onjour, je suis Gonzagues de Hautebretagne dit le Brave, je suis plutôt petit, maigre car
la nourriture se fait rare en hi...
J'ai un defaut c'est d'être trop lent pendant mes combats. Mais je n'ai peur de rien dont ma
devise. « courage, fieté et l...
Le jour du depart est là. Après avoir pris ma douche je m'abille, j'ai mis ma cotte de maille, mon
heaubert, mes chausses ...
-Pouvez vous me le presenter.
-Ce n'est pas possible car il dort, il est tres fatigué.
-Entrez je vous pris.»
Peu apres je...
Nous partîmes au secours de la fille du roi d'un royaume lointain, car nous
étions très connus dans toute la région. Le ch...
Une fois la princesse soignée, nous la ramenâmes dans son royaume. La nuit arrivait
vite et après avoir beaucoup galoper, ...
Nous entrâmes dans cette fôret, et par surprise nous rencontâmes la princesse qui
cuellai des champignous. Nous allâmes la...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Gonzagues de hautebretagne martin 505 et amaury de bauliere ayoub 505

477 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
477
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
137
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Gonzagues de hautebretagne martin 505 et amaury de bauliere ayoub 505

  1. 1. onjour, je suis Gonzagues de Hautebretagne dit le Brave, je suis plutôt petit, maigre car la nourriture se fait rare en hiver. Quand je ne fais pas la guerre je me véti le plus souvent d'un haut rouge et de longues bottines noires. Je préfère réfléchir avant d'agir et mon défaut est d'être agressif envers mon prochain. Quand j'apprend que le Roi va m'adouber je suis surpris, je ne me sentais pas assez digne. Mais si il m'adoube après demain c'est que je suis à la hauteur pour le servir. Avant la cérémonie je m'habille de mon haut rouge et de mes longues bottines noires. C'est l'été la cérémonie aura lieu dans les beaux jardins du château. J'attends longtemps, car j'ai hâte de rencontrer le Roi pour mon adoubement. Enfin le cérémonie commence, le Roi m'attribue mon équipement, je le remercie humblement. C'est à mon tour je dois donner le serment de servir loyalement, de me battre contre les chevaliers et de servir mon seigneur. Puis il prend son epée, la posa sur ma tête et sur mes deux épaules après cela la foule et les invités crièrent ensemble: HOURA! Après les festivités commence, et la foule se dissipe. Tout le monde ressent un sentiment de joie. La fête bat son plein. Les invités rentrent chez eux dans leur demeures. e lendemain je me prépare à un combat futur, il faut que j'enfile mon équipement mais pour cela j'ai besoin d'aide car il est dur de s'en sortie tout seul. Après cela le Roi m'attribue mon cheval à première vue il a l'air un peu agressif, mais a force de le monter je finirais bien par créer des liens avec lui. Enfin je suis prêt, je peux partir au combat, je dois quitter mon royaume natale pour aller affronter les autres chevaliers dans d'autres royaumes. J'ai nommé mon épée La Brillante et mon destrier Jules. Avant de partir le roi de Bretagne me donne une mission: aller combattre combattre les chevalier de la ville voisine qui nous ont déclarer la guerre dernièrement. Enfin je pare à l’aventure, mais la nuit tombe très vite, alors j’attache mon destrier et je m’allonge. J’essaye de dormir, mais je n’y arrive pas car il y avait beaucoup de bruit. Le lendemain matin je remonte a cheval et cavale vers le village voisin, c’était très long, j’avais beaucoup de chemin à faire. Soudain, un bruit suspect m’attire, je m’approche et j’aperçois une grande silhouette de dragon au couleurs vives. Je m’approche doucement, la créature s’approcha vers moi et se posa avec finesse sur mon épaule. Je le nomme Céron et nous repartons tous les deux à l’aventure. Maintenant que nous sommes deux, nous vaincrons tout autre chevalier se présentant au combat. Après avoir parcouru, toute l’après-midi, nous arrivons au champ de bataille. Du haut de mon destrier une personne dont le sang coulait de la tête me demandait de ne pas l’achever alors je le pris en miséricorde comme ma appris mon seigneur, et je lui laisse la vie. Peut après un ennemi tenta de m’abattre mais Céron, mon dragon cracha une énorme flame qui brula le corps de l’adversaire. e m'apelle Amaury de Beauliere dit le Brave. Je suis grand, blond au yeux bleus. Je suis plutôt intelligent et charmant. Ma gentillesse est reconu par tout le monde. Mon château est vaste avec des petites tours. Mon château se situe au sud dans les regions chaudes. Mon père est mort pendant la guerre.
