SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  32
Télécharger pour lire hors ligne
SPORT
Mettez un coach
dans votre
smartphone
N° 1 - JUIN 2015
Mangez mieux,
mangez connecté !
NUTRITION
9 applis qui font
du bien à votre
APPLICATIONS MOBILES
L’HYPERTENSION
Et si on parlait
d’automesure
D O S S I E R
www.facebook.com/SanteConnectee
Rejoignez-nous
sur notre page
Facebook
santé
SPORTconnecté
2 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
V o t r e s a n t é n o u s e s t p r é c i e u s e
Kelmed retrouve instantanément le nom générique
de votre médicament et inversement
et vous indique les éventuels excipients à effets notoires du médicament.
Téléchargez l’application gratuite
développée par Biogaran
Un doute sur le nom d’un médicament ?
PO4463.5-02/15
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 3
« Comment ça va ? » est votre nouveau magazine pour
mieux prendre en main votre santé. Consacré à la santé
connectée, ce magazine a été créé pour vous permettre
de découvrir la santé d’aujourd’hui et de demain. Vous
le retrouverez régulièrement dans la salle d’attente de
votre médecin.
La santé connectée, pensée pour et souvent avec vous,
représente pour de nombreux experts une opportunité
pour répondre aux défis du système de santé en engageant
chacun, patient ou bien-portant, à adopter un rythme de
vie plus sain.
Saviez-vousque7millionsdeFrançaissontdesmobinautes
santé - c’est-à-dire qu’ils utilisent leur téléphone mobile
pour chercher de l’information santé sur internet - et que
13% d’entre nous ont déjà acheté un objet connecté de
santé,qu’ils’agissed’unebalanceoud’unautotensiomètre
connecté voire d’un glucomètre connecté pour les
personnes touchées par le diabète ?
« Comment ça va ? » a donc pour principal objectif de
vous aider à mieux préserver votre capital santé en vous
informant concrètement et simplement sur ces nouveaux
outils.
Ce magazine est le vôtre, n’hésitez pas à nous faire part
de vos avis, de vos coups de cœur et vos attentes en nous
écrivant tout simplement à lecteur@comment-ca-va.fr et
en nous suivant sur Facebook, Google Plus ou Twitter.
À très bientôt dans nos colonnes.
FRÉDÉRIC FAURENNES
Directeur de la publication
En bref
L’univers de la santé connectée
Hypertension
Diabète
Et demain ?
Sport connecté
Un coach dans votre smartphone
Tracker d’activité
Voyager en toute santé
Nutrition connectée
Shopping
Notre sélection d'applis
Innovations & best-sellers
Maison connectée
Une solution pour chaque pièce
Au service des seniors
Concours
ÉDITO
SOMMAIRE
Bonjour ou plutôt
""Commentçava?
p. 4
p. 5
p. 7
p. 10
p. 21
p. 12
p. 14
p. 16
p. 18
p. 22
p. 30
p. 24
p. 27
p. 29
Comment ça va ?
Société éditrice : IDS Santé,
1A rue André, 60500 Chantilly
SASaucapitalde40000€-RCSCompiègne391163540
Directeurdelapublication:FrédéricFaurennes
Rédactriceenchef:AgatheQuignot-redaction@comment-ca-va.fr
Courrierdeslecteurs:lecteur@comment-ca-va.fr
Directricedelapublicité: Caroline Butelet, caroline.butelet@
ids-sante.fr, Conception éditoriale : LauMa communication,
MarieLatirre,LucieBlaise,LisonSuire,LaurentMignon
Coordination:AnneDidelot.Conceptiongraphique:PascaleLebleu
ImpriméparImprimerieGuillaume74Rued'Armentières,59560
Cominesà100000exemplaires.
Magazinegratuit,nepeutêtrevendu.
LesmarquesApple,iPod,iPad,iPhonesontdesmarquesd’Apple
Inc., déposées aux États-Unis, et dans les autres pays. Toutes
lesmarquescitéesappartiennentàleurpropriétairerespectif.
Crédit photos :
Couverture : ©Getty Images / Kevin Kozicki / Image source
Page5:©iStockPhoto/PeopleImages©Fitbit.Page7:©Withings,©Terraillon,
©iHealth.Pages10&11:©Tactio,©iStockPhoto/AndreyPopov,©Sanofi.Pages
12&13: ©iStockPhoto / dolgachov, ©Terraillon, ©Withings, ©iStockPhoto
/ Geber86. Page 14 : ©Withings, ©LifeTrak. Page 16&17 : ©iStockPhoto /
LittleBee80,©June.Pages18&19:©SlowControl,©Terraillon,©iStockPhoto
/ ilbusca. Page 21 : ©Cue. Pages 24&25 : ©La Poste, ©Terraillon, ©Vigilant,
©Samsung, ©Withings, ©Belkin, ©AirboxLab, ©Luna, ©Sleep Number,
©Netatmo, ©Slow Control, ©Filien ADMR, ©Escea, ©Schneider Electric,
©Lifx, ©Terraillon, ©Seb, ©Somabar, ©Philips. Pages 27 : ©iStockPhoto/
shironosov.Page28&29:©iStockPhoto/PeopleImages,©Terraillon.Pages
30&31 : ©Lumo, ©Beddit, ©iHealth, ©MisFit, ©Terraillon, ©Slow Control,
©Thomson, ©Withings, ©Fitbit, ©Vigilant.
www.facebook.com/SanteConnectee
plus.google.com/+SanteconnecteeFr
Twitter@Sante_connectee
4 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
?10 000 PAS
PAR JOUR ?
Mais d’où vient cette
recommandation que
l’on impute à l’OMS
alors que l’on n’en
trouve aucune mention
sur son site internet ?
Elle trouve en réalité sa
source au Japon dans
les années 60 où un
podomètre était
commercialisé sous le
nom « 10 000 steps
meter ». L’OMS, quant
à elle, conseille aux
adultes de pratiquer au
moins 150 minutes
d’activité d’endurance
d’intensité modérée
par semaine.
RECOMMANDATION
EN BREFquelques chiffres
Dans le top 3 des objets connectés
de santé les plus plébiscités par
les Français, on trouve la balance
connectée en première position, la
montre connectée en deuxième et
enfin, le tensiomètre connecté !3
1 - Livre blanc de la santé connectée : pour entrer dans la médecine 2.0, Withings, septembre 2014
2 - Étude « Le regard des Français sur l’E-pharmacie et les objets connectés santé », PHR / IFOP réalisée du 8 au 13 janvier 2015
3 - Étude L’Atelier – IFOP, sondage réalisé du 20 au 22 novembre 2013
?
L’utilisation
d’une balance
connectée
permet
de perdre
jusqu'à 6 fois
plus de poids1
.
Lesaviez-vous?
C’EST LE NOMBRE DE FRANÇAIS
QUI POSSÈDERAIENT AU MOINS
1 OBJET DE SANTÉ CONNECTÉE213%
"
LES APPLICATIONS
MOBILES :
NOUVELLES ALLIÉES
DES FEMMES
ENCEINTES !
Avec le développement
de plus en plus rapide
des applications mobiles
de santé, nombreuses
sont celles destinées à la
grossesse. Ma Grossesse
permet par exemple de
suivre l’évolution de son
poids et d’accéder à un
calendrier rappelant les
grandes dates et rendez-
vous à retenir pour aborder
sereinement les 9 mois à
venir.
SOUTIEN
"
Selon le Livre blanc de la santé connectée,
l’utilisation d’un tracker d’activité pendant 20 jours
par mois augmenterait de 80% le nombre
de pas réalisés par jour1
.
Selon un sondage réalisé en mai 2014 pour le
Groupe Pasteur Mutualité, 17% des médecins
auraient déjà conseillé des applications
mobiles à leurs patients.
Plus de 100 000 applications de bien-être et de santé existent
actuellementàtraverslemonde,unchiffreenconstanteaugmentation.
Mais qu’en est-il de la France ? Dans l’Hexagone, ce sont environ
4 000 applications de santéqui ont été recensées sur les différentes
plateformes de téléchargement (Apple, Android, Windows).
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 5
FITBIT ZIP pour garder
la forme de façon ludique
C’est vers la fin des années 90 que
les objets connectés sont apparus.
Ces objets sont dits « intelligents » dans la
mesure où ils sont capables de s’informer
sur leur environnement, d’enregistrer
des données puis de les analyser.
Plongezdansl’univers
de la santéconnectée
UNE RELATION MÉDECIN-PATIENT ENRICHIE
On aurait tort d’imaginer que la santé connectée se résume à quelques gadgets
futiles qui ne concerneraient que quelques privilégiés ou passionnés de technologie.
Bien au contraire : la santé connectée, telle qu’elle va s’écrire dans un futur proche,
promet un nouveau type de relation entre nous et l’ensemble du corps médical,
particulièrement pour les patients qui souffrent de maladies chroniques. Grâce à
ces objets connectés (à l’image des glucomètres connectés pour les diabétiques
ou des autotensiomètres pour les hypertendus), le médecin généraliste bénéficie
d’informations supplémentaires lui permettant de proposer des solutions et des
traitements plus adaptés ou de mieux orienter vers un spécialiste qui aura accès aux
mêmes données. Chacun d’entre nous peut désormais s’impliquer dans la gestion de
sa santé et devenir acteur des décisions prises.
FOCUS
G
râceàInternet,l’objetconnecté
peut également entrer en
communication avec d’autres
objets : voilà pourquoi, depuis votre
portable, vous pouvez désormais
commanderl’allumagedesampoules
devotresalonoucontrôlerlecontenu
de votre réfrigérateur. Le nombre
de ces objets a explosé ces dernières
années et il est difficile d’imaginer
un futur sans objets connectés.
Les objets connectés sont nés très
tôt dans l’univers de la santé, avant
de conquérir le monde du sport, de
l’équipement de la maison, du bien-
être et aujourd’hui de revenir dans
le domaine de la santé. Du simple
braceletd’activité,àlacanneconnec-
tée en passant par la balance intel-
ligente, tous ces objets dont nous
nous servons au quotidien nous per-
mettent de disposer de données de
plus en plus nombreuses sur notre
bien-être, notre santé et notre corps.
Ces données nous donnent la pos-
sibilité de mieux nous connaître et
donc de mieux préserver notre capi-
tal santé.
Ellesfacilitentégalementleséchanges
avec le médecin, le pharmacien,
l’infirmier et même le kinésithéra-
peute pour adapter nos comporte-
ments à nos besoins de santé. n
SANTÉconnectée
SPORTconnecté
6 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 7
L
’hypertension artérielle
(HTA), une maladie chro-
nique caractérisée par une
pression trop importante du sang
dans les artères et entraînant par-
fois des complications cardiaques,
toucherait, en France, entre 12 et
14 millions de personnes dont
50% ne seraient pas diagnosti-
quées, 25% seraient suivies médi-
calement pour leur HTA, le
dernier quart étant résistant au
traitement. D’où l’importance
d’un suivi régulier, aujourd’hui
facilité par les objets connectés,
qui permettent la mesure de la
tension artérielle à domicile, plus
communément appelée autome-
sure tensionnelle.
UN SUIVI AU QUOTIDIEN
Un traitement adapté et un chan-
gement du mode de vie (alimen-
tationéquilibrée,activitéphysique
régulière…) sont préconisés pour
faire baisser la pression artérielle.
Les personnes souffrant d’HTA
doivent également suivre de près
leurtension.Longtempseffectuée
encabinetparunprofessionnelde
santé, l’automesure tensionnelle à
domicileestaujourd’huilargement
répandueetrecommandée,notam-
ment par l’Assurance Maladie.
SANTÉconnectée
Hypertension
Etsionparlait
d’automesure
Cette opération facile à effectuer
chez soi demande toutefois de
suivre quelques règles de base (ci-
contre)etd’êtreéquipéd’unauto-
tensiomètre, qui permettra de
collecter des données plus fiables
et plus nombreuses. Le médecin
pourra plus facilement contrôler
l’efficacité du traitement prescrit
et pourra assurer une meilleure
prise en charge. n
n Adoptez un autotensiomètre avec
un brassard pour le biceps, ils sont
plus fiables.
n Utilisez votre appareil en position
assise.
n Suivez la règle des trois : 3 mesures
le matin, 3 mesures le soir, 3 jours de
suite.
n À la moindre question, consultez
votre médecin ou votre pharmacien.
BIEN MESURER
RÈGLES
AUTOMESURE TENSIONNELLE :
COUPS
DE
CŒUR
Vous ne savez pas quel appareil
choisir ?
On vous propose notre palmarès !
Le tensiomètre de bras Withings (129,95 €). Son
plus : il est facile à synchroniser avec d’autres
applications santé que celle lui étant destinée, vous
permettant ainsi d’accéder rapidement à toutes
vos données.
Le tensiomètre Tensio Screen (99,99 €) développé
par Terraillon. Son plus : il fonctionne avec une
batterie permettant de l’emmener partout avec
vous sans courir après les piles : il vous suivra en
week-end, en vacances…
Le BP5 d’iHealth (99,95 €). Son plus : son brassard
réellement souple qui facilite son usage au
quotidien pour les personnes seules et un peu
“rouillées”. En bref, l’autotensiomètre à conseiller à
nos aînés.
À l'heure de la santé connectée, la
manière de vivre son hypertension
artérielle change. On vous dit tout !
8 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 18 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
SANTÉconnectée
3 questions au Dr Thierry Denolle
Docteur, en quoi est-il
important pour une personne
hypertendue de prendre sa
pression artérielle elle-même,
de pratiquer ce que l’on appelle
l’automesure ?
Tout d’abord, il faut rappeler que
l’hypertension artérielle, ou HTA,
est très courante. Elle touche
entre 12 et 14 millions de Français,
concerne aussi bien les hommes
que les femmes et augmente
avec l’âge. Pour en venir à
l’intérêt de la mesure à domicile,
l’automesure, 3 phénomènes
sont à prendre en compte. Tout
d’abord, celui que j’appellerais “la
photo instantanée de la maladie”,
puis “l’effet blouse blanche” et
enfin “l’HTA masquée”.
Pour le premier, “la photo
instantanée de la maladie”,
lorsque le patient se rend chez
son médecin et que celui-ci
prend sa pression artérielle, il
n’obtient qu’une seule mesure, à
un instant précis. Cette mesure
unique ne peut donc retracer
le vrai film de la maladie, c’est
une simple photo à un moment
donné. Elle permet toutefois
d’effectuer un dépistage et
ainsi de savoir qui doit utiliser
par la suite l’automesure afin
d’aider le médecin à confirmer le
diagnostic d’HTA.
Pour le deuxième point, “l’effet
blouse blanche”, il faut savoir
que lorsque le médecin prend
la pression artérielle, il existe
une interaction le plus souvent
inconsciente entre le patient
ENTRETIEN
Cardiologue à Dinard, Vice-Président
de la Société Française d’Hypertension Artérielle
AUTOMESURE TENSIONNELLE,
LES RÈGLES À RESPECTER
et son médecin qui élève la
pression artérielle. En effet, dans
20 à 30 % des cas, le médecin
pourrait conclure à tort à une
HTA alors que la pression
artérielle en automesure à
domicile est normale et qu’elle
est simplement plus élevée en
raison du stress lié au cabinet
médical. Pour “l’HTA masquée”,
on peut presque parler “d’effet
blouse blanche inversé”, lorsque
le médecin va prendre la pression
artérielle, celle-ci va apparaître
comme étant normale. Pourtant,
dans la vie de tous les jours,
la personne est réellement
hypertendue. L’automesure à
domicile est donc essentielle
pour permettre au médecin de
bien diagnostiquer l’hypertension
artérielle et adapter le traitement
en fonction des mesures
réalisées par chaque patient.
Concrètement, comment faut-il
procéder ?
C’est assez simple, il y a quelques
règles à respecter.
En premier lieu, il faut prendre
sa pression artérielle 3 jours de
suite. 3 fois le matin, avant le petit
déjeuner et 3 fois le soir avant
de se coucher, et à chaque fois
respecter 1 minute d’intervalle
entre chaque mesure.
Ainsi, en 3 jours, 18 mesures
sont réalisées et la moyenne de
ces mesures va permettre au
médecin de réaliser un meilleur
diagnostic. Avec les appareils
homologués et communicants
d’aujourd’hui, il est donc possible
et utile de venir en consultation
avec les rapports générés
par les applications mobiles.
Ensuite, il faut bien prendre sa
pression artérielle. Ce qui signifie
la prendre au bras et non au
poignet. Enfin, il faut utiliser
un appareil fiable, c’est-à-dire
un appareil marqué CE mais
surtout un appareil homologué
métrologiquement parlant et
dont les mesures seront fiables.
Dernier point, est-il utile
de surveiller sa tension tous
les jours ?
Si on est en bonne santé, avec
une pression artérielle normale,
il est inutile de surveiller celle-ci
surtout de manière répétée. Le
bon usage de l’automesure de la
pression artérielle chez un patient
hypertendu, c’est un appareil
au bras homologué en termes
de métrologie, des mesures
bien réalisées sur 3 jours 3 fois
matin et soir avant d’aller voir
son médecin tous les 3 mois, …
- et un appareil qui reste dans le
placard les 87 autres jours.
Le site « automesure.com » qui s’accompagne de l’application
« Hy-Result » développée par l’hôpital européen Georges
Pompidou est un véritable programme d’éducation
thérapeutique pour mesurer sa tension au domicile. Créé
par le Dr Nicolas Postel-Vinay et le Dr Guillaume Bobrie en
lien avec un comité scientifique international, ce dispositif
novateur génère une interprétation des résultats qui facilite la
vie des hypertendus. Alors, prêts à tester ?
UN NOUVEAU PROGRAMME
ÉDUCATION
Des objets intelligents
pour mieux gérer sa santé.
Mieux connaître son corps.
Prendre en main sa santé.
Téléchargez l’application gratuite Withings Healthmate disponible sur iOS et Android.
Plus d’informations sur www.withings.com
La santé connectée
Comment peut-elle m’aider au quotidien?
Withings Pulse Ox
Soyez plus actif
Tracker d’activité
Tensiomètre sans fil
Suivez votre tension
Automesure simple et précise
Smart Body Analyzer
Gérez votre poids
Balance connectée
10 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
SANTÉconnectée
COMMENT ÇA MARCHE ?
Grâce à des capteurs - bracelets
connectés ou bagues à ajouter
directement au stylo injecteur -,
synchronisés à des applications
mobiles, chaque patient peut
suivre en temps réel son taux de
glycémie ou son traitement.
FACILITER LA VIE
DES DIABÉTIQUES
Àl’injectiondel’insulines’ajoutent
d’autres gestes quotidiens : l’ins-
cription minutieuse des taux de
Le diabète est une maladie chronique qui
demande une véritable hygiène de vie.
Sous surveillance permanente, les
diabétiques de type 1 ou 2 ont aujourd’hui
de nouveaux alliés grâce aux innovations
offertes par la santé connectée. Malgré la
maladie, ces solutions facilitent le
quotidien de nombreux diabétiques.
connecté
le diabète
Toutsavoirsur
glycémie, le calcul des apports
glucidiques,lecontrôledesrepas…
Le suivi connecté du diabète
facilite la vie de tous les jours, et
améliore le suivi des résultats par
le médecin. Le diabétique et son
médecin ont ainsi accès à un his-
torique de tous les relevés.
UN SUIVI PERSONNALISÉ
Plusieurs applications donnent
également des informations sur
la maladie, proposent des menus
adaptés et des conseils pratiques.
Lesdiabétiquesdetype1s’orien-
teront davantage vers des appli-
cations leur donnant des
indications quant à la dose
d’insuline à injecter, quand les
diabétiques de type 2 rece-
vront des conseils d’alimentation
et d’activités à mettre en place.
GLUCOMÈTRES CONNECTÉS,
PENSEZ À L’APPLICATION
QUI VA AVEC !
Tous les glucomètres connectés
que vous trouverez en France, en
pharmacie, sont des dispositifs
médicaux et répondent à des cri-
tères stricts en termes de sécu-
rité, de fonctionnement et de
calcul du taux de glucose présent
dans le sang (la glycémie).
Commentchoisirlebon?D’abord,
parlez-enàvotremédecinetvotre
pharmacien, ils sauront vous gui-
der vers le modèle qui vous cor-
respondra le mieux.
Puis, choisissez votre glucomètre
connecté mais aussi l’application
mobile qui va avec ! L’appareil
ne fait pas tout. Il faut aussi que
l’application pour smartphone
corresponde à vos attentes.
Si vous n’êtes pas satisfait de l’ap-
plication réalisée par le construc-
teur de votre glucomètre, essayez
Tactio Diabète. Module de l’ap-
plication Tactio Santé, elle est
compatible avec différentes
marques.Vousyretrouverezauto-
matiquement vos glycémies sous
forme graphique, pourrez y ins-
crire votre HbA1c, les doses d’in-
suline, les glucides… Pour ceux
qui n’ont pas encore de gluco-
mètre connecté, elle permet de
noter les glycémies manuelle-
ment. En bref, un vrai tableau de
bord pour vous aider à équilibrer
votre diabète. n
GLYCÉMIE
CAPILLAIRE :
un geste
réalisé
plusieurs fois
par jour par
des millions
de per-
sonnes
diabétiques
à travers le
monde
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 11
Qu’enpensent
lesprofessionnelsdesanté ?
Comment définiriez-
vous le « diabète
connecté » ?
C’est mettre la
technologie à disposition
des gens pour mieux
gérer leur diabète. Il s’agit
de la version moderne
de la prise en charge du
diabète. Nous sommes de
plus en plus équipés, de
plus en plus connectés et
toujours plus nombreux
à disposer de la
technologie. Grâce à cela,
les données sur la maladie
peuvent être facilement
collectées et transmises
instantanément au
médecin, si le patient le
souhaite.
En quoi les objets
connectés peuvent-ils
aider les diabétiques au
quotidien ?
D’abord, les outils
connectés au service des
diabétiques collectent des
données qui constituent
une mine d’informations
pour les médecins. Ces
derniers peuvent en
effet intervenir en cas
de besoin. Ensuite, le
nombre conséquent
d’applications sur le
diabète disponibles sur
smartphone sont autant
de sources d’informations,
pour le patient cette fois,
qui dispose de conseils
en temps réel. Enfin, les
ENTRETIEN
perspectives offertes par
la télémédecine sont
des opportunités pour
mieux gérer son diabète
et mieux se connaître.
Les outils de diagnostic et
d’alerte ne doivent pas être
sous-estimés : demain,
des lecteurs permettront
certainement de prédire la
chute de la glycémie avant
la crise et ainsi d’intervenir
en amont.
Quels sont les grands
atouts de ces nouveaux
outils mis au service des
diabétiques ?
Ils permettent un
meilleur échange avec
le personnel de santé.
Si le patient le souhaite,
