midi
MIDI

MIDI
Express

re

1 édition
Publication
irrégulière
Mars 2014
Une publication de
www.trainsdumidi.com

Gratuit
...
MIDI Express

Éditorial

Bienvenue à tous pour le lancement de cette nouvelle revue MIDI Express!
Il y a 7 ans, je créais ...
Le train de craie liquide reliant Condat le Lardin à Orgon pour le compte de la société OMYA (producteur international de ...
MIIDII Express
M D Express
L'Autorité de la concurrence
veut des voyages en bus !
Finie l’image du bus Saviem pour le
rama...
Actualités
Les Régiolis à l’essai dans le sud-ouest

MIIDII Express
M D Express
Portes
ouvertes
au
technicentre de Périgue...
MIIDII Express
M D Express
Les BB 8500 manœuvre de
Lourdes pour Culoz

Actualités
Des trains militaires dans le sud !

Les...
Actualités

MIIDII Express
M D Express

Ça bouge sur l’Aubrac !
L'Aubrac version 2014
est sur les rails
Par Jean-Pierre Fr...
MIDI Express

Actualités

Les BB 9300 dans le sudouest, ou la vie éternelle
Le 15 décembre 2013, les deux dernières représ...
Actualités

MIIDII Express
M D Express

laquelle elles rejoignent toutes le dépôt de Toulouse.
Actuellement en fin de vie,...
MIIDII Express
M D Express

Patrimoine

Sur
les
traces
du
transpyrénéen oriental (1)
Le viaduc de Carol
Texte et photos de...
Patrimoine

MIIDII Express
M D Express

Viaduc entièrement en maçonnerie, long de 158 mètres, il a été construit à partir ...
MIIDII Express
M D Express

Nostalgie

Cajarc, vingt ans après…
François Pous nous propose un retour nostalgique sur les v...
Nostalgie

MIIDII Express
M D Express

Grande photo et photo ci-dessous : la gare de Cajarc en

Spectacle, c'est le mot. T...
MIIDII Express
M D Express

Patrimoine

Lesgor, une gare qui disparaît
en toute confidentialité
Sur la dernière ligne surv...
Patrimoine

MIIDII Express
M D Express
Exploitée par la
suite uniquement pour
le service marchandises, la ligne a vu
passe...
MIIDII Express
M D Express

Portfolio

Quand la
neige couvre
les
montagnes
C’est l’hiver, et c’est l’occasion de voir des
...
Portfolio

MIIDII Express
M D Express

Il manquait juste le chasse-neige de
type Beilhack pour avoir un panorama
complet d...
MIIDII Express
M D Express

Ici ou ailleurs

Les pointes briançonnaises
Chaque hiver, pour les vacances de février, la SNC...
Ici ou ailleurs

MIIDII Express
M D Express

Le train 5825 Paris - Briançon à Saint Martin de Queyrières, à la sortie des ...
er

La Z 27643 sur le Transpyrénéen enneigé le 1 mars 2014.
©Nil Ruiz 2014

© MIDI Express 2014 est une revue en ligne gra...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Midi express 1 ©TrainsduMidi2014

47 097 vues

Publié le

Première revue ferroviaire gratuite en ligne, ©MIDI Express, éditée par le forum ©TrainsDuMidi2014 traite des sujets d'actualité ferroviaire dans le grand sud-ouest de la France.
Téléchargez gratuitement le numéro 1 de la revue !

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
47 097
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
43 657
Actions
Partages
0
Téléchargements
78
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Midi express 1 ©TrainsduMidi2014

