En quoi internet change-t-il le travail collaboratif ?

497 vues

Publié le

Présentation dans le cadre du Festival Futur en Seine 2016, événement Push StartUp au Campus de la Fonderie de L'Image, Bagnolet.

Publié dans : Internet
0 commentaire
5 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
497
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
5
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

En quoi internet change-t-il le travail collaboratif ?

  1. 1. 17JUIN2016 PushStartup93 Enquoiinternetchange-t-il letravailcollaboratif? #FENS2016
  2. 2. 17JUIN2016 SYLVIAFREDRIKSSON #FENS2016 @s_fredriksson
  3. 3. Objectif politique de la “société en réseau”
  4. 4. Objectif politique de la “société en réseau” Internet a-t-il tenu ses promesses ? L’internet a-t-il réussi à casser les inégalités ? L’internet a-t-il permis la liberté d’expression ? L’intelligence collective a-t-elle fait la démonstration de sa capacité à bouleverser les rapports d’autorité classique, à transformer nos rapports sociaux ?
  5. 5. Objectif politique de la “société en réseau” Quelles sont “les formes politiques qui ont été déposées par les pionniers dans le réseau des réseaux” ? Dominique Cardon Aux sources de l’utopie numérique, 2013, préface.
  6. 6. Whole Earth Catalog. 1968 -1972.
  7. 7. Aux sources de l’utopie numérique. 2006.
  8. 8. Objectif politique de la “société en réseau” “Loin de bouleverser les hiérarchies sociales, comme l’ont tant proclamé Wired et les prophètes du réseau, l’expressivité connectée des engagés de l’Internet a sans doute plus transformé les modalités d’exercice de la domination que la composition sociale des dominants.” Dominique Cardon Aux sources de l’utopie numérique, 2013, préface.
  9. 9. Objectif politique de la “société en réseau” Comment construire une critique sociale des technologies ?
  10. 10. Les formes politiques des internets
  11. 11. Les formes politiques des internets « Nous n’avons pas toujours le regard adéquat pour appréhender les phéno- mènes émergents. Nous tendons à les approcher avec des grilles de lectures anciennes et nous concluons alors que rien n’a changé » Jacques Lévy « Vers la société-monde ? », in M.-F. Durand, J. Lévy et D. Retaillé, Le Monde, espaces et systèmes, Dalloz-Sirey. 1992.
  12. 12. Les formes politiques des internets Internet, changer l’espace, changer la société. Boris Beaude. http://www.beaude.net/icecs/
  13. 13. “L’Atlas critique d’internet est la spatialisation d’un objet complexe en vue d’en comprendre les enjeux politiques.” Atlas critique d’internet. 2015 Louise Drulhe À propos de L’Atlas critique d’internet», Internet Actu, 2016 .
  14. 14. 4 hypothèses sur le réseau Internet est un point. La distance entre ses différents points ne compte pas. L’idée provient d’un texte de Beaude, qui a inventé un néologisme, la “synchorisation”. Un “espace de synchorisation”, selon lui, est un espace partagé, commun. C’est le cas par exemple des places publiques, des hôpitaux, des bibliothèques… Or, internet est le premier espace en commun parta- gé par la terre entière ; c’est un lieu unique. Dans la discipline géographique, le mot “lieu” désigne précisément un espace où la distance entre les points n’est pas pertinente : par exemple une place publique. Représenter internet comme un “point” au centre du globe terrestre matérialise très bien visuellement cette caractéristique d’être à la fois un lieu unique et mondial. La deuxième hypothèse nous donne une autre caractéristique importante d’internet. En véritable “lieu”, la distance entre ses différents points ne compte pas. Aucun site web n’est plus éloigné d’un autre… Du moins en théorie, car les choses sont plus compliquées que cela. Dans cette seconde hy- pothèse, la designeuse représente la Toile sous la forme d’un double cône, chacune des deux parties se rencontrant en un point central. Le premier cône (descendant) découle de la première hypothèse, il montre un espace terrestre convergeant en un seul point. Mais le second nous montre l’opération inverse ; à partir du point central, les divers points divergent et le cône s’élargit. Quel est le nom de ce point central ? Google, tout simplement. Le moteur de recherche réagence l’ordre du Net. Les premiers résultats de recherche sont plus près de l’utilisateur que ceux qui sont à la dixième page : Google contrôle l’espace d’internet. Source : Quelle est la forme d’internet ? par Rémi Sussan. Publié dans Internet Actu le 25/05/2016. http://www.internetactu.net/2016/05/25/quelle-est-la-forme-dinternet/