ses informations sont
collectées puis envoyées
au médecin qui est en
capacité de répondre
plus rapidement qu’en
passant par le parcours
traditionnel. Ces outils
permettent aussi de
démystifier le carnet
glycémique (où le patient
inscrit tous ses résultats),
véritable pensum pour
des générations de
diabétiques. Il s’agit
véritablement de mettre
la technique au service du
patient pour l’aider à vivre
au quotidien.
En tant que médecin,
comment appréhendez-
vous ces changements
qui vont intervenir dans
vos pratiques ?
C’est une évolution
inévitable. En médecine,
nous sommes souvent
en retard par rapport
aux évolutions
technologiques.
Il s’agit de changer
cela pour accompagner
au mieux les patients.
En aucun cas,
ces solutions ne
remplaceront la
consultation médicale,
mais elles vont permettre
d’améliorer la qualité des
soins.
V
incentsouffredediabètede
type 1 depuis ses 16 ans.
Aujourd’hui âgé de 25 ans,
sa manière de vivre sa maladie au
quotidien a changé grâce à l’utili-
sation de l’iBGStar développé par
Sanofi Diabète, un glucomètre
connecté à une application pour
smartphone. Autrement dit, un
glucomètre
dispositiftrèssimpled’utilisation
qui permet de faciliter la vie des
personnes souffrant de diabète.
“Il s’agit d’un lecteur de glycé-
miequejebranchedirectement
à mon iPhone et qui synchro-
nise toutes les informations en
me permettant de visualiser
l’évolutiondestauxgrâceàdes
courbes”. Une application qui
luiaétéconseilléepardespro-
fessionnels de santé : “Je suis
suivi par des spécialistes à
Jamaissansmon l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à
Paris. Ils m’ont conseillé d’utiliser
l’application il y a maintenant deux
ans”. Autrefois soumis
àlacontraintedenoter
chaque jour ses infor-
mationsdansuncarnet
et de faire lui-même
ses courbes de suivi,
Vincentadésormaisune
approche différente :
“Ces chiffres ont main-
tenant une signification
plus tangible pour moi,
etlerecoursaulecteuret
à l'application a simplifié
la lecture de mes résul-
tats”.Unefaçonplussimple
et plus intuitive de gérer
sa maladie. n
Rencontre avec
un “diabétique mobile
et connecté”…
connecté!
La rédaction de « Comment ça va ? » a rencontré
le Dr Saïd Bekka, médecin endocrinologue et
diabétologue.
LE DIABÈTE CONNECTÉ :
12 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
SPORTconnecté
Mettezun
MESUREZ
VOS PERFORMANCES
grâce au bracelet
connecté
coach dans
votresmartphone
SPORT & RÉSEAUX SOCIAUX
Les objets connectés vous permettent de partager vos
performances avec vos amis sur les réseaux sociaux.
Une donnée qui révèle un vrai changement de paradigme
dans la pratique sportive : désormais, il n’est plus seulement
question de dépassement de soi, la comparaison avec
ses amis entre aussi en jeu. Vous pourrez ainsi vous
dépasser, commenter vos performances et obtenir
des conseils !
INTERNET
LE QUANTIFIED SELF :
UNE COURSE À L’AUTOMESURE
Le quantified self, ou mesure de soi, est un
mouvement qui a accompagné l’apparition
des objets connectés. Ce désir d’automesure
n’a pas épargné la pratique
sportive. Compilation des
données, analyses des per-
formances, encadrement
des entraînements… tout
est désormais mis à dispo-
sition du sportif afin qu’il
obtiennelemaximumd’in-
formations et optimise ainsi ses séances.
Mais pas seulement : le bracelet connecté
vous accompagne aussi pour préserver votre
santé en étant à l’écoute de votre corps. Votre
bracelet détecte les signaux d’alerte et vous
prévient en cas de besoin.
DES OBJETS POUR AMÉLIORER
SA TECHNIQUE
Grâce à miCoach, le ballon de foot connecté
d’Adidas pourvu d’un capteur intégré, vous
pourrez vous entraîner et corriger votre tir.
Starsdescourts,lesraquettesdetennisconnec-
tées comme la PLAY Pure Drive de Babolat
permettent de collecter des données sur la
pratique du joueur et l’aident à améliorer son
jeu, pour les professionnels comme pour les
amateurs ! Enfin, les nageurs vont apprécier
la Poolmate, une montre connectée qui cal-
cule, entre autres, les mouvements de bras.
LESVÊTEMENTSCONNECTÉSVONT-ILS
S’IMPOSERDANSNOSGARDE-ROBES?
Les wearables tech, ou vêtements connec-
tés, pourraient bien, à leur tour, rejoindre
un jour nos placards. Ces vêtements intel-
ligents fonctionnent avec des applications :
tee-shirt capable de relever le rythme car-
diaque, semelle géolocalisable, soutien-
gorge cardiofréquencemètre… Toutes ces
données sont ensuite récupérées et traitées
grâce à nos smartphones. Cependant si la
technologie continue à se développer à
grande vitesse, le défi est maintenant de la
concilier avec les impératifs du quotidien
en développant des tissus adaptés qui
résistent au lavage.
ZOOMSELON L’INSTITUT GFK,EN 2014,
200 000 BRACELETS CONNECTÉS
ONT ÉTÉ VENDUS
EN FRANCE,EN 2014 !
Athlète accompli ou sportif amateur, vous n’avez pas pu passer à côté
des nombreuses applications ou objets connectés destinés à
accompagner notre pratique sportive. On vous propose d’en savoir plus.
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 13
METTEZ-VOUS AU SPORT
AVEC UN COACH… EN LIGNE
Plus besoin de salle de sport : dorénavant
l’essentiel de vos séances se déroule dans
votre salon ou sur le terrain ! Ce qui ne signi-
fie pas que vous serez laissé à vous-même lors
de vos séances d’exercices, sans repère ni
indication. Des coachs sportifs d’un nouveau
genre vous accompagnent et vous encou-
ragent à atteindre vos objectifs !
ACCOMPAGNER LE SPORTIF
Avoir une voix qui nous motive en cas de
baisse de régime, bénéficier de conseils, cor-
riger notre posture… Des arguments que
possèdent également les objets connectés et
les applications mises à disposition des spor-
tifs. Si l’on avait tendance à réduire l’objet
connecté à un agrégateur de données, tous
les dispositifs développés et perfectionnés
ces derniers mois nous incitent à réviser notre
jugement. L’objet connecté accompagne le
sportif, quel que soit son niveau, pour opti-
miser son effort.
UNE PRATIQUE ENCADRÉE
À l’image du SmartMat, un tapis de yoga
connecté équipé de capteurs lui permettant
de détecter la position de l’utilisateur et ainsi
de la corriger via une application, le sport en
COMPAREZ vos
performances est
désormais plus
facile grâce aux
objets connectés
L’ACTIVITÉ PHYSIQUE EN FRANCE
Withings, entreprise
française spécialisée dans
les objets connectés,
a pu cartographier
à partir des données
recueillies notamment
grâce aux bracelets
connectés. Résultat :
la région Île-de-France
est celle où les personnes
sont les plus actives,
au contraire de la Corse,
plus sédentaire.
STATISTIQUES
solo n’est pas synonyme d’exercices mal exé-
cutés. La plupart des applications de course
proposent ainsi des programmes personnali-
sés en fonction des besoins et du niveau du
sportif. Des entraînements encadrés par un
coach virtuel qui révolutionne les séances de
footing à l’image des applis Runtastic ou Run-
keeper. Vous l’aurez compris, sportif accom-
pli ou débutant, le sport connecté n’exclut
personne ! n
RUNKEEPER et
RUNTASTIC deux
applis qui
changent vos
séances de sport
le niveau de sédentarité
en France, en février 2015,
14 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
VOICI NOS FAVORIS
QUI MESURENT
À LA FOIS LE POULS ET
L’ACTIVITÉ PHYSIQUE :
ON
VOUS
AIDE
SPORTconnecté
Du côté des
trackers : le Pulse
Ox de Withings.
Pour 119,95 €,
non seulement
il bénéficie d’un
mode running mais
il mesure aussi votre
activité physique
quotidienne. Il
veille ainsi sur votre
rythme cardiaque,
votre taux d’oxygène
dans le sang et
votre sommeil afin de vous permettre de
récupérer au mieux de vos efforts… Qui a dit
que sport et sieste n’allaient pas ensemble ?
Pour les cardiofréquencemètres, à
79€, la montre connectée LifeTrak
Zone C410 s’avère un investissement
utile pour les plus sportifs d’entre
nous. Son plus par rapport aux autres
cardiofréquencemètres ? La facilité
avec laquelle on peut
prendre son pouls et
son application qui
utilise non seulement
le nombre de pas
mais également les
pulsations cardiaques
pour calculer le nombre
de calories brûlées.
Cardiofréquencemètre
outrackerd’activité?
Pour les lecteurs qui se posent la question,
cet article pourrait apporter des réponses
décisives ; pour les autres, voilà une bonne
occasion de découvrir ces deux dispositifs.
MESURER SON RYTHME CARDIAQUE
et optimiser son activité physique
l’occasion de ce premier
numéro,larédactionde«Com-
ment ça va ? » vous aide à
faire le bon choix entre cardiofré-
quencemètreettrackerd’activité.
LE TRACKER D’ACTIVITÉ
Pour qui ? Tout le monde !
Pour quoi ? Mesurer son activité
physique quotidienne : nombre
de pas, distance parcourue,
calories dépensées et se main-
tenirenformegrâceàdesconseils
et astuces.
LE CARDIOFRÉQUENCEMÈTRE
Pour qui ? Les grands sportifs
qui souhaitent adapter leur pro-
gramme d’entraînement et amé-
liorer leurs performances.
Pour quoi ? Mesurer sa fréquence
cardiaque en temps réel, le
nombre de calories dépensées
ou encore celui de graisses
consommées… n
À
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 15
16 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
COMMUNIQUER N’EST
PLUS UN PROBLÈME
Échanger avec les
personnels soignants
n’est pas toujours simple
lorsqu’on ne parle pas la
même langue. Pour vous
aider, il existe Universal
Doctor Speaker. Cette
application se propose de
faciliter la communication
avec les médecins grâce
à des phrases toutes
faites, une organisation
par thématiques et une
transcription audio en
direct.
4,9 € ● iPhone /Android
POUR TOUS :
CONSEILS AUX VOYAGEURS
Cette application développée par
le ministère des Affaires étrangères
propose des actualités en temps
réel, des numéros utiles ou encore
des informations pratiques sur les
risques sanitaires et les transports dans le pays de
destination, etc.
Gratuit ● iPhone / Android
LES MÉDICALES : VIDAL DU
VOYAGEUR & CARTE EUROPÉENNE
D’ASSURANCE MALADIE
Prendre soin de sa santé à l’étranger
c’est possible grâce à ces deux
applications. Tandis que la première
informe sur les vaccins à faire avant
de partir ou encore des risques sanitaires dans les
différents pays, la seconde vous permet quant à elle
de connaître les politiques de santé dans le pays que
vous vous apprêtez à visiter.
Gratuit ● iPhone (Vidal du Voyageur) • Gratuit ● iPhone / Android
/ Windows (Carte européenne d’assurance maladie)
POUR LES DIABÉTIQUES :
DIABETOPARTNER
Pensée par des patients
et conçue en partenariat
avec la Fédération
Française des Diabétiques,
Diabetopartner est
destinée aux diabétiques
de type 2.
Cette appli vous propose
des conseils pratiques
avec des rubriques
permettant de se
préparer au voyage et
de gérer facilement son
diabète à l’étranger. Petit
plus : véritable pilulier
embarqué, il vous permet
de vous souvenir des
médicaments que vous
avez à prendre et quand.
Gratuit ● iPhone / Android
VOYAGERen toute santé
Pour un voyage réussi, mieux vaut partir bien préparé
et donc informé ! Voici 7 applications mobiles pour
mettre toutes les chances de votre côté et passer des
vacances sans soucis…
Unvoyageur
averti...
EN CAS DE SOUCIS : Parce qu’on n’est jamais à l’abri d’un pépin,
des applications peuvent s’avérer très utiles. Avec l’application SOS
Urgences, vous pouvez accéder aux numéros utiles en France,
mais aussi renseigner une fiche personnelle avec toutes vos
données médicales pour faciliter votre prise en charge par les
personnels médicaux. Enfin, si vous cherchez une pharmacie,
téléchargez Geopharma : grâce à son système de géolocalisation,
elle vous indiquera les officines les plus proches en France ainsi que leurs horaires.
Gratuit ● iPhone / Android (SOS Urgences) • Gratuit • iPhone / Android / Windows (Geopharma)
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 17
Que ce soit à la montagne, à la campagne ou au bord de la mer,
le soleil est le meilleur ennemi de nos vacances mais n’est pas le
seul si l’on est allergique ou diabétique ! Se protéger et bien voyager
est essentiel pour les petits comme pour les grands. Pour vous
aider efficacement, la rédaction de « Comment ça va ? »
a sélectionné 2 applications et un objet connecté.
Partirbienprotégé!
JUNE, UN BIJOU QUI
VOUS VEUT DU BIEN
Ce bracelet, qui
fonctionne en duo
(via bluetooth) avec
une application
disponible sur iOS,
enregistre en temps réel
les rayons UV auxquels
vous vous exposez et, à
partir des résultats, vous
envoie des conseils de
protection adaptés.
Le petit plus ? June tient
aussi compte de votre
type de peau, un réel
atout pour les peaux
sensibles !
Appli gratuite ● iPhone
129 € le bracelet.
SOLEIL RISK : 1, 2, 3… SOLEIL !
Développée par le Syndicat National des Dermatologues avec Météo
France, cette application vous permet, en quelques clics, de vous
localiser et de connaître l’indice UV de la région pour le jour en cours
et les deux suivants. Des règles de protection sont aussi disponibles
et, même s’il vaut mieux prévenir que guérir, l’utilisateur peut accéder
à un annuaire répertoriant tous les dermatologues de France pour en
localiser un rapidement en cas de besoin.
Gratuit ● iPhone / Android
TOUT SUR I-POLLEN
Sujet aux allergies liées au pollen ? Celles-ci peuvent rapidement ruiner vos
vacances si vous n’êtes pas bien préparé ! Une solution ? Installer I-Pollen sur
votre smartphone ! Cette application, développée par les laboratoires Urgo,
surveille pour vous, et en temps réel, les niveaux de pollen et la qualité de l’air
à l’endroit où vous vous trouvez afin que vous puissiez adapter vos activités et
loisirs de la journée. Le truc en plus ? Elle est entièrement personnalisable.
Gratuit ● iPhone / Android
mieux,mangez
Àl’heuredelasantéconnec-
tée,denombreusessolutions
existentdansledomainede
la nutrition. L'idée ? Manger
mieux, grâce aux applications, aux balances alimentaires ou aux nombreux autres objets
connectésquinousfacilitentlavie.L’offreestlarge:compterlescalories,connaîtrelesinformations
nutritionnelles des aliments, suivre un programme personnalisé pour perdre du poids ou
simplementresterenforme.Retoursurlesgrandestendances.
connecté!
Focus sur Nutritab de Terraillon
Comment fonctionne la
balance Nutritab ?
Nutritab est une balance
de cuisine connectée,
associée à une
application : Wellness
Coach.
La balance pèse l’aliment,
et l’application donne ses
valeurs nutritionnelles
(calories, protéines,
glucides, lipides, fibres et
sodium). Il est possible
de créer et
d’enregistrer
ses recettes
personnalisées.
Quels sont
les atouts
de cette
balance au
quotidien ?
ENTRETIEN
Le système Nutritab
est vraiment simple
d’utilisation : il vous
permet de collecter des
données et ainsi de suivre
et de mieux comprendre
votre alimentation. Dans
l’application Wellness
Coach, il est également
possible de scanner
le code-barres des
produits pour les ajouter
automatiquement à
son tableau de bord.
Cette balance s’inscrit
dans l’écosystème de
Terraillon qui permet un
suivi global de l’individu :
poids, activité, nutrition,
sommeil et tension.
À qui s’adresse cette
balance ?
Il n’y a pas de profil type !
La balance peut être
utilisée par tous. Que
vous suiviez un régime,
que vous souhaitiez
surveiller vos apports
nutritionnels, si vous
êtes sportif ou encore
diabétique (pour qui
l’apport en glucides est
important). Chacun se fixe
un objectif et l’application
lui propose des conseils et
un coaching en ligne en
accord avec ses attentes.
La balance de cuisine connectée Nutritab va révolutionner la
façon dont vous cuisinez, et ce, dès le printemps 2015. Rencontre
avec Benoît Lecornu, responsable des produits chez Terraillon.
LES BALANCES ALIMENTAIRES ONT LA COTE
Mangez
NUTRITION
D O S S I E R
MYFITNESSPAL,
QUATRE MILLIONS
D’ALIMENTS DANS
VOTRE SMARTPHONE
Déjà utilisée par plus de 750 000
Français, l’appli MyFitnessPal recense
4 millions d’aliments afin de vous
permettre de suivre tout ce que
vous mangez et tenir un tableau de
bord des calories, glucides, lipides…
Pour mieux vous connaître et faire
évoluer vos habitudes
alimentaires. Ne dites plus
“J’adore la pâte à tartiner”
mais “J’adore.... avec
modération” !
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 19
CES APPLIS SONT FAITES POUR VOUS !
Faire les courses peut être une corvée lorsqu’il faut lire les étiquettes
de chaque article… Sujet aux allergies et aux intolérances alimentaires,
votre smartphone pourrait vous faciliter la vie !
L’application Shopwise vous permet de scanner vos produits afin
d’avoir accès rapidement à la liste des allergènes
qu'ils contiennent. Besoin d’idées recettes ? Encore
une fois, des applications existent comme Recettes
faciles, par exemple. Un bon moyen pour alléger
son quotidien et manger gourmand simplement.
Gratuit ● iPhone / Android
Qu’enpensentles
professionnelsdesanté ?
Certaines études américaines
ont déjà démontré l’efficacité
des programmes de coaching
alimentaire en ligne. Il ne
s’agit pas de donner des
conseils diététiques, mais
de dédiaboliser les aliments,
de travailler sur l’écoute
des sensations alimentaires
et d’aborder les aspects
émotionnels. Il semble que ce
type de coaching par internet
ait une efficacité semblable à
une prise en charge directe.
En effet, si l’on se penche
sur une étude américaine
publiée en novembre 2011,
celle-ci montre qu’un suivi
en ligne est aussi efficace
qu’un suivi classique. Dans
le traitement de l’obésité,
la perte de poids entre un
groupe suivi de manière
classique (en moyenne
-5,1kg) et un groupe suivi « en
ligne » (en moyenne -4,6kg)
ne varie pas de manière
significative. Mais comment
expliquer ce succès ? Pour
le Dr Apfeldorfer, fondateur
et président du Groupe de
Réflexion sur l’Obésité et le
Surpoids (GROS), la réussite
de ces programmes s’explique
par leur qualité, mais aussi
par le soutien et l’entraide des
communautés qui se forment
sur le site. À cela s’ajoute « une
aide en ligne permanente »
par des coachs psychologues,
souligne-t-il. Contrairement à
un suivi classique où le patient
est livré à lui-même entre
deux séances.
Une question se pose :
ces méthodes ne sont-
elles pas déshumanisées ?
« L’ordinateur est juste un
outil ! », répond-il, « derrière
lui ce sont de vrais spécialistes
qui sont disponibles pour
conseiller et suivre les
inscrits ». On peut donc se
lancer sans hésiter !
EXPERTISE
L’avis du Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre
et psychothérapeute
C O A C H I N G N U T R I T I O N N E L
ENVIES & CALORIES
FOCUS
Gratuit ● iPhone / Android
CROQUEZ
connecté !
LAFOURCHETTECONNECTÉE pourmangeraubonrythme
SPORTconnecté
20 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 21
SANTÉconnectée
1
Le groupe PHR représente aujourd’hui 2 000 pharmacies en France. Les résultats de l’enquête réalisée auprès de 1 001 personnes,
représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus, en partenariat avec l’IFOP, ont été révélés en février 2015.
Coupd’œilsurla
La pharmacie, le cabinet médical
et le laboratoire de biologie
connaissent eux aussi une petite
révolution et évoluent pour répondre au mieux aux attentes de
chacun. Partage de données, objets connectés, information en ligne,
renouvellement d’ordonnance…
Préparez-vous au passage à la santé connectée !
santé connectée
UN LABORATOIRE D’ANALYSES
DANS LE CABINET DU MÉDECIN
Imaginez que demain, lorsque
votre médecin vous prescrira une
analysemédicale,ilnevousadresse
plus à un laboratoire mais réalise
celle-ci dans son cabinet ? C’est
ce que propose dès aujourd’hui
une start-up française, NG Bio-
tech,avecsondispositifd’analyses
pour téléphone mobile : NG-
Handy Reader.
Ce dispositif permet déjà 2 types
d’analyses dont un test de gros-
sesse quantitatif. Pour aller encore
plus loin, une start-up américaine
développe un autre type de labo-
ratoire d’analyses connecté : le
Cue. Un petit dispositif commu-
niquant avec le smartphone qui
analysera différents paramètres
biologiquescomme
le taux de protéine
C réactive, le taux
de vitamine D, la
fertilité, ou encore
la testostérone et
permettra de les
adresser à son
médecin via une
application. n
LES FRANÇAIS
L’ATTENDENT !
Une étude1
menée par le groupe
PHR s'est intéressée au regard
des Français sur l’e-pharmacie.
Les principaux résultats :
77% sont favorables
au partage des données
avec leur pharmacien
43% plébiscitent la circulation
d’informations sur un traitement
en cours
38% plébiscitent l’aide
à l’automédication
32% plébiscitent l’information
sur les maladies
L’E-PHARMACIE
STATISTIQUES
CUE votre laboratoire
de biologie à la maison
dedemain
MA PHARMACIE RÉFÉRENCE,
UNE PHARMACIE CONNECTÉE
ON
VOUS
AIDE
Le groupe PHR1
a lancé Ma
Pharmacie Référence en mai
2015, le premier réseau d’officines
connectées. Incarnation de
la nouvelle génération de
pharmacies, Ma Pharmacie
Référence propose un nouveau
type d’offre pour répondre à
nos besoins en intégrant les
nouvelles technologies. Elle
propose toute une gamme
d’objets connectés, notamment
des bracelets et des outils de suivi