  1. 1. midi MIDI MIDI Express re 1 édition Publication irrégulière Mars 2014 Une publication de www.trainsdumidi.com Gratuit © Toute l’actualité ferroviaire à bord du MIDI Express !
  2. 2. MIDI Express Éditorial Bienvenue à tous pour le lancement de cette nouvelle revue MIDI Express! Il y a 7 ans, je créais le forum Trains du Midi qui devait compter rapidement comme une des références dans les multiples forums qui émergeaient à l’époque. Je l’ai développé en faisant un référencement ligne par ligne, puis en essayant de développer des rubriques historiques tout d’abord sur la Compagnie du Midi. Puis vint le temps de la diversification en ouvrant peu à peu les frontières du forum, sans pour autant négliger ce qui avait fait sa base : le sud-ouest ! Pris par d’autres activités, une équipe est venue me soutenir dans l’aventure du forum, mais peu à peu, une autre idée mijotait dans ma tête. Je voulais créer une revue ferroviaire entièrement gratuite et lisible par tous, où une plus grande place serait laissée aux photos, et où chacun aurait sa chance de se voir publié. Puis, j’avais envie d’avoir un support physique, avec la possibilité d’imprimer la revue, et de ne plus rester dépendant d’un ordinateur ni de laisser ses yeux rivés sur l’écran. Je suis peut-être totalement à contre-courant, et la prétention de cette revue se veut tout d’abord modeste. Ce premier numéro de mars 2014 ne fait que quelques pages. La périodicité n’est pas établie pour l’instant. MIDI Express dépend entièrement de la contribution volontaire des personnes qui ont souhaité ou souhaiteront plus tard m’apporter leur soutien, et qu’ils en soient ici vivement remerciés de ma part. Le nom MIDI Express ne doit pas prêter à confusion. Si le logo de la revue rappelle les ogives de la défunte Compagnie du MIDI, le titre est une référence par rapport à plusieurs imaginaires : la route des vacances pour certains, la route de l’émigration pour d’autres, un progrès technologique ferroviaire dans les années 1920, ou seulement une étape de transition vers le chemin de fer d’aujourd’hui. Ces ogives sont la transition avec un sud-ouest que j’imagine tout d’abord français, et qui inclut toute la moitié sud-ouest de la France, sur une ligne Brest – Clermond Ferrand – Nîmes. Mais, peut-être pour plus tard, je souhaiterais étendre à un sud-ouest européen, en intégrant l’Espagne et le Portugal qui me sont chers, et dont les réseaux s’intègrent peu à peu à notre réseau international européen. Ce projet tient uniquement, je le rappelle, sur la contribution volontaire des passionnés. À tout moment, vous pouvez me contacter et participer avec vos photos et les sujets qui vous plaisent. Sentez-vous libre de me soutenir quand vous le voulez ! N’hésitez pas non plus à me faire passer vos remarques et vos suggestions qui seront bienvenues. Je vous souhaite à tous une bonne lecture en espérant que ce premier numéro vous plaise ! Bien ferroviairement à tous, MIDI Express Rédacteur : Camille PRIETO Contributeurs au présent numéro (par ordre alphabétique) : Bruno Calvet Sylvain Costes Jean-Pierre Francon Mikael Guerra Bruno Pérignat Jean-Claude Perreaud Guillaume Pourageaux François Pous Nil Ruiz Jean-Philippe Salmon-Legagneur Georges Turpin Envoyez vos remarques et contributions à l’adresse courriel revuemidiexpress@gmail.com Site internet : www.trainsdumidi.com Camille PRIETO SOMMAIRE Page 2 Page 3 Page 4 Page 8 Page 10 Page 12 Page 14 Page 16 Page 18 Édito Poster : Carte blanche à… Actualités Les BB 9300 dans le sud-ouest, ou la vie éternelle Sur les traces du Transpyrénéen oriental (1) – Le viaduc de Carol Cajarc, vingt ans après… Lesgor, une gare qui disparaît Quand la neige couvre les montagnes… Pointes à Briançon ! Couverture : La BB 9318 tracte le Ter 872732 Pau Toulouse le 25 janvier 2012 – Photo ©Sylvain Costes 2012 2
  3. 3. Le train de craie liquide reliant Condat le Lardin à Orgon pour le compte de la société OMYA (producteur international de ici charges minérales). C'est VFLI (filiale de la SNCF) qui assure la traction de ce train depuis 2012. À noter que les locomotives Euro4000 ont progressivement remplacées les BB 27000 Akiem, notamment au cours de l'année 2013. Le convoi est ici vu à Montbartier (82) le mercredi 26 février 2014 dans l'après-midi. ©Bruno Pérignat 2014 Carte blanche à… MIDI Express 3