  15. 15. 4 hypothèses sur le réseau Pas un, mais des internet(s). Un relief «dirigé». La troisième hypothèse nous rappelle qu’il n’y a pas un, mais des internets, ou plus exactement plusieurs projections parcellaires de ce gigantesque objet. Louise Drulhe compare cette situation avec le mythe de la caverne de Platon. Nous ne voyons pas le réseau, seulement ses ombres. Cer- tains sites comme Pirate Bay sont inaccessibles depuis la France. Quant à l’internet chinois, tout le monde connaît ses limitations. Il existe autant d’internets que de législations : on utilise donc une projection d’internet variant en fonction de la localité. La quatrième hypothèse, celle du “relief dirigé” est peut être la plus significative de la situation actuelle du réseau. Au début, son usage était décentralisé. Il existait une multitude d’acteurs, de serveurs. Au départ, la surface était donc plane. Aujourd’hui, suite à la très forte concentration de pratiques, certains acteurs ont creusé la surface du web et ont entraîné sur leur “pente” un certain nombre d’activités qui auparavant se trouvaient sur la surface. Par exemple, le mail est en train de “glisser” sur la pente creusée par Google avec le quasi-monopole de Gmail. Un jour le Web entier tiendra-t-il sur la pente d’un acteur dominant ? Source : Quelle est la forme d’internet ? par Rémi Sussan. Publié dans Internet Actu le 25/05/2016. http://www.internetactu.net/2016/05/25/quelle-est-la-forme-dinternet/
  16. 16. Innovation L’Histoire de l’innovation s’est-elle arrêtée à la fin des années 60?
  17. 17. Innovation “Les utopies et les innovations réelles, dans la vie des gens, sont transformées en petites variables monétisables.”
  18. 18. Futurs ? La panne des imaginaires technologiques Comment sortir des paramètres dans lesquels nous sommes coincés ? Comment reprendre la main, rendre aux gouvernements et aux citoyens la souveraineté que les géants de l’internet leur contestent : tels sont les défis qui sont lancés aux démocraties modernes.
  19. 19. Futurs ? La panne des imaginaires technologiques Futurs ? La panne des imaginaires technologiques. Nicolas Nova. 2014.
  20. 20. De la décélération à l’accélérationisme Accélération. Une critique sociale du temps. Hartmut Rosa,. 2010.
  21. 21. De la décélération à l’accélérationisme 23 Manifeste accélérationniste Alex Williams & Nick Srnicek Ce vers quoi nous pousse l’accélérationnisme, c’est vers un avenir qui soit plus moderne, et d’une modernité alternative que le néolibéralisme est in- trinsèquement incapable d’engendrer1 . 01. IntroduCtIon: Sur la conjoncture 1. En ce début de seconde décennie du xxie siècle, la civilisation globale doit faire face à une nouvelle espèce de cataclysme. Les apocalypses à venir rendent ridicules les normes et les structures organisationnelles de la politique, telles qu’elles ont été forgées au moment de la naissance de l’État-nation, de l’émergence du capitalisme et d’un xxe siècle scandé par des guerres sans précédents. 2. Le dérèglement du système climatique planétaire est l’élément le plus important de la situation actuelle. À terme, cela menace la poursuite de l’existence de la population humaine globale. Quoique cela constitue la menace la plus critique à laquelle doive faire face l’humanité, il existe aussi une série de problèmes de moindre envergure, mais potentiellement aussi déstabilisants, qui se déploient à côté et parfois en intersection avec le 1 La version originale anglaise du Manifeste accélérationniste date de mai 2013. Elle est parue dans Joshua Johnson (éd.), Dark Trajectories: Politics of the Outside, Name, Miami, 2013, et peut être téléchargée sur le site: http://criticallegalthinking.com/2013/05/14/accelerate-manifesto-for-an-accelerationist-politics Source : https://syntheticedifice.files.wordpress.com/2014/03/manifesteaccelerationniste-multitudes56-2014.pdf
