SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
La nouvelle politique de l’eau en
Algérie:
UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID DE TLEMCEN
Présenté par:
BENSLIMANE MAHMOUD
Plan de travail :
• Introduction
• Généralité
• La nouvelle politique de l’eau en Algérie
• Les compétences de l’état
• L’organisation administrative de secteur de l’eau
• Les axes stratégiques de la politique nationale de l'eau
• Conséquences de la nouvelle politique de l’eau en Algérie
• Conclusion
• Références
2
Introduction:
L’Algérie est l’un des pays qui souffre de l’insuffisance d’eau, et
cette situation peut être qu’elle va s’accroître avec le dérèglement
climatique qui menace la quantité et la qualité de l’eau ; La
demande en eau de plus en plus grande, l’explosion des besoins
en eau liée à la croissance démographique rapide, à l’urbanisation
continu, au besoin de l’agriculture en irrigation ..exigent une
réglementation et collaboration au niveau nationale qui s’appuient
sur la gestion de la demande en eau, mais aussi sur l’offre, et des
recherches plus solides
3
Généralité:
• La politique de l’eau en Algérie :
A l’instar des autres pays, l’Algérie a
enrichi sa politique nationale de l’eau en
l’adaptant à toutes les mutations nées aussi
bien des changements climatiques, de
l’évolution, des enjeux et des besoins
sociaux-économiques ainsi que d’une
perception du coût réel de l’eau et des
conséquences économiques.
4
• Vue historique :
L’Algérie à procéder à établir sa nouvelle politique qui est passée par plusieurs
étapes à savoir :
 L’Algérie organise pour la première fois des assises nationales de l’eau en 1995.
 Dés 1996, l’Algérie a engagé une nouvelle politique de l’eau, à savoir la «
Gestion intégrée des ressources en eau » pour garantir leur valorisation et
durabilité.
 En 1999, création du Ministère des Ressources en Eau, chargé de la mise en
œuvre et L’application de la politique nationale de l’eau.
 En 2005 le code des eaux a été promulgué, définit l’eau comme bien de la
collectivité nationale.
En février 2007, a été adopté le Plan National de l’Eau étalé jusqu’à l’horizon 2025
5
La nouvelle politique de l’eau en Algérie:
• Définition :
Dés 1996, l’Algérie a engagé une nouvelle politique de l’eau, à
savoir la « Gestion intégrée des ressources en eau » pour garantir
leur valorisation et durabilité. Cette nouvelle politique est fondée
sur un ensemble de réformes institutionnelles et de nouveaux
instruments qui sont les Agences de bassin et les Comités de
Bassin
6
Régions
hydrographiques
Eaux
superficielles
Eaux
Souterraines
Total de la
ressource
Oranie - Chott
Chergui
1 milliard de m3 0.6 milliard de
m3
1.6 milliard
de
m3
Cheliff - Zahrez
1.5 milliard de
m3
0.33 milliard de
m3
1 .83
milliard de
m3
Algérois - Hodna -
Soummam
3.4 milliard de
m3
0.74 milliard de
m3
4.14
milliard de
m3
Constantinois -
Seybouse - Mellegue
3.7 milliard de
m3
0.43 milliard de
m3
4 .43
milliard de
m3
Sahara
0.2 milliard de
m3 5 milliard de m3
(il s’agit de
la
nappe
albienne)
Figure (
1
) : Les Cinq bassins hydrographiques
Tableau (
1
) :La ressource en eau dans les
cinq régions hydrographiques
7
La loi de l’eau: (adoptée le 4 août 2005)
Elle a pour objet de fixer les principes et les règles applicables
pour l'utilisation, la gestion et le développement durable des
ressources en eau en tant que bien de la collectivité nationale.
 Améliorer le service public de l’eau et de
l’assainissement
 Renforcer les compétences
 Améliorer la transparence de la gestion
 Faciliter l’accès à l’eau des plus démunis
 Préserver et restaurer la qualité des eaux
8
Principes de cette politique:
a) Unicité de la ressource: Gestion unitaire à l’échelle du Bassin Hydrographique.
Cette gestion sera assurée par les Agences de Bassin Hydrographiques ;
b) Concertation : La concertation se fait par le biais des comités de bassins
hydrographiques ;
c) Economie : Cette économie se fait par la lutte contre les fuites et le gaspillage
de l’eau avec des objectifs basés sur le comptage systématique et la
réhabilitation des réseaux ainsi que par la sensibilisation des usagers à
l’utilisation de cette ressource ;
d) Ecologie : L’eau est une ressource rare et un bien collectif à protéger contre
toute forme de pollution ;
e) L’universalité : L’eau est l’affaire de tous les usagers.
9
Les objectifs de cette politique :
La nouvelle politique de l’eau avait commencé au début des années 2000 afin
de réaliser ces objectifs stratégiques:
• Accroître et sécuriser la mobilisation de ressources en eau conventionnelles
