. L’articulation de ces deux secteurs est en débat. 12/06/2015 8
  9. 9. Les différents donneurs non étatiques en France • Les collectivités territoriales : 5000 collectivités locales mènent plus de 13000 projets de solidarité (AFD 2012), notamment dans le cadre de la coopération décentralisée • Les ONG de développement : plus d’1 million de bénévoles mobilisés en France pour la solidarité internationale • Les fondations • Les entreprises …créer des coalitions d’acteurs. 12/06/2015 9
  10. 10. Diverses formes de contribution des entreprises au développement Investissements et création d’entreprises et filiales locales Réponses aux appels d’offres des Etats et des bailleurs internationaux Dons/prêts Mécénat Partenariats ONG Assistance technique Transferts technologiques Investissements dans des entreprises sociales Fiscalité Conseils auprès des Etats Les 3 formes retenues dans la présentation12/06/2015 10
  11. 11. L’économie verte inclusive, cadre de la contribution des entreprises au Développement ? • La contribution des entreprises du Nord au développement des pays du Sud s’inscrit généralement dans la notion d’« économie verte inclusive », notion récente, évolutive et protéiforme qui se décline dans le secteur privé selon des modalités différentes : le social business, l’inclusive business, le BoP (Base of the pyramid), l’impact investing, le mécénat, la RSE…. Selon le G20 (2012), l’inclusive business est « une approche privée pour offrir des biens, des services et des moyens d‘existence sur une base commerciale viable à des populations à la base de la pyramide… » … L’économie verte inclusive, une notion qui suscite enthousiasme ou scepticisme. 12/06/2015 11
  12. 12. Exemples de contributions sectorielles d’entreprises au développement 12/06/2015 12 EAU Adaptation des partenariats publics privés aux spécificités des populations non raccordées Stratégies alternatives: mise en place de micro usines de traitement avec des ONG AGRO alimentaire Elaboration de produits « fortifiés » Packaging individuels Nouveaux canaux de distribution Intégration de producteurs locaux SANTE Programmes dédiés aux maladies tropicales Accès aux médicaments existants pour les populations pauvres TELECOM Stratégies low costs équipementiers Adaptation des offres des opérateurs Développement des mobile-Services (Banque, santé, agro…) D’après La contribution des entreprises multinationales aux objectifs du Millénaire pour le développement, Etude comparée de quatre secteurs d’activité, Observatoire du BOP pour le ministère des affaires étrangères.
  13. 13. Des entreprises pionnières (FR) • Danone communities • Schneider electric Bip Bop • GDF SUEZ Rassembleurs d’Energies • Lafarge Affordable Housing • Renault Mobiliz • Grameen Crédit Agricole fund • Total access to energy • Sanofi access to healthcare • Essilor 2.5 New vision Generation Remarque: ne sont présentées ici que de grandes entreprises qui ont des enjeux internationaux forts. Mais ils existent de nombreux projets portés par des PME et entreprises intermédiaires. 12/06/2015 13
  14. 14. L’entreprise et l’inclusive business Pourquoi les entreprises s’intéressent-elles à l’inclusive business? • Expérimenter de nouveaux business models fondés sur la création de valeur partagée (retour à l’innovation) • Elargir l’horizon territorial de l’entreprise (pays du Sud, territoires défavorisés…) • Affirmer la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) en contribuant à la réduction de la pauvreté et renforcer ainsi l’acceptabilité de ses activités et installations • Favoriser l’engagement des collaborateurs de l’entreprise et leur fierté d’appartenance (donner du sens) 12/06/2015 14
  15. 15. Partenariats au service du développement 12/06/2015 15 4 modèles principaux de partenariat ONG/Entreprises au service du développement et de la solidarité internationale D’après les travaux du laboratoire de recherche Le RAMEAU Zone de co construction entre acteurs
  16. 16. Les apports réciproques au partenariat 12/06/2015 16 Apports de l’association/ONG du Sud ou du Nord • Connaissance des besoins des populations cibles • Capacité d’expérimentation et de mobilisation des populations • Capacité à entrainer les pouvoirs publics Apports de l’entreprise du Sud ou du Nord • Capacité d’ingénierie d’industrialisation • Moyens financiers (Investissements, prêts, dons) • Capacité à mobiliser des réseaux d’acteurs économiques au Sud ou au Nord Augmentation de la pertinence et de l’impact social du projet de développement Augmentation de la capacité de développement du projet Efficacité du projet de développement
  17. 17. Les nouveaux financements Il existe aujourd’hui de nouveaux outils de financement innovants qui viennent compléter le don, les prêts ou les prises de participations. • L’Impact investing • Le Crowdfunding, le financement participatif • Les Social impact bonds (SIB) et les Development impact bonds (DIB) • Les Green bonds et Climate bonds • La Finance carbone Ces nouveaux outils sont en train d’émerger et n’ont pas toujours de réglementation stabilisée. 12/06/2015 17
  18. 18. Impact investing Total des actifs sousgestion ISR Impact Investing $79,700bn $3,000bn $100bn 2020 : $ 500 md Définition: investissements cherchant à conjuguer rendement financier et impact social (« double bottom-line »). L’Impact investing dans le monde pèse 25 à 100 Md USD, à comparer avec les 80 000 Md USD d’actifs gérés : une goutte d’eau dans l’océan, mais avec une croissance forte. 12/06/2015 18
  19. 19. Social impact bonds (SIB) et Development impact bonds (DIB) Définition: les SIB et leur déclinaison pour le développement (les DIB) sont une forme de contrat par lequel les pouvoirs publics s’engagent à rembourser les investisseurs des entreprises sociales sur la base des résultats obtenus. Les SIB et DIB se développent mais ils posent la question de l’évaluation des résultats et du risque en dernier ressort qui n’est plus assuré par l’Etat. 12/06/2015 19
  20. 20. Crowfunding Définition: financement participatif. 100 plateformes et 4 familles de crowdfunding: le don (ex HelloAsso), le don avec contrepartie (ex: KissKissBankBank), le prêt (ex: Babyloan), l’investissement (ex: HappyCapital) Source: Baromètre 1er semestre 2014 réalisé pour l’association Financement Participatif France par Compinnov Le succès du crowdfunding basé sur le web est spectaculaire et, pour l’instant, adapté plutôt aux petits projets de développement. 12/06/2015 20
  21. 21. Green bonds et Climate bonds Définition: les Green bonds doivent financer des projets à vocation environnementale ou sociale (social bonds), les Climate bonds des projets liés au climat. Les Green bonds, émis par des Etats ou des institutions financières et maintenant par des entreprises, sont intéressants pour les projets de développement…mais la question de la vérification de l’aspect environnemental et social réel reste posée… 12/06/2015 21
  22. 22. La finance carbone Définition: financement par le marché du carbone (protocole de Kyoto) La finance carbone est un puissant outil de financement pour le développement mais dépend des cours du marché carbone. Aujourd’hui le prix du carbone est beaucoup trop bas pour assurer les financements nécessaires. 12/06/2015 22
  23. 23. MERCI POUR VOTRE ATTENTION ET BONNE PARTICIPATION AUX 5 PARCOURS DE CES ASSISES…. Bernard.Saincy@innovationsocialeconseil.fr

×