Béatrice CHEMLA
Directrice Pôle Santé
Europe
Future Thinking France lance
Etude en souscription
L’Observatoire des nouveau...
L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 2
FTF, fort de son expérience d’observatoire
lance son HEALTH obser...
L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 3
1/ Descriptif de la population :
établissement de profils
•	 Taux...
L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 4
Des résultats prévus pour fin octobre 2015
Des résultats partagés...
L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 5
Beatrice CHEMLA,
Directrice Pôle Santé – Europe
Travaillant depui...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L’observatoire des nouveaux e comportements sante 2015 v1.4

742 vues

Publié le

L’e-santé ne se résume pas à l’offre connectée et digitale, elle va au-delà, vers un bouleversement des comportements. Quelle est la réalité effective de la télémédecine, objets connectés, e-Pharmacie ? qu’en est-il des outils digitaux et de l’e-santé ?

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
742
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
255
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L’observatoire des nouveaux e comportements sante 2015 v1.4

  1. 1. Béatrice CHEMLA Directrice Pôle Santé Europe Future Thinking France lance Etude en souscription L’Observatoire des nouveaux e-comportements santé 2015 En souscrivant rapidement Personnalisez l’observatoire
  2. 2. L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 2 FTF, fort de son expérience d’observatoire lance son HEALTH observatoire. Cette première vague permettra de mesurer précisément où en sont les Français de leur appréhension ainsi que de leurs comportements de consommation de l’e- santé Le HEALTH Observatoire s’adresse à tous les acteurs marketing qui souhaitent comprendre et anticiper les nouveaux comportements santé et adapter leur marketing communication à ces évolutions. L’e-santé ne se résume pas à l’offre connectée et digitale, elle va au-delà, vers un bouleversement des comportements Télémédecine, objets connectés, e-Pharmacie… Toujours plus de nouveautés dans la bulle de l’e-santé… Mais quelle est leur réalité effective ? Notamment au regard des comportements de santé classiques ? Si le web est devenu en quelques années un acteur de poids dans l’information santé, qu’en est-il des outils digitaux et de l’e-santé ? Quelle est leur capacité à entrer dans notre vie au quotidien? l’e-santé présente dans toutes les bouches marketing, arrive-t-elle au bout des doigts des HEALTH CONSUMER ? Objectifs Les questions auxquelles l’étude répond : –– Quelle est l’appétence des health consumer pour les applications santé ? –– Quelle est l’appétence des health consummer pour les objets connectés ? –– Quelles sont les applications les plus utilisées ? Qui sont ceux qui les utilisent ? À quelle fréquence ? avec quels objectifs ? En quoi cela change leur relation avec les professionnels de santé classiques que sont les médecins et les pharmaciens ? –– Et à l’avenir quels applications ou objets connectés pourraient entrer dans leur quotidien ? –– Quel accueil les health consumer réservent-ils à l’innovation santé ? Comme par exemple l’achat de médicaments sur Internet ou la télémédecine.
  3. 3. L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 3 1/ Descriptif de la population : établissement de profils • Taux d’équipement et usage des différents outils Profil des utilisateurs de tablette, smartphone, réguliers, occasionnels et des réfractaires • Perception de l’impact de l’état de santé général et impact de leur pathologie chronique sur leur quotidien : Hypertension, maladie immunitaire, diabète 1&2, épilepsie, problème cardiaque, insuffisance rénale, ostéoporose, migraine, dépression et autre affection psychiatrique de longue durée, trouble digestif chronique, SEP, maladie respiratoire chronique… • Comportements de santé « classiques » Fréquence de consultation chez le médecin, visite en pharmacie, observance de traitement, considération de l’avis du médecin... 