(renouvelables et fossiles) et non conventionnelles (dessalement et eaux usées
épurées)
• Améliorer l’accès à l’eau à travers la réhabilitation et l’extension des
systèmes d’alimentation en eau potable et le renforcement de la qualité de
service.
• Améliorer l’accès à l’assainissement et protéger les écosystèmes hydriques au
moyen de la réhabilitation et l’extension des systèmes d’assainissement et la
réalisation de nouvelles stations d’épuration.
• Soutenir la stratégie de sécurité alimentaire avec l’extension des zones irriguées.
10
Les compétences de l’État
• La proposition et la mise en œuvre de la politique nationale de
l’eau
• La représentation internationale
• La préparation des lois
• La réglementation: élaboration, instruction,
contrôle
• La gestion du domaine public hydraulique
• Le suivi et l’évaluation
11
L’organisation administrative du secteur
de l’eau
Au niveau national
Ministère des Ressources en Eau avec ses
différentes Directions Centrales
Au niveau local : Wilaya Direction des ressources en eau ( 48)
Au niveau régional :
Bassin
Direction Générale ( 5)
Établissements publics
sous tutelle
Directions régionales :
ANRH, ADE, ONA, ANBT, ONID,
SEAAL, SEACO, SEOR, SEATA… etc
Tableau ( 2
:)
l
’ organisation administrative du secteur de l’eau
12
La gestion de l’eau potable et de
l’assainissement
• Deux grands modes de gestion:
• La gestion directe: régie communale
• La gestion déléguée (SEAAL
,SEACO, SEOR,SEATA) pour les
grandes villes du pays.
13
Les grands principes de la gestion de l’eau:
• L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation
• L’usage de l’eau appartient à tous
• L’approche de la gestion de l’eau doit être globale
• La cohérence hydrographique
• La concertation avec les usagers
• L’incitation économique
• L’adaptation du cadre juridique et institutionnel
• La concertation institutionnelle entre tous les acteurs de l’eau :
• Au niveau central (national): Un conseil national consultatif des ressources en eau
• Au niveau régional: 5 Comités de bassins hydrographiques
14
Les axes stratégiques de la politique
nationale de l’eau:
1. Les stratégies de mobilisation des ressources conventionnelles:
Construction de nouveaux barrages et développement les systèmes de transfert:
L’Algérie compte aujourd'hui 65 barrages en exploitation (d’une capacité de stockage de
7,4 milliards de m3), 14 en cours de réalisation pour une capacité globale à terme de 8,4
milliards de m3. À cela s’ajoute 163 petits barrages et 400 retenues collinaires destinés à
des fins agricoles.
Plusieurs projets de transferts de barrage tel que système Mostaganem – Arzew – Oran
(M.A.O), Système Beni Haroun, Système In SALAH – TAMANRESSET, Aménagement
des hautes plaine sétifiennes ..etc
15
Stratégies d’exploitation des ressources souterraines
Cette stratégie se compose en réalité de deux principes :
. la réduction maximale d’exploitation des nappes souterraines de Nord . .
. l’encouragement pour l’exploitation des nappes d’eau de sud Algérien .
(Sahara).
La quantification des nappes d’eau du nord sont estimées d’environ 2
milliards de m3.
2. Les stratégies de mobilisation des ressources non conventionnelles:
Le dessalement de l’eau de Mer .
Extension et construction des stations d’épuration
La réutilisation de l’eau usée épurée.
L’extension des terres agricoles .
Réhabilitation et extension des systèmes d’AEP, d’assainissement et
de protection contre les inondations pour généraliser l’accès à l’eau.
16
Conséquences de la nouvelle politique de
l’eau en Algérie:
• Investissement publics:
Actuellement, plus de 2.395 opérations
sont menées à travers le territoire national.
Elles couvrent la totalité des segments
d’activité du secteur. La mise en œuvre de
programme de développement (Le
développement infrastructurel) a nécessité
un investissement public de totalisant près
de 2300 milliards de DA, soit 23 milliards
€ ; figure (2).
0
100
200
300
400
500
600
Figure (
2
) : Evolution des investissements publics
17
. Mobilisation des eaux conventionnelles et non conventionnelles:
Pour répondre à une demande croissante, d’importants efforts ont été entrepris par
l’Algérie depuis le début de la décennie 2000 afin de mobiliser de nouvelles
ressources en eau. Cela c’est traduit par des investissements massifs pour
augmenter le parc de barrages et de retenues collinaires, le développement de
champ de captage, un recours accru au dessalement de l'eau de mer et à la
réutilisation des eaux usées. Cette politique de l'offre a permis de dégager des