du cholestérol ou du diabète. Le
pharmacien devient un véritable
expert-conseil et aide le patient
à s’approprier les nouvelles
technologies permettant
d’optimiser son capital santé.
MA
PHARMACIE
RÉFÉRENCE
la pharmacie
de demain
sonplanningdevaccination.Elleréper-
torie tous les vaccins administrés à une
personne et propose des informations
et recommandations personnalisées.
Gratuit ● iPhone et Android
POUR LES MALADES
CHRONIQUES
Tactio Santé de Tactio
ConçueauQuébecetdéjà
adoptée par plus de
750 000 Français, Tactio
Santé est LE couteau
suisse de la santé connectée. Élabo-
rée à partir de règles médicales, l’ap-
plication communique avec plus de
140 objets connectés. Idéale pour
suivre votre santé sur votre smart-
phone ou tablette. À faire découvrir
d’urgence à votre médecin ou phar-
macien pour partager vos données et
profiter de leur conseils. Certains pro-
fessionnels utilisent déjà le système
clinique TactioRPM qui permet ce
suivi de santé à distance.
Gratuit ● iPhone et Android
Carmelia d’AbbVie
Carmelias’adresseàlafois
auxpatientsatteintsd’une
MICI(MaladieInflamma-
toireChroniquedel’Intes-
tin) et aux professionnels de santé qui
lessoignent.L’appliseprésentecomme
un journal de bord accessible à la fois
par le patient et les professionnels de
santépoursuivrel’évolutiondesonétat
de santé.
Gratuit ● iPhone et Android
DailyPso de Janssen
DailyPso est une appli à
disposition des personnes
touchées par le psoriasis
et le rhumatisme psoria-
sique. Prodiguant conseils et astuces,
lespatientspeuventégalementprendre
des photos de leurs plaques pour les
partager avec leur médecin.
Gratuit ● iPhone et Android
22 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
9
FOCUSapplications mobiles
T
out d’abord, 3 applications mises
en avant à l’occasion des Tro-
phées de la Santé Mobile 2015,
unévénementorganisépardmdSanté,
une société d’évaluation des applica-
tions mobiles et des objets connectés
de santé, pour présenter “ce qui se
fait de mieux” dans le domaine. Puis
3 applications sélectionnées par la
rédaction pour les personnes touchées
par une maladie chronique et enfin 3
coups de cœur qui s’adressent à cha-
cun d’entre nous !
TROPHÉESDELASANTÉMOBILE2015
ArthMouv
ArthMouv,développéepar
SanofiFrance,estuneappli-
cation de suivi qui permet
d’évaluerleniveaudedou-
leur au genou grâce à un questionnaire
précisetproposedesconseilsautravers
d’exercicesphysiquesadaptésàchaque
situation. L’appli enregistre toutes les
informations et les transmet au méde-
cin… si vous le souhaitez !
Gratuit ● iPhone et Android
TUP - Trouver Un
Préservatif
En parallèle du jury, les
internautes ont élu l’appli
TUP,développéeparMSD
France avec l’Association HF Préven-
tion,quipermetdesegéolocaliserpour
trouver le point de vente de préserva-
tifs le plus proche (pharmacies, tabac/
presse, supermarchés…). TUP est une
appli participative qui permet à ses uti-
lisateurs de mettre à jour les informa-
tions.
Gratuit ● iPhone et Android
MesVaccins
L’appliseprésentecomme
un Calendrier Vaccinal
Électronique (CVE) qui
permetdegéreretdepar-
tagerdemanièresécurisée
applis
quifontdubienàvotresanté
La sélection qui peut changer votre vie !
ON
VOUS
AIDE
Sant.ee
L’applivouspermet
de connaître, en
tempsréel,lesalertes
etlesépidémiesqui
vous entourent.
Entrez vos lieux de prédilection
et apprenez, grâce à un système
de partage d’informations ano-
nymes,quellesépidémiessévissent
autour de vous et comment vous
en protéger.
Gratuit ● Uniquement sur iPhone
Kelmed
de Biogaran
Kelmed vous per-
met de trouver le
médicament géné-
rique d’un médica-
ment d’origine et inversement.
L’application indispensable pour
ne plus se tromper de médica-
ment entre la boîte et l’ordon-
nance.
Gratuit ● iPhone et Android
Comment ça va
Chez « Comment
ça va ? », pour vous
accompagner par-
tout et tout le
temps,onvousproposeuneappli
pour mieux vous informer sur
votre santé, suivre l’actualité
bien-être, en savoir plus sur les
principales pathologies et faire
quelques quiz santé pendant
que vous patientez dans la salle
d’attente.
Gratuit ● iPhone et Android
NOS COUPS DE CŒUR
23385-0415-L.FR.WH.01.2015.0221-BayerHealthCareSASaucapitalde47.857.291,14€-706580149RCSLille.
24 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
n Balance : Balance Web Coach Pop de Terraillon.
Connectée à votre smartphone, elle vous permettra de
suivre en quelques clics l’évolution de votre poids, votre
IMC, votre masse grasse, etc.
n Brosse à dents : Rainbow de Vigilant.
Déclinée aux couleurs de l’arc-en-ciel et couplée à une
application, elle apprend à vos enfants les règles d’or
pour un brossage des dents au top !
n Lave-linge : Samsung WW10H94EW.
Grâce à une simple connexion WiFi et à son application
Samsung Smart Washer pour iPhone ou smartphone
Android, vous pouvez piloter tous les programmes
de lavages et séchages où que vous soyiez.
Malheureusement, cette application ne sait pas encore
sortir le linge de la machine, le repasser et le ranger dans
l’armoire…
MAISONconnectée
n Serrure : Postacces
de La Poste et Openways.
Son application pour
smartphone vous ouvre
la porte mais permet
également de configurer
les accès : l’aide à domicile
le matin, les enfants
lorsqu’ils rentrent de
l’école… Un vrai portier à
votre disposition.
n Réveil : Aura de Withings.
Grâce à des capteurs, Aura
analyse votre sommeil pour
améliorer vos nuits et vous
réveiller tout en douceur…
n Babyphone : WeMo
Baby de Belkin. Associé à
l’application WeMo Baby, ce
babyphone connecté vous
permet de garder un œil sur
bébé même quand vous êtes
en déplacement grâce à votre
smartphone ou votre tablette.
À quoi ressemble une maison connectée de la cuisine aux chambres,
en passant par le jardin ? Bienvenue dans la maison « Comment ça va ? »
MAIcon Lepluviomètreconnecté:deNetatmo.C’est le capteur
connecté qui manquait à la station météo de la même marque.
Plus besoin de regarder la météo à la télé. Faites vos propres
prévisions en recueillant les données sur votre smartphone.
DANS LA SALLE DE BAINDÈS L’ENTRÉE
POUR LA CHAMBRE À COUCHER
DANS LE JARDIN
n Drap : Luna. Le premier drap
qui veille sur votre sommeil et
peut interagir avec d’autres objets
connectés dans la maison grâce
à la norme IFTTT… Pour favoriser
un réveil tout en douceur et,
pourquoi pas, lancer le démarrage
de la cafetière alors que vous n’êtes pas
encore debout !
n Lit : SleepIQ Kids. Le premier lit connecté
destiné aux enfants qui prévient les parents
si l’enfant s’agite ou se lève. Bonus : son
application pour smartphone comporte
même un détecteur de monstres pour aider
les petits à s’endormir l’esprit apaisé !
n Station d’analyse d’air :
Foobot d’Airboxlab. Epuré,
Foobot analyse la qualité de l’air
de la pièce et vous envoie une
notification lorsque celui-ci est
pollué. Mais il vous indique aussi
le meilleur moment pour aérer !
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 25
n Wiser de Schneider Electric. La solution tout en un
sans fil pour piloter le chauffage de votre appartement
ou de votre maison intelligemment depuis votre
smartphone et faire des économies
d’énergie.
n Le pèse-aliment
connecté : Nutritab
de Terraillon. Celui-ci
pèse les aliments et
donne de nombreuses
informations sur leurs
valeurs nutritives ou
caloriques, ou des
recettes adaptées aux
aliments pesés.
n La cocotte-
minute
connectée :
Nutricook de Seb.
Premier autocuiseur
qui peut être connecté
à un iPad, il propose
divers programmes
dédiés à différentes
familles d'aliments afin
de leur offrir la cuisson
la plus adéquate.
n Le barman
connecté :
Somabar. Il sera,
bientôt, impossible
de rater vos élixirs de
fruits favoris grâce
à Somabar, une
machine à cocktails
pilotable par votre
smartphone. Elle
propose une large
liste de boissons mais
vous laisse également
composer la vôtre.
n La cafetière
connectée :
Précurseur en ce
domaine, la Saeco
GranBaristo de
Philips. Grâce à
l’application, vous
pourrez, par exemple
pour un Expresso
Macchiato, choisir
la température de
votre café, sa force,
la quantité de lait et la
quantité de café !
Vous pouvez
enregistrer jusqu’à
16 recettes que vous
aurez vous-même
prédéfinies.
n Sur la table, la fourchette
connectée : 10S Fork. Simple
d’utilisation, cette fourchette
connectée vous permet de récolter
des informations en tout genre
sur votre repas et surtout vous
réapprend à manger au bon rythme.
Avec son application mobile, elle vous
permettra d’adopter de nouvelles habitudes
alimentaires pour faciliter le transit et garder
la ligne.
n Le détecteur de fumée de Filien
ADMR. Un détecteur de fumée relié au service
de téléassistance Filien ADMR, pour agir et
prévenir les secours même lorsque vous n’êtes
pas à la maison.
n Encastrée dans une cloison, on hésite à
savoir si c’est une fenêtre ou une
cheminée… Et oui Escea DX 1500
est bel et bien une cheminée à
double paroi de verre qui la rend
totalement transparente… En plus elle
se pilote depuis votre iPhone ou votre
smartphone Android.
ISONnnectée
n Que la lumière connectée soit ! Les ampoules connectées
Lifx sont contrôlables depuis votre smartphone. Elles vous
permettent de régler et d’adapter la lumière en fonction de vos
besoins et de votre humeur.
AU SALON ET DANS LA SALLE À MANGER À LA CUISINE
PARTOUT DANS LA MAISON
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 27
MAISONconnectée
Auservice des
seniors
RESTER AUTONOME
PLUS LONGTEMPS
Qui ne souhaiterait pas rester le
plus longtemps possible chez
soi ? Pourtant, avec l’âge, il arrive
que cela ne devienne plus pos-
sible. Mais cette situation est en
train d’évoluer grâce à la domo-
tique, à la maison intelligente…
De fait, tout un secteur porteur
d’espoir est en train de naître.
Un secteur dénommé silver éco-
nomy…
IDENTIFIER
LES BESOINS
Notre souhait à tous est
donc de rester le plus
longtempspossibleànotre
domicile. Une enquête
sur les technologies
connectées pour la prise
en charge des personnes
en perte d’autonomie réalisée en
2014* révélait que 90 % des Fran-
çais estiment qu’il faut maintenir
les malades à domicile. Il existe
malheureusement peu d’habitats
qui offrent un équipement adapté
pour faire face aux problèmes du
vieillissement : chutes, perte d’au-
tonomie… Les aménagements
(éléments de cuisine mobiles,
salle de bain adaptée, monte-
escalier…)semultiplient,ladomo-
tique et les objets connectés
pourraient contribuer à rendre
nos domiciles intelligents et faire
de nos maisons des endroits sécu-
risés. 93 % des Français pensent
d’ailleurs que les technologies
connectées peuvent permettre
de mieux prendre en charge les
personnes atteintes de maladies
neurodégénératives*. n
LA TÉLÉASSISTANCE DEVIENT MOBILE
Vous avez tous entendu parler de ces dispositifs d’assistance qui permettent, via un simple
médaillon, d’être mis immédiatement en relation avec un plateau d’écoute. Aujourd’hui, cette
téléassistance prend également le chemin de la mobilité. Et oui, nous ne vieillissons plus comme
hier. Nos grands-parents, voire arrière-grands-parents, sont de plus en plus autonomes et
souhaitent continuer à se déplacer… En toute confiance et en toute sécurité. Pour répondre à
ces nouveaux besoins, la téléassistance devient donc téléaccompagnement. Avec des solutions
comme Filien Secure ou Mondial Téléassistance Mobile, il est possible de bénéficier de tous les
avantages de la téléassistance via un téléphone mobile adapté. Un simple bouton a été ajouté
au dos de l’appareil. Vous perdez votre chemin lors d’une promenade ? Un problème survient en
rentrant des courses ? Pas de panique ! Un simple appui sur le bouton d’alerte et une opératrice
répond, prête à faire intervenir les secours si nécessaire. De plus, grâce à la géolocalisation du
téléphone proposée par Filien Secure, l’opératrice peut non seulement prévenir les proches, les
voisins, la famille ou les secours mais aussi indiquer le lieu où vous vous trouvez.
TÉLÉASSISTANCE
Le vieillissement de la
population est une réalité.
Face à cet enjeu,
la technologie pourrait
amener des solutions
adaptées qui
permettraient aux seniors
de demeurer plus
longtemps chez eux…
À savoir
Terme précurseur encore peu employé, la géron-
technologie regroupe l’ensemble des services et
des produits conçus en prenant en compte les
besoins des personnes âgées, avec pour enjeux
principaux le prolongement de l’autonomie et le
bien-être des seniors.
*
Enquête
TNS
Sofres
pour la
Fondation
de la
Mutuelle
Générale
28 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
MAISONconnectée
Assurerlesoin
chaque problématique, des
solutions innovantes existent
pourrépondreauxbesoinsde
nos aînés et optimiser leur sécurité.
Les chutes et la perte de mobilité
font partie des grandes préoccupa-
tions. Pour cela, Legrand, groupe
industriel français, propose d’équi-
per les pièces d’un balisage lumi-
neux qui indique le chemin à suivre
et guide la personne âgée lors de
ses déplacements nocturnes. Autre
exemple intéressant, celui de Tar-
kett proposant un revêtement de
sol intelligent, le Floor In Motion
Care. Grâce à des capteurs, il per-
met de prévenir instantanément les
secours en cas de chute ou d’intru-
sion à l’intérieur du domicile. Un
bon outil pour rester le plus long-
temps chez soi, en toute sécurité.
Pour combattre la maladie d’Alzhei-
mer,lelecteurmp3connectéReMind
pourrait révolutionner la vie de vos
proches. Le principe : associer un
morceau de musique spécifique à
une personne pour lui évoquer des
souvenirs positifs.
Autre solution pour lutter contre la
perte de repères : la canne connec-
tée Fujitsu qui permet de donner
des indications de direction. Sans
oublier qu’elle peut également
détecter les signes de fatigue, sur-
veiller la température et le rythme
cardiaque.
Enfin, du côté des applications
mobiles,LaValériane,start-upmont-
pelliéraine, a développé ESA-PAD
permettant de partager avec les soi-
gnants et la famille les informations
concernant la santé, la mobilité ou
encore les besoins de la personne
âgée pour un suivi au quotidien. n
LUTTER CONTRE LA DÉNUTRITION
Il n’y a pas si longtemps, BlueLinea communiquait sur sa plateforme de
téléassistance à destination des personnes âgées : BlueHomeCare. Un
des axes de celle-ci est la prévention de la dénutrition. Sujet important
car il touche aujourd’hui 10% des personnes âgées autonomes.
Grâce à une balance connectée, installée à son domicile, l’équipe
BlueHomeCare peut ainsi suivre le poids de la personne et alerter le
médecin en cas de perte de poids importante.
INFO
De la balance intelligente à la canne connectée en passant par diverses applications
mobiles, tout est fait pour améliorer le confort et le suivi quotidien des seniors.
etmaintenirlelien
À
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 29
CONCOURS
Vous ou votre enfant avez
un eczéma atopique
Retrouvez informations et conseils
pour mieux gérer la maladie sur
www.fondation-dermatite-atopique.org
L’eczéma atopique,
c’est quoi ?
Les conseils
au quotidien
Les outils pour
comprendre
PO-SCORAD, l’outil pour
évaluer votre eczéma
Suivez nous
sur Facebook
040465_Annonce_Sante_FDA_o16232-FORMAT87,5x115mm
CYAN MAGENTA YELLOW NOIR
Cet été, GAGNEZ une balance
nutritionnelle NutriTab2
de Terraillon.
« Comment ça va ? » c’est votre magazine
et votre communauté. Pour aller plus loin,
vous pouvez donc nous retrouver sur
Facebook
Facebook.com/SanteConnectee
Google Plus
https://plus.google.com/+SanteconnecteeFr
et Twitter
@Sante_connectee
Pour vous aider à entrer dans la santé
et le bien-être connectés, nous vous
proposerons au cours de l’année de gagner
des objets connectés via Facebook.
On commence donc en prenant soin de
votre alimentation et en vous proposant de
gagner l’une des 6 balances alimentaires
NutriTab de Terraillon mises en jeu cet été.
Du 21 juin 2015 au 21 septembre 2015,
rendez-vous sur notre page Facebook,
onglet Quiz, et participez au concours
pour découvrir le monde de la nutrition
connectée en répondant à quelques
questions (les personnes ex aequo seront
départagées par tirage au sort3
).
COMMUNAUTÉJouez et gagnez des objets connectés avec
« Comment ça va ? » et santeconnectee.fr sur Facebook !1connectée
Commentçava?
Rendez-vous en juin, juillet et août
sur Facebook.com/SanteConnectee
pour un nouvel objet
connecté et tentez de le remporter !
Et vous ?
1
Jeu gratuit sans obligation d’achat.
2
Valeur unitaire : 89 €.
3
Règlement complet du concours sur Facebook.com/
SanteConnectee, onglet Quiz.
30 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
Best-sellers
1 n UN COACH POUR SE TENIR DROIT
Lift de Lumo, c’est la petite révolution qui pourrait bien
vous faire oublier vos problèmes de dos. Ce dispositif qui
se présente sous la forme d’un petit capteur, pas plus gros
qu’une pièce, vous indique vos mauvaises postures en les
signalant par des petites vibrations. Ni une, ni deux, on se
redresse !
Lift de Lumo, 79,90 € en exclusivité
sur www.santeconnectee.fr
2 n DORMEZ TRANQUILLE !
Grâce au système Beddit Sleep Tracker vous pouvez suivre,
mesurer et évaluer la qualité de votre sommeil. Connectez-le
simplement à votre smartphone et revivez les étapes de
votre nuit ! Beddit Sleep Tracker (1 personne) de Beddit,
145 € en exclusivité sur www.santeconnectee.fr
3 n UN TRACKER D’ACTIVITÉ ÉLÉGANT…
ET TOUT TERRAIN
Shine de MisFit est la dernière nouveauté des capteurs
d’activité. Tracker hyper résistant à porter en montre
ou au revers de la veste, il ne craint pas l’eau et mesure
votre effort en toutes circonstances. Vrai plus : l’appli qui
l’accompagne est simple et accessible.
Shine de MisFit, 89 €
4 n DU NOUVEAU AU RAYON DES TENSIOMÈTRES
Faites l’expérience de l’automesure tensionnelle intelligente
grâce au BP5 d’iHealth. Disposez-le à votre bras et mesurez
votre tension. Précis et simple à utiliser, la lecture des
résultats se fait facilement sur votre smartphone, avant de
les partager avec votre médecin.
BP5 d’iHealth, 99,95 €
SHOPPINGsélection
Innovations&
1
2
3
4
Parmi les nouveautés, la rédaction
a testé et sélectionné des
objets connectés à adopter.
N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 31
5 n UNE FOURCHETTE
INTELLIGENTE !
Contrôler son alimentation est nécessaire,
mais peut s’avérer parfois compliqué.
Grâce à la fourchette connectée 10S
Fork, vous pouvez enregistrer les données
relatives à vos repas et ainsi corriger
certaines habitudes alimentaires. Des
vibrations vous alertent lorsque vous
mangez trop vite. On adopte !
10S Fork de Slowcontrol, 99 €
6 n LA TECHNOLOGIE
AU SERVICE DE VOTRE BIEN-ÊTRE
De jour comme de nuit, le bracelet
Fitbit Charge enregistre en temps réel
les données relatives à votre activité et
votre sommeil. Si vous ne disposez pas
de smartphone : ce bracelet est fait pour
vous ! Vous pouvez ainsi retrouver votre
journal de bord sur le site fitbit.com.
Fitbit Charge de Fitbit, 129,95 €
7 n LA BALANCE CONNECTÉE,
UN COMPAGNON DU QUOTIDIEN
Performant et accessible, le pèse-
personne de Thomson est la balance
connectée que l’on recommande pour
suivre son poids et son IMC ! L’application
Thomson Healthcare qui l’accompagne
permet de se fixer des objectifs santé et
d’enregistrer des données qui peuvent être
transmises au médecin si on le souhaite.
Pèse Personne Thomson, 49,90 €
8 n SURVEILLEZ VOTRE TENSION
À LA MAISON
Parmi les nombreux objets connectés
développés par Terraillon pour assurer
votre bien-être et votre santé, le
tensiomètre connecté Tensio Screen se
distingue. Placé sur votre bras, il enregistre
votre tension artérielle et communique en
bluetooth avec l’application My Terraillon
qui synthétise toutes vos données
enregistrées avec les outils de la gamme.
Un check-up complet !
Tensioscreen de Terraillon, 99,99 €
9 n LA TECHNOLOGIE AU SERVICE
DES DIABÉTIQUES
Bee permet aux diabétiques de suivre
facilement leur taux de glycémie et leurs
injections d’insuline. Il est compatible
avec la plupart des stylos d’insuline
mais peut aussi être utilisé seul. Les
informations collectées peuvent ensuite
être partagées grâce à l’application
mobile. Vigilant Bee, 69,99 €
en exclusivité sur www.
santeconnectee.fr
10 n RESTEZ DANS LA COURSE !
Pulse Ox de Withings est un tracker
connecté polyvalent qui vous permet
d’analyser votre course en temps réel,
mais pas seulement ! Analyse de la qualité
du sommeil, rythme cardiaque…
Pulse Ox de Withings, 119,95 €
Tous les prix sont indicatifs.
5
6
7
8
10
9
32 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
PHARMACIEE-SANTÉ UNIVADIS®
DOCVADIS®
COMUNITI®
MAISONS
DE SANTÉ
MSD FRANCE
CRÉATEUR DE
SOLUTIONS SANTÉ
www.msd-france.com
CORP-1142947-0001-Février2015
Portails d’information médicale, solutions
pour les professionnels de santé, applications
mobiles : les collaborateurs de MSD France
innovent au-delà du médicament. À travers
cette offre globale de santé, MSD France et
ses partenaires contribuent au vivre mieux du
patient tout au long de son parcours de soins.