  4. 4. MIIDII Express M D Express L'Autorité de la concurrence veut des voyages en bus ! Finie l’image du bus Saviem pour le ramassage scolaire. Le bus aujourd’hui, c’est plus d'espace pour les jambes, des sièges confortables, le Wi-Fi et des prises électriques, à un prix abordable. « Un billet de car coûte 50% moins cher qu'un billet de TGV, et 30% en moyenne de moins qu'un billet ‘’Intercités’’ », souligne l'Autorité de la concurrence dans un avis rendu jeudi, au terme d'une enquête sectorielle très fouillée sur le sujet. En dépit de l'existence d'une demande, les transports interrégionaux en autocars restent inexistants. Ils n'ont concerné que 110 000 voyageurs en 2013, soit 0,0005 % du nombre total de voyages longue distance. Actuellement, les autocaristes doivent obtenir des autorisations préalables souvent longues à obtenir et selon des procédés complexes, et 40% des demandes d'ouverture de service sont refusées par les autorités. Les dessertes au sein d'une même région sont interdites par la loi. L'Autorité de la concurrence estime qu'il est urgent d’assouplir la législation et de permettre aux autocaristes de répondre à la demande. « Cela serait de nature à stimuler la croissance et créer entre 10000 et 16000 emplois à l'horizon 2020 » indique Bruno Lasserre, président de l’Autorité de la concurrence. Sur le marché actuellement, seulement deux acteurs sont présents : Eurolines, qui a 96% des parts du marchés, et ID Bus, du groupe SNCF qui occupe le reste du marché, notamment sur Paris – Lyon et Paris – Londres. Cet avis de l’autorité semble en tout cas aller contre la tendance actuelle de limitation des gaz à effet de serre avec des moyens de transport moins polluants. Or le transport ferroviaire serait polluant : « une Micheline Diesel qui circule à moitié vide est plus néfaste pour l'environnement qu'un car plein. Il faut regarder le taux d'émission par voyageur transporté », conclut Bruno Lasserre. À ce rythme, il est fort probable de ne plus pouvoir remplir les trains car ils seront tous supprimés et concurrencés par les bus, ni de respirer un air pur saturé d’échappement des bus ! 4 Actualités Une « baleine » rouge s’échoue à Nevers Le 27 février, le BB 67593 est parti de Toulouse Raynal avec l'X 73577 LanguedocRoussillon en véhicule vers Nevers pour réparation. Le convoi est ici aperçu à Bressols (82). Le retour des rames Stadler sur le train jaune Le 16 février 2014 à Latour-de-Carol, deux Z 150 sont prêtes au départ pour Villefranche-Vernet-les-Bains. Après des mois d'immobilisation, les rames Stadler sont de retour. Cependant, la ligne du train jaune devrait fermer le 31 décembre prochain à cause de la vétusté de la ligne. Des mobilisations contre la fermeture sont en cours, notamment une pétition adressée à Monsieur Christian Bourquin, Président du Conseil Régional Languedoc-Roussillon. Ce dernier aurait déclaré qu’« aujourd’hui le Train jaune est surtout menacé de disparition. Il est totalement obsolète, qu’il s’agisse de la voie ou du matériel roulant ». À droite, le train Rodalies pour Barcelone qui lui semble moins menacé.
  5. 5. Actualités Les Régiolis à l’essai dans le sud-ouest MIIDII Express M D Express Portes ouvertes au technicentre de Périgueux Les journées portes ouvertes au Technicentre Charentes-Périgord sont prévues à Périgueux le samedi 14 et le dimanche 15 juin 2014. Train Europe 1 des municipales : le Mistral voit la vie en bleu ! Le 12 février 2014, la Z51505 revient de la marche d’essai 807816 Agen – Bordeaux et s’apprête à regagner le dépôt de Bordeaux. La Région Aquitaine a commencé à recevoir les premières unités de Régiolis commandées à Alstom (3 actuellement). Elles seront 22 lorsque toutes les rames seront livrées, et numérotées Z51500. Au cours de l'année 2014, la Région recevra aussi ses premiers TER à étages, les Régio2N, commandés au nombre de 24 à Bombardier dans le nord. Sur une période de deux à trois ans, le réseau TER Aquitaine verra circuler 46 nouveaux trains express régionaux. Ce qui représente un investissement pour le Conseil Régional de 400 millions d'euros (155 M€ pour les Régiolis et 235 M€ pour les Régio2N). En attendant, et malgré quelques problèmes techniques qui retardent l’application de l’agrément sur le matériel Régiolis délivré par Autorité française de sécurité ferroviaire (EPSF), des circulations non commerciales sont à l’œuvre sur la ligne Bordeaux – Agen, et bientôt sur Bordeaux – Dax pour une homologation en avril pour les Régiolis. Pour les circulations d’essais au mois de mars 2014, on devrait avoir les jours de circulations et horaires suivants : - Les lundi et mardi sur Bordeaux <> Langon : Bordeaux-St-Jean 09.49 08.50  Langon Langon 10.55 10.07  Bordeaux-St-Jean - Les jeudis 20 et 27 mars 2014 sur Bordeaux <> Langon : Bordeaux-St-Jean 14.34 13.35  Langon Langon 16.03 15.15  Bordeaux-St-Jean - Les jeudi et vendredi sur Bordeaux <> Dax : Bordeaux-St-Jean 10.11 08.18  Dax Dax 13.03 11.06  Bordeaux-St-Jean Oloron – Bedous : on repousse les travaux ? Après avis des ministères concernés, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Pierre-André Durand, a signé le mercredi 19 février 2014 l’arrêté déclarant d’utilité publique « les travaux