  22. 22. De la décélération à l’accélérationisme “L’accélérationnisme marxiste de Srnicek et Williams semble concerner non seulement une simple accélération catastrophique du capital (comme chez Virilio, Baudrillard, Land), mais une accélération épistémique et une réappro- priation du capital fixe comme technologie et connaissance (en une sorte de Singularité Épistémique). L’intelligence collective doit s’organiser elle-même sur le mode d’une in- telligence hostile – également dans le sens où elle s’inocule dans son hôte comme un parasite malveillant. ” Steven Shaviro. 2016.
  23. 23. De la décélération à l’accélérationisme “L’accélérationnisme proclame que la seule manière de dé- passer le capitalisme est de pousser sa logique à l’extrême, c’est-à-dire d’exacerber ses tensions internes en accélé- rant son développement pour de le faire imploser. [...] Plus spécifiquement, l’accélérationnisme se base sur la croissance exponentielle des médias de masse. Ce phénomène est perçu comme potentiellement éman- cipatoire – soit que les médias puissent être utilisés à des fins anticapitalistes ; soit que leur développement intrin- sèque finisse de lui-même par déstabiliser le capitalisme.” Steven Shaviro. 2016.
  24. 24. Déterritorialisation “Dans tous les cas, les accélérationnistes s’opposent aux systèmes de pensée faisant prévaloir leur méfiance envers la technologie, leur organicisme, et leur insistance sur la primauté du local. A la place, ils s’appuient – consciemment ou non – sur un concept développé par Deleuze et Guattari dans L’An- ti-Œdipe : la déterritorialisation [qui décrit tout processus de décontextualisation d’un ensemble de relations permet- tant leur actualisation dans d’autres contextes].” Steven Shaviro. 2016.
  25. 25. Émergences
  26. 26. 7 leviers du numérique Source : http://reseau.fing.org/qntransitions/7-leviers-numeriques-des-transitions
  27. 27. Émergences → Redistribution des capacités innovatrices → Nouveaux modèles productifs → Nouvelles formes de valeur Source : Questions numériques. Transitions. Travail. La Fing. http://reseau.fing.org/qntransitions/travail-transitions
  28. 28. Communautés
  29. 29. Audrey Tang « hacke » la politique à Taïwan Source : https://storify.com/s_fredriksson/pdf
  30. 30. Audrey Tang « hacke » la politique à Taïwan Source : https://storify.com/s_fredriksson/pdf
  31. 31. Éditathon Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Wikipedia:Meetup/ArtAndFeminism
  32. 32. Modèles, outils
  33. 33. peer to peer, p2p Foundation Source : https://p2pfoundation.net/
  34. 34. Assemblée Virtuelle Web sémantique et distribué Source : http://www.virtual-assembly.org/
  35. 35. Enspiral, outil de prise de décision partagée Source : http://www.enspiral.com/
  36. 36. Loomio, outil de prise de décision partagée / co-budget Source : https://www.loomio.org/
  37. 37. Gouvernance distribuée, disséminer les mécanismes de prise de décision par cercles de responsabilité Source : http://www.lab.coop/
  38. 38. The internet of Ownership, plateforme pour fédérer les organisations Source : http://internetofownership.net/
  39. 39. Vers des plateformes responsables pour organiser le bien commun Source : http://platformcoop.net/
  40. 40. BackFeed, système de gouvernance distribuée, permettant de mesurer les contributions Source : http://backfeed.cc/
  41. 41. Licences à réciprocité Source : https://scinfolex.com/2014/11/14/les-licences-a-reciprocite-une-piste-pour-la-transformation-numerique-de-leconomie/
  42. 42. Réflexivité
  43. 43. Impliquation des sciences sociales Source : http://www.liberation.fr/evenements-libe/2016/05/18/le-mouvement-des-civic-tech-revolution-democratique-ou-promesse-excessive_145350
  44. 44. Littératie Source : https://learning.mozilla.org/web-literacy/write/code/
  45. 45. 17JUIN2016 MERCIPOURVOTREATTENTION #FENS2016

×