Etude Economie des 
Télécoms 2014 
27 novembre 2014 
Arthur D. Little 
51, rue François 1er 
75008 Paris 
France 
Téléphon...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 2 
2015, année du tournant pou...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 3 
Messages clés 
 En France,...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 4 
Messages clés 
 En France,...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 5 
Les investissements et l’in...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 6 
Le numérique génère des nou...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 7 
La multiplication des servi...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 8 
L’ensemble de l’économie va...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 9 
(1) CA déclaré en France ou...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 10 
La France et l’Europe doiv...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 11 
Messages clés 
 En France...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 12 
x2 
L’écosystème numérique...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 13 
… mais l’Europe est la seu...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 14 
Après avoir réussi le déve...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 15 
Le marché des services num...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 16 
La valeur créée est de plu...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 17 
Malgré la reprise boursièr...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 18 
Les acteurs américains ont...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 19 
Messages clés 
 En France...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 20 
Evolution des indices de p...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 21 
Sur l’ADSL et le mobile, l...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 22 
La part des télécoms dans ...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 23 
Les opérateurs télécoms so...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 24 
Sur la 
période 
6 
10 
0 ...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 25 
Mais les opérateurs téléco...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 26 
ou 
ou 
ou 
ou 
230 rames ...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 27 
Les investissements des op...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 28 
En conséquence, le secteur...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 29 
25% de l’EBITDA 13% de l’E...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 30 
Avec la baisse du chiffre ...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 31 
La dégradation du marché t...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 32 
 En France, le secteur té...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 33 
Restaurer une logique de c...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 34 
Simulation Arthur D. Littl...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 35 
Simulation Arthur D. Littl...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 36 
Simulation Arthur D. Littl...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 37 
Simulation Arthur D. Littl...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 38 
Simulation Arthur D. Littl...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 39 
3 chiffres clés à l’horizo...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 40 
Propositions de la Fédérat...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 41 
12 propositions de la Fédé...
141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 42 
Premier cabinet de conseil...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude Arthur D. Little pour la Fédération Française des Télécoms

17 938 vues

Publié le

La Fédération Française des Télécoms rend publique aujourd’hui l’édition 2014 de l’étude sur l’économie du secteur des télécoms en France commandée au cabinet Arthur D. Little. Cette nouvelle édition montre de manière très factuelle les transformations en cours dans la chaine de valeur du numérique.

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
17 938
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
14 666
Actions
Partages
0
Téléchargements
152
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude Arthur D. Little pour la Fédération Française des Télécoms

  1. 1. Etude Economie des Télécoms 2014 27 novembre 2014 Arthur D. Little 51, rue François 1er 75008 Paris France Téléphone : + 33 1 55 74 29 00 www.adlittle.com 0 Messages clés
  2. 2. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 2 2015, année du tournant pour les Télécoms ? Source : analyse Arthur D. Little Un nouveau cadre, adapté à l’ère du numérique, est nécessaire pour soutenir les investissements du secteur Télécoms  Les usages s’accélèrent et ne sont (toujours) pas monétisés  Les prix sont les plus bas d’Europe et les revenus sont toujours en baisse  La situation concurrentielle est exacerbée et les résultats des opérateurs sont en baisse  Le secteur est soumis à une régulation et une fiscalité forte…  … auxquelles s’ajoute une asymétrie vis-à-vis des OTT qui dominent les usages numériques  Les usages s’accélèrent, soutenus par la 4G et la fibre qui deviennent une réalité  La baisse des revenus des opérateurs télécoms se ralentit  Les opérateurs télécoms ont réagi et adapté leur modèle commercial et opérationnel  Les pouvoirs publics, en France, sont conscients des enjeux du numérique  Une nouvelle gouvernance européenne se met en place avec une priorité sur le numérique Des constantes… … et des changements .