ressources supplémentaires en eau : l'Algérie a vu sa capacité de stockage des
eaux de surface doubler depuis le début des années 2000
Indicateurs 1999 2012 2014 2019
Nombre de barrages 41 71 73 90
Capacité de mobilisation
des ressources
superficielles
4,2
milliards
de m3
7,4 milliards
de m3
7,7 milliards
de m3
90 milliards
de m3
Tableau (
3
) : Évolution des barrages et leur capacité de mobilisation 1999-2019
18
Indicateurs 1999 2012 2014 2019
Volume d’eau potable
produit
4,2 milliards m3 7,4 milliards m3 7,7 milliards m3 8,7 milliards m3
Linéaire national des
réseaux AEP
50 000 Km 105 000 Km 112 000 Km 122 000 Km
Taux de raccordement aux
réseaux AEP
78% 95% 98% 99%
Dotation quotidienne par
habitant
123 L 175 L 180 L 185 L
Fréquence de
distribution d’eau pour les
1541 chefs lieux de
communes du pays
 Quotidien
 1 jour sur 2
 1 jour sur 3 et plus
45%
30%
25%
75%
16%
9%
80%
13%
7%
88%
8%
4%
Tableau (
4
) : Évolution des indicateurs d’eau potable 1999-2019
19
Indicateurs 1999 2012 2014 2019
Volume d’eaux usées
rejetées
600 millions
m3/an
1,2 milliards
m3/an
1,5 milliards
m3/an
2 milliards
m3/an
Nombre de stations
d’épuration
28 (Dont 12
opérationnelles)
65 72 132
Capacité nationales de
traitement des eaux
usées
90 millions m3/an 800 millions
m3/an
900 millions
m3/an
1,3 milliards
m3/an
Linéaire national du
réseau d’assainissement
21 000 Km 43 000 Km 45 000 Km 50 000 Km
Taux national de
raccordement à l’égout
72% 87% 89% 93%
Tableau (
5
) : Évolution des indicateurs d’assainissement et
d’épuration 1999-2019
20
Indicateurs 1999 2012 2014 2019
Grands périmètres
irrigués
157 000
hectares
228 000
hectares
250 000
hectares
462 000
hectares
Petite et
moyenne
hydraulique
350 000
hectares
1 006 200
hectares
1 100 000
hectares
1 674 000
hectares
Retenues collinaires 304 463 520 740
Tableau (
6
) : Évolution des indicateurs de l’irrigation 1999-
2019
21
Conclusion:
Afin de réduire le déficit croissant de mobilisation de ressources
en eau, les autorités algériennes ont privilégié une politique de
l’offre. Peu d’actions ont été conduites pour agir sur l’évolution
de la demande en eau, c’est-à-dire les comportements des usagers.
22
References :
• Kettab, A.; Djaffar, S. Water Resources in
• Algeria: Scenarios, Strategies on 2030-2050 in view of Climatic Changes , Water, Energy &
Climate Change Int. Conference WECC-2016, Marrakech, Morocco, June 1-4, (2016) .
• Décret n° 05-12 du 9 janvier 2005
• Salem, A.A. L’eau et l’environnement en Algérie, in Géographie et environnement bulletin de
l’association de géographie et d’aménagement du territoire, N°10, Edition Dar El Gharb, Septembre
(2002), P 21.
• Terra, M. Conférence régionale sur la promotion de la gestion desressources en eau non
conventionnelles en méditerranée Athènes, GRECE 14 et 15 septembre (2011) Session 3 : Comment
construire un cadre institutionnel et des instruments juridiques pour la GRENC Exposé sur
l’expérience de l’Algérie. Pour plus d’informationvoir
:http://fr.slideshare.net/GWPMediterranean/003-ncwrm-2011-terraalgeria
• Benblidia, M. L’efficience d’utilisation de l’eau et approche économique, Plan bleu , Juin (2011),p.
23
1. Boubou, N; Eau , environnement et énergies renouvelables : vers une gestion intégrée de l’eau
en Algérie , thèse de doctorat , université Abou Bakr Belkaid Tlemcen (2015)
2. Kettab, A. Rapport sous régional pour Afrique du Nord,7éme Forum Mondial de l’Eau,Tunis,
(2014).
3. MOZAS, M.; Ghosn, A. État des lieux du secteur de l’eau en Algérie, Institut de Perspective
Économique du Monde Méditerranéen (IPMED)( 2013) .
4. Kettab, A. La réutilisation des eaux non conventionnelles en Algérie : Source de lutte contre les
changement climatique, Journées scientifiques maghrébines : la réutilisation des eaux usées
traitée dans les pays de Maghreb défis & perspectives, Tunisie, Octobre (2016).
5. Plan Nationale de l’eau (2010)
6. MRE. ; Politique gouvernementale dans le domaine des ressources en eau (2015)
http://www.premierministre.gov.dz/ressources/front/f iles/pdf/politiques/ressources-en-eau-
pdf.pdf
7. Kettab, A. Water resources in Algeria: strategies, investments, and vision, Desalination, vol.136,
no.13(2001) pp.25-33.
8. Kettab, A. Water for all with quality and quantity: it is
the concern of all, Desalination and Water Treatment., vol.52 (2014) 1965–1966.
Djaffar, S.
La gestion de l’eau en Algérie: Quelles Politiques, quelles Stratégies, quels avenir ?, 1er Séminaire
National sur l’Eau et l'Environnement
24
25

