CONFERENCE « Le devenir baroque du monde »
Invitations de l’imaginaire, Fondation d’Entreprise Ricard,
par Eranos, société...
ARCHITECTURE
Le baroque en architecture est lié à la post-modernité :
- imbrication de l’espace domestique dans l’espace p...
ANNEXE
« Baroque, Kitsch et numérique par les arts contemporains et le design exploratoire »
par Emmanuel MAHE
INTRODUCTIO...
La modulation
Figure type : le nuage.
Symbole de la modulation et de l’immatérialité, donc de l’instabilité qui devient st...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15

173 vues

Publié le

Notes de conférence

Publié dans : Mode de vie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
173
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15

  1. 1. CONFERENCE « Le devenir baroque du monde » Invitations de l’imaginaire, Fondation d’Entreprise Ricard, par Eranos, société d'études qualitatives spécialisée dans la sociologie de l'imaginaire 18.03.15 INTRODUCTION Le baroque est pensé comme négatif, comme « mauvais goût ». Avoir un objet baroque dans son intérieur, c’est chic, plus, c’est bling bling ou kitsch. C’est une esthétique et une écriture qui provoque car elle vient réunir ce qui est séparé : le bas et le haut, le sacré et le profane, l’art et la consommation et vient détourner le fonctionnel en inutile. Pourtant, le baroque est une grande extase joyeuse, une cérémonie de la conjonction entre la vie et la mort. Le baroque touche nos sens et nos émotions, avant notre raison abstraite. Hier (au 16ème siècle) le baroque se caractérisait par le triomphe de l’humanisme. Aujourd’hui, l’Homme semble faire un pas en arrière en se décentrant. Il semble relativiser, jouer et ironiser la tragédie baroque. C’est pourquoi le baroque donne à comprendre notre monde contemporain et la relation des uns et des autres : - Acceptation de l’illusion et de l’artifice - Sentiment éprouvé par rapport à l’Histoire qui est différent de la Modernité - Inconscient collectif qui y résiste A lire, découvrir et approfondir : G. Durand, Les structures anthropologiques de l’imaginaire, Dunod, 1993 Le baroque y est l’analogie du « fourmillement iconographique » qui permet de retrouver son animalité.
  2. 2. ARCHITECTURE Le baroque en architecture est lié à la post-modernité : - imbrication de l’espace domestique dans l’espace public - transformation constante - mélange du passé, présent, futur C’est un style hybride, ambigu, redondant, contradictoire et équivoque, qui préfère « le désordre de la vie », le chaos, & qui accepte l’excessivité de la ville contemporaine La cité de la musique de Rio (De Porzamparc) Le musée baroque de Puebla au Mexique (Toyo Ito) L’architecte de la Cité de la Musique de Rio a voulu privilégier les espaces fragmentaires, qui une fois liés créent de la surprise et du partage. Il y a de la vie et des vies entre ses espaces, entre nous et le monde. Commentaire Cette conférence était plus l’occasion pour eux de promouvoir la sortie de leur nouvelle Revue que de creuser la question. Du coup, pour enrichir cette introduction, je vous annexe les notes d’un séminaire que j’ai eu pendant mon Master.
  3. 3. ANNEXE « Baroque, Kitsch et numérique par les arts contemporains et le design exploratoire » par Emmanuel MAHE INTRODUCTION Le baroque est au 17ème siècle caractérisé par - ses volutes et ses courbes, - ses ornementations, - structuré par le pli comme vibration Contraste avec le style du 19ème et 20ème siècle : une esthétique industriel d’ingénieur, qui vient exhiber les structures et les moulages. Au 21ème, l’architecture post-moderne (F. Gerhy par exemple) se base à nouveau sur les courbes.  Nous sommes dans une société « compositionniste » (Bruno Latour) qui mêle le style du 19ème siècle et celui du 21ème siècle, de la modernité et de la post modernité, du classicisme et du baroque. Ce qui caractérise le baroque stylistiquement est la courbe, conceptuellement, la modulation (qu’elle soit graphique, structurelle et temporelle). Le point commun entre le kitsch et le baroque est la prolifération. LE BAROQUE DANS L’ART CONTEMPORAIN La prolifération Artiste type : Murakami qui rencontre le classicisme en 2008 au château de Versailles
  4. 4. La modulation Figure type : le nuage. Symbole de la modulation et de l’immatérialité, donc de l’instabilité qui devient stabilité perpétuel. F. Nakaya, Brouillard, 2011/ Diller + Scofidio, Blur Building, 2001 / A. Gornley, Blind Light, 2007

×