Introduction                          Le XIXe siècle en France est une période deprofonds changements et d’instabilité pol...
industriel. Après la fin des ambitionsnapoléoniennes, les mutations s’opèrentlentement sur fond de crises et de ruptures q...
1) Les bourgeoisCes personnes sont moyennement ou très riches.Elles possèdent les usines, les banques ou travaillentaux po...
La Révolution Industrielle a donc entraîné desmodifications profondes des modes de vie. Avec ledéveloppement des usines, l...
progressivement, d’ingénieurs et de savants. Lamachine àvapeur est mise au point par James Watt en 1763.Ellefonctionne d’a...
Les progrès sont également très importantsdans les domaines scientifiques. Ainsi, lefonctionnement du courant électrique e...
Les télécommunications permettent lacommunication de la parole et du son à longuedistance. Les principales inventions sont...
Europe, l’énergie fournie par la machine à vapeurpermet lamise en service de machines de plus en pluspuissantes. Cesmachin...
roue chargée de faire monter et descendre la benne.LE DEVELOPPEMENT DES USINESLes machines sont très encombrantes et récla...
industries se développent alors : la chimie, lamétallurgie et lasidérurgie.L’ESSOR DES VILLESLe nombre et la taille des vi...
insalubres sont abattus et reconstruits avec desimmeubles permettant de loger davantage decitadins.Les populations aisées ...
soleil et facilitent la circulation. Des gares sontconstruites.Des tramways et des omnibus puis, parfois, le métro(àParis,...
La révolution des transportsLA NAISSANCE DU CHEMIN DE FEREn 1817, l’Anglais Stephenson construit leslocomotives à vapeur. ...
L’ESSOR DE LA NAVIGATION MARITIMEA partir de 1850, les bateaux à vapeur appelés« steamers » sont construits en tôle. Ils p...
automobiles en série.L’aviation est à ses débuts : en 1890, ClémentAder fait décoller sur 50 mètres environ unpremier engi...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La societe francaise en 19eme siecle

33 808 vues

Publié le

0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
33 808
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
20
Actions
Partages
0
Téléchargements
75
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La societe francaise en 19eme siecle