Contenu connexe

Tendances

Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...Roland Yonaba
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003hafidha souidi
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesBenslimanemahmoud
 
Traitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.pptTraitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.pptamine100226
 
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralDimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralSami Sahli
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationchanel86
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdfssuser4c73c8
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02Sami Sahli
 
Cours assainissement
Cours assainissementCours assainissement
Cours assainissementHiba0Jouadri
 
Formules hydro
Formules hydroFormules hydro
Formules hydrovrd123
 
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...sofyannsofyann
 
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxKahina BOUZID
 
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004Ahmed EL ATARI
 
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux usées
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux uséesMeteor IFAS, Epuration biologique des eaux usées
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux uséesDegrémont
 

Tendances (20)

Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
Introduction au Modèle EPA SWMM pour la modélisation des réseaux d'assainisse...
 
Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003Cours de micro_irrigation_2003
Cours de micro_irrigation_2003
 
L'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux uséesL'épuration des eaux usées
L'épuration des eaux usées
 
Traitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.pptTraitement de l'eau.ppt
Traitement de l'eau.ppt
 
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu ruralDimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
Dimensionnement des réservoirs de distribution d’eau potable en milieu rural
 
Hydrologie Des Bassins
Hydrologie Des BassinsHydrologie Des Bassins
Hydrologie Des Bassins
 
Conception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epurationConception d'une station d'epuration
Conception d'une station d'epuration
 
Assainissement.pdf
Assainissement.pdfAssainissement.pdf
Assainissement.pdf
 
Assainissement 02
Assainissement 02Assainissement 02
Assainissement 02
 
prés. (4).ppt
prés. (4).pptprés. (4).ppt
prés. (4).ppt
 
Cours assainissement
Cours assainissementCours assainissement
Cours assainissement
 
Formules hydro
Formules hydroFormules hydro
Formules hydro
 
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
Conception d’un code de calcul pour le dimensionnement des stations d’épurati...
 
Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
 
Ouvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliquesOuvrages hydrauliques
Ouvrages hydrauliques
 
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptxTraitement et Valorisation des eaux usées.pptx
Traitement et Valorisation des eaux usées.pptx
 
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004Partie 1  -  Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
Partie 1 - Assainissement sur AutoCad 2007 et 2004
 
Projet irrigation-samras
Projet irrigation-samrasProjet irrigation-samras
Projet irrigation-samras
 
Assainissement
AssainissementAssainissement
Assainissement
 
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux usées
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux uséesMeteor IFAS, Epuration biologique des eaux usées
Meteor IFAS, Epuration biologique des eaux usées
 

Similaire à la nouvelle politique de l’eau en Algérie

L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionŞalah Eddine
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012SMBS contact
 
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...ECODES
 
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceL'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceAnis Kedidi
 
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...ExternalEvents
 
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUESAIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUESSMBS contact
 
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030طارق الكحلاوي
 
Région martinique stratégie régionale de l'eau
Région martinique   stratégie régionale de l'eauRégion martinique   stratégie régionale de l'eau
Région martinique stratégie régionale de l'eauJoseph Nodin
 
Le bilan des 100 premiers jours avril juillet 2017 guito edouard
Le bilan des 100 premiers jours  avril   juillet 2017 guito edouardLe bilan des 100 premiers jours  avril   juillet 2017 guito edouard
Le bilan des 100 premiers jours avril juillet 2017 guito edouarddinepacom
 
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - Diagnostic
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - DiagnosticPLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - Diagnostic
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - DiagnosticAunisAtlantique
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Cluster TWEED
 
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Made in Tunisia
 
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...Caridad Camacho
 
Présentation des Territoire engagés pour la nature
Présentation des Territoire engagés pour la naturePrésentation des Territoire engagés pour la nature
Présentation des Territoire engagés pour la natureRégion Guadeloupe
 
Nouveau présentation microsoft office power point
Nouveau présentation microsoft office power pointNouveau présentation microsoft office power point
Nouveau présentation microsoft office power pointAhmed Bouguerraa
 
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdf
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdfcommunique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdf
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdfAudrey Verdez
 

Similaire à la nouvelle politique de l’eau en Algérie (20)

Ahmed Gaaloul Ppt
Ahmed Gaaloul PptAhmed Gaaloul Ppt
Ahmed Gaaloul Ppt
 
L'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et actionL'eau dans le développement durable politique et action
L'eau dans le développement durable politique et action
 
Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012Bilan_contrat_global_2008_2012
Bilan_contrat_global_2008_2012
 
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...
Le « Contrat de Rivière » : Un instrument de gestion durable des bassins vers...
 