Contenu connexe

Tendances

L'automédication étude - vanksen
L'automédication   étude - vanksenL'automédication   étude - vanksen
L'automédication étude - vanksen
FrenchWeb.fr
 

Tendances (19)

La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
 
La-pharmacie-les-pharmaciens-et-le-digital
La-pharmacie-les-pharmaciens-et-le-digitalLa-pharmacie-les-pharmaciens-et-le-digital
La-pharmacie-les-pharmaciens-et-le-digital
 
Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie phar...
Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie phar...Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie phar...
Analyse des stratégies opérationnelles de communication dans l'industrie phar...
 
Santé connectée : émergence de nouveaux usages en santé
Santé connectée : émergence de nouveaux usages en santéSanté connectée : émergence de nouveaux usages en santé
Santé connectée : émergence de nouveaux usages en santé
 
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
Présentation e regard des Français sur l’E-Pharmacie et les objets connectés ...
 
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
Résultats de la 1ère étude sur les Médecins Connectés et leurs pratiques digi...
 
Soutenance offic'in
Soutenance offic'inSoutenance offic'in
Soutenance offic'in
 
Les 5 mythes digital en santé
Les 5 mythes digital en santéLes 5 mythes digital en santé
Les 5 mythes digital en santé
 
Les 10 tendances du digital en santé
Les 10 tendances du digital en santéLes 10 tendances du digital en santé
Les 10 tendances du digital en santé
 
Comment digitaliser la pharmacie d'officine ?
Comment digitaliser la pharmacie d'officine ?Comment digitaliser la pharmacie d'officine ?
Comment digitaliser la pharmacie d'officine ?
 
SOCIAL MEDIA MONITORING : L'ECOUTE DU WEB POUR LA PHARMA
SOCIAL MEDIA MONITORING : L'ECOUTE DU WEB POUR LA PHARMASOCIAL MEDIA MONITORING : L'ECOUTE DU WEB POUR LA PHARMA
SOCIAL MEDIA MONITORING : L'ECOUTE DU WEB POUR LA PHARMA
 
e-reputation market insights en santé
e-reputation market insights en santée-reputation market insights en santé
e-reputation market insights en santé
 
Hôpital 2.0 Où en est-on et où va-t-on?
Hôpital 2.0 Où en est-on et où va-t-on?Hôpital 2.0 Où en est-on et où va-t-on?
Hôpital 2.0 Où en est-on et où va-t-on?
 
Transformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharmaTransformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharma
 
Frédéric Faurennes, IDS Santé - Santé connectée
Frédéric Faurennes, IDS Santé - Santé connectéeFrédéric Faurennes, IDS Santé - Santé connectée
Frédéric Faurennes, IDS Santé - Santé connectée
 
Etude Automédication
Etude AutomédicationEtude Automédication
Etude Automédication
 
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeursFrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
 
L'automédication étude - vanksen
L'automédication   étude - vanksenL'automédication   étude - vanksen
L'automédication étude - vanksen
 
Financer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectésFinancer la santé à l'ère des objets connectés
Financer la santé à l'ère des objets connectés
 

En vedette

Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
Małgorzata Sikora-Gaca
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
Małgorzata Sikora-Gaca
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
Małgorzata Sikora-Gaca
 

En vedette (16)

Dermatitis reaccionales
Dermatitis reaccionalesDermatitis reaccionales
Dermatitis reaccionales
 
Clinical practice guideline for atopic dermatitis 2014
Clinical practice guideline for atopic dermatitis 2014Clinical practice guideline for atopic dermatitis 2014
Clinical practice guideline for atopic dermatitis 2014
 
Dermatitis atópica
Dermatitis atópicaDermatitis atópica
Dermatitis atópica
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – przykładowe obszary przek...
 
Treatment for atopic dermatitis
Treatment for atopic dermatitisTreatment for atopic dermatitis
Treatment for atopic dermatitis
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – niektóre płaszczyzny prze...
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – różne oblicza zmian regio...
 
Invoice Automation: Key Component of Digital Transformation for PO and Contra...
Invoice Automation: Key Component of Digital Transformation for PO and Contra...Invoice Automation: Key Component of Digital Transformation for PO and Contra...
Invoice Automation: Key Component of Digital Transformation for PO and Contra...
 
Novi aspekti proizvodnje kupine
Novi aspekti proizvodnje kupineNovi aspekti proizvodnje kupine
Novi aspekti proizvodnje kupine
 
Product owner and anti patterns
Product owner and anti patternsProduct owner and anti patterns
Product owner and anti patterns
 
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – wybrane aspekty transform...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – wybrane aspekty transform...Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – wybrane aspekty transform...
Polska w Europie 1989-2014. 25 lat po przemianach – wybrane aspekty transform...
 
Práticas Ágeis para bons Product Owners
Práticas Ágeis para bons Product OwnersPráticas Ágeis para bons Product Owners
Práticas Ágeis para bons Product Owners
 
PAIO - Craft Your Shoes
PAIO - Craft Your Shoes PAIO - Craft Your Shoes
PAIO - Craft Your Shoes
 
Cartina Euro Velo 8
Cartina Euro Velo 8Cartina Euro Velo 8
Cartina Euro Velo 8
 
Jak podnieść współczynnik konwersji po nieudanym redesignie? Ecommerce case s...
Jak podnieść współczynnik konwersji po nieudanym redesignie? Ecommerce case s...Jak podnieść współczynnik konwersji po nieudanym redesignie? Ecommerce case s...
Jak podnieść współczynnik konwersji po nieudanym redesignie? Ecommerce case s...
 
Canal Santé Magazine - Février 2013
Canal Santé Magazine - Février 2013Canal Santé Magazine - Février 2013
Canal Santé Magazine - Février 2013
 

Similaire à Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée

HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTAHAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
Fabrice Boutain
 
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
Interaction Healthcare
 

Similaire à Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée (20)

Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
Webconférence Interaction Healthcare - Buzz e-santé : les grandes tendances d...
 
Mémoire quantified-self Charlotte Zuber
Mémoire quantified-self Charlotte ZuberMémoire quantified-self Charlotte Zuber
Mémoire quantified-self Charlotte Zuber
 
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsanteLe Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2016 #FCsante
 
Pharmacien et Santé 2.0 : quel potentiel. (Quotidien du Pharmacien)
Pharmacien et Santé 2.0 : quel potentiel. (Quotidien du Pharmacien)Pharmacien et Santé 2.0 : quel potentiel. (Quotidien du Pharmacien)
Pharmacien et Santé 2.0 : quel potentiel. (Quotidien du Pharmacien)
 
Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé
Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé
Les objets connectés au coeur de l'ecosystème santé
 
LB_MPS_separate_fr_160418
LB_MPS_separate_fr_160418LB_MPS_separate_fr_160418
LB_MPS_separate_fr_160418
 
Le mobile en passe de devenir un device médical
Le mobile en passe de devenir un device médicalLe mobile en passe de devenir un device médical
Le mobile en passe de devenir un device médical
 
neurokids
neurokidsneurokids
neurokids
 
Rencontre irl-cds-130214
Rencontre irl-cds-130214Rencontre irl-cds-130214
Rencontre irl-cds-130214
 
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
Jerome Leleu - Signaux Numériques 2016
 
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2018
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2018  Le Mag du Festival de la Communication Sante 2018
Le Mag du Festival de la Communication Sante 2018
 
Giphar magazine numero 34
Giphar magazine numero 34Giphar magazine numero 34
Giphar magazine numero 34
 
Cp paris tech santé - iot préventif - curatif
Cp paris tech santé - iot préventif - curatifCp paris tech santé - iot préventif - curatif
Cp paris tech santé - iot préventif - curatif
 
Les métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santéLes métiers du futur de la santé
Les métiers du futur de la santé
 
HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTAHAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
HAPILABS Dossier de presse FRANCE by DAKOTA
 
Hommage à l'e-Patient et au Doctor 2.0
Hommage à l'e-Patient et au Doctor 2.0Hommage à l'e-Patient et au Doctor 2.0
Hommage à l'e-Patient et au Doctor 2.0
 
De la e Santé à la m Santé : innovation mais attention aux données
De la e Santé à la m Santé : innovation mais attention aux donnéesDe la e Santé à la m Santé : innovation mais attention aux données
De la e Santé à la m Santé : innovation mais attention aux données
 
Market vision observatoire_de_la_sante_connectee_14_avril2015
Market vision observatoire_de_la_sante_connectee_14_avril2015Market vision observatoire_de_la_sante_connectee_14_avril2015
Market vision observatoire_de_la_sante_connectee_14_avril2015
 
Canal Santé Magazine - Juin 2014
Canal Santé Magazine - Juin 2014Canal Santé Magazine - Juin 2014
Canal Santé Magazine - Juin 2014
 
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
Web conférence m-santé : comment réussir une application mobile de santé ?
 

Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée

  • 1. SPORT Mettez un coach dans votre smartphone N° 1 - JUIN 2015 Mangez mieux, mangez connecté ! NUTRITION 9 applis qui font du bien à votre APPLICATIONS MOBILES L’HYPERTENSION Et si on parlait d’automesure D O S S I E R www.facebook.com/SanteConnectee Rejoignez-nous sur notre page Facebook santé
  • 2. SPORTconnecté 2 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 V o t r e s a n t é n o u s e s t p r é c i e u s e Kelmed retrouve instantanément le nom générique de votre médicament et inversement et vous indique les éventuels excipients à effets notoires du médicament. Téléchargez l’application gratuite développée par Biogaran Un doute sur le nom d’un médicament ? PO4463.5-02/15
  • 3. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 3 « Comment ça va ? » est votre nouveau magazine pour mieux prendre en main votre santé. Consacré à la santé connectée, ce magazine a été créé pour vous permettre de découvrir la santé d’aujourd’hui et de demain. Vous le retrouverez régulièrement dans la salle d’attente de votre médecin. La santé connectée, pensée pour et souvent avec vous, représente pour de nombreux experts une opportunité pour répondre aux défis du système de santé en engageant chacun, patient ou bien-portant, à adopter un rythme de vie plus sain. Saviez-vousque7millionsdeFrançaissontdesmobinautes santé - c’est-à-dire qu’ils utilisent leur téléphone mobile pour chercher de l’information santé sur internet - et que 13% d’entre nous ont déjà acheté un objet connecté de santé,qu’ils’agissed’unebalanceoud’unautotensiomètre connecté voire d’un glucomètre connecté pour les personnes touchées par le diabète ? « Comment ça va ? » a donc pour principal objectif de vous aider à mieux préserver votre capital santé en vous informant concrètement et simplement sur ces nouveaux outils. Ce magazine est le vôtre, n’hésitez pas à nous faire part de vos avis, de vos coups de cœur et vos attentes en nous écrivant tout simplement à lecteur@comment-ca-va.fr et en nous suivant sur Facebook, Google Plus ou Twitter. À très bientôt dans nos colonnes. FRÉDÉRIC FAURENNES Directeur de la publication En bref L’univers de la santé connectée Hypertension Diabète Et demain ? Sport connecté Un coach dans votre smartphone Tracker d’activité Voyager en toute santé Nutrition connectée Shopping Notre sélection d'applis Innovations & best-sellers Maison connectée Une solution pour chaque pièce Au service des seniors Concours ÉDITO SOMMAIRE Bonjour ou plutôt ""Commentçava? p. 4 p. 5 p. 7 p. 10 p. 21 p. 12 p. 14 p. 16 p. 18 p. 22 p. 30 p. 24 p. 27 p. 29 Comment ça va ? Société éditrice : IDS Santé, 1A rue André, 60500 Chantilly SASaucapitalde40000€-RCSCompiègne391163540 Directeurdelapublication:FrédéricFaurennes Rédactriceenchef:AgatheQuignot-redaction@comment-ca-va.fr Courrierdeslecteurs:lecteur@comment-ca-va.fr Directricedelapublicité: Caroline Butelet, caroline.butelet@ ids-sante.fr, Conception éditoriale : LauMa communication, MarieLatirre,LucieBlaise,LisonSuire,LaurentMignon Coordination:AnneDidelot.Conceptiongraphique:PascaleLebleu ImpriméparImprimerieGuillaume74Rued'Armentières,59560 Cominesà100000exemplaires. Magazinegratuit,nepeutêtrevendu. LesmarquesApple,iPod,iPad,iPhonesontdesmarquesd’Apple Inc., déposées aux États-Unis, et dans les autres pays. Toutes lesmarquescitéesappartiennentàleurpropriétairerespectif. Crédit photos : Couverture : ©Getty Images / Kevin Kozicki / Image source Page5:©iStockPhoto/PeopleImages©Fitbit.Page7:©Withings,©Terraillon, ©iHealth.Pages10&11:©Tactio,©iStockPhoto/AndreyPopov,©Sanofi.Pages 12&13: ©iStockPhoto / dolgachov, ©Terraillon, ©Withings, ©iStockPhoto / Geber86. Page 14 : ©Withings, ©LifeTrak. Page 16&17 : ©iStockPhoto / LittleBee80,©June.Pages18&19:©SlowControl,©Terraillon,©iStockPhoto / ilbusca. Page 21 : ©Cue. Pages 24&25 : ©La Poste, ©Terraillon, ©Vigilant, ©Samsung, ©Withings, ©Belkin, ©AirboxLab, ©Luna, ©Sleep Number, ©Netatmo, ©Slow Control, ©Filien ADMR, ©Escea, ©Schneider Electric, ©Lifx, ©Terraillon, ©Seb, ©Somabar, ©Philips. Pages 27 : ©iStockPhoto/ shironosov.Page28&29:©iStockPhoto/PeopleImages,©Terraillon.Pages 30&31 : ©Lumo, ©Beddit, ©iHealth, ©MisFit, ©Terraillon, ©Slow Control, ©Thomson, ©Withings, ©Fitbit, ©Vigilant. www.facebook.com/SanteConnectee plus.google.com/+SanteconnecteeFr Twitter@Sante_connectee
  • 4. 4 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 ?10 000 PAS PAR JOUR ? Mais d’où vient cette recommandation que l’on impute à l’OMS alors que l’on n’en trouve aucune mention sur son site internet ? Elle trouve en réalité sa source au Japon dans les années 60 où un podomètre était commercialisé sous le nom « 10 000 steps meter ». L’OMS, quant à elle, conseille aux adultes de pratiquer au moins 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée par semaine. RECOMMANDATION EN BREFquelques chiffres Dans le top 3 des objets connectés de santé les plus plébiscités par les Français, on trouve la balance connectée en première position, la montre connectée en deuxième et enfin, le tensiomètre connecté !3 1 - Livre blanc de la santé connectée : pour entrer dans la médecine 2.0, Withings, septembre 2014 2 - Étude « Le regard des Français sur l’E-pharmacie et les objets connectés santé », PHR / IFOP réalisée du 8 au 13 janvier 2015 3 - Étude L’Atelier – IFOP, sondage réalisé du 20 au 22 novembre 2013 ? L’utilisation d’une balance connectée permet de perdre jusqu'à 6 fois plus de poids1 . Lesaviez-vous? C’EST LE NOMBRE DE FRANÇAIS QUI POSSÈDERAIENT AU MOINS 1 OBJET DE SANTÉ CONNECTÉE213% " LES APPLICATIONS MOBILES : NOUVELLES ALLIÉES DES FEMMES ENCEINTES ! Avec le développement de plus en plus rapide des applications mobiles de santé, nombreuses sont celles destinées à la grossesse. Ma Grossesse permet par exemple de suivre l’évolution de son poids et d’accéder à un calendrier rappelant les grandes dates et rendez- vous à retenir pour aborder sereinement les 9 mois à venir. SOUTIEN " Selon le Livre blanc de la santé connectée, l’utilisation d’un tracker d’activité pendant 20 jours par mois augmenterait de 80% le nombre de pas réalisés par jour1 . Selon un sondage réalisé en mai 2014 pour le Groupe Pasteur Mutualité, 17% des médecins auraient déjà conseillé des applications mobiles à leurs patients. Plus de 100 000 applications de bien-être et de santé existent actuellementàtraverslemonde,unchiffreenconstanteaugmentation. Mais qu’en est-il de la France ? Dans l’Hexagone, ce sont environ 4 000 applications de santéqui ont été recensées sur les différentes plateformes de téléchargement (Apple, Android, Windows).
  • 5. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 5 FITBIT ZIP pour garder la forme de façon ludique C’est vers la fin des années 90 que les objets connectés sont apparus. Ces objets sont dits « intelligents » dans la mesure où ils sont capables de s’informer sur leur environnement, d’enregistrer des données puis de les analyser. Plongezdansl’univers de la santéconnectée UNE RELATION MÉDECIN-PATIENT ENRICHIE On aurait tort d’imaginer que la santé connectée se résume à quelques gadgets futiles qui ne concerneraient que quelques privilégiés ou passionnés de technologie. Bien au contraire : la santé connectée, telle qu’elle va s’écrire dans un futur proche, promet un nouveau type de relation entre nous et l’ensemble du corps médical, particulièrement pour les patients qui souffrent de maladies chroniques. Grâce à ces objets connectés (à l’image des glucomètres connectés pour les diabétiques ou des autotensiomètres pour les hypertendus), le médecin généraliste bénéficie d’informations supplémentaires lui permettant de proposer des solutions et des traitements plus adaptés ou de mieux orienter vers un spécialiste qui aura accès aux mêmes données. Chacun d’entre nous peut désormais s’impliquer dans la gestion de sa santé et devenir acteur des décisions prises. FOCUS G râceàInternet,l’objetconnecté peut également entrer en communication avec d’autres objets : voilà pourquoi, depuis votre portable, vous pouvez désormais commanderl’allumagedesampoules devotresalonoucontrôlerlecontenu de votre réfrigérateur. Le nombre de ces objets a explosé ces dernières années et il est difficile d’imaginer un futur sans objets connectés. Les objets connectés sont nés très tôt dans l’univers de la santé, avant de conquérir le monde du sport, de l’équipement de la maison, du bien- être et aujourd’hui de revenir dans le domaine de la santé. Du simple braceletd’activité,àlacanneconnec- tée en passant par la balance intel- ligente, tous ces objets dont nous nous servons au quotidien nous per- mettent de disposer de données de plus en plus nombreuses sur notre bien-être, notre santé et notre corps. Ces données nous donnent la pos- sibilité de mieux nous connaître et donc de mieux préserver notre capi- tal santé. Ellesfacilitentégalementleséchanges avec le médecin, le pharmacien, l’infirmier et même le kinésithéra- peute pour adapter nos comporte- ments à nos besoins de santé. n SANTÉconnectée
  • 6. SPORTconnecté 6 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
  • 7. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 7 L ’hypertension artérielle (HTA), une maladie chro- nique caractérisée par une pression trop importante du sang dans les artères et entraînant par- fois des complications cardiaques, toucherait, en France, entre 12 et 14 millions de personnes dont 50% ne seraient pas diagnosti- quées, 25% seraient suivies médi- calement pour leur HTA, le dernier quart étant résistant au traitement. D’où l’importance d’un suivi régulier, aujourd’hui facilité par les objets connectés, qui permettent la mesure de la tension artérielle à domicile, plus communément appelée autome- sure tensionnelle. UN SUIVI AU QUOTIDIEN Un traitement adapté et un chan- gement du mode de vie (alimen- tationéquilibrée,activitéphysique régulière…) sont préconisés pour faire baisser la pression artérielle. Les personnes souffrant d’HTA doivent également suivre de près leurtension.Longtempseffectuée encabinetparunprofessionnelde santé, l’automesure tensionnelle à domicileestaujourd’huilargement répandueetrecommandée,notam- ment par l’Assurance Maladie. SANTÉconnectée Hypertension Etsionparlait d’automesure Cette opération facile à effectuer chez soi demande toutefois de suivre quelques règles de base (ci- contre)etd’êtreéquipéd’unauto- tensiomètre, qui permettra de collecter des données plus fiables et plus nombreuses. Le médecin pourra plus facilement contrôler l’efficacité du traitement prescrit et pourra assurer une meilleure prise en charge. n n Adoptez un autotensiomètre avec un brassard pour le biceps, ils sont plus fiables. n Utilisez votre appareil en position assise. n Suivez la règle des trois : 3 mesures le matin, 3 mesures le soir, 3 jours de suite. n À la moindre question, consultez votre médecin ou votre pharmacien. BIEN MESURER RÈGLES AUTOMESURE TENSIONNELLE : COUPS DE CŒUR Vous ne savez pas quel appareil choisir ? On vous propose notre palmarès ! Le tensiomètre de bras Withings (129,95 €). Son plus : il est facile à synchroniser avec d’autres applications santé que celle lui étant destinée, vous permettant ainsi d’accéder rapidement à toutes vos données. Le tensiomètre Tensio Screen (99,99 €) développé par Terraillon. Son plus : il fonctionne avec une batterie permettant de l’emmener partout avec vous sans courir après les piles : il vous suivra en week-end, en vacances… Le BP5 d’iHealth (99,95 €). Son plus : son brassard réellement souple qui facilite son usage au quotidien pour les personnes seules et un peu “rouillées”. En bref, l’autotensiomètre à conseiller à nos aînés. À l'heure de la santé connectée, la manière de vivre son hypertension artérielle change. On vous dit tout !
  • 8. 8 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 18 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 SANTÉconnectée 3 questions au Dr Thierry Denolle Docteur, en quoi est-il important pour une personne hypertendue de prendre sa pression artérielle elle-même, de pratiquer ce que l’on appelle l’automesure ? Tout d’abord, il faut rappeler que l’hypertension artérielle, ou HTA, est très courante. Elle touche entre 12 et 14 millions de Français, concerne aussi bien les hommes que les femmes et augmente avec l’âge. Pour en venir à l’intérêt de la mesure à domicile, l’automesure, 3 phénomènes sont à prendre en compte. Tout d’abord, celui que j’appellerais “la photo instantanée de la maladie”, puis “l’effet blouse blanche” et enfin “l’HTA masquée”. Pour le premier, “la photo instantanée de la maladie”, lorsque le patient se rend chez son médecin et que celui-ci prend sa pression artérielle, il n’obtient qu’une seule mesure, à un instant précis. Cette mesure unique ne peut donc retracer le vrai film de la maladie, c’est une simple photo à un moment donné. Elle permet toutefois d’effectuer un dépistage et ainsi de savoir qui doit utiliser par la suite l’automesure afin d’aider le médecin à confirmer le diagnostic d’HTA. Pour le deuxième point, “l’effet blouse blanche”, il faut savoir que lorsque le médecin prend la pression artérielle, il existe une interaction le plus souvent inconsciente entre le patient ENTRETIEN Cardiologue à Dinard, Vice-Président de la Société Française d’Hypertension Artérielle AUTOMESURE TENSIONNELLE, LES RÈGLES À RESPECTER et son médecin qui élève la pression artérielle. En effet, dans 20 à 30 % des cas, le médecin pourrait conclure à tort à une HTA alors que la pression artérielle en automesure à domicile est normale et qu’elle est simplement plus élevée en raison du stress lié au cabinet médical. Pour “l’HTA masquée”, on peut presque parler “d’effet blouse blanche inversé”, lorsque le médecin va prendre la pression artérielle, celle-ci va apparaître comme étant normale. Pourtant, dans la vie de tous les jours, la personne est réellement hypertendue. L’automesure à domicile est donc essentielle pour permettre au médecin de bien diagnostiquer l’hypertension artérielle et adapter le traitement en fonction des mesures réalisées par chaque patient. Concrètement, comment faut-il procéder ? C’est assez simple, il y a quelques règles à respecter. En premier lieu, il faut prendre sa pression artérielle 3 jours de suite. 3 fois le matin, avant le petit déjeuner et 3 fois le soir avant de se coucher, et à chaque fois respecter 1 minute d’intervalle entre chaque mesure. Ainsi, en 3 jours, 18 mesures sont réalisées et la moyenne de ces mesures va permettre au médecin de réaliser un meilleur diagnostic. Avec les appareils homologués et communicants d’aujourd’hui, il est donc possible et utile de venir en consultation avec les rapports générés par les applications mobiles. Ensuite, il faut bien prendre sa pression artérielle. Ce qui signifie la prendre au bras et non au poignet. Enfin, il faut utiliser un appareil fiable, c’est-à-dire un appareil marqué CE mais surtout un appareil homologué métrologiquement parlant et dont les mesures seront fiables. Dernier point, est-il utile de surveiller sa tension tous les jours ? Si on est en bonne santé, avec une pression artérielle normale, il est inutile de surveiller celle-ci surtout de manière répétée. Le bon usage de l’automesure de la pression artérielle chez un patient hypertendu, c’est un appareil au bras homologué en termes de métrologie, des mesures bien réalisées sur 3 jours 3 fois matin et soir avant d’aller voir son médecin tous les 3 mois, … - et un appareil qui reste dans le placard les 87 autres jours. Le site « automesure.com » qui s’accompagne de l’application « Hy-Result » développée par l’hôpital européen Georges Pompidou est un véritable programme d’éducation thérapeutique pour mesurer sa tension au domicile. Créé par le Dr Nicolas Postel-Vinay et le Dr Guillaume Bobrie en lien avec un comité scientifique international, ce dispositif novateur génère une interprétation des résultats qui facilite la vie des hypertendus. Alors, prêts à tester ? UN NOUVEAU PROGRAMME ÉDUCATION
  • 9. Des objets intelligents pour mieux gérer sa santé. Mieux connaître son corps. Prendre en main sa santé. Téléchargez l’application gratuite Withings Healthmate disponible sur iOS et Android. Plus d’informations sur www.withings.com La santé connectée Comment peut-elle m’aider au quotidien? Withings Pulse Ox Soyez plus actif Tracker d’activité Tensiomètre sans fil Suivez votre tension Automesure simple et précise Smart Body Analyzer Gérez votre poids Balance connectée
  • 10. 10 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 SANTÉconnectée COMMENT ÇA MARCHE ? Grâce à des capteurs - bracelets connectés ou bagues à ajouter directement au stylo injecteur -, synchronisés à des applications mobiles, chaque patient peut suivre en temps réel son taux de glycémie ou son traitement. FACILITER LA VIE DES DIABÉTIQUES Àl’injectiondel’insulines’ajoutent d’autres gestes quotidiens : l’ins- cription minutieuse des taux de Le diabète est une maladie chronique qui demande une véritable hygiène de vie. Sous surveillance permanente, les diabétiques de type 1 ou 2 ont aujourd’hui de nouveaux alliés grâce aux innovations offertes par la santé connectée. Malgré la maladie, ces solutions facilitent le quotidien de nombreux diabétiques. connecté le diabète Toutsavoirsur glycémie, le calcul des apports glucidiques,lecontrôledesrepas… Le suivi connecté du diabète facilite la vie de tous les jours, et améliore le suivi des résultats par le médecin. Le diabétique et son médecin ont ainsi accès à un his- torique de tous les relevés. UN SUIVI PERSONNALISÉ Plusieurs applications donnent également des informations sur la maladie, proposent des menus adaptés et des conseils pratiques. Lesdiabétiquesdetype1s’orien- teront davantage vers des appli- cations leur donnant des indications quant à la dose d’insuline à injecter, quand les diabétiques de type 2 rece- vront des conseils d’alimentation et d’activités à mettre en place. GLUCOMÈTRES CONNECTÉS, PENSEZ À L’APPLICATION QUI VA AVEC ! Tous les glucomètres connectés que vous trouverez en France, en pharmacie, sont des dispositifs médicaux et répondent à des cri- tères stricts en termes de sécu- rité, de fonctionnement et de calcul du taux de glucose présent dans le sang (la glycémie). Commentchoisirlebon?D’abord, parlez-enàvotremédecinetvotre pharmacien, ils sauront vous gui- der vers le modèle qui vous cor- respondra le mieux. Puis, choisissez votre glucomètre connecté mais aussi l’application mobile qui va avec ! L’appareil ne fait pas tout. Il faut aussi que l’application pour smartphone corresponde à vos attentes. Si vous n’êtes pas satisfait de l’ap- plication réalisée par le construc- teur de votre glucomètre, essayez Tactio Diabète. Module de l’ap- plication Tactio Santé, elle est compatible avec différentes marques.Vousyretrouverezauto- matiquement vos glycémies sous forme graphique, pourrez y ins- crire votre HbA1c, les doses d’in- suline, les glucides… Pour ceux qui n’ont pas encore de gluco- mètre connecté, elle permet de noter les glycémies manuelle- ment. En bref, un vrai tableau de bord pour vous aider à équilibrer votre diabète. n GLYCÉMIE CAPILLAIRE : un geste réalisé plusieurs fois par jour par des millions de per- sonnes diabétiques à travers le monde