d’aménagement nécessaires à la reprise des circulations ferroviaires entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous ». Les travaux engagés par Réseau ferré de France pourraient ainsi démarrer, même si les opposants ont d’ores et déjà annoncé qu’ils déposeraient un recours devant le tribunal administratif de Pau. Une réouverture passionnelle qui se languit… L’ère du noir et blanc et du cuivre dans le bar est terminée ! Voilà que le Mistral est tout en bleu, pelliculé aux couleurs de la radio Europe 1 pour faire le train des élections municipales. Il sera en gare de Marseille le 11 mars, en gare de Béziers le 14 mars, en gare de Pau le 18 mars, et en gare de Bordeaux le 20 mars. La ligne Bayonne – SaintJean Pied de Port menacée En 2010, un RVB avait renouvelé l’intégralité de la voie entre Bayonne et Cambo. Il reste donc la portion Cambo – Garazy à rénover, mais l’État n’a pas encore confirmé sa participation financière. Les travaux devaient être engagés en septembre 2014, mais sans participation de l’État et de RFF, le Conseil Régional Aquitaine ne pourra pas seul assumer financièrement le RVB. La menace sur l’intégralité de la ligne est donc bien réelle. Les Régiolis pour plus tard La mise en service des Régiolis sur Bordeaux - Hendaye et Bordeaux - Pau est repoussée à l'automne 2014, et celle des Regio2N à septembre 2015. En cause, des difficultés de mise en unités multiples (UM) de ces matériels, de même que des problèmes de gabarit au niveau des quais. 5
  6. 6. MIIDII Express M D Express Les BB 8500 manœuvre de Lourdes pour Culoz Actualités Des trains militaires dans le sud ! Les BB 88508 et 88534 manœuvre de Lourdes sont arrivées à Toulouse lundi 24 février au crochet d’une BB7200 pour ensuite aller au ferraillage à Culoz. Ces deux machines étaient conservées, en réserve par le dépôt de Toulouse sous l'étiquette DAV (activité trains spéciaux). Elles étaient utilisées lors des pointes de trains de pèlerins à Lourdes pour remiser les rames sur le faisceau de la gare. Dans les années 1990, et après la transformation avortée et coûteuse des BB8100 en locomotives de remonte (BB80000), de nombreuses BB 8500 sont sous-utilisées, en particulier les engins petite cabine qui développent une puissance environ 300 kW inférieure au reste de la série. La SNCF décide donc en 1997 de transformer 31 d'entre elles en locomotives de remonte. À l'inverse des BB 80000, la transformation est rapide et économique : pas de révision générale et un simple blocage du réducteur en position M qui limite la vitesse à 100 km/h. Le mois de février 2014 a été plutôt riche en trains militaires avec deux circulations, l’une pour Pamiers (Ariège), l’autre pour Neuvy-Pailloux (Indre). La SNCF a donc décidé de remplacer par anticipation les 88500 de Vénissieux et Toulouse par des engins moteurs plus puissants comme les BB8500 grande cabine dans un premier temps. Puis, à l’horizon 2017, des BB7200 seront transformées pour les remplacer. Le fleuron des locomotives de vitesse des années 1980 bradé ! Ci-dessous, un autre train militaire, vu le 9 février à Pompignan le long du canal des Deux Mers dont le niveau de l’eau est assez bas. Il s’agit du train 445412 La SeyneSix-Fours – Miramas (relais traction) – Toulouse – Limoges – Neuvy-Pailloux qui transportait des véhicules pour l’ERGM de Neuvy-Pailloux. Sur la marche, ce train faisait l’objet de ralentissements à la traversée de plusieurs tunnels. Toulouse – Barcelone en AVE : on change d’horaire ! À cause d’une fréquentation très faible, la Renfe, en partenariat avec SNCF, a décidé de modifier les horaires de son aller-retour Barcelona Sants – Toulouse Matabiau. À partir du 31 mars, l’aller par TGV AVE 9720 Barcelone (10 h24) – Toulouse (13 h 31) sera compensé par un retour 9735 Toulouse (15 h 05) – Barcelone (18 h 50). Si l’horaire est plus favorable pour les voyageurs français, le temps de parcours a lui augmenté de 43 minutes environ dans le sens Toulouse – Barcelona (contre 3 h 02 avant). 6 À propos du premier train, il s’agissait d’un train qui est monté à Mailly le Camp, camp national d'entraînement, le samedi 18 janvier 2014 pour des exercices militaires avec les troupes et le matériel du régiment de Pamiers. Le train militaire retour Mailly – Pamiers est vu ci-dessous à son passage en gare de Portet-sur-Garonne, le 2 février. Ajouté en queue du train à Saint-Jory, le locotracteur Y 8130 servira aux manœuvres de mise à quai des wagons porte-véhicules en gare de Pamiers.