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernanceL'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
L'eau en Tunisie : ressources et gouvernance
 
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...
Recensement Général de l’Agriculture 2017-2019 en Union des Comores sous le t...
 
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUESAIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
AIDES AESN MILIEUX AQUATIQUES
 
Introduction to CPWF's Volta Basin Development Challenge (2012)
Introduction to CPWF's Volta Basin Development Challenge (2012)Introduction to CPWF's Volta Basin Development Challenge (2012)
Introduction to CPWF's Volta Basin Development Challenge (2012)
 
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030
Système hydraulique de la Tunisie à l'horizon 2030
 
Région martinique stratégie régionale de l'eau
Région martinique   stratégie régionale de l'eauRégion martinique   stratégie régionale de l'eau
Région martinique stratégie régionale de l'eau
 
Le bilan des 100 premiers jours avril juillet 2017 guito edouard
Le bilan des 100 premiers jours  avril   juillet 2017 guito edouardLe bilan des 100 premiers jours  avril   juillet 2017 guito edouard
Le bilan des 100 premiers jours avril juillet 2017 guito edouard
 
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - Diagnostic
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - DiagnosticPLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - Diagnostic
PLUIH Aunis Atlantique : Phase 1 - Diagnostic
 
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
Session Eau et Energie lors de la Mission Economique Belge au Senegal - 22 ma...
 
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
Projet National d’investissement de Renforcement et de Sécurisation de l’Alim...
 
Loi 10 95
Loi 10 95 Loi 10 95
Loi 10 95
 
LE PROGRAMME DE DÉFI POURL’EAU ET L’ALIMENTATION DANS LE BASSIN DE LA VOLTA (...
LE PROGRAMME DE DÉFI POURL’EAU ET L’ALIMENTATION DANS LE BASSIN DE LA VOLTA (...LE PROGRAMME DE DÉFI POURL’EAU ET L’ALIMENTATION DANS LE BASSIN DE LA VOLTA (...
LE PROGRAMME DE DÉFI POURL’EAU ET L’ALIMENTATION DANS LE BASSIN DE LA VOLTA (...
 
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
Amélioration de la gestion des ressouces en eau par la gestion par bassin ver...
 
Présentation des Territoire engagés pour la nature
Présentation des Territoire engagés pour la naturePrésentation des Territoire engagés pour la nature
Présentation des Territoire engagés pour la nature
 
Nouveau présentation microsoft office power point
Nouveau présentation microsoft office power pointNouveau présentation microsoft office power point
Nouveau présentation microsoft office power point
 
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdf
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdfcommunique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdf
communique_de_presse_-_15_laureats_pour_lappel_a_partenaires_gemapi_0.pdf
 

Plus de Benslimanemahmoud

Plus de Benslimanemahmoud (7)

Les volcans
Les volcansLes volcans
Les volcans
 
Rapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdfRapport de stage de terrain.pdf
Rapport de stage de terrain.pdf
 
Pollution de l'eau
Pollution de l'eauPollution de l'eau
Pollution de l'eau
 
ONA
ONAONA
ONA
 
Les barrages
Les barragesLes barrages
Les barrages
 
Etude hydrogéologique et caractérisation spatio-temporelle de la qualité des ...
Etude hydrogéologique et caractérisation spatio-temporelle de la qualité des ...Etude hydrogéologique et caractérisation spatio-temporelle de la qualité des ...
Etude hydrogéologique et caractérisation spatio-temporelle de la qualité des ...
 