  • 11. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 11 Qu’enpensent lesprofessionnelsdesanté ? Comment définiriez- vous le « diabète connecté » ? C’est mettre la technologie à disposition des gens pour mieux gérer leur diabète. Il s’agit de la version moderne de la prise en charge du diabète. Nous sommes de plus en plus équipés, de plus en plus connectés et toujours plus nombreux à disposer de la technologie. Grâce à cela, les données sur la maladie peuvent être facilement collectées et transmises instantanément au médecin, si le patient le souhaite. En quoi les objets connectés peuvent-ils aider les diabétiques au quotidien ? D’abord, les outils connectés au service des diabétiques collectent des données qui constituent une mine d’informations pour les médecins. Ces derniers peuvent en effet intervenir en cas de besoin. Ensuite, le nombre conséquent d’applications sur le diabète disponibles sur smartphone sont autant de sources d’informations, pour le patient cette fois, qui dispose de conseils en temps réel. Enfin, les ENTRETIEN perspectives offertes par la télémédecine sont des opportunités pour mieux gérer son diabète et mieux se connaître. Les outils de diagnostic et d’alerte ne doivent pas être sous-estimés : demain, des lecteurs permettront certainement de prédire la chute de la glycémie avant la crise et ainsi d’intervenir en amont. Quels sont les grands atouts de ces nouveaux outils mis au service des diabétiques ? Ils permettent un meilleur échange avec le personnel de santé. Si le patient le souhaite, ses informations sont collectées puis envoyées au médecin qui est en capacité de répondre plus rapidement qu’en passant par le parcours traditionnel. Ces outils permettent aussi de démystifier le carnet glycémique (où le patient inscrit tous ses résultats), véritable pensum pour des générations de diabétiques. Il s’agit véritablement de mettre la technique au service du patient pour l’aider à vivre au quotidien. En tant que médecin, comment appréhendez- vous ces changements qui vont intervenir dans vos pratiques ? C’est une évolution inévitable. En médecine, nous sommes souvent en retard par rapport aux évolutions technologiques. Il s’agit de changer cela pour accompagner au mieux les patients. En aucun cas, ces solutions ne remplaceront la consultation médicale, mais elles vont permettre d’améliorer la qualité des soins. V incentsouffredediabètede type 1 depuis ses 16 ans. Aujourd’hui âgé de 25 ans, sa manière de vivre sa maladie au quotidien a changé grâce à l’utili- sation de l’iBGStar développé par Sanofi Diabète, un glucomètre connecté à une application pour smartphone. Autrement dit, un glucomètre dispositiftrèssimpled’utilisation qui permet de faciliter la vie des personnes souffrant de diabète. “Il s’agit d’un lecteur de glycé- miequejebranchedirectement à mon iPhone et qui synchro- nise toutes les informations en me permettant de visualiser l’évolutiondestauxgrâceàdes courbes”. Une application qui luiaétéconseilléepardespro- fessionnels de santé : “Je suis suivi par des spécialistes à Jamaissansmon l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Ils m’ont conseillé d’utiliser l’application il y a maintenant deux ans”. Autrefois soumis àlacontraintedenoter chaque jour ses infor- mationsdansuncarnet et de faire lui-même ses courbes de suivi, Vincentadésormaisune approche différente : “Ces chiffres ont main- tenant une signification plus tangible pour moi, etlerecoursaulecteuret à l'application a simplifié la lecture de mes résul- tats”.Unefaçonplussimple et plus intuitive de gérer sa maladie. n Rencontre avec un “diabétique mobile et connecté”… connecté! La rédaction de « Comment ça va ? » a rencontré le Dr Saïd Bekka, médecin endocrinologue et diabétologue. LE DIABÈTE CONNECTÉ :
  • 12. 12 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 SPORTconnecté Mettezun MESUREZ VOS PERFORMANCES grâce au bracelet connecté coach dans votresmartphone SPORT & RÉSEAUX SOCIAUX Les objets connectés vous permettent de partager vos performances avec vos amis sur les réseaux sociaux. Une donnée qui révèle un vrai changement de paradigme dans la pratique sportive : désormais, il n’est plus seulement question de dépassement de soi, la comparaison avec ses amis entre aussi en jeu. Vous pourrez ainsi vous dépasser, commenter vos performances et obtenir des conseils ! INTERNET LE QUANTIFIED SELF : UNE COURSE À L’AUTOMESURE Le quantified self, ou mesure de soi, est un mouvement qui a accompagné l’apparition des objets connectés. Ce désir d’automesure n’a pas épargné la pratique sportive. Compilation des données, analyses des per- formances, encadrement des entraînements… tout est désormais mis à dispo- sition du sportif afin qu’il obtiennelemaximumd’in- formations et optimise ainsi ses séances. Mais pas seulement : le bracelet connecté vous accompagne aussi pour préserver votre santé en étant à l’écoute de votre corps. Votre bracelet détecte les signaux d’alerte et vous prévient en cas de besoin. DES OBJETS POUR AMÉLIORER SA TECHNIQUE Grâce à miCoach, le ballon de foot connecté d’Adidas pourvu d’un capteur intégré, vous pourrez vous entraîner et corriger votre tir. Starsdescourts,lesraquettesdetennisconnec- tées comme la PLAY Pure Drive de Babolat permettent de collecter des données sur la pratique du joueur et l’aident à améliorer son jeu, pour les professionnels comme pour les amateurs ! Enfin, les nageurs vont apprécier la Poolmate, une montre connectée qui cal- cule, entre autres, les mouvements de bras. LESVÊTEMENTSCONNECTÉSVONT-ILS S’IMPOSERDANSNOSGARDE-ROBES? Les wearables tech, ou vêtements connec- tés, pourraient bien, à leur tour, rejoindre un jour nos placards. Ces vêtements intel- ligents fonctionnent avec des applications : tee-shirt capable de relever le rythme car- diaque, semelle géolocalisable, soutien- gorge cardiofréquencemètre… Toutes ces données sont ensuite récupérées et traitées grâce à nos smartphones. Cependant si la technologie continue à se développer à grande vitesse, le défi est maintenant de la concilier avec les impératifs du quotidien en développant des tissus adaptés qui résistent au lavage. ZOOMSELON L’INSTITUT GFK,EN 2014, 200 000 BRACELETS CONNECTÉS ONT ÉTÉ VENDUS EN FRANCE,EN 2014 ! Athlète accompli ou sportif amateur, vous n’avez pas pu passer à côté des nombreuses applications ou objets connectés destinés à accompagner notre pratique sportive. On vous propose d’en savoir plus.
  • 13. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 13 METTEZ-VOUS AU SPORT AVEC UN COACH… EN LIGNE Plus besoin de salle de sport : dorénavant l’essentiel de vos séances se déroule dans votre salon ou sur le terrain ! Ce qui ne signi- fie pas que vous serez laissé à vous-même lors de vos séances d’exercices, sans repère ni indication. Des coachs sportifs d’un nouveau genre vous accompagnent et vous encou- ragent à atteindre vos objectifs ! ACCOMPAGNER LE SPORTIF Avoir une voix qui nous motive en cas de baisse de régime, bénéficier de conseils, cor- riger notre posture… Des arguments que possèdent également les objets connectés et les applications mises à disposition des spor- tifs. Si l’on avait tendance à réduire l’objet connecté à un agrégateur de données, tous les dispositifs développés et perfectionnés ces derniers mois nous incitent à réviser notre jugement. L’objet connecté accompagne le sportif, quel que soit son niveau, pour opti- miser son effort. UNE PRATIQUE ENCADRÉE À l’image du SmartMat, un tapis de yoga connecté équipé de capteurs lui permettant de détecter la position de l’utilisateur et ainsi de la corriger via une application, le sport en COMPAREZ vos performances est désormais plus facile grâce aux objets connectés L’ACTIVITÉ PHYSIQUE EN FRANCE Withings, entreprise française spécialisée dans les objets connectés, a pu cartographier à partir des données recueillies notamment grâce aux bracelets connectés. Résultat : la région Île-de-France est celle où les personnes sont les plus actives, au contraire de la Corse, plus sédentaire. STATISTIQUES solo n’est pas synonyme d’exercices mal exé- cutés. La plupart des applications de course proposent ainsi des programmes personnali- sés en fonction des besoins et du niveau du sportif. Des entraînements encadrés par un coach virtuel qui révolutionne les séances de footing à l’image des applis Runtastic ou Run- keeper. Vous l’aurez compris, sportif accom- pli ou débutant, le sport connecté n’exclut personne ! n RUNKEEPER et RUNTASTIC deux applis qui changent vos séances de sport le niveau de sédentarité en France, en février 2015,
  • 14. 14 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 VOICI NOS FAVORIS QUI MESURENT À LA FOIS LE POULS ET L’ACTIVITÉ PHYSIQUE : ON VOUS AIDE SPORTconnecté Du côté des trackers : le Pulse Ox de Withings. Pour 119,95 €, non seulement il bénéficie d’un mode running mais il mesure aussi votre activité physique quotidienne. Il veille ainsi sur votre rythme cardiaque, votre taux d’oxygène dans le sang et votre sommeil afin de vous permettre de récupérer au mieux de vos efforts… Qui a dit que sport et sieste n’allaient pas ensemble ? Pour les cardiofréquencemètres, à 79€, la montre connectée LifeTrak Zone C410 s’avère un investissement utile pour les plus sportifs d’entre nous. Son plus par rapport aux autres cardiofréquencemètres ? La facilité avec laquelle on peut prendre son pouls et son application qui utilise non seulement le nombre de pas mais également les pulsations cardiaques pour calculer le nombre de calories brûlées. Cardiofréquencemètre outrackerd’activité? Pour les lecteurs qui se posent la question, cet article pourrait apporter des réponses décisives ; pour les autres, voilà une bonne occasion de découvrir ces deux dispositifs. MESURER SON RYTHME CARDIAQUE et optimiser son activité physique l’occasion de ce premier numéro,larédactionde«Com- ment ça va ? » vous aide à faire le bon choix entre cardiofré- quencemètreettrackerd’activité. LE TRACKER D’ACTIVITÉ Pour qui ? Tout le monde ! Pour quoi ? Mesurer son activité physique quotidienne : nombre de pas, distance parcourue, calories dépensées et se main- tenirenformegrâceàdesconseils et astuces. LE CARDIOFRÉQUENCEMÈTRE Pour qui ? Les grands sportifs qui souhaitent adapter leur pro- gramme d’entraînement et amé- liorer leurs performances. Pour quoi ? Mesurer sa fréquence cardiaque en temps réel, le nombre de calories dépensées ou encore celui de graisses consommées… n À
  • 15. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 15
  • 16. 16 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 COMMUNIQUER N’EST PLUS UN PROBLÈME Échanger avec les personnels soignants n’est pas toujours simple lorsqu’on ne parle pas la même langue. Pour vous aider, il existe Universal Doctor Speaker. Cette application se propose de faciliter la communication avec les médecins grâce à des phrases toutes faites, une organisation par thématiques et une transcription audio en direct. 4,9 € ● iPhone /Android POUR TOUS : CONSEILS AUX VOYAGEURS Cette application développée par le ministère des Affaires étrangères propose des actualités en temps réel, des numéros utiles ou encore des informations pratiques sur les risques sanitaires et les transports dans le pays de destination, etc. Gratuit ● iPhone / Android LES MÉDICALES : VIDAL DU VOYAGEUR & CARTE EUROPÉENNE D’ASSURANCE MALADIE Prendre soin de sa santé à l’étranger c’est possible grâce à ces deux applications. Tandis que la première informe sur les vaccins à faire avant de partir ou encore des risques sanitaires dans les différents pays, la seconde vous permet quant à elle de connaître les politiques de santé dans le pays que vous vous apprêtez à visiter. Gratuit ● iPhone (Vidal du Voyageur) • Gratuit ● iPhone / Android / Windows (Carte européenne d’assurance maladie) POUR LES DIABÉTIQUES : DIABETOPARTNER Pensée par des patients et conçue en partenariat avec la Fédération Française des Diabétiques, Diabetopartner est destinée aux diabétiques de type 2. Cette appli vous propose des conseils pratiques avec des rubriques permettant de se préparer au voyage et de gérer facilement son diabète à l’étranger. Petit plus : véritable pilulier embarqué, il vous permet de vous souvenir des médicaments que vous avez à prendre et quand. Gratuit ● iPhone / Android VOYAGERen toute santé Pour un voyage réussi, mieux vaut partir bien préparé et donc informé ! Voici 7 applications mobiles pour mettre toutes les chances de votre côté et passer des vacances sans soucis… Unvoyageur averti... EN CAS DE SOUCIS : Parce qu’on n’est jamais à l’abri d’un pépin, des applications peuvent s’avérer très utiles. Avec l’application SOS Urgences, vous pouvez accéder aux numéros utiles en France, mais aussi renseigner une fiche personnelle avec toutes vos données médicales pour faciliter votre prise en charge par les personnels médicaux. Enfin, si vous cherchez une pharmacie, téléchargez Geopharma : grâce à son système de géolocalisation, elle vous indiquera les officines les plus proches en France ainsi que leurs horaires. Gratuit ● iPhone / Android (SOS Urgences) • Gratuit • iPhone / Android / Windows (Geopharma)
  • 17. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 17 Que ce soit à la montagne, à la campagne ou au bord de la mer, le soleil est le meilleur ennemi de nos vacances mais n’est pas le seul si l’on est allergique ou diabétique ! Se protéger et bien voyager est essentiel pour les petits comme pour les grands. Pour vous aider efficacement, la rédaction de « Comment ça va ? » a sélectionné 2 applications et un objet connecté. Partirbienprotégé! JUNE, UN BIJOU QUI VOUS VEUT DU BIEN Ce bracelet, qui fonctionne en duo (via bluetooth) avec une application disponible sur iOS, enregistre en temps réel les rayons UV auxquels vous vous exposez et, à partir des résultats, vous envoie des conseils de protection adaptés. Le petit plus ? June tient aussi compte de votre type de peau, un réel atout pour les peaux sensibles ! Appli gratuite ● iPhone 129 € le bracelet. SOLEIL RISK : 1, 2, 3… SOLEIL ! Développée par le Syndicat National des Dermatologues avec Météo France, cette application vous permet, en quelques clics, de vous localiser et de connaître l’indice UV de la région pour le jour en cours et les deux suivants. Des règles de protection sont aussi disponibles et, même s’il vaut mieux prévenir que guérir, l’utilisateur peut accéder à un annuaire répertoriant tous les dermatologues de France pour en localiser un rapidement en cas de besoin. Gratuit ● iPhone / Android TOUT SUR I-POLLEN Sujet aux allergies liées au pollen ? Celles-ci peuvent rapidement ruiner vos vacances si vous n’êtes pas bien préparé ! Une solution ? Installer I-Pollen sur votre smartphone ! Cette application, développée par les laboratoires Urgo, surveille pour vous, et en temps réel, les niveaux de pollen et la qualité de l’air à l’endroit où vous vous trouvez afin que vous puissiez adapter vos activités et loisirs de la journée. Le truc en plus ? Elle est entièrement personnalisable. Gratuit ● iPhone / Android
  • 18. mieux,mangez Àl’heuredelasantéconnec- tée,denombreusessolutions existentdansledomainede la nutrition. L'idée ? Manger mieux, grâce aux applications, aux balances alimentaires ou aux nombreux autres objets connectésquinousfacilitentlavie.L’offreestlarge:compterlescalories,connaîtrelesinformations nutritionnelles des aliments, suivre un programme personnalisé pour perdre du poids ou simplementresterenforme.Retoursurlesgrandestendances. connecté! Focus sur Nutritab de Terraillon Comment fonctionne la balance Nutritab ? Nutritab est une balance de cuisine connectée, associée à une application : Wellness Coach. La balance pèse l’aliment, et l’application donne ses valeurs nutritionnelles (calories, protéines, glucides, lipides, fibres et sodium). Il est possible de créer et d’enregistrer ses recettes personnalisées. Quels sont les atouts de cette balance au quotidien ? ENTRETIEN Le système Nutritab est vraiment simple d’utilisation : il vous permet de collecter des données et ainsi de suivre et de mieux comprendre votre alimentation. Dans l’application Wellness Coach, il est également possible de scanner le code-barres des produits pour les ajouter automatiquement à son tableau de bord. Cette balance s’inscrit dans l’écosystème de Terraillon qui permet un suivi global de l’individu : poids, activité, nutrition, sommeil et tension. À qui s’adresse cette balance ? Il n’y a pas de profil type ! La balance peut être utilisée par tous. Que vous suiviez un régime, que vous souhaitiez surveiller vos apports nutritionnels, si vous êtes sportif ou encore diabétique (pour qui l’apport en glucides est important). Chacun se fixe un objectif et l’application lui propose des conseils et un coaching en ligne en accord avec ses attentes. La balance de cuisine connectée Nutritab va révolutionner la façon dont vous cuisinez, et ce, dès le printemps 2015. Rencontre avec Benoît Lecornu, responsable des produits chez Terraillon. LES BALANCES ALIMENTAIRES ONT LA COTE Mangez NUTRITION D O S S I E R
  • 19. MYFITNESSPAL, QUATRE MILLIONS D’ALIMENTS DANS VOTRE SMARTPHONE Déjà utilisée par plus de 750 000 Français, l’appli MyFitnessPal recense 4 millions d’aliments afin de vous permettre de suivre tout ce que vous mangez et tenir un tableau de bord des calories, glucides, lipides… Pour mieux vous connaître et faire évoluer vos habitudes alimentaires. Ne dites plus “J’adore la pâte à tartiner” mais “J’adore.... avec modération” ! N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 19 CES APPLIS SONT FAITES POUR VOUS ! Faire les courses peut être une corvée lorsqu’il faut lire les étiquettes de chaque article… Sujet aux allergies et aux intolérances alimentaires, votre smartphone pourrait vous faciliter la vie ! L’application Shopwise vous permet de scanner vos produits afin d’avoir accès rapidement à la liste des allergènes qu'ils contiennent. Besoin d’idées recettes ? Encore une fois, des applications existent comme Recettes faciles, par exemple. Un bon moyen pour alléger son quotidien et manger gourmand simplement. Gratuit ● iPhone / Android Qu’enpensentles professionnelsdesanté ? Certaines études américaines ont déjà démontré l’efficacité des programmes de coaching alimentaire en ligne. Il ne s’agit pas de donner des conseils diététiques, mais de dédiaboliser les aliments, de travailler sur l’écoute des sensations alimentaires et d’aborder les aspects émotionnels. Il semble que ce type de coaching par internet ait une efficacité semblable à une prise en charge directe. En effet, si l’on se penche sur une étude américaine publiée en novembre 2011, celle-ci montre qu’un suivi en ligne est aussi efficace qu’un suivi classique. Dans le traitement de l’obésité, la perte de poids entre un groupe suivi de manière classique (en moyenne -5,1kg) et un groupe suivi « en ligne » (en moyenne -4,6kg) ne varie pas de manière significative. Mais comment expliquer ce succès ? Pour le Dr Apfeldorfer, fondateur et président du Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids (GROS), la réussite de ces programmes s’explique par leur qualité, mais aussi par le soutien et l’entraide des communautés qui se forment sur le site. À cela s’ajoute « une aide en ligne permanente » par des coachs psychologues, souligne-t-il. Contrairement à un suivi classique où le patient est livré à lui-même entre deux séances. Une question se pose : ces méthodes ne sont- elles pas déshumanisées ? « L’ordinateur est juste un outil ! », répond-il, « derrière lui ce sont de vrais spécialistes qui sont disponibles pour conseiller et suivre les inscrits ». On peut donc se lancer sans hésiter ! EXPERTISE L’avis du Dr Gérard Apfeldorfer, psychiatre et psychothérapeute C O A C H I N G N U T R I T I O N N E L ENVIES & CALORIES FOCUS Gratuit ● iPhone / Android CROQUEZ connecté ! LAFOURCHETTECONNECTÉE pourmangeraubonrythme
  • 20. SPORTconnecté 20 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1
  • 21. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 21 SANTÉconnectée 1 Le groupe PHR représente aujourd’hui 2 000 pharmacies en France. Les résultats de l’enquête réalisée auprès de 1 001 personnes, représentatives de la population française âgées de 18 ans et plus, en partenariat avec l’IFOP, ont été révélés en février 2015. Coupd’œilsurla La pharmacie, le cabinet médical et le laboratoire de biologie connaissent eux aussi une petite révolution et évoluent pour répondre au mieux aux attentes de chacun. Partage de données, objets connectés, information en ligne, renouvellement d’ordonnance… Préparez-vous au passage à la santé connectée ! santé connectée UN LABORATOIRE D’ANALYSES DANS LE CABINET DU MÉDECIN Imaginez que demain, lorsque votre médecin vous prescrira une analysemédicale,ilnevousadresse plus à un laboratoire mais réalise celle-ci dans son cabinet ? C’est ce que propose dès aujourd’hui une start-up française, NG Bio- tech,avecsondispositifd’analyses pour téléphone mobile : NG- Handy Reader. Ce dispositif permet déjà 2 types d’analyses dont un test de gros- sesse quantitatif. Pour aller encore plus loin, une start-up américaine développe un autre type de labo- ratoire d’analyses connecté : le Cue. Un petit dispositif commu- niquant avec le smartphone qui analysera différents paramètres biologiquescomme le taux de protéine C réactive, le taux de vitamine D, la fertilité, ou encore la testostérone et permettra de les adresser à son médecin via une application. n LES FRANÇAIS L’ATTENDENT ! Une étude1 menée par le groupe PHR s'est intéressée au regard des Français sur l’e-pharmacie. Les principaux résultats : 77% sont favorables au partage des données avec leur pharmacien 43% plébiscitent la circulation d’informations sur un traitement en cours 38% plébiscitent l’aide à l’automédication 32% plébiscitent l’information sur les maladies L’E-PHARMACIE STATISTIQUES CUE votre laboratoire de biologie à la maison dedemain MA PHARMACIE RÉFÉRENCE, UNE PHARMACIE CONNECTÉE ON VOUS AIDE Le groupe PHR1 a lancé Ma Pharmacie Référence en mai 2015, le premier réseau d’officines connectées. Incarnation de la nouvelle génération de pharmacies, Ma Pharmacie Référence propose un nouveau type d’offre pour répondre à nos besoins en intégrant les nouvelles technologies. Elle propose toute une gamme d’objets connectés, notamment des bracelets et des outils de suivi du cholestérol ou du diabète. Le pharmacien devient un véritable expert-conseil et aide le patient à s’approprier les nouvelles technologies permettant d’optimiser son capital santé. MA PHARMACIE RÉFÉRENCE la pharmacie de demain