  3. 3. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 3 Messages clés  En France, le secteur télécoms connaît des difficultés importantes 3  Les télécoms sont un moteur essentiel de la transformation numérique de l’économie 1  L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la forte croissance du numérique 2  Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique 4 0 Messages clés
  4. 4. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 4 Messages clés  En France, le secteur télécoms connaît des difficultés importantes 3  Les télécoms sont un moteur important de la transformation numérique de l’économie 1  L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la forte croissance du numérique 2  Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique 4 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  5. 5. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 5 Les investissements et l’innovation dans les télécoms jouent un rôle majeur dans la transformation numérique de l’économie Un multiplicateur macro-économique Un accélérateur de la transformation Les opérateurs télécoms, socle de la transformation numérique de nos sociétés 1 2 Source : analyse Arthur D. Little Effet d’entraînement sur l’ensemble de l’écosystème numérique – Déclencheur de nouveaux usages – Distributeur de nouveaux services – Démultiplicateur des marchés numériques Effet multiplicateur des investissements télécoms sur l’économie – 1€ investi dans les télécoms génère 6€ de PIB et 3€ de recettes fiscales pour l’Etat (cf. Etude Arthur D. Little « Economie des Télécoms » de 2013) 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  6. 6. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 6 Le numérique génère des nouveaux usages et de nouveaux marchés qui connaissent une forte croissance Source : ARCEP, SNCD, SNEP, IFPI, analyse Arthur D. Little (1) Chiffres extrapolés (2) # de personnes ayant visionné de la TV de rattrapage dans les 30 derniers jours Exemples d’usages classiques France Exemples de nouveaux usages France 146 63 183 103 +5% 193 +52% 95 56 +86% 155 13 30 68 98 115 +6% +30% 126 133 2009 2010 2011 2012 2013 2009 2010 2011 2012 2013 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre de SMS émis en milliards Nombre d’emails en milliards Volume de données mobiles consommées en pétaoctets 153 +53% 830 578 371 238 40 52 54 23 8 +61% 6 7 8 11 +25% 2009 2010 2011 2012 2013 2009 2010 2011(1) 2012 2013 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre de téléchargements d’applications sur l’App Store En millions d’unités Nombre d’utilisateurs de la TV de rattrapage en millions (2) Revenus du streaming musical en M€ n.a (1) (1) 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  7. 7. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 7 La multiplication des services connectés se réalise au bénéfice des consommateurs et des entreprises, avec le soutien des opérateurs télécoms Source : Ovum, CNC, Markess, ONU, analyse Arthur D. Little Equipements connectés Contenus délinéarisés Services à forte productivité Services publics connectés Tendances des usages en France Description Positionnement de la France 1er marché mondial en termes de pénétration de l’IPTV (2014) et large pénétration des smartphones 73% des Français utilisent la TV de rattrapage (2014) 41% des entreprises sont utilisatrices du Cloud (2014), mais besoin de rattrapage dans les PME 1er pays européen dans le e-gouvernement en Europe (2014) Prolifération des terminaux connectés, changeant le quotidien du consommateur Multiplication des contenus délinéarisés via les plateformes vidéo et la TV de rattrapage Développement de nouveaux services générant des gains économiques aux entreprises Généralisation des services publics en ligne, pour une simplification des démarches 1 2 3 4 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  8. 8. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 8 L’ensemble de l’économie va basculer dans l’ère numérique dans les dix prochaines années Source : Cisco, IDC, Gartner, Arthur D. Little Note: valeur directe uniquement lié aux marchés et services fondés sur les données; impacts indirects relatifs au potentiel dans les autres secteurs de l’économie (distribution, transport, …) Mds d’euros Données numériques Mds d’objets Objets connectés Valorisation des données Monde, 2013-2020 50 11 2013 2020 x2 tous les 2 à 3 ans 6 2020 44 2013 9 51 2013 2020 Dont ~35% valorisables valeur directe +1500 Mds valeur indirecte Nouveaux usages numériques Voitures connectées Maison intelligente Wearables Gadgets connectés Paiements numériques Villes connectées Exemples de secteurs traditionnels impactés Volume en Zb Valeur en Mds € Automobile, … Construction, … Assurance, santé, … Biens de grande consommation Banques, … Transports, utilities, services publics, … 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  9. 9. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 9 (1) CA déclaré en France ou paru dans la presse (2) Données redressées pour prendre en compte le CA effectif estimé des acteurs internationaux en France (3) Hors licences des opérateurs; si donnée France non disponible estimation au pro rata de l’emploi en France (4) Impôt sur les sociétés et impôts, taxes et versements assimilés (5) Utilisation du chiffre ARCEP si disponible (i.e. marché de détail) Les télécoms sont des acteurs centraux du secteur numérique Source : ARCEP, Diane, Reuters, rapports annuels, analyse Arthur D. Little Poids des différents acteurs dans l’écosystème numérique France, 2013 1% 9% 2% 1% 87% Revenus(1)(2) 66 Mds€ -4,3% vs. 2012 Impôts et taxes (4) 4,0 Mds€ -9,1% vs. 2012 Investissements(3) : 8 Mds€ -3,6% vs. 2012 5 opérateurs télécoms 5 équipementiers réseaux 5 fabricants de terminaux 5 acteurs Internet OTT 5 fournisseurs de contenus 58% 10% 13% 15% 4% 1% 7% 89% 2% 2% Emplois directs 159 000 -6,5% vs. 2012 2% 2% 12% 79% 5% Vs 61% en 2012 Vs 76% en 2012 Vs 90% en 2012 Vs 81% en 2012 (5) 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  10. 10. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 10 La France et l’Europe doivent s’appuyer sur les opérateurs télécoms pour accélérer le développement de la demande et de l’offre numérique Source : analyse Arthur D. Little Croissance du marché des télécoms Croissance des usages numériques Croissance de l’écosystème numérique Croissances des acteurs globaux et locaux 1 2 3 4 Relancer un cercle vertueux L’Europe doit retrouver la croissance dans les télécoms, comme d’autres régions du monde : croissance des revenus du secteur, maintient / renforcement des investissements dans les réseaux THD, soutien aux usages, … Diffuser les usages numériques Les usages numériques se développent avec les télécoms : les opérateurs sont le sous-jacent au développement des nouveaux usages, nécessitant des débits et une couverture plus importants (cf. usages vidéo, internet des objets, …) Démultiplier les marchés et l’écosystème La demande en services numériques se développe d’abord dans les régions du monde à plus forte « croissance télécom » (voir notamment les exemples des marchés cloud, vidéo, musique en ligne) Soutenir l’industrie locale Si l’offre numérique se développe naturellement, les acteurs locaux décollent quand ils sont soutenus par les opérateurs télécoms qui accélèrent leur diffusion (voir les exemples du streaming musical : Deezer, Spotify, Wimp) 1 Les télécoms, moteur de la transformation numérique de l'économie
  11. 11. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 11 Messages clés  En France, le secteur télécoms connaît des difficultés importantes 3  Les télécoms sont un moteur important de la transformation numérique de l’économie 1  L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la forte croissance du numérique 2  Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique 4 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  12. 12. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 12 x2 L’écosystème numérique mondial croît plus de 2 fois plus vite que l’ensemble de l’économie… Source : FMI, Thomson Reuters, Arthur D. Little Value Growth Tracker, analyse Arthur D. Little (1) Croissance économique des régions considérées dans l’écosystème numérique (2) Ecosystème numérique : top 30 acteurs selon CA 2013 dans chaque catégorie, équipementiers grand public et réseaux regroupés dans une seule catégorie Croissance économique(1) vs. revenus de l’écosystème numérique(2) Monde, 2007-2013 Croissance annuelle; indice base 100 en 2007 139 116 90 100 110 120 130 140 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Croissance économique Croissance de l’écosystème numérique TCAM 2007-2013 +5,6% +2,5% 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  13. 13. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 13 … mais l’Europe est la seule région à ne pas connaître de croissance +102% -16% +57% +56% +18% Amérique du Sud Europe Océanie Asie Amérique du Nord 68 1,544 24 2012 3,959 647 1,692 67 1,527 Am. du Nord +39% Europe Am. du Sud Asie Océanie 26 2011 3,702 646 1,566 54 1,409 27 2010 3,372 652 1,368 30 56 1,123 24 2007 2,900 717 1,145 34 984 20 1,274 21 2013 3,106 661 1,237 36 1,150 21 2009 3,127 693 1,257 4,028 606 1,786 2008 Source: Arthur D. Little Value Growth Tracker à partir de données Thomson Reuters, Arthur D. Little Revenus de l’écosystème numérique(1) par région Monde, 2007-2013 En milliards de dollars Croissance 2007-2013 (1) Top 30 des sociétés cotées de chaque catégorie, sur base du CA 2013 (opérateurs télécoms, fabricants de terminaux, équipementiers, acteurs du logiciel, acteurs du contenu, acteurs Internet) (2) Affectation des acteurs par région selon la localisation de leur siège social Vs. 37% pour 2007-20012 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  14. 14. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 14 Après avoir réussi le développement des télécoms, l’Europe n’a jusqu’à présent pas réussi à capter la croissance numérique Source : Thomson Reuters, Arthur D. Little Value Growth Tracker, analyse Arthur D. Little Croissance réalisée et croissance « manquée » Europe, 2007-2013 (1) 996 mds € arrondis à 1000 mds € Si l’Europe avait crû à la moyenne mondiale : ‒ l’écosystème européen ne pèserait pas 606 mds € … ‒ mais 1000 mds $ (1) soit près de 400 mds $ de plus ou environ 300 mds € de plus 606 717 225 165 Sous-performance de l’écosystème numérique européen Ecosystème 2013 théorique ~1000 Déficit de croissance de l’ensemble de l’économie Ecosystème 2013 "réel" Croisance "réelle" 2007-2013 -111 Ecosystème 2007 En milliards de dollars Croissance « manquante » 2007-2013 Valeur captée par les OTT & conséquences de la régulation 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  15. 15. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 15 Le marché des services numériques innovants se développe en Europe mais il est largement capté par les acteurs non européens de l’Internet Source : reporting financiers, eMarketer, IFPI, analyse Arthur D. Little Note 1 : hors terminaux; Note 1: voir étude « Economie des Télécoms, 2013 » pour la Fédération Française des Télécoms Marché des services numériques (hors e-commerce, hors terminaux) Europe, 2013 Marché total1 Répartition selon les acteurs – Cloud – Publicité en ligne – Vidéo numérique – Musique numérique 4 principaux acteurs américains Autres acteurs y compris internationaux 52% ~54 mds € 48% ‒ Les 4 principaux acteurs non européens captent ~50% de la valeur numérique ‒ Les 3/4 de la valeur ajoutée réalisée en France par les GAFAM n’alimentent pas le PIB (cf. Etude Arthur D. Little « Economie des Télécoms » de 2013) 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  16. 16. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 16 La valeur créée est de plus en plus captée par les constructeurs de terminaux et les acteurs Internet… au détriment des opérateurs télécoms Source : Thomson Reuters, Arthur D. Little Value Growth Tracker, analyse Arthur D. Little (1) 18 acteurs analysés, i.e. top 30 des acteurs mondiaux dans chaque catégorie Génération de trésorerie (Free Cash Flows) Monde1, 2013 En % du total de l’année Logiciels Contenu 22% 28% 22% Internet 11% 6% -49% Equipementiers 4% 10% Terminaux 30% Opérateurs télécoms 14% 28% +35% 11% -57% +25% +11% 13% +80% Légende 2007 2013 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  17. 17. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 17 Malgré la reprise boursière mondiale, la valorisation des opérateurs télécoms européens n’a pas retrouvé son niveau de 2007 Source : Thomson Reuters, Banque mondiale, analyse Arthur D. Little +26% -8% -30% -10% (1) Note : Top 30 des acteurs mondiaux; données géographiques relatives aux sièges sociaux Evolution de la valorisation boursière – Opérateurs télécoms & grands acteurs de l’internet (GAFAM) Monde1, 2007-2013 Indice base 100 en 2007 70 126 100 90 51 92 197 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 dont France Asie Amérique du Nord Europe GAFAM Monde -49% Evolution 2007-2013 +97% 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  18. 18. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 18 Les acteurs américains ont la capacité de préempter la prochaine vague d’innovation dans l’écosystème numérique Source : analyse Arthur D. Little Note : fondé sur les acquisitions dont le montant est connu; comprend : Google, Amazon, Apple, Facebook; AT&T, Verizon, Sprint, Comcast; BT, DT, Orange, Telefonica, Telecom Italia Acquisitions externes (GAFA & opérateurs) US & Europe, 2013-2014 (sept.) >60 transactions 15 25 53 x5 Acteurs européens Acteurs américains 78 Opérateurs télécoms Acteurs Internet En milliards d’euros  Forte capacité des acteurs américains à réaliser des acquisitions – Dans les plateformes technologiques – Dans les applications (services) – Dans les infrastructures  Nécessité de retrouver une « force de frappe » en Europe pour participer à la prochaine vague d’innovation numérique 2 L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la croissance numérique
