Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 
Matière : Comptabilité Analytique R...
Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 
Matière : Comptabilité Analytique R...
Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 
Matière : Comptabilité Analytique R...
Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 
Matière : Comptabilité Analytique R...
Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 
Matière : Comptabilité Analytique R...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

S3 teeiii-comptabilitanalytique-rappeldecour-131018102834-phpapp01

383 vues

Publié le

resumé générale de la comptabilité analytique

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
383
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

S3 teeiii-comptabilitanalytique-rappeldecour-131018102834-phpapp01

  1. 1. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 Matière : Comptabilité Analytique Rappel de cour Module : Techniques et Economie des Entreprises III Comptabilité Analytique – Rappel de cour Page 1 sur 5 La Campagne Estudiantine pour Résumer les Cours et Organiser les Polycopiés Option : Science Économique et Gestion Module : Techniques et Economies des Entreprises III Matière : Comptabilité Analytique Semestre : 3 Type de document : Rappel de cour Année universitaire 2012-2013
  2. 2. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 Matière : Comptabilité Analytique Rappel de cour Module : Techniques et Economie des Entreprises III Comptabilité Analytique – Rappel de cour Page 2 sur 5 PARTIE 1 : LA MÉTHODE DES COÛTS COMPLETS : Rappel de cour : la Comptabilité Analytique d’Exploitation I. Objectifs de la Comptabilité Analytique d’Exploitation : Définition de la comptabilité analytique : La comptabilité analytique est une comptabilité qui consiste à chercher, analyser et gérer l’exploitation de l’entreprise. Ses objectifs sont : - Connaissance des charges ; - Evaluation de certains éléments du bilan de l’entreprise ; - Explication des résultats analytiques en calculant les coûts de production pour les comparer aux prix de vente correspondant. II. Analyses des charges de la Comptabilité Analytique d’Exploitation : 1- Les charges incorporables : Charges directes : sont des charges qui peuvent être incorporées dans un coût sans calcul préalable. Charges indirectes : sont des charges qui doivent estimer (calcul ou répartition). - Regroupées dans un tableau de répartition ou tableau des centres d’analyse - Affectées à l’aide de clés ou pourcentage dans des centres auxiliaires ou principaux 2- Les charges non incorporables  Les charges non courantes,  Dotations aux amortissements des non-valeurs  Dotations aux provisions pour dépréciation des créances douteuses et des comptes de trésorerie.  Des impôts sur les résultats  Toutes les charges courantes des exercices antérieurs.  Dotations aux provisions pour risques et charges qui n'ont pas un caractère répétitif et régulier.  Dotations aux amortissements exceptionnelles qui excédent les amortissements économiques. 3- Les charges supplétives : A. La rémunération de l'exploitant : particulier aux entreprises individuelles. L’exploitant de l’entreprise est rémunéré par un prélèvement sur les bénéfices ou une partie des dividendes. Ce sont des charges fictives (pas d’existence dans le compte de résultat) mais ayant une signification économique (travail de l’exploitant, …) B. La rémunération des capitaux propres : c’est une charge économique au titre des coûts des capitaux empruntés. Ces coûts sont des rémunérations conventionnelles des capitaux propres. Ces coûts sont obtenues par les entreprises financées par les empruntes. III. Traitement des coûts : 1- La périodicité des calculs : Le calcul des coûts s’effectue en comptabilité analytique d’exploitation sur la période de l’exercice comptable :  Les charges connues d’avance, il suffit de diviser la période sur le nombre : (mois, trimestre, …).  Les charges dépendent de l’activité de l’entreprise : Détermination prévisionnelle des charges à incorporer aux coûts. 2- Charges, centres d’analyse et unités d’oeuvre :  La nature de l’unité d’oeuvre :  Approvisionnement : Matière acheté, prix, nombre, poids, .........  Production : la main d'oeuvre, l'heure machine, matière traité, KWH.....  Distribution : Nombre de pièces usinées, Prix, nombre, poids, .........
