Utilité du web 2.0 pour les archivistes : l'exemple du Musée McCord<br />©2011 - Présenté par Sophie Roy, étudiante à la m...
©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />2<br />Table des matières<br />Présentation du projet de recherche<br />Concep...
1. Présentation du projet de recherche<br />Répondre aux questions de recherche suivantes : <br />3<br />©2011 – Séminaire...
©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />4<br />2. Concepts de diffusion des archives et du Web 2.0<br />
©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />5<br />Archives are for use, <br />and the way people want to use them <br />i...
©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />6<br />3. Principes du Web 2.0<br />Tableau - L’évolution des caractéristiques...
4. Présentation du Musée McCord d’histoire canadienne<br />Bref historique<br /><ul><li>  Don de la collection de David Ro...
  Ouverture officielle le 13 octobre 1921.
  Fermé au public le 31 mai 1936, demeure ouvert à la communauté universitaire.
  Réouverture au public à lieu en 1971.</li></ul>Mission<br />Gardien du patrimoine : Le Musée McCord est un musée de rech...
Les services <br /><ul><li>  Aide générale à la recherche;
  Consultation de la base de données du Musée comportant plus de 260 000 </li></ul>références, dont plus de 136 000 sont n...
  Accès à plus de 2 000 ouvrages de la collection de livres rares;
  Accès aux autres ressources muséales, archivistiques et historiques sur Internet;
  Accès à plus de 700 fonds et collections d'archives textuels et/ou photographiques;
  Impression de fiches de référence sur les artéfacts et les documents de la collection;
  Reproductions photographiques d'artéfacts et de documents de la collection.</li></ul>8<br />©2011 – Séminaire du GARM – ...
©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />9<br />5. Les résultats préliminaires<br />
5.1 Les motivations de l’utilisation <br />d’outils du Web 2.0 au Musée McCord <br />10<br />©2011 – Séminaire du GARM – S...
 Recherche de nouveaux publics
 Augmentation de la visibilité du musée
 Application des principes du Web 1.0 et du Web 2.0
 Aller vers les groupes d’intérêts
 Mise en valeur de la collection
 Suivre l’évolution du Web
 Réutilisation du matériel numérique
 Suivre le modèle Flickr
 Collaboration professionnelle</li></li></ul><li>Cet outil de partage de ressources photographiques est utilisé depuis le ...
5.2 Utilisation de Flickr<br />12<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Rejoindre les communautés d’in...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Utilité du Web 2.0 pour les archivistes : l'exemple du Musée McCord

2 018 vues

Publié le

Présentation faite au séminaire annuel du Groupe des archivistes de la région de Montréal (GARM). Exploration des possibilités d’utilisation du Web 2.0 au sein du Musée McCord, afin de mieux comprendre l’intégration d’outils du Web 2.0 dans un contexte de diffusion d'archives historiques. Premiers résultats d'un mémoire de maîtrise.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 018
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
61
Actions
Partages
0
Téléchargements
30
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Utilité du Web 2.0 pour les archivistes : l'exemple du Musée McCord

  1. 1. Utilité du web 2.0 pour les archivistes : l'exemple du Musée McCord<br />©2011 - Présenté par Sophie Roy, étudiante à la maîtrise en science de l’information, EBSI<br />1<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />
  2. 2. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />2<br />Table des matières<br />Présentation du projet de recherche<br />Concepts de diffusion des archives et du Web 2.0<br />Principes du Web 2.0<br />Présentation du Musée McCord d’histoire canadienne<br />Les résultats préliminaires<br /> 5.1 Les motivations d’utilisation d’outils du Web 2.0 au Musée McCord<br /> 5.2 Utilisation de Flickr<br /> 5.3 Utilisation de YouTube<br /> 5.4 Utilisation de Facebook<br /> 5.5 La non utilisation de Twitter<br /> 5.6 Mon McCord<br /> 5.7 Les avantages et les désavantages généraux de l’utilisation d’outils du Web 2.0 par le Musée McCord<br />6. Conclusion<br />Bibliographie<br />
  3. 3. 1. Présentation du projet de recherche<br />Répondre aux questions de recherche suivantes : <br />3<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />Exploration des possibilités d’utilisation du Web 2.0 au sein du Musée McCord, afin de mieux comprendre l’intégration d’outils du Web 2.0 dans un contexte de diffusion d'archives historiques. <br />1. Quelles sont les motivations du Musée McCord à investir dans des outils de diffusion du Web 2.0? <br />2. Quels outils de diffusion du Web 2.0 le Musée McCord utilise-t-il, comment et pourquoi? <br />3. Quels avantages et désavantages le Musée McCord a-t-il rencontré dans l’utilisation d’outils de diffusion du Web 2.0?<br />
  4. 4. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />4<br />2. Concepts de diffusion des archives et du Web 2.0<br />
  5. 5. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />5<br />Archives are for use, <br />and the way people want to use them <br />is changing every day.<br />Kate Theimer 2010, 224.<br />
  6. 6. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />6<br />3. Principes du Web 2.0<br />Tableau - L’évolution des caractéristiques du Web 1.0 au Web 2.0 <br />Notre traduction et adaptation de Kroski (2008, 6) et O’Reilly (2005)<br />
  7. 7. 4. Présentation du Musée McCord d’histoire canadienne<br />Bref historique<br /><ul><li> Don de la collection de David Ross McCord à l’Université McGill en 1918.