  2. 2. J'ai un defaut c'est d'être trop lent pendant mes combats. Mais je n'ai peur de rien dont ma devise. « courage, fieté et liberté ». Le jour de mon aboubement. Le roi de mon château, Paul ma adoubé dans la grande pièce de son château. Ils avaient des musciciens des danseuses et des boufons. J'ai reçu mon destrier que j'ai nommé le dur et mon épée que j'ai nomée lumière. Après cela on n'a bien dansé et surtout bien manger. J'étais pret a être un dur et bon chevalier.
  3. 3. Le jour du depart est là. Après avoir pris ma douche je m'abille, j'ai mis ma cotte de maille, mon heaubert, mes chausses et mon heaumes. J'ai pris ma gourde et mon épée. Je suis descendu pour me joindre a ma famille, mes amies et mon village. J'etais pressé de devenir un chevalier dur et fort. Le moment de dire en revoir était venu. En revoir père, mère et tous les villagois et je part avec mon destrier et mon épée. e galopais avec mon destrier dans un endroit originale, il y a des personnes toute a petite qui marche autour de moi. Je descendis de mon beau cheval pour marcher un peut, tout d'un coup j'entendis un bruit derrière moi et j'ai vu de loin un dragon vert un peut intrigant. Il s'approche vers moi de plus en plus. Il me dit: « -Aller monte avec ton cheval! Et je lui réponds, -Mais comment allons nous faire? -Monte je te dis! -Mon desterier et moi montâmes.» Une fois sur le dragon je me disais: jamais j'aurais cru faire cela de ma vie. Il me deposa devant une petite maison bleu. Je sonnais a la porte. Un grand homme ouvrit et dit: «-Que voulez-vous? -Une auberge pour une nuit. -Bien sur, mais vous ne serait pas seul dans l'auberge. -Cela ne me pause aucun problème, mais qui est-ce ? -Un chevalier.
  4. 4. -Pouvez vous me le presenter. -Ce n'est pas possible car il dort, il est tres fatigué. -Entrez je vous pris.» Peu apres je me suis assis sur un fauteuil tres confortable, pendent un long moment il me posait beaucoup de questions. Je n'osai pas trop lui demandai,mais j'avai très faim. «- Pouvez vous me donnez quelque chose à manger, s'il vous plaît? -Oui, mais il me reste pas grand à vous offrir -Cela n'est pas grave, vous pouvez me donner les restes de ce soir. -Après, m'être bien restaurer, je montai dormir.» Le lendemain matin, je me suis levé de bonne heure pour partir à l'aventure. uis la nuit tombe, ce soir je décide de dépenser de l’argent pour m’offrir une nuit à l’auberge. Une fois arrivé à l’auberge, un aubergiste étrange m’accueille. Tout d’abord je monte dans ma chambre pour me laver et m’installer. Ensuite je descends dans la salle commune pour aller souper. Mais lors du dîner nous recevons tous le même plat sauf une personne, qui avait une bouillie de couleur rouge. Peu après le début du repas, l'homme ayant bu le breuvage tombe raide par terre. Plusieurs médecins sont appelés pour soigner cet individu mais rien, l'homme aurait été empoisonné. Cela veut dire que l'aubergiste lui en veut car la soupe était peut être empoisonnée. Je pars dormir, je réglerais ce problème demain. e lendemain, je descends dans la salle pour petit déjeuner et à ce moment là, j’aperçois un chevalier qui s'était levé de bonne heure, contrairement à moi. Ce chevalier se nomme Amaury de Beaulière dit le Brave, je vais le voir: il me raconte d'ou il vient. Par peur de l'aubergiste, nous quitâmes l'auberge discrètement et en vitesse.