la bibliographie..pdf
la bibliographie..pdfla bibliographie..pdf
la bibliographie..pdf
 

la nouvelle politique de l’eau en Algérie

  • 1. La nouvelle politique de l’eau en Algérie: UNIVERSITE ABOU BEKR BELKAID DE TLEMCEN Présenté par: BENSLIMANE MAHMOUD
  • 2. Plan de travail : • Introduction • Généralité • La nouvelle politique de l’eau en Algérie • Les compétences de l’état • L’organisation administrative de secteur de l’eau • Les axes stratégiques de la politique nationale de l'eau • Conséquences de la nouvelle politique de l’eau en Algérie • Conclusion • Références 2
  • 3. Introduction: L’Algérie est l’un des pays qui souffre de l’insuffisance d’eau, et cette situation peut être qu’elle va s’accroître avec le dérèglement climatique qui menace la quantité et la qualité de l’eau ; La demande en eau de plus en plus grande, l’explosion des besoins en eau liée à la croissance démographique rapide, à l’urbanisation continu, au besoin de l’agriculture en irrigation ..exigent une réglementation et collaboration au niveau nationale qui s’appuient sur la gestion de la demande en eau, mais aussi sur l’offre, et des recherches plus solides 3
  • 4. Généralité: • La politique de l’eau en Algérie : A l’instar des autres pays, l’Algérie a enrichi sa politique nationale de l’eau en l’adaptant à toutes les mutations nées aussi bien des changements climatiques, de l’évolution, des enjeux et des besoins sociaux-économiques ainsi que d’une perception du coût réel de l’eau et des conséquences économiques. 4
  • 5. • Vue historique : L’Algérie à procéder à établir sa nouvelle politique qui est passée par plusieurs étapes à savoir :  L’Algérie organise pour la première fois des assises nationales de l’eau en 1995.  Dés 1996, l’Algérie a engagé une nouvelle politique de l’eau, à savoir la « Gestion intégrée des ressources en eau » pour garantir leur valorisation et durabilité.  En 1999, création du Ministère des Ressources en Eau, chargé de la mise en œuvre et L’application de la politique nationale de l’eau.  En 2005 le code des eaux a été promulgué, définit l’eau comme bien de la collectivité nationale. En février 2007, a été adopté le Plan National de l’Eau étalé jusqu’à l’horizon 2025 5
  • 6. La nouvelle politique de l’eau en Algérie: • Définition : Dés 1996, l’Algérie a engagé une nouvelle politique de l’eau, à savoir la « Gestion intégrée des ressources en eau » pour garantir leur valorisation et durabilité. Cette nouvelle politique est fondée sur un ensemble de réformes institutionnelles et de nouveaux instruments qui sont les Agences de bassin et les Comités de Bassin 6
  • 7. Régions hydrographiques Eaux superficielles Eaux Souterraines Total de la ressource Oranie - Chott Chergui 1 milliard de m3 0.6 milliard de m3 1.6 milliard de m3 Cheliff - Zahrez 1.5 milliard de m3 0.33 milliard de m3 1 .83 milliard de m3 Algérois - Hodna - Soummam 3.4 milliard de m3 0.74 milliard de m3 4.14 milliard de m3 Constantinois - Seybouse - Mellegue 3.7 milliard de m3 0.43 milliard de m3 4 .43 milliard de m3 Sahara 0.2 milliard de m3 5 milliard de m3 (il s’agit de la nappe albienne) Figure ( 1 ) : Les Cinq bassins hydrographiques Tableau ( 1 ) :La ressource en eau dans les cinq régions hydrographiques 7
  • 8. La loi de l’eau: (adoptée le 4 août 2005) Elle a pour objet de fixer les principes et les règles applicables pour l'utilisation, la gestion et le développement durable des ressources en eau en tant que bien de la collectivité nationale.  Améliorer le service public de l’eau et de l’assainissement  Renforcer les compétences  Améliorer la transparence de la gestion  Faciliter l’accès à l’eau des plus démunis  Préserver et restaurer la qualité des eaux 8
  • 9. Principes de cette politique: a) Unicité de la ressource: Gestion unitaire à l’échelle du Bassin Hydrographique. Cette gestion sera assurée par les Agences de Bassin Hydrographiques ; b) Concertation : La concertation se fait par le biais des comités de bassins hydrographiques ; c) Economie : Cette économie se fait par la lutte contre les fuites et le gaspillage de l’eau avec des objectifs basés sur le comptage systématique et la réhabilitation des réseaux ainsi que par la sensibilisation des usagers à l’utilisation de cette ressource ; d) Ecologie : L’eau est une ressource rare et un bien collectif à protéger contre toute forme de pollution ; e) L’universalité : L’eau est l’affaire de tous les usagers. 9