  7. 7. Actualités MIIDII Express M D Express Ça bouge sur l’Aubrac ! L'Aubrac version 2014 est sur les rails Par Jean-Pierre Francon (texte et photos) À droite : Le X73749 sur l’Intercités 15941 ClermontNeussargues près de Le Cendre le 4 décembre 2013. © JP Francon 2014 N on content d'avoir supprimé la rame tractée BB 8600 et voitures Corail, « Intercités » a loué des X 73500 à la région Nord-Pas de Calais pour assurer la relation directe Clermont Ferrand – Béziers sans rupture de charge, mais aux dépens du confort pour un voyage d'environ 6 heures et demie ! C'est maintenant une correspondance en gare de Neussargues qui attend les derniers voyageurs courageux de prendre encore un tel train. Jusqu'au mois d'avril 2014, ce sont des Z2 de la région Languedoc Roussillon qui assureront le parcours Neussargues – Béziers, plus confortables certes, mais non adaptées pour un trajet aussi long, surtout lors des périodes de vacances où le nombre de places est limité. À gauche : La Z 7369 sur l'Aubrac 15940 BéziersNeussargues en gare de SaintChély d'Apcher le 19 février 2014. © JP Francon 2013 Quelle sera la prochaine dégradation avant la fermeture de la ligne des Causses ? Avec Kéolis comme filiale qui remporte tous les marchés à l’étranger, les bus longue-distance pourraient certainement avoir la part belle, d'autant plus que l'autoroute A75 borde la quasi totalité du trajet. Profitons-en pour prendre les dernières photos ! ©Jean-Pierre Francon 2013 7
  8. 8. MIDI Express Actualités Les BB 9300 dans le sudouest, ou la vie éternelle Le 15 décembre 2013, les deux dernières représentantes de la série des BB 9300 devaient s’éteindre en toute confidentialité sur des missions peu glorieuses en remorquant des trains TER pour l’Aquitaine et Midi-Pyrénées. Coup de théâtre, elles continuaient à rouler pendant la période de Noël, et semblent profiter aujourd’hui du retard de la mise en service commerciale des Régiolis. C’est donc un été indien des 9300 pour lequel il est vivement recommandé d’en profiter pour prendre des photos des deux derniers exemplaires de BB Jacquemin. Texte de Camille Prieto, Photos de Mikael Guerra, Camille Prieto et Sylvain Costes M ises en service par la SNCF entre 1967 et 1969, les BB 9300 sont une série de 40 construites pour remplacer les BB 9200 sur l’artère impériale Paris - Lyon - Marseille. Cousines physiquement proches des BB 9300, elles sont cependant différentes sous plusieurs aspects : plus puissantes avec 3850 kW (5200 Cv) sous 1500V continu, vitesse maximale de 160 km/h, pantographe unijambiste AM18B, freinage rhéostatique. La mise en service des machines neuves s'est faite au dépôt de Villeneuve qui a réceptionné l’intégralité des 40 machines. Leur service a été des plus 8 prestigieux en tête du Mistral Paris – Nice, et où figurait en bonne place la plaque rouge sur le nez de la locomotive. Elles ont eu également le privilège de tracter en service international les trains Euro-City « Catalan-Talgo » Genève – Barcelone entre Genève et Cerbère peu après l’électrification de Narbonne à la frontière espagnole. À la fin des années 1970, les BB 9300 subissent de plein fouet la concurrence de machines plus récentes et plus puissantes comme les BB 7200. Surtout, la mise en service du TGV Paris – Lyon en 1981 évincent les BB 9300 de leurs tournées traditionnelles, date à
  9. 9. Actualités MIIDII Express M D Express laquelle elles rejoignent toutes le dépôt de Toulouse. Actuellement en fin de vie, les BB 9300 sont les dernières représentantes des BB Jacquemin si célèbres. Elles ont subit de plein fouet le redéploiement de locomotives plus récentes délaissées par le Fret pour se focaliser sur des missions plus modestes. Jusqu’en 2012, il était encore possible de voir les BB 9300 en tête du Talgo Montpellier Carthagène, des Intercités 3842/3856 Toulouse – Nantes/Rennes et retour, ou de l’Intercités de nuit Nice – Irún sur le parcours Bordeaux – Irún. Sur un très long parcours, en 2011, plusieurs fois par semaine, des voitures étaient acheminées entre Juvisy et Bordeaux, et c’étaient des BB 9300 qui bravaient vaillamment ces marches W. L’année 2013 devait sonner le glas de ces locomotives. En effet, elles n’étaient plus que dédiées à l’activité Ter sauf en de rares exceptions. Le coup d’arrêt devait être donné le 15 décembre 2013 au changement de service lorsque seulement deux engins étaient encore en service : les BB 9301 en livrée Multiservices et 9319 en livrée béton. En 2014, les deux derniers exemplaires de la série sont réduits à des Ter entre Agen, Angoulême et Marmande (voir le tapis 9300 ci-contre à droite représentant une journée type). Il s’agit des Ter Agen/Marmande – Bordeaux le matin avec arrivée à Bordeaux à 7 h 28 ou 7 h 58, et retour le soir à 16 h 52 ou 17 h 28. Sur Bordeaux – Angoulême, il s’agit d’un aller-retour sur le Ter 865011 Angoulême (6 h 01) – Bordeaux (7 h 33), et sur le Ter 865034 Bordeaux (17 h 27) – Angoulême (18 h 56). À vos photos donc, car les jours qui rallongent seront précieux pour mettre en boîte les derniers témoignages de la série Jacquemin ! Page de gauche : La BB 9319 en tête du Ter 866833 Bordeaux St Jean – Agen. Page de droite de haut en bas : La BB 9301 avec le W Juvisy Bordeaux le 17 mai 2011. La BB 9319 et le Ter 866819 pour Agen à Bordeaux. La BB 9301 au décollage à Bordeaux avec le Ter 866877 pour Marmande. ©Camille Prieto 2014 pour le texte ; ©Mikael Guerra 2014, ©Camille Prieto 2014 et ©S.Costes 2011 pour les photos. 9