  3. 3. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 Matière : Comptabilité Analytique Rappel de cour Module : Techniques et Economie des Entreprises III Comptabilité Analytique – Rappel de cour Page 3 sur 5  Calcule de Coût de l'unité d'oeuvre : Coût de l'unité d'oeuvre = frais de centre / nombre d'unité d'oeuvre  Nombre UO : Approvisionnement :  (Kg matière acheté) = Quantité acheté  (100DH mat acheté) = Total d'achat (Quantité * prix) /100DH  (100kg mat acheté) = Quantité d'achat /100DH Atelier ...:  (1kg mat utilisé) = Quantité de matière consommée Distribution :  (Produits vendus) = Quantités vendus  (100DH des ventes) = Produits vendus en DH / 100DH 3- Coûts de d’achat, de production et de revient : Coût d'achat = Prix d'achat + Frais d'achat Frais d'achat :  Frais de transport, frais d'assurance, frais d'approvisionnement, frais d'échange et d'entrée en stocks, etc. Coût d'achat des matières et fournitures consommées = Stock initial + coût d'achat - stock final Coût de production = coût d'achat des matières et fournitures consommées + frais de production Frais de production :  Main d'oeuvre, matières premières, les dotations aux amortissements du matériel de production, fournitures diverses, etc. Coût de production des produits vendus = stock initial + coût de production du mois - stock final Coût de revient = Coût de production des produits vendus + Frais hors production Frais hors production :  Frais de transports, frais de publicité, rémunération des représentants, etc. Résultat analytique = Vente - Coût de revient 4- Les étapes de la résolution d’un problème de la Comptabilité Analytique d’Exploitation :  Partie 1 : Schéma de fabrication,  Partie 1 : Calcul de la CAE + Détermination des charges indirectes.  Partie 2 : Tableau de Répartition des Charges Indirectes.  Partie 3 : Calcul de coût d'achat des matières premières et de fournitures.  Partie 4 : Inventaire permanent (Stock des matières premières et fournitures).  Partie 5 : Calcul des coûts de production.  Partie 6 : Inventaire permanent (Stock des produits finis).  Partie 7 : Calcul des coûts de revient.  Partie 8 : Calcul de résultat analytique.  Partie 9 : La concordance de résultat.
  4. 4. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 Matière : Comptabilité Analytique Rappel de cour Module : Techniques et Economie des Entreprises III Comptabilité Analytique – Rappel de cour Page 4 sur 5 5- La concordance du résultat d’exploitation : Il s’agit de retrouver le résultat net comptable, de la comptabilité générale, à partir des résultats analytiques, de la comptabilité analytiques d’exploitation.  Établir Le CPC : PRODUITS D'EXPLOITATION Ventes de marchandises (en l'état) Variation de stock de produits (±) Autres produits d'exploitation TOTAL I CHARGES D'EXPLOITATION Achats consommés de matières et fournitures Autres charges externes Impôts et taxes Charges de personnel Autres charges d'exploitation Dotation d'exploitation TOTAL II RESULTAT D'EXPLOITATION (I-II)  Établir Le tableau de la concordance : Éléments – + Résultat de la comptabilité analytique d’exploitation – + + (Si bénéfice) + – (Si perte) – Charges supplétives + Charges non incorporables – Charges résiduelles du centre (les déchets) – Différence d’inventaire – Mali – Bonis + Résultat de la comptabilité générale – RESULTAT (A ajoutés (+) = A retrancher (–) )
  5. 5. Option : Sciences Economiques et Gestion Semestre : 3 Année Universitaire : 2012/2013 Matière : Comptabilité Analytique Rappel de cour Module : Techniques et Economie des Entreprises III Comptabilité Analytique – Rappel de cour Page 5 sur 5 PARTIE 2 : LA MÉTHODE DES COÛTS PARTIELS : Rappel de cour : Analyses d’Exploitation I. Variabilité des charges : 1) charges fixes (ou de structure) : Sont celle dont le montant reste fixe quelque soit le niveau d'activité de l'entreprise. 2) charges variables (ou opérationnelles) : Charges dont le montant global dépend du niveau d'activité de l'entreprise Remarque : Les charges et les produits non courants et l'impôt sur les résultats sont des éléments exclus de l'analyse d'exploitation. II. Les principes de la méthode d’imputation rationnelle : - Isoler les coûts fixes de l’ensemble des coûts ; - Déterminer le coefficient d’imputation rationnelle : K = n / N - Calculer les coûts fixes incorporables aux coûts, en multipliant les coûts fixes réels par le coefficient d’imputation rationnelle : CFi = CFR * K : (Coûts fixes incorporables = Coûts fixes réels * Coefficient d’imputation rationnelle) ; - Calculer la différence entre les coûts fixes incorporables et les coûts fixes réels ; - Si coûts fixes incorporables et les coûts fixes, rétablir l’équilibre comptable. III. Tableaux de résultat différentiel : 1) Chiffres d'affaires (H.T) 2) Coût variable : (Coûts variables = Charges variables – Produits variables) - Charges variables : - Produits variables 3) Marge sur coût variable (Marge sur coût variable = Chiffres d'affaires net (H.T) – Coûts variables) 4) Coûts fixes : (Coûts fixes = Charges fixes – Produits fixes) - Charges fixes - Produits fixes 5) Résultat courant (Résultat courant = Marge sur coût variable – Coûts fixes) IV. Seuil de rentabilité (Chiffre d'affaire critique) : 1- Définition : Le seuil de rentabilité d'une entreprise est la valeur minimale à partir de laquelle l'exploitation est rentable c.à.d. c'est le chiffre d'affaire pour lequel l'entreprise ne fait ni perte ni bénéfice. 2- Calcul du seuil de rentabilité : Marge sur coûts variables Coûts Fixes Chiffre d'affaire SR   ou Taux de marge Coûts Fixes SR  Avec : 100 Chiffre d'affaire Marge sur coûts variables Taux de marge   3- Le point mort (ou date de réalisation du Chiffre d'affaire critique) : Chiffre d'affaire ======> 12 mois SR ===============> x mois

×