  • 10. Les objectifs de cette politique : La nouvelle politique de l’eau avait commencé au début des années 2000 afin de réaliser ces objectifs stratégiques: • Accroître et sécuriser la mobilisation de ressources en eau conventionnelles (renouvelables et fossiles) et non conventionnelles (dessalement et eaux usées épurées) • Améliorer l’accès à l’eau à travers la réhabilitation et l’extension des systèmes d’alimentation en eau potable et le renforcement de la qualité de service. • Améliorer l’accès à l’assainissement et protéger les écosystèmes hydriques au moyen de la réhabilitation et l’extension des systèmes d’assainissement et la réalisation de nouvelles stations d’épuration. • Soutenir la stratégie de sécurité alimentaire avec l’extension des zones irriguées. 10
  • 11. Les compétences de l’État • La proposition et la mise en œuvre de la politique nationale de l’eau • La représentation internationale • La préparation des lois • La réglementation: élaboration, instruction, contrôle • La gestion du domaine public hydraulique • Le suivi et l’évaluation 11
  • 12. L’organisation administrative du secteur de l’eau Au niveau national Ministère des Ressources en Eau avec ses différentes Directions Centrales Au niveau local : Wilaya Direction des ressources en eau ( 48) Au niveau régional : Bassin Direction Générale ( 5) Établissements publics sous tutelle Directions régionales : ANRH, ADE, ONA, ANBT, ONID, SEAAL, SEACO, SEOR, SEATA… etc Tableau ( 2 :) l ’ organisation administrative du secteur de l’eau 12
  • 13. La gestion de l’eau potable et de l’assainissement • Deux grands modes de gestion: • La gestion directe: régie communale • La gestion déléguée (SEAAL ,SEACO, SEOR,SEATA) pour les grandes villes du pays. 13
  • 14. Les grands principes de la gestion de l’eau: • L’eau fait partie du patrimoine commun de la nation • L’usage de l’eau appartient à tous • L’approche de la gestion de l’eau doit être globale • La cohérence hydrographique • La concertation avec les usagers • L’incitation économique • L’adaptation du cadre juridique et institutionnel • La concertation institutionnelle entre tous les acteurs de l’eau : • Au niveau central (national): Un conseil national consultatif des ressources en eau • Au niveau régional: 5 Comités de bassins hydrographiques 14
  • 15. Les axes stratégiques de la politique nationale de l’eau: 1. Les stratégies de mobilisation des ressources conventionnelles: Construction de nouveaux barrages et développement les systèmes de transfert: L’Algérie compte aujourd'hui 65 barrages en exploitation (d’une capacité de stockage de 7,4 milliards de m3), 14 en cours de réalisation pour une capacité globale à terme de 8,4 milliards de m3. À cela s’ajoute 163 petits barrages et 400 retenues collinaires destinés à des fins agricoles. Plusieurs projets de transferts de barrage tel que système Mostaganem – Arzew – Oran (M.A.O), Système Beni Haroun, Système In SALAH – TAMANRESSET, Aménagement des hautes plaine sétifiennes ..etc 15
  • 16. Stratégies d’exploitation des ressources souterraines Cette stratégie se compose en réalité de deux principes : . la réduction maximale d’exploitation des nappes souterraines de Nord . . . l’encouragement pour l’exploitation des nappes d’eau de sud Algérien . (Sahara). La quantification des nappes d’eau du nord sont estimées d’environ 2 milliards de m3. 2. Les stratégies de mobilisation des ressources non conventionnelles: Le dessalement de l’eau de Mer . Extension et construction des stations d’épuration La réutilisation de l’eau usée épurée. L’extension des terres agricoles . Réhabilitation et extension des systèmes d’AEP, d’assainissement et de protection contre les inondations pour généraliser l’accès à l’eau. 16
  • 17. Conséquences de la nouvelle politique de l’eau en Algérie: • Investissement publics: Actuellement, plus de 2.395 opérations sont menées à travers le territoire national. Elles couvrent la totalité des segments d’activité du secteur. La mise en œuvre de programme de développement (Le développement infrastructurel) a nécessité un investissement public de totalisant près de 2300 milliards de DA, soit 23 milliards € ; figure (2). 0 100 200 300 400 500 600 Figure ( 2 ) : Evolution des investissements publics 17
  • 18. . Mobilisation des eaux conventionnelles et non conventionnelles: Pour répondre à une demande croissante, d’importants efforts ont été entrepris par l’Algérie depuis le début de la décennie 2000 afin de mobiliser de nouvelles ressources en eau. Cela c’est traduit par des investissements massifs pour augmenter le parc de barrages et de retenues collinaires, le développement de champ de captage, un recours accru au dessalement de l'eau de mer et à la réutilisation des eaux usées. Cette politique de l'offre a permis de dégager des ressources supplémentaires en eau : l'Algérie a vu sa capacité de stockage des eaux de surface doubler depuis le début des années 2000 Indicateurs 1999 2012 2014 2019 Nombre de barrages 41 71 73 90 Capacité de mobilisation des ressources superficielles 4,2 milliards de m3 7,4 milliards de m3 7,7 milliards de m3 90 milliards de m3 Tableau ( 3 ) : Évolution des barrages et leur capacité de mobilisation 1999-2019 18