  5. 5. Nous partîmes au secours de la fille du roi d'un royaume lointain, car nous étions très connus dans toute la région. Le chemin fut très long, nous sommes passés dans de nombreux royaumes et nous avons rencontré beaucoup de personnes. Le chemin parcouru etait long, nous eûmes le temps de nous connaître. Le père d'Amaury était le roi d'un grand royaume très connu, et redoutable à la guerre; son nom est Germain Vincible dit le courageux. Enfin, nous aperçûmes un grand donjon, nous nous precpitâmes pour aller sauver la princesse. Elle avait l'air tres malheureuse; ses cheveux étaient bleus et ses yeux de couleurs rayonnantes. A l'entrée du chateau deux gardes nous empechèrent de passer, mais ce ne fut pas un problème car nous les executâmes sur le champs. Une fois dans le château nous cherchâmes l'entrée. On apercevait la princesse qui criait au secours. Un garde arriva, nous lui avons planté un couteau dans le crâne. Il tomba raide par terre. Un deuxieme arriva par derrière, nous l'avons tué de la même façon que le premier. Sans faire attention, je me suis appuyé sur une pierre du donjon et cela s'ouvrit: c'était un passage secret. Nous montâmes dans la château et secourûes la princesse, elle avait plein de blessures sur le corps. Amaury la prit dans ses bras et la porta pour l'amener dans l'officine la plus proche.
  6. 6. Une fois la princesse soignée, nous la ramenâmes dans son royaume. La nuit arrivait vite et après avoir beaucoup galoper, nous arivâmes au château de la fille du roi. Le roi se montra digne devant nous et nous proposa de passer la nuit dans son admirable demeure. Nous acceptâmes avec joie et nous dirigâmes vers les chambres qui nous furent proposées. L'heure du dîner arriva à grands pas. Amaury et moi descendîmes à la salle commune. Il nous fut servit un beau poulet acompagné d'un peu d'epices. Nous l'avons remercié de bon cœur et nous partîmes nous coucher. e lendemain matin, apres une bonne nuit de sommeil, nous partîmes de bonne humeur. J'aperçus mon dragon Céron qui revenait de pays chauds à la recherche de gibier. Il se posa sur mon epaule. La fin de notre mission s'achevait mais nous ne voulûmes pas nous quitter alors nous decidâmes de rester ensemble. Sur le chemin nous rencontrâmes un pauvre berger qui etait seul et qui faisait la manche car ses chevres étaient mortes à cause du grand froid qui gelait toutes les prairies. Par gentillesse, Amaury et moi donnâmes des pieces pour qu'il puisse survivre. Apres beaucoup de chemin soudain, Amaury tomba de son destrier Le Dur Je me precipitai pour le sauver et le relever mais il s'etait evanoui. J'ai paniqué car la peur m'a pris. Je me disais que je ne pourais pas continuer l'aventure tout seul. Alors je me mis à le reanimer. Après un long moment il se reveilla et je lui demandai: «- Comment vas tu, le choc ne t'a pas trop perturbé? – Non ne t'inquiète pas je n'ai rien senti car j'étais deja inconscient Bon je pense que nous pouvons reprendre la route la douleur va passer.» ous fûmes fiers de nous car nous avons accomplis notre mission, on apercevait au loin une jolie fôret au couleur vert clair.
  7. 7. Nous entrâmes dans cette fôret, et par surprise nous rencontâmes la princesse qui cuellai des champignous. Nous allâmes la voir et lui proposâmes de l'inviter dans notre château. Elle monta sur le cheval d'Amaury. Peu apres elle Amaury de Beauliere la demanda en mariage et elle accepta sans hesiter car il etait charmant. Nous rentrâmes au chateau, Amaury et Amelie se marièrent et eurent beaucoup d'enfants. Ayoub et Martin

×