  8. 8. Ouverture officielle le 13 octobre 1921.
  9. 9. Fermé au public le 31 mai 1936, demeure ouvert à la communauté universitaire.
  10. 10. Réouverture au public à lieu en 1971.</li></ul>Mission<br />Gardien du patrimoine : Le Musée McCord est un musée de recherche à vocation éducative qui se consacre à la préservation, à l’étude, à la diffusion et à la mise en valeur de l’histoire du Canada.<br />Carrefour de rencontre : Le Musée McCord favorise les rencontres entre générations, cultures et communautés, incitant les individus à s’informer davantage, à élargir leurs horizons et à devenir des citoyens plus engagés.<br />7<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />
  11. 11. Les services <br /><ul><li> Aide générale à la recherche;
  12. 12. Consultation de la base de données du Musée comportant plus de 260 000 </li></ul>références, dont plus de 136 000 sont numérisées;<br /><ul><li> Accès à plus de 8 000 ouvrages et périodiques de la bibliothèque;
  13. 13. Accès à plus de 2 000 ouvrages de la collection de livres rares;
  14. 14. Accès aux autres ressources muséales, archivistiques et historiques sur Internet;
  15. 15. Accès à plus de 700 fonds et collections d'archives textuels et/ou photographiques;
  16. 16. Impression de fiches de référence sur les artéfacts et les documents de la collection;
  17. 17. Reproductions photographiques d'artéfacts et de documents de la collection.</li></ul>8<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />La collection<br />Contient 1 440 000 objets, images et manuscrits, ainsi que 4 000 dossiers documentaires.<br />
  18. 18. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />9<br />5. Les résultats préliminaires<br />
  19. 19. 5.1 Les motivations de l’utilisation <br />d’outils du Web 2.0 au Musée McCord <br />10<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Collaboration des utilisateurs
  20. 20. Recherche de nouveaux publics
  21. 21. Augmentation de la visibilité du musée
  22. 22. Application des principes du Web 1.0 et du Web 2.0
  23. 23. Aller vers les groupes d’intérêts
  24. 24. Mise en valeur de la collection
  25. 25. Suivre l’évolution du Web
  26. 26. Réutilisation du matériel numérique
  27. 27. Suivre le modèle Flickr
  28. 28. Collaboration professionnelle</li></li></ul><li>Cet outil de partage de ressources photographiques est utilisé depuis le mois d’octobre 2008.<br />11<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />
  29. 29. 5.2 Utilisation de Flickr<br />12<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Rejoindre les communautés d’intérêts
  30. 30. Création de mots-clés (tags) par les utilisateurs
  31. 31. Commentaires des utilisateurs
  32. 32. Outil de diffusion
  33. 33. Mise en valeur de la collection
  34. 34. Collaboration professionnelle
  35. 35. Réutilisation du matériel numérique (photos numérisées, etc.)</li></ul>=> Avantages<br />=> Désavantages<br /><ul><li> Augmentation de l’achalandage
  36. 36. Migration des données
  37. 37. Correction et information
  38. 38. Diffusion élargie</li></li></ul><li>©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />13<br />
  39. 39. 5.3 Utilisation de YouTube<br />Tableau : Profil de la chaîne du Musée McCord sur YouTube<br />(en date du 13 mai 2010)<br />14<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />
  40. 40. Utilisation de YouTube<br />=> Avantage<br />=> Désavantage<br />15<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Réutilisation de matériel numérique
  41. 41. Outil de diffusion
  42. 42. Attirer du trafic sur les autres ressources Web
  43. 43. Trafic entrant
  44. 44. Difficultés techniques</li></li></ul><li>©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />16<br />
  45. 45. 5.4 Utilisation de Facebook<br />Tableau : Profil du Musée McCord sur Facebook (en date du 13 mai 2010)<br />17<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />Utilisation de Facebook<br /><ul><li> Communication