  1. 1. Introduction Le XIXe siècle en France est une période deprofonds changements et d’instabilité politique.Même si la Révolution française se termine en1799 avec le coup d’état des brumairiens,l’onde de choc se prolonge jusque dans ledernier quart du XIXe siècle, lorsqu’enfin laFrance trouve l’équilibre politique républicaindont les insurgés de 1789 ont rêvé. L’héritagesocial et culturel de l’Ancien Régime est lourd,le pouvoir se place avant tout là où se trouve lapuissance financière. En même temps, lesbouleversements scientifiques et techniqueschangent la société française, une nouvelleclasse émerge, celle du prolétariat et desouvriers, plus mobile, moins conservatrice queles paysans. Profitant de l’affaiblissement del’influence de la noblesse et du clergé sur lesaffaires du pays, la bourgeoisie libérale etréformatrice s’affirme désormais comme laclasse sociale déterminante, stimulant l’essor
  2. 2. industriel. Après la fin des ambitionsnapoléoniennes, les mutations s’opèrentlentement sur fond de crises et de ruptures quireviennent avec une surprenante régularité tousles vingt ans. Deux empires (1803-1814; 1852-1870), trois monarchies (1815-1824; 1825-1830; 1830-1848), deux républiques (1848-1852; 1870), trois révolutions (1830, 1848,1871), cette liste simplement numériquerécapitule un siècle de vives turbulences dansl’histoire d’un pays en route vers uneréconciliation nationale. , en France, il y a eu les3 ordres qui étaient des castes : la noblesse avaitle pouvoir politique, se mariait entre elle et vivaitdes revenus provenant de la propriétés des terres.Leur mode de vie consistait à prouver leurnoblesse en ayant des activités qui prouvent leurnon obligation à travailler. Les femmes noblesrecevaient dans leur lit, dans leur baignoire et nepouvaient avoir que des activités ludiques et ellessont entourées de serviteurs
  3. 3. 1) Les bourgeoisCes personnes sont moyennement ou très riches.Elles possèdent les usines, les banques ou travaillentaux postes les plus importants du pays: maires,députés, ministres.Les bourgeois peuvent profiter des loisirs, lesfemmes se marient avec une dot. Ils ont le goût dutravail et de lépargne qui leur permet de séleverplus haut socialement.2) Les ouvriersIls travaillent dans les usines dans des conditionstrès dures pour un salaire de misère. Les enfantstravaillent pour aider la famille. Le travail estdangereux et les ouvriers attrappent souvent desmaladies car lhygiène est mauvaise sur le lieu detravail, comme chez eux dailleurs. Le droit de grèvepour se plaindre au travail est interdit.Ils vivent dans des logements insalubre comme descaves, des greniers sans chauffage.
  4. 4. La Révolution Industrielle a donc entraîné desmodifications profondes des modes de vie. Avec ledéveloppement des usines, la population surbanise.Ainsi, les classes moyennes se modernisent etlorganisation de la société aussi. Trois clasessociales se distinguent : la bourgeoisie, la classemoyenne et la classe ouvrière. Lopposition entrebourgeois et ouvriers va laisser place à lémergencedune classe moyenne de plus en plus nombreuse.Cest la société contemporaine.LES INNOVATION EN XIXEME SIECLELES PROGRES TECHNIQUESDe nombreux progrès techniques se produisent toutaulong du XIXèmesiècle. Ils sont l’œuvre de techniciens, puis,
  5. 5. progressivement, d’ingénieurs et de savants. Lamachine àvapeur est mise au point par James Watt en 1763.Ellefonctionne d’abord au bois, puis au charbon et enfinaucoke (un dérivé du charbon). Elle est utilisée dans ungrand nombre de domaines industriels et devient lasourced’énergie d’usines de plus en plus grosses,notammentdans le textile (machines à filer et à tisser) et dans lamétallurgie. Peu à peu perfectionnée, la machine àvapeurfait fonctionner les locomotives, les bateaux et lesmachines agricoles.LES PROGRES SCIENTIFIQUES
  6. 6. Les progrès sont également très importantsdans les domaines scientifiques. Ainsi, lefonctionnement du courant électrique estdécouvert par André-Marie Ampère dès1820. Dans le secteur de a chimie, la fontepuis l’acier sont de meilleure qualité et sontproduits en plus grande quantité. Dans ledomaine de la biologie, Louis Pasteur mènedes travaux sur le rôle des microbes et desvirus dans certaines maladies et met aupoint des vaccins dont le vaccin contre larage.En 1898, Pierre et Marie Curie découvrentle radium, future source d’énergie.LES PROGRES DANS LESTELECOMMUNICATIONS
  7. 7. Les télécommunications permettent lacommunication de la parole et du son à longuedistance. Les principales inventions sont letélégraphe de Morse, le téléphone de Graham Bell,le phonographe d’Edison, et la TSF, ancêtre de laradio, de l’italien Marconi et du français Branly.Toutes ces inventions prennent un rapide essor.Elles sont appelées à se perfectionner et à serépandre au XXèmesiècle.LA NAISSANCE DE L’INDUSTRIELes innovations techniques et scientifiques sont enpartie àl’origine de l’essor industriel européen du XIXèmesiècle appelé« révolution industrielle ». Dès la fin du XVIIIèmesiècle, en