2/  Attraction des applications santé et des objets connectés • Notoriété et Intention d’usage des applications liées à la santé par thématique Pathologie, nutrition, sport… Bracelet, tensiomètre, prothèse auditive, pilulier… connecté • Fréquence d’utilisation, taux de crédibilité accordé et objectifs recherchés Intérêt, taux de téléchargement, source et confiance envers la source… 3/  Relation à l’innovation en santé • Perméabilité à la télémédecine et attractivité de l’achat de médicament en ligne (visioconférence avec le médecin généraliste ou le spécialiste diagnostic à distance…) Objectifs détaillés Tracking quantitatif on line auprès de 2000 internautes âgés de 18 à 70 ans –– Dresser un bilan des différents outils de l’e-santé, sur les indicateurs de connaissance, d’usage, de satisfaction, de perception –– Mesurer l’appétence et le potentiel de l’e-santé, des outils digitaux, et des innovations dans la santé Dispositif & contenu Thématiques de l’investigation Healthcare (À finaliser avec les souscripteurs)
  4. 4. L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 4 Des résultats prévus pour fin octobre 2015 Des résultats partagés par tous les acteurs La souscription permet l’accès aux tris à plat et tris croisés des résultats quantitatifs (tableaux et graphiques). Les tris seront repris dans un rapport PowerPoint avec l’ensemble des résultats de l’étude quantitative, croisés par les variables les plus pertinentes (par pathologie, par profil d’utilisation régulier vs. réfractaire, équipement en téléphonie, critères socio- démographiques, etc.). La prestation comprend une présentation orale des résultats. Souscription à l’observatoire : 4 500 euros HT. Possibilité de disposer de résultats dédiés et confidentiels (tarification spécifique) Tout souscripteur aura la possibilité de : –– Poser des questions confidentielles (d’image, de tests de services, d’argumentaires, de communication), questions fermées ou ouvertes (tarif dégressif), dont il aura la seule propriété : ces questions seront analysées en fonction de toutes les variables souhaitées et feront l’objet d’un rapport dédié. Le coût d’une question fermée ou ouverte sera dégressif (tarif sur demande). –– D’intégrer des sur-échantillons quantitatifs supplémentaires (par exemple un quota de patient diabétique, allergique…) pour mener des analyses spécifiques (tarif sur demande). Nous restons à votre disposition ! Stéphane Marder & Béatrice Chemla Planning & Coûts D’ici fin juillet 2015 Souscrivez avant le 15 août septembre 2015 Fin octobre 2015 Phase de souscription Participez à la finalisation du questionnaire ! Recueil des données Résultats analysés et présentés
  5. 5. L’OBSERVATOIRE DES NOUVEAUX E-COMPORTEMENTS SANTÉ 2015 5 Beatrice CHEMLA, Directrice Pôle Santé – Europe Travaillant depuis plus de 20 ans dans le marketing dédié à la santé, dont 10 ans en Marketing Pharmaceutique Laboratoires et plus de 10 ans en études de marché spécialisée santé, Beatrice a créé Listening Pharma en 2009 avant de rejoindre Future Thinking en Octobre 2014. beatrice.chemla@futurethinking.com +33 (0)6 14 22 88 23 Cécile LEBON, Responsable études Près de 8 ans d’expérience dans les études dans des aires thérapeutiques différentes. cecile.lebon@futurethinking.com +33 (0)1 42 93 69 16 Vos contacts Stéphane MARDER, Président Président de Future Thinking France depuis juillet 2012, après avoir été Directeur Général de LH2, Stéphane a près de 25 ans d’expérience dans les études marketing en France et à l’international. stephane.marder@futurethinking.com +33 (0)6 48 26 28 06 Avec plus de 40 ans d’expérience, et des bureaux en France, Royaume-Uni et Italie, le groupe Future Thinking , institut d’études de marché et de sondage, se positionne au cœur de la connaissance client avec des outils qualitatifs et quantitatifs innovants, en spécialiste de l’anticipation des comportements, conscients ou non, des clients/consommateurs/citoyens. Pour plus d’informations sur la société contacter Emma Baret par téléphone au +44 (0) 118 348 8953 ou par email à emma.baret@futurethinking.com www.futurethinking.com

×