  46. 46. Nouveaux publics
  47. 47. Visibilité</li></li></ul><li>Type de contenu publié sur Facebook<br />=> Avantages <br />18<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Publicité
  48. 48. Recherche de bénévoles
  49. 49. Mise en valeurs des collections
  50. 50. Contenu inédit</li></ul>=> Désavantages<br /><ul><li> Limites de configuration
  51. 51. Nouveaux publics
  52. 52. Frais pour faire de la publicité
  53. 53. Faible coût
  54. 54. Partenariats
  55. 55. Manque de compétence du personnel
  56. 56. Promotion
  57. 57. Interopérabilité
  58. 58. Projets alternatifs
  59. 59. Interaction avec le public</li></li></ul><li>Twitter n’est pas utilisé par le Musée McCord parce que :<br />19<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br /><ul><li> Pas assez decontenu
  60. 60. Manque de personnel</li></li></ul><li>©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />20<br />
  61. 61. 5.6 Mon McCord<br />Caractéristiques<br />21<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />Le site Web du Musée McCord possède un module, ajouté au cours de l’année 2007, et qui est un peu externe à la page principale intitulé Mon McCord.<br />Les concepteurs se sont beaucoup inspiré du réseau de partage de ressources photographiques Flickr.<br />Ma sélection d’images courante : Mon McCord permet de sélectionner des images à partir du catalogue en ligne du Musée McCord. Il est possible d’organiser les images sélectionnées en dossier.<br />Mes images personnelles : Le compte offre la possibilité de télécharger des images personnelles sur les serveurs du Musée McCord. Par exemple, il est possible d’insérer une image sur votre profil. <br />Mes tags : Il est possible de créer ses propres tags ou mots-clés. Grâce à ces ajouts, il est facile de repérer les images dont les utilisateurs ont mis le même mot-clé.<br />
  62. 62. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />22<br />Caractéristiques (suite)<br />Mes images annotées : Les détails des images peuvent être directement annotées et les annotations peuvent être modifiées en tout temps.<br />Mes commentaires : Les images peuvent être commentées. Les commentaires des utilisateurs sont visibles par tous et il est possible d’y réagir. <br />Mes dossiers : Il est possible de créer des dossiers d’images. Ces dossiers peuvent être décrits, annotés et commentés.<br />Mes duos : Cette fonctionnalité permet de jumeler deux images ensemble, des images personnelles ou des images du catalogue du musée. Les duos peuvent être annotés et commentés par les autres utilisateurs.<br />
  63. 63. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />23<br />5.7 Les avantages et les désavantages généraux de l’utilisation d’outils du Web 2.0 par le Musée McCord<br />
  64. 64. 24<br />©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />Avantages généraux de <br />l’utilisation d’outils du Web 2.0<br />Désavantages généraux de <br />l’utilisation d’outils du Web 2.0<br />-> Informations supplémentaires<br />-> Corrections<br />-> Tri et contrôle<br />-> Expertise à l’interne<br />-> Efforts et temps<br />-> Communautés d’intérêts<br />-> Suivi et mise à jour<br />-> Accrocher le visiteur<br />-> Création de nouveau contenu<br />-> Mise en valeur des collections<br />-> Diffusion<br />-> Tourisme<br />-> Coûts et apports<br />-> Interactions avec les utilisateurs<br />-> Maintenance technique des outils du Web 2.0 assez aisée<br />
  65. 65. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />25<br />6. Conclusion<br />«Like it or not, archivists are going to have to engage with the Web 2.0 world.» <br />Daines III et Nimer<br />http://lib.byu.edu/sites/interactivearchivist/<br />