  8. 8. Europe, l’énergie fournie par la machine à vapeurpermet lamise en service de machines de plus en pluspuissantes. Cesmachines permettent de produire de grandesquantités detextile, de fer et d’acier. Toute l’économie en esttransformée.DE NOUVELLES ENERGIESLes ouvriers descendaient dans cette mine decharbon parune benne. Arrivés dans les galeries, ils creusaient àlapioche. Ils chargeaient le charbon dans des wagonstirés pardes chevaux, puis dans la benne qui le remontait à lasurface.Une machine à vapeur, chauffée au charbonactionnait une
  9. 9. roue chargée de faire monter et descendre la benne.LE DEVELOPPEMENT DES USINESLes machines sont très encombrantes et réclamentbeaucoupde main d’œuvre. On construit donc près des villesou desmines des bâtiments de plus en plus grands où lesmachines etles ouvriers sont rassemblés : ce sont les premièresusines.L’EUROPE S’INDUSTRIALISEL’industrialisation commence par se répandre enAngleterre,puis ne France, en Belgique et en Europeoccidentale. Ellerepose d’abord sur le charbon puis, après 1880, surl’électricité et, vers 1900, sur le pétrole. Denouvelles
  10. 10. industries se développent alors : la chimie, lamétallurgie et lasidérurgie.L’ESSOR DES VILLESLe nombre et la taille des villes européennesaugmenteconsidérablement au XIXème siècle grâce àl’accroissement naturel de la population, à l’exoderural, àla révolution des transports et à l’industrialisation.Entre 1800 et 1914, la population urbaineeuropéenneest multipliée par 7. En 1914, les deux plus grandesagglomérations européennes sont Londres et Paris.LES TRANSFORMATIONS DES VILLESPour faire face à cet afflux de population, la ville semodernise et s’étend en surface. Des quartiersanciens et
  11. 11. insalubres sont abattus et reconstruits avec desimmeubles permettant de loger davantage decitadins.Les populations aisées ont toujours les moyensd’habiteren centre-ville alors que les plus pauvres sont rejetésversles périphéries malsaines où les loyers sont bonmarché.Les banlieues ouvrières se développent le long desroutes,des chemins de fer, des voies d’eau, des usines oudesminesDE NOUVEAUX EQUIPEMENTSDans les villes, les rues élargies laissent passer lalumière et le
  12. 12. soleil et facilitent la circulation. Des gares sontconstruites.Des tramways et des omnibus puis, parfois, le métro(àParis, Londres ou New York) améliorent lacirculation et lesdéplacements des voyageurs et des citadins.L’alimentationde la population est assurée par des halles centralesetredistribuée chez les commerçants. L’hygiène et leconforts’améliorent dans les villes. L’eau potable arrivedésormaisdans les immeubles et des égouts souterrainsévacuent leseaux suées. Le gaz, puis l’électricité facilitent la viequotidienne et permettent un meilleur éclairage desrues.
  13. 13. La révolution des transportsLA NAISSANCE DU CHEMIN DE FEREn 1817, l’Anglais Stephenson construit leslocomotives à vapeur. En1830, une ligne de chemin de fer réunit les villes deLiverpool et deManchester, et, en 1850, l’Angleterre dispose de 10000 km de voisferrées. Le chemin de fer se répand rapidement enEurope occidentale etaux Etats-Unis à partir des années 1835-1840. En1878, la France disposede 21 300 km de voies ferrées. Pour faire circuler lestrains, il a falluaménager les voies ferrées, creuser des tunnels,construire des ponts etinstaller des gares. Cela a stimulé l’industrie.
  14. 14. L’ESSOR DE LA NAVIGATION MARITIMEA partir de 1850, les bateaux à vapeur appelés« steamers » sont construits en tôle. Ils peuventtransporter beaucoup plus de marchandises et depassagers que les bateaux à voiles. Le commercemaritime connaît ainsi un grand essor. Pour accélérerles traversées, des canaux transocéaniques sontpercés : le canal de Suez (1869) entre laMéditerranée et la er Rouge, le canal de Panama(1914) entre l’Atlantique et l’Océan Pacifique.LA NAISSANCE DE L’AUTOMOBILE ET DEL’AVIONL’automobile à essence naît en 1866. A sesdébuts, elle coûte très cher et les fabricantsn’en produisent parfois que quelquesexemplaires. En 1914, seules les usines del’américain Henry Ford fabriquent des
  15. 15. automobiles en série.L’aviation est à ses débuts : en 1890, ClémentAder fait décoller sur 50 mètres environ unpremier engin et les frères Wright réalisent lepremier vol en 1903.UNE MOBILITE ACCRUELe chemin de fer et la navigation maritimemultiplient les possibilités de déplacement des idées,des hommes et des marchandises. Lesmatières premières et les produits industriels sonttransportés sur de grandes distances. Des régionsautrefois isolées s’ouvrent aumonde moderne.modernhttp://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=173&pChapitreId=34429&pArticleLib=Histoire+et+culture+fran%E7aise+%5BL%92art+en+France+entre+1800+et+1850%5D

×