  • 22. sonplanningdevaccination.Elleréper- torie tous les vaccins administrés à une personne et propose des informations et recommandations personnalisées. Gratuit ● iPhone et Android POUR LES MALADES CHRONIQUES Tactio Santé de Tactio ConçueauQuébecetdéjà adoptée par plus de 750 000 Français, Tactio Santé est LE couteau suisse de la santé connectée. Élabo- rée à partir de règles médicales, l’ap- plication communique avec plus de 140 objets connectés. Idéale pour suivre votre santé sur votre smart- phone ou tablette. À faire découvrir d’urgence à votre médecin ou phar- macien pour partager vos données et profiter de leur conseils. Certains pro- fessionnels utilisent déjà le système clinique TactioRPM qui permet ce suivi de santé à distance. Gratuit ● iPhone et Android Carmelia d’AbbVie Carmelias’adresseàlafois auxpatientsatteintsd’une MICI(MaladieInflamma- toireChroniquedel’Intes- tin) et aux professionnels de santé qui lessoignent.L’appliseprésentecomme un journal de bord accessible à la fois par le patient et les professionnels de santépoursuivrel’évolutiondesonétat de santé. Gratuit ● iPhone et Android DailyPso de Janssen DailyPso est une appli à disposition des personnes touchées par le psoriasis et le rhumatisme psoria- sique. Prodiguant conseils et astuces, lespatientspeuventégalementprendre des photos de leurs plaques pour les partager avec leur médecin. Gratuit ● iPhone et Android 22 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 9 FOCUSapplications mobiles T out d’abord, 3 applications mises en avant à l’occasion des Tro- phées de la Santé Mobile 2015, unévénementorganisépardmdSanté, une société d’évaluation des applica- tions mobiles et des objets connectés de santé, pour présenter “ce qui se fait de mieux” dans le domaine. Puis 3 applications sélectionnées par la rédaction pour les personnes touchées par une maladie chronique et enfin 3 coups de cœur qui s’adressent à cha- cun d’entre nous ! TROPHÉESDELASANTÉMOBILE2015 ArthMouv ArthMouv,développéepar SanofiFrance,estuneappli- cation de suivi qui permet d’évaluerleniveaudedou- leur au genou grâce à un questionnaire précisetproposedesconseilsautravers d’exercicesphysiquesadaptésàchaque situation. L’appli enregistre toutes les informations et les transmet au méde- cin… si vous le souhaitez ! Gratuit ● iPhone et Android TUP - Trouver Un Préservatif En parallèle du jury, les internautes ont élu l’appli TUP,développéeparMSD France avec l’Association HF Préven- tion,quipermetdesegéolocaliserpour trouver le point de vente de préserva- tifs le plus proche (pharmacies, tabac/ presse, supermarchés…). TUP est une appli participative qui permet à ses uti- lisateurs de mettre à jour les informa- tions. Gratuit ● iPhone et Android MesVaccins L’appliseprésentecomme un Calendrier Vaccinal Électronique (CVE) qui permetdegéreretdepar- tagerdemanièresécurisée applis quifontdubienàvotresanté La sélection qui peut changer votre vie ! ON VOUS AIDE Sant.ee L’applivouspermet de connaître, en tempsréel,lesalertes etlesépidémiesqui vous entourent. Entrez vos lieux de prédilection et apprenez, grâce à un système de partage d’informations ano- nymes,quellesépidémiessévissent autour de vous et comment vous en protéger. Gratuit ● Uniquement sur iPhone Kelmed de Biogaran Kelmed vous per- met de trouver le médicament géné- rique d’un médica- ment d’origine et inversement. L’application indispensable pour ne plus se tromper de médica- ment entre la boîte et l’ordon- nance. Gratuit ● iPhone et Android Comment ça va Chez « Comment ça va ? », pour vous accompagner par- tout et tout le temps,onvousproposeuneappli pour mieux vous informer sur votre santé, suivre l’actualité bien-être, en savoir plus sur les principales pathologies et faire quelques quiz santé pendant que vous patientez dans la salle d’attente. Gratuit ● iPhone et Android NOS COUPS DE CŒUR
  • 24. 24 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 n Balance : Balance Web Coach Pop de Terraillon. Connectée à votre smartphone, elle vous permettra de suivre en quelques clics l’évolution de votre poids, votre IMC, votre masse grasse, etc. n Brosse à dents : Rainbow de Vigilant. Déclinée aux couleurs de l’arc-en-ciel et couplée à une application, elle apprend à vos enfants les règles d’or pour un brossage des dents au top ! n Lave-linge : Samsung WW10H94EW. Grâce à une simple connexion WiFi et à son application Samsung Smart Washer pour iPhone ou smartphone Android, vous pouvez piloter tous les programmes de lavages et séchages où que vous soyiez. Malheureusement, cette application ne sait pas encore sortir le linge de la machine, le repasser et le ranger dans l’armoire… MAISONconnectée n Serrure : Postacces de La Poste et Openways. Son application pour smartphone vous ouvre la porte mais permet également de configurer les accès : l’aide à domicile le matin, les enfants lorsqu’ils rentrent de l’école… Un vrai portier à votre disposition. n Réveil : Aura de Withings. Grâce à des capteurs, Aura analyse votre sommeil pour améliorer vos nuits et vous réveiller tout en douceur… n Babyphone : WeMo Baby de Belkin. Associé à l’application WeMo Baby, ce babyphone connecté vous permet de garder un œil sur bébé même quand vous êtes en déplacement grâce à votre smartphone ou votre tablette. À quoi ressemble une maison connectée de la cuisine aux chambres, en passant par le jardin ? Bienvenue dans la maison « Comment ça va ? » MAIcon Lepluviomètreconnecté:deNetatmo.C’est le capteur connecté qui manquait à la station météo de la même marque. Plus besoin de regarder la météo à la télé. Faites vos propres prévisions en recueillant les données sur votre smartphone. DANS LA SALLE DE BAINDÈS L’ENTRÉE POUR LA CHAMBRE À COUCHER DANS LE JARDIN n Drap : Luna. Le premier drap qui veille sur votre sommeil et peut interagir avec d’autres objets connectés dans la maison grâce à la norme IFTTT… Pour favoriser un réveil tout en douceur et, pourquoi pas, lancer le démarrage de la cafetière alors que vous n’êtes pas encore debout ! n Lit : SleepIQ Kids. Le premier lit connecté destiné aux enfants qui prévient les parents si l’enfant s’agite ou se lève. Bonus : son application pour smartphone comporte même un détecteur de monstres pour aider les petits à s’endormir l’esprit apaisé ! n Station d’analyse d’air : Foobot d’Airboxlab. Epuré, Foobot analyse la qualité de l’air de la pièce et vous envoie une notification lorsque celui-ci est pollué. Mais il vous indique aussi le meilleur moment pour aérer !
  • 25. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 25 n Wiser de Schneider Electric. La solution tout en un sans fil pour piloter le chauffage de votre appartement ou de votre maison intelligemment depuis votre smartphone et faire des économies d’énergie. n Le pèse-aliment connecté : Nutritab de Terraillon. Celui-ci pèse les aliments et donne de nombreuses informations sur leurs valeurs nutritives ou caloriques, ou des recettes adaptées aux aliments pesés. n La cocotte- minute connectée : Nutricook de Seb. Premier autocuiseur qui peut être connecté à un iPad, il propose divers programmes dédiés à différentes familles d'aliments afin de leur offrir la cuisson la plus adéquate. n Le barman connecté : Somabar. Il sera, bientôt, impossible de rater vos élixirs de fruits favoris grâce à Somabar, une machine à cocktails pilotable par votre smartphone. Elle propose une large liste de boissons mais vous laisse également composer la vôtre. n La cafetière connectée : Précurseur en ce domaine, la Saeco GranBaristo de Philips. Grâce à l’application, vous pourrez, par exemple pour un Expresso Macchiato, choisir la température de votre café, sa force, la quantité de lait et la quantité de café ! Vous pouvez enregistrer jusqu’à 16 recettes que vous aurez vous-même prédéfinies. n Sur la table, la fourchette connectée : 10S Fork. Simple d’utilisation, cette fourchette connectée vous permet de récolter des informations en tout genre sur votre repas et surtout vous réapprend à manger au bon rythme. Avec son application mobile, elle vous permettra d’adopter de nouvelles habitudes alimentaires pour faciliter le transit et garder la ligne. n Le détecteur de fumée de Filien ADMR. Un détecteur de fumée relié au service de téléassistance Filien ADMR, pour agir et prévenir les secours même lorsque vous n’êtes pas à la maison. n Encastrée dans une cloison, on hésite à savoir si c’est une fenêtre ou une cheminée… Et oui Escea DX 1500 est bel et bien une cheminée à double paroi de verre qui la rend totalement transparente… En plus elle se pilote depuis votre iPhone ou votre smartphone Android. ISONnnectée n Que la lumière connectée soit ! Les ampoules connectées Lifx sont contrôlables depuis votre smartphone. Elles vous permettent de régler et d’adapter la lumière en fonction de vos besoins et de votre humeur. AU SALON ET DANS LA SALLE À MANGER À LA CUISINE PARTOUT DANS LA MAISON
  • 26.
  • 27. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 27 MAISONconnectée Auservice des seniors RESTER AUTONOME PLUS LONGTEMPS Qui ne souhaiterait pas rester le plus longtemps possible chez soi ? Pourtant, avec l’âge, il arrive que cela ne devienne plus pos- sible. Mais cette situation est en train d’évoluer grâce à la domo- tique, à la maison intelligente… De fait, tout un secteur porteur d’espoir est en train de naître. Un secteur dénommé silver éco- nomy… IDENTIFIER LES BESOINS Notre souhait à tous est donc de rester le plus longtempspossibleànotre domicile. Une enquête sur les technologies connectées pour la prise en charge des personnes en perte d’autonomie réalisée en 2014* révélait que 90 % des Fran- çais estiment qu’il faut maintenir les malades à domicile. Il existe malheureusement peu d’habitats qui offrent un équipement adapté pour faire face aux problèmes du vieillissement : chutes, perte d’au- tonomie… Les aménagements (éléments de cuisine mobiles, salle de bain adaptée, monte- escalier…)semultiplient,ladomo- tique et les objets connectés pourraient contribuer à rendre nos domiciles intelligents et faire de nos maisons des endroits sécu- risés. 93 % des Français pensent d’ailleurs que les technologies connectées peuvent permettre de mieux prendre en charge les personnes atteintes de maladies neurodégénératives*. n LA TÉLÉASSISTANCE DEVIENT MOBILE Vous avez tous entendu parler de ces dispositifs d’assistance qui permettent, via un simple médaillon, d’être mis immédiatement en relation avec un plateau d’écoute. Aujourd’hui, cette téléassistance prend également le chemin de la mobilité. Et oui, nous ne vieillissons plus comme hier. Nos grands-parents, voire arrière-grands-parents, sont de plus en plus autonomes et souhaitent continuer à se déplacer… En toute confiance et en toute sécurité. Pour répondre à ces nouveaux besoins, la téléassistance devient donc téléaccompagnement. Avec des solutions comme Filien Secure ou Mondial Téléassistance Mobile, il est possible de bénéficier de tous les avantages de la téléassistance via un téléphone mobile adapté. Un simple bouton a été ajouté au dos de l’appareil. Vous perdez votre chemin lors d’une promenade ? Un problème survient en rentrant des courses ? Pas de panique ! Un simple appui sur le bouton d’alerte et une opératrice répond, prête à faire intervenir les secours si nécessaire. De plus, grâce à la géolocalisation du téléphone proposée par Filien Secure, l’opératrice peut non seulement prévenir les proches, les voisins, la famille ou les secours mais aussi indiquer le lieu où vous vous trouvez. TÉLÉASSISTANCE Le vieillissement de la population est une réalité. Face à cet enjeu, la technologie pourrait amener des solutions adaptées qui permettraient aux seniors de demeurer plus longtemps chez eux… À savoir Terme précurseur encore peu employé, la géron- technologie regroupe l’ensemble des services et des produits conçus en prenant en compte les besoins des personnes âgées, avec pour enjeux principaux le prolongement de l’autonomie et le bien-être des seniors. * Enquête TNS Sofres pour la Fondation de la Mutuelle Générale
  • 28. 28 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 MAISONconnectée Assurerlesoin chaque problématique, des solutions innovantes existent pourrépondreauxbesoinsde nos aînés et optimiser leur sécurité. Les chutes et la perte de mobilité font partie des grandes préoccupa- tions. Pour cela, Legrand, groupe industriel français, propose d’équi- per les pièces d’un balisage lumi- neux qui indique le chemin à suivre et guide la personne âgée lors de ses déplacements nocturnes. Autre exemple intéressant, celui de Tar- kett proposant un revêtement de sol intelligent, le Floor In Motion Care. Grâce à des capteurs, il per- met de prévenir instantanément les secours en cas de chute ou d’intru- sion à l’intérieur du domicile. Un bon outil pour rester le plus long- temps chez soi, en toute sécurité. Pour combattre la maladie d’Alzhei- mer,lelecteurmp3connectéReMind pourrait révolutionner la vie de vos proches. Le principe : associer un morceau de musique spécifique à une personne pour lui évoquer des souvenirs positifs. Autre solution pour lutter contre la perte de repères : la canne connec- tée Fujitsu qui permet de donner des indications de direction. Sans oublier qu’elle peut également détecter les signes de fatigue, sur- veiller la température et le rythme cardiaque. Enfin, du côté des applications mobiles,LaValériane,start-upmont- pelliéraine, a développé ESA-PAD permettant de partager avec les soi- gnants et la famille les informations concernant la santé, la mobilité ou encore les besoins de la personne âgée pour un suivi au quotidien. n LUTTER CONTRE LA DÉNUTRITION Il n’y a pas si longtemps, BlueLinea communiquait sur sa plateforme de téléassistance à destination des personnes âgées : BlueHomeCare. Un des axes de celle-ci est la prévention de la dénutrition. Sujet important car il touche aujourd’hui 10% des personnes âgées autonomes. Grâce à une balance connectée, installée à son domicile, l’équipe BlueHomeCare peut ainsi suivre le poids de la personne et alerter le médecin en cas de perte de poids importante. INFO De la balance intelligente à la canne connectée en passant par diverses applications mobiles, tout est fait pour améliorer le confort et le suivi quotidien des seniors. etmaintenirlelien À
  • 29. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 29 CONCOURS Vous ou votre enfant avez un eczéma atopique Retrouvez informations et conseils pour mieux gérer la maladie sur www.fondation-dermatite-atopique.org L’eczéma atopique, c’est quoi ? Les conseils au quotidien Les outils pour comprendre PO-SCORAD, l’outil pour évaluer votre eczéma Suivez nous sur Facebook 040465_Annonce_Sante_FDA_o16232-FORMAT87,5x115mm CYAN MAGENTA YELLOW NOIR Cet été, GAGNEZ une balance nutritionnelle NutriTab2 de Terraillon. « Comment ça va ? » c’est votre magazine et votre communauté. Pour aller plus loin, vous pouvez donc nous retrouver sur Facebook Facebook.com/SanteConnectee Google Plus https://plus.google.com/+SanteconnecteeFr et Twitter @Sante_connectee Pour vous aider à entrer dans la santé et le bien-être connectés, nous vous proposerons au cours de l’année de gagner des objets connectés via Facebook. On commence donc en prenant soin de votre alimentation et en vous proposant de gagner l’une des 6 balances alimentaires NutriTab de Terraillon mises en jeu cet été. Du 21 juin 2015 au 21 septembre 2015, rendez-vous sur notre page Facebook, onglet Quiz, et participez au concours pour découvrir le monde de la nutrition connectée en répondant à quelques questions (les personnes ex aequo seront départagées par tirage au sort3 ). COMMUNAUTÉJouez et gagnez des objets connectés avec « Comment ça va ? » et santeconnectee.fr sur Facebook !1connectée Commentçava? Rendez-vous en juin, juillet et août sur Facebook.com/SanteConnectee pour un nouvel objet connecté et tentez de le remporter ! Et vous ? 1 Jeu gratuit sans obligation d’achat. 2 Valeur unitaire : 89 €. 3 Règlement complet du concours sur Facebook.com/ SanteConnectee, onglet Quiz.
  • 30. 30 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 Best-sellers 1 n UN COACH POUR SE TENIR DROIT Lift de Lumo, c’est la petite révolution qui pourrait bien vous faire oublier vos problèmes de dos. Ce dispositif qui se présente sous la forme d’un petit capteur, pas plus gros qu’une pièce, vous indique vos mauvaises postures en les signalant par des petites vibrations. Ni une, ni deux, on se redresse ! Lift de Lumo, 79,90 € en exclusivité sur www.santeconnectee.fr 2 n DORMEZ TRANQUILLE ! Grâce au système Beddit Sleep Tracker vous pouvez suivre, mesurer et évaluer la qualité de votre sommeil. Connectez-le simplement à votre smartphone et revivez les étapes de votre nuit ! Beddit Sleep Tracker (1 personne) de Beddit, 145 € en exclusivité sur www.santeconnectee.fr 3 n UN TRACKER D’ACTIVITÉ ÉLÉGANT… ET TOUT TERRAIN Shine de MisFit est la dernière nouveauté des capteurs d’activité. Tracker hyper résistant à porter en montre ou au revers de la veste, il ne craint pas l’eau et mesure votre effort en toutes circonstances. Vrai plus : l’appli qui l’accompagne est simple et accessible. Shine de MisFit, 89 € 4 n DU NOUVEAU AU RAYON DES TENSIOMÈTRES Faites l’expérience de l’automesure tensionnelle intelligente grâce au BP5 d’iHealth. Disposez-le à votre bras et mesurez votre tension. Précis et simple à utiliser, la lecture des résultats se fait facilement sur votre smartphone, avant de les partager avec votre médecin. BP5 d’iHealth, 99,95 € SHOPPINGsélection Innovations& 1 2 3 4 Parmi les nouveautés, la rédaction a testé et sélectionné des objets connectés à adopter.
  • 31. N° 1 - comment ça va ? MAGAZINE - 31 5 n UNE FOURCHETTE INTELLIGENTE ! Contrôler son alimentation est nécessaire, mais peut s’avérer parfois compliqué. Grâce à la fourchette connectée 10S Fork, vous pouvez enregistrer les données relatives à vos repas et ainsi corriger certaines habitudes alimentaires. Des vibrations vous alertent lorsque vous mangez trop vite. On adopte ! 10S Fork de Slowcontrol, 99 € 6 n LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE VOTRE BIEN-ÊTRE De jour comme de nuit, le bracelet Fitbit Charge enregistre en temps réel les données relatives à votre activité et votre sommeil. Si vous ne disposez pas de smartphone : ce bracelet est fait pour vous ! Vous pouvez ainsi retrouver votre journal de bord sur le site fitbit.com. Fitbit Charge de Fitbit, 129,95 € 7 n LA BALANCE CONNECTÉE, UN COMPAGNON DU QUOTIDIEN Performant et accessible, le pèse- personne de Thomson est la balance connectée que l’on recommande pour suivre son poids et son IMC ! L’application Thomson Healthcare qui l’accompagne permet de se fixer des objectifs santé et d’enregistrer des données qui peuvent être transmises au médecin si on le souhaite. Pèse Personne Thomson, 49,90 € 8 n SURVEILLEZ VOTRE TENSION À LA MAISON Parmi les nombreux objets connectés développés par Terraillon pour assurer votre bien-être et votre santé, le tensiomètre connecté Tensio Screen se distingue. Placé sur votre bras, il enregistre votre tension artérielle et communique en bluetooth avec l’application My Terraillon qui synthétise toutes vos données enregistrées avec les outils de la gamme. Un check-up complet ! Tensioscreen de Terraillon, 99,99 € 9 n LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DES DIABÉTIQUES Bee permet aux diabétiques de suivre facilement leur taux de glycémie et leurs injections d’insuline. Il est compatible avec la plupart des stylos d’insuline mais peut aussi être utilisé seul. Les informations collectées peuvent ensuite être partagées grâce à l’application mobile. Vigilant Bee, 69,99 € en exclusivité sur www. santeconnectee.fr 10 n RESTEZ DANS LA COURSE ! Pulse Ox de Withings est un tracker connecté polyvalent qui vous permet d’analyser votre course en temps réel, mais pas seulement ! Analyse de la qualité du sommeil, rythme cardiaque… Pulse Ox de Withings, 119,95 € Tous les prix sont indicatifs. 5 6 7 8 10 9
  • 32. 32 - comment ça va ? MAGAZINE - N° 1 PHARMACIEE-SANTÉ UNIVADIS® DOCVADIS® COMUNITI® MAISONS DE SANTÉ MSD FRANCE CRÉATEUR DE SOLUTIONS SANTÉ www.msd-france.com CORP-1142947-0001-Février2015 Portails d’information médicale, solutions pour les professionnels de santé, applications mobiles : les collaborateurs de MSD France innovent au-delà du médicament. À travers cette offre globale de santé, MSD France et ses partenaires contribuent au vivre mieux du patient tout au long de son parcours de soins.