  10. 10. MIIDII Express M D Express Patrimoine Sur les traces du transpyrénéen oriental (1) Le viaduc de Carol Texte et photos de Nil Ruiz Carte postale ancienne lorsque la ligne n’était pas encore électrifiée. Entre les villages de Porta et Carol, en plein cœur des Pyrénées, nous trouvons un des plus beaux monuments de la ligne Toulouse – Foix – La Tour de Carol/Enveitg : le Viaduc du Carol. Dans des Pyrénées enneigées, la Z27603/4 proche de son arrivée avec le Ter 871475 Toulouse – Latour de Carol. 10
  11. 11. Patrimoine MIIDII Express M D Express Viaduc entièrement en maçonnerie, long de 158 mètres, il a été construit à partir de 1912 pour la Compagnie des chemins de fer du Midi, et il a été mis en service en 1925 lors de l’inauguration de la section de Portet à Puigcerda (Espagne). La rivière Carol, caractérisée par ses eaux froides, coule sous le Viaduc qui porte son nom, pour s'unir avec la rivière Sègre dans la Cerdagne. Ce viaduc se distingue par sa structure faite en pierre de taille, et par le paysage qui l'entoure, la nature sauvage des Pyrénées. Sa longueur n'est pas si impressionnante, mais c'est sa beauté qui fait que j’adore l’excellence de ce cadre naturel, comme nous pouvons l’apprécier dans les photographies suivantes. Cette ligne est pour moi comme ma propre maison, je connais presque de mémoire toutes ses courbes et ses rampes. En hiver, je me régale avec les fortes chutes de neige et, en été, je poursuis le 3970 en prenant plusieurs photographies, quand la lumière le permet. Un seul aspect négatif à propos des circulations sur la ligne. En effet, elles ne sont désormais assurées qu’avec des AGC. Il ne reste que le Lunéa, maintenant appelé Intercités de nuit 3970/1 Paris Austerlitz – Latour de Carol, qui nous rappelle le temps des compositions hétéroclites des années 1980. En attendant les Régiolis, profitons de la diversité qui reste ! Affaire à suivre… Avec les derniers rayons de soleil de ce 15 juillet 2012, la BB 7297 s’élance vers Paris avec le Lunéa 3970. ©Nil Ruiz 2014 11
  12. 12. MIIDII Express M D Express Nostalgie Cajarc, vingt ans après… François Pous nous propose un retour nostalgique sur les vestiges de la gare de Cajarc, perdue dans les magnifiques paysages du Lot, 34 ans après la fermeture de la ligne Cahors – Capdenac au service voyageurs. Texte et photos de François Pous E n ce mois de février 2014, je décidais de revenir faire un tour à Cajarc (Lot), gare de l'ancienne ligne de chemin de fer CahorsCapdenac fermée en 1980 au trafic ferroviaire des voyageurs et 1989 à celui des marchandises. Ma dernière venue en ces lieux datait de vingt ans auparavant, à l'été 1994, époque où la ligne était encore exploitée en chemin de fer touristique par l'association Quercyrail. 12 Avec deux amis du rail nous avions emprunté la RGP-21 verte de Cahors à Cajarc, un voyage inoubliable sur une superbe ligne. Jamais nous n'aurions imaginé, vu le succès rencontré auprès du public, que le chemin de fer touristique cesserait à son tour neuf années plus tard. Cajarc. En cette journée ensoleillée de l'hiver 2014, l'ambiance est à son comble ; pour l'amoureux des trains cela va sans dire. C'est une véritable gare-musée qui s'offre au regard du spectateur.
  13. 13. Nostalgie MIIDII Express M D Express Grande photo et photo ci-dessous : la gare de Cajarc en Spectacle, c'est le mot. Toute 2014 et 1994 avec la RGP2 X 2709 et sa remorque XR 7719. l'ambiance du PO (Compagnie du chemin de fer Paris à Orléans) est là, réunie dans ce bel écrin : château d'eau, abri de quai, BV, halle marchandise, manches à eau dans leurs couleurs caractéristiques noires et blanches… et les voies bien sûr, toujours en place. Cerise sur le gâteau, un autorail Picasso2 est garé dans l'emprise ferroviaire. Certes le pauvre est en mauvais état mais quel autre engin plus symbolique pouvait rappeler les jours où le service commercial par fer était encore actif à Cajarc ? Ce sont en effet les X 3800 qui ont Cahors ou Capdenac. Malheureusement, aucun train en fermé la ligne jusqu'à la date fatidique du 28 septembre mouvement n'est en vue. Certaines des installations de la gare de Cajarc sont 1980. classées à l'inventaire complémentaire des Monuments Historiques. Bien entretenues comme c'est le cas ici, les emprises rappellent avec émotion les grandes heures du chemin de fer en France, quand