  • 19. Indicateurs 1999 2012 2014 2019 Volume d’eau potable produit 4,2 milliards m3 7,4 milliards m3 7,7 milliards m3 8,7 milliards m3 Linéaire national des réseaux AEP 50 000 Km 105 000 Km 112 000 Km 122 000 Km Taux de raccordement aux réseaux AEP 78% 95% 98% 99% Dotation quotidienne par habitant 123 L 175 L 180 L 185 L Fréquence de distribution d’eau pour les 1541 chefs lieux de communes du pays  Quotidien  1 jour sur 2  1 jour sur 3 et plus 45% 30% 25% 75% 16% 9% 80% 13% 7% 88% 8% 4% Tableau ( 4 ) : Évolution des indicateurs d’eau potable 1999-2019 19
  • 20. Indicateurs 1999 2012 2014 2019 Volume d’eaux usées rejetées 600 millions m3/an 1,2 milliards m3/an 1,5 milliards m3/an 2 milliards m3/an Nombre de stations d’épuration 28 (Dont 12 opérationnelles) 65 72 132 Capacité nationales de traitement des eaux usées 90 millions m3/an 800 millions m3/an 900 millions m3/an 1,3 milliards m3/an Linéaire national du réseau d’assainissement 21 000 Km 43 000 Km 45 000 Km 50 000 Km Taux national de raccordement à l’égout 72% 87% 89% 93% Tableau ( 5 ) : Évolution des indicateurs d’assainissement et d’épuration 1999-2019 20
  • 21. Indicateurs 1999 2012 2014 2019 Grands périmètres irrigués 157 000 hectares 228 000 hectares 250 000 hectares 462 000 hectares Petite et moyenne hydraulique 350 000 hectares 1 006 200 hectares 1 100 000 hectares 1 674 000 hectares Retenues collinaires 304 463 520 740 Tableau ( 6 ) : Évolution des indicateurs de l’irrigation 1999- 2019 21
  • 22. Conclusion: Afin de réduire le déficit croissant de mobilisation de ressources en eau, les autorités algériennes ont privilégié une politique de l’offre. Peu d’actions ont été conduites pour agir sur l’évolution de la demande en eau, c’est-à-dire les comportements des usagers. 22
  • 23. References : • Kettab, A.; Djaffar, S. Water Resources in • Algeria: Scenarios, Strategies on 2030-2050 in view of Climatic Changes , Water, Energy & Climate Change Int. Conference WECC-2016, Marrakech, Morocco, June 1-4, (2016) . • Décret n° 05-12 du 9 janvier 2005 • Salem, A.A. L’eau et l’environnement en Algérie, in Géographie et environnement bulletin de l’association de géographie et d’aménagement du territoire, N°10, Edition Dar El Gharb, Septembre (2002), P 21. • Terra, M. Conférence régionale sur la promotion de la gestion desressources en eau non conventionnelles en méditerranée Athènes, GRECE 14 et 15 septembre (2011) Session 3 : Comment construire un cadre institutionnel et des instruments juridiques pour la GRENC Exposé sur l’expérience de l’Algérie. Pour plus d’informationvoir :http://fr.slideshare.net/GWPMediterranean/003-ncwrm-2011-terraalgeria • Benblidia, M. L’efficience d’utilisation de l’eau et approche économique, Plan bleu , Juin (2011),p. 23
  • 24. 1. Boubou, N; Eau , environnement et énergies renouvelables : vers une gestion intégrée de l’eau en Algérie , thèse de doctorat , université Abou Bakr Belkaid Tlemcen (2015) 2. Kettab, A. Rapport sous régional pour Afrique du Nord,7éme Forum Mondial de l’Eau,Tunis, (2014). 3. MOZAS, M.; Ghosn, A. État des lieux du secteur de l’eau en Algérie, Institut de Perspective Économique du Monde Méditerranéen (IPMED)( 2013) . 4. Kettab, A. La réutilisation des eaux non conventionnelles en Algérie : Source de lutte contre les changement climatique, Journées scientifiques maghrébines : la réutilisation des eaux usées traitée dans les pays de Maghreb défis & perspectives, Tunisie, Octobre (2016). 5. Plan Nationale de l’eau (2010) 6. MRE. ; Politique gouvernementale dans le domaine des ressources en eau (2015) http://www.premierministre.gov.dz/ressources/front/f iles/pdf/politiques/ressources-en-eau- pdf.pdf 7. Kettab, A. Water resources in Algeria: strategies, investments, and vision, Desalination, vol.136, no.13(2001) pp.25-33. 8. Kettab, A. Water for all with quality and quantity: it is the concern of all, Desalination and Water Treatment., vol.52 (2014) 1965–1966. Djaffar, S. La gestion de l’eau en Algérie: Quelles Politiques, quelles Stratégies, quels avenir ?, 1er Séminaire National sur l’Eau et l'Environnement 24
  • 25. 25