  19. 19. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 19 Messages clés  En France, le secteur télécoms connaît des difficultés importantes 3  Les télécoms sont un moteur important de la transformation numérique de l’économie 1  L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la forte croissance du numérique 2  Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique 4 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  20. 20. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 20 Evolution des indices de prix à la consommation d’un échantillon de produits France, 2006-2013 En France, la diminution des prix des services télécoms est un cas unique, comparé à d’autres secteurs réglementés également au coeur de la vie quotidienne Source : INSEE, indice recalculé par Arthur D. Little pour 2006 Transport ferroviaire Services postaux Electricité Péages & parkings Services télécoms fixes et mobiles -21% Gaz de ville Inflation + 11% 117 120 118 79 111 90 2006 2007 2010 105 110 2013 145 120 115 75 100 95 80 2008 2009 2011 2012 85 144 125 89 Indice base 100 en 2006 + 17% + 18% + 20% + 25% Estimé à 78 pour sept. 2014 + 44% 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  21. 21. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 21 Sur l’ADSL et le mobile, les opérateurs télécoms français proposent les offres les moins chères de l’ensemble des pays comparés Source : opérateurs, analyse Arthur D. Little (1) Offres triple play uniquement; téléphonie illimitée au moins vers les fixe; Internet haut-débit illimité via xDSL ou fibre; télévision incluse, hors packs additionnels; opérateurs dont la part de marché > 15%; (2) Appels illimités (min. 500 minutes), SMS/MMS illimités (min. 1000 SMS,) Internet au moins 2 Go; offres sans mobile, offres sans engagement quand disponible; opérateurs dont la part de marché > 15% Benchmark d’offres – opérateurs leaders Septembre 2014 >80 offres comparées 69 € 43 € 43 € 39 € 30 € 20 € AL IT UK SP US En € TTC / mois 2013 › 32 € 40 € 46 € 70 € 2012 › 32 € 40 € 48 € 37 € 43 € 77 € 37 € 56 € 54 € 45 € 28 € 29 € 24 € 20 € 20 € 20 € 39 € 42 € 49 € 67 € 75€ 78 € 45 € 50 € 33 € 38 € Fixe (Triple Play) (1) Mobile (2) 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  22. 22. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 22 La part des télécoms dans les dépenses des Français est faible et a diminué ces dernières années, contrairement à d’autres dépenses clés Source : Euromonitor, analyse Arthur D. Little (1) Dépense finale des ménages, excluant les transferts sociaux versés par les administrations publiques et les institutions publiques sans but lucratif au service des ménages (ISBLM) (2) Inclut l’éducation et les autres biens et services; (3) Inclut le matériel audiovisuel, photographique et de traitement de l’information ; (4) Inclut les dépenses en services télécoms; données arrondies Evolution de la part des dépenses de télécommunications(1) dans les dépenses des ménages France, 2006 vs. 2013 (4) (3) 3% 5% 4% 6% 7% 9% 12% 14% 13% 25% 3% 2% 4% 4% 4% 5% 6% 8% 13% 12% 13% 27% Boissons, tabac Habillement Services de télécommunications Hôtels, Ameublement Santé cafés et restaurants Loisirs et culture Alimen- Transports Autre tation Logement 2006 2013 (2) 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  23. 23. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 23 Les opérateurs télécoms sont soumis à une fiscalité spécifique à leur activité qui représente plus du 1/3 de leur niveau global d’imposition Source : opérateurs, FFT, estimations Arthur D. Little (1) Revenus du marché de détail en France (2) Périmètre : impôt sur les sociétés du top 4 & fiscalité spécifique membres FFT; (3) CVAE : cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises: C3S Contribution sociale de solidarité des sociétés Montant des impôts et taxes des opérateurs télécoms (estimation) France, 2010-2013 En milliards d’euros 2012 3,5 2011 4,2 2010 3,5 2013 3,4 52% Impôts sur les sociétés IFER Autres taxes affectées 6% 8% Taxe télécom 5% Redevances de gestion (fréquences) Autres (CVAE, C3S)(3) 12% 17% 7,0% 9,7% 8,5% 9,0% Part des impôts & taxes vs. revenus Fiscalité 2013 par nature(2) (1) 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  24. 24. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 24 Sur la période 6 10 0 10 20 30 40 50 2010 2013 -42% La performance des principaux opérateurs télécoms français s’est fortement dégradée ces dernières années Source : Capital IQ, opérateurs, analyse Arthur D. Little (1) Top 4 des opérateurs français comprenant Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free; (2) FCF opérationnels estimés (EBITDA – CAPEX) Performance économique des principaux opérateurs télécoms français(1) Mds d’euros Résultat d’exploitation avant impôt France, 2010-13 Mds d’euros Flux de trésorerie(2) France, 2010-13 Mds d’euros Revenus France, 2010-13 39 44 0 10 20 30 40 50 2010 2013 -11% 5 9 0 10 20 30 40 50 2010 2013 -39% Sur la période Sur la période 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  25. 25. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 25 Mais les opérateurs télécoms ont continué à investir fortement jusqu’à présent Source : entreprises, Thomson Reuters, analyse Arthur D. Little 15% 4% 2% 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% 2009 2010 2011 2012 2013 Automobile Pétrole Construction Matériaux Eau, Gaz, Electricité et Gestion des déchets Télécoms 12% Investissement relatif – Télécoms vs. autres secteurs Panel de sociétés du CAC 40, 2009-2013 En % du chiffre d’affaires Tendance 2009-2013 - 2 points 0 point + 4 points + 2 points - 1 points - 3 points hors licences 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  26. 26. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 26 ou ou ou ou 230 rames de TGV 28 musées du Quai Branly 17 viaducs de Millau 18 Airbus A380 500 collèges Les 7 milliards d’euros investis par les opérateurs télécoms chaque année représentent un poids économique considérable Source : Thomson, analyse Arthur D. Little Poids des investissements des opérateurs vs. autres secteurs 6,7 4,5 3,9 1,8 Autoroutes Réseau Télécoms ferré Tr. / distrib. d’électricité Mds d’euros Investissements1 France, 2008-2013, moyenne annuelle sur 6 ans (2) (1) Télécoms : chiffre ARCEP; Electricité: RTE et ERDF; RFF; Autoroutes: ASFA (Sanef, SAPN, ASF….) (2) Moyenne sur 2008-2012 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  27. 27. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 27 Les investissements des opérateurs télécoms sont induits par des cycles technologiques longs qui se superposent dans le temps Source : analyse Arthur D. Little Cycles technologiques Exemple de la France Déploiement Densification Maintenance 2G Déploiement 4G 1990 2014 1992 Illustratif 2004 2012 Déploiement Densification 3G 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  28. 28. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 28 En conséquence, le secteur des télécoms repose sur des investissements importants qui s’amortissent sur le long terme Source : Arthur D. Little « Value Growth Tracker » d’après données Thomson Reuteurs Estimation de la durée théorique nécessaire pour rentabiliser les capitaux investis (1 / rentabilité des capitaux investis (1)), en années 8 ans 10 ans 10 ans 12 ans 13 ans 15 ans 18 ans 23 ans 31 ans Agro-alimentaire Santé Télécom Electricité, gaz et environnement Grande distribution Bâtiment Pétrole Luxe Industrie (1) La rentabilité des capitaux investis (ROIC : return on invested capital ) exprime le rapport entre le résultat dégagé et le capital engagé. Il se calcule ainsi : résultat d’exploitation x (1 – Impôt sur les sociétés ) / (Capitaux Propres + Dettes financières nettes) (2) Electricité, gaz et environnement : EDF (GDF Suez hors périmètre, résultats exceptionnels en 2013), Veolia ; bâtiment : Saint Gobain, Vinci ; télécoms : Orange, Vivendi, Bouygues ; grande distribution : Carrefour ; santé : Sanofi ; industrie : Renault, Michelin, Schneider Electric ; luxe : LVMH, L'Oréal ; agro-alimentaire : Danone ; pétrole :Total Durée de rentabilisation des capitaux investis par secteur d’activité(2) Sélection d’entreprises du CAC 40, moyenne 2011-2013 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  29. 29. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 29 25% de l’EBITDA 13% de l’EBITDA 27% de l’EBITDA 19% de l’EBITDA >15% du CA 6% du CA 11,6 Coût de la dette -2,9 Impôts & taxes -3,1 CAPEX -6,2 EBITDA 5 Impôts & taxes Coût de la dette -1 -1 CAPEX -2 EBITDA En milliards d’euros et en % du CA Les opérateurs télécoms ont besoin d’une marge élevée pour faire face aux investissements et à la charge fiscale élevés qui caractérisent le secteur Source : Thomson, opérateurs, analyse Arthur D. Little (1) Décomposition moyenne estimée à partir des données disponibles des comptes de résultats des 4 premiers opérateurs télécoms français (Orange France, SFR, Bouygues Telecom, Iliad) et des entreprises du CAC40 (2) Intérêts sur la dette recalculés au pro rata du CA France pour Orange Comparaison des indicateurs clé du secteur de télécoms et du CAC 40(1) Secteur télécoms Moyenne du CAC 40 (2) (2) CA 38,6 CA 38,6 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  30. 30. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 30 Avec la baisse du chiffre d’affaires, les emplois du secteur ont commencé à diminuer Source : ARCEP, analyse Arthur D. Little (1) Comprenant une partie des emplois indirects (2) Chiffres ARCEP (marché de détail) Emplois directs et chiffre d’affaires des opérateurs télécoms en France France, 2008-2013 87 90 90 100 99 85 94 101 101 60 80 100 120 2011 2012 2013 99 2008 2009 2010 95 89 Chiffre d’affaires Emplois directs (ARCEP) chez les opérateurs Emplois (DARES) Indice base 100 en 2008 CAGR 2008-2013 - 0,2 % (2) - 3,0 % 125 000 emplois directs en 2013 - 3,2 % Avant réductions d’effectifs chez les opérateurs (1) 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  31. 31. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 31 La dégradation du marché télécoms en France pourrait mettre en péril les investissements dans les infrastructures du futur Source : analyse Arthur D. Little Impact potentiel de la dégradation de la santé du secteur sur les investissements France Mds d’euros Exemple d’impact France Mds d’euros Revenus annuels France, 2010-2013 7,1 6,6 2013 5 ans après Mds d’euros CAPEX annuels France Si la décroissance du marché se poursuivait … … les investissements devraient diminuer … (-500 m€ par an en moyenne) 47 54 52 50 -4,5% 2010 2011 2012 2013 … Fibre 4G ou › …l’équivalent de Marseille, Lyon, Toulouse, Nice chaque année › …l’équivalent 750 000 personnes en zone au-delà de 75% de couverture de la population, chaque année 3 Le secteur télécoms connaît des difficultés importantes
  32. 32. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 32  En France, le secteur télécoms connaît des difficultés importantes 3  Les télécoms sont un moteur important de la transformation numérique de l’économie 1  L’Europe est la seule région du monde à ne pas tirer bénéfice de la forte croissance du numérique 2  Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique 4 Messages clés 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  33. 33. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 33 Restaurer une logique de croissance et entrer dans un « cercle vertueux » Ne pas se contenter d’optimisations… mais viser un scénario ambitieux Stimuler à la fois la demande et l’offre numérique européenne Nos défis 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  34. 34. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 34 Simulation Arthur D. Little – Sans mesures pour redynamiser l’écosystème numérique, les perspectives sont au mieux celles d’une stabilisation ou d’un déclin Source : Arthur D. Little Scénario « tendanciel »  Poursuite de la décroissance du secteur télécoms  Poursuite des efforts d’optimisation des opérateurs  Pression et diminution des investissements du secteur  Maintien de la fiscalité spécifique du secteur télécoms Scénario « ambition »  Redémarrage de la croissance dans les télécoms  Poursuite des gains de productivité pour rester compétitif  Accélération des investissements dans les réseaux très haut débit  Baisse de la fiscalité spécifique des opérateurs télécoms Scénario « optimisation »  Stabilisation graduelle du secteur  Accélération des efforts d’optimisation des opérateurs  Poursuite difficile des efforts d’investissements  Maintien de la fiscalité spécifique du secteur télécoms 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  35. 35. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 35 Simulation Arthur D. Little – 5 grands impacts sur l’écosystème numérique et l’économie Source : analyse Arthur D. Little Usages numériques Impact PIB « Bonus Digital » Ecosystème Description des impacts évalués dans les scénarios  Développement des grands usages numériques auprès des utilisateurs d’Internet – cloud, streaming musical et vidéo, …  Croissance de l’écosystème numérique européen (cloud, musique, vidéo, publicité, données ; hors e-commerce)  Incrément de PIB lié aux investissements THD pour la France à horizon 2025; ainsi que les recettes fiscales générées  Surplus économique généré par Internet : davantage d’usages et de rapidité pour des prix constants dans le temps 2 3 4 5 Couverture fibre & 4G  Couverture des foyers en fibre optique et en 4G en France à 1 horizon 2025 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  36. 36. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 36 Simulation Arthur D. Little – Le Bonus Digital se traduit par des gains économiques délivrés aux consommateurs 2013 2025 – Davantage de volumes et d’usages – Davantage de vitesse de connexion Pour le même prix 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  37. 37. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 37 Simulation Arthur D. Little – Faire levier sur les opérateurs permet de développer la compétitivité économique et numérique du pays Source : analyse Arthur D. Little Impact Bonus Digital Mds d’euros Impact PIB1 Mds d’euros, cumul Ecosystème numérique Mds d’euros, France Vision à 2025, France Couverture fibre % foyers Usages numériques % entreprises, exemple du Cloud Scénario « ambition » 84% 90% 40 240 580 Soit un taux supérieur de 35% à la Corée du Sud aujourd’hui Soit une généralisation des nouveaux usages pour les entreprises Soit un incrément de PIB de 20 mds € en moyenne2, chaque année Soit un marché numérique en forte croissance (x5 vs. 2013) Soit 30x plus de vitesse / qualité en 2025 Note 1 : hors impacts en termes de recettes fiscales Note 2 : en moyenne, hors effet de montée en puissance graduelle; ~35 mds € annuels en fin de période, soit environ ~1,5 point de croissance (vs. PIB 2013) Illustration des impacts du scénario « ambition » 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  38. 38. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 38 Simulation Arthur D. Little – Seul le scénario « ambition » permet de maximiser les impacts économiques et d’atteindre les objectifs (i.e. >80% de couverture fibre) (2/2) Source : analyse Arthur D. Little Impact Bonus Digital Mds d’euros Impact PIB1 Mds d’euros, cumul Ecosystème numérique Mds d’euros, France Vision à 2025, France Couverture fibre % foyers Usages numériques % entreprises, exemple du Cloud Scénario « ambition » 84% 90% 40 240 580 Note 1 : hors impacts en termes de recettes fiscales Scénario « optimisation » -19 points -20 points -6 milliards € - 20 milliards € - 110 milliards € Scénario « tendanciel » -25 points -40 points -10 milliards € - 10 milliards € - 130 milliards € 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  39. 39. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 39 3 chiffres clés à l’horizon 2025 x5 de croissance de l’écosystème numérique français et européen (cloud, vidéo et musique en ligne, publicité, …) 30x plus de qualité et d’usages, sous forme de Bonus Digital transféré aux consommateurs en 2025 +1,5 point de croissance économique annuelle générée grâce aux télécoms Scénario « ambition » 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  40. 40. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 40 Propositions de la Fédérations Française des Télécoms – Quatre leviers majeurs pour restaurer le leadership européen dans les 10 prochaines années Source : Fédération Française des Télécoms, Arthur D. Little Adapter le droit européen à l’ère du numérique ouvert Créer un cadre lisible et stable en Europe pour soutenir l’investissement Stimuler l’écosystème numérique en France Rétablir rapidement l’équité fiscale entre tous les acteurs du numérique en Europe 4 3 1 2 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  41. 41. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 41 12 propositions de la Fédération Française des Télécoms Source : Fédération Française des Télécoms, Créer un cadre lisible et stable en Europe pour soutenir l’investissement Adapter le droit européen à l’ère du numérique ouvert Rétablir l’équité fiscale entre tous les acteurs du numérique en Europe Stimuler l’écosystème numérique en France  Inscrire le cadre réglementaire télécoms / numérique dans une vision industrielle à 10 ans  Déployer un plan Smart Europe pour stimuler le big data, les objets connectés, la sécurité  Mettre en place un label UE pour le stockage sécurisé des données  Réguler les plateformes de service pour favoriser la transparence, la loyauté, la non discrimination  Repenser le droit des pratiques concurrentielles  Favoriser les coopérations entre acteurs du numérique  Anticiper la mise en oeuvre des mesures préconisées par le programme BEPS de l’OCDE  Accélérer la mise en place de la directive TVA  Relancer activement le projet ACCIS  Réduire la fiscalité spécifique des télécoms pour libérer des capacités d’investissement  Créer un crédit d’impôt numérique pour les PME  Stimuler l’offre locale par l’Open Innovation et les formations dans les métiers du numérique 1 2 3 4 4 Stimuler la demande de demain par les infrastructures, les services et la confiance numérique
  42. 42. 141127 – Arthur D. Little – Fédération Française des Télécoms – Etude Economie des Télécoms 42 Premier cabinet de conseil en stratégie créé en 1886, Arthur D. Little occupe une place privilégiée parmi les cabinets internationaux de conseil de Direction Générale. Avec plus de 1000 consultants dans le monde, nous accompagnons nos clients dans de multiples secteurs sur leurs problématiques stratégiques, opérationnelles et de transformation. Nos savoir-faire nous permettent de formuler des solutions pertinentes pour les besoins spécifiques de nos clients et d’anticiper avec eux les évolutions nécessaires à leur développement. www.adlittle.com Copyright © Arthur D. Little 2014. Tous droits réservés. Project 98-759 - Ignacio Garcia Alves, Didier Levy, Eytan Koren

×