les lignes de chemin de fer de nos belles campagnes étaient encore bien vivantes. Une gare à méditer … en attendant le retour d'un train touristique ? Le rouge et crème est également représenté grâce à une ancienne draisine en bel état extérieur (et en état de marche), garée juste devant l’autorail Picasso. Dans la cour de la gare une voie est noyée dans la chaussée. Il s'agissait d'un embranchement de particulier dont le bâtiment est toujours en place orné d'un superbe blason en relief. En observant toutes ces installations, je me dis que la gare de Cajarc mériterait vraiment une reproduction en modélisme, tant nous sommes là dans ce qui se fait de mieux comme thème ferroviaire. Peut-on d'ailleurs faire mieux dans une atmosphère PO… ? Pas sûr. Car à Cajarc, le temps semble s'être arrêté. Assis sur un des bancs des quais désormais déserts, on s'attendrait presque à voir surgir un autorail pour 1 2 Il s’agit de la RGP2 X 2709 et remorque XR 7719. Il s’agit du Picasso X 3825. Photo ci-contre à gauche : La RGP-2 avec le village de CAJARC en arrière-plan et le Lot à droite. Juillet 1994. Photo ci-dessus : Le "lézard vert" débouche du tunnel de SAINT-GERY et franchit le PN 407 en juillet 1994. ©François POUS 2014 13
  14. 14. MIIDII Express M D Express Patrimoine Lesgor, une gare qui disparaît en toute confidentialité Sur la dernière ligne survivante des VFL Laluque – Tartas, la gare de Lesgor a disparu. Texte de Camille PRIETO – Photos de Jean-Claude Perreaud et Bruno Calvet Sur la ligne Laluque – Tartas, la gare de Lesgor au PK 8 vient d’être détruite. Cette ligne est la dernière survivante du réseau des Voies Ferrées des Landes (VFL). Ouverte le 27 octobre 1890 aux services voyageurs et marchandises, elle est longue de 13,577 kilomètres. Le 15 mai 1939, de même que beaucoup d’autres lignes en France, le trafic de voyageurs est suspendu, mais reprend pour une période de dix ans de juin 1940 au 27 avril 1950. 14
  15. 15. Patrimoine MIIDII Express M D Express Exploitée par la suite uniquement pour le service marchandises, la ligne a vu passer les ex-BB 71000 rouges des VFL, surnommés « pédalos », ainsi que la fameuse BB 01 qui est restée longtemps garée en gare de Lesgor. Le 2 novembre 1994, la section finale de la ligne jusqu’à la gare de Tartas est déferrée sur 264 mètres, isolant la gare du reste du réseau. Aujourd’hui, la ligne voit encore un trafic de marchandises pour du transport de grumes ainsi que pour alimenter les usines de cellulose Papeteries Tembec qui ont un embranchement particulier sur la ligne. C’est VFLI (Voies Ferrées Locales et Industrielles) qui est en charge du trafic avec des BB 63000 ou bien des BB 66000 aux couleurs VFLI, ou encore des G 1200 et des BB 400 reconditionnées. La desserte est assurée actuellement par des CC 4000 VFLI dernier cri. Je vous propose de revenir en photos autour de la gare de Lesgor. Ci-dessus : Un trafic VFLI de grumes passe la gare de Lesgor en 2009 Au centre : Place nette, seul un panneau témoigne aujourd’hui qu’il y avait ici une gare. Ci-contre en bas : la gare de Lesgor avec le BB 01 et des wagons d’entretien de la voie en 2005. ©Camille Prieto 2014 pour le texte, Jean-Claude Perreaud et Bruno Calvet 2014 pour les photos 15
  16. 16. MIIDII Express M D Express Portfolio Quand la neige couvre les montagnes C’est l’hiver, et c’est l’occasion de voir des paysages inédits, et surtout de croiser des chasseneiges en pleine action ! Texte de Camille Prieto, photos de Guillaume Pourageaux et Nil Ruiz L a gare du Lioran est fameuse pour son décor unique. Sur la ligne de Figeac à Arvant, dans la commune de Laveissière, les agents SNCF s’activent énergiquement pour déneiger la gare du Lioran en ce lundi 24 février 2014. Le décor est inouï, le silence est le seul maître des lieux jusqu’à ce qu’une batterie de quatre engins résonnent en écho dans les montagnes pour dégager le faisceau de voies de la gare. Il s’agit de la BB 69204 Infra armée de wagons-socs, de la BB 66029 accouplée au CNS d’Aurillac, et d’une draisine de voie équipée de chasse-neige. C’est la direction de la circulation ferroviaire (DCF) qui pilote les moyens de déneigement. L’objectif est de dégager les voies principales en toutes circonstances. L’utilisation des engins spéciaux est déclenchée au niveau des régions en fonction des alertes de Météo France. Le choix des équipements se fait en fonction de la hauteur de la neige accumulée au sol, selon les critères dans le tableau ci-dessous : Hauteur de neige Équipements Jusqu’à 30 centimètres Éperons et chasse-neige léger Engins de parc, montage permanent De 20 centimètres à 1 mètre 20 Chasse-neige lourd : socs - Montage temporaire, unidirectionnel ; - Montage à demeure et bidirectionnel : CN1 et CN2 ; - Wagons socs Langeac, Lens, Nevers. Jusqu’à 3 mètres Appareils spéciaux Chasse-neige rotatif Entre-rails Appareils spéciaux Flangers 16