  66. 66. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />26<br />Commentaires?<br />Questions?<br />Merci!<br />
  67. 67. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />27<br />Bibliographie sommaire (1/3)<br />Anderruthy, Jean-Noël. 2009. Du Web 2.0 au Web 3.0 : Les nouveaux services Internet. St-Herblain: Editions ENI.<br />Bensassi, Mériam. 2008. Musée 2.0 : De l'entrée dans les réseaux à la remise en cause du public. Paris: UFR 03 Histoire de l'Art et Archéologie, Université Paris 1. 165 p. <http://www.calameo.com/read/000053199d2e25931021e><br />Bernstein, Shelley. 2008. Where Do We Go From Here? Continuing with Web 2.0 at the Brooklyn Museum. In Museums and the Web 2008, sous la dir. de J. Trant and D. Bearman, 37-47. Toronto: Archives & Museum Informatics.<br />Boisseau, Jean-Baptiste. 2005. What is Web 2.0? http://www.eutech-ssii.com/ressources/1 (consultée le 19 février 2010). Traduction de O’Reilly, 2005.<br />Boxen, Jennifer L. 2008. Library 2.0: A Review of the Literature. The ReferenceLibrarian 49, no 1: 21-34.<br />Carey, Sheila. Octobre-Décembre 2009. Musées et médias sociaux. Documentation et Bibliothèques 55, no 4: 177-187.<br />Dufour, Christine. 2008-2009. Web 2.0, organisations et archivistique. Archives 40, no 2: 3-26.<br />Godwin, Peter et Jo Parker. 2008. Information Literacy meets Library 2.0. London: Facet Publishing.<br />Holmberg, Kim et al. 2009. What is Library 2.0? Journal of Documentation 65, no 4: 668-681.<br />
  68. 68. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />28<br />Bibliographie sommaire (2/3)<br />Képéklian, Gabriel et Jean-Louis Lequeux. 2009. Déployer un projet Web 2.0 : Anticiper le Web sémantique (Web 3.0). Paris: Eyrolles.<br />Kroski, Ellyssa. 2008. Web 2.0 for Librarians and Information Professionnals. New York: Neal-Schuman Publishers.<br />Musée McCord. 2008. L'utilisation des ordinateurs à des fins sociales à partir du site Web du Musée McCord. http://www.pro.rcip-chin.gc.ca/contenu_numerique-digital_content/mccord_sociales-mccord_social-fra.jsp (Consultée le 24 janvier 2011).<br />O'Reilly, Tim. 2005. What is Web 2.0? Design Patterns and Business Models for the Next Generation of Software. http://www.oreillynet.com/pub/a/oreilly/tim/news/2005/09/30/what-is-web-20.html (consultée le 18 février 2010).<br />Peccatte, Patrick. 2008. Une plate-forme sociale pour la redocumentarisation d'un fonds iconographique. http://peccatte.karefil.com/DocSoc08/DocSoc08_Peccatte.pdf<br />Pisani, Francis et Dominique Piotet. 2008. Comment le Web change le monde : l'alchimie des multitudes. Paris: Pearson, Village mondial.<br />Proulx, Serge. 2007. Web participatif : vers un engagement citoyen de l'usager? In Éthique et droit de l'homme dans la société de l'information. Strasbourg: Commission française pour l'Unesco et Conseil de L'Europe. http://portal.unesco.org/ci/fr/ev.php-URL_ID=25458&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html<br />
  69. 69. ©2011 – Séminaire du GARM – Sophie Roy<br />29<br />Bibliographie sommaire (3/3)<br />Reid, Gordon. 2001. A Digital Exhibition: the Powys Digital History Project, 1996-2001. Journal of the Society of Archivists 22, no 2.<br />Samouelian, Mary E. 2008. Embracing Web 2.0: Archives and the Newest Generation of Web Applications. Chapel Hill: School of Information and Library Science, University of North Carolina. 66 p.<br />Springer, Michelle et al. 2008. For the Common Good: The Library of Congress Flickr Pilot Project. Library of Congress Report.<br />Stephens, Michael. 2006. Web 2.0 and libraries : best practices for social software. Chicago: ALA TechSource.<br />Theimer, Kate. 2010. Web 2.0 Tools and Stratégies for Archives and Local History Collections. New York: Neal-Schuman Publishers.<br />Urban, Katie. 2010. Les médias sociaux en ligne: Quel est votre public? Muse juillet/août: 21-31.<br />

×