  17. 17. Portfolio MIIDII Express M D Express Il manquait juste le chasse-neige de type Beilhack pour avoir un panorama complet du matériel de déneigement dans le sud-ouest. Car le 1er mars 2014, le CN1 était prêt à faire une tournée pour dégager la neige sur la ligne Foix – Latour-de-Carol. On le voit ici en préparation à Latour-de-Carol. Les CN1 et CN2 sont stationnés à Latour-de-Carol et Ax-les-Thermes, et sont construits à partir de deux locomotives de type BB 8500 (8553 pour le CN1 et 8556 pour le CN2), qui ont remplacé il y a quelques années déjà les anciennes BB MIDI. Un hiver 2014 qui aura finalement permis de faire de bonnes photos d’un matériel assez confidentiel et rare ! ©Camille Prieto 2014 pour le texte ©Guillaume Pourageaux 2014 et ©Nil Ruiz 2014 pour les photos 17
  18. 18. MIIDII Express M D Express Ici ou ailleurs Les pointes briançonnaises Chaque hiver, pour les vacances de février, la SNCF et maintenant les Trains de l’Équilibre du Territoire proposent des trains de nuit supplémentaires au départ de Paris. C’est au petit matin que le photographe découvre dans les montagnes des Alpes enneigées un spectacle grandiose et devenu rare aujourd’hui : une épaisse couche de neige, des UM de locomotives thermiques hors d’âge et des rames tractées longues. Texte de Jean-Philippe Salmon-Legagneur, photos de Jean-Philippe Salmon-Legagneur et Sylvain Costes Le train 5827 Paris Austerlitz - Briançon à Villar-Saint-Pancrace avec la BB 67377 et 67316. C haque année lors des vacances d'hiver des Parisiens, de nombreux trains supplémentaires sont mis en marche pour acheminer les amateurs de poudreuse vers les stations de sport d'hiver alpines. A cette période, la région de Briançon reçoit également la visite de nombreux photographes venus pour une curieuse raison. 18 La ville est desservie hebdomadairement par des trains de nuit voit également cette desserte augmenter à ce moment. La préférence de cette ligne vient du fait qu'elle soit non électrifiée, cela génère la circulation de plusieurs longues compositions thermiques que l'on appelle les « pointes ». La chose étant devenue exceptionnelle sur les chemins de fer français, cela fait déplacer de nombreux photographes français mais aussi étrangers (Allemands, Italiens...).
  19. 19. Ici ou ailleurs MIIDII Express M D Express Le train 5825 Paris - Briançon à Saint Martin de Queyrières, à la sortie des gorges de la Durance, avec les BB 67558 et 67621 bordelaises. Les pointes briançonnaises 2014 étaient un peu spéciales car la rumeur de l'arrivée des BB 75300, transformation de BB 75000 qui seraient aptes à tracter des rames voyageurs, en remplacement des BB 67300 et BB 67400 pour la traction des trains Corail, était une motivation supplémentaire. Côté engins moteurs, le dépôt de Bordeaux envoie traditionnellement plusieurs BB 67400 en renfort. Cette année, c’étaient 6 machines de Bordeaux qui ont été envoyées. Au total, pour ces pointes de l’hiver 2014, on relevait deux séries différentes d’engins supplémentaires engagés avec les numéros suivants : - BB 67300 : 67316, 67345, 67377 ; - BB 67400 : 67408, 67419*, 67435*, 67558*, 67578*, 67621*. Cependant, la fin de semaine des 22 et 23 février a été marquée par une très belle météo, après la longue période de temps maussade. Cela était très agréable et a permis de réaliser de belles photographies. Le train 5800 Briançon Paris Austerlitz et prêt au départ, remorqué jusqu'à Valence par les BB 67621 et 67330, le 28 février 2014 à Briançon. ©Jean-Philippe Salmon-Legagneur 2014 pour le texte et ©Jean-Philippe Salmon-Legagneur 2014 et ©Sylvain Costes 2014 pour les photos * Locomotives bordelaises 19
  20. 20. er La Z 27643 sur le Transpyrénéen enneigé le 1 mars 2014. ©Nil Ruiz 2014 © MIDI Express 2014 est une revue en ligne gratuite proposée par le forum © Trains du Midi et téléchargeable à l’adresse www.trainsdumidi.com ou sur demande par courriel à revuemidiexpress@gmail.com – Dépôt légal : mars 2014 Tous droits réservés. Tout droit de reproduction soumis à autorisation de l’auteur. Toutes les photos présentes dans la revue MIDI Express sont la propriété intellectuelle de leurs auteurs respectifs et sont protégées par la législation en vigueur sur le droit d'auteur. Toute utilisation frauduleuse du contenu photographique de cette revue, sans autorisation expresse de l'auteur est formellement interdite (article L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle). Le maquillage/effacement de logo et le recadrage sont formellement interdits. Les contrevenants s'exposent à des poursuites judiciaires, conformément aux articles L.335-2 et L.335-3 du Code de la Propriété Intellectuelle.

×